Le cerveau, cet artiste

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le cerveau, cet artiste"

Transcription

1 VILAYANUR RAMACHANDRAN Le cerveau, cet artiste Traduit de l anglais par Anne-Bénédicte Damon, 2005 ISBN :

2 LE CERVEAU, CET ARTISTE FIGURE 1.5 (a) Représentation de la surface corporelle sur la surface du cerveau derrière la scissure de Rolando. L homoncule («petit homme») est surtout à l envers, et ses pieds sont repliés sur la surface médiane (surface interne) du lobe pariétal, tout en haut, alors que le visage est en bas vers le bas de la surface externe. Remarquez également que l aire du visage est en dessous de l aire de la main au lieu d être où elle devrait être près du cou et que les parties génitales sont représentées sous le pied. (b) Une étrange modélisation en trois dimensions de l homoncule de Penfield le petit homme dans le cerveau. sur le visage refroidiront ou réchaufferont le doigt fantôme. Lorsque de l eau se mit à couler sur son visage, Victor, un patient, la sentit aussi glisser le long de son bras fantôme. Quand il leva le bras, il fut étonné de sentir le filet d eau remonter le long de son bras fantôme, contrairement à toutes les lois de la physique. Pour tester notre hypothèse de «nouvelle cartographie» ou d «interférences», nous avons utilisé la technique d imagerie du cerveau appelée MEG ou magnétoencéphalographie. Cette technique montre les parties du cerveau stimulées lorsque dif- 26

3 LES FANTÔMES DU CERVEAU FIGURE 1.6 Image obtenue par magnétoencéphalographie (MEG) superposée à l image obtenue par résonance magnétique (RM) du cerveau d un patient qui a eu le bras droit amputé sous le coude. Le cerveau est vu du dessus. L hémisphère droit montre une activation normale des zones du cortex correspondant à la main droite (hachures), au visage (zone noire) et au haut du bras (zone blanche) selon la carte de Penfield. Dans l hémisphère gauche, il n y a pas d activation correspondant à la main droite manquante, mais l activité du visage et du haut du bras s est étendue sur cette zone. férentes parties du corps sont touchées. Et en effet, nous avons remarqué que chez Victor (et d autres personnes amputées du bras comme lui), toucher son visage activait non seulement la zone faciale du cerveau, mais aussi la zone de la main de la carte de Penfield (Figure 1.6). Cette réaction est très différente de ce qu on voit dans un cerveau normal, où toucher le visage 27

4 LE CERVEAU, CET ARTISTE n active que la zone faciale du cortex. Il y a évidemment eu une mauvaise compréhension des signaux dans le cerveau de Victor : cela nous permet de corréler les changements d anatomie du cerveau, les transformations des cartes sensorielles du cerveau, avec la phénoménologie. Ce lien entre physiologie et psychologie est l un des buts majeurs des neurosciences cognitives 3. Cette découverte a bien d autres conséquences. L une des choses que tous les étudiants en médecine apprennent est que les connections du cerveau sont établies chez le fœtus ou dans la petite enfance, et qu une fois qu elles sont fixées, on ne peut plus faire grand-chose pour les transformer chez un adulte. C est pourquoi lorsque le système nerveux est endommagé, comme par exemple après un infarctus, il fonctionne à nouveau si mal après. C est également pourquoi les maladies neurologiques sont réputées difficiles à traiter ou du moins c est ce qu on nous a enseigné. Ce que j ai vu contredit catégoriquement cette théorie et suggère que même le cerveau adulte est tout à fait plastique et malléable, et ceci peut être démontré lors d une expérience de cinq minutes avec un patient ayant un membre fantôme. Nous ne savons pas encore comment on peut utiliser cette «plasticité» des cartes du corps dans les cas cliniques, mais je vais mentionner un autre exemple pour montrer comment certaines de ces théories peuvent être utiles en pratique médicale. Certains patients peuvent «bouger» leurs membres fantômes et ces personnes vous diront qu elles «vous disent au revoir» ou qu elles «vous serrent la main» 4. Mais de nombreux autres patients sentent que leur bras fantôme est «paralysé», «rigide», «coulé dans du ciment» ou «ne bouge pas d un centimètre». Souvent, la main fantôme subit des spasmes involontaires douloureux qui la ferment, ou bien est fixée dans une position incommode et douloureuse que le patient ne peut pas 28

5 LES FANTÔMES DU CERVEAU changer. Nous avons découvert que certains de ces patients avaient déjà les nerfs endommagés avant l amputation, comme par exemple un bras paralysé et plâtré. Après l amputation, le patient se retrouvait avec un fantôme paralysé comme si la paralysie s était «transmise» au fantôme. Lorsque le bras était intact mais paralysé, il est possible qu à chaque fois que l avant du cerveau envoyait au bras l ordre de bouger, il recevait un feedback visuel disant : «Non, il ne peut pas bouger.» D une manière ou d une autre, ce feedback s est imprimé sur les circuits du lobe pariétal ou ailleurs dans le cerveau (nous appelons cela «paralysie apprise»). Comment pourrait-on tester cette théorie hautement spéculative? Si on donnait à un patient comme feedback visuel que le fantôme obéissait aux ordres du cerveau, la paralysie apprise pourrait peut-être être «oubliée». Nous avons installé un miroir verticalement sur une table en face d un patient étendu sur le ventre, pour que le miroir fasse un angle droit avec son buste, et nous lui avons demandé de poser son bras gauche fantôme sur le côté gauche du miroir, puis de poser de même sa main droite sur le côté gauche du miroir. Nous lui avons ensuite demandé de regarder dans le côté droit du miroir, pour qu il voie le reflet de sa main intacte superposé optiquement sur la position ressentie du fantôme (Figure 1.7). On lui a demandé ensuite d essayer de bouger symétriquement les deux mains, comme s il applaudissait ou qu il dirigeait un orchestre, tout en regardant dans le miroir. Imaginez sa surprise et la nôtre lorsque soudain il vit, et même sentit, le fantôme bouger. J ai reproduit cette expérience avec plusieurs patients, et il semble que le feedback visuel anime le fantôme de manière à ce qu il bouge comme jamais auparavant, souvent pour la première fois depuis des années. De nombreux patients ont remarqué que cette sensation subite leur permet- 29

6 LE CERVEAU, CET ARTISTE FIGURE 1.7 IIllustration de l installation des miroirs utilisés pour «ressusciter» le membre fantôme. tant de contrôler leur membre fantôme et le mouvement de celui-ci les soulageaient du spasme ou de la douleur insoutenable entraînée par la position inconfortable du membre 5. Pouvoir apaiser une douleur dans un membre fantôme est déjà très surprenant. Peut-on aussi appliquer ce procédé dans le cas d une douleur réelle dans un bras ou une jambe intacts? En général, nous considérons la douleur comme une seule sensation : cependant, on peut différencier au moins deux types de douleurs qui se développent dans des buts différents. D abord, la douleur vive et intense développée pour permettre le réflexe de s éloigner du feu, par exemple, ainsi que probablement pour enseigner au sujet à éviter des objets dangereux et créateurs de douleur comme les épines. Ensuite, la douleur chronique, comme lors d une fracture ou d un membre gangrené, qui est 30

7 LES FANTÔMES DU CERVEAU totalement différente : elle s est développée pour immobiliser par réflexe le bras afin de le laisser au repos et hors de danger jusqu à guérison complète. En général, la douleur est un mécanisme adaptatif très utile : un don, et non pas une malédiction. Mais parfois, le mécanisme a des ratés. Nous voyons souvent des patients atteints de «douleur chronique de type 1», une condition qui inclut le syndrome clinique étrange appelé «dystrophie réflexe sympathique» ou DRS. Chez les patients atteints de DRS, une petite lésion (un bleu, une piqûre d insecte ou une fracture du bout du doigt) entraîne des douleurs intolérables dans tout le bras qui est totalement paralysé, enflammé et gonflé. Cette réaction est totalement disproportionnée par rapport à sa cause. Et elle est interminable. La théorie évolutionniste nous permet de comprendre l origine de cette pathologie. Souvenez-vous que le but initial de la douleur chronique est une immobilisation temporaire pour permettre la guérison. Lorsque le cerveau envoie une commande motrice au bras, une douleur intense empêche le mouvement. En général, ce processus est adaptatif, mais je pense que, parfois, il fonctionne mal et conduit à ce que j appelle la «douleur acquise» : le seul fait d essayer de bouger le bras (c est-à-dire la commande motrice) devient pathologiquement associé à une douleur insoutenable. Cela étant, même lorsque l événement initiateur a depuis longtemps disparu, le patient conserve une pseudo-paralysie causée par la douleur acquise. En 1995, j ai suggéré que cette pathologie de douleur chronique de type 1 pourrait être traitée par le feedback visuel du miroir. Imaginez que le patient voit l image d une main normale superposée optiquement à la main anormale douloureuse et paralysée. Si on bouge alors la main normale (tout en essayant partiellement de bouger la main douloureuse), le patient verra son bras malade ressusciter soudainement et bouger en toute liberté! Cela 31

8 LE CERVEAU, CET ARTISTE pourrait peut-être aider les patients atteints de DRS à «désapprendre» la connexion fallacieuse à l intérieur de leurs cerveaux faite entre le mouvement du bras et la douleur, ce qui annihilerait alors la douleur et leur ferait retrouver la mobilité. En 1995, ce n était qu une hypothèse audacieuse, mais récemment, McCabe et ses collègues (2003) ont testé le procédé du miroir sur neuf patients lors de tests cliniques contrôlés par des placebos. Chez de nombreux patients ayant utilisé des miroirs, la douleur a complètement disparu et la mobilité est revenue, alors que dans le groupe de contrôle, qui a utilisé du plexiglas, il n y a eu aucun résultat positif. Ce résultat est si surprenant que je serais resté sceptique si Patrick Wall probablement le plus grand expert mondial dans les domaines de la douleur et des placebos n avait pas fait partie des auteurs de cette étude. Si ces résultats se confirment, on peut envisager un nouveau traitement efficace pour certains patients atteints de douleur chronique 6. Les interférences dans le cerveau qui résultent parfois des amputations peuvent également provenir d une mutation génétique Au lieu de rester séparés, les modules du cerveau se connectent accidentellement, provoquant une condition curieuse appelée synesthésie, décrite pour la première fois de manière très précise par Francis Galton au XIX e siècle. La synesthésie, qui semble-t-il se transmet génétiquement, cause un mélange des cinq sens. Par exemple, entendre une note de musique peut évoquer une couleur ; do dièse, le rouge, fa dièse, le bleu De même, des nombres perçus visuellement peuvent produire un effet similaire : 5 peut être toujours perçu rouge, 6 vert, 7 indigo, 8 jaune La synesthésie est une affection étonnamment courante, qui se manifeste chez un individu sur deux cents. Quelle est la cause de ce mélange des signaux? Ed Hubbard, un de mes étudiants, observait avec moi des atlas du 32

9 LES FANTÔMES DU CERVEAU cerveau, et nous regardions en particulier le gyrus fusiforme, où l information de la couleur est traitée. Nous remarquâmes que la zone des nombres du cerveau, qui fabrique les graphèmes visuels des nombres, se trouve aussi dans le gyrus fusiforme, et est quasi adjacente à la zone des couleurs. On peut donc supposer que la synesthésie est causée par une interférence entre les zones nombres et couleurs dans le gyrus fusiforme, suite à une anomalie chromosomique héréditaire, tout comme une amputation peut produire des interférences entre le visage et la main. Bien que la synesthésie ait été décrite par Galton il y a une centaine d années, le phénomène n a jamais été vraiment intégré dans les neurosciences. On a souvent pensé que ces gens étaient tout simplement fous, ou bien essayaient d attirer l attention sur eux-mêmes. Peut-être était-ce seulement un lointain souvenir d enfance : des chiffres aimantés sur la porte du réfrigérateur ou un livre scolaire où le 5 était rouge, le 6 bleu, le 7 vert mais dans ce cas, pourquoi le phénomène serait-il héréditaire? Mes collègues et moi avons voulu démontrer que la synesthésie était un véritable phénomène sensoriel, et non pas un phénomène provenant de l imagination ou de la mémoire de la personne concernée. Nous avons inventé un écran de visualisation sur ordinateur montrant un certain nombre de 5 noirs sur un fond blanc. Parmi ces 5, on trouve des 2 qui forment une figure cachée (Figure 1.8). Puisqu ils ont été faits sur ordinateurs, les 2 sont des images inversées des 5. La plupart des gens qui regardent cette figure ne voient qu un assemblage aléatoire de chiffres, mais une personne atteinte de synesthésie voit les 5 en vert et les 2 former une figure rouge bien visible dans une forêt verte (voir la description schématique en Figure 4.1). Le fait que les synesthètes puissent identifier ces figures plus facilement que les gens normaux laisse 33

10 LE CERVEAU, CET ARTISTE FIGURE 1.8 Test «clinique» de la synesthésie. La matrice est composée de 2 imbriqués parmi des 5 placés au hasard. Les non-synesthètes ont beaucoup de mal à discerner la forme dessinée par les 2 (ici, un triangle). Les synesthètes, qui voient les chiffres en couleur, détectent le triangle beaucoup plus facilement (voir Figure 4.1). supposer qu ils ne sont pas fous, mais qu ils subissent un véritable phénomène sensoriel. Notre groupe de La Jolla, ainsi que Jeffrey Gray, Mike Morgan et d autres à Londres avons réalisé des expériences pour tester l hypothèse d interférences dans le cerveau. Nous avons démontré que lorsqu on montrait à ces gens des chiffres en noir et blanc, la zone couleur du gyrus fusiforme était activée. (Chez des individus normaux, la zone couleur n est activée que si on leur montre des chiffres en couleur.) 34

11 LES FANTÔMES DU CERVEAU Les membres fantômes, la synesthésie et le syndrome de Capgras peuvent être au moins partiellement, expliqués en termes de circuits dans le cerveau. Cependant, j ai un jour rencontré quelqu un atteint d un syndrome encore plus étrange, appelé asymbolie de la douleur. À mon grand étonnement, ce patient répondait à un stimulus douloureux, non par un cri, mais par un éclat de rire. Quelle ironie : un homme riant face à la douleur. Pourquoi réagirait-on ainsi? Nous devons d abord répondre à une question plus basique : pourquoi rions-nous? À l évidence, le rire est programmé, c est une caractéristique «universelle» de tous les êtres humains. Chaque société, chaque civilisation, chaque culture possède sa propre forme de rire et d humour. Mais comment le rire s est-il développé lors de la sélection naturelle? Quelle est son utilité biologique? Toutes les plaisanteries ont un point commun : elles commencent par une histoire banale, dans laquelle intervient un coup de théâtre inattendu qui demande une réinterprétation de tous les faits précédents : la chute. Il est évident qu un coup de théâtre en soi ne suffit pas à provoquer le rire, sans quoi toute grande découverte scientifique provoquant un «déplacement de paradigme» serait reçue par l hilarité générale, et même par celle des auteurs dont la théorie se voit contredite. (Aucun scientifique ne trouve drôle de voir sa théorie contredite ; croyez-moi, j ai essayé!) La réinterprétation en elle-même ne suffit pas non plus. Le nouveau modèle doit se révéler sans conséquences, ou avec des conséquences peu importantes. Ainsi, par exemple, un homme un peu fort se dirigeant vers sa voiture glissant sur une peau de banane et tombant. S il s ouvre le crâne et saigne, il est évident que vous n allez pas rire. Vous allez vous précipiter sur le téléphone pour appeler une ambulance. Mais s il se contente d essuyer son visage, de regarder autour de lui et de se relever, vous vous mettez à rire. Je suggère que c est 35

12 LE CERVEAU, CET ARTISTE parce que vous savez que l incident a été sans conséquences, que rien de grave n est arrivé. Je dirais que le rire est la manière qu a la nature de signaler : «C était une fausse alerte.» Pourquoi ce point est-il important d un point de vue évolutionniste? Je pense que le son saccadé et rythmé de notre rire s est développé pour dire aux autres membres de notre espèce : ne gâchez pas vos précieuses ressources pour cette situation, ce n est qu une fausse alerte. Le rire est le OK de la nature. Quel est donc le rapport avec mon patient atteint d asymbolie de la douleur? Laissez-moi vous expliquer. Lorsque nous avons examiné son cerveau à l aide d un scanner, nous avons pu observer qu il y avait une lésion près de la zone appelée cortex insulaire sur les côtés du cerveau. Le cortex insulaire reçoit les signaux de douleur émis par les viscères et la peau. C est l endroit où la sensation brute de douleur est subie, mais il y a plusieurs degrés de douleur : ce n est pas une entité unitaire. Le message part du cortex insulaire pour aller vers l amygdale, rencontrée précédemment dans le syndrome de Capgras, puis dans le reste du système limbique, et surtout la circonvolution cingulaire antérieure, où nous répondons émotionnellement à la douleur. Nous subissons le supplice de la douleur et nous réagissons par l action appropriée. Il est donc possible que chez ce patient, le cortex insulaire soit normal, de sorte qu il puisse ressentir la douleur, mais que le câble allant de l insula au reste du système limbique et à la circonvolution cingulaire antérieure soit sectionné : on retrouverait la déconnexion présente dans le syndrome de Capgras. Une telle situation donnerait les deux ingrédients clés nécessaires au rire et à l humour : une partie du cerveau signale un danger potentiel, mais immédiatement après une autre partie la circonvolution cingulaire antérieure ne reçoit pas de signal de confirmation, et donc en déduit : «Il s agit d une fausse alerte.» Le patient se met donc à rire de 36

13 LES FANTÔMES DU CERVEAU manière incontrôlée. C est la même chose dans le cas du chatouillement, une sorte de répétition avant l acquisition d un sens de l humour adulte. Un adulte s approche d un enfant, les mains étendues devant lui, menaçant les parties vulnérables du corps de l enfant, puis d un coup renverse cette menace potentielle par une stimulation douce et un «guilli, guilli, guilli!». Ce processus est le même que dans l humour adulte mature : une menace potentielle suivie d une annihilation de cette menace. Les syndromes précédents laissent supposer que nous avons beaucoup à apprendre sur le fonctionnement d un cerveau normal en examinant les singularités neurologiques 7. Comme je l ai écrit dans Le fantôme intérieur : Il y a décidément quelque chose de bizarre chez un primate néotène et sans poils qui a évolué et donné naissance à une espèce capable de regarder en arrière pour étudier ses propres origines. Plus étrangement encore, un cerveau peut non seulement découvrir comment fonctionnent d autres cerveaux, mais aussi répondre à des questions sur lui-même : qui suis-je? Quel est le sens de ma vie? Pourquoi je ris? Pourquoi je rêve? Pourquoi j apprécie l art, la musique et la poésie? Est-ce que mon esprit n est constitué que de l activité des neurones de mon cerveau? Et si c est le cas, quelle place a mon libre arbitre? C est le caractère bizarrement récursif de ces questions lorsque le cerveau essaie de découvrir son propre fonctionnement qui fait de la neurologie une science si fascinante. 37

14 LE CERVEAU, CET ARTISTE Songer à répondre à toutes ces questions durant le prochain millénaire est à la fois stimulant et inquiétant, mais c est sûrement l aventure la plus importante dans laquelle l espèce humaine s est jamais embarquée. 38

Une approche de la PNL

Une approche de la PNL Qu est ce que la PNL? Une approche de la PNL La PNL signifie Programmation NeuroLinguistique. C est une approche plus ou moins scientifique de tout ce qui touche à la communication et le fonctionnement

Plus en détail

Le cortex cérébral et la plasticité du SNC

Le cortex cérébral et la plasticité du SNC 1 CHAPITRE D Le cortex cérébral et la plasticité du SNC 2 Les précédents chapitres nous ont permis de constater que le SN est organisé comme un réseau très complexe de neurones, au sein duquel circulent

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail

Aide aux devoirs Les AVC

Aide aux devoirs Les AVC Le cerveau et les AVC Le cerveau est l organe le plus complexe de votre corps. Il commande tout ce que vous faites, pensez, ressentez et dites! Il possède plus de 100 milliards de cellules nerveuses spéciales

Plus en détail

Chapitre 2 : De la rétine au cerveau

Chapitre 2 : De la rétine au cerveau Chapitre 2 : De la rétine au cerveau Document illusions d optique Les illusions d'optique nous montrent que l'image que nous percevons ne correspond pas toujours à la réalité. En fait, l'œil reçoit les

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR

LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR FOCUSING: LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR Intervention d Eugène Gendlin à la 18eme conférence annuelle Internationale sur les traumatismes. Boston MA June 20-23 2007 Traduit par Brigitte Domas Bonjour, je

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Quelles sont les caractéristiques de la perception tactile manuelle chez les jeunes enfants et leurs conséquences cognitives?

Quelles sont les caractéristiques de la perception tactile manuelle chez les jeunes enfants et leurs conséquences cognitives? Quelles sont les caractéristiques de la perception tactile manuelle chez les jeunes enfants et leurs conséquences cognitives? Par Edouard GENTAZ Professeur de Psychologie, Université de Genève Habituellement,

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

Thème 1: Voyage dans le Cerveau Musicien

Thème 1: Voyage dans le Cerveau Musicien 2014 Thème 1: Voyage dans le Cerveau Musicien Grand témoin Natalie Dessay Invités plateau Hervé Platel (Le cerveau transparent la révolution des techniques de neuroimagerie cérébrale) Emmanuel Bigand (Historique

Plus en détail

Découvrez ce que votre enfant peut voir

Découvrez ce que votre enfant peut voir 23 Chapitre 4 Découvrez ce que votre enfant peut voir De nombreux enfants qui ont des problèmes de vue ne sont pas totalement aveugles. Ils peuvent voir un peu. Certains enfants peuvent voir la différence

Plus en détail

la Quadranopsie: Le trajet du message nerveux de la rétine au cortex occipital

la Quadranopsie: Le trajet du message nerveux de la rétine au cortex occipital CORRECTION du TP3: Exemples de troubles de la vision Méthodologie pour ce travail : Faire le lien entre la modification du champ visuel et la lésion constatée. Conclure sur le traitement de l information

Plus en détail

Préparé par : ERIC GIRARDOT, -diplômé en Haptonomie. -diplômé en Sensitive Gestalt Massage (R)

Préparé par : ERIC GIRARDOT, -diplômé en Haptonomie. -diplômé en Sensitive Gestalt Massage (R) L Accompagnement des personnes âgées et des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer par différentes approches: - l haptonomie - le Sensitive Gestalt Massage)R( - la Réflexologie plantaire Préparé

Plus en détail

Berkeley Center for new media

Berkeley Center for new media Berkeley Center for new media Greg Niemeyer : Comme nous le savons, le monde visuel consiste en une réflexion de la lumière qui est constituée elle même de molécules. La lumière se diffuse par ondes dont

Plus en détail

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne?

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Le bain flottant est un espace libre de toute stimulation et contrainte au corps et à l esprit. À l intérieur, il n y a que vous sans les distractions

Plus en détail

Nos activités avec le robot Thymio II

Nos activités avec le robot Thymio II Nos activités avec le robot Thymio II Le Thymio est un robot. Il a des fonctions préprogrammées qui sont associées à des couleurs. Il contient de nombreux capteurs qui contiennent chacun un led coloré

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

CHAPITRE 16 LE CORTEX SENSORIEL ET LA PLASTICITÉ DU SYSTÈME NERVEUX CENTRAL

CHAPITRE 16 LE CORTEX SENSORIEL ET LA PLASTICITÉ DU SYSTÈME NERVEUX CENTRAL CHAPITRE 16 LE CORTEX SENSORIEL ET LA PLASTICITÉ DU SYSTÈME NERVEUX CENTRAL Malgré la mise en place d un plan d organisation du système nerveux commun à tous les vertébrés (2 nd ) et le contrôle génétique

Plus en détail

OPTION Neurobiologie. Les Emotions

OPTION Neurobiologie. Les Emotions OPTION Neurobiologie Les Emotions 1. Situation du Problème a. Qu est-ce qu une émotion? C est une sensation plus ou moins nette de plaisir ou de déplaisir que l on peut reconnaître en soi ou prêter aux

Plus en détail

2 ème PARTIE : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX

2 ème PARTIE : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX 2 ème PARTIE : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX INTRODUCTION cliquez : UNE ANIMATION POUR COMPRENDRE LE ROLE DES MUSCLES DANS LA MOUVEMENT Je ne donne pas de réponse à la 4/ car c'est votre hypothèse

Plus en détail

Jeux de science et Robots

Jeux de science et Robots Jeux de science et Robots Les aventuriers Carnet de missions Editions du Pass Ce carnet de missions appartient à Prénom Prénom Prénom Prénom Prénom Prénom Nom Nom Nom Nom Nom Nom Equipe De l école Ici

Plus en détail

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel pour accueillir au mieux votre nouveau né prématuré J ai toujours été dans ton ventre maman, mais aujourd hui je vais voir le jour un peu

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Utilisation de la baguette en tant que telle :

Utilisation de la baguette en tant que telle : Utilisation de la baguette en tant que telle : Comme nous l avons vu précédemment, la baguette servira de témoin, dans le cas où elle sera réglée sur le chiffre concernant l objet de la recherche. Elle

Plus en détail

Leçon N 11 Faire un Album de photo avec ALBELLI 2 ème partie

Leçon N 11 Faire un Album de photo avec ALBELLI 2 ème partie Leçon N 11 Faire un Album de photo avec ALBELLI 2 ème partie Vous allez créer avec cette leçon un album de photo avec le logiciel «Albelli livre photo». 2 La préparation Le travail le plus important pour

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ

4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ 4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ 13-14 (gestion) 4.1 L IMPORTANT EST DE 1) identifier les facteurs de stress 2) reconnaître ses propres symptômes 3) identifier ses propres déclencheurs de stress, 4) gérer son

Plus en détail

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ : info@sordalab.com MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE Ref: OEILP Cette maquette munie d un cristallin, lentille à focale variable (lentille remplie d eau), permet

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Idées reçues sur la dyslexie

Idées reçues sur la dyslexie Idées reçues sur la dyslexie Annie Dumont Issues de la tradition ou de l air du temps, mêlant souvent vrai et faux, les idées reçues sont dans toutes les têtes. L auteur les prend pour point de départ

Plus en détail

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca La recherche antérieure a montré que la majorité des consommateurs canadiens affichent une préférence marquée pour l achat de produits alimentaires canadiens par rapport aux produits d importation. Est-ce

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire.

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Dans le cadre du Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Les animateurs adapteront leur message en fonction du public

Plus en détail

Douleur = perception pénible d une stimulation sensitive. Nociception = processus sensoriel à l'origine du message nerveux qui provoque la douleur

Douleur = perception pénible d une stimulation sensitive. Nociception = processus sensoriel à l'origine du message nerveux qui provoque la douleur Page1 Dr CAILLOCE Prépa IADE 2009 Les voies de la douleur La douleur est une impression anormale et pénible reçue par une partie vivante et perçue par le cerveau. C'est une expérience sensorielle et émotionnelle

Plus en détail

La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur

La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur Théorie Introduction Ce cours est le premier d une série de trois visant à guider le novice dans l utilisation de la couleur dans ses créations. Pour

Plus en détail

LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE

LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE Dans les prérogatives du niveau 4 figure la possibilité d amener des plongeurs jusqu à la zone lointaine. Sur un plan de la sécurité, cela requiert de nouvelles contraintes.

Plus en détail

Formation Coaching N 4

Formation Coaching N 4 Formation Coaching N 4 JOUIR DE SA VIE Association Jouir de sa Vie. jouirdesavie.com Aparté personnelle Il n y a pas de délai dans ce Coaching Chacun est libre de juger ce qui est bon pour lui Vous êtes

Plus en détail

6GEI540 Interfaces et instrumentation. Laboratoire #2

6GEI540 Interfaces et instrumentation. Laboratoire #2 6GEI540 Interfaces et instrumentation Laboratoire #2 Représentations MATLAB et Échantillonnage Hiver 2007 1. Objectifs Approfondir les connaissances de l échantillonnage Voir la correspondance entre le

Plus en détail

Les Neurones Miroirs 1

Les Neurones Miroirs 1 Les Neurones Miroirs 1 Plan du Cours Action vs. Perception Théorie de la «théorie de l esprit» vs. Théorie de la simulation Données expérimentales sur l espace péripersonnel, l affordance et les neurones

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Les illusions d optiques

Les illusions d optiques Les illusions d optiques Informations et illusions tirées du site : http://ophtasurf.free.fr/illusion.htm La plupart des illusions classiques dites «optico-géométriques» ont été découvertes dans les années

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Effets du Reiki sur des changements de température du corps humain : Prises de vue par camera infra-rouge thermique.

Effets du Reiki sur des changements de température du corps humain : Prises de vue par camera infra-rouge thermique. Effets du Reiki sur des changements de température du corps humain : Prises de vue par camera infra-rouge thermique. L expérience a été réalisée à l initiative de Nicole, enseignante de Reiki depuis près

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Infolettre #6: SkyDrive

Infolettre #6: SkyDrive Infolettre #6: SkyDrive Table des matières AVANTAGES DE SKYDRIVE 2 DÉSAVANTAGES DE SKYDRIVE 2 INSCRIPTION AU SERVICE 2 MODIFIER VOTRE PROFIL 4 AJOUTER UN DOSSIER 5 AJOUTER DES FICHIERS DANS LE DOSSIER

Plus en détail

Éléments d un ordinateur

Éléments d un ordinateur Page 1 sur 6 Éléments d un ordinateur Dans cet article l Unité système l Stockage l Souris l Clavier l Moniteur l Imprimante l Haut-parleurs l Modem Si vous utilisez un ordinateur de bureau, vous savez

Plus en détail

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE :

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION NOM : PRENOM : DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : Observations : Attention : toutes les consignes peuvent être adaptées dans leur formulation, pour permettre au sujet qui

Plus en détail

Entretien de Guy Hugnet, Journaliste, Sciences & Avenir (09/12/11, 1h30 d entretien)

Entretien de Guy Hugnet, Journaliste, Sciences & Avenir (09/12/11, 1h30 d entretien) Entretien de Guy Hugnet, Journaliste, Sciences & Avenir (09/12/11, 1h30 d entretien) Comment vous êtes-vous intéressé au sujet des benzodiazépines? Guy Hugnet : Je travaille depuis très longtemps sur les

Plus en détail

Apprendrelaphotonumerique.com

Apprendrelaphotonumerique.com Le guide pour apprendre la photo facilement 1) Je me présente J'étais vraiment nul en photo. Pourtant, tout petit déjà, je savais que c'était ça que je voulais faire. J'étais tellement mauvais que je refusais

Plus en détail

La maladie de Huntington, une maladie du cerveau

La maladie de Huntington, une maladie du cerveau Actualités à propos de la recherche sur la maladie de Huntington. Expliqué simplement. Écrit par des scientifiques. Pour la communauté mondiale HD. La greffe de moelle osseuse dans la maladie de Huntington

Plus en détail

Coaching professionnel et life-coaching

Coaching professionnel et life-coaching Coaching professionnel et life-coaching Quelle est l origine de ces termes? Le terme anglais «coach» dérive en fait du mot français «cocher», qui désignait la personne qui conduisait une voiture tirée

Plus en détail

HYPNOSE MEDICALE. Dr Sylvie CLUZEL Les HÔPITAUX DU BASSIN DE THAU

HYPNOSE MEDICALE. Dr Sylvie CLUZEL Les HÔPITAUX DU BASSIN DE THAU HYPNOSE MEDICALE Dr Sylvie CLUZEL Les HÔPITAUX DU BASSIN DE THAU Il était une fois l'hypnose... Pendant 2 siècles, l'hypnose a été pratiquée en se heurtant au scepticisme des cercles scientifiques. * Fin

Plus en détail

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision.

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7.1 Pour la myopie (mauvaise vue de loin) : Test de vision de loin Sur le mur d un pièce, fixez l illustration ci-dessous que vous

Plus en détail

Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre

Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre plein les poches. Problème : vous n êtes pas seul!

Plus en détail

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL TYPES D IMAGES LES PLUS EFFICACES - SANTÉ/SÉCURITÉ AU TRAVAIL ÉTUDE PAR CAROLINE DESPATIE ET CATHERINE CABALLERO SOUS LA DIRECTION DE LUC SAINT-HILAIRE, CHARGÉ DE COURS DES-

Plus en détail

Chapitre 1 : proches mais différents

Chapitre 1 : proches mais différents Chapitre 1 : proches mais différents Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Maintenant, c est à votre tour de vous présenter. Chaque classe va nous informer du nom de son école et de son degré.

Maintenant, c est à votre tour de vous présenter. Chaque classe va nous informer du nom de son école et de son degré. 1. Pour débuter notre beau projet scientifique en ligne, nous allons nous présenter. Nous sommes Maryse et Guylaine, les deux assistantes du prof Albert. Nous essayons d expliquer certains phénomènes scientifiques.

Plus en détail

Equipe ACCES Neurosciences

Equipe ACCES Neurosciences Equipe ACCES Neurosciences Programme de 1 ère S : Référentiel : Le cortex sensoriel et la plasticité du système nerveux central (illustration grâce { des images d activation du cortex somesthésique ou

Plus en détail

Voici une demande qui revient régulièrement lors de mes rencontres avec les employeurs :

Voici une demande qui revient régulièrement lors de mes rencontres avec les employeurs : Logique dépannage La logique de dépannage dépend d une multitude d aspect, et un de ses aspects que j ai pu constater avec le temps en tant que formateur est que les techniciens industriels apprennent

Plus en détail

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes *********** Extraits de nos récits. *********** Mercredi 19 mars, nous sommes allés visiter le Centre de Tri de la Poste. Nous étions à

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied

Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied Table des matières Quoi savoir avant de débuter?... 3 Comment utiliser le plan d entraînement?... 4 Comment éviter

Plus en détail

[WINDOWS 7 - LES FICHIERS] 28 avril 2010. Logiciel / Windows

[WINDOWS 7 - LES FICHIERS] 28 avril 2010. Logiciel / Windows Ce dossier a une forme un peu différente des précédentes : c est un ensemble de «fiches» décrivant chacune une des opérations que l on peut effectuer avec un fichier (enregistrer, renommer, etc.). Chaque

Plus en détail

Bases et analyses préliminaires

Bases et analyses préliminaires Prévention du syndrome RSI grâce à de nouveaux dispositifs d entrée sur l ordinateur - L Étude faite par l Université Technique de Darmstadt examine les tablettes à stylet en tant qu alternative ergonomique

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Procédures d utilisation de votre ensemble de Germes lumineux.

Procédures d utilisation de votre ensemble de Germes lumineux. Procédures d utilisation de votre ensemble de Germes lumineux. Les germes sont invisibles à l œil nu. Nous avons donc un problème de taille lorsque vient le temps de vérifier l efficacité de notre technique

Plus en détail

L ordinateur et votre enfant

L ordinateur et votre enfant L ordinateur et votre enfant Nous nous trouvons présentement dans une ère où les appareils électroniques font partie intégrante de la vie des enfants. Cela a mené beaucoup d effets positifs au plan des

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR

GUIDE DE L UTILISATEUR GUIDE DE L UTILISATEUR STANLEY Guard 2016 Sommaire Notions élémentaires... 3 Comment et quand utiliser STANLEY Guard... 3 Paramètres Configuration : menu principal... 9 Un guide pour les contacts, les

Plus en détail

Du bon usage du viagra dans la crise du couple au milieu de la vie

Du bon usage du viagra dans la crise du couple au milieu de la vie Le Bulletin Freudien nº 37-38 Août 2001 Du bon usage du viagra dans la crise du couple au milieu de la vie Marie Christine Laznik Crise du milieu de la vie On entend souvent dire qu au moment de la crise

Plus en détail

LA CONFIANCE CrytalSanté 0627478215 crystalsante@live.fr http://www.happy-newjob.com

LA CONFIANCE CrytalSanté 0627478215 crystalsante@live.fr http://www.happy-newjob.com LA CONFIANCE C est un sujet sur lequel nous ne pouvons pas passer à côté. Je dirai même c est une Étape Clef à votre Réussite. Réussite dans votre vie en général perso comme pro! Il est encore beaucoup

Plus en détail

Mustapha Mezzine. Comment supprimer les virus de notre bio-ordinateur

Mustapha Mezzine. Comment supprimer les virus de notre bio-ordinateur Mustapha Mezzine Comment supprimer les virus de notre bio-ordinateur 2 2 Avant-propos L une des métaphores les plus utilisées pour expliquer le fonctionnement du cerveau est de la comparer à un ordinateur.

Plus en détail

Leçon N 16 Création d un album de photo avec ALBELLI 2 ème partie

Leçon N 16 Création d un album de photo avec ALBELLI 2 ème partie Leçon N 16 Création d un album de photo avec ALBELLI 2 ème partie 2 Préparation Le travail le plus important pour créer un album de photo c est la préparation. 2.1 Choisir les photos. Dans un premier temps

Plus en détail

Association Université Européenne Assomptionniste. Polymorphisme des déficits cognitifs après lésion cérébrale De l analyse clinique à la récupération

Association Université Européenne Assomptionniste. Polymorphisme des déficits cognitifs après lésion cérébrale De l analyse clinique à la récupération Association Université Européenne Assomptionniste Polymorphisme des déficits cognitifs après lésion cérébrale De l analyse clinique à la récupération Jeudi 27 mars 2008 Gilles Rode Université de Lyon,

Plus en détail

Par Evelyne Josse, psychologue-psychothérapeute (EMDR, hypnose, thérapie brève, EFT), www.resilience-psy.com

Par Evelyne Josse, psychologue-psychothérapeute (EMDR, hypnose, thérapie brève, EFT), www.resilience-psy.com L EFT Par, psychologue-psychothérapeute (EMDR, hypnose, thérapie brève, EFT), L Energy Psychology (en français, Psychologie Energétique) regroupe un ensemble de techniques psychothérapeutiques axées sur

Plus en détail

Transmettez vos résultats. (infection transmissible sexuellement)

Transmettez vos résultats. (infection transmissible sexuellement) Transmettez vos résultats Et non votre ITS (infection transmissible sexuellement) Une infection transmissible sexuellement (ITS) est une infection qui se transmet d une personne à l autre lors de rapports

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DE LA VISION

DEVELOPPEMENT DE LA VISION DEVELOPPEMENT DE LA VISION Nouveau-né - marque très vite un intérêt pour le visage humain par rapport aux autres stimulations - fixe du regard - suit des yeux - fait la différence entre le jour et la nuit,

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

Page 1 APPROCHE DE LA COULEUR

Page 1 APPROCHE DE LA COULEUR Page 1 APPROCHE DE LA COULEUR Vous trouverez ci-dessous mon résumé concernant la démarche et les critères à respecter pour obtenir les meilleurs résultats d une peinture «équilibrée» certains disent harmonieuse.

Plus en détail

L HYPNOSE DANS LE TRAITEMENT DE LA DOULEUR :

L HYPNOSE DANS LE TRAITEMENT DE LA DOULEUR : L HYPNOSE DANS LE TRAITEMENT DE LA DOULEUR : UNE (RE) NOUVEAUTE THERAPEUTIQUE? Dr Patrick Assoune Consultation Douleur Hôpital Tenon Paris Faculté le 24/01/2006 1 1-14 Et l Hypnose!! Après s un long parcours

Plus en détail

Qu est-ce que votre enfant peut entendre?

Qu est-ce que votre enfant peut entendre? 47 CHAPITRE 5 Qu est-ce que votre enfant peut entendre? Certains enfants sont totalement sourds et ne peuvent pas du tout entendre ou peuvent seulement entendre des sons forts. Quand les bébés sont très

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux!

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Pour ne rien vous cacher, le langage d'assembleur (souvent désigné sous le terme "Assembleur", bien que ce soit un abus de langage, puisque "Assembleur" désigne le logiciel

Plus en détail

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi.

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Définissez votre «vrai problème» Mettez du sens Et passez à l action sereinement Ce livret vous a été remis en complément de la formation vidéo «Confiance

Plus en détail

6. Utiliser la messagerie

6. Utiliser la messagerie "Tablette Windows 8" Sélection de Bonnes Feuilles Août 2012 6. Utiliser la messagerie D e nos jours, la messagerie est devenue un outil du quotidien. Nous recevons tous des e-mails, des messages instantanés,

Plus en détail

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme Évaluation de l enseignement COMMENTAIRES Activité : GSF-6008-S (82526) Finance corporative Enseignant : Jean-François Guimond Session : Automne 2012 Méthode d évaluation : Papier Date de l évaluation

Plus en détail

Ensemble d informations codées au sein d un système de manière à permettre leur conservation et leur rappel MÉMOIRE(S) Mémoire à Court Terme MCT

Ensemble d informations codées au sein d un système de manière à permettre leur conservation et leur rappel MÉMOIRE(S) Mémoire à Court Terme MCT Ensemble d informations codées au sein d un système de manière à permettre leur conservation et leur rappel Capacité à se rappeler ou à reconnaître une expérience antérieure MÉMOIRE(S) Mémoire (Sensorielle)

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...13 CHAPITRE 1: MON ENFANT EST DIFFÉRENT DES AUTRES...19 Devenir parents...21 Devenir les parents d un enfant avec une déficience... 23 Réactions à cette situation...24

Plus en détail

La ville. Pièces de terre cuite, estampage de dix modules différents répétés une dizaine de fois, 2010-2011

La ville. Pièces de terre cuite, estampage de dix modules différents répétés une dizaine de fois, 2010-2011 Perception? Perception? Mon travail se base sur la déformation de la perception visuelle qui m est propre : celle de ma forte myopie. De cette myopie (-7,50 à gauche ; -5,75 à droite), plus un peu d astigmatisme

Plus en détail

I- COMMENT L HOMME RESSENT LA DOULEUR?

I- COMMENT L HOMME RESSENT LA DOULEUR? LA DOULEUR DANS LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE Miancheng ZHU Professeur de médecine traditionnelle chinoise, faculté de médecine, université Paris 13, Bobigny Aujourd hui, 21 janvier 2004, est le

Plus en détail

Représentation des Nombres

Représentation des Nombres Chapitre 5 Représentation des Nombres 5. Representation des entiers 5.. Principe des représentations en base b Base L entier écrit 344 correspond a 3 mille + 4 cent + dix + 4. Plus généralement a n a n...

Plus en détail

L orthophonie en déficience auditive clientèle adulte

L orthophonie en déficience auditive clientèle adulte L orthophonie en déficience auditive clientèle adulte Pourquoi interpeller une orthophoniste? Au service des personnes ayant une déficience physique Il est important de mentionner que le contenu de cette

Plus en détail

ROBOT INSPECTEUR DE CABLES

ROBOT INSPECTEUR DE CABLES Barra Jérémy TS1 SSI ROBOT INSPECTEUR DE CABLES En ce début d année de terminale S Si, nous ont été présentés différentes idées de projets que l on pourrait réaliser pour notre projet personnel encadré.

Plus en détail

1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure

1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure - 1 - - 2-1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure Pendant que le chien soit mesuré/ jugé au standard son comportement est observé: Le chien réagit déjà d une manière craintive/ agressive

Plus en détail