Licence Professionnelle TAI Programmation Orientée Objets Gestion de comptes en banque

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Licence Professionnelle TAI Programmation Orientée Objets Gestion de comptes en banque (Philippe.Genoud@imag.fr)"

Transcription

1 Grenoble 1 IMA Informatique & Mathématiques Appliquées UNIVERSITE JOSEPH FOURIER Sciences, Technologie, Médecine Licence Professionnelle TAI Programmation Orientée Objets Gestion de comptes en banque Pour la gestion des comptes de ses clients la banque IMA a mis en place une base de données relationnelle définissant les tables suivantes : Table COMPTES, stockes les données relatives aux comptes de la banque. Table CLIENTS, stocke les données relatives aux clients de la banque. Table COMPTES_CLIENTS, stocke les données relatives aux associations entre comptes et clients (permet de savoir à quels comptes un client a accès, et si il en est titulaire ou possède une procuration). 1 La banque IMA, souhaite développer différentes applications Java pour permettre l exploitation de cette base de données (entre autres est prévu le développement d une application WEB pour permettre à ses clients de consulter à distance l état de leurs comptes, et éventuellement effectuer des virements d un compte vers un autre). Pour la mise en œuvre de ces applications, les architectes logiciels de la banque IMA ont décidé de définir les classes d objets métiers suivantes : Compte : qui modélise un compte en banque. Cette classe permet de faire le lien entre une application Java et la table COMPTES dans la base de données gérant les comptes de la banque. ComptesAcessibles : qui modélise l ensemble des comptes accessibles par un client donné (information établie à partir de la table COMPTES_CLIENTS. 1 TINYINT(1) correspond à un type java boolean Page 1/5

2 Client : qui modélise un client (à partir des informations contenues dans la table CLIENTS). Par la suite nous ne nous intéresserons qu aux classes Compte et ComptesAccessibles. Une hiérarchie de classes d exceptions est également définie (voir annexe 1) : CompteException : classe d exception pouvant être levées par les méthodes de Compte et spécialisée en deux sous classes CompteNotFoundException (utilisée lorsqu un compte désigné par un numéro n est pas trouvé dans la base de données) et CompteOpException (lorsqu une opération sur un compte (dépôt, retrait, virement) ne peut être effectuée). 1) La classe Compte Les attributs (variables d'instance) : private DataSource datasource; la source de données pour l'accès à la base de données. private final int numero; le numéro du compte. private String titulaire; le nom du titulaire Constructeur : public Compte(DataSource ds, int no) throws SQLException, CompteNotFoundException Création d'un objet java représentant un compte donné et identifié par son numéro (paramètre no). Le paramètre ds référence une DataSource qui permet d accéder à la base de données stockant les comptes. Si il n existe pas de compte de numéro no dans la table COMPTES une CompteNotFoundException est levée. Une SQLException est levée si il y a un problème d'accès à la BD pour vérifier l'existence de ce compte. Méthodes publiques : public int getnumero()retourne le numéro du compte public String gettitulaire() retourne le nom du titulaire du compte public double getsolde() throws SQLException retourne le solde courant du compte (cette valeur est obtenue en interrogeant la table COMPTES). Une SQLException est levée si il intervient un problème d accès à la base de données. public double getdecouvertmax() throws SQLException retourne le découvert maximal autorisé pour ce compte (cette valeur est obtenue en interrogeant la table COMPTES). Une SQLException est levée si il intervient un public double getdebitmax() throws SQLException retourne le débit maximal autorisé pour ce compte (cette valeur est obtenue en interrogeant la table COMPTES). Une SQLException est levée si il intervient un public boolean estadecouvert() throws SQLException renvoie la situation de découvert du compte (true si le compte est à découvert, false sinon). Une SQLException est levée si il intervient un private double retraitmaxpossible() throws SQLException renvoie le montant maximal qu'il est possible de débiter à un instant donné sur ce compte. Ce montant est le minimum entre le débit maximal autorisé et la somme du solde du compte et du débit maximum autorisé. Une SQLException est levée si il intervient un public void crediter(double s) throws SQLException, CompteOpException dépose la somme s sur le compte (s doit être > 0). Le solde du compte est modifié dans la table COMPTES. Une SQLException est levée si un problème d'accès à la BD a lieu. Une CompteOpException est levée si le dépôt ne peut être réalisé (s <0). Page 2/5

3 public void debiter(double r) throws SQLException, CompteOpException débite le compte d'un montant r donné (le montant spécifié pour le retrait doit être inférieur au retrait maximal possible ou supérieur à 0). Le solde du compte est modifié dans la table COMPTES. Une SQLException est levée si un problème d'accès à la BD a lieu. Une CompteOpException est levée si le retrait ne peut être réalisé (r <0 ou r > au retrait maximal possible sur ce compte). public void virer(double r, Compte c) throws SQLException, CompteOpException effectue un virement d un montant r de ce compte vers le compte c. Une transaction est effectuée pour modifier les soldes des comptes dans la table COMPTES. Une SQLException est levée si un problème d'accès à la BD a lieu, la transaction est alors annulée. Une CompteOpException est levée si le virement ne peut être réalisé, (r <0 ou bien r > au retrait maximal possible sur ce compte). Question 1 : a) Quel est l intérêt d utiliser une variable d instance de type javax.sql.datasource plutôt qu une référence de type java.sql.connection pour les accès à la base de données? b) Quel est l intérêt de définir la hiérarchie d exceptions CompteException, CompteOpException, CompteNotFoundException? c) Ecrire le code de la classe CompteOpException. d) Ecrire le code du constructeur de la classe Compte. e) Ecrire le code des méthodes getsolde(), getdecouvermax() et getdebitmax(). Vous pouvez factoriser le code similaire en introduisant une méthode privée invoquée par ces trois méthodes. Dans ce cas vous écrirez également le code de cette méthode. f) Ecrire le code de la méthode debiter(). g) Ecrire le code de la méthode virer(double r, Compte c). 2) La classe ComptesAccessibles Attributs : private int idclient; l'identifiant du client associé à cette liste. private... lescomptes; la structure de données pour stocker l ensemble des comptes accessibles par le client idclient. Constructeur : public ComptesAccessibles(DataSource ds, int idclient) throws SQLException, CompteException, ClientNotFoundException Construit la liste des comptes accessibles pour le client dont l identifiant est idclient. ds est la référence d un objet DataSource permettant l'accès à la base de données. Recherche dans la table COMPTES_CLIENTS, tous les numéros de comptes pour lesquels CLIENT_ID=idClient, puis pour chacun des numéros trouvés crée l objet Compte correspondant et stocke sa référence dans une structure de donnée interne à ComptesAccessibles. Une SQLException est levée si une erreur intervient lors de l'accès à la base de données. Une CompteException est levée si l'un des comptes de la liste ne peut être créé. Méthodes publiques : public int nbcomptes() retourne le nombre de comptes présent dans l ensemble des comptes accessibles. public Compte compte(int no) recherche dans l ensemble des comptes accessibles le compte de numéro no. Retourne sa référence si il est présent, null si il n y est pas. public Iterator<Compte> iterator()retourne un itérateur pour le parcours de l ensemble des comptes accessibles. Page 3/5

4 Question 2 : a) Quel type java utiliseriez vous pour l attribut lescomptes? Pourquoi? b) Ecrire le code du constructeur de la classe ComptesAccessibles c) Ecrire le code des méthodes nbcomptes(), compte(int no) et iterator(). Question 3 : Quelles modifications apporteriez-vous aux classes Compte et ComptesAccessibles afin que l iterateur retourné par la méthode iterator() de cette dernière fournisse les comptes dans l ordre croissant de leurs numéros? Annexe : Hiérarchie des exceptions CompteException Annexe 2 : Quelques requêtes SQL Recherche dans la table COMPTES_BANQUE le solde du compte de numéro 1001 SELECT SOLDE FROM COMPTES_BANQUE WHERE NUMERO=1001 Recherche de tous les numéros de compte pour lequels le client a une autorisation d accès SELECT NUMERO FROM COMPTES_CLIENTS WHERE CLIENT_ID = Ajout de 1000 au solde du compte de numéro 1001 UPDATE COMPTES_BANQUE SET SOLDE = SOLDE+1000 WHERE NUMERO=1001 Page 4/5

5 Page 5/5

Application web de gestion de comptes en banques

Application web de gestion de comptes en banques Application web de gestion de comptes en banques Objectif Réaliser une application Web permettant à un client de gérer ses comptes en banque Diagramme de cas d'utilisation 1 Les cas d'utilisation Connexion

Plus en détail

Introduction à JDBC. Accès aux bases de données en Java

Introduction à JDBC. Accès aux bases de données en Java Introduction à JDBC Accès aux bases de données en Java Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Introduction JDBC : Java Data Base Connectivity

Plus en détail

Informatique Pour Tous Interrogation n 5

Informatique Pour Tous Interrogation n 5 Nom : Prénom : Informatique Pour Tous Interrogation n 5 Soit la base de données relationnelle BANQUE constituée des trois relations (ou tables) suivantes : CLIENTS (idclient : int, nom, prenom, ville,)

Plus en détail

Java DataBaseConnectivity

Java DataBaseConnectivity Java DataBaseConnectivity JDBC JDBC est une API Java (ensemble de classes et d interfaces défini par SUN et les acteurs du domaine des SGBD) permettant d accéder aux bases de données à l aide du langage

Plus en détail

Exceptions. 1 Entrées/sorties. Objectif. Manipuler les exceptions ;

Exceptions. 1 Entrées/sorties. Objectif. Manipuler les exceptions ; CNAM NFP121 TP 10 19/11/2013 (Séance 5) Objectif Manipuler les exceptions ; 1 Entrées/sorties Exercice 1 : Lire un entier à partir du clavier Ajouter une méthode readint(string message) dans la classe

Plus en détail

JDBC et objet-relationnel

JDBC et objet-relationnel Types de données de SQL3 JDBC et objet-relationnel Université de Nice - Sophia Antipolis Version 1.6.4 5/11/11 Richard Grin JDBC supporte les types suivants de SQL3 qui sont des ouvertures vers le relationnelobjet

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 6 : JDBC : ou comment lier ORACLE avec Java 1ère partie Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Introduction 2 les étapes de la connexion

Plus en détail

Premiers Pas en Programmation Objet : les Classes et les Objets

Premiers Pas en Programmation Objet : les Classes et les Objets Chapitre 2 Premiers Pas en Programmation Objet : les Classes et les Objets Dans la première partie de ce cours, nous avons appris à manipuler des objets de type simple : entiers, doubles, caractères, booléens.

Plus en détail

Quelques patterns pour la persistance des objets avec DAO DAO. Principe de base. Utilité des DTOs. Le modèle de conception DTO (Data Transfer Object)

Quelques patterns pour la persistance des objets avec DAO DAO. Principe de base. Utilité des DTOs. Le modèle de conception DTO (Data Transfer Object) Quelques patterns pour la persistance des objets avec DAO Ce cours présente des modèles de conception utilisés pour effectuer la persistance des objets Université de Nice Sophia-Antipolis Version 1.4 30/8/07

Plus en détail

Tp2 Emacs Développement Web

Tp2 Emacs Développement Web Tp2 Emacs Développement Web Les indications ci-dessous donnent les grandes lignes du développement. 1/ Evenement Ajax Jquery: Le code javascript jquery suivant permet d afficher un message dans un span

Plus en détail

Université de Bourgogne - UFR Sciences et Technique - Programmation objet et Internet - LPSIL

Université de Bourgogne - UFR Sciences et Technique - Programmation objet et Internet - LPSIL Nom : Prénom : Contrôle continu Programmation objet Vous devez répondre dans les cadres aux questions posées. Documents de cours et notes personnelles autorisés. Téléphones portables, ordinateurs et calculatrices

Plus en détail

Université Mohammed Premier Année universitaire 2011-2012. Correction de l examen écrit de la session ordinaire 18 Février 2012

Université Mohammed Premier Année universitaire 2011-2012. Correction de l examen écrit de la session ordinaire 18 Février 2012 Université Mohammed Premier Année universitaire 2011-2012 Faculté des Sciences Filière SMI Département de Mathématiques Module : POO Java et d Informatique Semestre : S5 Correction de l examen écrit de

Plus en détail

Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données

Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données JDBC L3 Informatique Emmanuel Waller, LRI, Orsay Université Paris Sud le mode programme JDBC JDBC : qu'est ce que c'est? Avantages? devant

Plus en détail

Licence Bio Informatique Année 2004-2005. Premiers pas. Exercice 1 Hello World parce qu il faut bien commencer par quelque chose...

Licence Bio Informatique Année 2004-2005. Premiers pas. Exercice 1 Hello World parce qu il faut bien commencer par quelque chose... Université Paris 7 Programmation Objet Licence Bio Informatique Année 2004-2005 TD n 1 - Correction Premiers pas Exercice 1 Hello World parce qu il faut bien commencer par quelque chose... 1. Enregistrez

Plus en détail

Corrigé des exercices sur les références

Corrigé des exercices sur les références Corrigé des exercices sur les références Exercice 3.1.1 dessin Pour cet exercice, vous allez dessiner des structures de données au moyen de petits schémas analogues à ceux du cours, comportant la pile

Plus en détail

TD/TP PAC - Programmation n 3

TD/TP PAC - Programmation n 3 Université Paris Sud Licence d informatique/iup-miage2 - Année 2004-2005 auteur : Frédéric Vernier semaine : 11-16 octobre 2004 conditions : sur machine avec les outils standards java web: http://vernier.frederic.free.fr/indexpac.html

Plus en détail

Langage et Concepts de ProgrammationOrientée-Objet 1 / 40

Langage et Concepts de ProgrammationOrientée-Objet 1 / 40 Déroulement du cours Introduction Concepts Java Remarques Langage et Concepts de Programmation Orientée-Objet Gauthier Picard École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne gauthier.picard@emse.fr

Plus en détail

L'application WinForm et le composant d'accès aux données

L'application WinForm et le composant d'accès aux données L'application WinForm et le composant d'accès aux données Vous disposez d'un squelette de l'application AntoineVersion0- ainsi que de la base de données à restaurer dans SqlServer Bd_Antoine.dat-. Travail

Plus en détail

TD/TP PAC - Programmation n 3

TD/TP PAC - Programmation n 3 Université Paris Sud Licence d informatique/iup-miage2 Année 2004-2005 Auteur : Frédéric Vernier Semaine : 11-16 octobre 2004 Conditions : sur machine avec les outils standards java web: http://vernier.frederic.free.fr/indexpac.html

Plus en détail

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre INF1101 Algorithmes et structures de données Tous H2004. Loc Jeudi 29/4/2004

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre INF1101 Algorithmes et structures de données Tous H2004. Loc Jeudi 29/4/2004 Questionnaire d'examen final INF1101 Sigle du cours Nom : Signature : Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre INF1101 Algorithmes et structures de données Tous H2004 Professeur(s)

Plus en détail

Projet EvaluationsEleves/Professeurs

Projet EvaluationsEleves/Professeurs Projet EvaluationsEleves/Professeurs Ce projet Java comporte les objectifs suivants: 1) Diagramme de classes 2) Développer de l'application en mode console avec un jeu de tests fourni 3) Lecture des notes/eleves/professeurs

Plus en détail

8. Java et les bases de données. Olivier Curé - UMLV [page 206 ]

8. Java et les bases de données. Olivier Curé - UMLV [page 206 ] 8. Java et les bases de données Olivier Curé - UMLV [page 206 ] Java et les BD Plusieurs manières d'écrire du code Java accédant à une BD: Statement Level Interface (SLI) Solutions : SQLJ (SQL92) Call

Plus en détail

Définitions de classes permettant de gérer Étudiant en Enseignant CORRECTION

Définitions de classes permettant de gérer Étudiant en Enseignant CORRECTION EILCO ING 1 - POO Java Contrôle 2014/2015 Définitions de classes permettant de gérer Étudiant en Enseignant CORRECTION Dans ces exercices, nous allons définir une classe Personne qui permettra de gérer

Plus en détail

CSC4002 : Contrôle Final Session 1. Date : jeudi 26 janvier 2012 Durée : 1H30. Coordonnateurs : Christian Bac et Denis Conan

CSC4002 : Contrôle Final Session 1. Date : jeudi 26 janvier 2012 Durée : 1H30. Coordonnateurs : Christian Bac et Denis Conan Corrigé et Barème Contrôle de connaissances 2011/2012 des étudiants de 2 è année (EI2) CSC4002 : Contrôle Final Session 1 Date : jeudi 26 janvier 2012 Durée : 1H30 Coordonnateurs : Christian Bac et Denis

Plus en détail

Programmation d application Bases de données avec Java

Programmation d application Bases de données avec Java Plan du document Programmation d application Bases de données avec Java INT Problématique slide 3 Correspondance diagramme de classe slide 4 UML vers schéma relationnel Programmation BD avec JDBC slide

Plus en détail

Sauvegarde locale des données : SharedPreferences, SQLite, Files

Sauvegarde locale des données : SharedPreferences, SQLite, Files Sauvegarde locale des données : SharedPreferences,, Files Jean-Ferdinand Susini Maître de conférences au CNAM Sources : Wikipedia, developper.android.com Paris, 31/05/2015 Les SharedPreferences 2 Héritier

Plus en détail

Architectures n-tiers et applications Web Outils Java et applications Web Servlets État d un servlet Les JSP Accès aux BD avec servlets Conception

Architectures n-tiers et applications Web Outils Java et applications Web Servlets État d un servlet Les JSP Accès aux BD avec servlets Conception Plan 231 Architectures n-tiers et applications Web Outils Java et applications Web Servlets État d un servlet Les JSP Accès aux BD avec servlets Conception JDBC - Rappels 232 JDBC: API qui permet de stocker,

Plus en détail

Chapitre 2. Classes et objets

Chapitre 2. Classes et objets Chapitre 2: Classes et Objets 1/10 Chapitre 2 Classes et objets Chapitre 2: Classes et Objets 2/10 Approche Orientée Objet Idée de base de A.O.O. repose sur l'observation de la façon dont nous procédons

Plus en détail

Sauvegarder ses données sous Android :! SharedPreferences, SQLite, Files

Sauvegarder ses données sous Android :! SharedPreferences, SQLite, Files Sauvegarder ses données sous Android : SharedPreferences, SQLite, Files Jean-Ferdinand Susini Maître de conférences au CNAM Sources : Wikipedia, developper.android.com Paris, 05/06/2014 Les SharedPreferences

Plus en détail

Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données

Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données L2 Informatique Serenella Cerrito Département d Informatique Évry 2014-2015 Quels valeurs peut prendre un attribut? Ici, les types les plus

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Bases de données relationnelles Système de Gestion de Bases de Données Une base de données est un ensemble de données mémorisé par un ordinateur, organisé selon un modèle et accessible à de nombreuses

Plus en détail

SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données

SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données Commandes de définition de données (DDL) Commandes de mise-à-jour de données (DML) Vues SQL-MAJ, vues-1 / 33 Exemple Définition de la relation

Plus en détail

Listes de personnes et calculatrice polonaise inverse en Java

Listes de personnes et calculatrice polonaise inverse en Java Listes de personnes et calculatrice polonaise inverse en Java Université Paris Sud Motivation Le but de cet exercice est de manipuler les listes chaînées et les piles et de voir leur application en analyse

Plus en détail

Tp 1 correction. Structures de données (IF2)

Tp 1 correction. Structures de données (IF2) Tp 1 correction Structures de données (IF2) Remarque générale : compilez et exécutez le code au-fur-et-à mesure de son écriture. Il est plus facile de corriger une petite portion de code délimitée que

Plus en détail

Programmation - Java - Fiches du Langage. Marie Beurton-Aimar

Programmation - Java - Fiches du Langage. Marie Beurton-Aimar Programmation - Java - Fiches du Langage Marie Beurton-Aimar Fiche Numéro 1 1.1 Structure d un programme Java Toutes les instructions se terminent par un ; Le nom du fichier qui contient une classe doit

Plus en détail

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile Dans ce TP, vous apprendrez à définir le type abstrait Pile, à le programmer en Java à l aide d une interface

Plus en détail

OpenPaaS Le réseau social d'entreprise

OpenPaaS Le réseau social d'entreprise OpenPaaS Le réseau social d'entreprise Spécification des API datastore SP L2.3.1 Diffusion : Institut MinesTélécom, Télécom SudParis 1 / 12 1OpenPaaS DataBase API : ODBAPI...3 1.1Comparaison des concepts...3

Plus en détail

Langage et Concepts de Programmation Objet. 1 Attributs et Méthodes d instance ou de classe. Travaux Dirigés no2

Langage et Concepts de Programmation Objet. 1 Attributs et Méthodes d instance ou de classe. Travaux Dirigés no2 Langage et Concepts de Programmation Objet Travaux Dirigés no2 Pôle Informatique École Nationale Supérieure des Mines de St-Etienne Vous trouverez plus de détails sur les concepts abordés lors de ce TD

Plus en détail

Module 19: Développement et déploiement des applications client/serveur TDI2 2012/2013 Formateur:M.AZZI

Module 19: Développement et déploiement des applications client/serveur TDI2 2012/2013 Formateur:M.AZZI Module 19: Développement et déploiement des applications client/serveur TDI2 2012/2013 Formateur:M.AZZI Intégrer les accès aux données dans le client en mode connecté. ADO.NET ADO.NET est constitué d un

Plus en détail

Gestion distribuée (par sockets) de banque en Java

Gestion distribuée (par sockets) de banque en Java Gestion distribuée (par sockets) de banque en Java Université Paris Sud Rappel sur la solution locale de gestion simple de banque L objet de cet exercice était de créer une application java qui implante

Plus en détail

Systèmes de gestion de bases de données

Systèmes de gestion de bases de données Systèmes de gestion de bases de données Introduction a la notion de transaction P. Rigaux Cnam, dépt. informatique May 20, 2015 PR (Cnam, dépt. info) Systèmes de gestion de bases de données May 20, 2015

Plus en détail

La persistance des données dans les applications : DAO, JPA, Hibernate... COMPIL 2010 francois.jannin@inp-toulouse.fr 1

La persistance des données dans les applications : DAO, JPA, Hibernate... COMPIL 2010 francois.jannin@inp-toulouse.fr 1 La persistance des données dans les applications : DAO, JPA, Hibernate... COMPIL 2010 francois.jannin@inp-toulouse.fr 1 Plan 1. Généralités sur la persistance des données dans les applications 2. La connection

Plus en détail

OCL - Object Constraint Language

OCL - Object Constraint Language OCL - Object Constraint Language Laëtitia Matignon laetitia.matignon@univ-lyon1.fr Département Informatique - Polytech Lyon Université Claude Bernard Lyon 1 2012-2013 Laëtitia Matignon SIMA - OCL - Object

Plus en détail

Android Gestion des données. Rémi Forax

Android Gestion des données. Rémi Forax Android Gestion des données Rémi Forax Types de stockage Android fourni plusieurs types de stockage Données actives d'une activité (Bundle) Fichier ressources read-only (répertoire res) Préférence partageable

Plus en détail

RAPPELS SUR LES METHODES HERITEES DE LA CLASSE RACINE Object ET LEUR SPECIALISATION (i.e. REDEFINITION)

RAPPELS SUR LES METHODES HERITEES DE LA CLASSE RACINE Object ET LEUR SPECIALISATION (i.e. REDEFINITION) CLASSE RACINE Object ancêtre de toutes les classes RAPPELS SUR LES METHODES HERITEES DE LA CLASSE RACINE Object ET LEUR SPECIALISATION (i.e. REDEFINITION) définit donc des méthodes héritées par toutes

Plus en détail

Tests unitaires avec Visual Studio

Tests unitaires avec Visual Studio Tests unitaires avec Visual Studio (source MSDN) Rappels (initiation aux tests unitaires SI6 Tp6) Les tests unitaires offrent aux développeurs une méthode rapide pour rechercher des erreurs de logique

Plus en détail

Notions d héritage en Java

Notions d héritage en Java EILCO ING 1 - POO Java TP 5 2014/2015 Notions d héritage en Java L héritage est la capacité d une classe (la sous-classe) à hériter des membres (attributs et méthodes) d une autre classe (la super-classe).

Plus en détail

Java Licence Professionnelle 2009-2010. Cours 7 : Classes et méthodes abstraites

Java Licence Professionnelle 2009-2010. Cours 7 : Classes et méthodes abstraites Java Licence Professionnelle 2009-2010 Cours 7 : Classes et méthodes abstraites 1 Java Classes et méthodes abstraites - Le mécanisme des classes abstraites permet de définir des comportements (méthodes)

Plus en détail

Structurer ses données : les tableaux. Introduction à la programmation

Structurer ses données : les tableaux. Introduction à la programmation Structurer ses données : les tableaux Introduction à la programmation Plan du document Introduction Introduire la notion de type Types primitifs Types composés Tableaux de type primitif Page 2 Notion de

Plus en détail

Corrigés des premiers exercices sur les classes

Corrigés des premiers exercices sur les classes Corrigés des premiers exercices sur les classes Exercice 2.1.1 utilisation d une classe Voici le texte d une classe représentant de façon sommaire un compte bancaire et les opérations bancaires courantes.

Plus en détail

VIII. Interrogation de documents avec XQuery

VIII. Interrogation de documents avec XQuery VIII. Interrogation de documents avec XQuery 350 XQUERY? Est un langage d interrogation de données XML N est pas un dialecte XML Est un sur-ensemble de XPath 2.0 Utilise le même modèle de données (XDM)

Plus en détail

LMI 2. Programmation Orientée Objet POO - Cours 9. Said Jabbour. jabbour@cril.univ-artois.fr www.cril.univ-artois.fr/~jabbour

LMI 2. Programmation Orientée Objet POO - Cours 9. Said Jabbour. jabbour@cril.univ-artois.fr www.cril.univ-artois.fr/~jabbour LMI 2 Programmation Orientée Objet POO - Cours 9 Said Jabbour jabbour@cril.univ-artois.fr www.cril.univ-artois.fr/~jabbour CRIL UMR CNRS 8188 Faculté des Sciences - Univ. Artois Février 2011 Les collections

Plus en détail

Bases de données et Systèmes transactionnels

Bases de données et Systèmes transactionnels Bases de données et Systèmes transactionnels Dominique Laurent dominique.laurent@u-cergy.fr Tao-Yan Jen jen@u-cergy.fr Plan du cours Introduction Modèle Entité/Association Langage SQL - ORACLE Architectures

Plus en détail

Création d'un convertisseur SQL SiTools

Création d'un convertisseur SQL SiTools Création d'un convertisseur SQL SiTools 1 - Introduction Un convertisseur permet de transformer la requête SQL, envoyé par la webapp SiTools à la webapp catalog ou l'inverse. C'est à dire que cette conversion

Plus en détail

Encapsulation. L'encapsulation consiste à rendre les membres d'un objet plus ou moins visibles pour les autres objets.

Encapsulation. L'encapsulation consiste à rendre les membres d'un objet plus ou moins visibles pour les autres objets. Encapsulation L'encapsulation consiste à rendre les membres d'un objet plus ou moins visibles pour les autres objets. La visibilité dépend des membres : certains membres peuvent être visibles et d'autres

Plus en détail

PROJET 1 : BASE DE DONNÉES REPARTIES

PROJET 1 : BASE DE DONNÉES REPARTIES PROJET 1 : BASE DE DONNÉES REPARTIES GESTION D UNE BANQUE Elèves : David Bréchet Frédéric Jacot Charles Secrétan DONNÉES DU PROJET SSC - Bases de Données II Laboratoire de Bases de Données BD réparties

Plus en détail

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie Cours Web Lionel Seinturier Université Pierre & Marie Curie Lionel.Seinturier@lip6.fr Structured Query Language Langage de manipulation des données stockées dans une base de données interrogation/insertion/modification/suppression

Plus en détail

Plateforme PAYZEN. Définition de Web-services

Plateforme PAYZEN. Définition de Web-services Plateforme PAYZEN Définition de Web-services Ordre de paiement Version 1.1 Rédaction, Vérification, Approbation Rédaction Vérification Approbation Nom Date/Visa Nom Date/Visa Nom Date/Visa Lyra-Network

Plus en détail

T.P. 3 Base de données, JDBC et Mapping Objet-relationnel

T.P. 3 Base de données, JDBC et Mapping Objet-relationnel EPITA Ala Eddine BEN SALEM App-Ing2 J2EE T.P. 3 Base de données, JDBC et Mapping Objet-relationnel L'objectif de ce TP est de vous faire pratiquer l'api JDBC qui permet d'accéder à une base de données

Plus en détail

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige.

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige. : JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java Michel Bonjour http://cuiwww.unige.ch/~bonjour Plan JDBC: API bas niveau pour l accès aux BD (SQL) - Introduction - JDBC et : Java, ODBC, SQL

Plus en détail

Application BdD et JDBC. Introduction 1/28. I Dans tout les cas, une seule problématique. I Quelques alternatives :

Application BdD et JDBC. Introduction 1/28. I Dans tout les cas, une seule problématique. I Quelques alternatives : ntroduction 1/28 2/28 Anne-Cécile Caron Licence MAGE - Bases de Données 2013-2014 Application base de données Pour le développeur : Quel est l environnement? type de client (mode client serveur, intranet,...)

Plus en détail

Synchro et Threads Java TM

Synchro et Threads Java TM Synchro et Threads Java TM NICOD JEAN-MARC Master 2 Informatique Université de Franche-Comté UFR des Sciences et Techniques septembre 2008 NICOD JEAN-MARC Synchro et Threads avec Java TM 1 / 32 Sommaire

Plus en détail

Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer. L3 Pro Informatique 2010-2011

Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer. L3 Pro Informatique 2010-2011 1 / 32 Développement Web - JDBC Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer L3 Pro Informatique 2010-2011 2 / 32 Plan Plan 1 Préambule 2 Utilisation de

Plus en détail

Cours 1 : Introduction Générale + Objet

Cours 1 : Introduction Générale + Objet Organisation du cours Équipe pédagogique L2 S4 2009 : 2010 Programmation Objet Jean-Claude MARTIN MARTIN@LIMSI.FR Cours 1 : Introduction Générale + Objet 10 cours de 1h30 o Jean-Claude MARTIN (MARTIN@LIMSI.FR)

Plus en détail

C++ COURS N 2 : CLASSES, DONNÉES ET FONCTIONS MEMBRES Classes et objets en C++ Membres d'une classe Spécification d'une classe Codage du comportement

C++ COURS N 2 : CLASSES, DONNÉES ET FONCTIONS MEMBRES Classes et objets en C++ Membres d'une classe Spécification d'une classe Codage du comportement C++ COURS N 2 : CLASSES, DONNÉES ET FONCTIONS MEMBRES Classes et objets en C++ Membres d'une classe Spécification d'une classe Codage du comportement des objets d'une classe Utilisation d'une classe Droit

Plus en détail

Définition des Webservices Ordre de paiement par email. Version 1.0

Définition des Webservices Ordre de paiement par email. Version 1.0 Définition des Webservices Ordre de paiement par email Version 1.0 Rédaction, Vérification, Approbation Rédaction Vérification Approbation Nom Date/Visa Nom Date/Visa Nom Date/Visa Historique du document

Plus en détail

PHP. Bertrand Estellon. 26 avril 2012. Aix-Marseille Université. Bertrand Estellon (AMU) PHP 26 avril 2012 1 / 214

PHP. Bertrand Estellon. 26 avril 2012. Aix-Marseille Université. Bertrand Estellon (AMU) PHP 26 avril 2012 1 / 214 PHP Bertrand Estellon Aix-Marseille Université 26 avril 2012 Bertrand Estellon (AMU) PHP 26 avril 2012 1 / 214 SQLite et PDO Base de données SQLite et PDO SQLite écrit les données relatives à la base dans

Plus en détail

Java EE Approfondi - Cours 2. Cours de 2 e année ingénieur Spécialisation «Génie Informatique»

Java EE Approfondi - Cours 2. Cours de 2 e année ingénieur Spécialisation «Génie Informatique» Java EE Approfondi - Cours 2 Cours de 2 e année ingénieur Spécialisation «Génie Informatique» Présentation Lier l'orienté objet et la base de données relationnelle peut être lourd et consommateur en temps.

Plus en détail

Création d objet imbriqué sous PowerShell.

Création d objet imbriqué sous PowerShell. Création d objet imbriqué sous PowerShell. Par Laurent Dardenne, le 13/01/2014. Niveau Ce tutoriel aborde la création d objet composé, c est-à-dire que certains de ses membres seront eux-mêmes des PSObjects.

Plus en détail

Programme Compte bancaire (code)

Programme Compte bancaire (code) using System; using System.Collections.Generic; using System.Linq; using System.Text; using System.Threading.Tasks; Programme Compte bancaire (code) namespace compte_bancaire /// Classe Program public

Plus en détail

Document de réalisation Mise en œuvre d une infrastructure de sécurité dans une architecture orientée services

Document de réalisation Mise en œuvre d une infrastructure de sécurité dans une architecture orientée services Document de réalisation Mise en œuvre d une infrastructure de sécurité dans une architecture orientée services Version : 0.9 Auteurs : Olivier MALGRAS Anne-Sophie TRANCHET Encadrants : Olivier PERRIN Aymen

Plus en détail

Architecture des applications

Architecture des applications Architecture des applications Table des matières 1 Introduction 1 2 Les classes valeurs 2 2.1 Les Javaeans............................................. 2 2.2 Les différents types de Javaeans...................................

Plus en détail

Programmer en JAVA. par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr)

Programmer en JAVA. par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr) Programmer en JAVA par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr) Plan 1. Présentation de Java 2. Les bases du langage 3. Concepts avancés 4. Documentation 5. Index des mots-clés 6. Les erreurs fréquentes

Plus en détail

6.1 Une classe simple pour représenter des comptes bancaires

6.1 Une classe simple pour représenter des comptes bancaires Chapitre 6 Héritage Ce chapitre du cours traite de concepts relatifs à la programmation objet (hiérarchie de classe, héritage, extension, masquage) et sera illustré par un exemple de représentation de

Plus en détail

Plan. Exemple: Application bancaire. Introduction. OCL Object Constraint Language Le langage de contraintes d'uml

Plan. Exemple: Application bancaire. Introduction. OCL Object Constraint Language Le langage de contraintes d'uml OCL Object Constraint Language Le langage de contraintes d'uml Plan 1. Introduction 2. Les principaux concepts d'ocl Object Constraint Language 1 Object Constraint Language 2 Exemple: une application bancaire

Plus en détail

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role IFT7 Programmation Serveur Web avec PHP Introduction à MySQL Base de donnée relationnelle Une base de données relationnelle est composée de plusieurs tables possédant des relations logiques (théorie des

Plus en détail

Eléments de syntaxe du langage Java

Eléments de syntaxe du langage Java c jan. 2014, v3.0 Java Eléments de syntaxe du langage Java Sébastien Jean Le but de ce document est de présenter es éléments de syntaxe du langage Java : les types primitifs, les opérateurs arithmétiques

Plus en détail

Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe

Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe Cours1 Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe POO 1 Programmation Orientée Objet Un ensemble d objet qui communiquent Pourquoi POO Conception abstraction sur les types

Plus en détail

La persistance des données avec SQLite. Jean-marc Farinone. JMF (Tous droits réservés) 1

La persistance des données avec SQLite. Jean-marc Farinone. JMF (Tous droits réservés) 1 La persistance des données avec SQLite Jean-marc Farinone JMF (Tous droits réservés) 1 Remarques sur SQLite La base de données FILENAME est stockée dans le smartphone sous /data/data/nom_package_appli/databases/filename

Plus en détail

Serviced Components. Serviced Components. Plan. 1. Shared assembly. 1. Shared assembly

Serviced Components. Serviced Components. Plan. 1. Shared assembly. 1. Shared assembly Serviced Components Lionel Seinturier INRIA Futurs Lille Projet JACQUARD Université Pierre & Marie Curie Serviced Components Modèle de composants.net COM+ API System.EnterpriseServices Serviced Components

Plus en détail

Licence d'informatique 2004-2005 Examen Programmation orientée objet Juin 2005

Licence d'informatique 2004-2005 Examen Programmation orientée objet Juin 2005 Licence d'informatique 2004-2005 Examen Programmation orientée objet Juin 2005 Durée de l'épreuve : 2 heures TRÈS IMPORTANT : respectez l'ordre des questions. La lisibilité sera un critère important pour

Plus en détail

L2 Informatique - gr A HLIN406-29 avril 2015. Contrôle continu 3

L2 Informatique - gr A HLIN406-29 avril 2015. Contrôle continu 3 L2 Informatique - gr A HLIN406-29 avril 2015 Nom : Prénom : Numéro d étudiant : Contrôle continu 3 Tous documents sur support papier autorisés. Durée : 1h30. L ensemble des réponses sera à donner sur les

Plus en détail

Si le médecin agit en situation d urgence, insérer une trace de ses requêtes. Si le patient est cardiaque, le préciser dans le motif de la visite

Si le médecin agit en situation d urgence, insérer une trace de ses requêtes. Si le patient est cardiaque, le préciser dans le motif de la visite Précompilateur Compilateur LP PROGRAMMATION SQL Limites de SQL Problématique de la connexion langage hôte/sql 3 approches Embedded SQL (PRO*C, SQLJ ) API de bas niveau (SQL-CLI, ODBC, ) Langage dédié (PL/SQL,

Plus en détail

Programmation Transact SQL

Programmation Transact SQL Programmation Transact SQL Procédure Ecrire une procédure qui permet de rendre un film emprunté. Cette procédure admet en paramètre le numéro d'exemplaire du film emprunté et se charge de compléter la

Plus en détail

PHP. PHP et bases de données

PHP. PHP et bases de données Accés aux bases de données Une des raisons du succès de PHP Support d un grand nombre de bases - MySQL - Oracle - PostgreSQL - SQLite - Microso> Access - DBM - IBM Informix -... Accés aux bases de données

Plus en détail

Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1

Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1 Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1 Exercice 1 : requêtes simples Pour traiter de la vente par correspondance on considère la modélisation

Plus en détail

PHP /MySQL Interface d'accès aux BDDs PDO. Youssef CHAHIR

PHP /MySQL Interface d'accès aux BDDs PDO. Youssef CHAHIR PHP /MySQL Interface d'accès aux BDDs PDO Youssef CHAHIR 1 PLAN Architecture Interface phpmyadmin Créer une interface PHP/MySQL : Établir une connexion Exécuter une requête Gérer les erreurs Exploiter

Plus en détail

TD3: tableaux avancées, première classe et chaînes

TD3: tableaux avancées, première classe et chaînes TD3: tableaux avancées, première classe et chaînes de caractères 1 Lestableaux 1.1 Élémentsthéoriques Déclaration des tableaux Pour la déclaration des tableaux, deux notations sont possibles. La première

Plus en détail

L2 Informatique - gr A HLIN406-25 mars 2015. Contrôle continu 1

L2 Informatique - gr A HLIN406-25 mars 2015. Contrôle continu 1 L2 Informatique - gr A HLIN406-25 mars 2015 Nom : Prénom : Numéro d étudiant : Contrôle continu 1 Tous documents sur support papier autorisés. Durée : 1h00. L ensemble des réponses sera à donner sur les

Plus en détail

M2 BD IA BDED Semaine du 2/10 au 7/10/2006. TP 1 Transactions distribuées. 1 Rappels sur JDBC

M2 BD IA BDED Semaine du 2/10 au 7/10/2006. TP 1 Transactions distribuées. 1 Rappels sur JDBC M2 BD IA BDED Semaine du 2/10 au 7/10/2006 TP 1 Transactions distribuées Un compte rendu de ce TP est à rendre avant le 25/10/2006. 1 Rappels sur JDBC Une connexion JDBC met en œuvre les éléments suivants

Plus en détail

Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe

Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe Cours1 +Cours 2 Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe POO 1 Programmation Orientée Objet Un ensemble d objet qui communiquent Pourquoi POO Conception abstraction

Plus en détail

Accès aux bases de données

Accès aux bases de données 13 Accès aux bases de données Les bases de données fournissent un mécanisme de stockage persistant pour les données d application et dans bien des cas, elles sont essentielles au fonctionnement des applications.

Plus en détail

Relation many-to-one. Implémentation de l'association. Relation bidirectionnelle

Relation many-to-one. Implémentation de l'association. Relation bidirectionnelle Ajoutons maintenant la classe User et l'association many-to-one qui la lie avec la classe Event. L'arborescence du projet est maintenant la suivante : Implémentation de l'association Relation bidirectionnelle

Plus en détail

Les tableaux. Programmation Orientée Objet Java. Références et Garbage Collector. Les tableaux

Les tableaux. Programmation Orientée Objet Java. Références et Garbage Collector. Les tableaux Les tableaux Déclaration d une variable de type référence vers un tableau : Programmation Orientée Objet Bertrand Estellon Département Informatique et Interactions Aix-Marseille Université 29 octobre 2015

Plus en détail

Université Paris Diderot ISIFAR Année 2008-2009. Exceptions et Classes Abstraites

Université Paris Diderot ISIFAR Année 2008-2009. Exceptions et Classes Abstraites Université Paris Diderot JAVA ISIFAR Année 2008-2009 TP n 7 - Correction Exceptions et Classes Abstraites Exercice 1 [Utilisation des Exceptions] La méthode parseint est spécifiée ainsi : public static

Plus en détail

MySQL. Plan. François Gannaz. 1 Introduction : MySQL à grands traits Qu est-ce? Le modèle relationnel. 2 Conception d une base de donnée relationnelle

MySQL. Plan. François Gannaz. 1 Introduction : MySQL à grands traits Qu est-ce? Le modèle relationnel. 2 Conception d une base de donnée relationnelle p. 1 MySQL François Gannaz Grenoble INP Formation Continue Plan p. 2 1 Introduction : MySQL à grands traits Qu est-ce? Le modèle relationnel 2 Conception d une base de donnée relationnelle 3 Administration

Plus en détail

Serveur d'archivage 2007 Installation et utilisation de la BD exist

Serveur d'archivage 2007 Installation et utilisation de la BD exist Type du document Procédure d'installation Auteur(s) Eric Bouladier Date de création 26/02/20007 Domaine de diffusion tous Validé par Equipe Versions Date Auteur(s) Modifications V1.00 26/02/2007 Eric Bouladier

Plus en détail

APPLICATION. Définition des classes : On va définir - une classe carte - une classe piledecartes - une classe joueur

APPLICATION. Définition des classes : On va définir - une classe carte - une classe piledecartes - une classe joueur APPLICATION On souhaite écrire un programme qui permet à l utilisateur de jouer au jeu de cartes 21. Principe : L utilisateur reçoit une carte à la fois et après chaque carte il décide s il continue ou

Plus en détail

Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère

Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère L'héritage et le polymorphisme en Java Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère En java, toutes les classes sont dérivée de la

Plus en détail

Java. Java Modeling Language (JML) Qu est-ce que JML? Java (suite) Conception par Contrat. Invariants, Pré-/Postconditions

Java. Java Modeling Language (JML) Qu est-ce que JML? Java (suite) Conception par Contrat. Invariants, Pré-/Postconditions Java Java Modeling Language (JML) Arnaud LANOIX Université Nancy 2 Master1 GL Langage de Programmation Orientée Objet développé par Sun Projet OAK (1991), Java (1995),...Java 1.5 (2004) http://java.sun.com/

Plus en détail