IV- La formation sur le territoire de la MDEF

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IV- La formation sur le territoire de la MDEF"

Transcription

1 IV- La formation sur le territoire de la MDEF

2 IV- La formation sur le territoire de la A- L offre de formations initiales BTP

3 IV- La formation sur le territoire de la A- L offre de formations initiales BTP

4 IV- La formation sur le territoire de la A- L offre de formations initiales BTP

5 IV- La formation sur le territoire de la A- L offre de formations initiales BTP

6 IV- La formation sur le territoire de la A- L offre de formations initiales BTP

7 IV- La formation sur le territoire de la B- L offre de formations continues 1. Analyse de l offre de formations continues

8 IV- La formation sur le territoire de la B- L offre de formations continues 1. Analyse de l offre de formations continues

9 IV- La formation sur le territoire de la B- L offres de formation continue 3. La formation continue des entreprises de 10 salariés et plus

10 IV- La formation sur le territoire de la B- L offres de formation continue 3. La formation continue des entreprises de 10 salariés et plus

11 IV- La formation sur le territoire de la B- L offres de formation continue 3. La formation continue des entreprises de 10 salariés et plus

12 IV- La formation sur le territoire de la B- L offres de formation continue 3. La formation continue des entreprises de 10 salariés et plus

13 IV- La formation sur le territoire de la B- L offre de formations continues 4. Bilan du dispositif FEEBAT Module 1 Identifier les éléments clés d une offre globale d amélioration énergétique des Bâtiments. Module 2 Maîtriser les logiciels pour mettre en œuvre une offre globale d amélioration énergétique des bâtiments. Module 3 Connaître, maîtriser et mettre en œuvre les technologies performantes d amélioration énergétique des bâtiments.

14 IV- La formation sur le territoire de la C- Les pratiques actuelles et les besoins de formation continue des entreprises avec salarié(s) de Bâtiment du territoire 1. Analyse des pratiques des entreprises en termes de formation continue % des entreprises ont formé ou vont former leurs salariés pour monter en compétence sur les technologies, techniques, réglementations et sur les ENR

15 IV- La formation sur le territoire de la C- Les pratiques actuelles et les besoins de formation continue des entreprises avec salarié(s) de Bâtiment du territoire 1. Analyse des pratiques des entreprises en termes de formation continue Quels types d entreprises se sont formées ou vont se former?

16 IV- La formation sur le territoire de la C- Les pratiques actuelles et les besoins de formation continue des entreprises avec salarié(s) de Bâtiment du territoire 1. Analyse des pratiques des entreprises en termes de formation continue Quelles sont les formations choisies par les entreprises?

17 IV- La formation sur le territoire de la C- Les pratiques actuelles et les besoins de formation continue des entreprises avec salarié(s) de Bâtiment du territoire 1. Analyse des pratiques des entreprises en termes de formation continue

18 IV- La formation sur le territoire de la C- Les pratiques actuelles et les besoins de formation continue des entreprises avec salarié(s) de Bâtiment du territoire 1. Analyse des pratiques des entreprises en termes de formation continue Des formations d abord assurées par les fabricants/fournisseurs

19 IV- La formation sur le territoire de la C- Les pratiques actuelles et les besoins de formation continue des entreprises avec salarié(s) de Bâtiment du territoire 2. Freins et leviers de la formation continue Des entreprises qui ne jugent pas difficile l accès à la formation

20 IV- La formation sur le territoire de la C- Les pratiques actuelles et les besoins de formation continue des entreprises avec salarié(s) de Bâtiment du territoire 2. Freins et leviers de la formation continue Le manque de temps, un frein majeur à la formation continue des entreprises de Bâtiment du territoire

21 IV- La formation sur le territoire de la C- Les pratiques actuelles et les besoins de formation continue des entreprises avec salarié(s) de Bâtiment du territoire 2. Freins et leviers de la formation continue Les formations sur chantier, un levier pour la formation continue des entreprises de Bâtiment du territoire

22 IV- La formation sur le territoire de la C- Les pratiques actuelles et les besoins de formation continue des entreprises avec salarié(s) de Bâtiment du territoire 3. Conséquences de la montée en compétence des entreprises

23 IV- La formation sur le territoire de la D- Les pratiques actuelles et les besoins de formation continue des artisans seuls 1. Analyse des pratiques des artisans en termes de formation continue % des artisans seuls se sont formés ou vont se former pour monter en compétence sur les nouvelles technologies, techniques, réglementations et sur les ENR

24 IV- La formation sur le territoire de la D- Les pratiques actuelles et les besoins de formation continue des artisans seuls 1. Analyse des pratiques des artisans en termes de formation continue Quelles sont les formations choisies par les artisans seuls?

25 IV- La formation sur le territoire de la D- Les pratiques actuelles et les besoins de formation continue des artisans seuls 2. Conséquences de la montée en compétence des artisans

26 IV- La formation sur le territoire de la Synthèse / Diagnostic 1. Analyse transversale des principaux indicateurs

27 IV- La formation sur le territoire de la Synthèse / Diagnostic 2. Forces et faiblesses

28 IV- La formation sur le territoire de la Synthèse / Diagnostic 2. Forces et faiblesses

29 IV- La formation sur le territoire de la Synthèse / Diagnostic 2. Forces et faiblesses

30 IV- La formation sur le territoire de la Synthèse / Diagnostic 2. Forces et faiblesses

Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin

Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin Synthèse des données produites par la CERC (Cellule Economique Régionale de la Construction) 1 Premiers

Plus en détail

Y:\AVE 2010\Jou... Nationale...

Y:\AVE 2010\Jou... Nationale... De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2014 sur 30 territoires 13 es Assises de l énergie Dunkerque

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Maison de l emploi et de la formation. - Ardèche Méridionale -

Maison de l emploi et de la formation. - Ardèche Méridionale - Maison de l emploi et de la formation - Ardèche - De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2014 Etude

Plus en détail

RGE SERVICE PRO 2015 : - Campagne com. 2015. - Procédure FEEBat - Service accompagnement administratif - Contacts - FAQ

RGE SERVICE PRO 2015 : - Campagne com. 2015. - Procédure FEEBat - Service accompagnement administratif - Contacts - FAQ RGE SERVICE PRO 2015 : - Campagne com. 2015 - Procédure FEEBat - Service accompagnement administratif - Contacts - FAQ 1-07/07/2015 Résultats Campagnes d actions 2014 3 200 installateurs formés FEEBat

Plus en détail

Séminaire sur le bâtiment durale en Haute- Normandie

Séminaire sur le bâtiment durale en Haute- Normandie Séminaire sur le bâtiment durale en Haute- Synthèse de l étude prospective sur les besoins d adaptation structurelle de la filière du bâtiment à la mise en œuvre du Grenelle de l Environnement à l Horizon

Plus en détail

Démarche de guichet unique (Articuler et faciliter l'accès aux différents dispositifs) Diagnostic socio technique

Démarche de guichet unique (Articuler et faciliter l'accès aux différents dispositifs) Diagnostic socio technique FICHE N 7 ISOLATION POUR 1 DES COMBLES PERDUS AVEC LE PACTE ÉNERGIE SOLIDARITÉ La fiche a été créée le 22/08/13. VOLET 3 Organisation territoriale (management, coordination des acteurs, des réseaux, etc.)

Plus en détail

- Maison de l emploi en Cambrésis -

- Maison de l emploi en Cambrésis - De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du bâtiment et des ENR à l horizon 2017 - Maison de l emploi en Cambrésis - Réseau national

Plus en détail

Le 29/04/2010 à CAUSSADE

Le 29/04/2010 à CAUSSADE COMPTE RENDU DU 1 er ATELIER DE PROSPCETIOIN PARTICIPATIVE Etaient présents : Le 29/04/2010 à CAUSSADE STRUCTURES NOM COURRIEL Mairie de CAUSSADE Mme DEPASCALIN annick.depascalin@yahoo.fr Pays Midi Quercy

Plus en détail

Cette étude est cofinancée par le Fonds social européen et l ADEME

Cette étude est cofinancée par le Fonds social européen et l ADEME Eléments de comparaisons territoriales liés à la mise en place du Grenelle dans le secteur du Bâtiment De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans

Plus en détail

Eléments de comparaisons territoriales liés à la mise en place du Grenelle dans le secteur du Bâtiment

Eléments de comparaisons territoriales liés à la mise en place du Grenelle dans le secteur du Bâtiment Cette étude est cofinancée par le Fonds social européen et l ADEME Eléments de comparaisons territoriales liés à la mise en place du Grenelle dans le secteur du Bâtiment De l analyse des marchés de la

Plus en détail

Maison de l emploi et de la formation - Lyon -

Maison de l emploi et de la formation - Lyon - Maison de l emploi et de la formation - Lyon - De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2014 Etude

Plus en détail

Atelier 21. Christophe MILIN : Economiste, ADEME. Nathalie ROTURIER : Directrice Plan 100 000 logements, Région Nord Pas-de-Calais

Atelier 21. Christophe MILIN : Economiste, ADEME. Nathalie ROTURIER : Directrice Plan 100 000 logements, Région Nord Pas-de-Calais Atelier 21 ARTICULATION TERRITORIALE ET PARTENARIALE D UN SERVICE INTÉGRÉ DE LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DU PARC PRIVÉ: EXEMPLE EN RÉGION NORD PAS DE CALAIS Christophe MILIN : Economiste, ADEME Nathalie

Plus en détail

V- Conclusion: La relation Marché / Emploi / Formation Prévision à l horizon 2014

V- Conclusion: La relation Marché / Emploi / Formation Prévision à l horizon 2014 V- Conclusion: La relation Marché / Emploi / Formation A- Les marchés du Bâtiment à l horizon 2014 1. Scénario prospectif sur le territoire de la Les prévisions à horizon 2014 reposent sur plusieurs hypothèses

Plus en détail

Bâtiment et Energies renouvelables

Bâtiment et Energies renouvelables Bâtiment et Energies renouvelables L e diagnostic sur Bordeaux Zone Centrale à l horizon 2014 Étude commandée par l ADEME et la Maison de l emploi de Bordeaux, et menée par la CEBATRAMA du réseau des Cellules

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2017

De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2017 De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2017 Novembre 2013 1 2 Le territoire d analyse correspond

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

Comprendre. le dispositif des certificats d économies d énergie

Comprendre. le dispositif des certificats d économies d énergie Comprendre le dispositif des certificats d économies d énergie Un outil de gestion et un levier de financement central au cœur de la transition énergétique sommaire LE DISPOSITIF DES CERTIFICATSD ÉCONOMIES

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LA PROTECTION DE VOTRE ACTIVITÉ. Gan Construction

CONSTRUISONS ENSEMBLE LA PROTECTION DE VOTRE ACTIVITÉ. Gan Construction CONSTRUISONS ENSEMBLE LA PROTECTION DE VOTRE ACTIVITÉ Gan Construction Assuré d avancer Gan Construction Parce que votre activité professionnelle nécessite des protections variées et spécifiques, Gan Assurances

Plus en détail

Efficacité énergétique : les emplois de demain. ÉTUDE PROSPECTIVE SUR LES BESOINS EN COMPéTENCES et formations DANS LE DOMAINE

Efficacité énergétique : les emplois de demain. ÉTUDE PROSPECTIVE SUR LES BESOINS EN COMPéTENCES et formations DANS LE DOMAINE LA FRANCHE-COMTÉ, UNE RÉGION GRANDE PAR SES TALENTS Mobiliser et accompagner les acteurs du bâtiment www.pole-energie-franche-comte.fr Efficacité énergétique : les emplois de demain ÉTUDE PROSPECTIVE SUR

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Chauffage électrique et eau chaude sanitaire Sommaire Chauffage électrique VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Valoriser les radiateurs intelligents et

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Sommaire CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Sélectionner et argumenter pour réussir

Plus en détail

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants.

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants. ARTISANAT DU BTP NOTE DE SYNTHESE 2011 N 1 Edition Janvier 2014 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION SOMMAIRE UN PREMIER ETAT DES LIEUX Retour sur l année 2011 LES DOMAINES DE FORMATION

Plus en détail

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H)

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) Sur REIMS Public : Artisans et conjoints collaborateurs, salarié(e)s. Objectifs : 1. Vendre Quoi?, A qui?, Où? Incidence sur l aménagement du point de

Plus en détail

Présentation du nouveau contrat :

Présentation du nouveau contrat : nouveau : 1 / 11 Réno Sûre Contrat dédié aux entreprises type «ensembliers» qui se spécialisent sur ce nouveau marché Réponse aux incitations à faire travaux d amélioration performances énergétiques bâtiments

Plus en détail

III L impact sur l emploi Bâtiment et ENR

III L impact sur l emploi Bâtiment et ENR III L impact sur l emploi Bâtiment et ENR Dans un contexte de crise économique, le secteur du Bâtiment doit s adapter rapidement à la modification de la demande et aux nouvelles réglementations et objectifs

Plus en détail

Maison de l emploi du territoire de Plaine Commune

Maison de l emploi du territoire de Plaine Commune Maison de l emploi du territoire de Plaine Commune De l analyse des marchés de la construction durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du bâtiment et des EnR à l horizon 2014

Plus en détail

Bilan des interventions en CFA de Champagne-Ardenne Journées de l énergie, semaine du développement durable Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne

Bilan des interventions en CFA de Champagne-Ardenne Journées de l énergie, semaine du développement durable Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne Bilan des interventions en CFA de Champagne-Ardenne Journées de l énergie, semaine du développement durable Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne Fort du succès de l opération dans les CFA lors de

Plus en détail

Reconnu Garant de l Environnement 2014

Reconnu Garant de l Environnement 2014 Reconnu Garant de l Environnement 2014 Chambre de Métiers et de l'artisanat du Cher Régis Mautré 40 rue Moyenne BP249 18005 BOURGES CEDEX Tél : 02.48.69.70.78 Fax : 02.48.69.70.69 Mail : r.mautre@cm-bourges.fr

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence.

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence. 1 Une mission «coopération décentralisée» existe depuis 8 ans à l ARENE Île-de-France. Résultat d une délibération sur l action internationale votée par la Région Île-de-France souhaitant que celle ci

Plus en détail

Les diagnostics territoriaux à 360 du sans abrisme au mal logement : démarche, objectifs et synthèse régionale

Les diagnostics territoriaux à 360 du sans abrisme au mal logement : démarche, objectifs et synthèse régionale Les diagnostics territoriaux à 360 du sans abrisme au mal logement : démarche, objectifs et synthèse régionale Journée d étude «Les personnes sans chez soi» 29 mai 2015 2 Sommaire I. La démarche de diagnostic

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Formation en alternance

Formation en alternance Formation en alternance EN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION EN CONTRAT D APPRENTISSAGE En raison des couts et de l impact environnemental de l énergie, les secteurs utilisateurs d énergie (industrie, agriculture,

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : FOCUS «SITE WEB», «FACEBOOK», «E-REPUTATION»

Plus en détail

La SEM Energies POSIT IF, un outil au service de la rénovation énergétique des logements collectifs

La SEM Energies POSIT IF, un outil au service de la rénovation énergétique des logements collectifs Promouvoir, Organiser, Soutenir, Inventer la Transition en Ile de France La SEM Energies POSIT IF, un outil au service de la rénovation énergétique des logements collectifs Mme Hélène GASSIN, Vice-présidente

Plus en détail

ANALY ANAL S Y E S PR

ANALY ANAL S Y E S PR ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS AUDA BATIMENT MÉTIERS DE LA PLOMBERIE NOVEMBRE 2014 1 1. L emploi 1 086 plombiers en 20122 soit 4% des salariéss de la production du

Plus en détail

Ressources humaines. Joëlle Imbert. Les tableaux de bord RH. Construire, mettre en œuvre et évaluer le système de pilotage

Ressources humaines. Joëlle Imbert. Les tableaux de bord RH. Construire, mettre en œuvre et évaluer le système de pilotage Ressources humaines Joëlle Imbert Les tableaux de bord RH Construire, mettre en œuvre et évaluer le système de pilotage Sommaire Introduction... 1 I Les défis humains de l entreprise : génération de profit,

Plus en détail

L approche intégrée au service de la performance des bâtiments à des coûts maîtrisés

L approche intégrée au service de la performance des bâtiments à des coûts maîtrisés Contacts : Hélène Bernard, architecte, Audiar. Céline Racapé, chargée de mission aux formes urbaines, Rennes Métropole. L approche intégrée au service de la performance des bâtiments à des coûts maîtrisés

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES FORMATIONS 100% PRO TOUTE L ANNÉE. TROUVEZ VOTRE FORMATION QUALIFIANTE. -10% SUR CERTAINES FORMATIONS DU CATALOGUE. î à Cher client, Le

Plus en détail

Bâtiment TECHNOLOGIES CLÉS

Bâtiment TECHNOLOGIES CLÉS Bâtiment 232 Bâtiment 70. Systèmes d enveloppe du bâtiment 71. Systèmes constructifs 72. Matériaux biosourcés, composites et recyclés 73. Maquette numérique 74. Comptage intelligent 75. Technologies d

Plus en détail

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020?

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? 28 novembre 2013 Le Tertiaire Supérieur sur Lille Métropole? Les sources? Le Contrat d Etude Prospective

Plus en détail

!"#$%& % ' ( ) * ( " ) ( +, ) -" - $)+ ) ). ) /"& ) 1

!#$%& % ' ( ) * (  ) ( +, ) - - $)+ ) ). ) /& ) 1 !"#$%& '( ) * ( ")( +, ) -"$)+). /"&) 1 "$)+) Mission : mise en œuvre de la politique environnementale et recherche Champs : Energie et climat, Air et bruit, Déchets et sols, Consommation et production

Plus en détail

WHY CONSULTING. Performance Commerciale en B2B

WHY CONSULTING. Performance Commerciale en B2B É t u d e WHY CONSULTING Performance Commerciale en B2B La performance commerciale d une entreprise est un sujet complexe qui emprunte des chemins différents selon les organisations et les marchés, car

Plus en détail

Note de synthèse 2012

Note de synthèse 2012 ARTISANAT DU BTP - EDITION N 2 NOVEMBRE 2014 Note de synthèse 2012 DANS CE NUMERO 2 ème publication de l Observatoire des formations à la prévention, cette notre présente les principaux chiffres clés de

Plus en détail

AGENCE DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AU TCHAD (ADER-TCHAD) www.ader-tchad.org

AGENCE DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AU TCHAD (ADER-TCHAD) www.ader-tchad.org AGENCE DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AU TCHAD (ADER-TCHAD) www.ader-tchad.org Contexte général. Raisons du choix des EnR. Quelques images du Forum fondateur. Résolutions issues du Forum.

Plus en détail

logements rénovés par an d ici à 2017, selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement durable

logements rénovés par an d ici à 2017, selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement durable N 70 - Novembre 2013 Repères C est le moment d agir 07 > 500000 logements rénovés par an d ici à 2017 selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement

Plus en détail

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Mise en place de démarches d appui conseil «gestion des âges» dans le cadre du contrat de génération CADRAGE Cet appel à propositions a pour objet l identification

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU)

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) STRATEGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE L APPRENTISSAGE ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES POUR FAVORISER UN

Plus en détail

Comment développer vos missions paie?

Comment développer vos missions paie? Comment développer vos missions paie? La performance des cabinets ne repose pas seulement sur une course à la productivité mais sur une stratégie de croissance fondée sur : Le savoir La qualité du service

Plus en détail

Développer les filières courtes d'écomatériaux

Développer les filières courtes d'écomatériaux Développer les filières courtes d'écomatériaux Un enjeu social et environnemental Réunion du réseau CLIC Maison de Paille du Lambon / 9 août 2010 Ressource principale : rapport «les écomatériaux en France»

Plus en détail

Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement. Colloque CEE

Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement. Colloque CEE Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement 27 Septembre 2011 Colloque CEE Colloque CEE du 27 septembre 2011 Présentation de la structure/organisation Politique et actions en matière

Plus en détail

Rexel Vallauris 2009

Rexel Vallauris 2009 Rexel Vallauris 2009 Leader mondial de la distribution de matériel électrique Vallauris Grasse Cannes Antibes 2 Appartient au groupe Rexel France (SAS) : Spécificité : BtoB Historique 3 1967 : création

Plus en détail

RÉGION AUVERGNE GRAINES D EMPLOIS. Document support d animation des réunions territoriales Bassin AMBERT

RÉGION AUVERGNE GRAINES D EMPLOIS. Document support d animation des réunions territoriales Bassin AMBERT Lyon : Le Jardin suédois - 11, rue Guilloud - F 69003 LYON - Tél. +33 (0)4 72 68 08 08 - Fax +33 (0)4 72 68 03 66 - katalyselyon@katalyse.com Nantes : Les Salorges 1-15, quai Ernest Renaud - F 44100 NANTES

Plus en détail

Programme d Intérêt Général

Programme d Intérêt Général Communauté de Communes du Val d Amboise Programme d Intérêt Général novembre 2013 novembre 2016 PRESENTATION AUX ARTISANS mardi 18 mars 2014 1 Accueil des participants, Introduction par Madame Edwige Dubois,

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

- Maison de l Emploi Lille Métropole

- Maison de l Emploi Lille Métropole De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du bâtiment et des ENR à l horizon 2017 - Maison de l Emploi Lille Métropole Réseau national

Plus en détail

La formation au service du développement

La formation au service du développement les dossiers de Centre INffo les dossiers de Centre INffo La formation au service du développement durable 1 La formation au service du développement durable Cette année, la semaine du développement durable,

Plus en détail

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Réunion 3 11 décembre 2013 Ivry-sur-Seine Fiche synthèse Réunion 3 Emploi, formation, compétences Groupe animé par Patrick Loire, directeur des relations

Plus en détail

Le mécanisme de financement des usagers finaux de services énergétiques

Le mécanisme de financement des usagers finaux de services énergétiques Rural Energy Access: A Nexus Approach to Sustainable development and Poverty ERADICATION Addis Ababa, Ethiopia 4-6 December 2013 Le mécanisme de financement des usagers finaux de services énergétiques

Plus en détail

BÂTIMENT DURABLE. Région RHÔNE-ALPES. L actualité trimestrielle du développement durable sur les marchés du bâtiment N 02 - DECEMBRE

BÂTIMENT DURABLE. Région RHÔNE-ALPES. L actualité trimestrielle du développement durable sur les marchés du bâtiment N 02 - DECEMBRE Région RHÔNE-ALPES BÂTIMENT DURABLE L actualité trimestrielle du développement durable sur les marchés du bâtiment Baromètre Bâtiment Durable Décembre 214 1 GIE Réseau 214 des CERC N 2 - DECEMBRE Avant-propos

Plus en détail

projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet

projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet 1 Page 1 Contexte et ambitions pour les énergies renouvelables en

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation

CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation Page 1 EXPO BIOGAZ 2013 1 LE CREDIT AGRICOLE ET LA METHANISATION 2 RETOUR D EXPERIENCE: UN PROJET DE METHANISATION A LA FERME Page 2 EXPO BIOGAZ

Plus en détail

Réflexion stratégique

Réflexion stratégique Réflexion stratégique Principes généraux... 2 Diagnostic des domaines d'activité... 3 La segmentation... 3 Matrice des activités... 5 Diagnostic des ressources... 8 Fondamentaux... 8 Votre diagnostic de

Plus en détail

IProgib. Gestion de chantiers. Mobilité. , la solution de gestion complète pour les entreprises du Bâtiment. G.E.. Main crceuvre

IProgib. Gestion de chantiers. Mobilité. , la solution de gestion complète pour les entreprises du Bâtiment. G.E.. Main crceuvre , la solution de gestion complète pour les entreprises du Bâtiment IProgib Progib est le spécialiste du logiciel de gestion ( ERP) pour le BTP avec un ensemble de solutions adaptées aux entreprises du

Plus en détail

Organisation et qualité

Organisation et qualité 12 Organisation Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est d améliorer la qualité de service aux clients et l efficience de l entreprise, par la conduite de projets ou de démarches contribuant

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Pays de la Loire dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Pays de la Loire dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Pays de la Loire dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition Energétique dans le BTP» I- CONTEXTE ET FINALITE La charte

Plus en détail

L artisan de vos projets d espace

L artisan de vos projets d espace L artisan de vos projets d espace ESPACE BOIS CONCEPT ESPACE BOIS CONCEPT - Mousson - 22690 Pleudihen-sur-Rance Le choix de construire sainement ne doit pas être dû au hasard! Analyse environnementale

Plus en détail

LE POTENTIEL PARTICIPATIF DES Enr

LE POTENTIEL PARTICIPATIF DES Enr LE POTENTIEL PARTICIPATIF DES Enr Pour se détourner d une épargne fossile ou fissile Journées d été EELV - Août 2012 Jean-Yves GRANDIDIER Claudio RUMOLINO INTRODUCTION Pourquoi des mécanismes participatifs

Plus en détail

Réalisation 1. Réalisation 2. Réalisation 3. Réalisation 4. 3 formations internes. visites chez les locataires

Réalisation 1. Réalisation 2. Réalisation 3. Réalisation 4. 3 formations internes. visites chez les locataires L évaluation des actions Agenda 21 Mardi 22 mai 2012 Définition des indicateurs d évaluation «Indicateur de suivi» - «Indicateur de Réalisation» : vérifier si les actions sont réalisées, et dans quelle

Plus en détail

"Evolution des SI : acceptabilités s et usages"

Evolution des SI : acceptabilités s et usages Telecom Bretagne et Ecole des Mines de Nantes François Deltour et Bénédicte B Geffroy Chercheurs en management des SI "Evolution des SI : acceptabilités s et usages" Contacts : benedicte.geffroy@mines-nantes.fr

Plus en détail

La Maison de l entreprise et de l emploi d Aulnay-sous-Bois

La Maison de l entreprise et de l emploi d Aulnay-sous-Bois La Maison de l entreprise et de l emploi d Aulnay-sous-Bois Depuis le 15 juin 2001, la commune d Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, s est dotée d une Maison de l entreprise et de l emploi (M2E). Implanté

Plus en détail

ACTUALISATION 2007 DU DIAGNOSTIC DE LA ZONE DE TERRITORIALISATION SPEL/CTEF «ARDECHE MERIDIONALE»

ACTUALISATION 2007 DU DIAGNOSTIC DE LA ZONE DE TERRITORIALISATION SPEL/CTEF «ARDECHE MERIDIONALE» SPEL Ardèche méridionale ACTUALISATION 2007 DU DIAGNOSTIC DE LA ZONE DE TERRITORIALISATION SPEL/CTEF «ARDECHE MERIDIONALE» Note de conjoncture octobre 07 INFOS ZTEF TERRITOIRE MDE/ structure porteuse CTEF

Plus en détail

LA PRIME ÉNERGIE. Votre arme de rénovation massive

LA PRIME ÉNERGIE. Votre arme de rénovation massive LA PRIME ÉNERGIE Votre arme de rénovation massive VOUS RECHERCHEZ DES REPÈRES FIABLES ET CONCRETS EN MATIÈRE DE CERTIFICAT D ÉCONOMIE D ÉNERGIE? VOUS ÊTES EXIGEANT EN MATIÈRE DE SERVICE ET D ACCOMPAGNEMENT?

Plus en détail

Chantier de la fibre optique : un potentiel de mobilisation de plus de 19 000 emplois d ici à 2022

Chantier de la fibre optique : un potentiel de mobilisation de plus de 19 000 emplois d ici à 2022 DOSSIER DE PRESSE Appui Technique Prospectif relatif aux besoins en formation, emplois et compétences liés au déploiement de la fibre optique Chantier de la fibre optique : un potentiel de mobilisation

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE...

Plus en détail

Le RSI NORD PAS-de-CALAIS 03/12/2013 1

Le RSI NORD PAS-de-CALAIS 03/12/2013 1 Le RSI NORD PAS-de-CALAIS 03/12/2013 1 Son rôle, ses missions Le Régime Social des Indépendants (RSI) assure une mission de service public en gérant : - l assurance maladie obligatoire - les assurances

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

APPEL À PROJETS POUR LA MISE EN PLACE DE PROGRAMMES D INFORMATION, DE FORMATION ET D INNOVATION EN FAVEUR DE LA MAÎTRISE DE LA DEMANDE ÉNERGÉTIQUE

APPEL À PROJETS POUR LA MISE EN PLACE DE PROGRAMMES D INFORMATION, DE FORMATION ET D INNOVATION EN FAVEUR DE LA MAÎTRISE DE LA DEMANDE ÉNERGÉTIQUE APPEL À PROJETS POUR LA MISE EN PLACE DE PROGRAMMES D INFORMATION, DE FORMATION ET D INNOVATION EN FAVEUR DE LA MAÎTRISE DE LA DEMANDE ÉNERGÉTIQUE PRÉVUS À L'ARTICLE L. 221-7 DU CODE DE L'ÉNERGIE 1/10

Plus en détail

FRARU de Marseille - 29 avril 2008

FRARU de Marseille - 29 avril 2008 Préfecture de l Hérault FRARU de Marseille - 29 avril 2008 Atelier n 1 «l insertion par l économique et l emploi» Une ingénierie partenariale au service de l insertion 1 1. Conditions de mises en œuvre

Plus en détail

FILIALE DE QUALITEL CEQUABAT. Des experts de l évaluation des bâtiments

FILIALE DE QUALITEL CEQUABAT. Des experts de l évaluation des bâtiments FILIALE DE QUALITEL CEQUABAT Des experts de l évaluation des bâtiments 3 UNE GARANTIE DE QUALITÉ Les Maîtres d ouvrage et propriétaires immobiliers sont de plus en plus nombreux à relever le défi de la

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers. Corrigé SOCONA

U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers. Corrigé SOCONA Session 2012 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers Corrigé SOCONA Première partie Élaboration d un diagnostic

Plus en détail

COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES. Septembre 2011 DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING

COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES. Septembre 2011 DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING Septembre 2011 SYNTEC Coaching 3, rue Léon Bonnat 75016 Paris Tel. : 01 44 30 49 00 www.syntec.evolution-professionnelle.com

Plus en détail

LES MISSIONS D UN RÉFÉRENT

LES MISSIONS D UN RÉFÉRENT LES MISSIONS D UN RÉFÉRENT D ÉTABLISSEMENT POUR LES USAGES PÉDAGOGIQUES DU NUMÉRIQUE LETTRE DE MISSION ACADÉMIQUE Vous avez accepté d être le référent pour les usages pédagogiques du numérique de votre

Plus en détail

Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence. Synthèse

Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence. Synthèse Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence Synthèse SYNTHESE L incertitude est une donnée intrinsèque à la vie de toute organisation. Aussi l un des principaux défis pour la direction

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 6 juin 2014 AGEN 5 années de croissance perdues 1 850 Volume de la production nationale en milliard d'euros constants (valeur 2005) 1 800 1 750 1 700

Plus en détail

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques

Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques De la théorie à la pratique, l action de la CRAMIF Dominique Beaumont- Arnaud Asselin CRAMIF 18 octobre 2008 SFMW 1 CRAMIF Prévention des Risques Professionnels

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CEF INTERNATIONAL

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CEF INTERNATIONAL CATALOGUE DE FORMATION 2015 CEF INTERNATIONAL SOMMAIRE I. TRANSITION ENVIRONNEMENTALE II. TRANSITION DIGITALE III. ORGANISATION DURABLE DES ENTREPRISES IV. TECHNIQUES ET FILIERES METIERS 2 I- Transition

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT. Site manager

RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT. Site manager RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT > TRAVAUX DATE DE MODIFICATION : 27/04/2015 FAMILLE : Mise en œuvre / Réalisation APPELLATIONS

Plus en détail

Diagnostic Métiers-formations éco-construction et performance énergétique

Diagnostic Métiers-formations éco-construction et performance énergétique Diagnostic Métiers-formations éco-construction et performance énergétique Document de travail pour la 2 ème édition des «Ateliers pour la formation et la qualification» 10 mars 2011 * L objectif de ce

Plus en détail

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE :

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT Date de mise en application : 20/02/2014 QUALIFELEC RE/0010 indice A 1 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Objet...

Plus en détail

«Développez et dynamisez vos compétences. Travaillez en sécurité avec AEC»

«Développez et dynamisez vos compétences. Travaillez en sécurité avec AEC» «Développez et dynamisez vos compétences. Travaillez en sécurité avec AEC» Retrouvez-nous sur www.aec-formation.com Le Centre AEC FORMATION, le partenaire national pour toutes vos formations dans les domaines

Plus en détail

Service-conseil et programmes d aide financière pour la transformation alimentaire

Service-conseil et programmes d aide financière pour la transformation alimentaire Service-conseil et programmes d aide financière pour la transformation alimentaire Par : Annie Proulx Date : 15 avril 2014 Rôle des conseillers régionaux en transformation alimentaire - Soutenir les dirigeants

Plus en détail

Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat 2013-2017. Réunion de présentation du 19 juin 2014 Arrondissement de Libourne - DDTM de la Gironde

Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat 2013-2017. Réunion de présentation du 19 juin 2014 Arrondissement de Libourne - DDTM de la Gironde 1 Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat 2013-2017 Réunion de présentation du 19 juin 2014 Arrondissement de Libourne - DDTM de la Gironde Le PREH : un engagement fort 2 Le PREH : un engagement

Plus en détail

étude réalisée par l agence Campus Communication en partenariat avec l Association française de communication interne

étude réalisée par l agence Campus Communication en partenariat avec l Association française de communication interne étude réalisée par l agence Campus Communication en partenariat avec l Association française de communication interne sommaire Le projet Notre agence Notre partenaire Méthodologie Lire l étude Enseignements

Plus en détail