UE11 Phonétique appliquée

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UE11 Phonétique appliquée"

Transcription

1 UE11 Phonétique appliquée Christelle DODANE Permanence : mercredi de 11h15 à 12h15, H211 Tel. : Courriel :

2 Bibliographie succinte 1. GUIMBRETIERE E., Phonétique et Enseignement de l'oral, Didier/Hatier, LHOTE E., Enseigner l Oral en Interaction: Percevoir, Ecouter, Comprendre, Vanves: Hachette FLE, RENARD R., Introduction à la Méthode Verbo-Tonale de Correction Phonétique, Paris, Didier, LANDERCY A. et RENARD R., Eléments de Phonétique, Didier, Paris, LEON P, Phonétisme et Prononciation du Français, Nathan, WIOLAND F., Prononcer les Mots du Français : des Sons et des Rythmes, Paris : Hachette FLE, CALLAMAND M., Méthodologie de l Enseignement de la Prononciation : Organisation de la Matière du Français et Correction Phonétique, Paris : CLE International

3 Documents de cours Disponibles sur le site : ftp://ipt.univ-montp3.fr LOGIN : MOT DE PASSE : ue11 ue11 CHEMIN : Phonétique/UE11/Dodane/Partage/ Client FTP à télécharger :

4 Contenu / Objectifs Intégrer les acquis des disciplines de la phonétique et de la phonologie dans l enseignement de la prononciation du français. Apprendre à repérer et expliquer les fautes de prononciation. Apprendre à élaborer des stratégies de remédiation pour corriger ces fautes, en fonction du niveau des apprenants. Créer son propre matériel pédagogique.

5 Contrôle des connaissances (1/2) TRAVAIL INDIVIDUEL 1- Enregistrement d une conversation spontanée ou d une petite lecture d un ressortissant étranger. 2- Transcription phonétique et phonologique d un passage (10 lignes maximum). 3-Relevé des écarts phonétiques et analyse d une faute consonantique, vocalique et prosodique (3 pages maximum). A remettre : dossier + enregistrement (mp3 ou wav) A REMETTRE les 29 et 30 mars 2011

6 Contrôle des connaissances (2/2) TRAVAIL DE GROUPE (4 étudiants) 1- Création d une leçon en utilisant toutes les ressources disponibles (méthodes, ressources multimédias). Cette leçon devra être présentée sous la forme de 3 dossiers (dossier du professeur, dossier de l élève et correction des exercices). 2- Cette leçon portera sur un problème spécifique de prononciation : nasales, opposition [p]/[b], [ə] (chute et maintien), liaisons, intonation, accents, rythme A REMETTRE les 10 et 11 mai 2011

7 Introduction : Les domaines de la Emetteur phonétique Récepteur Cerveau Oreille Cerveau Oreille Appareil phonatoire Onde sonore Niveau linguistique Niveau physiologique Niveau acoustique Niveau physiologique Niveau linguistique ENCODAGE PRODUCTION TRANS. RECEPTION DECODAGE

8 Phonétique Physiologie Physique Physiologie Phonation Production- Articulation Acoustique Audition Réception Fonctionnement des organes: soufflerie, larynx, pharynx, cavités buccale et nasale Description des sons en fonction des muscles et des organes de la parole Structure acoustique des sons de la parole Fonctionnement de l oreille externe, moyenne et interne Transformation des stimuli sonores et traitement perceptif

9 Cognition Linguistique Neurologie Sociologie Physiologie Phonétique Didactique Physique Orthoépie Phoniatrie Orthophonie

10 La phonétique articulatoire Etude de la production de la parole et les organes de la phonation et de l'articulation

11

12 La phonétique acoustique Etude de la conséquence des mouvements articulatoires, c'est l'étude des propriétés physiques des sons : Représentation acoustique, forme continue, sans aucune marque acoustique claire de frontières entre les mots

13 La phonétique auditive/perceptive Etude de l'appareil auditif qui envisage la composante phonique des sons sous l angle de leur réception.

14 Audition vs perception Perception= activité mentale de reconnaissance (interprétation de la réalité physique des sons ; analyse par le cerveau, reconstitution du message linguistique). Processus actif qui organise et interprète les sensations. La perception n est pas une copie du réel. Percevoir, c est prendre connaissance de l environnement pour interagir avec lui ou pour agir sur lui (finalité adaptative). = Reconstitution du message linguistique.

15 Audition vs perception Percevoir c est : 1. Interpréter les indices fournis par un pré-traitement sans référence au sens ; 2. Accéder au sens. Perception = transformation des points noirs et blancs en image significative.

16 Perception vs production Lien intime perception/production (perception basée sur connaissance inconsciente de la production de la parole). Geste articulatoire = élément primitif de la communication Influence des gestes articulatoires sur la perception :

17 Le crible phonologique Le système phonologique (Troubetzkoy) conditionne le processus audio-phonatoire de telle sorte qu on est capable de discerner les sons (et donc de les reproduire) uniquement sur la base des oppositions indispensables au système linguistique de la LM. C est la notion de crible phonologique qui joue en quelque sorte un rôle de filtre pour les sons du langage.

18 Le crible phonologique Avant 6 mois, différenciation d une très grande variété de contrastes à la fois dans la langue maternelle, mais aussi dans des langues étrangères, même rares.

19 Le crible phonologique Spécialisation sur les voyelles de la langue maternelle A partir de 6 mois, spécialisation sur les voyelles de sa langue maternelle. Suédois Anglais Effet d aimant des catégories correspondant aux voyelles de la langue maternelle.

20 Spécialisation sur les consonnes de la LM A partir de mois, spécialisation sur les consonnes de la LM Le crible phonologique Déclin des performances de discrimination de contrastes «étrangers» entre 6 et 12 mois Discrimination de contrastes en Hindi Werker et Tees (1984)

21 Le crible phonologique = Surdité / filtre phonologique (Troubetzkoy) Processus audio-phonatoire conditionné par le système phonologique de la langue maternelle. Perte sélective des contrastes non natifs au profit de ceux de la langue maternelle. Capacité à discerner les sons sur la base des oppositions indispensables au système linguistique de la LM (= filtre).

22 Déclin des compétences avec l âge Entre 6 mois et 3 ans : Cristallisation (perte de certains sons) Réduction de certaines capacités perceptives A partir de 8-10 ans, déclin progressif des performances Difficultés à assimiler les phonèmes d une langue étrangère Chez l adulte : Difficultés à percevoir les contrastes des langues étrangères

23 Déclin des compétences avec l âge

24 Déclin des compétences avec l âge Productions de phrases en L1/L2 et âge d acquisition (Kim et al., 1997, Nature) Bilingues précoces Bilingues tardifs

25 Interférences avec la LM Quelques exemples d interférences: Espagnol Arabe Chinois Anglais USA Italien «Voyelles» d Arthur Rimbaud

26 Conclusion Liens entre la perception et la production Importance du crible phonologique, en place de façon très précoce. Privilège de l âge dans la maîtrise de la prononciation. Il existe bel et bien un «âge heureux» entre 4 et 8 ans (Guberina, 1991) pour l acquisition/apprentissage des langues. Au-delà, il est nécessaire de donner une place importante au travail de la prononciation, en fonction des langues

27 Phonétique appliquée au FLE Utilisation de la phonétique pour améliorer la prononciation de locuteurs apprenant une nouvelle langue Utilisation des caractéristiques propres à chaque son d une langue donnée pour permettre la progression d un apprenant dans la prononciation d une langue seconde

Le travail phonétique en classe de FLE: à quel moment? Comment? Pourquoi?

Le travail phonétique en classe de FLE: à quel moment? Comment? Pourquoi? Le travail phonétique en classe de FLE: à quel moment? Comment? Pourquoi? Les métiers du FLE Accueil et scolarisation des primo-arrivants. Université de Mons, 12 décembre 2013 Marina Gioiella marina.gioiella@umons.ac.be

Plus en détail

Cours de Phonétique. Citation. Branches de la phonétique. Phonétique / phonologie. Cours 1 (19 sept. 2006)

Cours de Phonétique. Citation. Branches de la phonétique. Phonétique / phonologie. Cours 1 (19 sept. 2006) Citation Cours de Phonétique Cours 1 (19 sept. 2006) J ai exprimé ailleurs à plusieurs reprises mon attitude vis-à-vis de la doctrine de Troubetzkoy et des phonologues. [ ] L essence de ma critique consiste

Plus en détail

Que signifie la phrase suivante?

Que signifie la phrase suivante? SPE TS AE 1 : Reconnaissance vocale son et musique Emetteurs et récepteurs sonores La reconnaissance vocale est une technique permettant d'analyser une parole et de la retranscrire sous une forme exploitable

Plus en détail

Activités extra-scolaires

Activités extra-scolaires Activités extra-scolaires en anglais Contactez-nous 01 45 27 37 56 est tout d abord une école maternelle et primaire qui accueille les enfants à partir de 2 ans ½ et les accompagne jusqu à la fin du primaire.

Plus en détail

1. Productions orales en continu après travail individuel

1. Productions orales en continu après travail individuel Tâches de production orale 2 niveau A2/B1 (Les tâches sont réalisables aussi bien au niveau A2 qu au niveau B1 suivant la complexité des énoncés et des interactions que les élèves sont capables de produire)

Plus en détail

La méthode verbo-tonale à l heure de l implant cochléaire

La méthode verbo-tonale à l heure de l implant cochléaire PÉDAGOGIE La méthode verbo-tonale à l heure de l implant cochléaire VIVIANE LE CALVEZ Dans le cadre de notre rubrique Pédagogie, nous avons souhaité revenir sur la place et l intérêt de la méthode verbo-tonale

Plus en détail

STAGES PÉDAGOGIQUES D ÉTÉ juillet & août 2015

STAGES PÉDAGOGIQUES D ÉTÉ juillet & août 2015 Formation Continue Les stages pédagogiques s adressent à tous les professeurs de Français Langue Etrangère souhaitant approfondir leur formation, actualiser leurs connaissances et renouveler leurs méthodes

Plus en détail

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics :

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics : DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016 U1AG Unité d enseignement UAG/10 ECTS Savoir-faire/Stage U1AG Intitulé du cours : séminaires interdisciplinaires d analyse des pratiques Enseignant(s) : Cécile

Plus en détail

Laurent Puren est Maître de conférences en didactique du FLE/S à l Université de La

Laurent Puren est Maître de conférences en didactique du FLE/S à l Université de La Christian Ollivier est Maître de conférences en didactique du FLE/S à l Université de La Réunion et membre du laboratoire Langues, textes et Communication dans les espaces créolophones et francophones

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Direction des études Août 2009 Préambule Fondé en 1917, le Collège Bart est un établissement d enseignement collégial privé autorisé

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie )

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) Références : - Loi n 2005-380 du 23 avril 2005 d orientation sur l éducation.

Plus en détail

Acquisition et développement du langage

Acquisition et développement du langage Acquisition et développement du langage I- Introduction In utero le bébé grandit dans un bain sonore. Dès 5 mois de grossesse les bruits extérieurs lui parviennent. Le fœtus peut mémoriser des sons. La

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS PROFESSIONNEL AUX DEBUTANTS

L ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS PROFESSIONNEL AUX DEBUTANTS PROJET DE RECHERCHE L ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS PROFESSIONNEL AUX DEBUTANTS Introction Dans les établissements sous l égide de l Université de Kerala, la langue française est enseignée comme la langue seconde

Plus en détail

une pédagogie active et innovante un outil de mémorisation visuelle et auditive un accès au sens par différents sens

une pédagogie active et innovante un outil de mémorisation visuelle et auditive un accès au sens par différents sens 1 août 2012 Présenté en France pour la première fois! Odile Golliet a le plaisir de vous présenter son nouveau logiciel téléchargeable en ligne sur son site www.dys-coaching.com pour apprendre les sons

Plus en détail

Dossier de presse. AtoutCned, dispositif de soutien scolaire en ligne. Boutique en ligne, site marchand des produits et services du Cned

Dossier de presse. AtoutCned, dispositif de soutien scolaire en ligne. Boutique en ligne, site marchand des produits et services du Cned Dossier de presse AtoutCned, dispositif de soutien scolaire en ligne Boutique en ligne, site marchand des produits et services du Cned Mardi 20 octobre 2009 Librairie de l éducation 13 rue du Four - 75

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse. En Anglais -------------

TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse. En Anglais ------------- UNIVERSITE DE SOUSSE TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse I. Contexte de la mission En Anglais ( prêt de la Banque Mondiale

Plus en détail

Le code LPC : un sésame pour faciliter l'intégration scolaire en langue française des jeunes déficients auditifs

Le code LPC : un sésame pour faciliter l'intégration scolaire en langue française des jeunes déficients auditifs Le code LPC : un sésame pour faciliter l'intégration scolaire en langue française des jeunes déficients auditifs Valia GUILLARD http://coquelicot.asso.free.fr Page 1 Plan de la présentation! L association

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau A1. Qui est-ce?

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau A1. Qui est-ce? ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau A1 Qui est-ce? Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - la transcription du document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

L emploi du temps à l école maternelle

L emploi du temps à l école maternelle Groupe école maternelle L emploi du temps à l école maternelle Groupe g Groupe école maternelle / commission gestion du temps / I.BURIGNAT, E.TRESALLET, V.DARGES, H.LELOUP, A.SEVESTRE 1 Groupe école maternelle

Plus en détail

Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité

Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité Collège Français d'orl Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Surdités...4

Plus en détail

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- :

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- : L évaluation des Mathématiques en Lycée Professionnel Quelle est la place de l évaluation dans une séquence de mathématiques en Lycée professionnel? Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques-

Plus en détail

Elisabeth DELAIS ROUSSARIE UMR 7110 / LLF Laboratoire de Linguistique formelle Université de Paris Diderot

Elisabeth DELAIS ROUSSARIE UMR 7110 / LLF Laboratoire de Linguistique formelle Université de Paris Diderot Elisabeth DELAIS ROUSSARIE UMR 7110 / LLF Laboratoire de Linguistique formelle Université de Paris Diderot JOURNEES IPFC Paris, 5 et 6 décembre 2011 Pour travailler sur l acquisition de la dimension orale

Plus en détail

Directives nationales sur le classement et la progression en formation linguistique

Directives nationales sur le classement et la progression en formation linguistique Directives nationales sur le classement et la progression en formation linguistique Août 2013 Août 2013 Directives nationales sur le classement et la progression en formation linguistique 1 OBJECTIF DE

Plus en détail

Traitement de la Parole

Traitement de la Parole Traitement de la Parole Cours 2: Signal de parole Production Perception Analyse 19/03/2007 Plan 1. Processus de production et de perception de la parole chez les humains 2. Production de la parole Définition

Plus en détail

Le développement du langage oral chez l enfant

Le développement du langage oral chez l enfant Le développement du langage oral chez l enfant Par Alessandra Biner, Anne Dauvin, Isabelle Pulfer, Logopédistes Cette conférence a été donnée dans le cadre de soirées de parents du secteur de la petite

Plus en détail

LANGUES POUR LA COMMUNICATION: FRANÇAIS. Mª Isabel González Rey

LANGUES POUR LA COMMUNICATION: FRANÇAIS. Mª Isabel González Rey LANGUES POUR LA COMMUNICATION: FRANÇAIS Mª Isabel González Rey LANGUES POUR LA COMMUNICATION: FRANÇAIS Code: P5022108 Master de Services Culturels Mª ISABEL. GONZÁLEZ REY misabel.gonzalez.rey@usc.es 1.

Plus en détail

OURA LEC/CP ROC Stage PMQC - Mardi 12 novembre 2013

OURA LEC/CP ROC Stage PMQC - Mardi 12 novembre 2013 OURA LEC/CP ROC Stage PMQC - Mardi 12 novembre 2013 La compréhension de texte repose sur 5 ensembles de compétence Compétences de décodage : fluence Compétences linguistiques : lexique, syntaxe Compétences

Plus en détail

Disciplines "non" linguistiques? La question de la langue dans l'enseignement des disciplines

Disciplines non linguistiques? La question de la langue dans l'enseignement des disciplines Disciplines "non" linguistiques? La question de la langue dans l'enseignement des disciplines Catherine Carras Université Stendhal Grenoble 3 Enseigner le français dans les sections bilingues : spécificités

Plus en détail

ANGLAIS, LANGUE SECONDE

ANGLAIS, LANGUE SECONDE ANGLAIS, LANGUE SECONDE PRÉSECONDAIRE ANG-P005-2 ANG-P006-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MARS 1999 Quebec ANGLAIS, LANGUE SECONDE PRÉSECONDAIRE ANG-P005-2 ANG-P006-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MARS

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide Ce document vous présente de façon succincte les éléments à connaître pour votre formation en langue avec digital publishing. Vous y trouverez une présentation du cours en ligne

Plus en détail

Isabelle TARRIDE - Académie d Aix-Marseille Physique-Chimie

Isabelle TARRIDE - Académie d Aix-Marseille Physique-Chimie Scénario : usages pédagogiques du dictaphone intégré aux smartphones ou aux baladeurs MP3 Isabelle TARRIDE - Académie d Aix-Marseille Physique-Chimie Introduction : Dans ce scénario, c est la fonctionnalité

Plus en détail

Pour faire de la phonétique, I Il était une fois... l enseignement de la phonétique. Il était une fois... l enseignement de la phonétique

Pour faire de la phonétique, I Il était une fois... l enseignement de la phonétique. Il était une fois... l enseignement de la phonétique Pour faire de la phonétique, I Il était une fois... l enseignement de la phonétique La «bonne prononciation» est sans doute un souci amplement partagé par les enseignants et les apprenants d une langue

Plus en détail

Licence Administration publique

Licence Administration publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Administration publique Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

PAL PROGRAMME D ASSISTANTS DE LANGUE SUISSE LAP LANGUAGE ASSISTANT PROGRAMME SWITZERLAND SAP SPRACHASSISTENZ-PROGRAMM SCHWEIZ

PAL PROGRAMME D ASSISTANTS DE LANGUE SUISSE LAP LANGUAGE ASSISTANT PROGRAMME SWITZERLAND SAP SPRACHASSISTENZ-PROGRAMM SCHWEIZ PAL PROGRAMME D ASSISTANTS DE LANGUE SUISSE LAP LANGUAGE ASSISTANT PROGRAMME SWITZERLAND SAP SPRACHASSISTENZ-PROGRAMM SCHWEIZ Assistantes et assistants de langue en Suisse Définition et objectifs Dans

Plus en détail

AGENCE NATIONALE D APPUI A LA PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS DE SANTE ET MEDICO-SOCIAUX APPEL A PROJETS

AGENCE NATIONALE D APPUI A LA PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS DE SANTE ET MEDICO-SOCIAUX APPEL A PROJETS AGENCE NATIONALE D APPUI A LA PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS DE SANTE ET MEDICO-SOCIAUX APPEL A PROJETS «Validation méthodologique de l élaboration de scores composites de performance hospitalière» 1.

Plus en détail

Modalités d admission Sélection sur dossier, book et entretien.

Modalités d admission Sélection sur dossier, book et entretien. Diplôme d Etudes Spécialisées en Architecture d Intérieur Le DESAI Objectifs Apprentissage et maîtrise de la méthodologie d élaboration d un projet d architecture d intérieur Recherches, analyses, programmation,

Plus en détail

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé rue de Kerichen - BP 62506-29225 Brest Cedex 02 - Tél 02 98 80 88 00 - Fax 02 98 80 88 07 www.lycee-vauban-brest.ac-rennes.fr Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

Université du Maine - Domaine Arts, Lettres, Langues Master LEA 1. Master mention «Langues Etrangères, Affaires et Commerce»

Université du Maine - Domaine Arts, Lettres, Langues Master LEA 1. Master mention «Langues Etrangères, Affaires et Commerce» Master mention «Langues Etrangères, Affaires et Commerce» Spécialité «Négociateur Trilingue en Commerce International des Services» Description de la formation Par les cours qu'il propose, le M se veut

Plus en détail

ORA 1531 Phonétique clinique. Phonétique et troubles de la communication

ORA 1531 Phonétique clinique. Phonétique et troubles de la communication ORA 1531 Phonétique clinique Phonétique et troubles de la communication Plan du cours Représentation des troubles Transcription phonétique Analyses acoustiques Méthodes d intervention basées sur la phonétique

Plus en détail

Plan d études Français Langue Étrangère (FLE) Bachelor Domaine II (BA-LET 60 ECTS)

Plan d études Français Langue Étrangère (FLE) Bachelor Domaine II (BA-LET 60 ECTS) Domaine d études Plurilinguisme et didactique des langues étrangères www.unifr.ch/pluriling Bachelor of Arts en langues et littératures Plan d études Français Langue Étrangère (FLE) Bachelor Domaine II

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 22 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 31 Site Internet : www.ciep.fr MARCHE DE SERVICES DE FORMATION

Plus en détail

Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ

Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ Le français pour les professionnels de la santé Le programme Ce programme est conçu pour améliorer la communication entre un patient et un professionnel

Plus en détail

PROGRAMME D ETUDE DICTION FRANÇAISE

PROGRAMME D ETUDE DICTION FRANÇAISE PROGRAMME D ETUDE DICTION FRANÇAISE Texte coordonné Avril 2010 Commissariat à l enseignement musical Téléphone : 247-86629/86618/86638/86611 2, rue Sosthène Weis Téléfax: 26 12 32 15 L-2722 Luxembourg

Plus en détail

TP : La voix, de sa création à sa reconnaissance

TP : La voix, de sa création à sa reconnaissance TP : La voix, de sa création à sa reconnaissance Mots-clés : Voix, Acoustique physiologique, Reconnaissance vocale I. Comment la voix se crée-t-elle? I.1. Etude documentaire Doc 1 Le corps humain, un instrument

Plus en détail

Licence 2. Acquisition du langage Cours 3

Licence 2. Acquisition du langage Cours 3 Licence 2 Acquisition du langage Cours 3 Cours du 8 mars 2012 Cours du 23 février video Fin séquence 1 Séquence 2 : hypothèses fondatrices sur l émergence du langage Séquence 3 : neurolinguistique fonctionnelle

Plus en détail

Modules de langues, langages et techniques de communication

Modules de langues, langages et techniques de communication Cadre Européen Commun de Référence en Langues (CECRL) Echelle globale MODULES NIVEAU DESCRIPTIF anglais français expérimenté expérimenté C2 Peut comprendre sans effort pratiquement tout ce qu il/elle lit

Plus en détail

Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux

Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux Collège Jean-de-Brébeuf Niveau collégial Règlements et politiques Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux Dans la présente politique, l utilisation du masculin est épicène. Table

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

Enseigner aux enfants et aux adolescents

Enseigner aux enfants et aux adolescents UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Enseigner aux enfants et aux adolescents Maitriser les approches et développer des contenus adaptés aux jeunes publics

Plus en détail

Le système didactique

Le système didactique Le système didactique Introduction à la didactique Karine Robinault Master Didactiques et Interactions Octobre 2006 «didactique» En tant qu adjectif, désigne ce qui a rapport à l enseignement, ou qui vise

Plus en détail

Jean-François Bonastre. jean-francois.bonastre@lia.univ-avignon.fr www.lia.univ-avignon.fr 08 Février 2006

Jean-François Bonastre. jean-francois.bonastre@lia.univ-avignon.fr www.lia.univ-avignon.fr 08 Février 2006 L authentification biométrique vocale Jean-François Bonastre jean-francois.bonastre@lia.univ-avignon.fr www.lia.univ-avignon.fr 08 Février 2006 L identification vocale dans le milieu judiciaire Une motivation

Plus en détail

Participer à l activité en ligne d un groupe. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité

Participer à l activité en ligne d un groupe. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Participer à l activité en ligne d un groupe Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Coopération et collaboration Travail coopératif : la tâche est divisée

Plus en détail

L apprentissage des langues à l école. Mme TARDIEU. I. L apprentissage des langues à l école

L apprentissage des langues à l école. Mme TARDIEU. I. L apprentissage des langues à l école L apprentissage des langues à l école Mme TARDIEU I. L apprentissage des langues à l école «Quelques vérités indiscutables» voir étude longitudinale d e la DEPP en fin de 3 ème. Ø 2004 Amélioration significative

Plus en détail

LA LECTURE A VOIX HAUTE COMME ACTIVITE METALANGAGIERE

LA LECTURE A VOIX HAUTE COMME ACTIVITE METALANGAGIERE LA LECTURE A VOIX HAUTE COMME ACTIVITE METALANGAGIERE INTRODUCTION ET OBJECTIFS GENERAUX La lecture à voix haute n est pas la simple oralisation ou le déchiffrage d un texte, mais plutôt une «lecture de

Plus en détail

Information Formation de Formateurs FEI / DAIC

Information Formation de Formateurs FEI / DAIC Information Formation de Formateurs FEI / DAIC En complément de sa programmation annuelle, le Centre Ressources Illettrisme tient à informer l ensemble des acteurs régionaux de la mise en place d un dispositif

Plus en détail

Maîtrise des savoirs disciplinaires et didactiques, pratique et expertise des apprentissages Séquences d apprentissage et évaluation

Maîtrise des savoirs disciplinaires et didactiques, pratique et expertise des apprentissages Séquences d apprentissage et évaluation Master MEEF 2 e degré Langues Anglais (M2) 2014-2015 ECTS/ COEF UE Intitulé de l'ue 1 UE 3-1 Initiation recherche (20h par langue) 10 UE 3-2 Maîtrise des savoirs disciplinaires et didactiques, pratique

Plus en détail

Where do you come from? CM

Where do you come from? CM Where do you come from? CM Page 1 : Présentation de la structure langagière de la séquence (Where do you come from?). Le personnage positionné en France donne la réponse à la question posée. ACTIVITES

Plus en détail

Les composants de base

Les composants de base Les Editions Maison des Langues vous proposent un fonds de publications complet et de qualité, en particulier la collection Version Originale, destinée à l apprentissage du français pour grands adolescents

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR

CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR 1 CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR 2 Guide à l attention des membres des commissions et des candidats Madame, Monsieur, Vous trouverez dans

Plus en détail

Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation

Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation Les éléments du Cadre FL2 (M-8) sont formulés en termes de résultats d apprentissage généraux, de résultats d apprentissage

Plus en détail

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT PAR BRUXELLES FORMATION D UN PLAN / PROGRAMME DE CIP Quels sont les documents nécessaires à l introduction d un dossier d agrément de plan / programme de CIP auprès

Plus en détail

CrossKnowledge Self-Assessments

CrossKnowledge Self-Assessments CrossKnowledge Self-Assessments Évaluer et personnaliser vos formations Fiche produit Personnaliser les parcours de formation et mesurer les acquis grâce aux CrossKnowledge Self-Assessments TM. sont une

Plus en détail

EXPERTISE COMPTABLE CTB-66152

EXPERTISE COMPTABLE CTB-66152 UNIVERSITÉ LAVAL FACULTÉ DES SCIENCES DE L ADMINISTRATION PLAN DE COURS Été 2003 EXPERTISE COMPTABLE CTB-66152 Professeure : Sophie Fortin 6244, Pavillon Palasis-Prince 656-2887 sophie.fortin@ctb.ulaval.ca

Plus en détail

La syllabe (1/5) Unité intuitive (différent du phonème) Constituant essentiel pour la phonologie au même titre que phonème et trait

La syllabe (1/5) Unité intuitive (différent du phonème) Constituant essentiel pour la phonologie au même titre que phonème et trait La syllabe (1/5) Unité intuitive (différent du phonème) Variation des structures syllabiques d une langue à une autre et dans une même langue (cf strict vs à : une seule syllabe mais des structures bien

Plus en détail

LE CORPUS ORAL MARMARA

LE CORPUS ORAL MARMARA LE CORPUS ORAL MARMARA POUR LE PROJET IPFC : LE CAS DES APPRENANTS TURCS Selim YILMAZ & Yuji Kawaguchi Université de Marmara (Istanbul) (Istanbul) et Université des langues étrangères de Tokyo PREMIER

Plus en détail

OBSTACLES ET REUSSITES

OBSTACLES ET REUSSITES OBSTACLES ET REUSSITES Description de l obstacle Pistes de résolution COMPETENCE : COMPRENDRE A L ORAL Comprendre des consignes orales Tout au long de la journée, utiliser des mots de vocabulaire simples

Plus en détail

Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr

Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr Poitiers, le mercredi 23 septembre 2009 Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr Lancée le 19 juin dernier par le ministre de l Éducation nationale, l Académie

Plus en détail

Atelier POUR UNE DÉMARCHE INDUCTIVE DANS L ENSEIGNEMENT DE LA GRAMMAIRE EN FLE

Atelier POUR UNE DÉMARCHE INDUCTIVE DANS L ENSEIGNEMENT DE LA GRAMMAIRE EN FLE Atelier POUR UNE DÉMARCHE INDUCTIVE DANS L ENSEIGNEMENT DE LA GRAMMAIRE EN FLE Carlos SOUZA DA SILVA Professeur à l Alliance Française de São Paulo Résumé : Si le Cadre européen commun de référence pour

Plus en détail

Accompagner un élève déficient auditif. Avril 2009 ASH 04

Accompagner un élève déficient auditif. Avril 2009 ASH 04 Accompagner un élève déficient auditif Avril 2009 ASH 04 1 Les différents types de déficiences d auditives La déficience auditive se caractérise par l absence, la diminution ou la déformation de la perception

Plus en détail

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Exercice et méthode de recherche sur Internet Dans le cadre du thème Histoire des arts retenu pour la classe de 4 ( Mouvement et vitesse

Plus en détail

Managers, comment construire et exercer efficacement votre leadership?

Managers, comment construire et exercer efficacement votre leadership? SEMINAIRE DE FORMATION Pour Qui? Ce séminaire est destiné aux PCA PDG, DG, DGA,... et Directeurs Opérationnels. Managers, comment construire et exercer efficacement votre leadership? 1 DANS SON ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Séminaire fédéral du réseau bilingue de Russie ---- Institut français de Moscou 19-21 novembre 2014

Séminaire fédéral du réseau bilingue de Russie ---- Institut français de Moscou 19-21 novembre 2014 Séminaire fédéral du réseau bilingue de Russie ---- Institut français de Moscou 19-21 novembre 2014 Hélène Buisson Attachée de coopération pour le français Institut français de Russie 22 ème séminaire

Plus en détail

Enseigner l éveil à la diversité linguistique à l Ecole Maternelle Enjeux, Actions, Supports possibles, Bibliographie

Enseigner l éveil à la diversité linguistique à l Ecole Maternelle Enjeux, Actions, Supports possibles, Bibliographie Enseigner l éveil à la diversité linguistique à l Ecole Maternelle Enjeux, Actions, Supports possibles, Bibliographie D LE DREAU CPD Langues Vivantes AVRIL 2015 Les objectifs définis par les programmes

Plus en détail

Adaptation et Finalisation du produit

Adaptation et Finalisation du produit Groupe de Travail 6 Adaptation et Finalisation du produit VERSION FINALE DES TESTS INTERACTIFS Téléchargés sur le projet de site Web pour la préparation et la formation à la validation des salariés peu

Plus en détail

Niveau d admission : Année 1 pour les titulaires d un Bac +2

Niveau d admission : Année 1 pour les titulaires d un Bac +2 Niveau d admission : Année 1 pour les titulaires d un Bac +2 Le Concours PASSERELLE donne accès à 12 grandes écoles : EDC Paris Business School EM Normandie EM Strasbourg ESC Dijon Grenoble Ecole de Management

Plus en détail

SIAM SCHOOL - RCS Paris B 510 287 824-3 BOULEVARD MORLAND 75004 PARIS

SIAM SCHOOL - RCS Paris B 510 287 824-3 BOULEVARD MORLAND 75004 PARIS SIAM SCHOOL - RCS Paris B 510 287 824-3 BOULEVARD MORLAND 75004 PARIS CONVENTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE NUMÉRO DE DÉCLARATION D'ACTIVITÉ N 11 75 49228 75 ATTRIBUÉ PAR LA PRÉFECTURE DE LA

Plus en détail

La lecture bilingue (document complémentaire)

La lecture bilingue (document complémentaire) La lecture bilingue (document complémentaire) Annick COMBLAIN, Université de Liège FAPSE Département des Sciences Cognitives Unité de Logopédie mai 2004 A. Comblain 1 La lecture bilingue. Beaucoup d enfants

Plus en détail

REPERES POUR UNE PROGRESSIVITE DES APPRENTISSAGES EN PHONOLOGIE

REPERES POUR UNE PROGRESSIVITE DES APPRENTISSAGES EN PHONOLOGIE REPERES POUR UNE PROGRESSIVITE DES APPRENTISSAGES EN PHONOLOGIE Trois types de critères sont à prendre en compte : 1) Critères relatifs à la nature des unités linguistiques : Taille des unités : mot, syllabe,

Plus en détail

L OFFRE. Cape on_line. e-learning with Cape on_line partnering your organisation. Un service pour les entreprises

L OFFRE. Cape on_line. e-learning with Cape on_line partnering your organisation. Un service pour les entreprises L OFFRE Cape on_line Un service pour les entreprises Remise à niveau de l anglais de vos salariés avec un outil interactif sur le web. Comment Cape on_line peut vous aider à aider vos salariés à améliorer

Plus en détail

Aborder le principe alphabétique

Aborder le principe alphabétique Test 2 Français Aborder le principe alphabétique Programmes de l école primaire Socle commun Domaines Compétences évaluées Compétence attendue à la fin du CE1 Découvrir l écrit Se préparer à apprendre

Plus en détail

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R»

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» Parler Apprendre Réfléchir Lire Ensemble pour Réussir Pascal BRESSOUX et Michel ZORMAN Laboratoire

Plus en détail

Politique relative à l emploi de la langue française et à sa qualité

Politique relative à l emploi de la langue française et à sa qualité Politique relative à l emploi de la langue française et à sa qualité Préambule Le Collège André-Grasset est un établissement d enseignement supérieur privé de langue française. Sa mission est d offrir

Plus en détail

604-101-MQ Langue anglaise et communication. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités. Note préliminaire Objet de la discipline

604-101-MQ Langue anglaise et communication. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités. Note préliminaire Objet de la discipline Langue anglaise et communication Compétence 4SA1 Communiquer en anglais avec une certaine aisance. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités Objectif Énoncé de la compétence Standard

Plus en détail

APPRENDRE DES LANGUES ETRANGERES : QUELLES LANGUES ET POUR QUOI FAIRE?

APPRENDRE DES LANGUES ETRANGERES : QUELLES LANGUES ET POUR QUOI FAIRE? APPRENDRE DES LANGUES ETRANGERES : QUELLES LANGUES ET POUR QUOI FAIRE? Conférence du vendredi 29 mars 2002 à Paris. Les intervenants sont : Georges LUDI, Directeur de l Institut des Langues et Littératures

Plus en détail

Editions cinq sur cinq 40, rue des Blancs-manteaux 75004 PARIS. mail : contact@editions5sur5.com

Editions cinq sur cinq 40, rue des Blancs-manteaux 75004 PARIS. mail : contact@editions5sur5.com FORMATION Pack anglais communication professionnelle éditions 5 sur 5 2011 Contact : Benoît Tschieret Tél : 06 75 49 97 00 La compétence en anglais est devenue un enjeu stratégique dans le développement

Plus en détail

Formations et diplômes. Licence Psychologie

Formations et diplômes. Licence Psychologie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Psychologie Centre universitaire Jean-François Champollion CUFR, Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

«Portfolio de compétences»

«Portfolio de compétences» A C P F ( A s s o c i a t i o n C o r é e n n e d e s P r o f e s s e u r s d e F r a n ç a i s ) P r o j e t p é d a g o g i q u e - A n n é e 2 0 1 3 «Portfolio de compétences» Responsabilités : Responsables

Plus en détail

Journée d information sur la rénovation du SST Année 2014/2015

Journée d information sur la rénovation du SST Année 2014/2015 Journée d information sur la rénovation du SST Année 2014/2015 DEROULE DE LA JOURNEE - Accueil et présentation - Appropriation des documents du formateur SST : présentation et explicitation des nouveautés

Plus en détail

L ANGLAIS PLUS PROCHE DE VOUS! APPRENEZ L ANGLAIS DANS UN CLIMAT POSITIF ET CONSTRUCTIF

L ANGLAIS PLUS PROCHE DE VOUS! APPRENEZ L ANGLAIS DANS UN CLIMAT POSITIF ET CONSTRUCTIF Formation en Langues L ANGLAIS PLUS PROCHE DE VOUS! APPRENEZ L ANGLAIS DANS UN CLIMAT POSITIF ET CONSTRUCTIF Une équipe dynamique et professionnelle qui saura offrir à votre société un service rapide et

Plus en détail

Expérimentation de l usage du smartphone dans l enseignement technologique S.T.M.G.

Expérimentation de l usage du smartphone dans l enseignement technologique S.T.M.G. Expérimentation de l usage du smartphone dans l enseignement technologique S.T.M.G. Enseignant : Christine BOLIN, professeur d économie et de gestion lycée Koeberlé Selestat (67) Descriptif : Classes concernées

Plus en détail

Enseignement secondaire 1er et 2e cycle

Enseignement secondaire 1er et 2e cycle 1 Enseignement secondaire 1er et 2e cycle 21 avril 2011 2 Table des matières Introduction 3 Créer des œuvres musicales Interpréter des œuvres musicales 4 Apprécier des œuvres musicales 4 Annexe I 5 Annexe

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE Résumé PREFACE 2 INTRODUCTION 2 1. BUT ET CHAMP D APPLICATION 2 2. REFERENCES DOCUMENTAIRES ET NORMES 3 3. TERMES ET DEFINITIONS 3 4. POLITIQUE POUR UNE CONSOMMATION RAISONNEE (PCC) 3 5. RESPONSABILITE

Plus en détail

Intensité sonore et niveau d intensité sonore

Intensité sonore et niveau d intensité sonore ntensité sonore et niveau d intensité sonore Dans le programme figure la compétence suivante : Connaître et exploiter la relation liant le niveau d intensité sonore à l intensité sonore. Cette fiche se

Plus en détail

Niveau d admission : Année 1 pour les titulaires d un Bac +2

Niveau d admission : Année 1 pour les titulaires d un Bac +2 Niveau d admission : Année 1 pour les titulaires d un Bac +2 Le Concours PASSERELLE donne accès à 12 grandes écoles : EDC Paris Business School EM Normandie EM Strasbourg ESC Dijon Grenoble Ecole de Management

Plus en détail

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : CHAUMONT Anne Laure Prénom : Fonction : Visa : Visa : Date

Plus en détail

MISE À JOUR DE L APPLICATION MOBILE OCTOBRE 2014

MISE À JOUR DE L APPLICATION MOBILE OCTOBRE 2014 MISE À JOUR DE L APPLICATION MOBILE OCTOBRE 2014 QUOI DE NEUF? Nouvelle marque Galaxie devient Stingray Musique. Nouveau nom, même expérience musicale. Connexion sociale Connexion rapide avec votre compte

Plus en détail