ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot PARIS Tél : Fax : EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux PARIS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS"

Transcription

1 MAITRE D'OUVRAGE : ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot PARIS Tél : Fax : EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux PARIS DOSSIER PRO CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT N 07 : PLOMBERIE VENTILATION TRAITEMENT D AIR MAITRE D'ŒUVRE ARCHITECTE Cabinet EQUATEUR 8 rue de Valois PARIS Tél : Fax : BET / ECONOMISTE SINCOBA Boulevard Soult PARIS Tél : Fax : Mai 2011

2 Aménagement d une crèche 93, rue de Meaux PARIS 2 SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU LOT OBJET INTERVENANTS Maître d ouvrage Architecte Bureau d Etudes Bureau de contrôle Coordonnateur - Sécurité - Protection - Santé MISSION DE LA MAITRISE D ŒUVRE MISSION DE L ENTREPRISE Principe PRESENTATION GENERALE Classement du bâtiment Présentation du bâtiment DESCRIPTION SOMMAIRE DES TRAVAUX SYNTHESE TECHNIQUE ENTRE LOTS LIMITES DES PRESTATIONS Généralités Gros-œuvre - Maçonnerie Serrurerie Menuiseries extérieurs Menuiseries intérieures Peinture Equipements électriques - Chauffage CLAUSES TECHNIQUES PLOMBERIE SANITAIRE PREAMBULE PRINCIPE ORIGINE DES INSTALLATIONS Eau froide Eau chaude sanitaire Evacuations des eaux Electricité COMPTAGE DETERMINATION DES CANALISATIONS REGLES GENERALES D INSTALLATION DES CANALISATIONS Nature des canalisations Tracé des canalisations Joints diélectriques Soudures Trappes de visite Nuisances Fourreaux Traversées coupe-feu Dilatation des canalisations... 19

3 Aménagement d une crèche 93, rue de Meaux PARIS Calorifugeage des tuyauteries Vidange des appareils sanitaires Evacuations verticales EP DISTRIBUTION SANITAIRE Généralités Débit de puisage Diamètres des canalisations Raccordements des appareils SUPPORTS DES CANALISATIONS Supports des canalisations en cuivre Supports des canalisations en PVC Fixation Protections mécaniques DISTRIBUTION D EAU FROIDE Principe Canalisations Robinetterie PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE Principe Chauffe-eau Mise en œuvre Raccordements hydrauliques Groupe de sécurité Raccordements électriques DISTRIBUTION D EAU CHAUDE SANITAIRE Principe Canalisations Divers RINCAGE DES CANALISATIONS APPAREILS ET ROBINETTERIE SANITAIRES Généralités Caractéristiques générales des appareils Caractéristiques générales de la robinetterie Lavabos Lave-mains Receveur de douche Cuvettes de W-C Cuvettes de W-C surélevées Cuvette bébé Vidoir mural Poste change-bébé EQUIPEMENTS DE L OFFICE Généralités Evier Micro ondes Armoire chaude Armoire froide ACCESSOIRES SANITAIRES EVACUATIONS DES EAUX Evacuations des appareils Réseaux Eaux usées et Eaux vannes Evacuation des eaux de pluies... 38

4 Aménagement d une crèche 93, rue de Meaux PARIS PEINTURE IDENTIFICATION DES INSTALLATIONS Principe Etiquetage Repérage INSTALLATION DE CHANTIER CLAUSES TECHNIQUES VENTILATION PRINCIPE VENTILATION NATURELLE Zone existante Zone d extension VENTILATION SIMPLE FLUX DE LA ZONE EXISTANTE VENTILATION SIMPLE FLUX DE LA ZONE D EXTENSION Principe Débits Bouches d extraction Réseaux d extraction Isolation thermique des conduits Groupe d extraction Rejet d air vicié DISPOSITIONS CONTRE L INCENDIE Généralités Classement des matériels Protection coupe-feu Cartouches coupe-feu Clapets coupe-feu Identification Trappes d accès Dossier technique OBLIGATIONS DE L ENTREPRISE RECONNAISSANCE DES LIEUX DOCUMENTS D ETUDE VARIANTES ET OPTIONS NATURE DES MATERIELS Généralités Procès-Verbaux Présentation du matériel Mise en œuvre Matériel électrique QUALITE ACOUSTIQUE DES INSTALLATIONS RENSEIGNEMENTS ET DOCUMENTS A FOURNIR Avant l exécution des ouvrages Avant la réception des ouvrages Après la réception des ouvrages LIAISONS AVEC LES AUTRES CORPS D ETAT PROTECTION DES OUVRAGES ESSAIS DE FONCTIONNEMENT RISQUES DE L AMIANTE IDENTIFICATION DES INSTALLATIONS... 54

5 Aménagement d une crèche 93, rue de Meaux PARIS GESTION DES DECHETS NETTOYAGE CONTROLE ET ESSAIS Coprec Maître d œuvre RECEPTION DES INSTALLATIONS GARANTIE DES INSTALLATIONS ENTRETIEN DOSSIER DE MAINTENANCE REGLEMENTATION GENERALITES DECRETS ET ARRETES NORMES ET REGLEMENTS DOCUMENTS DIVERS * * * * * * *

6 Aménagement d une crèche 93, rue de Meaux PARIS 6 1. PRESENTATION DU LOT 1.1 OBJET Le présent document a pour objet de préciser les conditions techniques d études, d installation, d essais et de mise en service des installations de plomberie sanitaire et de ventilation mécanique, dans le cadre de l aménagement d une crèche sis : 93, rue de Meaux PARIS 1.2 INTERVENANTS Maître d ouvrage Le Maître d ouvrage de l opération est : Architecte L architecte de l opération est : Bureau d Etudes Le Bureau d Etudes de l opération est : CRESCENDO 102, rue Amelot PARIS Tel : Fax : EQUATEUR 8, rue de Valois PARIS Courriel SINCOBA 65/67, boulevard Soult PARIS Courriel

7 Aménagement d une crèche 93, rue de Meaux PARIS Bureau de contrôle Il sera pris en compte dans l offre de l entreprise : la transmission, au bureau de contrôle, des notes de calculs de dimensionnement et de fonctionnement des installations ; le temps nécessaire pour sa participation aux réunions ordinaires et extraordinaires demandées par le bureau de contrôle ; le temps nécessaire pour accompagner le contrôleur technique lors de chacune de ses visites ; les modifications des pièces graphiques et écrites et tous les compléments d informations à fournir suites aux observations demandées par le bureau de contrôle. Conformément au code de la construction et de l habitation article R , l entreprise devra communiquer au contrôleur technique le programme de ses vérifications techniques Coordonnateur - Sécurité - Protection - Santé Il sera pris en compte dans l offre de l entreprise : le temps nécessaire pour sa participation aux réunions ordinaires et extraordinaires demandées par celui-ci conformément à la loi n du 31 décembre 1993 et définie par le décret n du 26 décembre 1994 relatif à la coordination de la sécurité et de la protection de la santé sur les chantiers ; le temps nécessaire pour accompagner le coordonnateur SPS lors de chacune de ses visites ; les modifications des pièces graphiques et écrites et tous les compléments d informations à fournir suites aux observations demandées par le coordonnateur SPS ; la prise en compte pour son personnel et celui de ses sous-traitants des observations émises par le coordonnateur SPS. 1.3 MISSION DE LA MAITRISE D ŒUVRE La Maîtrise d œuvre n ayant qu une mission de conception générale, le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières ainsi que les autres documents, n ont pour objet que de définir, globalement : les principes de la réalisation ; les travaux annexes ; les systèmes techniques à mettre en œuvre ; le niveau de qualité recherché des prestations par le Maître d ouvrage. 1.4 MISSION DE L ENTREPRISE Principe L Entreprise prévoira l ensemble des prestations nécessaire à la réalisation des travaux, à savoir : la prise de connaissance des Cahiers des Clauses Techniques Particulières et des dossiers de consultations et d exécution de tous les corps d état ; les relevés des installations existantes ; la réalisation de toutes les notes de calcul ; l établissement des plans de percements, de réservations et de mise en œuvre avec toutes les indications nécessaires aux autres corps d états intervenants ; la sélection des matériels ; l établissement de tous les documents d exécution ;

8 Aménagement d une crèche 93, rue de Meaux PARIS 8 la fourniture et le transport, le stockage, la mise en œuvre et les raccordements des divers composants et matériels des installations ; les essais, la mise en service et la mise au point des installations ; l établissement d un dossier de récolement complet conforme à la réalisation. Nota : Toutes les modalités décrites dans le Cahier des Clauses Administratives Particulières, le Cahier des Clauses Techniques Générales et les autres pièces liées au présent dossier sont applicables aux prestations dues par l Entreprise. Il ne sera admis aucune dérogation au présent Cahier des Clauses Techniques Particulières sans un accord écrit donné par le Maître d œuvre (soit par courrier, soit sur le compte rendu du chantier). L Entreprise s engagera à reprendre les travaux ne correspondant pas aux présentes prescriptions et à la réglementation en vigueur. Elle ne pourra arguer d un quelconque retard dans la demande de modification par le Maître d œuvre. En cas de contradiction, l ordre de prépondérance sera celui indiqué dans le Cahier des Clauses Administratives Particulières et, par rapport, au présent dossier technique, l Entreprise prendra : le Cahier des Clauses Techniques Particulières ; le Cadre de Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. 1.5 PRESENTATION GENERALE Classement du bâtiment Le bâtiment est soumis aux exigences : du Code de la Construction et de l Habitation ; du Code du Travail ; du règlement sanitaire départemental ; des prescriptions des services de sécurité ; de la réglementation sur la sécurité incendie pour les établissements recevant du public de type R de 5 ème catégorie Présentation du bâtiment Etat actuel L état actuel comprend : un local sommeil ; un local section 1 ; un local change ; des sanitaires ; un bureau ; une buanderie ; une cuisine. Etat futur

9 Aménagement d une crèche 93, rue de Meaux PARIS 9 L état futur comprendra : deux locaux sommeil ; un local section 1 ; un local section 2 ; deux locaux change ; des sanitaires ; deux locaux motricité ; un vestiaire ; un local détente ; un local poussette ; un local tri ; un local vidoir ; un office ; un bureau ; une buanderie. 1.6 DESCRIPTION SOMMAIRE DES TRAVAUX Les travaux concernent : en plomberie sanitaire : la distribution d eau froide sanitaire, la production d eau chaude sanitaire pour le local change ; la distribution d eau chaude sanitaire, les appareils sanitaires et les équipements de cuisine, les alimentations spécifiques, les évacuations des eaux usées et des eaux vannes ; en ventilation mécanique : la création d une installation de ventilation simple flux dans la zone d extension, le remplacement des bouches d extraction dans la zone existante. L entreprise n aura aucune prestation à prévoir concernant les différentes ventilations naturelles. 1.7 SYNTHESE TECHNIQUE ENTRE LOTS Conformément aux prescriptions du marché, les plans d exécution des ouvrages sont dus et établis par les Entreprises. Avant de permettre l exécution de travaux, les plans des Entreprises seront coordonnés entre eux par groupe d ouvrage fonctionnel pour respecter le projet architectural et technique. Nota important : Cette coordination sera effectuée par l Entreprise de «Plomberie Ventilation» qui mettra en œuvre les moyens nécessaires en personnel et en matériel pour assurer cette mission. Le matériel informatique et les consommables nécessaires au fonctionnement de la cellule de la synthèse seront à la charge de l Entreprise du lot «Plomberie Ventilation». Les fonds de plans seront établis par la Cellule de Synthèse à partir des plans «Architecte» du projet épurés et renseignés des équarrissages des structures. Le Maître d œuvre (architecte et bureau d études) agira en tant que Superviseur de la cellule de synthèse. Il veillera au respect du projet par un avis sur les études préalables et les plans avant la coordination et visera les plans d exécution coordonnés des ouvrages.

10 Aménagement d une crèche 93, rue de Meaux PARIS 10 Toutes les Entreprises devront participer aux cellules de synthèse, sauf le lot «Peinture». Elles réaliseront, après la coordination des groupes d ouvrages fonctionnels, leurs plans d exécution coordonnés qu elles soumettront au Maître d œuvre pour Visa. Les délais de pré-études de synthèse et d études d exécution seront toujours compatibles avec le calendrier d exécution. L OPC est responsable de l ordonnancement et du pilotage des études d exécution dans le cadre du calendrier détaillé de réalisation des travaux. Le Contrôleur Technique examinera les plans d exécution des ouvrages, formulera et diffusera son avis sur ces documents. La mission de cette équipe aura, entre autres, pour tâche : de définir les méthodes de travail de la cellule de synthèse et l organisation de la coordination graphique des plans à respecter par toutes les Entreprises ; d établir les «fonds de plans» support des pré-plans d exécution des Entreprises ; de planifier la production des plans par groupe d ouvrages fonctionnel respectant les dates «butoirs» de remise de document d exécution établis par l OPC ; de contrôler la qualité des documents émis par les Entreprises ; d organiser et d animer les réunions de synthèse avec les Entreprises ; de convier le Maître d œuvre d exécution pour procéder aux arbitrages ; d établir les comptes-rendus de réunions ; d établir les plans, les coupes et les détails de coordination spatiales des ouvrages tous corps d état pour la prise en compte par les Entreprises dans l établissement de leurs plans d exécution ; de contrôler dans les plans d exécution des Entreprises que leurs ouvrages respectent les décisions prises en synthèse. 1.8 LIMITES DES PRESTATIONS Généralités Les limites des prestations définies entre les différents corps d état sont données ci-dessous à titre indicatif. Il est précisé que cette énumération n est pas limitative et que l Entreprise prévoira, à sa charge tout le travail nécessaire à une parfaite exécution de l ensemble des ouvrages décrits ci-après. Nota : L Entreprise aura l obligation de prendre connaissance, avant d effectuer son offre, de l ensemble des plans et des Cahiers des Clauses Techniques Particulières des autres corps d état et ne pourra prétendre, au moment de l exécution, ignorer les prestations qui seront à sa charge. L Entreprise se mettra, pendant la période préparatoire du chantier, en rapport avec tous les corps d état dont les prestations auront une relation avec les siennes, afin d en effectuer les mises au point nécessaires et coordonner ses interventions. En cas de disparité entre plusieurs lots, l Entreprise prendra en compte «le cas le plus défavorable», c est-à-dire qu elle prévoira les prestations litigieuses, charge à elle, ensuite, de ne pas les réaliser et de présenter les moins values correspondantes Gros-œuvre - Maçonnerie

11 Aménagement d une crèche 93, rue de Meaux PARIS 11 Prestations à la charge du corps d état «Gros-œuvre Maçonnerie» Les prestations prévues dans le corps d état «Gros-œuvre Maçonnerie» sont : les réservations dans les parois neuves ; les canalisations d évacuation sous dallage ; la réalisation des ventilations naturelles ; les rebouchages à la traversée des parois en restituant les critères d atténuation phonique et de résistance au feu nécessaire. Prestations à la charge du lot «Plomberie sanitaire Ventilation mécanique» Les prestations prévues dans le lot «Plomberie sanitaire Ventilation mécanique» sont : l établissement des plans de réservations et de percements ; les percements liés aux réservations oubliées par l Entreprise ; les percements situés dans toutes les parois existantes dont l épaisseur est inférieure à 7cm les rebouchages et les lissages nécessaires à la bonne présentation des installations ; la mise en œuvre des fourreaux ; la mise en œuvre des matériaux de désolidarisation au niveau des traversées des parois Serrurerie Prestations à la charge du lot «Plomberie sanitaire Ventilation mécanique» Les prestations prévues dans le lot «Plomberie sanitaire Ventilation mécanique» sont : la fourniture et la mise en œuvre des grilles d amenée d air neuf et de rejet d air vicié des ventilations naturelles ; la fourniture et la mise en œuvre de toutes les pièces métalliques, tels que les supports, les fourreaux, etc., servant à la mise en place des matériels Menuiseries extérieurs Prestations à la charge du lot «Menuiseries extérieurs» Les prestations prévues dans le lot «Menuiseries extérieurs» sont : la réalisation des ouvrants de ventilation du local section 2 et du local sommeil Menuiseries intérieures Prestations à la charge du lot «Menuiseries intérieures» Les prestations prévues dans le lot «Menuiseries intérieures» sont : les habillages des canalisations apparentes ainsi que les portes des gaines techniques ; la réalisation et la mise en œuvre des meubles de l office ; la fourniture du poste change bébé du local change ; les trappes de dimensions adaptées, donnant accès aux organes d isolement et de réglages situés dans les gaines techniques. Prestations à la charge du lot «Plomberie sanitaire Ventilation mécanique»

12 Aménagement d une crèche 93, rue de Meaux PARIS 12 Les prestations prévues dans le lot «Plomberie sanitaire Ventilation mécanique» sont : la fourniture, la mise en œuvre et les raccordements de tous les équipements de cuisine de l office ; la robinetterie du poste change bébé ; l alimentation eau froide, eau chaude et évacuation du poste change bébé ; Peinture Prestations à la charge du lot «Peinture» Les prestations prévues dans le lot «Peinture» sont : la peinture des canalisations apparentes d eau froide, d eau chaude sanitaire, de vidange et d évacuation. Prestations à la charge du lot «Plomberie sanitaire Ventilation mécanique» Les prestations prévues dans le lot «Plomberie sanitaire Ventilation mécanique» sont : la fourniture et l application de la peinture complète de toutes les pièces métalliques mises en œuvre (une couche de peinture anticorrosion et une couche de peinture de finition) sauf sur les pièces intérieures en acier galvanisé ou en acier inoxydable ; la peinture des canalisations non-apparentes d eau froide, d eau chaude sanitaire, de vidange, d évacuation, sauf sur celles en matière plastique, en cuivre, en acier galvanisé ou inoxydable Equipements électriques - Chauffage Prestations à la charge du lot «Equipements électriques - Chauffage» Les prestations prévues dans le lot «Equipements électriques - Chauffage» sont : la mise à la liaison équipotentielle des installations de plomberie sanitaire ; la mise à la liaison équipotentielle des installations de ventilation ; l alimentation des chauffe-eau électrique y compris la coupure de proximité ; les alimentations à proximité des équipements de cuisine de l office ; l alimentation de l extracteur de ventilation ; les percements et les découpes des composants des plafonds suspendus nécessaires au passage des canalisations hydrauliques, si nécessaire ; la réalisation et la mise en œuvre des trappes d accès aux canalisations ; Prestations à la charge du lot «Plomberie sanitaire Ventilation mécanique» Les prestations prévues dans le lot «Plomberie sanitaire Ventilation mécanique» sont : le raccordement des chauffe-eau ; le raccordement des équipements de l office ; le raccordement de l extracteur de ventilation ; la fourniture et la mise en œuvre de toutes les installations (canalisations, robinetterie, etc.) nécessaires dans le plénum situé au-dessus des plafonds suspendus ; la vérification des caractéristiques des habillages et, en particulier, l accessibilité à la robinetterie, si nécessaire ;

13 Aménagement d une crèche 93, rue de Meaux PARIS 13 * * * * * * *

14 Aménagement d une crèche 93, rue de Meaux PARIS CLAUSES TECHNIQUES PLOMBERIE SANITAIRE 2.1 PREAMBULE L installation générale d eau froide sera réalisée conformément au Règlement Sanitaire complétée par les éventuelles indications et spécificités du règlement imposées par la ville de PARIS. Après curage des zones concernées, l entreprise exécutera un état des lieux approfondies, photos à l appui, des réseaux existantes et desservant les logements ou locaux avoisinants. En cas de défaut majeur, il en informera le Maître d œuvre pour prévenir tout désordre et recherche en responsabilité ultérieure et pour action auprès du gestionnaire de l immeuble. 2.2 PRINCIPE L entreprise prévoira : la modification des sanitaires de la zone existante avec la mise en œuvre d une douche et d un nouveau lavabo ; la mise en œuvre d un lavabo et d un WC dans le nouveau sanitaire de la zone d extension ; la mise en œuvre d un lave-mains dans le bureau de la zone d extension ; la mise en œuvre des équipements de cuisine de l office de la zone d extension ; l alimentation du poste change bébé et la mise en œuvre d une cuvette bébé dans le local change de la zone d extension ; la mise en œuvre d un déversoir mural dans le local vidoir. 2.3 ORIGINE DES INSTALLATIONS Eau froide L origine des installations en eau froide est les canalisations existantes à proximité de la zone de travaux Eau chaude sanitaire Les installations concernant la distribution d'eau chaude sanitaire auront pour origine les canalisations en eau chaude existantes à proximité de la zone de travaux. Pour le local change, l origine des installations en eau chaude sanitaire sera le chauffe-eau électrique mis en œuvre par le présent lot Evacuations des eaux Les installations d évacuation des eaux vannes et des eaux usées auront pour origine les canalisations d évacuation existante à proximité de la zone de travaux Electricité

15 Aménagement d une crèche 93, rue de Meaux PARIS 15 Les installations électriques auront pour origine le câble électrique laissé en attente par le lot «Equipements Electriques» à proximité des équipements du présent lot. 2.4 COMPTAGE Les comptages d eau froide et d eau chaude sont existants et seront les limites de prestation. Si ceux-ci ne correspondent pas aux besoins ou sont manifestement hors service, l entreprise en informera, par écrit, le Maître d œuvre pour suite à donner par le gestionnaire de l immeuble. 2.5 DETERMINATION DES CANALISATIONS L'Entreprise du lot «Plomberie sanitaire» sera responsable du calcul et de la détermination des sections des diverses canalisations permettant d assurer la pression d utilisation souhaitable sur les appareils sanitaires et les équipements les plus défavorisés. Le Maître d œuvre pourra exiger la justification des sections retenues des canalisations par des calculs établis d'après la formule de FLAMANT pour les canalisations d eau sous pression et la formule de BAZIN pour les évacuations. En aucun cas, la vitesse de circulation d eau ne dépassera pas : V = 1,0 m/s. L Entreprise tiendra compte pour la détermination des sections des canalisations, conformément à la norme NF P : des coefficients d'utilisation de simultanéité ; des débits individuels d'eau froide sur ces appareils. Les diamètres des siphons et des tubulures de vidange des appareils sanitaires ne seront jamais inférieurs à ceux indiqués dans la norme NF P et les diamètres intérieurs des branchements de vidange seront au moins égaux à ceux des siphons qu ils recevront. Toutes les robinetteries et les autres équipements (réducteurs de pression, clapets anti-retour, etc.) placés sur les canalisations collectives d eau froide ou d eau chaude sanitaire seront certifiés NF - Robinetterie de bâtiment. 2.6 REGLES GENERALES D INSTALLATION DES CANALISATIONS Nature des canalisations Les canalisations hydrauliques seront de type : en cuivre pour la distribution d eau froide ; en cuivre pour la distribution d eau chaude sanitaire ; en PVC pour les conduits d évacuations des EU, EV. Nota : Les canalisations en acier (noir ou galvanisé) ne seront pas autorisées Tracé des canalisations

16 Aménagement d une crèche 93, rue de Meaux PARIS 16 Généralités Le tracé définitif des différentes canalisations sera établi par l Entreprise. Toutefois, le Maître d œuvre pourra y apporter toutes les modifications qu il jugera utile pour tenir compte des particularités de construction et de l esthétique souhaitée et donner suite aux arbitrages en cas de désaccords entre les différents lots intervenants. Distributions retenues Les canalisations seront installées, selon leur localisation : en apparent dans le plénum des plafonds suspendus ; en apparent pour les distributions terminales ; en encastré dans les chapes béton ; en encastré dans les murs pour des usages ponctuels tels que l alimentation du vidoir. Contraintes Le tracé des canalisations tiendra compte, des différentes contraintes, notamment : de la structure du bâtiment ; des installations techniques des autres lots ; du voisinage des canalisations d électricité ; du passage des conduits de ventilation ; des emplacements libres dans les espaces techniques ; des emplacements disponibles dans les plafonds suspendus ; des hauteurs de passage libre ; de la dissimulation maximum des canalisations dans les zones nobles. Distribution apparente Les parcours des canalisations apparentes seront écartés suffisamment des parois pour permettre l exécution des travaux : de peinture sur toute leur surface et leur longueur, pour les locaux nobles ; de calorifugeage dans les locaux non chauffés, les gaines techniques et dans les plafonds suspendus. Nota : Les canalisations ne seront placées, en aucun cas, sur les planchers ou touchant directement le sol, les plafonds ou les plafonds suspendus. Des dispositions seront prises pour que les canalisations d eau froide ne soient pas réchauffées inopportunément, en laissant un espace suffisant et permettant la mise en œuvre de calorifuge (de classe 2 au sens de la RT2005). L ouverture totale d une fenêtre, d une porte, d un vasistas, ne devra pas être gênée par une canalisation. Les canalisations ne devront jamais obturer un passage quelconque ou un conduit de ventilation statique ou mécanique. Les canalisations passant dans les gaines techniques, en caniveaux, en trous de hourdis ou en saignées, comporteront un minimum de joints de raccords ou de soudures. Les canalisations seront éprouvées à l eau sous une pression de 16 kg/cm² Joints diélectriques Les raccordements des tuyauteries métalliques de nature différentes s effectueront par l intermédiaire

17 Aménagement d une crèche 93, rue de Meaux PARIS 17 de joints diélectriques. Toute canalisation en cuivre en amont des canalisations en acier galvanisé est interdite Soudures Toutes les soudures seront exécutées par un personnel qualifié. Elles seront réalisées avec des matériels et des matériaux adaptés aux canalisations. Il ne devra y avoir aucun apport de métal débordant à l intérieur des canalisations. La surface extérieure des soudures sera régulière et aura une bonne présentation. Le Maître d œuvre se réserve le droit, notamment : de procéder à des sondages par démontage ; de faire recommencer toutes soudures douteuses ; de faire mettre le réseau en épreuve pendant une durée de 48 heures. Tous les frais correspondants seront à la charge de l Entreprise, quel que soit le résultat des essais Trappes de visite Les gaines techniques, les plafonds suspendus, les habillages divers, etc., dissimulant des canalisations comporteront des trappes de visite de dimensions adaptées ou des éléments démontables permettant de localiser, à 3 mètres près, une fuite éventuelle Nuisances Les alimentations en eau fonctionneront sans bruit, sans son d'orgue, sans coup de bélier et sans vibration. Elles assureront l alimentation normale des appareils dans les conditions de débit et de simultanéité prévues par les normes. Pour les débits indiqués au DTU (référence AFNOR DTU P ), la vitesse de passage de l eau dans les canalisations pour obtenir un isolement phonique normal sera, suivant les cas, au maximum pour : les réseaux en apparent V = 1,00 m/s ; les réseaux en encastré V = 0,60 m/s. Les évacuations assureront les vidanges, mêmes simultanées des différents appareils sanitaires sans désamorçage, ni refoulement, ni bruits anormaux. Elles ne laisseront filtrer, à l intérieur des locaux, aucune mauvaise odeur. Les canalisations qui ne seront pas constamment remplies d eau, comporteront des orifices de surveillance, de dégorgement, de décrassage, etc. Elles seront obturées par des tampons ou des bouchons étanches. Ces tampons seront démontables à la main au moyen d outils courants Fourreaux Dans les traversées de plafonds, de planchers, de murs et de cloisons, l Entreprise placera un fourreau en tube PVC, ayant un diamètre égal à celui de la tuyauterie et de son calorifuge, augmenté de 10 mm. Ce fourreau sera arrêté, pour permettre une libre dilatation des canalisations : à 3 cm au-dessous du plafond ; à 3 cm au-dessus du sol fini ; à 2 cm de part et d autre du mur.

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS MAITRE D'OUVRAGE : ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35 EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS LOT N 05: PLOMBERIE SANITAIRE - VENTILATION - PRO FEVRIER 2013 1 GENERALITES ADMINISTRATIVES I.01) Objet du présent descriptif:

Plus en détail

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84).

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). CCTP LOT N 4: PLOMBERIE SANITAIRE Maître d œuvre Olivier FOULQUIER

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR Limiance Dimensions extérieures : 2206 X 1667 mm (habillage extérieur compris, hors prestation hva-concept) Largeur porte : 830 mm Surface utile : 2,95 m² Poids : 920 kg (+/- 5 %) Présentation avec finition

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 1h30 à 2h00 Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Introduction... 2

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3

Plus en détail

Commune de SAINT LEONARD - 88650

Commune de SAINT LEONARD - 88650 Commune de SAINT LEONARD - 88650 ------------------------------------------------------------------------ PROJET D EXTENSION DU CENTRE DE SECOURS & CREATION DE GARAGES COMMUNAUX ------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON CREATION D UN GITE COMMUNAL ETUDE DE PROJET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT N 5 PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

Plus en détail

LOT N 9 Plomberie Sanitaires

LOT N 9 Plomberie Sanitaires MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CCTP & devis estimatif LOT N 9 Plomberie Sanitaires COMMUNE DE NEUCHATEL URTIERE CONSTRUCTION D UNE MAIRIE Objet du marché : Construction d une Mairie 2eme Appel d offres 05.2013

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) 1) page 1 1) 0 CLAUSES COMMUNES Chap. 1 Clauses communes à tous les lots 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications communes à tous les lots 1 PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES

Plus en détail

Manuel d entretien. Présentation de votre chauffe-eau. Poignées de préhension (haut et bas) Protection intérieure par émaillage. Isolation thermique

Manuel d entretien. Présentation de votre chauffe-eau. Poignées de préhension (haut et bas) Protection intérieure par émaillage. Isolation thermique Présentation de votre chauffe-eau Poignées de préhension (haut et bas) Isolation thermique Protection intérieure par émaillage Canne de prise d eau chaude Doigt de gant du thermostat Anode magnésium Résistance

Plus en détail

Salle de bains FICHE TECHNIQUE

Salle de bains FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Salle de bains 2 4 7 CONNAÎTRE > Une pièce humide > Les équipements > Production d eau chaude sanitaire > Les revêtements du sol et des murs > L installation électrique > Les réseaux d

Plus en détail

Le chauffe eau à accumulation électrique

Le chauffe eau à accumulation électrique Le chauffe eau à accumulation électrique I) Composition d un chauffe eau électrique Leurs constitutions sont sensiblement les mêmes entre chaque fabriquant : Habillage Départ eau chaude Isolant Cuve Anode

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

COMMUNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOUX 41 400 PONTLEVOY

COMMUNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOUX 41 400 PONTLEVOY COMMNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOX 41 400 PONTLEVOY Lot n 07 PLOMBERIE SANITAIRE Société d Architecture BOITTE 10, rue de la

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE Réhabilitation du préau des Capucins Salle des associations / Commune de Cazères 31220 Page 1 sur 7 Préau des Capucins - Mairie de Cazères Mai 2012 LOT N 4 : PLOMBERIE/SANITAIRE - CHAUFFAGE C A B I N E

Plus en détail

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer»

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Département de la Gironde SCI SAPHIR 7 Allée de la Chapelle 33115 LE PYLA SUR MER Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Architecte Maître d'œuvre BET Structure BET Fluides

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ETAPE 1 LE PLAN DE TRAVAIL 1.a Repères Repères Mettez en place provisoirement le plan de travail et tracez au crayon effaçable deux repères qui correspondent

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot

Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot CCTP DPGF LOT 08 CHAUFFAGE / PLOMBERIE / VMC..1 / 15 I - GENERALITES Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1/ CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 2/ INSTALLATION DE VOTRE LAVE-VAISSELLE Appareil non encastré 04 Appareil encastré 04 Appareil encastré

Plus en détail

Système multicouche raccords à sertir et tubes

Système multicouche raccords à sertir et tubes Système multicouche raccords à sertir et tubes 4BONNES RAISONS DE CHOISIR LES SOLUTIONS 4GAMMES COMPLÉMENTAIRES 1 L EFFICACITÉ : pour répondre à toutes les configurations Avec les solutions multiconnect,

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1 / CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 Dimensions d encastrement 04 Inventaire des pièces livrées 04 Raccordement à l eau 05 Evacuation des

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

guide lot CVC Points de vigilance à l usage des conducteurs de travaux EG ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP

guide lot CVC Points de vigilance à l usage des conducteurs de travaux EG ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP guide Points de vigilance à l usage des conducteurs de travaux EG lot CVC Avant-propos AVANT-PROPOS CHAUFFAGE... 1 CLIMATISATION... 2 GESTION TECHNIQUE CENTRALISÉE 3

Plus en détail

Plomberie. Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier Code Désignation Photo. Pièces détachées SAV-002-I 1/10. Chauffe eau électrique 15 L Sous évier

Plomberie. Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier Code Désignation Photo. Pièces détachées SAV-002-I 1/10. Chauffe eau électrique 15 L Sous évier 1/10 Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier PL06-0023 Chauffe eau électrique 15 L Sur évier PL06-0051 Support chauffe eaux 15 L Chauffe eau 15L sous évier PL06-0036 Chauffe eau électrique 15 L Sous évier

Plus en détail

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE 1 CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE PROJET DE CONSTRUCTION D UN BATIMENT ADMINISTRATIF Avenue Sadi Carnot 07500 GUILHERAND GRANGES DECOMPOSITION

Plus en détail

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP COMMUNE DE LEUCATE 11 370 REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 NOV 2013 PIECES ECRITES MAITRISE D OUVRAGE Commune de LEUCATE Hôtel de Ville 11370

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Plomberie sanitaires

Plomberie sanitaires EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 7 Plomberie sanitaires JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.)

Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.) REHABILITATION DE LA DEMI-PENSION DU COLLEGE JULES VERNE ROSIERES EN SANTERRE Dossier de Consultation des Entreprises (D.C.E.) LOT 11 PLOMBERIE / SANITAIRE Architecte mandataire : Bureau d Études : ARCASA

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420)

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) MAITRE D'OUVRAGE HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) Dossier de consultation des entreprises : Octobre 2014 C.C.T.P.

Plus en détail

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue Bienvenue Directive G1 Directives SIN Le gaz à Nyon Rénovation But de la présentation : La «nouvelle»g1 Les changements principaux, (non exhaustifs) Donner des pistes pour appliquer ces nouvelles prescriptions

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

Entretien domestique

Entretien domestique VÉRIFICATION DU BON FONCTIONNEMENT Mettez l appareil sous tension. Si votre tableau électrique est équipé d un relais d asservissement en heures creuses (tarif réduit la nuit), basculez l interrupteur

Plus en détail

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33

Plus en détail

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS MAITRE D OUVRAGE VILLE DE PERONNE-EN EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTI-ACTIVITE Rue de l Eglise MAITRES D ŒUVRES ARCHITECTE Sarl ARCHILILLE - Agence d'architecture 211, rue Jean

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER DEVIS DESCRIPTIF - Lot n 8 PLOMBERIE - SANITAIRES - date : juin 2009 S.A. JACKY MANESSE 1 rue du Paquis - 08090 ARREUX

Plus en détail

CCTP LOT 12 ELECTRICITE PLOMBERIE SANITAIRE PHASE DCE

CCTP LOT 12 ELECTRICITE PLOMBERIE SANITAIRE PHASE DCE 5 Chemin du haut 63490 SAUXILLANGES 04 73 96 86 97 06 21 38 06 97 AMENAGEMENT DE 2 LOGEMENTS LOCATIFS DANS UN BATIMENT COMMUNAL CCTP LOT 12 ELECTRICITE PLOMBERIE SANITAIRE PHASE DCE ARCHITECTE : CLEF DE

Plus en détail

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS SCI CAMOZZI MOULIOT C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS LOT N 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES LOT 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES 1 04 MENUISERIE BOIS Sommaire 04

Plus en détail

LOT N 4 - CHAUFFAGE - PLOMBERIE

LOT N 4 - CHAUFFAGE - PLOMBERIE SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 132012 GITE DE GROUPE DE LA VALLEE DE L'AIGRE 31, Rue Porte Dunoise

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTISPORTS SAINTE MAURE

CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTISPORTS SAINTE MAURE MAÎTRE D OUVRAGE : MAÎTRE D OUVRAGE DELEGUE : Société Immobilière d Aménagement du Barsuraubois et de l Aube 7 rue Jean-Louis DELAPORTE 10000 TROYES NATURE DE L OPERATION : CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTISPORTS

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT AUBIN D AUBIGNE

COMMUNE DE SAINT AUBIN D AUBIGNE MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE SAINT AUBIN D AUBIGNE Place de la Mairie-35250 St Aubin D Aubigné Extension d un ALSH Rue des Écoles 35250 St Aubin d Aubigné Cahier des Clauses Techniques Particulières Dossier

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN NOTICE DESCRIPTIVE I CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1 - INFRASTRUCTURE 1.1.1 - Fondations Les

Plus en détail

CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUES

CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUES CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUES GAMMES COR-EMAIL, CEB, MIXTES MPL/SRL CAPACITÉS DE 10 À 500 LITRES CHAUFFE-EAU BLOC CHAUFFE-EAU MURAL VERTICAL CHAUFFE-EAU HORIZONTAL LES DIFFÉRENTS MODÈLES PROPOSÉS : une gamme

Plus en détail

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Référence: SIB10 CCLB 110 Date : 22/10/2010 Page 1/9 Table des matières 1 PRELIMINAIRES... 3 2 ABREVIATIONS... 3 3 ACCESSIBILITE

Plus en détail

Département d Indre et Loire Commune de Beaulieu les Loches

Département d Indre et Loire Commune de Beaulieu les Loches Département d Indre et Loire Commune de Beaulieu les Loches *** CONSTRUCTION D UN ALSH ACCUEIL PERISCOLAIRE 1 Place des Ecoles 37 600 BEAULIEU LES LOCHES *** CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

Qu est-ce qu un raccordement?

Qu est-ce qu un raccordement? mars 2012 La prestation de raccordement : vue d ensemble pages 4/5 Votre demande de raccordement page 6 La proposition de raccordement d ERDF page 7 modalités de paiement prix du branchement Les travaux

Plus en détail

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre :

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre : DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES

Plus en détail

LOT N 7 - PLOMBERIE - SANITAIRE - CHAUFFAGE

LOT N 7 - PLOMBERIE - SANITAIRE - CHAUFFAGE SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 1216305 CONSTRUCTION D'UNE MICRO CRECHE Rue de Beauce 28120 BAILLEAU

Plus en détail

A l extérieur du logement

A l extérieur du logement Travaux et entretien du logement Locataire bailleur, qui fait quoi Locataire / bailleur, qui fait quoi? octobre 00 Fiche n sept. 00 Fiche n A l extérieur du logement 6 3 4 7 5 Fiche n Travaux et entretien

Plus en détail

LOT 09 CHAUFFAGE / VENTILATION / PLOMBERIE SANITAIRE

LOT 09 CHAUFFAGE / VENTILATION / PLOMBERIE SANITAIRE LOT 09 CHAUFFAGE / VENTILATION / PLOMBERIE SANITAIRE - page 1/8 LOT 09 CHAUFFAGE / VENTILATION / PLOMBERIE SANITAIRE IMPORTANT LOT 00 : Les entrepreneurs doivent impérativement prendre connaissance des

Plus en détail

TRAVAUX DE RESTRUCTURATION DE L ECOLE PRIMAIRE LOUIS PERGAUD. Maître d ouvrage MAIRIE de GUIPAVAS Place De La Mairie 29490 GUIPAVAS MAITRISE D OEUVRE

TRAVAUX DE RESTRUCTURATION DE L ECOLE PRIMAIRE LOUIS PERGAUD. Maître d ouvrage MAIRIE de GUIPAVAS Place De La Mairie 29490 GUIPAVAS MAITRISE D OEUVRE VILLE DE GUIPAVAS 2 7, r u e S t T h u d o n 2 9 4 9 0 G U I P A V A S TRAVAUX DE RESTRUCTURATION DE L ECOLE PRIMAIRE LOUIS PERGAUD Maître d ouvrage MAIRIE de GUIPAVAS Place De La Mairie 29490 GUIPAVAS

Plus en détail

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau olivier.correc@cstb.fr Nouveaux Documents Techniques Unifiés DTU 60.1 Plomberie sanitaire pour

Plus en détail

C.C.T.P. LOT 5 : CHAUFFAGE VENTILATION PLOMBERIE SANITAIRE DCE

C.C.T.P. LOT 5 : CHAUFFAGE VENTILATION PLOMBERIE SANITAIRE DCE REHABILITATION DE 20 LOGEMENTS Résidence LES PRES DE SAINT PIERRE 1 17 rue Pasteur 49130 LES PONTS-DE-CE C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 5 : CHAUFFAGE VENTILATION PLOMBERIE SANITAIRE

Plus en détail

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat B. P. 10021 14, Rue du Champ-Bossu 28402 NOGENT-le-ROTROU Cedex 02.37.52.15.28 - Fax. 02.37.52.85.50 E-mail : oph.direction@nogent-perche-habitat.fr MARCHE

Plus en détail

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC.

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. L évacuation des eaux usées Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. Les eaux ménagères (EM) : eaux provenant de la cuisine (évier, lave-vaisselle) et de la salle de bains (lavabo, baignoire,

Plus en détail

Chauffe-eau électrique

Chauffe-eau électrique Chauffe-eau électrique 100L Réf : 617537 150L Réf : 617538 200L Réf : 617539 300L Réf : 617540 version 12-A Votre produit [1] x1 [1] x1 [1] x1 [1] x1 [2] x2 [2] x2 [2] x2 [2] x2 100L 150L 200L 300L Ces

Plus en détail

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières solutions ciblées pour des espaces toujours aux normes LYCÉE JEAN MOULIN Réfection des toilettes de l'internat Bât C CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n MAÎTRE D'OUVRAGE LYCÉE JEAN MOULIN

Plus en détail

GAMASONIC. BACS INOX de DÉSINFECTION. BAC INOX de RINCAGE. APPAREILS de NETTOYAGE par ULTRASONS. APPAREILS de SÉCHAGE. Édition 4 Décembre 2006

GAMASONIC. BACS INOX de DÉSINFECTION. BAC INOX de RINCAGE. APPAREILS de NETTOYAGE par ULTRASONS. APPAREILS de SÉCHAGE. Édition 4 Décembre 2006 GAMASONIC BACS INOX de DÉSINFECTION BAC INOX de RINCAGE APPAREILS de NETTOYAGE par ULTRASONS APPAREILS de SÉCHAGE MANUEL D IMPLANTATION Édition 4 Décembre 2006 BACS de DÉSINFECTION : BACS de RINCAGE :

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE. Chambre d agriculture de Meurthe et Moselle 5 Rue de la Vologne 54520 LAXOU OBJET DU MARCHE

MAITRE D'OUVRAGE. Chambre d agriculture de Meurthe et Moselle 5 Rue de la Vologne 54520 LAXOU OBJET DU MARCHE MAITRE D'OUVRAGE Chambre d agriculture de Meurthe et Moselle 5 Rue de la Vologne 54520 LAXOU OBJET DU MARCHE Extension de la Chambre d Agriculture de Meurthe et Moselle LIEU D'EXECUTION 5 Rue de la Vologne

Plus en détail

AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM

AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM CHAUFFAGE PLOMBERIE - VENTILATION Maître d ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNE DU CANTON DE MONTLUEL 85 avenue Pierre COMORECHE 01120 MONTLU Tél : Maître d œuvre CAP ARCHITECTURE 441

Plus en détail

Sommaire. Références 138. 8 Le diagnostic gaz - Sommaire. Le diagnostic gaz - Sommaire

Sommaire. Références 138. 8 Le diagnostic gaz - Sommaire. Le diagnostic gaz - Sommaire Sommaire Chapitre 1. Qu est-ce qu une installation gaz? 10 Généralités 11 1.1 Comment ça marche? 12 1.2 Définitions 14 1.3 Les appareils 19 Chapitre 2. Les tuyauteries fixes 28 Généralités 29 2.1 Tuyauteries

Plus en détail

PLOMBERIE CHAUFFAGE - VMC

PLOMBERIE CHAUFFAGE - VMC 62 Grenay - Place Daniel Breton 1.10 Lot N 8 PLOMBERIE CHAUFFAGE - VMC 62 Grenay - Place Daniel Breton 2.10 1 GENERALITES Le présent document a pour objet de définir les prestations de toutes natures incombant

Plus en détail

Et la ventilation créa l eau chaude

Et la ventilation créa l eau chaude VENTILATION DOUBLE EFFET VMC BBC + CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE Les P r o d u i t s 75 % D ÉCONOMIES SUR LA CONSOMMATION LIÉE À L EAU CHAUDE CHAUFFAGE DE L EAU JUSQU À 62 C AVEC LA POMPE À CHALEUR 10 %

Plus en détail

DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE

DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE 4, rue Dolorès Ibarruri DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE L entreprise a la responsabilité de prévoir les bonnes quantités de fourniture pour la réalisation des travaux : - faire les métrés et renseigner

Plus en détail

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES MAITRE D'OUVRAGE : MSA ARDECHE DROME LOIRE 29, rue Frédéric Chopin, 26000 Valence Tél : 04 75 75 88

Plus en détail

Robinetterie «haut de gamme» + Systèmes Robinetterie pour installations d eau potable «Aquastrom T plus» «Aquastrom C» «Aquastrom P»

Robinetterie «haut de gamme» + Systèmes Robinetterie pour installations d eau potable «Aquastrom T plus» «Aquastrom C» «Aquastrom P» Innovation + Qualité Robinetterie «haut de gamme» + Systèmes Robinetterie pour installations d eau potable «Aquastrom T plus» «Aquastrom C» «Aquastrom P» Gamme de produits Conditions générales et directives

Plus en détail

Systèmes multicouches Alpex-duo - Turatec

Systèmes multicouches Alpex-duo - Turatec Systèmes multicouches Alpex-duo - Turatec pour les applications plomberie - sanitaire chauffage - eau glacée 10 ans Systèmes tubes + raccords GARANTIE Certificat CSTBat Certificat CSTBat Certificat CSTBat

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

La nouvelle directive G 1. quoi de neuf?

La nouvelle directive G 1. quoi de neuf? La nouvelle directive G 1 quoi de neuf? La Chaux-de-Fonds le 6.3.13 S.Reymond 1 Chapitre 2.4.1 2 Chapitre 3 3 Chapitre 3 définitions et rappels légaux et normatifs Le chapitre 3 contient les définitions

Plus en détail