Migrer des ordinateurs aux tablettes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Migrer des ordinateurs aux tablettes"

Transcription

1 L'intégration des technologies de l'information et de la communication dans les écoles fribourgeoises Die Integration der Informations- und Kommunikationstechnologien an den Freiburger Schulen Migrer des ordinateurs aux tablettes Rapport du Centre fri-tic, version 3, mai 2015 Elèves au travail à IIT Lancy (GE) «Ce ne sont ni les technologies ni la tablette tactile qui favoriseront la motivation ou la réussite des jeunes, mais bien les usages qui en seront faits, tant par les enseignant-e-s que par les élèves. En fait, la tablette tactile n a sa place en classe que si elle participe à l atteinte de la mission de l école: instruire, socialiser, qualifier... la clé du succès d une intégration réussie de l ipad en contexte scolaire serait avant toute chose la formation adéquate des enseignants et la sensibilisation des élèves aux usages éducatifs et scolaires réféchis.» Karsenti, Fievez (2013) Une première version de ce rapport a été rédigée en mai 2012 à la demande de la Direction de l'instruction publique du canton de Fribourg (Suisse) à l'intention des autorités scolaires fribourgeoises et a été mis à jour en La version 2015, entièrement revue, reflète l état du marché en janvier 2015 (ou derniers chiffres disponibles). Résumé Ce rapport fait un rapide état des lieux du marché des tablettes et de l édition numérique, avec un accent particulier sur le contexte «éducation». Il décrit brièvement les résultats les plus saillants des expérimentations en cours et explore les conditions de réussite de l innovation en milieu scolaire. Pour conclure, il propose quelques recommandations d équipements et d usages pour les différents degrés d enseignement. Auteurs Stephanie Burton, collaboratrice pédagogique, Centre fri-tic, Philippe Devaud, conseiller en informatique, Centre fri-tic, Droits Ce rapport est publié selon les termes de la Licence Creative Commons CC BY-NC-ND 3.0. Suisse. Il n est pas autorisé de l'utiliser à des fins commerciales, ni de le modifier, de le transformer ou de l adapter. Centre fri-tic Rue de Morat Fribourg Tél. +41 (0) Fachstelle fri-tic Murtengasse Freiburg Tel. +41 (0)

2 Table des matières Migrer des ordinateurs aux tablettes Contexte Migration : scénarios possibles Tablettes : les produits Liseuses numériques Tablettes : systèmes d exploitation Tablettes : état du marché, mars Contenus numériques pour tablettes Pourquoi migrer vers les tablettes : ce que dit la recherche? Stratégie de déploiement Soutien institutionnel Formation des enseignant-e-s Infrastructure outils Matériel d enseignement Recommandations Choix des outils Déploiements recommandés Déploiement : petite échelle ou large échelle? Stratégie pour le primaire Stratégie pour le secondaire Conclusions Sources Annexes Page 2 de 42

3 1. Contexte Les technologies ultramobiles, tout particulièrement les tablettes, semblent a priori très adaptées à un usage au quotidien en classe. Leur faible encombrement, leur autonomie, leur facilité d utilisation et leur mise en route rapide inviteraient à les glisser dans chaque cartable en complément puis en remplacement des ordinateurs et des manuels scolaires papier. Tel est le scénario d un futur proche peint par les médias et les équipes «éducation» des grandes marques de tablettes. Pour une école, migrer progressivement ou à large échelle vers les tablettes (par exemple en remplaçant certains ou tous les ordinateurs par des tablettes ou en mettant en place un dispositif de One to One 1 ) nécessite une réflexion approfondie car une telle migration peut impliquer des investissements importants, raison pour laquelle nous mettons ce rapport à disposition des autorités scolaires et des enseignant-e-s. Pour un bon retour sur investissement, il s'agit en effet de prendre en compte les facteurs avérés de réussite pour tout projet d'intégration des MITIC 2 et de bien concevoir l infrastructure et l encadrement. Depuis 2012, date de publication de notre premier rapport, beaucoup de choses ont changé : des dizaines de millions de tablettes sont en service dans le monde éducatif, tout particulièrement dans les écoles anglophones. De nombreuses expérimentations ont été menées et observées scientifiquement. Notre rapport d avril 2015 a été entièrement remanié pour prendre en compte ces évolutions et expérimentations. Il fait un rapide état des lieux du marché des tablettes et de l édition numérique, décrit brièvement les résultats de recherche les plus saillants et explore les conditions de réussite de l innovation en milieu scolaire. En matière de conclusion, nous mettons à jour nos recommandations pour les différents degrés d enseignement Migration : scénarios possibles Qu'entend-on par une migration vers les tablettes? Une école peut migrer vers les tablettes selon plusieurs scénarios : Elle peut progressivement compléter ou remplacer les ordinateurs de l école (machines en fond de classe, caisses de portables pour les élèves) par des tablettes. Ces tablettes servent principalement à la recherche d informations (consultation d Internet, utilisation d outils de référence comme des dictionnaires sous forme d apps, des cartes, etc.), mais peuvent aussi, au cycle 1, remplacer partiellement ou complètement les ordinateurs pour les jeux d apprentissage, les photos, les petits projets multimédias et les premières rédactions de textes. Dans ce scénario, surtout valable pour le primaire, l'équipement de l'école est hybride, c'est-à-dire que les enseignant-e-s disposent toujours d ordinateurs pour réaliser leurs documents de cours, faire des impressions et des montages plus conséquents. 3 Une deuxième option est la mise en place d'expérimentations de One to One pour une classe (une tablette pour chaque élève d une classe) ou pour un groupe d enseignant-e-s. Ces expérimentations sont habituellement menées par des enseignant-e-s motivés, innovants et à l'aise avec les technologies. Si une telle approche est choisie, il serait profitable de mettre en place un suivi externe pour documenter les usages et les apprentissages spécifiques des élèves, observer la 1 Par «One to One», on dénote la fourniture à chaque élève ou étudiant-e d un appareil informatique personnel, 2 Terme utilisé dans le plan d études romand pour décrire les médias, images et technologies de l information et de la communication. 3 Si une école envisage de tels achats, il est possible d effectuer des tests préalables au moyen des caisses d ipads en prêt à L ATEM de la HEP Fribourg ou au Centre fri-tic (par l intermédiaire des personnes ressources MITIC, qui sont à disposition pour animer des activités en classe). Pour plus d'informations sur ces prêts : https://www.fri-tic.ch/fr/equiper/tablettes et Page 3 de 42

4 motivation, identifier les plus-values pour pouvoir éventuellement, à moyen terme, généraliser ces pratiques. Une école peut souhaiter se lancer dans une démarche de One to One à l échelle d un degré ou de tout l établissement scolaire, ce qui signifie que chaque élève reçoit une tablette qui devient son outil de travail principal. Pour pouvoir réaliser l'ensemble de ses tâches administratives et de préparation, l'enseignant-e dispose d une tablette et d'un ordinateur. Dans les écoles publiques suisses, on ne recense pour l instant pas de projets de ce type, à cause de leur coût de mise en place 4. Par contre, quelques écoles privées se sont lancées, comme l'institut international de Lancy de Genève, qui a débuté un projet de One de One pour tout l établissement à la rentrée La décision de migrer vers les tablettes et le «One to One» ne peut être prise à la légère car elle aura des implications importantes pour le contexte d'enseignement et d'apprentissage, l'infrastructure informatique de l'école et les budgets. Dans ce rapport, nous allons passer en revue tous ces éléments en les chiffrant pour vous permettre de bien saisir les enjeux financiers et pédagogiques, à court et moyen terme, d une migration vers les tablettes. Pour vous donner une idée des coûts impliqués lorsqu on souhaite mettre en place le scénario le plus ambitieux (One to One pour tous les élèves d un établissement), nous avons établi des estimations pour une école de taille typique pour le cycle 3 de notre canton, avec les caractéristiques suivantes : Un équipement pour chaque élève (One to One) 1000 élèves 100 enseignant-e-s 40 salles de classe 2 bâtiments. Nous insistons aussi chaque fois que cela est possible sur les éléments de l'infrastructure ou du support qui pourraient être mutualisés au niveau cantonal ou intercantonal, ce qui permettrait d importantes économies et une meilleure protection des données des élèves et des enseignant-e-s. 2. Tablettes : les produits Le terme «tablette» décrit différents types d'ordinateurs portables munis d'un écran tactile et dépourvus de clavier à touches. 2.1 Liseuses numériques Une liseuse (ou e-reader) est un appareil qui permet de stocker et de lire des textes au format numérique 6. Ce type d'équipement se rapproche du livre papier : une liseuse est portable, légère et permet le parcours et la lecture de textes avec un bon contraste visuel. 4 Pour un état des lieux régulièrement mis à jour des projets One to One en cours, vous pouvez consulter le site One to One du Professeur Beat Döbeli : ou la section Study Reports du site Tablets for Schools. Le blog de fri-tic recense également des projets en cours : 5 Pour un rapport de visite de cette école innovante : 6 Pour un tableau comparatif des différents modèles du marché, voir Page 4 de 42

5 Les livres numériques disponibles sur ces supports sont des livres homothétiques (voir p.11), sans animations multimédias ou couleurs. Ce rapport ne traitera pas de ce type de supports car aucune école ne nous signale en avoir acheté. 2.2 Tablettes : systèmes d exploitation Trois systèmes d'exploitation principaux se partagent le marché à ce jour, à savoir : 1. Android (développé par Google). Les tablettes Android (Samsung, Nexus, etc.) sont fabriquées sur une architecture de processeur de type ARM spécialement conçue pour les appareils mobiles et consommant très peu d'énergie. 2. ios (développé par Apple). Les tablettes ios (ipads) sont également fabriquées sur une architecture de processeur de type ARM spécialement conçue pour les appareils mobiles et consommant très peu d'énergie. 3. Windows 8 (développé par Microsoft), lancé en octobre 2012, proposait à son lancement deux types d architecture: Architecture de processeur Intel (Windows 8 et applications). On parle dans ce cas de tablette PC. Il s agit concrètement d un ordinateur normal sur lequel est disposé un écran tactile qui fonctionne plus ou moins comme une tablette. Tous les logiciels qui fonctionnent actuellement sous Windows sont compatibles. Microsoft a concrétisé cette infrastructure hybride dans deux produits phares : Surface 3 et Surface Pro 3. Architecture ARM avec Windows 8 RT. On parle dans ce cas de tablette comme on l entend pour Android et ios. La tablette Surface 2 de Microsoft proposait une version simplifiée d'office, mais aucune des applications Windows standard ne fonctionnait sur cette tablette. Remarque au sujet de Windows 10 et des machines hybrides : L architecture ARM (Windows RT) sera abandonnée par Microsoft qui n a pas prévu de migration de cette architecture dans Windows 10. Avec la mise à disposition de Windows 10, la plateforme de Microsoft sera unifiée, les applications seront disponibles dans tous les environnements supportant Windows 10, soit les smartphones, les tablettes, les ordinateurs, etc. La stratégie de Microsoft est la mise à disposition de machines hybrides (tablette + ordinateur en un). Page 5 de 42

6 2.3 Tablettes : état du marché, mars 2015 Notre état du marché propose les chiffres disponibles pour le premier trimestre de 2015 (chiffres de fin mars 2015). Il importe d'être prudent par rapport aux chiffres communiqués par les entreprises puisqu'il y a parfois confusion entre «nombre d'unités produites» et «nombre d'unités vendues» 7. Statistiques tablettes dans le monde Fin 2014 Androïd domine le marché des tablettes, Apple ios ne représentant plus que 28% des parts de marché. Microsoft est en pleine croissance avec 7% des ventes. D après de nombreux analystes, le marché tend à se stabiliser. Les parts de Microsoft devraient augmenter surtout au détriment d Android. A titre de comparaison, il peut être intéressant de comparer ces chiffres aux statistiques tablettes des écoles fribourgeoises, tirées de notre enquête annuelle 8. Pour ce qui est du taux de pénétration des tablettes en milieu scolaire au niveau mondial, les données globales manquent mais la compagnie Apple affirme qu elle a vendu 13 millions d ipads en milieu scolaire au % des élèves anglais disposent d une tablette individuelle (chiffres de décembre 2014) 9. Aux Etats-Unis 83% des tablettes en milieu scolaire sont des ipads mais les nouvelles tablettes de Google (chrome tablets) sont en train de changer la donne. Monde : Parts de marché des différentes tablettes vendues 2.4 Contenus numériques pour tablettes Si les tablettes ont tout de suite séduit le monde scolaire pour leur portabilité et leur facilité d utilisation, l espoir de pouvoir travailler au quotidien avec un grand nombre de ressources multimédias et interactives spécifiques, sous forme d apps 10, y compris des manuels enrichis, a motivé les écoles à investir. En 2012, cette offre de ressources numériques était encore une promesse. Comment le marché a-t-il évolué? 7 Sources pour les chiffres indiqués ; Strategy Analytics: sous 8 Enquête annuelle fri-tic : https://www.fri-tic.ch/fr/mitic/resultats-lenquete-annuelle 9 Source pour les chiffres UK, article web : 10 On utilise le terme d app (application) pour parler d un logiciel optimisé pour une utilisation sur un outil mobile (tablette, smartphone) et qui tire profit de toutes les fonctionnalités multimédias (images fixes et animées, hypertexte, audio, interactivité). Page 6 de 42

7 Applications pour tablettes (Apps) Ces 3 dernières années, le nombre d apps a crû de manière exponentielle dans les environnements IOS et Android. En janvier 2015, le Google play store a dépassé pour la première fois l app store d Apple avec 1,43 million d apps (1,21 million sur l app store d Apple) 11, apps qui ont généré plus de 10 milliards de téléchargements en Les stores pour les environnements tablettes d Amazon et de Microsoft se sont aussi lancés dans la course. Cet élargissement du marché a pour conséquence que les développeurs doivent porter leurs apps vers les différents systèmes d exploitation. Si les apps génèrent des revenus considérables, on constate une demande de plus en plus forte pour les produits gratuits (qui représentaient 90% des apps téléchargées en 2014). Les utilisateurs étant friands de produits gratuits ou très peu chers, le modèle de l achat intégré s infiltre partout, ce qui complique la vie des écoles. Une fois l app installée, l utilisateur est invité à acquérir des modules complémentaires, souvent indispensables au fonctionnement complet de l application. La Commission Européenne est intervenue par rapport à ces pratiques et les achats intégrés sont désormais signalés de manière plus claire dans itunes (le bouton FREE est remplacé par le bouton GET, les prix des modules complémentaires doivent être affichés) 13 mais cette manière de faire ne permet pas aux écoles d établir des budgets «ressources» stables et ces incitations à l achat «parasitent» le travail des élèves. La mise en place du volume licensing va aussi augmenter de manière substantielle le coût des apps pour les écoles (voir p.29). Apps spécifiques pour l'enseignement et l apprentissage 14 Même si l offre sur Android s est élargie, Apple reste la référence pour les apps éducatives et fait un effort particulier pour conserver ce marché : 28% de son contenu a pour public cible les enfants. Plus de 20% de son offre «Education» est développé spécifiquement pour les tablettes (10% pour les autres segments). A titre d exemple, l itunes Store met plus de 2000 apps à disposition pour aider les enfants à faire leurs devoirs contre 900 seulement dans Google Play. Face à cette explosion de l offre, il importe d apporter quelques bémols en ce qui concerne le contexte scolaire. Si lors des premiers usages des tablettes en classe en 2011, on attendait beaucoup des apps éducatives et les enseignant-e-s consacraient un temps conséquent à leur repérage et à la sélection de produits pertinents pour les disciplines, l enthousiasme s est quelque peu estompé, notamment à cause des limitations suivantes: 11 En savoir plus sur 12 Ceci s explique peut-être aussi par le fait que l app store a des critères d acceptation plus élevés et une procédure d admission plus contraignante. 13 Pour plus d informations à ce sujet, consultez la page Page 7 de 42

8 1. Les app stores ont tous ouverts des sections «Education» ou «Enseignement», mais les critères d inclusion sont très larges. Dans l app store d Apple par exemple 46,5% des apps taguées «éducation» sont aussi attribuées à la section «Jeux». Les types de recherche proposés sont trop limités pour le contexte scolaire: la recherche par mots clés est peu performante, les métadonnées «éducatives» peu nombreuses et seul l itunes store permet de trier les résultats par âge du public cible. Les enseignant-e-s dépendent de sites de conseils pour faire un premier tri. Google Play vient d ouvrir un app store spécifiquement pour l éducation (US et UK) qui résoudra peut-être partiellement ces problèmes. 2. La proportion d apps éducatives dans les langues nationales est toujours insuffisante. Dans la très grande majorité des cas, il s agit de produits en anglais qui ont ensuite été traduits et de faite ne tiennent pas compte de spécificités culturelles locales. Statistiques du rapport Adjust (Août 2014) 3. On manque toujours de contenus disciplinaires si ce n est pour le cycle 1, où le marché des loisirs rejoint celui de l école (apprentissage de la lecture et des chiffres, albums de lecture interactifs, etc.). D ailleurs 58% des contenus «éducatifs» sont pour les enfants d âge pré-scolaire. Même si les contenus pointus manquent, il est tout à fait possible de mettre en place des façons très innovantes d enseigner avec un petit nombre d apps de productivité, de création multimédia et de collaboration et les ressources du web (à condition quelles ne soient pas en flash 15!). Dans bien des cas, une vingtaine d apps suffisent (par exemple une app pour annoter des documents, des apps de brainstorming /mindmapping comme Padlet ou Popplet, une app de screencasting comme Explain Everything, des apps d édition audio et vidéo, etc.). Pour les élèves plus âgés, une suite de bureautique permet de transformer sa tablette en mini-ordinateur. Depuis l année passée, Microsoft propose une suite Office de base pour tous les types de tablettes, ce qui a grandement ouvert le marché. Pour des versions complètes des logiciels, il faut passer par l abonnement à Office 365 et travailler dans le Cloud de Microsoft (à condition d avoir un réseau Wi-Fi très performant). Il est à signaler que Microsoft répond depuis peu aux conditions posées par la Confédération pour la protection des données 16. Apple, en plus de versions simplifiées et optimisées tablettes de Pages, Numbers et Keynote, offre aussi des versions tablettes de ces logiciels d édition multimédia GarageBand (son) et imovie (vidéo). Offre de la suite Office dans Google Play Offre de la suite Office dans itunes 15 Les tablettes ne supportent pas les contenus animés développés ces dernières années en Flash (applets, animations scientifiques,etc.). Pour être compatible tablettes, les producteurs de ReEA doivent migrer redévelopper ces ressources en html Modification des dispositions régissant l utilisation des services en ligne de Microsoft Office 365 : Page 8 de 42

9 Les Apps outils tels que calculatrice, grapher, métronome, agenda, appareil de photo, enregistreur sont soit disponibles de base dans la tablette ou téléchargeables depuis les app Stores. Les outils de référence tels que dictionnaire, guide de conjugaison, tableau périodique des éléments, etc. sont disponibles sous forme d apps. Ces dictionnaires, par exemple, sont avantageux et performants par rapport aux versions papier et l offre se diversifie pour inclure des produits en ligne ou des versions consultables en local (plus chers car l entier du contenu doit être téléchargé sur la tablette). Dans le domaine des outils de référence, l'offre s est étoffée dans l environnement Android et Microsoft rattrape son retard, mais à ce jour, l offre ios reste supérieure avec des versions complètes des grands dictionnaires (par exemple une version complète du Petit Robert, utilisable hors ligne). Exemple de l offre développée par Robert pour ses dictionnaires. Google et Microsoft proposent des apps qui connectent vers une offre en ligne, accessible par abonnement (17 francs par année). Les dictionnaires sous forme d'app apportent de nombreuses plus-values par rapport à leur équivalent papier : propositions de mots (même s'il-elle n'orthographie pas le mot correctement, l'apprenant-e retrouvera la définition) ; composante audio pour la prononciation ; possibilité de naviguer par hypertexte d'une définition à une autre. De plus, les dictionnaires conçus pour de jeunes apprenants sont enrichis de fonctions interactives (flashcards, quiz, multimédia, etc.). Exemple : Robert Dictionnaire d'anglais niveau intermédiaire (formats ios et Android) : Page 9 de 42

10 Ebooks : typologie Quand on parle de livre numérique (ou livre électronique ou Ebook), on entend un ouvrage qui peut être consulté sur une tablette ou un autre support informatique, mais le terme recouvre des réalités bien différentes. On distingue généralement trois types de Ebooks : Une version numérisée (scannée) d un ouvrage papier. Le document est une image du livre original. On retrouve beaucoup d'ouvrages de ce type dans Google Books 17 ou les archives numériques des grandes bibliothèques (Gallica de la BNF 18 ). Un livre homothétique, c est-à-dire une version numérique d un texte papier. Le livre homothétique n intègre pas de contenus supplémentaires par rapport au livre papier et sa présentation est identique. Par contre, il offre des plus-values intéressantes par rapport au papier : l indexation numérique permet de retrouver un numéro de page, des noms, des expressions ou des citations. Selon le programme de lecture utilisé, le lecteur ou la lectrice a la possibilité de placer des signets et d agrandir ou de modifier les polices. Le projet Gutenberg met gratuitement à disposition, sous forme de Ebook (formats epub, Kindle, web, etc.), plus de classiques de la littérature (dont le droit d auteur est échu): et un réseau de projets similaires s est mis en place, permettant la mise à disposition de plus de 100'000 ebooks gratuits. Un livre enrichi comprend, en plus du texte, des sons, des vidéos ou des animations qui donnent à voir ou à entendre des contenus multimédias et des manières graphiques ou animées de représenter les contenus dépassant largement le seul domaine de l écrit. C est dans ce type de livre numérique que se situe le plus grand potentiel pour l éducation puisqu il permet de présenter les contenus de manières visuelle, auditive, interactive, etc. De nombreux Ebooks enrichis sont vendus sous forme d apps. Il existe différents formats pour les livres numériques. Certains sont ouverts et interopérables avec tous les supports et lecteurs (ordinateurs, tablettes, liseuses, etc.), comme le format EPUB, d autres sont fermés et ne fonctionnent que dans un environnement donné, par exemple le format IBA des Ebooks produits avec le logiciel «gratuit» d Apple, ibook Author. Les avancés considérables dans le format epub, actuellement version 3.01, en font le standard actuel puisque cette version supporte les enrichissements interactifs et multimédias tels que les vidéos, les animations les fenêtres pop-up pour les notes et permet des mises en page avancées, y compris de bandes dessinées. EPUB 3.01 a également été adapté pour permettre la lecture des textes par des mesures d aide (logiciels pour élèves dyslexiques, fonctionnalités pour les personnes handicapées visuelles) Pour plus d informations, voir The Global ebook Report - Rüdiger Wischenbart, sous Page 10 de 42

11 Plusieurs systèmes payants (Publiwide, Imagine, etc.) permettent la création de Ebooks simples au format EPUB, interopérable. Par contre l investissement est considérable si une maison d édition souhaite produire des Ebooks enrichis. La création de plateformes de publication de ebooks a permis l éclosion d un phénomène intéressant : la publication directe. Il est encore trop tôt pour dire si ce phénomène aura un impact sur l édition scolaire (par exemple des enseignant-e-s distribuant directement leurs ouvrages sans passer par une maison d édition). Les tablettes et liseuses transforment rapidement le monde de l édition comme les ipods et l itunes store ont bouleversé le marché de la musique. Ces 20 dernières années, 50% des librairies ont disparu à travers le monde et Amazon est devenu le plus grand fournisseur de livres papiers et numériques au monde. Depuis 2012, de nouveaux services se sont développés tels que la location de manuels numériques pour une durée limitée (offres pour étudiants américains via Amazon Kindle).21 Les manuels scolaires proposés via Kindle peuvent fonctionner sur des tablettes mais aussi sur un Mac ou un PC. En plus du texte de l ouvrage, les manuels comprennent des liens vers des contenus web, un outil de signets, de surlignage et de notes. Grâce à la technologie Whispersync l apprenant peut enregistrer et sauvegarder ces signets, marquages et annotations entre ses différents appareils ou les abonnements au mois avec accès à un certain nombre de bestsellers, par exemple Kindle Unlimited. Pour 9.95 euros par mois par exemple, le store allemand donne accès à ebooks et plus de 2000 livres audio. De nouveaux acteurs apparaissent sur le marché, tels que le service d abonnements de livres Oyster (uniquement US à ce jour), sur lequel on peut lire autant de livres qu on veut pour 9.99 dollars par mois. Le site donne accès à 1 million de livres numériques de toutes les grandes maisons d édition, est organisé comme une vraie librairie avec des conseils de lecture, des catégories. Le site ne contient aucune pub et le livre acheté ou loué se synchronise automatiquement avec tous les appareils de l utilisateur. 22 Actuellement, le marché du livre numérique est en pleine croissance mais avec de grandes différences d adoption d un pays à l autre. Si un livre sur 10 est désormais mis en vente au format numérique, il s agit essentiellement de best-sellers anglo-saxons traduits et vendus dans le monde entier (1/3 des best-sellers sont disponibles en format numérique). L offre en arabe est par ailleurs toujours inexistante. Les pays anglo-saxons sont de loin les plus grands consommateurs de Ebooks. Amazon.com (USA) vend désormais plus de livres numériques que de livres papier. 27,5 % 23 des livres vendus en 2014 aux USA étaient des ebooks, avec de grandes différences entre les types de livres (30% des bestsellers mais seulement 13% des livres pour enfants, par exemple 24 ). Au Royaume Uni, 15% du marché est désormais numérique et presque 50% des nouveaux livres de fiction sont vendus sous forme d ouvrages numériques. Les autres pays européens, tout particulièrement les pays latins, sont beaucoup plus réticents. En France par exemple, les livres numériques ne représentent que le 1,8% des ventes totales de livres 20 Il est difficile de trouver des chiffres fiables sur le nombre des ventes de livres numériques puisque les grandes chaînes de distribution, Kindle, ibooks dans itunes etc, refusent de publier leurs chiffres. Il n existe pas non plus de données sur le nombre de livres publiés par les auteurs eux-mêmes. 21 Kindle location Voir Page 11 de 42

12 mais 19% des français disent avoir lu au moins un livre numérique en En Allemagne, les ventes de Ebooks représentent désormais 10 % du marché, mais 54 % des nouveaux titres sont disponibles au format numérique et 29% des titres disponibles sont numérisés. Cet état de fait s explique certes par des différences culturelles (l union européenne impose une TVA de 20% sur les ebooks afin de protéger son marché du livre et ses spécificités culturelles). De manière générale, les Européens sont plus méfiants à l égard des formats propriétaires, sont attachés à l héritage de leurs maisons d édition et tiennent à garder leur indépendance par rapport aux grands conglomérats américains que sont Apple et Amazon. Des modèles différents d organisation de la chaîne de distribution du livre sont en place : Dans les pays anglo-saxons, l édition et la distribution sont assurées par des entreprises différentes, les maisons d édition cherchent donc activement à diffuser du numérique directement ce qui augmente leurs profits. En France et en Allemagne au contraire, les maisons d'édition assurent également la distribution et tirent une bonne partie de leurs bénéfices de cette partie de la chaîne du livre. On comprend donc leur réticence à conclure des partenariats avec les grands diffuseurs numériques que sont Amazon et Apple (qui prennent 30% du prix de chaque ouvrage vendu) et leur volonté de mettre sur pied des solutions sur lesquelles elles peuvent assurer un meilleur contrôle. Progressivement, on voit des modèles alternatifs de distribution de ebooks se mettent en place et les grandes maisons d édition entrent en conflit direct avec les géants Amazon et Apple. HarperCollins par exemple refuse les conditions fixées par Amazon et semble vouloir distribuer ces ebooks par des canaux propres. 26 Manuels numériques Le principal argument en faveur d une adoption rapide des tablettes à l école est la facilité avec laquelle elles permettent le transport et la consultation d un grand nombre de manuels scolaires numériques. Ce travail sur les manuels numériques est d ailleurs cité comme un des potentiels les plus riches de la tablette et un usage très courant de la tablette dans les situations de One to One avec tablettes (voir Karsenti, Fievez, 2013). Le manuel numérique, si possible enrichi, offre les avantages suivants : Livre ou manuel numérique homothétiq ue Livre ou manuel numérique enrichi Inclusion et transport d un grand nombre d ouvrages dans une tablette. Facilité de retrouver des points précis d information : citation, nom d un personnage ou d un lieu, etc. X X Possibilité d enrichir le contenu avec divers apports multimédias et X 25 pla.te.pdf 26 Page 12 de 42

13 interactifs : images, clips vidéo, animations de phénomènes. Livre ou manuel numérique homothétiq ue Livre ou manuel numérique enrichi Possibilité d inclure des activités de tests ou de quiz sur les contenus du livre /manuel. Quand le système propose une interactivité riche avec suivi de la progression de l apprenant-e et stockage des données, le livre numérique pour tablette est souvent diffusé sous forme d'app (voir par exemple les apps Easy Readers de Oxford University Press). X Possibilité, pour la maison d édition, de faire des mises à jour (gratuites ou payantes) quand les contenus sont adaptés. Option de n acheter ou de ne conserver que les chapitres pertinents d un ouvrage. Possibilité pour l enseignant-e d inclure des compléments dans le texte (questions, liens internet, etc.), voire de sélectionner ou de réorganiser les chapitres à traiter. X X (disponible dans certaines systèmes seulement) X (disponible dans certaines maisons d édition) Il y a plusieurs raisons pouvant expliquer pourquoi l offre actuelle en manuels enrichis pour nos écoles est si mince: 1. La chaîne de réalisation d un manuel numérique est plus complexe et coûteuse que celle d un manuel papier (voir annexe 1). Un modèle économique fonctionnel manque 27 encore pour la diffusion de ces manuels enrichis : les maisons d édition doivent investir dans de nouveaux outils et de nouvelles compétences pour produire de tels ouvrages interactifs et multimédias, régulièrement mis à jour, pour une multitude de formats et de contextes, alors que les écoles ne disposent pas de budgets plus conséquents pour leurs manuels scolaires. De plus, très peu d écoles européennes sont à ce jour en situation de One to One Les maisons d édition souhaitent garder leur indépendance par rapport aux formats propriétaires et les géants de la distribution que sont l itunes Store et Amazon. Elles ont compris qu il valait mieux développer des produits web, le plus souvent accessibles depuis la plateforme de la maison d édition (meilleure compatibilité, meilleure sécurité dans la diffusion des contenus, meilleur retour sur investissement - > pas de paiement à l intermédiaire etc.) mais cette approche complique le repérage des manuels, leur achat et leur gestion par les écoles 29. En France, les maisons d édition, sous l impulsion des expérimentations de l Éducation nationale, ont investi dans des outils de production de manuels numériques. Les écoles sont censées acheter les ouvrages via des plateformes de diffusion des maisons d édition. 27 October 2014 Whitepaper: Locked: Thinking Outside the Books: Reinventing educational publishing for the digital age sous 28 Pour des statistiques du nombre d élèves en situation de One to one dans les classes européennes, voir le briefing du European schoolnet : 994a-419bf2333ded&groupId= Pour un état des lieux, voir les réponses fournies par les maisons d édition scolaire à la question de la mise à disposition de manuels scolaires sous forme d apps : Page 13 de 42

14 Enseignant-e-s et élèves accèdent aux ouvrages numériques via l ENT (environnement numérique de travail) de l établissement scolaire ou la plateforme de la maison d édition (voir le système Delivery pour les manuels d Hachette). Depuis 2014, les maisons d édition ont aussi créé des apps, distribués via les stores, pour télécharger des livres numériques adaptés au format tablette 30. Ce système permet aux maisons d édition de diffuser directement leur contenu et de se protéger du piratage. Vu la situation budgétaire de l Éducation nationale, aucun déploiement à large échelle de tablettes dans les écoles françaises n'est envisagé, ce qui risque de freiner la production de manuels enrichis. En Allemagne, 27 grandes maisons d édition scolaire 31 ont mis au point une solution prometteuse : elles se sont alliées pour ouvrir une plateforme de diffusion de leurs ouvrages au format numérique, Digitale Schulbücher 32. La solution proposée, ouverte en octobre 2012, permet aux écoles d acheter leurs ouvrages de manière centralisée et aux enseignant-e-s et aux élèves de gérer tous leurs manuels numériques depuis une seule plateforme. Ils peuvent les consulter sur leurs ordinateurs ou leurs tablettes (via une app) en ligne ou sans connexion Internet - dans ce cas, l ouvrage se télécharge comme une application. Toutes les notes prises par le lecteur, ses signets ou marquages sont automatiquement synchronisés et conservés même lors des mises à jour. Au niveau technique, le système fonctionne de la manière suivante : Après avoir acheté l ouvrage numérique dans le webshop, l école ou l utilisateur reçoit un code d accès. Le système offre la possibilité de faire des achats groupés ou de mettre en place une offre de location d ouvrages. Digitale Schulbuecher garantit aussi la protection des données de ses utilisateurs (certification par un Bund allemand). Lors de son ouverture, la plateforme proposait uniquement des manuels numériques simples sans contenus multimédias ou animations mais l offre a évolué depuis. A ce jour, le système donne accès à plus de 2000 manuels scolaires, par contre, il ne compte que comptes actifs, ce qui indique un décalage certain entre offre et demande. Il est regrettable qu une solution aussi confortable pour les écoles peine à se généraliser. En Suisse romande, la CIIP ne prévoit pas la généralisation de MER (moyens d'enseignement romands) numériques enrichis dans un futur proche car des modèles économiques et de distribution doivent encore être esquissés avec les économats des différents cantons. De plus les principes d équité et de répartition des charges entre cantons et communes doivent être respectés (les communes financent l équipement informatique). Il n est pas clair qui doit payer le surcoût associé à la production de manuels enrichis sachant que peu d écoles peuvent encore en profiter de manière généralisée. Certaines maisons comme LEP diffusent des contenus numériques via le web (Maths 7, 8, 9, par exemple), mais pas encore de contenus optimisés pour tablette. Par contre, la mise à disposition, depuis la plateforme du PER, des versions PDF de manuels que les cantons se sont engagés à acheter se généralise. Au niveau des maisons d'édition suisses alémaniques, des projets sont en cours dans la mouvance de la mise en place du Lehrplan 21 mais on ne voit pas encore de tendance claire 30 Présentation vidéo de Delivery Reader d Hachette : 31 Langenscheidt est la seule grande maison d édition de contenus éducatifs à ne pas participer. 32 Page 14 de 42

15 se dessiner. Pour la plupart des maisons d édition, les composants numériques sont encore diffusés sur CD /DVD. Le Schulverlag Plus du canton de Berne a produit la méthode Millefeuilles aux formats tablette (Android et ios) et prévoit de diffuser d autres contenus via son app 33. En attendant des versions numériques, certaines écoles envisagent de scanner les ouvrages. Il faut rappeler qu'il est interdit de mettre à disposition, même derrière un mot de passe, plus de quatre pages d'un ouvrage sans autorisation explicite des auteurs. À long terme, ces manières de faire sont de toute façon contre-productives puisqu'elles mettent en péril l'édition scolaire et les instances de distribution, telles que l'office cantonal du matériel scolaire. Dans les pays ou les manuels numériques sont disponibles depuis quelques années (USA, GB), plusieurs chercheurs observent que les étudiants se détournent progressivement de ces supports pour le travail scolaire 34. Lorsqu on interroge les étudiants sur pourquoi ils préfèrent les ouvrages papier pour étudier, leurs explications corroborent les résultats de recherches comparant l efficience de la lecture papier par rapport à la lecture à l écran. Ces recherches (Baron, 2015) montrent qu on lit de manière plus attentive sur papier et on mémorise mieux l information qu on peut situer sur une page concrète. De plus, un livre offre moins de distractions (Internet, réseaux sociaux, etc.) qu une tablette Pourquoi migrer vers les tablettes : ce que dit la recherche? Si en 2012, on spéculait sur l impact possible des tablettes en classe, depuis lors, plusieurs projets pilotes ont été menés à bien et des données probantes et empiriques ont été collectées (littérature scientifique de 2012 à 2015), notamment : l étude de Karsenti et Fievez qui ont observé les usages sur tablettes de 6057 élèves et 302 enseignants au Québec (Canada). L évaluation du projet pilote écossais (suivi de 8 classes d école primaire) par l Université de Hull (K. Burden, P. Hopkins, et al. 2012). Plus prêt de chez nous, l évaluation du projet pilote de l Office de l Informatique Scolaire et de l Organisation (OISO) du Service de l enseignement du Canton de Neuchâtel, réalisé par la HEP Bejune dont l objectif était de suivre l implantation des tablettes dans deux établissements en identifiant les domaines dans lesquels la tablette numérique peut rendre service aux enseignants et aux élèves dans leur processus d apprentissage (Boéchat-Heer, 2014). Si on synthétise les résultats des recherches menées de manière rigoureuse et neutre, comme le fait le rapport Tablets for Schools, on constate qu aucune d entre elles ne montre que l usage des tablettes améliore de manière quantifiable les apprentissages. Souvent les études décrivent des avantages supposés des tablettes tactiles en contexte scolaire ; les avantages cognitifs durables restent encore à démontrer par un suivi sur le long terme. Il faut aussi noter qu il est souvent difficile de faire la part des choses entre les plus value liées à l introduction d une situation de One to One (chaque élève dispose d un petit portable par exemple) et celles liées spécifiquement à l usage de tablettes. 33 Plus de renseignements sous https://itunes.apple.com/ch/app/schulverlag/id ?mt=8 34 et 35 Pour les livres pour enfants, les résultats de recherche sont moins clairs. Certains jeunes lecteurs montrent peu d intérêt pour les ebooks enrichis et préfèrent des albums traditionnels 35, par contre, surtout pour les enfants de milieux défavorisés, la lecture de livres sur tablettes apporte de nombreux avantages : Elle motive par l intégration d éléments multimédia dans les différentes étapes de lecture et facilite la recherche d informations supplémentaires (vocabulaire, cartes) sur ce qui est lu (Karsenti, 2015). Page 15 de 42

16 Avantages Parmi les principaux avantages documentés de l usage de la tablette tactile en contexte scolaire, on retrouve de manière récurrente les points suivants : 1. Comparé à un ordinateur portable, la tablette est plus portable et mobile, elle se met en marche plus rapidement et son usage est intuitif (voir Henderson et Yeow, 2012; Hill, Nuss, Middendorf, Cervero et Gaines, 2012; Kinash, Brand, Mathew et Kordyban, 2013; Villemonteix et Khaneboubi, 2012; Williams, Wong, Webb et Borbasi, 2011, Karsenti et Fievez 2013, Boéchat-Heer 2014) ; 2. L accès à l information est plus simple et intuitif, donc l édition et le partage de l information sont facilités (voir Babnik et al. 2013; Hahn et Bussell, 2012; Martin, Berland, Benton et Smith, 2013, Karsenti et Fievez 2013, Boéchat-Heer 2014) ; 3. L usage d une tablette au service de l enseignement et des apprentissages est un facteur de motivation pour les élèves et les enseignant-e-s (voir Kinash, Brand et Mathew, 2012; Sachs et Bull, 2012; Wainwright, 2012, Karsenti et Fievez 2013, Boéchat- Heer 2014) 4. Elèves et enseignant-e-s ont accès à des supports pédagogiques et documentaires plus variés et complets (Murray et Olcese, 2011, Karsenti et Fievez 2013, Boéchat- Heer 2014) ; 5. Dans une situation de One to One, élèves et enseignants développent leurs compétences informatiques (Huber, 2012; Killilea, 2012, Karsenti et Fievez 2013) ; 6. Les avantages pour les élèves avec des difficultés d apprentissage ou des troubles du langage sont importants (McClanahan et al., 2012, Boéchat-Heer 2014, Karsenti 2015). 7. La communication et la collaboration seraient accrues, tant entre les élèves euxmêmes, qu entre l enseignant-e et les élèves (voir Geist, 2011; Henderson et Yeow, 2012; Hutchison, Beschorner et Schmidt-Crawford, 2012, Karsenti et Fievez 2013). Certaines plus-values sont observées dans certaines recherches, mais pas dans d autres : 8. L apprentissage serait plus individualisé (voir McClanahan, Williams, Kennedy et Tate, 2012; Wasniewski, 2013) ; les élèves peuvent avancer à leur propre rythme (Boéchat-Heer 2014, Karsenti et Fievez 2013) ; 9. L apprentissage et les performances des élèves seraient favorisés (voir Churchill, Fox et King, 2012; Fernández-López, Rodríguez-Fórtiz, Rodríguez-Almendros et Martínez-Segura, 2013; Isabwe, 2012; Lau et Ho, 2012; McKechan et Ellis, 2012; Ostler et Topp, 2013; Rossing, Miller, Cecil et Stamper, 2012) ; 10. Les élèves feraient une expérience plus positive de la lecture (voir Fernández-López et al., 2013; Huber, 2012; Sloan, 2012; Zambarbieri et Carniglia, 2012, Karsenti et Fievez 2013, Karsenti 2015) ; 11. Les élèves développent leur créativité (Sullivan, 2013, Karsenti et Fievez 2013) ; 12. L évaluation des élèves serait facilitée (Alberta Education, 2012; Isabwe, 2012; McKechan et Ellis, 2012) ; 13. L apprentissage de l écriture serait facilité (Murray et Olcese, 2011) ; 14. L organisation du travail serait plus efficace (Churchill et al., 2012, Karsenti et Fievez 2013) ; 15. La présentation des travaux scolaires par les élèves est meilleure (Murphy et Williams, 2011, Karsenti et Fievez 2013). Voir par exemple les avantages cités dans l étude de Karsenti (annexes 2 et 3). Page 16 de 42

17 Désavantages Voici quelques points négatifs relevés par certaines études ; 1. Les élèves sont distraits par les contenus disponibles dans la tablette (Chou, et Block 2012, Henderson et Yeow 2012, Karsenti et Fievez 2013). Plus de 99% des élèves de l étude de Karsenti et Fievez disent que l outil peut distraire en classe ; 2. L enseignant-e consacre beaucoup de temps à gérer les travaux produits par les élèves (espaces de stockage dans le cloud, gestion de plateformes, suivi des remises et des délais, etc.) (Karsenti et Fievez 2013) ; 3. Planification pédagogique : L enseignant-e doit investir beaucoup de temps en préparations et recherches de contenus numériques pour faire travailler ses élèves avec la tablette. (Boéchat-Heer 2014, Karsenti et Fievez 2013). L attention de l enseignant-e est focalisée sur l identification de contenus pertinents (Boéchat-Heer 2014); 4. La tablette est peu ergonomique pour des rédactions de textes et donc peu utilisée pour ce faire (Karsenti et Fievez 2013) ; 5. Les problèmes techniques peuvent manger beaucoup de temps et d énergie, ce qui entrave l expérimentation (Boéchat-Heer 2014) ; 6. La tablette est perçue comme un complément aux moyens traditionnels et son utilisation est somme toute assez peu fréquente. Elle ne devient pas l outil par lequel passe tous les apprentissages (voir par exemple Boéchat-Heer p.23 pour la fréquence des usages) ; 7. Alors que les tablettes pourraient favoriser d autres manières de faire, on constate que la configuration de la classe ne change pas (pas plus de travail par ateliers par exemple) et que les problèmes de gestion de classe peuvent être plus fréquents (Karsenti, Fievez, 2013). 4. Stratégie de déploiement Si on prend en compte l état du marché des tablettes et des ressources numériques (chapitre 2) et les résultats de recherche désormais disponibles sur les usages de ces outils et ressources (chapitre 3), il est possible de poser un certain nombre de jalons pour une stratégie de déploiement, jalons qui rejoignent d ailleurs les recommandations issues des projets tablettes du European Schoolnet (mars voir Annexe 4). Si ce chapitre est construit autour du scénario ambitieux de One to One (voir p.4), la plupart des éléments décrits seront aussi des ingrédients incontournables pour des projets plus modestes. Page 17 de 42

18 La décision de se lancer dans un projet innovant soutenu par les MITIC est portée par l établissement scolaire dans son entier et repose sur des objectifs partagés, clairs et mesurables (Chou, Block et al. 2012; Churchill, Fox et al. 2012; Henderson and Yeow 2012; Johansson 2012; Cochrane, Narayan et al. 2013; Rikala, Vesisenaho et al. 2013; van t Hooft 2013). L innovation pédagogique et le changement ne se décrètent pas dans une approche top down Le projet doit être conçu et sa mise en œuvre encadrée par une équipe représentant tous les acteurs de l école : enseignantes et enseignants, direction, représentants des parents d élèves; ces partenaires doivent partager les priorités fixées et penser que le jeu en vaut la chandelle. Les investissements consentis doivent être répartis de la manière la plus égale possible entre l achat des équipements, la mise en place d une infrastructure solide permettant le déploiement réussi de l équipement, la formation des utilisateurs particulièrement le corps enseignant qui sera le vecteur de l'innovation et le support tant pédagogique que technique. Il faut pouvoir s appuyer sur un fort soutien institutionnel et politique. Les institutions (communes, institutions cantonales) doivent soutenir la démarche sur le long terme et s investir dans sa réussite. En ce qui concerne un projet tablette par exemple, un soutien des institutions produisant le matériel d enseignement est incontournable. Les outils technologiques doivent permettre l accès facilité à du matériel d enseignement de qualité, aligné sur les plans d études en vigueur et dans une langue adaptée aux élèves. Si les outils donnent uniquement accès à du matériel complémentaire, ils risquent de ne pas trouver leur place dans un programme déjà chargé. Un cadre éducatif et légal doit être en place pour structurer le travail des élèves avec les tablettes (usages autorisés, moments avec et sans tablettes, gestion des données collectées, etc.) et garantir ainsi leur sécurité en ligne et la protection de leurs données et de leur identité numérique. 4.1 Soutien institutionnel Quand on met en place un projet innovant nécessitant de gros investissements, il importe de consulter et d'informer tous les membres de la communauté scolaire, non seulement les enseignant-e-s mais aussi les parents des élèves et les autorités scolaires. Plus le projet est important (par exemple une démarche de One to One), plus il doit être conçu et sa mise en œuvre encadrée par une équipe représentant tous les acteurs de l école. Enseignantes et enseignants, la direction, représentants des parents d élèves et élèves doivent partager les priorités fixées. Au niveau de la communication, il faut anticiper les questions qui pourraient survenir et se préparer à y répondre de la manière la plus adéquate possible. Au niveau des parents Les parents se posent beaucoup de questions concernant la pertinence des méthodes et contenus proposés à leurs enfants dans le cadre scolaire. Lors de la mise en place d un projet innovant, il est recommandé d impliquer les parents dans le processus et de prendre le temps de répondre à leurs questions de manière complète. Les parents et associations de parents qui contactent le Centre fri-tic au sujet de l'équipement MITIC des écoles se font du souci pour : Page 18 de 42

19 La santé des enfants, leur équilibre physique («Encore plus de temps devant des écrans, est-ce bien nécessaire? Ne devrait-on pas plutôt les protéger durant le temps d école? Quelles conséquences à long terme sur les yeux?»). L'influence du Wi-Fi allumé en permanence dans les classes sur le développement du cerveau («N'y a-t-il pas de risques à long terme, le cancer par exemple?»). La sécurité de leurs enfants sur Internet et les contenus auxquels ils risquent d'être exposés s'ils y ont accès en permanence, même sans encadrement («Comment les protéger de la pornographie, du cyber harcèlement, etc.?»). Ces questions sont légitimes; certaines n'ont pas trouvé, à ce jour, de réponses définitives. 36 Au niveau des enseignant-e-s Pour être «rentable», un projet d intégration de technologies devrait permettre une évolution des pratiques de classe, vers plus d'autonomie des élèves, de différenciation et de créativité. Or pour atteindre des objectifs aussi ambitieux, le «buy in» et la motivation du corps enseignant sont essentiels. Avant de se lancer, une discussion des questions ci-dessous peut aider à clarifier les attentes : Qu espère-t-on concrètement obtenir avec les nouveaux outils et le nouvel environnement de travail? Quel-s problème-s rencontré-s dans l'école pense-t-on résoudre par ce changement? Quelles améliorations concrètes souhaite-t-on apporter à l enseignement et aux apprentissages? Une fois les objectifs et l envergure du projet définis, il s agit de mettre en place les conditions cadres de la réussite. Les enseignant-e-s doivent disposer d une tablette pour s acclimater à son usage, découvrir ses ressources spécifiques (apps) et avoir accès à de la formation continue et de l accompagnement de qualité. Au niveau des communes Avec l'arrivée des technologies dans les écoles, il s agit de gérer différemment le budget des établissements scolaires. Il faut non seulement penser aux investissements initiaux mais aussi au renouvellement, rapide, de ces équipements et mettre des sommes conséquentes au budget chaque année pour permettre le renouvellement et un développement des infrastructures (par exemple extension de la bande passante et mise en place d une meilleure couverture Wi-Fi et de solutions pour sécuriser les accès). Au niveau des institutions cantonales et intercantonales Pour tout projet technologique, les investissements consentis doivent être répartis de la manière la plus égale possible entre l achat des équipements, la mise en place d une infrastructure solide, la formation et le support des enseignant-e-s. De plus, une attente des écoles est que les outils technologiques permettent un accès facilité aux moyens d enseignement officiels et complémentaires au format numérique. Pour l'instant le modèle économique de distribution du matériel scolaire repose sur la vente d'ouvrages papier, avec, si un arrangement peut être trouvé avec la maison d édition, la distribution d'une version PDF de l ouvrage acheté. Or les élèves et les enseignant-e-s aimeraient pouvoir profiter de 36 Pour un exemple des difficultés à anticiper, lire et écouter le récit de l'enseignant de la classe iphone à la Projekt Schule Goldau :http://www.projektschule-goldau.ch/permalink/389 https://cast.switch.ch/vod/clips/22y5kt3w48/link_box Page 19 de 42

20 manuels numériques enrichis. Seules des démarches institutionnelles au niveau de la CIIP auront un impact sur les supports d'enseignement. Il s'agit d'un travail de longue haleine qui prendra plusieurs années : les modèles économiques manquent encore pour ces contenus aux coûts de développement conséquents. 4.2 Formation des enseignant-e-s «L utilisation de cette nouvelle technologie en classe peut poser des défis que les enseignants auront du mal à relever s ils sont mal préparés. Nos résultats montrent notamment que la clé du succès d une intégration réussie de l ipad en contexte scolaire serait avant toute chose la formation adéquate des enseignants.» Karsenti et Fievez (2013) Lorsqu'on prévoit un usage scolaire par les enseignant-e-s d outils conçus plutôt pour un usage personnel et de loisirs, il ne faut pas sous-estimer les besoins de formation et d accompagnement des utilisateurs. Une transition vers un nouvel environnement, avec d'autres manières de sauvegarder, d échanger ou ev. d imprimer les documents peut causer des peurs compréhensibles chez les personnes moins férues de technologie. Mais mettre à l aise techniquement les enseignant-e-s ne suffit pas. De leurs observations (voir p.15), Karsenti et Fievez concluent qu il est indispensable que les enseignant-e-s soient formés pédagogiquement à l usage de tablettes par les élèves (gestion de classe et aspects didactiques liés à une plus grande différenciation et une plus grande autonomie des élèves dans leur travail) et que des plages de travail soient libérées pour opérationnaliser les acquis de formation, si possible au sein d équipes pédagogiques. Par contre, les enseignant-e-s ne devraient pas avoir à assumer le travail de repérage de moyens d enseignement, tout particulièrement les apps, pour les différentes disciplines ; ceux-ci devraient être proposés à l avance pour les disciplines enseignées. De même qu il y a une courbe de Gauss des résultats scolaires, il y une courbe d adoption des innovations (courbe de Rogers). Pour une partie non négligeable du corps enseignant, il faudra du temps et un accompagnement de proximité pour mettre en place un usage innovant des tablettes. Page 20 de 42

Colloque CTIE du 27 août 2013 à l Université de Berne Les tablettes numériques à l école : pratiques et perceptions des enseignants

Colloque CTIE du 27 août 2013 à l Université de Berne Les tablettes numériques à l école : pratiques et perceptions des enseignants Colloque CTIE du 27 août 2013 à l Université de Berne Les tablettes numériques à l école : pratiques et perceptions des enseignants Stéphanie Boéchat-Heer, Responsable de projets de recherche et coordinatrice

Plus en détail

Qu est-ce qu un livre numérique?

Qu est-ce qu un livre numérique? Le livre numérique Ce tutoriel peut être utilisé comme une introduction au concours «Bookin avec nous». Il présente en quelques slides les différents concepts associés au livre numérique et permet de mieux

Plus en détail

Moyens d enseignement numériques : quelles perspectives?

Moyens d enseignement numériques : quelles perspectives? L'intégration des technologies de l'information et de la communication dans les écoles fribourgeoises Die Integration der Informations- und Kommunikationstechnologien an den Freiburger Schulen Moyens d

Plus en détail

Migrer des ordinateurs aux tablettes

Migrer des ordinateurs aux tablettes L'intégration des technologies de l'information et de la communication dans les écoles fribourgeoises Die Integration der Informations- und Kommunikationstechnologien an den Freiburger Schulen Migrer des

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr TITRE DE LA FICHE Utiliser un espace de stockage en ligne avec des élèves en situation de handicap.

Plus en détail

Comment télécharger et

Comment télécharger et Dispositifs de lecture numérique Comment télécharger et lire un livre numérique sur tablette et liseuse? Par souci de synthèse nous retiendrons ici les modèles de tablettes et liseuses les plus utilisés

Plus en détail

Migrer des ordinateurs aux tablettes

Migrer des ordinateurs aux tablettes L'intégration des technologies de l'information et de la communication dans les écoles fribourgeoises Die Integration der Informations- und Kommunikationstechnologien an den Freiburger Schulen Migrer des

Plus en détail

Le livre numérique. Découverte des nouveaux supports de lecture. Image Elliot Lepers - CC-BY-SA-NC

Le livre numérique. Découverte des nouveaux supports de lecture. Image Elliot Lepers - CC-BY-SA-NC Le livre numérique Découverte des nouveaux supports de lecture Image Elliot Lepers - CC-BY-SA-NC Livre numérique : petite histoire des usages L'édition d'avril 1935 du magazine anglais 'Everyday science

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail

CANOPE de l Académie de MARTINIQUE PROGRAMME DE FORMATION. Programme1 : Domaines Numérique et Documentation Mars-Avril 2015

CANOPE de l Académie de MARTINIQUE PROGRAMME DE FORMATION. Programme1 : Domaines Numérique et Documentation Mars-Avril 2015 CANOPE de l Académie de MARTINIQUE PROGRAMME DE FORMATION Programme1 : Domaines Numérique et Documentation Mars-Avril 2015 Le mot du directeur Suite au récent décret procédant à une refonte statutaire,

Plus en détail

Conférence. 4 février 2013 www.didac-tic.org Daniel Allgöwer, enseignant au CPNV

Conférence. 4 février 2013 www.didac-tic.org Daniel Allgöwer, enseignant au CPNV Conférence 4 février 2013 www.didac-tic.org Daniel Allgöwer, enseignant au CPNV Sommaire Présenter la spécificité des tablettes Quelques exemples de possibilités pédagogiques Quelques directions pour le

Plus en détail

Tablette. Quelques applications à installer sur sa

Tablette. Quelques applications à installer sur sa Quelques applications à installer sur sa Tablette DEC22 --- C Jézégou -------------------- Quelques applications pour tablettes de classe --------------------- page 1 / 5 Domaine Application Fonction Lien

Plus en détail

ebook-lr publisher le nouveau logiciel d édition numérique Frankfurter Buchmesse 2012 Dossier de presse 11 octobre 2012

ebook-lr publisher le nouveau logiciel d édition numérique Frankfurter Buchmesse 2012 Dossier de presse 11 octobre 2012 Dossier de presse 11 octobre 2012 ebook-lr publisher le nouveau logiciel d édition numérique Frankfurter Buchmesse 2012 Sommaire Communiqué de synthèse Un logiciel fait par des éditeurs pour les éditeurs

Plus en détail

Le Web de A à Z. 1re partie : Naviguer sur le Web

Le Web de A à Z. 1re partie : Naviguer sur le Web 1re partie : Naviguer sur le Web D abord, vous devez être connectés à l Internet : abonnement auprès d un fournisseur borne publique Wi-Fi via un réseau de téléphonie (3G, 4G, LTE) À la Grande Bibliothèque,

Plus en détail

Sage Business Mobile Nouveautés 2013. Copyright 2013 1

Sage Business Mobile Nouveautés 2013. Copyright 2013 1 Sage Business Mobile Nouveautés 2013 Copyright 2013 1 Le saviez-vous? Depuis sa sortie en 2010, Sage Business Mobile a été téléchargé par Plus de 17,000 clients! Copyright 2013 2 Fonctionnalités majeures

Plus en détail

classe numérique Orange

classe numérique Orange classe numérique Orange Le numérique fournit des outils efficaces pour les apprentissages et la lutte contre l échec scolaire. Il donne en effet accès à un nombre considérable de ressources variées, permettant

Plus en détail

Tablettes numériques

Tablettes numériques Tablettes numériques Présentation de l'expérimentation de l'usage de tablettes numériques en classe d'anglais Laurence Bernard, Professeur d'anglais, formateur, Lycée Montgérald, Le Marin Laurence.bernard@ac-martinique.fr

Plus en détail

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO)

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO) INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE Degré 9 (1CO) DECS SE, mai 2011 PREAMBULE L ordinateur et les moyens multimédias en général font partie du quotidien des élèves. Ils sont utilisés comme instruments de

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr IDENTIFIANT DE LA FICHE Bic Tab DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE Mars 2015 MOT -CLE LIBRE Tablette,

Plus en détail

Création de sites Internet Mise à jour de sites existants

Création de sites Internet Mise à jour de sites existants Création de sites Internet Mise à jour de sites existants Mise à jour de pages ponctuelles Applications iphone, ipad, Android Aide à l impression à la demande Correction de manuscrits Qu est-ce qu un site

Plus en détail

L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire

L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2007 Thème 2 L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire Seïtaro YAMAKAWA Université d Economie d Osaka bpr5000?saturn.dti.ne.jp De nos jours, dans beaucoup

Plus en détail

Nous simplifions et accélérons votre transformation digitale. Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps.

Nous simplifions et accélérons votre transformation digitale. Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps. Nous simplifions et accélérons votre transformation digitale. Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps. À propos de Texidium Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps. Kivuto,

Plus en détail

Note de cadrage. Date de rendu : le 7/09/2015. Projet CIFLE. La classe inversée : FLE A1

Note de cadrage. Date de rendu : le 7/09/2015. Projet CIFLE. La classe inversée : FLE A1 Note de cadrage Date de rendu : le 7/09/2015 Projet CIFLE La classe inversée : FLE A1 1-Gestion du projet Définition du projet et finalités Nom et nature du projet Le projet CIFLE est un module de formation

Plus en détail

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education CENTRES REGIONAUX DES METIERS DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education Unité Centrale de la Formation des Cadres Juillet 2012 Introduction

Plus en détail

Présentation de la Note d analyse. «La presse à l ère numérique : comment ajouter de la valeur à l information?»

Présentation de la Note d analyse. «La presse à l ère numérique : comment ajouter de la valeur à l information?» Paris, le 30 novembre 2011 Présentation de la Note d analyse «La presse à l ère numérique : comment ajouter de la valeur à l information?» Mercredi 30 novembre 2011 par Vincent Chriqui, Directeur général

Plus en détail

1. Contexte. 2. Objectifs

1. Contexte. 2. Objectifs Royaume du Maroc Ministère de l Education Nationale Secrétariat Général Direction de la Stratégie, des Etudes et de la Planification L''écolle et lles Technollogiies de ll''iinformatiion et de lla Communiicatiion

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr IDENTIFIANT DE LA FICHE Autimo DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE Mars 2015 MOT -CLE LIBRE Emotions,

Plus en détail

En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus

En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus CHAPITRE UN EXEMPLES DE FORMATIONS EN LIGNE En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus pratique que les autres méthodes, l apprentissage en ligne est aujourd hui en train de transformer

Plus en détail

LES TABLETTES : GÉNÉRALITÉS

LES TABLETTES : GÉNÉRALITÉS LES TABLETTES : GÉNÉRALITÉS Fonctionnement Qu est-ce qu une tablette tactile? Une tablette tactile est un appareil doté d'un écran qui permet d'interagir simplement en touchant l'écran ou à l'aide d'un

Plus en détail

2. Internet... 15. 1. Pour débuter avec l ipad. 1

2. Internet... 15. 1. Pour débuter avec l ipad. 1 1. Pour débuter avec l ipad. 1 Premier contact........... 2 Les différents modèles d ipad.... 3 itunes, le compagnon indispensable 4 Démarrer et déverrouiller l ipad.. 5 Éteindre l ipad : veille ou arrêt?..

Plus en détail

UTILISATION DU LIVRE NUMÉRIQUE

UTILISATION DU LIVRE NUMÉRIQUE UTILISATION DU LIVRE NUMÉRIQUE On a tous besoin de savoir POUR AGIR Cinéma et théâtre Communication Comptabilité Criminologie Culture Danse et musique Droit Économie Économie sociale Éducation Enseignement

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Avis présenté à la. Commission scolaire de Montréal

Avis présenté à la. Commission scolaire de Montréal AVIS SUR LA PROPOSITION DE RÉPARTITION 2014-2015 DE LA MESURE MINISTÉRIELLE 50730 SUR LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS (NTIC) Avis présenté à la Commission scolaire de

Plus en détail

SAP Learning Hub, édition User Adoption Accès dans le cloud à tout moment à des formations pour utilisateurs finaux

SAP Learning Hub, édition User Adoption Accès dans le cloud à tout moment à des formations pour utilisateurs finaux Foire aux questions SAP Learning Hub, édition User Adoption SAP Learning Hub, édition User Adoption Accès dans le cloud à tout moment à des formations pour utilisateurs finaux SAP Learning Hub est une

Plus en détail

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L utilisation des TIC : partage des informations sur l ENT de l établissement

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1. Pour débuter avec l ipad. Chapitre 3. Le multimédia. Chapitre 4. L ipad pour s organiser au quotidien

Table des matières. Chapitre 1. Pour débuter avec l ipad. Chapitre 3. Le multimédia. Chapitre 4. L ipad pour s organiser au quotidien Table des matières Chapitre 1. Pour débuter avec l ipad Chapitre 2. Internet Chapitre 3. Le multimédia Chapitre 4. L ipad pour s organiser au quotidien Chapitre 5. Les applications et les jeux Chapitre

Plus en détail

Collège Jean-Jacques Rousseau Argenteuil. Projet numérique. Leçon du jour: Le t.n.i.

Collège Jean-Jacques Rousseau Argenteuil. Projet numérique. Leçon du jour: Le t.n.i. Collège Jean-Jacques Rousseau Argenteuil Projet numérique Leçon du jour: Le t.n.i. Année scolaire 2013-2014 Le collège Jean-Jacques Rousseau en quelques chiffres Le collège est classé en éducation prioritaire

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

Projet Bring your own device

Projet Bring your own device Projet Bring your own device Apportez votre appareil numérique" Mai 2015 Jean-Jacques GOINEAU Professeur - COTIC Introduction : Que signifie Bring your own device? Il s agit de permettre aux usagers, en

Plus en détail

Outils numériques personnels

Outils numériques personnels Outils numériques personnels Netbooks, APN, Smartphones, Tablettes Sylvain DENIS Pedago-TIC 03 février 2014 Sylvain DENIS (Pedago-TIC) Outils numériques personnels 03 février 2014 1 / 19 Plan 1 Outils

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER QUELS ENJEUX POUR NORAKER? UNE JEUNE ENTREPRISE DE POINTE EN QUÊTE DE DÉVELOPPEMENT Noraker est une entreprise scientifique :

Plus en détail

Le numérique. de vos médiathèques. www.mediatheques.puteaux.fr. www.mediatheques.puteaux.fr

Le numérique. de vos médiathèques. www.mediatheques.puteaux.fr. www.mediatheques.puteaux.fr Le numérique de vos médiathèques Quoi de neuf sur le numérique? Les médiathèques de Puteaux vous proposent plusieurs ressources numériques accessibles depuis chez vous : - un service de formations en ligne

Plus en détail

CONFÉRENCE EXCEL 2013. UPDATE ASBL Michaël Barchy 17 avril 2013

CONFÉRENCE EXCEL 2013. UPDATE ASBL Michaël Barchy 17 avril 2013 CONFÉRENCE EXCEL 2013 UPDATE ASBL Michaël Barchy 17 avril 2013 POINTS ABORDÉS Microsoft Office 2013 10 ans après De 2003 à 2013 De 2007 à 2013 Excel 2013 Nouveautés Améliorations Pourquoi passer à Excel

Plus en détail

Le Mobile Learning en action

Le Mobile Learning en action Le Mobile Learning en action Journée SWISSMEM 2015 30 janvier 2015 Léonard Ecuyer Head Suisse Romande CYP smart education Rue du Simplon 6 1006 Lausanne +41 21 612 61 80 www.cyp.ch @cyponair_fr 1 Contenu

Plus en détail

Créer Un site Web pour la classe

Créer Un site Web pour la classe Créer Un site Web pour la classe Sommaire : P. 1 Introduction 1 Introduction Avec l avènement des nouvelles technologies de l information et de la communication, le Web est devenu un média incontournable

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr IDENTIFIANT DE LA FICHE Time In DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE Mars 2015 MOT -CLE LIBRE Construction

Plus en détail

Solution de publication digitale sur smartphones et tablettes pour tous vos documents

Solution de publication digitale sur smartphones et tablettes pour tous vos documents 2013 Solution de publication digitale sur smartphones et tablettes pour tous vos documents Document édité par Forecomm - Août2013 SOMMAIRE Découvrir la solution Qu est-ce que mymozzo? Processus de création

Plus en détail

La société. Service professionnel, flexible et sécurisé

La société. Service professionnel, flexible et sécurisé www.netexplorer.fr La société Service professionnel, flexible et sécurisé NetExplorer accompagne de nombreux clients au travers d une solution SaaS clé en main développée en interne depuis 2007. NetExplorer

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

La puissance. du cloud. Les Aspire One Cloudbook pour l enseignement. Windows 10. Faites les choses en grand. *

La puissance. du cloud. Les Aspire One Cloudbook pour l enseignement. Windows 10. Faites les choses en grand. * Les Aspire One Cloudbook pour l enseignement La puissance du cloud Windows 10. Faites les choses en grand. * *La disponibilité des fonctionnalités varie selon les appareils. Applis disponibles sur le Windows

Plus en détail

Le droit d'auteur. Lire. Voyager avec sa tablette. ipad : Qrafter. Les conseils avant de partir INFO

Le droit d'auteur. Lire. Voyager avec sa tablette. ipad : Qrafter. Les conseils avant de partir INFO Le droit d'auteur Rappel : les œuvres littéraires, musicales et audiovisuelles sont protégées par le droit d'auteur. Voyager avec sa tablette s'occuper pendant les transports Afin de retrouver rapidement

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

Balises pour le choix d une tablette

Balises pour le choix d une tablette Balises pour le choix d une tablette Petit guide issu de nos tests et expériences sur les différents modèles de tablettes dans le cadre du handicap. N hésitez pas à approfondir le sujet sur le site http://lestactiles.be

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Financial Insurance Management Corp.

Financial Insurance Management Corp. Financial Insurance Management Corp. Augmenter le taux de renouvellement grâce à une solution mobile fournie en tout juste trois mois Les faits Le besoin FIMC souhaitait offrir une meilleure valeur ajoutée

Plus en détail

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Guide pratique pour les petites entreprises Table des matières Section 1 : présentation de Windows XP Mode pour Windows 7 2 Section 2 : démarrage

Plus en détail

Comprendre le marché des éditeurs de logiciels

Comprendre le marché des éditeurs de logiciels Comprendre le marché des éditeurs de logiciels Lorraine Il existe des logiciels ou des applications pour presque tous les besoins d une entreprise : progiciels, applications pour terminaux mobiles, petit

Plus en détail

ACCÈS AUX RESSOURCES NUMÉRIQUES

ACCÈS AUX RESSOURCES NUMÉRIQUES ACCÈS AUX RESSOURCES NUMÉRIQUES Identification, authentification et navigation entre les plateformes et les portails officiels Recommandations de la CORENE Juin 2014 Contenu Bref rappel du dossier... 3

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Les bases de données relationnelles Résumé Dans le cadre d'un cours à distance, la visioconférence est une REA

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

FORMATION «TABLETTES/SMARTPHONES» BÉNÉVOLES - RÉSEAU SOLID R NET 09 ET 18 DECEMBRE 2014

FORMATION «TABLETTES/SMARTPHONES» BÉNÉVOLES - RÉSEAU SOLID R NET 09 ET 18 DECEMBRE 2014 FORMATION «TABLETTES/SMARTPHONES» BÉNÉVOLES - RÉSEAU SOLID R NET 09 ET 18 DECEMBRE 2014 PROGRAMME DE LA JOURNEE Matinée : Rapide tour de table Présentation des différents OS + notion d anti-virus Guide

Plus en détail

CONFÉRENCE PRISE DE NOTES. UPDATE ASBL Michaël Barchy 19 mars 2014

CONFÉRENCE PRISE DE NOTES. UPDATE ASBL Michaël Barchy 19 mars 2014 CONFÉRENCE PRISE DE NOTES UPDATE ASBL Michaël Barchy 19 mars 2014 POINTS ABORDÉS Introduction Evolution des prises de notes Mobilité Différentes méthodes Prise de note dactylographiée Prise de note manuscrite

Plus en détail

Dream Report. Dream Report vs Reporting Services

Dream Report. Dream Report vs Reporting Services Dream Report Dream Report vs Reporting Services Date : Mars 2015 A propos de Dream Report Dream Report est le 1 er logiciel d édition de rapport prêt à l emploi offrant aux utilisateurs la possibilité

Plus en détail

Une application. pour votre établissement

Une application. pour votre établissement Une application pour votre établissement On consulte de plus en plus le web en situation de mobilité. Disposer de terminaux mobiles multi tâches nous a habitués à y avoir recours en de multiples situations

Plus en détail

Retour d expérience Tablettes Samsung Galaxy Tab2

Retour d expérience Tablettes Samsung Galaxy Tab2 Retour d expérience Tablettes Samsung Galaxy Tab2 Depuis janvier 2012, nous utilisons des tablettes dans un but pédagogique dans 2 collèges. Ce diaporama a été conçu comme un support de présentation orale

Plus en détail

CONFÉRENCE POWERPOINT2013. UPDATE ASBL Michaël Barchy 22 mai 2013

CONFÉRENCE POWERPOINT2013. UPDATE ASBL Michaël Barchy 22 mai 2013 CONFÉRENCE POWERPOINT2013 UPDATE ASBL Michaël Barchy 22 mai 2013 POINTS ABORDÉS Microsoft Office 2013 10 ans après De 2003 à 2013 De 2007 à 2013 Powerpoint 2013 Nouveautés Améliorations Pourquoi passer

Plus en détail

2. Internet... 13. 1. Pour débuter avec l ipad 1

2. Internet... 13. 1. Pour débuter avec l ipad 1 1. Pour débuter avec l ipad 1 Premier contact.......... 2 itunes, le compagnon indispensable............ 3 Démarrer l ipad........... 4 Éteindre l ipad : veille ou arrêt?.. 5 Recharger l ipad...........

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

le Plan d Etudes Romand de l école obligatoire de notre région,

le Plan d Etudes Romand de l école obligatoire de notre région, le Plan d Etudes Romand de l école obligatoire de notre région, un projet global de formation de l'élève basé sur la Déclaration politique du 30 janvier 2003, la description de ce que les élèves doivent

Plus en détail

Les supports de lecture et les formats des livres numériques JDD - 2013

Les supports de lecture et les formats des livres numériques JDD - 2013 Les supports de lecture et les formats des livres numériques JDD - 2013 Les supports de lecture Tablette numérique Liseuse Ordinateur Tablette numérique Définition «Ordinateur portable extra-plat, tactile

Plus en détail

Développement itératif, évolutif et agile

Développement itératif, évolutif et agile Document Développement itératif, évolutif et agile Auteur Nicoleta SERGI Version 1.0 Date de sortie 23/11/2007 1. Processus Unifié Développement itératif, évolutif et agile Contrairement au cycle de vie

Plus en détail

JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML

JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML BALLOTE Nadia FRIULI Valerio GILARDI Mathieu IUT de Nice Licence Professionnelle des Métiers de l Informatique RAPPORT DU PROJET : JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML Encadré par : M. CRESCENZO Pierre

Plus en détail

Ko Learning Engine KLE. KLE Visio, KLE 3D. Outil de création d e-learning, serious game et video-learning

Ko Learning Engine KLE. KLE Visio, KLE 3D. Outil de création d e-learning, serious game et video-learning Visio, 3D Outil de création d e-learning, serious game et video-learning L OUTIL Qu est-ce que? est un moteur développé par STRASS PRODUCTIONS et sa filiale de développement KOKOPELLI qui permet de produire

Plus en détail

Parmi ces projets, le Conseil général des Alpes-Martimes a souhaité mettre à disposition d élèves en situation de handicap, des tablettes tactiles.

Parmi ces projets, le Conseil général des Alpes-Martimes a souhaité mettre à disposition d élèves en situation de handicap, des tablettes tactiles. 4 ème Trophée des Actions Éducatives La tablette tactile au service du handicap Depuis plus d un an, le programme Tice des Alpes-Maritimes, dans le cadre de sa veille technologique, s est emparé des nouveaux

Plus en détail

Guide des usages pédagogiques Apprenant-e

Guide des usages pédagogiques Apprenant-e Guide des usages pédagogiques Apprenant-e Genre : Afin de faciliter la lecture, seul le masculin a été utilisé pour les désignations de personnes, de fonctions, de métiers, etc. Nous remercions le lectorat

Plus en détail

Logiciel de capture et de gestion des flux de documents MOINS DE PAPIER, PLUS D EFFICACITÉ.

Logiciel de capture et de gestion des flux de documents MOINS DE PAPIER, PLUS D EFFICACITÉ. Logiciel de capture et de gestion des flux de documents MOINS DE PAPIER, PLUS D EFFICACITÉ. un FLUX DE TRAVAIL AUTOMATIQUEMENT AMÉLIORÉ. C est un fait, même si votre bureau est parfaitement organisé, les

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

SOMMAIRE. 1.Qu est ce qu une tablette 2.Caractéristiques techniques 3.Manipulations de base 4.Les principales applications

SOMMAIRE. 1.Qu est ce qu une tablette 2.Caractéristiques techniques 3.Manipulations de base 4.Les principales applications 1 SOMMAIRE 1.Qu est ce qu une tablette 2.Caractéristiques techniques 3.Manipulations de base 4.Les principales applications 2 QU EST CE QU UNE TABLETTE? Une tablette : un ordinateur portable ultraplat

Plus en détail

CONFÉRENCE WORD 2013. UPDATE ASBL Michaël Barchy 20 mars 2013

CONFÉRENCE WORD 2013. UPDATE ASBL Michaël Barchy 20 mars 2013 CONFÉRENCE WORD 2013 UPDATE ASBL Michaël Barchy 20 mars 2013 POINTS ABORDÉS Microsoft Office 2013 10 ans après De 2003 à 2013 De 2007 à 2013 Word 2013 Nouveautés Améliorations Pourquoi passer à Word 2013?

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Libérez votre intuition

Libérez votre intuition Présentation de Qlik Sense Libérez votre intuition Qlik Sense est une application nouvelle génération de visualisation de données en libre-service qui permet à chacun de créer facilement des visualisations

Plus en détail

Les lecteurs numériques

Les lecteurs numériques UNE PETITE TABLETTE, UNE PETITE APPLICATION Ios ou Android? Les lecteurs numériques Kobo offre plusieurs modèles qu il est toujours possible de mettre à jour : Touch, Glo, GloHD, AURA extensible avec une

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr TITRE DE LA FICHE ithoughts HD DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE Novembre 2014 MOTS -CLES (CHAMPS

Plus en détail

mercoledì 22 febbraio 2012 Profil Société

mercoledì 22 febbraio 2012 Profil Société Profil Société QUI SOMMES NOUS LE GROUPE 1992 - TELL software house leader dans le développement de solutions logiciels pour le Publishing, le Marketing et la Communication d Entreprise 2003 - TK Soluzioni

Plus en détail

LA TABLETTE TACTILE DANS LES ÉCOLES DE LA FRANCOPHONIE : QUELS DÉFIS POUR LES ENSEIGNANTS DE LA BELGIQUE, DU CANADA ET DE LA FRANCE?

LA TABLETTE TACTILE DANS LES ÉCOLES DE LA FRANCOPHONIE : QUELS DÉFIS POUR LES ENSEIGNANTS DE LA BELGIQUE, DU CANADA ET DE LA FRANCE? LA TABLETTE TACTILE DANS LES ÉCOLES DE LA FRANCOPHONIE : QUELS DÉFIS POUR LES ENSEIGNANTS DE LA BELGIQUE, DU CANADA ET DE LA FRANCE? UNESCO Mobile Learning Week 2014 Aurélien Fievez et Thierry Karsenti

Plus en détail

Etude d'un projet de migration d'o.s - (Windows 8)

Etude d'un projet de migration d'o.s - (Windows 8) Etude d'un projet de migration d'o.s - (Windows 8) Résumé : Dans le cadre d'un projet personnel encadré, il nous a été demandé de faire une étude sur le nouvel OS de Microsoft et de son possible déploiement

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE

PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE L accès à l information est un droit fondamental de tout apprenant, présentant ou non un handicap et/ou un besoin

Plus en détail

L Avenue Digital Media. Visualisation de processus industriels par l image 3D. créateur de mondes virtuels

L Avenue Digital Media. Visualisation de processus industriels par l image 3D. créateur de mondes virtuels L Avenue Digital Media Visualisation de processus industriels par l image 3D créateur de mondes virtuels L Avenue Digital Media En quelques mots L Avenue Digital Media est spécialisée dans les créations

Plus en détail

Communiqué de presse. Une nouvelle stratégie numérique pour l enseignement francophone. Discours de la ministre de l Education

Communiqué de presse. Une nouvelle stratégie numérique pour l enseignement francophone. Discours de la ministre de l Education Joëlle MILQUET - Vice-Présidente de la Fédération Wallonie-Bruxelles Education Culture Enfance Communiqué de presse Une nouvelle stratégie numérique pour l enseignement francophone Discours de la ministre

Plus en détail

Dossier de Présentation Forum Open- IPVideo

Dossier de Présentation Forum Open- IPVideo Dossier de Présentation Forum Open- IPVideo Association Loi de 1901-18 Rue Irénée Blanc 75020 Paris SIRET 520 224 734 00019 APE 9499Z http://www.open-ipvideo.org Page 2 sur 13 Sommaire 1. PREAMBULE...

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud Computing

Veille Technologique. Cloud Computing Veille Technologique Cloud Computing INTRODUCTION La veille technologique ou veille numérique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à

Plus en détail

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store L App Store comporte des milliers d apps professionnelles conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

STAGE PERSONNES RESSOURCES EN LVE. Tice. Utilisation d outils numériques dans l enseignement et la pratique d une LVE.

STAGE PERSONNES RESSOURCES EN LVE. Tice. Utilisation d outils numériques dans l enseignement et la pratique d une LVE. STAGE PERSONNES RESSOURCES EN LVE Tice Utilisation d outils numériques dans l enseignement et la pratique d une LVE BLorne 04/12/2014 Jour 1 : Présentation des Apps simples et gratuites Talkboard et Book

Plus en détail

Panorama des outils de veille. Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009

Panorama des outils de veille. Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009 Panorama des outils de veille Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009 1 La veille s est affirmée en tant que discipline : Elle s inscrit dans un démarche d optimisation du management de l information au sein

Plus en détail

Comment consulter les e- books à l Université de Lorraine?

Comment consulter les e- books à l Université de Lorraine? Comment consulter les e- books à l Université de Lorraine? L Université de Lorraine est abonnée ou a acheté un certain nombre de livres électroniques, dans toutes les disciplines. Sommaire Qui peut y accéder?...

Plus en détail

Applications iphone & Android Phone Technologie AppDeck - Offre Présence Digital news. agence moonseven www.moonseven.fr 1

Applications iphone & Android Phone Technologie AppDeck - Offre Présence Digital news. agence moonseven www.moonseven.fr 1 + Applications iphone & Android Phone Technologie AppDeck - Offre Présence Digital news agence moonseven www.moonseven.fr 1 + Un marché en pleine croissance 2 FOCUS Entre mars 2013 et mars 2014, le trafic

Plus en détail