UNE ANNEE 2013 SOUS LE SIGNE DE L ACTION DOSSIER DE PRESSE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNE ANNEE 2013 SOUS LE SIGNE DE L ACTION DOSSIER DE PRESSE"

Transcription

1 UNE ANNEE 2013 SOUS LE SIGNE DE L ACTION DOSSIER DE PRESSE Mercredi 23 janvier 2013

2 SOMMAIRE CONTEXTE DES MESURES TECHNIQUES POUR AUGMENTER LA LIQUIDITE DU MARCHE UNE STRATEGIE DE PROMOTION DU MARCHE AUPRES DES EMETTEURS ET DES INVESTISSEURS

3 CONTEXTE : DEPASSER LA CONJONCTURE ACTUELLE La Bourse de Casablanca de Casablanca a clôturé l année 2012 sur une baisse notable de l ensemblee des indicateurs boursiers. Ainsi, Le Masi a clôturé l année 2012 sur une baisse de 15,13% pour s établir à 9 359,19 points. De nombreux facteurs pourraient expliquer cette situation : le ralentissement économique et la publication de résultats en deçà des attentes des investisseurs. Ceci a conduit à l installation d un climat d attentisme et d incertitude des principaux intervenants sur le marché, à savoir les institutionnels. Cependant, il est à noter que la performance depuis 2 ans de la Bourse de Casablanca a se situe à un niveau comparable à plusieurs autres marchés boursiers. L ANNEE BOURSIERE 2012 EN CHIFFRES ,17% ,14% +33,92% 4,92% 13,48%% 15,59% 8,11% +35,8% 12,86% 15,13% 1,42% 12,03% % ,48% +32,31% +13,74% +23,49% MASI 0 FTSE CSE Morocco Bourse de Casablanca 23/01/2013 2

4 En termes d opérations réalisées par les sociétés sur le marché, la Bourse de Casablanca continue, en dépit de la conjoncture, à jouer son rôle dans le financement des entreprises. Ainsi, en 2012, 16 opérations (introduction, augmentation de capital et émission obligataire) ont été réalisées, totalisant des levées de fonds de plus de 16,7 milliards de dirhams. Nombre d introductions, radiations, augmentations de capital et émissions obligataires Nombre de sociétés cotées Nombre de sociétés radiées Nombre d introductions Nombre d augmentations de capital Nombre d émissions obligataires cotées (*) (*) : La radiation de Branoma a été annoncée en 2012 mais ne prendra effet qu en février Répartition des montants levés par types d opération (en millions de MAD) Introductions Augmentations de capital Emissions obligataires TOTAL Bourse de Casablanca 23/01/2013 3

5 A fin 2012, avec 32,9 milliards de dirhams, le volume des transactions réalisé sur le marché central a enregistré son niveau le plus bas depuis 2006, en baisse de 18% par rapport à Cette baisse est comparable à d autres places boursières qui ont, pour certaines, enregistrées des baisses pouvant atteindre 33%. Par ailleurs, il est à noter que la baisse moyenne annuelle des volumes depuis 2009 ( 6%) à Casablanca est légèremen t inférieure à celle de l ensemble des 16 pays composant notre échantillon( 8%). Evolution des volumes des transactions sur le marché central (en millions de MAD) Marché central Variation +80% 26% 50% +48% 31% 18% Variation annuelle des volumes USD Bursa Malaysia 9% 12% Saudi Stock Exchange Tadawul 11% 75% BM&FBOVESPA 6% 8% Johannesburg SE 10% 5% Istanbul SE 13% 4% Warsaw SE 33% 2% Singapore Exchange 10% 1% Tunis Stock Exchange 0 12% Nigeria SE 3% 1% Casablanca SE 20% 6% National Stock Exchange India 11% 10% Shanghai SE 29% 15% BSE Ltd Dubai FM 26% 27% 20% 51% Egyptian Exchange Amman SE 30% 30% 32% 11% Var 2012/2011 TCAM Bourse de Casablanca 23/01/2013 4

6 Pour dépasser cette situation, rétablir la confiance des émetteurs et des investisseurs et augmenter l attractivité du marché boursier, la Bourse de Casablanca a mis en place une batterie de mesures axée sur deux volets : La mise en place des mesures techniques afin d augmenter la liquidité du marché. Le déploiement d une stratégie de promotion auprès de l ensemble des cibles de la place à travers l information et la formation. Le présent document présente quelques projets qui seront déployés en Bourse de Casablanca 23/01/2013 5

7 FAITS MARQUANTS DE 2012 SUR LE PLAN TECHNIQUE La Bourse de Casablanca a mis en place une solution de supervision conforme aux standards du marché, permettant à la Bourse de Casablanca de continuer à assurer une qualité de service de plus 99% à ses clients. Par ailleurs, en 2012, la plateforme de négociation a enregistré un taux de disponibilité de 100%. Après la mise en place de la Haute Disponibilité en 2011, la Bourse de Casablanca a poursuivi l amélioration des ses Systèmes d Information en mettant en place le Warm Backup qui consiste en le stockage en temps réel des transactions sur le site de secours. Parallèlement à cela, afin d assurer une protection de ses actifs informationnels, de continuité de ses activités et de respect de la réglementation en vigueur (Circulaire du CDVM, loi ) la Bourse de Casablanca a lancé le projet visant l établissement d une Politique de Sécurité de l Information. La formalisation des documents de cette politique ainsi que la préparation des mises à jour des procédures sont en cours. Dans le cadre de la mise en place d une plateforme technique de cotation et de surveillance, un appel d offres a été lancé, des séances de démonstration ont été planifiées avec les éditeurs sélectionnés. A noter que la Bourse de Casablanca a été assistée par deux cabinets internationaux de conseil dans le dépouillement des différentes offres. LA STRATEGIE DE PROMOTION DU MARCHE La stratégie de promotion du marché n est pas en reste. Dans le cadre du plan de relance du marché boursier tel qu annoncé par M. Nizar BARAKA, Ministre de l Economie et des Finances, lors de la conférence du 22 juin 2012, la Bourse de Casablanca a lancé une large campagne de communication déclinée du 20 septembre au 30 novembre 2012 dans de nombreux canaux d information (presse écrite, radio et web). Dans ce sens, un site web « et une ligne téléphonique dédiée ont été mis en place pour répondre aux demandes d information des chefs d entreprises intéressés par la Bourse. La mobilisation de l ensemble des professionnels du marché et des chefs d entreprises cotées a fortement contribué à la réussite de cette campagne. Bourse de Casablanca 23/01/2013 6

8 DES MESURES TECHNIQUES POUR AUGMENTER LA LIQUIDITE DU MARCHE Bourse de Casablanca 23/01/2013 7

9 Depuis quelques années, le marché boursier marocain souffre d un manque de liquidité. Or, l attractivité de tout marché boursier dépend en grande partie de la liquidité qu il offre aux investisseurs. Evolution du ratio de liquidité 35% 30% 25% 29,16% 20% 15% 10% 16,55% 10,65% 14,42% 9,57% 9,03% 5% 0% Cette situation a engendré une série d obstacles qui freinent le développement du marché. A titre d exemple : la réduction des possibilités de choix offerts aux investisseurs ; la rétention des titres dans les portefeuilles en l absence d alternatives intéressantes et la légitimité des cours puisque ces derniers résultent d un nombre restreint des titres échangés. Tous ces éléments impactent négativement l intérêt que pourrait susciter le marché marocain pour les investisseurs, nationaux et étrangers. Pour améliorer cette situation, et conformément à la dynamique de relance du marché, telle qu annoncée récemment par M. Nizar Baraka, Ministre de l Economie et des Finances, la Bourse de Casablanca, le CDVM et l APSB, se sont associés pour mettre en place un plan de relance du marché. Ce dernier est axé sur une série de mesures qui s articulent autour de l augmentation de la liquidité du marché, facteur clé pour insuffler un nouvel élan au marché boursier. Bourse de Casablanca 23/01/2013 8

10 PISTES D AMELIORATION IDENTIFIEES ET RESULTATS ESCOMPTES Plusieurs éléments relatifs aux modalités techniques de cotation ont été examinés. Ainsi, Cinq mesures vont être mises en place à partir du 04 février 2013 afin de contribuer à l amélioration de la liquidité : 1. Elargissement des seuils de variation Constat : Les seuils de variation : fixés à 6% à la hausse et à la baisse, génèrent souvent «des réservations» de valeurs cotées et par conséquent des interruptions de cotation de ces valeurs. Ceci a pour effet de limiter les transactions sur les valeurs en question et donc leur liquidité. Mesure : Elargir les seuils de variation à 10% à la hausse et à la baisse selon les modalités suivantes : 10% pour les valeurs cotées en continu En début de séance un seuil de variation de 6% est appliqué et n est élargi à 10% que suite à la réservation d une valeur, selon les procédures publiées par avis. 6% pour les obligations cotées en dirhams et 2% pour celles cotées en pourcentage. Objectif : générer plus de transactions, et éviter les interruptions répétitives des valeurs cotées. 2. Elargissement des horaires de cotation : Constat : les séances de cotation se déroulent de 09h00 à 15h35, avec une phase de préouverture qui commence à 09h00. Le fixing de clôture est programmé à 15h25 et le Trading At Last à 15h35. Ces phases pourraient être considérées comme trop courtes et ne laissant aux investisseurs qu une marge de manœuvre réduite pour effectuer des transactions avantageuses. Mesure : élargir les horaires de cotation comme suit L horaire d ouverture du marché est avancé à 9h30. La phase de fixing de clôture sera programmée de 15h20 à 15h30 La phase de cotation au dernier cours (Trading At Last) de 15h30 à 15h40. Objectif : donner aux investisseurs plus de temps pour effectuer les transactions et se rapprocher de l ouverture des marchés en Europe et avant la clôture des marchés au Moyen Orient. Bourse de Casablanca 23/01/2013 9

11 3. Réduction des pas de cotation. Constatt : les échelons des prix fixés sont trop importants et ne permettent pas aux investisseurs de proposer des prix intéressants. Mesuree : réduire des pas de cotation selon les échelons des prix comme suit : Objectif : améliorer la transparence et la profondeur du marché et permettre aux investisseurs d augmenter le nombre de transactions. 4. Augmentation de la quantité minimale à afficher dans les ordres cachés Constatt : actuellement, la quantité minimale des ordres affichés par les sociétés de bourse est de 100. Ceci influe négativement sur la transparencee de marché car l investisseur ne peut avoir une idée réaliste sur l offre et la demande, facteur déterminant dans la fixation des prix des transactions. Mesuree : Augmenter la quantité minimale à afficher dans les ordres cachés de 100 à 500 Tous les ordres dont la automatiquementt rejetés. quantité dévoilée est strictement inférieure à 500 seront Objectif : permettre à l investisseur d avoir une idée réaliste sur les transactions effectuées sur telle ou telle valeur. Le but est d évaluer l offre et la demande, facteur déterminant dans la fixation des prix des transactions. 5. Révision de la procédure de réservation Constatt : Suite au gel d une valeur pendant la séance du est de 10minutes continu, la durée de réservation Bourse de Casablanca 23/01/

12 Mesure : La durée de réservation d une valeur pendant la séance du continu est passée de 10 minutes à 5 minutes Objectif : Permettre la cotation rapide des valeurs suite à une réservation Améliorer la dynamique de reprise de cotation Optimiser les procédures opérationnelles Nouveauté : Outres ces mesures, et à partir de mars 2013, la Bourse de Casablanca enrichira la gamme des ordres de bourse en mettant en place un nouveau type d ordre : l ordre à déclenchement. L ordre à déclenchement donne à l investisseur la possibilité d effectuer des transactions dès qu un seuil de prix (dit seuil à déclenchement), qu il a préalablement choisi est atteint et de profiter ou au contraire de se préserver des retournements de tendances du marché.. LA BOURSE DE CASABLANCA POURSUIVRA LA REFLEXION POUR LA MISE EN PLACE DAUTRES MESURES Dans le cadre du plan de relance du marché boursier marocain mis en place en concertation avec le Ministère de l économie et des Finances et l ensemble des professionnels de la place, La Bourse de Casablanca poursuivra la réflexion pour la mise en place d autres mesures, telles que : La refonte des compartiments de la Bourse La création d un marché dédié à la PME La mise en place d un compartiment devise La mise en place des contrats de liquidités. Bourse de Casablanca 23/01/

13 UNE STRATEGIE DE PROMOTION DU MARCHE AUPRES DES EMETTEURS ET DES INVESTISSEURS Bourse de Casablanca 23/01/

14 1. UNE COMMUNICATION MULTI CANAL Afin d améliorer la visibilité de la Bourse à l échelle nationale, la Bourse de Casablanca mettra en place des écrans d affichage au niveau des CRI du Maroc. Dans un premier temps, ce sont les CRI de Rabat, de Casablanca et d Agadir qui en bénéficieront. Compte tenu du taux de pénétration du mobile et la large utilisation des Smartphones au Maroc, la Bourse de Casablanca compte déployer une application Mobile. Et ce, afin de favoriser une large diffusion de l information boursière auprès du grand public et de faciliter l accès à l information en utilisant les nouvelles technologies d information. La Bourse de Casablanca assure une présence continue au niveau des réseaux sociaux. Bourse de Casablanca 23/01/

15 2. UNE VULGARISATION DES CONCEPTS BOURSIERS A TRAVERS LA FORMATION ET L INFORMATION 1. LES CHAMPIONS DE LA BOURSE Dans le cadre de la stratégie de promotion qui sera déployée en 2013, la Bourse de Casablanca organise la 4 ème édition du jeu «le Championnat de la Bourse» sous une nouvelle dénomination «les Champions de la Bourse» et ce, à partir du 1 er avril Afin de permettre au grand public de se familiariser avec le jeu, le site web bourse.ma sera mis en ligne à partir du 4 février 2013 et restera disponible tout au long de l année. Un jeu pour faire connaître la Bourse Pour la Bourse de Casablanca, les champions de la Bourse constitue un outil de vulgarisation des concepts boursiers en familiarisant des investisseurs potentiels avec les concepts de base du marché. Comme dans les précédentes éditions, les participants au jeu auront à gérer une somme fictive en l investissant virtuellement dans des actions de sociétés réellement cotées à la Bourse de Casablanca. Une manière d appliquer leurs connaissances théoriques pour la gestion pratique d un portefeuille d actions et ce, à travers un site web dédié spécialement au jeu. 2. L ECOLE DE LA BOURSE SE DOTE D UN SITE WEB L Ecole de la Bourse est une entité interne de la Bourse de Casablanca qui dispense annuellement plus d une cinquantaine de formations à près de 2000 personnes. Créée en 2000, elle a pour objectifs de vulgariser les concepts boursiers auprès d une cible large, soit toute personne qui désire s informer sur la Bourse quel que soit son profil ou sa profession. Aujourd hui, vu la demande grandissante en formation enregistrée par l Ecole de Bourse, celle ci a mis en place son propre site web, opérationnel dès le 4 février OBJECTIFS A travers le site web de l école de la Bourse, la Bourse de Casablanca a pour objectif de répondre aux besoins grandissants en information à travers une formation en ligne. Bourse de Casablanca 23/01/

16 Il s agit également de conforter les formations dispensées par l Ecole de la Bourse par un support facile d accès, disponible 24h/24 et fiable. La Bourse de Casablanca espère à travers cet outil d information et de formation toucher le plus grand nombre d investisseurs potentiels et à terme, contribuer à ce que la bourse soit intégrée dans notre culture d investissement au même titre que les produits «classiques» de placement. ERGONOMIE L architecture du site obéit à trois impératifs : accéder facilement à l information ; disposer d une information fiable et simple et apprendre la bourse de manière ludique et divertissante. Aussi, le site de l Ecole de la Bourse est composé de rubriques différentes mais complémentaires à savoir : Les programmes de formation, L organisation des cours, Le calendrier de formation, Le module de formation théorique et pratique, Dans le but d élargir la formation aux concepts boursiers, l Ecole de la Bourse mettra en place des partenariats avec les écoles et les universités à l échelle nationale. Bourse de Casablanca 23/01/

17 3. LES SOCIETES COTABLES : SUSCITER L INTERET AU MARCHE BOURSIER DES PARTENARIATS AVEC DES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES ET LES CRI Dans le but de faire connaître les avantages de l introduction en bourse aux entreprises de secteurs économiques ciblés, la Bourse de Casablanca a prévu un rapprochement avec les associations professionnelles, sectorielle et régionales. Au programme de ces partenariats, l organisation conjointe d événements, la présence de la Bourse de Casablanca dans les salons sectoriels et la rencontre des entreprises cotables de ces secteurs. POURSUITE DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION La Bourse de Casablanca poursuivra la campagne de communication entamée en octobre 2012 en privilégiant les canaux web et radio ainsi que la rencontre B to B à travers l organisation d événements en partenariat avec les associations professionnelles, les CRI Bourse de Casablanca 23/01/

18 Contact Service Communication Externe & Relations Presse Tél (0) Fax (0) bourse.com bourse.com Bourse de Casablanca 23/01/

Tournoi Inter Ecoles et Universités du Royaume

Tournoi Inter Ecoles et Universités du Royaume Tournoi Inter Ecoles et Universités du Royaume Du Mardi 15/04/2014 au Lundi 12/05/2014 Règlement du jeu des champions de la Bourse : tournoi Inter Ecoles et Universités du Royaume 1 Table des matières

Plus en détail

Contact : 05 22 79 01 69 / 77. www.cdgcapitalbourse.ma

Contact : 05 22 79 01 69 / 77. www.cdgcapitalbourse.ma Contact : 05 22 79 01 69 / 77 www.cdgcapitalbourse.ma Présentation Bourse en ligne de CDG Capital Bourse www.cdgcapitalbourse.ma Sommaire CDG Capital Bourse : Société de bourse de référence Pour être bien

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

Le Colloque d une Place mobilisée au service des défis économiques du Royaume

Le Colloque d une Place mobilisée au service des défis économiques du Royaume COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Colloque d une Place mobilisée au service des défis économiques du Royaume Skhirat. Mercredi 30 septembre 2009. Plusieurs centaines d intervenants de la place financière marocaine

Plus en détail

LES INTERVENANTS DE LA BOURSE DES VALEURS DE CASABLANCA

LES INTERVENANTS DE LA BOURSE DES VALEURS DE CASABLANCA LES INTERVENANTS DE LA BOURSE DES VALEURS DE CASABLANCA Plan INTRODUCTION 1 / LA SOCIÉTÉ DE BOURSE DE CASABLANCA 2 / L AUTORITE DE SURVEILLANCE (CDVM) 3 / LES SOCIETES DE BOURSE 4 / LES ORGANISMES DE PLACEMENT

Plus en détail

BOURSE EN ACTION : L EDUCATION FINANCIERE A L HONNEUR

BOURSE EN ACTION : L EDUCATION FINANCIERE A L HONNEUR BOURSE EN ACTION : L EDUCATION FINANCIERE A L HONNEUR DOSSIER DE PRESSE 12 mars 2013 SOMMAIRE CONTEXTE : L EDUCATION FINANCIERE EST UNE NECESSITE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L INDIVIDU 3 BOURSE DE CASABLANCA

Plus en détail

LES ORDRES DE BOURSE. Le guide. Découvrir et apprendre à maîtriser les différents types d ordres

LES ORDRES DE BOURSE. Le guide. Découvrir et apprendre à maîtriser les différents types d ordres LES ORDRES DE BOURSE Le guide Découvrir et apprendre à maîtriser les différents types d ordres Les renseignements fournis dans le présent guide sont donnés uniquement à titre d information et n ont pas

Plus en détail

Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 15/11 du 26/10/2011 Visa du CDVM n VI/EM/036/2011 en date du 26/10/2011

Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 15/11 du 26/10/2011 Visa du CDVM n VI/EM/036/2011 en date du 26/10/2011 Casablanca, le 28 octobre 2011 AVIS N 144/11 RELATIF À L AUGMENTATION DE CAPITAL EN NUMERAIRE DU CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER PORTANT SUR 3 801 155 ACTIONS NOUVELLES AU PRIX DE 253 MAD Avis d approbation

Plus en détail

Les réponses à vos questions

Les réponses à vos questions Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquentes. Si vous ne trouvez pas les informations que vous recherchez, n hésitez pas à nous contacter. IMPORTANT: les Champions de la Bourse

Plus en détail

BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois

BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique

Plus en détail

Allocution de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er meeting sur l information financière

Allocution de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er meeting sur l information financière Royaume du Maroc المملكة المغربية Direction du Trésor et des finances Extérieures مديرية الخزينة و المالية الخارجية Allocution de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er meeting sur l information financière

Plus en détail

Bourse Régionale des Valeurs Mobilières de l UMOA : orientations et actions stratégiques pour le développement

Bourse Régionale des Valeurs Mobilières de l UMOA : orientations et actions stratégiques pour le développement Bourse Régionale des Valeurs Mobilières de l UMOA : orientations et actions stratégiques pour le développement Conférence de presse Abidjan, le 30 novembre 2012 Plan 1 - Présentation de la Bourse Régionale

Plus en détail

La Bourse de Casablanca, la solution de financement de votre entreprise

La Bourse de Casablanca, la solution de financement de votre entreprise La Bourse de Casablanca, la solution de financement de votre entreprise Créateur de Valeurs www.casablanca-bourse.com Pourquoi se financer via la Bourse? Concrétiser votre financement sur le marché boursier.

Plus en détail

Guide pratique des Actions

Guide pratique des Actions 2010 Guide pratique des Actions Service Educations des Epargnants CDVM 22/10/2010 QU EST CE QU UNE ACTION? COMMENT LES ACQUERIR? Actions Ouvrir un «compte-titres» chez un intermédiaire agrée Passer des

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juin 2014 Page 1 898 SYNTHESE En 2013, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la Bourse de Casablanca a enregistré une hausse ; il est

Plus en détail

I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers

I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers 1. Risque de liquidité Le risque de liquidité est le risque de ne pas pouvoir acheter ou vendre son actif rapidement. La liquidité

Plus en détail

BMCE Direct. Guide d utilisateur Entreprise SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE. www.bmcebank.ma. 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc

BMCE Direct. Guide d utilisateur Entreprise SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE. www.bmcebank.ma. 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE Guide d utilisateur Entreprise 080 100 8100 www.bmcebank.ma 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc Bienvenue dans BMCE Direct, L e nouveau service Banque à distance

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 CHAPITRE 2. LES PRODUITS NÉGOCIABLES EN BOURSE 31. 1. Les actions 31

SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 CHAPITRE 2. LES PRODUITS NÉGOCIABLES EN BOURSE 31. 1. Les actions 31 SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 1. Le rôle de la Bourse 11 2. Les acteurs de la Bourse 13 La société Euronext 14 L Autorité des marchés financiers (AMF) 14 3. L organisation

Plus en détail

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8 Les actions 3 Les droits et autres titres de capital 5 Les obligations 6 Les SICAV et FCP 8 2 Les actions Qu est-ce qu une action? Au porteur ou nominative, quelle différence? Quels droits procure-t-elle

Plus en détail

BMCI NET : Kit d utilisation du site de bourse en ligne Partie 1 : Consultations

BMCI NET : Kit d utilisation du site de bourse en ligne Partie 1 : Consultations BMCI NET : Kit d utilisation du site de bourse en ligne Partie : Consultations Distribution et Développement Multicanal Maria BENNOUNA Casablanca, le 0/06/0 SOMMAIRE Comment accéder à BMCI NET?...3 Comment

Plus en détail

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels 07/10/2014 Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés

Plus en détail

Règlement Général. de la Bourse des Valeurs

Règlement Général. de la Bourse des Valeurs Règlement Général de la Bourse des Valeurs Approuvé par l arrêté du Ministre de l'economie et des Finances n 1268-08 du 7 juillet 2008 modifié et complété par l arrêté du Ministre de l'economie et des

Plus en détail

Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques

Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques La Bourse Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques Le Marché Financier a un double rôle : apporter les capitaux nécessaires au financement des investissements des agents économiques et assurer

Plus en détail

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Royaume du Maroc La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Table des Matières 1. Données sur la masse salariale...2 1.1. Importance de la masse salariale...2 1.2. Aggravation

Plus en détail

Note de présentation de la circulaire du CDVM n 03-08 relative aux opérations de placement en devises réalisées par les OPCVM à l étranger

Note de présentation de la circulaire du CDVM n 03-08 relative aux opérations de placement en devises réalisées par les OPCVM à l étranger Rabat, le 15 juillet 2008. Note de présentation de la circulaire du CDVM n 03-08 relative aux opérations de placement en devises réalisées par les OPCVM à l étranger Dans le cadre de la libéralisation

Plus en détail

BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE

BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE Guide d utilisateur 080 100 8100 www.bmcebank.ma 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc Bienvenue dans BMCE Direct, votre service de Banque à Distance de BMCE

Plus en détail

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés par Newedge Group S.A. pour le compte d un client «le Client». Le Client est informé qu il existe

Plus en détail

BMCI NET : Kit d utilisation du site de bourse en ligne Partie 2 :Espace Bourse

BMCI NET : Kit d utilisation du site de bourse en ligne Partie 2 :Espace Bourse BMCI NET : Kit d utilisation du site de bourse en ligne Partie :Espace Bourse Distribution et Développement Multicanal Maria BENNOUNA Casablanca, le 0/06/0 SOMMAIRE Comment accéder à l espace bourse?...5

Plus en détail

Note de présentation de la circulaire du CDVM n 02/06 relative à la réception-transmission d ordres via un support électronique

Note de présentation de la circulaire du CDVM n 02/06 relative à la réception-transmission d ordres via un support électronique Note de présentation de la circulaire du CDVM n 02/06 relative à la réception-transmission d ordres via un support électronique A l instar des développements enregistrés sur les marchés internationaux,

Plus en détail

Multi Defender VONCERT

Multi Defender VONCERT Multi Defender VONCERT sur le SMI, EuroStoxx 50 et le S&P 500 Vous souhaitez profiter de la hausse de cours potentielle de grands indices boursiers sans pour autant exclure des corrections de cours? Le

Plus en détail

Qu est-ce-qu un Warrant?

Qu est-ce-qu un Warrant? Qu est-ce-qu un Warrant? L epargne est investi dans une multitude d instruments financiers Comptes d epargne Titres Conditionnel= le detenteur à un droit Inconditionnel= le detenteur a une obligation Obligations

Plus en détail

La nouvelle façon d investir sur les marchés

La nouvelle façon d investir sur les marchés Holdings plc La nouvelle façon d investir sur les marchés Accédez aux CFD IG Markets 17 Avenue George V 75008 Paris Appel gratuit : 0805 111 366 * Tel : +33 (0) 1 70 70 81 18 Fax : +33 (0) 1 56 68 90 50

Plus en détail

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 STRATÉGIE & PERSPECTIVES 21 CONCLUSION 28 1 RAPPEL DU POSITIONNEMENT

Plus en détail

PROGRAMME ENTREPRENEURSHIP

PROGRAMME ENTREPRENEURSHIP PROGRAMME ENTREPRENEURSHIP 12 ateliers 48 heures en partenariat avec Pour information ou inscription : Chambre de commerce du Saguenay 418 543.5941 poste 221 194, rue Price Ouest, Chicoutimi, G7J 1H1 info@ccsaguenay.ca

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

Réforme du Marché Financier Algérien. Systèmes d Information

Réforme du Marché Financier Algérien. Systèmes d Information REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DES FINANCES Au service des peuples et des nations Réforme du Marché Financier Algérien Systèmes d Information Alger 5 décembre 2012 Eric Pezet

Plus en détail

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3 Semaine du 20/04/2015 au 24/04/2015 Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3 Sur le plan international - Etats-Unis : Croissance de 2,7% attendue Sur le plan national -

Plus en détail

Marchés au comptant. Les ordres de bourse

Marchés au comptant. Les ordres de bourse Marchés au comptant Les ordres de bourse Les renseignements fournis dans la présente publication sont donnés uniquement à titre d information et n ont pas pour objet de donner des conseils, de constituer

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES

LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES Copyright Duhamel Blimbaum. Introduction La création récente de la Banque Publique d Investissement reflète la nécessité d une refonte des processus mais aussi et surtout des moyens de financement des

Plus en détail

LA TRANSACTION BOURSIÈRE EST RÉVOLUTIONNÉE ET REDÉFINIE

LA TRANSACTION BOURSIÈRE EST RÉVOLUTIONNÉE ET REDÉFINIE adblue financial systems GmbH Gruenberger Str. 44 10245 Berlin / Germany Tel.: +49 (0) 30 243 42-0 Fax: +49 (0) 30 243 42-29 service@adblue.de www.adblue.de LA TRANSACTION BOURSIÈRE EST RÉVOLUTIONNÉE ET

Plus en détail

VOUS OFFRIR UN SERVICE IMMOBILIER COMPLET ET UNIQUE, POUR VOUS ACCOMPAGNER EN TOUTE INDEPENDANCE DANS LA REUSSITE DE VOS PROJETS IMMOBILIERS.

VOUS OFFRIR UN SERVICE IMMOBILIER COMPLET ET UNIQUE, POUR VOUS ACCOMPAGNER EN TOUTE INDEPENDANCE DANS LA REUSSITE DE VOS PROJETS IMMOBILIERS. VOUS OFFRIR UN SERVICE IMMOBILIER COMPLET ET UNIQUE, POUR VOUS ACCOMPAGNER EN TOUTE INDEPENDANCE DANS LA REUSSITE DE VOS PROJETS IMMOBILIERS. Yamed Capital est un groupe indépendant de services immobiliers

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION

NOTE DE PRESENTATION Rabat, le 13 octobre 2005 NOTE DE PRESENTATION sur la circulaire n 06 /05 relative à la publication et à la diffusion d informations financières par les personnes morales faisant appel public à l épargne

Plus en détail

E-BORSA 2013, UNE ANNEE DE REALISATIONS STRUCTURANTES NEWS ÉDITO SOMMAIRE. p. 3 LA NEWSLETTER DE LA BOURSE DE CASABLANCA

E-BORSA 2013, UNE ANNEE DE REALISATIONS STRUCTURANTES NEWS ÉDITO SOMMAIRE. p. 3 LA NEWSLETTER DE LA BOURSE DE CASABLANCA E-BORSA NEWS ÉDITO Travailler pour un avenir meilleur Finalement, l année 2013 n a pas été totalement négative. Nous avons eu à notre actif une introduction et pas n importe laquelle! Une opération de

Plus en détail

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Le développement du marché d ETFs sur London Stock Exchange Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Programme Présentation du marché Croissance des produits ETFs & ETPs Renseignements opérationnels Admission

Plus en détail

Réforme du Code des assurances :

Réforme du Code des assurances : Réforme du Code des assurances : orienter l épargne des Français vers les entreprises Pierre Moscovici, ministre de l économie et des finances «Une des priorités de mon action est de réconcilier l épargne

Plus en détail

instruments de paiement échangés à travers les circuits bancaires

instruments de paiement échangés à travers les circuits bancaires instruments de paiement échangés à travers les circuits bancaires Statistiques arrêtées à fin 2013 SOMMAIRE PRÉAMBULE 5 Partie I : Evolution des paiements de masse 6 I. Echanges EN INTERbancaire 7 1.

Plus en détail

22 avril 2009. l investissement responsable de la maif

22 avril 2009. l investissement responsable de la maif Charte 22 avril 2009 l investissement responsable de la maif objectifs considération sur l investissement responsable les axes d engagement l investissement responsable de la maif /// Préambule La MAIF

Plus en détail

Bien investir sur les marchés financiers

Bien investir sur les marchés financiers Bien investir sur les marchés financiers avec les CFD Bien investir sur les marchés financiers IG 1 Qu est-ce qu un CFD (Contrat pour la Différence)? Produit dérivé accessible aux investisseurs particuliers,

Plus en détail

TURBOS Votre effet de levier sur mesure

TURBOS Votre effet de levier sur mesure TURBOS Votre effet de levier sur mesure Société Générale attire l attention du public sur le fait que ces produits, de par leur nature optionnelle, sont susceptibles de connaître de fortes fluctuations,

Plus en détail

Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi

Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi Version 4.7 Simulation d Entreprise «Artemis» Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi p. 1 1. Objectifs et Contexte Général L objectif de la simulation d entreprise «Artemis» est

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D'OPALE Laboratoire Redéploiement Industriel et Innovation DOCUMENTS DE TRAVAIL. N 73 Mars 2004

UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D'OPALE Laboratoire Redéploiement Industriel et Innovation DOCUMENTS DE TRAVAIL. N 73 Mars 2004 Lab.RII UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D'OPALE Laboratoire Redéploiement Industriel et Innovation DOCUMENTS DE TRAVAIL N 73 Mars 24 La Bourse en Chine : éléments clés Peng YANG 1 La Bourse en Chine : éléments

Plus en détail

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00)

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) Rabat, le 11 mars 2002 CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) RELATIVE A LA RELATION ENTRE LES SOCIETES DE BOURSE ET LEUR CLIENTELE DANS LE CADRE DE L ACTIVITE D INTERMEDIATION Aux

Plus en détail

AVIS N 155/12. RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS SUBORDONNEES DE LA BMCI, TRANCHES (A) et (B)

AVIS N 155/12. RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS SUBORDONNEES DE LA BMCI, TRANCHES (A) et (B) Casablanca, le 25 Octobre 2012 AVIS N 155/12 RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS SUBORDONNEES DE LA BMCI, TRANCHES (A) et (B) Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 16/12 du 24

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

S informer sur. Les obligations

S informer sur. Les obligations S informer sur Les obligations Octobre 2012 Autorité des marchés financiers Les obligations Sommaire Qu est-ce qu une obligation? 03 Quel est le rendement? 04 Quels sont les risques? 05 Quels sont les

Plus en détail

B*capital. Accompagner chacun de vos investissements. Partager notre passion

B*capital. Accompagner chacun de vos investissements. Partager notre passion B*capital Accompagner chacun de vos investissements Partager notre passion 02 Édito 03 Investir en Bourse bien accompagné Vous prenez chaque jour des décisions importantes pour votre argent et recherchez

Plus en détail

Ce document synthétise les principaux aspects de DayTrader Live, le service le plus haut de gamme de DayByDay.

Ce document synthétise les principaux aspects de DayTrader Live, le service le plus haut de gamme de DayByDay. Bienvenue chez DayByDay, Ce document synthétise les principaux aspects de DayTrader Live, le service le plus haut de gamme de DayByDay. Il est en deux parties : - Les idées de trading : quels sont les

Plus en détail

Tarification. Mise à jour du 1 er juillet 2010

Tarification. Mise à jour du 1 er juillet 2010 BRVM - DC / BR Bourse Régionale des Valeurs Mobilières Afrique de l Ouest Dépositaire Central Banque de Règlement Afrique de l Ouest Mise à jour du 1 er juillet 2010 Objet de la mise à jour La mise à jour

Plus en détail

GESTION DES TITRES PUBLICS EN ZONE UEMOA

GESTION DES TITRES PUBLICS EN ZONE UEMOA GESTION DES TITRES PUBLICS EN ZONE UEMOA Présenté par Mame Marie Sow SAKHO SEMINAIRE CONSUMAF 4,5 et 6 décembre 2006 1 SOMMAIRE CONTEXTE MARCHE DES TITRES PUBLICS : OBJECTIFS VISES LES DIFFERENTS TITRES

Plus en détail

Récapitulatif: Du 04 au 15 Mai 2015. Rapport 2014 de l ECSDA. Développements du CSD du Ghana. Rapport de l OICV sur la fraude d investissement.

Récapitulatif: Du 04 au 15 Mai 2015. Rapport 2014 de l ECSDA. Développements du CSD du Ghana. Rapport de l OICV sur la fraude d investissement. Du 04 au 15 Mai 2015 Récapitulatif: Rapport 2014 de l ECSDA. Développements du CSD du Ghana. Rapport de l OICV sur la fraude d investissement. Report du lancement de la plateforme T2S. Agrément de 10 CCP

Plus en détail

Examiner les risques. Guinness Asset Management

Examiner les risques. Guinness Asset Management Examiner les risques Guinness Asset Management offre des produits d investissement à des investisseurs professionnels et privés. Ces produits comprennent : des compartiments de type ouvert et investissant

Plus en détail

l'installation de la PME au Maroc et dans la région Provence Alpes Côte d'azur

l'installation de la PME au Maroc et dans la région Provence Alpes Côte d'azur LES OPERATIONS FINANCIERES & l'installation de la PME au Maroc et dans la région Provence Alpes Côte d'azur Enregistrement d'un investissement / compte courant étranger Un investisseur étranger s implante

Plus en détail

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance En bref : Président Directeur Général: Mohamed EL KETTANI Siège Social : 2. Bd Moulay Youssef - BP: 11141 20000 Casablanca - Maroc Capital:

Plus en détail

Comment aborder l Investment Challenge dans les meilleures conditions?

Comment aborder l Investment Challenge dans les meilleures conditions? en collaboration avec Comment aborder l Investment Challenge dans les meilleures conditions? Vous participez au concours organisé par l association Transaction l Investment Challenge, et vous avez bien

Plus en détail

Performance creates trust

Performance creates trust Performance creates trust Vontobel Mini Futures Futures Investissement minimum, rendement maximum Vontobel Investment Banking Vontobel Mini Futures Investir un minimum pour un maximum de rendement Avec

Plus en détail

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3 Semaine du 25/05/2015 au 29/05/2015 Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3 Sur le plan international - Lafarge-Holcim : Cèdent 6,5 milliards d'actifs Sur le plan national

Plus en détail

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300!

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! TURBOS Jour TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRéSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL Société Générale propose une nouvelle génération de Turbos,

Plus en détail

La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil

La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil Conseil en investissement (fiduciary management) La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil Les besoins des clients institutionnels, et en particulier ceux des fonds de pension, sont

Plus en détail

Introductions à la Bourse de Casablanca :

Introductions à la Bourse de Casablanca : Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Introductions à la Bourse de Casablanca : tendances, déterminants et résultats techniques Novembre 2 0 0 9 Sommaire Synthèse 1 Introduction......

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS - ENTREPRISES

TARIFS ET CONDITIONS - ENTREPRISES TARIFS ET CONDITIONS - ENTREPRISES Novembre 2014 SERVICES DISPONIBLES SUR LA PLATEFORME FX4BIZ Exécution de virements vers comptes de tiers.... Réception de virements en provenance de comptes de tiers........

Plus en détail

PRODUITS DÉRIVÉS LES CONTRATS À TERME : MODE D EMPLOI

PRODUITS DÉRIVÉS LES CONTRATS À TERME : MODE D EMPLOI PRODUITS DÉRIVÉS LES CONTRATS À TERME : MODE D EMPLOI About NYSE Euronext NYSE Euronext (NYX) est l un des principaux opérateurs de marchés financiers et fournisseurs de technologies de négociation innovantes.

Plus en détail

Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 05/08 en date du 16 avril 2008. Visa du CDVM n VI/EM/014/2008 en date 16 avril 2008.

Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 05/08 en date du 16 avril 2008. Visa du CDVM n VI/EM/014/2008 en date 16 avril 2008. , le 17 avril 2008 AVIS N 41/08 RELATIF À L INTRODUCTION EN BOURSE DE LA SOCIETE DELTA HOLDING PAR CESSION DE 640 000 ACTIONS ET AUGMENTATION DE CAPITAL EN NUMERAIRE PAR EMISSION DE 380 000 ACTIONS Avis

Plus en détail

Services professionnels et services gérés

Services professionnels et services gérés SERVICES DE SUPPORT Services professionnels et services gérés xclusive Networks propose toute une gamme de services professionnels et de services gérés qui E permettent à nos partenaires commerciaux de

Plus en détail

Turbos & Turbos infinis

Turbos & Turbos infinis & Turbos infinis L effet de levier en toute simplicité PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL Avertissement : «PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL»

Plus en détail

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES Christophe Mianné, Luc François Sommaire Notre activité Nos atouts La gestion du risque Conclusion 2 Notre activité 3 Les métiers Distribution de produits dérivés actions

Plus en détail

Qu est-ce que la Bourse?

Qu est-ce que la Bourse? Qu est-ce que la Bourse? Une bourse est un marché sur lequel se négocient des valeurs mobilières. Les émetteurs y offrent des titres que les investisseurs achètent ; ces derniers financent alors les agents

Plus en détail

Evolution récente du secteur financier (secteur bancaire, Bourse des Valeurs de Casablanca)

Evolution récente du secteur financier (secteur bancaire, Bourse des Valeurs de Casablanca) Royaume du Maroc Département de l Economie, des Finances et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Générale Evolution récente du secteur financier (secteur bancaire, Bourse des Valeurs

Plus en détail

ir value.com Le Fundamental Value Indicator

ir value.com Le Fundamental Value Indicator éducatif Le Fundamental Value Indicator Le Fundamental Value Indicator (voir image en page 6) brosse en un tableau la valeur d une entreprise et de son équipe dirigeante. Il illustre en une seule image

Plus en détail

Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats

Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats PRODUITS PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL émis par Société Générale ou Société Générale Effekten GmbH (société ad hoc de droit allemand dont

Plus en détail

produits non garantis en capital Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats

produits non garantis en capital Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats Nouveau Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats Pour la première fois en France, il est possible de négocier en direct les Warrants,

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 16 I. COMPÉTENCES C1. PROSPECTER C11. Élaborer un projet de prospection C12. Organiser une opération de prospection C13. Réaliser une opération de prospection C14. Analyser

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15 Compte rendu n 25 Audition, ouverte à la presse, de M. Patrice BÉGAY,

Plus en détail

PROSPECTIVE «MAROC 2030»

PROSPECTIVE «MAROC 2030» ROYAUME DU MAROC -------------- HAUT-COMMISSARIAT AU PLAN PROSPECTIVE «MAROC 2030» LE SYSTÈME FINANCIER MAROCAIN Rapport préparé par Mr Khalid HAMMES Vice Doyen à l Université Mohamed V pour le compte

Plus en détail

AOF. mini-guide. Passer. Comment investir en Bourse? ses ordres. Décembre 2012

AOF. mini-guide. Passer. Comment investir en Bourse? ses ordres. Décembre 2012 AOF mini-guide «Comment investir en Bourse? Passer ses ordres Décembre 2012 Passer ses ordres Sommaire 1. Se lancer en bourse n Choisir son intermédiaire financier n Quels montants investir? n Choisir

Plus en détail

La Bourse de Casablanca. En partenariat avec

La Bourse de Casablanca. En partenariat avec Supplément au numéro du 26 janvier 2007 Ne peut être vendu séparément Directeur de la Publication : Fadel Agoumi En partenariat avec La Bourse de Casablanca La Bourse de Casablanca souhaite la bienvenue

Plus en détail

SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES. Situation Liminaire Exercice 2005

SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES. Situation Liminaire Exercice 2005 SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES Situation Liminaire Exercice 2005 Mars 2006 FAITS MARQUANTS 2005 Campagne de Communication sur les délais de recouvrement des primes Suite à l entrée en vigueur des nouvelles

Plus en détail

Guide d utilisation. Swissquote Bank Ltd Web Trader 2

Guide d utilisation. Swissquote Bank Ltd Web Trader 2 Swissquote Bank Ltd Web Trader 2 Guide d utilisation 2013 Swissquote Bank Ltd. Tous droits réservés. Le contenu du présent document est confidentiel et constitue la propriété intellectuelle de Swissquote

Plus en détail

Les marchés du monde entier à portée de clic. Les CFD. Une nouvelle façon d investir en bourse

Les marchés du monde entier à portée de clic. Les CFD. Une nouvelle façon d investir en bourse Les marchés du monde entier à portée de clic Les CFD Une nouvelle façon d investir en bourse Sommaire Les CFD : un nouvel outil d investissement sur les marchés 3 Pourquoi investir avec les CFD? 5 La transparence

Plus en détail

Menu INVEST STORE. COMMENT VOUS CONNECTER SUR VOTRE CAEL AVEC OPTION BOURSE : Adresse du site www.ca-normandie.fr

Menu INVEST STORE. COMMENT VOUS CONNECTER SUR VOTRE CAEL AVEC OPTION BOURSE : Adresse du site www.ca-normandie.fr MODE D EMPLOI INVEST STORE INITIAL Consultez vos comptes 24 h/ 24-7 j / 7 Bourse et OPCVM en ligne à tout moment Rapide Facile Pratique VOTRE ACCES BOURSE DISPONIBLE A TOUT MOMENT COMMENT VOUS CONNECTER

Plus en détail

Méthodes de la gestion indicielle

Méthodes de la gestion indicielle Méthodes de la gestion indicielle La gestion répliquante : Ce type de gestion indicielle peut être mis en œuvre par trois manières, soit par une réplication pure, une réplication synthétique, ou une réplication

Plus en détail

Quels enseignements de l expérience française (1983-1990)

Quels enseignements de l expérience française (1983-1990) Développement des marchés de capitaux Quels enseignements de l expérience française (1983-1990) Séminaire de clôture Tunis, le 23 mai 2013 Françoise Drumetz Directeur de la coopération extérieure CONTEXTE

Plus en détail

AVIS D OUVERTURE DE L OFFRE SUR LES ACTIONS DE LA SOCIETE DELICE HOLDING

AVIS D OUVERTURE DE L OFFRE SUR LES ACTIONS DE LA SOCIETE DELICE HOLDING AVIS D OUVERTURE DE L OFFRE SUR LES ACTIONS DE LA SOCIETE DELICE HOLDING ADMISSION DES ACTIONS DE LA SOCIETE «DELICE HOLDING» AU MARCHE PRINCIPAL DE LA COTE DE LA BOURSE : La Bourse a donné, en date du

Plus en détail

ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE

ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE DE L APPEL PUBLIC A L EPARGNE AVEC INTRODUCTION DE L ACTION A LA COTE OFFICIELLE DE LA BOURSE D ALGER Alger- le 31 octobre 2010. Le jeudi 28 Octobre, Alliance

Plus en détail

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Fonds de placement en Suisse Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Table des matières Page Avant-propos 3 Définitions 4 Fonctionnement d un fonds de placement 6 Caractéristiques des fonds

Plus en détail

Questions fréquentes Plan de restructuration

Questions fréquentes Plan de restructuration Questions fréquentes Plan de restructuration 1. Quel est l objectif du plan de restructuration proposé? 2. D où vient cette dette de 126 millions d euros due le 1 er janvier 2015? 3. Y avait-il d autres

Plus en détail

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant :

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant : Parlons Trading Ask : prix d offre ; c est le prix auquel un «market maker» vend un titre et le prix auquel l investisseur achète le titre. Le prix du marché correspond au prix le plus intéressant parmi

Plus en détail

DÉCLARATION DES RISQUES

DÉCLARATION DES RISQUES DÉCLARATION DES RISQUES Tenant compte du fait que CM Marketing Associates Ltd accepte de conclure, à la base de gré à gré ( OTC ) des contrats financiers pour différences ( CFD ) et contrats de change

Plus en détail