Chapitre 4 Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 4 Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène"

Transcription

1 Chapitre 4 Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène Objectifs pédagogiques Après l étude de ce chapitre, vous pourrez : Différencier les effets des polarités CCDP, CCPI et c.a. sur le nettoyage des surfaces, la durée de vie de l électrode et les caractéristiques de soudage. Sélectionner la source de courant, polarité, gaz de protection, débit du gaz, type et diamètre de l électrode de tungstène, grosseur de la buse et métal d apport requis pour effectuer une opération de soudage GTAW. Ajuster les paramètres de soudage afin de produire un cordon de soudure GTAW acceptable. Préparer une électrode de tungstène en vue du soudage en courant alternatif (c.a.) ou continu (c.c.). Préparer les métaux à souder et effectuer le soudage sur tous les types de joints dans toutes les positions. Identifier les dangers potentiels pouvant survenir dans un environnement de soudage GTAW et décrire les moyens d éviter ces dangers. Réussir un test portant sur la sécurité lors du soudage avec le procédé GTAW. Pour plus de concision, nous avons retenu les termes suivants : SMAW : soudage à l arc avec électrode enrobée GTAW : soudage à l arc avec électrode de tungstène (TIG) GMAW : soudage à l arc sous gaz avec fil plein (MIG/MAG) FCAW : soudage à l arc avec fil fourré Le soudage avec électrode réfractaire sous protection gazeuse (GTAW ou TIG) est un procédé utilisé pour produire des soudures de qualité avec pratiquement tous les métaux soudables (figure 4-1). Le soudage peut être effectué manuellement, semi-automatiquement ou automatiquement. Le procédé utilise une électrode de tungstène qui ne fond pas lors du soudage, donc qui ne sera pas intégrée au bain de fusion. Le procédé de soudage GTAW peut être effectué dans toutes les positions de soudage et dans plusieurs applications, dont le soudage des tubes et des Figure 4-1. Liste des métaux selon leur soudabilité. tuyaux de faible épaisseur. Il est aussi fréquemment utilisé pour effectuer le premier cordon de soudure à la racine des tubes épais dans l industrie pétrolière, chimique ou de production d énergie. Un métal d apport peut être ajouté ou non au bain de fusion selon les besoins. Les joints de soudure sur chant, les joints à recouvrement et les joints d angle extérieur peuvent être soudés sans métal d apport avec le procédé GTAW. Les gaz inertes servent à protéger l électrode et le bain de fusion de la contamination par l oxygène ambiant. Le soudeur doit manipuler la torche de soudage GTAW de façon à contrôler la longueur d arc et la largeur du bain de fusion. Il doit aussi ajouter soigneusement le métal d apport au moment opportun lors de l exécution d un cordon de soudure. Le résultat donne une soudure de très haute qualité. Le soudage GTAW manuel exige du soudeur une habileté plus grande que pour tout autre procédé de soudage manuel. 85

2 86 Procédés de soudage à l arc 4.1 Principes du soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène Le soudage sous gaz avec électrode de tungstène requiert l usage d une source à courant constant, un gaz ou un mélange de gaz inerte, un équipement de distribution du gaz, une torche et, au besoin, un métal d apport. On peut utiliser le courant continu (c.c.) ou le courant alternatif (c.a.). Les deux polarités du c.c., la polarité directe (CCPD) et la polarité inverse (CCPI), peuvent également être utilisées. Lors du soudage GTAW en polarité directe (CCPD), aussi connu sous l appellation courant continu en polarité normale (CCPN), environ 70 % de la chaleur générée se retrouve sur la pièce à souder, alors que 30 % de la chaleur demeure sur l électrode. En CCPI, pour courant continu en polarité inversée, approximativement 70 % de la chaleur produite se retrouve sur l électrode, tandis que 30 % de celle-ci atteint la pièce à souder. La figure 4-2 montre la circulation des électrons, la distribution de la chaleur et le profil de pénétration obtenus avec les polarités CCPD, CCPI et en c.a. La polarité directe (CCPD) produit la meilleure pénétration, tandis que la polarité inverse CCPI produit une pénétration plus réduite mais offre une meilleure action de nettoyage. Lorsque la polarité inverse (CCPI) est utilisée en soudage GTAW, il faut utiliser un diamètre d électrode plus grand qu en soudage en polarité directe (CCPD). La capacité de transport de courant d une électrode en polarité inversée est d environ 1/10 de sa capacité possible en polarité normale. Le métal d apport peut être ajouté au bain de fusion de façon manuelle ou automatique. Lors du soudage GTAW manuel avec addition de métal d apport, la baguette de métal est tenue dans une main et la torche dans l autre. L extrémité de la baguette d apport doit être constamment tenue à proximité de l arc pour deux raisons : Pour préchauffer le métal d apport. Pour garder l extrémité de la baguette sous la protection gazeuse de la torche. Un dévidoir automatique s avère parfois utile lors du soudage GTAW manuel. Cette technique est alors appelée soudage GTAW semi-automatique, à cause de la combinaison du procédé manuel et du procédé automatique. Le métal d apport utilisé pour le soudage semiautomatique et automatique vient sous forme de bobine. Le métal est dévidé dans le bain de fusion, comme l illustre la figure 4-3. Les métaux d une épaisseur inférieure à 0,5 mm peuvent être soudés sans ajouter de métal d apport, selon la configuration du joint. Citons les exemples des soudures sur chant, joints d angles extérieurs, joints bout à bout et à recouvrement. Le courant continu, polarité directe (CCPD) permet de souder les aciers au carbone et les aciers alliés, l acier inoxydable, le nickel, les alliages de nickel, le titane, le cuivre et les alliages de cuivre. La figure 4-2 montre que les électrons circulent de l électrode négative vers la pièce à souder. Figure 4-2. Distribution approximative de la chaleur lors du soudage GTAW selon les polarités CCPD, CCPI et c.a. Notez qu'une électrode de plus grand diamètre est requise pour le soudage en CCPI et que la profondeur de pénétration est supérieure avec la polarité CCPD.

3 Chapitre 4 Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène 87 Figure 4-3. Soudage GTAW automatique. Le guide dirige le métal d apport vers le bain de fusion selon la position désirée et à la vitesse préétablie. La polarité CCPD produit des soudures avec une grande pénétration. Le c.a. ou le c.c., polarité inverse, sert lorsque l on doit percer la couche d oxyde qui se retrouve à la surface de certains métaux. Cette couche d oxyde se retrouve sur l aluminium, le magnésium et sur certains autres métaux non ferreux. Cet oxyde permet une température de fusion supérieure à celle du métal de base. Pour cette raison, il est difficile d atteindre le métal de base si la couche d oxyde n est pas enlevée. Les électrons circulent de la pièce à souder vers l électrode en polarité CCPI et durant la moitié du cycle c.a. Des ions positifs du gaz de protection circulent de la sortie de la buse vers la pièce chargée négativement (figure 4-2). Ces ions du gaz de protection frappent la pièce assez fort pour briser la couche d oxyde qui la recouvre. La polarité CCPI et le c.a. sont tous deux efficaces pour briser l oxyde de la surface des pièces d aluminium et de magnésium (figure 4-4). Le c.a. procure une meilleure pénétration que la polarité CCPI, puisque l électrode est négative pendant la moitié du cycle c.a., ce qui contribue à assurer une bonne pénétration. Le c.a. est également avantageux lors du soudage avec des électrodes de petit diamètre pour une même intensité de courant, car la chaleur est alors distribuée également entre l électrode et la pièce. Une électrode de diamètre plus grand est requise lorsqu on utilise la polarité CCPI, à cause de la grande quantité de chaleur qui se retrouve au bout de celle-ci (figure 4-2). La polarité CCPI sert rarement en industrie en raison de son potentiel de pénétration plutôt faible. Rappelons que la polarité CCEN contribue à produire une meilleure pénétration et que la polarité CCPI offre un meilleur effet de nettoyage des surfaces. Lors du soudage en c.c., on peut contrôler électroniquement le courant afin d'obtenir un courant plus faible sur de courtes périodes et ainsi permettre au métal de refroidir. L intensité du courant reprend peu après son niveau initial. À la figure 4-5, le courant le plus élevé correspond au courant de pointe et le courant le plus faible représente le courant de base. Cette variation de courant contrôlée est appréciée par les soudeurs lorsqu ils soudent en position autre qu à plat. En soudage à l arc avec électrode enrobée, un léger mouvement de fouettement de l électrode favorise une Figure 4-4. Exemples de la façon dont l oxyde de surface est brisé lors de l utilisation de la polarité CCPI ou du c.a. Les lourds ions gazeux qui frappent la surface produisent une brisure à proximité du bain de fusion. Par contre, en soudage avec la polarité CCPD, les ions gazeux voyagent de la pièce vers l électrode, ce qui n affecte pas la surface oxydée. La couche d oxyde de surface n est pas altérée lors du soudage en polarité CCPD.

4 88 Procédés de soudage à l arc Figure 4-5. Variation de l intensité de courant dans une séquence de courant de soudage GTAW pulsé. période de refroidissement. En soudage GTAW pulsé, le soudeur n a pas besoin de bouger la torche pour obtenir une période de refroidissement. Lors du soudage en c.a., le sens du courant change, l électrode passant d une polarité inverse à directe à chaque cycle. Une forme d onde c.a. normale est dite sinusoïdale (figure 4-6 A). On peut contrôler le c.a. électroniquement pour obtenir un courant et une polarité désirée Figure 4-7. Deux vues d un cordon de soudure GTAW pulsé. Une série de points de soudure superposés produisent le cordon. Figure 4-6. Graphiques du courant alternatif. A Onde sinusoïdale régulière avec une période de temps égale de chaque côté de la position 0. B Onde sinusoïdale non équilibrée affichant une faible amplitude de la courbe en polarité inverse (électrode positive) pour le nettoyage de la surface et une haute amplitude en polarité directe (électrode négative) pour favoriser la pénétration. C Onde carrée avec une période plus courte en polarité inverse qu en polarité directe. sur une période plus longue ou plus courte qu avec une onde sinusoïdale normale (figures 4-6 B et C). Cette souplesse dans l ajustement de la courbe permet au soudeur d en adapter les paramètres selon les besoins. La variation de la forme d onde peut permettre, par exemple, de nettoyer une surface particulièrement oxydée ou de diminuer le courant sur de courtes périodes pour favoriser le soudage en position difficile. Quelques sources de courant GTAW et GMAW permettent de stopper et de redémarrer la circulation du courant à répétition sur une période de temps définie. Cette caractéristique est connue sous le nom de courant pulsé. La période de temps comprise entre les pulsations se mesure en fractions de seconde. Lorsque le temps entre les pulsations est suffisamment long, un cordon de soudure peut être formé par superposition de points de soudure. Chaque point de soudure vient recouvrir une partie du point précédent, comme le montre la figure 4-7. Les propriétés physiques et l apparence du cordon obtenu sont excellentes même si l énergie thermique apportée au métal de base est réduite. L option avantageuse du soudage pulsé ne se retrouve pas sur toutes les sources de courant pour GTAW. Certaines sources permettent d utiliser un courant croissant ou décroissant. Le courant croissant sert lors de l amorçage de l arc. L intensité du courant passe progressivement de zéro jusqu au courant de soudage préétabli. Le courant décroissant permet la réduction progressive du courant à la fin du cordon de soudure. Cette caractéristique permet

5 Chapitre 4 pente croissante Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène pente décroissante Courant de soudage courant pulsé courant de pointe de l impulsion courant de fond Temps Figure 4-8. Courbe de courant croissante, suivie d une courbe à courant pulsé et d une courbe de courant décroissante. Ces courbes sont souvent utilisées pour le soudage sur tubes. de remplir le cratère formé par le bain de fusion tout en le laissant refroidir progressivement. La figure 4-8 illustre un schéma de courant croissant, de courant décroissant et d un courant pulsé. Le courant pulsé donne d excellents résultats lors du soudage de joints mal ajustés et lors du soudage de pièces d épaisseurs différentes. Par contre, en soudage GTAW comme avec tous les procédés, on obtient toujours de meilleurs résultats avec des assemblages bien ajustés comprenant des pièces de même épaisseur. En soudage GTAW automatique, l opérateur doit ajuster la source de courant de façon à obtenir la tension d arc et le courant désiré. Il doit également ajuster la vitesse de dévidage du métal d apport et la vitesse d avance de la torche. 89 moment où le gaz doit circuler. Pour assurer une protection constante du bain de fusion et de l électrode, une légère circulation du gaz débute avant l amorçage de l arc. Cette caractéristique est connue sous le nom de preflow. Le gaz s échappe pendant tout le temps de soudage et continue généralement quelques temps après l extinction de l arc, afin de protéger le bain de fusion et l électrode pendant leur refroidissement. La période durant laquelle le gaz continue de circuler après l arrêt du soudage s appelle le postflow. La plupart des modèles de sources de courant pour le soudage GTAW contiennent un générateur à haute fréquence. La haute fréquence aide à réinitialiser l arc pendant la période du cycle où l électrode est positive. Les nouvelles sources de courant à ondes carrées ne requièrent pas de haute fréquence, car le courant à ondes carrées fournit suffisamment de courant et de tension pour maintenir l arc pendant les périodes où l électrode est positive. Même si l option de haute fréquence est inutile pour le soudage avec courant à ondes carrées, elle est quand même comprise dans l équipement. La haute fréquence peut servir pour faciliter l amorçage de l arc lors diagramme de connexions sur le couvercle prises c.a. câble de télécommande sortie du gaz entrée du gaz contrôle de la haute fréquence connexions pour câble de masse A connexion pour câble de l électrode 4.2 Sources de courant pour soudage GTAW Les sources de courant pour soudage GTAW doivent fournir un courant constant. Les modèles les plus connus sont les transformateurs redresseurs qui produisent du c.a. et du c.c. Ces machines sont souvent imposantes et lourdes. Les sources de courant qui utilisent une technologie d onduleur fournissent également un courant constant. Les onduleurs sont plus petits et plus légers que la plupart des sources de courant de type transformateur. L avantage des sources de type onduleur est qu elles permettent le soudage avec de multiples procédés. Les transformateurs utilisés pour le soudage GTAW sont conçus pour contrôler l intensité de courant fourni vers la torche. Habituellement, un bouton sur le panneau de contrôle sert à régler soit le courant utilisé, soit le courant maximal disponible. Les machines pour le soudage GTAW ne contrôlent pas le débit de gaz de protection, mais seulement le B Figure 4-9. Connexions des câbles et des tuyaux sous le panneau au bas de la machine. A Avant les connexions. B Une fois les connexions effectuées.

PROCÉDÉS DE SOUDAGE (MANUELS ET SEMI- AUTOMATIQUES)

PROCÉDÉS DE SOUDAGE (MANUELS ET SEMI- AUTOMATIQUES) Procédés de soudage (manuels et semi-automatiques) Chapitre 2 2 PROCÉDÉS DE SOUDAGE (MANUELS ET SEMI- AUTOMATIQUES) Les procédés de soudage présentés dans ce chapitre sont des procédés de soudage à l arc

Plus en détail

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux Assemblage des métaux La fonction principale d un assemblage est de transmettre correctement des efforts qui peuvent être très importants et qui sont le plus généralement statiques ou quasi-statiques (actions

Plus en détail

Maximisez votre productivité

Maximisez votre productivité Quelle que soit votre opération de soudage, Air Products innove dans une nouvelle gamme de gaz de protection qui vous apportera les meilleurs résultats. Elaborée pour augmenter la productivité à travers

Plus en détail

warrior PRET a TouT!

warrior PRET a TouT! warrior PRET a tout! Lancement du Warrior le nouveau générateur ESAB. Le Warrior est un générateur de soudage à la pointe de la technologie qui offre la capacité de décupler votre travail. Conçu en tenant

Plus en détail

Courant continu donc baguette au plus 50 V mini et 65/70A, les positions de soudage sont les mêmes.

Courant continu donc baguette au plus 50 V mini et 65/70A, les positions de soudage sont les mêmes. LA SOUDURE A L ARC Pour le principe de la soudure à l'arc : il s'agit d'un apport de métal de même nature que les pièces à assembler (soudure homogène). Cet apport se fait par la création d'un bain de

Plus en détail

Lincoln Electric Europe. Le soudage à l Arc Submergé

Lincoln Electric Europe. Le soudage à l Arc Submergé Lincoln Electric Europe Le soudage à l Arc Submergé Le procédé Arc Submergé Le procédé Arc Submergé (SAW) L'arc créé entre le fil et la pièce à souder est protégé par une couche de flux. Cette couche de

Plus en détail

Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie

Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie 2 ème Séminaire Bodycote / Air Liquide 14 15 octobre 2010 Peggy Gressel Historique Sommaire Domaines d utilisation Le soudage plasma Le

Plus en détail

SYSTÈME TIG HF PORTABLE CA/CC

SYSTÈME TIG HF PORTABLE CA/CC 8 SYSTÈME TIG HF PORTABLE CA/CC COURANT HF TIG COURANT D'ENTRÉE SURCHARGE THERMIQUE ANS GARANTIE Thermal Arc 8 AC/DC Numéro de pièce W00 V Système d'alimentation Thermal Arc 8AC/DC V Torche TIG et accessoires,

Plus en détail

Le Soudage. Pièce 1 FUSION. Pièce 2

Le Soudage. Pièce 1 FUSION. Pièce 2 Le Soudage A) Généralités sur le soudage : Définition : C'est un procédé d'assemblage permanent de 2 ou plusieurs pièces par fusion localisée du métal. Principe : Pièce 1 Source d'énergie Chaleur FUSION

Plus en détail

CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 1 LE SOUDAGE AU SERVICE DE LA MAINTENANCE

CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 1 LE SOUDAGE AU SERVICE DE LA MAINTENANCE CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 1 LE SOUDAGE AU SERVICE DE LA MAINTENANCE CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 2 Le soudage Assemblage de plusieurs éléments suite à la fusion obtenue

Plus en détail

La soudure à l arc. électrique. Jean-Claude Guichard. Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11913-5

La soudure à l arc. électrique. Jean-Claude Guichard. Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11913-5 La soudure à l arc électrique Jean-Claude Guichard Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11913-5 INITIATION À LA SOUDURE 14 1-PRINCIPES DE BASE.............................. 16 LA SOUDABILITÉ DES ACIERS.........................................

Plus en détail

3-Soudage TIG SOUDAGE

3-Soudage TIG SOUDAGE 3-Soudage TIG Torches TIG........................................................... 3-2 à 3-5 Electrodes tungstène....................................... 3-6 à 3-7 Consommables TIG...................................................

Plus en détail

Catalogue formations 2015

Catalogue formations 2015 Catalogue formations 2015 Formation au soudage et coupage www.airliquidewelding.com L activité formation 2390-001 Le Centre de Formation Air Liquide Welding est une école professionnelle. Ses outils sont

Plus en détail

PRESTOTIG 240 & 310 AC/DC

PRESTOTIG 240 & 310 AC/DC PRESTOTIG 240 & 310 AC/DC Installations TIG AC/DC, pour applications de soudage exigeantes www.saf-fro.com PRESTOTIG AC/DC Les sources de courant PRESTOTIG AC/DC sont conçues pour pouvoir répondre aux

Plus en détail

PERFECTIONNEMENT AU SOUDAGE à l arc avec électrode fusible sans gaz (114)

PERFECTIONNEMENT AU SOUDAGE à l arc avec électrode fusible sans gaz (114) PERFECTIONNEMENT AU SOUDAGE à l arc avec électrode fusible sans gaz (114) Les générateurs Le dévidoir de fil La torche Type de fil fourré, référence innershield INFLUENCE DES PARAMETRES Le courant et la

Plus en détail

L EXAMEN VISUEL DES SOUDURES. - Gaz de protection ( argon, hélium, CO2, O2)

L EXAMEN VISUEL DES SOUDURES. - Gaz de protection ( argon, hélium, CO2, O2) Fil electrode fusible Tube de contact Principe du soudage MIG / MAG Buse Gaz + - Source de courant : continu Méthode de soudage : - En poussant ou tirant - toutes positions Les consommables : Les avantages

Plus en détail

4 - Soudage à l arc - divers

4 - Soudage à l arc - divers 4 - Soudage à l arc - divers 4 L ARC SOUDAGE DIVERS À Câbles, connecteurs et cosses................. 4-1 à 4-2 Prises de masse................................................ 4-3 à 4-4 Accessoires indispensables.........................

Plus en détail

Soudeuse en tuyauterie (haute pression)

Soudeuse en tuyauterie (haute pression) Soudeuse en tuyauterie (haute pression) Le plan de formation des apprentissages (soudeuse en tuyauterie (haute pression)) Les tâches de l occupation de soudeuse en tuyauterie (haute pression) Tâche

Plus en détail

Réussir votre soudure à l'arc

Réussir votre soudure à l'arc Réussir votre soudure à l'arc DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Le type de soudure POSTE À ARC La soudure à l arc est un soudage autogène : la très haute température fournie par l arc électrique

Plus en détail

Accès au centre d activités sur les matériaux, utilisation d outils manuels de base.

Accès au centre d activités sur les matériaux, utilisation d outils manuels de base. COURS FAB1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : OUTILS ET MATÉRIAUX DE FABRICATION Débutant Aucun L élève acquiert des connaissances et des compétences en matière d utilisation des outils

Plus en détail

INITIATION au soudage à l'arc sous protection de gaz actif, avec fil-électrode fusible (MAG 135)

INITIATION au soudage à l'arc sous protection de gaz actif, avec fil-électrode fusible (MAG 135) INITIATION au soudage à l'arc sous protection de gaz actif, avec fil-électrode fusible (MAG 135) Salarié d'entreprise n'ayant pas (ou peu) soudé Former technologiquement et pratiquement à la mise en œuvre

Plus en détail

Réussir votre soudure flamme

Réussir votre soudure flamme Réussir votre soudure flamme DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! Les différents types de soudure Le Brasage : Assemblage de deux pièces de métal par capillarité grâce à un métal d apport. C est-à-dire

Plus en détail

ELSOLD Barres et lingots. ELSOLD Barres et lingots (alliages avec plomb) Barres et lingots (avec plomb) 07

ELSOLD Barres et lingots. ELSOLD Barres et lingots (alliages avec plomb) Barres et lingots (avec plomb) 07 ELSOLD Barres et lingots La miniaturisation croissante, des exigences plus strictes en ce qui concerne la fiabilité à long terme des produits électroniques complexes, des composants et des caractéristiques

Plus en détail

Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail

Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail ROYAUME DU MAROC OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Résumé Théorique & Guide de Travaux Pratiques Module n :4 Secteur : Constructions métalliques Spécialité : Ferronnerie

Plus en détail

40èmes Olympiades des métiers

40èmes Olympiades des métiers METIER N 10 40èmes Olympiades des métiers GUIDE DE PREPARATION AUX SELECTIONS REGIONALES Page 1 sur 20 «Vous venez de vous inscrire aux concours régionaux des 40èmes Olympiades des Métiers, et je tenais

Plus en détail

OBTENTION DES PIECES BRUTES

OBTENTION DES PIECES BRUTES A. Le moulage A.I.Moulage au sable OBTENTION DES PIECES BRUTES La pièce à obtenir le modèle en bois C) l empreinte supérieure en Sable D) l empreinte inférieure F) système de remplissage et d alimentation

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. régionalesr

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. régionalesr Comité Français des Olympiades des Métiers - WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration aux sélections s régionalesr Métier n 10 : SOUDAGE Cofom

Plus en détail

FORMATION DES SOUDEURS ET OPERATEURS

FORMATION DES SOUDEURS ET OPERATEURS FORMATION DES SOUDEURS ET OPERATEURS Journée technique Afiap 11 octobre 2012 Fives Fives Nordon - 11 octobre 2012 Accélérateur de progrès 1 Ecole de formation en soudage Fives Nordon dispose d une Ecole

Plus en détail

Rôle et choix du gaz de protection

Rôle et choix du gaz de protection Rôle et choix du gaz de protection Soudage à l arc électrique sous protection gazeuse www.airliquide.fr GazExpert volume 2 GazExpert - Rôle et choix du gaz de protection page 3 Sommaire Introduction p.5

Plus en détail

gamme de produits_011 français www.selcoweld.com

gamme de produits_011 français www.selcoweld.com gamme de produits_011 français www.selcoweld.com com www.selcoweld.com Selco: le design et l'industrialisation de générateurs de soudage à l'arc, de découpeurs plasma et d'équipements. Aux côtés des professionnels,

Plus en détail

SOUDURE SUR TUBES EN ACIER DU GROUPE W01

SOUDURE SUR TUBES EN ACIER DU GROUPE W01 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION SOUDURE

Plus en détail

ZIPFAST, le découpeur plasma à compresseur intégré

ZIPFAST, le découpeur plasma à compresseur intégré ZIPFAST, le découpeur plasma à compresseur intégré Découpeur plasma à compresseur intégré Pour faire quoi? Découpez, percez, détourez tous les métaux conducteurs en toute facilité et sans bavures. Pour

Plus en détail

LE SOUDAGE ORBITAL DANS LA FABRICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES

LE SOUDAGE ORBITAL DANS LA FABRICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES LE SOUDAGE ORBITAL DANS LA FABRICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES Le processus de fabrication des tubes de chaudières démarre par le raboutage des tubes avant cintrage. Les tours de soudage sont ainsi complémentaires

Plus en détail

SOUDURE S.O.A. Alain Morissonnaud

SOUDURE S.O.A. Alain Morissonnaud SOUDURE S.O.A. Alain Morissonnaud 2010 1 Définition La soudure peut être de deux natures : assemblage autogène ou assemblage hétérogène. L assemblage autogène est un procédé qui permet par fusion d assembler

Plus en détail

MINICITO 1700 M MINICITO 1700 M le partenaire idéal pour toutes les petites interventions.

MINICITO 1700 M MINICITO 1700 M le partenaire idéal pour toutes les petites interventions. MINICITO 1700 M MINICITO 1700 M le partenaire idéal pour toutes les petites interventions. Extension 1 an MINICITO 2000i MINICITO 2000i onduleur multi-procédé idéal pour toutes applications de maintenances

Plus en détail

CITOTIG FORCE. Installations portables pour le soudage TIG DC. www.oerlikon.fr

CITOTIG FORCE. Installations portables pour le soudage TIG DC. www.oerlikon.fr CITOTIG FORCE Installations portables pour le soudage TIG DC www.oerlikon.fr CITOTIG FORCE Technologie de fabrication modulaire qui optimise la fiabilité. Construit avec la technologie HPF (High Power

Plus en détail

Procédés plasma et TIG. Applications de soudage automatique

Procédés plasma et TIG. Applications de soudage automatique Procédés plasma et TIG. Applications de soudage automatique La performance et la haute productivité en chaudronnerie et tuyauterie. www.airliquide.ca Procédés plasma et TIG en application automatique En

Plus en détail

Bassin refroidisseur Dari-Kool Glacier. Robuste, fiable, conçu pour durer.

Bassin refroidisseur Dari-Kool Glacier. Robuste, fiable, conçu pour durer. Bassin refroidisseur Dari-Kool Glacier Robuste, fiable, conçu pour durer. Plaques d évaporation Glacier Plus rapide, plus efficace Les plaques d évaporation Glacier sont conçues et manufacturées selon

Plus en détail

FICHE EXPLICATIVE Récupération de chaleur dans un brûleur sur four industriel

FICHE EXPLICATIVE Récupération de chaleur dans un brûleur sur four industriel Certificats d économies d énergie Fiche explicative n 86 FICHE EPLICATIVE Récupération de chaleur dans un brûleur sur four industriel Fiches d opérations standardisées concernées : IND-UT-118 Cette fiche

Plus en détail

Anémomètre/Débimètre Moulinet FA Vitesse / Débit Air - Gaz

Anémomètre/Débimètre Moulinet FA Vitesse / Débit Air - Gaz Anémomètre/Débimètre Vitesse / Débit Air - Gaz Le capteur à est idéal pour la mesure de vitesse et de débit d écoulement de l air ou de gaz. Caractéristiques techniques - Mesure de vitesse et débit d écoulement

Plus en détail

Guide pratique Interne procédé TIG. Propriété exclusive d ESAB. Propriété d ESAB reproduction interdite

Guide pratique Interne procédé TIG. Propriété exclusive d ESAB. Propriété d ESAB reproduction interdite Guide pratique Interne procédé TIG Propriété exclusive d ESAB. Propriété d ESAB reproduction interdite 1 Procédé TIG accueil Conseils pratiques Introduction process TIG HF Liftarc Live tig Alliages lourds

Plus en détail

ASPIRATION DES FUMEES DE SOUDAGE -COUPAGE

ASPIRATION DES FUMEES DE SOUDAGE -COUPAGE ASPIRATION DES FUMEES DE SOUDAGE -COUPAGE Améliorer l environnement des soudeurs est, depuis toujours, un axe prioritaire qui doit être développé. La prise en compte de l environnement est indissociable

Plus en détail

LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER

LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER 2.1 2.2 2 LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER 2.1. GÉNÉRALITÉS Bien que le procédé de métallisation soit moins contraignant que la galvanisation en ce qui concerne la conception des pièces à revêtir,

Plus en détail

GRANE Acier pour outils et moules

GRANE Acier pour outils et moules D ONNEES TECHNIQUES GRANE Acier pour outils et moules Partout où l on fabrique des outils Partout où l on se sert d outils Cette information est basée sur l état actuel de nos connaissances et est destinée

Plus en détail

Chromatographie en phase gazeuse (CPG): Le 8 décembre 2011 Filières SVI S5 et STE Professeur SAALAOUI Ennouamane

Chromatographie en phase gazeuse (CPG): Le 8 décembre 2011 Filières SVI S5 et STE Professeur SAALAOUI Ennouamane Chromatographie en phase gazeuse (CPG): Le 8 décembre 2011 Filières SVI S5 et STE Professeur SAALAOUI Ennouamane Principe Le principe de la séparation par C.P.G. consiste à partager l'échantillon à analyser

Plus en détail

français Procédé de soudage MIG/MAG haute productivité

français Procédé de soudage MIG/MAG haute productivité français Procédé de soudage MIG/MAG haute productivité Programme Recherche et développement de solutions pour augmenter la valeur du soudage industriel T.Map est un programme qui a bénéficié de plusieurs

Plus en détail

Action Fumées de Soudage en Chaudronnerie 2014-2017

Action Fumées de Soudage en Chaudronnerie 2014-2017 Action Fumées de Soudage en Chaudronnerie 2014-2017 1 1 Action Fumées de Soudage Le réseau Prévention se mobilise pour prévenir les risques Cancérogènes, Mutagènes et Reprotoxiques (CMR). Le but étant

Plus en détail

Les Zones Grises en Soudage

Les Zones Grises en Soudage Les Zones Grises en Soudage Comment réussir un test de soudeur CWB «du premier coup»! Par Jacky Ouellet Pour l ACS 2 mai 2013 Les Zones Grises Cette présentation portera sur les trucs, questions et erreurs

Plus en détail

SOUD 1 : Soudure arc / électrode enrobée

SOUD 1 : Soudure arc / électrode enrobée SOUD 1 : Soudure arc / électrode enrobée Connaître la définition, nomenclature, le principe de fonctionnement, les installations de soudage, les notions d électricité. Connaître et choisir les produits

Plus en détail

7 - Disques abrasifs. Disques de tronçonnage et meulage... 7-1 à 7-4 7 ABRASIFS DISQUES PRODUITS DE SOUDAGE PROFESSIONELS

7 - Disques abrasifs. Disques de tronçonnage et meulage... 7-1 à 7-4 7 ABRASIFS DISQUES PRODUITS DE SOUDAGE PROFESSIONELS 7 - Disques abrasifs Disques de tronçonnage...... 7-1 à 7-4 WELDLINE offre une gamme de disques abrasifs destinés aux applications industrielles EN 12413 EN 13743 Deux disques de coupe extra-fins (1mm)

Plus en détail

FICHE D'INFORMATION ACIERS INOXYDABLES FICHE D'INFORMATION ACIERS INOXYDABLES [PARTIE 4-3] protection gazeuse ELECTRODES TIG. courant.

FICHE D'INFORMATION ACIERS INOXYDABLES FICHE D'INFORMATION ACIERS INOXYDABLES [PARTIE 4-3] protection gazeuse ELECTRODES TIG. courant. FICHE D'INFORMATION ACIERS INOXYDABLES [PARTIE 4-3] SOUDAGE Dans la quatrième partie de cette série consacrée à l'acier inoxydable, nous donnons un aperçu des procédés de soudage qui peuvent être utilisés,

Plus en détail

RAPPEL POSTE MIG-MAG

RAPPEL POSTE MIG-MAG RAPPEL POSTE MIG-MAG EXPERIMENTATION «PARAMETRE GAZ» ESSAIS AVEC UNE TENSION PREREGLEE SOUDAGE AVEC GAZ SOUDAGE SANS GAZ CONSTATATION Aspect du cordon CORRECT CONSTATATION Aspect du cordon SALE et IRREGULIER

Plus en détail

Information Technique Derating en température du Sunny Boy et du Sunny Tripower

Information Technique Derating en température du Sunny Boy et du Sunny Tripower Information Technique Derating en température du Sunny Boy et du Sunny Tripower On parle de «derating» en température lorsque l onduleur réduit sa puissance afin de protéger les composants contre toute

Plus en détail

INSTRUCTIONS D UTILISATION MACHINE ELECTROSOUDABLE TINY M

INSTRUCTIONS D UTILISATION MACHINE ELECTROSOUDABLE TINY M INSTRUCTIONS D UTILISATION MACHINE ELECTROSOUDABLE TINY M Nous vous remercions pour la confiance que vous apportez à nos produits et espérons que la nouvelle TINY M vous donnera entière satisfaction. La

Plus en détail

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+ Chapitre 22 Sciences Physiques - BTS Transfert thermique 1 Généralités 1.1 Température La température absolue est mesuré en Kelvin [K]. La relation de passage entre C et K est : T [K] = [ C ]+ 273,15 Remarque

Plus en détail

Coupage plasma Généralités et critères de choix. SAF-FRO et le coupage PLASMA : tradition et passion!

Coupage plasma Généralités et critères de choix. SAF-FRO et le coupage PLASMA : tradition et passion! Généralités et critères de choix 909-0 Acteur clé du coupage PLASMA traditionnel depuis des décennies, SAF-FRO a donné au coupage manuel à l air ses lettres de noblesse d les années 90. Depuis cette époque,

Plus en détail

Installation capteur de pression TBLZ-1-23-aa GOLD/COMPACT/MIRUVENT

Installation capteur de pression TBLZ-1-23-aa GOLD/COMPACT/MIRUVENT Installation capteur de pression TBLZ-1-23-aa GOLD/COMPACT/MIRUVENT 1. Généralités Le capteur de pression s utilise dans des installations où l on recherche un débit variable en maintenant constante la

Plus en détail

TEST D ALIMENTATION CONTINUE

TEST D ALIMENTATION CONTINUE TEST D ALIMENTATION CONTINUE Pour vérifier et tester la conception, le besoin en alimentations conformes aux normes ne cesse de progresser au niveau technologique. C est plus ou moins devenu une nécessité

Plus en détail

L oscilloscope Cathodique

L oscilloscope Cathodique Modèle de compte-rendu de TP L oscilloscope Cathodique Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement en temps que compte-rendu

Plus en détail

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS SOUDAGE

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS SOUDAGE DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2016 10 SOUDAGE 1. DESCRIPTION DU CONCOURS 1.1. But de l épreuve Évaluer la compétence et les connaissances de la participante ou du participant en assemblage et en soudage

Plus en détail

Tomographie de la résistivité électrique (ERT)

Tomographie de la résistivité électrique (ERT) Tomographie de la résistivité électrique (ERT) 1 Principe de la mesure Le sondage électrique est une méthode d exploration du sous-sol qui repose sur la mesure de la résistivité électrique ρ (en Ω.m).

Plus en détail

APPAREIL DE DECAPAGE INOX

APPAREIL DE DECAPAGE INOX APPAREIL DE DECAPAGE INOX VERSION ECO Réf. DECAPECO : Appareil livré en caisse plastique avec : - torche de décapage ECO (pour accès difficiles) - 1 insert en graphite standard - 1 insert en graphite étroit

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE CEL FRANCE Sarl au capital de 40 000E RC Alès 97RM 300 SIRET 410 748 875 00011 TVA CEE FR56410748875 NAF 316D Tableaux HTA Transformateur HTA Postes de transformation TGBT Disjoncteur BT www.cel france.com

Plus en détail

Soudage TIG / Inertage

Soudage TIG / Inertage Les électrodes tungstène Soudage TIG / Inertage Tungstène pur Symbole WP Tungstène thorié 2% Symbole WT20 Tungstène lanthane 1.5% Symbole WL15 Tungstène cérium 2% Symbole WC20 Tungstène E3 Affutage d une

Plus en détail

Guide de soudage. Kest-Lock

Guide de soudage. Kest-Lock Guide de soudage Kest-Lock Copyright Kest Technology 2007 All rights reserved. Instruction is subject to change without notice. Edition: KEST-KLDS-2007-02 Guide de soudage Kest-Lock Page 2 1. Introduction

Plus en détail

Entretien préventif du forage de la Mance

Entretien préventif du forage de la Mance Entretien préventif du forage de la Mance Localisation du forage de la Mance. Le forage de la Mance est exploité depuis 1994 (date d exécution du 09/03/1994 au 19/04/1994). Cet ouvrage présente les caractéristiques

Plus en détail

LE CETIME votre partenaire pour le progrès et l innovation:

LE CETIME votre partenaire pour le progrès et l innovation: 1 www.cetime.ind.tn LE CETIME votre partenaire pour le progrès et l innovation: met à votre disposition des compétences et des moyens techniques pour vous assister dans vos démarches d innovation et d

Plus en détail

Technologie d ozonation EFFIZON evo

Technologie d ozonation EFFIZON evo Technologie d ozonation EFFIZON evo Maximiser la production d ozone. Minimiser l énergie. Bienvenue dans la nouvelle dimension de l oxydation par l ozone L oxydation par l ozone est l une des méthodes

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

CHAUDIÈRE À GAZÉIFICATION DU BOIS ATTACK DPX PROFI

CHAUDIÈRE À GAZÉIFICATION DU BOIS ATTACK DPX PROFI CHAUDIÈRE À GAZÉIFICATION DU BOIS ATTACK DPX PROFI W W W. A T T A C K. S K CHAUDIÈRE À GAZÉIFICA- TION DU BOIS ATTACK DPX Chaudière à gazéification ATTACK DPX est disponible en trois versions: STRANDARD,

Plus en détail

ADAPTATION - IMPLICATION - PRECISION

ADAPTATION - IMPLICATION - PRECISION ADAPTATION - IMPLICATION - PRECISION ALL YOU NEED FOR WELDING CATALOGUE NEW ELEKTROSTA WELDING GROUP CATALOGUE SOMMAIRE 3 4 4 19 38 41 44 46 48 48 52 55 56 56 63 64 65 67 68 69 70 71 73 74 L ENTREPRISE

Plus en détail

DIGIPULS II. www.saf-fro.com

DIGIPULS II. www.saf-fro.com DIGIPULS II www.saf-fro.com DIGIPULS II DIGIPULS II est le seul générateur MIG/MAG sur le marché intégrant les procédés de soudage les plus performants et permettant d obtenir d excellentes qualités d

Plus en détail

LA CONSTRUCTION EN ALLIAGE D ALUMINIUM

LA CONSTRUCTION EN ALLIAGE D ALUMINIUM LA CONSTRUCTION EN ALLIAGE D ALUMINIUM Le premier bateau de mer en aluminium, un yacht à moteur de 12m, le Mignon, aurait été construit en France en 1891. En Angleterre en 1931, un yacht à moteur de 55

Plus en détail

Mini-projet : Le métronome

Mini-projet : Le métronome Conception d un circuit imprimé carte Réalisation d une Mini-projet : Le métronome REALISATION DU CIRCUIT ET CONCEPTION DE LA CARTE: 1. Produire un typon : Afin de concevoir le typon, notre professeur

Plus en détail

BASES DE LA SOUDURE T.I.G.

BASES DE LA SOUDURE T.I.G. MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BASES

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

Le dernier né des spectromètres de laboratoire mobiles: BELEC LAB 3000s:

Le dernier né des spectromètres de laboratoire mobiles: BELEC LAB 3000s: Notre idée conquiert le monde Le dernier né des spectromètres de laboratoire mobiles: BELEC LAB 3000s: Présentation de la nouvelle gamme de spectromètres de laboratoire mobiles: acier faiblement allié

Plus en détail

Colonne cylindrique à paroi

Colonne cylindrique à paroi Colonnes cylindriques Paroi Des coffrages sont conçus spécialement pour les colonnes de forme cylindrique; ils sont fabriqués de plusieurs couches de papier fibre de haute qualité. Ces couches sont enroulées

Plus en détail

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES GENERALITES : C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES Alors que les procédés de moulage sable imposent, chaque fois, la destruction du moule pour récupérer la pièce coulée. Les moules permanents (métalliques),

Plus en détail

FONCTION TYPE SOUDEUR

FONCTION TYPE SOUDEUR Prévention et Intérim 1. Techniques manuelles de soudage SOUDAGE PAR POINTS (électrique) = 2 pièces sont pressées l une contre l autre, au moyen de 2 électrodes. La chaleur du courant électrique et la

Plus en détail

Le procédé K-TIG. Présentation succincte SDMS

Le procédé K-TIG. Présentation succincte SDMS Présentation succincte SDMS Le procédé K-TIG Domaine : Chaudronnerie Blanche Réalisation d ensembles chaudronnés prototypes ou de petite série à haute valeur ajoutée et à grande exigence documentaire dans

Plus en détail

Procédés Protection gazeuse inerte MIG (GMAW) Fil fourré (FCAW) Alimentation 208/230 V, monophasé, 60 Hz. Deux machines en une!

Procédés Protection gazeuse inerte MIG (GMAW) Fil fourré (FCAW) Alimentation 208/230 V, monophasé, 60 Hz. Deux machines en une! Millermatic 212 Auto-Set Publié en octobre 2008 Index No. DC/12.46F Source de courant de soudage MIG Fiche technique sommaire Applications industrielles Fabrication métallique Entretien et réparation Fermes

Plus en détail

SOUDAGE SANS PLOMB TEST DE CERTIFICATION DE FORMATION (DVD-FR45C)

SOUDAGE SANS PLOMB TEST DE CERTIFICATION DE FORMATION (DVD-FR45C) Ce test comprend vingt questions à choix multiples. Toutes les questions sont retenues de la vidéo: Soudage Manuel Sans Plomb, DVD-FR45C. Chaque question n a seulement qu une réponse la plus correcte.

Plus en détail

Tronçonneuse ou scie à chaîne

Tronçonneuse ou scie à chaîne Tronçonneuse ou scie à chaîne CHAÎNE ET AFFÛTAGE 1. Généralités La chaîne d une tronçonneuse est l organe coupant de la machine. Sa forme particulière et les évolutions techniques qu elle a subies lui

Plus en détail

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION 4.1 But de l expérience 1. Tracer la courbe caractéristique d un transistor 2. Afficher la caractéristique à l écran d un oscilloscope 3. Utiliser le transistor

Plus en détail

Ensemble pour l étude d une régulation de température

Ensemble pour l étude d une régulation de température ENSP Montrouge N. 205 Ensemble pour l étude d une régulation de température L ensemble est constitué des éléments suivants : - élément A : un boîtier contenant un bloc de cuivre, muni d une thermistance,

Plus en détail

! CONSEIL. Les abrasifs appliqués. Définition : Les grains abrasifs :

! CONSEIL. Les abrasifs appliqués. Définition : Les grains abrasifs : Les abrasifs appliqués Définition : Un abrasif désigne un corps dur et tranchant qui permet d enlever de la matière. Une action mécanique (manuelle ou avec une machine) est requise, contrairement aux agents

Plus en détail

Les risques du soudage et des activités connexes

Les risques du soudage et des activités connexes Les risques du soudage et des activités connexes TMS et manutention Rayonnement UV Incendie et explosion Risques oculaires Bruit Fumées de soudage Machines Vibrations Choc électrique Intervenants : Caroline

Plus en détail

OBJECTIFS DU MODULE DE FORMATION

OBJECTIFS DU MODULE DE FORMATION SKILLS LA CORROSION OBJECTIFS DU MODULE DE FORMATION Connaître le mécanisme de corrosion et ses facteurs Connaître les dispositifs de protection existants Comment adapter les protections et concevoir des

Plus en détail

Une longueur d avance en tôles fines.

Une longueur d avance en tôles fines. TruLaser 5030 fiber : Une longueur d avance en tôles fines. Machines-Outils / Machines Portatives Technologie Laser / Electronique Technique Médicale Imbattable en tôles fines. Sommaire Imbattable en tôles

Plus en détail

Procédés ciblés par le programme

Procédés ciblés par le programme Programme CMR 2014-2017 Fumées de soudage en chaudronnerie AIDE MEMOIRE TECHNIQUE Procédés ciblés par le programme Soudage TIG Soudage électrode enrobée Soudage semi-auto MIG/MAG 2/11 Dans un atelier qui

Plus en détail

Épreuve Sectorielle 2014 SOUDAGE. Soudage MIG/MAG

Épreuve Sectorielle 2014 SOUDAGE. Soudage MIG/MAG Épreuve Sectorielle 2014 SOUDAGE Soudage MIG/MAG 135 MIG/MAG Introduction Principe Équipement Paramètres de soudage MIG MAG 131/135 Défauts de soudage Sécurité 2 Introduction Inerte (MIG = Metal Inert

Plus en détail

Poste de soudage par points (pour tous les types de réparations) GYS

Poste de soudage par points (pour tous les types de réparations) GYS Poste de soudage par points (pour tous les types de réparations) 018785 : Jeu de 6 bras en X supplémentaires 019126 : Jeu de 3 bras en C supplémentaires Autres bras en C et X disponibles, Consulter les

Plus en détail

Hotte Bio-Vent md avec dégraissoirs modulaires Nettoyage biotechnologique Modèle CA-1-S-M

Hotte Bio-Vent md avec dégraissoirs modulaires Nettoyage biotechnologique Modèle CA-1-S-M 1 Hotte Bio-Vent md Modèle CA-1-S-M La hotte est fabriquée en acier inoxydable 304, d une épaisseur de 1,09 mm (18 MSG) avec un fini n o 4 pour les surfaces apparentes. Chaque section de hotte possède

Plus en détail

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière II.1. La dilatation thermique Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière Lorsqu on chauffe une substance, on provoque l augmentation de l énergie cinétique des atomes et des molécules, ce qui accroît

Plus en détail

Toits plats et toits à forte pente. Vue d ensemble des soudeuses automatiques UNIROOF E 40 mm VARIMAT V2 TRIAC DRIVE AT BITUMAT B2 EXAMO

Toits plats et toits à forte pente. Vue d ensemble des soudeuses automatiques UNIROOF E 40 mm VARIMAT V2 TRIAC DRIVE AT BITUMAT B2 EXAMO Toits plats et toits à forte pente Vue d ensemble des soudeuses automatiques UNIROOF E 40 mm VARIMAT V2 TRIAC DRIVE AT BITUMAT B2 EXAMO 36 37 38 39 40 41 Toits à forte pente et toits plats Appareils manuels

Plus en détail

SPECIFICATIONS TECHNIQUES DU TOURBILLON CHRONOGRAPHE DE COMPETITION A RATTRAPANTE RM 056 FELIPE MASSA SAPHIR

SPECIFICATIONS TECHNIQUES DU TOURBILLON CHRONOGRAPHE DE COMPETITION A RATTRAPANTE RM 056 FELIPE MASSA SAPHIR SPECIFICATIONS TECHNIQUES DU TOURBILLON CHRONOGRAPHE DE COMPETITION A RATTRAPANTE RM 056 FELIPE MASSA SAPHIR Edition limitée de 5 pièces en saphir. CALIBRE RMCC1 : mouvement tourbillon à remontage manuel

Plus en détail

Lasers pour applications de micro-usinage

Lasers pour applications de micro-usinage Lasers pour applications de micro-usinage GMP SA 1 Plan Introduction Micro-usinage Sources laser Applications de Micro-usinage Micro-soudure Micro-découpe Micro-perçage Conclusion 2 Micro-usinage Lasers

Plus en détail

Risques de Sécurité et Solutions pour les Systèmes PV

Risques de Sécurité et Solutions pour les Systèmes PV Risques de Sécurité et Solutions pour les Systèmes PV L objectif du présent document est de traiter les problèmes de sécurité des systèmes PV pour les pompiers. Il expose comment la solution SolarEdge

Plus en détail

Cours d électricité. Étude des régimes alternatifs. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Étude des régimes alternatifs. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Étude des régimes alternatifs Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Plan du chapitre s sur les

Plus en détail