Poker. A rendre pour le 25 avril

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Poker. A rendre pour le 25 avril"

Transcription

1 Poker A rendre pour le 25 avril 0 Avant propos 0.1 Notation Les parties sans * sont obligatoires (ne rendez pas un projet qui ne contient pas toutes les fonctions sans *). Celles avec (*) sont moins faciles mais restent tout à fait faisables. Vous devez les faire si vous voulez obtenir la moyenne. Celles avec (**) sont difficiles et nécessitent de passer du temps dessus, mais vous avez normalement le niveau pour les faire. Les parties notées (***) sont très difficiles. Elles nécessitent un certain temps de réflexion et sont facultatives (Une bonne note peut être obtenue sans les faire). Les parties notées (****) sont au-delà du niveau attendu. Elles vous permettent de voir les différentes pistes permettant d aller plus loin. Mais en y passant du temps, vous devez pouvoir réussir à les faire. Les parties notées (*****) sont très au-delà du niveau attendu. Elles sont peu guidées et nécessitent une grosse réflexion personnelle. Elles ne sont à faire que si vous n avez pas eu de mal avec les questions précédentes. Les parties notées ( ) indiquent qu elles nécessitent d utiliser des outils qui ne sont pas au programme du cours. Elles ne sont pas nécessairement dures mais nécessitent de se documenter par soi-même, et sont donc facultatives. 0.2 Travail à plusieurs Vous pouvez travailler seul ou à deux. Si vous travaillez à deux, un meilleur résultat sera attendu. Si vous travaillez à deux et que vous vous répartissez le travail, indiquez sous chaque fonction si elle a été réalisée individuellement, et si oui, par qui. 0.3 Recommandation Commentez bien votre code. Indentez le code. Organisez votre code en fonction : Bien que l énoncé guide la construction du programme en le découpant déjà en fonctions (surtout dans les premières parties), n hésitez pas à redécouper des parties en plusieurs fonctions plus petites si le besoin s en fait sentir. Évitez au possible les variables globales. Les variables globales doivent être réservées aux informations nécessaires dans une grande partie du code en lecture, et qu on ne modifie jamais après leur première instanciation. A part ces cas très particuliers, n utilisez que des variables locales. Testez vos fonctions au fur et à mesure. N attendez pas la fin pour débugger votre code. Rendez un projet compilable et fonctionnel. Si certaines fonctions ne fonctionnent pas, indiquez-le clairement. Il vaut toujours mieux faire peu de fonctions qui marchent que beaucoup de fonctions qui ne marchent pas. Lorsque vous êtes perdu face à vos structures, faites un schéma des structures utilisées. Vous pouvez le rendre avec votre projet. 1

2 0.4 Rendu Envoyez votre code par mail dans une archive contenant votre/vos nom(s), le ou les fichiers de code (le code doit être compilable), un schéma des structures utilisées, un document texte indiquant si nécessaire comment votre programme doit être utilisé et quelles sont ses limites (quels sont les fonctions que vous avez eu le temps de coder et quels sont celles que vous n avez pas faites), un ou plusieurs fichier jeu que votre programme est capable d utiliser, et plusieurs exemples de code exécuté (Un copier-coller de ce que contient la console). Le sujet du mail doit contenir le nom de votre groupe. Le mail doit être envoyé à 0.5 Plan de travail Le but de ce TP noté est de faire un programme capable de jouer à une variante simplifiée de poker fermé. Dans cette version, chaque joueur a une main de 5 cartes. Nous allons commencer par une version simplifiée au maximum où chaque tour se déroule comme suit : Chaque joueur paye une mise de départ de 10.. Chaque joueur reçoit ses cinq cartes. Chaque joueur choisit simultanément si il se couche, ou si il mise 100 pour voir. Si les deux joueurs ont payé pour voir, ils montrent leurs cartes. Celui qui a la meilleure main ramasse la mise. Si un seul des joueurs a payé, il ramasse les mises. Si aucun des deux joueurs n a payé, leurs mises initiales de 10 leur sont rendues. La partie s arrête quand un joueur n a plus assez d argent (110) pour finir un tour. Les règles vont ensuite évoluer petit à petit tout au long du TP pour finir sur un jeu un peu plus intéressant. 0.6 Structures et Variables Voilà la structure principale que l on va manipuler : struct Carte{ int valeur; //1 à 13 int couleur; //1 à 4 Elle va nous servir pour construire les structures : struct Pioche{ struct Carte paquet[52]; int taille; //Nombre de cartes restant dans la pioche struct Joueur { struct Carte main[5]; int argent; 1 Les fonction de base Coder ces fonctions : void affichermain(carte c) qui affiche une carte. void affichermain(carte main[5]) qui affiche les cartes d une main. Pioche generepioche() qui renvoie une pioche contenant les 52 cartes (*). Pioche melangepioche(struct Pioche p) qui prend en paramètre une pioche et renvoie une pioche mélangée aléatoirement. (* ) Carte * generemain(struct Pioche * p) qui prend en paramètre une pioche, renvoie une main de 5 cartes, et les enlève de la pioche. 2

3 2 Combinaison dans une main 2.1 Carte la plus forte Faites une fonction qui renvoie le rang de la carte la plus forte de la main. 2.2 Carte identique Faites une fonction qui prend en paramètre une main et un entier représentant une valeur et renvoie le nombre de cartes de cette valeur dans la main. 2.3 Couleur Faites une fonction qui prend en paramètre une main et renvoie vrai si les 5 cartes sont de la même couleur. 2.4 Suite (*) Faites une fonction qui prend en paramètre une main et renvoie vrai si les 5 valeurs se suivent. 2.5 Combinaison dans une main (**) En utilisant les trois fonctions précédentes, faites une fonction qui prend en paramètre une main et renvoie un entier différent pour chaque combinaison (rien, paire, double paire, brelan, suite, couleur, main pleine, carré, Quinte flush). 2.6 La main la plus forte (**) Faites une fonction qui prend en entrée deux mains, et qui renvoie 1 si la première est plus forte que la deuxième, 0 sinon. Dans le cas où les deux mains contiennent une combinaison équivalente, on part du principe que c est la carte la plus forte qui gagne. On ne traitera pas les cas d égalité plus complexes. 3 interface 3.1 affichage Faites une fonction qui affiche la main du joueur, l argent qui lui reste, l argent qu il reste à son adversaire et lui demande si il veut miser ou se coucher. 3.2 jeu (* ) En utilisant les fonctions codées jusque là, construisez un programme capable de faire jouer un joueur contre une intelligence artificielle qui choisit aléatoirement de miser ou de se coucher, et qui relance des tours jusqu à ce qu un des deux joueurs ait moins de Les probabilités 4.1 Probabilités de victoire (**) Les probabilités de victoire au poker ne sont pas si faciles à calculer. Nous allons utiliser une solution un peu brutale qui consiste à générer toutes les mains possibles de l adversaire pour regarder le nombre de mains de puissance inférieure à la main courante. Faites une fonction qui prend en paramètre une pioche, une main, et renvoie une probabilité de victoire pour la main donnée en paramètre. 4.2 Première intelligence artificielle (**) Remplacez votre intelligence artificielle par une qui choisit de miser lorsque sa probabilité de victoire est supérieure à 50%. 3

4 5 Jeu à décision désynchronisée et apprentissage automatique Les règles proposées dans leur version simple posent un problème majeur : Les deux joueurs prennent leur décision de miser ou se coucher simultanément. Or, si cela est facile à émuler sur un programme, c est un peu moins facile en réalité. C est pour cela que dans la plupart des variantes de Poker, les joueurs misent les uns après les autres. Nous allons donc modifier le jeu pour que les joueurs misent l un après l autre. Un des deux joueurs va être considéré comme le donneur et va choisir de miser ou se coucher. Ensuite, le deuxième joueur va faire le même choix, mais en ayant connaissance du choix du premier. A chaque tour, l ordre de choix est inversé. 5.1 Changement de l interface (*) Faites évoluer votre programme pour tenir compte du changement de règles. 5.2 Apprentissage automatique (***) Lorsqu elle parle en premier, l intelligence artificielle n a pas besoin de changement, elle peut se contenter de jouer en fonction des probabilités. Mais lorsqu elle parle en deuxième, elle doit tenir compte du choix du premier joueur. Si le premier joueur s est couché, l IA doit choisir de miser. Si il ne s est pas couché, elle doit en tenir compte dans ses probabilités. L intelligence artificielle va donc mémoriser dans des tableaux (appelés victoire et défaite) le nombre de victoires et de défaites en fonction de la probabilité de victoire de sa main. Par exemple, si l intelligence artificielle perd une partie où elle estimait avoir 54% de victoire, elle va ajouter 1 au tableau contenant le nombre de défaites par probabilité dans toutes les cases inférieure ou égale à 54. Si elle estimait avoir 60% de chance de gagner et qu elle gagne, elle va ajouter 1 dans toutes les cases supérieur ou égal à 60 dans le tableau de victoire. 5.3 Utilisation de l apprentissage (***) Au fur et à mesure que les tableaux se remplissent, l IA peut les utiliser pour choisir de miser ou non. Elle possède donc une probabilité mathématique de gagner (calculé par la fonction proposé en partie 4.1 ) que l on va appeler PM, et une probabilité acquise au cours de l expérience, calculé pour une probabilité mathématique avec la formule : victoire[pm]+1/(victoire[pm]+defaite[pm]+2). Faites évoluer votre IA pour qu elle décide de miser ou se coucher en utilisant ces deux mesures. 6 Jeu avec relance Dans la plupart des variantes du Poker, les joueurs n ont pas une mise imposée mais peuvent miser ce qu ils veulent. De plus, ils peuvent choisir de ne pas se contenter de suivre (mettre la mise demandé par le premier joueur qui a misé), mais de relancer (miser plus, et forcer ainsi tous les joueurs à s aligner sur sa mise). Les cartes ne sont donc montrées que lorsque les deux joueurs ont misé la même somme. 6.1 Changement de l interface (*) Faites évoluer votre programme pour tenir compte du changement de règles. 6.2 Apprentissage automatique ( V2) (****) L idée est de garder la même stratégie que dans la partie précédente, mais en tenant compte de la taille de la mise. Il faut donc faire deux tableaux à deux dimensions qui contiennent le nombre de victoires et de défaites en fonction de la probabilité mathématique et de la mise de l adversaire. Vous devez discrétiser la mise, choisissez donc bien la taille de votre tableau. Si vous faites un tableau trop petit, votre information sera peu précise. Si le tableau est trop grand, vous mettrez plus de temps pour avoir une probabilité fiable pour chaque case. 6.3 Utilisation de l apprentissage ( V2) (****) Comme dans la partie précédente, vous devez modifier votre IA pour qu elle utilise les tableaux construits pour choisir si elle se couche ou non. Vous devez aussi lui faire choisir la taille de la mise en fonction de sa probabilité de victoire. 4

5 7 Jouer pour apprendre Lorsqu un joueur joue au Poker, il ne cherche pas juste à jouer de la manière la plus intéressante sur un coup donné, il cherche aussi à obtenir de l information sur la façon de jouer de son adversaire et ainsi pouvoir prendre de meilleures décisions dans les tours suivants. Il faut donc tenir compte de cette stratégie pour la confection de votre IA. 7.1 Optimisation de l apprentissage (*****) Prenez en compte ce paramètre de la connaissance que le programme a de son adversaire pour choisir comment jouer, de façon à lui permettre de remplir les zones les plus vides du tableau (celles où les probabilités sont donc les moins fiables). 7.2 Enregistrement des données apprises (***** ) Votre intelligence artificielle apprend des données à chaque partie qui correspondent à la façon de jouer de son adversaire. Mais ces données apprises peuvent aussi lui être utiles face à d autres adversaires, surtout en début de partie, lorsqu elle ne connaît pas encore le profil de cet adversaire. Faites une fonction qui stocke dans un fichier texte les données acquises au cours d une partie, et une autre qui charge ses données au lancement du programme, puis modifier l IA pour qu elle utilise ces données. 8 Changement de cartes (*****) Dans une vraie partie de Poker fermé à 5 cartes, les joueurs peuvent changer des cartes. org/wiki/poker_ferm%c3%a9 Modifiez votre interface et votre intelligence artificielle pour tenir compte de ce point de règle. 5

POKER ET PROBABILITÉ

POKER ET PROBABILITÉ POKER ET PROBABILITÉ Le poker est un jeu de cartes où la chance intervient mais derrière la chance il y a aussi des mathématiques et plus précisément des probabilités, voici une copie d'écran d'une main

Plus en détail

Canevas théoriques du projet sur le poker Partie A

Canevas théoriques du projet sur le poker Partie A Partie A Dans une partie de poker, particulièrement au Texas Hold em Limit, il est possible d effectuer certains calculs permettant de prendre la meilleure décision. Quelques-uns de ces calculs sont basés

Plus en détail

Dossier projet isn 2015 par Victor Gregoire

Dossier projet isn 2015 par Victor Gregoire Dossier projet isn 2015 par Victor Gregoire Plan: I) But du projet: créer un jeu de blackjack fonctionnel et le poster sur une page web mise en ligne. Le jeu sera developpé en C++ a l'aide de code blocks.

Plus en détail

Les règles de base du poker :

Les règles de base du poker : Les règles de base du poker : LES RÈGLES DE BASE DU POKER :... 1 A propos du poker...2 Comment jouer?...3 Essayez le poker dés maintenant... 5 Le classement des cartes au poker...6 Classement des Cartes...

Plus en détail

Analyse Combinatoire

Analyse Combinatoire Analyse Combinatoire 1) Équipes On dispose d un groupe de cinq personnes. a) Combien d équipes de trois personnes peut-on former? b) Combien d équipes avec un chef, un sous-chef et un adjoint? c) Combien

Plus en détail

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 éducalgo Manuel d utilisation 26 juin 2011 Table des matières 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 2 Comment écrire un algorithme? 3 2.1 Avec quoi écrit-on? Avec les boutons d écriture........

Plus en détail

Probabilités. Une urne contient 3 billes vertes et 5 billes rouges toutes indiscernables au toucher.

Probabilités. Une urne contient 3 billes vertes et 5 billes rouges toutes indiscernables au toucher. Lycée Jean Bart PCSI Année 2013-2014 17 février 2014 Probabilités Probabilités basiques Exercice 1. Vous savez bien qu un octet est une suite de huit chiffres pris dans l ensemble {0; 1}. Par exemple 01001110

Plus en détail

YANN ROUDAUT - Professeur de l Ecole Française de Poker - roudaut@ecolefrancaisedepoker.fr - 06 28 76 48 93

YANN ROUDAUT - Professeur de l Ecole Française de Poker - roudaut@ecolefrancaisedepoker.fr - 06 28 76 48 93 MODULE LES MATHEMATIQUES DU POKER Probabilités et Notions de Cotes - Partie 1 YANN ROUDAUT - Professeur de l Ecole Française de Poker - roudaut@ecolefrancaisedepoker.fr - 06 28 76 48 93 A/ POKER ET MATHEMATIQUES

Plus en détail

Jeux mathématiques en maternelle. Activités clés. Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF)

Jeux mathématiques en maternelle. Activités clés. Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF) Activités clés NIVEAU : PS/MS Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF) Compétences Construire les premiers nombres dans leur aspect cardinal Construire des collections équipotentes Situation

Plus en détail

S initier aux probabilités simples «Un jeu de cartes inédit»

S initier aux probabilités simples «Un jeu de cartes inédit» «Un jeu de cartes inédit» 29-31 Niveau 3 Entraînement 1 Objectifs S entraîner à estimer une probabilité par déduction. Applications (exemples) En classe : tout ce qui réclame une lecture attentive d une

Plus en détail

Présentation du langage et premières fonctions

Présentation du langage et premières fonctions 1 Présentation de l interface logicielle Si les langages de haut niveau sont nombreux, nous allons travaillé cette année avec le langage Python, un langage de programmation très en vue sur internet en

Plus en détail

MATH0062-1 ELEMENTS DU CALCUL DES PROBABILITES

MATH0062-1 ELEMENTS DU CALCUL DES PROBABILITES MATH0062-1 ELEMENTS DU CALCUL DES PROBABILITES REPETITIONS et PROJETS : INTRODUCTION F. Van Lishout (Février 2015) Pourquoi ce cours? Sciences appliquées Modélisation parfaite vs monde réel Comment réussir

Plus en détail

Probabilités. I - Expérience aléatoire. II - Evénements

Probabilités. I - Expérience aléatoire. II - Evénements Probabilités Voici le premier cours de probabilités de votre vie. N avez-vous jamais eut envie de comprendre les règles des grands joueurs de poker et de les battre en calculant les probabilités d avoir

Plus en détail

Le Seven Card Stud. Club Poker 78

Le Seven Card Stud. Club Poker 78 Club Poker 78 Juin 2013 Introduction Le Seven Card Stud est une variante de poker née aux USA, au milieu du XIXe siècle. À partir des années 1930, ce jeu devient la variante la plus populaire dans les

Plus en détail

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile Dans ce TP, vous apprendrez à définir le type abstrait Pile, à le programmer en Java à l aide d une interface

Plus en détail

Les structures. Chapitre 3

Les structures. Chapitre 3 Chapitre 3 Les structures Nous continuons notre étude des structures de données qui sont prédéfinies dans la plupart des langages informatiques. La structure de tableau permet de regrouper un certain nombre

Plus en détail

All in Lorsqu un joueur n est plus en mesure de miser l entier du montant exigé, il est qualifié de «All in».

All in Lorsqu un joueur n est plus en mesure de miser l entier du montant exigé, il est qualifié de «All in». LEXIQUE DU POKER All in Lorsqu un joueur n est plus en mesure de miser l entier du montant exigé, il est qualifié de «All in». Ante Mise initiale obligatoire dont tous les joueurs doivent s acquitter avant

Plus en détail

Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin

Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin 11 octobre 2014 2 Table des matières 1 Introduction 5 2 Bases de la programmation en C++ 7 3 Les types composés 9 3.1 Les tableaux.............................

Plus en détail

Temps forts départementaux. Le calcul au cycle 2 Technique opératoire La soustraction

Temps forts départementaux. Le calcul au cycle 2 Technique opératoire La soustraction Temps forts départementaux Le calcul au cycle 2 Technique opératoire La soustraction Calcul au cycle 2 La soustraction fait partie du champ opératoire additif D un point de vue strictement mathématique,

Plus en détail

TP, première séquence d exercices.

TP, première séquence d exercices. TP, première séquence d exercices. Benoît Valiron benoit.valiron@lipn.univ-paris13.fr 7 novembre 2010 Introduction Vous écrirez les réponses aux questions courtes sur une feuille à rendre à la fin de la

Plus en détail

Feuille d exercices 2 : Espaces probabilisés

Feuille d exercices 2 : Espaces probabilisés Feuille d exercices 2 : Espaces probabilisés Cours de Licence 2 Année 07/08 1 Espaces de probabilité Exercice 1.1 (Une inégalité). Montrer que P (A B) min(p (A), P (B)) Exercice 1.2 (Alphabet). On a un

Plus en détail

Voilà en effet le genre de situations classiques et très inconfortables dans lequel le joueur de poker se retrouve bien souvent.

Voilà en effet le genre de situations classiques et très inconfortables dans lequel le joueur de poker se retrouve bien souvent. Les 50 meilleurs mains du Texas Hold'em Ce guide vous est offert par Bet-poker.info et Live Poker Magazine Vous avez intégré les règles du Texas Hold em exposés dans notre premier numéro, parfait. Passons

Plus en détail

Le langage C. Séance n 4

Le langage C. Séance n 4 Université Paris-Sud 11 Institut de Formation des Ingénieurs Remise à niveau INFORMATIQUE Année 2007-2008 Travaux pratiques d informatique Le langage C Séance n 4 But : Vous devez maîtriser à la fin de

Plus en détail

REGLEMENT DES JEUX PARTOUCHE IMAGES (Serveur vocal et Internet)

REGLEMENT DES JEUX PARTOUCHE IMAGES (Serveur vocal et Internet) REGLEMENT DES JEUX PARTOUCHE IMAGES (Serveur vocal et Internet) Le présent règlement remplacent, à compter du 24 juillet 2013, le précédent règlement Jeux PARTOUCHE IMAGES déposées en l étude de Maître

Plus en détail

IV- Comment fonctionne un ordinateur?

IV- Comment fonctionne un ordinateur? 1 IV- Comment fonctionne un ordinateur? L ordinateur est une alliance du hardware (le matériel) et du software (les logiciels). Jusqu à présent, nous avons surtout vu l aspect «matériel», avec les interactions

Plus en détail

Contenu et préparation

Contenu et préparation Une palpitante chasse aux cartes à grands coups de dés Pour 2 à 6 experts en moutons à partir de 10 ans Depuis qu on lui a offert les nouveaux ciseaux «Kicoup 2010», Jacques, le coiffeur du troupeau, est

Plus en détail

Licence Bio Informatique Année 2004-2005. Premiers pas. Exercice 1 Hello World parce qu il faut bien commencer par quelque chose...

Licence Bio Informatique Année 2004-2005. Premiers pas. Exercice 1 Hello World parce qu il faut bien commencer par quelque chose... Université Paris 7 Programmation Objet Licence Bio Informatique Année 2004-2005 TD n 1 - Correction Premiers pas Exercice 1 Hello World parce qu il faut bien commencer par quelque chose... 1. Enregistrez

Plus en détail

CALCUL DES PROBABILITES

CALCUL DES PROBABILITES CALCUL DES PROBABILITES Exemple On lance une pièce de monnaie une fois. Ensemble des événements élémentaires: E = pile, face. La chance pour obtenir pile vaut 50 %, pour obtenir face vaut aussi 50 %. Les

Plus en détail

BERNARD Arthur Compte-rendu de projet de Simulation Multi-agents : Le jeu du Texas Hold'Em

BERNARD Arthur Compte-rendu de projet de Simulation Multi-agents : Le jeu du Texas Hold'Em BERNARD Arthur Compte-rendu de projet de Simulation Multi-agents : Le jeu du Texas Hold'Em BERNARD Arthur 1/21 Introduction Ce rapport a pour but de présenter le résultat du projet de Simulation Multi-Agents.

Plus en détail

Utiliser Dev-C++ .1Installation de Dev-C++ Table des matières

Utiliser Dev-C++ .1Installation de Dev-C++ Table des matières Utiliser Dev-C++ Voici quelques explications sur l utilisation de Dev-C++, un excellent environnement de développement en C et C++ pour Windows qu on peut télécharger librement depuis le site www.bloodshed.net

Plus en détail

JEUX DE CASINO challenges possibles a partir de 10 ANS utilisation en intérieur

JEUX DE CASINO challenges possibles a partir de 10 ANS utilisation en intérieur Les Jeux de Casino se prêtent particulièrement bien à tous vos événements, tant en cocktail dinatoire qu en apéritif pour un dîner, et lorsque vous voulez que chacun de vos invités participe. Nous vous

Plus en détail

CONTENU MISE EN PLACE. 1. Placez le plateau de jeu au centre de la table.

CONTENU MISE EN PLACE. 1. Placez le plateau de jeu au centre de la table. TM Pour voir une vidéo explicative du jeu, visitez www.stratusgames.com INTRODUCTION BUT DU JEU Les habitants des villages entourant un volcan dormant vivaient heureux et en paix jusqu au jour où BADABOUM

Plus en détail

LES DECIMALES DE π BERNARD EGGER

LES DECIMALES DE π BERNARD EGGER LES DECIMALES DE π BERNARD EGGER La génération de suites de nombres pseudo aléatoires est un enjeu essentiel pour la simulation. Si comme le dit B Ycard dans le cours écrit pour le logiciel SEL, «Paradoxalement,

Plus en détail

Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre

Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre plein les poches. Problème : vous n êtes pas seul!

Plus en détail

I. Introduction aux fonctions : les fonctions standards

I. Introduction aux fonctions : les fonctions standards Chapitre 3 : Les fonctions en C++ I. Introduction aux fonctions : les fonctions standards A. Notion de Fonction Imaginons que dans un programme, vous ayez besoin de calculer une racine carrée. Rappelons

Plus en détail

Puissances d un nombre relatif

Puissances d un nombre relatif Puissances d un nombre relatif Activités 1. Puissances d un entier relatif 1. Diffusion d information (Activité avec un tableur) Stéphane vient d apprendre à 10h, la sortie d une nouvelle console de jeu.

Plus en détail

TD n o 8 - Domain Name System (DNS)

TD n o 8 - Domain Name System (DNS) IUT Montpellier - Architecture (DU) V. Poupet TD n o 8 - Domain Name System (DNS) Dans ce TD nous allons nous intéresser au fonctionnement du Domain Name System (DNS), puis pour illustrer son fonctionnement,

Plus en détail

REGLES POKER TEXAS HOLD EM NO LIMIT "CASH-GAME"

REGLES POKER TEXAS HOLD EM NO LIMIT CASH-GAME REGLES POKER TEXAS HOLD EM NO LIMIT "CASH-GAME" Casino Grand Cercle - Aix-les-Bains Objectifs Lister les différentes règles et conventions du Poker dans le cadre des activités de Croupier et de Floor Manager.

Plus en détail

Les nombres entiers. Durée suggérée: 3 semaines

Les nombres entiers. Durée suggérée: 3 semaines Les nombres entiers Durée suggérée: 3 semaines Aperçu du module Orientation et contexte Pourquoi est-ce important? Dans le présent module, les élèves multiplieront et diviseront des nombres entiers concrètement,

Plus en détail

Les Cartes et leur Valeur

Les Cartes et leur Valeur RÈGLES CANASTA Règle du Jeu de la Canasta Canasta est le nom d une combinaison de 7 cartes qui donne son nom à cette variante de Rami. Le but du Jeu: Le gagnant est le joueur qui est le premier à atteindre

Plus en détail

Introduction à la programmation Travaux pratiques: séance d introduction INFO0201-1

Introduction à la programmation Travaux pratiques: séance d introduction INFO0201-1 Introduction à la programmation Travaux pratiques: séance d introduction INFO0201-1 B. Baert & F. Ludewig Bruno.Baert@ulg.ac.be - F.Ludewig@ulg.ac.be Qu est-ce que la programmation? Programmer Ecrire un

Plus en détail

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation Université de Savoie Module ETRS711 Travaux pratiques Compression en codage de Huffman 1. Organisation du projet 1.1. Objectifs Le but de ce projet est d'écrire un programme permettant de compresser des

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

Exercices de dénombrement

Exercices de dénombrement Exercices de dénombrement Exercice En turbo Pascal, un entier relatif (type integer) est codé sur 6 bits. Cela signifie que l'on réserve 6 cases mémoires contenant des "0" ou des "" pour écrire un entier.

Plus en détail

Introduction CHAPITRE 1

Introduction CHAPITRE 1 CHAPITRE 1 Introduction Il existe des douzaines de livres de poker sur le marché qui sont dédiés à l apprentissage des aspects techniques du jeu. Ils traitent des mains à jouer, de la façon de les jouer,

Plus en détail

Exe Livret Animateur_Exe Livret Animateur 01/02/11 11:10 Page1

Exe Livret Animateur_Exe Livret Animateur 01/02/11 11:10 Page1 Exe Livret Animateur_Exe Livret Animateur 01/02/11 11:10 Page1 1 Exe Livret Animateur_Exe Livret Animateur 01/02/11 11:10 Page2 Estimez les produits, tournez la roue et tentez de remporter la vitrine!

Plus en détail

S initier aux probabilités simples «Question de chance!»

S initier aux probabilités simples «Question de chance!» «Question de chance!» 29-11 Niveau 1 Entraînement 1 Objectifs - S entraîner à activer la rapidité du balayage visuel. - Réactiver le comptage par addition jusqu à 20. - Développer le raisonnement relatif

Plus en détail

My Poker Manager Guide Utilisateur. Guide Utilisateur

My Poker Manager Guide Utilisateur. Guide Utilisateur «My Poker Manager» Guide Utilisateur Sommaire My Poker Manager Guide Utilisateur Sommaire... 2 My Poker Manager... 3 Tous les outils... 4 1 Système d alerte... 5 2 Composant de stacking ou pile de tables...

Plus en détail

Principes de mathématiques 12 SÉRIE DE PROBLÈMES. Septembre 2001. Student Assessment and Program Evaluation Branch

Principes de mathématiques 12 SÉRIE DE PROBLÈMES. Septembre 2001. Student Assessment and Program Evaluation Branch Principes de mathématiques 12 SÉRIE DE PROBLÈMES Septembre 2001 Student Assessment and Program Evaluation Branch REMERCIEMENTS Le Ministère de l Éducation tient à remercier chaleureusement les professionnels

Plus en détail

Cours numéro 5. Poker» cours de poker» côtes et probabilités

Cours numéro 5. Poker» cours de poker» côtes et probabilités Poker» cours de poker» côtes et probabilités Cours numéro 5 Les cotes sont essentielles au poker. Elles permettent de savoir s'il est rentable de rentrer dans un "coup" ou non. Il faut savoir manier les

Plus en détail

avec des nombres entiers

avec des nombres entiers Calculer avec des nombres entiers Effectuez les calculs suivants.. + 9 + 9. Calculez. 9 9 Calculez le quotient et le rest. : : : : 0 :. : : 9 : : 9 0 : 0. 9 9 0 9. Calculez. 9 0 9. : : 0 : 9 : :. : : 0

Plus en détail

Algorithme. Table des matières

Algorithme. Table des matières 1 Algorithme Table des matières 1 Codage 2 1.1 Système binaire.............................. 2 1.2 La numérotation de position en base décimale............ 2 1.3 La numérotation de position en base binaire..............

Plus en détail

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 Niveau CP pistes pour le CE1 Modèle proposé : modèles de séance Hypothèse de la difficulté : pour les élèves

Plus en détail

Rallye Mathématiques de liaison 3 ème /2 nde et 3 ème /2 nde pro Epreuve finale Jeudi 21 mai 2015 Durée : 1h45

Rallye Mathématiques de liaison 3 ème /2 nde et 3 ème /2 nde pro Epreuve finale Jeudi 21 mai 2015 Durée : 1h45 Rallye Mathématiques de liaison 3 ème /2 nde et 3 ème /2 nde pro Epreuve finale Jeudi 21 mai 2015 Durée : 1h45 Précisions pour les problèmes 1 et 2 : Pour ces problèmes, on attend une narration de recherche

Plus en détail

Cours de Probabilités et de Statistique

Cours de Probabilités et de Statistique Cours de Probabilités et de Statistique Licence 1ère année 2007/2008 Nicolas Prioux Université Paris-Est Cours de Proba-Stat 2 L1.2 Science-Éco Chapitre Notions de théorie des ensembles 1 1.1 Ensembles

Plus en détail

Projet d informatique M1BI : Compression et décompression de texte. 1 Généralités sur la compression/décompression de texte

Projet d informatique M1BI : Compression et décompression de texte. 1 Généralités sur la compression/décompression de texte Projet d informatique M1BI : Compression et décompression de texte Le but de ce projet est de coder un programme réalisant de la compression et décompression de texte. On se proposera de coder deux algorithmes

Plus en détail

Que faire avec deuxième paire au flop?

Que faire avec deuxième paire au flop? LP56p70-74_Technique-Sharp:LP3 AR pas si simple 18/04/12 18:30 Page70 PAR SHARP COACH SUR POKER-ACAEMIE.COM IN THE MILE Que faire avec deuxième paire au flop? étenir top paire, ou même overpair, ne suffit

Plus en détail

Fluctuation d une fréquence selon les échantillons - Probabilités

Fluctuation d une fréquence selon les échantillons - Probabilités Fluctuation d une fréquence selon les échantillons - Probabilités C H A P I T R E 3 JE DOIS SAVOIR Calculer une fréquence JE VAIS ÊTRE C APABLE DE Expérimenter la prise d échantillons aléatoires de taille

Plus en détail

Cours 1 : Qu est-ce que la programmation?

Cours 1 : Qu est-ce que la programmation? 1/65 Introduction à la programmation Cours 1 : Qu est-ce que la programmation? Yann Régis-Gianas yrg@pps.univ-paris-diderot.fr Université Paris Diderot Paris 7 2/65 1. Sortez un appareil qui peut se rendre

Plus en détail

Initiation à Excel. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr

Initiation à Excel. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr Initiation à Excel Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr LACL, bâtiment P2 du CMC, bureau 221 Université de Paris XII Val-de-Marne 61 avenue du Général de Gaulle 94010 Créteil cedex Plan de cette année

Plus en détail

PROBABILITÉS CONDITIONNELLES

PROBABILITÉS CONDITIONNELLES PROBABILITÉS CONDITIONNELLES A.FORMONS DES COUPLES Pour la fête de l école, les élèves de CE 2 ont préparé une danse qui s exécute par couples : un garçon, une fille. La maîtresse doit faire des essais

Plus en détail

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Cours d introduction à l informatique Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Qu est-ce qu un Une recette de cuisine algorithme? Protocole expérimental

Plus en détail

TP : Shell Scripts. 1 Remarque générale. 2 Mise en jambe. 3 Avec des si. Systèmes et scripts

TP : Shell Scripts. 1 Remarque générale. 2 Mise en jambe. 3 Avec des si. Systèmes et scripts E3FI ESIEE Paris Systèmes et scripts B. Perret TP : Shell Scripts 1 Remarque générale Lorsque vous cherchez des informations sur Internet, n'oubliez pas que langage de shell script que nous avons vu correspond

Plus en détail

TP1 : Initiation à Java et Eclipse

TP1 : Initiation à Java et Eclipse TP1 : Initiation à Java et Eclipse 1 TP1 : Initiation à Java et Eclipse Systèmes d Exploitation Avancés I. Objectifs du TP Ce TP est une introduction au langage Java. Il vous permettra de comprendre les

Plus en détail

Administration de Parc Informatique TP07 : Installation de Linux Debian

Administration de Parc Informatique TP07 : Installation de Linux Debian Institut Galilée L2 Info S1 Année 2012 2013 1 Une machine virtuelle Administration de Parc Informatique TP07 : Installation de Linux Debian Le but du TP est d installer Linux (en l occurrence la distribution

Plus en détail

1 Mesure de la performance d un système temps réel : la gigue

1 Mesure de la performance d un système temps réel : la gigue TP TR ENSPS et MSTER 1 Travaux Pratiques Systèmes temps réel et embarqués ENSPS ISV et Master TP1 - Ordonnancement et communication inter-processus (IPC) Environnement de travail Un ordinateur dual-core

Plus en détail

Suivant les langages de programmation, modules plus avancés : modules imbriqués modules paramétrés par des modules (foncteurs)

Suivant les langages de programmation, modules plus avancés : modules imbriqués modules paramétrés par des modules (foncteurs) Modularité Extensions Suivant les langages de programmation, modules plus avancés : modules imbriqués modules paramétrés par des modules (foncteurs) généricité modules de première classe : peuvent être

Plus en détail

Probabilité. Table des matières. 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables... 2 1.2 Définitions... 2 1.3 Loi équirépartie...

Probabilité. Table des matières. 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables... 2 1.2 Définitions... 2 1.3 Loi équirépartie... 1 Probabilité Table des matières 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables........................... 2 1.2 Définitions................................. 2 1.3 Loi équirépartie..............................

Plus en détail

Point sur la virtualisation

Point sur la virtualisation Le 04/03/2013 OBJECTIF VIRTUALISATION mathieuc@exakis.com EXAKIS NANTES Identification du document Titre Projet Date de création Date de modification Point sur la Objectif 04/03/2013 26/03/2013 virtualisation

Plus en détail

Exercices sur le chapitre «Probabilités»

Exercices sur le chapitre «Probabilités» Arnaud de Saint Julien - MPSI Lycée La Merci 2014-2015 1 Pour démarrer Exercices sur le chapitre «Probabilités» Exercice 1 (Modélisation d un dé non cubique) On considère un parallélépipède rectangle de

Plus en détail

Super HUD- Guide Utilisateur

Super HUD- Guide Utilisateur - Guide Utilisateur De Poker Pro Labs Version - 2 Table des Matières 1. Introduction à Super HUD... 1 2. Installer Super HUD... 2 3. Pour Commencer... 7 3.1 Vous n avez pas de Compte... 8 3.2 Adhésion(s)

Plus en détail

Comment parier jute sur les sites de paris sportifs

Comment parier jute sur les sites de paris sportifs Comment parier jute sur les sites de paris sportifs Ne pariez pas sur Internet avant d avoir lu en totalité cet ebook, vous risqueriez de perdre votre argent bêtement. Si vous voulez mettre de l argent

Plus en détail

Compter à Babylone. L écriture des nombres

Compter à Babylone. L écriture des nombres Compter à Babylone d après l article de Christine Proust «Le calcul sexagésimal en Mésopotamie : enseignement dans les écoles de scribes» disponible sur http://www.dma.ens.fr/culturemath/ Les mathématiciens

Plus en détail

Cours 1 : La compilation

Cours 1 : La compilation /38 Interprétation des programmes Cours 1 : La compilation Yann Régis-Gianas yrg@pps.univ-paris-diderot.fr PPS - Université Denis Diderot Paris 7 2/38 Qu est-ce que la compilation? Vous avez tous déjà

Plus en détail

LIVRET DE RÈGLES. @AsmadiGames. facebook.com/asmadigames

LIVRET DE RÈGLES. @AsmadiGames. facebook.com/asmadigames LIVRET DE RÈGLES @AsmadiGames facebook.com/asmadigames VOUS JOUEZ À RED La règle pour gagner au Rouge est simple : avoir la plus haute carte! Mais jouerez-vous toujours au même jeu lorsque votre tour prendra

Plus en détail

POKER TEXAS HOLD EM. Phil Garnier

POKER TEXAS HOLD EM. Phil Garnier POKER TEXAS HOLD EM Les secrets des pros Phil Garnier Le plus beau des jeux «La Cadillac du poker», «Trois secondes pour l apprendre, une vie pour le maîtriser», etc. : les qualificatifs et les citations

Plus en détail

7 Card Stud et 7 Card Stud Hi Lo

7 Card Stud et 7 Card Stud Hi Lo 7 Card Stud et 7 Card Stud Hi Lo Historique de l une des variantes du poker les plus prisées, le Stud Seven Quand on s attache de plus près aux différentes explications relatives à l origine du Stud Seven

Plus en détail

M2 IAD UE MODE Notes de cours (3)

M2 IAD UE MODE Notes de cours (3) M2 IAD UE MODE Notes de cours (3) Jean-Yves Jaffray Patrice Perny 16 mars 2006 ATTITUDE PAR RAPPORT AU RISQUE 1 Attitude par rapport au risque Nousn avons pas encore fait d hypothèse sur la structure de

Plus en détail

Créer le schéma relationnel d une base de données ACCESS

Créer le schéma relationnel d une base de données ACCESS Utilisation du SGBD ACCESS Polycopié réalisé par Chihab Hanachi et Jean-Marc Thévenin Créer le schéma relationnel d une base de données ACCESS GENERALITES SUR ACCESS... 1 A PROPOS DE L UTILISATION D ACCESS...

Plus en détail

UNE EXPERIENCE, EN COURS PREPARATOIRE, POUR FAIRE ORGANISER DE L INFORMATION EN TABLEAU

UNE EXPERIENCE, EN COURS PREPARATOIRE, POUR FAIRE ORGANISER DE L INFORMATION EN TABLEAU Odile VERBAERE UNE EXPERIENCE, EN COURS PREPARATOIRE, POUR FAIRE ORGANISER DE L INFORMATION EN TABLEAU Résumé : Cet article présente une réflexion sur une activité de construction de tableau, y compris

Plus en détail

Master Poly Trader. Manuel d utilisateur. Group IV Benoît Perroud Marius Erni Lionel Matthey David Wenger Lotfi Hussami

Master Poly Trader. Manuel d utilisateur. Group IV Benoît Perroud Marius Erni Lionel Matthey David Wenger Lotfi Hussami Master Poly Trader Manuel d utilisateur Group IV Benoît Perroud Marius Erni Lionel Matthey David Wenger Lotfi Hussami MasterPoly Trader est un logiciel réalisé dans le cadre d un projet de génie logiciel.

Plus en détail

Probabilités. Rappel : trois exemples. Exemple 2 : On dispose d un dé truqué. On sait que : p(1) = p(2) =1/6 ; p(3) = 1/3 p(4) = p(5) =1/12

Probabilités. Rappel : trois exemples. Exemple 2 : On dispose d un dé truqué. On sait que : p(1) = p(2) =1/6 ; p(3) = 1/3 p(4) = p(5) =1/12 Probabilités. I - Rappel : trois exemples. Exemple 1 : Dans une classe de 25 élèves, il y a 16 filles. Tous les élèves sont blonds ou bruns. Parmi les filles, 6 sont blondes. Parmi les garçons, 3 sont

Plus en détail

Chapitre 2. Classes et objets

Chapitre 2. Classes et objets Chapitre 2: Classes et Objets 1/10 Chapitre 2 Classes et objets Chapitre 2: Classes et Objets 2/10 Approche Orientée Objet Idée de base de A.O.O. repose sur l'observation de la façon dont nous procédons

Plus en détail

ContactForm et ContactFormLight - Gestionnaires de formulaire pour Prestashop Edité par ARETMIC S.A.

ContactForm et ContactFormLight - Gestionnaires de formulaire pour Prestashop Edité par ARETMIC S.A. ContactForm et ContactFormLight - Gestionnaires de formulaire pour Prestashop Edité par ARETMIC S.A. - 1 - PREAMBULE Les conditions générales d utilisation détaillant l ensemble des dispositions applicables

Plus en détail

Exercices supplémentaires sur l introduction générale à la notion de probabilité 2009-2010

Exercices supplémentaires sur l introduction générale à la notion de probabilité 2009-2010 Exercices supplémentaires sur l introduction générale à la notion de probabilité 2009-2010 Exercices fortement conseillés : 6, 10 et 14 1) Un groupe d étudiants est formé de 20 étudiants de première année

Plus en détail

Utilisation d objets : String et ArrayList

Utilisation d objets : String et ArrayList Chapitre 6 Utilisation d objets : String et ArrayList Dans ce chapitre, nous allons aborder l utilisation d objets de deux classes prédéfinies de Java d usage très courant. La première, nous l utilisons

Plus en détail

Pourquoi construire son PC?

Pourquoi construire son PC? Chapitre 1 Pourquoi construire son PC? De nombreuses marques proposent des ordinateurs tout faits, du très puissant au bon marché. Dès lors, pourquoi chercher à savoir ce qu il y a dans un ordinateur,

Plus en détail

- un jeu de K cartes représentées par des nombres C 1, C 2 à C K avec K entier strictement

- un jeu de K cartes représentées par des nombres C 1, C 2 à C K avec K entier strictement - 0 - - 1 - Domaine technique : Lorsque des personnes jouent aux cartes, ils ont habituellement recours à un tas de cartes mélangées, un joueur tire une carte dans le tas, il ne la voit pas, mais il sait

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP COURS PROGRAMMATION INITIATION AU LANGAGE C SUR MICROCONTROLEUR PIC page 1 / 7 INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP I. Historique du langage C 1972 : naissance du C dans les laboratoires BELL par

Plus en détail

Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION

Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION Chapitre 5 LE MODELE ENTITE - ASSOCIATION 1 Introduction Conception d une base de données Domaine d application complexe : description abstraite des concepts indépendamment de leur implémentation sous

Plus en détail

Joueur B Pierre Feuille Ciseaux Pierre (0,0) (-1,1) (1,-1) Feuille (1,-1) (0,0) (-1,1) Ciseaux (-1,1) (1,-1) (0.0)

Joueur B Pierre Feuille Ciseaux Pierre (0,0) (-1,1) (1,-1) Feuille (1,-1) (0,0) (-1,1) Ciseaux (-1,1) (1,-1) (0.0) CORRECTION D EXAMEN CONTROLE CONTINU n 1 Question de cours Question 1 : Les équilibres de Cournot et de Stackelberg sont des équilibres de situation de duopole sur un marché non coopératif d un bien homogène.

Plus en détail

IN 102 - Cours 1. 1 Informatique, calculateurs. 2 Un premier programme en C

IN 102 - Cours 1. 1 Informatique, calculateurs. 2 Un premier programme en C IN 102 - Cours 1 Qu on le veuille ou non, les systèmes informatisés sont désormais omniprésents. Même si ne vous destinez pas à l informatique, vous avez de très grandes chances d y être confrontés en

Plus en détail

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application Université de Provence Licence Math-Info Première Année V. Phan Luong Algorithmique et Programmation en Python Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application 1 Ordinateur Un

Plus en détail

TCP/IP, NAT/PAT et Firewall

TCP/IP, NAT/PAT et Firewall Année 2011-2012 Réseaux 2 TCP/IP, NAT/PAT et Firewall Nicolas Baudru & Nicolas Durand 2e année IRM ESIL Attention! Vous devez rendre pour chaque exercice un fichier.xml correspondant à votre simulation.

Plus en détail

L informatique en BCPST

L informatique en BCPST L informatique en BCPST Présentation générale Sylvain Pelletier Septembre 2014 Sylvain Pelletier L informatique en BCPST Septembre 2014 1 / 20 Informatique, algorithmique, programmation Utiliser la rapidité

Plus en détail

Programmation impérative

Programmation impérative Programmation impérative Cours 4 : Manipulation des fichiers en C Catalin Dima Organisation des fichiers Qqs caractéristiques des fichiers : Nom (+ extension). Chemin d accès absolu = suite des noms des

Plus en détail

BHW Luxembourg. Des conditions de rêve pour votre patrimoine immobilier. L épargne-logement BHW et le financement de la construction

BHW Luxembourg. Des conditions de rêve pour votre patrimoine immobilier. L épargne-logement BHW et le financement de la construction BHW Luxembourg Des conditions de rêve pour votre patrimoine immobilier L épargne-logement BHW et le financement de la construction 2 BHW Dispo maxx La flexibilité liée à la prévoyance avec BHW Dispo maxx

Plus en détail

Coup de Projecteur sur les Réseaux de Neurones

Coup de Projecteur sur les Réseaux de Neurones Coup de Projecteur sur les Réseaux de Neurones Les réseaux de neurones peuvent être utilisés pour des problèmes de prévision ou de classification. La représentation la plus populaire est le réseau multicouche

Plus en détail