Guide pour un bon. Plan de démarrage. d une entreprise agricole

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide pour un bon. Plan de démarrage. d une entreprise agricole"

Transcription

1 Guide pour un bon Plan de démarrage d une entreprise agricole

2 Préambule : Ce document se veut un outil pour vous aider à rédiger votre plan d affaires. Il passe en revue les diverses sections que doit contenir votre plan. N hésitez pas à le faire selon vos désirs et votre vision de votre entreprise. Pourquoi un plan d affaires? Permets de définir vos objectifs personnels, professionnels et d entreprises. Connaître les forces et les faiblesses de votre projet. Un passeport pour approcher les organismes de financement. Mais surtout un outil de planification pour VOUS. Pourquoi un guide? Dans ce guide, vous retrouverez les sections que nous jugeons pertinentes, par contre vous devez l adapter à votre projet. Vous pouvez éliminer certaines sections et en ajouter d autres. Vous devez vous l approprier et lui donner votre couleur. Il est important de vous lancer dans la rédaction de votre plan le plus rapidement. Si vous ne savez pas quoi répondre à une section ne vous y arrêtez pas et passez à la suivante, vous pourrez y revenir plus tard. Si vous avez de la difficulté à vous y retrouver, n hésitez pas à rencontrer le conseiller en relève de votre région afin qu il vous aide à identifier les sections qui sont pertinentes à votre projet. Le rôle de votre conseiller en établissement au MAPAQ Les conseillers en établissement et relève agricole sont là pour vous accompagner dans la rédaction de votre plan d affaires. L élaboration d un plan d affaires vous aidera à bien planifier et maîtriser votre projet d affaires pour vos rencontres avec les divers intervenants du secteur. 2

3 SECTIONS D UN PLAN DE DÉMARRAGE TYPE (Chaque section est décrite plus loin) 1. Sommaire du plan d affaires Les promoteurs Présentation des promoteurs Choix de la profession Objectifs personnels Objectifs professionnels Présentation du projet Origine de l entreprise Description du projet VISION ET Mission d entreprise Objectifs de l entreprise Statut juridique de l entreprise Rôles et responsabilités des promoteurs Mode de production et activités non agricoles Description des actifs fonciers, bâtiment, machinerie Outils de gestion Contraintes réglementaires Analyse de marché Portrait du secteur Marchés visés et clientèles cibles Concurrence Stratégie de marketing Produit(s) et service(s) Politique de prix... 11

4 5.3. Canaux de distribution Stratégie de promotion Service à la clientèle Ressources humaines et structure organisationnelle Profil de la main-d œuvre Structure organisationnelle Gestion et communication Relation avec les intervenants du milieu Plan de développement des ressources humaines Plan financier Résumé synthèse du plan financier Évaluation des frais de démarrage Plan d investissement Bilan personnel Aides financières disponibles Plan de financement Prévisions budgétaires Évaluation de la CDR et du solde résiduel Budget de trésorerie et évaluation du besoin de fonds de roulement Bilan projeté Mise en œuvre Annexes

5 1. SOMMAIRE DU PLAN D AFFAIRES Cette section est importante, car on y retrouve, en une page maximum, l idée générale de votre plan d affaires. Plus votre synthèse sera claire et concise, plus vous irez chercher l intérêt de vos lecteurs. Il est important d y faire le résumé de votre projet avec des éléments tels que: l origine du projet, vos principaux objectifs, temps plein ou partiel, coût de vie espéré, horizon temporel du projet, secteur de production, achat, transfert, démarrage, expansion, produits et services, le marché visé et la stratégie de commercialisation, le caractère unique du projet, l expérience et la formation, le statut d entreprise et la rentabilité du projet (mise de fonds, investissements, progression du chiffre d affaires, coût de vie, solde résiduel). Cette section se rédige habituellement après avoir complété les autres parties du plan d affaires. Faites un tableau synthèse avec les éléments chiffrés. Ainsi, en un seul coup d œil, les données importantes sont à la portée de main de votre lecteur. 2. LES PROMOTEURS Cette section présente chaque propriétaire en se concentrant sur leur formation, leurs expériences de travail et leurs compétences pertinentes pour l entreprise. S il y a plusieurs promoteurs, indiquez en quoi ils seront complémentaires dans l entreprise. Chaque sous-section contient des questions auxquelles chaque promoteur peut répondre afin de mieux se connaître PRÉSENTATION DES PROMOTEURS Quelles sont vos connaissances du secteur choisi? Qu est-ce qui fait de vous un bon candidat pour la mise en place de votre projet? Ajoutez vos curriculums vitae en annexe. 5

6 2.2. CHOIX DE LA PROFESSION Qu est-ce qui vous a amené en agriculture? Quelles sont vos motivations? Pourquoi voulez-vous votre entreprise? Qu est-ce qui explique votre choix de production? 2.3. OBJECTIFS PERSONNELS Quels sont vos objectifs personnels? Parlez ici de vos objectifs familiaux, financiers, du niveau de formation que vous voulez atteindre, des réalisations que vous souhaitez faire, etc. Trop souvent, les promoteurs d un projet se lancent en affaires sans même réfléchir à ce qu ils veulent atteindre dans leur vie personnelle. Bien sûr, vos objectifs et besoins vont évoluer dans le temps et vous devrez faire des sacrifices au début. Dans les faits, vous devrez bâtir votre projet afin que votre future entreprise travaille pour vous et non l inverse. Dans les prochaines sections, ces objectifs vous aideront à établir différents éléments de votre plan d affaires, par exemple, le volume d affaires (en fonction du bénéfice net), la main d œuvre nécessaire (temps plein, partiel et ponctuel), etc. - Faites un tableau récapitulatif de vos objectifs 1 an, 3 ans et 5 ans; - Évaluez votre coût de vie (par un budget personnel à mettre en annexe); - Faites l évaluation de l utilisation de vos heures. Par exemple, combien d heures avez-vous besoin pour dormir, manger, pour s occuper de la famille, pour votre travail extérieur? Et le nombre d'heures qui reste pour l entreprise. Vous pourrez ainsi planifier si vous avez besoin de l aide extérieur OBJECTIFS PROFESSIONNELS De façon spontanée, décrivez votre idéal professionnel que vous voulez atteindre comme individu. Par exemple, maîtriser la gestion d une entreprise, être reconnu comme une référence dans une production type ou pour une régie de production, etc. Quelle est votre vision ou définition d un entrepreneur performant et accompli? Quels sont les succès professionnels que vous aimeriez réaliser? À quoi voulez-vous ressembler professionnellement dans 5 à 10 ans? 6

7 3. PRÉSENTATION DU PROJET 3.1. ORIGINE DE L ENTREPRISE D où vient l idée? L avez-vous testée? Indiquez brièvement l origine de votre projet entreprise DESCRIPTION DU PROJET En quoi consiste votre projet? Quand pensez-vous être à temps plein et vivre de votre entreprise? Quelles sont les phases de votre établissement? Qu est-ce qui démarque votre projet ou vos produits et services? Combien d emploi allez-vous créer? 3.3. VISION ET MISSION D ENTREPRISE La vision d entreprise, c est ce pourquoi elle existe. C est la description de vers quoi elle tend. La mission de l entreprise, c est l énoncé de sa raison d être : son but, son image et son caractère. En fait, c est ce qui justifie son existence. Sa définition permettra d orienter les futures actions de l entreprise. En d autres mots, la mission est le résumé, en une ou deux phrases, de votre entreprise en prenant soin de spécifier ses produits, son marché cible et ce qui vous différencie de la concurrence. Elle devrait permettre aux clients de savoir immédiatement à quoi s attendre lorsqu ils feront affaire avec vous. Voir l article suivant sur la vision de l entreprise. 7

8 3.4. OBJECTIFS DE L ENTREPRISE Quels sont les objectifs que vous voulez atteindre? La première année, la deuxième, la troisième et la cinquième année d opération? Incluez des cibles comme le chiffre d'affaires brut, les marges bénéficiaires, la part de marché, l'ouverture d'un nouveau magasin, d'une nouvelle usine ou d'un nouveau bureau, l'introduction d'un nouveau produit, etc. Ces objectifs doivent être précisés, afin que votre entreprise réponde à vos objectifs personnels et professionnels STATUT JURIDIQUE DE L ENTREPRISE Quelle est la forme juridique choisie pour votre entreprise et pourquoi? À qui appartiennent les parts? Comment se fera la distribution des revenus? Et qui assumera les dettes? Plusieurs facteurs doivent être considérés dans le choix du statut de votre entreprise, par exemple le chiffre d affaires, le risque du projet, la présence d activité en recherche et développement, etc. Notez qu il y a des coûts relativement élevés à un changement de statut, il est donc important de bien s informer auprès d un fiscaliste et de baser sa décision sur l ensemble des facteurs. La boussole entrepreneuriale peut vous aider à identifier les statuts d entreprise qui correspondent à vos besoins : Les statuts juridiques des entreprises : RÔLES ET RESPONSABILITÉS DES PROMOTEURS En fonction de vos compétences et champs d intérêt, quels sont les principaux rôles et responsabilités de chaque propriétaire dans l entreprise. Êtes-vous complémentaires? Sinon, quelles sont les lacunes à combler? 8

9 3.7. MODE DE PRODUCTION ET ACTIVITÉS NON AGRICOLES Qu est-ce que va produire votre entreprise? Décrivez la régie, les stratégies de production, les volumes produits, les rendements escomptés, les intrants Est-ce que votre entreprise aura des activités non agricoles (transformation, agrotourisme, etc.)? Quelles sont les forces et les faiblesses techniques de votre entreprise? Quels sont vos principaux défis au niveau de la production et les autres activités? 3.8. DESCRIPTION DES ACTIFS FONCIERS, BÂTIMENT, MACHINERIE Quels sont les immobilisations nécessaires pour atteindre vos objectifs? Si vous avez déjà des actifs, faites en l inventaire. Qu est-ce que votre production et votre régie de production demandent en actif pour les prochaines années? Tableau d actifs possédés, loués, à acquérir OUTILS DE GESTION Quels sont les outils de gestion que vous avez ou pouvez mettre en place? (Ex : comptabilité informatisée, tableau de bord, Genovis, Bovi-Expert, registre de troupeaux, programmes alimentaires, insémination artificielle, analyse de fourrages, analyse de sol, plan de culture, plan de fertilisation, lutte intégrée, cahier de charges, dossier des champs, etc.). 9

10 3.10. CONTRAINTES RÉGLEMENTAIRES Est-ce que votre site de production, votre production ou vos activités non agricoles (transformation, vente à la ferme) présentent des contraintes réglementaires? S assurer que l entreprise puisse respecter la réglementation municipale, environnementale, etc. 4. ANALYSE DE MARCHÉ 4.1. PORTRAIT DU SECTEUR Quel est le portrait de votre secteur? Pour ce faire, décrivez votre secteur d activité en mentionnant le nombre d entreprises qu il contient ainsi que la taille de celles-ci. Expliquez les grandes tendances (croissance-maturité-déclin du secteur, nouveaux produits et/ou services, autres changements à prévoir, etc.). Préciser comment évoluera le marché dans ce secteur pour les prochaines années MARCHÉS VISÉS ET CLIENTÈLES CIBLES Quels marchés ciblez-vous à court, moyen et long terme? Estimez la demande. Cernez les tendances et les besoins de la clientèle afin de positionner les produits de l entreprise et ciblez les axes de développement à privilégier. Listez les clients potentiels. Déterminez les ententes potentielles de commercialisation CONCURRENCE Quels sont les produits et services que le consommateur peut obtenir pour répondre au même besoin que celui que vous souhaitez combler? Dressez une liste de vos concurrents directs et indirects. Décrivez leurs forces et faiblesses en vous plaçant toujours du point de vue des clients. Quels sont les avantages concurrentiels qu offre votre entreprise? Toujours en vous plaçant du point de vue de vos clients, quelles sont les forces et faiblesses de votre entreprise?

11 5. STRATÉGIE DE MARKETING 5.1. PRODUIT(S) ET SERVICE(S) Quel est votre produit? Faites une description détaillée de votre produit ou votre service et de ses caractéristiques (qualité, etc.). Précisez le niveau du produit ou du service offert (haut de gamme, de masse, spécialité, série) POLITIQUE DE PRIX À quel prix achète-t-on votre produit? Quel montant de vente atteindrez-vous? Identifiez les politiques de prix envisageables. Déterminez les différents indicateurs permettant d évaluer l efficacité de la politique de prix. Faites le calcul de coût de revient de vos produits CANAUX DE DISTRIBUTION Comment ferez-vous la distribution de vos produits? Sélectionnez les canaux de distribution (vente directe, restaurant, grossiste, vente au détail, encan), en fonction des marchés potentiels. Caractérisez chacun des types de distribution. 11

12 5.4. STRATÉGIE DE PROMOTION Ferez-vous du marketing direct ou indirect? Déterminez la façon dont vous ferez la promotion de vos produits. Présentez les relations publiques des gestionnaires pouvant servir de moyen de promotion. Déterminez vos canaux de communication privilégiés SERVICE À LA CLIENTÈLE Quelle est votre politique de service à la clientèle? Parlez-en en incluant notamment la gestion des plaintes, le délai de réponse aux demandes d informations, l évaluation du besoin et votre attrait à animer les réseaux sociaux, etc. 6. RESSOURCES HUMAINES ET STRUCTURE ORGANISATIONNELLE Quels seront vos besoins en main-d œuvre? Quelle sera la structure organisationnelle de votre entreprise? Cette section permet de présenter les principales caractéristiques des ressources humaines de même que la dynamique de planification et d organisation du travail, de la gestion et de la communication au sein de l entreprise PROFIL DE LA MAIN-D ŒUVRE De qui avez-vous besoin? En vous basant sur votre calcul d heures disponibles à la section de vos objectifs personnels, expliquez en quoi consistent les besoins de main-d œuvre. Décrivez la main-d œuvre requise en précisant les effectifs (propriétaire, salarié et famille), les rôles et responsabilités et les types d emploi, les compétences nécessaires, etc. Évaluer le temps de travail (nombre d heures, unité travail personne (UTP). Déterminer le nombre d emplois à temps plein et à temps

13 partiel. Quelles sont les conditions des employés (rémunération, avantages sociaux, horaires, etc.)? Discutez de la disponibilité de cette main-d œuvre dans votre région et votre méthode pour recruter, intégrer et fidéliser les employés STRUCTURE ORGANISATIONNELLE Quel est le fonctionnement interne de l équipe de gestion au niveau des pouvoirs décisionnels, de même que la répartition et l organisation du travail? Présentez l organigramme de l entreprise. Donnez un aperçu de la gestion de la main-d œuvre (répartition et supervision du travail, embauche, gestion de la paye des employés, etc.) GESTION ET COMMUNICATION Comment sera gérée votre entreprise? Qui prendra quelle décision? Établissez comment vous allez faire la résolution des problèmes, la gestion des imprévus et la communication de l information au sein de l entreprise, etc. Décrivez vos outils de gestion du temps et des priorités RELATION AVEC LES INTERVENANTS DU MILIEU Quels sont les principaux services professionnels que vous utiliserez notamment pour la gestion technique et financière de l entreprise et la relation avec les clients? (Exemples : conseillers en relève, en gestion, comptable, agronome, technicien, notaire, clubs d encadrement technique, agroenvironnemental, etc.) PLAN DE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Quelles sont les forces et faiblesses des promoteurs et des employés selon la fonction qu ils occupent dans l entreprise? Il est suggéré d évaluer votre profil entrepreneurial à l aide du conseiller en relève agricole de votre région ou de l autoévaluation entrepreneuriale qui se trouve sur le site Internet de la Banque de Développement du Canada (BDC). Vous pouvez aussi effectuer le test psychométrique Atman offert par le Réseau des Centres d établissement régional en agriculture (CRÉA). 13

14 Énumérez les besoins et les moyens de perfectionnement envisagés. Les moyens peuvent être divers: formation, stage, voyage exploratoire, mentor technique, mentor d affaires, groupe d entrepreneurs, intervenants, conseillers avec une expertise, etc. Cet exercice vous donnera de la crédibilité auprès des intervenants, car elle démontre votre capacité de rétroaction et d amélioration. Etc. Outils et tableaux à insérer : Outil d évaluation des compétences entrepreneuriales de la BDC : preneur.aspx Demander à votre conseiller relève du MAPAQ de vous faire passer le test ICE-AGRO Faites un tableau synthèse des compétences que vous avez besoin, des moyens que vous utiliserez pour les acquérir et l échéance. 7. PLAN FINANCIER 7.1. RÉSUMÉ SYNTHÈSE DU PLAN FINANCIER Cette section sert à donner au lecteur un résumé rapide du plan financier. Ce tableau devrait inclure le revenu brut, le pourcentage de charges, la Capacité De Remboursement (CDR), le solde résiduel et le nombre d unité de production. 14

15 7.2. ÉVALUATION DES FRAIS DE DÉMARRAGE Quelles sont les dépenses courantes nécessaires pour démarrer l entreprise? Par exemple, le premier achat d aliments, de semences, de produits de nettoyage, des frais du notaire, pour l impression des premiers chèques, etc. Ce sont tous les frais qui doivent être faits avant les premières journées de production. Attention de ne pas y inscrire des dépenses d investissement. Faire un tableau avec une liste non exhaustive des principales dépenses de démarrage PLAN D INVESTISSEMENT Quels sont les investissements en immobilisations qui doivent être remplacés ainsi que les investissements qui doivent être faits pour atteindre les revenus planifiés dans les prévisions budgétaires sur les 3 à 5 prochaines années? Faire un tableau simple lié aux autres documents pour que les données se suivent BILAN PERSONNEL Qu est-ce que vous possédez? Avez-vous des dettes personnelles? Cette section est importante. En effet, elle permet de voir si les propriétaires ont des fonds à investir (ou à mettre en garantie) pour le projet. Elle permet aussi de voir si les promoteurs ont des dettes personnelles qui vont demander un retrait personnel plus élevé pour en faire les paiements. Vous pouvez aussi présenter les aides financières (don, prêt indéterminé sans intérêt, garantie, etc.) que vous pouvez obtenir de votre famille.

16 Faire un tableau avec à gauche les avoirs possédés (argent en banque, REER, voiture, maison, etc ) et une colonne à droite avec les dettes. La différence entre les deux constitue votre avoir personnel AIDES FINANCIÈRES DISPONIBLES Êtes-vous admissibles à des aides financières? Indiquer les aides que l entreprise peut obtenir. Attention, il faut vérifier que vous êtes bien admissible et qu il est réaliste de penser que vous pouvez obtenir les différentes aides qui apparaissent dans cette section. Il ne faut pas que votre plan d affaires soit basé seulement sur ces aides, mais elles peuvent avoir une importance dans l analyse du dossier de financement. Il faut aussi décrire dans notre plan de financement ce que l on fera si nous n obtenons pas les aides demandées PLAN DE FINANCEMENT Où l entreprise va chercher son financement (la provenance des différents prêts, leur taux d intérêt et leur durée)? Cette section présentera aussi le calcul des annuités sur les 3 à 5 prochaines années. Tableau: à gauche le total des besoins de financement et à droite le total des mises de fonds, aide financière et des emprunts nécessaires. Faire le calcul des paiements en entrant les informations pertinentes telles taux, durée, etc. 16

17 7.7. PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES Quel sera votre bénéfice? Les prévisions doivent inclure les données techniques et financières sur 3 à 5 ans. Par exemple, vous devez donner la quantité de produits que vous prévoyez récolter par hectare et le prix vendu. Il est à noter que les rendements d une première année sont souvent plus faibles que les rendements moyens de la région. Faire un tableau détaillé sur 3 à 5 ans avec Revenus moins les dépenses (ne pas inclure les retraits personnels et les paiements de capitaux sur les emprunts) 7.8. ÉVALUATION DE LA CDR ET DU SOLDE RÉSIDUEL Est-ce que votre entreprise sera capable de faire ses paiements? Combien de retraits les propriétaires planifient-il prendre? Cette section est essentielle. Elle permet de voir si l entreprise peut faire ses paiements et vivre de son entreprise. La Capacité De Remboursement (CDR) se calcule de la façon suivante : les revenus bruts moins les dépenses (sans compter les intérêts à long terme, les salaires, les amortissements et les retraits personnels). Ensuite, pour calculer le solde résiduel, vous prenez la CDR moins les retraits et les salaires et moins les paiements sur les prêts. Ce chiffre doit être positif (sinon il vous manque de l argent pour finir l année) et idéalement être entre 8-10% du revenu brut.

18 7.9. BUDGET DE TRÉSORERIE ET ÉVALUATION DU BESOIN DE FONDS DE ROULEMENT Quel est votre évaluation de vos besoins de financement à court terme? Il est important de savoir le montant maximum de marge de crédit nécessaire pour permettre à l entreprise de réaliser ses ventes aux moments opportuns. Un budget de trésorerie comprend les entrées et les sorties de fonds prévues chaque mois. Le solde démontre le montant maximal que devrait avoir besoin votre entreprise en terme de marge de crédit BILAN PROJETÉ Est-ce que la situation financière de votre entreprise s améliorera avec le temps? Le bilan est une photo de l entreprise à une date donnée. En comparant les bilans de deux fins d année, il vous est possible de voir si la situation de l entreprise s améliore ou pas. Cette section pourra présenter le bilan de fin des 3 à 5 prochaines années. Le tableau doit inclure le bilan de départ ainsi que chacune des années subséquentes. 8. MISE EN ŒUVRE Calendrier de la mise en œuvre du plan d affaires et des prochaines étapes.

19 9. ANNEXES 1.1. CURRICULUM VITAE DES PROPRIÉTAIRES 1.2. ÉVALUATION DU COÛT DE VIE 1.3. CALCUL DES BESOINS EN FOURRAGES 1.4. SOUMISSION D ACHAT D ÉQUIPEMENTS 1.5. CONTRAT D ACHAT DE LA PROPRIÉTÉ 1.6. CONTRAT D ACHAT D ANIMAUX 1.7. AUTRES CONTRATS 1.8. ENTENTES DE COMMERCIALISATION REÇUES 1.9. LETTRE D APPUI LETTRE D INTENTION OU DE CONFIRMATION DU FINANCEMENT AUTRES 19

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan Présentation et éléments de compréhension du Business Plan La préparation, la méthodologie, le fond, la forme et les pièges à éviter 1 Objectifs de la formation Connaitre et comprendre les différentes

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART Ressources au service du représentant Primerica Table des matières Pour les clients qui n ont pas bénéficié d une analyse des besoins

Plus en détail

Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement

Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement Série L ABC des prêts hypothécaires Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Faire la distinction entre

Plus en détail

Les calculs fondamentaux pour son entreprise

Les calculs fondamentaux pour son entreprise Les calculs fondamentaux pour son entreprise 1. Seuil de rentabilité et point mort : Définition et calcul Seuil de Rentabilité et Point Mort sont deux facettes d un même concept. Petite-entreprise. net

Plus en détail

Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD. et aux prêts placement de la Banque Manuvie

Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD. et aux prêts placement de la Banque Manuvie Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD et aux prêts placement de la Banque Manuvie LA COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE MANUFACTURERS Tirez le maximum de vos placements

Plus en détail

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières 1. Présentation de L'entreprise INC 1.1 Identification de l entreprise 1.2 Mission de l entreprise 1.3 Historique 1.4

Plus en détail

Politique du programme Soutien au travail autonome

Politique du programme Soutien au travail autonome Politique du programme Soutien au travail autonome NATURE DU PROGRAMME La mesure Soutien au travail autonome vise à offrir de l aide sous forme d encadrement, de conseils techniques et de soutien financier

Plus en détail

Bourses McLaughlin du doyen de la Faculté de médecine 2015-2016

Bourses McLaughlin du doyen de la Faculté de médecine 2015-2016 Bourses McLaughlin du doyen de la Faculté de médecine 2015-2016 Date limite pour la soumission : 11 décembre 2015 Objectif Ce programme vise à soutenir la qualité de la formation en enseignement et en

Plus en détail

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F APPEL DE PROJETS Programme structurant de partage et de renforcement de l expertise des collèges et cégeps canadiens en enseignement professionnel et technique dispensé en français PRÉCEPT F Date d avis

Plus en détail

préparé par Promoteur : nom, adresse, numéro de téléphone Mois 200 version préliminaire

préparé par Promoteur : nom, adresse, numéro de téléphone Mois 200 version préliminaire préparé par Promoteur : nom, adresse, numéro de téléphone Mois 200 version préliminaire Les faits saillants Nom de l entreprise : Nom du ou des promoteurs : Date d ouverture : Produits ou services offerts

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Adoptée par le Conseil de la Ville de Trois-Rivières le 14 décembre 2015 au moyen de la résolution n C-2015-1357 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 1 1. Projets et secteurs

Plus en détail

Cégep de Sherbrooke. Les objectifs Les objectifs qui ont guidé ce projet sont :

Cégep de Sherbrooke. Les objectifs Les objectifs qui ont guidé ce projet sont : The following information is an excerpt from the Letter of Intent submitted to the J.W. McConnell Family Foundation in response to the RECODE Request for Proposals of Spring 2014. Cégep de Sherbrooke Description

Plus en détail

RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR

RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR Par Alan Davis Solutions de dotation en personnel pour le nouveau millénaire QU EST-CE QUE LE RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR? Le recrutement fondé sur le savoir donne lieu

Plus en détail

ÉTUDE DE MARCHÉ DONNÉES PRIMAIRES

ÉTUDE DE MARCHÉ DONNÉES PRIMAIRES ÉTUDE DE MARCHÉ DONNÉES PRIMAIRES TABLE DES MATIÈRES ÉTAPES POUR EFFECTUER UNE ÉTUDE DE MARCHÉ... 3 1) COLLECTE DE DONNÉES PRIMAIRES :...3 2) CONSULTEZ INTERNET :...3 3) ENTREZ EN CONTACT AVEC DES PERSONNES-CLÉS

Plus en détail

INTÉGRATION AU TRAVAIL DEP SECRÉTARIAT 460-265 DEP COMPTABILITÉ 461-238

INTÉGRATION AU TRAVAIL DEP SECRÉTARIAT 460-265 DEP COMPTABILITÉ 461-238 INTÉGRATION AU TRAVAIL DEP SECRÉTARIAT 460-265 DEP COMPTABILITÉ 461-238 ANNEXE AU GUIDE DU STAGIAIRE (Documents relatifs à la demande de stage et journal de bord) 4423-03 ISBN : 2-89493-223-5 OBJECTIFS

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature PROJET : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : Ce document est un exemple de plan d affaires professionnel. Vous êtes libre de vous en inspirer ou d en choisir un autre

Plus en détail

L Approche CPA 3 - Évaluation de la situation

L Approche CPA 3 - Évaluation de la situation L Approche CPA 3 - Évaluation de la situation La présente fiche d information porte sur l évaluation de la situation, qui, comme le montre le diagramme ci-dessous, constitue le deuxième volet de l Approche

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012. Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264

Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012. Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012 Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 www.lancement-e.com Un atout pour réussir en affaires! Prenez

Plus en détail

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON FICHE CONSEIL Page : 1/9 INTERPRETER SON Vous connaissez chaque année le résultat de votre activité lors de l élaboration de vos comptes annuels. Vous pouvez

Plus en détail

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS)

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) Lorsque vous faites une demande d admission au Programme d aide sociale ou au Programme de solidarité

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 Présenté à la réunion du Conseil d administration du 22 mars 2016. Table des matières 1. POLITIQUE GÉNÉRALE...2 1.1 Fondement de la politique d investissement... 2 1.2

Plus en détail

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité.

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité. Gérer son entreprise Gérer une entreprise et la faire prospérer ne s improvisent pas. Cela nécessite au contraire des connaissances spécifiques, de la réactivité et une grande rigueur. Si votre métier

Plus en détail

Services de liquidateur. Alléger le fardeau

Services de liquidateur. Alléger le fardeau Services de liquidateur Alléger le fardeau C est un honneur d être désigné liquidateur*. Mais c est également une lourde responsabilité. Les questions juridiques, fiscales et administratives peuvent rendre

Plus en détail

DOSSIER D'OPPORTUNITÉ. Coordonnées du promoteur Nom : Prénom : Adresse : App. : Ville : Code postal : Tél. : Date de naissance : / /

DOSSIER D'OPPORTUNITÉ. Coordonnées du promoteur Nom : Prénom : Adresse : App. : Ville : Code postal : Tél. : Date de naissance : / / DOSSIER D'OPPORTUNITÉ Coordonnées du promoteur Nom : Prénom : Adresse : App. : Ville : Code postal : Tél. : Date de naissance : / / Jour mois An Âge: Homme Femme Coordonnées de l entreprise Nom : Adresse

Plus en détail

Planification pour une meilleure transition

Planification pour une meilleure transition Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l enfance et à la jeunesse Planification pour une meilleure transition Cadre de planification pour les jeunes ayant une déficience

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR :

PLAN D AFFAIRES. (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : PLAN D AFFAIRES (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) (Adresse personnelle complète) (Numéro de téléphone) (Adresse courriel) (Mois et année) Modèle de présentation fourni par

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables

Plus en détail

Rédaction du plan d affaires Projet commercial

Rédaction du plan d affaires Projet commercial Rédaction du plan d affaires Projet commercial Nom de l entreprise ou du projet Avis aux lecteurs Les informations continues dans ce document demeurent l entière responsabilité du promoteur du projet d

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Caron, Trépanier & associés inc., firme d experts comptables ayant sa place d affaires à Sherbrooke depuis plus de 25 ans, a pour mission : D offrir à sa clientèle, composée de petites

Plus en détail

États financiers simples. Jean-Félix Belleville Stéphanie Beauséjour 30 octobre 2012

États financiers simples. Jean-Félix Belleville Stéphanie Beauséjour 30 octobre 2012 États financiers simples Jean-Félix Belleville Stéphanie Beauséjour 30 octobre 2012 Au menu ce midi Qu est-ce que des états financiers? Où aller chercher les données? Seuil de rentabilité Le Centre d entrepreneuriat

Plus en détail

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE PLACEMENT Emprunter à la banque afin d investir plus de fonds et d améliorer ses gains peut être attrayant pour plusieurs investisseurs,

Plus en détail

Alphabétisation Contenu de la formation

Alphabétisation Contenu de la formation vers l emploi Contenu de la formation Répartie en cinq modules, la formation comprend : Des ateliers de groupe 25 ateliers (de 3 h chacun) 75 heures 7 ateliers Révision et suivi (de 3 h chacun) 21 heures

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

Le Club de Gestion. Organiser sa comptabilité. www.club gestion.fr

Le Club de Gestion. Organiser sa comptabilité. www.club gestion.fr A la lecture du blog www.a6pro.eu de Geneviève Texier, j ai découvert cet article écrit par Jean Paul Debeuret, Organisateur de la Caravane des Entrepreneurs et créateur de la Tv des entrepreneurs. Il

Plus en détail

Fiche pratique : Réflexion sur le développement de l entreprise

Fiche pratique : Réflexion sur le développement de l entreprise Fiche pratique : Réflexion sur le développement de l entreprise Réflexion sur votre situation actuelle Quelles sont actuellement les compétences de votre entreprise? Compétences techniques Autres compétences

Plus en détail

COMMUNICATION DE L INFORMATION D ENTREPRISE

COMMUNICATION DE L INFORMATION D ENTREPRISE Alerte info COMMUNICATION DE L INFORMATION D ENTREPRISE JANVIER 2016 Préparation des informations à fournir sur la situation de trésorerie et les sources de financement dans le rapport de gestion Pour

Plus en détail

Pour être reçu, vous ne devez pas commettre d erreur éliminatoire (non-respect d un signal prescrivant l arrêt ) et obtenir au moins 20 points.

Pour être reçu, vous ne devez pas commettre d erreur éliminatoire (non-respect d un signal prescrivant l arrêt ) et obtenir au moins 20 points. PASSER SON PERMIS L ÂGE DU PERMIS Il faut avoir 18 ans minimum pour pouvoir obtenir le permis de conduire B. Mais vous pouvez commencer la formation avant d être majeur, et même passer la partie théorique

Plus en détail

Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES

Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES Qu est-ce que le Passeport Orientation/Formation? Le passeport Orientation/Formation est un document qui vous permet de faire le point sur vos compétences

Plus en détail

Le contrôle de gestion à la Banque Populaire, au niveau opérationnel

Le contrôle de gestion à la Banque Populaire, au niveau opérationnel Le contrôle de gestion à la Banque Populaire, au niveau opérationnel Présentation de la Banque Populaire La Banque Populaire est à la fois une banque de détail et de proximité. De ce fait, les objectifs

Plus en détail

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E)

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) Pour l obtention du titre de niveau II De «Chargé de Gestion de Produits Tourisme-Loisirs» Dossier

Plus en détail

Entreprendre au féminin

Entreprendre au féminin FÉVRIER 2015 ENTREPRENEURS N 14 ENTREPRENDRE LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Entreprendre au féminin Réalisé dans le cadre d un partenariat

Plus en détail

VOLET CREATION - PRET PHAR -

VOLET CREATION - PRET PHAR - VOLET CREATION - PRET PHAR - DOSSIER DE DEMANDE A remplir par le porteur de projet A RETOURNER A LA PLATEFORME ACCOMPAGNATRICE IMPERATIVEMENT COMPLETE DES ELEMENTS COMPTABLES DEMANDES 1. Identification

Plus en détail

LA SOUTENANCE DE VOTRE PROJET PROFESSIONNEL PERSONNEL

LA SOUTENANCE DE VOTRE PROJET PROFESSIONNEL PERSONNEL LA SOUTENANCE DE VOTRE PROJET PROFESSIONNEL PERSONNEL TIMING : 30 minutes de soutenance dont : 15 minutes de présentation 10 à 15 minutes de questions/réponses et commentaires du jury 5 minutes de délibération

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Promoteur(s) : Nom du projet : Date :

PLAN D AFFAIRES. Promoteur(s) : Nom du projet : Date : PLAN D AFFAIRES Promoteur(s) : Nom du projet : Date : Résumé du projet (Faites un court résumé d environ une demi-page de votre projet. Dans cette section, on devrait retrouver tous les éléments permettant

Plus en détail

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi La création d'entreprise pas à pas, spécial étudiants Catherine BERTHY Audrey HURAULT Les chiffres de la création Le processus de la création Pépite Bretagne Les chiffres de la création 2013 sources :

Plus en détail

Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes?

Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes? JAMIE GOLOMBEK Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes? Jamie Golombek, CPA, CA, CFP, CLU, TEP Directeur gestionnaire,

Plus en détail

Les successions et la fiscalité

Les successions et la fiscalité Ministère du Revenu du Québec www.revenu.gouv.qc.ca Les successions et la fiscalité Cette publication vous est fournie uniquement à titre d information. Les renseignements qu elle contient ne constituent

Plus en détail

Comment emprunter dans de bonnes conditions?

Comment emprunter dans de bonnes conditions? Analyser une offre Comment emprunter dans de bonnes conditions? Référence Internet 2166.046 Saisissez la Référence Internet 2166.046 dans le moteur de recherche du site www.weka.fr pour accéder à cette

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE... 2 1.1 Mission du fond... 2 1.2 Principe... 2 1.3 Support

Plus en détail

Mathématiques de base 11. Version partielle (2006) du programme d études. La version française complète

Mathématiques de base 11. Version partielle (2006) du programme d études. La version française complète Version partielle (2006) du programme d études contenant les sections suivantes : Résultats d apprentissage prescrits Rendement de l'élève (Indicateurs de réussite) Ressources d apprentissage (Introduction)

Plus en détail

****************************** RAPPEL DES CRITÈRES DE SÉLECTION DES PROJETS SUSCEPTIBLES D ÊTRE FINANCÉS PAR TUNISIENTRAIDE

****************************** RAPPEL DES CRITÈRES DE SÉLECTION DES PROJETS SUSCEPTIBLES D ÊTRE FINANCÉS PAR TUNISIENTRAIDE Document rédigé à l intention des associations tunisiennes désirant obtenir un financement de leurs projets avec les fonds collectés par ****************************** RAPPEL DES CRITÈRES DE SÉLECTION

Plus en détail

Garantie d invalidité de courte durée

Garantie d invalidité de courte durée Garantie d invalidité de courte durée Bien comprendre votre couverture En quoi consistent les prestations d invalidité de courte durée (ICD)? Le régime d assurance collective mis en place par votre employeur

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉPÔT DE PROJET STAGES ET PROJETS ÉTUDIANTS

GUIDE POUR LE DÉPÔT DE PROJET STAGES ET PROJETS ÉTUDIANTS GUIDE POUR LE DÉPÔT DE PROJET STAGES ET PROJETS ÉTUDIANTS Version 1 I mars 2014 1 Stages et projets étudiants 1 Formulaire de dépôt de projet 2 Description du projet 2 Profil des participants 2 Objectifs

Plus en détail

1 STAGES ET PROJETS ÉTUDIANTS

1 STAGES ET PROJETS ÉTUDIANTS STAGES ET PROJETS ÉTUDIANTS VERSION 1 I MARS 2014 1 STAGES ET PROJETS ÉTUDIANTS 1 FORMULAIRE DE DÉPÔT DE PROJET 2 Description du projet 2 Profil des participants 2 Objectifs et retombées attendues 3 Préparation

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

ÉCLAIRER RÉVÉLER INSPIRER SERVICES AUX PARTICULIERS EMPLOYÉS ÉTUDIANTS ENTREPRENEURS

ÉCLAIRER RÉVÉLER INSPIRER SERVICES AUX PARTICULIERS EMPLOYÉS ÉTUDIANTS ENTREPRENEURS ÉCLAIRER RÉVÉLER INSPIRER SERVICES AUX PARTICULIERS EMPLOYÉS ÉTUDIANTS ENTREPRENEURS SOMMAIRE 03 ÉCLAIRER. RÉVÉLER. INSPIRER. 05 SERVICES AUX PARTICULIERS 07 GESTION DE CARRIÈRE 08 STRATÉGIE DE RECHERCHE

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience

Validation des Acquis de l Expérience Nom patronymique : Nom marital : Prénom : Numéro de la demande : (reprendre le numéro qui figure sur l accusé de réception du livret 1) Validation des Acquis de l Expérience Académie : LIVRET 2 Diplôme

Plus en détail

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES COOPÉRATIVES D HABITAT

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES COOPÉRATIVES D HABITAT LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES COOPÉRATIVES MALI - SÉNÉGAL GUIDE PRATIQUE SUR LES MÉCANISMES DE FINANCEMENT D UN PROJET DE CONSTRUCTION PLAN 1 Objectifs et programme de la rencontre 2 Planifier mon

Plus en détail

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION CENTRE LORRAIN DE GESTION Des Métiers et Professions Indépendantes COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION Siège : 1, Avenue Foch 57000 METZ Tel : 03.87.74.20.51 - Fax : 03.87.36.52.73 * Site Internet : www.cglor.fr

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

Le prêt d honneur reprise / transmission

Le prêt d honneur reprise / transmission Initiative Réunion Entreprendre accorde des prêts d honneur, sans intérêts et sans garanties personnelles, remboursable sur 5 ans maximum. Le prêt d honneur est un prêt personnel et non un prêt accordé

Plus en détail

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google!

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! En seulement 2 étapes faciles! Imprimez ce document 1 Mention Légale Tous les efforts ont été déployés afin de représenter avec

Plus en détail

Capacité Capital Caution Caractéristiques financières Caractère

Capacité Capital Caution Caractéristiques financières Caractère Capacité Capital Caution Caractéristiques financières Caractère Les 5 C du crédit Comprendre l admissibilité au crédit À B2B Banque, nous savons que vous vous efforcez d offrir à vos clients les bonnes

Plus en détail

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1 FICHE D APPRÉCIATION D UNE ACTIVITÉ OU D UNE TÂCHE DÉLÉGUÉE Nom du délégateur (gestionnaire) : Nom du délégataire (collaborateur) : Service : Période d évaluation : GUY NÉLANGER Dernière MAJ : Juillet

Plus en détail

Comment écrire un bon rapport de stage?

Comment écrire un bon rapport de stage? Comment écrire un bon rapport de stage? Pour votre stage de découverte de l entreprise en 3 e, pour votre stage de bac pro, vous devez écrire un rapport de stage. Vous ne savez pas par où commencer? Pas

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION Objet Le comité de vérification de la Société d évaluation foncière des municipalités (SÉFM) est établi par le conseil d administration afin de permettre au conseil de

Plus en détail

Plan d affaires (version abrégée)

Plan d affaires (version abrégée) Plan d affaires (version abrégée) Le plan d affaires est un outil essentiel qui permet aux entrepreneurs de se questionner et de structurer, de renforcer ou de modifier leur idée de projet d affaires.

Plus en détail

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression GUIDE D ENTRETIEN CONTENU A propos de nous 1 Finance 2 Business support 3 La préparation: la clé du succès 4 Laisser une bonne impression 5 L entretien 7 Répondre aux questions d entretien 8 A PROPOS DE

Plus en détail

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009 ARCHITECTES Ordre des architectes du Manitoba Vous commencez un nouveau parcours au Manitoba et l Ordre des architectes du Manitoba vous souhaite la bienvenue. Il existe deux langues officielles au Canada

Plus en détail

FONDS DU PATRIMOINE HISTORIQUE Présentation d une demande Lignes directrices. Introduction ADMISSIBILITÉ

FONDS DU PATRIMOINE HISTORIQUE Présentation d une demande Lignes directrices. Introduction ADMISSIBILITÉ FONDS DU PATRIMOINE HISTORIQUE Présentation d une demande Lignes directrices Introduction BUT GÉNÉRAL Le Fonds du patrimoine historique du Yukon (FPHY) vise à soutenir des projets précis. Il a été créé

Plus en détail

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines NTRODUCTION En raison notamment des prochains départs massifs à la retraite et de la disponibilité restreinte d une main-d œuvre qualifiée, il devient essentiel pour les entreprises du secteur du caoutchouc

Plus en détail

QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES?

QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES? CHAPITRE 3 QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES? Ce que Vous allez apprendre dans ce chapitre En quoi la manière de payer votre equipe des ventes peut nuire à votre rentabilité Empêchez-les de gaspiller

Plus en détail

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées.

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées. Bureau de l équité salariale Programme de subventions pour les projets visant l équité salariale entre les sexes (PSPESS) Exigences de 2015-2016 relatives à la demande Directives relatives à la demande

Plus en détail

L ESSENTIEL RETRAITE RÉSERVÉ AUX EntREpRiSES AdhÉREntES du GRoUpE AGRiCA

L ESSENTIEL RETRAITE RÉSERVÉ AUX EntREpRiSES AdhÉREntES du GRoUpE AGRiCA L ESSENTIEL RETRAITE RÉSERVÉ AUX entreprises adhérentes du Groupe AGRICA SoMMAiRE AGRICA ET VOTRE ENVIRONNEMENT RETRAITE 1 LA RETRAITE DE BASE 2 LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE 3 L ÉPARGNE RETRAITE ENTREPRISE

Plus en détail

MERCEDES BENZ FINANCIAL SERVICES: VOTRE PARTENAIRE FINANCIER

MERCEDES BENZ FINANCIAL SERVICES: VOTRE PARTENAIRE FINANCIER MERCEDES BENZ FINANCIAL SERVICES: VOTRE PARTENAIRE FINANCIER Ce prospectus est rédigé au nom du vendeur dont le cachet figure ci-dessous et agissant comme intermédiaire de crédit. Cachet de l intermédiaire

Plus en détail

Outil Tri de cartes de SCALES

Outil Tri de cartes de SCALES Outil Tri de cartes de SCALES Le projet SCALES de CONNECT : Supporting the Canadian Advancement of Literacy and Essential Skills Comment utiliser le Tri de cartes des compétences essentielles L outil Tri

Plus en détail

Chapitre 5 - Le diplôme : un passeport pour l emploi?

Chapitre 5 - Le diplôme : un passeport pour l emploi? Chapitre 5 - Le diplôme : un passeport pour l emploi? Le chapitre s inscrit dans le thème du programme, «Formation et emploi». Le chapitre vise à montrer l intérêt du diplôme dans la recherche et l obtention

Plus en détail

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Animé par : Fabienne CARBONI Catherine POLLET Il y a bien 3 sujets-clés : 1. L étude de marché 2. La construction de son offre 3. La cohérence

Plus en détail

PARTIE 1 LISTEZ VOS REALISATIONS

PARTIE 1 LISTEZ VOS REALISATIONS PARTIE 1 LISTEZ VOS REALISATIONS Quel est l objectif de cet exercice? Recenser et trier vos réalisations Préparer un éventail de réalisations pour vos entretiens de recrutement A quoi va-t-il vous servir?

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale En vigueur depuis le 1 er janvier 2006, le Régime québécois d assurance parentale prévoit le versement de prestations à toutes les travailleuses et à tous les travailleurs

Plus en détail

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4 BAC PRO Rôle, objectifs et moyens d action d un point de vente 1 FICHE Être capable de Définir et comprendre le rôle et les objectifs d un point de vente. Identifier comment le magasin peut atteindre ses

Plus en détail

Emprunter sur la valeur nette d une maison

Emprunter sur la valeur nette d une maison Série L ABC des prêts hypothécaires Emprunter sur la valeur nette d une maison Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Quelles sont les différentes options?

Plus en détail

Colloque en gestion Bas St-Laurent

Colloque en gestion Bas St-Laurent Colloque en gestion Bas St-Laurent Comment avoir un rapport gagnantgagnant entre prêteur et entrepreneur Le 3 novembre 2015 Colloque Gestion Bas St-Laurent - Votre vision, votre avenir - 3 novembre 2015

Plus en détail

PETIT GUIDE PRATIQUE POUR LA CREATION D UNE NOUVELLE SECTION AU SEIN DE L ASSOCIATION

PETIT GUIDE PRATIQUE POUR LA CREATION D UNE NOUVELLE SECTION AU SEIN DE L ASSOCIATION PETIT GUIDE PRATIQUE POUR LA CREATION D UNE NOUVELLE SECTION AU SEIN DE L ASSOCIATION Introduction Dans la recherche de développement de l association, la création d une nouvelle section est une des solutions

Plus en détail

Par François H. Rivard, président ainsi que Manon Mercier T.P., conseillère. Service du développement des affaires

Par François H. Rivard, président ainsi que Manon Mercier T.P., conseillère. Service du développement des affaires Par François H. Rivard, président ainsi que Manon Mercier T.P., conseillère Service du développement des affaires Atelier: La planification efficace des échéanciers dans les travaux de rénovation Le marché

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale En vigueur depuis le 1 er janvier 2006, le Régime québécois d assurance parentale prévoit le versement de prestations à toutes les travailleuses et à tous les travailleurs

Plus en détail

Dossier de candidature du partenaire de formation

Dossier de candidature du partenaire de formation Dossier de candidature du partenaire de formation INTERNE Mars 2010 1.877.356.3226 www.croixrouge.ca DOSSIER DE CANDIDATURE DU PARTENAIRE DE FORMATION INTERNE Qu est-ce qu un partenaire de formation de

Plus en détail

Le marketing. Les critères de choix de la clientèle sont : l exclusivité, la crédibilité, la durabilité et la cohérence

Le marketing. Les critères de choix de la clientèle sont : l exclusivité, la crédibilité, la durabilité et la cohérence est l ensemble des actions qui ont pour objectif de prévoir constater stimuler et renouveler les besoins de la clientèle en maitrisant les transformations du marché. C est une démarche qui comprend trois

Plus en détail

Gagner de l argent Acétates

Gagner de l argent Acétates Deuxième leçon Gagner de l argent Acétates Le processus de planification de carrière Que vous soyez à la recherche de votre premier emploi ou songiez à changer d orientation, il faut prendre diverses mesures

Plus en détail

PROJETS DE RECHERCHE AUTONOME

PROJETS DE RECHERCHE AUTONOME PROJETS DE RECHERCHE AUTONOME CANADA DERNIÈRE RÉVISION AOÛT 2015 Table des matières INTRODUCTION...1 À PROPOS DES PROJETS DE RECHERCHE AUTONOME... 1 OBJECTIFS DU PROJET DE RECHERCHE... 1 PRA ACTIVITÉ 1

Plus en détail

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE)

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier incluant une note d accompagnement à destination du candidat 1. Conditions de recevabilité d une demande de VAE

Plus en détail

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur sans but lucratif 1. La bourse n est pas conçue comme

Plus en détail

Formulaire de demande pour franchisé

Formulaire de demande pour franchisé Formulaire de demande pour franchisé Merci pour votre intérêt envers le réseau de franchises Basco! Ce formulaire a pour but de fournir l information nécessaire afin de permettre à notre équipe de gestion

Plus en détail

Mes besoins et mes objectifs Les buts de cet outil sont de vous : Instructions :

Mes besoins et mes objectifs Les buts de cet outil sont de vous : Instructions : Outil Mes besoins et mes objectifs L outil Mes besoins et mes objectifs est un guide de réflexion qui contient une série de pistes et de questions à aborder en vue de préparer le transfert de votre entreprise.

Plus en détail

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création.

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. DU RESULTAT AU FLU DE TRESORERIE Cette étude a pour objet : de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. de faire des simulations à partir d un tableur et

Plus en détail

GUIDE ORGANISATIONNEL L ADAPTATION D UN PROGRAMME D ÉTUDES EN ALTERNANCE (ÉTUDE DE FAISABILITÉ) 3

GUIDE ORGANISATIONNEL L ADAPTATION D UN PROGRAMME D ÉTUDES EN ALTERNANCE (ÉTUDE DE FAISABILITÉ) 3 L ADAPTATION D UN PROGRAMME D ÉTUDES EN ALTERNANCE (ÉTUDE DE FAISABILITÉ) 3 30 La décision d adapter un programme en alternance travail-études repose sur une analyse approfondie de la pertinence, des possibilités

Plus en détail