TRAVAILLEUR INDEPENDANT MEMENTO SOCIAL DEMARRER UNE ACTIVITE INDEPENDANTE version 01/2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRAVAILLEUR INDEPENDANT MEMENTO SOCIAL DEMARRER UNE ACTIVITE INDEPENDANTE version 01/2010"

Transcription

1 TRAVAILLEUR INDEPENDANT MEMENTO SOCIAL DEMARRER UNE ACTIVITE INDEPENDANTE version 01/2010 AFFILIATION COUVERTURE SOCIALE PLURIACTIVITE CREATION D ACTIVITE Ce petit mémento à pour objectif de vous présenter vos droits & obligations en tant que travailleur indépendant. En préface quelques explications sur «qui/quand/comment» Un point sur les mesures d aides et d exonération 3 fiches présentent vos bases de cotisation (URSSAF, Maladie, Retraite) 1 fiche sur le nouveau statut d «auto-entrepreneur» pour approfondir certaines situations et/ou pour ceux qui veulent tout savoir, des fiches techniques complètent la présentation synthétique : Déclarer son revenu aux organismes sociaux Chômeur & Indépendant Indépendant et Salarié Couverture Sociale : Qui est pris en charge, à quel taux Situations particulières : Retraités, CMU Ce clip signale les points auxquels vous devez être particulièrement attentifs. Attention, ces informations sont à jour au 01 janvier 2010 pour l année à venir. Toutefois il peut arriver que les dispositions changent, dans ce cas le présent document sera remis à jour. S il vous semblait contenir une erreur ou une omission merci de nous en avertir. Vous souhaitez voir un sujet traité dans les mémos & fiches? Faites-le-moi savoir en me contactant aux coordonnées ci dessous. Tel : Mel : Sauf exceptions signalées sur répondeur permanences : Lundi & Mardi 7h30 11h30 13h30-17h Ch. de Liffrand Lachapelle Sous Aubenas 1 Contact : Anne NOIRET

2 La majorité des informations traitées est disponible sur les sites suivants : Urssaf RSI en.fr & APCE.com PREMIERE ETAPE : SE DECLARER QUI, QUAND & COMMENT? QUI? Sachez tout d abord que pour toute activité rémunérée il faut se déclarer : Il n existe aucune exonération pour «petite activité», «micro entreprise» ou «activité occasionnelle» et même si vous avez déjà une activité et une couverture sociale. Certaines exonérations de cotisations existent, elles seront détaillées sur les fiches suivantes, mais elles ne sont applicables que si vous êtes régulièrement déclaré. Vous devez donc être enregistré en tant que travailleur indépendant, il s agit de votre affiliation/immatriculation. Cette obligation concerne : LES ENTREPRENEURS INDIVIDUELS : exerçant à titre personnel une activité artisanale, commerciale, industrielle ou libérale c est à dire : les artisans : Inscrits au répertoire des métiers ou qui exercent une activité rattachée par décret aux professions artisanales les industriels et commerçants : Inscrits au registre du commerce ou assujettis comme commerçants à la taxe professionnelle ou qui exercent une activité rattachée par décret aux professions industrielles et commerciales Mais aussi : les professions libérales : Notamment les personnes exerçant une activité d'enseignement de toute discipline, notamment en qualité de professeur, répétiteur ou éducateur. Le travailleur indépendant occasionnel ayant avec une activité salariée en dehors de la saison d hiver ou d été. Le travailleur salarié à plein temps qui travaille pendant ses jours de congés ou de repos. Le fonctionnaire à plein temps de l'éducation nationale ou d un autre secteur : Normalement le fonctionnariat implique l exclusivité de l activité mais il existe des autorisations en général uniquement pour des activité non commerciales d expertises, de rédaction d articles et ouvrages ou d enseignement. En revanche non seulement le fonctionnaire doit être déclarés mais il doit demander l autorisation d exercer à sa hiérarchie, qui lui communiquera les limites autorisées en terme d activité et de volume de recettes Le retraité. Au-delà de 65 ans un retraité peut, en général, avoir une activité professionnelle si elle se situe dans un autre secteur d activité que celui au titre duquel il est indemnisé, sans que cela ne diminue ses droits, il doit se renseigner auprès de son organisme de retraite. Avant 65 Ans ou s il continue dans le même secteur d activité, le maintien d une activité peut entraîner une diminution des droits, à voir avec sa caisse de retraite. Et de manière générale, toute personne exerçant une activité professionnelle non salariée non agricole qui n'est pas assimilée à une activité salariée pour l'application de la législation de la sécurité sociale et qui relève d'un régime d'assurance vieillesse de non salariés non agricoles. CERTAINS ASSOCIES OU DIRIGEANTS DE SOCIETE : Les associés uniques gérants d'eurl (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée), gérants ou non, les associés de sociétés en nom collectif, les gérants majoritaires de SARL (Société à Responsabilité Limitée) ou de SELARL (Société d'exercice Libéral à Responsabilité Limitée), les gérants à un collège de gérance majoritaire, les associés exerçant une activité non salariée au sein de SARL ou de SELARL... QUAND? L immatriculation doit être effectuée dans les 8 premiers jours du début d activité. On entend par début d activité la réalisation effective de prestations rémunérées. 2

3 COMMENT? Par le dépôt auprès de l Urssaf d une déclaration d activité. C est l immatriculation. Pour les professions libérales l Urssaf fait fonction de CFE (Centre de Formalités des Entreprises). Contrairement aux artisans & commerçants vous ne bénéficiez pas des services des Chambres des Métiers ou de Commerce. En tant que CFE, l Urssaf averti les différentes institutions de votre installation (Caisse maladie, retraite, impôts), C est donc votre seul interlocuteur administratif à l inscription et pour toute modification dans votre activité (arrêt, suspension, changement d adresse ) Normalement cette immatriculation se fait auprès de l Urssaf de votre lieu de travail s il est trop difficile à déterminer, vous vous déclarerez auprès de l Urssaf de votre domicile. Désormais vous avez la possibilité de faire les démarches par Internet et le récépissé de dépôt du dossier prouvant que vous êtes «en cours d immatriculation» (Urssaf.fr, espace «Centre de Formalités des Entreprises») Vous devez être attentif aux informations indiquées dans cette demande d immatriculation notamment si vous êtes en situation de pluriactivité. Toute activité salariée préalable doit être signalée afin de déterminer le régime qui vous versera les prestations. Se déclarer est donc dans le principe assez simple mais sachez que cela va déclencher une avalanche de paperasses ainsi que l appel de cotisations dont il vous appartient de vérifier qu elles sont dues et correctement calculées! Les fiches suivantes vous présentent donc le plus simplement possible les bases de calculs et les mesures possibles pour diminuer le coût de la protection sociale au démarrage. Les informations qui suivent sont toujours données au titre de l activité indépendante seule, puis elles sont précisées en cas de pluriactivité en annexe. COMMENT SONT CALCULEES LES COTISATIONS SOCIALES? En principe les cotisations sont calculées sur le revenu professionnel mais en début d activité il est inconnu donc on prend comme base un revenu forfaitaire pour les 2 premières années sauf si vous souhaitez bénéficier des nouvelles mesures qui sont détaillées dans les fiches ci jointes. Depuis le 01/01/2009 est mis en place un nouveau dispositif dans le cadre duquel les procédures sont simplifiées mais les charges calculées sur les recettes et non le bénéfice, c est la seule exception au principe du calcul sur le bénéfice (voir fiche auto-entrepreneur» >>>>>>>>>>>>>>>>>Ces mesures sont détaillées en page suivante, les fiches par caisse reprenant les explications en cas de maintien de l ancien régime et les principes applicables après les années de démarrage. ATTENTION le revenu pris en compte est TOUJOURS votre BENEFICE FISCAL le Mémo fiscal reprend en détail les 2 modes de calculs possibles pour aboutir à votre revenu soyez attentif à cette partie, la simplicité n est pas toujours payante et le calcul aux «Frais Réels» contrairement à ce que l on croit n est pas réservé aux gros revenus à l inverse souvent moins on gagne plus le réel est intéressant 3

4 LE «RSI» REGIME SOCIAL DES INDEPENDANTS UNE NOUVEAUTE DEPUIS 2006 Le RSI doit simplifier la vie des indépendants (artisans, commerçants et profession libérale) en mettant en place un interlocuteur unique pour la protection sociale. Ainsi la gestion de l assurance maladie de la caisse de retraite, des allocations familiales et de la CSG/RDS seront assuré par un seul organisme pour : - l appel des cotisations, - le versement des prestations, - la prise en compte de difficultés de paiement par un fond social unique. En 2006 : Le RSI se met en place via notamment 28 caisses régionales qui deviendront à terme les interlocuteurs uniques, plus 2 caisses (Paris et Province) pour les professions libérales. A compter du 1 er janvier 2007 et au plus tard le 1 er janvier 2008, l interlocuteur unique est mis en place. MAIS En 2010 il reste encore de nombreux départements où l on trouve encore l Urssaf et la caisse maladie en interlocuteurs distincts. Que cela change-t-il pour les professions libérales? Les caisses de retraite libérales (CIPAV pour nous) ne sont toujours pas concernées par le dispositif pour l instant. Vous êtes donc censé n avoir plus qu un interlocuteur pour la maladie et l urssaf mais vous gardez la CIPAV soit 2 interlocuteurs au lieu de 3. IMPORTANT : Les taux de cotisations et les droits ouverts ne changent pas du fait de cette unification, donc un rappel important votre régime maladie ne prévoit toujours pas de couverture indemnité journalière en cas de maladie ou accident Autre point, avec le RSI la règle est le prélèvement mensuel, vous pouvez toutefois opter pour le maintien d appels trimestriels soit formellement par courrier soit simplement en ne fournissant pas de RIB permettant le prélèvement. Vous pouvez vous informer sur LES DISPOSITIONS DE LA LOI DUTREIL SUR L INITIATIVE ECONOMIQUE D AOUT 2003 (Référence : loi n du 1 er août 2003 JO du 05 août 2003 p ) Un ensemble de mesures ont été prises, entre autre, pour aider à l installation des indépendants. Elles concernent : - Le salarié qui démarre une activité indépendante complémentaire, - L installation en indépendant, sans exercice d une autre activité, - Des simplifications de calcul des charges sociales pour les «micro entrepreneurs», - L allégement de la cotisation maladie pour les activités occasionnelles. ALLEGER ET/OU DIFFERER LES COUTS Vous démarrez une activité d indépendant : AVANT : Vous payiez des cotisations sociales sur des bases forfaitaires les 2 premières années, les appels de cotisations interviennent au terme du premier trimestre d affiliation, le réajustement sur le revenu réel intervient au terme de la 2 ème année d activité (voir les fiches suivantes : ce régime existe toujours et c est le régime automatique) Décret du 31/12/2003 : 4

5 Vous pouvez demander, les 12 premiers mois d activité, à bénéficier d un différé de versement des cotisations sociales afin que les cotisations soient calculées sur votre revenu réel. D autre part, le paiement de ces cotisations dues au titre de la première année pourra être échelonné sur une période maximale de 5 ans. VOUS DEVEZ DEMANDER A BENEFICIER DE CES MESURES : Pour le différé de la première année : La demande se fait par écrit, au plus tard à la date d échéance du premier appel et avant tout versement de cotisation. Pour le règlement fractionné : Le demande se fait par écrit, avant la fin du douzième mois d activité. Vous devez faire une demande à chaque caisse (RSI et CIPAV) pour bénéficier de ces mesures. Vous déclarez votre revenu sous le régime de la «micro entreprise» : AVANT : Comme ceux qui déclarent leurs revenus aux frais réels, vous payez vos cotisations sociales à l avance sur un revenu supposé, les cotisations étant réajustées une fois le revenu connu ; Circulaire DSS n du 4 mai 2004 Vous estimez votre chiffre d affaires, vous le transmettez à l urssaf, avec la copie de votre dernier avis d imposition : L urssaf calcule l abattement et les cotisations dues.dans ce cas, même en cas de différence entre le chiffre estimé et le chiffre réalisé vous n avez aucune sanction c est donc sans risque. Vous êtes salarié, ou vous bénéficiez d une allocation parentale d éducation et vous démarrez en complément une activité libérale/commerciale ou artisanale AVANT : Vous deviez payer les charges sociales d indépendant comme les autres soit sur un revenu supposé, les cotisations étant réajustées une fois le revenu connu. Décret du 19/12/03 : Vous serez exonéré de cotisations les 12 premiers mois sur cette nouvelle activité : - dans la limite d un plafond de rémunération (bénéfice imposable) de 120% SMIC (soit au 01/01/09 = pour 12 mois, - sous réserve d avoir au 910H d activité salariée ou équivalente (chômage indemnisé, arrêt maladie maternité, formation pro rémunérée) dans les 12 mois avant la création, - et d en effectuer 455H dans les 12 mois suivant l installation en indépendant. Vous travaillez occasionnellement en temps qu indépendant (sans autre activité complémentaire): AVANT : Vous payiez les cotisations sociales d assurance maladie sur un revenu plancher fictif ( pour 2009) calculé en référence à une activité annuelle (soit une cotisation minimale 2008 de 873E). Décret du 19/12/03 : La cotisation d assurance maladie va être calculée au prorata du temps travaillé tout en maintenant un minimum de 1/12 e de la cotisation (74 ), pour les indépendants dont la durée d activité ne dépasse pas 90 jours. Vous êtes : demandeurs d'emploi indemnisés ou susceptibles de l'être. Les demandeurs d'emploi non indemnisés, ayant été inscrits 6 mois au cours des 18 derniers mois à l'anpe. Les bénéficiaires de l'allocation d'insertion ou de l'allocation temporaire d'attente Les bénéficiaires de l'allocation de solidarité spécifique (ASS). Les bénéficiaires de l'api (allocation parent isolé). Les bénéficiaires du RMI (revenu minimum d'insertion), ou leur conjoint ou concubin. Les personnes remplissant les conditions pour bénéficier de contrats "nouveaux services - emplois-jeunes" ainsi que celles embauchées dans le cadre de ce dispositif et dont le contrat de travail a été rompu avant le terme de l'aide. Il s'agit : - des jeunes âgés de 18 à moins de 26 ans (sans autre condition), 5

6 - ainsi que des jeunes âgés de 26 à moins de 30 ans, qui n'ont pas travaillé pendant une période suffisamment longue pour s'ouvrir des droits à l'assedic, ou qui sont reconnues handicapées. Les salariés repreneurs de leur entreprise en difficulté (dans le cadre d'une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire). Les titulaires d'un contrat d'appui au projet d'entreprise (Cape), s'ils remplissent l'une des conditions ci-dessus. Les bénéficiaires du complément de libre choix d'activité (allocation versée aux personnes qui interrompent totalement ou partiellement leur activité professionnelle pour s'occuper de leur enfant de moins de trois ans). Vous pouvez bénéficier de l ACCRE : Elle consiste en une exonération de charges sociales pendant un an à compter, de la date de l'affiliation au régime des travailleurs non-salariés. L'exonération ne porte que sur la partie des revenus ou rémunérations ne dépassant pas 120 % du Smic en vigueur au 1er janvier ( pour 2010). Les cotisations relatives à la CSG-CRDS, à la retraite complémentaire, et à la formation professionnelle continue et le versement transport ne sont pas exonérées. Voir la fiche complète «ACCRE» Les dispositions qui existaient et qui restent toujours Vous êtes chômeur indemnisé et vous démarrez ou vous exercez une activité indépendante : la Circulaire UNEDIC n du 21 Novembre 2001 dont l objet est, je cite «Cumul de l allocation d aide au retour à l emploi avec les rémunérations procurées par une activité professionnelle occasionnelle ou réduite» vous offre des possibilité de cumul (voir fiche «INDEPENDANT ET CHOMAGE». Vous travaillez en complément d une activité salarié, suivant la répartition de vos volumes horaires et vos rémunérations vous pouvez réduire votre cotisation maladie indépendant. (voir fiche SALARIE Occasionnel) Vous travaillez occasionnellement et de ce fait votre bénéfice est inférieur à 4 670, vous êtes exonéré des cotisations à l URSSAF, sur demande pour la première année, automatiquement ensuite. Vous travaillez occasionnellement en temps qu indépendant, votre bénéfice est inférieur à 4 670, et vous êtes ETUDIANT > En envoyant copie de votre carte étudiant+de votre attestation de sécurité sociale, vous êtes exonéré de cotisation maladie A suivre : Les fiches présentant vos interlocuteurs et le régime de droit commun si l on ne demande pas à bénéficier des différentes mesures ci-dessus 6

7 L URSSAF Elle collecte 3 sortes de cotisations : les allocations familiales (AF), prestations identiques pour tous (salarié, indépendant ) la CSG/RDS, impôt dû par l ensemble des français la contribution à la formation continue (CFP), pour bénéficier de prise en charge de formation avec l AGEFICE, Le paiement se fait par trimestres (Sur option au 15 mai/15 août/15 novembre/15 février) ou par mois (régime de droit commun). La CFP se paie avec le 4ème trimestre, le 15 février. Ce paiement par trimestre/mois correspond à une simple modalité de paiement, cela n a rien à voir avec la durée de votre activité. Les cotisations sont basées sur le revenu que celui ci soit réalisé en 15 jours, 6 mois ou douze la somme finale sera toujours la même, simplement on paye en 4 fois Il est donc inutile et même interdit de vous radier en fin de saison. La pluriactivité n a donc aucune conséquence sur les cotisations URSSAF LA COTISATION FORFAITAIRE DE DEBUT D ACTIVITE EST BASEE SUR UN REVENU DE 7006 (1 er année) ET DE (2 ème année) soit : Pour la première année : 990 =3 trimestres à 235 et 1 trimestre à 286 AF 5,40% = CSG/RDS 8% = CFP forfaitaire = 51 Afin d alléger la trésorerie des nouveaux travailleurs indépendants, une mesure de report de la première cotisation a été mise en place : Si vous vous êtes inscrits + de 90 jours avant l échéance elle est due, si vous vous êtes inscrits moins de 90 jours avant l échéance, la cotisation due est reportée et cumulée avec la seconde. Donc si vous vous inscrivez à compter du 16 du deuxième mois du trimestre, vous bénéficiez du report. Traduction Du 1 er janvier au 15 février : Première cotisation le 15 mai, Du 16 février au 31 mars : Première & deuxième cotisations au 15 août Du 1 er avril au 15 mai : : Première cotisation le 15 août, Du 16 mai au 30 juin : Première & deuxième cotisations au 15 novembre, Du 1 er juillet au 15 août : Première cotisation le 15 novembre, Du 16 août au 30 septembre : Première & deuxième cotisations + CFP au 15 février, Du 1 er octobre au 15 novembre : Première cotisation + CFP le 15 février, Du 16 novembre au 31 décembre : Première & deuxième cotisations au 15 mai. Pour la deuxième année : = 3 trimestres à 352 et 1 trimestre à 404 AF 5,40% = CSG/RDS 8% = CFP forfait évaluation +1Eur à 52 Pour les années suivantes : ATTENTION, les appels se font sur le dernier revenu connu SOIT N-2 (en 2009 sur revenu 2007) TOUTE L ANNEE donc si votre revenu à progressé ATTENTION A LA NOTE QUI SERA PRATIQUEE AVEC UN DECALAGE DE 2 ANS IL FAUT ANTICIPER Ne paniquez pas tout de suite il existe une mesure d exonération TOTALE ET DEFINITIVE >>>>EXONERATION DE TOUTES CES COTISATIONS SI LE REVENU* EST INFERIEUR A POUR 2009 *Ce qui correspond à Euros de recettes déclarées en régime spécial BNC avec 34% d abattement. La dispense d avance de cotisation s appliquer facilement compte tenu des mesures de différé mises en place et expliquées dans la page «loi Dutreil». N oubliez pas d en faire la demande, dés réception de votre premier avis d échéance. 7

8 LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE En premier lieu, on va vous demander de choisir un «organisme conventionné», en effet la CAMPLP (Caisse Assurance Maladie des Professions Libérales Province) est basée à Paris, donc elle a souscrit des conventions avec des organismes locaux et décentralisés (des assureurs) qui gèrent localement les appels de cotisations et les remboursements. Notre avis : Tous se valent et ATTENTION aucun n est compétent pour discuter des bases de calcul des cotisations, pour cela il faut impérativement contacter la CAMPLP.) si vous n êtes pas «paperasse» et que vous avez oublié de faire un choix, il vous en sera attribué un d office *6,50% la première année : *6,50% la seconde année : *6.5% cotisation minimale pour les années suivantes : 900 Si le revenu est supérieur à la cotisation est de 6.5% sur le revenu. Ces sommes sont appelées au trimestre (sur option) ou mensuellement (droit commun). Le premier paiement à lieu à compter du 4éme mois à partir de votre affiliation. Comme pour l Urssaf, si vous avez gagné plus que ces bases forfaitaires, vos cotisations seront réajustées et le complément sera réclamé. En revanche ici AUCUNE EXONERATION pour les «petits» revenus Si vous êtes dans l incapacité de payer la cotisation, vous pouvez demander une aide via un dossier FAS (Fond d Action Social) à demander à votre caisse maladie. Une commission étudie votre dossier et votre lettre de motivation, elle prend en charge tout ou partie de la cotisation. Voir aussi les mesures DUTREIL, soit ici la proratisation pour activité occasionnelle (-90 jours), le rappel des mesures pour les étudiants, voir aussi la fiche Pluriactivité salarié, les exonérations salariés-créateurs et les mesures de différé. La couverture sociale. Depuis le 1 er janvier 2001, les taux de remboursement des soins/médicaments sont alignés sur ceux du régime salarié (bien sur la cotisation augmente en contrepartie). Il ne reste donc plus qu une différence entre le régime salarié et le régime indépendant, mais elle est de taille : Ce régime ne connaît pas l arrêt de travail (pour maladie, accident ou perte d activité), de même, les situations d invalidité/décès ne sont que très mal couvertes.en revanche arrêt Maternité et Paternité sont couverts voir fiche technique sur ce thème. Il est donc conseillé de vous couvrir au titre d une assurance privé pour : Les risques graves : Invalidité totale & définitive Décès Perte de la profession suite à un arrêt ou un accident nécessitant une reconversion Les risques moyens : incapacité temporaire en cas de maladie ou accident, en ayant recours à une indemnisation de la perte de revenus (contrat Indemnités Journalières) complément de remboursement de soins par la souscription d une mutuelle (à l identique des salariés) Une multitude de contrats existent dans ce domaine, souvent vos instances syndicales ont prévu des «contrats groupe» qui présentent l intérêt d avoir été négocié en tenant compte des risques spécifiques de votre profession. Ces contrats en version «Loi Madelin» sont déductibles de votre revenu. Attention pour les indemnités journalières : Cotisation déductible = Revenu imposable en cas de perception d IJ. A vérifier afin d éviter les mauvaises surprises : le délai de carence : C est à dire à partir de combien de jours d arrêt maladie vous êtes couverts (pas de carence en cas d accident en général) les bases d indemnités journalières (forfait, revenus des années précédentes ) les modalités d appréciation de l invalidité temporaire ou permanente N HESITEZ PAS A QUESTIONNER PAR ECRIT VOTRE ASSUREUR ET A RECLAMER UNE REPONSE ECRITE CELA EVITERA LES INCOMPREHENSIONS PREJUDICIABLES. 8

9 LA RETRAITE Tous les enseignants sportifs cotisent à la même caisse la CIPAV (Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse). La cotisation est obligatoire même si vous cotisez déjà par ailleurs, elle comprend 3 parties distinctes : 1/ VIEILLESSE DE BASE : UNE COTISATION PROPORTIONNELLE CALCULEE SUR LE REVENU 2008 POUR LA PREMIERE et LA DEUXIEME ECHEANCE (Avril et Octobre) o LE REVENU 2010 EST PRIS EN COMPTE EN N+2 SOIT 2012 Voir les mesures DUTREIL soit ici les exonérations salariés-créateurs et les mesures de différé pour l appel du forfait de la première année. o TAUX = 8.6% jusqu à de bénéfice o TAUX = 1.6% supplémentaire de à DISPOSITIONS SPECIALES Si 2010= première année d affiliation : Le cotisation est fixée forfaitairement à 603 Si 2010= deuxième année d affiliation : Le cotisation est fixée forfaitairement à 904 NOUVEAUTE DEBUT D ACTIVITE / Décret n du 15 octobre 2008 La règle selon laquelle les cotisations provisionnelles de 1ère et 2ème années d activité sont appelées sur une base forfaitaire de revenus, reste en vigueur. A titre dérogatoire, l adhérent qui estime que son revenu professionnel de l année sera inférieur à la base de revenus forfaitaires de 1ère ou 2ème année, peut demander à verser la cotisation minimale calculée sur 200 heures de Smic soit 1772 E soit 152 de cotisation. Cette mesure est applicable pour la 1ère fois aux cotisations de l année 2008 La demande de verser la cotisation minimale doit être faite par écrit dans les 60 jours suivant l appel de cotisation. Pour cela, il convient d imprimer, de remplir et de retourner à la caisse le formulaire en ligne, ( Attention : si votre revenu 2009 définitif s avère supérieur au forfait une majoration de 10 % sera appliquée sur la différence entre l acompte provisionnel minimum versé et l acompte que vous auriez acquitté sur la base des revenus forfaitaires de 1ère année de 2ème année. Si vous ne transmettez pas votre revenu forfait à Pour un revenu inférieur à et sans être salarié principal : forfait de 152 2/ VIEILLESSE COMPLEMENTAIRE / UNE COTISATION FORFAITAIRE PAR TRANCHE DE REVENUS 2009 ( soit votre revenu N-1) Revenus < = 1032 jusqu à > E pour E de cotisation Une réduction est possible pour les revenus 2009 : Inférieurs à > 75% - Inférieurs à > 50% - Inférieurs à > 25%. Et 100% POUR LES REVENUS INFERIEURS A / REGIME INVALIDITE DECES / UNE COTISATION FORFAITAIRE MINIMALE OBLIGATOIRE CLASSE A MIMIMALE = 76 Sur option CLASSE B ou C = 228 ou 380 Si votre revenu est inférieur à vous pouvez demander à être exonéré à 100% de cette cotisation ATTENTION vous perdez le bénéfice des prestations invalidité décès, (d un bon rapport qualité prix par rapport à une assurance privée). Sachez que vous pouvez souscrire une assurance retraite complémentaire qui sera intégralement déductible de votre revenu (Loi Madelin). Vous pouvez donc vous constituer une retraite tout en optimisant votre résultat fiscal. Vous allez recevoir des tas de courriers provenant de diverses caisses de retraite certains d entre eux formulés de façon franchement agressive! Pas de souci, il s agit de choisir une caisse pour le jour où éventuellement vous deviendrez employeur deux solutions : Vous n êtes pas «paperasse» cela va se calmer et une caisse va vous être attribuée d office Vous voulez arrêter ces envois : Choisissez une caisse et faites le savoir aux autres. Dans les 2 cas, ne payez rien... tant que vous n êtes pas employeur vous n avez rien à payer. 9

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant On en parle aujourd hui A chaque statut, son régime social A chaque activité, son régime social Un interlocuteur social unique Une protection sociale complète

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition 2011 2 L auto-entrepreneur 3 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec des formalités

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2012

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2012 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition janvier 2012 2 L auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec

Plus en détail

AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE)

AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE) AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE) 20/03/2015 Les créateurs d entreprise peuvent sous certaines conditions énumérées ci-dessous et sous réserve de l acceptation de leur

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte», par un

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant 1 Harmonie Mutuelle, 1 ère mutuelle santé de France. 520 000 personnes protégées au titre du 4.5 millions de personnes protégées en complémentaire santé

Plus en détail

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration et paiement Les cumuls avec d autres exonérations La protection sociale

Plus en détail

Artisan Commerçant Industriel Profession libérale

Artisan Commerçant Industriel Profession libérale Mars Février 2011 2008 Artisan Commerçant Industriel Profession libérale / votre projet d entreprise / du projet à la création / votre protection sociale artisans commerçants professions libérales auto

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2014

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2014 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se

Plus en détail

TRAVAILLEURS INDEPENDANTS

TRAVAILLEURS INDEPENDANTS TRAVAILLEURS INDEPENDANTS Questions Réponses sur votre PROTECTION SOCIALE Salon des Entrepreneurs - Paris 4 et 5 février 2015 Principaux statuts juridiques Statut Travailleur indépendant Salarié Régime

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2013

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2013 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition janvier 2013 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir auto-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires? p

Plus en détail

Auto-entrepreneur. Pensez à votre protection sociale. (présenté par Alain Rousselet RSI Centre)

Auto-entrepreneur. Pensez à votre protection sociale. (présenté par Alain Rousselet RSI Centre) Auto-entrepreneur Pensez à votre protection sociale (présenté par Alain Rousselet RSI Centre) 1 1. La protection sociale en France 2. Le Régime Social des Indépendants (RSI) 3. L Auto-Entrepreneur 2 La

Plus en détail

Professions indépendantes

Professions indépendantes Professions indépendantes 6 e ÉDITION mars 2007 Vous envisagez d exercer une activité médicale ou paramédicale à titre libéral en optant pour un régime conventionné auprès de votre CPAM (Caisse primaire

Plus en détail

Ce qu il faut savoir en 20 points

Ce qu il faut savoir en 20 points Ce qu il faut savoir en 20 points 1. Comptabilité allégée : o registre des ventes : les obligations comptables des autoentrepreneurs sont réduites. Ils peuvent simplement tenir un livre chronologique mentionnant

Plus en détail

Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant

Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant Les charges sociales du médecin libéral et de son remplaçant Patrice MARIE Parmi les dépenses du médecin libéral, le poste des charges sociales occupe de loin la première place et augmente régulièrement

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se

Plus en détail

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR 1 LE REGIME C est un nouveau régime plus simplifié pour exercer une activité indépendante Ce n est pas un nouveau statut juridique car un auto-entrepreneur

Plus en détail

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France Protection sociale La multiplicité des régimes de protection sociale conduit les pluriactifs à des situations administratives complexes : chacune de leurs activités les rattache à une caisse spécifique.

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 16 décembre 2013 l échéancier de paiement de leurs cotisations et

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition septembre 2014

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition septembre 2014 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L auto-entrepreneur Édition septembre 2014 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir auto-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires?

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM Le point sur SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte»

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur

Plus en détail

EFOIR et RÉUNION PORTAGE ont présenté le 4 juin 2013 une conférence de deux heures sur le thème : LE RSI & VOUS

EFOIR et RÉUNION PORTAGE ont présenté le 4 juin 2013 une conférence de deux heures sur le thème : LE RSI & VOUS EFOIR et RÉUNION PORTAGE ont présenté le 4 juin 2013 une conférence de deux heures sur le thème : LE RSI & VOUS Les questions ont été nombreuses! Ci-dessous le résumé des éléments les plus importants.

Plus en détail

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur :

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1 PREAMBULE Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1. Le «quasi salarié» : Le dirigeant de SA et de SAS ou le gérant minoritaire de SARL. Sa rémunération relève des traitements et salaires. Il peut

Plus en détail

Choix du statut de l entrepreneur individuel

Choix du statut de l entrepreneur individuel Choix du statut de l entrepreneur individuel Groupe Mornay 2010 Panorama des différentes formes juridiques Entreprise individuelle Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) Entrepreneur

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE SOCIAL. Formation Repreneurs Réseau des CMA Rhône-Alpes

Formation Repreneurs MODULE SOCIAL. Formation Repreneurs Réseau des CMA Rhône-Alpes Formation Repreneurs MODULE SOCIAL Formation Repreneurs Réseau des CMA Rhône-Alpes SOMMAIRE I. Généralités 1. Organisation de la protection sociale en France 2. Les trois régimes sociaux II. La protection

Plus en détail

LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015

LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015 LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015 LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS Sommaire 2 SOMMAIRE : DISPOSITIF ACCRE 3 à 6 L ARE ou l ARCE 7 à 9 DISPOSITIF NACRE 10 à 13 FINANCEMENTS

Plus en détail

CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise?

CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise? CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise? Quelles conséquences sur le choix de votre statut social : Salarié ou Travailleurs Non salariés? Intervenants René-jacques MALAFOSSE,

Plus en détail

QUI PEUT BENEFICIER D UNE EXONERATION DE COTISATIONS?

QUI PEUT BENEFICIER D UNE EXONERATION DE COTISATIONS? Les cotisations des non-salariés agricoles obéissent à une règle d annualité prévue par le décret n 84-936 du 22.10.1984 ; c est-à-dire qu elles sont émises pour l année civile complète, en fonction de

Plus en détail

CADRE FISCAL MADELIN ET MADELIN AGRICOLE FAR

CADRE FISCAL MADELIN ET MADELIN AGRICOLE FAR FAR SOMMAIRE RAPPEL : les professionnels concernés par le dispositif Madelin I. FISCALITÉ DES COTISATIONS A. RETRAITE Calcul du disponible Cas des contrats dits «Madelin agricole» Transfert Exercice décalé

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL et de l EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail

Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales 2015

Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales 2015 Flash du RSI Bretagne aux experts comptables Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 15 décembre 2014 l

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation financière

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

La protection sociale

La protection sociale Profession libérale Hors secteur médical et paramédical La protection sociale du créateur d entreprise ( ) 16 e édition - À jour au 1 er janvier 2015 1 Services aux cotisants Études et statistiques Services

Plus en détail

La protection sociale du travailleur non salarié

La protection sociale du travailleur non salarié La protection sociale du travailleur non salarié MAJ janvier 2014 Le régime social des travailleurs indépendants Le RSI Le régime social des indépendants Vous êtes en : EI (Entreprise Individuelle), EURL

Plus en détail

REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR 1 Remarques introductives Statut mis en œuvre par la loi de Modernisation de l Economie du 4 août 2008 Statut en vigueur à compter du 1er janvier 2009 Site internet : http://www.auto-entrepreneur.cci.fr/

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

LE STATUT JURIDIQUE ET SOCIAL DU CONSULTANT

LE STATUT JURIDIQUE ET SOCIAL DU CONSULTANT LE STATUT JURIDIQUE ET SOCIAL DU CONSULTANT 1. Préambule Préalablement à toute intervention pour l une des sociétés SIGMA Conseil, SIGMA Opérations ou CONCEPT RISK, le consultant doit disposer d un cadre

Plus en détail

Je suis distributeur It Works, je suis en règle

Je suis distributeur It Works, je suis en règle Je suis distributeur It Works, je suis en règle Un seul statut juridique possible: Auto-entrepreneur Les démarches pas à pas dans ce fichier Important Si l'activité de l'auto-entrepreneur est mixte (vente

Plus en détail

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET Cécile MOREIRA, Avocat Frédéric GIOVANNINI, Gan Assurances Denis BARBAROSSA, Expert Comptable Le statut juridique conditionne

Plus en détail

ACCRE et auto-entrepreneur

ACCRE et auto-entrepreneur ACCRE et auto-entrepreneur Il n y a pas incompatibilité entre ACCRE et régime de l autoentrepreneur, mais succession dans le temps de l effet des mesures. L ACCRE consiste en une exonération des charges

Plus en détail

L AUTO - ENTREPRENEUR

L AUTO - ENTREPRENEUR L AUTO - ENTREPRENEUR Présenté par le CGAHDF Y. GRANIER et M. VILLERS 15 Avril 2009 Y.GRANIER - M. VILLERS 1 Qui peut le devenir? Tous les Français à titre principal ou accessoire Les salariés, les chômeurs,

Plus en détail

Votre guide retraite et prévoyance

Votre guide retraite et prévoyance Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Votre guide retraite et prévoyance 2015 Cotisations Retraite de base Retraite complémentaire Prévoyance Votre compte en ligne SOMMAIRE

Plus en détail

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite PRÉVOYANCE - RETRAITE PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE Santé Prévoyance & Retraite Matinale de l entrepreneur CCI 11 JUIN 2013 LE REGIME SOCIAL DES INDEPENDANTS

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

Le Statut Auto-Entrepreneur

Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur en 10 points http://www.declaration-auto-entrepreneur.com L auto-entrepreneur est caractérisé par différents points clés. Lorsque l ont décide de

Plus en détail

ATHLETE ET STATUT SOCIAL

ATHLETE ET STATUT SOCIAL L activité sportive est caractérisée par la diversité des situations juridiques des sportifs, et de leurs sources de revenus et par la variété des organismes pour le compte desquels ils interviennent.

Plus en détail

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle Animé par : Aurélien DEMAURE Le cadre juridique L entreprise en nom propre L EIRL La société Les critères à retenir Le régime fiscal de l entrepreneur

Plus en détail

ACCRE L AIDE A LA CREATION D ENTREPRISE

ACCRE L AIDE A LA CREATION D ENTREPRISE ACCRE L AIDE A LA CREATION D ENTREPRISE L'aide aux demandeurs d'emploi créant ou reprenant une entreprise (Accre) consiste en une exonération de charges sociales pendant un an, dans le cadre d un projet

Plus en détail

DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises

DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises JUILLET 2014 ACCRE - AIDE AUX CHÔMEURS CRÉATEURS OU REPRENEURS D'ENTREPRISE Web : http://vosdroits.service-public.fr/pme/r17122.xhtml Type d'aide : Aide à

Plus en détail

L assurance chômage de l entrepreneur et du mandataire social

L assurance chômage de l entrepreneur et du mandataire social L assurance chômage de l entrepreneur et du mandataire social 1 PLAN DE LA PRESENTATION :! Le Régime GSC! Les dirigeants et la perte d emploi! Les solutions proposées! Les conditions requises 2 Le Régime

Plus en détail

LE CHOIX DE STATUT DU DIRIGEANT. Optimisation et conséquences sociales

LE CHOIX DE STATUT DU DIRIGEANT. Optimisation et conséquences sociales LE CHOIX DE STATUT DU DIRIGEANT Optimisation et conséquences sociales Le statut juridique conditionne le régime social du dirigeant I - Caractéristiques des différents statuts juridiques II - Optimisation

Plus en détail

INFORMATIONS POUR LES JEUNES AVOCATS

INFORMATIONS POUR LES JEUNES AVOCATS INFORMATIONS POUR LES JEUNES AVOCATS COTISATIONS ORDINALES POUR 2011 Barème des cotisations en euros Les assurances responsabilités civiles professionnelles et prévoyance sont forfaitaires selon l ancienneté

Plus en détail

ACCRE LISTE DES BENEFICIAIRES. Personnes visées à l'article L.351-24 du code du travail à savoir :

ACCRE LISTE DES BENEFICIAIRES. Personnes visées à l'article L.351-24 du code du travail à savoir : LISTE DES BENEFICIAIRES Personnes visées à l'article L.351-24 du code du travail à savoir : o Demandeur d'emploi indemnisé o Demandeur d'emploi non indemnisé inscrit à l'anpe 6 mois au cours des 18 derniers

Plus en détail

Info «travailleur indépendant»

Info «travailleur indépendant» Info «travailleur indépendant» Quels sont les avantages et les inconvénients pour une structure (client) de faire appel à un travailleur indépendant? L équipe permanente est forcément limitée en nombre

Plus en détail

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs des TNS Le statut du conjoint du TNS Les statuts

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

Le Statut de l Auto-entrepreneur Novembre 2013

Le Statut de l Auto-entrepreneur Novembre 2013 Le Statut de l Auto-entrepreneur Novembre 2013 L auto-entrepreneur- Généralités 2 PAGES Généralités 3 Seuils du statut 5 Régime social Taux de cotisation 8 Validation des trimestres de retraite 9 Taux

Plus en détail

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 1 Intervenante: Marion BRIOUDES Centre de Formalités

Plus en détail

Les problématiques des régimes d assurance vieillesse. des professions libérales

Les problématiques des régimes d assurance vieillesse. des professions libérales CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 08 avril 2009 à 9 h 30 «Les régimes de retraite des indépendants : les problématiques spécifiques» Document N 14 Document de travail, n engage pas

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

Zoom. Partenaire des entreprises et du territoire libournais. www.libourne.cci.fr

Zoom. Partenaire des entreprises et du territoire libournais. www.libourne.cci.fr Zoom sur Partenaire des entreprises et du territoire libournais Actualisé le : 15/01/2015 Info juridique : L auto-entrepreneur n existe plus! Depuis la loi Artisanat, commerce et petite entreprise (dite

Plus en détail

Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entrepise

Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entrepise Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entrepise 2 Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entreprise PRÉSENTATION La loi de modernisation de l économie du

Plus en détail

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS Paiement des cotisations : précisions sur les nouvelles modalités de calcul et d appel de cotisations des indépendants Circulaire RSI n 2007-91 du 20 juillet

Plus en détail

Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition. Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir?

Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition. Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir? Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir? Intervenants Angèle CAMUS Expert-comptable Philippe SAUZE Gan

Plus en détail

note informative madelin les particularités du régime des tns (TRAVAILLEURS NON SALARIÉS) www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN!

note informative madelin les particularités du régime des tns (TRAVAILLEURS NON SALARIÉS) www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! note informative sur la loi madelin les particularités du régime des tns (TRAVAILLEURS NON SALARIÉS) www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! le principe de la loi madelin sommaire Le principe

Plus en détail

Le versement transport (VT)

Le versement transport (VT) Le versement transport (VT) Textes de référence : Articles L2333-64 et L2531-2 du code général des collectivités territoriales Lettre circulaire Acoss n 2006-116 du 9 novembre 2006 Lettre circulaire Acoss

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À L AUTO-ENTREPRENEUR, L EIRL ET LES ARTISANS Salon des entrepreneurs de PARIS 5 février 2015 MESURES RELATIVES À L AUTO- ENTREPRENEUR Pour rappel L auto-entrepreneur est

Plus en détail

Dossier page 2 à 6. Brèves en page 7. La Loi Madelin (non-salariés non agricoles) Newsletter d informations juridiques et fiscales Expert

Dossier page 2 à 6. Brèves en page 7. La Loi Madelin (non-salariés non agricoles) Newsletter d informations juridiques et fiscales Expert VOTRE CONSEILLER Newsletter d informations juridiques et fiscales Fippatrimoine.com N 51 MARS 2013 ÉLÉPHANT PATRIMOINE Gérard CHIQUOT 9 rue de Courtalin - Marne La Vallée 77700 Magny Le Hongre g.chiquot@fippatrimoine.com

Plus en détail

ANTICIPEZ & CHOISISSEZ LA FORME JURIDIQUE LA MIEUX ADAPTEE A VOTRE PROJET

ANTICIPEZ & CHOISISSEZ LA FORME JURIDIQUE LA MIEUX ADAPTEE A VOTRE PROJET ANTICIPEZ & CHOISISSEZ LA FORME JURIDIQUE LA MIEUX ADAPTEE A VOTRE PROJET Optimisation et conséquences sociales Denis BARBAROSSA, Expert Comptable Cécile MOREIRA, Avocat Frédéric MEIERHANS, Gan Assurances

Plus en détail

Perte d Emploi du dirigeant Principales caractéristiques de l offre

Perte d Emploi du dirigeant Principales caractéristiques de l offre Perte d Emploi du dirigeant Principales caractéristiques de l offre Code partenaire 201435884 Perte d Emploi du dirigeant 1- Principe * Qui est concerné? P.3 * Quelles garanties P.4 2- Notre Offre Perte

Plus en détail

Régime social et fiscal Bien choisir votre statut de consultant

Régime social et fiscal Bien choisir votre statut de consultant Régime social et fiscal Bien choisir votre statut de consultant Pierre SAUREL Thémistocle Avocats 1 Les statuts permettant d exercer comme consultant Entrepreneur individuel ou en nom propre Dirigeant

Plus en détail

Les conséquences du décret du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire

Les conséquences du décret du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire Les conséquences du décret du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire 0 Contributions patronales de prévoyance complémentaire et

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale Protection sociale Assurance maladie, maternité, décès MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES _ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 Introduction A compter du 1 er janvier 2015, certaines conditions de l auto entreprise changent : un seul statut unique immatriculation obligatoire aux chambres consulaires

Plus en détail

2012 Artisans, commerçants et industriels, professionnels libéraux

2012 Artisans, commerçants et industriels, professionnels libéraux 2012 Artisans, commerçants et industriels, professionnels libéraux OBJECTIF ENTREPRISE 2 e édition PRÉPARER SON PROJET SE LANCER DANS LA CRÉATION CONNAÎTRE SA PROTECTION SOCIALE 3 Sommaire 04 Préparer

Plus en détail

Le guide de votre protection sociale

Le guide de votre protection sociale Artisans, industriels, commerçants Le guide de votre protection sociale Édition janvier 2014 Le guide de votre protection sociale Sommaire Votre caisse RSI Le paiement de vos cotisations Vos prestations

Plus en détail

Mise à jour 17/04/2012

Mise à jour 17/04/2012 Mise à jour 17/04/2012 Le maintien de salaire Incidence sur le bulletin de paye CCB 21 mai 2010 En application des dispositions de la convention collective du 21mai 2010 Note de synthèse réalisée par les

Plus en détail

L ENTREPRENEUR ET LA SECURITE SOCIALE

L ENTREPRENEUR ET LA SECURITE SOCIALE L ENTREPRENEUR ET LA SECURITE SOCIALE Informations générales Auteur: Rose-Marie QUINTANA AVOCAT Categorie : Fiscalité Système de sécurité sociale Date de réalisation: 30 juin 2010 Introduction Le système

Plus en détail

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec L Environnement Social de l Artisan En partenariat avec SOMMAIRE Présentation de l APTI Les besoins d un jeune créateur La loi Madelin La Santé La Prévoyance La Retraite L environnement social de l artisan

Plus en détail

Assurance Santé et Prévoyance. PACK PRO ENTREPRISE Exigez la référence.

Assurance Santé et Prévoyance. PACK PRO ENTREPRISE Exigez la référence. Assurance Santé et Prévoyance PACK PRO ENTREPRISE Exigez la référence. CIPRÉS vie Pack Pro Entreprise TNS Les solutions Prévoyance et Santé à la hauteur de vos ambitions. Ne choisissez plus entre performance

Plus en détail

Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats

Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats Plan de l intervention 1. Contexte du projet 2. Statut du projet Partie

Plus en détail

Le créateur d entreprise

Le créateur d entreprise Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points n o 1 Guide entreprises avril 2014 Le créateur d entreprise Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points de repères...

Plus en détail

bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre

bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre l auto entrepreneur bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre Hervé NOVELLI Secrétaire d Etat chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services et de

Plus en détail

SOMMAIRE. Ce document présente les principales mesures de cette loi pouvant intéresser les commerçants, les artisans et les très petites entreprises.

SOMMAIRE. Ce document présente les principales mesures de cette loi pouvant intéresser les commerçants, les artisans et les très petites entreprises. Nouvelles mesures Plus d informations sur www.apce.com Loi relative à l artisanat et commerce et aux très petites entreprises Loi n 2014 du 18 juin 2014, parue au journal officiel du 19 juin 2014 Ce document

Plus en détail

Le fonctionnement de l auto-entrepreneur

Le fonctionnement de l auto-entrepreneur De 10h00 à 12h00 CCI RENNES Le fonctionnement de l auto-entrepreneur Avec le soutien du Fonds Social Européen «Grâce à l Europe et au Fonds Social, une attention particulière est portée aux personnes fragiles

Plus en détail

La protection sociale des travailleurs non salariés. Direction de la sécurité sociale

La protection sociale des travailleurs non salariés. Direction de la sécurité sociale CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 08 avril 2009 à 9 h 30 «Les régimes de retraite des indépendants : les problématiques spécifiques» Document N 13.1 Document de travail, n engage pas

Plus en détail

Rémunération du Dirigeant : Faut il transformer les SARL en SAS?

Rémunération du Dirigeant : Faut il transformer les SARL en SAS? Rémunération du Dirigeant : Faut il transformer les SARL en SAS? Quel est l'impact des nouvelles mesures au 1er janvier 2013 pour le DIRIGEANT TNS? Modifications sociales pour les TNS (Dirigeants assimilés

Plus en détail

c est facile! Devenir auto-entrepreneur dans le secteur des services à la personne www.liberty-home.fr

c est facile! Devenir auto-entrepreneur dans le secteur des services à la personne www.liberty-home.fr Liberty Home invente le service à la personne équitable Devenir auto-entrepreneur dans le secteur des services à la personne c est facile! www.liberty-home.fr Qui somme nous? Créez votre propre emploi

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

Nouveautés au 1er janvier 2015

Nouveautés au 1er janvier 2015 Nouveautés au 1er janvier 2015 Urssaf.fr vous propose une présentation générale des principales dispositions de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015 *, de la loi de finances pour 2015**

Plus en détail

KIT DE L AUTO-ENTREPRENEUR

KIT DE L AUTO-ENTREPRENEUR KIT DE L AUTO-ENTREPRENEUR ATTENTION! LE PROJET DE LOI DE MODERNISATION DE L¹ÉCONOMIE ÉTANT EN COURS DE DISCUSSION DEVANT L¹ASSEMBLÉE NATIONALE ET LE SÉNAT, LA COMPOSITION DU KIT DE L¹AUTO-ENTREPRENEUR

Plus en détail

Guide juridique et fiscal -entrepreneur

Guide juridique et fiscal -entrepreneur Dossiers numériques Guide juridique et fiscal -entrepreneur présentation, analyse et commentaires textes et circulaires administratives formulaires et jurisprudences Francis VARENNES Juriste-Fiscaliste

Plus en détail