INDICATIONS DE CORRECTION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INDICATIONS DE CORRECTION"

Transcription

1 SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS TECHNICIEN TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE SESSION 2014 EPREUVE Rédaction d un rapport technique portant sur la spécialité au titre de laquelle le candidat concourt. Ce rapport est assorti de propositions opérationnelles. Durée : 3 heures Coefficient : 1 SPECIALITE : INGENIERIE, INFORMATIQUE, ET SYSTEMES D INFORMATION INDICATIONS DE CORRECTION

2 RAPPEL DE LA COMMANDE Vous êtes technicien territorial principal de 2ème classe à la direction des systèmes d information de la commune de Techniville qui compte habitants. Cette direction, qui vient d achever son premier Schéma Directeur Informatique (Modernisation de ses équipements, apport de la mobilité pour les monades, nouvelles applications métier, e-services pour les administrés, dématérialisation de certains flux avec d autres établissements publics ), souhaite maintenant mettre en oeuvre un projet pluriannuel en matière de sécurité. Dans cet objectif, le Directeur des Systèmes d Information vous demande dans un premier temps de rédiger à son attention, exclusivement à l aide des documents ci-joints, un rapport technique présentant un état des lieux en matière de sécurité informatique dans les collectivités territoriales. Externe 08 points Interne 12 points Dans un second temps, vous lui proposerez un plan d action en vue d assurer la sécurité informatique à l échelle de Techniville, en tenant compte des enjeux et des contraintes (techniques, juridiques, humaines et financières). Externe 12 points Interne 08 points Pour traiter cette seconde partie, vous mobiliserez également vos connaissances. Liste des documents joints : Document 1 : «Le niveau de sécurité informatique des collectivités s améliore mais reste perfectible» - site - juillet page Document 2 : «Encore des efforts à faire pour la sécurité informatique des collectivités locales?» site - juillet page Document 3 : «Les données informatique des collectivités locales ne sont pas assez protégées» - La Gazette des communes - janvier pages Document 4 : «Les collectivités ont des pratiques inégales en sécurité informatique» - Rubrique Collectivités Territoriales du site - mars page. Document 5 : «La prévention des risques informatiques» - Le guide Info Maires septembre pages. Document 6 : «Archivage électronique sécurisé» - Site de l ANSSI pages. Document 7 : «10 conseils pour la sécurité de votre système d information» - CNIL - 2 pages - 12 octobre Document 8 : «Le Référentiel Général de Sécurité» - Portail de la modernisation de l Etat 2 pages - mars Document 9 : «Le Référentiel Général de Sécurité et les certificats de signature électronique» - Site - mai pages. 2

3 Document 10 : «La sécurité informatique trop souvent l affaire de la seule DSI?» - Rapport du CLUSIF février pages Document 11 : «Politique de sécurité des systèmes d information» - Site de l ANSSI Octobre pages Documents reproduits avec l'autorisation du C.F.C. Certains documents peuvent comporter des renvois à des notes ou à des documents non fournis car non indispensables à la compréhension du sujet. RESUME DES DOCUMENTS Document 1 : «Le niveau de sécurité informatique des collectivités s améliore mais reste perfectible» - site - juillet page Ce document dresse un état des lieux de la sécurité informatique dans les collectivités. Le grand point faible des collectivités concerne leurs équipements mobiles. Il rappelle quelques préconisations de la CNIL en matière de sécurité. Il précise que le volet «sécurité» n est pas suffisamment pris en compte dans les procédures de dématérialisation. Document 2 : «Encore des efforts à faire pour la sécurité informatique des collectivités locales?» site - juillet page Ce document rapporte des extraits du rapport du CLUSIF (Club de la Sécurité l Information Français) qui pointe la faiblesse de la sécurité dans les collectivités. Document 3 : «Les données informatique des collectivités locales ne sont pas assez protégées» - La Gazette des communes - janvier pages Ce document parle des données non protégées des collectivités. Les risques et les menaces que ce manque de sécurité fait courir aux collectivités et quelles sont les priorités pour lesdites collectivités. Document 4 : «Les collectivités ont des pratiques inégales en sécurité informatique» - Rubrique Collectivités Territoriales du site - mars page. Ce document montre que la mobilisation des collectivités territoriales en matière de sécurité informatique est très différente selon leur taille. Il existe un manque de sensibilisation et met en avant le problème du «coût» de la sécurité. Document 5 : «La prévention des risques informatiques» - Le guide Info Maires - septembre pages. Ce document présente un guide de prévention des risques. Le mode SaaS comme solution? Il propose d autres solutions potentielles. Document 6 : «Archivage électronique sécurisé» - Site de l ANSSI pages. Ce document porte sur l archivage électronique. Il présente les obligations juridiques d une collectivité et propose une architecture à prévoir pour un tel projet. Il présente également les difficultés de mise en œuvre. 3

4 Document 7 : «10 conseils pour la sécurité de votre système d information» - CNIL - 2 pages - 12 octobre Ce document présente les recommandations principales de la CNIL. Document 8 : «Le Référentiel Général de Sécurité» - Portail de la modernisation de l Etat - 2 pages - mars Ce document présente le référentiel général de sécurité (RGS). Il présente les objectifs du RGS et l intérêt de ce référentiel. Document 9 : «Le Référentiel Général de Sécurité et les certificats de signature électronique» - Site - mai pages. Ce document présente le RGS et les obligations qui s exercent pour les certificats de signature depuis mai La notion de certificats 1*, 2* ou 3*. Document 10 : «La sécurité informatique trop souvent l affaire de la seule DSI?» - Rapport du CLUSIF février pages Ce document présente la nécessité de sensibiliser différents acteurs au sein d une entreprise ou d une collectivité territoriale à la question de la sécurité informatique. Ce qui n est pas encore suffisamment le cas actuellement. Document 11 : «Politique de sécurité des systèmes d information» - Site de l ANSSI Octobre pages Ce document présente un ensemble de recommandations à mettre en place dans le cadre d une politique de sécurité des systèmes d information et rappelle quelques règles de base qui sont également importantes en terme de sécurité informatique. 4

5 INDICATIONS DE CORRECTION Intérêt du sujet Le dossier donne un aperçu du domaine de la gestion de la sécurité et de l état de l art en la matière dans les collectivités. Il s agit de transcrire cet état des lieux dans un rapport construit et suffisamment clair pour que le Directeur des Services Informatiques comprenne ce sujet complexe. Il s agit pour le candidat d extraire les processus les plus importants mis en œuvre et d attirer l attention du Directeur des Services Informatiques sur les résultats des actions menées. Ce rapport passe aussi par un rappel des principaux piliers qui régissent la sécurité des systèmes d information (RGS, ANSII, ). Le candidat résumera le plus exhaustivement possible les risques qui peuvent exister En ce qui concerne les propositions, ce que l on recherchera chez le candidat sera son aptitude à hiérarchiser et à prioriser les actions qu il compte mener. Toute la difficulté réside sur sa capacité à «convaincre», de par l ordre des opérations à prévoir, de par l analyse technique pour les mener à bien et de par une évaluation financière phasée des opérations à mener. Il ne doit pas s agir d une liste de courses sans argumentation. Il doit faire ressortir les obligations juridiques auxquelles la collectivité doit faire face. Il doit être source de conseil pour le Directeur des Services Informatiques. Le correcteur sera particulièrement attentif aussi à l expérience personnelle ou à la créativité que le rapport pourra refléter sur certains points, à condition bien sûr que cette créativité soit pertinente et sans exagération. Les informations contenues dans le dossier et que l on doit voir apparaître dans le rapport sont les suivantes : Photographie de la «Sécurité des SI» dans les collectivités - Exemples décrivant la situation dans les collectivités, avec chiffres à l appui - Niveau de protection dans les collectivités - La nécessité d un plan «Sécurité des SI» face à la vulnérabilité des communes, en mentionnant le contexte de la mise en conformité RGS Droits et devoirs - Parler de l ANSSI - Parler du RGS - Parler de la CNIL - Où placer les responsabilités et quelles sanctions pénales 5

6 Identification de tous les points de vulnérabilité - Usurpation d identité - Perte de données - Panne de courant - Catastrophe naturelle - Pas d antivirus ou pas de mise à jour - Les accès logiques (authentification avec mot de passe, ) - Les accès physiques - Les processus de dématérialisation et le SAE (Système d Archivage Electronique) - Plan d actions - Commencer par les actions les plus simples, notamment celles recommandées par la CNIL (contraintes «organisationnelles et humaines» temps homme nécessaire, «financière» investissement sur équipements actifs de protection, «technique» prise en main des équipements actifs formations) : sécurisation logique, sécurisation physique, - Nommer un CIL - Instaurer une «culture» sécurité Communication/Formation/Sensibilisation (avec des contraintes financières et organisationnelles) - Faire respecter à minima les référentiels en matière de sécurité des SI (ANSSI, RGS) - Le SAAS comme réponse partielle à la question de sécurité des SI (contrainte financière) - Intégrer les rapides évolutions des SI : les processus de dématérialisation qui prennent de l ampleur mais sans qu on en mesure les risques potentiels, l accroissement des équipements nomades dans les collectivités (tablettes, smartphones, ) - PRA, PCA (contraintes techniques et surtout financières) - Elaboration d un PSSI et création du poste de RSS - La «Sécurité des SI», c est l affaire de tous et à tous les niveaux, partant de l agent territorial jusqu à l élu. - Raisonner par priorités et établir un plan pluriannuel. - L ensemble des actions précitées à encadrer (à travers un mode de gestion de projets) - Penser à un mode de gouvernance. Introduction Plan proposé à titre indicatif I La sécurité informatique : cadre réglementaire et mise en oeuvre A) Un état des lieux mitigé et une réglementation à connaître B) Les processus de mise en œuvre et détection des points de vulnérabilité II Un plan d action à l intention de tous A) Instaurer une culture «sécurité» B) Définition d un plan pluriannuel de sécurité et détermination des besoins Sanctions pour la présentation générale du devoir (- 2 points) Formalisme (objet, date, destinataire) Copie négligée (soin..) Orthographe ou grammaire (+ de 10 fautes), mauvaise écriture 6

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS EXTERNE DE TECHNICIEN TERRITORIAL SESSION 2012 EPREUVE Réponses à des questions techniques à partir d un dossier portant sur

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION SUJET NATIONAL POUR L'ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET TROISIÈME VOIE DE TECHNICIEN TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE SESSION 2014 SPÉCIALITÉ : INGENIERIE, INFORMATIQUE

Plus en détail

EXAMEN PROFESSIONNEL ADJOINT ADMINISTRATIF TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE

EXAMEN PROFESSIONNEL ADJOINT ADMINISTRATIF TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE EXAMEN PROFESSIONNEL ADJOINT ADMINISTRATIF TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE SESSION 2015 EPREUVE D ADMISSIBILITE Durée : 1 heure 30 / Coefficient : 2 Une épreuve écrite à caractère professionnel portant sur

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET DE 3 ème VOIE DE TECHNICIEN PRINCIPAL TERRITORIAL DE 2 ème CLASSE SESSION 2012 EPREUVE Rédaction d un rapport technique

Plus en détail

Prestations d audit et de conseil 2015

Prestations d audit et de conseil 2015 M. Denis VIROLE Directeur des Services +33 (0) 6 11 37 47 56 denis.virole@ageris-group.com Mme Sandrine BEURTHE Responsable Administrative +33 (0) 3 87 62 06 00 sandrine.beurthe@ageris-group.com Prestations

Plus en détail

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, 25 juin 2014

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, 25 juin 2014 Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014 Paris, Enquête 2014 Les Hôpitaux publics de + de 200 lits Mme Hélène COURTECUISSE Astrid LANG Fondatrice Responsable Sécurité SI Patient

Plus en détail

Technicien territorial RAPPORT TECHNIQUE À PARTIR D UN DOSSIER SUR LA SPÉCIALITÉ

Technicien territorial RAPPORT TECHNIQUE À PARTIR D UN DOSSIER SUR LA SPÉCIALITÉ 10/10/11 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale, du CNFPT, de la profession Technicien

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

Technicien principal territorial de 2 ème classe RAPPORT TECHNIQUE AVEC PROPOSITIONS OPÉRATIONNELLES PORTANT SUR LA SPÉCIALITÉ

Technicien principal territorial de 2 ème classe RAPPORT TECHNIQUE AVEC PROPOSITIONS OPÉRATIONNELLES PORTANT SUR LA SPÉCIALITÉ 10/10/11 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale, du CNFPT, de la profession Technicien

Plus en détail

Sécurité des Systèmes d Information

Sécurité des Systèmes d Information Sécurité des Systèmes d Information Tableaux de bord SSI 29% Nicolas ABRIOUX / Consultant Sécurité / Intrinsec Nicolas.Abrioux@Intrinsec.com http://www.intrinsec.com Conférence du 23/03/2011 Tableau de

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

Marché Public de Fournitures Courantes et Services. Date et heure limite de remise des offres : Vendredi 9 janvier 2015 à 12h00

Marché Public de Fournitures Courantes et Services. Date et heure limite de remise des offres : Vendredi 9 janvier 2015 à 12h00 Pièce n 0 DIRECTION TECHNIQUE Pôle Infrastructures / Entretien Routes & Bassins 15 rue de Nantes F-67100 Strasbourg Tél. +33 (0)3 88 21 78 01 Fax +33 (0)3 88 39 35 53 Marché Public de Fournitures Courantes

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CENTRE HOSPITALIER D UZES Services Economiques Cellule Marchés 1 & 2 Avenue Foch BP 81050 30701 UZES Cedex Tél: 0466637113 TRANSPORTS EN AMBULANCES

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION FOURNITURES DE MATERIELS ET PRESTATIONS INFORMATIQUES

REGLEMENT DE CONSULTATION FOURNITURES DE MATERIELS ET PRESTATIONS INFORMATIQUES REGLEMENT DE CONSULTATION FOURNITURES DE MATERIELS ET PRESTATIONS INFORMATIQUES SOMMAIRE I.IDENTIFICATION DE L ACHETEUR II.OBJET DU MARCHE III.ARTICLES DU CODE DES MARCHES PUBLICS IV.CARACTERISTIQUES PRINCIPALES

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

Programme détaillé BTS INFORMATIQUE DE GESTION DIPLÔME D ETAT. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée de la formation

Programme détaillé BTS INFORMATIQUE DE GESTION DIPLÔME D ETAT. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée de la formation Objectifs de la formation Les inscriptions sont réservées aux élèves de niveau BAC ou plus, et sont ouvertes dans la mesure des places disponibles. Le Brevet de Technicien Supérieur d Informatique de Gestion

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

Les nouveaux guides de la CNIL. Comment gérer des risques dont l impact ne porte pas sur l organisme

Les nouveaux guides de la CNIL. Comment gérer des risques dont l impact ne porte pas sur l organisme Les nouveaux guides de la CNIL Comment gérer des risques dont l impact ne porte pas sur l organisme Matthieu GRALL CLUSIF Colloque «conformité et analyse des risques» 13 décembre 2012 Service de l expertise

Plus en détail

Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011

Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011 Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011 SOMMAIRE Synthèse et Conclusion... 1 Introduction... 4 1. La description

Plus en détail

«PLACE DES PARENTS DANS l ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL» BROUIL

«PLACE DES PARENTS DANS l ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL» BROUIL «PLACE DES PARENTS DANS l ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL» Juin 2013 Introduction : Les parents sont parmi les principaux bénéficiaires de Paris classe numérique. Grâce à ce nouvel outil, la communication

Plus en détail

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES 51 Epreuve EP1 : ANALYSE ET COMMUNICATION TECHNOLOGIQUES UP1 Coefficient 4 Finalité et objectifs de l épreuve L épreuve vise à évaluer la capacité du candidat à mobiliser

Plus en détail

2 ASIP Santé/DSSIS : Guide Pratique - Règles de sauvegarde des Systèmes d Information de Santé (SIS) Juillet 2014 V0.3

2 ASIP Santé/DSSIS : Guide Pratique - Règles de sauvegarde des Systèmes d Information de Santé (SIS) Juillet 2014 V0.3 VERSION V0.3 Guide Pratique Règles de sauvegarde des Systèmes d Information de Santé (SIS) Politique Générale de Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S) - Juillet 2014 MINISTÈRE DES AFFAIRES

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Université de Reims Champagne-Ardenne - Direction des Achats Villa Douce 9, boulevard de la Paix CS 60005 51724 REIMS Cedex Tél: 0326913000 GARDIENNAGE

Plus en détail

Concours 2008 / 2009 externe et interne réservé d ingénieurs des services culturels et du patrimoine, spécialité «services culturels»

Concours 2008 / 2009 externe et interne réservé d ingénieurs des services culturels et du patrimoine, spécialité «services culturels» Concours 2008 / 2009 externe et interne réservé d ingénieurs des services culturels et du patrimoine, spécialité «services culturels» Le présent rapport a pour objet de donner une appréciation générale

Plus en détail

Objet de la consultation

Objet de la consultation REGLEMENT DE LA CONSULTATION Objet de la consultation Télésurveillance des alarmes anti-intrusion et incendie, avec gardiennage pour les bâtiments de la Communauté d agglomération Caen la mer MARCHES PUBLICS

Plus en détail

NOMADES ET SMARTPHONES EN ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ PAR BERTRAND THOMAS ET JULIEN COULET

NOMADES ET SMARTPHONES EN ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ PAR BERTRAND THOMAS ET JULIEN COULET Introduction aux solutions de Mobile Device Management NOMADES ET SMARTPHONES EN ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ PAR BERTRAND THOMAS ET JULIEN COULET QUELQUES CHIFFRES Mi 2011, 77% de la population mondiale

Plus en détail

27 mars 2014. Sécurité ECNi. Présentation de la démarche sécurité

27 mars 2014. Sécurité ECNi. Présentation de la démarche sécurité Sécurité ECNi Présentation de la démarche sécurité Présentation du cabinet Solucom Cabinet de conseil indépendant en management et système d information Fondé en 1990 / Plus de 1 400 collaborateurs / 2

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien(ne) d'assistance en Informatique Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION D'UNE SPECIALITE DU TITRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE (Préparation : 5 heures -- Exposé et Questions : 1 heure) Rapport établi par : P.J. BARRE, E. JEAY, D. MARQUIS, P. RAY, A. THIMJO 1. PRESENTATION DE L EPREUVE 1.1.

Plus en détail

Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle

Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle Le 24 juillet 2015 Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle Article 1er L article 5 du chapitre II, titre Ier, relatif à la

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation DEPARTEMENT DE LA GIRONDE (33520) MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Règlement de la Consultation Ville de Bruges Pôle Ressources Service Juridique et Commande Publique Hôtel de Ville

Plus en détail

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents Tâche : Rédaction de messages et de courriers professionnels simples liés à l activité

Plus en détail

FAIRE FACE A UN SINISTRE INFORMATIQUE

FAIRE FACE A UN SINISTRE INFORMATIQUE FAIRE FACE A UN SINISTRE INFORMATIQUE Lorraine Protéger son système d information 1 avec des solutions techniques ne suffit pas toujours pour faire face à un sinistre. En cas de perte, de vol ou de dégradation

Plus en détail

«Identifier et définir le besoin en recrutement»

«Identifier et définir le besoin en recrutement» «Identifier et définir le besoin en recrutement» LES ETAPES DU RECRUTEMENT Le recrutement est une démarche structurée qui comporte plusieurs étapes aux quelles il faut attacher de l importance. La majorité

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Note de cadrage relative à l épreuve de VERIFICATION DES CONNAISSANCES TECHNIQUES

Note de cadrage relative à l épreuve de VERIFICATION DES CONNAISSANCES TECHNIQUES CONCOURS INTERNE ET TROISIEME CONCOURS D AGENT DE MAÎTRISE TERRITORIAL Note de cadrage relative à l épreuve de VERIFICATION DES CONNAISSANCES TECHNIQUES INTITULE REGLEMENTAIRE DE L EPREUVE (décret n 2002-1049

Plus en détail

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE PROFIL DE POSTE BAP : CORPS : NATURE : SPÉCIALITÉ : E ITRF Externe IGR 2, Chef de projet développement ÉTABLISSEMENT : Rectorat SERVICE : VILLE : SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU

Plus en détail

5 novembre 2013. Cloud, Big Data et sécurité Conseils et solutions

5 novembre 2013. Cloud, Big Data et sécurité Conseils et solutions 5 novembre 2013 Cloud, Big Data et sécurité Conseils et solutions Agenda 1. Enjeux sécurité du Cloud et du Big Data 2. Accompagner les projets 3. Quelques solutions innovantes 4. Quelle posture pour les

Plus en détail

LA SÉCURITÉ ÉCONOMIQUE, UN ENJEU-CLÉ POUR LES ENTREPRISES

LA SÉCURITÉ ÉCONOMIQUE, UN ENJEU-CLÉ POUR LES ENTREPRISES LA SÉCURITÉ ÉCONOMIQUE, UN ENJEU-CLÉ POUR LES ENTREPRISES DÉFINIR UNE POLITIQUE INTERNE DE SÉCURITÉ RELATIVE À L INFORMATION STRATÉGIQUE DE VOTRE ENTREPRISE Vous n avez pas effectué de diagnostic interne

Plus en détail

PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS. DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2

PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS. DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2 CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2 Rédaction Jean-Pierre GUICHARD Conseiller pédagogique en EPS Ministère

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

Le Diplôme d Instructeur Fédéral

Le Diplôme d Instructeur Fédéral Le Diplôme d Instructeur Fédéral La F.F.S.T agréée par le Ministère des Sports assure une mission de service public. Pour mener à bien cette mission elle assure notamment des formations d enseignants,

Plus en détail

Le diplôme universitaire de musicien intervenant. Le certificat d'aptitude aux fonctions de professeur de musique

Le diplôme universitaire de musicien intervenant. Le certificat d'aptitude aux fonctions de professeur de musique Sommaire Qu'est-ce que la VAE? Le diplôme d État de professeur de musique Le diplôme universitaire de musicien intervenant Le certificat d'aptitude aux fonctions de professeur de musique Les textes de

Plus en détail

Objet de la consultation. Missions de vérifications et contrôles périodiques obligatoires MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

Objet de la consultation. Missions de vérifications et contrôles périodiques obligatoires MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES REGLEMENT DE LA CONSULTATION Objet de la consultation Missions de vérifications et contrôles périodiques obligatoires MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Maître de l ouvrage Communauté

Plus en détail

LECTURE CRITIQUE. Accompagner les enseignants et formateurs dans la conception d une formation en ligne

LECTURE CRITIQUE. Accompagner les enseignants et formateurs dans la conception d une formation en ligne LECTURE CRITIQUE Accompagner les enseignants et formateurs dans la conception d une formation en ligne Christian Ernst E-learning. Conception et mise en œuvre d un enseignement en ligne Guide pratique

Plus en détail

Dossier de Consultation

Dossier de Consultation Dossier de Consultation Marché n 06_05 Appel d offres ouvert passé en application de l article 28 du code des marchés publics Cahier des charges et modalités de la consultation ACQUISITION D UN LOGICIEL

Plus en détail

Accueil familial de jour

Accueil familial de jour Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Service de protection de la jeunesse Directives pour l accueil de jour des enfants Accueil familial de jour Cadre de référence et référentiels

Plus en détail

ANNEXE V DÉFINITION DES ÉPREUVES

ANNEXE V DÉFINITION DES ÉPREUVES ANNEXE V DÉFINITION DES ÉPREUVES Epreuve E1 CULTURES DE LA COMMUNICATION Épreuve écrite durée 4h - Coefficient 3 U1 1. Finalités et objectifs L objectif visé est d apprécier l aptitude du candidat à :

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS EXTERNE DE TECHNICIEN TERRITORIAL SESSION 2012 EPREUVE Réponses à des questions techniques à partir d un dossier portant sur

Plus en détail

Memento sur le service

Memento sur le service Memento sur le service Ariane 1/5 Memento sur le service Afin d améliorer le service rendu aux Français en voyage à l étranger et de contribuer à la modernisation du service public du ministère des Affaires

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION Communauté de Communes de la Haute Vallée du Thoré Mairie 81240 Saint-Amans-Valtoret Tél : 05 63 97 98 08 Fax : 05 63 97 98 08 Mail : contact@cc-haute-vallee-thore.fr Site Internet : www.cc-haute-vallee-thore.fr

Plus en détail

Principes généraux. www.architectes.org mars 2015 1 Les enjeux des Agendas d Accessibilité Programmée (Ad AP) en 9 points

Principes généraux. www.architectes.org mars 2015 1 Les enjeux des Agendas d Accessibilité Programmée (Ad AP) en 9 points www.architectes.org mars 2015 1 Les enjeux des Agendas d Accessibilité Programmée (Ad AP) en 9 points Au 1er janvier 2015, seule une partie des établissements recevant du public (ERP) ont répondu aux obligations

Plus en détail

Réforme des autorisations d Urbanisme

Réforme des autorisations d Urbanisme Réforme des autorisations d Urbanisme Entrée en vigueur le 1er octobre 2007 L essentiel de la réforme réside dans : - le regroupement des procédures fusionnées en 3 permis et une déclaration préalable

Plus en détail

CHARTE INFORMATIQUE LGL

CHARTE INFORMATIQUE LGL CHARTE INFORMATIQUE LGL Selon la réglementation indiquée dans la charte informatique du CNRS, tout accès aux ressources informatiques du LGLTPE nécessite une authentification des personnels. Cette authentification

Plus en détail

Management de la sécurité des technologies de l information

Management de la sécurité des technologies de l information Question 1 : Identifiez les causes d expansion de la cybercriminalité Internet est un facteur de performance pour le monde criminel. Par sa nature même et ses caractéristiques, le monde virtuel procure

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE EXAMEN PROFESSIONNEL TECHNICIEN TERRITORIAL PRINCIPAL DE 1 ère CLASSE

BIBLIOGRAPHIE EXAMEN PROFESSIONNEL TECHNICIEN TERRITORIAL PRINCIPAL DE 1 ère CLASSE Février 2013 BIBLIOGRAPHIE EXAMEN PROFESSIONNEL TECHNICIEN TERRITORIAL PRINCIPAL DE 1 ère CLASSE TEXTES DE REFERENCE Décret n 2010-1357 du 9 novembre 2010 portant statut particulier du cadre d emplois

Plus en détail

Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx

Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx Objectif Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx Présenter des préconisations pour sécuriser le poste de travail informatique et son environnement sous forme de fiches pratiques. Public concerné

Plus en détail

Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux

Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux 11 février 2010 CONFERENCE IDC CLOUD COMPUTING Le Cloud dans tous ses états Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux Les bons réflexes pour entrer dans un contrat Cloud en toute sécurité Benjamin

Plus en détail

La présentation qui suit respecte la charte graphique de l entreprise GMF

La présentation qui suit respecte la charte graphique de l entreprise GMF La présentation qui suit respecte la charte graphique de l entreprise GMF Approche du Groupe GMF Besoins d archivage de la messagerie d entreprise Introduction Présentation du Groupe GMF Secteur : assurance

Plus en détail

Projet BI powered de la société «BI experts»

Projet BI powered de la société «BI experts» Projet BI powered de la société «BI experts» Le sujet L objectif général du projet BI powered est la création d une chaîne décisionnelle, permettant d aider des utilisateurs à accéder (et analyser) des

Plus en détail

et développement d applications informatiques

et développement d applications informatiques Protection des données personnelles et développement d applications informatiques Agnès Laplaige, CIL de l'ecole Polytechnique avril 2011 Thèmes I&L Informatique et Libertés Protection de la vie privée

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015 Professionnels de l alimentation 06.47.75.88.57 HQSA Consulting contact@hqsafrance.fr Numéro de déclaration de prestataire de formation : SIRET SIRET : 804 : 284 284 420

Plus en détail

RESPONSABLE RELATIONS PUBLIQUES

RESPONSABLE RELATIONS PUBLIQUES RESPONSABLE RELATIONS PUBLIQUES DÈS JANVIER 2015 POUR 6 MOIS MINIMUM Opérant depuis les années 2000, la mission du Groupe Esprit de corps Inc. est : «Contribuer à rendre les équipes et individus plus performants

Plus en détail

Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement. Colloque CEE

Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement. Colloque CEE Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement 27 Septembre 2011 Colloque CEE Colloque CEE du 27 septembre 2011 Présentation de la structure/organisation Politique et actions en matière

Plus en détail

LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE NOTE D INFORMATION MARS 2008 Mise à jour JUIN 2009 (Annule et remplace la précédente) LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Rénovation de la filière tertiaire administratif Bac pro COMPTABILITE Bac pro SECRETARIAT Bac pro GESTION-ADMINISTRATION De la comptabilité vers la gestion

Plus en détail

Déjouer la fraude aux «faux» virements. MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015

Déjouer la fraude aux «faux» virements. MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015 Déjouer la fraude aux «faux» virements MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015 Typologie de la fraude sur les moyens de paiements Source BDF Données fraude sur les moyens de paiements en France Source BDF

Plus en détail

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004 Recrute Le/la directeur(trice) adjoint(e) de l établissement I. Les missions et l

Plus en détail

Guide pratique spécifique pour la mise en place d un accès Wifi

Guide pratique spécifique pour la mise en place d un accès Wifi MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Guide pratique spécifique pour la mise en place d un accès Wifi Politique Générale de Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S)- Mai 2014 - V1.0

Plus en détail

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers Guide du tuteur Baccalauréat professionnel Accueil-Relation Clients et Usagers Lycée Professionnel Henri Brulle 65 Route de Saint Emilion 33500 Libourne Tél : 05.57.48.12.30 Fax : 05.57.85.11.52 Présentation

Plus en détail

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Activités 1. 1. Pilotage, management Direction Informer et aider les élus à la décision Définir (ou participer à la définition de) la stratégie de la direction

Plus en détail

La dématérialisation au service des entreprises. Ysoria

La dématérialisation au service des entreprises. Ysoria La dématérialisation au service des entreprises Ysoria Sommaire Introduction Les enjeux Les freins et risques Les solutions Les opportunités Notre offre Questions/Réponses Sécurisation des documents numériques

Plus en détail

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES LOT 2 Fourniture et installation d un système de GED pour la Mairie de La Wantzenau. Fiche technique Cahier des Charges

Plus en détail

LES OUTILS. Connaître et appliquer la loi Informatique et Libertés

LES OUTILS. Connaître et appliquer la loi Informatique et Libertés LES OUTILS Connaître et appliquer la loi Informatique et Libertés SEPTEMBRE 2011 QUE FAUT-IL DÉCLARER? Tous les fichiers informatiques contenant des données à caractère personnel sont soumis à la Loi Informatique

Plus en détail

Contenu de l action de formation BTS Management des Unités Commerciales

Contenu de l action de formation BTS Management des Unités Commerciales Contenu de l action de formation BTS Management des Unités Commerciales La fonction commerciale a évolué vers une personnalisation de l offre et de la relation client ainsi qu au développement des services

Plus en détail

Conditions d inscription au concours

Conditions d inscription au concours Conditions d inscription au concours 1. Comment accéder au concours? 2. Quelles sont les conditions d inscription au concours? Le rédacteur territorial est un fonctionnaire de catégorie B (voir lexique

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET DE TROISIEME VOIE DE TECHNICIEN TERRITORIAL SESSION 2012 EPREUVE Elaboration d un rapport technique rédigé à l aide

Plus en détail

1. Les types d enquêtes

1. Les types d enquêtes La conduite d une enquête par questionnaire La conception d un questionnaire ne doit pas être réalisée de façon hasardeuse. Elle suit une méthodologie stricte qui permet d atteindre des résultats utilisables

Plus en détail

Agrément des hébergeurs de données de santé. 1 Questions fréquentes

Agrément des hébergeurs de données de santé. 1 Questions fréquentes Agrément des hébergeurs de données de santé 1 Questions fréquentes QUELS DROITS POUR LES PERSONNES CONCERNEES PAR LES DONNEES DE SANTE HEBERGEES? La loi précise que l'hébergement de données de santé à

Plus en détail

AUDIT CONSEIL CERT FORMATION

AUDIT CONSEIL CERT FORMATION www.lexsi.com AUDIT CONSEIL CERT FORMATION LEXSI GROUP / INNOVATIVE SECURITY / CONSEIL EN SECURITE DE L INFORMATION / PARIS LYON LILLE MONTREAL SINGAPOUR A PROPOS DE LEXSI Avec plus de 10 ans d expérience,

Plus en détail

B I L A N - S E S S I O N 2 0 1 4

B I L A N - S E S S I O N 2 0 1 4 Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt Service des ressources humaines Sous-direction du développement professionnel et des relations sociales Bureau des concours et des examens

Plus en détail

La sécurité des systèmes d information

La sécurité des systèmes d information Ntic consultant contact@ntic-consultant.fr 02 98 89 04 89 www.ntic-consultant.fr La sécurité des systèmes d information Ce document intitulé «La sécurité des systèmes d information» est soumis à la licence

Plus en détail

Des passionnés et des curieux avec un regard avisé et exigeant sur :

Des passionnés et des curieux avec un regard avisé et exigeant sur : Ivan Tancovich & Olivier Colle Co-Fondateurs & Associés de TANCO & CO : Des passionnés et des curieux avec un regard avisé et exigeant sur : Nouvelles technologies Maintenance logicielle & matérielle Sécurité

Plus en détail

L acte de naissance permet au greffier de vérifier si les futurs partenaires sont majeurs ou non.

L acte de naissance permet au greffier de vérifier si les futurs partenaires sont majeurs ou non. 04/2012 Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France concernant la conclusion d un PACS (Pacte civil de solidarité) - note d information rédigée en concertation avec

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

Atelier rédactionnel

Atelier rédactionnel Baccalauréat professionnel Gestion - Administration Atelier rédactionnel Exemples de séances réalisées en première et au début de l année de terminale Joëlle PERRETIER & Patrice VIRIEUX Lycée professionnel

Plus en détail

MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE

MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC//BR/DS/PP/DSA/N 12-04 Danielle SOULAT 01 43 93 84 77 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : CHEF DE PROJET ARCHIVAGE ET SYSTEME D

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE. Objet du marché : Surveillance et entretien des fontaines, bouches et poteaux d incendie.

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE. Objet du marché : Surveillance et entretien des fontaines, bouches et poteaux d incendie. AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Identification de l'organisme qui passe le marché : Commune d'orsay Pouvoir adjudicateur : M. le Maire d'orsay Adresse : 2 place du général Leclerc - 91 400 ORSAY Objet

Plus en détail

PROJET DE LOI LOGEMENT ET URBANISME

PROJET DE LOI LOGEMENT ET URBANISME PROJET DE LOI LOGEMENT ET URBANISME Décryptage : ce qui pourrait changer pour les propriétaires et les locataires Jean-François BUET Président de la FNAIM Etienne GINOT Président de l UNIS Point presse

Plus en détail

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS»

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» BILAN 2007-2013 Convention d Organisation et de développement Touristique des Territoires (pays Loi Voynet), autour de deux

Plus en détail

Qu est-ce qu un système d Information? 1

Qu est-ce qu un système d Information? 1 Qu est-ce qu un système d Information? 1 Une définition du système d information «Tout moyen dont le fonctionnement fait appel à l électricité et qui est destiné à élaborer, traiter, stocker, acheminer,

Plus en détail

1 er OCTOBRE 2015 Hôtel des Arts & Métiers 9 Bis Avenue d Iéna 75016 Paris

1 er OCTOBRE 2015 Hôtel des Arts & Métiers 9 Bis Avenue d Iéna 75016 Paris SALON PROFESSIONNEL DES INNOVATIONS BANCAIRES www.banqueetinnovation.com 1 er OCTOBRE 2015 Hôtel des Arts & Métiers 9 Bis Avenue d Iéna 75016 Paris DOSSIER EXPOSANT www.banqueetinnovation.com NEWSCO EVENTS

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien(ne) Médiation Services Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION D'UNE SPECIALITE DU TITRE PROFESSIONNEL DU

Plus en détail

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR Utilisation du logigramme d activité dans un projet informatique, pour simuler les compétences futures, et évaluer la charge de travail. WWW.ANACT.FR OUTIL DE SIMULATION

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES SICTOM PEZENAS-AGDE - Service Finances et Marchés Publics 907 Chemin de l Amandier BP 112 34120 PEZENAS Tél: 04 99 43 21 64 Règlement de la Consultation

Plus en détail

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES MINISTERE CHARGE DE L EDUCATION NATIONALE DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE DIPLÔME D'ETAT DE MONITEUR EDUCATEUR LIVRET DE PRÉSENTATION DES ACQUIS

Plus en détail

L'AUDIT DES SYSTEMES D'INFORMATION

L'AUDIT DES SYSTEMES D'INFORMATION L'AUDIT DES SYSTEMES D'INFORMATION ESCI - Bourg en Bresse (2005 2006) Audit s Système d'information - P2 1 lan d'ensemble Audit s Systèmes d'information GENERALITES SUR L'AUDIT AUDIT FONCTIONNEL OU D'APPLICATION

Plus en détail