DCE C.C.T.P. Lot 12 : Chauffage Ventilation Plomberie Sanitaire DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES EXTENSION DE LA SALLE DES SPORTS DE TEMPLEUVE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DCE C.C.T.P. Lot 12 : Chauffage Ventilation Plomberie Sanitaire DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES EXTENSION DE LA SALLE DES SPORTS DE TEMPLEUVE"

Transcription

1 EXTENSION DE LA SALLE DES SPORTS DE TEMPLEUVE DCE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES DATE : C.C.T.P Lot 12 : Chauffage Ventilation Plomberie Sanitaire

2 Extension d une salle de sports Page 2 SOMMAIRE 1 EME PARTIE : CHAUFFAGE VENTILATION CHAPITRE I - PRESCRIPTIONS GENERALES Présentation du projet Définition des pièces constitutives du DCE Renseignements techniques Pièces à fournir par l entrepreneur Présentation des variantes éventuelles Etendue et limite de prestations Données de base Situation des lieux Conditions extérieures de base Conditions intérieures de base Ventilation Déperditions Caractéristiques et nature des énergies et fluides Contacts avec les services publics et privés CHAPITRE II DESCRIPTION DES INSTALLATIONS Dépose et neutralisation Raccordement gaz Chaufferie Distribution gaz Production de chaleur Désemboueur Bouteille d équilibre Remplissage Expansion Circuits de distribution Ventilations haute et basse Réseaux de chauffage Production d eau chaude sanitaire Régulation Electricité Canalisations Emission de chaleur Radiateurs panneaux Radiateurs Décoratifs Panneaux rayonnants Chauffage de la salle de sports Ventilation Ventilation double-flux CHAPITRE IV - SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES Ventilateurs centrifuges Généralités Description... 25

3 Page Gaines métalliques en tôles galvanisées Généralités Gaines rectangulaires Gaines circulaires Peinture antirouille Fourreaux Registres d équilibrages Etiquetage et repérage Appareillage Gaines Installations électriques Tableaux électriques Moteurs électriques Canalisations CHAPITRE V - ESSAIS Contrôle et réception des ouvrages Contrôle de qualité et conformité Procédure d'autocontrôle Essais Contrôle de bonne exécution Vérification générale/cours travaux Contrôle d étanchéité - circuits air Vérification à l'état statique Vérification en fonctionnement Documents fournis après exécution Notes de calculs Plans et schémas conformes/exécution Notices descriptives matériel Guides d'exploitation Notices d'entretien Schéma de principe EME PARTIE : PLOMBERIE SANITAIRE CHAPITRE VI PRESCRIPTIONS GENERALES Instructions aux soumissionnaires Présentation du projet Clauses techniques Pièces à fournir par l'entrepreneur Contacts avec les services publics et privés Moyens de mise en œuvre Essais Dispositions générales Vérifications générales en cours de travaux Essais de fonctionnement des appareils Essais d étanchéité des canalisations Essais acoustiques Essais COPREC Désinfection... 41

4 Page Contrôle et réception des installations Contrôle de qualité et conformité Contrôle des installations Essais Prestation à fournir Généralités Plans et schémas conformes à l exécution Notices descriptives du matériel Guides d'exploitation Notices d'entretien Schéma de principe Assurances Données de base Caractères et nature des énergies et fluides Règles et données à respecter Dispositions particulières (respect de l environnement) CHAPITRE VII DISPOSITIONS GENERALES Alimentation eau froide en extérieur Distribution eau froide sanitaire Eau froide adoucie Alimentation eau chaude sanitaire, eau mitigée et bouclage Evacuations Appareils sanitaires Accessoires sanitaires Désinfection Extincteurs - consignes de sécurité - plan d évacuation CHAPITRE VIII - SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES Supports Canalisations Equipements particuliers de tuyauteries Robinetterie de bâtiment Appareils et robinetteries sanitaires Fourreaux Protections acoustiques Calorifuge Identification des installations Trous, scellement, rebouchage et raccords... 65

5 Page 5 1 EME PARTIE : CHAUFFAGE VENTILATION 1 CHAPITRE I - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 Présentation du projet Le présent document a pour objet la description des ouvrages de chauffage ventilation concernant l extension d une salle de sports à Templeuve Définition des pièces constitutives du DCE Les pièces constituant le DCE sont les suivantes : le Cahier des clauses Administratives Particulières (C.C.A.P.), le présent C.C.T.P., l offre de prix, Les plans CTH : - Chauffage RdC - Ventilation RdC et Toiture - Plomberie RdC Renseignements techniques Durant l'établissement de la soumission des renseignements peuvent être obtenus auprès de : ARCHITECTE : B.E.T Fluides : AVANT PROPOS 51, boulevard de Belfort LILLE CEDEX C.T.H Bureau d'études 7B, rue de Trévise LILLE Pièces à fournir par l entrepreneur Les soumissionnaires remettront avec leur proposition : une présentation de l'entreprise avec ses références. l'organisation et les moyens mis en œuvre par l'entreprise pour exécuter les ouvrages la lettre de soumission dans laquelle l'entreprise s'engage à respecter le C.C.T.P. une liste de marques des matériels préconisés par l'entreprise. la liste exacte des travaux non compris, ne faisant pas partie de sa spécialité.

6 Page 6 Le soumissionnaire ne devra en aucun cas faire usage de la formule "tout matériel et travaux non explicitement précités ou définis" de plus le soumissionnaire devra présenter son offre conformément au cadre de bordereau joint au dossier Présentation des variantes éventuelles Des variantes autres que celles demandées dans le Cahier des Charges pourront être proposées par les entrepreneurs. Toutefois, ceux-ci, devront IMPERATIVEMENT chiffrer le projet de base tel que défini. Chaque variante comprendra : le devis descriptif complet, les notes de calculs, les schémas avec la régulation, les plans d'implantation du matériel, l'analyse de l'incidence sur les autres corps d'état, un tableau récapitulatif des puissances électriques Etendue et limite de prestations Les travaux ci-après définis ne sont pas à la charge du présent lot : Lot Gros Œuvre : - Les réservations supérieures à 15 x 15 dans les ouvrages en béton et maçonnerie comprenant les percements, les trous, les trémies, feuillures, encoches, caniveaux, chevêtres, linteaux, etc. - Les percements dans l existant nécessitant un calcul de structure et renforcement. - Les massifs, relevés de propreté et socles en béton. - Les réseaux d évacuations sous dallage (EU, EV, EP) - Les fourreaux sous dallages et en sortie de bâtiment - Les gaines coupe feu pour le désenfumage. - La mise en place de cour anglaise pour les prises d air neuf. NOTA : Les réservations qui n'auront pas été communiquées à temps seront réalisées par le lot gros œuvre, à la charge du présent lot. Lot VRD : - La réalisation des tranchées ainsi que le remblaiement. - La pose du grillage avertisseur. - Le raccordement des réseaux d évacuation, à 1 ml du bâtiment. - Le sondage des réseaux enterrés existants en domaine privé. - Le socle des coffrets de coupure gaz, électricité, en limite de propriété. Travaux à la charge du présent lot : La fourniture des fourreaux, pattes de scellement, etc. Le rebouchage des réservations utilisées ou non utilisées avec réfection des enduits au droit des réservations. La mise en place des coffrets de coupures extérieurs. La fourniture et pose des raccords métal / PE compris remonté sur le réseau GAZ. La fourniture et pose de l ensemble des grilles de ventilations.

7 Page 7 La dépose et repose des radiateurs pour la réalisation des travaux de peinture. La peinture antirouille des canalisations acier. L alimentation électrique compris protection des appareils de plomberie situés en chaufferie (Adoucisseur, ballon ECS, Pompe de bouclage etc ) La fourniture et pose du disconnecteur sur le remplissage chaufferie. La mise en place et la fourniture de collerette d étanchéité autour des traversées de toiture et d étanchéité. La découpe des dalles de faux plafond pour la mise en place des grilles de ventilation Les percements dans l existant ne nécessitant pas de calcul de structure et renforcement. Les fourreaux sur chaque traversée de parois ou dalle. Les évacuations d'eaux usées. L'amenée de l'eau dans les locaux techniques, avec vannes d isolement. La fourniture et pose de la production ECS. Les trappes de visites en gaine de ventilation selon réglementation. La désinfection du réseau d eau potable et l analyse complète auprès d un institut agréé. Les grillages avertisseurs pour réseaux enterrés. Lot Couverture - étanchéité : Toutes sujétions d'étanchéité à l'eau dans au débouché des toitures (vers l extérieur). Les réservations en façades pour l incorporation des grilles de ventilations en bardage. Les moignons EP compris crapaudines. Les réseaux EP extérieurs. Lot Charpente : Les chevêtres pour les tourelles de ventilation, radiants gaz, panneaux rayonnants eau chaude,. Lot Menuiserie intérieure : Les trappes d'accès dans les gaines techniques. Le détalonnage des portes. Lot Cloison - doublage : Les renforts de cloison pour appareils de chauffage et sanitaires. Lot Carrelage - faïence : Le bouchement des autour des tubes traversant une parois faïencée. La pose des siphons de sol et caniveaux. Lot Electricité : Les amenées d'électricité sous forme de câble lové en attente à proximité des matériels du présent lot. Les horloges VMC. La mise à la terre des réseaux de VMC, EAU FROIDE, EAU CHAUDE, GAZ etc La mise en place des coffrets force / éclairage sur la chaufferie et autres locaux techniques. Lot Peinture : La peinture de finition des installations apparentes. Les raccords de peinture.

8 Page Données de base Situation des lieux - Lieu : Templeuve - Latitude nord : Altitude : 17 m - Orientation : suivant plan architecte - Zone géographique : H Conditions extérieures de base HIVER ETE - Températures sèches: - 9 C 32 C - Humidité relative : 95% 44 % Conditions intérieures de base LOCAUX T EN T ETE OCCUPATION HIVER Salle de sports, 16 C NC Rangement 15 C NC Vestiaires, douches 21 C NC Hall d entrée, circulation 19 C NC Sanitaires 19 C NC Ventilation Données de base à l'intérieur des locaux : LOCAUX Salle de sports Vestiaires, douches collectifs TYPE DE VENTILATION Simple flux TYPE DE CHAUFFAGE Radiants gaz + panneaux eau chaude Double flux Radiateurs 400m3/h. DEBIT AIR NEUF TYPE DE REGULATION 5000 m3/h Sonde à boule Sanitaires Double flux Radiateurs Suivant NORMES Hall d entrée - Radiateurs décoratifs - Robinet thermostatique Robinet. thermostatique Robinet. thermostatique.

9 Page Déperditions Tous les calculs de déperditions calorifiques seront réalisés de manière à garantir les températures minimales imposées pour une température extérieure de -9 C. Les calculs de déperdition ne prendront en compte que les flux thermiques sortant. Aucun apport ne sera intégré. Les calculs seront effectués selon les règles contenues dans les documents suivants : règles TH-K de juillet 1988 (D.T.U P50-702) intitulées : «règles de calcul des caractéristiques thermiques utiles des parois de construction» règles TH-G d'avril 1991 (DTU P ) intitulées : «règles de calcul du coefficient GV des bâtiments d'habitation et du coefficient G1 des bâtiments autres que d'habitation» règles TH-D d'avril 1991 (DTU P ) intitulées : «règles de calcul des déperditions de base des bâtiments neufs» Les coefficients Taux des locaux non chauffés seront calculés suivant les règles TH-G77 d'avril Le calcul du bilan thermique devra être conforme à la RT2005 (hors remise) Caractéristiques et nature des énergies et fluides Eau de Ville : - Pression de livraison : suivant concessionnaires Courant électrique : - Triphasé 380 T + N. Gaz naturel : - Pression de livraison après détente: 300 mbar Contacts avec les services publics et privés L'Entrepreneur est chargé d'établir à ses frais tous les contacts avec les services publics et privés, afin d'assurer une parfaite réalisation des installations. Ces démarches s'effectueront sous le contrôle et en accord avec le Maître d ouvrage et le BET CTH.

10 Page 10 2 CHAPITRE II DESCRIPTION DES INSTALLATIONS 2.1 Dépose et neutralisation Dans le bâtiment existant, l entreprise devra l isolement des réseaux de chauffage, ventilation, plomberie et la dépose ainsi que l enlèvement des appareils (caisson VMC, radiateurs, gaines, tuyauteries, lavabo, WC, ) Les installations de chauffage de la salle des sports existantes seront conservée et raccordées aux nouveaux réseaux (gaz + chauffage)n L extracteur du système de radiant gaz mis en place dans la salle des sports existante sera déposé et reposée pour permettre la réalisation du bardage. Les sujétions de raccordement des gaz de rejets seront prises en compte par le présent lot 2.2 Raccordement gaz Le réseau gaz existant sera déposé et remplacé. Le dimensionnement du réseau extérieur se fera sur la base : - de l installation des 2 salles des sports, - et de la chaufferie commune et les radiants de chaque salle. Après calcul, l entrepreneur fournira un nouveau réseau avec comme point de départ le coffret de détente/coupure en limite de propriété, rue de Roubaix. La fourniture et pose de ce coffret est due au présent lot Depuis le coffret : Le réseau gaz enterré sera réalisé en tube polyéthylène spécial gaz (raccords électrosoudables), (tube à plus d 1 ml du bâtiment. Raccordement PE/Acier avec bande grasse, Vannes de barrage NF à tournant sphérique et joints plats, à chaque point d alimentation (salles, chaufferie), Coffret sous verre dormant à clefs, Etiquetage sur plaques rigides et écriture gravée. L entreprise devra l ensemble des signalisations normalisées ainsi que les protections mécaniques des tuyauteries extérieures, jusqu à une hauteur de 2 mètres. Le titulaire du présent lot devra la mise en peinture antirouille et couleur de finition jaune orangée moyen de l ensemble des tuyauteries gaz visibles. Le chauffage par radiant gaz de la salle existante sera conservé en l état et raccordé sur le nouveau réseau gaz

11 Page Chaufferie Distribution gaz Apres la vanne de coupure sous coffret dormant, il sera installé : Détendeur gaz Mbar Vannes d isolement en amont et aval du détendeur gaz Filtre Raccordement de la chaudière et de la production ECS en tube acier noir tarif 10 Nourrice gaz avec les équipements NF suivant : o Vanne d isolement o Robinet de purge o Manomètre o Pressostat gaz relié à l alarme technique Étiquetage et repérage du réseau gaz suivant norme en vigueur (peinture, etc. ) Production de chaleur Il sera prévu deux chaudières murales de 100 kw unitaire, fonctionnant en cascade. Pour installations de chauffage en circuit fermé selon EN Elles seront de marque VIESSMANN type VITODENS 200 ou équivalent, composées de: Corps de chaudière complet et échangeur de chaleur en acier inoxydable avec surfaces d'échange Inox-Radiales autonettoyantes. Brûleur cylindrique modulant MatriX à texture Inox tout équipé avec turbine modulante, surveillance de flamme à ionisation et allumeur électrique haute tension. Régulation automatique de la combustion par système Lambda Pro Control Avec jaquette de chaudière en place en tôle d'acier à revêtement de résine époxy, coloris blanc. Puissance nominale : 105 kw Chauffage 50/30 C kw Chauffage 80/60 C 27-95,6 kw Pression de service maxi : 4 bars Pression gaz : 20 mb Rendement global annuel : jusqu'à 107 % Equipée d'une régulation numérique ayant les caractéristiques suivantes : Marche à température variable. Commande du brûleur modulant. Régulation PID de la charge du brûleur. Fonctionnement de secours automatique intégré sur chaine de commande par aquastat mécanique. Interrupteur d'installation, Aquastat de chaudière, Limiteur de température de sécurité à réarmement manuel et testable, Sonde de température de chaudière

12 Page 12 La chaudière comportera les organes de sécurité de mesure et de contrôle de chauffe à savoir : 2 soupapes de sécurité dont les échappements seront raccordées à l'évacuation la plus proche (Écoulement visible sur entonnoir), 1 aquastat de réglage, 1 aquastat de sécurité réglé à 100 C agissant sur le contacteur du brûleur par manque de courant, 1 pressostat de sécurité mini et maxi, 1 indicateur de température des gaz de combustion, 1 contrôleur de débit à palette, 2 vannes d isolements, 1 pompe double de circulation 1 robinet de vidange, 1 vanne d équilibrage à mesure électronique de débit 1 filtre à tamis. Les vidanges seront ramenées au siphon de sol de la chaufferie, réseau en tube PVC pression HTA ou en acier avec peinture anti-rouille. L entreprise fournira en fin de chantier, les certificats de mise en service et calcul de rendement de combustion. Régulation cascade pour installation à plusieurs chaudières Vitotronic 300K Régulation température à débit variable Régulation numérique de cascade et de chauffage en fonction de la température extérieure. Stratégie de cascade de 2 chaudières. Marche modulante en association avec les régulations Vitotronic 100 par Bus Horloge numérique intégrée pour la programmation journalière et hebdomadaire de chaque circuit. Livré avec sonde extérieure par câble, longueur maxi 35m. Interrupteur d alimentation et commutateur de marche provisoire. Evacuation des fumées Sortie par ventouse verticale diamètre 100/150mm Désemboueur Mise en place d un désemboueur sur le circuit de chauffage L entrepreneur prévoira la mise en place d un désemboueur sur l installation de chauffage. Les dépôts provenant de la corrosion des circuits seront éliminés (en particulier les boues d oxyde et de carbonate de fer) au moyen d un traitement des eaux de chauffage type désemboueur à rétention magnétique. Ce procédé possèdera un avis technique du CSTB en cours de validité et permettra : La lutte contre la corrosion et l entartrage par adjonction de produits de traitement d eau au sein de l appareil afin d obtenir une action préventive.

13 Page 13 La séparation et la rétention des particules de fluide caloporteur. L installation s effectuera avec pompe de charge en by-pass sur le retour général de la chaudière, prenant la totalité du débit. A l entrée du désemboueur le titulaire du présent corps d état installera entre deux vannes d isolement sphérique une manchette en tube acier pour permettre d évaluer l évolution de la corrosion. L entreprise du présent lot réalisera la maintenance des installations de désembouage pendant une durée de 1 an à partir de la réception des travaux, ainsi que la première charge de produit.

14 Page Bouteille d équilibre Il sera installé en chaufferie une bouteille d équilibre en tube acier tarif 10, calorifugée finition tôle. Elles seront dimensionnées suivant la règle des 3D Les bouteilles d équilibre seront équipées des organes suivants : Une vanne de vidange en point bas (vanne quart de tour à boisseau sphérique) Un purgeur manuel et automatique en point haut Un robinet de chasse d un diamètre mini 50/60 Un thermomètre sur l aller et le retour, en aval et en amont de la bouteille Une vanne d équilibrage Une vanne d arrêt Les thermomètres seront à alcool avec tube capillaire de marque WIKA ou équivalent modèle droit ou équerre, plage de 0 à 120 C. Le calorifuge sera réalisé en coquilles de laine de verre 50mm, avec une finition tôle alu Remplissage Le remplissage se fera en eau adoucie, depuis l attente laissée à proximité (décrit dans la deuxième partie) : L installateur prévoira la fourniture et la mise en œuvre des produits de traitement d eau Expansion L'expansion de l'eau se fera par l'intermédiaire de 1 vase sous pression d'air de marque FLEXCON ou équivalent, conforme aux normes en vigueur. Il sera d'une capacité minimale à définir suivant le volume du réseau. Le vase sera isolable Circuits de distribution Il sera installé dans la chaufferie des départs permettant d alimenter les réseaux radiateurs/panneaux rayonnants et la production d eau chaude sanitaire (température constante). Le titulaire du présent lot devra au minimum prévoir les circuits suivant : Circuit radiateurs vestiaires (régime de fonctionnement C) Circuit radiateurs annexes + panneaux rayonnants (régime de fonctionnement C) Circuit température constante (régime de fonctionnement C)

15 Page 15 Les circuits seront équipés de : De vannes d'arrêt PN 16, D un clapet anti-retour, Thermomètres (aller-retour), D'un manomètre différentiel à cadran avec robinets, D une vanne motorisée, D une vanne d équilibrage type STAD sur le retour ainsi que sur le by-pass de la vanne 3 voies, Une vanne 3 voies (intégrée à l échangeur pour l ECS), Une vanne pressostatique en by-pass (circuit à température variable). Pompes de circulation et circuits : Les réseaux seront équipés d'une vanne d'arrêt sur le départ et d'une vanne de réglage sur le retour. Les pompes de circulation seront doubles du type «rotors noyés» et composant en acier inoxydable résistant à la corrosion. Elles permettront une variation de débit variable pour le circuit radiateurs et seront équipées d une permutation cyclique automatique. Les pompes seront de marque GRUNDFOSS, KSB ou équivalent approuvé et devront être munies : De deux manchons anti-vibratiles, D un filtre à tamis, Les pompes de circulation seront garanties 2 ans, pièces, main d œuvre et déplacement. Les bouteilles et vases de purges, dont le nombre sera aussi réduit que possible, seront munis d'un dispositif étanche et accessible permettant d'assurer l'évacuation de l'air. Les purges d'air seront ramenées, par l'intermédiaire de tuyauteries d'un diamètre suffisant, sur les caniveaux ou siphon de sol Ventilations haute et basse Les ventilations basse et haute seront réalisées par une grille en façade (une grille par façade) Elles seront de marque ANEMOTHERM type PAL ou équivalent couleur au choix de l architecte, et seront de type grille extérieure Réseaux de chauffage La distribution sera en tube acier noir et sera assemblée par soudure autogène uniquement. Les tuyauteries seront revêtues de 2 couches de peinture antirouille sur l ensemble de leur parcours. L ensemble des vannes d isolement inférieur ou égal au diamètre 50/60 sera du type ¼ de tour à bille. Pour les diamètres supérieurs, les vannes seront du type ¼ de tour à papillon.

16 Page 16 Les bouteilles et vases de purge dont le nombre sera aussi réduit que possible, seront munis d'un dispositif étanche, accessible en toute occasion, permettant d'assurer l'évacuation de l'air, avec robinet d isolement. Dans ces prestations, seront prévues toutes les suggestions de purge d'air, de vidange, de dilatation des tuyauteries, d'insonorisation des passages de murs, cloisons et plancher permettant la livraison d'une installation rationnelle et silencieuse. L ensemble des réseaux d eau chaude sera réalisé en tube acier noir et sera calorifugé, ainsi que toutes les tuyauteries présentant des risques particuliers de condensation. Le calorifuge sera de type : Laine de verre finition tôle en chaufferie, o 40mm jusqu au diamètre 60 extérieur o 50mm jusqu au diamètre 114 extérieur o 60mm au-delà Production d eau chaude sanitaire La production d eau chaude sanitaire sera de type semi-accumulation : Capacité : 750 L, Puissance : 120 kw, Réservoir tampon en acier inoxydable 316L, Jacquette épaisseur 50 mm classée M0, Orifice de vidange totale, Trappe de visite, Echangeur à plaques, aluminium, à contre-flux, Pompe d homogénéisation, thermostat pour choc thermique à 70 C, Régulation PID, Vannes 3 voies motorisée, Soupape de sécurité, Vase d expansion Régulation Chaudière : La régulation du fluide primaire s effectuera en fonction de la température extérieure et des besoins des différents circuits avec engagement automatique des chaudières, (cascade et optimisation de chaque circuit). Il sera prévu : Une sonde extérieure, Une sonde sur le retour général des chaudières. Il sera prévu une temporisation entre l'arrêt d'une chaudière et l'arrêt de son irrigation et inversement. L'irrigation d'une chaudière devra être commandée avant son démarrage. Le déclenchement des thermostats de sécurité, le défaut d'irrigation de chaudière seront repris sur le circuit général d'alarme.

17 Page 17 La température générale au circuit primaire sera régulée par modification du point de consigne des sondes de commande des brûleurs, le débit étant modulé en fonction de l'engagement des chaudières par action sur le nombre de pompes en service. On contrôlera donc un point de consigne glissant variant de 70 à 40 C en fonction des conditions extérieures. La courbe de régulation devra pouvoir être brisée, chaque palier pouvant avoir sa propre pente. Chaque circuit au départ de la chaufferie devra être régulée, programmé et optimisé. Circuit régulé et circuit constant : Les circuits seront équipés d'une régulation numérique communicante en fonction des conditions extérieures, par action sur une vanne trois voies, avec programmation journalière et hebdomadaire comprenant : Sonde extérieure, Sonde de départ à plongeur, Régulateur numérique communiquant, Vanne 3 voies motorisées (intégrée à l échangeur pour l ECS). Il sera prévu sur chaque retour de circuit, un robinet de réglage de marque TA CONTROL ou équivalent Electricité Une armoire électrique de commande sera prévue dans la chaufferie et reprendra tous les équipements de cette dernière.. Elle sera équipée d une prise de courant et d une coupure générale, elle renfermera les contacteurs - disjoncteurs nécessaires à la commande et à la protection des moteurs électriques. Elle permettra de vérifier si les matériels sont sous tension, s ils fonctionnent ou ils sont à l'arrêt. Installation électrique : Les installations électriques seront réalisées conformément aux normes et décrets en vigueur, notamment à la norme NFC , y compris additifs et au décret du 14 novembre 1962 relatif à la protection des travailleurs. L installation comprendra la fourniture et la pose du tableau électrique nécessaire aux installations, ainsi que toutes les liaisons électriques jusqu'aux équipements de la chaufferie. L'alimentation électrique du tableau sera réalisée à partir d'une amenée de courant prévue par le corps d état électricité, laissée à proximité de l armoire. Les pénétrations seront munies de presse étoupes.

18 Page 18 Le tableau général chaufferie assurera la protection, la commande, la signalisation des équipements et sera équipé de fermeture avec clé. Le tableau électrique ne devra pas comporter de fusibles supérieurs à 2A, mais des disjoncteurs de marque MERLIN-GERIN ou équivalent. Tous les moteurs non visibles du tableau électrique seront équipés de sectionneur de proximité. Le tableau électrique sera repris sur les installations d'alarmes techniques du corps d état électricité. Le titulaire du présent lot devra donc prévoir deux contacts de synthèse permettant la signalisation des défauts sur la centrale gérant les alarmes techniques (un défaut d alarme prioritaire et un autre non prioritaire). Mise à la terre : L ensemble des réseaux de chauffage et de gaz situé en chaufferie sera relié au réseau de terre du bâtiment. Les travaux seront à la charge du présent lot. Le coffret de coupure extérieur DTU sera à la charge du lot électricité. 2.4 Canalisations La distribution sera en tube acier noir et sera assemblée par soudure autogène uniquement ou en tube PER encastré en dalle béton. Les tuyauteries acier seront revêtues de 2 couches de peinture antirouille sur l ensemble de leur parcours. Les tubes PER seront munis d une barrière anti oxygène et placés sous fourreaux, les remontées sur les radiateurs se feront par des cannes à sertir en acier inox sous sabots L ensemble des vannes d isolement inférieur ou égal au diamètre 50/60 sera du type ¼ de tour à bille. Pour les diamètres supérieurs, les vannes seront du type ¼ de tour à papillon. Les bouteilles et vases de purge dont le nombre sera aussi réduit que possible, seront munis d'un dispositif étanche, accessible en toute occasion, permettant d'assurer l'évacuation de l'air, avec robinet d isolement. Dans ces prestations, seront prévues toutes les suggestions de purge d'air, de vidange, de dilatation des tuyauteries, d'insonorisation des passages de murs, cloisons et plancher permettant la livraison d'une installation rationnelle et silencieuse, Le calorifugeage des tuyauteries sera exécuté après réalisation des épreuves et contrôles prévus. Il ne doit pas recouvrir les supports, chaque tuyauterie doit être obligatoirement calorifugée individuellement.

19 Page 19 Il sera de type Mousse de caoutchouc non fendu 19mm en faux-plafond, gaines techniques,, Protection antigel pour les tubes traversant l extérieur ou des locaux non chauffés. 2.5 Emission de chaleur Radiateurs panneaux Chaque local ayant des déperditions de parois, sera chauffé par un ou plusieurs radiateurs en acier du type panneaux plats habillés ou type plinthe de marque VEHA ou équivalent Les radiateurs seront installés avec une surpuissance de 20 % par rapport aux calculs des déperditions. Ils seront maintenus par bâti-supports ou sur pieds scellés en dalle et rendus invisibles par intégration dans les contre cloisons. Cette intégration se fera sans liaison d aucune sorte avec le mur de façade et maintiendra en permanence l obligation du vide franc de 3 cm. Les radiateurs seront équipés de robinets thermostatiques marque DANFOSS ou équivalent, de type inviolable avec possibilité de blocage de la consigne, d'un purgeur à clé, d'un té ou coude de réglage. Ils auront une certification de classe D par le CSTB conformément à la réglementation thermique (RT 2005). Localisation : Locaux vestiaires, sanitaires et annexes Radiateurs Décoratifs Le hall d entrée et la circulation des vestiaires seront équipés de radiateurs décoratifs identiques de marque ZENDHER ou équivalent. Ils seront sans ailette.et de couleur au choix de l architecte. Ils seront également équipés de robinets thermostatiques identiques à ceux des radiateurs panneaux. Ils seront équipes d'un purgeur à clé, d'un té ou coude de réglage. Localisation : Hall d entrée, circulation Panneaux rayonnants Dans l aire de jeux, il sera uniquement prévu des panneaux rayonnants au-dessus des gradins. Ces panneaux à eau chaude seront installés sur la charpente. Ils seront constitués d un déflecteur en acier de 1mm minimum sur lequel seront soudés les tubes oblongs en cuivre.

20 Page 20 Pour éviter la convection en partie haute un matelas de fibre de verre de 30 mm d épaisseur minimum sera posé sur la surface supérieure du panneau et sera protégé par une feuille d aluminium. Il seront également équipés de robinet d isolement, de robinet de réglage préréglé en usine et de purgeur. Dans la salle des sports une tôle pare ballon sera installés au dessus des appareils. 2.6 Chauffage de la salle de sports Le chauffage de la salle de sports sera assuré par des tubes radiants au gaz installés au plus haut, sous les poutres. Le procédé de chauffage sera par rayonnement à émetteur linéaire de marque Gaz Industrie ou équivalent, de type CS30 (30 kw PCI) prévus pour un fonctionnement en gaz naturel, homologués aux normes CE. Construits suivant procédés normalisés ISO Eléments fonctionnels et tube émetteur sous carrosserie auto porteuse réalisée en acier prélaqué de couleur blanche (RAL 9010). Chambre de combustion en céramique moulée, conçue pour une répartition homogène de la température Rendement de rayonnement optimisé par la présence d un réflecteur intérieur neutralisant le phénomène de convection, et recouvert d un isolant haute densité. Emetteur constitué par un tube de diamètre 150 mm en acier aluminié recuit résistant à une température de 700 C. Grille d esthétique et pare-ballons sous tube émetteur. Ligne gaz : Bloc combiné électrovanne gaz / régulateur à double clapet de sécurité, brûleur venturi à air primaire et secondaire avec centrage de flamme, dispositif de prise de pression. Groupe moto-ventilateur avec moyeu et axe en inox monté sur roulements à billes, turbine d extraction en acier, hélice de refroidissement. Sécurités : Allumage électronique et contrôle de flamme par courant d ionisation assurés par boîtier électronique et mono-électrode ; contrôle permanent de la dépression dans le tube émetteur par pressostat différentiel. Boîtier électronique de contrôle débrochable, accessible par la face arrière montée sur charnières. Les radiants seront accrochés à la charpente du bâtiment compris toutes sujétions Le présent lot prévoira dans son offre tous systèmes de suspente à cette charpente. L évacuation des produits de combustion se fera au moyen de conduit de fumées inox, en toiture.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12. 1406-TIS T Session 2014

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12. 1406-TIS T Session 2014 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12 1 Synoptique de principe Chaufferie 8 7 5 2 6 3 4 Durée : 4h Coefficient : 3 Page 2 / 12 Plan d implantation Conduits de ventilation et de chauffage. Durée

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes préventifs de protection incendie dans les bâtiments à étages Le but des mesures préventives de protection incendie est d'éviter la propagation

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

ventilation Caisson de ventilation : MV

ventilation Caisson de ventilation : MV ventilation Caisson de ventilation : MV FTE 101 148 C Septembre 2012 MV caisson de ventilation économique Descriptif technique Encombrement, réservation et poids Ø X Y Z H h A B Poids (kg) MV5-6P 248 450

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Générateur d air chaud Série BW TE

Générateur d air chaud Série BW TE gønørateur_d_air_chaud.qxd 05/02/2004 10:53 Page 1 Générateur d air chaud Série BW TE gønørateur_d_air_chaud.qxd 05/02/2004 10:53 Page 2 gønørateur_d_air_chaud.qxd 05/02/2004 10:53 Page 3 SOMMAIRE Conformité

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

Géothermie CIAT : Ageo et Ageo caleo. Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient Ageo. une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur

Géothermie CIAT : Ageo et Ageo caleo. Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient Ageo. une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur 16 pompes à chaleur de 7 à 36 Géothermie CIAT : Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient et caleo une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur Nouveau design Haute température pour la rénovation

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Les différents éléments d un CESI

Les différents éléments d un CESI Les différents éléments d un CESI 1. Capteur Solaires 1.1. Introduction Un capteur solaire thermique est un dispositif qui transforme le rayonnement solaire en énergie thermique. Les caractéristiques générales

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 10 Chauffage gaz - VMC Maîtrise

Plus en détail

Ballons. et bouteilles. ballons

Ballons. et bouteilles. ballons Ballons Bouteilles de mélange / Ballons tampon... 26 à 27 Ballons : - Stockeurs chauffage... 28 - Stockeurs & échangeur E.C.S.... 29 à 30 - Stockeurs E.C.S... 3 Résistances et réchauffeurs... 32 Bouteilles

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE EPA Environnement Peinture et Application ÉTUVES POUR SÉCHAGE CUISSON PEINTURE OU POUDRE AVEC ÉCHANGEUR FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE 200 C 95 C 0 à 95 C pour peinture liquide / colle 0 à 200 C pour peinture

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

Eau chaude Eau glacée

Eau chaude Eau glacée Chauffage de Grands Volumes Aérothermes Eau chaude Eau glacée AZN AZN-X Carrosserie Inox AZN Aérotherme EAU CHAUDE AZN AZN-X inox Avantages Caractéristiques Carrosserie laquée ou inox Installation en hauteur

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 09 : PLATRERIE ISOLATION Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 MODIFICATION JUILLET 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Plâtrerie - Isolation - 1 / 12 9 LOT 09 PLATRERIE ISOLATION 9.1

Plus en détail

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS HALLE DES SPORTS EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS LOT N 07 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES SERRURERIE 1 VRD

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

Guide de choix. France Air propose un large choix de récupérateurs d énergie. Contre flux

Guide de choix. France Air propose un large choix de récupérateurs d énergie. Contre flux récupération d énergie > bâtiments tertiaires > guide de choix Guide de choix France Air propose un large choix de récupérateurs d énergie Trois types d échangeurs : Flux croisés Contre flux À roue Deux

Plus en détail

Vitodens 100-W. climat d innovation

Vitodens 100-W. climat d innovation climat d innovation Vitodens 100-W Chaudière murale gaz à condensation, type WB1C, à brûleur modulant MatriX cylindrique et échangeur de chaleur Inox-Radial pour un fonctionnement avec une ventouse ou

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Place Jean Marie Danel 80370 BERNAVILLE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT n 04: SERRURERIE MAITRISE d ŒUVRE Antoine MAUGNARD Architecte 11 Avenue de

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS MAITRE D OUVRAGE VILLE DE PERONNE-EN EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTI-ACTIVITE Rue de l Eglise MAITRES D ŒUVRES ARCHITECTE Sarl ARCHILILLE - Agence d'architecture 211, rue Jean

Plus en détail

VMC. ventilateurs petits débits : Energy 100/150/250 FTE 103 131 B. Energy 150. Energy 250. Energy 100

VMC. ventilateurs petits débits : Energy 100/150/250 FTE 103 131 B. Energy 150. Energy 250. Energy 100 VMC ventilateurs petits débits : Energy 100/150/250 Energy 150 Energy 250 Energy 100 FTE 103 131 B Janvier 2008 Energy 100/125/150 Gamme habitat/tertiaire Energy 150 descriptif technique Déclaration du

Plus en détail

guide lot CVC Points de vigilance à l usage des conducteurs de travaux EG ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP

guide lot CVC Points de vigilance à l usage des conducteurs de travaux EG ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP guide Points de vigilance à l usage des conducteurs de travaux EG lot CVC Avant-propos AVANT-PROPOS CHAUFFAGE... 1 CLIMATISATION... 2 GESTION TECHNIQUE CENTRALISÉE 3

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

Electrique / eau chaude. Discret. Rideaux d air ventilation seule. Simple - intelligent. Confortable - innovant

Electrique / eau chaude. Discret. Rideaux d air ventilation seule. Simple - intelligent. Confortable - innovant PW/PE en applique Electrique / eau chaude Esthétique soignée Commande intégrée ou à distance Barrière thermique de 1 m, 1,5 m et 2 m Confort intérieur ou appoint chauffage Hauteur de montage 2 à 3,5 m

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAINTENANCE DES CHAUDIERES ET DES SYSTEMES DE CLIMATISATION

CENTRE HOSPITALIER CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAINTENANCE DES CHAUDIERES ET DES SYSTEMES DE CLIMATISATION CENTRE HOSPITALIER 1, rue du Docteur Paul Martinais 37600 LOCHES 02 47 91 33 33 02 47 91 32 00 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MISE EN CONCURRENCE PORTANT SUR MAINTENANCE DES CHAUDIERES ET

Plus en détail

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol :

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Page : 1 de 6 Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Référence article 058.01.250: VX18 Référence article 058.01.251: VX20 Référence article 058.01.252: VX30 Chaudière spéciale à gazéification

Plus en détail

Tableau récapitulatif des degrés de résistance au feu des clapets coupe-feu ISONE+

Tableau récapitulatif des degrés de résistance au feu des clapets coupe-feu ISONE+ La gamme ISONE Tableau récapitulatif des degrés de résistance au feu des clapets coupe-feu ISONE+ Type de clapets coupe-feu ISONE+/Ap circulaire ISONE+/Ap rectangulaire Type de clapets coupe-feu Cloison

Plus en détail

Centrale de Traitement de l Air. des locaux industriels et sportifs.

Centrale de Traitement de l Air. des locaux industriels et sportifs. Zeus Centrale de Traitement de l Air La gae ZEUS répond aux besoins de chauffage et de rafraîchissement des locaux industriels et sportifs. La gae compte tailles ayant des débits d'air compris entre 5.000

Plus en détail

SyScroll 20-30 Air EVO Pompes à chaleur réversibles

SyScroll 20-30 Air EVO Pompes à chaleur réversibles Compresseur croll Inverter Fluide Frigorigène R410a ycroll 20-30 ir EVO Pompes à chaleur réversibles De 20.0 à 34.0 kw De 20.0 à 35.0 kw 1 ycroll 20-30 ir EVO Les unités ycroll 20-30 ir EVO sont des pompes

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE 1 La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES LOT CI FUEL MAITRISE D'OUVRAGE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES LOT CI FUEL MAITRISE D'OUVRAGE CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES LOT CI FUEL CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAITRISE D'OUVRAGE 26 rue de Fleurier B.P. 70309 70006 VESOUL Cedex ~ 03.84.96.13.50

Plus en détail

PROFESSIONNEL AN AIRWELL GROUP COMPANY

PROFESSIONNEL AN AIRWELL GROUP COMPANY PAC HT CHAUFFAGE PRODUCTION ECS POMPES À CHALEUR HAUTE TEMPÉRATURE PRODUCTION EAU CHAUDE SANITAIRE PROFESSIONNEL AN AIRWELL GROUP COMPANY PAC HT/ECS Pompes à Chaleur Haute Température et production d Eau

Plus en détail

NOTICE D'INSTALLATION, DE MISE

NOTICE D'INSTALLATION, DE MISE 8908908902890256 8908908902890256 8908908902890256 NOTICE D'INSTLLTION, DE MISE EN SERVICE ET D'ENTRETIEN Optitherm 6.25/6.5 C Optitherm 5.25/6.25/6.5 B Tableau de commande 2 EXIGENCES RÉGLEMENTIRES ET

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN IMMEUBLE DE 70 LOGEMENTS PHASE PRO. Annexes au C.C.T.P.

CONSTRUCTION D UN IMMEUBLE DE 70 LOGEMENTS PHASE PRO. Annexes au C.C.T.P. ARCOBA «Le jardin bleu» CONSTRUCTION D UN IMMEUBLE DE 70 LOGEMENTS 20,24 RUE COROT- 13013 MARSEILLE PHASE PRO Annexes au C.C.T.P. LOT n 14 PLOMBERIE SANITAIRES/VMC/DESENFUMAGE Maître d Ouvrage ICADE CAPRI

Plus en détail

FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR CHEMINÉES POUR PLUS DE PERFORMANCE > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

Construction d'une villa familiale / parcelle n 711 / CH-1343 Les Charbonnières

Construction d'une villa familiale / parcelle n 711 / CH-1343 Les Charbonnières 204 Soumission n 6 Maître de l'ouvrage M. Loutan et Mme Piccinin Architecte DE GIOVANNINI SA Atelier d'architecture EPFL-SIA Rue de la Ravière 8 Rue de Malatrex 38 1269 Bassins 1201 Genève t 022 366 49

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 3 MENUISERIES BOIS Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR POUJOULAT POUR PLUS DE PERFORMANCE POUR L AVENIR > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 1h30 à 2h00 Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Introduction... 2

Plus en détail

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes.

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes. Notice de Montage T.Flow Activ Modulo Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo 11023718/A - RCS 956 506 828 - Imprimé en France/Printed in France

Plus en détail

HYDROGAZ. BALLON ECS 750 À 6 000 Litres

HYDROGAZ. BALLON ECS 750 À 6 000 Litres HYDROAZ BALLON S 750 À 6 000 Litres L Hydrogaz est un système performant de production d eau chaude semi-instantanée, intégrant directement un équipement gaz à haut rendement. Ce concept original et unique

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

Devis type pour l installation d une pompe à chaleur

Devis type pour l installation d une pompe à chaleur Devis type pour l installation d une pompe à chaleur Ce document a pour but de faciliter l'analyse des propositions techniques de l'installateur. HESPUL ne peut être tenue pour responsable de la qualité

Plus en détail

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat B. P. 10021 14, Rue du Champ-Bossu 28402 NOGENT-le-ROTROU Cedex 02.37.52.15.28 - Fax. 02.37.52.85.50 E-mail : oph.direction@nogent-perche-habitat.fr MARCHE

Plus en détail

Préchauffage et réchauffage

Préchauffage et réchauffage Accessoires Préchauffage et réchauffage Page 6 Préchauffage et réchauffage Batterie hors-gel FSH 00 00 500 Ø 60 0 e boîtier du filtre de l'air extérieur FSH (FSH = batterie hors gel) sert à protéger l'échangeur

Plus en détail

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES M A I T RE D O U V R A G E VILLE DE BAYON EGLISE DE BAYON Consolidation & entretien C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 03 SERURRERIE JANVIER 2013 ATELIER PATRIMOINE & PAYSAGE Sarl

Plus en détail

Habitat 70 VOTRE OFRCE PUBLIC LE L'HA8ITP,T EN -

Habitat 70 VOTRE OFRCE PUBLIC LE L'HA8ITP,T EN - .D~~ Habitat 70 VOTRE OFRCE PUBLIC LE L'HA8ITP,T EN - CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES GAZ NATUREL 1 GAZ PROPANE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAITRISE

Plus en détail

Ventilateurs centrifuges pour cuisines collectives non classées et nombreux autres domaines d application. Ventilateurs centrifuges MegaBox

Ventilateurs centrifuges pour cuisines collectives non classées et nombreux autres domaines d application. Ventilateurs centrifuges MegaBox Ventilateurs centrifuges Points forts de la gamme Ventilateur centrifuge insonorisé Groupe moto-turbine monté sur porte avec charnières pour un nettoyage et un entretien facilités Moteur à vitesse variable,

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

ENERGIS. CHAUDIÈRE ÉLECTRIQUE - EAU CHAUDE DE CHAUFFAGE 36 À 1 400 kw

ENERGIS. CHAUDIÈRE ÉLECTRIQUE - EAU CHAUDE DE CHAUFFAGE 36 À 1 400 kw NRGIS HUIÈR ÉLTRIQU - U HU HUFFG À 00 kw Souples d utilisation, fiables et performantes, les chaudières électriques eau chaude LZ NRGIS trouvent leurs applications dans de nombreux domaines. n fonctionnement

Plus en détail

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux LOT n 16 ASCENSEUR SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 DE FINITION DES OUVRAGES 1.2 LIMITE DES PRESTATIONS 1.2.1 Travaux à la charge de l entreprise 1.2.2 Travaux exclus 1.3 NORMES ET REGLEMENTS 1.4

Plus en détail

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer»

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Département de la Gironde SCI SAPHIR 7 Allée de la Chapelle 33115 LE PYLA SUR MER Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Architecte Maître d'œuvre BET Structure BET Fluides

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES collecteurs solaires 9.1 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES Le collecteur solaire CS 25

Plus en détail

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien.

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. LE CHAUFFAGE 1. LE CHAUFFAGE ELECTRIQUE Le chauffage électrique direct ne devrait être utilisé que dans les locaux dont l isolation thermique est particulièrement efficace. En effet il faut savoir que

Plus en détail

Entretien domestique

Entretien domestique VÉRIFICATION DU BON FONCTIONNEMENT Mettez l appareil sous tension. Si votre tableau électrique est équipé d un relais d asservissement en heures creuses (tarif réduit la nuit), basculez l interrupteur

Plus en détail

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES NOUVELLES RÈGLES SOMMAIRES POUR LE STOCKAGE DES PRODUITS PÉTROLIERS Depuis septembre 2006, suivant le décret de Juillet 2004 STOCKAGE AU REZ-DE-CHAUSSEE OU EN SOUS-SOL D'UN BATIMENT Les réservoirs et équipements

Plus en détail

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris La laine de roche Les couleurs Les couleurs standard disponibles sont les suivantes : RAL 1015 ivoire claire RAL 7015 gris ardoise RAL 5008 bleu gris RAL 7022 gris terre d ombre RAL 7032 gris silex RAL

Plus en détail

VIESMANN. VITODENS Chaudières gaz à condensation de 3,8 à 35,0 kw. Notice pour l'étude. VITODENS 222-F type FS2B. VITODENS 242-F type FB2B

VIESMANN. VITODENS Chaudières gaz à condensation de 3,8 à 35,0 kw. Notice pour l'étude. VITODENS 222-F type FS2B. VITODENS 242-F type FB2B VIESMANN VITODENS Chaudières gaz à condensation de 3,8 à 35,0 kw Notice pour l'étude VITODENS 222-F type FS2B Chaudière compacte gaz à condensation, de 4,8 à 35,0 kw, pour le gaz naturel et le propane

Plus en détail

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE CONSEIL GENERAL de la SOMME Transfert de l imprimerie située au 40 rue de la République vers le 10 rue des Louvels 80000 AMIENS 3.1 LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS

Plus en détail

Le pavillon. Électrothermie. Chauffage électrique

Le pavillon. Électrothermie. Chauffage électrique PAGE 1 DE 10 SOUS / Objectif Énoncer les différents procédés de chauffage (direct et indirect). Énoncer les principes de fonctionnement. Identifier les éléments constitutifs. Savoir technologique visé

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation d un bâtiment en eau glacée

Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation d un bâtiment en eau glacée Centre de Bretagne Service «Infrastructures et Moyens Associés» Rèf. 15/2.214.682b Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation

Plus en détail

Des solutions dans les règles de l air. Gamme MINIMAX MAXIPLUS. Caissons d extraction VMC tertiaire Débit 50 à 17 000 m 3 /h

Des solutions dans les règles de l air. Gamme MINIMAX MAXIPLUS. Caissons d extraction VMC tertiaire Débit 50 à 17 000 m 3 /h Des solutions dans les règles de l air Gamme MINIMAX MAXIPLUS Caissons d extraction VMC tertiaire Débit 50 à 17 000 m 3 /h DESCRIPTION CAISSON DE VENTILATION MINIMAX APPLICATION Destiné à la ventilation

Plus en détail

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Chaudières et chaufferies fioul basse température 2 Chaudières et chaufferies fioul basse température Olio 1500 F. La qualité et la robustesse au meilleur prix. Les chaudières

Plus en détail

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI Aquacondens Chaudières murales à condensation AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE PAR BALLON SÉPARÉ 2 MODÈLES MODULANT DE 6 À 25

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS 6.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 6.1.1 Généralités Les présentes prescriptions techniques particulières au lot doublages-cloisons sèches,

Plus en détail

Mise en service et entretien d un surpresseur incendie

Mise en service et entretien d un surpresseur incendie Mise en service et entretien d un surpresseur incendie Lire attentivement cette notice avant l installation. A conserver à proximité de l équipement pour son fonctionnement et entretien. www.calpeda.com

Plus en détail

protection incendie Ouvrant de façade : Orcades

protection incendie Ouvrant de façade : Orcades protection incendie Ouvrant de façade : Orcades FTE 502 130 D Mai 2011 Orcades ouvrant de façade d amenée d air Avantages Esthétique soignée (grille Cyclades en façade intérieure en option). Bonne isolation

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail

Notice de montage et de maintenance VITOTRONIC 100 VITOTRONIC 333. Vitotronic 100, type GC1. Régulation numérique de chaudière

Notice de montage et de maintenance VITOTRONIC 100 VITOTRONIC 333. Vitotronic 100, type GC1. Régulation numérique de chaudière Notice de montage et de maintenance Vitotronic 100, type GC1 Régulation numérique de chaudière Vitotronic 333, type MW1 Régulation numérique de cascade en fonction de la température extérieure Remarques

Plus en détail