!" #$ INSTITUT DE RECHERCHE SUR L' ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "!" #$ INSTITUT DE RECHERCHE SUR L' ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES"

Transcription

1 !" #$ $% INSTITUT DE RECHERCHE SUR L' ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES

2 2

3 La Commission Inter IREM Université (CI2U), avec la collaboration des C2I Lycée et C2I Statistique et Probabilités, a organisé à Lyon les 24 et 25 mai 2013 un colloque sur la transition lycée post baccalauréat et plus particulièrement sur la réforme des programmes scientifiques de Lycée, en mathématiques et en physique, avec son impact potentiel dans l'enseignement supérieur à partir de la rentrée Il s agissait d aider les collègues du secondaire et du supérieur à identifier les pertes et les nouveautés dans les derniers programmes de terminale en mathématique et en physique, avec leurs conséquences possibles sur les connaissances des étudiants entrant dans le supérieur en Plus précisément, il s agissait - d aider les collègues du secondaire à s appuyer sur les nouveaux programmes, à identifier les opportunités s y trouvant pour travailler correctement les notions dans la perspective de la transition ; - d aider les collègues du supérieur à mieux connaître le travail accompli par leurs élèves quand ils étaient au Lycée et les aider à identifier ce sur quoi ils pouvaient s appuyer raisonnablement pour concevoir leurs enseignements à partir de la rentrée Les 3 conférences et les 12 ateliers étaient co-animés par des enseignants de mathématiques et de physique ou des enseignants du secondaire et du supérieur. Ce colloque souhaitait aider à la connaissance des programmes de chaque ordre et de chaque discipline Comité Scientifique Fabrice Vandebrouck (CI2U, IREM de Paris) Nicolas Décamp (Université Paris Diderot, UFR de Physique) Françoise Hérault (C2I Lycée, IREM de Paris) Philippe Lac (C2I Lycée, IREM de Clermont-Ferrand) Gwenola Madec (CI2U, IREM Paris-Nord) Hubert Raymondaud (C2I Proba-Stat, IREM de Toulouse) Hervé Vasseur (C2I Proba-Stat, IREM d Orléans), Comité d Organisation Patrick Frétigné (CI2U, IREM de Rouen) Christian Mercat (IREM de Lyon) 3

4 Conférence d ouverture : État des nouveaux programmes et attentes de l enseignement supérieur Le nouveau programme de mathématiques en terminales S. Pertes et nouveautés pour les étudiants entrant dans le superieur (Dominique Bernard) Les nouveaux programmes de sciences physiques et chimiques au lycée (Isabelle Lémonon) Interactions mathématiques Sciences physiques dans le contexte de la réforme du lycée (Pascal Sauvage) Problématiques pour la transition secondaire-supérieur en physique à l Université (Loïc Lanco) Transition secondaire supérieur et nouvelles maquettes (Nicolas Saby) Références Annexe Conférence 2 : Apport pour les futurs étudiants de l enseignement de la statistique et des probabilités au lycée Le lycée, les programmes et les pratiques (Michel Henry) Le vécu des professeurs de lycée (Hélène Lample) L impact sur les programmes de BTS (Philippe Dutarte) Statistique, Probabilités et Formation des maîtres (Jean-Louis Piednoir) Quel impact de la réforme des programmes en probabilités et statistique sur l enseignement en Licence et en IUT? (Jean-Pierre Raoult) Comparaison avec les choix à l étranger (Jean-Pierre Raoult) Références Conférence 3 : Des dispositifs pour mieux accueillir les étudiants à l Université Introduction La réussite des étudiants en premier cycle et les filières dites «d excellence» (Pierre Arnoux) Description de quelques actions dans deux Universités Belges (Stéphanie Bridoux et Martine De Vleeschouwer) Une présentation des filières de remise à niveau : pour qui? Pour quoi? (Pascale Sénéchaud) Quel avenir pour les filières de remise à niveau scientifique dans les universités (Patrick Frétigné)

5 5- Mathématiques et physique approfondies : un exemple de filière d excellence à l Université de Strasbourg (Josiane Gasparini) Des dispositifs pour mieux accueillir les étudiants à l Université (Jean-Yves Boyer) Atelier A1 : L'algorithmique au lycée : entre programmation et démarche mathématique Problématique Points de départ Concepts de l'algorithmique et de sa didactique Atelier A2 : Les nombres complexes : entre mathématiques, physique et philosophie Introduction Les nombres complexes : un objet de transition secondaire-supérieur pour l enseignement des mathématiques Les liens entre les mathématiques et la physique : le cas des nombres complexes Conclusion Références bibliographiques Atelier A3 : La démarche expérimentale en mathématiques et dans l enseignement Démarche de recherche, démarche expérimentale et démarche d'investigation Exemple de travaux pratiques pour la classe de Terminale S La démarche d'investigation dans les Situations de Recherche pour la Classe Conclusion Références et bibliographie Atelier A4 : Du discret au continu dans le cas particulier du théorème de Moivre-Laplace Prise en main de R et présentation des activités ACTIVITÉ 1 : Du diagramme en bâtons à l histogramme pour illustrer le théorème de Moivre-Laplace ACTIVITÉ 2 : De la fluctuation d échantillonnage à la loi des grands nombres ACTIVITÉ 3 : Les intervalles de fluctuation de la seconde à la terminale ; des probabilités binomiales aux abaques Probabilité d'un intervalle de fluctuation IF1 d'une variable binomiale (programme de première) Conclusion Atelier B1 : Modélisation maths-physique : un exemple en classe de segpa Introduction Le sens de la situation La mise en œuvre de la situation

6 Modifications de la situation Conclusion Références Atelier B2 : Mesures et incertitudes : un point de rencontre entre sciences expérimentales et mathématiques Introduction Instructions officielles Document «mesure et incertitude» du MEN Elèves et enseignants face à la mesure Conclusion Références Atelier B3 : Les réels à la transition secondaire - supérieur Du discret au continu - quelle élaboration? Introduction Des entiers aux réels au cours de la scolarité en France Du continu intuitif de la droite à sa formalisation théorique Conceptions d élèves de seconde à propos des nombres réels Quelles évolutions de la seconde à la terminale scientifique et en licence? Du lycée à l université : obstacles et perspectives Conclusion Références Atelier B4 : Un enseignement d'informatique au lycée : pour quels apports? ISN : un enseignement d'informatique au lycée L'ISN de façon concrète Le bilan d'une Première année d ISN au lycée Jean Macé de Rennes Une discipline informatique au lycée Algorithmique et programmation Références Atelier C1 : L intégrale, de la physique aux mathématiques Introduction Les nouveaux programmes de physique au Lycée Vers la procédure Intégrale : l'exemple de la situation didactique de la barre

7 De la barre à la co-construction de l intégrale entre mathématiques et physique Deux autres exemples prototypiques traitables en terminale La chute des corps : De Nicole Oresme à Galilée Conclusion Atelier C2 : Un «retour» de la logique dans les programmes du Lycée : une occasion à ne pas manquer! Rapide historique de la place de la logique dans les programmes de mathématiques du lycée Nouveaux programmes et réaction des enseignants Quelques difficultés concernant l'implication La logique dans l'enseignement des mathématiques dans le supérieur Une activité en classe de TS Conclusion et discussions Atelier C3 : Stages Hippocampe en mathématiques : des lycéens à la rencontre de la recherche universitaire À propos de l atelier et de ce compte-rendu Présentation des stages Hippocampe en mathématiques à Marseille Notice bibliographique Références Atelier C4 : Matrices au lycée : de nouvelles possibilités, pour la transition secondairesupérieur? Présentation du programme, orientée par des questions Présentation de la progression suivie en dans une classe de TS spécialité Focus sur un thème : «pertinence d'une page web» Retour sur les apports possibles, pour le post-bac Références Annexe Synthèse Contexte Et la réforme des programmes au lycée scientifique alors? Liste des participants

8 CONFERENCE D OUVERTURE : ÉTAT DES NOUVEAUX PROGRAMMES ET ATTENTES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Dominique Bernard, IREM Lyon, CII Lycée ; Isabelle Lémonon, GREPhyC 1 IREM Paris7 ; Pascal Sauvage, GREPhyC IREM Paris 7 ; Loïc Lanco Université Paris Diderot ; Nicolas Saby, IREM de Montpellier et CII Université Nouvelles méthodologies dans l enseignement et dans l évaluation, changements importants de contenus et d horaires ; ces nouvelles pratiques introduites par la réforme du lycée en physique-chimie et en mathématiques posent des questions nouvelles, mais elles s accompagnent aussi d appréhensions et de difficultés, notamment en ce qui concerne la transition secondaire-supérieur. Au cœur de ces interrogations émergent d une part la question de l évolution des pratiques d enseignement, mais aussi celle de l articulation entre mathématiques et sciences physiques. Les cinq textes qui suivent sont des transpositions des présentations de la conférence d ouverture du colloque national des 24 et 25 mai à Lyon, organisé par les IREM et qui avait pour objet la réforme des programmes du Lycée, ses enjeux et ses implications, notamment pour l enseignement supérieur. Ces présentations sont accessibles sur le site des Portails des IREM : http ://www.univ-irem.fr/spip.php?rubrique298 Les trois premiers textes portent sur les programmes du lycée. Dominique Bernard, enseignante en mathématiques et Isabelle Lémonon, enseignante en sciences physiques et chimiques présentent le programme dans leurs disciplines respectives. L accent est mis sur la description des changements, tant du point de vue pratique (nombre d heures, contenus) que dans l esprit des nouvelles pratiques d enseignements associées. Pascal Sauvage, enseignant en sciences physiques et chimiques, traite plus spécifiquement de la place des mathématiques dans le programme de sciences physiques et chimiques. L accent est mis sur l évolution des contenus ainsi que sur les enjeux interdisciplinaires, en particulier en ce qui concerne les pratiques d enseignement qui diffèrent parfois grandement entre les deux disciplines. Les deux derniers textes portent sur l enseignement universitaire. Loïc Lanco, enseignantchercheur en physique, aborde les enjeux de la transition secondaire-supérieur en Licence de physique. Les questions de technicité mathématique visée en fin de Master, les différences de pratiques entre physiciens et mathématiciens, ainsi que les difficultés spécifiques à l Université sont au cœur de son discours. Nicolas Saby, enseignant chercheur en mathématique, rappelle les nombreuses contraintes structurelles et institutionnelles auxquelles est soumise l Université en général et l enseignement des mathématiques en particulier. 1 Groupe de Réflexion sur l'enseignement des sciences Physiques et Chimiques. 8

9 Actes du colloque inter IREM «La réforme des programmes des lycées : et alors?» COMITE SCIENTIFIQUE : Fabrice Vandebrouck (CI2U, IREM de Paris) Nicolas Décamp (Université Paris Diderot, UFR de Physique) Françoise Hérault (C2I Lycée, IREM de Paris) Philippe Lac (C2I Lycée, IREM de Clermont-Ferrand) Gwenola Madec (CI2U, IREM Paris-Nord) Hubert Raymondaud (C2I Proba-Stat, IREM de Toulouse) Hervé Vasseur (C2I Proba-Stat, IREM d Orléans) COMITE D ORGANISATION : Patrick Frétigné (CI2U, IREM de Rouen) Christian Mercat (IREM de Lyon) RESUME : La Commission Inter IREM Université (CI2U), avec la collaboration des C2I Lycée et C2I Statistique et Probabilités, a organisé à Lyon les 24 et 25 mai 2013 un colloque sur la transition lycée post baccalauréat et plus particulièrement sur la réforme des programmes scientifiques de Lycée, en mathématiques et en physique, avec son impact potentiel dans l'enseignement supérieur à partir de la rentrée Il s agissait d aider les collègues du secondaire et du supérieur à identifier les pertes et les nouveautés dans les derniers programmes de terminale en mathématique et en physique, avec leurs conséquences possibles sur les connaissances des étudiants entrant dans le supérieur en Plus précisément, il s agissait - d aider les collègues du secondaire à s appuyer sur les nouveaux programmes, à identifier les opportunités s y trouvant pour travailler correctement les notions dans la perspective de la transition ; - d aider les collègues du supérieur à mieux connaître le travail accompli par leurs élèves quand ils étaient au lycée et les aider à identifier ce sur quoi ils pouvaient s appuyer raisonnablement pour concevoir leurs enseignements à partir de la rentrée Les 3 conférences et les 12 ateliers étaient co-animés par des enseignants de mathématiques et de physique ou des enseignants du secondaire et du supérieur. Ce colloque souhaitait aider à la connaissance des programmes de chaque ordre et de chaque discipline. Cette brochure en rassemble les actes. MOTS CLES : Mathématiques, physique, probabilités, statistique, enseignement supérieur IREM de Paris Université Paris Diderot Directeur de publication Fabrice Vandebrouck Dépôt légal : 2013 ISBN :

Les formations de remise à niveau(!) l'entrée des licences scientifiques. Patrick Frétigné CIIU

Les formations de remise à niveau(!) l'entrée des licences scientifiques. Patrick Frétigné CIIU Les formations de remise à niveau(!) pour les bacheliers «non-s» à l'entrée des licences scientifiques. Patrick Frétigné CIIU Cinq exemples Nantes Clermont Ferrand Lorraine Rennes 1 Rouen Nantes REUSCIT

Plus en détail

Université des Sciences en Ligne. e-prep 2008 Gif sur Yvette

Université des Sciences en Ligne. e-prep 2008 Gif sur Yvette Université des Sciences en Ligne Domaine couvert : les Sciences Fondamentales Mathématiques Informatique fondamentale Physique Chimie Sciences de la Vie Sciences de la Terre et de l Univers Missions renforcer

Plus en détail

Un cours d introduction à la démarche mathématique. Martine De Vleeschouwer, Suzanne Thiry

Un cours d introduction à la démarche mathématique. Martine De Vleeschouwer, Suzanne Thiry Aide à la transition dans une formation universitaire d un mathématicien en Belgique Un cours d introduction à la démarche mathématique Martine De Vleeschouwer, Suzanne Thiry Université de Namur, Unité

Plus en détail

HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET DIDACTIQUE DES SCIENCES

HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET DIDACTIQUE DES SCIENCES 1 UNIVERSITÉ CLAUDE BERNARD LYON 1 LIRDHIST http://lirdhist.univ-lyon1.fr MASTER RECHERCHE HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET DIDACTIQUE DES SCIENCES Diplôme national triple sceau : Université Claude Bernard Lyon

Plus en détail

Informatique et sciences du numérique

Informatique et sciences du numérique Informatique et sciences du numérique Philippe Marquet Colloque IREM, Lyon 25 mai 2013 Informatique et sciences du numérique Septembre 2012 : ISN, spécialité en classe de terminale S Pourquoi introduire

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

MASTER MEEF ECONOMIE GESTION. Présentation

MASTER MEEF ECONOMIE GESTION. Présentation MASTER MEEF ECONOMIE GESTION Présentation Le Master MEEF économie gestion (métier de l'enseignement, de l'éducation et de la formation) prépare les étudiants aux différents métiers de l enseignement dans

Plus en détail

2. Bilan de la session 2013

2. Bilan de la session 2013 RAPPORT DE JURY DE L EXAMEN DE CERTIFICATION COMPLEMENTAIRE DNL ANGLAIS SESSION 2013 1. Cadre réglementaire 1.1. Textes réglementaires L examen visant l attribution d une certification complémentaire est

Plus en détail

Compte rendu du stage ATSM Probabilités et statistique

Compte rendu du stage ATSM Probabilités et statistique IREM de Lyon Institut de recherche sur l enseignement des mathématiques Université Lyon 1 Académie de Lyon Compte rendu du stage ATSM Probabilités et statistique Lyon, 25 août 3 septembre 2010 Faisant

Plus en détail

2011 LYCEE JEAN CALVIN

2011 LYCEE JEAN CALVIN N O Rentrée scolaire septembre 2011 LYCEE JEAN CALVIN BP 10152 60401 NOYON cedex et L INTERNAT D EXCELLENCE DE L ACADEMIE D AMIENS U V E A U Lycée Jean Calvin Internat d excellence 1 Les objectifs Les

Plus en détail

LICENCE. Mathématiques

LICENCE. Mathématiques LICENCE Mathématiques Que sont les mathématiques? Les mathématiques, par l étude d objets abstraits (nombres, figures géométriques...) et le recours au raisonnement logique, permettent de décrire et de

Plus en détail

LICENCE DE MATHÉMATIQUES

LICENCE DE MATHÉMATIQUES COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE DE MATHÉMATIQUES Parcours Mathématiques (Metz et Nancy) Parcours Mathématiques-Économie (Metz) OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence de Mathématiques vise à donner

Plus en détail

Atelier 2. Les dispositifs Stage «Hippocampe» et Atelier «Math en Jeans»

Atelier 2. Les dispositifs Stage «Hippocampe» et Atelier «Math en Jeans» Atelier 2 Les dispositifs Stage «Hippocampe» et Atelier «Math en Jeans» Sandrine VERNHET Enseignante, Lycée Raymond Savignac de Villefranche de Rouergue 4 Sébastien LACAM Enseignant, Lycée La Découverte

Plus en détail

Classe Préparatoire aux Grandes Écoles ENS Cachan Économie et Gestion Lycée e Marie Curie Versailles

Classe Préparatoire aux Grandes Écoles ENS Cachan Économie et Gestion Lycée e Marie Curie Versailles Classe Préparatoire aux Grandes Écoles ENS Cachan Économie et Gestion Lycée e Marie Curie Versailles Professeurs responsables : - Ugo Brassart - Patrick Mykita Les débouchd bouchés s de la CPGE ENS Cachan

Plus en détail

Après la seconde Choisir une série de Baccalauréat au lycée Français de Valence

Après la seconde Choisir une série de Baccalauréat au lycée Français de Valence Après la seconde Choisir une série de Baccalauréat au lycée Français de Valence Comment choisir? Faire le bon choix d orientation suppose que l on ait vraiment réfléchi sur soi et que l on se soit bien

Plus en détail

Résumé de Thèse. David LAFARGE. Thèse de Doctorat en Sciences de l Éducation

Résumé de Thèse. David LAFARGE. Thèse de Doctorat en Sciences de l Éducation Résumé de Thèse Thèse de Doctorat en Sciences de l Éducation Analyse didactique de l enseignement-apprentissage de la chimie organique jusqu à bac+2 pour envisager sa restructuration David LAFARGE (ex-

Plus en détail

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRÉPA MPSI PRÉPA PCSI PRÉPA MP PRÉPA PSI PRÉPA ECE STS MUC

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRÉPA MPSI PRÉPA PCSI PRÉPA MP PRÉPA PSI PRÉPA ECE STS MUC ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRÉPA MPSI PRÉPA PCSI PRÉPA MP PRÉPA PSI PRÉPA ECE STS MUC Le choix de la réussite Stanislas Cannes Enseignement supérieur Le choix de la réussite Choisir de poursuivre ses études

Plus en détail

Aide à l orientation. Classe de TERMINALE

Aide à l orientation. Classe de TERMINALE Aide à l orientation Classe de TERMINALE Se poser les bonnes questions Quels sont mes goûts, mes envies? Domaines d études Durée De quoi est-ce que je me sens capable? Travail? Assiduité Ambition? Quels

Plus en détail

LES DEBOUCHES DE LA CLASSE ECONOMIQUE ET COMMERCIALE OPTION SCIENTIFIQUE

LES DEBOUCHES DE LA CLASSE ECONOMIQUE ET COMMERCIALE OPTION SCIENTIFIQUE LES DEBOUCHES DE LA CLASSE ECONOMIQUE ET COMMERCIALE OPTION SCIENTIFIQUE Le Lycée DESCARTES de Tours possède une préparation Economique et Commerciale qui accueille les jeunes gens et jeunes filles, candidats

Plus en détail

PREPARATION AUX FILIERES SELECTIVES

PREPARATION AUX FILIERES SELECTIVES PREPARATION AUX FILIERES SELECTIVES Année scolaire 2014-2015 Pour les élèves de Terminale et de Première qui souhaitent se préparer au mieux aux études supérieures. Approfondissements et préparation aux

Plus en détail

Groupe Mathématiques Instrumentées au Lycée

Groupe Mathématiques Instrumentées au Lycée Groupe Mathématiques Instrumentées au Lycée BILAN DU GROUPE (2011-2012) Participants Nom, prénom, grade et établissement du responsable du groupe : PEAN Manuel Agrégé Lycée Camille Claudel, Blois Nom,

Plus en détail

INSA de Lyon. «Offrez-vous. une part d avenir»

INSA de Lyon. «Offrez-vous. une part d avenir» INSA de Lyon «Offrez-vous une part d avenir» INSA de Lyon, Humanisme et diversité, véritable socle de son identité 1957 Création de l INSA de Lyon Diversité sociale et territoriale Diversité académique,

Plus en détail

Logo UBP PROJET. Convention UdA / UBP Master «Mondes Contemporains»

Logo UBP PROJET. Convention UdA / UBP Master «Mondes Contemporains» Logo UBP PROJET Convention UdA / UBP Master «Mondes Contemporains» 1 CONVENTION DE GESTION DE LA SPECIALITE «MONDES CONTEMPORAINS» Entre : L ECOLE DE DROIT UNIVERSITE D AUVERGNE 41 boulevard François Mitterrand

Plus en détail

Licence professionnelle Assurance et gestion de patrimoine

Licence professionnelle Assurance et gestion de patrimoine Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assurance et gestion de patrimoine Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org GUIDE

Plus en détail

STAGES INTENSIFS DE REVISION

STAGES INTENSIFS DE REVISION CENTRE SCOLAIRE OZANAM Internat et externat pour lycéens et étudiants Etudes encadrées et soutien scolaire Stages intensifs de révision 60 rue Vauban 69006 LYON 04 78 52 27 99 / Fax : 04 78 52 11 15 www.ozanamlyon.fr

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES. Psychologie. Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale. 0h 200h 604 ou (selon

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES. Psychologie. Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale. 0h 200h 604 ou (selon 2012-201 Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Psychologie Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale M1 0 ES Volume horaire étudiant

Plus en détail

les différentes filières

les différentes filières Les classes préparatoires littéraires offrent les débouchés suivants : les écoles normales supérieures (voir pages 2 et 3) les instituts d études politiques (I.E.P. ou " Sciences Politiques ") (voir page

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL

MASTER PROFESSIONNEL Année 2010/2011 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER PROFESSIONNEL (cohabilitation des Universités BORDEAUX 1, BORDEAUX 2, BORDEAUX 3 et Sciences-Po Bordeaux) Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS

Plus en détail

Réussir Sciences Po. + Mention Bac Préparations intensives en Terminale Vacances scolaires

Réussir Sciences Po. + Mention Bac Préparations intensives en Terminale Vacances scolaires Réussir Sciences Po. + Mention Bac Préparations intensives en Terminale Vacances scolaires Sciences Po. Paris (Toussaint, Noël, Février) Concours commun, IEP Bordeaux, IEP Grenoble (Toussaint, Noël, Février,

Plus en détail

Des conditions d accueil privilégiées au lycée Couperin

Des conditions d accueil privilégiées au lycée Couperin Pourquoi "oser la prépa ECE "? La CPGE ECE (classe préparatoire aux grandes écoles économique et commerciale voie économique) appelée aussi prépa HEC voie éco est un tremplin d accès aux grandes écoles

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

CFP Brest, CFP Guingamp, CFP Rennes, CFP Vannes et IFP de Bretagne. ISFEC BRETAGNE

CFP Brest, CFP Guingamp, CFP Rennes, CFP Vannes et IFP de Bretagne. ISFEC BRETAGNE CFP Brest, CFP Guingamp, CFP Rennes, CFP Vannes et IFP de Bretagne. ISFEC BRETAGNE La formation: un double enjeu Recruter et Former de futurs «professionnels» de l enseignement pour l enseignement catholique

Plus en détail

Concours de recrutement de professeurs des écoles dans l enseignement public Session 2010

Concours de recrutement de professeurs des écoles dans l enseignement public Session 2010 note d informationdécembre 11.25 En 1, 7 462 professeurs des écoles ont été recrutés en réussissant le concours parmi les 38 653 candidats qui s y sont présentés. Ce dernier chiffre est en baisse depuis

Plus en détail

Les élèves nouveaux arrivants non francophones en 2010-2011

Les élèves nouveaux arrivants non francophones en 2010-2011 note d information 12.1 MARS 38 1 nouveaux arrivants non francophones de plus de 6 ans ont été scolarisés au cours de l année scolaire 21-211 : 18 5 dans les écoles élémentaires, 16 2 dans les collèges

Plus en détail

d ingénieur chimiste

d ingénieur chimiste classes préparatoires intégrées GAY-LUSSAC d ingénieur chimiste La Fédération Gay-Lussac regroupe 19 écoles de chimie et génie chimique françaises. Elle propose un parcours ciblé donnant accès aux métiers

Plus en détail

Devenir AEFE Service pédagogique, janvier 2007 1

Devenir AEFE Service pédagogique, janvier 2007 1 Devenir AEFE Service pédagogique, janvier 2007 1 2 parcours École d Ingénieur Université Diplôme d ingénieur +Master Master 5 ans d études 2 226 écoles habilitées 116 Ministère Éducation Nationale 58,5%

Plus en détail

LE CALENDRIER 2011. en six étapes. POST BAC : une procédure d admission. 3 Phases d admission

LE CALENDRIER 2011. en six étapes. POST BAC : une procédure d admission. 3 Phases d admission Vous souhaitez vous inscrire en 1 ère année à l Université de Bourgogne? Pour > intégrer une première année de licence, > accéder à la première année commune des études de santé (médecine / masso-kinésithérapie,

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN STS M A T H S S T S Animation académique Taverny lundi 24 mars 2014 et Savigny sur Orge vendredi 28 mars 2014 PREMIERS REPÈRES Les programmes de STS ont été

Plus en détail

CMI Ingénierie Financière. Réunion d information 20 mai 2015 UFR Economie et Gestion Université de Cergy-Pontoise

CMI Ingénierie Financière. Réunion d information 20 mai 2015 UFR Economie et Gestion Université de Cergy-Pontoise CMI Ingénierie Financière Réunion d information 20 mai 2015 UFR Economie et Gestion Université de Cergy-Pontoise Vos interlocuteurs François Belot Maître de Conférences en Sciences de Gestion Contact mail

Plus en détail

L orientation en classe de seconde

L orientation en classe de seconde L orientation en classe de seconde Mercredi 26 février 2014 Adeline Neumann-Rosselot, Jean-Yves Guarneri Personne ressource information orientation Lycée Français International de Hong Kong Plan de la

Plus en détail

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel,

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel, 5 LES APPRENTIS 5 5.1 Les effectifs des centres de formation d apprentis : évolution 152 5.2 Les apprentis par région et académie 154 5.3 L'apprentissage dans le second cycle professionnel 156 5.4 Les

Plus en détail

Estimation: intervalle de fluctuation et de confiance. Mars 2012. IREM: groupe Proba-Stat. Fluctuation. Confiance. dans les programmes comparaison

Estimation: intervalle de fluctuation et de confiance. Mars 2012. IREM: groupe Proba-Stat. Fluctuation. Confiance. dans les programmes comparaison Estimation: intervalle de fluctuation et de confiance Mars 2012 IREM: groupe Proba-Stat Estimation Term.1 Intervalle de fluctuation connu : probabilité p, taille de l échantillon n but : estimer une fréquence

Plus en détail

REGLEMENT PARTICULIER DES ETUDES

REGLEMENT PARTICULIER DES ETUDES Erg-ESA (Ecole de Recherche Graphique)& ESA-Saint-Luc Bruxelles REGLEMENT PARTICULIER DES ETUDES de l agrégation de l enseignement secondaire supérieur pour le domaine des arts plastiques, visuels et de

Plus en détail

GRETA (Prépa Concours)

GRETA (Prépa Concours) Le GRETA (Groupement d ETAblissements) rassemble des établissements publics parisiens afin d assurer pour le compte de l Education nationale une mission de formation continue et d insertion professionnelle.

Plus en détail

Lycée Français Mermoz Dakar Octobre 2012

Lycée Français Mermoz Dakar Octobre 2012 Lycée Français Mermoz Dakar Octobre 2012 Comptabilité et Finance d Entreprise Études Emploi Se documenter Problématique Les voies de formation : généralités Études courtes Études longues Problématique

Plus en détail

Guide du candidat 2015

Guide du candidat 2015 Rédactrice : A. Aimable Date : 4 février 2015 Guide du candidat 2015 ENTREE EN CYCLE PREPARATOIRE (1A) 2 1. CONDITIONS D ACCES 2 2. INSCRIPTION 2 3. PROCEDURE D ADMISSION 2 ENTREE EN CYCLE INGENIEUR 1

Plus en détail

REMISE A NIVEAU SCIENTIFIQUE Accessible à tous les baccalauréats

REMISE A NIVEAU SCIENTIFIQUE Accessible à tous les baccalauréats CHIMIE CONDUITE DE PROJETS PHYSIQUE MATHÉMATIQUES SCIENCES EN QUESTIONS BIOLOGIE REMISE A NIVEAU SCIENTIFIQUE Accessible à tous les baccalauréats Université Catholique de Lille 1 La FLST, au cœur du campus

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION S.T.G.

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION S.T.G. SERIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION S.T.G. LES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION - Pourquoi rénover la filière Sciences et Technologies Tertiaires (STT)? - Quelles sont les principales caractéristiques

Plus en détail

Curriculum Vitae. Formation et diplôme

Curriculum Vitae. Formation et diplôme Curriculum Vitae Sarra MRANI ZENTAR Résidence Alexandrie, Bâtiment B, N Appart B79 175 Rue Fructidor 34000, Montpellier-France GSM : 0033761623223 mranizentar.sarra2@gmail.com 28 ANS Formation et diplôme

Plus en détail

Les nouveaux concours de recrutement de professeurs

Les nouveaux concours de recrutement de professeurs Les nouveaux concours de recrutement de professeurs Afin de mieux répondre aux besoins du ministère de l Education Nationale, le processus de recrutement des enseignants est réformé, dans le premier degré

Plus en détail

DUT Informatique. Autre. Etranger S ES L. Situation générale des diplômés 2010/2011 au 1er janvier 2012. Total

DUT Informatique. Autre. Etranger S ES L. Situation générale des diplômés 2010/2011 au 1er janvier 2012. Total IUT - Institut Universitaire de Technologie 00/0 DUT Informatique Objectifs de ce DUT : Le DUT informatique est un diplôme universitaire national à bac + (sur quatre semestres) conduisant essentiellement

Plus en détail

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7 sommaire La formation continue à l EBAD... 3 Niveau i... 4 La chaine de traitement archivistique... 4 Initiation aux techniques documentaires... 5 Organisation et gestion des bibliothèques... 6 Niveau

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

Bachelier en Biologie médicale

Bachelier en Biologie médicale Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier en Biologie médicale Année académique 2014-2015 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLOME

SUPPLEMENT AU DIPLOME SUPPLEMENT AU DIPLOME Préambule : «Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES. Le supplément vise à fournir des données

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de quatrième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de quatrième Le lycée professionnel La nouvelle voie professionnelle : ce qu il faut savoir dès la classe de quatrième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut

Plus en détail

Les formations à l université Stendhal

Les formations à l université Stendhal Les formations à l université Stendhal Une palette innovante et diversifiée L université Stendhal propose une palette diversifiée de formations à travers ses 5 Unités de formation et de recherche (UFR)

Plus en détail

REUNION plénière: Préparation du Colloque de Toulouse. (En bleu : précisions ou évolutions au 12/02/15)

REUNION plénière: Préparation du Colloque de Toulouse. (En bleu : précisions ou évolutions au 12/02/15) REUNION plénière: Préparation du Colloque de Toulouse. (En bleu : précisions ou évolutions au 12/02/15) Membres présents : Anne-Marie Aebischer (C.S.) ; Julien Bernat (C.S.); Gilles Damamme ; Jean-Christophe

Plus en détail

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Mention : METIERS S LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Domaine : Spécialité : Volume horaire étudiant : Niveau : MASTER 2 année ARTS LETTRES LANGUES ET VEILLE DOCUMENTAIRE INTERNATIONALE M2 120 ES 120 h 48/78

Plus en détail

LE BACCALAUREAT. Sciences et Technologie de la Santé et du Social ST2S

LE BACCALAUREAT. Sciences et Technologie de la Santé et du Social ST2S LE BACCALAUREAT Sciences et Technologie de la Santé et du Social ST2S VOS MOTIVATIONS: Les relations humaines vous attirent, Le secteur médico-social vous intéresse, Vous êtes curieux, vous suivez l actualité,

Plus en détail

Lycée Français Mermoz Dakar Septembre 2012

Lycée Français Mermoz Dakar Septembre 2012 Lycée Français Mermoz Dakar Septembre 2012 Sommaire L orientation c est quoi? faire des choix : d études... professionnel de vie objectif : qualification professionnelle S orienter, mais que choisir? choisir

Plus en détail

1 re année d exercice du métier : Fonctionnaire stagiaire rémunéré. Obtention du master. Préparation à l université.

1 re année d exercice du métier : Fonctionnaire stagiaire rémunéré. Obtention du master. Préparation à l université. Sommaire Schéma de la formation des enseignants Les concours enseignant Les nouveaux masters L organisation des masters dans l académie d Orléans-Tours Plus d informations Infos Onisep Equipes éducatives

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques et applications aux sciences et à la finance de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Sciences-technologies-santé. Protection de l environnement TRAITEMENT DES EAUX ET DES DÉCHETS

Sciences-technologies-santé. Protection de l environnement TRAITEMENT DES EAUX ET DES DÉCHETS 01-016 Niveau : LICENCE PROFESSIONNELLE eme année Domaine : Mention : Spécialité : Sciences-technologies-santé Protection de l environnement TRAITEMENT DES EAUX ET DES DÉCHETS LP 180 ES Volume horaire

Plus en détail

Après la seconde Choisir une série de baccalauréat pour la rentrée 2015

Après la seconde Choisir une série de baccalauréat pour la rentrée 2015 Après la seconde Choisir une série de baccalauréat pour la rentrée 2015 Support de présentation pour les informations collectives à destination des élèves et des familles des établissements d enseignement

Plus en détail

LICENCE 2014-2015. Mention Droit Parcours «Economie et Droit» (Double diplôme) BAC + 1 2 3 4 5. 1. Présentation

LICENCE 2014-2015. Mention Droit Parcours «Economie et Droit» (Double diplôme) BAC + 1 2 3 4 5. 1. Présentation LICENCE 2014-2015 Mention Droit Parcours «Economie et Droit» (Double diplôme) BAC + 1 2 3 4 5 1. Présentation La double licence «Economie et Droit» est proposée conjointement par les départements d'économie

Plus en détail

Communication et Gestion des Ressources Humaines. Comptabilité et Finance d Entreprise NOVEMBRE 2013

Communication et Gestion des Ressources Humaines. Comptabilité et Finance d Entreprise NOVEMBRE 2013 Communication et Gestion des Ressources Humaines Comptabilité et Finance d Entreprise NOVEMBRE 2013 Après le Bac STMG S.T.S. (B.T.S.) I.U.T. (D.U.T.) 44 % 10 % UNIVERSITÉ (Licence 1) 20 % C.P.G.E. économiques

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIE SANTE DROIT, ECONOMIE, GESTION. METIERS DE L'ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION 1 er DEGRE (MEEF 1 er DEGRE)

SCIENCES TECHNOLOGIE SANTE DROIT, ECONOMIE, GESTION. METIERS DE L'ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION 1 er DEGRE (MEEF 1 er DEGRE) Niveau : MASTER année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention : Parcours : SCIENCES TECHNOLOGIE SANTE DROIT, ECONOMIE, GESTION M METIERS DE L'ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION

Plus en détail

L Université Toulouse 1 Capitole et l Académie de Toulouse s engagent dans l accessibilité à l enseignement supérieur pour tous

L Université Toulouse 1 Capitole et l Académie de Toulouse s engagent dans l accessibilité à l enseignement supérieur pour tous Toulouse, le 7 mai 2013 Dossier de Presse L Université Toulouse 1 Capitole et l Académie de Toulouse s engagent dans l accessibilité à l enseignement supérieur pour tous Mardi 7 mai 2013 Signature d une

Plus en détail

Diplôme d expertise comptable (DEC)

Diplôme d expertise comptable (DEC) Futurexpert.com Février 2015 Le Master Comptabilité Contrôle Audit (CCA) Une filière universitaire d excellence pour accéder aux métiers de l expertise comptable, du conseil, de l audit, de la gestion

Plus en détail

Compte-rendu du Bureau national du 12 septembre 2012

Compte-rendu du Bureau national du 12 septembre 2012 Compte-rendu du Bureau national du 12 septembre 2012 Présents Micheline IZBICKI, Jean-Marie BIAU, Bernard CIROUX, Dominique DUCOURANT, Gérard DUPUIS, Hervé DEMORGNY, Philippe FARGEIX, Anne-Sophie LOLLIVIER,

Plus en détail

Après le Bac ES les domaines accessibles

Après le Bac ES les domaines accessibles Novembre 2013 Après le Bac ES UNIVERSITÉ (Licence 1) 51,3 C.P.G.E Classes préparatoires aux grandes écoles I.U.T. (D.U.T.) S.T.S. (B.T.S.) Source : Repères et références statistiques 0nisep 2013 Économiques

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

BAC + 3 et plus ADMISSIONS PARALLÈLES. Préparer les concours d admissions parallèles en Grande École à Bac + 3 et plus HEC ESCP

BAC + 3 et plus ADMISSIONS PARALLÈLES. Préparer les concours d admissions parallèles en Grande École à Bac + 3 et plus HEC ESCP ADMISSIONS PARALLÈLES ESSEC SCIENCES PO PARIS EM LYON HEC ESCP EDHEC AUDENCIA SKEMA AST2 TREMPLIN 2 PASSERELLE 2 TOULOUSE BS AST2 MASTERS SPÉCIALISÉS BAC + 3 et plus Préparer les concours d admissions

Plus en détail

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE / STAPS MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR Spécialité Ingénierie Numérique, Signal-Image et Informatique Industrielle (INS3I) www.univ-littoral.fr OBJECTIFS

Plus en détail

La série STMG. Management et de la Gestion

La série STMG. Management et de la Gestion La série STMG Sciences et Technologies du Management et de la Gestion Choisir STMG, c est Suivre des études secondaires technologiques Réussir ses études supérieures à Bac +2, +3 ou +5 Avoir de véritables

Plus en détail

Bilan et perspectives

Bilan et perspectives 1 Bilan et perspectives Mercredi 3 avril 2013 9 e Assises du réseau Polytech Bilan et perspectives 2 Au sommaire Le réseau Polytech : 60 000 diplômés Polytech, un réseau national Le réseau, depuis les

Plus en détail

Bilan de l expérimentation 2013-2014. Enseignements d exploration en classe de seconde. Lycée Henri Vogt, Commercy. Académie de Nancy-Metz

Bilan de l expérimentation 2013-2014. Enseignements d exploration en classe de seconde. Lycée Henri Vogt, Commercy. Académie de Nancy-Metz Bilan de l expérimentation 2013-2014 Enseignements d exploration en classe de seconde Lycée Henri Vogt, Commercy Académie de Nancy-Metz 1 Rappel du contexte Les enseignements d exploration ont été mis

Plus en détail

Après la classe de seconde

Après la classe de seconde Compte- rendu de la réunion d orientation du 19 février 2015 M. Ritter Après la classe de seconde Pour tout renseignement complémentaire, n hésitez pas à contacter M. Ritter : pritter@lfjtokyo.org et le

Plus en détail

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques) 202-206 0Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : DROIT ECONOMIE - GESTION DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

Plus en détail

L orientation en post-bac. Etudiants l an prochain!

L orientation en post-bac. Etudiants l an prochain! L orientation en post-bac Etudiants l an prochain! Se rendre dans les salons Se rendre aux portes ouvertes Rencontrer son professeur principal Se renseigner et prendre rendez-vous au BDI Assister éventuellement

Plus en détail

Réunion d informations Recrutement. réseau POLYTECH

Réunion d informations Recrutement. réseau POLYTECH Réunion d informations Recrutement réseau POLYTECH 1 Le métier d ingénieur Imaginer Concevoir Produire Développer Contrôler Vendre 3 Le réseau Polytech Un réseau national de 13 écoles d ingénieurs publiques

Plus en détail

L orientation en post-bac. Etudiants l an prochain!

L orientation en post-bac. Etudiants l an prochain! L orientation en post-bac Etudiants l an prochain! Se rendre dans les salons Se rendre aux portes ouvertes Rencontrer son professeur principal Se renseigner et prendre rendez-vous au BDI Assister éventuellement

Plus en détail

APRES LE BAC au lycée Gabriel Fauré

APRES LE BAC au lycée Gabriel Fauré APRES LE BAC au lycée Gabriel Fauré LES CLES DE L ORIENTATION S auto évaluer S informer Mettre en place des stratégies Prévoir des solutions de repli S auto évaluer Quels sont mes points forts et mes faiblesses?

Plus en détail

JOURNÉES NATIONALES A.P.M.E.P. GÉRARDMER 3-6 novembre 1999

JOURNÉES NATIONALES A.P.M.E.P. GÉRARDMER 3-6 novembre 1999 JOURNÉES NATIONALES A.P.M.E.P. GÉRARDMER 3-6 novembre 1999 Atelier JA13 L'ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES ET L'EUROPE par Richard Cabassut 1 La dimension internationale dans l enseignement des mathématiques

Plus en détail

LA SÉRIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION

LA SÉRIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION LA SÉRIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION Les sciences de gestion, une matière de plus en plus reconnue Une place qui a profondément évolué dans l enseignement supérieur : Université,

Plus en détail

MEEF Anglais-Lettres (site de Metz)

MEEF Anglais-Lettres (site de Metz) MEEF Anglais-Lettres (site de Metz) contact : alain.culliere@univ-lorraine.fr Le master MEEF 2D (master des métiers de l éducation, de l enseignement et de la formation, second degré) anglais-lettres est

Plus en détail

UM2 IUFM de l Académie de Montpellier. Bienvenue. Journées Portes Ouvertes, Montpellier, 15 mai 2013

UM2 IUFM de l Académie de Montpellier. Bienvenue. Journées Portes Ouvertes, Montpellier, 15 mai 2013 UM2 IUFM de l Académie de Montpellier Bienvenue Journées Portes Ouvertes, Montpellier, 15 mai 2013 à l IUFM de l académie de Montpellier bientôt FACULTE D EDUCATION Pourquoi ce changement? Rentrée 2013

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Comment utiliser le diaporama. Ce bouton permet d avancer dans les rubriques du diaporama. Celui-ci permet de revenir à la page de départ.

Comment utiliser le diaporama. Ce bouton permet d avancer dans les rubriques du diaporama. Celui-ci permet de revenir à la page de départ. Comment utiliser le diaporama Lorsqu un bouton d action ( ) apparaît sur la page, cliquez sur le bouton: Ce bouton permet d avancer dans les rubriques du diaporama. Celui-ci permet de revenir à la page

Plus en détail

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE MASTER Mention MEEF «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE Nouveau master mis en place à compter de septembre 2013 pour les M1. Pour le

Plus en détail

Orthoptie. Programme de l'examen d'entrée modifié par l'arrêté du 17 mars 1999

Orthoptie. Programme de l'examen d'entrée modifié par l'arrêté du 17 mars 1999 Orthoptie Présentation du métier : ORTHOPTISTE. Le mot orthoptie peut être décomposé en deux racines grecques : orth(o) qui signifie droit et opsie qui définit la vision ou l œil. L orthoptie est considérée

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Modélisation et décision dans le risque de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

L orientation en post-bac. Etudiants l an prochain!

L orientation en post-bac. Etudiants l an prochain! L orientation en post-bac Etudiants l an prochain! Se rendre dans les salons Se rendre aux portes ouvertes Rencontrer son professeur principal Se renseigner et prendre rendez-vous au BDI Assister éventuellement

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE PLASTURGIE ET COMPOSITES REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES FORMATION INITIALE. Année Universitaire 2013-2015

LICENCE PROFESSIONNELLE PLASTURGIE ET COMPOSITES REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES FORMATION INITIALE. Année Universitaire 2013-2015 1 LICENCE PROFESSIONNELLE PLASTURGIE ET COMPOSITES Spécialité : Matériaux Diffusion et Haute Performance : Conception, Caractérisation et Optimisation Arrêté d habilitation : 20050249 REGLEMENT DU CONTRÔLE

Plus en détail

Guide du lycéen pour l entrée en 1 re générale et

Guide du lycéen pour l entrée en 1 re générale et Guide du lycéen pour l entrée en 1 re générale et technologique guide pour la rentrée 2011 Vous êtes collégien/ne, lycéen/ne, apprenti/e, étudiant/e. Vous êtes parent, professeur/e... des experts/es de

Plus en détail

d ingénieur chimiste

d ingénieur chimiste CLASSES PréPArAToIrES INTéGréES GAY-LUSSAC d ingénieur chimiste La Fédération Gay-Lussac regroupe 19 écoles de chimie et génie chimique françaises. Elle propose un parcours ciblé donnant accès aux métiers

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION ÉCONOMIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION ÉCONOMIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION ÉCONOMIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / ÉCONOMIE Sous réserve d accréditation LA LICENCE EN ÉCONOMIE Certification de niveau II (Bac+3) : 6 Semestres - 180 crédits

Plus en détail