PAIRI DAIZA S.A. RAPPORT ANNUEL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PAIRI DAIZA S.A. RAPPORT ANNUEL"

Transcription

1 PAIRI DAIZA S.A. RAPPORT ANNUEL

2 SOMMAIRE 1. Agenda de l actionnaire p.4 2. Editorial.. p.5 3. Corporate Governance.p Administrateurs et Commissaire 3.2 Règles régissant la nomination et le renouvellement des mandats des membres du conseil d administration 3.3 Fonctionnement du conseil d administration 3.4 Gestion journalière 3.5 Surveillance 3.6 Politique d affectation du résultat 4. Chiffres-clés.. p.8 5. Rapport de gestion.. p Faits marquants de l exercice Les Chiffres Des investissements qui ont porté leurs fruits Inauguration de la Brasserie et lancement de 4 premières «Bières de Cambron» Inauguration d un nouvel espace dans le bateau Mersus Emergo consacré aux serpents, araignées, amphibiens, scorpions et autres NAC soignés par Carapace De nombreux nouveaux animaux et un baby boom! Inauguration du «Palais d Ani» Et bien sûr les fameux pandas Une médiatisation planétaire Adaptation des règles d évaluation 5.3 Résultats Pairi Daiza SA 5.4 Bilan Pairi Daiza SA au 31 mars Informations légales relatives à la transposition de la directive sur les offres publiques d acquisition 5.6 Résultats consolidés 5.7 Bilan consolidé au 31 mars Tableau de financement consolidé 5.9 Evénements importants survenus après la clôture de l exercice et perspectives 5.10 Description des principaux risques et incertitudes susceptibles d influencer la bonne marche de l entreprise Epizootie Risque météo Animal échappé ou accident avec un animal dangereux Le Parc réalise des investissements importants, qui peuvent ne pas augmenter la fréquentation La fréquentation et la dépense moyenne par visiteur fluctuent en fonction des conditions économiques Saisonnalité Risques liés à la conjoncture économique Risques liés à la sécurité alimentaire 5.11 Utilisation d instruments financiers 2

3 5.12 Conflit d intérêt 5.13 Dividende 5.14 Décisions proposées à l assemblée générale 5.15 Déclaration des personnes responsables au sein de la société 6. Comptes consolidés...p Bilan, Compte de résultats et Annexes 6.2 Rapport du commissaire 3

4 1. Agenda de l actionnaire Assemblée générale ordinaire Le 5 septembre 2014 Mise en paiement des dividendes coupon n 10 * Le 16 septembre 2014 Publication des résultats semestriels de l'exercice Le 30 janvier 2015 Publication des résultats annuels de l exercice Le 31 juillet 2015 * Sous réserve d approbation par l assemblée générale ordinaire 4

5 2. Editorial Pairi Daiza a terminé la saison 2013 avec un chiffre record de visiteurs, ce qui représente une hausse de 30% du nombre de visiteurs par rapport à l année 2012 et surtout le meilleur bilan enregistré en 19 ans d existence du jardin. La saison avait pourtant commencé sous de mauvais auspices puisque nous avons eu la tristesse de perdre notre éléphante Ani, décédée fin mars après avoir échoué à mettre son bébé au monde. Mais, malgré un printemps morose sur le plan météorologique, le public a répondu massivement présent, cela dès les premiers jours d ouverture. Ce succès ne s est guère démenti dans les semaines qui ont suivi et a connu son apogée au cours de l été qui fut particulièrement clément sur le plan météorologique. Un baby boom exceptionnel, l inauguration du Temple d Ani et celle de notre Brasserie ont également marqué cette saison. Preuve, s il en fallait, que le développement des nouveaux projets reste plus que jamais le fer de lance du succès de Pairi Daiza. Avec un tel bilan, Pairi Daiza truste plus que jamais la première place des jardins zoologiques en Belgique. Pairi Daiza a aussi reçu de nombreuses récompenses parmi lesquelles les titres de «meilleur parc de Belgique» ou encore «meilleur jardin zoologique de Belgique» (gagné tant aux Zoosite awards qu aux Diamonds Themepark awards 2013). Après une telle année, il allait «frapper fort» pour réussir l année La solution nous est apparue comme une évidence : offrir à notre jardin chinois ce qui lui manquait encore pour briller de mille feux : les Pandas géants. Ce fut chose faite le 11 septembre, date à laquelle l accord fut signé pour leur venue à Pairi Daiza. Six mois de travaux et quelques conflits communautaires plus tard, Hao Hao et Xing Hui atterrissaient sur le sol belge, pour le plus grand bonheur de nos visiteurs Eric Domb C.E.O. 5

6 3. Corporate Governance 3.1 Administrateurs et Commissaire Président et administrateur délégué Eric DOMB Administrateurs exécutifs Yvan MOREAU Steffen PATZWAHL Eveline BOUCHONVILLE Françoise GILSON Bruno DEMOULIN Directeur financier et administrateur délégué Directeur zoologique Secrétaire générale Responsable de la communication Responsable Horeca et Administrateur délégué de la filiale, la SA Pierre Paulus Administrateurs non exécutifs Pierre DE MUELENAERE Frédéric DEVEEN Pierre RION SPARAXIS SA Administrateur délégué d I.R.I.S. Group SA Administrateur délégué du Centre Hospitalier Valida Président d EVS Broadcast SA Filiale de la S.R.I.W., représentée par Thierry BALOT, administrateur Commissaire SCivPRL DGST Réviseurs d entreprises Représentée par Marc Gilson et/ou Michel Hofman Réviseur d entreprises Les administrateurs non exécutifs n assument pas de fonction de direction dans la société ni ses filiales. Ils sont considérés par la société comme indépendants du management. Tous les mandats d administrateurs sont pourvus pour une période de six ans jusqu à l assemblée générale ordinaire du 5 septembre Règles régissant la nomination et le renouvellement des mandats des membres du conseil d administration «La société est administrée par un conseil de trois membres au moins, nommés par l assemblée générale des actionnaires et toujours révocables par elle. Le terme de leur mandat ne peut excéder six ans. Les administrateurs sortants sont rééligibles.» (Article 15 des statuts) Aucune limite d âge n a été instaurée au sein du conseil d administration. Il n existe aucune procédure formelle de sélection des administrateurs non exécutifs. 3.3 Fonctionnement du conseil d administration «Le conseil d administration choisit parmi ses membres un président. En cas d empêchement de celuici, un administrateur est désigné pour le remplacer.» (Article 16 des statuts) 6

7 «Le conseil d administration se réunit sur la convocation du président, aussi souvent que l intérêt de la société l exige. Il doit être convoqué à la demande du président du conseil ou de deux administrateurs. Les réunions se tiennent au siège social ou au local indiqué dans les convocations.» (Article 17 des statuts) «Aucune décision ne pourra être prise par le conseil d administration sans l accord de la majorité des membres de celui-ci, dont l accord du président effectif.» (Article 18 des statuts) Aucun comité particulier - de nomination, de rémunération, d audit, etc. - n a été constitué au sein du conseil d administration, ni créé par lui. De même, il n existe aucune procédure par laquelle les administrateurs pourraient demander un avis à un expert indépendant aux frais de la société. La taille actuelle de la société ne justifie pas la mise en place de tels comités ni d une telle procédure. En revanche, une procédure de suivi semestriel de l évolution des résultats par rapport au budget ainsi que d approbation des comptes semestriels par le conseil d administration a été mise en place. En outre, une procédure de contrôle semestriel des comptes a également été mise en place avec le Commissaire. Tous les documents nécessaires aux décisions mises à l ordre du jour du Conseil sont envoyés aux administrateurs plusieurs jours à l avance. Les administrateurs peuvent ainsi exercer leurs compétences en connaissance de cause. Le conseil d administration s est réuni trois fois au cours de l exercice afin notamment de : Déterminer et assurer le suivi de la politique d investissements. Examiner les situations financières de la société et arrêter les comptes semestriels et annuels. Suivre l évolution des résultats en cours d exercice par rapport au budget. 3.4 Gestion journalière Le conseil d administration a délégué la gestion journalière de la société à Eric Domb ainsi qu à Yvan Moreau. La direction est également assurée par les autres administrateurs exécutifs. 3.5 Surveillance L assemblée générale ordinaire du 6 septembre 2012 a décidé de nommer en tant que commissaire la SPRL «DGST & Partners réviseurs d entreprises», avenue Van Becelaere 27A, 1170 Bruxelles. Ce cabinet a déclaré désigner actuellement comme représentant Marc Gilson et/ou Michel Hofman. Son mandat s achèvera à l assemblée générale appelée à statuer sur les comptes annuels clôturés au 31 mars Politique d affectation du résultat L assemblée générale du 5 septembre 2014 sera amenée à se prononcer sur la distribution d un dividende, à charge de l exercice social Le Conseil confirme son intention de poursuivre une politique de croissance régulière des dividendes, tout en tenant compte de l évolution des résultats et des besoins d autofinancement. 7

8 (17 mois) (12 mois) Chiffres-clés Nombre de visiteurs par saison Pari Daiza Chiffre d'affaires Pairi Daiza Cash flow d'exploitation (EBITDA) Pairi Daiza

9 5. Rapport de gestion Mesdames et Messieurs les actionnaires, Le Conseil d Administration a l honneur de vous faire rapport sur les activités du groupe Pairi Daiza au cours de l exercice et de soumettre à votre approbation les comptes annuels ainsi que les comptes consolidés clôturés au 31 mars Ces comptes sont établis selon les normes comptables belges. 5.1 Faits marquants de l exercice Les chiffres La saison touristique 2013 de Pairi Daiza s est clôturée le dimanche 3 novembre avec un nouveau record de fréquentation de visiteurs, contre pour la saison Cela représente une progression de 30% par rapport à l'année 2012 qui s'était clôturée par un précédent record de visiteurs. Il s agit en 19 ans d histoire de Pairi Daiza du meilleur chiffre réalisé en nombre de visiteurs. Conséquence presque logique: Pairi Daiza a trusté en 2013, pour la deuxième année d'affilée, la première place sur le podium des jardins zoologiques belges. Une bonne forme qui s est d ailleurs traduite par plusieurs récompenses octroyées à Pairi Daiza en 2013 dont le titre de «meilleur parc de Belgique» et «meilleur jardin zoologique» (octroyés à l issue des Zoosite awards et des Diamonds Themepark awards) S il est incontestable que la météo en juillet et août a été très favorable, il est à souligner que la hausse de fréquentation a été plus importante encore les jours de mauvais temps (printemps froid et automne mitigé). Des investissements qui ont porté leurs fruits La direction de Pairi Daiza attribue ce résultat à sa politique d embellissement permanent du site. Quelques éléments forts ont marqué cette saison : l ouverture de la Brasserie, le lancement de quatre bières d Abbaye brassées sur site, l inauguration du Palais d Ani et du nouveau territoire des éléphants, l arrivée d animaux emblématiques ou encore un véritable baby-boom. Une amélioration des espaces de vente (boutiques) et le développement de nouveaux points de vente Horeca ont également marqué l année Inauguration de la Brasserie et lancement de quatre premières «bières de Cambron». Résurrection de l ancienne Brasserie de Cambron et lancement de la Bière de Cambron (blonde, brune, blanche et cerise). Ce superbe bâtiment abrite un restaurant de type brasserie avec service à table dans un décor inspiré par l histoire de l Abbaye de Cambron, et aussi notre Brasserie en tant que telle. Inauguration d un nouvel espace dans le bateau Mersus Emergo consacré aux serpents, araignées, amphibiens, scorpions et autres NAC soignés par Carapace. Un grand espace, plongé dans la pénombre abrite depuis 2013 pas moins de 7 aquariums, quelque 25 terrariums dont un terrarium de 35 mètres carré! De nombreux nouveaux animaux et un baby boom! Pairi Daiza a vécu la naissance de nombreux bébés : lions, hippopotame, hyènes, phacochères, saïmiris, lémuriens, kangourous, wallaby de Bennett, pélicans, etc. Mais aussi l'arrivée d'une centaine de nouveaux animaux: l éléphante d Asie Rani, la femelle hippopotame Juliette, quatre phoques, un mâle paresseux, des antilopes, des suricates, etc la liste est longue. Inauguration du «Palais d Ani». 9

10 Un nouveau territoire de grande superficie, au coeur duquel trône un impressionnant Palais inspiré par la mystérieuse Inde, a ouvert ses portes au troupeau d éléphants de Pairi Daiza et aux visiteurs. En hommage à l'éléphante Ani disparue en mars 2013, ce Palais, initialement appelé «Palais des Eléphants» porte le nom de "Palais d'ani". Cette nouveauté a attiré un large public en Et bien sûr les fameux pandas. Un autre sujet a catalysé toutes les forces de Pairi Daiza en 2013 : les pandas géants! Alors que la panda team travaillait sur le fond du dossier dans l'attente du feu vert définitif de la Chine, les travaux étaient déjà menés tambours battants en Belgique pour les accueillir. Disposer des meilleures infrastructures était en effet une condition sine qua non pour obtenir l'aval des autorités chinoises. Un temple bouddhiste immense, une route du thé, un territoire pour les pandas, une grotte ornée de pierres magnifiques sont ainsi sortis de terre. A temps pour accueillir les pandas et à temps pour marquer l'ouverture de la saison Une médiatisation planétaire. L engouement pour Hao Hao et Xin Hui a été planétaire puisque de CNN au Wall Street Journal en passant par le China Daily ou encore les journaux anglais ou australiens le monde entier a suivi l arrivée des deux pandas sur le sol belge. Cerise sur le gâteau : la visite du couple présidentiel chinois et du couple royal belge à Pairi Daiza le 30 mars 2014, à quelques jours de la réouverture du jardin au grand public. Cet événement fut une consécration pour les équipes de Pairi Daiza et un très beau démarrage pour la saison 2014 du Jardin des Mondes (les 20 ans de Pairi Daiza). 5.2 Adaptation des règles d évaluation Etant donné que : l augmentation quasiment ininterrompue de la fréquentation du Parc, multipliée par 8 depuis 1994, soumet les actifs immobilisés de l entreprise à une pression physique de plus en plus élevée, les attentes du public importantes en termes d évolution du Parc et de nouveautés, que la politique d investissement soutenue tente d anticiper, accélèrent l obsolescence des constructions et des aménagements divers, Le Conseil d Administration a constaté que la durée de vie économique des principales immobilisations corporelles de l entreprise est réduite de moitié par rapport à un usage habituel. Conformément à l article 30 de l A.R. du 30 janvier 2001 portant exécution du Code des sociétés, les durées d amortissement définies en 1994 ont été adaptées en conséquence, de sorte qu elles sont désormais semblables à celles déterminées par les principaux opérateurs touristiques du pays. Ces nouvelles durées d amortissement ainsi définies ont été appliquées aux immobilisations corporelles acquises à partir du 1 er avril 2013 et ont donné lieu à une charge d amortissement supplémentaire de Par ailleurs, compte tenu de ces éléments et conformément à l article 64 de l A.R. 30 janvier 2001, la durée de vie des actifs immobilisés plus anciens a fait l objet d une estimation actif par actif. Lorsque l estimation de la durée de vie est plus courte que la durée d amortissement comptable, la valeur résiduelle des actifs en question a été amortie linéairement sur la durée de vie restante estimée, à compter du 1 er avril Les amortissements complémentaires au plan d amortissement initial qui en résultent représentent un montant de , soit quelque 6% de la valeur nette des immobilisations corporelles. Ces amortissements complémentaires ont été comptabilisés dans la rubrique II. D. Amortissements et réductions de valeur sur immobilisations corporelles du compte de résultats de l exercice. Pour l avenir, le Conseil d Administration procèdera au même réexamen de la durée de vie résiduelle de chaque immobilisation corporelle, lorsque son amortissement dégressif revient à la méthode linéaire. 10

11 5.3 Résultat Pairi Daiza SA Les résultats au 31 mars 2014 de la SA Pairi Daiza sont comparés dans le tableau ci-dessous à ceux de l exercice précédent (avril - mars). Compte de résultats Pairi Daiza SA Pairi Daiza SA Ecarts Nombre de visiteurs exercice % Nombre de visiteurs saison % Ventes et prestations % Chiffre d'affaires % Production immobilisée % Autres produits d'exploitation % Var. Commandes en cours % Approvisionnements et marchandises % Services et biens divers % Rémunérations, charges sociales et pensions % Autres charges d'exploitation % Cash Flow d'exploitation (EBITDA) % Amort. et réduct. valeurs sur frais d'établissement, et sur immobilisations incorporelles et corporelles % Amortissements linéaires % Complément amortissements dégressifs % Réduction de valeur % Provisions pour risques et charges % Bénéfice d'exploitation (EBIT) % Résultat financier % Produits financiers % Charges financières % Bénéfice courant avant impôts % Résultat exceptionnel % Produits exceptionnels % Charges exceptionnelles % Résultat de l'exercice avant impôts % Impôts et impôts différés % Prélèvements sur les impôts différés et latences fiscales % Transfert aux impôts différés % Regularisation d'impôts et reprises de provisions fiscales % Impôts sur le résultat % Bénéfice de l'exercice % Cash flow % Données par action Bénéfice courant par action (EUR) % Bénéfice de l'exercice par action (EUR) % Cash flow par action (EUR) % Fonds propres par action (EUR) % Nombre d'actions % 11

12 Le chiffre d affaires de Pairi Daiza a atteint 31,7 Mio, à comparer aux 23,4 Mio de Cette augmentation de 36% est plus importante que celle du nombre de visiteurs et traduit une augmentation de la dépense dans le Jardin. Elle est le fruit de la politique d investissement du Parc et de l amélioration de l offre de restauration, qui bénéficie de la qualité apportée par le Traiteur Paulus. Les charges d exploitation hors amortissements, augmentent dans de moindres proportions que le chiffre d affaires, de sorte que le cash-flow d exploitation (EBITDA) du Parc progresse de 65%, à quelque 13,4 Mio. L augmentation des amortissements (+93%) s explique à la fois par l amortissement des investissements mis en service au cours de la saison, par l adoption depuis 2010 de la méthode d amortissements dégressifs ainsi que par l adaptation des durées d amortissement dont question au point 5.2. ci-dessus. Ainsi, le seul passage de la méthode linéaire à la méthode dégressive représente un complément d amortissements de quelque 2,0 Mio au cours de l exercice, contre 1,9 Mio pour l exercice précédent. Cette augmentation importante des amortissements a fait baisser le bénéfice d exploitation (EBIT) de 1,6 Mio en 2012 à 0,9 Mio en 2013, sans impact sur les cash-flows de l entreprise. L augmentation des amortissements a pour corollaire une augmentation des produits financiers et des prélèvements sur impôts différés résultant de la prise en revenus des primes à l investissement correspondantes. Après impôts, l exercice se clôture par un bénéfice de , contre au cours de l exercice précédent. En neutralisant l impact de la méthode d amortissements dégressifs, le bénéfice de l exercice se serait élevé à quelque 2,6 Mio. Quant au cash-flow, à savoir le bénéfice net augmenté des amortissements, des réductions de valeurs et des provisions pour risques et charges, il progresse de 77% et s élève à 13,0 Mio au terme de l exercice. 12

13 5.4 Bilan Pairi Daiza SA Bilan Pairi Daiza SA Exercice 31/03/2014 Exercice Précédent 31/03/2013 ACTIF 20/28 ACTIFS IMMOBILISES I. Fais d'établissement II. Immobilisations incorporelles /27 III. Immobilisations corporelles A. Terrains et constructions B. Installations, machines et outillage C. Mobilier et matériel roulant D. Location-financement et droits similaires E. Autres immobilisations corporelles F. Immobilisations en cours et acomptes versés IV. Immobilisations financières A. Entreprises liées Participation Participation 0 0 C. Autres immobilisations financières Actions et parts Créances et cautionnements en numéraire /58 ACTIFS CIRCULANTS V. Créances à plus d'un an /36 VI. Stocks et commandes en cours /41 VII. Créances à un an au plus A. Créances commerciales B. Autres créances VIII. Placements de trésorerie /58 IX. Valeurs disponibles /1 COMPTES DE REGULARISATION TOTAL DE L'ACTIF PASSIF EUR EUR 10/15 CAPITAUX PROPRES I. Capital IV. Réserves A. Réserve légale B. Réserves immunisées C. Réserves disponibles Bénéfice de la période VI. Subsides en capital PROVISIONS ET IMPÔTS DIFFERES B. Impôts différés /49 DETTES VIII. DETTES A PLUS D'UN AN /4 Dettes financières Emprunts subordonnés Dettes de location-financement et assimilées Etablissements de crédit Autres emprunts Dettes commerciales 0 178/9 Autres dettes /48 IX. DETTES A UN AN AU PLUS A. Dettes à plus d'un an échéant dans l'année B. Dettes financières - établissements de crédit /4 C. Dettes commerciales - fournisseurs D. Acomptes reçus sur commandes /3 E. Dettes fiscales, salariales et sociales Impôts Rémunérations et charges sociales /48 F. Autres dettes /3 X. COMPTES DE REGULARISATION TOTAL DU PASSIF EUR EUR 13

14 Le total du bilan s élève à ,77 au 31 mars Les fonds propres à la fin de l exercice s élèvent à quelque 20 Mio, soit un montant de 17,60 par action. Ils représentent 24,1 % du total du bilan. Les fluctuations les plus significatives des différents postes du bilan au cours de l exercice sont expliquées cidessous. Les flux liés aux investissements et à leur financement Les investissements de Pairi Daiza se sont élevés à quelque 13,6 Mio. Il s agit principalement de : L extension de la Cité des Immortels, le célèbre jardin chinois de Pairi Daiza, en vue d y accueillir le couple de pandas géants et de construire le temple bouddhiste : 8,6 Mio L achèvement de la construction du Temple d Ani, vaste temple d inspiration indienne destiné à accueillir dès 2013 des éléphants supplémentaires : 1,2 Mio L achèvement des aménagements de la nouvelle brasserie : 0,4 Mio La première partie d un chemin accessible aux personnes à mobilité réduite reliant les points les plus bas et plus élevé du Jardin : 0,4 Mio L augmentation des Dettes à plus d un an et des Dettes financières à un an au plus, d un montant de 1,1 Mio résulte des trois mouvements suivants : Souscription de nouvelles dettes remboursables sur 3 à 10 ans pour un montant de 7,1 Mio, en vue de financer les investissements réalisés. Remboursement des échéances des crédits : 4,6 Mio Diminution de l utilisation des lignes de straight loans : 1,4 Mio Stocks et Créances commerciales à un an au plus L importance de ces postes au 31 mars de chaque année dépend de la date à laquelle débute chaque saison d ouverture du Jardin, le premier jour des vacances de Pâques tombant certaines années fin mars et d autres années début avril. Dettes commerciales Le doublement des dettes commerciales s explique par l importance des travaux d investissements qui ont été réalisés dans les semaines qui ont précédé la clôture de l exercice, comparativement à l exercice précédent, notamment pour l extension de la Cité des Immortels. Valeurs disponibles La trésorerie disponible à la fin de l exercice s élève à k, en augmentation de 967 k par rapport à l exercice précédent. Cette évolution est illustrée en détail dans le tableau de financement ci-après. 14

15 5.5 Informations légales relatives à la transposition de la directive sur les offres publiques d acquisition Information sur le capital et les titres émis par Pairi Daiza Au 31 mars 2014, le capital social de la société est composé actions ordinaires. Ces actions ordinaires confèrent le droit de vote et sont toutes admises à la négociation sur le marché Alternext Brussels (sous le code mnémonique PARD et le code ISIN BE ). Répartition du capital Suite au rachat par Wildo Properties SA de la participation de la S.R.I.W. SA dans l entreprise en janvier 2014, la structure de l actionnariat au 31 mars 2014 se présente comme suit : Actionnaire Nombre d actions % Wildo Properties SA % Public (Alternext Brussels) % TOTAL % Structure du groupe Pairi Daiza 15

16 Parts bénéficiaires Outre les actions ordinaires, quarante mille trois cent vingt (40.320) parts bénéficiaires ont été émises par la société depuis son assemblée générale du 18 juin Ces parts bénéficiaires ne sont pas cotées. Elles ne confèrent pas le droit de vote mais bien un droit au dividende (article 33 des Statuts) ainsi qu'au boni de liquidation (article 35 des Statuts) identique à celui d'une action ordinaire. Evolution du cours des actions ordinaires cotées le marché Alternext Brussels du 3 avril 2013 au 28 juillet Rachat d actions propres L assemblée générale extraordinaire de la société qui s est tenue le 5 septembre 2013 a décidé de renouveler l autorisation du conseil d'administration, pour une durée maximale de 5 ans, à augmenter en une ou plusieurs fois le capital social de la société à concurrence de En outre, cette même assemblée générale a décidé d autoriser le conseil d administration, pour une période de 5 ans, à acquérir un maximum de 20% du nombre total d actions émises par la société, pour une contre-valeur minimale de 1 EUR et maximale de 10% supérieure à la moyenne des 10 derniers cours 16

17 de bourse. Le conseil d administration est également habilité à aliéner les actions propres acquises par la société. La même assemblée générale a finalement décidé, conformément à l article 14 des statuts, d autoriser le conseil d administration, d autoriser le conseil d administration, sans autre décision de l assemblée générale, à acquérir, échanger et/ou aliéner en Bourse ou de toute autre manière, des actions propres de la société en vue de lui éviter un dommage grave et imminent. Ces facultés octroyées au conseil d administration sont valables à compter du 14 octobre 2013, jour de la publication aux annexes du Moniteur Belge des décisions précitées de l assemblée générale. 17

18 5.6 Résultats consolidés COMPTE DE RESULTATS CONSOLIDES Pairi Daiza Consolidé Mars 2014 Pairi Daiza Consolidé Mars 2013 Ecarts Nombre de visiteurs exercice Nombre de visiteurs saison Ventes et prestations % Chiffre d'affaires % Production immobilisée % Autres produits d'exploitation % Var. Commandes en cours % Approvisionnements et marchandises % Services et biens divers % Rémunérations, charges sociales et pensions % Autres charges d'exploitation % Cash Flow d'exploitation (EBITDA) % Amort. et réduct. valeurs sur frais d'établissement, et sur immobilisations incorporelles et corporelles % Amortissements linéaires % Complément amortissements dégressifs % Réduction de valeur % Provisions pour risques et charges % Bénéfice d'exploitation (EBIT) % Résultat financier % Produits financiers % Charges financières % Bénéfice courant avant impôts % Résultat exceptionnel % Produits exceptionnels % Charges exceptionnelles % Bénéfice de l'exercice avant impôts % Impôts et impôts différés % Prélèvements sur les impôts différés et latences fiscales % Transfert aux impôts différés % Regularisation d'impôts et reprises de provisions fiscales % Impôts sur le résultat % Bénéfice consolidé % A. Part des tiers % B. Part du groupe % Cash flow % Données par action Bénéfice courant par action (EUR) % Bénéfice consolidé par action (EUR) % Cash flow par action (EUR) % Fonds propres par action (EUR) % Nombre d'actions % 18

19 Les résultats consolidés intègrent ceux de la SA Pairi Daiza commentés ci-avant et ceux du groupe Paulus, détenu à 100%. La consolidation est opérée selon la méthode globale. En raison de l existence de filiales et sous-filiales, la consolidation est réalisée en deux étapes : 1. Consolidation du groupe Paulus, à savoir la SA Pierre Paulus avec ses deux filiales. 2. Consolidation du groupe Pairi Daiza, à savoir la SA Pairi Daiza avec le groupe Paulus. L intégration du Traiteur Paulus dans le groupe Pairi Daiza n a en rien changé ses activités d origine, qui font de Paulus l un des traiteurs les plus importants et les plus réputés de Belgique. Ses activités hors Pairi Daiza représentent un chiffre d affaires annuel de plus de de 8 Mio. Elles consistent notamment en l organisation de banquets pour familles, entreprises, associations et pouvoir publics, le catering de plusieurs clubs sportifs tels le Standard de Liège, le Sporting de Charleroi et le RAEC Mons et l exploitation des salles et de l hôtel du Château de Modave. Le groupe Paulus a réalisé au cours de l exercice un chiffre d affaires consolidé de 9,3 Mio, en progression de 7,5%. Comme annoncé l an dernier, tous les process du traiteur ont été revus et adaptés à l évolution du marché de sorte que les activités du traiteur sont à nouveau bénéficiaires. Les résultats consolidés du groupe Paulus se sont soldés par un bénéfice de 126 k, contre une perte de 199 k au cours de l exercice Le compte de résultats consolidé résulte des éléments suivants : Addition des différents postes des comptes de résultats de Pairi Daiza et du Groupe Paulus. Elimination du chiffre d affaires et des charges d exploitation des opérations intra-groupe, à hauteur de 1,0 Mio. Amortissements de la partie de l écart de première consolidation allouée aux éléments de l actif et du passif de la filiale, à concurrence de 88k. Amortissement du solde des écarts de premières consolidations non alloués aux éléments de l actif et du passif des filiales, à concurrence de 61k. 19

20 5.7 Bilan consolidé au 31 mars 2014 Bilan Consolidé Pairi Daiza Consolidé 31/03/2014 Pairi Daiza Consolidé 31/03/2013 ACTIF EUR EUR ACTIFS IMMOBILISES II. Immobilisations incorporelles III. Ecarts de consolidation positifs IV. Immobilisations corporelles A. Terrains et constructions B. Installations, machines et outillage C. Mobilier et matériel roulant D. Location-financement et droits similaires E. Autres immobilisations corporelles F. Immobilisations en cours et acomptes versés V. Immobilisations financières ACTIFS CIRCULANTS VI. Créances à plus d'un an VII. Stock et commandes en cours VIII. Créances à un an au plus A. Créances commerciales B. Autres créances IX. Placements de trésorerie X. Valeurs disponibles COMPTES DE REGULARISATION TOTAL DE L'ACTIF PASSIF EUR EUR CAPITAUX PROPRES I. Capital II. Primes d'émission 0 0 IV. Réserves Réserves Consolidées VII. Subsides en capital INTERÊTS DE TIERS 0 0 VIII. Intérêts de tiers 0 0 PROVISIONS ET IMPÔTS DIFFERES IX. A. Provisions pour risques et charges B. Impôts différés et latences fiscales DETTES X. DETTES A PLUS D'UN AN A. Dettes Financières Emprunts subordonnés Dettes de location-financement et assimilées Etablissements de crédit Autres emprunts D. Autres dettes XI. DETTES A UN AN AU PLUS A. Dettes à plus d'un an échéant dans l'année B. Dettes financières - établissements de crédit C. Dettes commerciales - fournisseurs D. Acomptes reçus sur commandes E. Dettes fiscales, salariales et sociales Impôts Rémunérations et charges sociales F. Autres dettes XII. COMPTES DE REGULARISATION TOTAL DU PASSIF Le total du bilan consolidé s élève à la fin de l exercice à Les fonds propres consolidés représentent 22,2% du total du bilan consolidé et un montant de 16,8 par action. Dans la mesure où les fluctuations dans le bilan du groupe Paulus sont peu importantes, les commentaires donnés ci-dessus au sujet du bilan de la SA Pairi Daiza s appliquent également au bilan consolidé. 20

21 5.8 Tableau de financement consolidé Les flux de trésorerie provenant des activités d exploitation représentent la capacité d autofinancement du groupe. Elle est passée en un an de 6,6 Mio à 12,0 Mio (+82%). Celle-ci se voit augmentée de la variation positive des besoins en fonds de roulement (+3,7 Mio ). En conséquence, les flux de trésorerie résultant des opérations se sont élevés à quelque 15,7 Mio, contre 8,3 Mio en

22 Ce montant a permis d autofinancer l ensemble des investissements de l exercice, qui s élèvent à 13,9 Mio. Le solde de 1,9 Mio, augmenté de la variation des subsides et des dettes financières et diminué du paiement au cours de l exercice des dividendes , a engendré une augmentation de la trésorerie du groupe de 1,2 Mio. 5.9 Evénements importants survenus après la clôture de l exercice et perspectives Le conseil d administration n a aucun événement important survenu après la clôture de l exercice à signaler. De même, il ne voit aucune circonstance susceptible d avoir une influence notable sur le développement de la société à mentionner Description des principaux risques et incertitudes susceptibles d influencer la bonne marche de l entreprise Les principaux risques et incertitudes auxquels la société est confrontée sont décrits ci-dessous. Leur examen révèle que ces risques ne sont pas propres aux sociétés du groupe mais sont communs aux entreprises de leurs secteurs d activité. La direction de Pairi Daiza a identifié les risques et incertitudes suivants : Risques liés aux activités Epizootie. Pairi Daiza est peu exposé aux risques d une épizootie en raison de la faible concentration d animaux en comparaison à la plupart des élevages. Dans le contexte de la grippe aviaire dont on a beaucoup parlé début 2006, un scénario de crise a été étudié par le management. Il met en évidence que la viabilité de l'entreprise et la poursuite de ses activités ne seraient pas mises en péril par une crise n'excédant pas un exercice d'activité, grâce à la mise en œuvre, alors, d'un plan d'urgence permettant de préserver le patrimoine de la société tout en limitant les conséquences financières de la crise, notamment à travers une forte réduction de ses investissements et dépenses. La situation de l'entreprise est donc sous contrôle et celle-ci s'est préparée, le cas échéant, à réagir rapidement pour préserver sa pérennité et ses équilibres financiers. Animal échappé ou accident avec un animal dangereux. Ce risque est propre à tout jardin zoologique et à tout élevage d animaux potentiellement dangereux. Les solutions techniques sont connues et bien maîtrisées, de sorte que les accidents sont extrêmement rares. Risques liés à la sécurité alimentaire Le Traiteur Paulus assure toute l année un service de traiteur pour entreprises et particuliers ainsi que la gestion des restaurants du Parc pendant la saison d ouverture de celui-ci. A travers ces activités, le Traiteur Paulus sert chaque semaine un nombre considérable de repas et engage sa responsabilité sur la qualité sanitaire de ses produits et de ses services. Afin de se prémunir contre d éventuelles défaillances dans ce domaine, le Traiteur Paulus et Pairi Daiza ont mis en place des procédures de contrôle pour assurer le strict respect des normes et réglementations applicables. Des politiques de formation et de sensibilisation du personnel sont en outre appliquées pour chacun des événements ou restaurants pour lesquels le traiteur offre ses services. Néanmoins, si la responsabilité du Traiteur Paulus devait être engagée de façon significative dans une de ses exploitations, elle pourrait avoir des effets sur les activités de Pairi Daiza, ses résultats et son image. 22

23 Risque météo bulletins météo Depuis son ouverture en 1994, Pairi Daiza a été confronté à une grande variété de conditions météorologiques en juillet et août, les deux mois les plus importants de la saison : des périodes de canicule aux étés maussades, froids, voire «pourris». Ces variations climatiques n ont pas empêché la progression régulière de la fréquentation du Parc depuis ses débuts. Sur ce constat, le management estime qu à l échelle d une saison entière l impact potentiel de la météo sur la fréquentation annuelle du Parc est inférieur à 8%. Toutefois, le caractère exagérément pessimiste de la plupart des bulletins météo, qui mettent systématiquement l accent sur les précipitations plutôt que d annoncer le nombre d heures d ensoleillement, peut renforcer significativement l impact négatif de la météo réelle. Saisonnalité L activité du Parc est hautement saisonnière. Environ 55% de la fréquentation du Parc et des revenus annuels sont générés pendant le troisième trimestre de chaque année civile. Par conséquent, la survenance éventuelle d un événement ou de conditions identifiées comme des facteurs de risques dans cette section qui se produiraient pendant la saison d'exploitation, en particulier pendant les mois de juillet et août, pourrait avoir un effet négatif disproportionné sur les revenus et les flux de trésorerie. Risques liés à la conjoncture économique Même si Pairi Daiza a connu une croissance quasiment ininterrompue depuis sa création en 1994, ii n est pas impossible que le Parc connaisse des variations significatives de la fréquentation et de la dépense moyenne par visiteur en fonction du contexte économique. Compte tenu du caractère non impératif des dépenses de loisirs et de voyages et du fait que ces dépenses sont souvent importantes pour le consommateur, ces dépenses peuvent être réduites, reportées ou annulées pendant les périodes de récession ou d incertitudes économiques. L évolution de la conjoncture économique est également susceptible d influencer substantiellement les revenus générés par le Traiteur Paulus dont les résultats sont consolidés avec ceux de Pairi Daiza. Dans les périodes de ralentissement économique, les décisions des organisateurs d événements peuvent être dictées par des considérations spécifiques, comme la volonté de limiter leur frais de réception ou de préserver leur pouvoir d achat pour des dépenses jugées plus prioritaires. Ces organisateurs peuvent également évoluer dans le type demande de services de restauration qu ils recherchent pour que leurs événements puissent se concrétiser à moindre coût. Dans ce contexte, le Traiteur Paulus cherche en permanence à s adapter aux évolutions de comportements de ses clients. Le marché des parcs à thèmes est concurrentiel, ce qui pourrait limiter la capacité de Pairi Daiza à augmenter les prix et à attirer des visiteurs. Pairi Daiza est en concurrence les autres activités de loisirs et de divertissement de Belgique et des pays limitrophes. Cette concurrence limite la capacité de la société à augmenter ses prix et peut lui imposer la réalisation de nouveaux investissements significatifs pour ne pas perdre de clients au profit de ses concurrents. Le Parc réalise des investissements importants, qui peuvent ne pas augmenter la fréquentation. Au cours de l exercice, Pairi Daiza a réalisé des investissements importants visant à accroître l attrait et la capacité du Parc, à renforcer l expérience des visiteurs et à engendrer une croissance du chiffre d affaires. La plupart de ces investissements engendrent également une augmentation des frais fixes de fonctionnement de l entreprise. Bien que chacun des investissements réalisés ait été analysé avec le plus grand soin, Pairi Daiza ne peut toutefois ni être certain que ceux-ci augmenteront effectivement le nombre des visiteurs ni que cette augmentation, le cas échéant, sera du niveau attendu par la société ou que les revenus additionnels correspondants seront suffisants pour générer un retour sur ces investissements ou pour lui permettre de rembourser ses engagements financiers. 23

24 Pairi Daiza bénéficie d une couverture médiatique importante, ce qui peut affecter l image de l entreprise et son attractivité commerciale. Pairi Daiza bénéficie d une large couverture tant médiatique que sur les réseau sociaux, qui découle de sa politique de marketing mais également d autres facteurs tels que les récompenses attribuées octroyées en 2013 («meilleur parc de Belgique» et «meilleur jardin zoologique»), l augmentation considérables du nombre de visiteurs ou l arrivée d animaux emblématiques tels que les pandas géants. Bien que Pairi Daiza profite de cette exposition pour son activité économique, tout incident de sécurité dans le parc, conflit social, erreur de communication ou détournement de celle-ci par des tiers risque d être largement relayé par les médias et réseaux sociaux au point de nuire à l image de l entreprise et à son attractivité commerciale. Bien que Pairi Daiza prenne toutes les précautions nécessaires en la matière, aucune assurance ne peut être donnée quant à leur efficacité à l avenir Risques liés aux taux d intérêt. Pairi Daiza s expose à un risque lié au taux d intérêt susceptible d avoir un impact matériel sur ses résultats financiers. En raison de son endettement actuel et futur, Pairi Daiza est soumis à une variation à court ou long terme des taux d intérêts et aux autres termes de financement requis par les établissements de crédit. Le financement de Pairi Daiza est principalement assuré sur la base de taux d intérêts à court terme (basés sur le taux Euribor pour 1 mois). Pairi Daiza a décidé de couvrir partiellement les risques liés aux taux d intérêts sur ses dettes au moyen d instruments financiers (Interest Rate Swaps), comme détaillé ci-après Risques juridiques Pairi Daiza est partie dans quelques procédures judiciaires s inscrivant dans le cours normal de ses activités. La direction estime que Pairi Daiza a enregistré des provisions appropriées au regard de ces litiges, tant individuellement que globalement, et qu aucun de ceux-ci ne devrait avoir d impact négatif significatif sur la situation financière, l activité ou les résultats de la société. D une manière générale, il est possible que, dans le futur, de nouvelles procédures, connexes ou non aux procédures en cours, soient engagées à l encontre de Pairi Daiza, lesquelles procédures, si elles connaissaient une issue défavorable, pourraient avoir une incidence négative sur l activité, la situation financière ou les résultats de la société Risques environnementaux, politiques et sanitaires qui pourraient perturber les activités de Pairi Daiza Comme dans tout site de loisirs ou de divertissements, un évènement significatif et imprévisible touchant des infrastructures publiques ou les activités de la société, un évènement climatique ou de santé publique, ou une interruption des transports publics desservant le Parc peut entraîner une diminution de la fréquentation et impacter négativement les revenus, la position financière ou le résultat des activités de la société Utilisation d instruments financiers La société ne fait usage d aucun instrument financier hormis la souscription de plusieurs IRS (Interest Rate Swap) destinés à transformer les taux flottant de plusieurs crédits d investissement en taux fixe, pour des durées de 3 ans, 5 ans et 15 ans. Ces opérations s inscrivent dans un objectif de couverture du risque de hausse du taux d intérêts Euribor 1 mois Conflit d intérêt Au cours de l exercice, le conseil d administration n a été confronté à aucune décision relevant de l article 523 du Code des Sociétés 24

25 5.13 Dividende Le conseil d administration a décidé de proposer une nouvelle fois à l assemblée générale ordinaire du 5 septembre 2014 la distribution d un dividende. Cette proposition porte sur un montant de ,- EUR. Il correspond à un dividende brut de 2,00 EUR par action et par part bénéficiaire. Après retenue du précompte mobilier de 25%, le dividende net s établit à 1,50 EUR par action. Sous réserve de l approbation par l assemblée générale, ce dividende serait mis en paiement le 16 septembre 2014 sur présentation du coupon N 10. Le montant du dividende proposé prend en considération l ambitieux programme d investissements commencé en mars 2010 et témoigne de la confiance du conseil d administration dans la poursuite de l évolution positive à moyen et long terme de la fréquentation du Parc ainsi que de ses résultats. Elle est fondée sur l amélioration significative récente et future de l offre du Parc en vue de renforcer son attractivité au fil des ans. Le conseil d administration confirme son intention de poursuivre une politique de croissance régulière des dividendes, tout en tenant compte de l évolution des résultats et des besoins d autofinancement. (*) : sous réserve d approbation par l assemblée générale du 5 septembre Décisions proposées à l assemblée générale Le conseil propose à l assemblée générale les décisions suivantes : Rapport de gestion sur les comptes annuels ainsi que les comptes consolidés au 31 mars 2014 et examen de ces comptes. Rapport du commissaire. Approbation des comptes annuels et consolidés au 31 mars 2014 Approbation de l affectation du résultat comme suit : Bénéfice de l exercice à affecter Prélèvement sur les réserves disponibles TOTAL ,00 EUR ,70 EUR ,70 EUR 25

26 Rémunération du capital (dividendes) Dotation à la réserve légale TOTAL ,00 EUR ,70 EUR ,70 EUR Décharge à accorder aux administrateurs et au commissaire. Divers 5.15 Déclaration des personnes responsables au sein de la société Conformément à l article 13 2 de l A.R. du 14 novembre 2007, Messieurs Eric DOMB, Président du conseil d administration et Administrateur délégué et Yvan MOREAU, Directeur financier et Administrateur délégué, attestent que, à leur connaissance, a) Les états financiers arrêtés au 31 mars 2014 et établis conformément aux normes comptables belges, donnent une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et des résultats de la société ; b) Le rapport de gestion contient un exposé fidèle sur l évolution des affaires, les résultats et la situation de la société, ainsi qu une description des principaux risques et des principales incertitudes auxquels elle est confrontée. 26

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008 Louvain-la-Neuve, le 27 mars 2009, 16h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET PROFITABILITÉ : BSB TIENT SES PROMESSES! La croissance de la société s est

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2014-2015

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2014-2015 RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2014-2015 INTRODUCTION En tant que société cotée sur Alternext Brussels, la SA Pairi Daiza a pour obligation légale de publier ses résultats tous les

Plus en détail

Keyware voit son profit doubler en 2013

Keyware voit son profit doubler en 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 13 mars 2014 Keyware voit son profit doubler en 2013 Bruxelles, Belgique le 13 mars 2014 Keyware (EURONEXT Brussels : KEYW), fournisseur de premier plan de solutions en matière de

Plus en détail

GROUPE SPADEL : RESULTATS ANNUELS 2013 FORTE CROISSANCE DES RESULTATS DANS UN CONTEXTE CONCURRENTIEL ACCRU

GROUPE SPADEL : RESULTATS ANNUELS 2013 FORTE CROISSANCE DES RESULTATS DANS UN CONTEXTE CONCURRENTIEL ACCRU Information réglementée 27 mars 2014 16h30 CET GROUPE SPADEL : RESULTATS ANNUELS 2013 FORTE CROISSANCE DES RESULTATS DANS UN CONTEXTE CONCURRENTIEL ACCRU Chiffre d affaires de 210,4 Mio, en hausse de 6,1%

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: Forme juridique: LIBERTAS-EU.BE Association sans but lucratif Adresse: AVENUE DES AVOCETTES N : 12 Boîte: Code postal: 1420 Commune: Braine-l'Alleud Pays: Belgique

Plus en détail

Financer la méthanisation agricole Rapport financier semestriel Au 30 juin 2014

Financer la méthanisation agricole Rapport financier semestriel Au 30 juin 2014 Financer la méthanisation agricole Rapport financier semestriel Au 30 juin 2014 Société en commandite par actions au capital de 4 425 816 Siège social : 7 rue Greffulhe 75008 Paris RCS Paris B 539 411

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: NewB Forme juridique: Société Européenne Adresse: rue Botanique N : 75 Boîte: Code postal: 1210 Commune: Saint-Josse-ten-Noode Pays: Belgique Registre des personnes

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) *

COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) * BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE Centrale des bilans COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) * L utilisation de ce modèle n est pas obligatoire pour le dépôt des comptes consolidés auprès de la

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables

Plus en détail

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards)

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) CONTEXTE En application du règlement européen n 1606/2002 adopté le 19 juillet 2002, les sociétés faisant appel public à l épargne

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: Forme juridique: ROYAL GOLF CLUB HAINAUT Association sans but lucratif Adresse: Rue de la VERRERIE N : 2 Boîte: Code postal: 7050 Commune: ERBISOEUL Pays: Belgique

Plus en détail

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON FICHE CONSEIL Page : 1/9 INTERPRETER SON Vous connaissez chaque année le résultat de votre activité lors de l élaboration de vos comptes annuels. Vous pouvez

Plus en détail

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée Normes internationales d information financière États financiers modèles sans application anticipée 1 États financiers pour l exercice 31 décembre Les états financiers modèles de la pour l exercice 31

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

Résultats au 31 décembre 2009 SYSTEMAT S.A.

Résultats au 31 décembre 2009 SYSTEMAT S.A. CONTACTS Martin Detry SYSTEMAT Tél.: +32 2 352 85 04 martin.detry@systemat.com SOUS EMBARGO JUSQU AU JEUDI 25 FEVRIER 2010, 17H40 Frédérique Jacobs Tél.: +32 479 42 96 36 frederique.jacobs@systemat.com

Plus en détail

La famille Saint Louis de Mermoz a décidé de créer une holding afin de gérer le patrimoine familial sous forme de SAS.

La famille Saint Louis de Mermoz a décidé de créer une holding afin de gérer le patrimoine familial sous forme de SAS. ANALYSE ET GESTION FINANCIÈRE Épreuve dominante de spécialisation A.D. 2012 Concours externe et interne Documents autorisés : néant Calculatrice électronique autorisée La famille Saint Louis de Mermoz

Plus en détail

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié)

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) (Tous les montants sont exprimés en milliers de dollars.) 30 juin 2009 31 décembre 2008 Actif Actif

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: Forme juridique: Société anonyme Adresse: N : Boîte: Code postal: 1200 Commune: Woluwe-Saint-Lambert Pays: Belgique Registre des personnes morales (RPM) - Tribunal

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2010

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2010 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2010 REVENUS EN HAUSSE DE 26% EBIT DE 2,2 MILLIONS EUR PROPOSITION D UN DIVIDENDE DE 0,36 EUR/ACTION Louvain-la-Neuve, le 30 mars 2011, 18h00 Information réglementée

Plus en détail

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS UNIBRA Société anonyme Siège social : avenue des Arts, 40 à 1040 Bruxelles n d entreprise : 0402833179 RÈGLES D ÉVALUATION IFRS Les principes comptables et les règles d évaluation appliqués aux comptes

Plus en détail

Tradition Securities and Futures

Tradition Securities and Futures COMPTES ANNUELS au 31 décembre 2007 de Tradition Securities and Futures Tradition Securities & Futures BILAN AU 31 DECEMBRE 2007 (En milliers d euros) Notes 31.12.2007 31.12.2006 ACTIF Opérations interbancaires

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: Forme juridique: SMARTBE ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DES METIERS DE LA CREATION Association sans but lucratif Adresse: Rue Emile Feron N : 70 Boîte: Code postal:

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: Forme juridique: DE BOUCHE A OREILLE Association sans but lucratif Adresse: Verte Voie N : 13 Boîte: Code postal: 4890 Commune: Thimister-Clermont Pays: Belgique

Plus en détail

Sommaire. RAPPORT FINANCIER - Exercice 2014 1 2 RAPPORT DE GESTION DU TRÉSORIER 6 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS 8 BILAN

Sommaire. RAPPORT FINANCIER - Exercice 2014 1 2 RAPPORT DE GESTION DU TRÉSORIER 6 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS 8 BILAN Sommaire 2 RAPPORT DE GESTION DU TRÉSORIER 6 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS 8 BILAN 12 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES CONVENTIONS RÈGLEMENTÉES 13 COMPTE DE RÉSULTAT

Plus en détail

S.A.S. MOB'ILÔT 42 AV RAYMOND POINCARE

S.A.S. MOB'ILÔT 42 AV RAYMOND POINCARE 42 AV RAYMOND POINCARE Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2012 au 31/12/2012 Activité principale de l'entreprise : LOCATION BIENS CORPORELS ET INCORPORELS Nous vous présentons ci-après

Plus en détail

Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST

Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST Comptes Annuels Du 1 er janvier au 31 décembre 2009 Martine Salaün Expert comptable Le 30 avril 2010 Armorique Expertise Audit Société

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu États financiers Troisième trimestre terminé le 31 mars 2010 État consolidé des résultats et du résultat étendu PRODUITS TIRÉS DE CONTRATS 28 808 727 27 694 738 76 867 648 76 916 747 COÛT DES PRODUITS

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2010/6 - Plan financier pour la SPRL Starter

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2010/6 - Plan financier pour la SPRL Starter COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2010/6 - Plan financier pour la SPRL Starter Avis du 19 mai 2010 1. Introduction Le Gouvernement a décidé de créer une forme de société permettant au dirigeant

Plus en détail

B.O. N 3087 du Mardi 29 Avril 2008 Page -1- AVIS DES SOCIETES

B.O. N 3087 du Mardi 29 Avril 2008 Page -1- AVIS DES SOCIETES B.O. N 3087 du Mardi 29 Avril 2008 Page -1- AVIS DES SOCIETES ETATS FINANCIERS ESSOUKNA Siège social : 46, rue Tarek Ibn Ziyed Mutuelleville -1082 Tunis Mahrajène- La Société Essoukna publie ci-dessous,

Plus en détail

Transition aux IFRS. Présentation Analystes. 31 mars 2005. «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur»

Transition aux IFRS. Présentation Analystes. 31 mars 2005. «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur» 31 mars 2005 Transition aux IFRS Présentation Analystes «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur» Département Relations Investisseurs +33 (0)1 45 19 52 26 carole.imbert@bicworld.com lucile.jestin@bicworld.com

Plus en détail

TOTAL S.A. 2 place Jean Millier La Défense 6 92400 COURBEVOIE 542 051 180 RCS Nanterre

TOTAL S.A. 2 place Jean Millier La Défense 6 92400 COURBEVOIE 542 051 180 RCS Nanterre TOTAL S.A. 2 place Jean Millier La Défense 6 92400 COURBEVOIE 542 051 180 RCS Nanterre Assemblée Générale Mixte du 17 mai 2013 Rapport du Conseil d'administration sur les résolutions présentées à l'assemblée

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TOME 1 *

TABLE DES MATIÈRES TOME 1 * TABLE DES MATIÈRES TOME 1 * Tableaux Tome 1.............................................. Figures Tome 1............................................... xiv xix Introduction................................................

Plus en détail

Europcar Groupe Résultats du troisième trimestre 2015

Europcar Groupe Résultats du troisième trimestre 2015 Remarque : ce communiqué de presse contient des chiffres consolidés non audités préparés, conformément aux normes IFRS, par le Directoire d Europcar Groupe et examinés par le Conseil de surveillance le

Plus en détail

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES Capital Réserves Résultat Capitaux propres Totaux Dont Part des tiers Au 1 er janvier 2005 873.168 3.551.609-842.682 3.582 095 456.924 Affectation résultat 2004-842.682

Plus en détail

RÉSULTATS CONSOLIDÉS AU 30 JUIN 2014 CHIFFRE D AFFAIRES EN BAISSE DE 4,9% REBITDA À 0,5 M SOIT 2,8% DU CHIFFRE D AFFAIRES

RÉSULTATS CONSOLIDÉS AU 30 JUIN 2014 CHIFFRE D AFFAIRES EN BAISSE DE 4,9% REBITDA À 0,5 M SOIT 2,8% DU CHIFFRE D AFFAIRES COMMUNIQUE DE PRESSE 30 septembre 2014 RÉSULTATS CONSOLIDÉS AU 30 JUIN 2014 CHIFFRE D AFFAIRES EN BAISSE DE 4,9% REBITDA À 0,5 M SOIT 2,8% DU CHIFFRE D AFFAIRES LA SOCIÉTÉ N A PAS ATTEINT LES OBJECTIFS

Plus en détail

EXERCICE FISCAL 2012. Chiffres clés. Activité

EXERCICE FISCAL 2012. Chiffres clés. Activité Le 4 mai 2012 EXERCICE FISCAL 2012 TRIMESTRE JANVIER-MARS 2012 Un trimestre difficile mais en ligne avec nos prévisions Trafic passage satisfaisant, faiblesse persistante dans le cargo Augmentation de

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS (2 décimales)

COMPTES ANNUELS EN EUROS (2 décimales) 201 1 EUR NAT. Date du dépôt N 0426.196.719 P. U. D. A-asbl 1.1 COMPTES ANNUELS EN EUROS (2 décimales) DENOMINATION: ASSOCIATION DE PROMOTION D'INITIATIVES ET DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL (APIDES)

Plus en détail

CORPORATION DATACOM WIRELESS

CORPORATION DATACOM WIRELESS États financiers de CORPORATION DATACOM WIRELESS pour les périodes de trois mois arrêtées les 31 mars 2008 et 2007 États financiers États financiers Bilans... 1 États des résultats et du résultat étendu...

Plus en détail

ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES

ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES 30 JUIN 2015 1 SOMMAIRE A - Bilan consolidé... 3 B - Compte de résultat consolidé et état du résultat global consolidé... 4 C - Tableau de flux de trésorerie consolidés...

Plus en détail

Résultats annuels 2010 de PagesJaunes Groupe : retour à la croissance des ventes fin 2010, portée par Internet

Résultats annuels 2010 de PagesJaunes Groupe : retour à la croissance des ventes fin 2010, portée par Internet Sèvres, le 9 février 2011 Résultats annuels de PagesJaunes Groupe : retour à la croissance des ventes fin, portée par Internet Points clés : Croissance de 1,4% des ventes 1 au quatrième trimestre Chiffre

Plus en détail

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE Société d'expertise comptable et de commissariat aux comptes RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE 3~ DECEMBRE zo~~ ASSOCIATION CYPRES Route de la Vierge 13500 MARTIGUES

Plus en détail

ANALYSE DE LA TRANSITION DES NORMES FRANCAISES AUX NORMES IFRS

ANALYSE DE LA TRANSITION DES NORMES FRANCAISES AUX NORMES IFRS ANALYSE DE LA TRANSITION DES NORMES FRANCAISES AUX NORMES 1 CONTEXTE DE LA PUBLICATION 2 PRINCIPES RETENUS POUR LA PREPARATION DES PREMIERS ETATS FINANCIERS DU GROUPE EN 3 ANALYSE DE LA TRANSITION DU BILAN

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE DEPOT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE D ACHAT

COMMUNIQUE DE PRESSE DEPOT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE D ACHAT COMMUNIQUE DE PRESSE DEPOT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE D ACHAT VISANT LES ACTIONS ET OBLIGATIONS REMBOURSABLES EN ACTIONS DE LA SOCIETE INITIÉE PAR CONSEILLÉE PAR PRÉSENTÉE PAR Prix de l Offre : 3,20

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS (2 décimales)

COMPTES ANNUELS EN EUROS (2 décimales) 201 1 EUR NAT. Date du dépôt N 0426.196.719 P. U. D. A-asbl 1.1 COMPTES ANNUELS EN EUROS (2 décimales) DENOMINATION: ASSOCIATION DE PROMOTION D'INITIATIVES ET DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL (APIDES)

Plus en détail

SESSION 2009 UE6 FINANCE D ENTREPRISE

SESSION 2009 UE6 FINANCE D ENTREPRISE 910006 DCG SESSION 2009 UE6 FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Aucun document n est autorisé. Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement

Plus en détail

PASSAGE AUX NORMES IFRS

PASSAGE AUX NORMES IFRS PASSAGE AUX NORMES IFRS L Union Européenne a choisi d adopter le référentiel comptable IFRS (International Financial Reporting Standards) émis par l IASB (International Accounting Standards Board) : en

Plus en détail

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 Sommaire 01 Bilan consolidé 5 02 Compte de résultat consolidé 6 03 Tableau de variation des capitaux propres consolidés 7 04 Tableau

Plus en détail

ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS

ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS Les comptes consolidés du groupe SILIC sont établis,

Plus en détail

EXERCICE 2013 RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE DU 6 JUIN 2014

EXERCICE 2013 RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE DU 6 JUIN 2014 ANALIS SA Rue de Néverlée, 11 TVA BE 0430.744.435 5020 SUARLEE EXERCICE 2013 RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE DU 6 JUIN 2014 Conformément à la loi et à nos statuts,

Plus en détail

QUANTUM GENOMICS SAS COMPTES ANNUELS SOMMAIRE 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES

QUANTUM GENOMICS SAS COMPTES ANNUELS SOMMAIRE 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES COMPTES ANNUELS EXERCICE SOMMAIRE Sommaire 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES 5 COMPTE DE RESULTATS PRODUITS 6 COMPTE DE RESULTATS CHARGES (LISTE)

Plus en détail

Rapport financier semestriel

Rapport financier semestriel Le 1 er juin 2012 Rapport financier semestriel Au cours du premier semestre 2012, le Groupe a enregistré une forte croissance de son activité (+8,1%), notamment liée à une période de soldes hiver favorables,

Plus en détail

SOCFINASIA Société Anonyme

SOCFINASIA Société Anonyme SOCFINASIA Société Anonyme 4, avenue Guillaume L-1650 LUXEMBOURG R.C. Luxembourg : B 10534 RAPPORT SEMESTRIEL SUR LES COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2015 Socfinasia * Rapport semestriel au 30/06/2015 *

Plus en détail

COMPTE FINANCIER DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE EVOLUTIONS POUR L EXERCICE 2012

COMPTE FINANCIER DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE EVOLUTIONS POUR L EXERCICE 2012 COMPTE FINANCIER DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE EVOLUTIONS POUR L EXERCICE 2012 I. Calendrier L article R.6145-44 du code de la santé publique précise que «le directeur arrête le compte financier

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS 20 18/06/2007 BE 0475.987.215 14 EUR NAT. Date du dépôt N P. D. 07238.00134 A 1.1 COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: Forme juridique: ALLONS EN VENT Société coopérative à responsabilité limitée Adresse:

Plus en détail

414.123 Ordonnance sur les finances et la comptabilité du domaine des EPF

414.123 Ordonnance sur les finances et la comptabilité du domaine des EPF Ordonnance sur les finances et la comptabilité du domaine des EPF du 5 décembre 2014 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 35a, al. 5, et 39, al. 2, de la loi fédérale du 4

Plus en détail

EUR NAT. Date du dépôt N P. U. D. A-asbl 1.1

EUR NAT. Date du dépôt N P. U. D. A-asbl 1.1 201 1 EUR NAT. Date du dépôt N P. U. D. A-asbl 1.1 COMPTES ANNUELS EN EUROS DÉNOMINATION :... Chaîne de l'espoir - Belgique... Forme juridique :... Association internationale sans but lucratif Adresse

Plus en détail

Association canadienne du personnel administratif universitaire

Association canadienne du personnel administratif universitaire Association canadienne du personnel administratif universitaire Note d information concernant les états financiers Instruments financiers Novembre 2011 Objet Les universités et les collèges canadiens,

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS 201 25/03/2014 BE 0410.661.376 12 EUR NAT. Date du dépôt N P. D. 14074.00317 A-asbl 1.1 COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: Forme juridique: ARC-EN-CIEL Association sans but lucratif Adresse: Rue du

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2011-2012

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2011-2012 RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE -2012 INTRODUCTION En tant que société cotée sur NYSE Alternext Brussels, la SA Pairi Daiza a pour obligation légale de publier ses résultats tous les

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

G Annexe. RÉSOLUTIONS SOUMISES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE du 24 mai 2011. Résolutions soumises à l Assemblée générale mixte du 24 mai 2011...

G Annexe. RÉSOLUTIONS SOUMISES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE du 24 mai 2011. Résolutions soumises à l Assemblée générale mixte du 24 mai 2011... G Annexe RÉSOLUTIONS SOUMISES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE du 24 mai 2011...514 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2010 EDF 513 G ANNEXE Ordre du jour À TITRE ORDINAIRE : Approbation des rapports et comptes annuels

Plus en détail

AVIS DES SOCIETES. ULYSSE S.A Siège social : 14, rue 8611 Z.I La Charguia B.P 26-1080 Tunis-

AVIS DES SOCIETES. ULYSSE S.A Siège social : 14, rue 8611 Z.I La Charguia B.P 26-1080 Tunis- ETATS FINANCIERS AVIS DES SOCIETES ULYSSE S.A Siège social : 14, rue 8611 Z.I La Charguia B.P 26-1080 Tunis- La Société publie, ci-dessous, ses états financiers arrêtés au 31 décembre 2002 tels qu ils

Plus en détail

SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE. Protection sanitaire, maladies, toxicomanie,épidémiologie, vaccination, hygiène

SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE. Protection sanitaire, maladies, toxicomanie,épidémiologie, vaccination, hygiène SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE Protection sanitaire, maladies, toxicomanie,épidémiologie, vaccination, hygiène MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Direction générale des collectivités

Plus en détail

HITECHPROS RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 5 AVRIL 2007

HITECHPROS RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 5 AVRIL 2007 HITECHPROS Société anonyme au capital de 730.434,40 euros Siège social : 15-17, boulevard du Général de Gaulle 92120 Montrouge 440 280 162 R.C.S. Nanterre RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 31 décembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 31 décembre 2015 (en millions de

Plus en détail

Retrait du statut d établissement de crédit accordé par l Autorité de Contrôle Prudentiel en juin 2013

Retrait du statut d établissement de crédit accordé par l Autorité de Contrôle Prudentiel en juin 2013 COFITEMCOFIMUR CHANGE DE NOM ET DEVIENT COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JUILLET 2013 Résultats de l exercice clos au 30 juin 2013 PARIS, le 30 juillet 2013 Le Conseil d administration de CofitemCofimur s est réuni

Plus en détail

Notes annexes aux comptes sociaux (extraits)_

Notes annexes aux comptes sociaux (extraits)_ Notes annexes aux comptes sociaux (extraits)_ Conformément à l article 16.1 du Code de commerce, la Société a opté pour la tenue de sa comptabilité en euros. Les notes ci-après constituent l annexe au

Plus en détail

NAT. Date du dépôt N P. U. D. A-asbl 1. COMPTES ANNUELS EN EUROS. Forme juridique : A.S.B.L... Adresse : Place Morichar... N : 56... Boîte :...

NAT. Date du dépôt N P. U. D. A-asbl 1. COMPTES ANNUELS EN EUROS. Forme juridique : A.S.B.L... Adresse : Place Morichar... N : 56... Boîte :... 201 1 EUR NAT. Date du dépôt N P. U. D. A-asbl 1. COMPTES ANNUELS EN EUROS DENOMINATION : Itinéraires...... Forme juridique : A.S.B.L... Adresse : Place Morichar... N : 56... Boîte :... Code postal : 1160...

Plus en détail

Modifications proposées aux normes comptables pour les organismes sans but lucratif des secteurs privé et public

Modifications proposées aux normes comptables pour les organismes sans but lucratif des secteurs privé et public Modifications proposées aux normes comptables pour les organismes sans but lucratif des secteurs privé et public Août 2013 En bref Introduction En avril 2013, le Conseil des normes comptables («CNC») et

Plus en détail

ASSOCIATION LANAUD STATION STATION DE LANAUD 87220 BOISSEUIL COMPTES ANNUELS

ASSOCIATION LANAUD STATION STATION DE LANAUD 87220 BOISSEUIL COMPTES ANNUELS ASSOCIATION LANAUD STATION STATION DE LANAUD 87220 BOISSEUIL COMPTES ANNUELS du 01/07/2010 au 30/06/2011 ASSOCIATION LANAUD STATION Exercice du 01/07/2010 au 30/06/2011 Sommaire Attestation de Présentation

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 31 mars 2011. Sommaire

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 31 mars 2011. Sommaire Informations financières consolidées non auditées au 31 mars 2011 2011 LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 31 mars 2011 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau

Plus en détail

RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 :

RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 : Jacquet Metal Service - Rapport d activité 31 mars 2015 1 2 RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 : 1 er trimestre 2015 Chiffre d affaires 316,5 m (+8,5% vs T1 2014) EBITDA +14,2

Plus en détail

Ordre des Experts Comptables de Tunisie

Ordre des Experts Comptables de Tunisie Ordre des Experts Comptables de Tunisie Note d orientation sur les diligences du Commissaire aux Comptes en matière de rémunération des dirigeants (Application de l article 200 II 5 du Code des Sociétés

Plus en détail

Société anonyme au capital de 411 403 467,60 Siège social : 12, place des Etats-Unis 75116 Paris 582 041 943 RCS Paris

Société anonyme au capital de 411 403 467,60 Siège social : 12, place des Etats-Unis 75116 Paris 582 041 943 RCS Paris Société anonyme au capital de 411 403 467,60 Siège social : 12, place des Etats-Unis 75116 Paris 582 041 943 RCS Paris RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 6 NOVEMBRE 2013

Plus en détail

SOCIETE S1 Société par actions simplifiée 26, Boulevard Wilson 67000 STRASBOURG

SOCIETE S1 Société par actions simplifiée 26, Boulevard Wilson 67000 STRASBOURG SOCIETE S1 Société par actions simplifiée 26, Boulevard Wilson 67000 STRASBOURG RAPPORT DU COMMISSAIRE À LA SCISSION ET AUX APPORTS DANS LE CADRE DE L APPORT PARTIEL D ACTIF DE LA SOCIETE ELECTRICITE DE

Plus en détail

Examen de contrôle continu : Analyse financière 13 juin 2006 (2h)

Examen de contrôle continu : Analyse financière 13 juin 2006 (2h) Examen de contrôle continu : Analyse financière 13 juin 2006 (2h) Vous souhaitez analyser la situation financière de l entreprise Arnault et disposez pour cela de la liasse fiscale de l année N (Bilan

Plus en détail

WEDIA Société Anonyme au capital de 599 854 euros Siège social : 62 Boulevard Davout - 75020 PARIS 433 103 595 RCS PARIS

WEDIA Société Anonyme au capital de 599 854 euros Siège social : 62 Boulevard Davout - 75020 PARIS 433 103 595 RCS PARIS WEDIA Société Anonyme au capital de 599 854 euros Siège social : 62 Boulevard Davout - 75020 PARIS 433 103 595 RCS PARIS RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

Plus en détail

5.5. Rapport de rémunération. 5.5.1. Procédure adoptée pour l élaboration de la politique de rémunération. 5.5.2. Politique de rémunération

5.5. Rapport de rémunération. 5.5.1. Procédure adoptée pour l élaboration de la politique de rémunération. 5.5.2. Politique de rémunération 5.5. Rapport de rémunération 5.5.1. Procédure adoptée pour l élaboration de la politique de rémunération La politique de rémunération des administrateurs est revue chaque année au sein du Comité de nomination

Plus en détail

ACTIF. Scmact2.doc [14]

ACTIF. Scmact2.doc [14] ACTIF I. Frais d'établissement... 20 II. Immobilisation incorporelles... 21 III. Immobilisations corporelles... 22/27 A. Terrains et constructions...22 B. Installations, machines et outillage...23 C. Mobilier

Plus en détail

Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA)

Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA) Bruxelles, le 15 mars 2012. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA) Résultat net avant activités abandonnées d EUR 585 millions (*), après dépréciation des

Plus en détail

PGE L3 2015/2016 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS

PGE L3 2015/2016 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS EXERCICES PARTIE 2 : INTERPRETATION DES ETATS FINANCIERS SKEMA Business School 1/19 Exercice 1 : VRAC 2 En reprenant le bilan comptable de l exercice 1 Partie 1 (VRAC),

Plus en détail

ALTAREA. Société en commandite par actions au capital de 155.539.502,06 euros Siège social : 8 Avenue Delcassé - 75008 PARIS 335.480.

ALTAREA. Société en commandite par actions au capital de 155.539.502,06 euros Siège social : 8 Avenue Delcassé - 75008 PARIS 335.480. ALTAREA Société en commandite par actions au capital de 155.539.502,06 euros Siège social : 8 Avenue Delcassé - 75008 PARIS 335.480.877 RCS PARIS RAPPORT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE A L ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

Amélioration du chiffre d affaires et du bénéfice

Amélioration du chiffre d affaires et du bénéfice Résultat semestriel 2006 Seul le discours prononcé fait foi Amélioration du chiffre d affaires et du bénéfice. Présentation de Christian Sahli, chef Finances et controlling, lors de la conférence de presse

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TOME 1 *

TABLE DES MATIÈRES TOME 1 * TABLE DES MATIÈRES TOME 1 * Tableaux Tome 1.............................................. Figures Tome 1............................................... xiv xix Introduction................................................

Plus en détail

obligatoire si l entreprise a vendu ou reclassé des autres actifs financiers, pendant la période

obligatoire si l entreprise a vendu ou reclassé des autres actifs financiers, pendant la période 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base /16/09 :08 PM Page 19 Chapitre : Les instruments financiers 11. Une entreprise peut modifier la désignation de certains de ses actifs financiers. Ainsi, elle peut transférer

Plus en détail

13 Les flux de trésorerie

13 Les flux de trésorerie 13 Les flux de trésorerie Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension L utilité et le contenu de 1, 5 1, 5, 9 b) l état des flux de trésorerie

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ COMPARAISON DES NORMES IFRS ET DES PCGR DU CANADA Édition n 15 : IAS 1, Présentation Des États Financiers

CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ COMPARAISON DES NORMES IFRS ET DES PCGR DU CANADA Édition n 15 : IAS 1, Présentation Des États Financiers WWW.BDO.CA CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ COMPARAISON DES NORMES IFRS ET DES Édition n 15 : IAS 1, Présentation Des États Financiers Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur

Plus en détail

Société anonyme au capital de 50.666.526 Euros ZA Le Clos Mesnil BP 32 27110 LE NEUBOURG

Société anonyme au capital de 50.666.526 Euros ZA Le Clos Mesnil BP 32 27110 LE NEUBOURG Cabinet BLOIS BROSSARD SA Société anonyme au capital de 50.666.526 Euros ZA Le Clos Mesnil BP 32 27110 LE NEUBOURG RAPPORT GENERAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Exercice clos le

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE CREDIT ENTREPRISES

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE CREDIT ENTREPRISES PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) LA BANQUE POSTALE CREDIT ENTREPRISES Société par actions simplifiée au capital de 220 000 000. Siège social : 115, rue

Plus en détail

Rapport financier 2007. Budget prévisionnel 2008. Rapport du commissaire aux comptes

Rapport financier 2007. Budget prévisionnel 2008. Rapport du commissaire aux comptes Rapport financier 2007 Budget prévisionnel 2008 Rapport du commissaire aux comptes Parc Euromédecine 209 rue des Apothicaires 34196 Montpellier cedex 5 Tél 04 67 52 64 17 Fax 04 67 52 02 74 E-mail contact@ors-lr.org

Plus en détail

NOTE D INFORMATION EMISE A L OCCASION DE LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME DE RACHAT

NOTE D INFORMATION EMISE A L OCCASION DE LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME DE RACHAT SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 3.424.071 SIEGE SOCIAL : 64 BIS, RUE LA BOETIE 75008 PARIS 400 149 647 RCS PARIS NOTE D INFORMATION EMISE A L OCCASION DE LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME DE RACHAT D ACTIONS

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 JUIN 2010 Comité du programme et budget Quinzième session Genève, 1 er 3 septembre 2010 POLITIQUE EN MATIERE DE PLACEMENTS Document établi par le Secrétariat 1. L article

Plus en détail

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 (En millions d'euros) ACTIF I. - Bilan consolidé (IFRS) PASSIF RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 IFRS

Plus en détail

Anaïs HAMELIN. Gestion Financière

Anaïs HAMELIN. Gestion Financière MASTER 1 DROIT Examen du 2 ème semestre 2014/2015 Première session Anaïs HAMELIN Gestion Financière Durée de l épreuve : 1 heure Matériel autorisé : Calculatrice (Téléphone portable interdit) Document(s)

Plus en détail

BILAN AU 31 DECEMBRE 2007 TABLEAU DES AMORTISSEMENTS AU 31 DECEMBRE 2007 ANNEXE A LA DECLARATION FISCALE DE L'EXERCICE D'IMPOSITION 2008

BILAN AU 31 DECEMBRE 2007 TABLEAU DES AMORTISSEMENTS AU 31 DECEMBRE 2007 ANNEXE A LA DECLARATION FISCALE DE L'EXERCICE D'IMPOSITION 2008 LES AMIS D'ACCOMPAGNER ASBL Rue des Braves, 21 1081 BRUXELLES RPM Bruxelles : BE 0879.434.959 BILAN AU 31 DECEMBRE 2007 TABLEAU DES AMORTISSEMENTS AU 31 DECEMBRE 2007 ANNEXE A LA DECLARATION FISCALE DE

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DU GROUPE LISI ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2005 AUX NORMES IFRS

COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DU GROUPE LISI ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2005 AUX NORMES IFRS COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DU GROUPE LISI ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2005 AUX NORMES IFRS A B C D E F G Compte de résultat consolidé Bilan consolidé Tableau des flux de trésorerie consolidés Variation

Plus en détail

RAPPORT SUR LES FACTEURS DE RISQUE

RAPPORT SUR LES FACTEURS DE RISQUE RAPPORT SUR LES FACTEURS DE RISQUE Risques relatifs aux marchés financiers Dans le cadre de sa gestion de trésorerie, le Groupe Snef a recours à des instruments financiers, de type swap de taux ou de devises

Plus en détail

L AFFECTATION DU RÉSULTAT DANS LES SOCIÉTÉS DE CAPITAUX

L AFFECTATION DU RÉSULTAT DANS LES SOCIÉTÉS DE CAPITAUX L AFFECTATION DU RÉSULTAT DANS LES SOCIÉTÉS DE CAPITAUX Quel que soit le statut d une société de capitaux (société anonyme, société à responsabilité limitée, société en commandite par actions), les dirigeants

Plus en détail