LES MISSIONS D UN RÉFÉRENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES MISSIONS D UN RÉFÉRENT"

Transcription

1 LES MISSIONS D UN RÉFÉRENT D ÉTABLISSEMENT POUR LES USAGES PÉDAGOGIQUES DU NUMÉRIQUE

2 LETTRE DE MISSION ACADÉMIQUE Vous avez accepté d être le référent pour les usages pédagogiques du numérique de votre établissement. Vos missions, conformément aux directives ministérielles, seront les suivantes : 1. Développer et faciliter l utilisation pédagogique des TICE par les enseignants dans leur activité d enseignement : a. veiller à la bonne diffusion auprès des enseignants de l information sur les TICE, b. aider à la prise en compte de leurs besoins de formation, c. accompagner les enseignants dans les usages des TICE au service des apprentissages, d. favoriser l émergence et aider à l élaboration de projets pédagogiques intégrant les TICE. 2. Assurer dans la durée un rôle de coordination et de conseil pour l établissement : a. aider au pilotage des TICE dans l établissement, b. aider et conseiller le chef d établissement pour l organisation et la coordination des projets numériques, c. assurer pour le numérique l interface avec l environnement (académie, collectivités, réseaux des référents et coordinateurs TICE). Vous rendrez compte une fois par an de vos travaux via un rapport d activités qui sera remis à votre chef d établissement.

3 1. DÉVELOPPER ET FACILITER L UTILISATION PÉDAGOGIQUE DES TICE PAR LES ENSEIGNANTS DANS LEUR ACTIVITÉ D ENSEIGNEMENT : a. veiller à la bonne diffusion auprès des enseignants de l information sur les TICE. Par affichage Par liste de diffusion Par le site d établissement Par l espace numérique de travail

4 1. DÉVELOPPER ET FACILITER L UTILISATION PÉDAGOGIQUE DES TICE PAR LES ENSEIGNANTS DANS LEUR ACTIVITÉ D ENSEIGNEMENT : b. aider à la prise en compte de leurs besoins de formation. Recenser les besoins Les regrouper par niveaux Solliciter des formations de proximité adaptées Mettre en perspective les besoins exprimés avec le projet TICE de l'établissement et le projet TICE académique

5 1. DÉVELOPPER ET FACILITER L UTILISATION PÉDAGOGIQUE DES TICE PAR LES ENSEIGNANTS DANS LEUR ACTIVITÉ D ENSEIGNEMENT : c. accompagner les enseignants dans les usages des TICE au service des apprentissages. Proposer des usages Susciter l envie Répondre aux interrogations Lever les freins Former en proximité Rappeler le cadre actuel

6 1. DÉVELOPPER ET FACILITER L UTILISATION PÉDAGOGIQUE DES TICE PAR LES ENSEIGNANTS DANS LEUR ACTIVITÉ D ENSEIGNEMENT : d. favoriser l émergence et aider à l élaboration de projets pédagogiques intégrant les TICE. Diffuser les idées innovantes Aider à l élaboration de projets Participer aux choix de ressources Assurer la transversalité

7 2. ASSURER DANS LA DURÉE UN RÔLE DE COORDINATION ET DE CONSEIL POUR L ÉTABLISSEMENT : a. aider au pilotage des TICE dans l établissement. Recenser les besoins au niveau des TICE Les hiérarchiser Suivre l évolution des usages Pratiquer une veille technico pédagogique

8 2. ASSURER DANS LA DURÉE UN RÔLE DE COORDINATION ET DE CONSEIL POUR L ÉTABLISSEMENT : b. aider et conseiller le chef d établissement pour l organisation et la coordination des projets numériques. Contribuer au volet TICE du projet d établissement Proposer des actions de formation de proximité Inciter l émergence de projets numériques

9 2. ASSURER DANS LA DURÉE UN RÔLE DE COORDINATION ET DE CONSEIL POUR L ÉTABLISSEMENT : c. assurer pour le numérique l interface avec l environnement (académie, collectivités, réseaux des référents et coordinateurs TICE). Assurer une veille des réseaux académiques Participer aux enquêtes concernant les TICE Représenter son établissement

10 RAPPORT D ACTIVITÉ Un état des lieux du numérique dans l établissement. Un bilan annuel reprenant les actions réalisées suivant les items précédents. Une orientation pour l année à venir.

CRDP de l académie de Rennes L e N u m é r i q u e a u s e r v i c e d e s e n s e i g n a n t s. Plan DUNE

CRDP de l académie de Rennes L e N u m é r i q u e a u s e r v i c e d e s e n s e i g n a n t s. Plan DUNE Plan DUNE Développement des Usages du Numérique à l Ecole Plan DUNE Développement des Usages du Numérique à l Ecole 1 ère phase : 2010 2011 : 13 académies concernées 2 ème phase : 2011 2013 : 17 académies

Plus en détail

Pointe Saint-Mathieu Etat des lieux de la FTLV : Présentation des résultats d une enquête N. THÉZÉ Conception : Jean-Marc BROTO, Nour-Eddine OUSSOUS, Corinne TARITS, Nadine THÉZÉ, CDUS 9 avril2015 Aix-Marseille

Plus en détail

LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES

LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES PASI NANCY-METZ LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES Académie de Nancy-Metz PASI- CARDIE http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/ ACTION CANDIDATE AU PRIX ACADEMIQUE DE L INNOVATION 2014 FICHE

Plus en détail

Université Jean Monnet. Référentiel des tâches des Enseignants-Chercheurs. Adopté en CA restreint le 21 juin 2010

Université Jean Monnet. Référentiel des tâches des Enseignants-Chercheurs. Adopté en CA restreint le 21 juin 2010 Université Jean Monnet Référentiel des tâches des Enseignants-Chercheurs Adopté en CA restreint le 21 juin 2010 Proposition de référentiel des tâches des enseignants-chercheurs Page 1 Chaque enseignant-chercheur

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

Evaluateur du projet : Pour l INRP Arielle Compeyron et Laurent Lima Laboratoire des Sciences de l Education Grenoble 2

Evaluateur du projet : Pour l INRP Arielle Compeyron et Laurent Lima Laboratoire des Sciences de l Education Grenoble 2 Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Ajouter ici le logo de la structure évaluatrice Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE

Plus en détail

Décrochage et persévérance scolaire : administrer ou coopérer? Gérard Boudesseul - Céreq - Eso - Caen

Décrochage et persévérance scolaire : administrer ou coopérer? Gérard Boudesseul - Céreq - Eso - Caen Décrochage et persévérance scolaire : administrer ou coopérer? Gérard Boudesseul - Céreq - Eso - Caen «Décrochage scolaire : des alliances éducatives au service du parcours des jeunes» Journée de réflexion

Plus en détail

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Eléments Commentaires Cette autoévaluation concerne les programmes du département d informatique suivants : Ingénierie de logiciels et traitement de formation Objets Système d information

Plus en détail

COSTA : SERVICE DE COORDINATION DES PERIODES DE FORMATION OBLIGATOIRES EN ENTREPRISE DES ELEVES

COSTA : SERVICE DE COORDINATION DES PERIODES DE FORMATION OBLIGATOIRES EN ENTREPRISE DES ELEVES COSTA : SERVICE DE COORDINATION DES PERIODES DE FORMATION OBLIGATOIRES EN ENTREPRISE DES ELEVES Accès à la base Le service est hébergé sur le serveur internet de l académie : www.ac-besancon.fr/costa Principe

Plus en détail

Le Réseau Professionnel des Enseignants

Le Réseau Professionnel des Enseignants Le Réseau Professionnel des Enseignants Objectifs des journées ESENESR des 20 et 21 mai Faciliter l opérationnalisation du projet pédagogique et numérique de chaque ESPÉ. amorcer le travail en réseau académie-espé.

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Avec le soutien de Lignes directrices pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Le Comité français de l UICN (Union Internationale pour la Conservation de la

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Métiers de l'international de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Deborah Arnold, Chef de projet Vidéoscop-Université Nancy 2, France

Deborah Arnold, Chef de projet Vidéoscop-Université Nancy 2, France Premiers résultats de l expérimentation européenne de la démarche et de l outil SEVAQ+ visant notamment à mesurer l efficacité des formations qui utilisent partiellement ou totalement les TICE. Deborah

Plus en détail

AIDE AU CHOIX. 1 er degré. Etat des lieux Numériques : Analyser l existant. Opération Chèque. Ressources. Viser la complémentarité

AIDE AU CHOIX. 1 er degré. Etat des lieux Numériques : Analyser l existant. Opération Chèque. Ressources. Viser la complémentarité AIDE AU CHOIX Opération Chèque 1 er degré Ressources Etat des lieux Numériques : Analyser l existant Avant d arrêter un choix définitif et afin d influencer de manière critique l intégration des ressources

Plus en détail

CONSULTATION SUR LE PROGRAMME DU TRONC COMMUN DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE ACADEMIE DE CRETEIL

CONSULTATION SUR LE PROGRAMME DU TRONC COMMUN DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE ACADEMIE DE CRETEIL CONSULTATION SUR LE PROGRAMME DU TRONC COMMUN DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE ACADEMIE DE CRETEIL Taux de participation : Les réponses ont été très majoritairement issues d un travail d équipes et

Plus en détail

I-5 Une condition de réussite : une meilleure gouvernance des politiques publiques

I-5 Une condition de réussite : une meilleure gouvernance des politiques publiques 38 I-5 Une condition de réussite : une meilleure gouvernance des politiques publiques Réussir l École numérique demande de coordonner les politiques gouvernementales et les décisions de terrain L évolution

Plus en détail

La formation professionnelle tout au long de la vie (FPTLV)

La formation professionnelle tout au long de la vie (FPTLV) La formation professionnelle tout au long de la vie (FPTLV) Accompagnement à la mise en œuvre de la formation tout au long de la vie "Deux scénarios pour la mise en place du plan de formation et du DIF

Plus en détail

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Projet de note méthodologique ANRU Janvier 2008 ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Note méthodologique 1. PRESENTATION GENERALE 1. Enjeux et objectifs des points d étape Les points d étape, réalisés deux

Plus en détail

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L utilisation des TIC : partage des informations sur l ENT de l établissement

Plus en détail

Logiciel de support aux tutorats. Philippe Mabilleau ing.

Logiciel de support aux tutorats. Philippe Mabilleau ing. Logiciel de support aux tutorats Philippe Mabilleau ing. Contexte La réforme des programmes en Génie Électrique et Génie Informatique APPI = Apprentissage par Problèmes et par Projets en Ingénierie Inspiré

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction de la formation, des études économiques,

Plus en détail

POUR UNE APPROCHE DYNAMIQUE DE l INGENIERIE PEDAGOGIQUE. Abdel-Maoula Chaar

POUR UNE APPROCHE DYNAMIQUE DE l INGENIERIE PEDAGOGIQUE. Abdel-Maoula Chaar POUR UNE APPROCHE DYNAMIQUE DE l INGENIERIE PEDAGOGIQUE Abdel-Maoula Chaar Plan de l exposé Présentation de l ESA Evolution des programmes Emergence du concept d ingénierie dynamique Présentation de l

Plus en détail

FORMATIONS INTRA / INTER* 1 er degré DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT SUR BUDGET REGIONAL

FORMATIONS INTRA / INTER* 1 er degré DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT SUR BUDGET REGIONAL Nord - Pas de Calais FORMATIONS INTRA / INTER* 1 er degré DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT SUR BUDGET REGIONAL Formation Intra = Formation organisée au sein de son «école» avec l ensemble du personnel

Plus en détail

Contrats de ville de nouvelle génération. Premier bilan

Contrats de ville de nouvelle génération. Premier bilan Contrats de ville de nouvelle génération Premier bilan Atelier club des agglomérations et métropoles de l AdCF 24 juin 2015 Les grands principes des contrats de ville (décision 22 du CIV) Des contrats

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Licence professionnelle Génie climatique à qualité environnementale

Licence professionnelle Génie climatique à qualité environnementale Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence professionnelle Génie climatique à qualité environnementale Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Les dispositifs collaboratifs en contexte professionnel : Mutualisation et unités documentaires, entre dynamique collective et réflexion individuelle

Les dispositifs collaboratifs en contexte professionnel : Mutualisation et unités documentaires, entre dynamique collective et réflexion individuelle 2ème Colloque international IDEKI,Didactiques et métiers de l'humain, 18 et 19 octobre 2013 - Université de Lorraine Nouveaux espaces et dispositifs en question, nouveaux horizons en formation et en recherche,

Plus en détail

Concertation nationale sur le numérique pour l éducation. Synthèse académique KIT

Concertation nationale sur le numérique pour l éducation. Synthèse académique KIT Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Synthèse académique KIT 1 Synthèse académique Nom de l académie : LILLE Contact : Philippe LECLERCQ DAN Descriptif de la concertation mise en place

Plus en détail

VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS

VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS Rectorat de Versailles 3, boulevard de Lesseps 78017 Versailles cedex Première académie de France,

Plus en détail

Responsable de la formation continue

Responsable de la formation continue Responsable de la formation continue J1E26 Formation continue orientation et insertion professionnelle - IR Le responsable de la formation continue propose, définit, met en oeuvre et évalue la politique

Plus en détail

Devoir à la maison en algorithmique (2 nde )

Devoir à la maison en algorithmique (2 nde ) Devoir à la maison en algorithmique (2 nde ) Introduction Quel constat : Les devoirs à la maison permettent de soutenir les apprentissages des élèves et prennent en compte la diversité des aptitudes des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion industrielle et logistique de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

RESTRUCTURATION DU SITE ÉCONOMIE-GESTION

RESTRUCTURATION DU SITE ÉCONOMIE-GESTION RESTRUCTURATION DU SITE ÉCONOMIE-GESTION SOMMAIRE L équipe Planning global Détail des étapes Réponses aux questions M.CREMILLIEU - P.BRIMBEUF - E.COIGNARD-V.FREZER MULLER- M.KAROURI 2 L ÉQUIPE IA-IPR D

Plus en détail

Projet numérique départemental 2012-2013

Projet numérique départemental 2012-2013 Projet numérique départemental 2012-2013 Rappels sur le projet numérique départemental Le projet numérique académique est articulé avec les ambitions du projet académique dont il reprend les objectifs.

Plus en détail

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013)

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) 1 «Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) ANALYSE DES RESULTATS : DOCUMENT DE TRAVAIL Enquête INJEP, réalisée en 2013 1 : questionnaire en ligne auprès de 130 répondants (dont

Plus en détail

Prévention et gestion des risques hospitaliers et politique nationale

Prévention et gestion des risques hospitaliers et politique nationale Prévention et gestion des risques hospitaliers et politique nationale La hiérarchisation des risques, une aide à la décision 2 ème congrès de l Afgris 16 et 17 octobre 2003 Direction de l Hospitalisation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Droit français - Droit allemand de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Étude de l'impact des technologies dans les écoles primaires

Étude de l'impact des technologies dans les écoles primaires Étude de l'impact des technologies dans les écoles primaires Dossier pays : Portugal Il s'agit de l'un des 3 dossiers Pays regroupant les preuves disponibles concernant l'impact des technologies de l'information

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL

RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL 1. Objectifs Une période de stage obligatoire en milieu professionnel est organisée pour le candidat au brevet de technicien supérieur Travaux Publics. Ce stage

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Regards croisés sur la Bientraitance. Charte Bientraitance. Outil d aide à la décision - formation

Regards croisés sur la Bientraitance. Charte Bientraitance. Outil d aide à la décision - formation Promotion de la bientraitance «Remobiliser les équipes» Regards croisés sur la Bientraitance Charte Bientraitance Outil d aide à la décision - formation Marie José D Alché-Gautier Réseau Bas Normand Santé

Plus en détail

PROJET VIATRAJECTOIRE MÉDICO-SOCIAL FORMATION «RECEVEUR» V5.5

PROJET VIATRAJECTOIRE MÉDICO-SOCIAL FORMATION «RECEVEUR» V5.5 PROJET VIATRAJECTOIRE MÉDICO-SOCIAL FORMATION «RECEVEUR» V5.5 Chef de projet : Olivier ANGOT Équipe de formation : Helen HALLEY Karine MADELEINE Guide Utilisateur : Gestion des demandes d inscription en

Plus en détail

«WiFi, Podcast, Environnement numérique de travail pour tous» Vers l université numérique

«WiFi, Podcast, Environnement numérique de travail pour tous» Vers l université numérique «WiFi, Podcast, Environnement numérique de travail pour tous» Vers l université numérique vers l université numérique Les pionniers de l université numérique française De belles initiatives dans certaines

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Organisation et management des services de l'automobile de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague

Plus en détail

Licence professionnelle Conducteur de travaux bâtiment

Licence professionnelle Conducteur de travaux bâtiment Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Conducteur de travaux bâtiment Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Génie logiciel, système d'information de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

ENT Réunion. Une expérience académique avec 9 établissements

ENT Réunion. Une expérience académique avec 9 établissements ENT Réunion Une expérience académique avec 9 établissements Rapide historique l Projet lancé avec les 2 collectivités pour tous les EPLE de la Réunion l Préétude terminée en 2009 : l conclusions favorables

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL. Approbation de la création d'un service formation continue par les instances universitaires compétentes

PLAN DE TRAVAIL. Approbation de la création d'un service formation continue par les instances universitaires compétentes III.4 PLAN DE TRAVAIL Veuillez utiliser le modèle fourni. Les candidats sont tenus de compléter un plan de travail d une page pour chaque année du projet. Pour chaque année de votre proposition de projet,

Plus en détail

L Audit des mécanismes d assurance de la qualité des programmes. L amélioration continue : j y contribue

L Audit des mécanismes d assurance de la qualité des programmes. L amélioration continue : j y contribue L Audit des mécanismes d assurance de la qualité des programmes L amélioration continue : j y contribue Plan de cette présentation 1. Définition 2. Contexte 3. Processus 4. Survol des six critères 5. Suivis

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

TraAM 2012-2013. Arts plastiques. Académie de limoges. Fiche-action individuelle

TraAM 2012-2013. Arts plastiques. Académie de limoges. Fiche-action individuelle TraAM 2012-2013 Arts plastiques Académie de limoges INTITULÉ COMPLET Carnet numérique : passage sous forme numérique d un carnet de travail en cours d arts plastiques. DESCRIPTION Ce projet s adresse à

Plus en détail

Poste de rattachement hiérarchique : Responsable Support - Exploitation

Poste de rattachement hiérarchique : Responsable Support - Exploitation Direction des Ressources humaines AVIS DE VACANCE DE POSTE TECHNICIEN DE MAINTENANCE SUR LES MATERIELS ET LOGICIELS DE BASE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Systèmes

Plus en détail

MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - CONSEIL, PROJET ET ACTION SOCIALE, TERRITORIALE ET ASSOCIATIVE

MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - CONSEIL, PROJET ET ACTION SOCIALE, TERRITORIALE ET ASSOCIATIVE MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - CONSEIL, PROJET ET ACTION SOCIALE, TERRITORIALE ET ASSOCIATIVE Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Métiers l enseignement,

Plus en détail

L ingénierie de l innovation au service de la micro hydraulique : La démarche Gewise

L ingénierie de l innovation au service de la micro hydraulique : La démarche Gewise L ingénierie de l innovation au service de la micro hydraulique : La démarche Gewise Edwin Marcellin-Gros Colloque des Vingt-cinquièmes Entretiens du Centre Jacques Cartier La place de l'énergie hydraulique

Plus en détail

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics :

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics : DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016 U1AG Unité d enseignement UAG/10 ECTS Savoir-faire/Stage U1AG Intitulé du cours : séminaires interdisciplinaires d analyse des pratiques Enseignant(s) : Cécile

Plus en détail

PROJET CULTUREL DE LA MJC DU VIEUX LYON

PROJET CULTUREL DE LA MJC DU VIEUX LYON PROJET CULTUREL DE LA MJC DU VIEUX LYON Juin 2011 Préambule : «L éducation populaire c est l association inédite, originale et formidablement féconde de trois projets ; Un projet éducatif, qui est celui

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

Projet de recherche «INOGEV»

Projet de recherche «INOGEV» ANR Villes durables 2009 Projet de recherche «INOGEV» Innovations pour une gestion durable de l eau en ville Connaissance et maîtrise de la contamination des eaux pluviales urbaines Actions et opportunités

Plus en détail

Montpellier, le 3 mars 2008. Le Recteur de l Académie de Montpellier, Chancelier des Universités

Montpellier, le 3 mars 2008. Le Recteur de l Académie de Montpellier, Chancelier des Universités Montpellier, le 3 mars 2008 Le Recteur de l Académie de Montpellier, Chancelier des Universités à Direction des Ressources Humaines Division des Personnels Enseignants Dossier suivi par GT1 Hérault 04.67.91.47.51

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

Premiers résultats présentés par Karinne Guilloux et Stéphanie Guillemard Chaire de recherche sur la jeunesse

Premiers résultats présentés par Karinne Guilloux et Stéphanie Guillemard Chaire de recherche sur la jeunesse Journée «jeunesse, quartier populaires et pratiques participatives» RésO Villes 6 février 2015, Angers «Jeupart : participation formelle et informelle des jeunes» Premiers résultats présentés par Karinne

Plus en détail

Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts Cursus «bachelier en optique-optométrie»

Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts Cursus «bachelier en optique-optométrie» Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts Cursus «bachelier en optique-optométrie» 19 décembre 2014 1. Commentaire général Les équipes et administrative de l I.O.R.T. ont trouvé l exercice

Plus en détail

Profondval 2010. Comment gérer et soutenir la qualité de nos programmes de formation? Quelques échos des ateliers 1 et 2 La synthèse de l atelier 1

Profondval 2010. Comment gérer et soutenir la qualité de nos programmes de formation? Quelques échos des ateliers 1 et 2 La synthèse de l atelier 1 Profondval 2010 Journée à l intention des responsables académiques et administratifs de programmes Comment gérer et soutenir la qualité de nos programmes de formation? Quelques échos des ateliers 1 et

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Responsable de portefeuille client en cabinet d expertise comptable de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019

Plus en détail

CONVENTION QUINQUENNALE DE PARTENARIAT PORTANT SUR LA POLITIQUE INFORMATIQUE DES COLLEGES DE VAUCLUSE 2011-2015

CONVENTION QUINQUENNALE DE PARTENARIAT PORTANT SUR LA POLITIQUE INFORMATIQUE DES COLLEGES DE VAUCLUSE 2011-2015 Convention de partenariat entre l académie d Aix-Marseille et le conseil général de Vaucluse 1 CONVENTION QUINQUENNALE DE PARTENARIAT PORTANT SUR LA POLITIQUE INFORMATIQUE DES COLLEGES DE VAUCLUSE 2011-2015

Plus en détail

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE INTRODUCTION Les CPE d aujourd hui s interrogent légitimement sur le rôle, sur leur positionnement dans l établissement et sur les relations dans lesquelles

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Assistant manager PMO de l Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines - UVSQ Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Présentation PLUS D'INFOS. Crédits ECTS : 60

Présentation PLUS D'INFOS. Crédits ECTS : 60 LICENCE PROFESSIONNELLE INTERVENTION SOCIALE : ACCOMPAGNEMENT DE PUBLICS SPÉCIFIQUES PARCOURS GESTIONNAIRE EN INTERVENTION SANITAIRE ET SOCIALE EN GÉRONTOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme :

Plus en détail

Assises Franciliennes de l EEDD. Hôtel de Ville de Paris

Assises Franciliennes de l EEDD. Hôtel de Ville de Paris Assises Franciliennes de l EEDD Hôtel de Ville de Paris Qu est ce que la Plateforme? Création en 2004 Nos objectifs Co-construire et mettre en œuvre une stratégie régionale en EEDD : enjeux et priorités

Plus en détail

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI)

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) Article 1 : Préambule. La Direction de l Informatique et des Systèmes d Information est un service général de l Université

Plus en détail

GESTION DE LA SCOLARITE ET DE LA VIE ETUDIANTE

GESTION DE LA SCOLARITE ET DE LA VIE ETUDIANTE GESTION DE LA SCOLARITE ET DE LA VIE ETUDIANTE CONTEXTE, GRANDS CHIFFRES D AMU 3 Les formations à AMU 1 000 formations 5 domaines de formation : Arts, lettres et langues Droit, Economie, Gestion Sciences

Plus en détail

Le département TICE de l université Paris Descartes Missions / Activités / Projets

Le département TICE de l université Paris Descartes Missions / Activités / Projets Le département TICE de l université Paris Descartes Missions / Activités / Projets Présentation COTICE UPMC du 09 janvier 2013 Thierry Koscielniak Directeur TICE Le département TICE Nos missions Ingénierie

Plus en détail

EPS 2.0. Délégation Académique au Numérique Éducatif

EPS 2.0. Délégation Académique au Numérique Éducatif EPS 2.0 Expérimentation académique de tablettes numériques tactiles Luc di Pol Interlocuteur académique pour le numérique en EPS Académie de Nancy-Metz La genèse du projet une initiative de la DANE dans

Plus en détail

INGÉNIERIE ET ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

INGÉNIERIE ET ÉVALUATION DES COMPÉTENCES GUY LE BOTERF INGÉNIERIE ET ÉVALUATION DES COMPÉTENCES Sixième édition Groupe Eyrolles, 1998, 1999, 2001, 2002, 2006, 2011 ISBN : 978-2-212-54777-1 S OMMAIRE PRÉFACE... 13 GUIDE THÉMATIQUE... 17 FICHES

Plus en détail

Bibliothèque numérique de l enssib

Bibliothèque numérique de l enssib Bibliothèque numérique de l enssib e 8 Rencontres Formist «Formation à l information : réalisations et acteurs, où en sommes-nous?» Le Passeport documentaire : une formation e-learning à la recherche documentaire

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDACE/N2002-2048 Date : 03 MAI 2002

NOTE DE SERVICE DGER/SDACE/N2002-2048 Date : 03 MAI 2002 Direction : Générale de l'enseignement et de la Recherche Sous-direction : de l'administration de la Communauté Educative Mission : d'appui et de conseil auprès des autorités académiques Adresse : 1 ter,

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

Premiers éléments de bilan. Commission formation

Premiers éléments de bilan. Commission formation Premiers éléments de bilan Commission formation 1 Modalités d implication de la communauté universitaire 2 1ers jalons vers l offre de formation de la nouvelle université Sommaire 3 L affirmation en perspective

Plus en détail

GUIDE ORGANISATIONNEL L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE ORGANISATIONNEL L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES 48 L évaluation du projet d alternance travail-études 1 permet de mesurer le degré d atteinte des résultats attendus et de cibler des actions en vue d

Plus en détail

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) Département : D, IA 35 DESCRIPTION DU SERVICE

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) Département : D, IA 35 DESCRIPTION DU SERVICE interne TCH Département : D, IA 35 DSCRIPTION DU SRVIC Le candidat exercera son activité sous la responsabilité du responsable du département du SRIA D35 en charge notamment des missions d administrateur

Plus en détail

Q8 Votre équipement est-il utilisé par d autres que le personnel et les élèves de l école (cyberbase, associations, )? Oui Non

Q8 Votre équipement est-il utilisé par d autres que le personnel et les élèves de l école (cyberbase, associations, )? Oui Non ETIC premier degré L'Enquête sur les Technologies de l'information et de la Communication (ETIC) est destinée à obtenir des indicateurs sur le numérique dans les écoles, collèges et lycées, indispensables

Plus en détail

Rénovation Bac pro Commerce

Rénovation Bac pro Commerce Épreuve E2 en CCF Rappels : - Le support de l épreuve est un dossier qui relate une action de promotion et / ou animation (ce n est pas un projet); - L action a été réalisée. - Le candidat a participéà

Plus en détail

MASTER 2 INGENIERIE DE LA FORMATION ET DES SYSTEMES D'EMPLOIS (IFSE)

MASTER 2 INGENIERIE DE LA FORMATION ET DES SYSTEMES D'EMPLOIS (IFSE) MASTER 2 INGENIERIE DE LA FORMATION ET DES SYSTEMES D'EMPLOIS (IFSE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master ingénieur Domaine : Sciences Humaines et Sociales Mention : Formation Developpement

Plus en détail

Démarche Système Global d Information

Démarche Système Global d Information Démarche Système Global d Information Alain Mayeur Quelle démarche pour le SI? UNR et UNT Espace Numérique de Travail PRES SYSTEME D INFORMATION Ministère LRU Modernisation Innovation Pédagogique Société

Plus en détail

Parmi ces projets, le Conseil général des Alpes-Martimes a souhaité mettre à disposition d élèves en situation de handicap, des tablettes tactiles.

Parmi ces projets, le Conseil général des Alpes-Martimes a souhaité mettre à disposition d élèves en situation de handicap, des tablettes tactiles. 4 ème Trophée des Actions Éducatives La tablette tactile au service du handicap Depuis plus d un an, le programme Tice des Alpes-Maritimes, dans le cadre de sa veille technologique, s est emparé des nouveaux

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

L Association pour l Apprentissage Adapté en Languedoc Roussillon

L Association pour l Apprentissage Adapté en Languedoc Roussillon L Association pour l Apprentissage Adapté en Languedoc Roussillon A pour but de promouvoir l insertion professionnelle et sociale des personnes handicapées en favorisant leur accès à la formation et la

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie et management de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

ANALYSE DES DIAGNOSTICS LOCAUX DES DISPOSITIFS D HEBERGEMENT ET D ACCES AU LOGEMENT REGION BRETAGNE

ANALYSE DES DIAGNOSTICS LOCAUX DES DISPOSITIFS D HEBERGEMENT ET D ACCES AU LOGEMENT REGION BRETAGNE Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité Ministère du Logement et de la Ville PRÉFECTURE

Plus en détail

PLAN D ORIENTATION STRATÉGIQUE 2014/2017

PLAN D ORIENTATION STRATÉGIQUE 2014/2017 PLAN D ORIENTATION STRATÉGIQUE 2014/2017 Édito de la directrice Le Plan d orientation stratégique 2014/2017 de l AEFE est le fruit d une large concertation menée auprès de l ensemble des acteurs et partenaires

Plus en détail

http://programme-mercure.over-blog.org

http://programme-mercure.over-blog.org http://programme-mercure.over-blog.org Financé par : Porté par : DIRECCTE Auvergne Soutenu par : Contexte Dans le cadre de ses analyses sur les besoins des entreprises, la DIRECCTE Auvergne (ex-drire)

Plus en détail

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions 1. Présentation de l ADIE o Qu est ce que l ADIE? o Notre mission o Nos activités 2. Approche e-sénegal o o o Double Approche Approche e-gouvernement Approche e-citoyen 3. Notre approche des formulaires

Plus en détail

Groupe de travail n 3. «Réseau de Relais Visio Accueil sur le Pays Marennes Oléron» 07 février 2014

Groupe de travail n 3. «Réseau de Relais Visio Accueil sur le Pays Marennes Oléron» 07 février 2014 Groupe de travail n 3 «Réseau de Relais Visio Accueil sur le Pays Marennes Oléron» 07 février 2014 Groupe Visio-Accueil 07/02/2014 Ordre du jour Présentation de l étude pour le déploiement d un réseau

Plus en détail