Etude exclusive : SoCloz présente le Smartshopper et son impact sur le parcours d achat

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude exclusive : SoCloz présente le Smartshopper et son impact sur le parcours d achat"

Transcription

1 Dossier de presse Novembre 2014 Etude exclusive : SoCloz présente le Smartshopper et son impact sur le parcours d achat *Sondage Viavoice pour SoCloz, réalisé en ligne du 15 au 19 Septembre Échantillon de 1004 personnes, représentatif de la population française de 18 ans et plus. Représentativité par la méthode des quotas appliquée aux critères suivants : sexe, âge, profession de la personne de référence au sein du foyer, région et taille d agglomération

2 EDITO Jérémie Herscovic, fondateur et Président de Socloz La catastrophe sociologique prédite au début des années 2000 par de nombreux commentateurs n a pas eu lieu! Non, l e-commerce n a pas engendré la désertion des magasins. Si acheter en ligne et se faire livrer à domicile est entré dans les mœurs, ce mode d achat ne suffit pas aux yeux des internautes. Lors de son avènement, l e-commerce était perçu comme un canal d achat uniquement (achat en ligne livraison à domicile). 15 ans plus tard, il ne représente toujours que 10% des ventes de détail, large décalage avec le raz de marée prétendu. Pourquoi? Parce que les internautes ont encore l ancestral besoin de toucher, voir un produit avant d être assuré de faire le bon choix. Et oui, si les écrans n ont pas remplacé l expérience physique avec un produit, l e-commerce s est bien installé. Malgré cela, les internautes plébiscitent internet pour la richesse de son information et son confort d achat. Résultat, les internautes utilisent souvent le web pour trouver une information en ligne avant d aller en magasin toucher et voir leurs produits. Une majeure partie des internautes, que cela soit en Europe, aux Etats-Unis ou en Asie, se reconnaissent aujourd hui dans cette pratique. Loin de remplacer l achat en ligne et la livraison à domicile, elle le complète. D ailleurs 2013 et 2014 l ont démontré à travers l avènement et le succès de dispositifs tournant autour du besoin de se rendre en magasin, et dont les sites e-commerce constituent le socle. En conséquence, la place du e-commerce au sein des enseignes prend une place grandissante. L e-commerce ne sert plus simplement à vendre pendant les horaires de fermeture des magasins, ou à vendre en dehors de leur zone de chalandise, il est un dispositif majeur de dynamisation du trafic magasin et de réconciliation entre ces canaux. Il a dépassé ce rôle pour devenir une vitrine digitale répondant aux divers besoins des internautes, dont en «tête de gondole», le besoin des internautes de s assurer de la présence d un produit dans un magasin. Le besoin de ne pas se déplacer pour rien dans un magasin maximise le confort d achat, le fameux auquel s est habitué l internaute. Et comme le consommateur en veut toujours plus aujourd hui, et encore plus demain, il souhaite que les magasins présentent un confort d achat aussi généreux que celui du e- commerce. La digitalisation montante des magasins répond à son besoin. Et encore dans ce cas, l e-commerce, dans sa définition élargi à une vitrine digitale, constituera encore un socle incontournable. Les enseignes ont-elles le choix de ne pas prendre le train en marche? Pas vraiment, à moins de se couper des envies des consommateurs

3 A la découverte du Smartshopper Smartshopper : le consommateur roi Le consommateur et sa manière de faire du shopping sont en constante mutation. Dans un monde révolutionné par le numérique où le consommateur est désormais hyperconnecté, les comportements d'achats sont en constante évolution et implique de véritables changement dans la définition du parcours d achat. Si deux profils extrêmes sont toujours présents : Les shoppers «économiques» (16% des Français) qui, par principe, achètent les produits les moins chers, sans se soucier de la qualité. Pour lui, l achat impulsif n existe pas et le shopping est un acte plus utile que de plaisir. Les shoppers «impulsifs» (8% des Français) qui, au contraire des précédents marchent au coup de cœur. Lorsqu ils voient un produit qui leur plait, ils l achètent. Pour ce profil la notion de plaisir et de (se) faire plaisir passe avant tout. Le profil du Smartshopper regroupe toujours plus de consommateurs : l étude SoCloz met en avant un profil qui regroupe plus de trois Français sur quatre et qui se définissent comme étant des Smartshoppers (76%). Pour lui, le shopping est un acte réfléchi, qu il prépare lors de son parcours d achat. Pour se faire 89% d entre eux vont comparer un maximum de produits sur internet mais aussi en magasin où ils sont 79% à se rendre pour voir et toucher les produits. Pour une très large majorité de ces shopper avertis (94.9%), il s agit également de s assurer de trouver le meilleur prix. Les différents outils numériques à la disposition du consommateur ont considérablement modifié son rapport aux produits. Le parcours d achat est aujourd hui plus que jamais dominé par la recherche d informations sur le produit (Avis, test, disponibilité ) et la comparaison (Prix, qualité ). Le Smartshopper est donc ce consommateur qui va utiliser tous les outils numériques à sa disposition pour conforter son choix. Plus encore, il va être très sensible aux outils proposés par les marques pour l aider dans cette quête d informations.

4 La quête de l expérience shopping optimale Le SmartShopper recherche également à travers son achat une véritable expérience shopping. Une expérience qui par définition ne peut pas être parfaite dans le cadre d un achat 100% web. En effet le parcours d achat doit répondre à plusieurs critères pour que le SmartShopper soit complètement satisfait de son expérience : Le premier critère pour une expérience shopping réussie est d avoir trouvé ce pourquoi le consommateur est venu dans le magasin (62%). Les enseignes doivent donc permettre au consommateur de préparer sa visite et de lui fournir un moyen de vérifier la disponibilité du produit. Le second critère est étroitement lié à la gestion du temps consacré au shopping. Ainsi, pour plus de 40 % des Français, le magasin doit absolument lutter contre toute perte de temps : passage en caisse, facilité d accès aux produits Ils souhaitent rester maîtres de leur temps notamment pour bien regarder, essayer tous les produits qu ils ont jugés intéressants. Le consommateur aime également conclure son expérience shopping avec le sentiment d avoir fait des économies en réalisant «la bonne affaire» (36%). Les bons conseils et la compétence du personnel de vente arrivent en 4 ème position avec plus d un quart des Français considérant ce critère comme important pour une expérience shopping réussie. «Les marques et particulièrement les distributeurs sont donc face à un double enjeu : à la fois fournir les meilleurs outils possibles pour l aider dans sa décisions d achat et de garantir une expérience shopping moderne et original pour obtenir la préférence du consommateur», complète Jérémie Herscovic, fondateur de Socloz

5 L importance du magasin dans le parcours d achat Les magasins domptent l E-commerce L étude SoCloz le confirme : pour 78% des Français le magasin reste ainsi une étape importante du parcours d achat. Si le consommateur a définitivement adopté dans son parcours d achat de nouvelles étapes comme la comparaison des produits ou encore la recherche du meilleur prix Il ne s est pas pour autant détourné du magasin. Les magasins ont su utiliser l e-commerce et plus largement les opportunités du numériques pour se réinventer et découvrir de nouveaux axes pour conserver leur place auprès du consommateur. Le magasin reste ainsi l étape parfaite pour permettre au SmartShopper de compléter son expérience shopping. En effet 39% des français affirment avoir besoin de cet espace physique pour voir et toucher les produits. 31% d entre eux vont profiter de ce passage en magasin pour trouver et essayer des produits qu ils n avaient pas identifiés auparavant. C est aussi pour 16% des Français une promesse de rapidité face à l attente imposée des délais de livraison.

6 L e-réservation, une nouvelle pratique à suivre de près Le nouvel outil des magasins, une nouvelle astuce du Smartshopper Les enseignes doivent s équiper pour accompagner au mieux le Smartshopper dans son parcours d achat et garantir la réussite de son expérience shopping. L une des nouvelles technologies utilisées par les enseignes de distribution est l eréservation. L e-réservation est un service qui répond pleinement à la fois aux nouveaux comportements des Smartshoppers : comparaison des produits, comparaison des prix, essai en magasin, et qui permet également d assurer une expérience shopping optimale avec la garantie de trouver son produit sans perte de temps. Ce service entièrement gratuit (sans prépaiement) et sans obligation d achat vient se positionner comme une évolution logique d autres dispositifs de web-to-store comme le contrôle des stocks en temps réel que 43 % des Smartshopper ont pour habitude d utiliser. Un concept en plein essor qui rencontre déjà une certaine adhésion chez les consommateurs puisqu une personne sur deux serait prête à utiliser ce service régulièrement voir systématiquement. Une intention d utilisation qui se renforce à l approche des grandes périodes de shopping (Noël, soldes, etc ) avec 69 % des Français qui l utiliserait pour faciliter leur achats. Une solution avec de vrais avantages! L e-réservation possède des avantages à la fois pour les consommateurs et pour les enseignes & commerçants. Elle est d ailleurs déjà largement plébiscitée par ses utilisateurs, puisque 92% d entre eux souhaitent utiliser de nouveau ce service après l avoir essayé.

7 Enseignes & commerçants : 2 grands types d avantages : Maximiser le taux de conversion du site e-commerce : généralement, sur 100 personnes visitant un site e-commerce, seule 1 personne finit par acheter. L e-réservation permet de transformer ce 1 en 2 voire 2,5 en optimisant les bienfaits du webto-store et de créer un trafic plus qualitatif. Une véritable révolution dans le modèle économique du e-commerce, puisque l e-réservation permet de deux fois mieux rentabiliser ses investissements. D ailleurs, avec le système de réservation SoCloz, 85% des demandes de réservation se finalisent par une visite en magasin. Un véritable cercle vertueux puisque avec Socloz, 80% des visites en magasin se finalisent par un achat et dans 30% des cas ceci sont accompagnés d achats additionnels. Fournir un service : certaines marques voient en l e-réservation un service supplémentaire fourni à leurs clients L e-réservation permet d offrir une nouvelle expérience au consommateur avec une qualité de service renforcée. En effet dans un certain nombre de cas, l internaute n a pas à faire la queue. Son produit l attend dans un espace dédié où il peut récupérer son produit pour le toucher, l essayer et le comparer. Pour les consommateurs : enfin un outil qui répond à leur attente! Pour 79% des utilisateurs SoCloz, ne plus se déplacer pour rien est l avantage incontestable de cette solution. De plus 65 % des utilisateurs SoCloz, affirment avoir utilisé l e-réservation car ils souhaitaient voir ou essayer l article avant de l acheter. Pour d autres c est aussi un moyen d éviter les inconvénients de la livraison. En effet, 26% trouve cela plus rapide de e-réserver puis d acheter en boutique alors que 22 % apprécient ne pas avoir à payer les frais de livraisons. Plus d informations sur: /

8 A propos de SoCloz Fondé en 2010 et dirigée par Jérémie Herscovic, SoCloz est devenu un acteur incontournable du Web-to-Store. La société édite un assistant pré-shopping qui permet à un internaute de ne pas se déplacer en magasin pour rien (SoCloz sait si le produit est disponible ou pas en magasin et permet également de le réserver gratuitement pour certaines enseignes). La société propose également sa solution d e-réservation directement en marque blanche sur le site de l enseigne. Aujourd hui plus magasins dans différents secteurs d activité font appel aux services de SoCloz pour générer des visites dans leurs points de ventes physiques. Contacts presse Agence Wellcom Stéphanie Beauhaire / Jean-Christophe Malard / Fatima Atmani / /

Mieux gérer le personnel. 6 manières d optimiser le personnel et la rentabilité grâce aux données de trafic

Mieux gérer le personnel. 6 manières d optimiser le personnel et la rentabilité grâce aux données de trafic Mieux gérer le personnel 6 manières d optimiser le personnel et la rentabilité grâce aux données de trafic Améliorer la gestion du personnel et obtenir des résultats financiers en contrôlant le trafic

Plus en détail

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique Octobre 2010 BVA / Orange / Forum d Avignon Les Français et la culture numérique Ce sondage est réalisé par pour et le et sera présenté lors du du 4 au 6 novembre Contact BVA : Céline Bracq Directrice

Plus en détail

«Les Français & l automobile»

«Les Français & l automobile» Conférence de Presse 6 juin 2012 3 ème édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé Qui sommes-nous? Un positionnement unique : > Le premier distributeur automobile

Plus en détail

CANAPE.Net QUALITE CREDIBILITE EXPERIENCE. «La meilleure publicité n est pas une publicité»

CANAPE.Net QUALITE CREDIBILITE EXPERIENCE. «La meilleure publicité n est pas une publicité» 1 CANAPE.Net L UNIQUE WEBZINE ET MEDIA VECTEUR D INFLUENCE AUTOUR DU CANAPE Les offres classiques de publicité peuvent être rejetées par les internautes, d où la difficulté à générer de l engagement. Nous

Plus en détail

La France et Internet

La France et Internet La France et Internet La France est classée au 6 ème rang du commerce en ligne dans le monde avec 45 milliards d'euros. Les clients sont ultra-connectés, ils s'informent sur tout, tout le temps. Ce sont

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 7 M-Commerce : Quand le mobile réinvente le shopping n 1100905 Juillet 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215

Plus en détail

Mythes et Légendes du Social Shopping

Mythes et Légendes du Social Shopping Mythes et Légendes du Social Shopping Agnès Teissier Consultante, Fondatrice Agence Conseil E-Commerce Mars 2012 Facebook et surtout ses boutons J aime, Partager, Commenter ont révolutionné les comportements

Plus en détail

Les attentes du client final quant à la livraison en point de proximité et à domicile de ses commandes sur Internet Septembre 2012

Les attentes du client final quant à la livraison en point de proximité et à domicile de ses commandes sur Internet Septembre 2012 pour Les attentes du client final quant à la livraison en point de proximité et à domicile de ses commandes sur Internet Septembre 2012 1 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les

Plus en détail

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Face aux rapides évolutions de consommation et de distribution en ligne, 3 experts du e-commerce international ont

Plus en détail

Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015. Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile

Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015. Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015 Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile Rapport d activité sur le commerce mobile en France Les enseignements

Plus en détail

Le parcours d achat des Français

Le parcours d achat des Français Le parcours d achat des Français Juin 2014 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

L ÉGALITÉ(DES(CHANCES(AU(CŒUR(DE(NOS(PRÉOCCUPATIONS(

L ÉGALITÉ(DES(CHANCES(AU(CŒUR(DE(NOS(PRÉOCCUPATIONS( L ÉGALITÉ(DES(CHANCES(AU(CŒUR(DE(NOS(PRÉOCCUPATIONS( 1( Une initiative dans l air du temps «Ayant effectué un emprunt bancaire pour financer mes études payantes à HEC, je me suis rendu compte qu aucun

Plus en détail

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com pour Les Français et leur de santé Résultats détaillés Février 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Les Français et les points de vente connectés. Octobre 2012

Les Français et les points de vente connectés. Octobre 2012 Les Français et les points de vente connectés Octobre 01 Note méthodologique Étude réalisée pour : Wincor Nixdorf Échantillon : Echantillon de 1005 personnes, représentatif de la population française âgée

Plus en détail

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Description de l étude Depuis 10 ans, la CCI de Troyes et de l Aube s est résolument engagée dans une démarche de progrès, concrétisée par une

Plus en détail

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Observatoire Orange - Terrafemina Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Top 10 des fonctionnalités sur une page produit

Top 10 des fonctionnalités sur une page produit Top 10 des fonctionnalités sur une page produit une étude Sur un site e-commerce, c est notamment sur une fiche produit que se décide l acte d achat. Cette page importante va souvent permettre de convertir

Plus en détail

Introduction 1. 2013 Pearson France L'affiliation Thibault Vincent

Introduction 1. 2013 Pearson France L'affiliation Thibault Vincent Introduction 1 I n t r o d u c t i o n Quand on réfléchit à la manière d amener de nouveaux clients potentiels sur son site internet, les premières options qui viennent en tête sont souvent le référencement

Plus en détail

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto. Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.com QUI SOMMES NOUS? Un positionnement unique : le premier distributeur

Plus en détail

DIRECT ASSURANCE. Les femmes et la cyberconsommation. Etude Direct Assurance Juin 2012 - Focus sur les cyberconsommatrices.

DIRECT ASSURANCE. Les femmes et la cyberconsommation. Etude Direct Assurance Juin 2012 - Focus sur les cyberconsommatrices. Etude Direct Assurance Juin 2012 - Focus sur les cyberconsommatrices Juin 2012 DIRECT ASSURANCE Les femmes et la cyberconsommation Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates value Méthodologie

Plus en détail

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Octobre 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Generix Echantillon : Echantillon de 1006 personnes représentatif de la

Plus en détail

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Sondage Opinion Way pour MeilleursAgents Paris, le 2 décembre 2014 MeilleursAgents s intéresse à un sujet de société qui anime les débats depuis

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance?

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Pour de nombreuses entreprises, la rentrée scolaire marque le début d un trimestre propice aux prises de décision. Dans le domaine

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion Les soldes intermédiaires de gestion Fiche 6 Objectifs Identifier les soldes intermédiaires de gestion. Pré-requis Fiches 1, 2 et 3. Mots-clés Soldes intermédiaires de gestion, tableau des soldes intermédiaires

Plus en détail

Les Français et le découvert bancaire

Les Français et le découvert bancaire Les Français et le découvert bancaire Octobre 2014 Contacts Presse : Héloïse Guillet / 01 75 43 33 82 / heloise@lanouvelle-agence.com Sommaire Méthodologie de l étude Sondage complémentaire de l étude

Plus en détail

Le rendez-vous de l innovation Le paiement sans contact Janvier 2015

Le rendez-vous de l innovation Le paiement sans contact Janvier 2015 Le rendez-vous de l innovation Le paiement sans contact Janvier 2015 Sondage réalisé par pour le publié et diffusé par et Publié le vendredi 23 janvier Levée d embargo le vendredi 23 janvier 06H00 Méthodologie

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE

CONFÉRENCE DE PRESSE CONFÉRENCE DE PRESSE Marie-Claire Capobianco, Membre du Comité Exécutif de BNP Paribas et Directeur des Réseaux France Bernard Roy, Directeur de la Stratégie de La Banque Postale Laurent Goutard, Directeur

Plus en détail

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital?

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Observatoire Orange Terrafemina vague 15 Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Histoire du Marketing Mix

Histoire du Marketing Mix Histoire du Marketing Mix On appelle circuit de distribution l ensemble des intervenants qui prennent en charge les activitås de distribution c'est-ç-dire les activitås qui font passå un produit de son

Plus en détail

Cette année, 79% des français achèteront leurs cadeaux de Noël sur Internet

Cette année, 79% des français achèteront leurs cadeaux de Noël sur Internet Cette année, 79% des français achèteront leurs cadeaux de Noël sur Internet Paris le 11 Décembre 2012 : Bons-de-Reduction.com, le site de référence en matière de codes promo, publie son premier sondage,

Plus en détail

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant!

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Regroupés autour d une enseigne commune, les commerçants associés sont des distributeurs grâce à une organisation amont forte et structurée qui

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE COMMERCE

LES FRANÇAIS ET LE COMMERCE LES FRANÇAIS ET LE COMMERCE Sondage Ipsos - Présentation des résultats Ipsos Public Affairs pour le Conseil de Commerce de France Janvier 2009 Cadre méthodologique QUI AVONS-NOUS INTERROGÉ? 1013 personnes,

Plus en détail

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS Réduire les coûts de communication Votre guide SMS Le SMS face à l e-mail Rentabiliser la communication est un enjeu important pour les entreprises, qu il s agisse de multinationales ou de PME. Le défi

Plus en détail

Les particuliers : ils téléphonent autant la journée que le soir, envoient quelques SMS, leur consommation peut varier entre 1 h et 15 h environ

Les particuliers : ils téléphonent autant la journée que le soir, envoient quelques SMS, leur consommation peut varier entre 1 h et 15 h environ Les particuliers : ils téléphonent autant la journée que le soir, envoient quelques SMS, leur consommation peut varier entre 1 h et 15 h environ Les jeunes ou étudiants : ils ont un budget limité, ils

Plus en détail

MUTUELLES ET ASSURANCES

MUTUELLES ET ASSURANCES LIVRE BLANC E-MARKETING MUTUELLES ET ASSURANCES MARKETING VISIBILITE PERFORMANCE 13/02/13 - Page 2/9 01. Edito Comment être visible sur le net? Sur quoi être visible? Comment adopter une stratégie digitale

Plus en détail

Le premier comparateur de drives et de courses en ligne indépendant

Le premier comparateur de drives et de courses en ligne indépendant Le premier comparateur de drives et de courses en ligne indépendant DOSSIER DE PRESSE ContactS presse Marie Morenne marie.morenne@opinionvalley.com 01 84 16 63 84 Sylvie Journaux sylvie.journaux@opinionvalley.com

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Assurance et Internet : Comment agissent les internautes?

DOSSIER DE PRESSE. Assurance et Internet : Comment agissent les internautes? DOSSIER DE PRESSE Assurance et Internet : Comment agissent les internautes? 5 avril 2007 Contact presse : Hmael.resch@empruntis.com 01.55.80.58.66 Empruntis.com en partenariat avec Market Audit a mené

Plus en détail

Etude Poulpeo - Ipsos Public Affairs sur les comportements de consommateurs dans 11 pays

Etude Poulpeo - Ipsos Public Affairs sur les comportements de consommateurs dans 11 pays Etude Poulpeo - Ipsos Public Affairs sur les comportements de consommateurs dans 11 pays LES FRANÇAIS PARMI LES MOINS MOTIVES PAR L ACHAT EN LIGNE [1] Une étude menée dans 11 pays revèle que les internautes

Plus en détail

Le Digital In-Store & son intégration au sein du parcours client. Fabien Girard - Agence MOONDA Blog: www.marquesetreseaux.com

Le Digital In-Store & son intégration au sein du parcours client. Fabien Girard - Agence MOONDA Blog: www.marquesetreseaux.com Le Digital In-Store & son intégration au sein du parcours client Fabien Girard - Agence MOONDA Blog: www.marquesetreseaux.com Le Digital In-Store : Définitions et Enjeux L ensemble des dispositifs digitaux

Plus en détail

Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance

Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance Liberté, flexibilité, rapport qualité-prix Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance CONTENU 2 Introduction 2 La plus-value d un collaborateur free-lance 5 Conclusion Introduction En

Plus en détail

Les Français et l accession à la propriété

Les Français et l accession à la propriété Les Français et l accession à la propriété Sondage Ifop pour CAFPI Le 30 juin 2015 La méthodologie Etude réalisée par l'ifop pour CAFPI Echantillon Méthodologie Mode de recueil L enquête a été menée auprès

Plus en détail

LA BOURSE DE CASABLANCA SE DOTE D UN NOUVEAU SITE WEB 4 QUI MET EN VALEUR UNE INFORMATION DISPONIBLE 8 ET QUI INTRODUIT DES NOUVEAUTES PRATIQUES 12

LA BOURSE DE CASABLANCA SE DOTE D UN NOUVEAU SITE WEB 4 QUI MET EN VALEUR UNE INFORMATION DISPONIBLE 8 ET QUI INTRODUIT DES NOUVEAUTES PRATIQUES 12 LA BOURSE DE CASABLANCA SE DOTE D UN NOUVEAU SITE WEB 4 QUI MET EN VALEUR UNE INFORMATION DISPONIBLE 8 ET QUI INTRODUIT DES NOUVEAUTES PRATIQUES 12 COMMENT S Y RETROUVER? 14 LA BOURSE DE CASABLANCA SE

Plus en détail

DU VIRTUEL AU REEL, LE RETOUR DU CONTACT PHYSIQUE

DU VIRTUEL AU REEL, LE RETOUR DU CONTACT PHYSIQUE DU VIRTUEL AU REEL, LE RETOUR DU CONTACT PHYSIQUE et MEDIAPOST Publicité MEDIAPOST Publicité, c est En tant que Régie du Home Media, la transversalité est dans notre ADN La question que MEDIAPOST Publicité

Plus en détail

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Paris, le 4 septembre 2014 Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Eurosearch & Associés, société spécialisée dans le Conseil en Ressources de Management, dévoile la deuxième

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Sondage réalisé par pour et Publié le jeudi 11 décembre 2014 Levée d embargo le mercredi 10 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX Avril 2009 SOMMAIRE 1. La méthodologie 3 A. L évolution du système de protection sociale 5 B. Les pratiques en matière de protection sociale 9

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

L assurance-emprunteur

L assurance-emprunteur 26 ème rapport annuel L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES L assurance-emprunteur présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Vendredi 24 janvier 214-1 L Observatoire

Plus en détail

Enquête sur l érosion dentaire

Enquête sur l érosion dentaire Octobre 2013 GSK N 111617 Contact : Damien Philippot 01 45 84 14 44 damien.philippot@ifop.com Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude 3 - Les principaux enseignements Page 2 1 La méthodologie

Plus en détail

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik?

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Nuukik est un moteur de recommandation de produit aidant les e-commerçants à dynamiser et personnaliser leur offre commerciale afin de

Plus en détail

LES DONNÉES CLIENTS APPLIQUÉES À LA MOBILITÉ : ENJEUX, ÉVOLUTIONS ET ACTIONS

LES DONNÉES CLIENTS APPLIQUÉES À LA MOBILITÉ : ENJEUX, ÉVOLUTIONS ET ACTIONS LES DONNÉES CLIENTS APPLIQUÉES À LA MOBILITÉ : ENJEUX, ÉVOLUTIONS ET ACTIONS BIG DATA, DIRTY DATA, MULTI DATA : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE : ARTÉMIS Paris le 4 avril 2013 EFFIA Synergies 20 Bd Poniatowski

Plus en détail

Didier Taormina Christophe Piard

Didier Taormina Christophe Piard COMMENT AU QUOTIDIEN LA E-LOGISTIQUE RENFORCE LE LIEN CHARGEUR E-COMMERCANT/LOGISTICIEN PRÉPARATEUR/TRANSPORTEUR LIVREUR? DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE INDUSTRIELLE Didier Taormina Christophe Piard Sommaire

Plus en détail

E-tourisme : Dans la valise des voyageurs connectés

E-tourisme : Dans la valise des voyageurs connectés Observatoire Orange Terrafemina vague 17 E-tourisme : Dans la valise des voyageurs connectés Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la

Plus en détail

Sondage de l institut CSA

Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina édition hors-série Journée de la femme digitale Sondage de l institut CSA En partenariat avec l SOUS EMBARGO JUSQU AU VENDREDI 8 MARS 2013 1 Fiche technique du sondage L

Plus en détail

7KqPHVHWVLWXDWLRQV$FKDW9HQWH. )LFKHSpGDJRJLTXH

7KqPHVHWVLWXDWLRQV$FKDW9HQWH. )LFKHSpGDJRJLTXH 5HVVRXUFHVSRXUOHVHQVHLJQDQWVHWOHVIRUPDWHXUVHQIUDQoDLVGHVDIIDLUHV $FWLYLWpSRXUODFODVVH')$ &UpGLW-RHOOH%RQHQIDQW -HDQ/DFURL[ 7KqPHVHWVLWXDWLRQV$FKDW9HQWH )LFKHSpGDJRJLTXH $FWLYLWp /HFRPPHUFHHQOLJQH &RPSUpKHQVLRQpFULWH

Plus en détail

Référendum sur le rassemblement de la gauche

Référendum sur le rassemblement de la gauche Référendum sur le rassemblement de la gauche Sondage réalisé par pour et Publié le 26 septembre 2015 Levée d embargo le 26 septembre 06H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

«La perception du métier d agent immobilier» Etude de l Institut CSA pour Guy Hoquet L immobilier

«La perception du métier d agent immobilier» Etude de l Institut CSA pour Guy Hoquet L immobilier «La perception du métier d agent immobilier» Etude de l Institut CSA pour Guy Hoquet L immobilier Avril 01 Fiche technique du sondage Sondage exclusif CSA / GUY HOQUET L IMMOBILIER réalisé par internet

Plus en détail

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être Le concept Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être 1 Séduction, Evasion et Performance sont réunis dans un cadre haut de gamme pour accueillir aussi bien les femmes

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Sexe, Media et Société La grande enquête MARC DORCEL / IFOP 2009

Sexe, Media et Société La grande enquête MARC DORCEL / IFOP 2009 Sexe, Media et Société La grande enquête MARC DORCEL / IFOP 2009 9 septembre 2009 Note Méthodologique Etude réalisée pour : MARC DORCEL SA Echantillon : Echantillon de 1016 personnes, représentatif de

Plus en détail

HUMANIS. TÉMOIGNAGE Juliette Reisenthel, Responsable de projets internet et e-commerce à la MOA digitale IMAGINEZ UNE NOUVELLE RELATION CLIENT

HUMANIS. TÉMOIGNAGE Juliette Reisenthel, Responsable de projets internet et e-commerce à la MOA digitale IMAGINEZ UNE NOUVELLE RELATION CLIENT HUMANIS IMAGINEZ UNE NOUVELLE ENT TÉMOIGNAGE Juliette Reisenthel, Responsable de projets internet et e-commerce à la MOA digitale IMAGINEZ UNE NO Humanis est un groupe spécialisé dans la protection sociale,

Plus en détail

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players»

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Janvier 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1007 personnes,

Plus en détail

L arbre de décision d achat des Français

L arbre de décision d achat des Français L arbre de décision d achat des Français Avril 2014 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

ENQUETE : COMMERÇANTS ET FRAIS BANCAIRES

ENQUETE : COMMERÇANTS ET FRAIS BANCAIRES ENQUETE : COMMERÇANTS ET FRAIS BANCAIRES Introduction Qu est ce qu une Commission Interbancaire de Paiement (CIP)? Lorsqu une transaction est réglée par carte bancaire de paiement, la banque du consommateur

Plus en détail

pour Baromètre de la protection sociale des agents territoriaux

pour Baromètre de la protection sociale des agents territoriaux pour Baromètre de la protection sociale des agents territoriaux Avril 2009 Sommaire 1. La méthodologie 3 A. Les jugements sur le système de protection sociale 5 B. L affiliation et le choix de sa mutuelle

Plus en détail

Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France

Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France Etude sur les déplacements Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France 18 Septembre 2014 ixxi-mobility.com 2 Transformer le temps de transport en temps utile Le temps

Plus en détail

Diag Up Export Spécifications

Diag Up Export Spécifications Diag Up Export Spécifications Présentation Diag Up est une plate forme logicielle qui permet d élaborer des modèles de diagnostic dans des domaines aussi variés que la qualité, la transmission d entreprises,

Plus en détail

pour Les entreprises et l eau : perceptions, comportements et gestion

pour Les entreprises et l eau : perceptions, comportements et gestion pour Les entreprises et l eau : perceptions, comportements et gestion Juin 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A La perception de l eau comme ressource B La coût de l eau en

Plus en détail

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures Sondage Ifop pour la Fédération nationale de la presse spécialisée Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume

Plus en détail

Charte d Entreprise. 1. UN ENGAGEMENT AU SERVICE DES HOMMES Des «Hommes» au service des «Hommes»

Charte d Entreprise. 1. UN ENGAGEMENT AU SERVICE DES HOMMES Des «Hommes» au service des «Hommes» Charte d Entreprise 1. UN ENGAGEMENT AU SERVICE DES HOMMES Des «Hommes» au service des «Hommes» Pour répondre à cet engagement fondamental, notre choix s est porté naturellement vers le recrutement de

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Observatoire des politiques publiques : Les Français et les fonctions publiques Sondage Ifop pour Acteurs Publics Contact Ifop : Damien Philippot Directeur des Etudes Politiques Département Opinion et

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

Pour ou contre les Soldes flottants?

Pour ou contre les Soldes flottants? Pour ou contre les Soldes flottants? Le 04/01/2013, Bons-de-Reduction.com, le site de référence en matière de code promo, publie son analyse suite au sondage réalisé en collaboration avec l institut Ifop

Plus en détail

L expertise Clever Age dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin.

L expertise Clever Age dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin. L expertise Clever Age dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin. Sommaire 1. POURQUOI? La transformation digitale des entreprises et des administrations est devenue une nécessité que nul ne peut

Plus en détail

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012 Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 10 août 2005 RAPPEL PLAN

Plus en détail

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 Contexte Globale & Objectifs INTERNET : Un média incontournable dans l organisation des séjours touristiques Un prestataire qui n a pas de site perd 82% de ses clients

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Nouveau site internet, QR Codes, vidéos sur You Tube (Toupret TV) TOUPRET entre dans l ère du bricolage interactif

Nouveau site internet, QR Codes, vidéos sur You Tube (Toupret TV) TOUPRET entre dans l ère du bricolage interactif INFORMATION PRESSE COMMUNICATION Service de Presse : CAROLINE LANDAIS E-mail : caroline.landais@c-l-consulting.fr Port. 06 63 95 19 77 Nouveau site internet, QR Codes, vidéos sur You Tube (Toupret TV)

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Groupe de travail sur les normes en matière de sondage Avril 2011 Les opinions exprimées dans le présent document ne doivent

Plus en détail

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution?

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? «Les français et le E-commerce» 3 nov. 2009, Intercontinental Paris, 16h00 Sommaire 1 ère partie : le Multi canal Les entreprises

Plus en détail

Conversion et e-commerce : la fidélité prime

Conversion et e-commerce : la fidélité prime Conversion et e-commerce : la fidélité prime Etude réalisée du 1 er au 28 février 2010 sur un périmètre de 8 sites d e-commerce audités par AT Internet. Les sites d e-commerce ont de plus en plus le vent

Plus en détail

DIRECT ASSURANCE. Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs. 2 ème vague. Baromètre Direct Assurance des Cyberconsommateurs Décembre 2011

DIRECT ASSURANCE. Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs. 2 ème vague. Baromètre Direct Assurance des Cyberconsommateurs Décembre 2011 Baromètre Direct Assurance des Cyberconsommateurs Décembre 2011 Mars 2012 DIRECT ASSURANCE Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs 2 ème vague Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates

Plus en détail

SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS DM, D3 ET D1

SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS DM, D3 ET D1 RÉPONSE DE GAZ MÉTRO À UNE DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS Origine : Demande de renseignements n o 1 en date du 14 juin 2010 Demandeur : Fédération canadienne de l entreprise indépendante SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS

Plus en détail

Sondage bonus.ch sur le leasing auto : essayer le leasing, c est l adopter!

Sondage bonus.ch sur le leasing auto : essayer le leasing, c est l adopter! Sondage bonus.ch sur le leasing auto : essayer le leasing, c est l adopter! Le paiement au comptant reste le moyen de financement de prédilection lors de l achat d une voiture, mais le leasing auto se

Plus en détail

La logistique de la grande distribution

La logistique de la grande distribution La logistique de la grande distribution PLAN Distribution «est» logistique Organisations logistiques Les coûts logistiques Stratégie des distributeurs Rôle des plateformes Fonctionnement des GMS et les

Plus en détail

& comportements d achat. Voyageurs. En quoi le marketing à la performance influence-t-il le choix des consommateurs dans le secteur du tourisme?

& comportements d achat. Voyageurs. En quoi le marketing à la performance influence-t-il le choix des consommateurs dans le secteur du tourisme? Voyageurs & comportements d achat En quoi le marketing à la performance influence-t-il le choix des consommateurs dans le secteur du tourisme? tradedoubler.com Les Européens préfèrent choisir leurs hôtels,

Plus en détail

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que :

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que : NetObserver Europe TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Mars 2008 Enseignements de la 16 ème vague de l étude NetObserver Europe : Des différences sensibles entre générations d internautes

Plus en détail

Personnes âgées et accidents domestiques Rapport

Personnes âgées et accidents domestiques Rapport Personnes âgées et accidents domestiques Rapport Version n 1 Date : 27 Juillet 2011 De: Nadia AUZANNEAU A: Florent CHAPEL et Guillaume ALBERT OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01

Plus en détail

Quelle est l utilité d une veille commerciale pour la prospection? livre blanc

Quelle est l utilité d une veille commerciale pour la prospection? livre blanc Quelle est l utilité d une veille commerciale pour la prospection? livre blanc Vecteur Plus N 1 français de l information commerciale qualifiée juin 2009 SOMMAIRE 1/ En quoi consiste une veille commerciale?

Plus en détail

Qu est-ce que le management de transition?

Qu est-ce que le management de transition? Qu est-ce que le management de transition? Selon : Grégoire Cabri-Wiltzer, Président de NIM Europe Président de la Fédération nationale du management de transition (FNMT) Pour faire simple : une entreprise

Plus en détail

Les Français, l héritage et l assistance financière

Les Français, l héritage et l assistance financière Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jérôme SAINTE-MARIE Co-directeur du Pôle / jerome.sainte-marie@csa.eu / 01 44 94 59 10-11 Claire PIAU Directrice d études / claire.piau@csa.eu / 01 44 94 59 08 Nicolas

Plus en détail

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL?

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Introduction Les bases de données NoSQL sont devenues un sujet très à la mode dans le milieu du développement web. Il n est pas rare de tomber sur

Plus en détail

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour saisie inventaires 1/ But :... 2 2/ Différents types d inventaires :... 2 3/ Comment y aller?...

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour saisie inventaires 1/ But :... 2 2/ Différents types d inventaires :... 2 3/ Comment y aller?... 1/ But :... 2 2/ Différents types d inventaires :... 2 3/ Comment y aller?... 2 4/ Saisie d un inventaire complet :... 2 4.1/ Différentes méthodes de saisie :... 2 4.1.1/ Via PCs portables WIFI et lecteurs

Plus en détail

BAROMÈTRE DU COMMERCE ÉQUITABLE. 2 ème édition AVRIL 2008. Contact Presse : laboite com concept Géraldine FERRIER FRUGIER 01 42 78 48 38

BAROMÈTRE DU COMMERCE ÉQUITABLE. 2 ème édition AVRIL 2008. Contact Presse : laboite com concept Géraldine FERRIER FRUGIER 01 42 78 48 38 BAROMÈTRE DU COMMERCE ÉQUITABLE 2 ème édition AVRIL 2008 Contact TNS Sofres : Pôle Actualité Stratégies d Opinion Guillaume PETIT Marie-Colombe AFOTA 01 40 92 46 90 / 45 03 Contact Presse : laboite com

Plus en détail

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas FERT / Chargé d études sénior 01 44 94 59 62 2 Sondage

Plus en détail

Conférence 9 Vendre partout, tout le temps

Conférence 9 Vendre partout, tout le temps Conférence 9 Vendre partout, tout le temps MODÉRATEUR Clotilde BRIARD - Journaliste LES ECHOS INTERVENANTS Michaël AZOULAY Fondateur- Directeur Général AMERICAN VINTAGE Grégoire BRESSOLLES - Responsable

Plus en détail