Rapport de stage technicien

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de stage technicien"

Transcription

1 Yannick VAIARELLO Polytech Nice Sophia Antipolis c/o ESINSA 1645 route des lucioles Parc de Sophia Antipolis BIOT Rapport de stage technicien TES Electronic Solutions Développement d'une carte d'interface analogique militaire. Remi Rohart TES Electronic Solutions Immeuble GAIA - Bât E 2600 Route des Crêtes BP Sophia Antipolis Cedex

2 Rapport de Stage Technicien TES Electronic Solutions Yannick VAIARELLO 22 août 2008

3 .

4 Remerciements Je tiens à remercier tout d abord Gregory Dillen, manager du centre de Sophia Antipolis, de m avoir permis d effectuer mon stage dans son centre et de m avoir guidé dans mon travail. Un merci particulier à Remi Rohart, mon maître de stage et Design engineer, pour avoir répondu à toutes mes demandes aussi diverses que nombreuses et pour sa sympathie au quotidien qui m a donné grand plaisir à travailler avec lui. Merci à Remi Caron, Arnault Fontebride, Tristan Bonhomme et Sébastien Baranski pour leur gentillesse et pour m avoir communiqué leur savoir. Merci à l équipe du Design Center en général pour la bonne humeur qui a règnée tout au long de mon stage. 1 VAIARELLO Yannick

5 Table des matières Remerciements 1 Introduction 6 1 Présentation de l entreprise TES Electronic Solutions Le site de Sophia Antipolis - Valbonne Mon environnement de travail L équipe Hardware Mon espace de travail Mes projets La carte analogique d interface militaire Un projet sur la communication entre serveur Le TES REFERENCE DESIGN : ATTM Le contenu de mes travaux La carte militaire La carte analogique d interface militaire La gestion de l alimentation La carte de communications multiples Calcul et Test de validation d un design Les différentes cartes de tests Le TES REFERENCE DESIGN : ATTM Le montage des différents LCD Clavier numérique et rotary d outillage Le câblage d un module accéléromètre La gestion de la pile de sauvegarde Réunion et Formation Les réunions auxquels j ai participé La formation d habilitation électrique VAIARELLO Yannick

6 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES Conclusion 36 Annexes 36 A Bill of materials (BOM) de la carte d interface analogique militaire 37 B Design de la carte d interface analogique militaire 39 C Document de contrainte pour le routage de la carte d interface analogique militaire 47 D Design de la carte de communications multiples 61 E Document de fabrication de l outillage LCD 68 F Document de correction sur la gestion de la pile de la carte ATTM-EVB 72 3 VAIARELLO Yannick

7 Table des figures 1.1 L implantation de TES Electronic Solutions dans le monde L entrée du Design Center de Sophia Antipolis Organigramme du centre de Sophia Antipolis durant l été Mon bureau au milieu du regroupement Hardware Le poste de soudure équipé de tapis et de bracelet ESD Mon outil de travail principal : Le multimètre numérique La carte ATTM Le document microsoft VISIO servant a déterminer les techniques de tests Le schéma de câblage de différents connecteurs Le schéma électrique de l alimentation de la carte militaire Tableau contenu dans le document de contrainte expliquant le routage des différentes couches du PCB Vue finale du document de travail de routage avant la fabrication Vue d une couche interne du PCB Schéma d autorisation de la propagation des alimentations Interface graphique permettant d obtenir des variables "informatique" à partir de comparaisons de tensions Code source de notre gestion des alimentations Simulation du code source. le niveau logique 1 représente un niveaux électrique Z Le design DryLoop/TTL carte de validation pour le design DryLoop/TTL Le design d adaptation de tension Exemple de schéma effectué avant câblage Carte de test remplaçant les entrées Carte de test : DryLoop/TTL Carte de visualisation des sorties l ATTM-EVB équipé de l écran LCD VAIARELLO Yannick

8 TABLE DES FIGURES TABLE DES FIGURES 3.19 Outillage LCD pour téléphone portable Les modules Clavier/Rotary Branchement sous le module Le module accéléromètre Le branchement du module VAIARELLO Yannick

9 Introduction Afin de valider ma deuxième année d école d ingénieurs, j ai effectué mon stage technicien au sein de l entreprise TES Electronic Solutions dans la ville de Sophia Antipolis - Valbonne. Pendant ces neufs semaines, j ai été amené à réaliser un grand nombre d activités toutes plus variées et intéressantes les unes que les autres dans le domaine Hardware. J ai ainsi fabriqué des cartes de test pour la validation de projets qui sont actuellement en conception, fait divers travaux de recherches et de soudures à seule fin de tester de nouveaux outils sur nos kits de développement. Par la suite, je commencerai par introduire dans une première partie l entreprise TES Electronic Solutions avant de vous faire part des divers projets sur lesquels j ai eu la chance de travailler. De plus, je me servirai de la dernière partie pour revenir sur ces travaux afin d expliquer les différentes tâches effectuées. La clientèle de TES Electronic Solutions est aussi bien civile que militaire. Cela explique pourquoi, pour des raisons de confidentialité, je ne pourrais pas donné tous les détails des projets sur lesquels j ai travaillé. 6 VAIARELLO Yannick

10 Chapitre 1 Présentation de l entreprise 1.1 TES Electronic Solutions Fondée en 2004, TES Electronic Solutions est basée sur l achat d un certain nombre de centres de conception de THALES en France, en Allemagne et au Royaume-Uni, ainsi que deux sites de fabrication spécialisés en Bretagne (Grand-Fougeray et Langon). Après une période initiale, les deux installations de fabrication en France ont été combinées en une seule unité à Langon. Cette restructuration a été achevée sans pertes d emploi. Par la suite, l expansion de l entreprise a perduré hors du vieux continent grâce au rattachement d une usine de fabrication à Penang (Malaisie) et de quatre centres de conception à Bangalore (Inde), Tokyo (Japon) et dans la Silicon Valley aux Etats-Unis. Cette action permet donc à l entreprise une ouverture sur les marchés américains et asiatiques. Fig. 1.1 L implantation de TES Electronic Solutions dans le monde 7 VAIARELLO Yannick

11 Le site de Sophia Antipolis - Valbonne TES Electronic Solutions (souvent appelé seulement TES) est une société de sous-traitance dans l industrie de l électronique qui veut jouer la carte de l innovation. Ce fil directeur se retrouve dans les TES REFERENCE DESIGN qui sont des produits de technologies de pointes développés par TES, et pour TES. Ces produits peuvent par la suite intégrer des solutions destinées à un client potentiel. Cela apporte à l entreprise des compétences mises à la disposition des clients. Ainsi, le moment venu, cela apporte un gain de temps considérable quant à la conception d un produit grâce à une stratégie de Re-Use. Un autre point d innovation est le fait que TES est l un des seuls soustraitants permettant le suivi d un projet : de la conception à la fabrication en grande quantité. Cela est un atout majeur face à la concurrence car le client n a alors qu un seul interlocuteur tout au long du développement de son projet. Cela permet donc un suivi plus simple et moins onéreux, car le passage des données d un sous-traitant à un autre lors des différentes phases d élaboration, peut s avérer complexe. TES Electronic Solutions en Bref Fondée en centres de design électronique. 2 usines. 850 employés. Plus de 400 ingénieurs. 140 millions de dollars de revenus en Le site de Sophia Antipolis - Valbonne Le Design Center de Sophia Antipolis - Valbonne est situé, comme son nom l indique, au coeur de la plus grande technopôle d Europe : Sophia Antipolis. Il occupe le rez de chaussée de l immeuble GAIA où l on peut trouver, entre autre les entreprises OpenPlug et Infineon. A l intérieur des locaux, l espace de travail est complétement ouvert, sauf pour les chefs de projets. Les bureaux sont rassemblés en cercle afin de facilité la communication entre les ingénieurs. L équipe de travail,composée de dix ingénieurs, est divisée en trois grandes parties : Chef de projet, Designer Hardware et Concepteur en Software. Les principales activités du centre sont les systèmes embarqués tournés vers la télématique. Le centre peut donc à partir d un cahier des charges 8 VAIARELLO Yannick

12 Le site de Sophia Antipolis - Valbonne Fig. 1.2 L entrée du Design Center de Sophia Antipolis concevoir les spécifications du produit, établir le design de la carte électronique et développer les différents logiciels et drivers nécessaires. Le centre de Sophia Antipolis possède donc toutes les qualifications pour confectionner un système embarqué dans son intégralité. Mais comme nous l avons vu précédemment, les différents centres de TES travaillent ensemble et de ce fait, il se peut qu un chef de projet dirige une équipe en Inde ou que le Hardware et la gestion de projet soit à Sophia Antipolis alors que le Software est développé à Sassenage (Grenoble). Fig. 1.3 Organigramme du centre de Sophia Antipolis durant l été VAIARELLO Yannick

13 Chapitre 2 Mon environnement de travail 2.1 L équipe Hardware Durant mon stage, j ai pris place dans l équipe Hardware du centre. Celleci est composée de trois ingénieurs spécialisés dans la conception et le suivi de fabrication de carte électronique au format PCB 1. Leur travail commence par la réalisation d un dossier de spécifications du client. Ce travail est de loin le plus important car il est l interface entre le cahier des charges et le produit fini. Il permet de donner des solutions au problème posé par le sujet. On peut donc y retrouver les différents schémas, les divers calculs, les composants principaux utilisés et bien d autres choses encore. Par la suite, il doivent câbler cette solution sous l outils de CAO 2 Cadence. On pourrait comparer cette étape à la fabrication des plans d une maison. D ailleurs le résultat papier prends le même aspect que des plans de constructions. Viens le moment du routage (layout en anglais). Cette étape n est pas faite directement par l ingénieur mais par un technicien se trouvant dans un autre centre TES spécialisé. Le travail de l ingénieur, est, de lui donner un document de contraintes qui stipule tout ce qu il veut sur la carte (sérigraphie, adaptation d impédances, isolement de signaux, emplacement des composants, ect). Le but est de faire en sorte que le technicien n est plus qu à faire son travail sans penser à comment il devrait le faire. Nous arrivons alors dans une série d échanges entre les deux acteurs afin de reformuler des exigences ou d établir des corrections. Une fois routé, le PCB est fabriqué chez un sous-traintant de TES avant 1 Printed Circuit Board ou circuit imprimé en français 2 Conception Assistée par Ordinateur. 10 VAIARELLO Yannick

14 Mon espace de travail d être assemblé sur le site de Langon ou en Malaisie. L ingénieur continue de suivre la fabrication tout en se penchant sur les problèmes de test de la carte. Ces tests peuvent être complètement électrique ( le domaine dans lequel j ai le principalement travaillé) ou CEM 3. Une fois la production terminée, l ingénieur effectuera les tests principaux avant de se plonger dans un nouveau projet de TES Electronic Solutions. 2.2 Mon espace de travail A mon arrivée, le chef de centre m a libéré un bureau dans le pôle Hardware. Ainsi, j ai donc eu à ma disposition le matériel nécessaire pour travailler dans les meilleures conditions (Ordinateur, téléphone, logiciels,...). Etre placé au milieu du pôle fût quelque chose de remarquable car chacune de mes questions obtenaient une réponse rapidement grâce aux personnes qui m entouraient. Fig. 2.1 Mon bureau au milieu du regroupement Hardware De plus, j ai passé une grande partie de mon temps dans le laboratoire. Celui-ci permet d effectuer des tests rapides, des corrections sur des PCB ou des conceptions légères. Il est équipé d un poste de soudure et de tous les éléments nécessaires pour effectuer des tests électriques (multimètre, générateur,...). Chaque paillasse est également équipée de tapis au sol, de sous-main et de bracelet ESD 4. Ces éléments sont tous reliés à la terre afin d éviter d abîmer une carte ou un composant en le touchant. 3 Compatibilité Electro-Magnétique. 4 Electro Static Discharge (Décharge électrostatique). 11 VAIARELLO Yannick

15 Mon espace de travail Fig. 2.2 Le poste de soudure équipé de tapis et de bracelet ESD Fig. 2.3 Mon outil de travail principal : Le multimètre numérique 12 VAIARELLO Yannick

16 Mes projets 2.3 Mes projets La carte analogique d interface militaire Le stage qui m a été proposé était intitulé de la façon suivante : Développement d une carte d interface analogique militaire. Comme son nom l indique, cette carte permet les échanges entre un environnement extérieur et la carte militaire développée au même instant au centre de TES. Ainsi, j ai conçu une carte permettant de multiples entrées-sorties avec des protocoles différents (USB, Ethernet, Video - VGA,... ), une alimentation basée sur des convertisseurs de tension afin d alimenter la carte militaire et de nombreux circuits de tests permettant de vérifier rapidement le bon fonctionnement électrique de chaque ligne. De plus, je suis devenu durant neuf semaines le technicien du centre en effectuant les divers travaux dont les ingénieurs avaient besoin. J ai aussi pu me plonger dans les schémas de la carte militaire afin de coder un composant CPLD 5 servant à la gestion des alimentations Un projet sur la communication entre serveur La deuxième mission qui m a été proposée fût un ensemble permettant de multiples communications entre différents serveurs. Sur ce projet, j ai pu effectuer des calculs simples afin de valider une petite partie du design, mais ma principale tâche fut l élaboration de l ensemble de test. Cette fois-ci, le budget test étant moins important, j ai effectué les schémas de cablâge, mais j ai aussi câblé ces cartes en commandant les composants et en les soudant sur des cartes de prototypages. 5 Complex Programmable Logic Device, un type de circuit complexe programmable. 13 VAIARELLO Yannick

17 Le TES REFERENCE DESIGN : ATTM Mes projets Le TES REFERENCE DESIGN : ATTM Ce projet a pour client TES elle-même. Il est donc un produit TES qui peut être implanté dans d autres projets afin d être vendus. Cette carte est munie d un processeur ATMEL qui permet une interface avec un LINUX Embarqué. Elle peut donc servir de coeur pour de multiples applications. De plus, le centre a développé la carte ATTM-EVB qui est une carte de développement pour l ATTM. Elle permet aux ingénieurs du centre d obtenir de nombreuses entrées sorties et de connecter différents modules tel que des écrans LCD ou un GPS afin de concevoir les drivers associés. Elle permet aussi de montrer les différents atouts de cette carte à des clients futurs grâce à une mallette de démonstration qui a été spécialement réalisée avec tous les accessoires dont le centre est capable d équiper l ATTM. Mon travail sur ce projet a été de modifier à de nombreuses reprises le PCB de l ATTM-EVB afin de pouvoir tester de nouveaux modules. Cette carte a l atout d être modulable grâce à de nombreux tests points et des résistances de 0 Ohms. Fig. 2.4 La carte ATTM 14 VAIARELLO Yannick

18 Chapitre 3 Le contenu de mes travaux 3.1 La carte militaire La carte analogique d interface militaire L étude Pour mettre au point cette carte, je suis parti des spécifications de la carte de Rémi Rohart (l ingénieur en charge de la conception sur ce projet) puis nous avons établi l ensemble des exigences de la carte de test. Par la suite, nous n avons pas commencé le travail de CAO directement. Il a fallu dans un premier temps rédiger des documents permettant de clarifier chaque élément : Le premier est un document excel permettant de recenser chaque signal et de noter les tests électriques qui y seront associés. Le second est un document microsoft VISIO permettant de dessiner rapidement chaque élément présent sur la carte afin de se rendre compte de la difficulté. Le troisième permet d établir le câblage des connecteurs associés aux protocoles utilisés. Il faut savoir que la carte militaire possède de nombreuses options de communications mais elle n est pas équipée des connecteurs qui y sont associés. Son seul moyen de communication est un connecteur de type Compact PCI et des SMA 1. Ainsi, la carte analogique d inferface militaire a pour premier objectif de permettre la communication au travers des connecteurs basiques qui se trouvent actuellement sur le marché (USB,VGA,...) 1 Connecteur standard de type coaxial). 15 VAIARELLO Yannick

19 La carte analogique d interface militaire La carte militaire Fig. 3.1 Le document microsoft VISIO servant a déterminer les techniques de tests Ce travail terminé et sachant maintenant chaque fonctionnalité qui me sera utile grâce aux différents documents. J ai donc cherché les datasheets de chacun des composants utilisés. De plus, afin d économiser de l argent sur le projet et de me permettre de monter moi-même le PCB résultant, nous avons choisi de trouver chaque référence chez les distributeurs Farnell et Radiospares. De ces recherches résulte donc un fichier excel comprenant toutes les informations nécessaires pour acheter les composants et faire le lien entre la conception et la fabrication. La conception Possédant maintenant toutes les informations pour établir les schémas électriques. J ai commencé à me familiariser avec l outils de CAO Orcad de la société Cadence. Celui-ci ressemble dans le comportement, énormément à l outil EAGLE dont j ai pu me servir durant mon projet de quatrième année. 16 VAIARELLO Yannick

20 La carte analogique d interface militaire La carte militaire Le but de cette saisie de schéma est d établir une "netlist" 2 qui permettra de faire le lien entre la schématique (vision électrique) et le layout (vision physique). C est pourquoi il existe trois notions importantes sous Orcad : Le "Place net alias" qui permet de donner un nom à chaque câble de connexion. Le "Place power" qui permet de référencer une même tension dans tous le design. le "Place off-page connector" qui permet de faire le lien dans la netlist entre deux signaux portant le même nom mais ne se trouvant pas sur la même page de dessin. Ainsi, connaissant ce nouvel environnement, j ai commencé par créer une librairie comprenant chaque composant utilisé. Puis j ai suivi les documents que j avais effectué précédemment pour établir les différents branchements. J ai pris la précaution de mettre des résistances de 0 Ohms sur chaque signal afin de pouvoir modifier ou corriger les tests de la carte militaire. Le schéma terminé et le DRC 3 s établissant sans erreur, nous pouvons enfin créer la netlist qui servira pour le layout de la carte. Fig. 3.2 Le schéma de câblage de différents connecteurs 2 Liste permettant de tracer l évolution de chaque signal. 3 Design Root Check. 17 VAIARELLO Yannick

21 La carte analogique d interface militaire La carte militaire Fig. 3.3 Le schéma électrique de l alimentation de la carte militaire Le suivie de routage Ne possédant pas les licences nécessaires pour le routage de carte électronique, nous avons établi un partenariat avec la société RLC technologie. Mon travail a donc été de leur fournir tous les documents nécessaires pour qu ils puissent établir les empreintes physiques des composants et faire le routage. Ainsi en plus des datasheets et autres documents standards, j ai rédigé un document de contrainte leur expliquant le résultat que nous attendions comme par exemple : Le pré-placements des différents composants. Le nombre de couches de routage ( au nombre de quatre sur ce projet. L emplacement des signaux sur les différentes couches de la carte. Adaptation d impédance de certaines pistes laissant passer des signaux tel que l Ethernet. 18 VAIARELLO Yannick

22 La carte analogique d interface militaire La carte militaire Fig. 3.4 Tableau contenu dans le document de contrainte expliquant le routage des différentes couches du PCB Par la suite, je suivais le travail effectué chez RLC technologie a distance. C est à dire qu avec l aide de R.Rohart, je répondais aux différents mails d informations dont ils avaient besoin et vérifier les différents fichiers de layout qu ils nous envoyaient au fil des jours. Je m assurais qu il n y avait pas d erreurs et que les exigences stipulées dans le document de contraintes soit bien exécutées. Fig. 3.5 Vue finale du document de travail de routage avant la fabrication 19 VAIARELLO Yannick

23 La gestion de l alimentation La carte militaire Fig. 3.6 Vue d une couche interne du PCB A l issue de cette étape, nous avons lancé la fabrication du PCB correspondant à la carte analogique d interface militaire. A la fin de mon stage, cette phase n était toujours pas terminée. Ce qui m a empêché de voir le résultat du travail de fond de mon stage et de finir la carte en effectuant la soudure des composants La gestion de l alimentation Compréhension du design Le but de ce mini-projet était de programmer un composant permettant le management de l alimentation. En effet, il permet à l aide de comparateurs d établir des tensions de références et de sortir deux sorte de niveaux logique : le zéro logique ( 0 ) et le haute impédance ( Z ). Le premier travail a été de reprendre tout le design de la carte militaire afin de trouver tous les composants, dont les niveaux d alimentations et l ordre d allumage, sont primordiaux (mémoire PROM et DDR2, FPGA 4,...). Une fois localisé, il faut relire toutes les datasheets associées afin de trouver des informations concernant l alimentation. Notamment, on peut y découvrir le niveau de tension bas à partir duquel le composant va commencer à fonctionner, le niveau de tension haut qui devient dangereux pour le composant et l ordre d allumage des différentes alimentations quand le composant a besoin de références différentes. 4 Field Programmable Gate Array. 20 VAIARELLO Yannick

24 La gestion de l alimentation La carte militaire Ce premier travail est donc un long travail de recherche qui donne lieu à un document excel qui permettra par la suite de faire les choix nécessaires. Par la suite, j ai du me pencher plus activement dans le fonctionnement du schéma électrique permettant d établir une tension à partir d un signal "enable" provenant du "power manager". La figure 3.7 montre un modèle de design qui a été répeté sur toutes les alimentations et dont nous allons expliquer le fonctionnement. Fig. 3.7 Schéma d autorisation de la propagation des alimentations Nous savons que le "power manager" n est capable de fournir en sortie qu un 0 logique ou un Z. Ce signal est envoyé sur le fil nommé Enable- 3V3 (car notre exemple permet de fournir une tension de 3,3Volts). Dans la suite, nous allons essayer les deux possibilités de sorties afin de regarder le comportement du système. Si le signal Z se propage sur le Enable-3V3 : Le NPN nommé Q9 est passant car la résistance de pull-up R342 permet de ramener un potentiel de 3,3 V sur la base du transistor. Le potentiel de sortie est donc a "DGND" 5. La grille du NMOS Q5 est donc a DGND : le transistor est bloqué. La grille du PMOS Q17 est en circuit ouvert : le transistor est bloqué. Le 3,3V ne peut donc pas se propager de la gauche vers la droite. Le chemin de protection bloque ce passage. 5 Digital Ground. 21 VAIARELLO Yannick

25 La gestion de l alimentation La carte militaire Si le signal 0 se propage sur le Enable-3V3 et que la partie en rouge n est pas prise en compte : Le NPN Q9 est bloqué. Le potentiel de sortie est donc a 3,3V à cause de la résistance de pull-up R345. La grille du NMOS Q5 est donc a 3,3V : le transistor est passant. La grille du PMOS Q17 est à "DGND" : le transistor est passant. Le 3,3V se propage de la gauche vers la droite. Le chemin de protection autorise ce passage. Si le signal 0 se propage sur le Enable-3V3 et que le design complet est étudié : L explication précédente reste vraie mais nous allons aussi pouvoir protéger notre circuit en courant. C est à dire que si le courant provenant de l alimentation et plus exactement des capacités de réserves se trouve supérieur à 6A, on coupe le passage de l alimentation afin de ne pas dégrader le PMOS Q17. En effet, si le courant I est nul, on a alors au point A une chute de tension à 11,999V. Le Vbe du PNP Q2 reste supérieur au seuil de -0,6V (11, = -0,1V) est donc le transistor est bloqué. Mais si le courant augmente, la différence de potentiel aux bornes de R369 augmente. Ainsi, une fois le courant arrivé à 6A, il ne reste plus que 11,39V au point A et le PNP devient passant (Vbe = 11,39-12 = -0,610V). Une tension de 3,3V peut alors se propager sur la grille du PMOS Q17 qui le rend bloqué. A l aide de ce petit mécanisme, nous avons réussi à établir un régulateur de courant qui protège notre système au delà de 6A. Et finalement, le 3,3V peut se propager de la gauche vers la droite avec un courant maximum de 6A. Développement du driver Une fois le principe de fonctionnement compris, je me suis servi du logiciel PAC-DESIGNER 4.99 mis en ligne gratuitement sur le site de LATTICE. Ce logiciel permet de programmer les différents CPLD que l entreprise possède. Dans un premier temps, il a fallu faire des choix quand à la façon de programmer ce composant. Le coeur de notre système étant le FPGA, nous avons décidé avec R.Rohart de le protéger au maximum est donc le séquencement d allumage est le suivant : Allumage des tensions de fonctionnement du FPGA. Allumage des tensions de référence pour les entrées/sorties. 22 VAIARELLO Yannick

26 La gestion de l alimentation La carte militaire Allumage des autres tensions du système. Une fois la séquence terminée, on ne cesse de vérifier chaque alimentation du FPGA afin de prévenir un problème de sur ou sous tension. Pour réaliser cela, nous commençons par nommer les différentes entrées/- sorties du composant afin d obtenir sur chaque pin un signal permettant la communication avec l extérieur. Il existe deux ports différents : Le port de sortie qui permet d affecter le Z ou le 0 sur les différents signaux appelé Enable-XVX. Le port d entrée qui récupère les tensions d alimentation. Ces tensions sont testées à l aide de comparateurs afin de créer des signaux logiques propres au composant. Dans notre cas nous avons choisi de créer deux signaux par alimentation. La première permet de référencer le niveau bas de l alimentation et le second le niveau haut de l alimentation. Grâce au travail précédent sur les différentes datasheets des composants fragiles, on peut trouver assez facilement les comparaisons qui serviront dans le code source. Fig. 3.8 Interface graphique permettant d obtenir des variables "informatique" à partir de comparaisons de tensions Ce code est représenté sous forme d états successifs. C est à dire qu il faut finir le premier pas pour accéder au second et ainsi de suite. Ce mode de fonctionnement a été un atout quant à la façon dont nous voulions programmer le déroulement. Nous envoyons donc tous les signaux de sortie dans un état de haute impédance Z afin de nous laisser le temps de vérifier qu il 23 VAIARELLO Yannick

27 La gestion de l alimentation La carte militaire n existe pas de surtension sur nos lignes d alimentations. Puis nous envoyons le premier Enable-XVX à 0 et nous vérifions que la tension de sortie est bien supérieure à la tension minimum demandée par les composants. Après cette étape, nous effectuons la même chose pour la seconde tension d alimentation et ainsi de suite jusqu à la fin de la séquence d allumage. Puis nous restons dans un étant d attente. Si nous obtenons une interruption à cause d une tension qui deviendrai trop forte ou trop faible, nous éteignons toutes les alimentations et redémarrons la séquence de mise en fonctionnement. Fig. 3.9 Code source de notre gestion des alimentations Fig Simulation du code source. le niveau logique 1 représente un niveaux électrique Z 24 VAIARELLO Yannick

28 La carte de communications multiples 3.2 La carte de communications multiples Calcul et Test de validation d un design Le design DryLoop/TTL. Mon travail consistait à valider le design DryLoop/TTL. En fait, à partir d un schéma existant, il fallait que je trouve la valeur de la résistance R6 afin d obtenir une sortie TTL 6 avec une entrée pouvant être TTL ou DryLoop 7. Par la suite, il fallait que je valide mon calcul et le schéma proposé en effectuant celui-ci sur une plaque de test et en prenant les mesures nécessaires. Fig Le design DryLoop/TTL La problématique que je me suis posé pour établir le calcul est la suivante : Je veux que la tension emetteur-base du transistor bipolaire soit égale à 0,6V lorsque la tension d entrée est de minimum 2,2V (valeur minimal du 1 logique en TTL). Ainsi, si l on pose V la tension aux bornes des résistances R1 et R6 en série, on obtient le calcul suivant : donc V = 12 = V eb + V = 2, 2 V = 12 2, 2 0, 6 = 9, 2V x + 10k (12 2, 2) x + 10k + 1, 1k Cequi implique : x = 6, 8kOhms 6 niveau logique bas entre 0 et 0,8V - niveau logique haut entre 2,2 et 5V 7 entrée en boucle ouverte ou mise à la masse. 25 VAIARELLO Yannick

Télégestion d une éolienne

Télégestion d une éolienne Télégestion d une éolienne Le support de ce projet est le banc d essai d une éolienne ci-dessous. L ensemble des commandes et des mesures sont à effectuer à l aide de générateurs et d appareils de mesure

Plus en détail

ALM (Hard) : Travail pratique N 1 Réalisation d un circuit combinatoire simple : l additionneur binaire

ALM (Hard) : Travail pratique N 1 Réalisation d un circuit combinatoire simple : l additionneur binaire 1 UFR IMAG - Université Joseph Fourier Polytech Grenoble RICM 3 ALM (Hard) : Travail pratique N 1 Réalisation d un circuit combinatoire simple : l additionneur binaire 1 Introduction 1.1 But d ensemble

Plus en détail

Plus De Cartouches 2013/2014

Plus De Cartouches 2013/2014 Plus De Cartouches 2013/2014 Page 1 SOMMAIRE INTRODUCTION ET PRESENTATION...3 MISSIONS...4 LE CONTEXTE DES MISSIONS...4 LES OBJECTIFS...4 LES CONTRAINTES...5 REALISATIONS...6 CHOIX EFFECTUÉS...6 RÉSULTATS...10

Plus en détail

Routage Grande Vitesse des Cartes Electroniques

Routage Grande Vitesse des Cartes Electroniques Routage Grande Vitesse des Cartes Electroniques Roberto Reyna 1, aniela ragomirescu 2,3 1-Freescale Toulouse 2 - Université de Toulouse : INSA Toulouse, 135 Av. de Rangueil Toulouse cedex 4 3-LAAS-CNRS

Plus en détail

ROBOT INSPECTEUR DE CABLES

ROBOT INSPECTEUR DE CABLES Barra Jérémy TS1 SSI ROBOT INSPECTEUR DE CABLES En ce début d année de terminale S Si, nous ont été présentés différentes idées de projets que l on pourrait réaliser pour notre projet personnel encadré.

Plus en détail

MANUEL D INSTRUCTIONS

MANUEL D INSTRUCTIONS MANUEL D INSTRUCTIONS Allumer le PDA. Présentation du Menu Principal...2 Fonctions de CAPTOR-S...3 Première connexion : configuration de comparateurs...3 Configurer un nouveau moyen de contrôle...4 Créer

Plus en détail

Banc d essai DOMOTIQUE

Banc d essai DOMOTIQUE Banc d essai DOMOTIQUE 2010 LE CABLAGE DOMOTIQUE Situation de départ : L agence immobilière nous a vendu une maison qui a le pouvoir de s adapter aux besoins de ses propriétaires. Il nous a vanté cette

Plus en détail

Études et Réalisation Génie Électrique

Études et Réalisation Génie Électrique Université François-Rabelais de Tours Institut Universitaire de Technologie de Tours Département Génie Électrique et Informatique Industrielle Études et Réalisation Génie Électrique Chargeur de batterie

Plus en détail

Guillaume COMTE / Rémi BAZINETTE / Julien ALAIMO / Sylvain BARANTHOL. Projet Cachan

Guillaume COMTE / Rémi BAZINETTE / Julien ALAIMO / Sylvain BARANTHOL. Projet Cachan 1 Projet Cachan 2014 Ce document est un dossier technique qui a pour but de décrire le robot «Chamallow-Q» participant au concours de robotique de Cachan représentant l iut de Grenoble. é 2 SOMMAIRE I

Plus en détail

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD 1STI2D Système d Information et Numérique Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Plus en détail

Evitement d obstacles

Evitement d obstacles Evitement d obstacles Version 1.0 POBTechnology Thème général Eviter les obstacles avec le robot POB Capacités Récupérer des données depuis un robot Analyser des données et les traiter pour éviter un obstacle

Plus en détail

ALIMENTER UNE ARDUINO SANS USB

ALIMENTER UNE ARDUINO SANS USB ALIMENTER UNE ARDUINO SANS USB Eskimon 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 Principe et pré-requis 7 2.1 Alimenter la carte Arduino avec une source de tension 5V.............. 7 2.2 S

Plus en détail

Amplification des signaux de commande des diodes PIN dans les antennes Doppler

Amplification des signaux de commande des diodes PIN dans les antennes Doppler Amplification des signaux de commande des diodes PIN dans les antennes Doppler Jean-Paul YONNET F1LVT / ADRASEC 38 F1LVT@yahoo.fr Dans les antennes Doppler, 4 (ou 8) fouets quart d onde sont commutées

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES 2. Support automatisé de bagages à main pour personnes à mobilité réduite. Par : Boniface Lalié et Alex Couture

CAHIER DES CHARGES 2. Support automatisé de bagages à main pour personnes à mobilité réduite. Par : Boniface Lalié et Alex Couture CAHIER DES CHARGES 2 Support automatisé de bagages à main pour personnes à mobilité réduite Par : Boniface Lalié et Alex Couture CÉGEP DE SHERBROOKE Date : 20/12/2013 Table des matières 1. But:... 3 2.

Plus en détail

Guide de l'utilisateur

Guide de l'utilisateur Guide de l'utilisateur Version 1.0 Mars 2013 1 / 19 Table des matières Envoyer ma première Newsletter avec Hydremail Connexion au service Téléchargement de votre base de données Création de votre segment

Plus en détail

Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET. Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé

Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET. Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé CARPENTIER BTS SIO Yohan 2014-2015 GESTION DE PROJET Objectif : Création d'un site internet commercial pour l'entreprise LIS Santé Phase de définition du projet liée à une définition de la mission La mission

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

Partage d un Macintosh entre plusieurs utilisateurs

Partage d un Macintosh entre plusieurs utilisateurs Infos info Votre Mac va vous aider NUMÉRO 16 SEMAINE DU 27 AU 31 MARS 2006 Partage d un Macintosh entre plusieurs utilisateurs Un Mac qui n est pas partagé, c est un Mac qui s ennuie Le but de ce seizième

Plus en détail

Questions fréquemment posées.

Questions fréquemment posées. Questions fréquemment posées. Vous vous posez des questions concernant le passage à Windows 8, les nouveautés et la mise en route? Voici quelques réponses. Cliquez sur la question pour voir la réponse.

Plus en détail

Chaîne numérique de conception et de prototypage de cartes électroniques

Chaîne numérique de conception et de prototypage de cartes électroniques Chaîne numérique de conception et de prototypage de cartes électroniques L ambition du projet Le département Génie Electrique se doit d offrir aux étudiants une formation de qualité en parfaite adéquation

Plus en détail

Explications sur l évolution de la maquette. Version : 1.0 Nombre de pages : 9. Projet cplm-admin

Explications sur l évolution de la maquette. Version : 1.0 Nombre de pages : 9. Projet cplm-admin Explications sur l évolution de la maquette Version : 1.0 Nombre de pages : 9 Rédacteur : David Elias 22/07/2008 STATUT DU DOCUMENT Statut Date Intervenant(s) / Fonction Provisoire 20/07/2008 David Elias

Plus en détail

Laboratoire 1 Familiarisation avec Protel DXP

Laboratoire 1 Familiarisation avec Protel DXP 1 OBJECTIFS Laboratoire 1 Familiarisation avec Protel DXP Introduction - Saisie de schéma, simulation et tracé Multivibrateur astable Ouverture et création d un projet, placement et raccord des composants,

Plus en détail

1) problématique. 2) Objectif. Je devais donc réaliser un programme informatique qui au terme de 1 mois de travail résoudrait cette problématique.

1) problématique. 2) Objectif. Je devais donc réaliser un programme informatique qui au terme de 1 mois de travail résoudrait cette problématique. Etude de cas. 1) problématique. Comme on peut le voir sur le schéma du réseau si dessus France3 via Stella n utilise pas de routeur mais des switches de niveau 3 qui font office de tête de réseau. Avec

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

Chap. V : Les interruptions

Chap. V : Les interruptions UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Nous étudions dans ce chapitre les interruptions matérielles (ou externes), c est-à-dire déclenchées par le matériel (hardware)

Plus en détail

Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge

Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Bureau d Étude d électronique Tronc Commun 1A :PET/PMP Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Responsables : Fanny Poinsotte Nicolas Ruty Lien Chamilo : http ://chamilo2.grenet.fr/inp/ courses/phelmaa13pmcpel9

Plus en détail

à l aide de l assistant

à l aide de l assistant Présentation Vous venez d acquérir votre nouvel ordinateur ou tout simplement, ce 25 octobre 2001, votre nouveau système d exploitation Microsoft Windows XP. Dans ce dernier cas, le problème ne se pose

Plus en détail

Olympiades canadiennes des métiers et des technologies Renseignements supplémentaires 16 - Électronique / Niveau secondaire 4 au 7 juin 2014 -

Olympiades canadiennes des métiers et des technologies Renseignements supplémentaires 16 - Électronique / Niveau secondaire 4 au 7 juin 2014 - Olympiades canadiennes des métiers et des technologies Renseignements supplémentaires / Niveau secondaire 4 au 7 juin 2014 - Toronto Notes pour l épreuve secondaire en électronique Skills/Compétences Canada

Plus en détail

Rapport de stage conventionné

Rapport de stage conventionné 6B Rue de Partanaïs 31650 Saint Orens 2 Rue Charles Camichel 31000 Toulouse Ivan Brunel Tchomgue Mieguem N o 20111541 Informatique & Mathématiques - 1ère année Rapport de stage conventionné 22 juin 2012-31

Plus en détail

Pas besoin d être informaticien pour s en servir et le configurer.

Pas besoin d être informaticien pour s en servir et le configurer. Vous venez de télécharger Smartcaisse, Merci de tester ce logiciel. L installation de SmartCaisse Pocket est relativement simple et est expliquée à la fin de ce manuel. Présentation de Smartcaisse : SmartCaisse

Plus en détail

Bin Remi Stephan Mathieu Talbotier Lise. Projection de formes 3D par laser

Bin Remi Stephan Mathieu Talbotier Lise. Projection de formes 3D par laser Bin Remi Stephan Mathieu Talbotier Lise Projection de formes 3D par laser I) La maquette Afin de pouvoir réaliser notre projet, nous avons un mois avant celuici fabriqué la maquette présentée ici en photo.

Plus en détail

LABE04 5 oct 2004. Table des matières. Métraux Nathanaël - YTM1 1 TLC556

LABE04 5 oct 2004. Table des matières. Métraux Nathanaël - YTM1 1 TLC556 Table des matières Cahier des charges...2 a)... 2 b)... 2 Bref rappel théorique... 2 Mode astable... 3 Mode monostable... 3 Introduction...3 Calculs pour l'astable... 3 Formules utilisées... 3 Tableau

Plus en détail

6GEI540 Interfaces et instrumentation. Laboratoire #2

6GEI540 Interfaces et instrumentation. Laboratoire #2 6GEI540 Interfaces et instrumentation Laboratoire #2 Représentations MATLAB et Échantillonnage Hiver 2007 1. Objectifs Approfondir les connaissances de l échantillonnage Voir la correspondance entre le

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

CODER UNE SEQUENCE DE GRAFCET

CODER UNE SEQUENCE DE GRAFCET CODER UNE SEQUENCE DE GRAFCET Maintenance industrielle Niveau IV CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 19 80 21-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

Classe(s) : Seconde, première

Classe(s) : Seconde, première Le fantôme Classe(s) : Seconde, première Utilisation d un logiciel de tracé de courbes. Fonctions définies sur un intervalle. Fonctions associées. 1) Objectifs Mathématiques : - Fonctions polynômes du

Plus en détail

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Formation des enseignants parcours : ET24 Modèle de comportement d un système

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Formation des enseignants parcours : ET24 Modèle de comportement d un système Variables partagées et réseau. ET 24 : Modèle de comportement d un système Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Formation des enseignants parcours : ET24 Modèle de comportement

Plus en détail

Alors pour vous simplifiez la vie, voici un petit tuto sur le logiciel de sauvegarde (gratuit) SyncBack.

Alors pour vous simplifiez la vie, voici un petit tuto sur le logiciel de sauvegarde (gratuit) SyncBack. Comment sauvegarder simplement (et automatiquement) ses photos avec SyncBack Proposé par Vincent Rousseau (alias Austin-Powers) Membre du Forum Nikon Numérique Version 1.1 5/09/2009 Vous le savez déjà

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X 3 Création de pages dynamiques courantes Dans le chapitre précédent, nous avons installé et configuré tous les éléments indispensables à la mise en œuvre d une

Plus en détail

ACW_TM Guide d utilisation

ACW_TM Guide d utilisation ACW_TM Guide d utilisation Présentation Une interface logicielle vous permet de configurer vos modules ACW en les reliant au port USB de votre ordinateur. Plusieurs paramètres sont réglables. Chacun d

Plus en détail

LECTEUR ADN POUR PRODUITS D INVESTISSEMENT

LECTEUR ADN POUR PRODUITS D INVESTISSEMENT GUIDE DE L UTILISATEUR LECTEUR ADN POUR PRODUITS D INVESTISSEMENT Guide pratique du processus d authentification des pièces d investissement de la Monnaie royale canadienne. MERCI D AVOIR CHOISI LA TECHNOLOGIE

Plus en détail

Fiche Technique. MAJ le 27/03/2012. Lorsque vous activez l Assistance à distance Windows, vous pouvez effectuer les opérations suivantes :

Fiche Technique. MAJ le 27/03/2012. Lorsque vous activez l Assistance à distance Windows, vous pouvez effectuer les opérations suivantes : Présentation du problème MAJ le 27/03/2012 Lorsque vous activez l Assistance à distance Windows, vous pouvez effectuer les opérations suivantes : Vous pouvez obtenir de l aide au moyen de l Assistance

Plus en détail

Découvrez Windows NetMeeting

Découvrez Windows NetMeeting Découvrez Windows NetMeeting Conférence Internet 2001 Université de Moncton. Tous droits réservés. Table des matières 1. Comment puis-je télécharger, installer et démarrer NetMeeting?... 3 2. Quelles sont

Plus en détail

VIALAR Yoann. Année scolaire 2012-2013. Rapport d activités

VIALAR Yoann. Année scolaire 2012-2013. Rapport d activités VIALAR Yoann Année scolaire 2012-2013 Rapport d activités 1 Sommaire 1. Présentation de l entreprise a. Description b. Les activités 2. Les activités dans l entreprise a. Présentation de l activité c.

Plus en détail

Commande d une LED depuis une voie libre d un récepteur

Commande d une LED depuis une voie libre d un récepteur Commande d une LED depuis une voie libre d un récepteur Nous avons vu dans un article précédent comment utiliser des «LED» pour nos modèles, nous allons voir maintenant comment la commander à distance

Plus en détail

La tension et l intensité du courant électrique

La tension et l intensité du courant électrique ÉLECTRICITE 1 La tension et l intensité du courant électrique OUVERTURE Le lecteur mp3 Les élèves peuvent remarquer que ce type d indications est présent sur tous les appareils électriques. Il peut être

Plus en détail

ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : CISCO PACKET TRACER : SIMULATION DU FONCTIONNEMENT D UN RESEAU INFORMATIQUE

ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : CISCO PACKET TRACER : SIMULATION DU FONCTIONNEMENT D UN RESEAU INFORMATIQUE ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : CISCO PACKET TRACER : SIMULATION DU FONCTIONNEMENT D UN RESEAU INFORMATIQUE @ CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Doc. PC Outillages

Plus en détail

Passage du schéma (Capture) au PCB (Layout) 26.10.2009

Passage du schéma (Capture) au PCB (Layout) 26.10.2009 Passage du schéma (Capture) au PCB (Layout) 26.10.2009 Orcad Capture (Schématique) Orcad Layout (PCB) 1. Assignation du footprint Sélectionner un composant Allez dans propriété Ctrl E Dans le champ PCB

Plus en détail

PROCEDURE INSTALLATION ET PARAMETRAGE D UN SERVEUR TSE

PROCEDURE INSTALLATION ET PARAMETRAGE D UN SERVEUR TSE PROCEDURE INSTALLATION ET PARAMETRAGE D UN SERVEUR TSE Table des matières 1) Un serveur TSE, c est quoi?... 1 2) Prérequis technique... 1 3) Comment louer un serveur?... 1 4) Ou acheter des licences?...

Plus en détail

Prendre un bon départ

Prendre un bon départ Chapitre A Prendre un bon départ 1 - Avant-propos Un ordinateur sait très bien faire deux choses : Calculer, d oùle nomcomputer en anglais que l on pourrait traduire par calculateur. Placer des données

Plus en détail

Projet de Fin d Etudes. Résumé

Projet de Fin d Etudes. Résumé Projet de Fin d Etudes Conception et réalisation d'un prototype de borne interactive destinée à la visualisation en réalité augmentée de deux modèles numériques des fortifications de Nancy Renaissance

Plus en détail

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon Yvon CAVELIER Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants A l Assaut du ZE-Couillon Réservé aux membres du Club Des Turfistes Gagnants Copyright 2010 - Page 1 Table des Matières I - CE QUI A CHANGE DANS

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

Notice d installation de la Centrale VIGIK DGM1

Notice d installation de la Centrale VIGIK DGM1 Notice d installation de la Centrale VIGIK DGM1 Version 3.5 NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION N homologation : PS 200306-01 MS 200306-02 Informations préliminaires Présentation des possibilités de la

Plus en détail

Machines d essais universelles

Machines d essais universelles Il est nécessaire de tester les composants et les matériaux pour permettre une détection efficace des anomalies. Les dommages indirects graves et les interruptions de production onéreuses peuvent être

Plus en détail

AOLbox. Partage d impression Guide d utilisation. Partage d impression Guide d utilisation 1

AOLbox. Partage d impression Guide d utilisation. Partage d impression Guide d utilisation 1 AOLbox Partage d impression Guide d utilisation Partage d impression Guide d utilisation 1 Sommaire 1. L AOLbox et le partage d impression...3 1.1 Le partage d imprimante...3 1.2 Méthode classique sous

Plus en détail

Le panneau solaire assure cette conversion d énergie grâce à de nombreuses cellules photovoltaïques étant montées en série ainsi qu en dérivation.

Le panneau solaire assure cette conversion d énergie grâce à de nombreuses cellules photovoltaïques étant montées en série ainsi qu en dérivation. Introduction : La voiture solaire est un thème qui s inscrit dans une problématique et un contexte qui sont devenus récurrents ces dernières années, celle du développement durable. C est une voiture qui

Plus en détail

Arduino Apprendre à développer pour créer des objets intelligents

Arduino Apprendre à développer pour créer des objets intelligents Le module Arduino 1. Introduction au microcontrôleur 9 1.1 Principales notions 9 1.2 Programmation 11 2. Présentation générale 12 3. Description technique 13 3.1 Alimentation 13 3.2 Horloge 14 3.3 Reset

Plus en détail

Thibault Denizet. Introduction à SSIS

Thibault Denizet. Introduction à SSIS Thibault Denizet Introduction à SSIS 2 SSIS - Introduction Sommaire 1 Introduction à SQL Server 2008 Integration services... 3 2 Rappel sur la Business Intelligence... 4 2.1 ETL (Extract, Transform, Load)...

Plus en détail

Chap1 : Intensité et tension.

Chap1 : Intensité et tension. Chap1 : Intensité et tension. Items Connaissances cquis ppareil de mesure de l intensité. Branchement de l appareil de mesure de l intensité. Symbole normalisé de l appareil de mesure de l intensité. Unité

Plus en détail

Guide de démarrage rapide. Appareil Motorola VT2142 de Vonage

Guide de démarrage rapide. Appareil Motorola VT2142 de Vonage Guide de démarrage rapide Appareil Motorola VT2142 de Vonage SM Avant de commencer 1. Si vous achetez votre appareil Vonage à partir d un magasin de détail, vous devez premièrement activer le service téléphonique

Plus en détail

Table des matières. 1 Objectifs... 3 2 Précautions importantes avant toute utilisation :... 4 3 Mode d emploi... 5 4 Questions / réponses...

Table des matières. 1 Objectifs... 3 2 Précautions importantes avant toute utilisation :... 4 3 Mode d emploi... 5 4 Questions / réponses... Table des matières 1 Objectifs... 3 2 Précautions importantes avant toute utilisation :... 4 3 Mode d emploi... 5 4 Questions / réponses... 6 1 Objectifs 1.1 Le BOB Migration Kit permet de : Convertir

Plus en détail

Programmer avec SCRATCH pour Arduino (S4A) Premiers pas

Programmer avec SCRATCH pour Arduino (S4A) Premiers pas Programmer avec SCRATCH pour Arduino (S4A) Premiers pas Rédigé le 16/01/2012 Par Dominique Il existe une version de SCRATCH pour l Arduino. Elle permet de piloter un Arduino à partir du code SCRATCH et

Plus en détail

Remerciements + compte-rendu

Remerciements + compte-rendu Remerciements + compte-rendu I. Remerciements Tout d abord, je tiens à remercier mon tuteur de stage Thierry UNDERNEHR qui m a accueilli dans son service. Le programme qu il m a proposé pour mon stage

Plus en détail

ROUTAGE SOUS MICROSIM 17 ETAPES SIMPLES

ROUTAGE SOUS MICROSIM 17 ETAPES SIMPLES ROUTAGE SOUS MICROSIM EN 17 ETAPES SIMPLES Public : 1 ère STI GEL Logiciel : Microsim Support d étude : Sonde logique TTL Lycée P.E. Martin Routage sous Microsim M. TREUFFET SOMMAIRE ETAPE 1. Saisir le

Plus en détail

Manuel d utilisation du Site Internet Professionnel

Manuel d utilisation du Site Internet Professionnel Manuel d utilisation du Site Internet Professionnel www.uni-presse.fr/pro UNI-Presse 112 rue Réaumur, 75080 Paris Cedex 02 France Tél : 01 42 78 37 72 Fax : 01 42 78 06 57 E-mail : servicepro@uni-presse.fr

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 2/19 PREMIERE PARTIE

Plus en détail

TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK

TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK Rhanjati Mohamed mrhanjati@yahoo.com RÉSUMÉ Le projet «TRAIN» consiste en la gestion d un site ferroviaire donné. Cette gestion étant axée sur la détection,

Plus en détail

FRANÇAIS PHONE-VS. Guide d installation et utilisation

FRANÇAIS PHONE-VS. Guide d installation et utilisation FRANÇAIS PHONE-VS Guide d installation et utilisation INDEX 1 INTRODUCTION... 1 2 INSTALLATION ET MISE EN SERVICE... 1 3 REGISTRER L APPLICATION... 4 4 CONFIGURATION DES CONNEXIONS... 6 5 CONNEXION...

Plus en détail

FRANCOISE Rémi BTS SIO 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE. Lycée de la cci

FRANCOISE Rémi BTS SIO 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE. Lycée de la cci BTS SIO Lycée de la cci FRANCOISE Rémi 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE Nom du tuteur : FRANCOISE Emmanuel Qualité : CEO BTS SIO 2011/2012 Septembre 2012 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION ET PRESENTATION...

Plus en détail

PILOT-FI NOUVEAU. Interface de terrain Pilot-FI Manuel de l utilisateur

PILOT-FI NOUVEAU. Interface de terrain Pilot-FI Manuel de l utilisateur PILOT-FI NOUVEAU Interface de terrain Pilot-FI Manuel de l utilisateur Table des matières APERÇU...2 alarmes...3 Aucun module n est installé Aucune communication avec l ordinateur central n est détectée

Plus en détail

AIDE EN LIGNE WEB REPARATEUR

AIDE EN LIGNE WEB REPARATEUR AIDE EN LIGNE WEB REPARATEUR Page 1 Portail WEB accessible depuis votre ordinateur connecté à Internet BCA Expertise met à votre disposition un portail Web qui vous permet d accéder aux missions dont vous

Plus en détail

Comment créer un petit réseaux (LAN) à la maison avec windows.

Comment créer un petit réseaux (LAN) à la maison avec windows. Club Informatique Login www.club-login.ch Comment créer un petit réseaux (LAN) à la maison avec windows. Le : 17 Juin 2004 Par : Luca Lo Valvo 1 Objectif Etre capable de connecter 2 ordinateurs en réseaux.

Plus en détail

Carte BimoPlus simplifiée pour une voiture jouet

Carte BimoPlus simplifiée pour une voiture jouet www.didel.com -- info@didel.com www.bricobot.ch -- info@bricobot.ch http://www.bricobot.ch/kits/bimoplusvoiture.pdf Carte BimoPlus simplifiée pour une voiture jouet Le but est de modifier une voiture télécommandée

Plus en détail

Securexam pour le programme CPA,CGA

Securexam pour le programme CPA,CGA Securexam pour le programme CPA,CGA Plan de la présentation 1. Introduction 2. Les guides 3. Achat, inscription, installation du logiciel et examen d admission 4. Démonstration de l utilisation du logiciel

Plus en détail

Innovation pour l intégration des systèmes

Innovation pour l intégration des systèmes Innovation pour l intégration des systèmes PERFORMANCE MADE SMARTER PLATINE PR Solution de montage simple et fiable entre le système DCS/API/SIS et les isolateurs/interfaces S. I. TEMPÉRATURE INTERFACES

Plus en détail

Securexam pour le programme CPA,CGA

Securexam pour le programme CPA,CGA Securexam pour le programme CPA,CGA Plan de la présentation 1. Introduction 2. Les guides 3. Achat, inscription, installation du logiciel et examen d admission 4. Démonstration de l utilisation du logiciel

Plus en détail

Mode d emploi site marchand RG Online. www.groupe-rg-online.com

Mode d emploi site marchand RG Online. www.groupe-rg-online.com Mode d emploi site marchand RG Online www.groupe-rg-online.com Le site RG online vous permet de passer vos commandes directement en ligne, à travers un site Internet. Le site présente un catalogue d articles,

Plus en détail

LNA à 2x PGA-103+ By F1JKY

LNA à 2x PGA-103+ By F1JKY LNA à 2x PGA-103+ By F1JKY Introduction : Après avoir testé un kit de conception basic à un seul PGA-103+ venant de chez WA3IAC, l idée saugrenue m est venue de tester une version à deux étages. Pourquoi

Plus en détail

Procédure de Choix du mode Fin de Journée Version 6.3. pour le logiciel MicroJet Version 8.2x de TNT Express National.

Procédure de Choix du mode Fin de Journée Version 6.3. pour le logiciel MicroJet Version 8.2x de TNT Express National. Procédure de Choix du mode Fin de Journée Version 6.3 pour le logiciel MicroJet Version 8.2x de TNT Express National. (via un transfert FTP sur le serveur de TNT ou via une clé USB) Préambule : Cette procédure

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

Contexte PPE GSB CR. Analyse. Projet réalisé :

Contexte PPE GSB CR. Analyse. Projet réalisé : Contexte PPE GSB CR Le laboratoire est issu de la fusion entre le géant américain Galaxy et le conglomérat Swiss Bourdin. Cette fusion a eu pour but de moderniser l activité de visite médicale et de réaliser

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

Atelier de programmation en python

Atelier de programmation en python Atelier de programmation en python Kévin Chewie Sztern et Christophe Sagane Vermorel Contents Introduction 2 L environnement de développement 2 Démarrer l IDE............................... 2 Premiers

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Gérer ses photos numériques

Gérer ses photos numériques 1) Les images dans Windows XP Visionnez ses images dans Windows XP Tout d abord il faut savoir qu il existe un dossier spécifique aux images dans Windows XP, il s agit d un sousdossier de Mes Documents

Plus en détail

Procédure de Choix du mode Fin de Journée Version 7.1. pour le logiciel MicroJet Version 9.0x de TNT Express National.

Procédure de Choix du mode Fin de Journée Version 7.1. pour le logiciel MicroJet Version 9.0x de TNT Express National. Procédure de Choix du mode Fin de Journée Version 7.1 pour le logiciel MicroJet Version 9.0x de TNT Express National. (via un transfert FTP sur le serveur de TNT ou via une clé USB) Préambule : Cette procédure

Plus en détail

Explication succincte des opérations sur les répertoires

Explication succincte des opérations sur les répertoires Les données et les documents stockés sur votre PC sont enregistrés sur un ou plusieurs disques durs. Même si votre machine ne contient physiquement qu un seul disque dur, il peut se faire qu il soit divisé

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

SmartCaisse, depuis 2005. Prise de Commande IPhone, IPad (2, 3 et mini), IPod et tablette Android SmartCaisse

SmartCaisse, depuis 2005. Prise de Commande IPhone, IPad (2, 3 et mini), IPod et tablette Android SmartCaisse SmartCaisse, depuis 2005 Prise de Commande IPhone, IPad (2, 3 et mini), IPod et tablette Android SmartCaisse Présentation : Les logiciels de prise de commande téléchargeables sur Android Market sous le

Plus en détail

RÉALISATION ET INTÉGRATION LE TEST POUR CONTRÔLER L ÉPAISSEUR EN UTILISANT LES TIC GUIDE DE L ENSEIGNANT

RÉALISATION ET INTÉGRATION LE TEST POUR CONTRÔLER L ÉPAISSEUR EN UTILISANT LES TIC GUIDE DE L ENSEIGNANT RÉALISATION ET INTÉGRATION LE TEST POUR CONTRÔLER L ÉPAISSEUR EN UTILISANT LES TIC GUIDE DE L ENSEIGNANT Mise à jour Mars 2014 GUIDE DE L ENSEIGNANT LE TEST POUR CONTRÔLER L ÉPAISSEUR EN UTILISANT LES

Plus en détail

COUR D APPEL DE LYON PROCEDURE INFORMATIQUE IMPRIMANTES. Imprimantes SAR de Lyon / Novembre 2007 Page 1 sur 14

COUR D APPEL DE LYON PROCEDURE INFORMATIQUE IMPRIMANTES. Imprimantes SAR de Lyon / Novembre 2007 Page 1 sur 14 COUR D APPEL DE LYON PROCEDURE INFORMATIQUE IMPRIMANTES SAR de Lyon / Novembre 2007 Page 1 sur 14 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 GENERALITES... 3 INSTALLATION D UNE IMPRIMANTE... 4 Imprimante USB... 4 Détection

Plus en détail

1 er semestre 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS

1 er semestre 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 1 er semestre 2015 CENTRE DE FORMATIONS OSILOG, Organisme enregistré sous le n 11 78 82282 78 auprès du Préfet d Ile de France, Version 1.0 MT Conditions applicables en France métropolitaine

Plus en détail

REALISATION D UNE CALCULATRICE GRACE AU LOGICIEL CROCODILE CLIPS 3.

REALISATION D UNE CALCULATRICE GRACE AU LOGICIEL CROCODILE CLIPS 3. 1 sur 6 REALISATION D UNE CALCULATRICE GRACE AU LOGICIEL CROCODILE CLIPS 3. OBJECTIF - PUBLIC - LOGICIEL - MATERIEL - METHODE - BIBLIOGRAPHIE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT - LE DOCUMENT

Plus en détail

L électricité : êtes-vous au courant? Guide d utilisation du multimètre DMR-1100. Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec

L électricité : êtes-vous au courant? Guide d utilisation du multimètre DMR-1100. Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec L électricité : êtes-vous au courant? Guide d utilisation du multimètre DMR-1100 SO f AD Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec Ce guide a été produit par la Société de formation

Plus en détail

Baccalauréat professionnel Gestion-Administration. Passeport professionnel. Documentation téléchargeable depuis :

Baccalauréat professionnel Gestion-Administration. Passeport professionnel. Documentation téléchargeable depuis : Groupe de travail Académie de Rouen. Production complétée par Mme Janvier ert professeur Rouen de comptabilité/ga au lycée des Métiers Elsa Triolet (Académie Orléans-Tours) Baccalauréat professionnel Gestion-Administration

Plus en détail

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes Buts Mise en place d une période de révision d allemand en fin de 7e année sous

Plus en détail

Pourquoi mettre en place un réseau local?

Pourquoi mettre en place un réseau local? Mise en place d' un réseau local Pourquoi mettre en place un réseau local? Lorsque vous disposez de plusieurs ordinateurs, il peut être agréable de les connecter afin de créer un réseau local ( en anglais

Plus en détail

Guide d utilisation de l outil de génération en ligne des attestations (20/01/2015 v4)

Guide d utilisation de l outil de génération en ligne des attestations (20/01/2015 v4) Guide d utilisation de l outil de génération en ligne des attestations (20/01/2015 v4) Table des matières Introduction... 3 1. Création d un compte sur le site rt-batiment.fr... 3 2. Générer l attestation

Plus en détail