MÉCANICIEN INDUSTRIEL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MÉCANICIEN INDUSTRIEL"

Transcription

1 Prévention et Intérim. Explications.. Tâches effectuées Le métier de mécanicien industriel est un métier vaste et diversifié selon le type de travail à réaliser (réparation, démontage, usinage,...), l outillage, la machine-outil et les techniques de pointe (électroérosion, usinage laser,...) utilisés. Le mécanicien industriel est présent dans tous les types d activités industrielles que ce soit dans la sidérurgie, la métallurgie, l aéronautique, l alimentaire, le secteur pharmaceutique, automobile, Bien qu il ne soit pas facile de répertorier toutes les activités offertes par le secteur industriel, on peut toutefois faire la distinction suivante :. Le mécanicien d entretien intervient pour le montage-démontage, la maintenance et le dépannage d installations industrielles. Ses interventions portent essentiellement sur la mécanique et non sur la programmation de l installation. Fonctions similaires : mécanicien de maintenance, dépanneur mécanicien. Le mécanicien automaticien veille au bon fonctionnement des installations industrielles automatisées (diagnostic de dysfonctionnement, maintenance préventive et correctrice, réglage de mise en service, ). Pour ce faire, il maîtrise de nombreuses connaissances liées à l automatisation, allant de l électricité et de l électronique aux systèmes mécaniques, hydrauliques et pneumatiques. 3. Le technicien en usinage exécute les travaux relatifs à l usinage de pièces (fabrication et transformation par enlèvement de matière). Il travaille sur des machines conventionnelles ou à commande numérique (CNC), veille à la qualité de sa production ainsi qu à l entretien de son poste de travail et de l outillage. Fonctions similaires : opérateur en système d usinage, opérateur machines-outils, usineur Spécialisation : tour, fraiseuse, aléseuse-fraiseuse, usinage de précision, usinage à grande vitesse, usinage laser, usinage par électroérosion, 4. L outilleur entretient, répare, affûte et veille au bon état de fonctionnement des outils utilisés pour les divers travaux en industrie. Fonction similaire : ouvrier d entretien de l outillage 5. L électromécanicien assure la maintenance (montage, démontage, réglage, entretien, ) des équipements électriques, électroniques ou électromécaniques complexes automatisés ou non. Il possède donc de bonnes connaissances en électricité et en mécanique... Formations La formation de base de mécanicien industriel peut être suivie dans le cadre de : - l enseignement professionnel : mécanicien d entretien - l enseignement technique de qualification : mécanicien automaticien, technicien en usinage - l enseignement en alternance : jours de théorie et 3 jours en entreprise (ex : mécanicien automaticien) - l enseignement de promotion sociale (ex : opérateur en système d usinage, opérateur commandes numériques et électroérosion, ) Le Forem (www.leforem.be ou et les classes moyennes (www.ifapme.be) organisent également des formations en mécanique (ex : opérateur machines-outils, tourneur, fraiseur, usineur,...). ATTENTION : Si l intérimaire travaille avec des engins de levage, des ponts roulants, etc., il doit recevoir une formation très spécifi que et adéquate à l utilisation de ces engins.acquuite d une formation aux risques électriques!

2 .3. Outils et machines.3. Outillage. l outillage de traçage et de mesurage pointeau règle en métal équerre micromètre. l outillage de frappe marteau (code 06.06*) 3. l outillage de coupe massette (code 06.06*) burin (code 06.03*) comparateur à cadran chasse-goupille (code 06.06*) calibre à forets trusquin fraises (code 4.03*) foret à étage (code 4.03*) foret conique (code 4.03*) scie à métaux (code 06.0*) cisaille (code 06.0*) 4. l outillage de montage-démontage tournevis (code 06.05*) pince (code 06.*) clé à fourche (code 06.05*) clé mixte (code 06.05*) extracteur (code 6.*) 5. l outillage de finition limes (code 06.04*) rouleau abrasif feuilles abrasives pour métal * : Code à utiliser pour remplir la rubrique 36 de la déclaration d accident du travail - libellé agent matériel

3 .3. Machines portatives La perceuse permet de faire des trous (utilisation de mèches adéquates selon le matériau à percer) (code 07.05*) La meuleuse d angle / la disqueuse permet de meuler ou de découper du métal. Suivant le type de disque utilisé, elle peut également servir de ponceuse (code 07.04*) La ponceuse sert à polir, ébavurer une pièce pour obtenir une surface lisse (travail de finition) (code 07.04*) capot de protection disque abrasif ponceuse à bande ponceuse à disque.3.3 Machines-outils fixes Les machines-outils permettent l enlèvement de matière par le déplacement relatif de la pièce ou de l outil, selon 3 axes possibles : axe X : longitudinalement (droite-gauche) axe Y : transversalement (avant-arrière) axe Z : verticalement (haut-bas) On distingue la machine-outil : conventionnelle - machine «manuelle» : utilisation : dans tous les ateliers de maintenance ainsi que pour la réalisation de pièces uniques ou en petites quantités l opérateur travaille avec les manivelles de la machine et détermine, en se référant aux verniers, les mouvements d usinage et la précision (la vitesse de coupe et l avance automatique sont paramétrées d après des commandes placées sur la machine) CNC (Computer Numerical Control) - machine à commande numérique pilotée par ordinateur : utilisation : pour les grandes productions en série ou pour la réalisation de pièces très complexes et très précises l opérateur introduit le programme, surveille les opérations d usinage, le maintien des tolérances et vérifie l usure des outils * : Code à utiliser pour remplir la rubrique 36 de la déclaration d accident du travail - libellé agent matériel 3

4 . Le tour Le tour est une machine-outil qui fait tourner la pièce à usiner, tandis qu un outil de coupe se déplace et lui donne une forme cylindrique, conique ou réalise un filet (code 0.0*). Avec des accessoires spéciaux, le tour peut être utilisé pour usiner des surfaces planes, percer ou aléser des pièces. l outil de coupe se déplace longitudinalement et/ou transversalement la pièce à usiner tourne sur elle-même Tour conventionnel Eléments du tour conventionnel. Dispositif d éclairage. Tuyau d arrosage (pour l huile de coupe) 3. Porte-outil 4. Poupée mobile 5. Bâti 6. Mandrin 7. Volant Capot protecteur autour du mandrin. Ecran de protection mobile transparent 3. Ecran protecteur 4. Bouton d arrêt d urgence Tour CNC Eléments du tour CNC. Mandrin. Tableau de programmation 3. Convoyeur de copeaux 3. Porte coulissante de sécurité. Bouton d arrêt d urgence * : Code à utiliser pour remplir la rubrique 36 de la déclaration d accident du travail - libellé agent matériel 4

5 . La perceuse La perceuse est une machine-outil qui sert à forer ou à roder des trous de manière à leur donner des dimensions précises et à en améliorer la finition (code 0.0*). On distingue deux types de perceuses conventionnelles : la perceuse à colonne : machine-outil dont la broche, élément tournant qui supporte le mandrin sur lequel on fixe le foret, coulisse verticalement lorsque l opérateur manœuvre la manivelle la perceuse (à bras) radiale : machine-outil dont la broche est montée sur un chariot coulissant le long d un bras pouvant pivoter, ce qui permet le déplacement de l outil à l endroit choisi pour exécuter le perçage Selon le type d opération à réaliser, on utilisera la perceuse conventionnelle (travail à la pièce) ou l aléseuse-fraiseuse CNC (opération de perçage en série). le foret (= l outil), fixé au mandrin, est rotatif et se déplace verticalement (mouvement de plongée) la pièce est maintenue dans un étau ou par un autre système de serrage (ex : brides) lui-même fixé à la table Perceuse à colonne conventionnelle Eléments de la perceuse à colonne. Manivelle pour faire descendre l outil. Mandrin 3. Table 3. Ecran de protection mobile transparent. Bouton d arrêt d urgence 6 Perceuse radiale conventionnelle Eléments de la perceuse radiale. Bras radial. Chariot coulissant 3. Poignée pour faire pivoter le bras 4. Foret 5. Table 6. Tuyau d arrosage (pour l huile de coupe) Dispositif de sécurité. Bouton d arrêt d urgence * : Code à utiliser pour remplir la rubrique 36 de la déclaration d accident du travail - libellé agent matériel 5

6 3. L aléseuse L aléseuse (code 0.0*) est une machine-outil qui permet, par rotation d un outil de coupe monté sur une barre d alésage, d exécuter ou de modifier les spécifications d un perçage : soit par perçage soit par alésage pour l élargir soit par taraudage pour réaliser un filet Selon la position de la broche sur laquelle est montée la barre d alésage, on distingue l aléseuse horizontale ou l aléseuse verticale. Dans les ateliers spécialisés en usinage de grosses pièces, on utilise essentiellement des aléseuses-fraiseuses CNC, qui peuvent être automatisées lorsque la machine est équipée d un magasin d outils (sous la forme d une chaîne ou placé à côté de la machine). l outil, monté sur la barre d alésage, est rotatif la pièce est maintenue sur la table dans un étau ou par un autre système de serrage selon la conception de l installation, les mouvements d usinage peuvent être donnés soit par l outil, soit par la table Aléseuse horizontale conventionnelle 3 Eléments de l aléseuse horizontale conventionnelle. Volant. Broche 3. Table mobile sur laquelle on fixe la pièce à usiner Dispositif de sécurité. Bouton d arrêt d urgence Aléseuse CNC Eléments de l aléseuse CNC 3. Tableau de programmation. Broche 3. Table mobile sur laquelle on fixe la pièce à usiner Dispositif de sécurité. Bouton d arrêt d urgence * : Code à utiliser pour remplir la rubrique 36 de la déclaration d accident du travail - libellé agent matériel 6

7 4. La rectifieuse La rectifieuse est une machine-outil qui permet par la rotation d une meule d enlever du métal (que ce soit sur une pièce plane ou cylindrique) et d obtenir de la sorte des pièces très précises et de bonne finition (code 0.0*). le disque abrasif (= l outil) est rotatif la pièce est maintenue dans un étau ou sur un plateau magnétique selon la conception de l installation, les mouvements d usinage peuvent être donnés soit par l outil, soit par la table Rectifieuse plane conventionnelle 3 Eléments de la rectifieuse plane conventionnelle. Disque abrasif. Tableau de commande 3. Dispositif d éclairage. Capot protecteur. Bouton d arrêt d urgence Rectifieuse plane CNC Eléments de la rectifieuse plane CNC. Tableau de programmation. Disque abrasif. Ecran protecteur. Bouton d arrêt d urgence 5. La fraiseuse La fraiseuse est une machine-outil qui permet l usinage de surfaces planes ou courbes en leur donnant une forme bien précise : rainures, roues dentées, (code 0.0*). Selon l axe de la broche sur lequel l outil de coupe est monté, la fraiseuse peut-être horizontale, verticale ou universelle (axe réglable). la fraise (= l outil de coupe) est rotative la pièce est maintenue dans un étau ou dans un autre système de serrage selon la conception de l installation, les mouvements d usinage peuvent être donnés soit par l outil, soit par la table * : Code à utiliser pour remplir la rubrique 36 de la déclaration d accident du travail - libellé agent matériel 7

8 Fraiseuse horizontale conventionnelle Fraiseuse horizontale CNC 3 4 Eléments de la fraiseuse conventionnelle. Dispositif d éclairage. Tuyau d arrosage (pour l huile de coupe) 3. Manivelle pour faire descendre l outil de coupe 4. Broche. Bouton d arrêt d urgence. Ecran de protection mobile transparent Eléments de la fraiseuse CNC. Tableau de programmation sur bras pendentif. Broche. Bouton d arrêt d urgence. Portes coulissantes de sécurité Remarque : les machines-outils peuvent également combiner plusieurs options : perceuse-fraiseuse 6. La scie aléseuse-fraiseuse aléseuse-perceuse La scie à métal est une machine qui permet de couper du métal. Selon le type de lame (disque ou ruban), on distingue la scie circulaire et la scie à ruban (0.*). Scie à ruban conventionnelle Eléments de la scie à ruban. Lame. Etau. Protecteur autour de la lame. Bouton d arrêt d urgence * : Code à utiliser pour remplir la rubrique 36 de la déclaration d accident du travail - libellé agent matériel 8

9 Scie circulaire conventionnelle 7. Le centre d usinage Le centre d usinage est une machine-outil qui, composée d un magasin d outils avec changeur automatique, permet de réaliser automatiquement des opérations de fraisage, d alésage, de perçage ou de taraudage (code 0.0*). Eléments de la scie circulaire. Manivelle pour abaisser la lame. Etau. Bouton d arrêt d urgence. Protecteur autour de la lame Eléments du centre d usinage 3. Zone d usinage. Magasin d outils 3. Tableau de programmation. Bouton d arrêt d urgence. Porte coulissante de sécurité Remarques : L usinage par laser est approprié pour percer des trous selon des cotes extrêmement précises (remarque : des fils extrêmement fins peuvent aussi être soudés par ce procédé). L usinage par électroérosion est un procédé qui, par l utilisation de l énergie électrique (courant de haute fréquence appliqué entre l électrode et la pièce), permet d exécuter des opérations très précises et d obtenir des formes plus difficilement réalisables par les procédés mécaniques usuels. L usinage à grande vitesse (UGV), caractérisé par des grandes vitesses de coupe, de rotation, de déplacement, présente l avantage de pouvoir usiner des pièces en grande série. * : Code à utiliser pour remplir la rubrique 36 de la déclaration d accident du travail - libellé agent matériel 9

10 .5. Environnement Espace de travail Sol - L espace de travail ne doit être ni trop encombré (ordre et propreté!), ni trop restreint (disposition adéquate des machines, largeur des allées de passage non inférieure à mètre) - Les espaces prévus autour de la machine doivent tenir compte de l encombrement des pièces à usiner - Un dispositif de rangement approprié pour les outils, les instruments de mesure, doit être mis en place - Le sol doit être en bon état, plan, non glissant, propre et dégagé (absence de copeaux, de flaques d huile, de câbles, de tuyaux, ) Eclairage - Un bon éclairage du poste de travail est indispensable pour avoir une bonne visibilité (disposition adéquate des machines de manière à éviter les zones d ombre et les reflets) - Un dispositif d éclairage incorporé est généralement prévu sur les machines-outils Bruit - Les niveaux sonores des machines-outils peuvent varier entre 80 et 00 db(a) - Les protections auditives sont recommandées à partir de 80 db(a) et obligatoires à partir de 85 db(a) 0

11 II. Risques et mesures de prévention.. En général Risques Contact/ entraînement avec l outil en rotation Contact avec des copeaux, des outils ou des pièces à haute température Projection d éléments divers (copeaux, clé, vis, ) Conséquences sur la santé Coupure Brûlure Ecrasement Fracture Brûlure Coupure Coupure Brûlure Contusion Choc à la tête Prévention et Protection Collective Protecteur mobile transparent autour ou devant l outil Prévoir un dispositif d arrêt d urgence (bouton d arrêt d urgence, protection télescopique, ) Protecteur autour de l outil Prévoir un écran de protection derrière la machine Protecteurs sur la ma chine (ex : protecteur mobile transparent autour ou devant l outil,...) Installer un écran de protection derrière la machine Prévoir le pictogramme Individuelle Gants (type EN ) lors de la manipulation de pièces et d outils Lunettes de sécurité (avec protection latérale) Conseils Vêtements ajustés, manches serrées Cheveux long attachés Ne travaillez jamais sans les garants de protection N enlevez pas les copeaux à la main mais utilisez un pinceau ou une brosse Eclatement de fragments d outils Coupure Contusion Choc à la tête Protecteur autour de l outil Prévoir un écran de protection derrière la machine Prévoir le pictogramme Lunettes de sécurité (avec protection latérale) Avant toute utilisation d outils, vérifiez s ils sont en bon état et bien affûtés Chute d objets, de matériel sur les pieds Fracture Contusion Ecrasement/coinçage Prévoir le pictogramme Chaussures de sécurité (type S3) Vérifiez qu aucun objet susceptible de tomber ne soit présent sur la machine Inhalation ou contact avec des contaminants provenant des huiles de coupe ou de la pièce usinée allergies dermatite intoxication Lunettes de sécurité Gants résistant aux huiles de coupe (type EN EN ) Changez régulièrement les vêtements imprégnés d huile de coupe Veillez à laver fréquemment vos mains et avantbras Accès aux zones dangereuses (zone d usinage, zone du magasin outils, ) Coupure Brûlure Contusion Fracture Prévoir des protecteurs (barrières immatérielles, grillage, tapis sensible, ) Respectez les consignes de sécurité Choc électrique Contact avec des éléments sous tension Spasme Brûlure Paralysie musculaire Fibrillation ventriculaire Un courant assez élevé peut entraîner la mort (risque d électrocution) Prévoir une procédure de verrouillage/ cadenassage lors de l entretien et de la réparation Mise à la terre des machines fixes Mettre un interrupteur différentiel sur le circuit électrique Gants isolants Chaussures de sécurité (type S3) Voir Documentation technique, fiche électricien : consignes de sécurité

12 .. En particulier Risques particuliers liés au lieu de travail Manutention de pièces lourdes ou de grande dimension Postures contraignantes, travail debout statique Bruit nuisible au-dessus de 80 db(a) Chute, glissade Conséquences sur la santé Troubles musculosquelettiques (TMS) Lésions dorsales Troubles musculosquelettiques (TMS) Lésions dorsales Perte auditive Surdité Stress Entorse Foulure Fracture Prévention et Protection Collective Aide à la manutention (transpalette, chariot élévateur, équipement de levage, ) Installer un tapis antifatigue Pupitre de commande dont la hauteur peut être adaptée Prévoir le pictogramme Prévoir le pictogramme Individuelle Utilisation d une technique de levage appropriée Protections auditives (bouchons, serre-tête) Chaussures de sécurité anti-dérapantes (type S3) Conseils Voir fiche d instruction Manutention manuelle sur Si vous n arrivez pas à entendre une personne qui se trouve à environ mètre de vous, portez vos protections auditives! Veillez à garder un sol propre et non glissant Evitez les rallonges électriques qui encombrent le sol

13 .3. Equipement de protection individuelle Lunettes de sécurité : Protections auditives : obligatoire à partir de 85 db(a) Gants (voir tableau : II. Risques et mesures de prévention) Chaussures de sécurité antidérapantes avec les embouts en acier (type S3) obligatoires! CONSEILS : - Ne portez pas des vêtements mal ajustés, flottants (ex : écharpe, ceinture, ), des bijoux (montre, bracelet, chaîne,...) qui peuvent se prendre dans les outils ou les pièces en mouvement - Si vous avez de longs cheveux, attachez-les! - Si vous n arrivez pas à entendre une personne qui se trouve à environ mètre de vous, cela signifie que le niveau de bruit est trop élevé! Portez alors d office vos protections auditives! - Portez des gants lors : de l utilisation d huile de coupe de manipulation de pièces métalliques pour éviter de vous couper de changement d outils, de lame, des travaux de nettoyage de la machine (ex : enlèvement de copeaux, ) MAIS JAMAIS près de lames en mouvement ou de machines rotatives dans lesquelles ils pourraient s accrocher! 3

14 .4. Les dispositifs de sécurité Les dispositifs de sécurité (code 6.0*) sont des équipements de protection collective mis en place pour empêcher l accès à des zones dangereuses (ex : zone d usinage, zone du magasin d outils, zone de palettisation, etc.), pour supprimer le danger et pour garantir ainsi la sécurité de tous les travailleurs. Les dispositifs de sécurité doivent être conformes aux normes européennes et adéquats aux risques spécifiques. Quelques exemples : au niveau de la commande : le bouton d arrêt d urgence permet, en cas d urgence, l arrêt de la machine le plus vite possible (bouton rouge sur une plaque jaune) la double commande de sécurité (système de commande à deux mains) permet l éloignement des mains de l opérateur de la zone dangereuse l interrupteur à minima de tension est un dispositif qui empêche le redémarrage automatique de la machine suite à une panne ou à une coupure de courant la tige sensible (protection télescopique) entraîne l arrêt de la machine (ou du moins du mouvement dangereux) dès qu elle est écartée de sa position d équilibre les protecteurs : Suivant la forme donnée, le protecteur peut être un écran, une porte, une barrière, un capot, un carter, une grille, etc. On distingue : le protecteur fixe : protecteur maintenu en place de manière permanente (ex : par soudage) ou au moyen d éléments de fixation (vis, boulon, ) et qu il n est pas nécessaire d ouvrir ou de démonter pour exécuter le travail (ex : carter qui permet d envelopper et de rendre inaccessible les organes de transmission, courroies, poulies, ) le protecteur mobile : protecteur bien souvent lié mécaniquement au bâti d une machine ou à un élément fixe voisin qu il est possible d ouvrir sans faire usage d un outil. Pour une sécurité optimale et fiable, des dispositifs de sécurité complémentaires doivent être associés aux protecteurs mobiles (ex : dispositif de verrouillage ou de blocage mécanique en position ouverte, ) A titre d exemples : Ecran de protection transparent mobile placé autour de l outil Capot protecteur mobile placé autour du mandrin Porte mobile dont l ouverture verrouille la machine ou arrête le mouvement dangereux Barrières matérielles/ grillages installés de façon à empêcher les accès latéraux et arrières aux zones dangereuses Barrières immatérielles (cellules photo-électriques) : la détection de partie du corps humain ou d un objet franchissant la zone dangereuse entraîne l arrêt du mouvement dangereux Le tapis sensible : tout contact (par une personne ou un objet) avec la surface du tapis entraîne l arrêt du mouvement dangereux. Grillage. Barrières immatérielles 3. Tapis sensible 3 Photo : atelier modèle WTC * : Code à utiliser pour remplir la rubrique 36 de la déclaration d accident du travail - libellé agent matériel 4

15 .5. Consignes de sécurité - Utilisez toujours des machines avec le marquage CE et pour lesquelles vous avez reçu une formation adéquate en matière de fonctionnement et de sécurité - Demandez les instructions écrites spécifiques à l utilisation de la machine En cas de doute sur l utilisation d une machine ou d un outil, n hésitez pas à questionner le responsable d atelier - Veillez à utiliser un matériel propre et en bon état de fonctionnement (cfr. carnet d entretien) - Vérifiez que les outils coupants (fraises, forets) soient bien affûtés - Assurez-vous que les commandes de mise en marche et d arrêt de la machine soient à portée de main - Regardez toujours où se trouve sur les machines fixes le bouton d arrêt d urgence pour pouvoir intervenir immédiatement en cas d incident ou d accident - Assurez-vous qu il y ait suffisamment d espace autour de la machine (retirez par exemple les caisses inutiles, déblayez le passage, ) pour manipuler en toute sécurité la pièce que vous allez usiner Avant toute utilisation de la machine : - Retirez vos bijoux (montre, alliance, chaîne, ) Ne portez pas de vêtements flottants N oubliez pas non plus d attacher vos cheveux longs! - Vérifiez que la pièce et l outil soient bien fixés pour éviter qu ils ne soient projetés lors de leur utilisation - Vérifiez qu aucun objet inutile ne soit présent sur la machine Pendant l utilisation de la machine : - Evitez tout contact avec l outil et la pièce pendant l usinage - Ne maintenez jamais la pièce à la main mais bloquez-la soigneusement dans un étau - Ne laissez jamais une machine tourner à vide et encore moins sans surveillance - Ne déconcentrez pas vos collègues Méfiez-vous : L des huiles de coupe car même si elles facilitent l usinage (qualité lubrifiante, usure limitée de l outil, protection contre la corrosion du métal, ), elles peuvent être dangereuses pour la santé (allergie, dermatite, irritation, ). C est pourquoi :. limitez les débits d arrosage souvent trop importants. limitez les contacts directs ou indirects (machines, pièces) avec l huile de coupe 3. ne gardez pas de chiffons imbibés d huile dans vos poches 4. lavez-vous régulièrement les mains et les avant-bras 5

16 L des copeaux car ils peuvent atteindre une température de 800 C à la pointe de l outil. Veillez donc à toujours bien porter vos lunettes de sécurité! Après chaque utilisation de la machine : - Nettoyez la machine et les environs immédiats de façon à garder le lieu de travail propre et libre d encombrement - Evitez autant que possible l utilisation d air comprimé pour le nettoyage des pièces et des outils ou pour enlever les copeaux. Veillez alors à bien porter vos lunettes de sécurité et vos gants de protection! - Ramassez et mettez les copeaux dans des bacs et ne laissez pas ceux-ci traîner n importe où. Rangez les bacs dans un endroit prévu à cet effet ATTENTION : - Utilisez les protecteurs (protecteur mobile autour de l outil, du mandrin, ) et veillez à ce qu ils couvrent bien les parties dangereuses de la machine. SURTOUT ne retirez jamais les protecteurs lorsque vous travaillez sur la machine! - Ne franchissez pas ou ne contournez pas les zones de sécurité (grillages, tapis sensible, ) établies autour de la machine, votre sécurité en dépend! - Avant de réaliser toute intervention sur la machine (nettoyage, réglage, graissage, déblocage, ) : attendez l arrêt complet de la machine empêchez le redémarrage de la machine par une tierce personne ou par inadvertance, par exemple en débranchant la machine portative, en mettant la machine fixe hors tension (verrouillage de l interrupteur de mise en marche, ) - N enlevez jamais à la main les copeaux pendant que la machine est en marche : arrêtez d abord la machine et attendez qu elle cesse de tourner (= arrêt complet!!!) mettez des gants de protection ne soufflez jamais avec votre bouche pour déplacer les copeaux mais utilisez une brosse ou un pinceau pour retirer les copeaux et mettez les dans un bac 6

17 III. Surveillance de santé Question : la fiche sur le poste de travail requiert-elle une évaluation de santé et/ou une vaccination du travailleur? Oui Le travailleur a-t-il un formulaire d évaluation de santé et une carte de vaccination? Oui Vérifiez si l'évaluation de santé est valable* (date + fonction type + risques spécifiques) la carte de vaccination est en ordre Oui Non Non Non Demandez l évaluation de santé et/ou la vaccination Le travailleur est-il jugé apte pour ce travail ET a-t-il reçu la vaccination nécessaire? Oui Non Le travailleur peut effectuer CE travail Le travailleur n est pas apte pour CE travail * Les mécaniciens industriels sont soumis à une évaluation de santé lorsqu ils sont exposés à un risque de maladie professionnelle (Code sur le bien-être au travail, Titre I, Chapitre IV) : - Bruit : examen annuel de la fonction auditive (audiométrie : fois par an) - Manutention manuelle de charges avec risque de lésion dorso-lombaire : tous les ans si >_ 45 ans tous les 3 ans si < 45 ans - Cas particulier : utilisation de solvants, d huiles : analyse d urine ou de sang sur base des fiches MSDS (fiches de données de sécurité) Remarque : une vaccination contre le tétanos est toujours conseillée. Attention : si l intérimaire est amené à utiliser des engins de levage, il doit passer une évaluation de santé avant d occuper cette fonction car il s agit d un poste de sécurité. 7

18 V. Visite chez l utilisateur Les questions suivantes vous permettent d aider l utilisateur à la rédaction de la fiche sur le poste de travail et de conclure des conventions claires. Questions générales Dans quelles langues les instructions sont-elles données? Qui donne l introduction générale (évacuation, réfectoire, premier secours, )? Quand (le er jour)? Durée de l introduction? Quelle est la personne de contact responsable de la sécurité? Qui donne les instructions de sécurité spécifiques liées au poste de travail (activités interdites, autorisation obligatoire, )? Comment l intérimaire recevra-t-il ses instructions? Réunion? Individuellement? Quelle est la procédure à suivre en cas d accident du travail ou d incident? Sur quels points bien précis, l intérimaire sera-t-il évalué? Questions spécifiques Quel genre de travail l intérimaire devra-t-il effectuer? Entretien, maintenance, usinage de pièces, réglage des outils,? Avec quel outillage l intérimaire devra-t-il travailler (micromètre, )? Devra-t-il utiliser des machines portatives? Si oui, lesquelles? Meuleuse d angle? Ponceuse? Sur quelles machines devra-t-il travailler? Machines conventionnelles ou CNC? Tour, fraiseuse, rectifieuse,? L intérimaire recevra-t-il une formation spécifique à l utilisation de la machine? Les machines sont-elles correctement munies d un dispositif de sécurité (bouton d arrêt d urgence, protecteurs, )? Devra-t-il utiliser des engins de levage, des ponts roulants, etc.? Si oui, une formation spécifique est-elle prévue? Qui fournit les vêtements de travail et les équipements de protection individuelle, à savoir : casque de sécurité lunettes de sécurité masque anti-poussière protections auditives gants (voir tableau : II. Risques et mesures de prévention) vêtement de travail chaussures de sécurité (type S3) 8

19 V. La Chasse aux risques 9

20 Solutions. Le travailleur utilise une perceuse à colonne tout en ayant une écharpe autour du cou. Le travailleur nettoie la machine avec de l air comprimé sans porter des lunettes de sécurité 3. Le protecteur autour de la pièce à usiner sur le tour n est pas utilisé 4. Franchissement d une zone de sécurité établie autour d un centre d usinage 5. Le travailleur, qui est en train d usiner une pièce, est déconcentré par un collègue 6. Le travailleur souffle avec sa bouche les copeaux pour les déplacer 7. Pas assez d espace disponible autour de la machine (encombrement par des caisses, des matériaux,...) 0

GRILLE D AUTODIAGNOSTIC. en santé et en sécurité du travail. Perceuses à colonne

GRILLE D AUTODIAGNOSTIC. en santé et en sécurité du travail. Perceuses à colonne Identification de l équipement : Date: Perceuses à colonne A 4 2 1 3 Éléments d une perceuse 1 Bâti 2 Table 3 Outil 4 Mandrin 5 Levier 6 Système de fixation Dispositifs de sécurité A Bouton d arrêt d urgence

Plus en détail

GRILLE D AUTODIAGNOSTIC. en santé et en sécurité du travail. Meuleuses fixes et meuleuses portatives. Poste de meulage

GRILLE D AUTODIAGNOSTIC. en santé et en sécurité du travail. Meuleuses fixes et meuleuses portatives. Poste de meulage Identification de l équipement : Date: Meuleuses fixes et meuleuses portatives Poste de meulage Éléments du poste de meulage 1 Arbre 2 Flasques Meule 2 4 Tampons 5 Écrou 6 Porte-outil 1 7 Rodoir Équipements

Plus en détail

GRILLE D AUTODIAGNOSTIC. en santé et en sécurité du travail. Tours conventionnels E H

GRILLE D AUTODIAGNOSTIC. en santé et en sécurité du travail. Tours conventionnels E H Identification de l équipement: Date : Tours conventionnels 5 7 6 F 4 Éléments du tour conventionnel 1 Mandrin 2 Porte-outils 3 Contre-pointe 4 Bâti 5 Vis-mère 6 Vis d avance 7 Accès organe de transmission

Plus en détail

GRILLE D AUTODIAGNOSTIC. en santé et en sécurité du travail. Presses plieuses

GRILLE D AUTODIAGNOSTIC. en santé et en sécurité du travail. Presses plieuses Identification de l équipement : Complété par : Date : Presses plieuses G A PRESSE PLIEUSE MÉCANIQUE À EMBRAYAGE À FRICTION : le mouvement du tablier est assuré par le volant d entraînement il est possible

Plus en détail

5, D. Détecteurs de sécurité photoélectriques Pédale de commande

5, D. Détecteurs de sécurité photoélectriques Pédale de commande PRESSE PLIEUSE HYDRAULIQUE : le mouvement du coulisseau est assuré par des cylindres hydrauliques. 3 2 C A B 1 5, D Éléments de la presse plieuse hydraulique 1 Bâti Dispositifs de sécurité 2 Coulisseau

Plus en détail

5 La réalisation d un objet technique MONTAGE VOITURE TELECOMMANDE. ROT2 6 ème Nom : Prénom : groupe : page 2/20. Nomenclature

5 La réalisation d un objet technique MONTAGE VOITURE TELECOMMANDE. ROT2 6 ème Nom : Prénom : groupe : page 2/20. Nomenclature 6 ème Nom : Prénom : groupe : page 1/20 ROT 2 LA FABRICATION D UNE PIECE PRESENTATION DE L ACTIVITE TRAVAIL A REALISER - Lire attentivement les documents ressources prêtés - Réaliser le travail demandé.

Plus en détail

G RILLE. en santé et en sécurité du travail D AUTODIAGNOSTIC. Ferrailleur hydraulique. (presse de type iron worker) Risques mécaniques (suite)

G RILLE. en santé et en sécurité du travail D AUTODIAGNOSTIC. Ferrailleur hydraulique. (presse de type iron worker) Risques mécaniques (suite) Identification de l équipement : Facteur de risque : cycle répété ou démarrage intempestif Facteur de risque : exposition aux lubrifiants 왘 Installer un dispostif anti-répétition. Ce dispositif assure

Plus en détail

Le travail en hauteur

Le travail en hauteur peut engendrer des risques - c est d ailleurs l un des premiers cas d accident de travail. Vous trouverez dans ce document des mesures de sécurité générales ainsi que des indications concrètes liées à

Plus en détail

S il vous plait, pas d accidents professionnels!

S il vous plait, pas d accidents professionnels! 22 fa chwis sen Prévention d accidents et protection de la santé S il vous plait, pas d accidents professionnels! De nombreux accidents surviennent lors de simples activités: en marchant, en montant les

Plus en détail

machines-outils Rectifieuse cylindrique RC 250

machines-outils Rectifieuse cylindrique RC 250 machines-outils Rectifieuse cylindrique RC 250 Rectifieuse cylindrique à commande manuelle pour la rectification extérieure et intérieure en série moyenne Dotée d une base mécanique réputée pour sa fiabilité,

Plus en détail

pontier I. Explications 1.1 Tâches effectuées ATTENTION :

pontier I. Explications 1.1 Tâches effectuées ATTENTION : pontier I. Explications 1.1 Tâches effectuées Le métier de pontier consiste à soulever et déplacer des charges, souvent très lourdes et volumineuses, d un point à l autre à l aide d un engin mécanisé,

Plus en détail

Liste des documents faisant partie de ce recueil

Liste des documents faisant partie de ce recueil 300, rue Sicard, bureau 1,55 Sainte-Thérèse (Québec) J7E 3X5 Téléphone : (450) 420-3394 Télécopieur : (450) 420-3396 Site Internet : www2.cslaval.qc.ca/cdp Document de travail Liste des documents faisant

Plus en détail

Sécurité des outils industriels et sélection des cisailles

Sécurité des outils industriels et sélection des cisailles Sécurité des outils industriels et sélection des cisailles Les employeurs assument la responsabilité de maintenir en bon état et réparer tous les outils et tout l équipement fournis à leurs ouvriers. Pour

Plus en détail

FONCTION TYPE CARISTE

FONCTION TYPE CARISTE Prévention et Intérim FONCTION TYPE CARISTE 1. Types de chariots élévateurs Seules les personnes de 18 ans et plus qui ont suivi une formation adéquate peuvent conduire un véhicule motorisé (Code sur le

Plus en détail

Technique de fabrication 3

Technique de fabrication 3 Technique de fabrication 3 Temps écoulé: 0:00:47 1) Technique de fabrication : tournage, filetage... Quelle est la matière qui ne permet pas de fabriquer des outils de tournage? Nitrure de bore Carbure

Plus en détail

Symboles figurant dans ce manuel d utilisation

Symboles figurant dans ce manuel d utilisation INTRODUCTION Le présent manuel d utilisation concerne l agrafeuse Rapid 100E. Lire attentivement le manuel d utilisation avant de se servir de la machine pour la première fois! Le manuel d utilisation

Plus en détail

MANUEL D INSTRUCTIONS

MANUEL D INSTRUCTIONS MANUEL D INSTRUCTIONS MACHINE D AFFUTAGE MULTI-OUTIL MODELE OT2004 Caractéristiques techniques Moteur Vitesse à vide Diamètre de la meule Diamètre maxi du foret Diamètre mini du foret Poids net 230 V,

Plus en détail

Grand Format. Manuel d utilisation. Laminateur à froid SL2-1650 PLASTIFICATION A FROID

Grand Format. Manuel d utilisation. Laminateur à froid SL2-1650 PLASTIFICATION A FROID Grand Format Laminateur à froid Manuel d utilisation SL2-1650 PLASTIFICATION A FROID GRAPHIC SYSTEMS France Manuel d utilisation SL2-1650 01/2013 1/15 Introduction Merci d avoir fait l acquisition d un

Plus en détail

RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES MÉCANIQUES

RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES MÉCANIQUES Hygiène Industrielle - Santé au Travail RISQUES PROFESSIONNELS Ingénieurs en Sécurité Industrielle RISQUES MÉCANIQUES I - OÙ SONT PRÉSENTS LES RISQUES MÉCANIQUES?... 1 II - QUELS SONT LES RISQUES?... 2

Plus en détail

Instructions de montage des modèles:

Instructions de montage des modèles: Instructions de montage des modèles: 968999306/IZC Equipé avec: 96899934 TRD48 Unité de cadre à tunnel Tunnel Ram ou 968999347 CD48 unité Combi Montage Retirez la machine de la palette. Pneus Montez les

Plus en détail

ASPIRATEUR/SOUFFLEUR/BROYEUR 2400W. Notice d utlisation Instructions de sécurité

ASPIRATEUR/SOUFFLEUR/BROYEUR 2400W. Notice d utlisation Instructions de sécurité ASPIRATEUR/SOUFFLEUR/BROYEUR 2400W Notice d utlisation Instructions de sécurité MODÈLE No 7108 P a g e 1 AVERTISSEMENT Avant d utiliser cette machine, il est très important de lire, comprendre et suivre

Plus en détail

machines-outils Rectifieuse plane P 400

machines-outils Rectifieuse plane P 400 machines-outils Rectifieuse plane P 400 Rectifieuses planes de précision pour la rectification de surfaces planes et de profils C onçue sur une base mécanique éprouvée, cette machine est particulièrement

Plus en détail

MENUISIER. - l enseignement de promotion sociale (ex : menuisier, ébéniste, restauration du mobilier, )

MENUISIER. - l enseignement de promotion sociale (ex : menuisier, ébéniste, restauration du mobilier, ) Prévention et Intérim 1. Explications 1.1. Tâches effectuées Le menuisier est la personne qui travaille de façon autonome le bois, les matériaux dérivés et connexes (ex : panneaux de fibres de bois, agglomérés,

Plus en détail

MÉCANIQUE POLYVALENTE

MÉCANIQUE POLYVALENTE INSTITUT DON BOSCO Boulevard Léopold 63 7500 TOURNAI Tél. 00.32.69.89.18.18 OPTION DEGRE SUITES LOGIQUES AU 3 e DEGRE GRILLE HORAIRE OBJECTIFS DE LA MÉCANIQUE POLYVALENTE 2 e degré Professionnel Mécanicien(ne)

Plus en détail

Sécurité des outils industriels et sélection des chauffe-paliers

Sécurité des outils industriels et sélection des chauffe-paliers Sécurité des outils industriels et sélection des chauffe-paliers Les employeurs assument la responsabilité de maintenir en bon état et réparer tous les outils et tout l équipement fournis à leurs ouvriers.

Plus en détail

DPM 100/50 NOTICE D UTILISATION

DPM 100/50 NOTICE D UTILISATION DPM 100/50 NOTICE D UTILISATION Contenu Mortaiser les portes en bois Mortaiser les portes en bois Pages 3-5 Procédure recommandée Percer des trous droits dans les portes Page 5 Mortaiser les portes en

Plus en détail

STIGA PARK 2WD. 110 Combi Pro. 125 Combi Pro 8211-0546-03

STIGA PARK 2WD. 110 Combi Pro. 125 Combi Pro 8211-0546-03 STIGA PARK 2WD 110 Combi Pro 125 Combi Pro 8211-0546-03 1 2 2 1 3 4 5 6 7 8 C A B 2 9 10 1/3 11 12 D 13 24 Nm 3 FR FRANÇAIS 1 GÉNÉRALITÉS Ce symbole est un AVERTISSEMENT. Risque de blessure ou de dégât

Plus en détail

Liste de contrôle Circulation des véhicules ferroviaires dans l entreprise

Liste de contrôle Circulation des véhicules ferroviaires dans l entreprise La sécurité, c est réalisable Liste de contrôle Circulation des véhicules ferroviaires dans l entreprise La sécurité lors des manœuvres des véhicules ferroviaires dans votre entreprise est-elle garantie?

Plus en détail

ASSURANCE QUALITE WORLDSKILLS

ASSURANCE QUALITE WORLDSKILLS 3 Date Document No. ASSURANCE QUALITE WORLDSKILLS TD3 Approuvé Description technique Mécanique de précision Révision Projet de texte Suite à une résolution votée par le Comité Technique et conformément

Plus en détail

Liste de contrôle Chargement et déchargement des conteneurs et des bennes

Liste de contrôle Chargement et déchargement des conteneurs et des bennes La sécurité, c est réalisable Liste de contrôle Chargement et déchargement des conteneurs et des bennes Connaissez-vous les dangers liés au chargement et au déchargement des bennes, conteneurs roulants

Plus en détail

Les principales opérations d'usinage

Les principales opérations d'usinage Les principales opérations d'usinage L'usinage par enlèvement de matière est réalisé toujours en regroupant les opérations par catégorie. On distingue 4 classes importantes en usinage traditionnel : -

Plus en détail

machines-outils Rectifieuse cylindrique RC 250 CNC

machines-outils Rectifieuse cylindrique RC 250 CNC machines-outils Rectifieuse cylindrique RC 250 CNC Rectifieuse cylindrique RC 250 CNC à commande numérique pour la rectification extérieure et intérieure en série moyenne Conçue sur la base mécanique de

Plus en détail

principes fondamentaux en matière de sécurité

principes fondamentaux en matière de sécurité 10 principes fondamentaux en matière de sécurité Principes fondamentaux du programme Travailler ensemble en toute sécurité Nous estimons que ces principes permettront de diminuer les risques et ainsi

Plus en détail

4 raisons d utiliser les outils pneumatiques au lieu des outils électriques dans un atelier de remise à neuf de moteurs

4 raisons d utiliser les outils pneumatiques au lieu des outils électriques dans un atelier de remise à neuf de moteurs 72 CHAPITRE 3 Première partie : Outils à mains Deuxième partie : OUTILS ÉLECTRIQUES Les outils électriques facilitent le travail du mécanicien. Ils fonctionnent plus rapidement et offrent plus de couple

Plus en détail

Collection PIEGES AUX RISQUES

Collection PIEGES AUX RISQUES Collection PIEGES AUX RISQUES objectif: repérer les situations à risques au cours d'une activité professionnelles et proposer des mesures correctives cibles chefs d'entreprises et salariés (métiers coiffure,

Plus en détail

TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES

TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES TOUR A BOIS TB 23 SOMMAIRE TB 23 Objectifs. 1 Description...... 2 Spécifications.. 7 Usinage 7 Façonnage 8 - Consignes générales. 8 - Utilisation..

Plus en détail

Consignes de Sécurité en Atelier

Consignes de Sécurité en Atelier Nom.. Prénom.. Consignes de Sécurité en Atelier Date :.. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé (PPSPS) Risque Électrique : Dans des conditions normales d humidité, toute tension supérieure

Plus en détail

technologie Nom :.. Prénom :... Classe :...

technologie Nom :.. Prénom :... Classe :... technologie S4 LES ACTIVITÉS DE SERVICE S4-4 La santé et la sécurité au travail 1/8 COURS N 3 DATE :../. /.. 0 1,5 3ans Objectifs : A laide des outils de manutention et de la connaissance de ces outils,

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches

Plus en détail

INSTRUCTIONS D INSTALLATION DES SERRURES ÉLECTRONIQUES

INSTRUCTIONS D INSTALLATION DES SERRURES ÉLECTRONIQUES INSTRUCTIONS D INSTALLATION DES SERRURES ÉLECTRONIQUES TABLE DES MATIÈRES INFORMATIONS GÉNÉRALES 1 GABARIT DE MONTAGE DE SERRURE 2 PÊNE À BASCULE 3 PÊNE DORMANT/À RESSORT 5 6 SERRURE MÉCANIQUE REDONDANTE

Plus en détail

MULTI-TOURELLES POUR LE TOURNAGE EN BARRE B436Y2

MULTI-TOURELLES POUR LE TOURNAGE EN BARRE B436Y2 MULTI-TOURELLES POUR LE TOURNAGE EN BARRE B436Y2 B436Y2 La gamme de tours BIGLIA QUATTRO, en production depuis 1990, aujourd hui à sa 3ème génération, est maintenant complétée par le modèle B436Y2. Ce

Plus en détail

ÉPREUVE'COMMUNE'DE'TIPE'2014''3'Partie'D. Changements et réglages des outils de coupe GUIDE POUR LE CANDIDAT :

ÉPREUVE'COMMUNE'DE'TIPE'2014''3'Partie'D. Changements et réglages des outils de coupe GUIDE POUR LE CANDIDAT : S317' ÉPREUVE'COMMUNE'DE'TIPE'2014''3'Partie'D TITRE : Changements et réglages des outils de coupe Temps de préparation : Temps de présentation devant le jury : Entretien avec le jury : 2 h 15 minutes

Plus en détail

Liste d inspection des lieux (CFMA)

Liste d inspection des lieux (CFMA) Liste d inspection des lieux (CFMA) Basée sur le Règlement sur la santé et la sécurité du travail (adopté en mai 2010) Atelier ou lieu: Inspecté par : Date de l inspection : Page 1 sur 5 Liste des lieux

Plus en détail

CHARIOT ELEVATEUR FICHE D INSTRUCTION. Prise de poste. Poste de conduite

CHARIOT ELEVATEUR FICHE D INSTRUCTION. Prise de poste. Poste de conduite CHARIOT ELEVATEUR Prise de poste - Munissez-vous des équipements de protection individuelle nécessaires pour le travail à effectuer : - chaussures de sécurité obligatoires - gants de protection - protections

Plus en détail

INDEX. www.contimac.be 2

INDEX. www.contimac.be 2 INDEX 1. Utilisation... 3 2. Consignes de sécurité... 3 3. Données techniques... 3 4. Equipement standard... 4 5. Raccordement électrique... 4 6. Mise en route... 4 7. Consignes d utilisation... 5 8. Consiges

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE DE L AUTOMATISME POUR VOLET ROULANT : DOTRON 550 Version: Manivelle 6mN et 10mN

NOTICE DE MONTAGE DE L AUTOMATISME POUR VOLET ROULANT : DOTRON 550 Version: Manivelle 6mN et 10mN NOTICE DE MONTAGE DE L AUTOMATISME POUR VOLET ROULANT : DOTRON 550 Version: Manivelle 6mN et 10mN Attention : A lire Impérativement! Avant d'utiliser cet appareil, il convient de lire attentivement le

Plus en détail

Montage du bloc manettes v2 avec Trim.

Montage du bloc manettes v2 avec Trim. Montage du bloc manettes v2 avec Trim. Introduction : Cette version 2 du bloc manettes Elle diffère de la précédente par les points suivants : - Supports des manettes en alu à la place de médium. - Intégration

Plus en détail

Centre d usinage ROBOT-Drive. De la conception par CAO à la pièce finie Complet, précis, en un seul passage. Innovations pour la construction bois

Centre d usinage ROBOT-Drive. De la conception par CAO à la pièce finie Complet, précis, en un seul passage. Innovations pour la construction bois Centre d usinage ROBOT-Drive De la conception par CAO à la pièce finie Complet, précis, en un seul passage Innovations pour la construction bois 2 3 Le nouveau centre d usinage Hundegger ROBOT-Drive combine

Plus en détail

Réussir votre soudure à l'arc

Réussir votre soudure à l'arc Réussir votre soudure à l'arc DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Le type de soudure POSTE À ARC La soudure à l arc est un soudage autogène : la très haute température fournie par l arc électrique

Plus en détail

Programme de prévention Service de sécurité incendie

Programme de prévention Service de sécurité incendie Général ACCÈS AUX BÂTIMENTS diverses, chutes et glissades Prévenir le supérieur immédiat lorsque l accès au bâtiment n est pas sécuritaire. Installer un système d éclairage aux entrées et dans le stationnement

Plus en détail

Programme de prévention Service des eaux

Programme de prévention Service des eaux Général ACCÈS AUX BÂTIMENTS, chutes et glissades Prévenir le supérieur immédiat lorsque l accès au bâtiment n est pas sécuritaire. Installer un système d éclairage aux entrées et dans le stationnement

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION. Masque de soudage protecteur de vision

NOTICE D UTILISATION. Masque de soudage protecteur de vision NOTICE D UTILISATION Masque de soudage protecteur de vision Attention : Lire attentivement le présent manuel dans son intégralité avant d utiliser le masque de soudage. Table des matières GUIDE DE L UTILISATEUR

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. OPERATION N du. Responsables des Entreprises

PLAN DE PREVENTION. OPERATION N du. Responsables des Entreprises PLAN DE PREVENTION Décret N 92-158 du 20 février 1992 : Travaux effectués dans un établissement par une entreprise extérieure Arrêté du 19 mars 1993 : Liste des dangereux - Code du travail articles R.237-1

Plus en détail

RADIATEUR A FLUIDE CALOPORTEUR

RADIATEUR A FLUIDE CALOPORTEUR RADIATEUR A FLUIDE CALOPORTEUR INSTALLER LE RADIATEUR 1/ Préparer l installation du radiateur Règles d installation - Ce radiateur a été conçu pour être installé dans un local résidentiel. Dans tout autre

Plus en détail

GLOBAL BH 1000 Machine boutonnières à oeillet

GLOBAL BH 1000 Machine boutonnières à oeillet GLOBAL BH 1000 Machine boutonnières à oeillet MODE D EMPLOI - 1 - Sommaire 1. Instruction de sécurité... 3 2. Instructions concernant la sécurité de l opérateur et la maintenance... 3 3. Liste des étiquette

Plus en détail

M a c h i n e s. Sommaire de déboucheurs

M a c h i n e s. Sommaire de déboucheurs M a c h i n e s Sommaire de déboucheurs Moteur électrique de haute performance Parfaite qualité de flexible avec gaine Riocore Système d accouplement carré fiable Transporteur automatique Tambours fermés

Plus en détail

C H A P I T R E 4. Comment c est fait? 1 Les différentes représentations d un produit technique

C H A P I T R E 4. Comment c est fait? 1 Les différentes représentations d un produit technique C H A P I T R E 4 Comment c est fait? 1 Les différentes représentations d un produit technique (pp. 56-57) doc 1 Les techniques de dessin (p. 56) 1. L intérêt d un dessin réalisé à main levée est de pouvoir

Plus en détail

CIM. Computer Integrated Manufacturing

CIM. Computer Integrated Manufacturing CIM Computer Integrated Manufacturing Usinage automatisé L usinage une ancienne technique éprouvée Dans l industrie, l usinage est un élément fondamental utilisé dans de nombreuses branches. Pour maintenir

Plus en détail

par Santé Historique et croquis

par Santé Historique et croquis Historique et croquis Un système permettant le réglage en hauteur et le changement de fraise par le haut de la table était une de mes préoccupations depuis longtemps sans toutefois en trouver la solution.

Plus en détail

ACCUEILLIR. un jeune dans le BTP ACCUEIL

ACCUEILLIR. un jeune dans le BTP ACCUEIL ACCUEILLIR un jeune dans le BTP ACCUEIL ACCUEILLIR un jeune dans le BTP Complétez votre démarche d accueil en commandant le coffret accueil de votre métier ou en le téléchargeant sur www.oppbtp.fr Coffrets

Plus en détail

Liste de contrôle Ponts roulants

Liste de contrôle Ponts roulants La sécurité, c est réalisable. Liste de contrôle Ponts roulants Travaille-t-on en toute sécurité dans votre entreprise avec des ponts roulants? Les ponts roulants sont couramment utilisés dans l industrie

Plus en détail

Présentation de l entreprisel. Illustration du guide SOBANE Machines et outils à main. activités. Type d activitd

Présentation de l entreprisel. Illustration du guide SOBANE Machines et outils à main. activités. Type d activitd Illustration du guide SOBANE Machines et outils à main Présentation de l entreprisel Entreprise du secteur métalliquem Fabrication d éd équipements portuaires et de stockage Chargeurs et déchargeurs d

Plus en détail

Symboles indiquant les consignes de sécurité. Ce symbole indique les dangers électriques potentiels!

Symboles indiquant les consignes de sécurité. Ce symbole indique les dangers électriques potentiels! MODE D EMPLOI 1 Sommaire Domaine d utilisation...3 Eléments fournis...3 Consignes de sécurité...4 Avant la mise en service...4 Consignes de sécurité pour l utilisation de détergents...5 Mise en service...5

Plus en détail

OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN

OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN UNITÉ CLIMATISÉE HORIZONTALE EHW 518, 725, 830, 1036, 1042, 1250, 1657, 2069, 2476, 3097, 35110 SOMMAIRE Consignes de Sécurité... 3 Réception de l

Plus en détail

Notice de montage L.TRA.EA.C.M (.A)

Notice de montage L.TRA.EA.C.M (.A) Suspension pneumatique auxililaire Notice de montage L.TRA.EA.C.M (.A) Ford Transit si ABS (.A) (06/2000 06/2006) Ford Transit 115/135 Châssis standard fourgon Pont rond Ø 82 Propulsion Roues simples Freins

Plus en détail

ELECTRICIEN. 1. Explications. 1.1. Tâches effectuées par un électricien. 1.2. Les facteurs de risque électrique

ELECTRICIEN. 1. Explications. 1.1. Tâches effectuées par un électricien. 1.2. Les facteurs de risque électrique Prévention et Intérim 1. Explications 1.1. Tâches effectuées par un électricien L électricien est la personne qui installe, entretient, répare, protège, les installations électriques domestiques et industrielles.

Plus en détail

MODE D EMPLOI ET LISTE DES PIECES DETACHEES RINK. Modèle SP950. Numéro de série : Français 933.095.410

MODE D EMPLOI ET LISTE DES PIECES DETACHEES RINK. Modèle SP950. Numéro de série : Français 933.095.410 MODE D EMPLOI ET LISTE DES PIECES DETACHEES RINK Modèle SP950 Numéro de série : Français 933.095.410 TABLE DES MATIERES Sommaire Page REGLES DE SECURITE...3 REGLES DE SECURITE...4 BREVE DESCRIPTION...5

Plus en détail

Guide de l entrepreneur

Guide de l entrepreneur Guide de l entrepreneur Par le Service des terrains et bâtiments Mise à jour le 6 avril 2010 1 Table des matières 1 Table des matières... 2 2 Liste de distribution... 3 3 Généralité... 4 3.1 Informations

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL TECHNICIEN CHARIOTS ÉLÉVATEURS Date d'édition: novembre 2011 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 Technicien chariots

Plus en détail

LA SÉCURITÉ ET LA SANTÉ

LA SÉCURITÉ ET LA SANTÉ LA SÉCURITÉ ET LA SANTÉ sur les exploitations agricoles En tant qu agricultrice ou agriculteur, vous exécutez de nombreuses tâches durant votre journée de travail. Parmi vos activités, vous travaillez

Plus en détail

Objectifs : Réalisation des pièces mécanique du robot.

Objectifs : Réalisation des pièces mécanique du robot. TP J Page 1 sur 15 Objectifs : Réalisation des pièces mécanique du robot. Dans cette activité vous allez réaliser les pièces mécaniques (châssis, réglettes, supports servomoteurs, roues, ) à l aide de

Plus en détail

POWERSCRUBBER. BONA NV/SA - Leuvensesteenweg 510 B5-1930 Zaventem T. 02/721 27 59 - F. 02/721 17 11

POWERSCRUBBER. BONA NV/SA - Leuvensesteenweg 510 B5-1930 Zaventem T. 02/721 27 59 - F. 02/721 17 11 POWERSCRUBBER BONA NV/SA - Leuvensesteenweg 510 B5-1930 Zaventem T. 02/721 27 59 - F. 02/721 17 11 infobelgium@bona.com - www.bona.com 1 Verrouillage réservoir d eau propre 14 Réservoir d eau sale 2 Commutateur

Plus en détail

EXEMPLE DE PLAN DE MAINTENANCE

EXEMPLE DE PLAN DE MAINTENANCE I DEFINITION : Selon la norme NF X 60-010, c est «un document énonçant les modes opératoires, les ressources et la séquence des activités liées à la maintenance d un bien». Ce document est établi dans

Plus en détail

Statistiques des accidents du travail et des maladies professionnelles RASSCT 2013

Statistiques des accidents du travail et des maladies professionnelles RASSCT 2013 Centre de Gestion du Haut-Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 - Fax : 03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr Circulaire n 10/2015 Cl.

Plus en détail

INSTRUCTIONS D INSTALLATION ET D ENLÈVEMENT : LÈVE-VITRE

INSTRUCTIONS D INSTALLATION ET D ENLÈVEMENT : LÈVE-VITRE ENLÈVEMENT/INSTALLATION DU LÈVE-VITRE (741-585) Ford Focus 2000 2007 Conseils De Tech Général : Utiliser du ruban du peintre plutôt que conduit la bande à fenêtre sécurisée. Il ne sera pas endommager la

Plus en détail

mémo santé contraintes physiques : les reflexes à adopter et de l isolation métiers du plâtre Chef d entreprise artisanale

mémo santé contraintes physiques : les reflexes à adopter et de l isolation métiers du plâtre Chef d entreprise artisanale mémo santé Chef d entreprise artisanale métiers du plâtre et de l isolation contraintes physiques : les reflexes à adopter Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser

Plus en détail

Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole

Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole Culture de plein champ FDSEA de l Hérault Service main-d œuvre Juin 2003 Exploitation : RECOMMANDATIONS L employeur

Plus en détail

Tronçonneuse ou scie à chaîne

Tronçonneuse ou scie à chaîne Tronçonneuse ou scie à chaîne CHAÎNE ET AFFÛTAGE 1. Généralités La chaîne d une tronçonneuse est l organe coupant de la machine. Sa forme particulière et les évolutions techniques qu elle a subies lui

Plus en détail

ECRAN DE VISUALISATION

ECRAN DE VISUALISATION Prévention et Intérim 1. Explications et illustrations Il s agit de prendre en compte toutes les fonctions administratives pour lesquelles le travail sur écran est important (au moins 4 h par jour), telles

Plus en détail

Bureau Des Méthodes BENLAHMIDI Said -Ecole Nationale Supérieure de Technologie-

Bureau Des Méthodes BENLAHMIDI Said -Ecole Nationale Supérieure de Technologie- VI. MISE EN POSITION DES PIECES VI.1 Introduction On appelle usinage toute opération de mise en forme par enlèvement de matière à l aide d une machine-outil destinée à conférer à une pièce des dimensions

Plus en détail

Un métier pas comme les autres. DES SOLUTIONS INDIVIDUELLES DES SOLUTIONS INDIVIDUELLES. 20 Exemples Des solutions individuelles.

Un métier pas comme les autres. DES SOLUTIONS INDIVIDUELLES DES SOLUTIONS INDIVIDUELLES. 20 Exemples Des solutions individuelles. 8 DES SOLUTIONS INDIVIDUELLES 20 Exemples Des solutions individuelles Un métier pas comme les autres. DES SOLUTIONS INDIVIDUELLES Pièces techniques Des solutions individuelles Caissespalettes Bacs pour

Plus en détail

Volcane II Récupérateur de Chaleur Notice d Installation d Utilisation de Maintenance

Volcane II Récupérateur de Chaleur Notice d Installation d Utilisation de Maintenance NT 1166 C 1 /16 20/11/2008 MANUEL D INSTALLATION NORMES DE SECURITE ET MARQUAGE CE Nos techniciens sont régulièrement engagés dans la recherche et le développement de produits de plus en plus efficace

Plus en détail

MAT Serie. Chapitre 10. Système de Fraisage. pour ARISTOMAT GL/TL. Manuel d utilisation

MAT Serie. Chapitre 10. Système de Fraisage. pour ARISTOMAT GL/TL. Manuel d utilisation MAT Serie Chapitre 10 Système de Fraisage pour ARISTOMAT GL/TL Manuel d utilisation 2006 by ARISTO Graphic Systeme GmbH & Co. KG. Dépenses Décembre 2006 Numéro d article 00001 8839 F DECLARATION DE FABRICANT

Plus en détail

ÉGOUTS ANALISATIONS NETTOYAGE PROFESSIONNEL

ÉGOUTS ANALISATIONS NETTOYAGE PROFESSIONNEL Setting the standard POUR LE NETTOYAGE PROFESSIONNEL DES ANALISATIONS ÉGOUTS Sommaire de déboucheurs moteur électrique de haute performance parfaite qualité de flexible avec gaine riocore système d accouplement

Plus en détail

1 Le module «train avant»

1 Le module «train avant» Face au constat des années précédentes, il est difficile de faire de grosses interventions dans le délai intercourse; c est pourquoi nous proposons une voiture constituée de cinq modules interchangeables

Plus en détail

Sécurité des machines CE neuves è Grille de détection d anomalies

Sécurité des machines CE neuves è Grille de détection d anomalies Sécurité des machines CE neuves Grille de détection d anomalies ED 4450 Document uniquement téléchargeable sur www.inrs.fr Afin de ne pas exposer les opérateurs à des risques d accident ou de maladie professionnelle,

Plus en détail

Date de la motorisation :././ Date de la mise en service :././. Autres informations éventuelles sur le portail :

Date de la motorisation :././ Date de la mise en service :././. Autres informations éventuelles sur le portail : FICHE DE VALIDATION DE MOTORISATION Portail coulissant automatique ou par impulsion sur un lieu de travail (motorisation d un portail manuel) Tampon de l entreprise Un portail donnant un accès direct avec

Plus en détail

Optimiser. la hauteur. d une table de travail REPÈRES POUR OPTIMISER LA HAUTEUR DE LA TABLE PREMIER REPÈRE LE TYPE DE TÂCHE

Optimiser. la hauteur. d une table de travail REPÈRES POUR OPTIMISER LA HAUTEUR DE LA TABLE PREMIER REPÈRE LE TYPE DE TÂCHE E R G O N O M I E Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur de la fabrication de produits en métal, de la fabrication de produits électriques et des industries de l habillement

Plus en détail

Livret sécurité Compass

Livret sécurité Compass Livret sécurité Compass Livret SÉCURITÉ COMPASS La sécurité notre première exigence SOMMAIRE 2 La sécurité notre première exigence 4 Consignes générales de circulation 6 Consignes générales au poste de

Plus en détail

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION Lieu de l intervention :... Service, local, secteur ou atelier :... Nature de l opération

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION EM SAFE

MANUEL D UTILISATION EM SAFE MANUEL D UTILISATION EM SAFE 1 SOMMAIRE Page Informations du Fabricant 3 Avertissements 4 Evaluation des Risques et Marquage 5 Sécurité et Moyens de Protection 6-7 Disposition de Garantie 8 Dimensions

Plus en détail

RC030/RC035 Appareil d aspiration de liquide à air comprimé (manuel) Instructions. Celui-ci peut être utilisé pour l aspiration de :

RC030/RC035 Appareil d aspiration de liquide à air comprimé (manuel) Instructions. Celui-ci peut être utilisé pour l aspiration de : RC030/RC035 Appareil d aspiration de liquide à air comprimé (manuel) Instructions Celui-ci peut être utilisé pour l aspiration de : Huile de moteur Huile de boîte de vitesses et du système de transmission

Plus en détail

Scie IMER COMBI 200. Butée millimétrée Rapporteur d angle. Plan de coupe en acier inoxydable Bac de rétention d eau

Scie IMER COMBI 200. Butée millimétrée Rapporteur d angle. Plan de coupe en acier inoxydable Bac de rétention d eau Scie IMER COMBI 200 Légère, compact et maniable, le scie COMBI 200 est idéale pour les carreleurs. Grâce aux poignées du bac et à sa légèreté elle peut être transportée par une seule personne. Butée millimétrée

Plus en détail

TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES

TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES SCIE VERTICALE A PANNEAUX TB 24 SOMMAIRE TB 24 Objectifs. 1 Description...... 2 Spécifications.. 3 Usinage.... 3 Façonnage 4 - Consignes générales.

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER SERRURIERS METALLIERS

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER SERRURIERS METALLIERS MÉMO SANTÉ SERRURIERS METALLIERS CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

Les Supports UC d ordinateur

Les Supports UC d ordinateur Les Supports UC d ordinateur Les solutions pour Unité Centrale sont bien plus que de simples supports pour unités centrales. Voilà de bonnes raisons de choisir les solutions pour UC pour protéger votre

Plus en détail

Caractéristiques techniques. Surface Miner 2500 SM

Caractéristiques techniques. Surface Miner 2500 SM Caractéristiques techniques Surface Miner 2500 SM Caractéristiques techniques Largeur de taille max. Profondeur de taille* 1 Tambour de taille Nombre d outils Diamètre du tambour avec pics Surface Miner

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation Manuel d utilisation LF 1600 H Laminateur à 1 rouleau chauffant à 150 C pour plastification à froid et pelliculage à chaud Dérouleur et enrouleur motorisés intégrés Manuel d utilisation LF 1600 H 10/2008

Plus en détail