Secure Deletion of Data from Magnetic and Solid-State Memory

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Secure Deletion of Data from Magnetic and Solid-State Memory"

Transcription

1 SRS-DAY Secure Deletion of Data from Magnetic and Solid-State Memory Piotr PAWLICKI Nicolas ROUX pawlic_p roux_n

2 Plan 1. Introduction 2. Récupération 3. Effacement 4. Ouverture 5. Conclusion

3 Plan 1. Introduction 2. Récupération 3. Effacement 4. Ouverture 5. Conclusion

4 Introduction

5 Introduction Quelques évidences Disques durs : présents dans n'importe quel SI Stockage : informations confidentielles SI, ensemble vivant : avaries, évolutions Que deviennent les disques anciens ou en panne lors de leur remplacement??

6 Introduction Nécessité de supprimer le contenu Corbeille : répertoire temporaire Suppression définitive : ignorer l'existant Formatage : Rapide : ignore l'existant, à l'échelle du disque entier Complet : remplir le disque avec des 0x0, inefficace Au final, données toujours récupérables... Même inconvénients avec le formatage bas niveau ou la fonction ERASE des disques...

7 Introduction Et donc «que faire?» Brûler le support? Acheter un tank? (pour rouler dessus) Suicider le disque dans la Seine? La destruction physique, solution présentée plus loin, rend le support inutilisable : mais peut-on faire autrement pour s'en sortir??

8 Le disque dur?

9 Pistes : Organisation du disque dur

10 Organisation du disque dur Secteurs Cylindres

11 Adressage Adressage sur un disque dur : plateaux_cylindres_(pistes)_secteurs. On parle aussi d adresse CHS (Cylinder-Head- Sector)

12 Tête d enregistrement 1/2

13 Tête d enregistrement 2/2

14 Plan 1. Introduction 2. Récupération 3. Effacement 4. Ouverture 5. Conclusion

15 Récupération

16 Récupération Le problème de la réécriture : Version Simple. Information analogique Un «1» sur un «0» en magnétique = «0,95» Un «1» sur un «1» en magnétique = «1,05» 1 0 Zone «1» Zone «0» Récupération de données possible!

17 Récupération Suppression classique de fichier : Réactiver l entrée du fichier Suppression de la table d allocation : Parcours de manière «brute» la surface du disque Formatage complet : Microscope à force magnétique Microscope à effet tunnel

18 Microscope à force magnétique (MFM) Disque 40Go Disque 4Go (attention : différence d'échelles)

19 Microscope à effet Tunnel

20 Plan 1. Introduction 2. Récupération 3. Effacement 4. Ouverture 5. Conclusion

21 Effacement

22 Effacement Effacement physique (plus tard) Effacement par ré-écriture Combien de passes? Quels patterns/motifs? Sur quels types d'encodage?

23 Encodage FM et MFM Un bit «1» = renversement de flux (NRZI) au milieu de la cellule. FM = 1 impulsion d'horloge au début de chaque cellule MFM = 1 impulsion en début de cellule pour le 2ieme «0» quand 2 «0» consécutifs

24 Encodage Run length limited (RLL) Coder l information de telle sorte qu il n y ait jamais ni plus ni moins qu un certain nombre de zéros qui se suivent, quel que soit le motif de bits à enregistrer, afin de ne pas perdre la synchronisation. Exemple RLL (2,7), entre chaque paire de uns : Au moins deux zéros Au plus sept zéros

25 Encodage RLL

26 Encodage PRML et EPRML Augmente la densite Codage différent sorte de codage treillis

27 Effacement Pourquoi détailler tout ces différents encodages? En attendant : Problème position de la tête Problème largeur des pistes

28 Effacement Principe effacement : changer de nombreuses fois le sens de magnétisation. Pour aller vite : hautes fréquences => Problèmes Ne va pas en profondeur dans la couche Il faut utiliser les basses fréquences Disque dur : Densité augmente Coercivité augmente (moins d effet de bord) Fréquence augmente

29 Effacement But : Trouver les basses fréquences selon l encodage MFM 1(0)0(0)1(0)0 (4 bits entre chaque transition) , et (3 bits)

30 Effacement RLL (1,7) 0000, 0001, 0010, 0011, 0100, 0101, 0110, 0111, 1000, 1001, 1010, 1011, 1100, 1101, 1110, et 1111 RLL (2,7) Juste 3 nouveaux pattern / RLL (1,7) PRML => aléatoire

31 Peter Gutmann : 35 passes Numéro de passe Données écrites (en bits puis en hexa) Type d encodage visé 1 Random x x x92 0x49 0x24 (1,7) RLL MFM (1,7) RLL (2,7) RLL (2,7) RLL MFM 35 Random

32 Normes et recommandations Norme 1 passe : Quick Wipe (motif = 0) PRNG Stream Wipe (motif = aléa) HMG IS5 Infosec 5 Baseline (motif 0) Norme 3 passes : AR US Army (1990) NAVSO P US Navy Staff Office (1993) NISPOM / DoD M - US DoD (1991) AFSSI US Air-Force (1991) NSA NSA

33 Normes et recommandations HMG IS5 Infosec 5 Enhanced TSSIT OPS-II (G2-003) Norme 4 passes : NCSC-TG National Computer Security Center (1991) Norme 5 passes GOST P Russie (1995)

34 Normes et recommandations Norme 7 passes : OTAN / NATO Data Destruction Standard VSITR (BSI)- German Federal Office for IT Security DoD M ECE (1995) (3 x DOD standard) Bruce Schneier (1996) Norme 35 passes : Peter Gutmann (1996)

35 Destruction physique Quand le doute n'est pas permis sur l'efficacité d'une solution... Techniques d'altération : Perçage Abrasion (sable, papier de verre, etc) Corrosion (acides, etc) Techniques d'annihilation : Broyage mécanique Corrosion (acides, etc) Incinération (attention à dépasser le point de Curie!) Fusion

36 Destruction Physique Exemple : le piston hydraulique!

37 Destruction Physique Exemple : le piston hydraulique! Efficacité Garantie!

38 Destruction Physique Exemple : le piston hydraulique! Les plus : Une solution industrielle Un résultat garanti Les moins : $ pour la machine $995 / an pour assurance Avis personnel : Pompe manuelle, $895, 15 coups et c'est réglé Mais ce n'est pas une solution industrielle...

39 Destruction physique Exemple : la Degausseuse

40 Destruction Physique Exemple : la Degausseuse Les plus : Une solution industrielle Un résultat garanti Les moins : Prix élevé (informations de prix sur devis) Avis personnel : Excellent retour sur investissement Disque Dur réutilisable Nécessite un réel roulement pour justifier son achat La solution définitivement la plus rentable (location)

41 Plan 1. Introduction 2. Récupération 3. Effacement 4. Ouverture 5. Conclusion

42 Ouverture

43 Ouverture La récupération : mythe ou réalité? 2 camps (forcément...) «c'est possible» Gouvernement Allemand ClearStream IRCGN «c'est impossible» Eclatement en couches des fichiers Tailles de support énormes Invirtuel Difficile de statuer mais cela arrange tout le monde!

44 Ouverture Intelligence économique Charte du SGDN Transparence Cadre Traçabilité Confidentialité Intégrité Information Conseil Aucun caractère législatif 6 signataires OnTrack n'en fait pas partie...

45 Plan 1. Introduction 2. Récupération 3. Effacement 4. Ouverture 5. Conclusion

46 Conclusion

47 Conclusion Suppression de données : un domaine discret mais sensible Etre conscient du problème Méfiez vous des contrefaçons...

48 Questions? Le premier qui pose une question...

49 Questions? Le premier qui pose une question... on y répond avec un grand plaisir!

SRS Day. Secure Deletion of Data from Magnetic and Solid-State Memory

SRS Day. Secure Deletion of Data from Magnetic and Solid-State Memory SRS Day Secure Deletion of Data from Magnetic and Solid-State Memory Nombres de pages : 20 Version : 1.6 Auteurs : PAWLICKI Piotr ROUX Nicolas Destinataires : SRS Day Remarques : Aucune. Tables des matières

Plus en détail

Effacement des supports de données

Effacement des supports de données Introduction Supprimer un fichier dans la plupart des systèmes revient à supprimer son adresse dans le registre des fichiers connus. Mais le fichier existe toujours. Sa récupération pouvant poser des problèmes

Plus en détail

Effacement sécurisé de disques durs

Effacement sécurisé de disques durs Présentation OSSIR-Windows du 13/11/2006 Page : 1 Effacement sécurisé de disques durs En 1996, Peter Gutmann a publié une étude (cf. [1]) sur la difficulté d'effacer de façon sécurisée un disque dur. Cette

Plus en détail

Effacement d'un disque dur avant mise au rebut. Denis PUGNÈRE IN2P3/IPNL d.pugnere@ipnl.in2p3.fr A3IMP - La Grande Motte - 24-26/09/2007

Effacement d'un disque dur avant mise au rebut. Denis PUGNÈRE IN2P3/IPNL d.pugnere@ipnl.in2p3.fr A3IMP - La Grande Motte - 24-26/09/2007 Effacement d'un disque dur avant mise au rebut Denis PUGNÈRE IN2P3/IPNL d.pugnere@ipnl.in2p3.fr A3IMP - La Grande Motte - 24-26/09/2007 Notes de révision 09/2007 : version initiale 05/2011 : ajout vérifications

Plus en détail

Recommandations en matière d'effacement de supports d'information électronique.

Recommandations en matière d'effacement de supports d'information électronique. ISMS (Information Security Management System) Recommandations en matière d'effacement de Version control please always check if you are using the latest version. Doc. Ref. :isms.044.secure_erase.fr.v.1.00.docx

Plus en détail

De la carte perforée à L atome...

De la carte perforée à L atome... bertrand kierren - LPM PSV LPS Orsay - 2006 http://www.lpm.u-nancy.fr/activite_surface/ De la carte perforée à L atome... CONQUETE À l échelle du nano Le nano monde 1 nm 1 μm 1 mm 1 m Les nano technologies

Plus en détail

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION NORME 012 NORME DE SÉCURITÉ DES IMAGES

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION NORME 012 NORME DE SÉCURITÉ DES IMAGES ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION NORME 012 NORME DE SÉCURITÉ DES IMAGES 2013 ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS 2013 CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION Cette règle est protégée

Plus en détail

Les systèmes de fichiers : implantation

Les systèmes de fichiers : implantation Les systèmes de fichiers : implantation Polytech Paris-Sud Cycle ingénieur de la filière étudiant Louis Mandel Université Paris-Sud 11 Louis.Mandel@lri.fr année 212/213 Structure physique d un disque Secteur

Plus en détail

Effacer le contenu d'un disque dur de manière sécurisée

Effacer le contenu d'un disque dur de manière sécurisée Effacer le contenu d'un disque dur de manière sécurisée Par Clément JOATHON Dernière mise à jour : 12/03/2015 Avant de vendre ou de vous débarrasser d'un disque dur interne ou externe, vous devez effacer

Plus en détail

Systèmes d exploitation Gestion des fichiers. Catalin Dima

Systèmes d exploitation Gestion des fichiers. Catalin Dima Systèmes d exploitation Gestion des fichiers Catalin Dima 1 Problématique Certains processus doivent stocker/avoir accès à une très grande quantité de mémoire Parfois plusieurs ordres de grandeur par rapport

Plus en détail

Steganos présente Security Suite 2007, son incontournable suite de sécurité pour PC.

Steganos présente Security Suite 2007, son incontournable suite de sécurité pour PC. Communiqué de Presse 20 décembre 2006 Steganos présente Security Suite 2007, son incontournable suite de sécurité pour PC. Une protection absolue contre toute intrusion dans votre vie privée! Vos documents

Plus en détail

PARAGON Disk Wiper. Guide de l utilisateur. Paragon Technology GmbH, System Programmierung. Copyright Paragon Technology GmbH

PARAGON Disk Wiper. Guide de l utilisateur. Paragon Technology GmbH, System Programmierung. Copyright Paragon Technology GmbH PARAGON Disk Wiper Guide de l utilisateur Paragon Technology GmbH, System Programmierung Copyright Paragon Technology GmbH Publié par : Paragon Technology GmbH System Programming Pearl-Str. 1 D-79426 Buggingen

Plus en détail

Sauvegarde et archivage

Sauvegarde et archivage Les Fiches thématiques Jur@tic Sauvegarde et archivage de vos données informatiques Les Fiches thématiques Jur@TIC? 1. Pourquoi SAUVEGARDER SES DONNÉES? Quels que soient vos usages des outils informatiques,

Plus en détail

Le nouveau logiciel Steganos «Safe Professional 2007» accompagne les entreprises dans la protection de leurs secrets commerciaux.

Le nouveau logiciel Steganos «Safe Professional 2007» accompagne les entreprises dans la protection de leurs secrets commerciaux. Communiqué de Presse Le nouveau logiciel Steganos «Safe Professional 2007» accompagne les entreprises dans la protection de leurs secrets commerciaux. Le puissant cryptage des dossiers de travail et des

Plus en détail

Supprimer définitivement un fichier

Supprimer définitivement un fichier Supprimer définitivement un fichier Par Clément JOATHON Dernière mise à jour : 29/06/2015 Lorsque vous supprimez un fichier dans Windows, il est tout d'abord placé dans la corbeille puis effacé lorsque

Plus en détail

Nettoyeur de disque. Disk Wiper 10.0 Personal

Nettoyeur de disque. Disk Wiper 10.0 Personal Nettoyeur de disque Disk Wiper 10.0 Personal Table des matières Introduction... 3 Introduction... 3 Les nouveautés de Disk Wiper 10... 3 Composants du produit... 5 Présentation des fonctions... 7 Présentation

Plus en détail

Eraser pour Windows. Pré-requis : Installation :

Eraser pour Windows. Pré-requis : Installation : Eraser pour Windows Mettre un fichier à la corbeille et la vider ne permet pas de supprimer définitivement un fichier de votre disque dur. Eraser est un logiciel qui remédie à ce problème et va définitivement

Plus en détail

Bases de données. Cours 2 : Stockage

Bases de données. Cours 2 : Stockage Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 2 : Stockage kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn Plan 1 Rappels 2 Stockage 2.1 Introduction 2.2 Aspects bas-niveau 2.3 Stockage pour les SGBD

Plus en détail

Techniques de stockage. Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43

Techniques de stockage. Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43 Techniques de stockage Techniques de stockage, P. Rigaux p.1/43 Techniques de stockage Contenu de ce cours : 1. Stockage de données. Supports, fonctionnement d un disque, technologie RAID 2. Organisation

Plus en détail

Chapitre V : La gestion de la mémoire. Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping

Chapitre V : La gestion de la mémoire. Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping Chapitre V : La gestion de la mémoire Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping Introduction Plusieurs dizaines de processus doivent se partager

Plus en détail

Chaine de transmission

Chaine de transmission Chaine de transmission Chaine de transmission 1. analogiques à l origine 2. convertis en signaux binaires Échantillonnage + quantification + codage 3. brassage des signaux binaires Multiplexage 4. séparation

Plus en détail

Cible de Sécurité - Blancco DataCleaner+ v4.8

Cible de Sécurité - Blancco DataCleaner+ v4.8 1. Identificatin Du prduit Organisatin éditrice Lien vers l rganisatin Nm cmmercial du prduit Blancc Ltd. www.blancc.cm Blancc - Data Cleaner+ Numér de la versin évaluée Versin 4.8 Catégrie de prduit Effacement

Plus en détail

Plan. Bases de données. Cours 2 : Stockage. Quels types de mémoire pour une BD? Où stocker les données? Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année

Plan. Bases de données. Cours 2 : Stockage. Quels types de mémoire pour une BD? Où stocker les données? Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 2 : Stockage 2.1 Introduction 2.2 Aspects bas-niveau kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn 2/20 Hierarchie mémoire : Où stocker les données? Type

Plus en détail

LES DISQUES DURS. Catégorie. Fiche. technique N 8. Hardware. Tête de lecture et d écriture. Axe de rotation. Alimentation

LES DISQUES DURS. Catégorie. Fiche. technique N 8. Hardware. Tête de lecture et d écriture. Axe de rotation. Alimentation Plateau Tête de lecture et d écriture Axe de rotation Bras de lecture et d écriture Alimentation Jumpers Interface Connecteur IDE Alimentation IDE Alimentation SATA Connecteur SATA www.alphatic.be : fiches

Plus en détail

On distingue deux grandes catégories de mémoires : mémoire centrale (appelée également mémoire interne)

On distingue deux grandes catégories de mémoires : mémoire centrale (appelée également mémoire interne) Mémoire - espace destiné a recevoir, conserver et restituer des informations à traiter - tout composant électronique capable de stocker temporairement des données On distingue deux grandes catégories de

Plus en détail

La mémoire. Un ordinateur. L'octet. Le bit

La mémoire. Un ordinateur. L'octet. Le bit Introduction à l informatique et à la programmation Un ordinateur Un ordinateur est une machine à calculer composée de : un processeur (ou unité centrale) qui effectue les calculs une mémoire qui conserve

Plus en détail

Cahier n o 6. Mon ordinateur. Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement

Cahier n o 6. Mon ordinateur. Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement Cahier n o 6 Mon ordinateur Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement ISBN : 978-2-922881-10-3 2 Table des matières Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement La sauvegarde 4 Enregistrer 4 De quelle

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Guide pratique spécifique à la destruction de données lors du transfert de matériels informatiques des Systèmes d Information de Santé (SIS) Politique Générale

Plus en détail

Comme chaque ligne de cache a 1024 bits. Le nombre de lignes de cache contenu dans chaque ensemble est:

Comme chaque ligne de cache a 1024 bits. Le nombre de lignes de cache contenu dans chaque ensemble est: Travaux Pratiques 3. IFT 1002/IFT 1005. Structure Interne des Ordinateurs. Département d'informatique et de génie logiciel. Université Laval. Hiver 2012. Prof : Bui Minh Duc. Tous les exercices sont indépendants.

Plus en détail

SOLUTION DE BACKUP NETISSIME DATACENTER CLOUD CONSULTING TELECOM - FORMATION

SOLUTION DE BACKUP NETISSIME DATACENTER CLOUD CONSULTING TELECOM - FORMATION SOLUTION DE BACKUP NETISSIME www.netissime.dz DATACENTER CLOUD CONSULTING TELECOM - FORMATION Sauvegarde des données La perte de données représente un véritable danger, quel que soit l'appareil de stockage

Plus en détail

Micro ordinateur & Périphériques Mémoire de masse Disque dur (SOLUTION)

Micro ordinateur & Périphériques Mémoire de masse Disque dur (SOLUTION) Ressources : www.sen-bretagne.net, rubrique VANNES/Télécom&Réseaux/CI4 Traitement num./ Table des matières 1.Introduction...1 2.Constitution...1 3.Lecture et enregistrement...2 3.1.Principe du stockage

Plus en détail

SRAL Saint Raphaël. Maison des associations 213, rue de la Soleillette 83700 Saint Raphaël. : 06 26 56 41 85 - : dromain.jean-pierre@neuf.

SRAL Saint Raphaël. Maison des associations 213, rue de la Soleillette 83700 Saint Raphaël. : 06 26 56 41 85 - : dromain.jean-pierre@neuf. SRAL Saint Raphaël Maison des associations 213, rue de la Soleillette 83700 Saint Raphaël : 06 26 56 41 85 - : dromain.jean-pierre@neuf.fr Document réalisé par Jean Pierre DROMAIN Pour servir de support

Plus en détail

SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE

SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE GESTION DES DONNEES Serveur de Stockage SCMRAID www.biomedicale.univ-paris5.fr/scm Tél : 01 42 86 20 64 Retrouvez ce guide en ligne sur le site du SCM dans la section «Fiches

Plus en détail

Analyse et programmation 1

Analyse et programmation 1 Analyse et programmation Aperçu du fonctionnement de l ordinateur Fonctionnement de l ordinateur Codage de l information Bus d échange d information CPU Exécution d un programme par la CPU Gestion des

Plus en détail

Lorsqu on parle de disque dur, on réfère à une technique de mémoire de masse.

Lorsqu on parle de disque dur, on réfère à une technique de mémoire de masse. Un peu d histoire... Lorsqu on parle de disque dur, on réfère à une technique de mémoire de masse. Plusieurs des technologies développées sont aujourd hui désuètes. Pensons aux cartes perforées, aux rubans

Plus en détail

Gestion des sauvegardes

Gestion des sauvegardes Gestion des sauvegardes Penser qu un système nouvellement mis en place ou qui tourne depuis longtemps ne nécessite aucune attention est illusoire. En effet, nul ne peut se prémunir d événements inattendus

Plus en détail

La télésauvegarde est-elle la solution pour réduire les risques quotidiens de la sauvegarde?

La télésauvegarde est-elle la solution pour réduire les risques quotidiens de la sauvegarde? La télésauvegarde est-elle la solution pour réduire les risques quotidiens de la sauvegarde? SOMMAIRE Introduction I. Les risques encourus avec un système de sauvegarde traditionnelle II. Les attentes

Plus en détail

Structure fonctionnelle d un SGBD

Structure fonctionnelle d un SGBD Fichiers et Disques Structure fonctionnelle d un SGBD Requetes Optimiseur de requetes Operateurs relationnels Methodes d acces Gestion de tampon Gestion de disque BD 1 Fichiers et Disques Lecture : Transfert

Plus en détail

LES SYSTÈMES DE FICHIERS

LES SYSTÈMES DE FICHIERS SECTION M.R.I.M. - L.P. CHATEAU-BLANC 45120 CHALETTE SUR LOING LES SYSTÈMES DE FICHIERS Table des matières : Supports physiques (média) Les fs supportés par MS-Windows Principe de la table d'allocation

Plus en détail

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Médenine, Département TI L1 TI-Année 2014-2015 Système d exploitation Gestion de disques dans Windows

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Médenine, Département TI L1 TI-Année 2014-2015 Système d exploitation Gestion de disques dans Windows Objectifs Savoir partitionner un disque Formater, défragmenter, nettoyer une partition Créer une image système de windows 1. Les disques durs Un disque dur est une mémoire de masse (de grande capacité,

Plus en détail

Architecture (5) - DISQUES DURS -

Architecture (5) - DISQUES DURS - 1/24 Introduction Structure des données Interfaces Architecture (5) - DISQUES DURS - Pierre Gançarski Université de Strasbourg IUT Robert Schuman DUT Informatique 2/24 Introduction Structure des données

Plus en détail

Leçon N 4 Sauvegarde et restauration

Leçon N 4 Sauvegarde et restauration Leçon N 4 Sauvegarde et restauration La majorité des ordinateurs portables sont vendus maintenant sans CD de restauration permettant de remettre l ordinateur tel qu il était à sa sortie d usine. Or il

Plus en détail

TS 32 Stockage de données sur un CD

TS 32 Stockage de données sur un CD FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 32 Stockage de données sur un CD Type d'activité Activité documentaire Tâche complexe Notions et contenus Stockage optique Écriture et lecture des données

Plus en détail

Le processus de gestion des TI en fin de vie utile et les mesures de sécurité

Le processus de gestion des TI en fin de vie utile et les mesures de sécurité Le processus de gestion des TI en fin de vie utile et les mesures de sécurité Service des immeubles et Bureau de sécurité de l information Université Laval 17 mars 2011 Plan de la présentation La démarche

Plus en détail

A -Systèmes de fichiers 1 - FAT vs NTFS

A -Systèmes de fichiers 1 - FAT vs NTFS A -Systèmes de fichiers 1 - FAT vs NTFS -------------------------------------------- PETIT HISTORIQUE WINDOWS Windows 3.1 (considéré comme juste une interface, une sur couche sur DOS) FAT 16 Windows 95

Plus en détail

IMAGE NUMERIQUE : NUMERISATION-TRAITEMENT- RETOUCHES

IMAGE NUMERIQUE : NUMERISATION-TRAITEMENT- RETOUCHES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION IMAGE

Plus en détail

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation Sauvegarde automatique des données de l ordinateur Manuel d utilisation Sommaire 1- Présentation de la Sauvegarde automatique des données... 3 2- Interface de l'application Sauvegarde automatique des données...

Plus en détail

Techniques de stockage

Techniques de stockage NFE113 Administration et configuration des bases de données 2010 Techniques de stockage 1 Eric Boniface Sommaire Stockage de données Disques RAID Fichiers Oracle et MySQL 2 Stockage de données Une base

Plus en détail

Le data center moderne virtualisé

Le data center moderne virtualisé WHITEPAPER Le data center moderne virtualisé Les ressources du data center ont toujours été sous-utilisées alors qu elles absorbent des quantités énormes d énergie et occupent une surface au sol précieuse.

Plus en détail

LA SECURITE DES CARTES A BANDE MAGNETIQUE

LA SECURITE DES CARTES A BANDE MAGNETIQUE Benuts K1wy LA SECURITE DES CARTES A BANDE MAGNETIQUE INTRODUCTION : L information est présente partout dans la vie, et à acquis une importance capitale dans le monde actuel. Il a

Plus en détail

Information Security beyond the Endpoint. Une assurance haute sécurité de l information

Information Security beyond the Endpoint. Une assurance haute sécurité de l information Information Security beyond the Endpoint Une assurance haute sécurité de l information Pionnier en matière de sécurisation de l information Dans un monde où l information doit être accessible de n importe

Plus en détail

Les mémoires. Les mémoires

Les mémoires. Les mémoires Les mémoires Eduardo Sanchez EPFL Les mémoires Une mémoire est un élément de stockage d'information Les bits stockés sont organisés en forme de matrice: la dimension de la mémoire est donnée par le nombre

Plus en détail

KarKam Dvpt. Les cartes à puce

KarKam Dvpt. Les cartes à puce KarKam Dvpt. Les cartes à puce INTRODUCTION Une carte à puce est une carte en matière plastique de quelques centimètres de cotés et moins d un millimètre d épaisseur portant au moins un circuit intégré

Plus en détail

UV Théorie de l Information. Codes à longueur variable

UV Théorie de l Information. Codes à longueur variable Cours n 5 : UV Théorie de l Information Compression de l information : Codage de source sans distorsion Ex 1 : Code de Shannon Fano Ex 2 : Code de Huffman Ex 3 : Codage par plage Ex 4 : Codage de Lempel

Plus en détail

Aujourd hui: gestionnaire de fichiers

Aujourd hui: gestionnaire de fichiers Gestion des fichiers GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Source: http://www.business-opportunities.biz/2014/11/16/40-home-offices-that-are-messier-than-yours/

Plus en détail

0DWKpPDWLTXHVGHO DUJHQW. édité par Mr. G.Moumoulidis (OTE)

0DWKpPDWLTXHVGHO DUJHQW. édité par Mr. G.Moumoulidis (OTE) 3/$,78'RF) 0DWKpPDWTXHVGHO DUJHQW HW OHVpWXGHVWHFKQTXHVpFRQRPTXHV édité par Mr. G.Moumoulidis (OTE) 8,2,7(5$7,2$/('(67(/(&2008,&$7,26,7(5$7,2$/7(/(&2008,&$7,28,2 8,2,7(5$&,2$/'(7(/(&208,&$&,2(6 - - 0DWKpPDWTXHVGHO

Plus en détail

Notice d utilisation

Notice d utilisation Notice d utilisation Gestion des Dossiers et des Bases de Données Sommaire Préambule 1. Accès à la gestion des Dossiers et des Bases de Données 1.1 Accès «Ecole» 1.2 Accès «Entreprise» 1.3 Modification

Plus en détail

CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA SÉCURITÉ

CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA SÉCURITÉ CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA SÉCURITÉ LIVRE BLANC * La passion de l innovation * LIVRE BLANC SÉCURITÉ CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA SÉCURITÉ Ce guide consacré aux concepts fondamentaux de la sécurité est

Plus en détail

Formations spécifiques

Formations spécifiques Formations spécifiques Sensibilisation aux risques électriques et sécurité lors des interventions de maintenance Durée : 2 journées Tout technicien travaillant sur des installations industrielles automatisées

Plus en détail

CARTE A PUCE SLE 4432

CARTE A PUCE SLE 4432 Présentation générale : CARTE A PUCE SLE 4432 La carte SLE4442 est composée de 256 octets d EEPROM constituant la mémoire et de 32 bits (4 octets) de mémoire protégée de type PROM. La mémoire est effacée

Plus en détail

www.devicemanuals.eu

www.devicemanuals.eu Le contrôleur hôte SATA intégré séparément, supporte la fonction RAID pour la performance et la fiabilité. SB950 SATA RAID fournit le soutien pour RAID 0 (Striping), RAID 1 (Mirroring), RAID 10 (Striping

Plus en détail

La sécurité informatique d'un centre d imagerie médicale Les conseils de la CNIL. Dr Hervé LECLET. Santopta

La sécurité informatique d'un centre d imagerie médicale Les conseils de la CNIL. Dr Hervé LECLET. Santopta La sécurité informatique d'un centre d imagerie médicale Les conseils de la CNIL Dr Hervé LECLET Tous les centres d'imagerie médicale doivent assurer la sécurité informatique de leur système d'information

Plus en détail

Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche

Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche Hamamache Kheddouci http://liris.cnrs.fr/hamamache.kheddouci Laboratoire d'informatique en Image et Systèmes d'information LIRIS UMR 5205 CNRS/INSA de

Plus en détail

Disques durs et disques optiques

Disques durs et disques optiques Disques durs et disques optiques GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde (sculpture faite de vieux disques durs, source: http://www.wired.com/2009/12/hard-drives-sculpture/all/1)

Plus en détail

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var Tel : 04.93.07.00.66 bij@agasc.fr www.agasc.fr. Word: Les tableaux.

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var Tel : 04.93.07.00.66 bij@agasc.fr www.agasc.fr. Word: Les tableaux. Word: Les tableaux Introduction 6 ième partie Il est préférable par moments de présenter de l'information sous forme de tableau. Les instructions qui suivent démontrent comment créer un tableau et comment

Plus en détail

A. Partitionnement, systèmes de fichiers et RAID :

A. Partitionnement, systèmes de fichiers et RAID : Introduction : Ce cours a pour but d expliquer les différentes étapes de la gestion des disques sous Windows 7 Client. Afin d être le plus exhaustif possible, nous avons décidé de commencer par aborder

Plus en détail

POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO (adoptée le 15 janvier 2010)

POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO (adoptée le 15 janvier 2010) POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO (adoptée le 15 janvier 2010) Note : Le générique masculin est utilisé sans discrimination uniquement dans le but d alléger le texte. 1. Introduction La Commission

Plus en détail

ProFire compact ProFire press. Fours Céramiques

ProFire compact ProFire press. Fours Céramiques ProFire compact ProFire press Fours Céramiques Un excellent choix Notre série de fours ProFire est caractérisée par un design compact, offrant sécurité et haute performance. La chambre de cuisson est

Plus en détail

Janvier 2005. Entretien de l ordinateur

Janvier 2005. Entretien de l ordinateur Janvier 2005 Entretien de l ordinateur Sommaire : Entretien de l ordinateur Suppression de fichiers inutiles Vérification des erreurs Défragmentation Sauvegarde des données N.B. : Cette aide a été réalisée

Plus en détail

Table des matières. Conception matérielle 1. Généralités sur les périphériques de stockage Flash 1 CF - Compact Flash 2 SD - Secure digital 2

Table des matières. Conception matérielle 1. Généralités sur les périphériques de stockage Flash 1 CF - Compact Flash 2 SD - Secure digital 2 Medias amovibles SD et Compact Flash (A clear conscience is the sure sign of a bad memory. ) v 1.00 - JP 17/03/2015 Table des matières Conception matérielle 1 Généralités sur les périphériques de stockage

Plus en détail

Utilitaire RAID Guide de l utilisateur

Utilitaire RAID Guide de l utilisateur Utilitaire RAID Guide de l utilisateur Instructions pour la configuration de volumes RAID sur un ordinateur doté d une carte RAID pour Mac Pro ou d une carte Xserve RAID Table des matières 3 Guide de l

Plus en détail

cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION

cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION Introduction L application cbox peut-être installée facilement sur votre

Plus en détail

Securicam. Smart Public Key Solution. Securicam L'Auto Certification 14/01/2005

Securicam. Smart Public Key Solution. Securicam L'Auto Certification 14/01/2005 1 Securicam Smart Public Key Solution 2 Plan de la présentation La carte Securicam La protection des accès La protection des données La protection des échanges Conclusions 3 La carte Securicam Un concept

Plus en détail

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU :

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU : LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING THEME : ADSL BAC PROFESSIONNEL MICRO- INFORMATIQUE ET RESEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS 2 EME TRIMESTRE NIVEAU : TMRIM Étude d une LiveBox

Plus en détail

Évaluation des compétences. Identification du contenu des évaluations. Septembre 2014

Évaluation des compétences. Identification du contenu des évaluations. Septembre 2014 Identification du contenu des évaluations Septembre 2014 Tous droits réservés : Université de Montréal Direction des ressources humaines Table des matières Excel Base version 2010... 1 Excel intermédiaire

Plus en détail

La sécurité des données

La sécurité des données La sécurité des données "Quand, par défaut, notre vie est privée, on doit faire attention à ce que l on rend public. Mais quand, par défaut, ce que l on fait est public, on devient très conscient des enjeux

Plus en détail

Options de déploiement de Seagate Instant Secure Erase

Options de déploiement de Seagate Instant Secure Erase Article technique Options de déploiement de Introduction Lorsqu un disque dur est extrait d un centre de données physiquement protégé et remis à des tiers, le risque est bien réel pour les données encore

Plus en détail

Service de dématérialisation de factures

Service de dématérialisation de factures Service de dématérialisation de factures Liste des modifications de la mise à jour du 11/09/2012 US1095 OCR - Lecture et Moteur OCR: Amélioration de la gestion des factures Multi-Taux Le moteur OCR a été

Plus en détail

Chapitre 5 La sécurité des données

Chapitre 5 La sécurité des données 187 Chapitre 5 La sécurité des données 1. Les risques de perte des données La sécurité des données La sauvegarde des données est essentielle pour une entreprise, quelle que soit sa taille, à partir du

Plus en détail

East-Tec Eraser 2006 - http://east-tec.bwm-mediasoft.com

East-Tec Eraser 2006 - http://east-tec.bwm-mediasoft.com East-Tec Eraser 2006 - http://east-tec.bwm-mediasoft.com Vue d ensemble Protégez vos données et votre intimité en supprimant les fichiers sensibles ainsi que toutes traces de navigation sur Internet à

Plus en détail

Version nouvelle! BullGuard. Backup

Version nouvelle! BullGuard. Backup 8.0 Version nouvelle! BullGuard Backup 0GB 1 2 Guide d installation WINDOWS VISTA, XP & 2000 (BULLGUARD 8.0) 1 Fermez toutes les applications ouvertes sur votre PC, excepté Windows. 2 3 Suivez les instructions

Plus en détail

EX4C Systèmes d exploitation. Séance 14 Structure des stockages de masse

EX4C Systèmes d exploitation. Séance 14 Structure des stockages de masse EX4C Systèmes d exploitation Séance 14 Structure des stockages de masse Sébastien Combéfis mardi 3 mars 2015 Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution

Plus en détail

Partitionner un disque dur avec Windows 8.1

Partitionner un disque dur avec Windows 8.1 Partitionner un disque dur avec Windows 8.1 Le découpage d un disque dur en plusieurs éléments (ou partition) est pratique pour organiser vos dossiers et fichiers et les protéger contre d éventuelles pertes

Plus en détail

LIVRE BLANC Guide pour rendre les VM 50 % plus rapides Sans matériel

LIVRE BLANC Guide pour rendre les VM 50 % plus rapides Sans matériel LIVRE BLANC Guide pour rendre les VM 50 % plus rapides Sans matériel Think Faster. Visitez notre site Condusiv.com GUIDE POUR RENDRE LES VM 50 % PLUS RAPIDES SANS MATÉRIEL 2 Résumé analytique Même si tout

Plus en détail

102.1. Schémas de partitionnement

102.1. Schémas de partitionnement Préparation LPI Exam 101 102.1. Schémas de partitionnement Document sous licence Creative commons «by nc sa» http://creativecommons.org/licenses/by nc sa/2.0/fr/ Sommaire Partitionnement LVM Points de

Plus en détail

Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche

Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche Big Data et Graphes : Quelques pistes de recherche Hamamache Kheddouci Laboratoire d'informatique en Image et Systèmes d'information LIRIS UMR 5205 CNRS/INSA de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1/Université

Plus en détail

Copie de sauvegarde avec Roxio Easy CD Creator. Par : Patrick Kenny

Copie de sauvegarde avec Roxio Easy CD Creator. Par : Patrick Kenny Copie de sauvegarde avec Roxio Easy CD Creator Par : Patrick Kenny 22 novembre 2006 Table des matières Vérification du graveur :...2 Brûler des données avec le logiciel Roxio Easy CD Creator :...2-3 Nombre

Plus en détail

CONVERTISSEUR USB - PORT SÉRIE

CONVERTISSEUR USB - PORT SÉRIE CONVERTISSEUR USB - PORT SÉRIE Guide d'utilisation DA-70156 Rev.5 Guide d installation pour Windows 7/8/8.1 Étape 1 : Insérez le CD du pilote de ce produit dans le lecteur CD. Connectez le dispositif à

Plus en détail

CRYPTOGRAPHIE. Chiffrement par flot. E. Bresson. Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr. SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie

CRYPTOGRAPHIE. Chiffrement par flot. E. Bresson. Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr. SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie CRYPTOGRAPHIE Chiffrement par flot E. Bresson SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr CHIFFREMENT PAR FLOT Chiffrement par flot Chiffrement RC4 Sécurité du Wi-fi Chiffrement

Plus en détail

Pourquoi archiver les emails

Pourquoi archiver les emails Pourquoi archiver les emails Objectif du document Ce document a pour objectif d'expliquer la nécessité et le bien-fondé de l'archivage des emails. Il a été écrit par Alain Heurtebise, Directeur Général

Plus en détail

Consommation de diesel pour les véhicules à moteurs

Consommation de diesel pour les véhicules à moteurs Consommation de diesel pour les véhicules à moteurs VD 4-601 f 09.2008 Ayez un meilleur contrôle sur votre consommation de diesel et économisez de l argent! Le DFM-System est un appareil de mesure de très

Plus en détail

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

La prise de conscience de la Cyber Sécurité est en hausse

La prise de conscience de la Cyber Sécurité est en hausse 1 2 La prise de conscience de la Cyber Sécurité est en hausse Les sociétés et les individus sont de plus en plus connectés Cloud Computing Mobile Computing Utilisation génerale des Médias/Réseaux Sociaux

Plus en détail

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS centres r&d usines mécaniques usines terminales Pour vos centres R & D SYSTÈMES D ESSAIS HYDRAULIQUES, AÉRAULIQUES ET MÉCANIQUES Nos systèmes permettent la

Plus en détail

TD : Codage des images

TD : Codage des images TD : Codage des images Les navigateurs Web (Netscape, IE, Mozilla ) prennent en charge les contenus textuels (au format HTML) ainsi que les images fixes (GIF, JPG, PNG) ou animée (GIF animée). Comment

Plus en détail

J AUVRAY Systèmes Electroniques TRANSMISSION DES SIGNAUX NUMERIQUES : SIGNAUX EN BANDE DE BASE

J AUVRAY Systèmes Electroniques TRANSMISSION DES SIGNAUX NUMERIQUES : SIGNAUX EN BANDE DE BASE RANSMISSION DES SIGNAUX NUMERIQUES : SIGNAUX EN BANDE DE BASE Un message numérique est une suite de nombres que l on considérera dans un premier temps comme indépendants.ils sont codés le plus souvent

Plus en détail

3 Les périphériques: les disques

3 Les périphériques: les disques 3 Les périphériques: les disques Tu dois devenir capable de : Savoir 1. Comparer un disque d'ordinateur et une cassette audio ou vidéo en montrant les ressemblances et les différences ; 2. Expliquer ce

Plus en détail

Les entrées/sorties Les périphériques

Les entrées/sorties Les périphériques Les entrées/sorties Les périphériques La fonction d un ordinateur est le traitement de l information (fonction réalisée au niveau de la mémoire et l UC). L ordinateur acquiert cette information et restitue

Plus en détail