Certification Conseiller Clientèle bancaire

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Certification Conseiller Clientèle bancaire"

Transcription

1 SAQ Swiss Association for Quality Autorité de certification de personnes Accréditée selon la norme SN/EN ISO IEC 17024:2012 Service d Accréditation Suisse SAS (SCESe 016) Certification Conseiller Clientèle bancaire Règlement d examen Version août 2014 Par souci de lisibilité, seule la forme masculine est utilisée dans le présent document. Cependant, les termes employés s appliquent sans distinction aux deux sexes.

2 Sommaire 1. Vue d ensemble Objectif Champ d application Éléments de l examen Groupes cibles Examen écrit Objectif Organisation et conditions de l examen Système d examen, questions d examen et outils d aide...5 Identification Conditions requises Préparation Échec de l examen écrit Examen oral Objectifs Structure et conditions de l examen Système d examen, examen et outils d aide Conditions requises Préparation Échec de l examen oral Certificat Période de validité Recertification Directives générales Langue Désinscription Lieu de l examen Résultats de l examen Notation de l examen Archivage Coût de l examen Conséquences en cas de violation du règlement d examen Certification Conseiller Clientèle bancaire Règlement d examen 2

3 5. Consultation/opposition Principe Prévention de la discrimination Coût de la consultation et de l opposition Recours Principe Coût du recours Réclamations Principe Coût de la réclamation Certification Conseiller Clientèle bancaire Règlement d examen 3

4 1. Vue d ensemble 1.1 Objectif Conformément aux programmes de certification décrits en annexe, le présent règlement général d examen établit les règles pour le déroulement des examens. 1.2 Champ d application Le règlement général d examen «Conseiller Clientèle bancaire» s applique aux programmes de certification suivants: Conseiller Clientèle bancaire Gestion de la fortune Conseiller clientèle bancaire Entreprises et clientèle institutionnelle Conseiller à la clientèle individuelle Conseiller à la clientèle privée 1.3 Éléments de l examen Les examens suivants sont concernés: Examen écrit Conseiller clientèle bancaire Gestion de la fortune Examen partiel 1: Finance & Wealth Management Examen partiel 2: Products & Solutions Examen partiel 3: Risk, Legal & Compliance Examen partiel 4 (prescriptions spécifiques aux pays, hors CH) Conseiller clientèle bancaire Entreprises et clientèle institutionnelle Examen partiel 1: 1. Bases des connaissances financières 2. Droit 3. Impôts 4. Conseil Examen partiel 2: 5. Financement 6. Transactions 7. Placements 8. Risk, Legal & Compliance Conseiller à la clientèle individuelle Examen: 1. Stratégie Clientèle privée 2. Prévoyance 3. Paiements et épargne 4. Placements 5. Financement 6. Risk, Legal & Compliance: Conseiller à la clientèle privée Examen: 1. Stratégie Clientèle privée 2. Prévoyance 3. Paiements et épargne 4. Placements 5. Risk, Legal & Compliance: Examen oral Entretien avec un client (simulation) Simulation d entretien (2 phases d entretien) Entretien avec un client (simulation) Entretien avec un client (simulation) Certification Conseiller clientèle bancaire Réglement d examen 4

5 1.4 Groupes cibles Les conditions suivantes s appliquent: Général Examen écrit Examen oral Être employé au sein d un établissement financier Disposer d un carnet d adresses ou y participer, ou travailler en tant que spécialiste indépendant pour des clients et entretenir avec ceux-ci des contacts directs. Être employé au sein d un établissement financier Disposer d un carnet d adresses ou y participer, ou travailler en tant que spécialiste indépendant pour des clients et entretenir avec ceux-ci des contacts directs Avoir réussi tous les examens écrits exigés 2. Examen écrit 2.1 Objectif L examen écrit évalue les connaissances spécialisées du candidat. Celui-ci doit démontrer qu il maîtrise lesdites connaissances. 2.2 Organisation et conditions de l examen Se présenter aux examens L examen écrit se compose du nombre d examens exigé et des modules correspondants selon le point 1.3. Si plusieurs examens sont exigés, le candidat peut choisir le nombre d examens qu il veut effectuer durant une journée d examen. L horaire exact et la date de l examen sont indiqués sur la confirmation d inscription. Il se présentera ponctuellement dans la salle d examen qui débutera à l heure annoncée. Réussite de chaque examen Chaque examen requis (cf. 1.3) doit avoir été réussi avec le nombre de points exigés par le programme de certification correspondant. Les résultats des examens partiels ne peuvent être additionnés. La communication des résultats des examens partiels se fait selon les indications du paragraphe Système d examen, questions d examen et outils d aide Identification Afin que son identité puisse être vérifiée, le candidat présente sa carte d identité, son permis de conduire ou son passeport. À cet effet, une attestation de l employeur n est pas suffisante. Les surveillants sont tenus de vérifier l identité des candidats. Si le candidat ne dispose d aucun moyen d identification valable, il ne pourra se présenter à l examen, et le surveillant ne lui remettra aucune copie de l examen. Sa présence sera considérée au même titre qu une tentative. Déroulement de l examen La durée et le contenu de l examen sont fixés conformément aux directives établies par le programme de certification correspondant. Les candidats doivent suivre les instructions du surveillant, sans quoi la direction de l examen pourra imposer des sanctions. Certification Conseiller Clientèle bancaire Règlement d examen 5

6 Au format papier ou électronique Selon l infrastructure à disposition, l examen a lieu soit au format papier soit sur ordinateur. Dans tous les cas, l examen se déroule dans une salle fermée, et sous la surveillance de personnes mandatées par un organisme externe de certification. Les surveillants connaissent leurs tâches, leurs responsabilités et les compétences exigées. Lors d un examen papier, il est possible d utiliser plusieurs séries différentes. Lors d un examen sous forme électronique, la sélection s effectue sur une base aléatoire. Lors d un examen papier, le candidat reçoit séparément la feuille des données et la feuille des réponses. Le candidat coche ses réponses sur la feuille de réponses et signe le document. À la fin de l examen, le candidat remet tous les documents reçus. Si la feuille de réponses n est pas dûment signée, elle ne sera pas évaluée, et sera considérée comme un échec de l examen. Une ou deux réponses correctes Les données sont composées de différentes questions auxquelles une ou deux réponses peuvent être données: Choix unique: une réponse correcte parmi (normalement) quatre réponses à choix Choix double: deux réponses correctes parmi (normalement) quatre réponses à choix Cocher uniquement les réponses dont vous êtes certains Le nombre de questions par module dépend du programme de certification. Chaque réponse correcte vaut 2 points. Les questions à réponse unique valent 2 points au maximum ; les questions à double choix de réponse valent maximum 4 points. 2 points sont déduits pour chaque réponse erronée. On ne peut obtenir moins de 0 point par question. Si le candidat coche une réponse correcte et une réponse erronée, il n obtient pas de point. S il coche plus de deux réponses, il obtient d office 0 points à la question.. Matériel autorisé Le matériel suivant est autorisé: Un stylo Une calculatrice en fonction du programme de certification: les candidats doivent amener leur propre machine à calculer. Les calculatrices financières sont permises. En revanche, les appareils électroniques avec des fonctionnalités de texte ou de stockage de données sont interdits. Aucun autre outil n est autorisé. Il s agit d un examen de type "Closed-Book", ce qui signifie qu il est interdit d amener les documents de cours ou d utiliser l intranet. L examen est un travail individuel. Les surveillants ne répondront à aucune question de contenu durant l examen. Les sacs ainsi que les appareils électroniques (téléphones portables, smartphones, tablettes, dont ipad, Notebooks, etc.) ne sont pas autorisés à la place de travail. Merci de les déposer près des murs de la salle. Si vous devez vous rendre aux toilettes durant l examen, il vous sera demandé de déposer votre copie d examen auprès du surveillant. Le temps imparti pour l examen continue de s écouler. Seule une personne à la fois peut se rendre aux toilettes. Si un candidat transgresse le règlement, il est automatiquement exclu de l examen. Audit L examen écrit est placé sous la direction de l organisme de certification externe, lequel se réserve le droit de procéder à des inspections de contrôle ponctuelles pour vérifier le respect du règlement. Certification Conseiller Clientèle bancaire Règlement d examen 6

7 2.4 Conditions requises Aucune condition particulière n est requise quant au dépôt de l examen écrit. 2.5 Préparation Il n existe aucune préparation obligatoire, le candidat est seul responsable de sa préparation. 2.6 Échec de l examen écrit Si un candidat échoue trois fois à l examen (écrit ou oral), il peut rattraper l examen entier (écrit et oral) après un délai de trois ans. Dans des cas dûment justifiés, une quatrième participation peut être sollicitée par demande écrite auprès de la commission de certification. La commission de certification statue définitivement. Un examen réussi ne peut être répété dans le but d obtenir un meilleur résultat. Si le candidat se présente sans carte d identité, permis de conduire ou passeport, s il ne s est pas désinscrit à temps ou si son absence à l examen n a pas été dûment justifiée, la session est considérée comme une tentative à part entière. Si le candidat ne peut se présenter à l examen pour des raisons impérieuses, il est tenu de remettre à l autorité compétente, dans un délai de cinq jours à compter de la date de l examen, un certificat médical ou tout autre justificatif adéquat. L autorité compétente décide si les raisons sont suffisantes, et communique sa décision dûment argumentée à la direction de l examen. En cas de décision positive, la session n est pas comptée au titre d une tentative à part entière. Il n y a pas d examen de rattrapage. Il n est possible de repasser l examen qu aux sessions d examens ordinaires. 3. Examen oral 3.1 Objectifs Durant l examen oral, les experts observent et évaluent de manière systématique si les candidats sont capables de réaliser une prestation de conseil spécifique au segment concerné dans un cadre aussi proche que possible de la réalité. Les compétences professionnelles et comportementales sont évaluées dans le cadre d une simulation d entretien avec la clientèle. 3.2 Structure et conditions de l examen Se présenter à l examen oral (simulation d un entretien avec la clientèle) Dans le cadre de l examen oral, les candidats sont appelés à répondre aux exigences suivantes: Comprendre exhaustivement, tout au long de la chaîne de création de valeur et en tenant compte de l orientation stratégique en vigueur, les objectifs et besoins du client et de son entreprise Tout au long de la chaîne de création de valeur, proposer des solutions au client et aboutir si possible à un accord, sinon à un entretien ultérieur plus approfondi En fonction du programme de certification concerné, répondre aux demandes particulières du client par des conseils de spécialiste éclairé. Les questions posées se rapportent au contenu de l examen écrit Appliquer les techniques de conseils et de vente (p.ex. argumentation sur l utilité, traitement des objections) Construire une relation avec le client basée sur la confiance Mener un entretien structuré et efficace Certification Conseiller Clientèle bancaire Règlement d examen 7

8 Réussite de l examen oral L examen oral est considéré comme réussi si le nombre de points établi par le programme de certification est atteint. La communication des résultats des examens a lieu conformément aux directives du paragraphe Système d examen, examen et outils d aide Identification du candidat Afin que son identité puisse être vérifiée, le candidat présente sa carte d identité, son permis de conduire ou son passeport. À cet effet, une attestation de l employeur n est pas suffisante. Les surveillants sont tenus de vérifier l identité des candidats. Si le candidat ne dispose d aucun moyen d identification valable, il ne pourra se présenter à l examen, et le surveillant ne lui remettra aucune copie d examen. Sa présence sera considérée au titre d une tentative à part entière. Format de l examen L examen oral consiste en une simulation d entretien avec la clientèle. Deux experts de l organisme de certification externe évaluent l examen à l aide d une fiche d observation et d évaluation structurée. Le jour de l examen, le candidat dispose d un temps de préparation afin de se confronter aux données de l examen. L entretien avec la clientèle peut être mené en une ou deux phases d entretien. L examen oral d un candidat se déroule sur une durée d une heure au maximum (hors temps de préparation). Instructions Les instructions relatives à l entretien avec la clientèle sont transmises au candidat le jour de l examen seulement. La direction de l examen ne répond à aucune question relative au contenu. Avant l évaluation de l entretien avec la clientèle, les candidats reçoivent les instructions et les documents nécessaires à l entretien. Un temps de préparation est fixé. Les experts de l examen ou les surveillants ne répondent à aucune question de contenu. La préparation de l examen oral se fait sous la forme d un travail individuel dans une salle séparée. Le candidat n est pas autorisé à quitter cette salle durant le temps de préparation. Aucun objet personnel, document ou appareil électronique n est autorisé à cette occasion (les objets éventuels doivent être déposés à l entrée de la salle). Suite à son inscription, le candidat reçoit des informations détaillées concernant l examen oral. Matériel autorisé Il s agit d un examen de type "Closed-Book". Seuls les documents mis à disposition par la direction de l examen peuvent être utilisés durant la préparation de l entretien et durant l examen oral. Toute utilisation de matériel électronique est également interdite. En revanche, le candidat peut utiliser librement les notes rédigées durant son temps de préparation. Il doit être muni d un crayon ou d un stylo. Le papier est fourni sur place. À la fin de l examen, le candidat remet l ensemble des documents aux experts. Audit L examen oral est placé sous la direction de l organisme de certification externe, lequel se réserve le droit de procéder à des inspections de contrôle ponctuelles pour vérifier le respect du règlement. 3.4 Conditions requises Afin d être autorisés à prendre part à l examen oral, les candidats doivent remplir les conditions conformément au chapitre 1.4. Certification Conseiller Clientèle bancaire Règlement d examen 8

9 3.5 Préparation En principe, aucune préparation obligatoire n est requise. Le candidat est seul responsable de sa préparation. Dans le cas où une préparation particulière est requise, un entraînement correspondant doit être proposé. 3.6 Échec de l examen oral Si un candidat échoue trois fois à l examen (écrit ou oral), il peut rattraper l examen entier (écrit et oral) après un délai de trois ans. Dans des cas dûment justifiés, une quatrième participation peut être sollicitée par demande écrite auprès de la commission de certification. La commission de certification statue définitivement. Un examen réussi ne peut être répété dans le but d obtenir un meilleur résultat. Si le candidat se présente sans carte d identité, permis de conduire ou passeport, s il ne s est pas désinscrit à temps ou si son absence à l examen n a pas été dûment justifiée, la session est considérée comme une tentative à part entière. Si le candidat ne peut se présenter à l examen pour des raisons impérieuses, il est tenu de remettre à l autorité compétente, dans un délai de cinq jours à compter de la date de l examen, un certificat médical ou tout autre justificatif adéquat. L autorité compétente décide si les raisons sont suffisantes, et communique sa décision dûment argumentée à la direction de l examen. En cas de décision positive, la session n est pas comptée au titre d une tentative à part entière. Il n y a pas d examen de rattrapage. Il n est possible de repasser l examen qu aux sessions d examens ordinaires. 3.7 Certificat Durant sa période de validité, le détenteur du certificat pourra utiliser les titres et les abréviations suivantes. En principe, le certificat est établi dans la langue de l examen. Clientèle privée Clientèle individuelle Entreprises et clientèle institutionnelle Zertifizierter Privatkundenberater Conseiller à la clientèle privée certifié Consulente alla clientela privata certificato Zertifizierter Individualkundenberater Conseiller à la clientèle individuelle certifié Consulente alla clientela individuale certificato Certified Corporate Banker CCoB Gestion de la fortune Certified Wealth Management Advisor CWMA 3.8 Période de validité La période de validité du certificat est limitée à 3 ans. 3.9 Recertification En vue d obtenir la recertification, une attestation doit être fournie au plus tard au moment de l expiration du certificat. L attestation concerne les éléments «Connaissances spécifiques» et «Comportement». Les titulaires de certificat doivent prouver à l organisme de certification qu ils ont maintenu à jour leurs connaissances spécifiques et leurs compétences pratiques dans le domaine du conseil à la clientèle bancaire durant la période de validité de leur certificat. Certification Conseiller Clientèle bancaire Règlement d examen 9

10 Exigences: Participation à des unités ou modules d apprentissage/de formation continue permettant d attester que des nouvelles connaissances et/ou des approfondissements ont été traités dans les domaines «Connaissances spécifiques» et «Règles de conduite» ou attestation de participation à un examen écrit sur les thèmes «Connaissances spécifiques» et «Règles de conduite»; les participants sont engagés au sein d un institut financier au moment de leur requête; ils disposent d un carnet d adresses ou y participent, ou travaillent en tant que spécialistes indépendants pour des clients avec lesquels ils entretiennent des contacts directs; le certificat ne peut être renouvelé que dans le programme dans lequel le titulaire du certificat est actif au moment de la recertification. 4. Directives générales 4.1 Langue En Suisse, l examen écrit et l examen oral sont proposés dans les trois langues nationales: allemand, français et italien. Les examens proposés à l étranger sont soumis à des dispositions spécifiques. 4.2 Désinscription Une désinscription n est acceptée et traitée que si elle est effectuée dans un délai de 14 jours avant le début de l examen. 4.3 Lieu de l examen La SAQ désigne l endroit où l examen écrit ou oral doit être effectué. 4.4 Résultats de l examen Les candidats reçoivent leurs résultats sous forme électronique ou écrite au plus tard un mois après l examen. 4.5 Notation de l examen L examen écrit est corrigé de manière électronique ou manuelle, le résultat (en pourcentage) est obtenu en comparant le nombre de points obtenus avec le total maximal des points. L examen oral est évalué par des experts au moyen d une grille de résultats. Le résultat (en pourcentage) est obtenu en comparant le nombre de points obtenus avec le total maximal des points. 4.6 Archivage Les résultats de l examen sont archivés de manière électronique. 4.7 Coût de l examen Les coûts relatifs à l examen sont définis dans la liste des prix disponible sous Conséquences en cas de violation du règlement d examen Les infractions au présent règlement d examen (copie, utilisation de matériel non autorisé, recours à des tiers, non-respect des consignes) conduisent à l exclusion du candidat. Certification Conseiller Clientèle bancaire Règlement d examen 10

11 5. Consultation/opposition 5.1 Principe En cas d échec à l examen oral, le candidat a la possibilité de demander par écrit à l organisme de certification la consultation des épreuves dans un délai de 30 jours suivant l obtention des résultats de l examen. La demande de consultation est payante. Le candidat peut former une opposition auprès de la commission de certification dans un délai de 30 jours après la consultation. L opposition est à transmettre par écrit. En cas d admission de celle-ci, le montant acquitté est remboursé. 5.2 Prévention de la discrimination L organisme de certification veille à ce que le candidat ne fasse l objet d aucune forme de discrimination suite à son opposition. Elle y veille aussi bien au moment de la réception de l opposition et de son analyse qu à la suite de la décision finale. Les communications ont lieu exclusivement entre l organisme de certification et le candidat. 5.3 Coût de la consultation et de l opposition CHF 200. (sans TVA), dus au moment de la demande de consultation. 6. Recours 6.1 Principe En cas de désaccord avec le rejet de la première opposition, chaque candidat peut encore soumettre un recours en seconde et dernière instance. Le recours s exerce par lettre écrite auprès du comité de certification de la SAQ, dans les 30 jours suivant réception de la décision (date du timbre postal). 6.2 Coût du recours CHF 200. (sans TVA), dus au moment de l envoi du recours. 7. Réclamations 7.1 Principe Les réclamations portant sur le déroulement et l organisation de la certification sont à adresser par écrit au comité de certification de la SAQ dans un délai de 30 jours suivant la date de la décision écrite. 7.2 Coût de la réclamation CHF 200. (sans TVA), dus au moment de l envoi de la réclamation. Certification Conseiller Clientèle bancaire Règlement d examen 11

Réforme «Spécialiste du commerce de détail»

Réforme «Spécialiste du commerce de détail» Réforme «Spécialiste du commerce de détail» Directives relatives au déroulement des examens de validation des modules pour les futurs spécialistes du commerce de détail (Les dénominations de personnes

Plus en détail

Règlement concernant l examen de chargé(e) de sécurité

Règlement concernant l examen de chargé(e) de sécurité Règlement concernant l examen de chargé(e) de sécurité conformément à l ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail (ordonnance sur les qualifications) Conformément à l

Plus en détail

Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en Informatique de gestion

Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en Informatique de gestion Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en Informatique de gestion Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée

Plus en détail

Règlement d examen CYP applicable aux examens écrits et oraux

Règlement d examen CYP applicable aux examens écrits et oraux Règlement d examen applicable aux examens écrits et oraux Formation bancaire initiale pour porteurs de maturité BEM Pour des raisons de lisibilité, seule la forme masculine est utilisée dans ce document.

Plus en détail

Examen professionnel fédéral. Moniteur/Monitrice de conduite. 13 mars 2014. Organe responsable Association Suisse des Moniteurs de Conduite

Examen professionnel fédéral. Moniteur/Monitrice de conduite. 13 mars 2014. Organe responsable Association Suisse des Moniteurs de Conduite DIRECTIVE Examen professionnel fédéral Moniteur/Monitrice de conduite 13 mars 2014 Organe responsable Association Suisse des Moniteurs de Conduite ASMC Effingerstrasse 8 Case postale 8150 3001 Berne 031

Plus en détail

Règlement de la formation Auxiliaire de santé CRS

Règlement de la formation Auxiliaire de santé CRS Règlement de la formation Auxiliaire de santé CRS Etat : Décembre 2015 Table des matières 1. Champ d application... 3 2. Bases du Règlement... 3 3. Objectifs de la formation... 3 4. Structure de la formation...

Plus en détail

Présentation Score IAE-Message

Présentation Score IAE-Message Présentation Plus de 300 formations universitaires en Gestion et Management utilisent le Score IAE-Message comme l un des éléments constitutifs du dossier de candidature des postulants. L objectif visé

Plus en détail

Ordonnance concernant les examens externes pour économistes d entreprise

Ordonnance concernant les examens externes pour économistes d entreprise Ordonnance concernant les examens externes pour économistes d entreprise 412.105.7 du 5 mai 1987 (Etat le 5 décembre 2006) Le Département fédéral de l économie 1, vu l art. 50, al. 2, de la loi fédérale

Plus en détail

Règlement d études-cadre des certificats / diplômes de formation continue de la FTI

Règlement d études-cadre des certificats / diplômes de formation continue de la FTI Règlement d études-cadre des certificats / diplômes de formation continue de la FTI Adopté par le collège des professeurs le 17 novembre 2014 Adopté par le conseil participatif dans sa séance du 9 mars

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale,

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en International Business Management Version du 14 juillet 2015 Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la convention intercantonale

Plus en détail

Règlement de la formation Auxiliaire de santé CRS

Règlement de la formation Auxiliaire de santé CRS Règlement de la formation Auxiliaire de santé CRS Etat : septembre 2014 Table des matières 1. Champ d application... 3 2. Bases du Règlement... 3 3. Objectifs de la formation... 3 4. Structure de la formation...

Plus en détail

Directives d examen OACP

Directives d examen OACP Umsetzung CZV Mise en œuvre OACP Directives d examen OACP Approuvées par la direction de projet OACP le 15 avril 2009 Décrétées d entente avec l Office fédéral des routes (OFROU) Pour une meilleure lisibilité

Plus en détail

Règlement relatif au MAS HES-SO en «Quality and Strategy Management» et aux CAS et DAS inclus dans le MAS HES-SO en «Quality and Strategy Management».

Règlement relatif au MAS HES-SO en «Quality and Strategy Management» et aux CAS et DAS inclus dans le MAS HES-SO en «Quality and Strategy Management». Règlement relatif au MAS HES-SO en «Quality and Strategy Management» et aux CAS et DAS inclus dans le MAS HES-SO en «Quality and Strategy Management». HES-SO Valais-Wallis MAS QSM Techno-Pôle 960 Sierre

Plus en détail

Règlement Programme de promotion «MINT Suisse»

Règlement Programme de promotion «MINT Suisse» Règlement Programme de promotion «MINT Suisse» 1. Objectifs supérieurs... 2 2. Candidats admis au concours... 2 3. Cadre financier... 3 4. Dépôt de la demande... 3 5. Évaluation de la demande... 3 6. Calendrier

Plus en détail

Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 2. Prochaine révision. Date de révision

Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 2. Prochaine révision. Date de révision Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 2 TITRE DE LA POLITIQUE Approuvée en Janvier 2013 FINANCEMENT DES PROGRAMMES DE RECYCLAGE DES INF. AUT., INF. PSYCH. AUT. ET INF. AUX. AUT. Direction/Division

Plus en détail

Epreuve E4 RELATIONS COMMERCIALES

Epreuve E4 RELATIONS COMMERCIALES Epreuve E4 RELATIONS COMMERCIALES Épreuve orale - durée 40 minutes - Coefficient 4 U4 1. Finalités et objectifs Les objectifs visés par l épreuve sont d apprécier la capacité du candidat à : - analyser

Plus en détail

PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable»

PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable» PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable» Objet : Ce document a pour objectif de fournir au candidat les informations nécessaires pour réaliser une

Plus en détail

Wholesale et FTTH. Manuel Décompte 1/5. Date de publication 01.05.2015 Remplace la version du 2-0f. Swisscom (Schweiz) AG CH-3050 Bern

Wholesale et FTTH. Manuel Décompte 1/5. Date de publication 01.05.2015 Remplace la version du 2-0f. Swisscom (Schweiz) AG CH-3050 Bern Date de publication 005.2015 Remplace la version du 2-0f Valable à partir du 005.2015 Valable à partir du 005.2015 1/5 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Facturation... 3 3 Factures... 3 4 Paiements... 4 5

Plus en détail

REGLEMENT DES EXAMENS FEDERAUX DE MATURITE PROFESSIONNELLE

REGLEMENT DES EXAMENS FEDERAUX DE MATURITE PROFESSIONNELLE Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle REGLEMENT DES EXAMENS FEDERAUX DE MATURITE PROFESSIONNELLE du 22

Plus en détail

Info AO. La formation professionnelle, ai-je la tête de l emploi? Les tests de reconnaissances des. Pour qui? Pour quoi? Comment?

Info AO. La formation professionnelle, ai-je la tête de l emploi? Les tests de reconnaissances des. Pour qui? Pour quoi? Comment? L info AO se veut un moyen de fournir des outils pratiques en orientation La formation professionnelle, ai-je la tête de l emploi? Info AO Des réponses à vos questions en orientation pour le quotidien

Plus en détail

POLITIQUE SUR L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN FORMATION GÉNÉRALE À L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN FORMATION GÉNÉRALE À L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1998 01 En vigueur : Approbation : Marcien Proulx directeur général POLITIQUE SUR L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN FORMATION GÉNÉRALE À L ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Ombudsman des banques suisses

Ombudsman des banques suisses Ombudsman des banques suisses La procédure en bref Résumé de la procédure de médiation INSTANCE D INFORMATION ET DE MÉDIATION NEUTRE L Ombudsman des banques suisses est un médiateur neutre qui examine

Plus en détail

PR02 Maîtrise des Dysfonctionnements Version G 160315 Page 1/10

PR02 Maîtrise des Dysfonctionnements Version G 160315 Page 1/10 PR02 Maîtrise des Dysfonctionnements Version G 160315 Page 1/10 Traçabilité des modifications Date Version Objet 13/04/2007 A Création du document. 18/05/2007 B Prise en compte des propositions d améliorations

Plus en détail

GW 102. GW 102 f Edition janvier 2007 RÉGLEMENTATION

GW 102. GW 102 f Edition janvier 2007 RÉGLEMENTATION Schweizerischer Verein des Gas- und Wasserfaches Société Suisse de l Industrie du Gaz et des Eaux Società Svizzera dell Industria del Gas e delle Acque Swiss Gas and Water Industry Association SVGW SSIGE

Plus en détail

REGLEMENT CADRE POUR LES CERTIFICATS ET DIPLOMES DE FORMATION CONTINUE FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT

REGLEMENT CADRE POUR LES CERTIFICATS ET DIPLOMES DE FORMATION CONTINUE FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT REGLEMENT CADRE POUR LES CERTIFICATS ET DIPLOMES DE FORMATION CONTINUE FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT Sous réserve de l approbation par toutes les instances concernées. Le masculin est utilisé au

Plus en détail

Diplôme de formation continue (DAS) en Management, Ressources Humaines et Carrières. Règlement d études

Diplôme de formation continue (DAS) en Management, Ressources Humaines et Carrières. Règlement d études Diplôme de formation continue (DAS) en Management, Ressources Humaines et Carrières Règlement d études Le masculin est utilisé au sens générique ; il désigne autant les femmes que les hommes Article 1

Plus en détail

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 Auto-évaluation Chapitre 10 Auto-évaluation Section Sujet traité Page 10000 Résumé.. 10-2 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 10200 Lettre déclarative de responsabilité.. 10-4 10300 Résolution

Plus en détail

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI 1. Généralités : À la demande des clients qui travaillent régulièrement avec l Organisation, l OMPI

Plus en détail

REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE GAZ ABCIDIA CERTIFICATION

REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE GAZ ABCIDIA CERTIFICATION REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE GAZ ABCIDIA CERTIFICATION page 1/6 GENERALITES La personne physique candidate à la certification ou à la recertification démontre qu elle

Plus en détail

Certiphyto : bien choisir en fonction de son activité.

Certiphyto : bien choisir en fonction de son activité. Certiphyto : bien choisir en fonction de son activité. Du DAPA au Certificat individuel Le DAPA est mort ou presque Depuis le 1 er janvier 2012, le renouvellement du DAPA n est plus possible. Le DAPA,

Plus en détail

Instructions aux organes d exécution du service civil sur l attestation du nombre de jours de service

Instructions aux organes d exécution du service civil sur l attestation du nombre de jours de service Office fédéral des assurances sociales Régime des APG Instructions aux organes d exécution du service civil sur l attestation du nombre de jours de service Valables dès le 1 er janvier 2004 318.707 f 5

Plus en détail

REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE CREP CERTIFICATION SANS MENTION

REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE CREP CERTIFICATION SANS MENTION REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE CREP CERTIFICATION SANS MENTION page 1/6 GENERALITES La personne physique candidate à la certification CREP démontre qu elle possède les connaissances

Plus en détail

GENERALITES II. ORGANISATION ET ORGANES DE L EXAMEN III. INSCRIPTION A L EXAMEN, FRAIS ET CONDITIONS D ADMISSION IV. CONTENU ET MATIERE DE L EXAMEN

GENERALITES II. ORGANISATION ET ORGANES DE L EXAMEN III. INSCRIPTION A L EXAMEN, FRAIS ET CONDITIONS D ADMISSION IV. CONTENU ET MATIERE DE L EXAMEN Table des matières I. GENERALITES II. ORGANISATION ET ORGANES DE L EXAMEN III. INSCRIPTION A L EXAMEN, FRAIS ET CONDITIONS D ADMISSION IV. CONTENU ET MATIERE DE L EXAMEN V. DEROULEMENT DE L EXAMEN VI.

Plus en détail

REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE DPE ABCIDIA CERTIFICATION

REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE DPE ABCIDIA CERTIFICATION REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE DPE ABCIDIA CERTIFICATION page 1/5 GENERALITES La personne physique candidate à la certification démontre qu elle possède les connaissances

Plus en détail

1. CHAMPD APPLICATION

1. CHAMPD APPLICATION Pour une meilleure lisibilité du document, la forme masculine est utilisée, il faut toutefois considérer qu il est toujours fait référence aux hommes et aux femmes. TABLE DES MATIERES 1. CHAMP D APPLICATION

Plus en détail

Circulaire de la Commission fédérale des banques : Surveillance des grandes banques du 21 avril 2004

Circulaire de la Commission fédérale des banques : Surveillance des grandes banques du 21 avril 2004 Circ.-CFB 04/1 Surveillance des grandes banques Page 1 Circulaire de la Commission fédérale des banques : Surveillance des grandes banques du 21 avril 2004 Sommaire 1 Objet de la circulaire 2 Obligations

Plus en détail

ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES

ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES Afin de faciliter l accès de l agent financier du candidat à l investiture aux services bancaires, Élections Canada offre le

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES ET DU CONTROLE DES CONNAISSANCES

REGLEMENT DES ETUDES ET DU CONTROLE DES CONNAISSANCES REGLEMENT DES ETUDES ET DU CONTROLE DES CONNAISSANCES I. ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS ET STAGE Article 1. Dispositions générales La licence comporte quatre mentions : Droit, Economie, Gestion et AES.

Plus en détail

Certificat de capacité pour chauffeurs des catégories C/C1 et D/D1

Certificat de capacité pour chauffeurs des catégories C/C1 et D/D1 cambus.ch Certificat de capacité pour chauffeurs des catégories C/C1 et D/D1 Aperçu L ordonnance réglant l admission des chauffeurs (OACP) est entrée en vigueur le 1er septembre 2009. Cette brochure résume

Plus en détail

811.112.242 Ordonnance du DFI

811.112.242 Ordonnance du DFI Ordonnance du DFI sur l expérimentation d un modèle spécial d enseignement et d examens à la Faculté de biologie et de médecine de l Université de Lausanne du 21 octobre 2004 (Etat le 2 novembre 2004)

Plus en détail

SOMMAIRE GUIDE DU JURY

SOMMAIRE GUIDE DU JURY SOMMAIRE GUIDE DU JURY Certificat de Qualification Professionnelle Mécanicien Cycles Enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (Arrêté publié au Journal Officiel du 29 novembre

Plus en détail

427.11. Règlement. de la Haute Ecole de gestion de Fribourg. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg. Arrête : du 14 juillet 1995

427.11. Règlement. de la Haute Ecole de gestion de Fribourg. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg. Arrête : du 14 juillet 1995 47. Règlement du 4 juillet 995 de la Haute Ecole de gestion de Fribourg Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l article 60 de la loi fédérale du 9 avril 978 sur la formation professionnelle ; Vu l

Plus en détail

IV. RÈGLEMENT DE LA MAÎTRISE BILINGUE DE LA FACULTÉ DE DROIT DE L UNIVERSITÉ DE GENÈVE

IV. RÈGLEMENT DE LA MAÎTRISE BILINGUE DE LA FACULTÉ DE DROIT DE L UNIVERSITÉ DE GENÈVE IV. RÈGLEMENT DE LA MAÎTRISE BILINGUE DE LA FACULTÉ DE DROIT DE L UNIVERSITÉ DE GENÈVE du 5 juillet 2006 Adoptée par le Conseil de Faculté le 31 mai 2006 En vertu du 1 alinéa 2 de l Accord de coopération

Plus en détail

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Source : Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de

Plus en détail

Bulletin d information HSK 2015 I. Inscription et paiement des frais d examen

Bulletin d information HSK 2015 I. Inscription et paiement des frais d examen Bulletin d information HSK 2015 I. Inscription et paiement des frais d examen Si le lieu d examen sélectionné ne permet pas l inscription en ligne, le candidat devra s inscrire et régler les frais directement

Plus en détail

Certification Conseiller Clientèle bancaire

Certification Conseiller Clientèle bancaire Accréditée selon la norme SN/EN ISO IEC 17024:2012 Service d Accréditation Suisse SAS (SCESe 0016) Certification Conseiller Clientèle bancaire Règlement d examen Version 1.5 Le 9 mars 2016 Statut: validé

Plus en détail

Certification Conseiller Clientèle bancaire

Certification Conseiller Clientèle bancaire Accréditée selon la norme SN/EN ISO IEC 17024:2012 Service d Accréditation Suisse SAS (SCESe 0016) Certification Conseiller Clientèle bancaire Règlement d examen Version 1.8, 05/10/2017 Remplace la version

Plus en détail

Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015

Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015 Association Suisse pour Systèmes de Qualité et de Management (SQS) Service à la clientèle SQS Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015 Règles de transition Table des matières 1. Publication

Plus en détail

Accréditation des organes de révision LBA externes

Accréditation des organes de révision LBA externes Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Autorité de contrôle en matière de lutte contre le blanchiment d'argent Circulaire 2004/1 du 6 décembre 2004 (Modification

Plus en détail

CERTIFICAT DE SPECIALISTE EN LOGISTIQUE/ACHATS

CERTIFICAT DE SPECIALISTE EN LOGISTIQUE/ACHATS RS59.4 AvenirFormation Haute école de gestion Arc Centre de formation professionnelle Berne francophone (ceff) CERTIFICAT DE SPECIALISTE EN LOGISTIQUE/ACHATS CERTIFICAT DE SPECIALISTE EN ACHATS REGLEMENT

Plus en détail

Contrat de certification

Contrat de certification Contrat de certification Contrat Modèle I La SFCNS Swiss Federation of Clinical Neurosocieties représentée par le bureau de la SFCNS, ci-après «bureau», et l hôpital xy ci-après «Stroke Center» conviennent

Plus en détail

ANNEXE I. Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale

ANNEXE I. Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale ANNEXE I Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale Le Département des Hauts-de-Seine substitue, à titre expérimental, au titre

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES art. 1-6. CHAPITRE II ORGANISATION DE L EXAMEN art. 7-13

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES art. 1-6. CHAPITRE II ORGANISATION DE L EXAMEN art. 7-13 RÈGLEMENT DE L EXAMEN COMPLÉMENTAIRE DE LA «PASSERELLE DE LA MATURITÉ PROFESSIONNELLE À L UNIVERSITÉ POUR L ESPACE BEJUNE» AU GYMNASE FRANÇAIS DE BIENNE TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

pour des requêtes concernant l autorisation en tant que bourse suisse ou organisation analogue à une bourse

pour des requêtes concernant l autorisation en tant que bourse suisse ou organisation analogue à une bourse GUIDE PRATIQUE pour des requêtes concernant l autorisation en tant que bourse suisse ou organisation analogue à une bourse Edition du 11 juin 2014 But Le présent guide pratique est un simple instrument

Plus en détail

Règlement du Certificate of Advanced Studies en Travail et Santé

Règlement du Certificate of Advanced Studies en Travail et Santé Règlement du Certificate of Advanced Studies en Travail et Santé GES-FOR-REF80 AGR Mise à jour : 8.0.05 Règlement du Certificate of Advanced Studies en Travail et Santé (CAS T & S) Ce règlement d études

Plus en détail

817.191.54 Ordonnance sur la formation des organes chargés du contrôle de l hygiène des viandes

817.191.54 Ordonnance sur la formation des organes chargés du contrôle de l hygiène des viandes Ordonnance sur la formation des organes chargés du contrôle de l hygiène des viandes (OFHV) du 1 er mars 1995 (Etat le 13 décembre 2005) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 41, al. 1, de la loi du 9 octobre

Plus en détail

Examen pratique CHAPITRE 16. Table des matières INTITULE TABLE DES MATIERES N DE DATE MISE A

Examen pratique CHAPITRE 16. Table des matières INTITULE TABLE DES MATIERES N DE DATE MISE A CHAPITRE 16 Examen pratique TABLE DES MATIERES Table des matières INTITULE N DE DATE MISE A PAGE JOUR Catégories pour lesquelles l examen pratique est, ou non, requis 2 01/05/2013 Examen théorique 2 04/02/2014

Plus en détail

Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec

Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Code des professions (chapitre C-26, a. 93, par. c.1 et a. 94,

Plus en détail

Prescriptions d examen Formation continue 2 J+S

Prescriptions d examen Formation continue 2 J+S Version er janvier 0 Prescriptions d examen Formation continue J+S Auteurs: Rolf Niederhäuser, chef de la formation GAM Ferenc Donat, chef de la formation GAF Alessandra Ballaro, cheffe de la formation

Plus en détail

Guide. Spécialiste en assurance-maladie. Version 2015. concernant l examen professionnel de

Guide. Spécialiste en assurance-maladie. Version 2015. concernant l examen professionnel de Guide Version 2015 concernant l examen professionnel de Spécialiste en assurance-maladie Éditorial Le présent guide fait partie intégrante du règlement du 23 mai 2008 concernant l examen ci-dessous. Toutes

Plus en détail

Annexe V au règlement SSO de la formation postgrade (RFP SSO)

Annexe V au règlement SSO de la formation postgrade (RFP SSO) Annexe V au règlement SSO de la formation postgrade (RFP SSO) Règlement relatif à l obtention des titres de formation postgrade fédéraux ou reconnus par la SSO et à la reconnaissance de titres étrangers

Plus en détail

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement Fondation de libre passage Independent Règlement de placement Sur la base de l'art. 5 de l acte de fondation de la Fondation de libre passage Independent (Fondation) ainsi que sur la base de l'art. 49a

Plus en détail

EAQUALS. EAQUALS, l Association Européenne pour la Qualité des Services Linguistiques, base son système de certification sur:

EAQUALS. EAQUALS, l Association Européenne pour la Qualité des Services Linguistiques, base son système de certification sur: EAQUALS EAQUALS, l Association Européenne pour la Qualité des Services Linguistiques, base son système de certification sur: Une déclaration publique des engagements que ses membres prennent envers leurs

Plus en détail

Règlement sur les prestations de soutien

Règlement sur les prestations de soutien Règlement sur les prestations de soutien Edition 2011 Le Conseil de fondation, s appuyant sur les articles 3 et 4 des statuts de la Fondation vaudoise pour l accès à l enseignement privé du 10 septembre

Plus en détail

Instances de pilotage. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage Critères d accréditation des branches de formation et d examen

Instances de pilotage. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage Critères d accréditation des branches de formation et d examen Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle Formation commerciale de base - Commission des examens pour toute

Plus en détail

Stiftung Schweizerischer Bankenombudsman Fondation Ombudsman des banques suisses Fondazione Ombudsman delle banche svizzere

Stiftung Schweizerischer Bankenombudsman Fondation Ombudsman des banques suisses Fondazione Ombudsman delle banche svizzere Stiftung Schweizerischer Bankenombudsman Fondation Ombudsman des banques suisses Fondazione Ombudsman delle banche svizzere Règles de procédure de l Ombudsman des banques suisses Art. 1: Mission de l Ombudsman

Plus en détail

Charte de Compliance ERGO Insurance sa

Charte de Compliance ERGO Insurance sa Charte de Compliance ERGO Insurance sa Introduction Sur la base de la circulaire PPB/D. 255 du 10 mars 2005 sur la compliance adressée aux entreprises d assurances, une obligation légale a été imposée

Plus en détail

Certified Project Management Associate IPMA Level D

Certified Project Management Associate IPMA Level D Level D Certified Project Management Associate Rédaction/Révision Contrôle Classification Version Classement électronique Secrétariat VZPM, Martha Muntwiler Direction VZPM VZPM, public Version 6.3.0 Released

Plus en détail

Règlement concernant la procédure de Validation des Acquis de l Expérience (VAE)

Règlement concernant la procédure de Validation des Acquis de l Expérience (VAE) Règlement concernant la procédure de Validation des Acquis de l Expérience (VAE) Article 1 But, objet et personnes concernées 1. La procédure de Validation des Acquis de l Expérience (ci-après «VAE») au

Plus en détail

POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT LES PROPRIÉTAIRES DE PETITS LOTS D ACTIONS

POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT LES PROPRIÉTAIRES DE PETITS LOTS D ACTIONS POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT POUR Champ d application de la politique Les porteurs de moins qu un lot régulier (les «porteurs de lots irréguliers») qui désirent vendre leurs actions ou

Plus en détail

MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER

MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER Veuillez prendre note: L'évaluation de l'acts est acceptée dans toutes les provinces et les territoires

Plus en détail

Avertissement. Ce certificat concerne les personnes exerçant dans des entreprises soumises ou non à agrément.

Avertissement. Ce certificat concerne les personnes exerçant dans des entreprises soumises ou non à agrément. PROTOCOLE prévu à l annexe II de l arrêté du 21 octobre 2011 portant création et fixant les modalités d obtention du certificat individuel pour l activité professionnelle «mise en vente, vente des produits

Plus en détail

LL.M. Banque et Finance Maîtrise universitaire d études avancées en droit bancaire et financier

LL.M. Banque et Finance Maîtrise universitaire d études avancées en droit bancaire et financier LL.M. Banque et Finance Maîtrise universitaire d études avancées en droit bancaire et financier LL.M. Banking and Finance Master of Advanced Studies in Banking and Financial Law Règlement d études Article

Plus en détail

DÉCISION A2. du 12 juin 2009

DÉCISION A2. du 12 juin 2009 COMMISSION ADMINISTRATIVE POUR LA COORDINATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SOCIALE DÉCISION A2 du 12 juin 2009 concernant l interprétation de l article 12 du règlement (CE) n o 883/2004, relatif à la législation

Plus en détail

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE Résumé PREFACE 2 INTRODUCTION 2 1. BUT ET CHAMP D APPLICATION 2 2. REFERENCES DOCUMENTAIRES ET NORMES 3 3. TERMES ET DEFINITIONS 3 4. POLITIQUE POUR UNE CONSOMMATION RAISONNEE (PCC) 3 5. RESPONSABILITE

Plus en détail

Informations sur les objectifs et l organisation de la validation des acquis de l expérience à Télécom Bretagne

Informations sur les objectifs et l organisation de la validation des acquis de l expérience à Télécom Bretagne Informations sur les objectifs et l organisation de la validation des acquis de l expérience à Télécom Bretagne Qu est-ce que la VAE? De quoi s agit-il? La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) est

Plus en détail

748.127.5 Ordonnance du DETEC concernant les entreprises de construction d aéronefs

748.127.5 Ordonnance du DETEC concernant les entreprises de construction d aéronefs Ordonnance du DETEC concernant les entreprises de construction d aéronefs (OECA) du 5 février 1988 (Etat le 1 er février 2013) Le Département fédéral des transports, des communications et de l énergie,

Plus en détail

01.2012. HOTELA Fonds de prévoyance. Règlement sur l affiliation à HOTELA Fonds de prévoyance

01.2012. HOTELA Fonds de prévoyance. Règlement sur l affiliation à HOTELA Fonds de prévoyance 0.0 HOTELA Fonds de prévoyance Règlement sur l affiliation à HOTELA Fonds de prévoyance Valable dès le er juillet 009 ème révision du er janvier 0 Rue de la Gare 8, Case postale 5, 80 Montreux, Tél. 0

Plus en détail

Instructions sur l assurance-qualité dans les petites et moyennes entreprises de révision

Instructions sur l assurance-qualité dans les petites et moyennes entreprises de révision Instructions sur l assurance-qualité dans les petites et moyennes entreprises de révision Les instructions sur l'assurance-qualité représentent une application des exigences dans des PME de révision formulées

Plus en détail

Avec le soutien du FSE

Avec le soutien du FSE PROCEDURE A L INTENTION DU CANDIDAT 1 Comment valoriser les acquis de l'expérience? Préambule Valoriser son expérience prend du temps. Nous vous recommandons d entamer cette démarche dès le mois de janvier.

Plus en détail

Safire: Système d information pour l animation de la formation interministérielle régionale. Guide de l utilisateur

Safire: Système d information pour l animation de la formation interministérielle régionale. Guide de l utilisateur Safire: Système d information pour l animation de la formation interministérielle régionale Guide de l utilisateur Sommaire I. Présentation de l outil II. Comment s inscrire: les étapes pour effectuer

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. But. pour des requêtes concernant

GUIDE PRATIQUE. But. pour des requêtes concernant GUIDE PRATIQUE pour des requêtes concernant l autorisation d une banque dépositaire (Partie I) les modifications au sein de la banque dépositaire (Partie II) le changement de banque dépositaire (Partie

Plus en détail

Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification

Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification 1. Objet Le présent document définit les règles d instruction des demandes faites par des

Plus en détail

Portail clients SanitasNet. Conditions générales d affaires (CGA) Edition: Juillet 2013

Portail clients SanitasNet. Conditions générales d affaires (CGA) Edition: Juillet 2013 Portail clients SanitasNet Conditions générales d affaires (CGA) Edition: Juillet 2013 Table des matières 1. Préambule....................... 3 2. Autorisation d accès................. 3 3. Accès technique

Plus en détail

2. Généralités. Autorité cantonale de la transparence et de la protection des données ATPrD Kantonale Behörde für Öffentlichkeit und Datenschutz ÖDSB

2. Généralités. Autorité cantonale de la transparence et de la protection des données ATPrD Kantonale Behörde für Öffentlichkeit und Datenschutz ÖDSB Autorité cantonale de la transparence et de la protection des données ATPrD Kantonale Behörde für Öffentlichkeit und Datenschutz ÖDSB Rue des Chanoines 2, 1700 Fribourg Autorité cantonale de la transparence

Plus en détail

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Objet : Arrêté royal du 4 mai 2007 relatif au permis de conduire, à l aptitude professionnelle et à la formation

Plus en détail

Swiss Tchoukball COMMISSION D ARBITRAGE

Swiss Tchoukball COMMISSION D ARBITRAGE 1. Introduction Règlement pour la formation des arbitres de tchoukball Swiss Tchoukball COMMISSION D ARBITRAGE Les expériences faites lors de rencontres de tchoukball ont montré la nécessité de disposer

Plus en détail

814.812.38 Ordonnance du DETEC relative au permis pour l utilisation de fluides frigorigènes

814.812.38 Ordonnance du DETEC relative au permis pour l utilisation de fluides frigorigènes Ordonnance du DETEC relative au permis pour l utilisation de fluides frigorigènes (OPer-Fl) du 28 juin 2005 (Etat le 13 février 2007) Le Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie

Plus en détail

A : FedEx Express Belgique CE 300/2008 A retourner par fax au : 02 752 76 20

A : FedEx Express Belgique CE 300/2008 A retourner par fax au : 02 752 76 20 Numéro(s) de compte FedEx Express : Veuillez compléter l annexe A si la société dispose de plusieurs numéros de compte et/ou implantations. A : FedEx Express Belgique CE 300/2008 A retourner par fax au

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LE CONTRÔLE DE QUALITE DES AGC

CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LE CONTRÔLE DE QUALITE DES AGC CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LE CONTRÔLE DE QUALITE DES AGC Guide du contrôlé version 2015 PRESENTATION DES OBJECTIFS ET DES MODALITES DU CONTROLE DE QUALITE Notre profession s est

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 37080 FRA Québec, le : 11 juin 2015 Membre : Sophie Raymond, commissaire Commission de l équité salariale et Toiture bon prix Abitibi inc. Partie mise en

Plus en détail

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Objet : Arrêté royal du 4 mai 2007 relatif au permis de conduire, à l aptitude professionnelle et à la formation

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF A L OBTENTION DU DIPLÔME DE MASTER MENTION DROIT

REGLEMENT RELATIF A L OBTENTION DU DIPLÔME DE MASTER MENTION DROIT Année Universitaire 2015-2016 REGLEMENT RELATIF A L OBTENTION DU DIPLÔME DE MASTER MENTION DROIT Approuvé par le Conseil de Faculté du 03 septembre 2015 I - DISPOSITIONS GENERALES I.1. Inscription en Master

Plus en détail

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE Cette charte a vocation à s appliquer lors de travaux effectués par une ou plusieurs entreprises, dites sous-traitantes, à l intérieur de l enceinte et des

Plus en détail

Règlement de l Instance pour la publicité des participations de la Bourse suisse du 19 novembre 1997

Règlement de l Instance pour la publicité des participations de la Bourse suisse du 19 novembre 1997 Règlement de l Instance pour la publicité des participations de la Bourse suisse du 19 novembre 1997 1 Activité En application de l art. 22 de l ordonnance de la CFB sur les bourses et le commerce des

Plus en détail

Comptable spécialisé(e) edupool.ch Agent(e) fiduciaire spécialisé(e) edupool.ch Fiscaliste spécialisé(e) edupool.ch

Comptable spécialisé(e) edupool.ch Agent(e) fiduciaire spécialisé(e) edupool.ch Fiscaliste spécialisé(e) edupool.ch Comptable spécialisé(e) edupool.ch Agent(e) fiduciaire spécialisé(e) edupool.ch Fiscaliste spécialisé(e) edupool.ch Patronage: veb.ch, Société suisse des employés de commerce Règlement d examen Applicable

Plus en détail

(NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.)

(NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE SUR LA MAÎTRISE DU FRANÇAIS ADOPTÉE 305-CA-3181 (07-06-2011) MODIFIÉE 319-CA-3372 (05-06-2012) 339-CA-3619 (11-03-2014) VRER (25-06-2014) 347-CA-3711 (14-10-2014) 359-CA-3843

Plus en détail

Règlement du Certificate of Advanced Studies en Marketing Horloger (CAS MH)

Règlement du Certificate of Advanced Studies en Marketing Horloger (CAS MH) Règlement du CAS MH GES-FOR3-REF3 FCO Mise à jour : 16.07.013 Règlement du Certificate of Advanced Studies en Marketing Horloger (CAS MH) Version du 4 juin 009, sous réserve des modifications à venir.

Plus en détail

Règlement relatif à la formation permanente Institut professionnel des Agents immobiliers

Règlement relatif à la formation permanente Institut professionnel des Agents immobiliers Règlement relatif à la formation permanente Institut professionnel des Agents immobiliers Ratio legis du règlement relatif à la formation professionnelle permanente: Le Conseil national plaide pour un

Plus en détail