Smart metering une solution d'avenir?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Smart metering une solution d'avenir?"

Transcription

1 Smart metering une solution d'avenir?

2 Plan Smart metering c est quoi? Bases légales de la Suisse. Pourquoi? Qui paye? Recommandations de l OFEN Ça marche? Et le Smart home? C est rentable? Objectifs Page 2

3 Smart metering c est quoi? AES/MID (Measuring Instrument Directive) un compteur disposant de technologies dites AMR (Automated Meter Reading) qui mesure de manière détaillée et précise, et éventuellement en temps réel la consommation. MID directive (N 2004/22/CE) couvre l ensemble du processus de fabrication, du développement à la production, la vérification finale et la mise en service. Les instruments de mesure destinés à mesurer la puissance d'alimentation, indépendamment du fait qu il soit possible de les lire à distance ou non, doivent, dans tous les cas de figure, être équipés d un système contrôlé métrologiquement accessible à l utilisateur sans outils. Les indications délivrées par cet affichage servent de base pour la détermination du montant à s'acquitter. Au moins 80% des ménages seront équipés de systèmes intelligents de mesure d ici à Les États membres peuvent créer un ou des fonds Page 3

4 Bases légales en Suisse les conditions-cadres légales sont encore peu claires ou inexistantes La branche estime nécessaire des clarifications dans les domaines suivants : Visualisation Tarification Unbundling, respectivement influence sur le comportement de consommation des clients finaux Visualisation, feed-back clients, augmentation de l efficacité énergétique Financement Protection de données. Page 4

5 Protection des données de mesure Seuls les acteurs du marché qui en ont besoin dans le cadre de leurs prestations pour le réseau ou pour leurs contrats de fourniture d électricité de même que les tiers désignés par ces acteurs de marché ou légalement autorisés sont habilités à recevoir ces données Les autorités sont également autorisées à prendre connaissance des données conformément aux dispositions légales L utilisateur de réseau, en tant que propriétaire des données de mesure, peut autoriser d autres personnes à prendre connaissance de ses données Page 5

6 Concept d'appareils et de systèmes master Page 7 Source AES

7 Exigences minimales Page 8

8 Visualisation des données Page 9 Source AES

9 Pourquoi faire? Enregistrement de la courbe de charge pour les décomptes/facturations et les prévisions Saisie de statistiques concernant l état du réseau (interruption de fourniture, qualité de la tension) Modèles tarifaires variables Adapté aux nouvelles directives en matière de facturation (clients < 100'000 kwh; consommation facturée par trimestre ou par mois) Interface standard de communication pour relever les compteurs de gaz, d eau et de chaleur au travers d'un système unique Enclenchement et déclenchement d'appareils à distance Home automation / Smart Home. Page 10

10 Qui paye? Le Smart Metering est une tâche dévolue au GRD et les investissements nécessaires devraient pouvoir être considérés comme des coûts imputables pour l utilisation du réseau. Les coûts pour un système de feed-back si volontaires : aux fournisseurs d énergie et aux clients si obligation légale : à l utilisation du réseau Voir RPC ou Tarif transport Actuellement : si client final accède au marché, il paye Prokilowatt 2015: comptage intelligent non éligible Page 11

11 Les recommandations de l OFEN Garantir le financement du smart metering Définir le rôle d exploitant de metering Assigner le rôle d exploitant de metering au GRD électrique Standardiser l accès central aux données de metering Garantir le respect de la sphère privée Recommander un ensemble de fonctionnalités minimales pour les compteurs intelligents Adapter les exigences métrologiques Découpler la facturation et le comptage Marquer l électricité et indiquer l impact sur l environnement Page 13

12 Les recommandations de l OFEN 2 Minimiser les charges administratives Permettre dans les faits aux consommateurs d accéder à leurs données Equiper les compteurs intelligents d une interface de communication pour les consommateurs Promouvoir des solutions différenciées pour l information aux consommateurs Élaborer des indicateurs pour les collectivités publiques Page 14

13 Interface homme-machine : trop technique Page 15

14 Résultat des projets pilotes Page 16 Source OFEN

15 Bilan des interventions Abrahamse & al Feedback : semble être une stratégie efficace pour réduire la consommation d'énergie des ménages dans la plupart des études examinées Mise en place d ECOTeams : ont réussi à réduire la consommation d'énergie, aussi dans le long terme Généralement, l'information seule n est pas une stratégie très efficace Les récompenses sont efficaces, mais il y a une certaine indication de cet effet positif disparaître dès que l'intervention est interrompue. Page 17

16 Bilan des interventions Abrahamse & al Recommandations : identifier les comportements et les facteurs de motivation (par exemple, les attitudes), les opportunités ainsi que les perceptions important de considérer la conservation d'énergie des ménages à partir d'une perspective multidisciplinaire. être axés sur les changements dans les déterminants comportementaux ainsi que les modifications dans des comportements liés à l'énergie. Ceci pour comprendre les raisons Page 18

17 Bilan tarif dynamique 1. Alors que les études américaines présentent souvent des économies d électricité à 2 chiffres (>10%) les études européennes sont beaucoup moins optimistes. Cela tient surement au fait que le gaspillage aux USA est supérieur ; 2. Peu d études concernent les PME ; 3. Malgré le fait que la plupart des résultats concernent principalement le déplacement des pointes, des économies d énergie sont souvent là aussi ; 4. La tarification sert surtout d encouragement à réfléchir à d autres mesures. Page 19

18 Home automation / Smart Home Le lien avec les GTC Durée de vie? Service après-vente? Souvent destiné aux «résidences» et pas aux «appartements» Mieux vaut ne pas se fâcher avec son fournisseur Banque privée à GE a investi pour changer de système de régulation alors pour un système de smart home? Page 20

19 C est rentable? Consommation d un ménage en Suisse 4000 kwh Economie possible 20% soit 160.-/an Coût d un smart meter dans un quartier durable par ménage (affichage, sensort, compteur, installation ) Temps de retour : 18 ans, soit largement supérieurs à la durée de vie du système Page 21

20 Conclusion : C est pas gagné! 1. Surtout si le but est de faire faire des économies d énergie 2. Approche pluridisciplinaire indispensable 3. Co-créer les informations mises à disposition des consommateurs 4. Assurer un financement du système, car le consommateur est peu motivé à payer pour un système. 5. Prévoir un service après-vente et des coûts d exploitations Page 22

21 Merci Stéphane Genoud, Ph.D Professor Institute for Entrepreneurship & Management Mobile : Fax Page 23

22 Référence Manuel Smart Metering CH, AES 2010 Smart metering pour éco-cités, OFEN 2011 Rapport annuel Smart Metering 2009 de l ESMA A review of intervention studies aimed at household energy conservation, Abraham-se, W., Steg, L., Vlek, C. & Rothengatter, T. (2005), Journal of Environmental Psychology, 25, «The Effectiveness of Feedback on Energy Consumption, A Review for DEFRA of the Literature on Metering, Billing and direct Display», Sarah Darby, Page 24

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Le marché de l énergie : mode d emploi Le marché de l énergie Un marché concurrentiel avec les garanties du Service Public L énergie

Plus en détail

Sans données mesurées, rien n est possible!

Sans données mesurées, rien n est possible! Sans données mesurées, rien n est possible! Des exigences élevées sont posées aux gestionnaires de réseau de distribution en matière de gestion des données mesurées 2009 sera l année de la nouveauté pour

Plus en détail

Avis de la Chambre des Métiers

Avis de la Chambre des Métiers CdM/09/12/11 87-11 Projet de loi modifiant la loi modifiée du 1er août 2007 relative à l organisation du marché de l électricité Avis de la Chambre des Métiers Par sa lettre du 29 juillet 2011, Monsieur

Plus en détail

Information sur les tarifs d électricité et l utilisation du réseau (version 2013 ) V a l a b l e à p a r t i r d u 1 er j a n v i e r 201 3

Information sur les tarifs d électricité et l utilisation du réseau (version 2013 ) V a l a b l e à p a r t i r d u 1 er j a n v i e r 201 3 Information sur les tarifs d électricité et l utilisation du (version 2013 ) V a l a b l e à p a r t i r d u 1 er j a n v i e r 201 3 T a r i f s d é l e c t r i c i t é Par tarif d électricité, on entend

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

Benchmarking des fournisseurs d électricité l'essentiel en bref

Benchmarking des fournisseurs d électricité l'essentiel en bref Benchmarking des fournisseurs d électricité l'essentiel en bref Le projet Dans le cadre du programme SuisseEnergie, l Office fédéral de l énergie (OFEN) a mandaté INFRAS et Brandes Energie pour développer

Plus en détail

Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi?

Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi? Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi? La Commission européenne jette les bases du déploiement des futurs réseaux intelligents Conformément aux directives européennes 1 2009/72/CE

Plus en détail

I N S T I T U T QUELLES CONTRIBUTIONS AU SMART METERING? AFTERWORK ENERGY 21.05.2015

I N S T I T U T QUELLES CONTRIBUTIONS AU SMART METERING? AFTERWORK ENERGY 21.05.2015 I N S T I T U T QUELLES CONTRIBUTIONS AU SMART METERING? AFTERWORK ENERGY 21.05.2015 FIL CONDUCTEUR Le eenergy Center en quelques mots Le Smart Meter : contexte et définition L apport de l eenergy Center

Plus en détail

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur...

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur... Le futur compteur communicant gaz Tout savoir sur... Votre distributeur de gaz naturel GrDF, Gaz Réseau Distribution France, est la filiale du groupe GDF SUEZ chargée de la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

PAR UN SEUL ET MARCHÉ DE L ÉNERGIE SYSTEME MÊME FOURNISSEUR

PAR UN SEUL ET MARCHÉ DE L ÉNERGIE SYSTEME MÊME FOURNISSEUR Relevé mobile des données des compteurs Télélecture des compteurs Gestion des données énergétiques Décompte d énergie/crm Business Process Management MARCHÉ DE L ÉNERGIE SYSTEME PAR UN SEUL ET MÊME FOURNISSEUR

Plus en détail

Reprendre le contact "clientèle" (être au service de ses clients, qui peuvent devenir des partenaires)

Reprendre le contact clientèle (être au service de ses clients, qui peuvent devenir des partenaires) Commission wallonne pour l Energie Smart Metering Conférence-débat BRUGEL Bruxelles, le 1 er avril 2009 Francis GHIGNY Président Smart Metering 1. L organisation du marché 2. Un rôle étendu pour les GRD

Plus en détail

Transition énergétique: quels défis pour un service industriel? Smart energy 5 ème édition HES-SO Valais, Sion

Transition énergétique: quels défis pour un service industriel? Smart energy 5 ème édition HES-SO Valais, Sion Transition énergétique: quels défis pour un service industriel? Smart energy 5 ème édition HES-SO Valais, Sion 4 septembre 2015 Gilles Garazi Directeur Transition énergétique, SIG Nécessité de décorréler

Plus en détail

ENGAGEMENTS DES FOURNISSEURS D ELECTRICITE

ENGAGEMENTS DES FOURNISSEURS D ELECTRICITE ENGAGEMENTS DES FOURNISSEURS D ELECTRICITE Septembre 2011 ENGAGEMENTS DES Une Des (y compris tarifs réglementés), notamment : HOROSAISONNALITÉ AU PLUS PRÈS DU PROFIL DE CHAQUE CLIENT FAVORISANT LA MAÎTRISE

Plus en détail

BKW SA - Stratégie et recommandations. Assemblée générale de ener-j / 30 avril 2014 Renato Sturani

BKW SA - Stratégie et recommandations. Assemblée générale de ener-j / 30 avril 2014 Renato Sturani BKW SA - Stratégie et recommandations Assemblée générale de ener-j / 30 avril 2014 Renato Sturani Agenda Jura et Jura Bernois Suisse Stratégie énergétique 2050 Marché de l'électricité: situation temporaire

Plus en détail

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Sfax, 06 mars 2015 Bâtiment Eco-Smart : DEFIS TECHNOLOGIQUES ET REGLEMENTAIRES HASSEN BEN HASSINE EXPERT EN EFFICACITE ENERGETIQUE

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

sur les tarifs d'acheminement et de vente d'énergie

sur les tarifs d'acheminement et de vente d'énergie COMMUNE DE MONTHEY Annexe C Directive communale sur les tarifs d'acheminement et de vente d'énergie pour l année 2015 Tarification de l'utilisation du réseau électrique et fourniture d'énergie 2015 1)

Plus en détail

Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises. 19 novembre 2013. Cynthia Cavin Chargée de projets

Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises. 19 novembre 2013. Cynthia Cavin Chargée de projets Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises 19 novembre 2013 Cynthia Cavin Chargée de projets Sommaire Introduction : Conséquences, et surtout opportunités

Plus en détail

TOULON / ERDF : Linky, le compteur nouvelle génération a débarqué à TOULON

TOULON / ERDF : Linky, le compteur nouvelle génération a débarqué à TOULON TOULON / ERDF : Linky, le compteur nouvelle génération a débarqué à TOULON TOULON / La pose du 1er compteur communicant dans le Var s est déroulée, ce mardi 1er décembre au 105 boulevard Eugène Pelletan,

Plus en détail

Smart Grid et données de comptage : quels enjeux en termes de protection des données? Le 8 mars 2012. Armand Heslot, Ingénieur expert à la CNIL

Smart Grid et données de comptage : quels enjeux en termes de protection des données? Le 8 mars 2012. Armand Heslot, Ingénieur expert à la CNIL Smart Grid et données de comptage : quels enjeux en termes de protection des données? Le 8 mars 2012 Armand Heslot, Ingénieur expert à la CNIL 1 Sommaire I. Introduction : Qu est ce qu une Donnée à Caractère

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

Guide du consommateur d'électricité et de gaz naturel à l usage des clients professionnels

Guide du consommateur d'électricité et de gaz naturel à l usage des clients professionnels La Commission de régulation de l'énergie (CRE) est une autorité administrative indépendante qui concourt, au bénéfice des consommateurs finals, au bon fonctionnement des marchés de l électricité et du

Plus en détail

Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique

Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique Orange Labs Jérôme Descos, Recherche & Développement 13 mars 2012, présentation au Colloque Energ&TIC² travaux

Plus en détail

Information sur les tarifs d électricité

Information sur les tarifs d électricité Information sur les tarifs d électricité Valable à partir du 1 er janvier 2014 (sous réserve de modification des autorités) Selon les prix indiqués dans les ordonnances sur l énergie, le réseau et les

Plus en détail

«NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché»

«NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché» «NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché» Position de Swissmem en rapport avec la stratégie énergétique 2050 Hans Hess, président Swissmem Conférence

Plus en détail

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés Consultation de sociétés d Expert en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés, pour la réalisation d interventions auprès des PME/PMI dans le cadre du programme CAP ENERGIE Contexte

Plus en détail

«Quick-Check Asset Management»

«Quick-Check Asset Management» 1 «Quick-Check Asset Management» Audit sur le positionnement des gestionnaires de réseau de distribution en matière de gestion d actifs Septembre 2012 D un régime actuel «Cost +» La plupart des GRD se

Plus en détail

Tarifs Electricité 2016

Tarifs Electricité 2016 Tarifs Electricité 206 T. 032 886 47 50 F. 032 886 47 75 Eli0 est une entreprise Tarif BT Simple Tarif de base CHF/mois 7.83 Taxe de consommation ct./kwh 8.20 Tarif de l énergie ct./kwh 7.25 Energies renouvelables

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Gestion de l énergie (responsable énergie)

Formation Bâtiment Durable : Gestion de l énergie (responsable énergie) Formation Bâtiment Durable : Gestion de l énergie (responsable énergie) Bruxelles Environnement GESTION DES CONSOMMATIONS : COMPTABILITÉ ÉNERGÉTIQUE Jonathan FRONHOFFS CENERGIE Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment AUDIT ENERGETIQUE Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment Introduction L audit énergétique a pour but d identifier des opportunités

Plus en détail

Production et stockage d énergie local : un réalité! SMA Solar Technology AG

Production et stockage d énergie local : un réalité! SMA Solar Technology AG Production et stockage d énergie local : un réalité! Contenu 1 Perspective du Marché et Motivation 2 Gestion d énergie locale et stockage réseau 3 Les Solutions de SMA 2 Contenu 1 Perspective du Marché

Plus en détail

sur les tarifs d utilisation du réseau électrique et de vente d'énergie

sur les tarifs d utilisation du réseau électrique et de vente d'énergie COMMUNE DE MONTHEY Annexe C Directive communale sur les tarifs d utilisation du réseau électrique et de vente d'énergie pour l année 2016 Tarification de l'utilisation du réseau électrique et fourniture

Plus en détail

Thème 5 : L innovation au service de l excellence de la relation clients

Thème 5 : L innovation au service de l excellence de la relation clients Concours ERDF de l innovation 2015 «Réseaux Electriques Intelligents» Thème 5 : L innovation au service de l excellence de la relation clients 1. Introduction ERDF est à la recherche de solutions innovantes

Plus en détail

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique RENCONTRE SOLUTIONS ENERGIE ENTREPRISE CCI Grand Lille, 20 mai 2014 Atelier «Audit énergétique obligatoire : quelles sont les entreprises concernées?» Transposition de l article 8 de la directive européenne

Plus en détail

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 23.7.2014 COM(2014) 520 final ANNEXES 1 to 3 ANNEXES à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL L'efficacité énergétique: quelle contribution

Plus en détail

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises Julie BEELMEON Service énergie climat véhicule Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Energie 05

Plus en détail

Résultats de la grande enquête Management de l Energie dans l entreprise. Résultats enquête Energy Time

Résultats de la grande enquête Management de l Energie dans l entreprise. Résultats enquête Energy Time Résultats de la grande enquête Management de l Energie dans l entreprise Résultats enquête Energy Time 1 Grande enquête Management de l Energie dans l entreprise Le 4 juin prochain, dans le cadre du forum

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

DELIBERATION N 2015-53 DU 20 MAI 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA

DELIBERATION N 2015-53 DU 20 MAI 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA DELIBERATION N 2015-53 DU 20 MAI 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA MODIFICATION DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES

Plus en détail

Matinale de l ATEPS: FIN DES TARIFS REGLEMENTES DE L ENERGIE

Matinale de l ATEPS: FIN DES TARIFS REGLEMENTES DE L ENERGIE Matinale de l ATEPS: FIN DES TARIFS REGLEMENTES DE L ENERGIE LES ULIS 7 MARS 2014 Programme 9H45: Introduction par l'ateps - Règles de mise en concurrence des fournisseurs et présentation des différentes

Plus en détail

Pôle Performance Industrielle Durable. Page 1 Rencontre SEE Le 20/05/2014 Lille. Innover

Pôle Performance Industrielle Durable. Page 1 Rencontre SEE Le 20/05/2014 Lille. Innover Page 1 Innover en mécanique Page 2 Rencontre Solutions Energie Entreprises Lille le 20 mai 2014 Atelier : «Audit énergétique obligatoire : quelles sont les entreprises concernées?» Eric SENECHAL-CETIM

Plus en détail

Les 7 questions les plus fréquentes sur la réglementation en matière de consommation propre

Les 7 questions les plus fréquentes sur la réglementation en matière de consommation propre Date 24 mars 2014 Version 1.0 Les 7 questions les plus fréquentes sur la réglementation en matière de consommation propre 1. Qu est-ce que la réglementation en matière de consommation propre? 2 2. Que

Plus en détail

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux?

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1 HOPITECH 2011 Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1. Présentation de la Loi NOME 2. La constitution du prix pour un consommateur: - Sensibilité aux prix de marché - Sensibilité à la variation du

Plus en détail

Les Solutions TechTeam

Les Solutions TechTeam Les Solutions TechTeam Audit énergétique Ingénierie et Consulting 28/11/2014 www.fr-techteam.com 1 L audit énergétique Quoi? Démarche visant à réduire votre facture énergétique sur la base de l analyse

Plus en détail

Le Management de l énergie selon ENEOR

Le Management de l énergie selon ENEOR Le Management de l énergie selon ENEOR Juillet 2013 Le Management de l énergie 1. Aller plus loin dans la performance énergétique ENEOR 2 Contexte réglementaire ENEOR 3 La performance réelle du bâtiment

Plus en détail

Gestion des données énergétiques GDE (EDM)

Gestion des données énergétiques GDE (EDM) Fiche produit Gestion des données énergétiques GDE (EDM) 1. Généralités Cette fiche produit fait partie intégrante du contrat. Les dispositifs de mesure utilisés pour la facturation de nos prestations

Plus en détail

GÉNIE CLIMATIQUE ET ENERGÉTIQUE FICHE DE LECTURE MISE EN PLACE D UNE METHODOLOGIE D AUDIT ENERGETIQUE

GÉNIE CLIMATIQUE ET ENERGÉTIQUE FICHE DE LECTURE MISE EN PLACE D UNE METHODOLOGIE D AUDIT ENERGETIQUE GÉNIE CLIMATIQUE ET ENERGÉTIQUE FICHE DE LECTURE MISE EN PLACE D UNE METHODOLOGIE D AUDIT ENERGETIQUE Projet de Fin d Etudes réalisé à Apave Liban Par Corentin Demolder Encadré par Bassam Habre Tuteur

Plus en détail

Présentation du cadre réglementaire des audits énergétiques

Présentation du cadre réglementaire des audits énergétiques Présentation du cadre réglementaire des audits énergétiques Jean-Pierre ROPTIN DREAL Basse-Normandie Division Energie-Air-Climat du 8 septembre 2009 Séminaire Document de stratégie régional du MEEDDM 1

Plus en détail

Présenté par: Edouard CLEMENT mba, cpah

Présenté par: Edouard CLEMENT mba, cpah LE FINANCEMENT DU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI L OCPAH S ENGAGE Présenté par: Edouard CLEMENT mba, cpah Introduction Capacité de mobilisation de ressources financières et Réussite d un modèle de développement

Plus en détail

Description du document. Version 2.0 (du 01.10.2014) Adoption 06.10.2014 SERVICES INDUSTRIELS

Description du document. Version 2.0 (du 01.10.2014) Adoption 06.10.2014 SERVICES INDUSTRIELS SERVICES INDUSTRIELS Conditions particulières relatives au contrat de reprise de l électricité produite ou refoulée par un Producteur photovoltaïque sur le réseau des Services Industriels de Nyon (SIN)

Plus en détail

MESURES D'ÉNERGIE ÉLECTRICITÉ

MESURES D'ÉNERGIE ÉLECTRICITÉ P R O J E CENTRALISATION et EXPLOITATION des MESURES D'ÉNERGIE ÉLECTRICITÉ GAZ EAU T MISES EN JEU DANS LE LYCEE JEAN PROUVE Description du projet Mesure des énergies et fluide Les contraintes des milieux

Plus en détail

SMART HOME Quel prix d appel pour les nouveaux services?

SMART HOME Quel prix d appel pour les nouveaux services? SMART HOME Quel prix d appel pour les nouveaux services? COLOMBUS INSIGHT SMART HOME, UN MARCHÉ PROMETTEUR QUI PEINE ENCORE À ATTIRER LES Le marché des services énergétiques pour les particuliers est encore

Plus en détail

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie date Améliorer du jour votre Libellé performance énergétique : les dispositifs d accompagnement 4 novembre 2014 Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie Aline PIERRE

Plus en détail

AFG - Congrès du gaz 2013 Les stratégies des gros clients sur le marché du gaz. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France

AFG - Congrès du gaz 2013 Les stratégies des gros clients sur le marché du gaz. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France AFG - Congrès du gaz 2013 Les stratégies des gros clients sur le marché du gaz Jean-François Daubonne Directeur Commercial France GAS NATURAL FENOSA Multinationale dans l énergie avec 16 200 collaborateurs

Plus en détail

Maîtrise de la Demande d Electricité : Rénovation de l éclairage public des communes de moins de 2000 habitants

Maîtrise de la Demande d Electricité : Rénovation de l éclairage public des communes de moins de 2000 habitants Maîtrise de la Demande d Electricité : Rénovation de l éclairage public des communes de moins de 2000 habitants Cahier des charges de diagnostic énergétique 1 OBJET DU PRESENT DOCUMENT Le présent cahier

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OBJECTIFS

METHODOLOGIE ET OBJECTIFS «REFERENT ENERGIE» Tour de table METHODOLOGIE ET OBJECTIFS Méthodologie OBSERVER COMPRENDRE REDUIRE Objectifs Acquérir une culture des économies d énergie et savoir la partager. Disposer de toutes les

Plus en détail

Tarifs de raccordement 2012-2015

Tarifs de raccordement 2012-2015 Tarifs de raccordement 2012-2015 LES CONDITIONS TARIFAIRES POUR LES CLIENTS DIRECTEMENT RACCORDÉS AU RÉSEAU ELIA Les conditions tarifaires pour les raccordements au réseau Elia, qui font l objet de la

Plus en détail

ECOWAS REGIONAL ELECTRICITY REGULATORY AUTHORITY

ECOWAS REGIONAL ELECTRICITY REGULATORY AUTHORITY ECOWAS REGIONAL ELECTRICITY REGULATORY AUTHORITY ENERGIES RENOUVELABLES ET MARCHÉ DE L'ÉLECTRICITÉ DE LA CEDEAO: PERSPECTIVES DU CADRE RÉGLEMENTAIRE RÉGIONAL Plan 1) Textes et Principes de Base 2) Activités

Plus en détail

SAUTER Vision Center. une vue d'ensemble en toutes circonstances.

SAUTER Vision Center. une vue d'ensemble en toutes circonstances. Vision io Center Vision Center une vue d'ensemble en toutes circonstances. L'automatisation moderne de bâtiments est de plus en plus complexe, mais grâce à Vision Center, la surveillance de votre installation

Plus en détail

Services industriels de la commune de Monthey

Services industriels de la commune de Monthey Services industriels de la commune de Monthey COMMUNE DE MONTHEY Annexe : B Directive communale concernant : Définitions et détails de la grille tarifaire Le conseil municipal - Vu le règlement communal

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME D EFFICACITE ENERGETIQUE

ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME D EFFICACITE ENERGETIQUE ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME D EFFICACITE ENERGETIQUE TERMES DE RÉFÉRENCE 1- OBJET... 2 2- CONSISTANCE DE LA MISSION... 2 3- RESULTATS ATTENDUS DE LA MISSION... 2 4- ACTIVITES A REALISER...

Plus en détail

Achat d énergie dans les collectivités locales Quels constats et enjeux observés sur le terrain?

Achat d énergie dans les collectivités locales Quels constats et enjeux observés sur le terrain? Achat d énergie dans les collectivités locales Quels constats et enjeux observés sur le terrain? De l intérêt de bien connaître son profil énergétique Répartition des consommations d'énergie par type en

Plus en détail

Tarifs d Utilisation des Réseaux Publics d Electricité (TURPE)

Tarifs d Utilisation des Réseaux Publics d Electricité (TURPE) Page 1 ÉS Énergies Strasbourg au capital de 6 472 800 501 193 171 RCS Strasbourg. Edition août 2015. Document contractuel. Territoire desservi par ÉS INF-692 Tarifs d Utilisation des Réseaux Publics d

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 13 NOVEMBRE 2015 PROPOSITION DE RÉSOLUTION

PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 13 NOVEMBRE 2015 PROPOSITION DE RÉSOLUTION 335 (2015-2016) N 1 335 (2015-2016) N 1 PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 13 NOVEMBRE 2015 PROPOSITION DE RÉSOLUTION visant à rendre effectives les mesures de protection des clients protégés instaurées

Plus en détail

Groupement de Commandes ELECTRICITE. Présentation du Marché

Groupement de Commandes ELECTRICITE. Présentation du Marché Groupement de Commandes ELECTRICITE Présentation du Marché Contexte du Groupement de commandes ÉLECTRICITÉ Depuis le 1 er juillet 2007, le marché de l électricité est ouvert à la concurrence. L ensemble

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

La convention d objectifs au service de l efficacité énergétique

La convention d objectifs au service de l efficacité énergétique La convention d objectifs au service de l efficacité énergétique Partenaire de Martin Kernen, ing. dipl. EPFL, membre de la direction, 30 avril 2015 UFA AG, Herzogenbuchsee (BE), UFA SA, Puidoux (VD) Leader

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Applications Projet GeoMol: Exemple genevois avec le programme Geothermie 2020.

Applications Projet GeoMol: Exemple genevois avec le programme Geothermie 2020. Applications Projet GeoMol: Exemple genevois avec le programme Geothermie 2020. Nathalie Andenmatten Berthoud, GESDEC, Etat de Genève Michel Meyer, SIG Projet GeoMol EU - Gérer les données du sous-sol

Plus en détail

GUIDE POUR LA PASSATION DES MARCHÉS PUBLICS DE FOURNITURE DE GAZ NATUREL ET DE SERVICES ASSOCIÉS. Janvier 2014. Chapitre 4 : Annexes

GUIDE POUR LA PASSATION DES MARCHÉS PUBLICS DE FOURNITURE DE GAZ NATUREL ET DE SERVICES ASSOCIÉS. Janvier 2014. Chapitre 4 : Annexes GUIDE POUR LA PASSATION DES MARCHÉS PUBLICS DE FOURNITURE DE GAZ NATUREL ET DE SERVICES ASSOCIÉS Janvier 2014 Chapitre 4 : Annexes SOMMAIRE I. LES RÔLES DES DIFFÉRENTS OPÉRATEURS... 3 1.1 - Interventions

Plus en détail

L audit énergétique dans l entreprise

L audit énergétique dans l entreprise L audit énergétique dans l entreprise Entreprises petites ou moyennes, la question de la maîtrise de l énergie revêt pour vous une importance décisive. Le groupe de travail «Maîtrise de l énergie dans

Plus en détail

Étude sur les «Pratiques énergétiques des PME»

Étude sur les «Pratiques énergétiques des PME» Étude sur les «Pratiques énergétiques des PME» 1. Données sur l entreprise a) Pays : FRANCE b) Nombre d employés : 0 9 10 49 50-99 100-249 250 c) Chiffre d affaires annuel en millions d EUROS : < 2 2-5

Plus en détail

GrDF Un distributeur de gaz au cœur de la transition énergétique

GrDF Un distributeur de gaz au cœur de la transition énergétique GrDF Un distributeur de gaz au cœur de la transition énergétique Ordre du Jour Chiffres clés 2013 GrDF Rappel - Les missions du distributeur GrDF Le modèle GrDF Relation concédant/concessionnaire Autorité

Plus en détail

Application de la loi SRU à partir 1 er janvier 2009

Application de la loi SRU à partir 1 er janvier 2009 Application de la loi SRU à partir 1 er janvier 2009 Loi SRU (2000-1208) signifie loi Solidarité et Renouvellement Urbains. Cette loi est issue d un débat national lancé en 1999 ayant pour thème «habiter,

Plus en détail

Optimisez vos processus Votre succès n en sera que plus grand

Optimisez vos processus Votre succès n en sera que plus grand >> Optimisez vos processus Votre succès n en sera que plus grand Le ELO DocXtractor est une solution intelligente vous permettant de traiter vos factures de façon automatisée. Le cheminement d une facture

Plus en détail

Implementing in Social Housing, of Water and Energy Efficiency ICT services

Implementing in Social Housing, of Water and Energy Efficiency ICT services Implementing in Social Housing, of Water and Energy Efficiency ICT services Le projet SHOWE IT : Ambition du projet Donner aux locataires les moyens de maitriser leurs consommations d énergie Une hausse

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

Opération collective 2014 123 M Energie

Opération collective 2014 123 M Energie Opération collective 2014 123 M Energie Candidature pour accompagner en collectif les entreprises du Limousin s engageant dans la mise en place par étapes d une démarche de management de l énergie ISO

Plus en détail

ProKilowatt Le Programme pour la réduction de la consommation d électricité et perspectives pour les entreprises électriques

ProKilowatt Le Programme pour la réduction de la consommation d électricité et perspectives pour les entreprises électriques ProKilowatt Le Programme pour la réduction de la consommation d électricité et perspectives pour les entreprises électriques Office fédéral de l énergie, Ivan König Cuepe day 2014 Genève, 19. September

Plus en détail

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Benoît Pfister AGENDA 1. Optimisation énergétique des installations CVC 2. Solution de monitoring énergétique 3. Modernisation du système

Plus en détail

Electrification des véhicules: quel impact sur le réseau électrique?

Electrification des véhicules: quel impact sur le réseau électrique? Electrification des véhicules: quel impact sur le réseau électrique? Dominique Gabioud dominique.gabioud@hevs.ch Assemblée générale e-mobile Sion, 25 août 2010 1 Plan de la présentation Quelques chiffres

Plus en détail

Préambule...2. Art.1 - Changement de tarif...3. Art.2 - Relevés et factures supplémentaires...3. Art.3 - Annonces tardives et défaut de paiement...

Préambule...2. Art.1 - Changement de tarif...3. Art.2 - Relevés et factures supplémentaires...3. Art.3 - Annonces tardives et défaut de paiement... SERVICES INDUSTRIELS Conditions particulières relatives au Com ptage de l énergie Description du docum ent Version 1.0 Adoption 20.04.2009 Validité 01.01.2009 TA B LE DES M A TIÈRES Préambule...2 Art.1

Plus en détail

Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée

Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée eni.com/fr des solutions personnalisées... une relation client dédiée Pendant toute la durée de votre contrat,

Plus en détail

Smart Grid Ready Soyez parés pour l avenir énergétiquement efficace

Smart Grid Ready Soyez parés pour l avenir énergétiquement efficace Smart Grid Ready Soyez parés pour l avenir énergétiquement efficace Aidez vos clients à économiser de l énergie et de l argent L efficacité énergétique signifie aujourd hui être capable de maîtriser les

Plus en détail

Aide-mémoire: Acquittement de l'injection, dans le réseau, de l'énergie produite par les propres installations Immobilier

Aide-mémoire: Acquittement de l'injection, dans le réseau, de l'énergie produite par les propres installations Immobilier Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS armasuisse Immobilier Checklist (CL) Aide-mémoire: Acquittement de l'injection, dans le réseau, de l'énergie produite

Plus en détail

L ecoute, Le service, l echange,

L ecoute, Le service, l echange, L ecoute, Le service, l accompagnement, L assistance, l echange, la formation, le partenariat Acquérir nos solutions, ce n est pas seulement obtenir un outil informatique, c est également accéder à de

Plus en détail

Les évolutions des marchés de l énergie en France

Les évolutions des marchés de l énergie en France Les évolutions des marchés de l énergie en France MTAIR en bref Entreprise de services énergétiques Fondée en 1991 4 M de CA (2013) 32 collaborateurs Entreprise indépendante Siège social Domont (95) 2

Plus en détail

De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte. Samir ALLAL Tunis-Mai 2012

De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte. Samir ALLAL Tunis-Mai 2012 De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte Samir ALLAL Tunis-Mai 2012 Plan de l'exposé 1. La question de l économie verte ne peut être traitée indépendamment des relations Nord/Sud,

Plus en détail

Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère

Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère 1 Un partenariat de 3 ans entre la Préfecture de l Isère et Schneider-Electric Instrumenter le site Innovation Créer une situation de référence Business Partenaires

Plus en détail

Notions de puissance et bâtiment durable

Notions de puissance et bâtiment durable Notions de puissance et bâtiment durable La gestion de la puissance électrique La notion de puissance en physique représente une quantité d énergie par unité de temps. La puissance électrique se mesure

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

Quels sont mes avantages si je me raccorde au réseau CAD?

Quels sont mes avantages si je me raccorde au réseau CAD? Qu est-ce que le Chauffage à Distance? Le Chauffage à Distance (CAD) est un réseau énergétique urbain qui a pour objectif de fournir de la chaleur d une façon centralisée à tous les consommateurs de chaleur

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 18 FEVRIER 2013 CONTACT PRESSE : Marie-Francoise BAHLOUL 0694230973 marie-francoise.bahloul@cnes.fr

DOSSIER DE PRESSE 18 FEVRIER 2013 CONTACT PRESSE : Marie-Francoise BAHLOUL 0694230973 marie-francoise.bahloul@cnes.fr Convention Efficacité énergétique entre et le Centre National d'etudes Spatiales Le kwh le moins cher est celui que l on ne consomme pas L Efficacité Energétique est un enjeu pour le développement durable

Plus en détail

Autoconsommation d énergie photovoltaïque

Autoconsommation d énergie photovoltaïque Autoconsommation d énergie photovoltaïque Principe et intérêt de l autoconsommation de l électricité photovoltaïque Atelier technique PV-NET Mardi 3 décembre 2013 Marc Niell Ingénieur chargé d affaires

Plus en détail

Communiqué 8 novembre 2012

Communiqué 8 novembre 2012 Communiqué 8 novembre 2012 Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit en France et en Europe Coe-Rexecode mène depuis plusieurs années un programme de recherche approfondi sur l impact

Plus en détail

Le réseau fermé de distribution raccordé au réseau Elia: processus opérationnels spécifiques liés à l accès

Le réseau fermé de distribution raccordé au réseau Elia: processus opérationnels spécifiques liés à l accès Accès Le réseau fermé de distribution raccordé au réseau Elia: processus opérationnels spécifiques liés à l accès Quand un utilisateur de réseau raccordé au réseau Elia devient gestionnaire d un réseau

Plus en détail

Avis sur la ligne directrice «indicateurs de performance des gestionnaires de réseau de gaz et d électricité»

Avis sur la ligne directrice «indicateurs de performance des gestionnaires de réseau de gaz et d électricité» Avis sur la ligne directrice «indicateurs de performance des gestionnaires de réseau de gaz et d électricité» 30-05-2012 Bruno Van Zeebroeck 1. Contexte Le législateur impose aux gestionnaires de réseau

Plus en détail