N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible"

Transcription

1 Plan qualité pour Soins continus Bruyère Objectifs et initiatives d amélioration BUT Mesure Changement Initiatives prévues Dimension de la qualité Objectif Mesure/indicateur Unité/population Source/période N o d organisme Rendement actuel Cible Justification de la cible d amélioration (idées de changement) Méthodes Mesures du processus But des idées de changement Commentaires Orientation sur les Revue de la littérature terminée. Améliorer la Question du sondage interne : «Comment évalueriez-vous la qualité des soins offerts dans cet hôpital?» Pourcentage des hospitalisés en soins continus complexes capables de répondre au sondage qui ont évalué la qualité des soins comme étant «Bonne» ou «Très bonne» (2 meilleures évaluations) en % / résidents en soins continus complexes Sondage interne / * 87, % de satisfaction est l objectif ambitieux pour 1) facteurs de soins continus complexes afin de proposer des interventions ciblées visant l amélioration de. 2) Valider ou modifier nos sondages sur la en soins continus complexes en fonction des résultats de la revue de littérature. 3) Définir des méthodes de sondage, la taille des échantillons et la fréquence de sondage qui cadrent avec l ensemble du programme de soins 4) Réaliser le sondage sur soins 5) Établir des plans en soins continus complexes et les mettre en œuvre. 6) Rendre compte des soins continus complexes au Comité de la gestion de la qualité et Une revue approfondie de la littérature sur les facteurs de satisfaction en soins Réviser les sondages, au besoin. données du programme pour déterminer la taille des échantillons ainsi que la fréquence et les méthodes de Réaliser le sondage sur soins continus complexes selon ce qui a été déterminé aux étapes précédentes. résultats du sondage, établir des plans satisfaction et les mettre en ouvre en collaboration avec les équipes qualité fondées sur les unités. Les résultats du sondage sur la soins continus complexes feront l objet d un suivi et seront Réalisation des révisions du Réalisation de l examen des données et établissement de la méthodologie globale de Réalisation du Plans d action établis et mis en œuvre. Compte rendu du CGQAM témoignant de l examen du tableau de bord, y compris des soins Valider ou modifier nos sondages sur soins continus complexes en adoptant des mesures de suivi qui auront une incidence positive sur la satisfaction globale des à l égard de la qualité des soins. Proposer un sondage interne sur en soins continus complexes fondé sur des données probantes. Adopter une méthodologie de sondage sur qui répond aux besoins du programme de soins Disposer de données témoignant de l actuelle population de soins continus complexes qui permettront d établir des plans d action concrets pour améliorer. Apporter des améliorations mesurables à la satisfaction des soins continus complexes. Veiller à la surveillance des tendances à l échelon du

2 Orientation sur les Améliorer la Question du sondage interne : «Comment évalueriez-vous la qualité des soins offerts dans cet hôpital?» Pourcentage de tous les hospitalisés au service de gériatrique capables de répondre au sondage qui ont évalué la qualité des soins comme étant «Bonne» ou «Très bonne» (2 meilleures évaluations) en % / Sondage interne / * 84, % de satisfaction est l objectif ambitieux pour 1) facteurs de gériatrique afin de proposer des interventions ciblées visant l amélioration de. 2) Valider ou modifier nos sondages sur la en gériatrique en fonction des résultats de la revue de littérature. 3) Définir des méthodes de sondage, la taille des échantillons et la fréquence de sondage qui cadrent avec l ensemble du programme de 4) Réaliser des sondages sur du programme de 5) Établir des plans en gériatrique et les mettre en œuvre. affichés au tableau de bord trimestriel. Ils seront aussi examinés par le Comité de la gestion Une revue approfondie de la littérature sur les facteurs de satisfaction en Réviser les sondages, au besoin. données du programme pour déterminer la taille des échantillons ainsi que la fréquence et les méthodes de Réaliser le sondage sur gériatrique selon ce qui a été déterminé aux étapes précédentes. résultats du sondage, établir des plans satisfaction et les mettre en ouvre en collaboration avec l équipe qualité fondée sur l unité. Revue de la littérature terminée. Réalisation des révisions du Réalisation de l examen des données et établissement de la méthodologie globale de Réalisation du Plans d action établis et mis en œuvre. Valider ou modifier nos sondages sur gériatrique en adoptant des mesures de suivi qui auront une incidence positive sur la à l égard de la qualité des soins. Proposer un sondage interne sur en gériatrique fondé sur des données probantes. Adopter une méthodologie de sondage sur qui répond aux besoins du programme de Disposer de données témoignant de l actuelle population de gériatrique qui permettront d établir des plans d action concrets pour améliorer. Apporter des améliorations mesurables à la satisfaction des

3 Orientation sur les Améliorer la Question du sondage interne : «Comment évalueriez-vous la qualité des soins offerts dans cet hôpital?» Pourcentage de tous les hospitalisés au service de victimes d AVC capables de répondre au sondage qui ont évalué la qualité des soins comme étant «Bonne» ou «Très bonne» (2 meilleures évaluations) en % / Sondage interne / * % de satisfaction est l objectif ambitieux pour 6) Rendre compte des gériatrique au Comité de la gestion 1) facteurs de victimes D AVC afin de proposer des interventions ciblées visant l amélioration de. 2) Valider ou modifier nos sondages sur la en victimes d AVC en fonction des résultats de la revue de littérature. 3) Définir des méthodes de sondage, la taille des échantillons et la fréquence de sondage qui cadrent avec l ensemble du programme de victimes d AVC. 4) Réaliser le sondage sur victimes d AVC. 5) Établir des plans en victimes d AVC et les mettre en œuvre. Les résultats du sondage sur la gériatrique feront l objet d un suivi et seront affichés au tableau de bord trimestriel. Ils seront aussi examinés par le Comité de la gestion Une revue approfondie de la littérature sur les facteurs de satisfaction en victimes d AVC. Réviser les sondages, au besoin. données du programme pour déterminer la taille des échantillons ainsi que la fréquence et les méthodes de Réaliser le sondage sur victimes d AVC selon ce qui a été déterminé aux étapes précédentes. résultats du sondage, établir des plans satisfaction et les mettre en ouvre en collaboration avec Compte rendu du CGQAM témoignant de l examen du tableau de bord, y compris des Revue de la littérature terminée. Réalisation des révisions du Achèvement de l examen des données et établissement de la méthodologie globale de Réalisation du Plans d action établis et mis en œuvre. Veiller à la surveillance des tendances au niveau du Valider ou modifier nos sondages sur victimes d AVC en adoptant des mesures de suivi qui auront une incidence positive sur à l égard de la qualité des soins. Proposer un sondage interne sur en victimes d AVC fondé sur des données probantes. Adopter une méthodologie de sondage sur qui répond aux besoins du programme de victimes d AVC. Disposer de données témoignant de l actuelle population de victimes d AVC qui permettront d établir des plans d action concrets pour améliorer la. Apporter des améliorations mesurables à la satisfaction des des victimes d AVC.

4 l équipe qualité fondée sur l unité. Sécurité Accroître la proportion de pour lesquels un bilan réalisé à l admission Bilan comparatif des médicaments à l admission : Le dont les médicaments ont fait l objet d un bilan comparatif doit être pris comme une proportion du admis à l hôpital. Bilan comparatif des médicaments à l admission : Le dont les médicaments ont fait l objet d un bilan comparatif doit être pris comme une proportion du admis à l hôpital. % / tous les % / tous les trimestre le plus récent pour lequel les données sont disponibles trimestre le plus récent pour lequel les données sont disponibles 932* 93,2 95 Puisqu il s agit d une cible prioritaire pour QSSO et que nous devons apporter des améliorations pour atteindre notre cible, il s agit aussi d une priorité pour Soins continus Bruyère. La cible vise tous les hospitaliers de Bruyère (soins continus complexes, soins palliatifs, ). Nous voulons réaliser un bilan comparatif de tous les médicaments dans les 24 heures suivant l admission. 3781* 93,2 95 Puisqu il s agit d une cible prioritaire pour QSSO et que nous devons apporter des améliorations pour atteindre notre cible, il s agit aussi d une priorité pour Soins continus Bruyère. La cible vise tous les hospitaliers de Bruyère (soins continus complexes, soins palliatifs, ). Nous 6) Rendre compte des victimes d AVC au Comité de la gestion de la qualité et 1) Inclure rapidement la documentation relative au bilan nouveau dossier médical Cette nouvelle méthode élimine le besoin de fournir de la documentation supplémentaire au pharmacien, faisant ainsi du bilan médicaments un procédé en une étape. 1) Inclure rapidement la documentation relative au bilan nouveau dossier médical Cette nouvelle méthode élimine le besoin de fournir de la documentation supplémentaire au pharmacien, faisant ainsi du bilan médicaments un procédé en une étape. Les résultats du sondage sur la victimes d AVC feront l objet d un suivi et seront affichés au tableau de bord trimestriel. Ils seront aussi examinés par le Comité de la gestion Fournir au personnel une formation sur la façon dont le bilan consigné dans le dossier médical Fournir au personnel une formation sur la façon dont le bilan consigné dans le dossier médical Compte rendu du CGQAM témoignant de l examen du tableau de bord, y compris des des victimes d AVC. Nombre de membres du personnel ayant reçu la formation sur la consignation du bilan nouveau dossier médical Nombre de membres du personnel ayant reçu la formation sur la consignation du bilan nouveau dossier médical Veiller à la surveillance des tendances au niveau du S assurer que le bilan médicaments est rapidement consigné dans le nouveau dossier médical S assurer que le bilan médicaments est rapidement consigné dans le nouveau dossier médical

5 voulons réaliser un bilan comparatif de tous les médicaments dans les 24 heures suivant l admission. Sécurité Réduire les taux d infection nosocomiale Bilan comparatif des médicaments à l admission : Le dont les médicaments ont fait l objet d un bilan comparatif doit être pris comme une proportion du admis à l hôpital. Conformité à l hygiène des mains avant le premier contact avec un patient ou son environnement : le nombre de fois que l hygiène des mains a été respectée avant le premier contact avec un patient ou son environnement divisé par le nombre de règles d hygiène des mains observées avant le premier contact avec un patient ou son environnement multiplié par 100 correspond aux données sur la sécurité des pouvant être rendues publiques. % / tous les % / fournisseurs de soins de santé dans tout l établissement trimestre le plus récent pour lequel les données sont disponibles rendues publiques par le ministère de la Santé / année civile * 93,2 95 Puisqu il s agit d une cible prioritaire pour QSSO et que nous devons apporter des améliorations pour atteindre notre cible, il s agit aussi d une priorité pour Soins continus Bruyère. La cible vise tous les hospitaliers de Bruyère (soins continus complexes, soins palliatifs, ). Nous voulons réaliser un bilan comparatif de tous les médicaments dans les 24 heures suivant l admission. 932* 80,4 90 Avec l introduction prévue des postes de travail mobiles, de nouveaux protocoles sur la conformité à l hygiène des mains seront requis et une formation en la matière devra être offerte au personnel une fois l année entamée. Ainsi, la cible de conformité pour l exercice est de 90 %. 1) Inclure rapidement la documentation relative au bilan nouveau dossier médical Cette nouvelle méthode élimine le besoin de fournir de la documentation supplémentaire au pharmacien, faisant ainsi du bilan médicaments un procédé en une étape. 1) Toutes les unités continueront à recevoir des rapports sur la conformité à l hygiène des mains pour que les gestionnaires cliniques puissent faire un suivi auprès du personnel. Les tableaux Objectif qualité affichés dans chaque unité de Bruyère seront mis à jour tous les mois avec les résultats sur la conformité à l hygiène des mains. 2) Suivi des apprenants qui complètent le module d apprentissage en ligne sur l hygiène des mains du système de gestion de l apprentissage. Fournir au personnel une formation sur la façon dont le bilan consigné dans le dossier médical Le Service de la qualité, de la sécurité des et de la gestion des risques enverra à chaque gestionnaire clinique des affiches à apposer sur les tableaux Objectif qualité portant sur l hygiène des mains et comportant les plus récents taux de conformité au 1 er moment pour chaque unité et pour l ensemble de l organisation. Durant la période d orientation, chaque membre du personnel clinique doit compléter le module d apprentissage en ligne sur l hygiène des mains. Si cela se révèle impossible à ce moment, le personnel a trois mois pour terminer le module. Nombre de membres du personnel ayant reçu la formation sur la consignation du bilan nouveau dossier médical Pourcentage des unités qui reçoivent des rapports mensuels à jour sur l hygiène des mains en Pourcentage des nouveaux employés (cliniques) qui ont terminé le module d apprentissage en ligne sur l hygiène des mains dans un délai de trois mois après l embauche en S assurer que le bilan médicaments est rapidement consigné dans le nouveau dossier médical Des rapports sur l hygiène des mains fondés sur les unités seront distribués tous les mois à la totalité des unités. 100 % des nouveaux membres du personnel clinique ont terminé le module d apprentissage sur l hygiène des mains.

6 Sécurité Éviter les chutes des Nombre de chutes par jours. Taux par jours / tous les année civile la plus récente 932* 4,3 3,9 L année civile 2014 est l année de référence pour l indicateur de chutes. Pour , la cible de réduction des chutes est de 10 % (3,9 chutes/1 000 jours). 3) De l information à l intention de tout le personnel de Bruyère sera publiée sous forme de messages bimensuels sur InfoNet et sur le site Web de Prévention et contrôle des infections. 1) Mettre en œuvre des initiatives de prévention des chutes fondées sur des données probantes afin de s attaquer aux facteurs les plus souvent associés aux chutes dans chacun des hospitaliers. 2) S assurer que des tournées sont effectuées toutes les heures dans chacun des hospitaliers. 3) Définir les pratiques exemplaires en matière de prévention des chutes des hospitalisés en soins non actifs. Les messages seront rédigés puis envoyés au webmestre aux fins de publication sur InfoNet et sur les téléviseurs numériques ainsi que de publication permanente sur le site Web de Prévention et contrôle des infections et les tableaux de mieuxêtre. Étudier les rapports d incidents concernant les chutes pour chacun des hospitaliers afin de cerner les facteurs contributifs les plus courants. Vérification des tournées horaires. pratiques exemplaires en matière de chutes en se concentrant sur les populations de soins non actifs. Nombre de rapports sur l hygiène des mains publiés sur InfoNet et ailleurs dans l organisation en Réalisation de l étude des rapports d incidents concernant les chutes, détermination des facteurs contributifs les plus courants et établissement d un plan d action pour les éviter. Réalisation de la vérification des tournées horaires et résultats connexes. Réalisation d un examen des pratiques exemplaires. Davantage d information portant expressément sur la conformité à l hygiène des mains sera diffusée dans l ensemble de Bruyère; l information concernant la conformité à l hygiène des mains fondée sur les unités sera fournie tous les mois en Réduire le nombre de chutes de 10 % dans chacun des hospitaliers. En utilisant les taux actuels comme référence, des réductions de 10 % au cours des 2 prochaines années permettront d harmoniser nos taux aux taux provinciaux et d atteindre notre objectif ambitieux de moins de 3,4 chutes par jours. Répondre de façon proactive aux besoins des dans le but de réduire les comportements non sécuritaires grâce aux tournées effectuées toutes les heures par le personnel infirmier. Définir les pratiques exemplaires en matière de prévention des chutes qui peuvent s appliquer à notre organisation et à notre population de.

Plan d accessibilité pluriannuel 2013-2015

Plan d accessibilité pluriannuel 2013-2015 Plan d accessibilité pluriannuel 2013-2015 Plan d accessibilité dans le cadre de la LAPHO Introduction La Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario vise l élaboration,

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. La communauté collégiale et les personnes fréquentant les établissements et/ou les installations du Collège.

CAHIER DE GESTION. La communauté collégiale et les personnes fréquentant les établissements et/ou les installations du Collège. CAHIER DE GESTION POLITIQUE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL COTE 36-00-01.01 OBJET La présente politique vise à préciser et à faire connaître les objectifs et les champs d application privilégiés

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES PLAINTES

POLITIQUE DE GESTION DES PLAINTES POLITIQUE DE GESTION DES PLAINTES Novembre 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. La politique sur la gestion des plaintes... 4 1.1 Préambule... 4 1.2 Objectif... 4 1.3 Définitions... 4 1.4 Champ d application de

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Conformément au Règlement de l Ontario 191/11 pris en application de la Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées

Plus en détail

Cadre de développement du jeune enfant aux TNO. Mai 2013

Cadre de développement du jeune enfant aux TNO. Mai 2013 Cadre de développement du jeune enfant aux TNO Mai 2013 Un message du ministre de l Éducation, de la Culture et de la Formation et du ministre de la Santé et des Services sociaux Nous sommes heureux de

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

Révisé pour janvier 2014

Révisé pour janvier 2014 SERVICES DE L AGRÉMENT Lignes directrices pour les programmes de formation paramédicale sur l utilisation du Profil national des compétences professionnelles (PNCP) 2011 de l Association des paramédics

Plus en détail

LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005. Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel

LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005. Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005 Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel Partie I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Section Initiative Description

Plus en détail

Directives canadiennes en matière d activité physique. Messages clés. Questions et réponses. MESSAGES CLÉS - Q et R

Directives canadiennes en matière d activité physique. Messages clés. Questions et réponses. MESSAGES CLÉS - Q et R Messages clés Les nouvelles directives sont fondées sur des données probantes. Elles sont basées sur des revues systématiques des meilleures données probantes disponibles, des revues qui utilisent des

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité de l Ontario

Politique en matière d accessibilité de l Ontario Politique en matière d accessibilité de l Ontario 1. Objectifs et portée La Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario (LAPHO) élabore, met en œuvre et applique les normes

Plus en détail

Norme en matière de règlement en ligne. promoteurs de régime

Norme en matière de règlement en ligne. promoteurs de régime Q : Que signifie «sans papier» dans le contexte d un régime de garanties collectives? R : Le terme «sans papier» désigne un processus de présentation des demandes, de règlement et d avis entièrement sans

Plus en détail

Passons en revue les étapes.

Passons en revue les étapes. Bienvenue à la Formation en gestion de cas dans le LaMPSS. Cette séance en salle de classe est offerte au personnel de gestion de cas qui se servira directement du cycle de gestion de cas dans le LaMPSS.

Plus en détail

Le NAS du client est obligatoire afin de pouvoir créer un cas dans le LaMPSS.

Le NAS du client est obligatoire afin de pouvoir créer un cas dans le LaMPSS. Bienvenue à la Formation en gestion de cas dans le LaMPSS. Cette séance en salle de classe est offerte au personnel de gestion de cas qui se servira directement du cycle de gestion de cas dans le LaMPSS.

Plus en détail

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Bureau de l'agent principal de gestion des risques

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Bureau de l'agent principal de gestion des risques Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Bureau de l'agent principal de gestion des risques Système de véhicules de soutien moyen Achat de véhicules commerciaux militarisés (MilCOTS) Rapport

Plus en détail

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Est Approuvé par le conseil d administration

Plus en détail

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011 Normes pour les services à la clientèle Mai 2011 Commission de révision des paiements effectués aux médecins Secrétariat des conseils de santé Plan de formation Membres (onglet 6) Le présent document doit

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008

Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008 Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008 SGGID n o 1618301 1 Objectifs de l examen Déterminer si les contrôles et les pratiques du bureau régional

Plus en détail

PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.)

PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.) PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.) Introduction L aboutissement à un usage rationnel des médicaments est le résultat d un programme exécuté par une chaîne

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

COMPTE RENDU DE L'ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2010

COMPTE RENDU DE L'ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2010 COMPTE RENDU DE L'ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DU 30 SEPTEMBRE 2010 D APPROBATION DU CVÉ : 14 mai 2010 1. Connaissances des utilisateurs : Observation : Les utilisateurs

Plus en détail

COMMENTLES CASCPRODIGUENT

COMMENTLES CASCPRODIGUENT COMMENTLES CASCPRODIGUENT DESSOI NS: Mi seàj oursurl amél i oraon del aqual i tépourl espaents Comment les CASC prodiguent des soins : Mise à jour sur l amélioration de la qualité pour les patients Mise

Plus en détail

MODE D EMPLOI. Classement Socialumni des Associations des Grandes Écoles PRÉSENTATION DÉROULEMENT PARTICIPATION

MODE D EMPLOI. Classement Socialumni des Associations des Grandes Écoles PRÉSENTATION DÉROULEMENT PARTICIPATION MODE D EMPLOI Classement Socialumni des Associations des Grandes Écoles PRÉSENTATION DÉROULEMENT PARTICIPATION 1 PRÉSENTATION Il est désormais impossible d'ignorer l'importance des réseaux de diplômés

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES Objet Le comité de gouvernance et de ressources humaines du conseil d administration est établi par la Société d évaluation foncière des municipalités

Plus en détail

Surveillance des infections du site chirurgical

Surveillance des infections du site chirurgical Surveillance des infections du site chirurgical Programme national réalisé par Swissnoso sur mandat de l ANQ Version abrégée Rapport comparatif national 2012-2013 Périodes de relevé : 1 er octobre 2012

Plus en détail

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS Contexte Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS De nombreux pays publient régulièrement des rapports sur la performance de leur système de

Plus en détail

Programme des droits de cession immobilière

Programme des droits de cession immobilière Chapitre 4 Section 4.06 Ministère des Finances Programme des droits de cession immobilière Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.06 du Rapport annuel 2004 Contexte En vertu

Plus en détail

Bilan et perspectives p du programme conjoint

Bilan et perspectives p du programme conjoint Bilan et perspectives p du programme conjoint NathalieLeblanc Leblanc, Gestionnaire Marché du Québec, Agrément Canada Robert Granger, Directeur de la recherche et du g développement, Conseil Québécois

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

COMPTE RENDU DE L ÉTAT DE MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT PRÉSENTÉ AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2010

COMPTE RENDU DE L ÉTAT DE MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT PRÉSENTÉ AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2010 RAPPORT PRÉSENTÉ AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DU 30 SEPTEMBRE 2010 D'APPROBATION DU CVÉ: 25/09/2009 1. Définir les connaissances et les compétences en SST que toutes les catégories de gestionnaires et

Plus en détail

Organisation de l aviation civile internationale RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI)

Organisation de l aviation civile internationale RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI) Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL SP AFI/08-WP/45 17/10/08 RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI) Durban (Afrique du Sud), 24

Plus en détail

SONDAGE VISANT LES RESPONSABILITÉS DES PHARMACIENS SYNTHÈSE DES RÉSULTATS

SONDAGE VISANT LES RESPONSABILITÉS DES PHARMACIENS SYNTHÈSE DES RÉSULTATS SONDAGE VISANT LES RESPONSABILITÉS DES PHARMACIENS SYNTHÈSE DES RÉSULTATS Sondage mené entre le 30 mai et le 6 juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Le Contexte... 3 But et objectifs... 3 Analyse quantitative...

Plus en détail

Politique d approbation des mémoires internationaux

Politique d approbation des mémoires internationaux Contexte et objet Politique d approbation des mémoires internationaux Document 215033 Un «mémoire» est soit la réponse officielle de l Institut à un appel à commentaires, soit un ensemble de commentaires

Plus en détail

Mise en œuvre de PSMT

Mise en œuvre de PSMT Mise en œuvre de PSMT Il y a cinq étapes à franchir avant de pouvoir commencer la mise en œuvre de PSMT dans votre milieu de travail. Il est important de suivre ces étapes dans l ordre car elles vous permettront

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH

RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH Juillet 2012 Contexte Les prix et les bourses spéciales du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) forment

Plus en détail

DÉCLARATION DES INCIDENTS ET ACCIDENTS. Direction de l évaluation et de l assurance de la qualité Comité de direction

DÉCLARATION DES INCIDENTS ET ACCIDENTS. Direction de l évaluation et de l assurance de la qualité Comité de direction REGLE REG-DEAQ-01 DÉCLARATION DES INCIDENTS ET ACCIDENTS ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation et de l assurance de la qualité Comité de direction DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2005/11/10 DATE

Plus en détail

Objectifs en matière de service à la clientèle

Objectifs en matière de service à la clientèle Le client D ABORD Ce mois-ci, notre bulletin Le client d abord s intéresse à la logistique intermodale. Forte d une meilleure compréhension des exigences des clients, l équipe de l Intermodal propose un

Plus en détail

Résultats, privilèges et obligations qui découlent de l adhésion à votre mutuelle

Résultats, privilèges et obligations qui découlent de l adhésion à votre mutuelle Résultats, privilèges et obligations qui découlent de l adhésion à votre mutuelle Aubert Tremblay, CRHA Février 2012 Objets de la présentation Résultats : Comparaison des taux de cotisation 1999-2012 (Unité

Plus en détail

Bureau du surintendant des institutions financières

Bureau du surintendant des institutions financières Bureau du surintendant des institutions financières Rapport de la Vérification interne sur le Groupe de l assurance-vie Conglomérats Secteur de la surveillance Novembre 2013 BSIF OSFI Table des matières

Plus en détail

Politique de gestion des plaintes. La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités

Politique de gestion des plaintes. La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités Politique de gestion des plaintes La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités PRÉAMBULE L administration gouvernementale québécoise place au cœur de ses priorités la qualité

Plus en détail

Plan d action. Travaux de creusement, d excavation et de tranchée. Travaux de creusement, en milieu municipal. Mars 2015

Plan d action. Travaux de creusement, d excavation et de tranchée. Travaux de creusement, en milieu municipal. Mars 2015 Plan d action Travaux de creusement, d excavation et de tranchée Travaux de creusement, d excavation et de en milieu municipal tranchée Mars 2015 Réalisation : Diane Côté Sylvie Poulin Révision 2015 :

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION DE L APLNB/ABPNB

PLAN DE COMMUNICATION DE L APLNB/ABPNB Général L élaboration d un plan de communication pour l Association a été reconnue comme une action essentielle pour la réalisation du Plan stratégique de l ABPNB 2009-2012. Un groupe de travail de quatre

Plus en détail

FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES. Promouvoir les soins pharmaceutiques

FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES. Promouvoir les soins pharmaceutiques FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES Promouvoir les soins pharmaceutiques PRÉSENTATION DE LA FORMATION Contexte Le métier du pharmacien est en pleine évolution. Un concept qui va

Plus en détail

Alphabétisation et formation de base. Directives : Sondage sur la satisfaction des apprenantes et des apprenants à la fin de l année 2011-2012

Alphabétisation et formation de base. Directives : Sondage sur la satisfaction des apprenantes et des apprenants à la fin de l année 2011-2012 Alphabétisation et formation de base Directives : Sondage sur la satisfaction des apprenantes et des apprenants à la fin de l année 2011-2012 À quoi sert le sondage sur la satisfaction des apprenantes

Plus en détail

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ COMMUNAUTAIRE ET DES SERVICES CORRECTIONNELS 4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées (Suivi de la section 3.09 du Rapport annuel

Plus en détail

Décision de radiodiffusion CRTC 2013-736

Décision de radiodiffusion CRTC 2013-736 Décision de radiodiffusion CRTC 2013-736 Version PDF Référence au processus : Demande de la Partie 1 affichée le 12 août 2013 Ottawa, le 19 décembre 2013 0859291 B.C. Ltd. Victoria (Colombie-Britannique)

Plus en détail

PLAN D ACCESSIBILITÉ PLURIANNUEL

PLAN D ACCESSIBILITÉ PLURIANNUEL PLAN D ACCESSIBILITÉ PLURIANNUEL Le plan d accessibilité pluriannuel d Assurance LAWPRO MD1 décrit les politiques et mesures qu Assurance LAWPRO mettra en œuvre pour offrir des services inclusifs et accessibles

Plus en détail

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ANNEXE 6 Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ÉQUIPE DE PRODUCTION Responsabilité et coordination Nom Titre Organisation

Plus en détail

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de santé globale du personnel COTE : DG 2013-02 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration le 26 février 2013 EN VIGUEUR LE : 26 février 2013 RESPONSABLE

Plus en détail

Réalisez votre audit interne et préparez-vous à l audit externe

Réalisez votre audit interne et préparez-vous à l audit externe ÉTAPE 14I Réalisez votre audit interne et préparez-vous à l audit externe Cette étape remplit une exigence de l article 4.2 de la norme. Exigences de la norme (article 4.2).1 Réalisez votre audit interne

Plus en détail

APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge

APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge But L objectif du module est de présenter les principes fondamentaux et les étapes des enquêtes sur et de la gestion des éclosions. Le matériel d apprentissage

Plus en détail

Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec

Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec Opinion de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Plus en détail

Système de gestion des inscriptions en ligne pour les Expo-sciences du Québec

Système de gestion des inscriptions en ligne pour les Expo-sciences du Québec Système de gestion des inscriptions en ligne pour les Expo-sciences du Québec Guide des étapes à suivre pour l inscription en ligne pour un projet SOLO. Bienvenue au système de gestion des inscriptions

Plus en détail

Stratégie pour le don d organes et de tissus

Stratégie pour le don d organes et de tissus Stratégie pour le don d organes et de tissus Ministère de la Santé Mai 2015 Ministère de la Santé Stratégie pour le don d organes et de tissus Publié par : Ministère de la Santé Province du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Vous souhaitez commencer à mettre en œuvre une formation en CE, mais vous

Plus en détail

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Résumé du rapport Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Numéro de contrat : 90030-121581/001/CY Contrat attribué le : 2013-01-18 Préparé pour : Office national

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU YUKON

GOUVERNEMENT DU YUKON GOUVERNEMENT DU YUKON Politique 1.7 MANUEL D ADMINISTRATION GÉNÉRALE VOLUME 1 : POLITIQUES MINISTÉRIELLES GÉNÉRALES TITRE : POLITIQUE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS ENTRÉE EN VIGUEUR: 12 mai 1994 DERNIÈRE

Plus en détail

Introduction. Aperçu de la Loi

Introduction. Aperçu de la Loi Avis de projet de modification du Règlement 329/04 pris en application de la Loi de 2004 sur la protection des renseignements personnels sur la santé précisant le pouvoir de Cybersanté Ontario, à titre

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI)

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) COMMUNIQUÉ 14-COM-002 14 juillet 2014 Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) L Association des superviseurs prudentiels des caisses (ASPC) a créé un groupe

Plus en détail

Présentation de l indicateur de mesure de satisfaction des patients hospitalisés Dossier de presse Jeudi 4 novembre 2010

Présentation de l indicateur de mesure de satisfaction des patients hospitalisés Dossier de presse Jeudi 4 novembre 2010 Présentation de l indicateur de mesure de satisfaction des patients hospitalisés Dossier de presse Jeudi 4 novembre 2010 Contact presse : Ministère de la Santé et des Sports - 01 40 56 40 14 Sommaire I.

Plus en détail

Le début de ce(s) traitement(s) consiste à developper un plan de traitement avec des objectifs de traitement clairement définis.

Le début de ce(s) traitement(s) consiste à developper un plan de traitement avec des objectifs de traitement clairement définis. Article 7 : spécifications de la participation au projet pilote 1. Objectifs Une équipe mobile sera créée. Cette équipe sera créée par une collaboration entre une ou plusieurs initiatives de coordination

Plus en détail

Évaluation des activités de surveillance des octrois du CRSNG/CRSH Réponses de la gestion (plan d action)

Évaluation des activités de surveillance des octrois du CRSNG/CRSH Réponses de la gestion (plan d action) Réponses de la gestion complétées par: Carole Crête-Robidoux En date du: 9 juillet 2004 Observations sur les politiques, procédures et pratiques utilisées pour les activités de surveillance des octrois,

Plus en détail

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011 RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DU 30 SEPTEMBRE 2011 D'APPROBATION DU CVÉ : 26/02/2009 1. Réévaluer la Politique d intervention (PI) de manière à clarifier ses objectifs; à modifier des éléments pour

Plus en détail

La cybersécurité dans les petits cabinets comptables

La cybersécurité dans les petits cabinets comptables La cybersécurité dans les petits cabinets comptables VISER DE MEILLEURES PRATIQUES ET MESURES DE PROTECTION Prêter attention à la sécurité informationnelle CPA Canada a récemment fait appel à Nielsen pour

Plus en détail

Processus de clôture des états financiers Rapport d audit Rapport n o 3/14 26 août 2014

Processus de clôture des états financiers Rapport d audit Rapport n o 3/14 26 août 2014 Diffusion : Processus de clôture des états financiers Rapport d audit Rapport n o 3/14 26 août 2014 Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction financière

Plus en détail

19-01-2012. Faire un «X» dans la case. Entente. Entente de rendement ministère- RLISS (ERMR) ANNÉE :

19-01-2012. Faire un «X» dans la case. Entente. Entente de rendement ministère- RLISS (ERMR) ANNÉE : NOM DE L INDICATEUR RNI PRÉVENTION DES INFECTIONS DES PLAIES OPÉRATOIRES NUMÉRO D IDENTIFICATION DE L INDICATEUR RNI 92 DATE DE LA DERNIÈRE RÉVISION (JJ-MM-AAAA) 19-01-2012 DESCRIPTION DE L INDICATEUR

Plus en détail

Analyse du sondage sur la satisfaction des proches (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage sur la satisfaction des proches (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carole Vaillancourt Analyse du sondage sur la satisfaction (2012) et cibles d amélioration Document adopté par le comité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce document présente les

Plus en détail

Réglementation sur les normes d accessibilité intégrée - Plan d accessibilité pluriannuel

Réglementation sur les normes d accessibilité intégrée - Plan d accessibilité pluriannuel Partie 1 - Exigences générales - Section 3 normes d accessibilité intégrée - Plan d accessibilité pluriannuel Section 3 3.1 Établir des politiques d accessibilité 3.2 - Énoncé sur l engagement organisationnel

Plus en détail

QMS-QUA-03 Mesures correctives et préventives

QMS-QUA-03 Mesures correctives et préventives 1 Domaine et application 1.1 Objectif QMS-QUA-03 Mesures correctives et préventives Fournir une méthode efficace et uniforme d aborder les problèmes, les plaintes, les suggestions et les anomalies concernant

Plus en détail

LES AUDITS EN OBSTETRIQUE PRESENTATION DES OUTILS D AUDIT DES DECES MATERNELS

LES AUDITS EN OBSTETRIQUE PRESENTATION DES OUTILS D AUDIT DES DECES MATERNELS Diplôme Inter Universitaire de Soins Obstétricaux et Néonatals d Urgence SONU LES AUDITS EN OBSTETRIQUE PRESENTATION DES OUTILS D AUDIT DES DECES MATERNELS Pr. R. X. PERRIN COTONOU Objectifs d Apprentissage

Plus en détail

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013 Vérification des pratiques de gestion du Secteur du dirigeant principal des finances () 1. Le dirigeant principal des finances () doit s assurer qu on dispose d une vue consolidée et intégrée des structures

Plus en détail

Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux

Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux Le sondage Merci pour votre opinion C est notre deuxième sondage à l intention des consultants (le premier

Plus en détail

Les Français et le découvert bancaire

Les Français et le découvert bancaire Les Français et le découvert bancaire Octobre 2014 Contacts Presse : Héloïse Guillet / 01 75 43 33 82 / heloise@lanouvelle-agence.com Sommaire Méthodologie de l étude Sondage complémentaire de l étude

Plus en détail

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Groupe de travail sur les normes en matière de sondage Avril 2011 Les opinions exprimées dans le présent document ne doivent

Plus en détail

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité Université d Ottawa Avis de non-responsabilité Ce document comporte des renseignements généraux fournis seulement à titre d information et peut être modifié sans préavis. Il ne remplace aucunement les

Plus en détail

ÉCOLOGISATION DES OPÉRATIONS GOUVERNEMENTALES

ÉCOLOGISATION DES OPÉRATIONS GOUVERNEMENTALES APERÇU ÉCOLOGISATION DES OPÉRATIONS GOUVERNEMENTALES Le tableau supplémentaire sur l écologisation des opérations gouvernementales (EOG) s adresse aux ministères et organismes assujettis à la Loi fédérale

Plus en détail

Leçons tirées et orientation future

Leçons tirées et orientation future Leçons tirées et orientation future Le programme d apprentissage en ligne au sein de l O.P.P. Le système de gestion de l apprentissage (SGA) de l O.P.P. a été mis en place en 2007-2008 afin d assurer le

Plus en détail

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e.

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e. Le pôle démocratie locale : Eric TAVER Adjoint au Maire chargé des questions relatives à la démocratie locale et aux Conseils de quartier erictaver@parisfr Charlotte DEBOEUF Chargée de mission Sécurité,

Plus en détail

COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION ET D ÉVALUATION (CVÉ) DU 27 JUIN 2008

COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION ET D ÉVALUATION (CVÉ) DU 27 JUIN 2008 PRATIQUES MINISTÉRIELLES CONCERNANT LES VOYAGES (200501) DATE D APPROBATION DU CVÉ: 30/03/2007 DIRIGEANT PRINCIPAL DES FINANCES DIRECTION GENERALE FINANCES 1. Le dirigeant principal des finances, de régionaux,

Plus en détail

Texte du Fonctionnement de La C.I. Idf. Texte Validé lors des Plénières du 26/11/2014 et 06/12/2014

Texte du Fonctionnement de La C.I. Idf. Texte Validé lors des Plénières du 26/11/2014 et 06/12/2014 Texte du Fonctionnement de La C.I. Idf Texte Validé lors des Plénières du 26/11/2014 et 06/12/2014 Table des matières 1 Fonctionnement Général de la C.I. Idf 1 2 Le fonctionnement des groupes de travail

Plus en détail

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du conseil d administration 1

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du conseil d administration 1 1 1. OBJET (1) Les membres du conseil d administration ont le devoir de surveiller la gestion des affaires tant commerciales qu internes de la Banque CIBC. Le conseil d administration donne, à la fois

Plus en détail

Développement et assurance de la qualité au sein des Ecoles européennes

Développement et assurance de la qualité au sein des Ecoles européennes Schola Europaea Bureau du Secrétaire général Réf. : 2000-D-264-fr-2 Orig. : EN Développement et assurance de la qualité au sein des Ecoles européennes Document approuvé par le Conseil supérieur des Ecoles

Plus en détail

Plan de communication

Plan de communication Implantation de Le 10 octobre Implantation de DESCRIPTION DU PROJET Récemment, le Conseil supérieur de la langue française de Paris et l Académie française ont corrigé quelques irrégularités dans la langue

Plus en détail

Comme les années précédentes, Belnet a mené une enquête de satisfaction auprès des organisations connectées à son réseau

Comme les années précédentes, Belnet a mené une enquête de satisfaction auprès des organisations connectées à son réseau Comme les années précédentes, Belnet a mené une enquête de satisfaction auprès des organisations connectées à son réseau afin d évaluer leur niveau de satisfaction. En 2013, l enquête a été effectuée par

Plus en détail

La Société Canadian Tire Limitée Plan d accessibilité pluriannuel

La Société Canadian Tire Limitée Plan d accessibilité pluriannuel La Société Canadian Tire Limitée Plan d accessibilité pluriannuel Qui est Canadian Tire? Aux fins du présent plan d accessibilité, «Canadian Tire» signifie La Société Canadian Tire Limitée et sa famille

Plus en détail

Suivi de la vérification interne : Contrat de maintenance de l Airbus

Suivi de la vérification interne : Contrat de maintenance de l Airbus Revu par le CS Ex conformément à la Loi sur l accès à l information (LAI). Renseignements NON CLASSIFIÉS. Contrat de maintenance de l Airbus Décembre 2008 7053-64-2 (CS Ex) Chef Service d examen PROTÉGÉ

Plus en détail

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen?

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Un comité sur les locaux à bureaux composé de plusieurs membres du Conseil exécutif national a été mis sur pied. Des représentants de la gestion

Plus en détail

Approbation du modèle de tarification applicable à la réglementation des marchés de titres de créance

Approbation du modèle de tarification applicable à la réglementation des marchés de titres de créance Avis administratif Avis d approbation Destinataires à l interne: Finances Haute direction Personne-ressource : Keith Persaud Premier vice-président aux finances et à l administration 416 865-3022 kpersaud@iiroc.ca

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation.

Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation. Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation. Vous devez revoir votre rapport sur votre régime de capitalisation au moins une fois par année afin de vous assurer que celui-ci reflète

Plus en détail

Grille «Identito-vigilance» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013

Grille «Identito-vigilance» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013 Grille «Identito-vigilance» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013 Les questions sont rés en différentes rubriques se rapportant au thème identito-vigilance. Il est prévu que les différents

Plus en détail

Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action

Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance Comité provincial d examen des bulletins scolaires Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action Aout 2014 Vue d ensemble des

Plus en détail

Méthodologie de la notation des fonds d Épargne Salariale

Méthodologie de la notation des fonds d Épargne Salariale Méthodologie de la notation des fonds d Épargne Salariale Contenu Introduction... 3 Résumé de la méthodologie... 3 Définition de la population... 4 Exclusions permanentes... 4 Exclusions provisoires...

Plus en détail

Le tableau de bord proposé par le MSSS: perspectives et enjeux

Le tableau de bord proposé par le MSSS: perspectives et enjeux Le tableau de bord proposé par le MSSS: perspectives et enjeux Madeleine Tremblay Direction de la protection Direction générale de santé publique 20 novembre 2008 1 Le tableau de bord en prévention et

Plus en détail

Plan d accessibilité

Plan d accessibilité Plan d accessibilité Le Règlement sur les Normes d accessibilité intégrées (R) en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario (LAPHO) exige que Hunter Douglas Canada

Plus en détail

Plan d action DE développement durable 2014-2015. de l Administration portuaire de Québec

Plan d action DE développement durable 2014-2015. de l Administration portuaire de Québec Plan d action DE développement durable 2014-2015 de l Administration portuaire de Québec 1 Plan d action DE développement durable 2014-2015 L Administration portuaire de Québec (APQ) publie son premier

Plus en détail

Dans une séquence de mise en œuvre de compétences, les heures réalisées en milieu de travail s ajoutent en totalité à la durée du programme d études.

Dans une séquence de mise en œuvre de compétences, les heures réalisées en milieu de travail s ajoutent en totalité à la durée du programme d études. LA SÉQUENCE DE MISE EN ŒUVRE DE COMPÉTENCES EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES VISE L APPLICATION, DANS L EXERCICE DE LA FONCTION DE TRAVAIL, D UNE OU DE PLUSIEURS COMPÉTENCES OU ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES DU PROGRAMME

Plus en détail

Société financière de la Nef 30/09/2013

Société financière de la Nef 30/09/2013 POLITIQUE DE TRAITEMENT ET DE SUIVI DES RECLAMATIONS CLIENTS Société financière de la Nef 30/09/2013 1 Introduction Cette politique de La Société financière de la Nef décrit le circuit de traitement de

Plus en détail

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Veuillez noter que l analyse des besoins vous permet de déterminer les lacunes dans les compétences particulières, les aspects à améliorer

Plus en détail

GESTION DU PLAN D INTERVENTION

GESTION DU PLAN D INTERVENTION GESTION DU PLAN D INTERVENTION 1. ENCADREMENTS LÉGAUX ET CADRES DE RÉFÉRENCE - Loi sur l instruction publique (LIP) - Une école adaptée à tous ses élèves : Politique de l adaptation scolaire (MELS) - Organisation

Plus en détail