Conseils pour réaliser un tableau de sortie

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conseils pour réaliser un tableau de sortie"

Transcription

1 Conseils pour réaliser un tableau de sortie Ne pas oublier d adapter le langage au patient ou à l institution! Attention au langage trop scientifique ; mais rester cependant clair et précis ; faire passer les messages important (au besoin, et c est souvent le cas, répéter l information à plusieurs endroits), EXPLIQUER le pourquoi (indications, changements, arrêts : la compliance dépend de la compréhension) mais avec psychologie ; ne pas noyer le patient d informations mais s assurer que ce qui est essentiel y soit. Attention à la correspondance entre le traitement d entrée et de sortie (ex : si le patient prenait un générique au domicile, ne pas lui remettre la spécialité de référence à la sortie parce qu elle est au formulaire de l hôpital et qu il l a reçue en hospitalisation!). Le tableau doit être rédigé en accord avec l équipe médicale.

2 Réalisation du tableau La feuille reprenant le tableau de sortie doit contenir : Nom, Prénom du patient Date Nom du médecin responsable Agencer votre tableau comme suit : - Colonne «Médicament» : «nom commercial» ou «générique» + dosage (avec unités!) - Colonne «Indication» : langage adapté mais correct! (p.ex. pfs préférer le mot «soutien ou moral» à «dépression», «pour la mémoire» à la place de maladie d Alzheimer, ) - Colonnes des moments de prise : «Matin» «Midi» «Soir» «Coucher» : remplir clairement, éviter les abréviations, préciser si à jeun ou au repas (sélectionner les plus importants), fusionner les colonnes quand prise non quotidienne (hebdomadaire, mensuelle : préciser alors le(s) jour(s) ou la date en gras ) ou schéma (p.ex Sintrom) Pq? Pour éviter la prise quotidienne d un médicament devant être pris 1x/semaine ou 1x/par mois - Colonne «Remarques» : repréciser le moment de prise par rapport au repas (p.ex. 30min avant repas) ; les prises particulières (p.ex. pour les biphophonates) ; le respect d intervalle de prise ou d une dose maximum si prise «si nécessaire» (p.ex. pour le Dafalgan 1g) ; la date de fin de traitement (AB, IPP, ) «jusqu au inclus» ; les précautions éventuelles (éviter alcool, somnolence, «ne pas couper, croquer ou écraser», ne pas prendre avec des produits laitiers, «ne pas augmenter les doses sans avis médical» quand risque d abus ), mentionner si le médicaments a été changé pr un générique le nom commercial auquel le générique correspond (Pour éviter la prise concomitante de médicaments à PA identiques ), préciser si le médicament nécessite une attestation (si possible mettre la date de début de l accord et le numéro d attestation),.

3 Ne pas hésiter à mettre quelques mots importants en gras. Mentionner aussi dans cette colonne si c est un nouveau médicament ou s il y a un changement de posologie. Après le tableau ajouter une rubrique «Remarques». Dans ce point : 1. Reprendre les médicaments qui ont été stoppés. - Par rapport à l anamnèse de départ : o Dans la mesure du possible, donner la raison (à discuter avec le médecin) o Prudence avec «inutile, sans preuve=> vous n avez plus besoin de ce produit». Si pas de note dans la lettre de sortie, cela reste une source d information de base pour le médecin traitant ou l institution. o Préciser la date d arrêt. Pq? Certains médicaments possèdent de très longues demi-vies => leurs effets peuvent se maintenir un certain temps et des interactions peuvent encore avoir lieu (p.ex Cordarone) o Préciser la date ou les conditions de reprise si arrêt temporaire. o Préciser, le cas échéant, le médicament qui le remplace. 2. Reprendre les médicaments pour lesquels on a changé la forme, la dose, la fréquence de prise. - Dans la mesure du possible, donner la raison (à discuter avec le médecin) Pq? Pour favoriser la compliance. Si pas de note dans la lettre de sortie, cela reste une source d information de base pour le médecin traitant. - Expliquer le changement : «cette dose-là à la place de l autre» ou «ancienne dose nouvelle dose»

4 - Préciser la date du changement ou le schéma progressif ou dégressif. - Préciser la date ou les conditions de reprise si changement temporaire. 3. Donner les précautions particulières (ex : sintrom, fosamax) Informations type effets secondaires et conseils pour les médicaments. Voici un petit texte qui entame les précautions particulières concernant le traitement de sortie des patients : «Certaines informations qui suivent ont pour but de vous aider à réagir en cas de problème avec (l'un de) vos médicaments. Elles rappellent ainsi certains effets indésirables possibles du traitement qui doivent attirer votre attention et vous amener à prévenir le médecin s'ils se produisent. Les informations n'ont évidemment pas pour but de vous effrayer, mais de vous permettre de vous impliquer au mieux dans votre traitement. Tous les médicaments qui vous sont prescrits sont très importants pour vous, il est donc primordial de respecter les recommandations qui vous ont été communiquées (voir tableau).» Expliquer le tableau au patient. L encourager à prendre ce tableau avec lui lors des visites chez le médecin ou pharmacien et à le tenir à jour avec l aide de ceux-ci. Signature Pharmacie Clinique + tél

5 Hôpital Date : Médecin : Nom du patient : Médicaments Indications Matin Midi Soir Au coucher Conseils-Remarques Remarques Signature Pharmacie Clinique + tél

Réalisez votre audit interne et préparez-vous à l audit externe

Réalisez votre audit interne et préparez-vous à l audit externe ÉTAPE 14I Réalisez votre audit interne et préparez-vous à l audit externe Cette étape remplit une exigence de l article 4.2 de la norme. Exigences de la norme (article 4.2).1 Réalisez votre audit interne

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO Modifiée : Page 1 de 5 1. Définition : Aux fins de la présente politique, «administration de médicaments» correspond à la conservation et à la manipulation sécuritaires de médicaments d ordonnance ; à

Plus en détail

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter votre médecin traitant, votre médecin spécialiste ou l infirmière référente de la clinique de l anticoagulation LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous?

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? La prise en charge de votre affection de longue durée Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? Sommaire Edito Votre prise en charge à 100 % Comment cela

Plus en détail

Les médicaments génériques

Les médicaments génériques ASSURANCE COLLECTIVE Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille Qu est-ce qu un médicament générique? Un médicament générique est l équivalent d une marque maison dans le

Plus en détail

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable :

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Patient : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Personnes à joindre : Contacts : Service hospitalier Etablissement de santé Acteurs

Plus en détail

Site Internet. Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer

Site Internet. Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer Site Internet Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer Inscriptions en ligne Vous voici maintenant sur le site d inscriptions. C est ici que vous pouvez voir toutes

Plus en détail

GUIDE POUR L UTILISATION DE LA PLATE-FORME DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS DU CONSEIL GENERAL DE L ISERE

GUIDE POUR L UTILISATION DE LA PLATE-FORME DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS DU CONSEIL GENERAL DE L ISERE GUIDE POUR L UTILISATION DE LA PLATE-FORME DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS DU CONSEIL GENERAL DE L ISERE La plate-forme de dématérialisation des marchés publics du Conseil général de l Isère permet

Plus en détail

DISTRICT TROIS-RIVES. Voici les lignes directrices pour les évaluateurs de stage :

DISTRICT TROIS-RIVES. Voici les lignes directrices pour les évaluateurs de stage : DISTRICT L i g n e s d i r e c t r i c e s p o u r l e s s t a g e s d e m i s e e n a p p l i c a t i o n d e l a p é d a g o g i e d e b r a n c h e P o u r l e s é v a l u a t e u r s d e s t a g e

Plus en détail

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 Auto-évaluation Chapitre 10 Auto-évaluation Section Sujet traité Page 10000 Résumé.. 10-2 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 10200 Lettre déclarative de responsabilité.. 10-4 10300 Résolution

Plus en détail

Un gain de temps et d argent pour vous

Un gain de temps et d argent pour vous i00 Un gain de temps et d argent pour vous Description de la fonctionnalité Chaque année, lors de la vérification des états financiers de l entreprise, le comptable agréé a besoin d une confirmation bancaire

Plus en détail

HAYS E TIME GUIDE UTILISATEUR

HAYS E TIME GUIDE UTILISATEUR HAYS E TIME GUIDE UTILISATEUR Nos bordereaux électroniques ont vocation à remplacer les traditionnels bordereaux papiers pour favoriser un traitement en ligne par l intérimaire et par notre client. Ce

Plus en détail

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil.

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil. Procédure administrative : Cartes d achat Numéro : PA 4.006 Catégorie : Affaires et finances Pages : 8 Approuvée : le 19 mars 2007 Modifiée : le 1 er octobre 2012 1. Objet et portée La présente procédure

Plus en détail

Assurances placements

Assurances placements Fiche de connaissance Assurances placements Les assurances placement sont des contrats que vous souscrivez avec une compagnie d assurances, et non avec une banque. Elles sont toutefois commercialisées

Plus en détail

assurance collective Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille

assurance collective Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille assurance collective Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille Un choix avantageux Les médicaments ont certaines choses en commun : ils visent à nous guérir ou à nous soulager

Plus en détail

Site Internet. Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer

Site Internet. Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer Site Internet Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer Inscriptions en ligne Vous voici maintenant sur le site d inscriptions. C est ici que vous pouvez voir toutes

Plus en détail

Bureau du registraire

Bureau du registraire Bureau du registraire DIRECTIVES CONCERNANT LE PROGRAMME D INTÉGRATION PROFESSIONNELLE DANS UN MILIEU CLINIQUE À L INTENTION DES INFIRMIÈRES DIPLÔMÉES HORS QUÉBEC DIRECTIVES CONCERNANT LE PROGRAMME D INTÉGRATION

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU STAGE

NOTICE EXPLICATIVE DU STAGE NOTICE EXPLICATIVE DU STAGE A l EIPDCE, chaque étudiant doit effectuer un stage en entreprise qui lui permettra d acquérir de l expérience professionnelle en mettant à profit ce qu il a pu apprendre lors

Plus en détail

Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation.

Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation. Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation. Vous devez revoir votre rapport sur votre régime de capitalisation au moins une fois par année afin de vous assurer que celui-ci reflète

Plus en détail

Guide d accompagnement

Guide d accompagnement Guide d accompagnement Pour soumettre sa demande Programme Explore 2015-2016 Ce qu il faut savoir avant de faire une demande S inscrire aux services en ligne (nouvel utilisateur) Accéder au formulaire

Plus en détail

District 1680. Procédure de Pré-Inscription

District 1680. Procédure de Pré-Inscription District 1680 Procédure de Pré-Inscription *Pour commencer je vous conseille vivement de créer sur votre ordinateur (PC) un dossier dans lequel vous allez regrouper tous vos documents, photos.et les instructions

Plus en détail

Gestion des accès. Table des matières. Introduction

Gestion des accès. Table des matières. Introduction Gestion des accès Table des matières Introduction... 1 Le gestionnaire local... 2 Comment désigner un gestionnaire local?... 2 Première connexion... 4 Comment changer de gestionnaire local?... 4 Options

Plus en détail

Analyse du DFG (débit de filtration glomérulaire)

Analyse du DFG (débit de filtration glomérulaire) Analyse du DFG (débit de filtration glomérulaire) Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé qualifié.

Plus en détail

QMS-QUA-03 Mesures correctives et préventives

QMS-QUA-03 Mesures correctives et préventives 1 Domaine et application 1.1 Objectif QMS-QUA-03 Mesures correctives et préventives Fournir une méthode efficace et uniforme d aborder les problèmes, les plaintes, les suggestions et les anomalies concernant

Plus en détail

Dossier en ligne. Guide destiné au responsable de la gestion des accès

Dossier en ligne. Guide destiné au responsable de la gestion des accès Dossier en ligne Guide destiné au responsable de la gestion des accès Table des matières 1. GÉNÉRALITÉS... 3 1.1 Rôle du responsable de la gestion des accès... 3 1.2 Besoin d un code d utilisateur pour

Plus en détail

CPAM de Toulon. Cahier des charges. Applicatif SSIS. Scaillierez Romain & Ghio Alexandre

CPAM de Toulon. Cahier des charges. Applicatif SSIS. Scaillierez Romain & Ghio Alexandre CPAM de Toulon Cahier des charges Applicatif SSIS Scaillierez Romain & Ghio Alexandre 2014 P a g e 1 Plan d intervention Présentation du Projet... 2 Architecture fonctionnelle... 2 Les fonctions... 2 Les

Plus en détail

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2015

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2015 2015 OBJECTIF Ce programme d entraînement a comme objectif de vous préparer à réaliser un défi unique et ambitieux : courir des relais de 1 km et 2 km pendant plus de 30 heures consécutives, en reliant

Plus en détail

Polypoint/PEP. Gestion des prestations et planification d horaire. Les nouveautés de la version g2.9.3

Polypoint/PEP. Gestion des prestations et planification d horaire. Les nouveautés de la version g2.9.3 Polypoint/PEP Gestion des prestations et planification d horaire Les nouveautés de la version g2.9.3 Table des matières 1. Impression du plan mensuel... 5 2. Définition d horaire : temps variable maximum...

Plus en détail

LE QUESTIONNAIRE 1PETITE APPRECIATION PERSONNELLE

LE QUESTIONNAIRE 1PETITE APPRECIATION PERSONNELLE LE QUESTIONNAIRE 1PETITE APPRECIATION PERSONNELLE Avant de vous y mettre, évaluez d emblée, sans trop réfléchir, combien d heures par semaine vous consacrez aux tâches nécessaires et utiles dans le ménage

Plus en détail

1 Début de l examen. Standard Operating Procedure 9.4. Utilisation du logiciel Campus pour les examens en ligne à la Faculté de Médecine 1.3.

1 Début de l examen. Standard Operating Procedure 9.4. Utilisation du logiciel Campus pour les examens en ligne à la Faculté de Médecine 1.3. Utilisation du logiciel Campus pour les examens en ligne à la Le but de ce document est de vous expliquer comment démarrer et terminer une session d examen avec Campus (version 1.3.5665), et vous indiquer

Plus en détail

Gratuité Navigo pour les stagiaires de la formation continue en Ile-de-France. Site d inscription www.transports-jeunes-insertion.

Gratuité Navigo pour les stagiaires de la formation continue en Ile-de-France. Site d inscription www.transports-jeunes-insertion. Gratuité Navigo pour les stagiaires de la formation continue en Ile-de-France. Site d inscription www.transports-jeunes-insertion.fr Mode d emploi Cette note, destinée aux organismes de formation, rappelle

Plus en détail

Intégrité intellectuelle : un savoir-être et un savoir-faire

Intégrité intellectuelle : un savoir-être et un savoir-faire Intégrité intellectuelle : un savoir-être et un savoir-faire Transcription de la vidéo 7 : Emprunt de textes Rédaction du contenu Marie Lefebvre, Agente de recherche Décanat des études Révision linguistique

Plus en détail

Focus, une application pour savoir si vos étudiants aiment vos cours

Focus, une application pour savoir si vos étudiants aiment vos cours Focus, une application pour savoir si vos étudiants aiment vos cours Jean Claude Tarby jean claude.tarby@univ lille1.fr Focus, une application pour savoir si vos étudiants aiment vos cours Si vous voulez

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO Modifiée : Page 1 de 20 DIRECTIVES ADMINISTRATIVES DÉFINITIONS 1. La direction d école ou la direction nouvellement nommée s entend : a) d une direction qualifiée sans expérience dans ce poste au sein

Plus en détail

Réinitialiser le code à 6 chiffres de votre patient (CODE INVALIDE)... 9 Suivi d observance... 10 Pharmacovigilance... 11

Réinitialiser le code à 6 chiffres de votre patient (CODE INVALIDE)... 9 Suivi d observance... 10 Pharmacovigilance... 11 PRISE EN MAIN... 2 Créer un compte patient Ma Pharmacie Mobile... 2 Programmer des alertes de prise de médicament et rappel de la posologie... 4 Réceptionner la photo d'ordonnance d un patient... 6 Réceptionner

Plus en détail

L infirmière Clinicienne

L infirmière Clinicienne DIRECTIVES AUX AUTEURS L Infirmière clinicienne est une revue scientifique en ligne. Elle diffuse principalement les travaux des infirmières, qu elles soient étudiantes, cliniciennes ou professeures. L

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATION À L ATTENTION DE LA PATIENTE ET/OU DE SON REPRÉSENTANT*. MÉDICAMENTS CONTENANT DU VALPROATE ET DÉRIVÉS

BROCHURE D INFORMATION À L ATTENTION DE LA PATIENTE ET/OU DE SON REPRÉSENTANT*. MÉDICAMENTS CONTENANT DU VALPROATE ET DÉRIVÉS BROCHURE D INFORMATION À L ATTENTION DE LA PATIENTE ET/OU DE SON REPRÉSENTANT*. MÉDICAMENTS CONTENANT DU VALPROATE ET DÉRIVÉS Cette brochure s adresse aux femmes à qui du valproate est prescrit et qui

Plus en détail

BASEDPSY 7 (PsyTablet)

BASEDPSY 7 (PsyTablet) BASEDPSY 7 (PsyTablet) Logiciel de gestion des dossiers cliniques et de gestion financière pour psychothérapeutes de toutes disciplines. Base de données développée par Alain Barbeau www.basedpsy.com alainbarbeau@basedpsy.com

Plus en détail

PRESENTATION DES RECOMMANDATIONS DE VANCOUVER

PRESENTATION DES RECOMMANDATIONS DE VANCOUVER PRESENTATION DES RECOMMANDATIONS DE VANCOUVER Voici une présentation des recommandations de Vancouver. Ces recommandations ont pour objet d uniformiser la présentation des références bibliographiques dans

Plus en détail

Certiphyto : bien choisir en fonction de son activité.

Certiphyto : bien choisir en fonction de son activité. Certiphyto : bien choisir en fonction de son activité. Du DAPA au Certificat individuel Le DAPA est mort ou presque Depuis le 1 er janvier 2012, le renouvellement du DAPA n est plus possible. Le DAPA,

Plus en détail

Victime d un accident causé par une autre personne : il faut le déclarer à l Assurance Maladie

Victime d un accident causé par une autre personne : il faut le déclarer à l Assurance Maladie Victime d un accident causé par une autre personne : il faut le déclarer à l Assurance Maladie dossier de presse Contact presse CNAMTS : Sandra Garnier 01 72 60 15 91 sandra.garnier@cnamts.fr Paris, le

Plus en détail

vous accueille et vous informe Direction Pôle Pharmacie du CHU de Toulouse M me Brigitte Bellon, Pharmacien responsable du Pôle

vous accueille et vous informe Direction Pôle Pharmacie du CHU de Toulouse M me Brigitte Bellon, Pharmacien responsable du Pôle L équipe de la Pharmacie hospitalière vous accueille et vous informe Direction Pôle Pharmacie du CHU de Toulouse M me Brigitte Bellon, Pharmacien responsable du Pôle Délivrance médicaments M me Sylvie

Plus en détail

ENTENTE DE RETRAITE PROGRESSIVE «QUESTIONS RÉPONSES»

ENTENTE DE RETRAITE PROGRESSIVE «QUESTIONS RÉPONSES» ENTENTE DE RETRAITE PROGRESSIVE «QUESTIONS RÉPONSES» Vous songez à signer une entente de retraite progressive ou vous bénéficiez déjà d une entente. Il est important de connaître les avantages de cette

Plus en détail

Guide d utilisation du groupe Yahoo Aprogemere

Guide d utilisation du groupe Yahoo Aprogemere Guide d utilisation du groupe Yahoo Aprogemere Marcel Yves Croute / Dominique Rougier 2013 Ce guide illustré permettra aux adhérents de mieux connaitre le fonctionnement, l organisation, le contenu du

Plus en détail

Procédure générale et critères d appréciation des dossiers pour l entrée en M1

Procédure générale et critères d appréciation des dossiers pour l entrée en M1 Procédure générale et critères d appréciation des dossiers pour l entrée en M1 du master Recherche et Professionnel, Sciences Humaines et Sociale mention - année 2014-2015 La procédure générale de sélection

Plus en détail

Protection de vos proches

Protection de vos proches Protection de vos proches Rente de survivant avant la retraite Rente de survivant avant la retraite En adhérant au Régime de retraite des CAAT, vous accumulez une rente tout en protégeant vos êtres chers

Plus en détail

La Codéine? Parlons-en INFORMER

La Codéine? Parlons-en INFORMER La Codéine? Parlons-en INFORMER Qu est-ce que la codéine? La Codéine, ou méthylmorphine, est l'un des alcaloïdes contenus dans le pavot (papaverum somniferum). La codéine est un antalgique puissant (de

Plus en détail

PRELIMINAIRES EN VUE DE L ETABLISSEMENT DU DOSSIER POUR L OBTENTION DE L AUTORISATION CANTONALE DE PRATIQUE EN TANT QUE PSYCHOTHERAPEUTE NON MEDECIN

PRELIMINAIRES EN VUE DE L ETABLISSEMENT DU DOSSIER POUR L OBTENTION DE L AUTORISATION CANTONALE DE PRATIQUE EN TANT QUE PSYCHOTHERAPEUTE NON MEDECIN PRELIMINAIRES EN VUE DE L ETABLISSEMENT DU DOSSIER POUR L OBTENTION DE L AUTORISATION CANTONALE DE PRATIQUE EN TANT QUE PSYCHOTHERAPEUTE NON MEDECIN Introduction : Les exigences de la formation pour les

Plus en détail

Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES. Section : 542. Page : 1 SERVICES NORMES

Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES. Section : 542. Page : 1 SERVICES NORMES Services à l enfant et à la famille Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES Section : 542 Page : 1 SERVICES Révision : 1 er déc. 99 Sujet : SERVICES AUX REQUÉRANTS APPROUVÉS NORMES 542.1 Inscription

Plus en détail

Déclarer une qualification sur l honneur pour un formateur

Déclarer une qualification sur l honneur pour un formateur Gérer ses formateurs La saisie des formateurs dans Forprev se fait en plusieurs étapes : 1. Déclaration d une qualification sur l honneur 2. Référencer le formateur (l ajouter en tant que formateur de

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LE CONTRÔLE DE QUALITE DES AGC

CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LE CONTRÔLE DE QUALITE DES AGC CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LE CONTRÔLE DE QUALITE DES AGC Guide du contrôlé version 2015 PRESENTATION DES OBJECTIFS ET DES MODALITES DU CONTROLE DE QUALITE Notre profession s est

Plus en détail

Mettre en place un contrat santé collectif dans son entreprise. Mode d emploi 3 JE REDIGE LA DUE ET LE BULLETIN D ADHESION DE L ENTREPRISE

Mettre en place un contrat santé collectif dans son entreprise. Mode d emploi 3 JE REDIGE LA DUE ET LE BULLETIN D ADHESION DE L ENTREPRISE Mettre en place un contrat santé collectif dans son entreprise Mode d emploi 1 JE DEMANDE UN PROJET A SCAMED-SCAPIMED 2 J EN PARLE A MES SALARIES 3 JE REDIGE LA DUE ET LE BULLETIN D ADHESION DE L ENTREPRISE

Plus en détail

Marche à suivre en cas d accident

Marche à suivre en cas d accident Ce document permet de rencontrer les obligations légales relatives aux premiers secours ainsi qu à l enquête d accident. En combinant ces deux registres, on facilite le suivi des accidents de travail et

Plus en détail

CONCILIATIONS BANCAIRES MENSUELLES

CONCILIATIONS BANCAIRES MENSUELLES CONCILIATIONS BANCAIRES MENSUELLES OBLIGATION (référence à la RF-06) Conciliation bancaire au 31 décembre, 31 mars et 30 juin. MINIMUM 1 fonds de roulement par mois. Si vous avez une petite caisse, il

Plus en détail

Tout sur les chèques Ce que vous devez savoir

Tout sur les chèques Ce que vous devez savoir 03 Tout sur les chèques Ce que vous devez savoir Plusieurs banques au Canada offrent désormais le service de dépôt de chèque mobile. Le Canada dispose de l un des systèmes de compensation des chèques les

Plus en détail

COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE?

COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE? COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE? De quoi avez-vous besoin? Former un groupe-école, c est facile. Pour ce faire, il vous faut : Des jeunes motivés, prêts à consacrer un peu de leur temps durant les récréations

Plus en détail

Agences de placement temporaire

Agences de placement temporaire Agences de placement temporaire Heures de travail et heures supplémentaires Remarque : Le présent document ne vous est fourni qu à titre indicatif. Il ne constitue pas un avis juridique. Pour obtenir des

Plus en détail

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS)

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) Lorsque vous faites une demande d admission au Programme d aide sociale ou au Programme de solidarité

Plus en détail

La carte Assure. Tirez le maximum de vos avantages sociaux pour les participants de régime et les personnes à leur charge

La carte Assure. Tirez le maximum de vos avantages sociaux pour les participants de régime et les personnes à leur charge La carte Assure Tirez le maximum de vos avantages sociaux pour les participants de régime et les personnes à leur charge Bienvenue au réseau Assure Demandes de règlement Régler vos frais de médicaments

Plus en détail

L importance. de bien prendre son traitement

L importance. de bien prendre son traitement L état moteur du patient atteint de maladie de Parkinson est le reflet de l effet des médicaments. De ce fait, une prise régulière et à la dose adéquate est très importante. L analyse des doses et des

Plus en détail

Ce sont ces deux procédures que nous allons vous présenter ici, la création de DOI et la mise à jour des informations liées à un DOI existant.

Ce sont ces deux procédures que nous allons vous présenter ici, la création de DOI et la mise à jour des informations liées à un DOI existant. La plateforme Metadata Store (MDS) de DataCite est un service destiné aux producteurs de données (centres de données, bibliothèques, institutions de recherche ), permettant la création de DOI et l enregistrement

Plus en détail

Ma conciliation bancaire ne balance pas

Ma conciliation bancaire ne balance pas Ma conciliation bancaire ne balance pas À vérifier au préalable Avant même de débuter votre conciliation bancaire, vous devriez toujours vérifier si le mois précédent, lui, balance toujours. Si vous vous

Plus en détail

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2014

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2014 2014 OBJECTIF Ce programme d entraînement a comme objectif de vous préparer à réaliser un défi unique et ambitieux : courir des relais de 1 à 2 km pendant environ 30 heures, sur une distance totalisant

Plus en détail

BROSSAGE DES DENTS CHAPITRE 4 PRATIQUES DE BASE

BROSSAGE DES DENTS CHAPITRE 4 PRATIQUES DE BASE Pour que le brossage des dents devienne une habitude de santé buccodentaire durable, il est important de créer un climat agréable et d encourager les efforts des enfants. Le brossage des dents au moins

Plus en détail

Nouvelles fonctions module sondage de Flexmail

Nouvelles fonctions module sondage de Flexmail Nouvelles fonctions module sondage de Flexmail Module sondage 1. Nouveau type de question : Matrice de réponses En plus des questions ouvertes et à choix multiple, vous pouvez également opter pour une

Plus en détail

Aide-mémoire. Ma santé, j en prends soin

Aide-mémoire. Ma santé, j en prends soin Aide-mémoire Ma santé, j en prends soin Ma santé, j en prends soin 2 Saviez-vous qu une bonne communication entre vous et un professionnel de la santé est une des clés de la sécurité des soins? Quand on

Plus en détail

Campagnes d e-mailings v.1.6

Campagnes d e-mailings v.1.6 Campagnes d e-mailings v.1.6 Sommaire Objet Page I Préparation de la campagne 3 I 1 / Le compte de messagerie pour l envoi des emails 3 I 2 / Configurer le modèle de l email 4 I 3 / La préparation des

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES

RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2012-2013 Préparé le 4 septembre 2013 Déposé le 11 septembre 2013 En vertu de l article 220.2 de la Loi sur l instruction publique

Plus en détail

8- CONTRÔLE DE L'INVENTAIRE

8- CONTRÔLE DE L'INVENTAIRE 8- CONTRÔLE DE L'INVENTAIRE OBJECTIFS DU CONTRÔLE DE L INVENTAIRE 1. S assurer que les objets qui appartiennent au musée existent; 2. Vérifier si leur emplacement réel correspond à celui qui est noté dans

Plus en détail

GUIDE DE TRANSFERT DE NOM DE DOMAINE

GUIDE DE TRANSFERT DE NOM DE DOMAINE GUIDE DE TRANSFERT DE NOM DE DOMAINE SI VOUS êtes déjà propriétaire d un nom de domaine et que vous souhaitez l utiliser avec votre site keosite premium ou e-commerce KeoSite héberge les sites auprès de

Plus en détail

Dans nos cabinets spécialisés de kinésithérapie du sport, la

Dans nos cabinets spécialisés de kinésithérapie du sport, la santé Pratique trop intensive, mauvaise préparation Un tiers des coureurs se blessent au moins une fois par an. Pas grave, à condition de respecter de vrais protocoles de reprise et non de reprendre la

Plus en détail

Règlement de la crèche UAPE «MiniVouipe»

Règlement de la crèche UAPE «MiniVouipe» Crèche UAPE communale de Bovernier Règlement de la crèche UAPE «MiniVouipe» 1. PREAMBULE Buts de l institution Le but de la crèche UAPE communale de Bovernier est d accueillir des enfants en leur permettant

Plus en détail

CHANGEMENT DU TAUX DE TVA

CHANGEMENT DU TAUX DE TVA CHANGEMENT DU TAUX DE TVA Le calcul de la TVA dans Gestimum ERP se base sur les natures comptables. Dans les natures comptables vous pouvez renseigner une date de mise en application, cela va vous permettre

Plus en détail

Guide pour l étudiant de Paris X

Guide pour l étudiant de Paris X UNIVERSITÉ PARIS X - NANTERRE Guide pour l étudiant de Paris X Séjour d études en Asie Université Paris X Nanterre, 200 avenue de la République 92001 Nanterre cedex, France VOTRE SÉJOUR D ÉTUDES Vous souhaitez

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

NOTICE. Contenu de cette notice:

NOTICE. Contenu de cette notice: NOTICE Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant de administrer ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement. Si vous avez d autres questions, si

Plus en détail

La poursuite d activité au-delà de 60 ans. Surcote, retraite progressive, cumul emploi-retraite,...

La poursuite d activité au-delà de 60 ans. Surcote, retraite progressive, cumul emploi-retraite,... La poursuite d activité au-delà de 60 ans Surcote, retraite progressive, cumul emploi-retraite,... Sachez que pour votre retraite, vous avez le choix Ainsi, grâce aux nouvelles mesures «emploi des seniors»*,

Plus en détail

Un médicament SOIGNE s il est pris correctement MAIS il peut être un POISON s il n est pas pris avec quelques précautions

Un médicament SOIGNE s il est pris correctement MAIS il peut être un POISON s il n est pas pris avec quelques précautions Un médicament SOIGNE s il est pris correctement MAIS il peut être un POISON s il n est pas pris avec quelques précautions CLCV Impasse Jonquet rue du Refuge 34000 Montpellier Tél. : 04 67 60 31 10 fax

Plus en détail

ÉTUDES A L ÉTRANGER MÉMO ÉTUDIANT DES DÉMARCHES AVANT LE DÉPART A L ARRIVÉE AU RETOUR VEUILLEZ PRENDRE LA PEINE DE LIRE CE DOCUMENT JUSQU AU BOUT :

ÉTUDES A L ÉTRANGER MÉMO ÉTUDIANT DES DÉMARCHES AVANT LE DÉPART A L ARRIVÉE AU RETOUR VEUILLEZ PRENDRE LA PEINE DE LIRE CE DOCUMENT JUSQU AU BOUT : Service des Relations et de la Coopération Internationales Carole HABERT Responsable du pôle mobilité étudiante T. 01 49 40 64 12 F. 01 49 40 65 16 M. carole.habert@univ-paris8.fr ÉTUDES A L ÉTRANGER MÉMO

Plus en détail

CPE des Petits Pommiers GUIDE POUR LES PARENTS. Nous vous souhaitons la bienvenue parmi nous! Les heures d ouverture du CPE sont de 7h00 à 18h00

CPE des Petits Pommiers GUIDE POUR LES PARENTS. Nous vous souhaitons la bienvenue parmi nous! Les heures d ouverture du CPE sont de 7h00 à 18h00 CPE des Petits Pommiers GUIDE POUR LES PARENTS Nous vous souhaitons la bienvenue parmi nous! Les heures d ouverture du CPE sont de 7h00 à 18h00 ACCUEIL Lors de votre arrivée au CPE, selon votre heure d

Plus en détail

«L espace SpidWeb» Gestion administrative

«L espace SpidWeb» Gestion administrative «L espace SpidWeb» Gestion administrative A partir de la saison 2008/2009, la Fédération Française de Tennis de Table propose aux ligues et comités de nouvelles fonctionnalités ainsi que des fonctionnalités

Plus en détail

Déclaration de reproduction et autorisation particulière Procédure à suivre

Déclaration de reproduction et autorisation particulière Procédure à suivre Créer un compte sur SAVIA Déclaration de reproduction et autorisation particulière Procédure à suivre Pour faire vos déclarations, vous devez avoir un compte sur SAVIA. Si vous avez déjà un compte, rendez-vous

Plus en détail

TUTORIEL OGELI HABILITATION ÉLECTRIQUE NOUVELLE NORME. FORMATION DES ÉLÈVES, APPRENTIS ET PERSONNELS (non formateurs)

TUTORIEL OGELI HABILITATION ÉLECTRIQUE NOUVELLE NORME. FORMATION DES ÉLÈVES, APPRENTIS ET PERSONNELS (non formateurs) TUTORIEL OGELI HABILITATION ÉLECTRIQUE NOUVELLE NORME FORMATION DES ÉLÈVES, APPRENTIS ET PERSONNELS (non formateurs) Après avoir inscrit et validé dans votre navigateur internet l URL suivante : http://www.esstinrs.fr/gestion/

Plus en détail

Chapitre 8. La communication

Chapitre 8. La communication Chapitre 8. La communication 149 1. Échéances 151 2. La communication interne 153 A. Avec les parents 153 B. Avec les jeunes 154 149 1. Échéances Août (le commencement de l année) Communication aux parents

Plus en détail

Allocation pour adjoints de circonscription et rémunération du personnel au titre de l allocation de circonscription

Allocation pour adjoints de circonscription et rémunération du personnel au titre de l allocation de circonscription Allocation pour adjoints de circonscription et rémunération du personnel au titre de l allocation de circonscription Admissibilité Un député à l Assemblée législative peut embaucher un ou des adjoints

Plus en détail

Distribution de médicaments. dans les milieux scolaires

Distribution de médicaments. dans les milieux scolaires Distribution de médicaments dans les milieux scolaires Août 2013 Table des matières 1. DISTRIBUTION DE MÉDICAMENTS DANS LES MILIEUX SCOLAIRES... 3 2. DIRECTIVES À SUIVRE... 3 3. DIRECTIVES À SUIVRE (SITUATIONS

Plus en détail

Mise en œuvre de PSMT

Mise en œuvre de PSMT Mise en œuvre de PSMT Il y a cinq étapes à franchir avant de pouvoir commencer la mise en œuvre de PSMT dans votre milieu de travail. Il est important de suivre ces étapes dans l ordre car elles vous permettront

Plus en détail

Les Bonnes Pratiques de réalisation des Piluliers dans les établissements sanitaires

Les Bonnes Pratiques de réalisation des Piluliers dans les établissements sanitaires Les Bonnes Pratiques de réalisation des Piluliers dans les établissements sanitaires Mars 2015 Guide "Les Bonnes Pratiques de réalisation des piluliers" Version 1 18 Mars 2015 1/11 PRÉAMBULE L Observatoire

Plus en détail

Rapports et Statistiques INTERNET. Guide Utilisateur

Rapports et Statistiques INTERNET. Guide Utilisateur Rapports et Statistiques INTERNET Rapports de Priorisation de Flux @ Guide Utilisateur SOMMAIRE 1. STATISTIQUES INTERNET COMPLETEL... 3 2. ACCES AU PORTAIL ET RAPPORTS SIMPLES DE TRAFIC @... 3 3. RAPPORTS

Plus en détail

Bienvenue sur mypixid, le portail de dématérialisation des documents liés à vos missions d intérim!

Bienvenue sur mypixid, le portail de dématérialisation des documents liés à vos missions d intérim! MANUEL CLIENT Bienvenue sur mypixid, le portail de dématérialisation des documents liés à vos missions d intérim! Bienvenue sur mypixid, le portail de dématérialisation des documents liés à l intérim!

Plus en détail

Bien utiliser le prélèvement

Bien utiliser le prélèvement OCTOBRE 2014 N 23 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Bien utiliser le prélèvement SEPA Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE

Plus en détail

Le prélèvement de moelle. osseuse. Agence relevant du ministère de la santé

Le prélèvement de moelle. osseuse. Agence relevant du ministère de la santé Le prélèvement de moelle osseuse Agence relevant du ministère de la santé Vous êtes compatible avec un patient qui a besoin d une greffe 1 Avant le prélèvement La date du prélèvement La date du prélèvement

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT

CE QU IL FAUT SAVOIR PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT CE QU IL FAUT SAVOIR PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT Sommaire Comment se fait la recherche sur un nouveau médicament? (page 1) A quoi sert la recherche sur un nouveau médicament? (page

Plus en détail

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE Cette charte a vocation à s appliquer lors de travaux effectués par une ou plusieurs entreprises, dites sous-traitantes, à l intérieur de l enceinte et des

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE GESTOENO

NOTICE D UTILISATION DE GESTOENO NOTICE D UTILISATION DE GESTOENO GESTION DES STOCKS SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION RAPIDE... 3 2. MISE À JOUR DU STOCK PHYSIQUE INITIAL... 4 ETAPE 1 : CREATION DE VOS ARTICLES...4 ETAPE 1.B : LES ARTICLES COMPOSES...6

Plus en détail

SITE WEB: http://www.baseballoutaouais.com Manuel de procédures Saison 2014

SITE WEB: http://www.baseballoutaouais.com Manuel de procédures Saison 2014 SITE WEB: http://www.baseballoutaouais.com Manuel de procédures Saison 2014 26 mai 2014 Version 1.6 Document préparé par : Mélanie Robert (statisticienne en chef) Pierre Coll (webmestre) Contenu 1 Site

Plus en détail

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM INFORMATION À COMMUNIQUER SUR LES RISQUES LIÉS À L EFFET DE LEVIER

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM INFORMATION À COMMUNIQUER SUR LES RISQUES LIÉS À L EFFET DE LEVIER Personne-ressource : Ken Woodard Directeur, Communications et services aux membres Téléphone : (416) 943-4602 Courriel : kwoodard@mfda.ca APA-0074 Le 19 mai 2010 (Remplace APA-0006) AVIS DU PERSONNEL DE

Plus en détail

Lettre d entente n o 245 Refus de paiement patient référé par le guichet d un CSSS

Lettre d entente n o 245 Refus de paiement patient référé par le guichet d un CSSS 119 À l intention des médecins omnipraticiens 21 août 2014 Lettre d entente n o 245 Refus de paiement patient référé par le guichet d un CSSS La Régie a constaté que plusieurs médecins se sont vu refuser

Plus en détail

Guide pour l étudiant de Paris X

Guide pour l étudiant de Paris X UNIVERSITÉ PARIS X - NANTERRE Guide pour l étudiant de Paris X Séjour d études en Russie ou en Ukraine Université Paris X Nanterre, 200 avenue de la République 92001 Nanterre cedex, France VOTRE SÉJOUR

Plus en détail

CYCLE DE VIE DES TRANSACTIONS

CYCLE DE VIE DES TRANSACTIONS CYCLE DE VIE DES TRANSACTIONS Version 1.1 21/12/2009 Ce document et son contenu sont strictement confidentiels et la propriété de Natixis Paiements. Il n est pas contractuel. Toute reproduction et/ou distribution

Plus en détail