RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e PERSONNEL DE CONDUITE D AVION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e PERSONNEL DE CONDUITE D AVION"

Transcription

1 MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1213 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 8614 juin 2004 S o m m a i r e PERSONNEL DE CONDUITE D AVION Règlement grand-ducal du 6 février 2004 réglementant les licences et qualifications du personnel de conduite d avion page 1214

2 1214 TITRE I.- PRINCIPES GENERAUX Chapitre I Définitions et abréviations Chapitre II Dispositions générales Section A Champ d application Section B Dispositions transitoires Section C Règles de base pour exercer des fonctions de membre d équipage de conduite Section D Reconnaissance des licences et qualifications Section E Délivrance des licences et qualifications Section F Spécifications et contenu des licences, qualifications et carnets de vol Section G Mesures administratives de retrait, de refus ou de restrictions des licences et qualifications associées TITRE II.- LICENCES ET QUALIFICATIONS DE PILOTES Chapitre III Pilote privé d avion PPL (A) Section A Licence d entraînement Section B Licence de pilote privé (avion) PPL(A) Chapitre IV Licences professionnelles de pilote d avion Section A Licence de pilote professionnel (avion) CPL (A) Section B Licence de pilote de ligne (avion) ATPL (A) Chapitre V Chapitre VI Qualifications Section A Qualification de vol de nuit Section B Qualification de vol aux instruments Section C Qualification de classe et de type Section D Qualification de moto planeur (TMG) Qualifications spéciales Section A Qualification d acrobaties aériennes Section B Qualification de remorquage Chapitre VII Qualifications et autorisations d instructeurs TITRE III.- LICENCES ET QUALIFICATIONS DE MECANICIENS NAVIGANTS Chapitre VIII Licence de mécanicien navigant, qualifications et autorisations associées Section A Licence de mécanicien navigant (F/EL) Section B Qualifications de type associées à la licence de mécanicien navigant Section C Qualifications et autorisations d instructeurs TITRE IV.- EXAMINATEURS (Licences et qualifications de pilotes et de mécanicien navigant) Chapitre IX Autorisations d examinateurs TITRE V.- NORMES MEDICALES Chapitre X Conditions d aptitude physique et mentale exigées pour la délivrance de licences et qualifications Section A Généralités Section B Exigences de Classe 1 Section C Exigences de Classe 2 TITRE VI.- DISPOSITIONS FINALES

3 1215 Règlement grand-ducal du 6 février 2004 réglementant les licences et qualifications du personnel de conduite d avion. Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau, Vu la loi modifiée du 31 janvier 1948 relative à la réglementation de la navigation aérienne; Vu la loi modifiée du 25 mars 1948 relative à l'adhésion du Grand-Duché de Luxembourg à la Convention relative à l'aviation Civile Internationale et à l'accord relatif au Transit des Services Aériens Internationaux, établis le 7 décembre 1944 par la Convention Internationale de l'aviation Civile à Chicago; Vu l'annexe 1 à ladite Convention; Vu le règlement CEE no 3922/91 du Conseil du 16 décembre 1991 relatif à l'harmonisation de règles techniques et de procédures administratives dans le domaine de l'aviation civile, et notamment son article 5 concernant l'adhésion des autorités compétentes des États membres aux JAA (Joint Aviation Authorities); Vu le règlement grand-ducal du 17 août 1994 portant application de la Directive N 91/670/CEE du 16 décembre 1991 portant acceptation mutuelle des licences du personnel pour exercer des fonctions dans l aviation civile; Vu le code JAR-FCL 1 (Avion), le code JAR-FCL 2 (Hélicoptère) le code JAR-FCL 3 (Médical) et le code JAR-FCL 4 (Mécanicien navigant), relatifs aux licences de membre d équipage de conduite, adoptés par les JAA : Joint Aviation Authorities; Vu les avis de la Chambre de commerce et de la Chambre des Employés privés; Notre Conseil d'état entendu; Sur le rapport de Notre Ministre des Transports et après délibération du Gouvernement en Conseil; Arrêtons: TITRE I. PRINCIPES GENERAUX Chapitre I Définitions et abréviations Art. 1 er. Pour l'application du présent règlement les termes et les expressions énumérés ci-dessous ont les significations suivantes : (a) Définitions Aéronef (Catégorie d') : Classification des aéronefs d'après des caractéristiques fondamentales spécifiées, par exemple: avion, hélicoptère, planeur, ballon libre. Aéronef (Type d') : Ensemble des aéronefs offrant des caractéristiques fondamentales identiques, y compris toutes les modifications qui leur sont apportées, à l'exception cependant des modifications entraînant un changement dans les caractéristiques de manœuvre ou de vol ou un complément de l équipage de conduite. Autorité : Désigne le ministre ayant dans ses attributions les Transports ainsi que toutes personnes habilitées à agir en son nom. Autres dispositifs de formation : Toutes aides à la formation, autres que les simulateurs de vol, les entraîneurs au vol ou les entraîneurs aux procédures de vol et de navigation, et qui constituent un moyen de formation dans lequel un environnement de poste de pilotage complet n est pas nécessaire. Avion : Aérodyne entraîné par un organe moteur et dont la sustentation en vol est obtenue principalement par des réactions aérodynamiques sur des surfaces qui restent fixes dans des conditions données de vol. Avion monopilote : Avion certifié pour être exploité par un seul pilote. Avion multipilote : Avion certifié pour être exploité avec un équipage minimal de deux pilotes. Catégorie d'exploitation 1 : Approche et atterrissage de précision aux instruments exécutés avec une hauteur de décision au moins égale à 60 m (200 pieds), et une visibilité au moins égale à 800 m ou une portée visuelle de piste au moins égale à 550 m. Classe (d avions) : Groupe d avions monopilotes possédant des caractéristiques de manœuvre ou de vol similaires. Contrôle de compétence : Démonstration de l aptitude, en vue de revalider ou de renouveler des qualifications, et comportant tout examen oral susceptible d être exigé par l examinateur. Conversion (d une licence) : Délivrance d une licence nationale sur la base d une licence étrangère. Copilote : Pilote exerçant les fonctions autres que celles du pilote commandant de bord à bord d un aéronef requis d être exploité par plus d un pilote conformément à la liste des types d avions établie à l annexe 12 du règlement, ou

4 par sa certification de type, ou par la réglementation opérationnelle sous le régime de laquelle le vol est effectué. Toutefois est exclu de cette définition le pilote qui se trouverait à bord d'un aéronef dans le seul but de recevoir une instruction en vol en vue de la délivrance d une licence ou d une qualification. Epreuve pratique d aptitude : Les épreuves pratiques d aptitude sont des démonstrations d aptitude effectuées en vue de la délivrance d une licence ou d une qualification, et comprenant tout examen oral susceptible d être exigé par l examinateur. Etape : Vol comprenant le décollage, le départ, un vol de croisière d'au moins 15 minutes, l'arrivée, l'approche et l'atterrissage. JAA (Joint Aviation Authorities) : Organisme associé à la Commission européenne de l aviation civile, ayant élaboré les arrangements relatifs au développement et à la mise en œuvre des règles communes (codes JAR) dans tous les domaines relatifs à la sécurité des aéronefs et de leur exploitation. JAR-FCL (Joint Aviation Requirements - Flight Crew Licensing) : Règles communes élaborées par les JAA dans le domaine des licences du personnel navigant. Institut médical : Organisme comportant des locaux affectés à la recherche et la formation clinique, disposant d experts comprenant des spécialistes en médecine aéronautique et disponibles dans les domaines pertinents de la médecine aéronautique pour satisfaire aux besoins techniques. Membre d'équipage de conduite : Membre d'équipage titulaire d'une licence, chargé d'exercer des fonctions essentielles à la conduite d'un aéronef pendant le temps de vol. Motoplaneur (TMG) : Planeur ayant un certificat de navigabilité délivré ou accepté par le ministre ayant dans ses attributions les Transports, pourvu d un moteur rétractable et d une hélice non rétractable. Sont également définis comme motoplaneurs ceux figurant dans la liste établie à l appendice de l article 63(b), annexe 12. Nuit : Heures comprises entre la fin du crépuscule civil et le début de l aube civile ou toute autre période comprise entre le coucher et le lever du soleil qui pourra être fixée par l autorité concernée. Pilote aux commandes (PF) : Pilote qui tient effectivement les commandes d un aéronef. OACI (Organisation de l Aviation Civile Internationale) : Convention Internationale de l'aviation Civile établie le 7 décembre 1944 à Chicago pour la coopération, le développement et la mise en œuvre des règles communes dans tous les domaines de l'aviation civile. Pilote non aux commandes (PNF) : Pilote qui assiste le pilote aux commandes conformément au concept de coordination en équipage, lorsque l équipage minimal de conduite requis est de plus d un pilote. Pilote commandant de bord : Pilote responsable de la conduite et de la sécurité de l'aéronef pendant le temps de vol. Pilote privé : Pilote titulaire d une licence ne permettant pas de piloter un aéronef contre rémunération. Pilote professionnel : Pilote titulaire d une licence permettant de piloter un aéronef contre rémunération. Plan de vol : Ensemble de renseignements spécifiés au sujet d'un vol projeté ou d'une partie d'un vol, transmis aux organes des services de la circulation aérienne. Qualification : Mention qui, portée sur une licence ou associée à cette licence et s'intégrant à celle-ci, indique les conditions, privilèges ou restrictions propres à cette licence. Reconnaissance : voir validation Revalidation (d une approbation ou qualification) : Acte administratif effectué pendant la période de validité d une approbation ou qualification et qui permet au titulaire de continuer à exercer les privilèges de cette approbation ou qualification pour une nouvelle période donnée, sous réserve de remplir les conditions prévues. Renouvellement (d une approbation ou qualification) : Acte administratif effectué après qu une approbation ou qualification est arrivée en fin de validité et qui renouvelle les privilèges de cette approbation ou qualification pour une nouvelle période donnée, sous réserve de remplir les conditions prévues. Temps aux instruments : Temps de vol aux instruments ou temps aux instruments au sol. Temps aux instruments au sol : Temps pendant lequel un pilote reçoit une instruction au vol aux instruments simulé sur un entraîneur de vol synthétique. Temps de vol : Total du temps décompté depuis le moment où l'aéronef commence à se déplacer par ses propres moyens ou par des moyens externes en vue du décollage jusqu'au moment où il s'immobilise à la fin du vol. Temps de vol aux instruments : Temps pendant lequel l'aéronef est piloté uniquement aux instruments, sans aucun point de référence extérieur. Temps de vol en solo : Temps de vol pendant lequel un élève pilote est le seul occupant de l'aéronef. Temps de vol comme élève pilote commandant de bord (SPIC) : Temps de vol pendant lequel l instructeur de vol se

5 1217 contente d observer l élève pilote exerçant les fonctions de pilote commandant de bord, sans influencer ni conduire le vol de l aéronef. Temps d'instruction en double commande : Temps de vol pendant lequel une personne reçoit, d'un pilote dûment autorisé, une instruction de vol à bord de l'aéronef. Validation d'une licence : Acte administratif pris par le ministre ayant dans ses attributions les Transports quand, au lieu ou avant de délivrer une nouvelle licence, il reconnaît à une licence délivrée par un État contractant OACI la même valeur qu'à celles qui sont délivrées par lui. Variante (d aéronef) : Aéronef du même type de certification de base que l aéronef de référence et qui contient des modifications n entraînant pas de changement significatif dans les caractéristiques de manœuvre ou de vol ou un complément de l équipage de conduite, mais qui entraînent des changements significatifs à son équipement et/ou aux procédures. Vol IFR : Vol effectué conformément aux règles de vol aux instruments. Vol VFR : Vol effectué conformément aux règles de vol à vue. (b) Abréviations A Avion A/C Aéronef AMC Moyen acceptable de mise en conformité AMC Centre aéromédical AME Examinateur aéromédical agréé AMS Section de médecine aéronautique ATC Contrôle de la circulation aérienne ATP Pilote du transport aérien commercial ATPL Licence de pilote de ligne CFI CGI CP CPL CRE CRI CQB Chef instructeur de vol Chef instructeur au sol Copilote Licence de pilote professionnel Examinateur de qualification de classe Instructeur de qualification de classe Banque centrale de questions FCL FE F/E F/EL FI FIE FNPT FS FTD FTO Licence de membre d équipage de conduite Examinateur de vol Mécanicien navigant Licence de mécanicien navigant Instructeur de vol Examinateur d'instructeur de vol Entraîneur de vol et de procédures de navigation Simulateur de vol Entraîneur de vol synthétique Organisme de formation au vol H HT Hélicoptère Responsable pédagogique IEM IFR IMC IR IRE Directive d'interprétation et d'explication Règles de vol aux instruments Conditions de vol aux instruments Qualification de vol aux instruments Examinateur de vol aux instruments

6 1218 IRI Instructeur de vol aux instruments JAA JAR Autorités aéronautiques conjointes Règles aéronautiques communes LOFT MCC ME MEP MET MPA MPH Formation orientée ligne Travail en équipage Multimoteur Multimoteur à piston Multimoteur à turbopropulseur Avion multipilote Hélicoptère multipilote NM Miles nautiques OML OSL OTD Limitation opérationnelle relative aux équipages multipilotes Limitation opérationnelle relative au pilote de sécurité Autres moyens de formation PF PIC PICUS PNF PPL Pilote aux commandes Pilote commandant de bord Pilote commandant de bord sous surveillance Pilote non aux commandes Licence de pilote privé R/T Radiotéléphonie SE SEP SET SFE SFI SFI(E) SIM SPA SPH SPIC STD Monomoteur Monomoteur à pistons Monomoteur à turbopropulseur Examinateur sur entraîneur de vol synthétique Instructeur sur entraîneur de vol synthétique Instructeur sur entraîneur de vol synthétique (Mécanicien navigant) Simulateur de vol Avion monopilote Hélicoptère monopilote Elève-pilote commandant de bord Entraîneur de vol synthétique TMG TR TRE TRI TRI(E) TRTO TTC Motoplaneur avec dispositif d'envol incorporé Qualification de type Examinateur de qualification de type Instructeur de qualification de type Instructeur de qualification de type (Mécanicien navigant) Organisme de formation à la qualification de type Cours de formation technique (Mécanicien navigant) VFR VMC Règles de vol à vue Conditions météorologiques de vol à vue

7 1219 Chapitre II Dispositions générales Section A Champ d application Art. 2. (a) (1) Le présent règlement et ses annexes qui sont censées en faire partie intégrante s appliquent à toutes les dispositions relatives à la formation et aux contrôles ainsi qu à toutes les demandes de reconnaissance ou de délivrance de licences, de qualifications, d autorisations, d approbations ou de certificats reçus par l Autorité à compter de la date d application du présent règlement. (2) Il est institué une commission administrative et consultative des licences, appelée ci-après la commission, dont les modalités d organisation et de fonctionnement ainsi que la composition et les nominations seront fixées par le ministre ayant les Transports dans ses attributions, et qui sera chargée de l étude et de l élaboration des lois et règlements relatifs aux licences et qualifications du personnel de conduite d aéronefs, ainsi que de toute question générale ayant trait à ces mêmes licences en vue d émettre des avis motivés au ministre sur les questions urgentes ou de moindre importance dans le cadre de l élaboration et de l application des lois et règlements relatifs à ces licences. (b) Sans préjudice des dispositions de l article 2-1 ci-dessous, lorsque les termes "licences", "qualifications", "autorisations", "approbations" ou "certificats" sont mentionnés dans le présent règlement, il est entendu qu'il s'agit de licences, qualifications, autorisations, approbations ou certificats délivrés en conformité avec le code JAR-FCL. Dans tous les autres cas, il est précisé que ces titres sont des licences OACI ou des licences nationales. (c) Tous les entraîneurs de vol synthétique mentionnés dans le présent règlement se substituant à un aéronef en vue de la formation doivent être qualifiés et leur usage approuvé par l'autorité. (d) Lorsqu'il est fait référence aux avions, ne sont pas inclus les aéronefs ultra-légers motorisés (ULM) tels que définis par le règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 réglementant les licences et qualifications du personnel de conduite des aéronefs, sauf disposition contraire. (e) Une licence délivrée sur la base d une formation effectuée hors des États membres des JAA, à l exception toutefois des formations prévues à l article 13 (a)(1), aura ses privilèges restreints à l utilisation sur des aéronefs immatriculés dans l État de délivrance de la licence. (f) Une qualification délivrée sur la base d une formation effectuée hors des États membres des JAA, à l exception toutefois des formations prévues à l article 13 (a)(1), aura ses privilèges restreints à l utilisation sur des aéronefs immatriculés dans l État de délivrance de la licence. Art (a) Par dérogation à l article 206 du présent règlement et si le présent règlement n en dispose pas autrement, les prescriptions relatives aux titres de vol régis par le chapitre III du règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 réglementant les licences et qualifications du personnel de conduite des aéronefs restent applicables pour l exercice des privilèges accordés sur base de la licence et des qualifications connexes pour les vols à vue effectués uniquement de jour dans un aéronef immatriculé au Grand-Duché de Luxembourg et certifié avec un équipage composé d'un seul pilote. (b) Les titulaires d une licence de pilote d avion délivrée conformément au règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 susmentionné pourront obtenir la licence JAR-FCL équivalente pour autant qu ils remplissent les conditions fixées par le présent règlement. Dans le cas contraire leurs droits de pilote resteront limités à la conduite d avions immatriculés au Grand-Duché de Luxembourg et dans les limites définies au paragraphe (a) ci-dessus. (c) A compter de la date d application du présent règlement, toute nouvelle formation de pilote d avion devra être effectuée conformément aux dispositions du présent règlement, à l exception des formations préparant aux licences et qualifications régies uniquement par le règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 précité et dans les limites définies au paragraphe (a) ci-dessus. (d) A compter de la date d application du présent règlement et sans préjudice des dispositions transitoires de l article 3 du présent règlement, toute licence de pilote sera renouvelée conformément aux dispositions du présent règlement, à l exception des licences et qualifications régies uniquement par le règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 précité et dans les limites définies au paragraphe (a) ci-dessus. (e) Les extensions et les autorisations qui ne sont pas régies par les dispositions du présent règlement seront délivrées et renouvelées conformément aux dispositions du chapitre III du règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 précité.

8 1220 Section B - Dispositions transitoires Art. 3. Sans préjudice des dispositions de l article 2-1 ci-dessus : (a) Toute formation à la licence de pilote d avion et aux qualifications associées entamée avant la date d application du présent règlement conformément aux dispositions du règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 précité relatives aux licences et qualifications de pilote privé, est considérée comme acceptable pour la délivrance de licences et qualifications au titre de ces dispositions, à condition que la formation et le contrôle correspondants soient achevés dans les trois années à partir de la date d application du présent règlement pour la délivrance de ces licences et qualifications. Les candidats ayant, sous l'ancien régime du règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 précité, passé l'examen théorique, soit avec un échec complet, soit avec un ajournement dans une ou plusieurs branches, termineront cet examen selon les dispositions de l ancien régime, dans les délais et les conditions fixés ci-dessus. (b) Les licences et qualifications, autorisations, approbations ou certificats médicaux délivrés conformément aux dispositions du règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 précité relatives aux licences et qualifications de pilote privé avant la date d application du présent règlement ou délivrés conformément au paragraphe (a) ci-dessus, continuent d'être valides avec, le cas échéant, les mêmes privilèges, qualifications et limitations, à condition qu'après un délai de 6 mois à compter de la date d application du présent règlement, toutes les règles associées de revalidation ou de renouvellement de ces licences ou qualifications, autorisations, approbations ou certificats médicaux, soient conformes aux dispositions du présent règlement, sauf dans les cas spécifiés au paragraphe (c) ci-dessous. (c) Les titulaires d une licence de pilote privé d avion délivrée conformément aux dispositions du règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 précité et qui ne remplissent pas intégralement les conditions prévues à l article 9 du présent règlement seront autorisés à conserver le bénéfice des privilèges de leur licence. (d) Les écoles de pilotage agréées conformément aux dispositions du règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 précité pour la formation à la licence de pilote privé d avion bénéficient d'un délai de six mois à partir de la date d application du présent règlement pour satisfaire aux nouvelles dispositions du présent règlement. Passé ce délai, l'agrément de l'école de pilotage sera retiré par l Autorité, sauf pour les cas spécifiés ciaprès au paragraphe (e). Toutefois, à titre dérogatoire, les écoles qui n auront pas satisfait aux exigences des paragraphes (d) et (e) du présent article, recevront une autorisation d école limitée à la formation préparant aux titres de vol régis uniquement par les dispositions du chapitre III du règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 précité et dans les limites définies à l'article 2-1 (a) ci-dessus. (e) Les écoles de pilotage agréées conformément aux dispositions du règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 et qui ont, à la date de l application du présent règlement, sous leur responsabilité des élèves pilotes engagés dans un cours de formation à la licence de pilote d avion conforme aux dispositions du règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 précité relatives aux licences et qualifications de pilote privé, conservent leur agrément à condition que la formation et le contrôle correspondants soient achevés dans les trois années à partir de la date d application du présent règlement. Passé cette date, l'agrément de l'école de pilotage sera retiré par l Autorité. (f) Les titulaires d une qualification d instructeur de pilote d avion délivrée conformément aux dispositions du règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 précité relatives aux licences et qualifications de pilote privé ou exerçant des fonctions d instruction associée aux licences professionnelles de membre d équipage de conduite conformément au règlement grand-ducal du 23 mars 1998 concernant les conditions techniques d exploitation des avions en transport aérien public, sont autorisés à continuer à dispenser l instruction correspondante sous le régime des présentes dispositions, sous réserve de remplir les conditions de conversion des fonctions d instructeur fixées à l appendice 1 de l article 3(f), annexe 1 du présent règlement. Toutefois, à titre dérogatoire, les dispositions du chapitre III du règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 précité resteront applicables aux qualifications d instructeur dans le cadre des formations préparant aux titres de vol régis uniquement par les dispositions du chapitre III du règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 précité et dans les limites définies à l'article 2-1 (a) ci-dessus. (g) Les examinateurs titulaires d'autorisations délivrées conformément aux dispositions antérieures du règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 précité ou exerçant des fonctions d examinateur conformément au règlement grand-ducal du 23 mars 1998 concernant les conditions techniques d exploitation des avions en transport aérien public, peuvent être autorisés comme examinateurs au titre des présentes dispositions, à condition qu'ils aient suivi un cours de recyclage approuvé par l Autorité et démontré une connaissance portant sur les parties pertinentes du code JAR-OPS et du code JAR-FCL, définies par l Autorité par référence aux dispositions du code JAR-FCL. Cette autorisation aura une durée maximale de validité de trois ans. Après cette période, toute nouvelle autorisation sera conditionnée par le respect des dispositions du présent règlement.

9 1221 Toutefois, à titre dérogatoire, les dispositions du chapitre III du règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 précité resteront applicables aux autorisations d examinateur dans le cadre des formations préparant aux titres de vol régis uniquement par les dispositions du chapitre III du règlement grand-ducal du 13 janvier 1993 précité. (h) Tout titulaire d une licence délivrée par un État membre de l'organisation de l'aviation Civile Internationale et n entrant pas dans le champ d application du règlement grand-ducal du 17 août 1994 portant application de la Directive N 91/670/CEE du 16 décembre 1991 portant acceptation mutuelle des licences du personnel pour exercer des fonctions dans l aviation civile, ni dans celui du code JAR-FCL relatif aux licences de membre d équipage de conduite, adopté par les Autorités conjointes de l aviation (JAA :Joint Aviation Authorities), validée avant l entrée en vigueur du présent règlement, devra se soumettre dans les délais indiqués aux conditions de conversion et de renouvellement prévues par le présent règlement. A l expiration des délais prévus par le présent règlement, toute licence ne répondant pas aux présentes conditions ne sera plus valable pour exercer les fonctions de membre d équipage de conduite d un aéronef civil immatriculé au registre luxembourgeois. Art. 4. Conversion des licences et qualifications (a) A titre de mesure transitoire et conformément au règlement grand-ducal du 17 août 1994 portant application de la Directive N 91/670/CEE du 16 décembre 1991 sur l acceptation mutuelle des licences du personnel pour exercer des fonctions dans l aviation civile, une licence délivrée par un État membre de l'organisation de l'aviation Civile Internationale (OACI) peut être convertie en licence luxembourgeoise par l Autorité. Dans ce cas, il doit être mentionné sur les licences converties sous ce régime l État étranger qui a délivré les licences à l origine. Les conditions et les modalités de conversion de ces licences sont fixées à l appendice 1 de l article 4, annexe 1 du présent règlement. L exercice de leurs privilèges restera limité à la conduite d aéronefs immatriculés au Grand-Duché de Luxembourg. Par référence aux dispositions du code JAR-FCL relatives aux exemptions à court terme prises dans des circonstances spéciales, les conversions de licences non JAA effectuées au titre du présent article doivent être achevées dans un délai de 6 mois à compter de la date d application du présent règlement. Passé ce délai, toutes les nouvelles conversions de licences devront se conformer aux dispositions de l article 6(d) ci-après ou le cas échéant conformément aux accords internationaux en vigueur. (b) Exception faite pour les formations effectuées dans le cadre des dispositions de l article 13 (a) (1), toutes licences ou qualifications délivrées sur la base d une formation effectuée hors des États membres des JAA auront leurs privilèges restreints à l usage sur des aéronefs immatriculés dans l État de délivrance de ces licences ou qualifications. Section C Règles de base pour exercer des fonctions de membre d équipage de conduite d avion Art. 5. Licence et qualification : Nul ne peut exercer les fonctions de membre d équipage de conduite d un aéronef civil immatriculé au registre national s'il ne détient une licence et au moins une qualification en état de validité, conformes aux dispositions du présent règlement et correspondant aux fonctions exercées, ou une licence d entraînement ou une autorisation spéciale définies à l article 8 et/ou à l article 66 relatif aux autorisations spéciales de qualifications de classe et de type. La licence doit: (a) avoir été délivrée par l Autorité; ou (b) avoir été reconnue par l Autorité conformément aux dispositions de l article 6. Section D Reconnaissance des licences et qualifications Art. 6. Les licences et qualifications de membre d équipage de conduite délivrées par un État étranger peuvent être reconnues conformément aux dispositions ci-après : (a) Licences délivrées par un État membre de l'oaci (Organisation de l'aviation Civile Internationale) et n entrant pas dans le champ d application du règlement grand-ducal du 17 août 1994 portant application de la Directive N 91/670/CEE du 16 décembre 1991 portant acceptation mutuelle des licences du personnel pour exercer des fonctions dans l aviation civile, ni dans celui du code JAR-FCL relatif aux licences de membre d équipage de conduite, adopté par les Autorités conjointes de l aviation (JAA : Joint Aviation Authorities).

10 1222 (1) Une licence de membre d équipage de conduite délivrée par un État membre de l'organisation de l'aviation Civile Internationale et n entrant pas dans le champ d application du règlement grand-ducal du 17 août 1994 portant application de la directive N 91/670/CEE du 16 décembre 1991 du Conseil des Communautés européennes ni dans celui du code JAR-FCL relatif aux licences de membre d équipage de conduite, peut être validée par l Autorité pour être utilisée à bord d aéronefs immatriculés au registre national, conformément aux conditions définies aux appendices 1, 2 et 3 de l article 6, annexe 1. (2) La validation d'une licence professionnelle de membre d équipage de conduite ou d une licence de pilote privé assortie d une qualification de vol aux instruments est accordée pour une période maximale d un an et à condition qu elle demeure en état de validité. Toute prorogation de cette durée de validité est soumise à l accord des États membres des JAA et à toutes conditions jugées nécessaires par ces États. L'utilisation d une licence validée doit être conforme aux dispositions du présent règlement. (b) Licences de membre d équipage de conduite délivrées par un État membre de la Communauté européenne ou des Autorités conjointes de l aviation (JAA : Joint Aviation Authorities). (1) Conformément au règlement grand-ducal du 17 août 1994 portant application de la directive N 91/670/CEE du 16 décembre 1991 précité, toute personne titulaire d'une licence de pilote privé délivrée par un État membre de la Communauté européenne est autorisée à piloter des aéronefs immatriculés au registre national. Cette reconnaissance qui prend la forme d'une validation se limite à l'exercice des privilèges accordés au titulaire d'une licence de pilote privé en vue de l'exécution de vols à vue effectués uniquement de jour dans un aéronef immatriculé au Grand-Duché de Luxembourg et certifié avec un équipage composé d'un seul pilote. Cette disposition est également applicable aux licences de pilote privé délivrées conformément au code JAR-FCL et aux procédures associées par un État membre des Autorités conjointes de l aviation (Joint Aviation Authorities). (2) Conformément au règlement grand-ducal du 17 août 1994 portant application de la directive N 91/670/CEE du 16 décembre 1991 précité, les licences professionnelles de membre d équipage de conduite délivrées par un État membre de la Communauté européenne sont reconnues avec tous les privilèges y attachés pour exercer des fonctions à bord des aéronefs immatriculés au registre national. La présente disposition est également applicable aux licences professionnelles de membre d équipage de conduite délivrées conformément au code JAR-FCL et aux procédures associées par un État membre des Autorités conjointes de l aviation (Joint Aviation Authorities). (3) S il est établi que le titulaire d une licence délivrée par un État membre des Autorités conjointes de l aviation et reconnue conformément au présent article n'a pas satisfait ou ne satisfait plus aux conditions du présent règlement, l Autorité en informera l'état de délivrance de la licence ainsi que les Autorités conjointes de l aviation. Conformément aux dispositions de l article 24 ci-après, l Autorité peut interdire, à titre de mesure de sécurité, le titulaire de la licence qu'elle a dûment désigné à l'état de délivrance de la licence, de piloter tout aéronef immatriculé au registre national ou tout aéronef dans l'espace aérien national. (4) Lorsqu une personne, une organisation ou un service détient une licence, une qualification, une autorisation, une approbation ou un certificat délivrés par un État membre des Autorités conjointes de l aviation conformément au code JAR-FCL et aux procédures associées, cette licence, qualification, autorisation, approbation ou ce certificat sont reconnus sans autre formalité comme étant conformes aux règles JAR-FCL à compter de la date où l'autorité aura obtenu la recommandation des JAA. (c) Les règles des paragraphes (a) et (b) ci-dessus ne s appliquent pas lorsqu un aéronef immatriculé au registre national est loué à un opérateur d un État étranger non-membre des Autorités conjointes de l aviation (Joint Aviation Authorities), sous réserve que l État de l opérateur ait accepté, pour la période de location, la responsabilité de la surveillance technique et/ou opérationnelle conformément au code JAR-OPS Les licences de membre d'équipage de conduite de l opérateur de l État étranger non-membre des Autorités conjointes de l aviation peuvent être validées sur appréciation de l Autorité, à condition que les privilèges accordés par la validation de la licence soient limités à des opérations spécifiées sur des aéronefs déterminés et uniquement durant la période de location. Ces opérations ne doivent pas impliquer un exploitant soumis à la juridiction d un État membre des Autorités conjointes de l aviation, directement ou indirectement, par le biais d un affrètement ou de tout autre accord commercial. (d) Délivrance de licence sur la base d une licence OACI équivalente (1) Le candidat à une licence de membre d'équipage de conduite assortie d une qualification de vol aux instruments, et qui est déjà titulaire d une licence équivalente délivrée conformément à l annexe 1 de l OACI par un État non membre des JAA, doit remplir toutes les conditions du présent règlement, à l exception des conditions relatives à la durée de la formation, au nombre des cours et au volume des formations spécifiques en vol exigés. Ces conditions peuvent être réduites par l Autorité sur proposition d un organisme de formation FTO approuvé.

11 1223 (2) Le titulaire d une licence ATPL (A) délivrée conformément à l annexe 1 de l OACI et qui remplit les conditions d expérience de 1500 heures de vol en commandant de bord ou en copilote sur avions multipilotes peut être dispensé des formations préalables à l examen théorique et pratique, si sa licence inclut une qualification de type multipilote valide correspondant au type de l avion utilisé pour le contrôle d aptitude en vue de la délivrance de la licence ATPL (A). (3) Une licence de pilote privé délivrée conformément à l annexe 1 de l OACI par un État non-membre des JAA peut être convertie en licence nationale assortie d une qualification de classe ou de type monopilote conformément aux conditions de l appendice 2 de l article 6. (e) Validation de licence de mécanicien navigant Le titulaire d une licence de mécanicien navigant délivrée conformément à l annexe 1 de l OACI et qui remplit les conditions d expérience prévues à l appendice 3 de l article 6 peut être dispensé des formations préalables à l examen théorique et pratique, si sa licence inclut une qualification de type multipilote valide correspondant au type de l avion utilisé pour le contrôle d aptitude. Section E Délivrance des licences et qualifications Art. 7. Les licences et qualifications définies à l article 5(a) sont délivrées, revalidées et renouvelées conformément aux règles établies aux articles 8 à 20 ci-après. Art. 8. Conditions préalables (a) Nul ne peut entreprendre l'apprentissage en vue de la délivrance d'une licence s'il n'a pas reçu la licence d'entraînement requise. (b) Tout élève pilote doit avoir 16 ans révolus lors du premier vol solo. (c) Un élève pilote ne doit voler en solo que s il détient un certificat médical de Classe 1 ou de Classe 2 en cours de validité, et s il y a été autorisé par un instructeur de vol. Art. 9. Aptitude physique et mentale (a) Le détenteur d un certificat médical doit être mentalement et physiquement apte à exercer en toute sécurité les privilèges de la licence correspondante. (b) Exigence du certificat médical Pour pouvoir demander une licence ou en exercer les privilèges, le candidat ou le titulaire d une licence doit détenir un certificat médical délivré en conformité avec les dispositions des articles 146 à 203 et de l annexe 2 du présent règlement et adapté aux privilèges de la licence. (c) Disposition aéromédicale Après avoir passé l examen médical, le candidat doit être informé qu'il est apte ou inapte ou que son cas est soumis à l'autorité. Le médecin examinateur agréé (MEA) doit informer le requérant de toute(s) condition(s) (médicale, opérationnelle ou autre) susceptible(s) de restreindre les conditions dans lesquelles doit s'effectuer la formation au pilotage et/ ou de restreindre les privilèges afférents à la licence délivrée. (d) Limitation opérationnelle multipilote pour licence de pilote (OML - uniquement pour les certificats médicaux de classe 1) (1) La limitation «OML valide uniquement en qualité de, ou avec un copilote qualifié» doit être imposée lorsque le titulaire d une licence CPL ou d une licence ATPL ne remplit pas entièrement les conditions d aptitude correspondant à la délivrance du certificat médical de Classe 1 mais est néanmoins considéré comme ne sortant pas de la marge acceptable de risque lié à une incapacité, conformément au Titre V - Chapitre X et à l annexe 2 du présent règlement. Cette limitation est imposée par l Autorité dans le cadre des opérations dans un environnement multipilote. La limitation «OML valide uniquement en qualité de, ou avec un copilote qualifié» ne peut être délivrée ou levée que par l Autorité. (2) Le second pilote doit être qualifié sur le même type, ne doit pas avoir plus de 60 ans et ne doit pas être soumis à une limitation OML. (e) Limitation opérationnelle multipilote pour mécaniciens navigants F/E(OML - uniquement pour les certificats médicaux de classe 1)

12 (1) La limitation opérationnelle multipilote OML pour licence de mécanicien navigant F/E doit être imposée lorsque le titulaire d une licence de mécanicien navigant F/E ne remplit pas entièrement les conditions d aptitude correspondant à la délivrance du certificat médical de Classe 1 mais est néanmoins considéré comme ne sortant pas de la marge acceptable de risque lié à une incapacité, conformément au Titre V - Chapitre X et à l annexe 2 du présent règlement. Cette limitation est imposée par l Autorité dans le cadre des opérations dans un environnement multipilote. l Autorité. de classe 2) (f) La limitation OML pour mécaniciens navigants F/E ne peut être délivrée ou levée que par (2) L autre membre d équipage ne doit pas être soumis à une limitation OML. Limitation opérationnelle pilote de sécurité (OSL - uniquement pour les certificats médicaux Un pilote de sécurité est un pilote qualifié pour opérer en tant que pilote commandant de bord d une classe ou d un type d'avion et emmené à bord de l avion, qui doit être équipé de double commande, dans le but de prendre les commandes si la personne agissant comme pilote commandant de bord et titulaire d un certificat médical restreint OSL était sujet à une incapacité. l Autorité La limitation opérationnelle «OSL - avec un pilote de sécurité» ne peut être délivrée ou levée que par Art. 10. Diminution de l aptitude physique et mentale (a) Par le fait même qu'il utilise une licence ou une qualification, le titulaire s'engage à déclarer à l'autorité tout accident ou maladie qui affecterait ou pourrait affecter ses aptitudes techniques, physiques ou mentales. (b) Le titulaire d un certificat médical doit cesser d exercer les privilèges de sa licence ou des qualifications correspondantes ou d'une autorisation dès qu il est conscient d une diminution de son aptitude médicale susceptible de le rendre incapable d exercer en toute sécurité lesdits privilèges. (c) Le titulaire d un certificat médical ne doit prendre aucun médicament, ni drogue, ni aucun autre traitement, prescrits ou non, à moins qu'il ne soit complètement sûr que ces médicaments, drogues ou traitements n'auront aucun effet néfaste ou contraire sur ses capacités à exercer ses fonctions en toute sécurité. En cas de doute, il doit consulter la Section de médecine aéronautique (SMA), le centre d expertise médicale aéronautique (CEMA) ou un médecin examinateur agréé (MEA). (d) Le titulaire d un certificat médical doit consulter sans retard la Section de médecine aéronautique, le centre d expertise médicale aéronautique ou le médecin examinateur agréé dans les cas suivants: - hospitalisation ou séjour dans une clinique de plus de 12 heures; - opération chirurgicale ou procédure invasive; - utilisation régulière de médicaments; - nécessité du port de verres correcteurs. (e) Tout détenteur d un certificat médical qui est conscient : (1) de toute lésion corporelle importante entraînant une inaptitude aux fonctions de membre d un équipage de conduite; ou ou plus; ou (2) de toute maladie entraînant l'inaptitude à ses fonctions pendant une période de 21 jours (3) de son état de grossesse, doit informer l Autorité par écrit de cette lésion ou grossesse, et, dans les cas de maladie, dès le 21e jour d inaptitude. Le certificat médical est considéré comme suspendu lors de l apparition de ladite lésion ou dès le 21e jour d inaptitude ou de la confirmation de la grossesse, et : (4) dans le cas de lésion ou de maladie, la suspension sera levée dès que le détenteur aura subi un examen médical dans les conditions déterminées par l Autorité et qu il aura été jugé apte pour les fonctions de personnel navigant technique, ou par dérogation accordée par l Autorité, qui estime remplies les conditions requises, permettant au détenteur de ne pas subir d'examen médical; et (5) en cas de grossesse, la suspension peut être levée par l Autorité pour la période et selon les conditions qui lui paraîtront appropriées, et cesse après que la titulaire de la licence a subi, à l'issue de sa grossesse, un examen médical dans les conditions déterminées par l Autorité et qu elle ait été déclarée apte à reprendre ses fonctions en tant que membre d équipage de conduite.

13 Art. 11. Expérience et prise en compte du temps de vol (a) Expérience Le candidat à une licence ou qualification doit justifier de l expérience requise pour chaque licence ou qualification, préalablement à l épreuve pratique d aptitude. (b) Prise en compte du temps de vol (1) Sauf dispositions contraires, le temps de vol décompté pour la délivrance d une licence ou d une qualification de pilote doit être effectué dans la même catégorie d aéronef que celle pour laquelle la licence ou la qualification est demandée. Sauf dispositions contraires, le temps de vol décompté pour la délivrance d une licence de mécanicien navigant (F/EL) ou d une qualification d instructeur de mécanicien navigant (TRI(E)) doit être effectué sur un avion multipilote requis d être exploité avec un équipage minimal de conduite comprenant un mécanicien navigant. (2) Pilote commandant de bord ou en formation (i) Pour l accomplissement du temps de vol total exigé pour l obtention d une licence ou d une qualification, la totalité du temps de vol effectué en solo, en double commande ou en tant que pilote commandant de bord par un élève pilote candidat à cette licence ou cette qualification est intégralement prise en compte. (ii) Pour l accomplissement du temps de vol en tant que pilote commandant de bord exigé pour l obtention de la licence de pilote de ligne, de la licence de pilote professionnel et de la qualification de type ou de classe multimoteur, tout pilote issu d une formation intégrée de pilote du transport aérien commercial, accomplie de manière complète et satisfaisante, peut faire porter à son crédit 50 heures au maximum du temps de vol aux instruments en tant qu élève pilote commandant de bord. (iii) Pour l accomplissement du temps de vol en tant que pilote commandant de bord exigé pour l obtention de la licence de pilote professionnel et de la qualification de type ou de classe multimoteur, tout pilote issu d une formation intégrée CPL/IR, accomplie de manière complète et satisfaisante, peut faire porter à son crédit 50 heures au maximum de vol aux instruments en tant qu élève pilote commandant de bord. (3) Copilote (i) (ii) 1225 Tout titulaire d une licence de pilote, lorsqu il exerce les fonctions de copilote, est habilité à faire porter à son crédit la totalité du temps de vol qu il a accompli en qualité de copilote pour l accomplissement du temps de vol total exigé pour une licence supérieure. Tout titulaire d une licence de pilote, lorsqu il vole comme copilote exerçant sous la surveillance du pilote commandant de bord les fonctions et responsabilités d un pilote commandant de bord, est habilité à faire porter intégralement ce temps de vol à son crédit en vue de l accomplissement du temps de vol exigé pour une licence supérieure, dans la mesure où la méthode de surveillance est approuvée par l Autorité. (4) Mécanicien navigant en formation ou sous supervision Le candidat à la licence de mécanicien navigant (F/EL) est habilité à faire porter intégralement à son crédit le temps d instruction en vol accompli sur simulateur sous la supervision d un instructeur de mécanicien navigant (TRI(E)), sous réserve que l instruction ait été dispensée dans un environnement multipilote. Art. 12. Formation (a) L'instruction ne peut être donnée que dans un organisme de formation approuvé ou déclaré conformément aux dispositions du présent règlement. (b) Tous les entraîneurs de vol synthétique mentionnés dans le présent règlement se substituant à un aéronef en vue de la formation doivent être qualifiés et leur usage approuvé par l Autorité. Art. 13. Organismes de formation au pilotage et organismes déclarés L'exploitation d un organisme de formation approuvé ou déclaré est subordonnée à autorisation de l Autorité. Une telle autorisation n'est accordée que si le postulant s est conformé aux dispositions suivantes : (a) (1) Les organismes de formation au vol (FTO) désirant dispenser la formation requise pour la délivrance de licences et de qualifications associées et dont le lieu d établissement principal et le siège social sont situés sur le territoire national seront approuvés par l Autorité lorsqu ils auront rempli les conditions du présent règlement. Les conditions pour l approbation de ces organismes de formation au vol (FTO) sont fixées à l appendice 1A de l annexe 3 du présent règlement. Une partie de la formation peut être dispensée hors des États membres des JAA, conformément à l appendice 1B de l annexe 3 du présent règlement.

14 (2) Les organismes de formation au vol (FTO) désirant dispenser la formation requise pour la délivrance de licences professionnelles et de qualifications associées et dont le lieu d établissement principal et le siège social sont situés en dehors des États membres des JAA ne seront approuvés par l Autorité que sous réserve des conditions suivantes : (i) (ii) la juridiction adéquate peut y être appliquée et la surveillance appropriée peut y être assurée; les conditions additionnelles de l Appendice 1C de l annexe 3 du présent règlement sont remplies; et (iii) la procédure d approbation est conforme aux procédures administratives acceptées par les JAA. (b) (1) Les organismes de formation aux qualifications de type (TRTO), situés sur le territoire national, désirant dispenser la formation pour la seule délivrance de qualifications de type aux titulaires d'une licence seront approuvés par l Autorité lorsqu ils auront rempli les conditions du présent règlement. Les conditions pour l approbation de ces organismes de formation aux qualifications de type (TRTO) sont fixées à l annexe 4 du présent règlement. (2) Les organismes de formation aux qualifications de type (TRTO), situés en dehors des États membres des JAA seront approuvés par l Autorité lorsqu ils auront rempli les conditions du présent règlement. Les conditions pour l approbation de ces organismes de formation aux qualifications de type (TRTO) sont fixées à l annexe 4 du présent règlement. (c) Les organismes désirant dispenser une formation exclusivement à la licence de pilote privé (PPL) et situés sur le territoire national doivent être déclarés à cette fin à l Autorité. Les procédures de déclaration de ces organismes sont indiquées à l annexe 5 du présent règlement. (d) Les organismes spécialisés dans la formation théorique et situés sur le territoire national seront approuvés par l Autorité conformément aux parties pertinentes des annexes 3 et 4, relatives à la formation théorique spécifique qu'ils dispensent. Art. 14. Connaissances théoriques (a) Le candidat à une licence de membre d équipage de conduite ou à une qualification de vol aux instruments doit démontrer un niveau de connaissances correspondant aux privilèges de la licence ou de la qualification dont il souhaite se prévaloir en réussissant les examens théoriques correspondants, conformément aux procédures prévues à l annexe 6 du présent règlement (b) Prise en compte des connaissances théoriques (1) Le titulaire d une qualification de vol aux instruments Hélicoptères IR(H) est exempté de la formation et de l examen des connaissances théoriques en vue de la délivrance d une qualification de vol aux instruments IR(A) (2) Le titulaire d une des licences désignées ci-après est exempté des conditions de formation théorique et de l examen des connaissances théoriques exigées au titre des licences visées ci-après, sous réserve d avoir suivi la formation et réussi l épreuve différentielle des connaissances théoriques correspondantes, fixées par l Autorité par référence aux dispositions du code JAR-FCL : (i) (ii) (iii) 1226 Le titulaire d une licence de pilote d hélicoptère, en vue de la délivrance d une licence PPL(A); ou Le titulaire d une licence ATPL(H) non restreinte au vol VFR, en vue de la délivrance d une licence CPL(A) ou d une licence ATPL(A); ou Le titulaire d une licence ATPL(H) restreinte au vol VFR ou d une licence CPL(H), en vue de la délivrance d une licence CPL(A). (3) Le candidat qui a réussi l examen des connaissances théoriques en vue de la délivrance de licence ATPL(A) est réputé avoir également réussi l examen des connaissances théoriques en vue de la délivrance de licence PPL(A), CPL(A) et de la qualification de vol aux instruments IR(A). (4) Le candidat qui a réussi l examen des connaissances théoriques en vue de la délivrance de licence CPL(A) est réputé avoir également réussi l examen des connaissances théoriques en vue de la délivrance de licence PPL(A). Art. 15. Organisation des examens théoriques. (a) Il est institué une commission des examens, appelée ci-après la commission, qui a pour mission d organiser les examens théoriques et dont les modalités d organisation et de fonctionnement ainsi que la composition et les nominations seront fixées par le ministre ayant les Transports dans ses attributions.

15 (b) L organisation des examens théoriques est définie à l annexe 6 du présent règlement. (c) Nul ne peut prendre part en qualité de membre de la commission d'examen ou d'examinateur à une épreuve à laquelle participe son conjoint ou l'un de ses parents ou alliés jusqu'au quatrième degré. Art. 16. Connaissances pratiques Conditions requises des candidats subissant une épreuve pratique d'aptitude. Avant de passer une épreuve pratique d'aptitude pour la délivrance d une licence ou d'une qualification, le candidat doit avoir réussi l examen de connaissances théoriques correspondant, étant entendu que des exceptions peuvent être faites par l Autorité au bénéfice des candidats suivant un programme de formation intégrée au pilotage. La préparation à l'examen des connaissances théoriques doit toujours avoir été achevée avant que le candidat passe les épreuves d aptitude correspondantes. Sauf pour l'obtention de la licence de pilote de ligne, le candidat à une épreuve pratique d'aptitude doit être présenté pour l épreuve par l'organisme ou par la personne responsable de la formation. Art. 17. Validité des licences et qualifications (a) Le titulaire d une licence ou qualification ne doit exercer les privilèges afférents à cette licence ou qualification délivrée ou validée par l Autorité que s il maintient ses compétences en remplissant les conditions pertinentes du présent règlement. (b) certificat médical La validité d une licence est déterminée par la validité des qualifications qu elle contient et du Art. 18. Exercice des privilèges Le titulaire d une licence, qualification ou autorisation ne doit exercer aucun privilège autre que ceux afférents à la licence, qualification ou autorisation détenues. Art. 19. Expérience récente pour vols autres que ceux effectués conformément au code JAR-OPS-1 (a) Un pilote ne peut exercer les fonctions de pilote commandant de bord ou de copilote à bord d un avion transportant des passagers que s il a effectué, au cours des 90 jours précédents, au moins trois décollages et trois atterrissages en tant que pilote volant à bord d un avion de la même classe ou du même type que celui de l avion utilisé ou d un simulateur du même type; (b) Le titulaire d une licence qui ne comporte pas de qualification de vol aux instruments (avion) valide ne peut exercer les fonctions de pilote commandant de bord d un avion transportant des passagers de nuit que s il a effectué de nuit au cours des 90 jours précédents au moins l un des trois décollages et trois atterrissages requis au paragraphe (a) ci-dessus. (c) Un mécanicien navigant F/E ne peut exercer ses fonctions à bord d un avion transportant des passagers que s il a effectué, au cours des 90 jours précédents, au moins une étape en tant que mécanicien navigant F/E volant à bord d un avion du même type que celui de l avion utilisé ou d un simulateur du même type; Art. 20. Réduction des privilèges des titulaires de licences âgés de 60 ans ou plus (a) 60 à 64 ans. Le titulaire d une licence de pilote âgé de 60 ans ou plus ne peut exercer les fonctions de pilote à bord d un aéronef effectuant des opérations de transport aérien commercial que dans les cas suivants : (1) en tant que membre d un équipage multipilote, et sous réserve que (2) ce titulaire soit le seul pilote de l'équipage du personnel de conduite qui ait atteint l âge de 60 ans ou plus. (b) 65 ans. Le titulaire d une licence de pilote âgé de 65 ans ou plus doit cesser d'exercer les fonctions de pilote d un aéronef effectuant des opérations de transport aérien commercial. Section F Spécifications et contenu des licences, qualifications et carnets de vol. Art. 21. La licence de membre d équipage de conduite est délivrée conformément aux dispositions suivantes : (a) État de délivrance

16 1228 Les dispositions du présent paragraphe s appliquent aux licences et qualifications reconnues conformes aux dispositions du code JAR-FCL. Elles ne s appliquent pas aux licences restreintes à l utilisation sur des aéronefs immatriculés au registre national ou restreintes à l utilisation dans l espace national. (1) Tout candidat doit apporter la preuve qu il a rempli toutes les conditions relatives à la délivrance de la licence auprès de l Autorité de l "État de délivrance de la licence." Dans des circonstances agréées par deux Autorités, un candidat ayant commencé la formation sous la tutelle de l'une de ces Autorités peut compléter les conditions requises sous la responsabilité de l'autre Autorité concernant: - la formation et les épreuves des connaissances théoriques - les contrôles et examens d'aptitude médicale - la formation en vol et les épreuves en vol. Les Autorités désignent d'un commun accord l'"état de délivrance de la licence". (2) De nouvelles qualifications peuvent être obtenues au titre des dispositions relatives à la reconnaissance des licences délivrées par un État membre des Autorités conjointes de l aviation définies à l article 6 (b) ci-dessus, et seront inscrites sur la licence par l État de délivrance. (3) Par mesure de simplification administrative, par exemple pour la revalidation, le titulaire d'une licence peut ultérieurement échanger une licence délivrée par l État de délivrance contre celle d'un autre État membre des JAA, si son emploi ou sa résidence habituelle est établi(e) dans cet État. Cet État deviendra par la suite l État de délivrance et prendra la responsabilité de la délivrance de la licence évoquée au point (a)(1) ci-dessus. Le candidat ne doit détenir qu une seule licence (avion) et un seul certificat médical à la fois. (b) Spécifications de la licence (1) Contenu Le numéro de la rubrique doit toujours apparaître à côté de l intitulé de la rubrique. Un modèle de licence standard est représenté à l annexe 7 du présent règlement. Les intitulés des rubriques I à XI sont permanents ; ceux des rubriques XII à XIV sont variables et peuvent figurer sur une partie séparée ou détachable du document principal. Toute partie séparée ou détachable doit pouvoir être clairement identifiable comme faisant partie de la licence. (i) Rubriques permanentes (I) État de délivrance. (II) Titre de la licence. (III) Numéro de série commençant par le code postal de l État de délivrance et suivi d un code de nombres et/ou de lettres en chiffres arabes et caractères romains. (IV) Nom et prénom du titulaire (en caractères romains lorsque l alphabet national est différent). (V) Adresse du titulaire. (VI) Nationalité du titulaire. (VII) Signature du titulaire. (VIII) Désignation de l Autorité de délivrance et conditions de délivrance de la licence. (IX) Certificat de validité et autorisation pour les privilèges accordés. (X) Signature de la personne délivrant la licence et date de la délivrance. (XI) Sceau ou tampon du service de l Autorité de délivrance. (ii) Rubriques variables (XII) Qualifications (de classe, de type, d instructeur, etc.) accompagnées des dates de validité. Les privilèges de radiotéléphonie (R/T) peuvent figurer sur la licence. (XIII) Remarques (Inscriptions spéciales relatives aux limitations spécifiques et appositions de privilèges). (XIV) Tous autres renseignements requis par l Autorité de délivrance.

17 (2) Support Le papier ou tout autre support doit empêcher ou révéler facilement tout effacement ou modification. Tout ajout ou suppression dans le document doit être expressément autorisé par l Autorité de délivrance. blanche (3) Couleur Le support des licences délivrées conformément au présent règlement doit être de couleur (4) Langue Les licences sont rédigées en français et en anglais. Art. 22. Carnet de vol La comptabilisation du temps de vol se fera dans un carnet de modèle agréé par l Autorité. Art. 23. Relevé des heures de vol (a) Un relevé détaillé de tous les vols effectués en qualité de navigant doit être porté sur le carnet de vol. Le relevé détaillé des vols effectués dans les conditions établies par le code JAR-OPS peut être reporté et maintenu à jour par l'exploitant sous une forme informatisée et agréée par l Autorité. Dans ce cas l'exploitant doit fournir, à la demande du membre d'équipage de conduite concerné, le relevé détaillé de tous les vols effectués par ce navigant, y compris les cours de différences et de familiarisation effectués. (b) Le relevé doit contenir les renseignements suivants : (1) Renseignements personnels : Nom et adresse du titulaire (2) Pour chaque vol effectué : (i) Nom du pilote commandant de bord (ii) Date (jour, mois, année) du vol (iii) Lieu et heure de départ et d'arrivée (l'heure (UTC) doit être l'heure arrêtée bloc à bloc) (iv) Type (marque, modèle et variante de l'avion) et immatriculation de l'avion (v) Monomoteur, multimoteur (vi) Temps total de vol (vii) Temps total cumulé de vol (3) Fonctions du membre d équipage de conduite : (i) pilote commandant de bord (y compris heures accomplies en solo, en élève pilote commandant de bord (SPIC), en pilote commandant de bord sous surveillance (PICUS) (ii) copilote (iii) mécanicien navigant (iv) en double commande (v) en qualité d'instructeur ou d'examinateur (à reporter au titre des heures effectuées en qualité de pilote commandant de bord ou en qualité d instructeur ou d examinateur de mécanicien navigant) (vi) Une colonne réservée pour l'inscription des remarques devra être prévue pour donner les renseignements détaillés concernant les fonctions spécifiques telles que : élève pilote commandant de bord, pilote commandant de bord en formation, nombre d'atterrissages, temps de vol aux instruments*, etc... * Un pilote ne peut inscrire au titre du temps de vol aux instruments que le temps au cours duquel il opère l'avion par seule référence aux instruments, en conditions de vol aux instruments réel ou simulé.

18 (4) Conditions opérationnelles 1230 (i) (ii) Nuit IFR (c) Inscription des heures de vol (1) Temps de vol en qualité de pilote commandant de bord (i) Le titulaire d'une licence peut inscrire au titre du temps de vol en qualité de pilote commandant de bord tout le temps de vol au cours duquel il agit en qualité de pilote commandant de bord. Le titulaire d'une licence de mécanicien navigant peut inscrire au titre du temps de vol en qualité de mécanicien navigant tout le temps de vol au cours duquel il agit en qualité de mécanicien navigant. (ii) (iii) (iv) (v) (vi) Le titulaire d'une licence de pilote ou le candidat à une telle licence peut inscrire au titre du temps de vol en qualité de pilote commandant de bord tout le temps de vol en solo, en qualité d'élève pilote commandant de bord, sous réserve que ce temps de vol accompli en qualité de SPIC soit contresigné par l'instructeur responsable. Le titulaire d'une licence de mécanicien navigant ou le candidat à une telle licence peut inscrire au titre du temps de vol en qualité de mécanicien navigant tout le temps de vol au cours duquel il agit en qualité d'élève mécanicien navigant, sous réserve que ce temps de vol soit contresigné par l'instructeur responsable. Le titulaire d'une qualification d'instructeur peut inscrire au titre du temps de vol en qualité de pilote commandant de bord tout le temps de vol au cours duquel il agit en qualité d'instructeur à bord d'un avion. Le titulaire d'une qualification d'instructeur de mécanicien navigant peut inscrire au titre du temps de vol en qualité de mécanicien navigant tout le temps de vol au cours duquel il agit en qualité d'instructeur à bord d'un avion. Le titulaire d'une autorisation d'examinateur peut inscrire au titre du temps de vol en qualité de pilote commandant de bord tout le temps de vol au cours duquel il occupe un siège de pilote et agit en qualité d'examinateur à bord d'un avion. Le titulaire d'une autorisation d'examinateur de mécanicien navigant peut inscrire au titre du temps de vol en qualité de mécanicien navigant tout le temps de vol au cours duquel il agit en qualité d'examinateur à bord d'un avion. Un copilote, agissant en qualité de pilote commandant de bord sous la surveillance du pilote commandant de bord (PICUS) d'un avion dont l'équipage minimal certifié de conduite est de plus d'un pilote, peut inscrire ce temps de vol au titre du temps de vol en qualité de pilote commandant de bord, sous réserve que ce temps effectué en qualité de PICUS soit contresigné par le pilote commandant de bord responsable de sa surveillance. Si le titulaire d'une licence effectue plusieurs vols le même jour en revenant chaque fois au même point de départ, avec un intervalle ne dépassant pas 30 minutes entre les vols successifs, ces vols peuvent être considérés comme une seule mention sur le carnet de vol et reportés en utilisant une seule ligne. (2) Temps de vol en qualité de copilote Le titulaire d'une licence de pilote occupant en tant que copilote un siège de pilote peut inscrire tout le temps de vol accompli en qualité de copilote à bord d'un avion dont l'équipage minimal certifié de conduite est de plus d'un pilote, ou accompli selon les conditions réglementaires opérationnelles exigeant plus d'un pilote. (3) Temps de vol d'instruction Un résumé de tout le temps accompli par le candidat à une licence ou à une qualification au titre du temps de vol d'instruction, de vol d'instruction aux instruments, de temps au sol aux instruments etc. peut être inscrit à condition d'être certifié par l'instructeur, dûment qualifié et/ou autorisé et qui a dispensé cette instruction. (4) Temps de vol en qualité de PICUS (pilote commandant de bord sous surveillance) Un copilote peut inscrire au titre du temps de vol accompli en qualité de pilote commandant de bord le temps de vol accompli en qualité de PICUS (pilote commandant de bord sous surveillance) dès lors qu'il a effectué toutes les tâches et exercé toutes les fonctions du pilote commandant de bord au cours du vol de telle sorte qu'aucune intervention du pilote commandant de bord n'a été requise.

19 (d) Contrôle 1231 (1) Le titulaire d'une licence de navigant ou un élève pilote doit présenter sans retard pour inspection le relevé de ses heures de vol à l Autorité, sur simple demande de celle-ci. (2) Un élève pilote doit être en possession de son relevé des heures de vol lors de tous vols solo en campagne pour pouvoir le produire comme justificatif des autorisations qu'il doit avoir obligatoirement reçues de son instructeur. Section G Mesures administratives de retrait, de refus ou de restriction des licences et qualifications associées Art. 24. Les licences, qualifications associées, validations et toutes autres autorisations prévues par le présent règlement sont délivrées par l Autorité. L Autorité peut refuser ou retirer les licences, qualifications associées, validations et autorisations prévues par le présent règlement, en limiter la portée, restreindre leur emploi ou leur validité, les suspendre et les retirer ou refuser leur renouvellement : a) si le titulaire ne répond pas ou plus aux conditions légales et réglementaires requises pour les licences, qualifications associées, validations et autorisations; b) dans le cas des dispositions prévues à l article 10 du présent règlement; c) si le titulaire refuse d exécuter toute décision de l Autorité l invitant à produire un certificat médical récent établi par un médecin agréé ou à faire inscrire toute limitation éventuelle sur sa licence et qualifications associées, validation ou autorisation; d) s il est constaté que le certificat médical a été obtenu à l aide de fausses déclarations lors de l examen médical; e) s il est constaté que les licences, qualifications, validations, conversions ou autorisations ont été obtenues à l aide de déclarations inexactes ou par l usage de moyens frauduleux; f) si le titulaire échoue à un examen de contrôle des connaissances requis; g) s il est constaté à charge du titulaire des faits d inhabileté, de maladresse, de négligence, ou de condamnations pénales suffisamment graves pour faire admettre qu il n offre pas les garanties nécessaires à la sécurité aérienne ainsi qu à la sécurité des personnes et des biens; h) à la suite d une condamnation judiciaire devenue irrévocable pour infraction par le titulaire à la réglementation aérienne ainsi qu à la sécurité des personnes et des biens; i) s il est dûment constaté que le titulaire présente des signes manifestes d alcoolisme ou d intoxication de nature à compromettre l exercice normal de ses privilèges, la sécurité aérienne ou la sécurité des personnes et des biens. autorisation. Les limitations éventuelles de la portée sont inscrites sur la licence, qualification associée, validation ou La durée de la suspension est fixée à un maximum de 12 mois et pourra être portée jusqu à un maximum de 24 mois dans le cas de récidive dans un délai de trois ans à partir du jour où une première suspension a pris fin. Art. 25. Les décisions prévues à l article 24 sont prises par l Autorité après enquête administrative et sur avis motivé de la commission spéciale des licences. Il est institué une commission spéciale des licences, appelée ci-après la commission, dont les modalités d organisation et de fonctionnement ainsi que la composition et les nominations seront fixées par le ministre ayant les Transports dans ses attributions, qui a pour mission d instruire le dossier, d entendre l intéressé dans ses explications et moyens de défense, de dresser procès-verbal et d émettre un avis motivé pris à la majorité des voix. A ces fins, l Autorité adresse quinze jours avant la séance de la commission une convocation par lettre recommandée à l intéressé, l invitant à s y présenter soit seul, soit assisté par un avocat. Si l intéressé ne se présente pas devant la commission malgré deux convocations par lettre recommandée, la procédure sera exécutée par défaut. Les mesures visées par l article 24 prennent effet à partir de leur notification aux intéressés. La notification par voie postale s effectue sous pli fermé et recommandé accompagné d un avis de réception et elle ne sera réputée accomplie qu en cas d acceptation ou de refus d acceptation de la lettre recommandée par le destinataire.

20 1232 La décision prise par l Autorité en vertu de l article 24 qui limite la portée, porte restriction de la validité ou suspend les licences, qualifications associées, validations ou autorisations est communiquée à l intéressé sous pli fermé et recommandé accompagné d un avis de réception. Si l intéressé accepte la lettre recommandée, il est tenu de faire inscrire la mention de la décision sur sa licence, qualification associée, validation ou autorisation endéans les quinze jours suivant la remise de la lettre. La décision devient effective le jour de l inscription de la mention, ou à défaut, quinze jours après la date de l acceptation de la lettre recommandée. Si l intéressé refuse d accepter la lettre recommandée, ou qu en cas d absence, il omet de la retirer dans le délai lui indiqué par l Entreprise des Postes et Télécommunications, la décision devient effective quinze jours après la date de ce refus ou après la date d échéance de ce délai. En cas de mainlevée du retrait administratif, du refus de renouvellement ou de la restriction de l emploi ou de la validité suivie du retrait des licences, qualifications associées, validations, conversions ou autorisations, celles-ci sont restituées par l Autorité. Art. 26. L Autorité peut soumettre le titulaire d'une licence, qualification associée, validation ou autorisation à un examen médical ou à une épreuve de connaissance ou d'habileté en vue de constater si l'intéressé possède toujours l'aptitude physique ou mentale, ainsi que les connaissances ou l'habileté requises. Art. 27. L Autorité peut suspendre la licence, la qualification associée, la validation ou autorisation et en restreindre la portée jusqu'à la date des résultats définitifs de l'examen médical ou des épreuves prévus à l'article 26. La durée de la suspension ou de la restriction ne peut toutefois excéder soixante jours, sauf si l'intéressé s'abstient de se présenter à l'examen médical ou aux épreuves auxquels il est convoqué. TITRE II LICENCES ET QUALIFICATIONS DE PILOTES Chapitre III Pilote privé d'avion Section A Licence d'entraînement Art. 28. Privilèges de la licence a) La licence d'entraînement autorise son titulaire à effectuer des vols en double commande avec un instructeur de vol, et des vols solo sous la surveillance d'un instructeur de vol. b) Pour accomplir des vols sur campagne seul à bord, l'élève-pilote doit être titulaire d'une inscription y relative dans sa licence d'entraînement. Pour obtenir cette inscription, le titulaire d'une licence d'entraînement doit prouver, à l'aide d'une attestation de son instructeur de vol, qu'il possède les connaissances théoriques et pratiques afférentes requises. Les modalités de ces vols seront fixées par l'autorité. c) Le titulaire d'une licence d'entraînement est autorisé à utiliser une installation de radiotéléphonie de bord sous la surveillance ou d'après les directives de l'instructeur de vol. d) Le titulaire d'une licence d'entraînement pour une licence d'aéronef ultra léger motorisé, de planeur ou d'aérostat, ou titulaire d une licence d'aéronef ultra léger motorisé, de planeur ou d'aérostat est dispensé d'obtenir la licence d'entraînement de pilote privé d'avion. Une licence d entraînement est exigée d un candidat à une licence professionnelle lorsque celui-ci ne détient aucune des licences mentionnées ci-dessus. Art. 29. Conditions d'obtention de la licence Pour obtenir la licence d'entraînement, le candidat doit: a) être âgé de 16 ans révolus; b) satisfaire aux conditions médicales prévues à l article 9 du Chapitre II, au Titre V - Chapitre X et à l annexe 2 du présent règlement. Le candidat mineur devra produire en outre l'autorisation écrite de son représentant légal. Art. 30. Validité - La licence d'entraînement expire avec la validité du certificat médical.

Cours JAR-FCL1 (Conversion Licence TT vers PPL)

Cours JAR-FCL1 (Conversion Licence TT vers PPL) Cours JAR-FCL1 (Conversion Licence TT vers PPL) Historique Fin des années 90 Harmonisation Réglementation Européenne pour l aviation avec les JAA La France adopte tout le JAR-FCL 1 er Juillet 1999 Début

Plus en détail

Qualification Conditions de délivrance Privilèges. CPL Le Candidat doit justifier avoir :

Qualification Conditions de délivrance Privilèges. CPL Le Candidat doit justifier avoir : TABLEAU ANNEXE A L ARRETE N 227-97 RELATIF AUX CONDITIONS DE DELIVRANCE ET PRIVILEGES DES QUALIFICATIONS D INSTRUCTEURS ET DES FONCTIONS D EXAMINATEURS ASSOCIEES Qualification Conditions de délivrance

Plus en détail

CONDITIONS DE DELIVRANCE ET DE MAINTIEN EN ETAT DE VALIDITE DES LICENCES DE MEMBRE D EQUIPAGE DE CONDUITE HELICOPTERES (PEL 2)

CONDITIONS DE DELIVRANCE ET DE MAINTIEN EN ETAT DE VALIDITE DES LICENCES DE MEMBRE D EQUIPAGE DE CONDUITE HELICOPTERES (PEL 2) CONDITIONS DE DELIVRANCE ET DE MAINTIEN EN ETAT DE VALIDITE DES LICENCES DE MEMBRE D EQUIPAGE DE CONDUITE HELICOPTERES (PEL 2) PEL 2 Le PEL 2 comporte 10 chapitres établissant les conditions d'obtention

Plus en détail

FCL 1 au 12 juin 2008 ÉVOLUTIONS DU FCL 1

FCL 1 au 12 juin 2008 ÉVOLUTIONS DU FCL 1 FCL 1 au 12 juin 2008 ÉVOLUTIONS DU FCL 1 Vous trouverez ci-après le FCL 1 mis à jour suite aux dernières modifications dont les dernières ont été signées le 2 juin 2008 et sont parues pour application

Plus en détail

MANUEL FORMATION. MANUEL FORMATION Page 1 PROGRAMME FORMATION CPL (A) FTO n F-CE 043 PROGRAMME FORMATION CPL(A) Pratique

MANUEL FORMATION. MANUEL FORMATION Page 1 PROGRAMME FORMATION CPL (A) FTO n F-CE 043 PROGRAMME FORMATION CPL(A) Pratique MANUEL FORMATION Page 1 MANUEL FORMATION PROGRAMME FORMATION CPL (A) Pratique MANUEL FORMATION Page 2 I L OBJET DE LA FORMATION : La formation s adresse aux personnes possédant une Licence de Pilote Privé

Plus en détail

ANNEXE FCL1 CONSOLIDEE

ANNEXE FCL1 CONSOLIDEE ANNEXE FCL1 CONSOLIDEE La présente version de l annexe FCL 1 est une version consolidée intégrant l ensemble des modifications intervenues de l arrêté du 29 mars 1999 à l arrêté du 30 avril 2012. L attention

Plus en détail

Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau ;

Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau ; Avant-projet de règlement grand-ducal instituant la perception de taxes et de redevances relatives aux licences, qualifications et reconnaissance de licences du personnel de conduite d aéronefs et du personnel

Plus en détail

REPUBLIQUE GABONAISE. Règlementation Aéronautique Gabonaise

REPUBLIQUE GABONAISE. Règlementation Aéronautique Gabonaise E L 4 REPUBLIQUE GABONAISE Règlementation Aéronautique Gabonaise LICENCES DES MEMBRES D EQUIPAGE DE CONDUITE (MECANICIEN NAVIGANT AVION) RAG PEL 4 CONDITIONS DE DELIVRANCE ET DE MAINTIEN EN ETAT DE VALIDITE

Plus en détail

Union Economique et Monétaire Ouest Africaine ANNEXE

Union Economique et Monétaire Ouest Africaine ANNEXE Union Economique et Monétaire Ouest Africaine ANNEXE AU Règlement n 06 2005/ CM / UEMOA relatif aux conditions de délivrance des licences, de formation et de contrôle des membres d équipage de conduite

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Arrêté FCL 2.01-1 FCL 2 MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L'ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER RÉPUBLIQUE FRANÇAISE NOR EQUA 050 1193 A Arrêté du 12 juillet 2005 relatif aux licences et qualifications de

Plus en détail

ANNEXE FCL2 CONSOLIDEE

ANNEXE FCL2 CONSOLIDEE ANNEXE FCL2 CONSOLIDEE La présente version de l annexe FCL 2 est une version consolidée du FCL 2 intégrant l ensemble des modifications intervenues de l arrêté du 4 juillet 2006 à l arrêté du 21 janvier

Plus en détail

FCL 1 AU 21-01-2010 ÉVOLUTIONS DU FCL 1

FCL 1 AU 21-01-2010 ÉVOLUTIONS DU FCL 1 FCL 1 AU 21-01-2010 ÉVOLUTIONS DU FCL 1 Vous trouverez ci-après le FCL 1 consolidé à ce jour (mis à jour en langage usuel) suite aux dernières modifications dont les dernières ont été signées le 12 janvier

Plus en détail

FCL 1 au 10 septembre 2011 ÉVOLUTIONS DU FCL 1

FCL 1 au 10 septembre 2011 ÉVOLUTIONS DU FCL 1 FCL 1 au 10 septembre 2011 ÉVOLUTIONS DU FCL 1 Vous trouverez ci-après le FCL 1 consolidé à ce jour (mis à jour en langage usuel) suite aux dernières modifications prises par Arrêté du 8 août 2011 et sont

Plus en détail

FCL 1 au 10 mai 2012 ÉVOLUTIONS DU FCL 1

FCL 1 au 10 mai 2012 ÉVOLUTIONS DU FCL 1 FCL 1 au 10 mai 2012 ÉVOLUTIONS DU FCL 1 Vous trouverez ci-après le FCL 1 consolidé au 10 mai 2012 (mis à jour en langage usuel) suite aux dernières modifications prises par Arrêté du 30 avril 2012 et

Plus en détail

LA FORMATION DU PILOTE PRIVE

LA FORMATION DU PILOTE PRIVE GUIDE DU DIRIGEANT LA FORMATION DU PILOTE PRIVE La formation des pilotes, et notamment des pilotes privés, étant généralement pratiquées au sein des aéro-clubs agréés Organismes de Formations Déclarés

Plus en détail

14.3.2014 FR Journal officiel de l'union européenne L 74/33. du 13 mars 2014

14.3.2014 FR Journal officiel de l'union européenne L 74/33. du 13 mars 2014 14.3.2014 FR Journal officiel de l'union européenne L 74/33 RÈGLEMENT (UE) N o 245/2014 DE LA COMMISSION du 13 mars 2014 modifiant le règlement (UE) n o 1178/2011 de la Commission du 3 novembre 2011 déterminant

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATIONS RELATIVE AUX LICENCES, QUALIFICATIONS ET AUTORISATIONS DU PERSONNEL AERONAUTIQUE

BROCHURE D INFORMATIONS RELATIVE AUX LICENCES, QUALIFICATIONS ET AUTORISATIONS DU PERSONNEL AERONAUTIQUE MINISTERE DES TRANSPORTS AUTORITE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE DE CÔTE D IVOIRE Réf. : BROCHURE D INFORMATIONS RELATIVE AUX LICENCES, QUALIFICATIONS ET AUTORISATIONS DU PERSONNEL AERONAUTIQUE Edition

Plus en détail

Séminaire dirigeants Houlgate. 15 octobre 2011

Séminaire dirigeants Houlgate. 15 octobre 2011 Séminaire dirigeants Houlgate 15 octobre 2011 Séminaire dirigeants Pratiquement.. Daniel Bolot Séminaire dirigeants Formation des pilotes et des instructeurs Daniel Bolot Formation des pilotes et des instructeurs

Plus en détail

(< 20 salariés ETP), ces trois dossiers pourront être regroupés en un seul manuel) :

(< 20 salariés ETP), ces trois dossiers pourront être regroupés en un seul manuel) : LES AÉROCLUBS Pour devenir organisme de formation, un aéroclub devra obtenir un agrément de l Autorité et sera identifié comme «Organisme de Formation Approuvé» (ATO) et non plus déclaré. Cet agrément

Plus en détail

ANNEXE À L AVIS N 03/2013 DE L EASA RÈGLEMENT (UE) Nº /... DE LA COMMISSION. du XXX

ANNEXE À L AVIS N 03/2013 DE L EASA RÈGLEMENT (UE) Nº /... DE LA COMMISSION. du XXX COMMISSION EUROPÉNNE Bruxelles, le XXX Avis n 03/2013 de l'easa [...](2013) XXX projet ANNEXE À L AVIS N 03/2013 DE L EASA RÈGLEMENT (UE) Nº /... DE LA COMMISSION du XXX modifiant le règlement (UE) nº

Plus en détail

ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE DE CONDUITE

ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE DE CONDUITE ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE DE CONDUITE 1 ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE

Plus en détail

3.1.2. (a) Inscription aux épreuves théoriques selon RGD 1990 111

3.1.2. (a) Inscription aux épreuves théoriques selon RGD 1990 111 Article Dénomination Montant EPREUVES THÉORIQUES Obtention de licences 3.1.1. (a) Inscription aux épreuves théoriques selon RGD 1993 111 3.1.1. (b) Session complémentaire- épreuves théoriques selon RGD

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE

REPUBLIQUE FRANCAISE REPUBLIQUE FRANCAISE MINISTERE DES TRANSPORTS, DE L'EQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER NOR EQUA Arrêté du 20 octobre 2005 fixant le programme des connaissances et les modalités de formation des personnels

Plus en détail

MISE EN PLACE DU CONTROLE DES COMPETENCES LINGUISTIQUES DEFINI PAR L OACI

MISE EN PLACE DU CONTROLE DES COMPETENCES LINGUISTIQUES DEFINI PAR L OACI Page : 1/6 MISE EN PLACE DU CONTROLE DES COMPETENCES LINGUISTIQUES DEFINI PAR L OACI Information importante à l attention des pilotes qui bénéficient jusqu au 4 mars 2011 de la compétence linguistique

Plus en détail

MINISTERE DU TRANSPORT

MINISTERE DU TRANSPORT ROYAUME DU MAROC ---------- MINISTERE DU TRANSPORT ET DE LA MARINE MARCHANDE ---------- ADMINISTRATION DE L AIR ---------- DIRECTION DE L AERONAUTIQUE CIVILE Arrêté du Ministre des Transports n 227-97

Plus en détail

= aáêéåíáçå=çé= ä~=p Åìêáí === ÇÉ=äD^îá~íáçå== `áîáäé. = ÇáêÉÅíáçå== ééêëçååéäë= å~îáö~åíë CANDIDATURE

= aáêéåíáçå=çé= ä~=p Åìêáí === ÇÉ=äD^îá~íáçå== `áîáäé. = ÇáêÉÅíáçå== ééêëçååéäë= å~îáö~åíë CANDIDATURE aáêéåíáçåçé ä~p Åìêáí ÇÉäD^îá~íáçå ÇáêÉÅíáçå ééêëçååéäë m äééñ~ãéåë CANDIDATURE RMIoìÉeÉåêóc~êã~å TRTOMm^ofp`babuNR qéäëí~åç~êçw à l Examen Pratique de la Qualification de Vol aux Instruments Avion IR/A

Plus en détail

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS 16.11.2011 Journal officiel de l Union européenne L 298/1 II (Actes non législatifs) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (UE) N o 1149/2011 DE LA COMMISSION du 21 octobre 2011 modifiant le règlement (CE) n o 2042/2003

Plus en détail

CIRCULAIRE. Procédures de qualification du personnel de certification des organisations de maintenance pour aéronefs.

CIRCULAIRE. Procédures de qualification du personnel de certification des organisations de maintenance pour aéronefs. ROYAUME DE BELGIQUE MINISTERE DES COMMUNICATIONS ET DE L'INFRASTRUCTURE Administration de l'aéronautique CIRCULAIRE CIR/AIRW-19 Date : 11/05/01 Edition : 1 Objet : Procédures de qualification du personnel

Plus en détail

MANUEL DE PROCEDURES BUREAU DES LICENCES (PEL)

MANUEL DE PROCEDURES BUREAU DES LICENCES (PEL) MANUEL DE PROCEDURES BUREAU DES LICENCES (PEL) TABLE DES MATIERES CHAPITRE 1-DEFINITIONS ET ABREVIATIONS 3 CHAPITRE 2- PROCEDURE DE DELIVRANCE DES LICENCES ET QUALIFICATIONS 7 CHAPITRE 3- PROCEDURE DE

Plus en détail

IR CA 010 1 er Devoir v.1

IR CA 010 1 er Devoir v.1 Chapitre à étudier : Annexes OACI : chapitre 01 (Annexe 1 : licences du personnel) Circulation aérienne : partie 2 (Annexe 2 : Règles de l air) * * * QUESTION 1 Le passage d'un régime de vol aux instruments

Plus en détail

Sous partie J. Instructeurs. direction générale de l Aviation civile. Direction du Contrôle de la Sécurité. 24 juin 2008

Sous partie J. Instructeurs. direction générale de l Aviation civile. Direction du Contrôle de la Sécurité. 24 juin 2008 24 juin 2008 direction générale Direction du Contrôle de Présenté par Jean-Pierre MESURE Sous partie J Instructeurs -2- Plusieurs sections : Règles générales (Section 1 du FCL 900 au FCL 940) Cette section

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Projet. relatif aux compétences du personnel. (Texte présentant de l'intérêt pour l'eee)

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Projet. relatif aux compétences du personnel. (Texte présentant de l'intérêt pour l'eee) FR FR FR COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, C Projet RÈGLEMENT N o / DE LA COMMISSION (CE) du [ ] relatif aux compétences du personnel (Texte présentant de l'intérêt pour l'eee) FR FR Projet

Plus en détail

Vu l arrêté du ministre des transport du 30 septembre 1989 relatif à la licence et aux qualifications du personnel navigant complémentaire;

Vu l arrêté du ministre des transport du 30 septembre 1989 relatif à la licence et aux qualifications du personnel navigant complémentaire; Décision du Ministre du Transport N 107 du 05 Septembre 2007 Relative aux conditions d approbation des centres de formation des compagnies de transport aérien. Le Ministre du Transport, Sur proposition

Plus en détail

Licences AESA pour pilotes d avions et hélicoptères

Licences AESA pour pilotes d avions et hélicoptères Office fédéral de l aviation civile OFAC Licences AESA pour pilotes d avions et hélicoptères Un cours de formation pour les candidats à une licence de pilote AESA Septembre 2012 But de cette présentation

Plus en détail

Licences Européennes.

Licences Européennes. Licences Européennes. Suite à la consultation de 2008 sur le projet des licences de pilotes européennes, un certain nombre de commentaires et demandes de modifications ont été effectués par les différents

Plus en détail

Titre II : Des licences et qualifications des membres d'équipage de conduite

Titre II : Des licences et qualifications des membres d'équipage de conduite Arrêté du ministre de l'équipement et du transport n 3163-12 du 4 kaada 1433 (21 septembre 2012) relatif aux licences et qualifications des membres d'équipage de conduite. Le ministre de l'équipement et

Plus en détail

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PARTIE I INTERPRÉTATION 1. (1) Sauf indication contraire, les mots et expressions utilisés dans le présent règlement ont le sens qui leur est donné dans la Loi

Plus en détail

INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA. relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments

INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA. relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 La présente Instruction contient des dispositions générales pour le processus

Plus en détail

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana ------------ LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT,

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana ------------ LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana ------------ MINISTERE DES TRANSPORTS DECRET N 2008-191 portant réglementation des licences et qualifications du personnel aéronautique LE

Plus en détail

AIRCREW PART FCL. Maj 05/2012 par LGD Document de travail / Stages de remise à niveau FI Commission formation FFA

AIRCREW PART FCL. Maj 05/2012 par LGD Document de travail / Stages de remise à niveau FI Commission formation FFA AIRCREW PART FCL AVANT PROPOS La nouvelle réglementation AIRCREW est désormais la référence réglementaire applicable au personnel navigant de l'aviation civile, et ce règlement européen n 1178 / 2011 de

Plus en détail

SUPPORT DE COURS DU PART-FCL

SUPPORT DE COURS DU PART-FCL SUPPORT DE COURS DU PART-FCL Extrait de la réglementation en vigueur ne pouvant, en aucun cas, être considéré comme exhaustif. ACAT mai 2013 page 1 SOMMAIRE PREAMBULE PART FCL PARTIE (AVION) Sous-partie

Plus en détail

Crédit d'examen pour les détenteurs de diplômes et titres nationaux

Crédit d'examen pour les détenteurs de diplômes et titres nationaux REGLE DSAC/NO Règle disponible en téléchargement sur www.osac.aero Indice A 11 janvier 2013 Crédit d'examen pour les détenteurs de diplômes et titres nationaux R-50-01 Ministère de l'ecologie, du Développement

Plus en détail

Vu le décret n 63-426 du 28 octobre 1963 relatif au personnel navigant de l'aéronautique civile algérienne et notamment ses articles 10 et 11,

Vu le décret n 63-426 du 28 octobre 1963 relatif au personnel navigant de l'aéronautique civile algérienne et notamment ses articles 10 et 11, Arrêté du 4 mai 1964 fixant les conditions de délivrance et de renouvellement des brevets, licences et qualifications des navigants privés de l'aéronautique civile (personnel de conduite des avions, planeurs,

Plus en détail

REGLEMENTATION DU PERSONNEL NAVIGANT VOL A VOILE

REGLEMENTATION DU PERSONNEL NAVIGANT VOL A VOILE REGLEMENTATION DU PERSONNEL NAVIGANT VOL A VOILE @07 octobre 2006 Page 1 sur 64 RÉGLEMENTATION PERSONNEL NAVIGANT VOL A VOILE 5 ème ÉDITION 07/10/2006 3 e version juillet 2008 AVERTISSEMENT Les textes

Plus en détail

Crédit d'examen pour les détenteurs de diplômes et titres nationaux

Crédit d'examen pour les détenteurs de diplômes et titres nationaux REGLE DSAC/NO Règle disponible en téléchargement sur www.osac.aero Indice B 23 septembre 2014 Crédit d'examen pour les détenteurs de diplômes et titres nationaux R-50-01 Ministère de l'ecologie, du Développement

Plus en détail

Entrée en vigueur de la réglementation sur les licences du personnel navigant (Partie FCL)

Entrée en vigueur de la réglementation sur les licences du personnel navigant (Partie FCL) Entrée en vigueur de la réglementation sur les licences du personnel navigant (Partie FCL) L Union européenne (UE) a entrepris d harmoniser la réglementation de l aviation civile à l échelle de l Europe.

Plus en détail

RÈGLEMENT EUROPÉEN AIRCREW CONSOLIDÉ

RÈGLEMENT EUROPÉEN AIRCREW CONSOLIDÉ RÈGLEMENT EUROPÉEN AIRCREW CONSOLIDÉ Ce document de travail est destiné à l ensemble des navigants et des pratiquants de l aviation. Il se veut surtout un outil d entraide et d échange entre pilotes afin

Plus en détail

Loi fédérale concernant l exercice des professions de médecin, de pharmacien et de vétérinaire dans la Confédération suisse 1

Loi fédérale concernant l exercice des professions de médecin, de pharmacien et de vétérinaire dans la Confédération suisse 1 Loi fédérale concernant l exercice des professions de médecin, de pharmacien et de vétérinaire dans la Confédération suisse 1 811.11 du 19 décembre 1877 (Etat le 13 juin 2006) L Assemblée fédérale de la

Plus en détail

Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec

Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Code des professions (chapitre C-26, a. 93, par. c.1 et a. 94,

Plus en détail

RÈGLEMENT EUROPÉEN AIRCREW CONSOLIDÉ

RÈGLEMENT EUROPÉEN AIRCREW CONSOLIDÉ RÈGLEMENT EUROPÉEN AIRCREW CONSOLIDÉ Vous trouverez ci-après le Règlement européen n 1178 / 2011 de la commission du 3 novembre 2011 dit «AIRCREW» déterminant les exigences techniques et les procédures

Plus en détail

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION NORME 5 NORME ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION Bien que cette Norme apparaisse dans le Code canadien de sécurité pour les transporteurs routiers, il est important de noter qu'elle s'applique à tous les

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Décret n o 2015-215 du 25 février 2015 relatif aux conditions et modalités d agrément des groupements

Plus en détail

Extrait du règlement AIRCREW sur Licences et qualifications

Extrait du règlement AIRCREW sur Licences et qualifications FCL.1 000 SOUS-PARTIE K EXAMINATEURS SECTION 1 Exigences communes Autorisations d'examinateur (a) Généralités. Les titulaires d une autorisation d'examinateur devront : (b) (c) (1) être titulaires d'une

Plus en détail

DIPLOMES OUVRANT DROIT A L'EXERCICE DE LA MEDECINE EN FRANCE AUTORISATIONS MINISTERIELLES D'EXERCICE

DIPLOMES OUVRANT DROIT A L'EXERCICE DE LA MEDECINE EN FRANCE AUTORISATIONS MINISTERIELLES D'EXERCICE DIPLOMES OUVRANT DROIT A L'EXERCICE DE LA MEDECINE EN FRANCE AUTORISATIONS MINISTERIELLES D'EXERCICE 1 - DIPLOMES OUVRANT DROIT A L'EXERCICE DE LA MEDECINE EN FRANCE I - Les titres de formation exigés

Plus en détail

D036228/01 ASSEMBLÉE NATIONALE SÉNAT

D036228/01 ASSEMBLÉE NATIONALE SÉNAT D036228/01 ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 16 janvier 2015 Enregistré à la Présidence du Sénat le 16 janvier

Plus en détail

2011R1178 FR 08.04.2015 003.001 17

2011R1178 FR 08.04.2015 003.001 17 2011R1178 FR 08.04.2015 003.001 17 FCL.001 Autorité compétente ANNEXE I [«PARTIE FCL»] SOUS-PARTIE A EXIGENCES GÉNÉRALES Aux fins de la présente partie, l autorité compétente sera une autorité désignée

Plus en détail

Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau ;

Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau ; Projet de règlement grand-ducal relatif à la formation initiale obligatoire, à la formation continue obligatoire et au contrôle de l assurance de la qualité des examinateurs chargés de la réception des

Plus en détail

AIRCREW PART MED. Maj 05/2012 par LGD Document de travail / Stages de remise à niveau FI Commission formation FFA

AIRCREW PART MED. Maj 05/2012 par LGD Document de travail / Stages de remise à niveau FI Commission formation FFA AIRCREW PART MED AVANT PROPOS La nouvelle réglementation AIRCREW est désormais la référence réglementaire applicable au personnel navigant de l'aviation civile, et ce règlement européen n 1178 / 2011 de

Plus en détail

Projet de règlement grand-ducal fixant le nombre et les critères d attribution des postes de secrétaires de direction

Projet de règlement grand-ducal fixant le nombre et les critères d attribution des postes de secrétaires de direction Projet de règlement grand-ducal fixant le nombre et les critères d attribution des postes de secrétaires de direction Texte du projet de règlement grand-ducal Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de

Plus en détail

JORF n 0042 du 18 février 2012. Texte n 11

JORF n 0042 du 18 février 2012. Texte n 11 Le 21 février 2012 JORF n 0042 du 18 février 2012 Texte n 11 ARRETE Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 24 juillet 1991 relatif aux conditions d utilisation des aéronefs civils en aviation générale

Plus en détail

LABRADOR AIR SAFARI (1984) inc. Chapitre 1

LABRADOR AIR SAFARI (1984) inc. Chapitre 1 CHAPITRE 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 CERTIFICAT D'EXPLOITANT AÉRIEN Page 1-2 1.2 INSTRUCTIONS a) Le certificat d'exploitant aérien ainsi que les consignes fournies à l'exploitant concernant ses services d'exploitation

Plus en détail

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Source : Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de

Plus en détail

BULLETIN D'INFORMATION GSAC

BULLETIN D'INFORMATION GSAC GROUPEMENT POUR LA SECURITE A V I A T I O N BI 2010/32 C I V I L E BULLETIN D'INFORMATION GSAC Edité par : DGAC FRANCE Le : 11 AOUT 2010 TITRE : TRANSITION REGLEMENT (CE) 2042/2003 POUR L AVIATION GENERALE

Plus en détail

REGLEMENT AERONAUTIQUE MALAGASY N 3200 RELATIF AUX PROGRAMMES DE FORMATION ET REGIMES DES EXAMENS EN VUE DE L OBTENTION DE DIVERSES LICENCES ET

REGLEMENT AERONAUTIQUE MALAGASY N 3200 RELATIF AUX PROGRAMMES DE FORMATION ET REGIMES DES EXAMENS EN VUE DE L OBTENTION DE DIVERSES LICENCES ET REGLEMENT AERONAUTIQUE MALAGASY N 3200 RELATIF AUX PROGRAMMES DE FORMATION ET REGIMES DES EXAMENS EN VUE DE L OBTENTION DE DIVERSES LICENCES ET QUALIFICATIONS Edition 02 JAN 2014 Règlement relatif aux

Plus en détail

CCA européen. CFS ou. Personnels navigants commerciaux. transformer votre. votre CSS + 2 matières. Juin 2013

CCA européen. CFS ou. Personnels navigants commerciaux. transformer votre. votre CSS + 2 matières. Juin 2013 Direction générale de l Aviation civile Direction de la Sécurité de l Aviation civile Direction Personnels Navigants Pôle Licences Personnels navigants commerciaux CFS ou votre CSS + 2 matières transformer

Plus en détail

Note relative au reclassement pour inaptitude physique à l attention des membres de la CAP

Note relative au reclassement pour inaptitude physique à l attention des membres de la CAP Note relative au reclassement pour inaptitude physique à l attention des membres de la CAP REFERENCES : - Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction

Plus en détail

Art. 5. - L'agrément du courtier d'assurance est subordonné aux conditions suivantes: a) Pour les personnes physiques:

Art. 5. - L'agrément du courtier d'assurance est subordonné aux conditions suivantes: a) Pour les personnes physiques: Décret exécutif n 95-340 du 6 Joumada Ethania 1416 correspondant au 30 octobre 1995 fixant les condition d'octroi et de retrait d'agrément, de capacités professionnelles, rétributions et de contrôle des

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 181 27 août 2012. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 181 27 août 2012. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2685 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 181 27 août 2012 S o m m a i r e EXAMINATEURS CHARGÉS DE LA RÉCEPTION

Plus en détail

REGLEMENT AERONAUTIQUE MALAGASY N 3000 RELATIF AUX LICENCES DU PERSONNEL AERONAUTIQUE MALAGASY

REGLEMENT AERONAUTIQUE MALAGASY N 3000 RELATIF AUX LICENCES DU PERSONNEL AERONAUTIQUE MALAGASY REGLEMENT AERONAUTIQUE MALAGASY N 3000 RELATIF AUX LICENCES DU PERSONNEL AERONAUTIQUE MALAGASY Edition 02 AOUT 2013 Aviation Civile de Madagascar Page 2 / 200 LISTE DES PAGES EFFECTIVES Page N édition

Plus en détail

Titre III : Médecine de prévention.

Titre III : Médecine de prévention. Titre III : Médecine de prévention. Article 10 Modifié par Décret n 2011-774 du 28 juin 2011 - art. 19 Un service de médecine de prévention, dont les modalités d organisation sont fixées à l article 11,

Plus en détail

Examen théorique PPL(A), RPPL(A)

Examen théorique PPL(A), RPPL(A) Eidgenössisches Departement für Umwelt, Verkehr, Energie, Kommunikation UVEK Bundesamt für Zivilluftfahrt BAZL Sicherheit Flugbetrieb Directive 318.11.320 F Examen théorique PPL(A), RPPL(A) (Avion) éditée

Plus en détail

O BTENTION DE LA LICENCE DE PILOTE PRIVE AVION

O BTENTION DE LA LICENCE DE PILOTE PRIVE AVION ministère de l Écologie de l Énergie du Développement durable et de la mer En charge des Technologie vertes et des Négociations sur le climat O BTENTION DE LA LICENCE DE PILOTE PRIVE AVION P P L /A 1 )

Plus en détail

Luxembourg, le 22 octobre 2001

Luxembourg, le 22 octobre 2001 Luxembourg, le 22 octobre 2001 Lettre circulaire 01/7 du Commissariat aux Assurances relative au dépôt des actifs représentatifs des provisions techniques des entreprises d'assurances directes et des fonds

Plus en détail

المملكة المغربية وزارة التجهيز والنقل واللوجستيك

المملكة المغربية وزارة التجهيز والنقل واللوجستيك ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE المملكة المغربية وزارة التجهيز والنقل واللوجستيك N 1699 DAC/DSA INSTRUCTION TECHNIQUE RELATIVE AUX EXAMINATEURS DE VOL ARTICLE

Plus en détail

Licences AESA pour pilotes de ballon

Licences AESA pour pilotes de ballon Office fédéral de l aviation civile OFAC Fédération Suisse d aérostation / Balloon Team SA Lugano Licences AESA pour pilotes de ballon Un cours de formation pour les requérants d une licence de pilote

Plus en détail

ARRETE MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE,

ARRETE MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE, REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU TRAVAIL ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE DIRECTION GENERALE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTNUE ET DES STAGES ARRETE ANNEE 2005 N 015/MFPTRA/DC/SGM/DGFPCS/DAROP

Plus en détail

1. Cadre juridique de réalisation des opérations de surveillance continue. 2. Référentiel applicable lors des opérations de surveillance continue

1. Cadre juridique de réalisation des opérations de surveillance continue. 2. Référentiel applicable lors des opérations de surveillance continue SOMMAIRE 1. Cadre juridique de réalisation des opérations de surveillance continue... 2 2. Référentiel applicable lors des opérations de surveillance continue... 2 3. Opérations de surveillance continue...

Plus en détail

POLYNESIE FRANÇAISE - AGENCES DE VOYAGES - REGLEMENTATION DE LA LICENCE

POLYNESIE FRANÇAISE - AGENCES DE VOYAGES - REGLEMENTATION DE LA LICENCE POLYNESIE FRANÇAISE - AGENCES DE VOYAGES - REGLEMENTATION DE LA LICENCE Polynésie française : la chronique juridique des notaires TEXTES Délibération n 87-138 AT du 23 décembre 1987 (JOPF du 7 janvier

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 94 9 mai 2012. S o m m a i r e ACCÈS AU MARCHÉ DES TRANSPORTS DE MARCHANDISES PAR ROUTE

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 94 9 mai 2012. S o m m a i r e ACCÈS AU MARCHÉ DES TRANSPORTS DE MARCHANDISES PAR ROUTE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1077 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 94 9 mai 2012 S o m m a i r e ACCÈS AU MARCHÉ DES TRANSPORTS DE MARCHANDISES

Plus en détail

Sommaire. Loi modifiée du 16 avril 1979 fixant le statut général des fonctionnaires de l'état (Extrait: 19bis)... 3

Sommaire. Loi modifiée du 16 avril 1979 fixant le statut général des fonctionnaires de l'état (Extrait: 19bis)... 3 FONCTIONNAIRES DE L ÉTAT - STATUT GÉNÉRAL - Télétravail 1 TÉLÉTRAVAIL Sommaire Loi modifiée du 16 avril 1979 fixant le statut général des fonctionnaires de l'état (Extrait: 19bis).... 3 Règlement grand-ducal

Plus en détail

STATISTIQUES DES ELEVES PILOTES DE LIGNE PROMOTIONS 2006-2011

STATISTIQUES DES ELEVES PILOTES DE LIGNE PROMOTIONS 2006-2011 STATISTIQUES DES ELEVES PILOTES DE LIGNE PROMOTIONS 2006-2011 Données de décembre 2014 2 STATISTIQUES DES ELEVES PILOTE DE LIGNE PROMOTION 2006-2011 Sommaire Introduction... 3 Méthode... 3 Avertissement...

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE 2.8.2013 Journal officiel de l Union européenne C 223/1 (Communications) COMMUNICATIONS PROVENANT DES INSTITUTIONS, ORGANES ET ORGANISMES DE L'UNION EUROPÉENNE COMMISSION EUROPÉENNE Lignes directrices

Plus en détail

ACCORD LE GOUVERNEMENT DES ETATS-UNIS MEXICAINS ET L'ORGANISATION DE COOPERATION ET DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUES

ACCORD LE GOUVERNEMENT DES ETATS-UNIS MEXICAINS ET L'ORGANISATION DE COOPERATION ET DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUES ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DES ETATS-UNIS MEXICAINS ET L'ORGANISATION DE COOPERATION ET DE DÉVELOPPEMENT ECONOMIQUES RELATIF AUX PRIVILÈGES ET IMMUNITÉS DE L ORGANISATION AUX ETATS-UNIS MEXICAINS LE

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

Arrêtons: Chapitre I: De l'organisation des études menant au grade de bachelor et au grade de master

Arrêtons: Chapitre I: De l'organisation des études menant au grade de bachelor et au grade de master Règlement grand-ducal du 22 mai 2006 relatif à l'obtention du grade de bachelor et du grade de master de l'université du Luxembourg. - base juridique: L du 12 août 2003 (Mém. A - 149 du 06 octobre 2003,

Plus en détail

Conservatoire National des Arts et Métiers

Conservatoire National des Arts et Métiers Conservatoire National des Arts et Métiers Règlement de délivrance du diplôme d ingénieur En formation continue hors temps de travail Vu la loi du 10 juillet 1934 relative au titre d ingénieur diplômé,

Plus en détail

Copyright DGAFP - http://bjfp.fonction-publique.gouv.fr - 24/07/2014 23:44:27

Copyright DGAFP - http://bjfp.fonction-publique.gouv.fr - 24/07/2014 23:44:27 Décret n 97-185 du 25 février 1997 modifié relatif au recrutement des travailleurs handicapés dans la fonction publique hospitalière pris pour l'application de l'article 27 de la loi n 86-33 du 9 janvier

Plus en détail

ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE LE BARREAU DU QUÉBEC LE CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX

ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE LE BARREAU DU QUÉBEC LE CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE LE BARREAU DU QUÉBEC ET LE CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES

Plus en détail

Pilote de ligne Formation ATP intégré en 18 mois

Pilote de ligne Formation ATP intégré en 18 mois Pilote de ligne Formation ATP intégré en 18 mois 1Air & Compagnie Fort de plus de 10 années d expérience dans la formation professionnelle des pilotes, Air & Compagnie, en partenariat avec l Institut Mermoz,

Plus en détail

Annexe A.1 Banques et SPB Entités admissibles

Annexe A.1 Banques et SPB Entités admissibles Notes : 1. Dans la présente annexe, RDAP signifie Règlement sur la dispense d agrément pour certains placements dans des entités de services intragroupes; RDRP signifie Règlement sur la dispense des restrictions

Plus en détail

DECRET Décret n 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR: ESRS0905375D

DECRET Décret n 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR: ESRS0905375D DECRET Décret n 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR: ESRS0905375D Le Premier ministre, Sur le rapport de la ministre de l enseignement supérieur et de la recherche,

Plus en détail

ARRÊTE N 01/0096/MINESUP DU 07 Décembre 2001 Fixant les Conditions de Création et de Fonctionnement des Institutions Privées d Enseignement Supérieur.

ARRÊTE N 01/0096/MINESUP DU 07 Décembre 2001 Fixant les Conditions de Création et de Fonctionnement des Institutions Privées d Enseignement Supérieur. ARRÊTE N 01/0096/MINESUP DU 07 Décembre 2001 Fixant les Conditions de Création et de Fonctionnement des Institutions Privées d Enseignement Supérieur. LE MINISTRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, VU la Constitution

Plus en détail

FILIERE MEDICO-SOCIALE CATEGORIE A

FILIERE MEDICO-SOCIALE CATEGORIE A FILIERE MEDICO-SOCIALE CATEGORIE A LA DEFINITION DE L EMPLOI Les infirmiers et techniciens paramédicaux cadre de santé exercent des fonctions d'encadrement ou des responsabilités particulières correspondant

Plus en détail

Ordonnance du DETEC concernant les licences du personnel navigant de l aéronautique

Ordonnance du DETEC concernant les licences du personnel navigant de l aéronautique Ordonnance du DETEC concernant les licences du personnel navigant de l aéronautique 748.222.1 Modification du Le Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication

Plus en détail

Les avis de la Chambre des Métiers. RFP - Stages

Les avis de la Chambre des Métiers. RFP - Stages Les avis de la Chambre des Métiers RFP - Stages Projet de règlement grand-ducal portant sur 1. l organisation des stages de formation en milieu professionnel de la formation professionnelle initiale

Plus en détail

Loi fédérale sur les professions relevant du domaine de la psychologie *

Loi fédérale sur les professions relevant du domaine de la psychologie * Loi fédérale sur les professions relevant du domaine de la psychologie * (Loi sur les professions de la psychologie, LPsy) 935.81 du 18 mars 2011 (Etat le 1 er septembre 2013) L Assemblée fédérale de la

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. La validation des acquis de l expérience (VAE)

FICHE TECHNIQUE. La validation des acquis de l expérience (VAE) FICHE TECHNIQUE La validation des acquis de l expérience (VAE) Synthèse Reconnue par le Code du travail, la validation des acquis de l expérience (VAE) permet de faire reconnaître son expérience notamment

Plus en détail

DUPLICATA RENOUVELLEMENT

DUPLICATA RENOUVELLEMENT CHAPITRE 22 DUPLICATA RENOUVELLEMENT NULLITE RESTITUTION Table des matières INTITULE DIFFERENTS TYPES DE RENOUVELLEMENT DUPLICATA : Renouvellement suite à une perte, un vol, détérioration, photo non ressemblante

Plus en détail

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC)

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) Entente administrative sur la certification de produits conclue entre la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) et l Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) (ci-après

Plus en détail