Le logiciel EduAnatomist.

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le logiciel EduAnatomist."

Transcription

1 Le logiciel EduAnatomist. Les travaux de l équipe ACCES (Actualisation Continue des Connaissances des Enseignants en Sciences) de l INRP restent, hélas, largement méconnus des enseignants de SVT. Pourtant, nombreux sont ceux qui connaissent Biotic, ancien site Internet de ce programme, lequel a par exemple contribué à diffuser le logiciel Phylogène. Parmi les ressources et les outils proposés sur le nouveau site ACCES, on trouve notamment un logiciel permettant de visualiser des images IRM anatomiques et fonctionnelles. Fruit d une collaboration entre le CEA, l INRP et la société informatique Pentila, ce logiciel, dénommé EduAnatomist, a reçu le soutien du Ministère de l Éducation Nationale et du Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son intérêt pédagogique laisse présager de sa large diffusion au sein des établissements d enseignements secondaires. Ce logiciel repose sur une banque d images, baptisée Neuropeda,, regroupant plus d une centaine d images issues de grands organismes de recherche scientifique (CNRS, INSERM, etc.) et qui continue de s enrichir. Les téléchargements d EduAnatomist et de Neuropeda sont gratuits à partir du site : On peut aussi se contenter de télécharger EduAnatomist puis d interroger en lignes Neuropeda. Visualiser une IRM anatomique. Le logiciel affiche trois plans de coupes (transversale, sagittale et coronale) pour chaque IRM. En faisant varier les curseurs situés à droite de chaque plan, on change la position de la coupe dans l espace suivant un axe prédéfini. Un clic droit sur l une des coupes, entraîne immédiatement une visualisation du point de l espace e indiqué, dans les deux autres plans de coupes.

2 Visualiser une IRM fonctionnelle. EduAnatomist permet également d afficher une IRMf, par exemple dans le cadre de la vision de couleurs.

3 Les zones colorées signalent une différence statistique d activité entre la condition OFF (repos) et la condition ON (vision de couleurs). L étendue de ces zones illustre l activité permanente et plus ou moins intense (bleu pour le minimum, rouge pour le maximum) de notre encéphale. Localiser la région spécifiquement dévolue à la vision des couleurs implique de ne considérer que les voxels (unités de volume) les plus activés dans cette condition expérimentale. Le seuil supérieur est donc maintenu à son maximum et le seuil inférieur fixé à la valeur correspondant à une différence statistique retenue pour une publication scientifique. Il ne reste plus alors qu à se déplacer dans les plans de coupes jusqu à identifier la zone dont l'activité est statistiquement plus élevée lors de la stimulation qu'en condition témoin. Un cas de neuroplasticité. EduAnatomist offre une autre fonctionnalité remarquable, l étude d un cas de neuroplasticité. Il s agit du cas d une jeune fille présentant des crises d épilepsie nombreuses et pharmacorésistantes depuis l âge de cinq ans et six mois. Diverses analyses révèlent que ces crises sont provoquées par une activité anormale de neurones situés dans l hémisphère cérébral gauche, plus exactement à cheval sur les lobes frontal et temporal (on parlera de foyer épileptogène). L enfant apprend à lire, à écrire et à parler, mais la multiplication des crises perturbe son développement cognitif au point qu un retard mental commence à apparaître. Les médecins décident alors, en accord avec la famille, d opérer la fillette, désormais âgée de neuf ans, afin de retirer le foyer épileptogène. L opération se traduit par une résorption des crises mais aussi par la perte du langage (aphasie)! Les aires sensitives et associatives

4 de l audition, ainsi que les principales aires motrices ont pourtant été préservées. L enfant entend et comprend toujours le langage oral. Son raisonnement et son discernement ne sont pas altérés, aussi est-il pleinement conscient des mots qu il souhaite énoncer. Mais, bien qu il soit encore capable de produire des sons, il s avère impuissant à prononcer dans l ordre les syllabes qui composent les mots auxquels il pense. Cette perte de l élocution est consécutive à l ablation de l aire de Broca, aussi appelée aire motrice du langage et située dans le lobe frontal de l hémisphère gauche. Le logiciel EduAnatomist offre l opportunité d afficher une IRM postopératoire de ce sujet, ce qui permet de déterminer précisément l étendue de l ablation chirurgicale. Happy end, la petite fille retrouve progressivement l usage de la parole, parvenant de nouveau à prononcer des phrases au bout d un an et demi. L équipe médicale procède alors à une IRMf durant laquelle l enfant alterne des phases de silence et d élocution. Et le résultat de l expérience se trouve lui aussi dans la banque d images du logiciel. L IRMf montre tout d abord que la récupération fonctionnelle ne résulte pas d une reconstruction cérébrale puisque la partie du cerveau retirée au cours de l opération ne s est pas reformée. On constate ensuite que l élocution repose désormais sur la mise en activité d une région corticale située dans l hémisphère cérébral droit. Les points forts du logiciel. Ce logiciel permet d aborder les notions de neurosciences au programme de première S et de première L. Sa prise en main s avère relativement aisée de sorte que les élèves peuvent rapidement être laissés en autonomie. En outre, les IRMf proposés permettent d élaborer sans difficultés un enseignement par problèmes scientifiques et ainsi d articuler la majeure partie de la progression autour d une démarche hypothético-déductive. Par ailleurs, s il est toujours possible de trouver des IRM et des IRMf dans des livres, des revues ou sur Internet, peu d entres elles possèdent la qualité de celles de la banque Neuropeda. Enfin, l utilisation du logiciel

5 EduAnatomist répond fort opportunément aux instructions officielles qui nous enjoignent chaque jour un peu plus de recourir aux TICE. Pour l heure, ce logiciel offre la possibilité : - d identifier les principales structures anatomiques cérébrales ; - de cartographier certaines aires du cortex cérébral (somesthésie, motricité, vision, gustation, aires du langage) ainsi que leur organisation anatomo-fonctionnelle (somatotopie, rétinotopie) ; - de mettre en évidence la variabilité interindividuelle anatomique et fonctionnelle chez l homme, par comparaison d'images individuelles ; - d étudier un cas de neuroplasticité. Le stage de formation continue. Le Plan Académique de Formation prévoit un stage de formation au logiciel EduAnatomist. S il s agira surtout de découvrir et de s exercer aux principales fonctionnalités du logiciel, ce stage donnera aussi l occasion de (re)découvrir les principes de l IRM et de l IRMf, de présenter des exemples de démarches pédagogiques éprouvées devant des élèves de 1 e L et de 1 e S, et de réfléchir aux problèmes juridiques, éthiques, scientifiques, philosophiques et sociaux que posent l utilisation des images des neurosciences. M. Cartier Julien Professeur de SVT au lycée Carnot de Cannes Membre de l équipe ACCES-INRP Neurosciences de Marseille

nous pouvons calculer l intérêt obtenu par ce capital au bout d un an (n =1). 1an

nous pouvons calculer l intérêt obtenu par ce capital au bout d un an (n =1). 1an Chapitre IV : Les intérêts composés I. Généralités et définition Avec les intérêts composés, nous abordons les mathématiques financières de moyen et long terme. Pour gérer les comptes de moyen et long

Plus en détail

(AIPP) THEME : LES BONNES PRATIQUES EN MATIERE DE POURSUITES : APPRENDRE. ATELIER 2 : Comment parvenir à l excellence avec un budget restreint?

(AIPP) THEME : LES BONNES PRATIQUES EN MATIERE DE POURSUITES : APPRENDRE. ATELIER 2 : Comment parvenir à l excellence avec un budget restreint? ASSOCIATION INTERNATIONALE DES PROCUREURS ET POURSUIVANTS (AIPP) THEME : LES BONNES PRATIQUES EN MATIERE DE POURSUITES : APPRENDRE LES UNS DES AUTRES ATELIER 2 : Comment parvenir à l excellence avec un

Plus en détail

Figure 1 : page d accueil pour le professeur

Figure 1 : page d accueil pour le professeur Démonstration de Maple T.A., un environnement pour les examens et devoirs en ligne avec correction Automatique Benoit Vidalie, Maplesoft (bvidalie@maplesoft.com) Résumé : Le logiciel de calcul mathématique

Plus en détail

Emilien Suquet, suquet@automaths.com

Emilien Suquet, suquet@automaths.com STATISTIQUES Emilien Suquet, suquet@automaths.com I Comment réagir face à un document statistique? Les deux graphiques ci-dessous représentent l évolution du taux de chômage en France sur les 1 mois de

Plus en détail

Titre : Etude des lois de l intensité électrique Niveau : 4ème

Titre : Etude des lois de l intensité électrique Niveau : 4ème Titre : Etude des lois de l intensité électrique Niveau : 4ème Type d activité TP «virtuel» à faire à la maison Connaissances : - L intensité du courant est la même en tout point d un circuit en série.

Plus en détail

en Mauricie et au Centre-du-Québec, ESCC cycle 1.1 (2000-2001)

en Mauricie et au Centre-du-Québec, ESCC cycle 1.1 (2000-2001) Analyse des données de santé mentale -, ESCC cycle 1.1 (2000-) Avant-propos Ce document traite des principaux résultats régionaux de l ESCC 1.1 portant sur la santé mentale. Les indicateurs présentés ici

Plus en détail

Remerciements à Madame Françoise Jauzein, de l INRP, pour l aide précieuse qu elle a apporté.

Remerciements à Madame Françoise Jauzein, de l INRP, pour l aide précieuse qu elle a apporté. Pierre Breton, Professeur de SVT, formateur, Lycée Henri Wallon, Valenciennes Académie de Lille Utilisation du logiciel Eduanatomist EduAnatomist est un logiciel de visualisation d'images de neuroimagerie.

Plus en détail

Expertise du logiciel «GanttProject»

Expertise du logiciel «GanttProject» Expertise du logiciel «GanttProject» Afin de donner un avis personnel: Utilisation comme outil de gestion de chantier Témoigner d une expérience vécue au travers la mise en œuvre de ce logiciel (libre

Plus en détail

INTRODUCTION GÉNÉRALE

INTRODUCTION GÉNÉRALE INTRODUCTION GÉNÉRALE 1. MISE EN CONTEXTE 1.1 L apprentissage du/en français langue seconde immersion dans la province du Manitoba Le ministère de l Éducation et de la Formation professionnelle de la province

Plus en détail

Quoi de neuf dans Optymo 5.0

Quoi de neuf dans Optymo 5.0 Quoi de neuf dans Optymo 5.0 Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence aux libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo, les textes en caractères

Plus en détail

Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de

Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de règles à appliquer dans un ordre déterminé à un nombre

Plus en détail

5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION

5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION L A N G A G E 5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION PS ESSAI GRATUIT www.editions-cigale.com L A N G A

Plus en détail

PARTIE 1 La démarche de VAE pour le DPAS

PARTIE 1 La démarche de VAE pour le DPAS PARTIE 1 La démarche de VAE pour le DPAS 10954_VAE_p011p040_part1_JCL.indd 11 23/05/08 11:05:10 FICHE La VAE : 1 principes et modalités Faire reconnaître vos connaissances, aptitudes et compétences acquises

Plus en détail

Présentation du logiciel Amapy

Présentation du logiciel Amapy La gestion ZEN de vos paniers BIO! Présentation du logiciel Amapy Dynamisé par : LA NAISSANCE DU PROJET AMAPY De plus en plus de Français souhaitent aujourd hui mettre du «sens» dans leurs assiettes, acheter

Plus en détail

Evolution d un scénario dans l expérience e-colab. EMF, Dakar avril 2009 Gilles Aldon, Eductice, INRP Dominique Raymond-Baroux, IREM Paris 7

Evolution d un scénario dans l expérience e-colab. EMF, Dakar avril 2009 Gilles Aldon, Eductice, INRP Dominique Raymond-Baroux, IREM Paris 7 Evolution d un scénario dans l expérience e-colab EMF, Dakar avril 2009 Gilles Aldon, Eductice, INRP Dominique Raymond-Baroux, IREM Paris 7 Cadre général Groupe e-colab au sein de l INRP Collaboration

Plus en détail

COMMENT JOUER? Emplacements possibles : dans cet exemple, il existe cinq emplacements possibles pour positionner l homme.

COMMENT JOUER? Emplacements possibles : dans cet exemple, il existe cinq emplacements possibles pour positionner l homme. COMMENT JOUER? Le premier joueur à être seul dans un tour à avoir posé sa dernière carte est déclaré vainqueur. A chaque fois que c est à son tour de jouer, un joueur doit tenter de poser l une de ses

Plus en détail

eproject Manuel utilisateur Version 0.0

eproject Manuel utilisateur Version 0.0 eproject Manuel utilisateur Version 0.0 Mars 2011 Table des Matières 1. Présentation de l application... 3 2. Configuration requise et chargement... 3 3. Prise en main de l application... 3 a) Descriptif

Plus en détail

La formation en deux phases

La formation en deux phases 212 La formation en deux phases La formation en deux phases 212 La formation en deux phases s est mise en place. Malgré cela, cette mesure ayant pour but de réduire le taux d accidents chez les nouveaux

Plus en détail

Mini-Projet : Stage Iris1 Année 2012 / 2013 Joomla / Drupal

Mini-Projet : Stage Iris1 Année 2012 / 2013 Joomla / Drupal Mini-Projet : Stage Iris1 Année 2012 / 2013 Présentation : Le projet à pour objectif la réalisation d une plateforme Web permettant la gestion et le suivi des stages en entreprise. Cas d utilisation de

Plus en détail

Gestion des ouvrages d art avec WebOA

Gestion des ouvrages d art avec WebOA Gestion des ouvrages d art avec WebOA Notre solution de gestion des ouvrages d arts repose sur 2 outils : IMAOA destiné à l administrateur, WebOA destiné aux utilisateurs. Nous présentons ici l interface

Plus en détail

Excel 2007 «Créer ses premières Macros»

Excel 2007 «Créer ses premières Macros» 1 Excel 2007 «Créer ses premières Macros» Réalisation : Eric PANASSIER Interlocuteur Académique pour l intégration des TICE en EPS Académie de Lyon Version : 1.1 16 février 2012 1 2 Compétence du C2I niveau

Plus en détail

Mercredi 04 février 2015 CET ENONCE EST A RENDRE AVEC LA COPIE SCIENCES. Évaluation sur le thème. Représentation visuelle. Classe de première

Mercredi 04 février 2015 CET ENONCE EST A RENDRE AVEC LA COPIE SCIENCES. Évaluation sur le thème. Représentation visuelle. Classe de première Mercredi 04 février 2015 NOM : Prénom : CET ENONCE EST A RENDRE AVEC LA COPIE SCIENCES Évaluation sur le thème Représentation visuelle Classe de première Séries L et ES Durée : 1h30 L usage de la calculatrice

Plus en détail

Le Memory. a. Objectif : Créer un programme en langage Python qui permette de jouer au jeu Memory à deux joueurs.

Le Memory. a. Objectif : Créer un programme en langage Python qui permette de jouer au jeu Memory à deux joueurs. Le Memory Créer un programme en langage Python qui permette de jouer au jeu Memory à deux joueurs. Le jeu se compose de paires d images portant des illustrations identiques. L ensemble des images est mélangé,

Plus en détail

Préparation concours SESAME Toulouse

Préparation concours SESAME Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation concours SESAME Toulouse SOMMAIRE : I. Concours SESAME : définition

Plus en détail

Choisy-le-Roi, le 15 avril 2014

Choisy-le-Roi, le 15 avril 2014 Choisy-le-Roi, le 15 avril 2014 Espace d information et de conseil sur l emploi, l orientation, la formation et la création d entreprise, la Cité des métiers accueille depuis le 10 mars les Val-de- Marnais,

Plus en détail

ANNEXE N 3. Médiateur de la Société générale. Historique du dispositif de médiation. Description. Fonctionnement

ANNEXE N 3. Médiateur de la Société générale. Historique du dispositif de médiation. Description. Fonctionnement ANNEXE N 3 Médiateur de la Société générale Le rapport d activité de la médiation est uniquement interne, nous n avons donc pas pu en avoir connaissance Historique du dispositif de médiation C est le 15

Plus en détail

Concevoir et analyser des tâches mathématiques dans un environnement logiciel : Quels objectifs d apprentissage? Quels choix de conception?

Concevoir et analyser des tâches mathématiques dans un environnement logiciel : Quels objectifs d apprentissage? Quels choix de conception? Concevoir et analyser des tâches mathématiques dans un environnement logiciel : Quels objectifs d apprentissage? Quels choix de conception? Semaine 2, auteurs Maha Abboud-Blanchard (ESPE de Versailles,

Plus en détail

Suites numériques 2. n=0

Suites numériques 2. n=0 Suites numériques 1 Somme des termes d une suite Dans les applications, il est souvent nécessaire de calculer la somme de quelques premiers termes d une suite (ou même de tous les termes, mais on étudiera

Plus en détail

Manuel du Chef d entreprise débutant 2012

Manuel du Chef d entreprise débutant 2012 Manuel du Chef d entreprise débutant 2012 Informations pratiques : Responsable : Stéphane Faure Email : webmaster@simuland.net Lien section chef d entreprise débutant : http://student.simuland.net 1/9

Plus en détail

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR Le programme ordinateur consiste à utiliser l ordinateur comme outil d apprentissage lors des interventions en soutien scolaire réalisées

Plus en détail

Séminaire inter-académique LYON (12-13 décembre 2007) Expérimentation en mathématiques, épreuve pratique de mathématiques : formation des élèves

Séminaire inter-académique LYON (12-13 décembre 2007) Expérimentation en mathématiques, épreuve pratique de mathématiques : formation des élèves Séminaire inter-académique LYON (12-13 décembre 2007) Expérimentation en mathématiques, épreuve pratique de mathématiques : formation des élèves (atelier animé par l académie de Besançon) Le fil conducteur

Plus en détail

TABLEAU A DOUBLE ENTREE

TABLEAU A DOUBLE ENTREE TABLEAU A DOUBLE ENTREE Grande Section Instructions officielles Ecole maternelle (découvrir le monde) : «À l école maternelle, l enfant découvre le monde proche ; il apprend à prendre et à utiliser des

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) Février

Plus en détail

de la part des membres de la holding afin que l intégration des sociétés entrantes se déroule pour le mieux et concrétise les synergies.

de la part des membres de la holding afin que l intégration des sociétés entrantes se déroule pour le mieux et concrétise les synergies. Chapitre 2 LA HOLDING : COHÉSION ET SYNERGIE La trentaine de membres s organisent autour de pôles de compétences nommés directions fonctionnelles du Groupe : Direction financière, Direction commerciale,

Plus en détail

Cartes heuristiques et schémas conceptuels

Cartes heuristiques et schémas conceptuels Cartes heuristiques et schémas conceptuels En animation et en travail de groupe, la prise de note, l organisation des informations et leur utilisation efficace sont d une grande aide pour favoriser la

Plus en détail

Un jeu pour 2 ou 3 joueurs assoiffés d or, à partir de 8 ans.

Un jeu pour 2 ou 3 joueurs assoiffés d or, à partir de 8 ans. Un jeu pour 2 ou 3 joueurs assoiffés d or, à partir de 8 ans. De l or! De l or! Rien que de l or, à perte de vue! Un âne aux ducats, c est très pratique. Mais attention : ces animaux têtus peuvent aussi

Plus en détail

Utilisation avancée de la plateforme Moodle avec un cours déjà construit

Utilisation avancée de la plateforme Moodle avec un cours déjà construit Utilisation avancée de la plateforme Moodle avec un cours déjà construit Mardi 02 avril 2013 Florie BRANGE Urfist de Bordeaux 4, av. Denis-Diderot 33607 PESSAC CEDEX T 33 (0)5 56 84 86 93 F 33 (0)5 56

Plus en détail

La rédaction de mon programme éducatif. Ma pratique mise sur papier

La rédaction de mon programme éducatif. Ma pratique mise sur papier La rédaction de mon programme éducatif Ma pratique mise sur papier La rédaction de notre programme éducatif, une exigence du ministère L article 60 alinéas 9 du Règlement des services de garde éducatifs

Plus en détail

PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE

PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE Août 2003 80, rue Paradis 13006 Marseille 04 91 33 39 86 : 04 91 54 15 09 v.c.m@wanadoo.fr CONTEXTE DU DEBAT En premier lieu, il faut procéder à un certain nombres de rappels

Plus en détail

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL?

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Introduction Les bases de données NoSQL sont devenues un sujet très à la mode dans le milieu du développement web. Il n est pas rare de tomber sur

Plus en détail

STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES Actualisée Décembre 2006 Rédigé par RAEE STRATEGIE DE MARKETING POUR

Plus en détail

Déploiement d ESUP-ECM à l Université de Valenciennes. Retour fonctionnel d expérience

Déploiement d ESUP-ECM à l Université de Valenciennes. Retour fonctionnel d expérience Déploiement d ESUP-ECM à l Université de Valenciennes. Retour fonctionnel d expérience 1. Situation de départ Utilisation de l outil intranet pour l ensemble du personnel dans 2 cadres différents : - Intranets

Plus en détail

INTRODUCTION À L ALGORITHMIQUE

INTRODUCTION À L ALGORITHMIQUE INTRODUCTION À L ALGORITHMIQUE Table des matières 1. Introduction 1 2. Les éléments de base d un algorithme simple 2 2.1. Préparation du traitement 2 2.2. Le traitement 2 2.3. La sortie des résultats 2

Plus en détail

Enfants Agiles. La méthode Agile appliquée à l éducation

Enfants Agiles. La méthode Agile appliquée à l éducation Enfants Agiles La méthode Agile appliquée à l éducation Isableue Blog Les Petits Loups - 2012 Qu est-ce que la méthode Agile? Il s agit d un ensemble de pratiques développées et perfectionnées depuis une

Plus en détail

GPA 789 : Analyse et Conception Orientées Objet. ETS Mickaël Gardoni Bureau A 3588 tel 84 11. Mise en Œuvre UML version du 24 avril 2009

GPA 789 : Analyse et Conception Orientées Objet. ETS Mickaël Gardoni Bureau A 3588 tel 84 11. Mise en Œuvre UML version du 24 avril 2009 GPA 789 : Analyse et Conception Orientées Objet ETS Mickaël Gardoni Bureau A 3588 tel 84 11 Mise en œuvre UML 1/ 25 Introduction Mise en œuvre d UML UML n est pas une méthode 2/ 25 1 UML n est qu un langage

Plus en détail

Les effets de l alcool sur l embryon et le fœtus

Les effets de l alcool sur l embryon et le fœtus Les effets de l alcool sur l embryon et le fœtus I/ L alcool, ennemi du fœtus p2 II/ Les dommages causés par l alcool sur l embryon et le fœtus III/ L atteinte du système nerveux IV/ Les structures cérébrales

Plus en détail

Importantes innovations dans les applications QOBUZ DESKTOP et QOBUZ PLAYER

Importantes innovations dans les applications QOBUZ DESKTOP et QOBUZ PLAYER Communiqué de Presse - 9 octobre 2012 Importantes innovations dans les applications QOBUZ DESKTOP et QOBUZ PLAYER Les applications-soeurs QOBUZ DESKTOP (en dur sur votre PC, en Vraie Qualité CD, exclusivité

Plus en détail

Tecnipass, premier organisme de formation technique en ligne TECNIPASS : FOAD. ELECTRICTE, ELECTRONIQUE, ELECTROTECHNIQUE Présentation de Tecnipass

Tecnipass, premier organisme de formation technique en ligne TECNIPASS : FOAD. ELECTRICTE, ELECTRONIQUE, ELECTROTECHNIQUE Présentation de Tecnipass TECNIPASS : FOAD ELECTRICTE, ELECTRONIQUE, ELECTROTECHNIQUE Présentation de Tecnipass TECNIPASS www.tecnipass.com ; courriel : contact@tecnipass.com Sommaire 1- Notes personnelles Page 2 Page blanche 2-

Plus en détail

5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes»

5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes» 5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes» Niveau : cycle 3 Modèle proposé : séquence de 2 séances Certaines activités peuvent être proposées périodiquement (entraînement, consolidation..)

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 24 ème rapport annuel L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES Tableau de bord présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Jeudi 19 janvier 2012-1 Les faits marquants

Plus en détail

Informations complémentaires sur l ordonnancement

Informations complémentaires sur l ordonnancement Chapitre 5 Annexe D1 Informations complémentaires sur l ordonnancement Cette annexe présente les informations complémentaires utiles pour réaliser l ordonnancement d un événement. Ordonnancement Aspect

Plus en détail

Les circuits de validation

Les circuits de validation Les circuits de validation 1.1 Qu est-ce qu un workflow? 1.1.2 Définition Un workflow est la suite d actions consécutives qui constitue un circuit de validation. Cette suite d action est déclenchée par

Plus en détail

Paramétrage -------------------------------------------- Page 3

Paramétrage -------------------------------------------- Page 3 Installation -------------------------------------------- Page 2 Paramétrage -------------------------------------------- Page 3 Connection entre et --------------------------------------------

Plus en détail

Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial

Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial Lorsqu un prof dépose un document attestant son expérience, il faut d abord déterminer s il s agit d une expérience pertinente. Afin de calculer

Plus en détail

Approche de la négociation commerciale et objet du livre

Approche de la négociation commerciale et objet du livre I N T R O D U C T I O N Approche de la négociation commerciale et objet du livre Depuis l achèvement de la première édition de cet ouvrage en décembre 1997, le monde a changé sous plusieurs angles et a

Plus en détail

Dossier de presse Jeudi 15 octobre 2015

Dossier de presse Jeudi 15 octobre 2015 Dossier de presse Jeudi 15 octobre 2015 Sommaire Communiqué de synthèse p.2 Les services de l Etat s engagent dans la révolution numérique p.3-4 La préfecture du Jura labellisée Qualipref 2.0 p.5 La préfecture

Plus en détail

Rapport du jury. Examen professionnel de vérification d'aptitude aux fonctions. de chef de projet SG/DRH

Rapport du jury. Examen professionnel de vérification d'aptitude aux fonctions. de chef de projet SG/DRH SG/DRH Sous-direction du recrutement et de la mobilité Bureau des recrutements par concours Rapport du jury Examen professionnel de vérification d'aptitude aux fonctions de chef de projet Session 2012

Plus en détail

Principe des tests statistiques

Principe des tests statistiques Principe des tests statistiques Jean Vaillant Un test de signification est une procédure permettant de choisir parmi deux hypothèses celles la plus probable au vu des observations effectuées à partir d

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF 1 OUTILS D ACCOMPAGNEMENT DU NOUVEAU PROGRAMME. «MODE D EMPLOI». Education Par la Technologie.

Plus en détail

Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA.

Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA. Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA. Carole Lardoux 1 Introduction Les données saisies par les agents de téléphonie du 115 de Paris sont extraites chaque

Plus en détail

ANALYSER LA PUBLICITÉ

ANALYSER LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans ANALYSER LA PUBLICITÉ NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ L élève apprend à reconnaître une publicité et à

Plus en détail

Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères.

Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères. Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères. Certains caractères sont communs à tous les individus de notre espèce et permettent de nous distinguer des

Plus en détail

Synoptique présences & absences

Synoptique présences & absences Guide Reference Livre 18 Gestion des ressources humaines Sécurité, contrôle des accès Vidéo surveillance via Internet Gestion d activités, Affichage d informations Distribution d heure synchronisée Audit,

Plus en détail

ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2013

ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2013 ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2013 ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS 2014 PROMOTION 2013 SYNTHÈSE DES RÉSULTATS L enquête Jeunes Diplômés 2014 sur la promotion 2013 a été réalisée conjointement par des chercheurs

Plus en détail

Chapitre 5 - Le diplôme : un passeport pour l emploi?

Chapitre 5 - Le diplôme : un passeport pour l emploi? Chapitre 5 - Le diplôme : un passeport pour l emploi? Le chapitre s inscrit dans le thème du programme, «Formation et emploi». Le chapitre vise à montrer l intérêt du diplôme dans la recherche et l obtention

Plus en détail

TITRE DE LA FICHE : LEARNING APPS DESCRIPTIF GENERAL ACCROCHE VISUEL/LOGO DE LA RESSOURCE DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE

TITRE DE LA FICHE : LEARNING APPS DESCRIPTIF GENERAL ACCROCHE VISUEL/LOGO DE LA RESSOURCE DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE Observatoire des ressources numériques adaptées (ORNA) INS HEA : Institut national supérieur de formation et de recherche pour l éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés 58-60 avenue

Plus en détail

Guide ESLC destiné aux élèves pour le test sur ordinateur [FR]

Guide ESLC destiné aux élèves pour le test sur ordinateur [FR] Guide ESLC destiné aux élèves pour le test sur ordinateur [FR] Table des matières 1 INTRODUCTION 3 2 PASSATION DES TESTS 3 2.1 Ouverture de session 3 2.2 2.3 Vérification du son pour le test de compréhension

Plus en détail

Comment utiliser Votre site web» Table des matières Tableau de bord de Votre site web»...2 Ajouter un fichier média : Images»...6 Guide de démarrage

Comment utiliser Votre site web» Table des matières Tableau de bord de Votre site web»...2 Ajouter un fichier média : Images»...6 Guide de démarrage Comment utiliser Votre site web» Table des matières Tableau de bord de Votre site web»...2 Ajouter un fichier média : Images»...6 Guide de démarrage rapide. Rédiger une page ou un article,»...3 Ajouter

Plus en détail

Installer et exploiter le serveur web local IIS sur un système d exploitation Windows XP 1/3 1 ère étape

Installer et exploiter le serveur web local IIS sur un système d exploitation Windows XP 1/3 1 ère étape Modifier cet article (283) Recalculer cette page * Les Médecins Maîtres-Toile Accueil Nouvelles Technologies Installer et exploiter le serveur web local IIS sur un système d exploitation Windows XP 1/3

Plus en détail

70 expériences clés en main sont fournies avec l interface Composées d images, de schémas de montage, de rappels de cours, de questions/réponses, de références Internet, ces expériences clés en main constituent

Plus en détail

CRÉATION ET CONFIGURATION D UN BLOG

CRÉATION ET CONFIGURATION D UN BLOG CRDP de l académie de Versailles Mission TICE Médiapôles mediapoles @crdp.ac-versailles.fr 584, rue Fourny 78530 Buc Tél. 01 39 45 78 78 CRÉATION ET CONFIGURATION D UN BLOG Septembre 2009 http://mediapoles.crdp.ac-versailles.fr

Plus en détail

COMMENT JOUER? Emplacements possibles : dans cet exemple, il existe cinq emplacements possibles pour positionner la Suisse.

COMMENT JOUER? Emplacements possibles : dans cet exemple, il existe cinq emplacements possibles pour positionner la Suisse. COMMENT JOUER? Le premier joueur à être seul dans un tour à avoir posé sa dernière carte est déclaré vainqueur. A chaque fois que c est à son tour de jouer, un joueur doit tenter de poser l une de ses

Plus en détail

DONNER DE NOUVELLES DIMENSIONS A NOS TABLEURS

DONNER DE NOUVELLES DIMENSIONS A NOS TABLEURS DONNER DE NOUVELLES DIMENSIONS A NOS TABLEURS PRESENTATION RAPIDE DE L ARCHITECTURE Il est possible et même souhaitable dans bon nombre de problématiques de gestion, de «booster» nos applications Excel

Plus en détail

Convertisseur de monnaies

Convertisseur de monnaies Convertisseur de monnaies La logique algorithmique en première STG Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Notions Présentation Pré-requis Outils Mots-clés Auteur(es) Version 1.0 Description

Plus en détail

TS 34 Le poids des images

TS 34 Le poids des images FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 34 Le poids des images Type d'activité Activité Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences exigibles du programme de Terminale S Images numériques

Plus en détail

QUELLE STRUCTURE JURIDIQUE CHOISIR?

QUELLE STRUCTURE JURIDIQUE CHOISIR? Dans une démarche de création d entreprise, vous devez réfléchir au statut juridique que vous allez donner à votre entreprise. En effet, il existe plusieurs statuts juridiques et il n est pas toujours

Plus en détail

La formation continue

La formation continue La formation continue En 2011-2012, dans le premier degré : 176 300 personnes ont participé à au moins une heure de formation, soit 53,4 % du public potentiel ; 655 400 journées-stagiaires ont été réalisées,

Plus en détail

MODALITES DE SUIVI DU PROJET ANNUEL DU MASTER 2 SOLUTIONS INFORMATIQUES LIBRES

MODALITES DE SUIVI DU PROJET ANNUEL DU MASTER 2 SOLUTIONS INFORMATIQUES LIBRES MODALITES DE SUIVI DU PROJET ANNUEL DU MASTER 2 SOLUTIONS INFORMATIQUES LIBRES Département Informatique UFR Sciences 2 Boulevard Lavoisier 49045 Angers Cedex 01 Auteur : Jean-Michel Richer Email : jean-michel.richer@univ-angers.fr

Plus en détail

Le cumul emploi retraite au RSI, un an et demi après sa libéralisation. Caroline Gaudemer - RSI, Zoom n 52

Le cumul emploi retraite au RSI, un an et demi après sa libéralisation. Caroline Gaudemer - RSI, Zoom n 52 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

RÉFLEXIONS CRITIQUES SUR CERTAINES RÈGLES PROBLÉMATIQUES DE PASSATION DES MARCHÉS PUBLICS

RÉFLEXIONS CRITIQUES SUR CERTAINES RÈGLES PROBLÉMATIQUES DE PASSATION DES MARCHÉS PUBLICS Séminaire sur le Renforcement de l Intégrité dans les Marchés Publics RÉFLEXIONS CRITIQUES SUR CERTAINES RÈGLES PROBLÉMATIQUES DE PASSATION DES MARCHÉS PUBLICS Mustapha BOUBAYA UTICA Tunis, 13-14 février

Plus en détail

Expédition de fichiers volumineux via We Transfer

Expédition de fichiers volumineux via We Transfer Expédition de fichiers volumineux via We Transfer Nous avons tous observé que la transmission de fichiers à partir des pièces jointes de la messagerie électronique, se heurtait rapidement à la taille de

Plus en détail

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Jan Bujnak Université de Zilina Slovaquie La parole dite et le texte écrit sur papier étaient la base ainsi que le seul moyen de transférer les informations

Plus en détail

CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE. 2 Ordinalité et cardinalité

CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE. 2 Ordinalité et cardinalité CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE 2 Ordinalité et cardinalité Yvonne SEMANAZ Groupe Mathématiques Stage Maternelle - IA 38 janvier 2012 Compétences abordées : Cardinalité = être capable de dire

Plus en détail

FORMES ET EQUILIBRE *

FORMES ET EQUILIBRE * FORMES ET EQUILIBRE * Christine BONNAS Professeur des Ecoles, Satolas et Bonce I - LES CONDITIONS DE L EXPERIMENTATION L activité s est déroulée dans une classe de moyenne section de 14 élèves. Choix de

Plus en détail

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R»

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» Parler Apprendre Réfléchir Lire Ensemble pour Réussir Pascal BRESSOUX et Michel ZORMAN Laboratoire

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS

UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS INTERNATIONAL ASSOCIATION OF LAWYERS INTERNATIONALE ANWALTS-UNION UNION INTERNACIONAL DE ABOGADOS UNIONE INTERNAZIONALE DEGLI AVVOCATI CHARTE DE TURIN SUR L EXERCICE DE

Plus en détail

Organiser des séances de jeux en mathématiques

Organiser des séances de jeux en mathématiques Organiser des séances de jeux en mathématiques Jouer, est-ce bien sérieux? De nombreux travaux ont montré le rôle du jeu dans le développement de l enfant. L objet de ce travail n est pas de traiter du

Plus en détail

Synthèse. Les Français et le grand âge. Ce rapport a été rédigé dans le respect des procédures Qualité de TNS Sofres.

Synthèse. Les Français et le grand âge. Ce rapport a été rédigé dans le respect des procédures Qualité de TNS Sofres. Synthèse Les Français et le grand âge Cinquième vague du Baromètre Fédération Hospitalière de France Auteurs TNS SOFRES Fabienne SIMON Laurence BEDEAU Ce rapport a été rédigé dans le respect des procédures

Plus en détail

LIENS DE PARENTE CHEZ LES VERTEBRES

LIENS DE PARENTE CHEZ LES VERTEBRES 05_I_G_Num_0.doc I- Parenté entre êtres vivants et fossiles. La lignée humaine La place de l'homme dans le règne animal Fiche sujet - élève L établissement de relations de parenté entre les vertébrés actuels

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat ES Antilles Guyane 24 juin 2015

Corrigé du baccalauréat ES Antilles Guyane 24 juin 2015 Corrigé du baccalauréat ES Antilles Guyane 2 juin 2015 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats Aucune justification n était demandée dans cet exercice. 1. La fonction f définie sur R par f (x)= x 3 + 6x

Plus en détail

Enseignement art danse en option facultative

Enseignement art danse en option facultative Enseignement art danse en option facultative Le lycée Auguste Angellier propose depuis la rentrée scolaire 2005, l option facultative ART DANSE en seconde, première et terminale toutes séries. Cet enseignement

Plus en détail

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Communiqué de presse Enquête 2011 Apec / Université Paris-Dauphine sur l insertion professionnelle Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Paris, le 12 mai 2011 Pour la

Plus en détail

Introduction à la gestion de projets. Laurent Poinsot. Introduction. 26 janvier 2009

Introduction à la gestion de projets. Laurent Poinsot. Introduction. 26 janvier 2009 26 janvier 2009 Le modèle du est une méthodologie de développement logiciel qui est devenue un standard de l industrie logicielle. Ce modèle est constitué de deux phases : l une est dite descendante et

Plus en détail

L Agenda du Webmail académique

L Agenda du Webmail académique Sommaire Présentation 1-3 Gestion de l agenda 4-5 Créer un événement 6-10 Partager un agenda 11-12 S abonner à un agenda 13-14 Créer un agenda de groupe 15-16 Importer/Exporter un agenda 17-18 Gestion

Plus en détail

Lycée polyvalent Langevin-Wallon Champigny sur Marne Val de Marne

Lycée polyvalent Langevin-Wallon Champigny sur Marne Val de Marne Ministère de l éducation nationale Académie de Créteil LW JEAN-MICHEL NICOLAS CHEF DE TRAVAUX : 01 48 81 25 02 : 01 48 81 31 83 jean-michel.nicolas@ac-creteil.fr Version 2015.0 2015-08-23 Lycée polyvalent

Plus en détail

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

Pas-à-pas Excel 2000 et suivants

Pas-à-pas Excel 2000 et suivants Pas-à-pas Excel 2000 et suivants calculer automatiquement un date d échéance Objectif : calculer une date d échéance tenant compte de la durée variable d un contrat, faire apparaître automatiquement les

Plus en détail