Qu est ce qu un tuteur et qu est ce qu un administrateur ad hoc?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qu est ce qu un tuteur et qu est ce qu un administrateur ad hoc?"

Transcription

1 Pourquoi cette brochure? Quand les parents ne sont plus en mesure d exercer l autorité parentale, l enfant est placé sous la protection d un tuteur ou d un administrateur ad hoc. Le tuteur exerce alors les droits parentaux et devient une personne importante dans la vie de toutes les personnes impliquées. Or, de nombreux adolescents et adultes ne savent pas ce que fait le tuteur, quelle est sa mission et quel est son rôle, Aussi nous sommes-nous efforcés, dans cette brochure, de répondre de façon concise et intelligible aux nombreuses questions que se posent les adolescents, les parents ou les éducateurs et les personnes qui s occupent d enfants et d adolescents. Deux petites remarques s imposent pour commencer : quand, dans ce qui suit, nous parlons de tuteurs ou d autres adultes, il peut, bien entendu, s agir d hommes ou de femmes. Par ailleurs, il est parfois fait référence à un paragraphe, c est à dire à une disposition particulière d une loi. Ces textes de loi peuvent être consultés sur le site de même que dans le code civil (Bürgerliches Gesetzbuch BGB) ou dans le code social, partie huit (Sozialgesetzbuch Achtes Buch SGB VIII). Une autre possibilité consiste à s adresser au tuteur ou au collaborateur compétent au sein des services de protection de la jeunesse (Jugendamt) pour qu il vous remette une version intégrale du texte de loi! Pourquoi ce nom de tuteur? Comme tu peux te l imaginer, la fonction de tuteur existe déjà depuis de très nombreuses années. Autrefois, il y a mille ans environ, la plupart des gens en Allemagne vivaient encore dans des fermes. Le maître de maison à qui appartenait l exploitation avait pour devoir de protéger les membres de sa famille et les personnes vivant sur le domaine, de pourvoir à leur subsistance, d arbitrer les conflits surgissant entre eux et de défendre leurs intérêts dans les affaires juridiques. Dans la langue germanique en usage à l époque, cette obligation du maître de maison était appelée «Munt» (protection ou puissance). Les personnes qui étaient placées sous la protection du maître de la maison étaient appelées «Muntlinge» (protégés). C est pourquoi ce terme de tuteur est encore utilisé de nos jours pour désigner une personne qui, en lieu et place des parents, exerce ces fonctions pour un enfant appelé le ou la «pupille». Cependant ce ne sont plus seulement des hommes qui sont désignés comme tuteurs aujourd hui, mais aussi des femmes. Ce que les garçons et les filles devraient savoir: Qu est ce qu un tuteur et qu est ce qu un administrateur ad hoc? Tant que tu n as pas 18 ans, il faut qu il y ait quelqu un qui soit responsable de toi et qui veille à ce que tu te portes bien. En vérité, c est là la tâche des parents, mais parfois les parents ne peuvent ou ne veulent pas assumer cette fonction. Dans un tel cas, le tribunal désigne une autre personne adulte afin qu elle se substitue aux parents et qu elle endosse cette responsabilité. C est cette personne que l on appelle un «tuteur». Le tuteur est ton représentant légal en lieu et place des parents et il est chargé de veiller à ton bien-être. Ainsi, il lui incombe, par exemple, de gérer ton argent jusqu à ce que tu aies atteint l âge de 18 ans ou de te trouver 1

2 une maison ou une famille d accueil ou encore un logement foyer dans lequel tu pourras vivre et habiter. Quand les parents ne sont déchus que d une partie de leur autorité parentale, par exemple quand il s agit de solliciter des aides à l éducation ou de décider où tu dois vivre, on parle aussi d administrateur ad hoc. L administrateur ad hoc ne te représente légalement que dans certains domaines bien précis; son intervention est complémentaire de celle des parents. Qui se voit déférer un tuteur? On sait d autrefois que les enfants dont les parents décédaient et devenaient orphelins étaient confiés à un tuteur. Cela n a pas changé et est resté le cas jusqu à nos jours. Cependant il existe aujourd hui un grand nombre d autres raisons motivant la désignation d un tuteur: parfois les parents sont très malades et doivent renoncer à exercer leur autorité parentale. Ou bien les parents ne s occupent pas de leur enfant, le battent ou le maltraitent. Il se peut, dans un tel cas, que le tribunal de la famille décide de retirer leur autorité parentale aux parents. Ces parents n ont alors plus le droit de s occuper de leur enfant. Comme il faut cependant que quelqu un veille au bien-être de l enfant jusqu à ce que celui-ci ait atteint l âge de 18 ans, le tribunal confie cette tâche à un autre adulte, le tuteur. Il existe également un cas particulier: quand une fille attend un enfant avant qu elle ait 18 ans, un tuteur est nommé afin qu il représente légalement son enfant. Qui peut devenir tuteur? En principe, toute personne adulte peut être désignée comme tuteur par le tribunal de la famille. Le tribunal désigne parfois les grands parents ou une autre personne comme tuteurs. Cependant on ne trouve pas toujours des adultes qui soient capables et veuillent assumer une telle fonction de responsabilité pour une fille ou un garçon. C est pourquoi le tribunal de la famille désigne souvent comme tuteur un adulte travaillant dans les services de protection de la jeunesse (Jugendamt). Ce dernier est alors appelé tuteur public. Il est souvent responsable de plusieurs enfants à la fois. Parfois le tuteur est également issu d une association de tutelle, mais il s agit toujours d une personne adulte particulière à laquelle tu peux t adresser personnellement, et non pas de façon générale du Jugendamt ou de l association de tuteurs. Cet adulte est personnellement responsable pour toi et doit défendre tes intérêts. Aussi est-il important que le tuteur soit véritablement indépendant et aussi que le directeur du Jugendamt ne puisse pas lui imposer ce qu il doit faire. Ainsi la loi interdit que les éducateurs et les personnes s occupant de toi dans ton établissement d accueil puissent t être déférées comme tuteur ( 179 du code civil). Même si cela serait parfois pratique pour toi, le travail avec les enfants est leur métier et ils sont de plus engagés par l établissement d accueil C est pourquoi ils ne sont jamais véritablement indépendants. 2

3 Est-ce que je peux choisir mon tuteur? Certains tribunaux de tutelle ou services de protection de la jeunesse associent les enfants et les adolescents au choix de leur tuteur. C est en fait ce que prévoit la procédure, mais cela dépend aussi de ton âge. Tu peux en outre faire toi-même des propositions en ce qui concerne la personne adulte de confiance que tu souhaites avoir comme tuteur. Au cas où il s avérerait plus tard que tu ne t entends pas du tout avec ton tuteur, tu pourrais saisir le Jugendamt ou le tribunal de tutelle pour qu il te défère un autre tuteur. Ces derniers doivent alors procéder à un examen approfondi de la situation. Quelles sont les décisions prises par le tuteur? Quand tu vas à l école, c est l instituteur qui décide de ce que tu dois y faire par exemple que tu dois lire ou faire du calcul, bien que les parents soient toujours responsables de ton éducation. Il en va pratiquement de même de ton tuteur. La loi autorise tes éducateurs dans ton établissement d accueil ou tes parents nourriciers à prendre les décisions qui s imposent dans la vie quotidienne ( 1688 du code civil): il leur appartient, par exemple, de décider quand doivent être faits les devoirs, quand il faut être rentré le soir, si l on peut rester plus longtemps dehors le soir ou si l on peut aller en boîte. Indépendamment de cela, c est ton tuteur qui est responsable de toi et qui doit, pour cette raison, prendre toutes les décisions de fond qui te concernent et qui sont importantes. Il s efforce, par exemple, de te trouver un établissement d accueil, une famille d accueil ou un logement foyer qui te convienne, ou encore choisit l école que tu fréquenteras. C est également lui qui signe le contrat de formation ou qui donne son accord si tu dois subir une opération. Tu dois également obtenir le consentement de ton tuteur si, par exemple, tu tombes enceinte et que tu ne veux pas garder l enfant. Le tuteur a en outre voix au chapitre en ce qui concerne les contacts avec tes parents. Cependant ton tuteur est tenu de toujours te tenir informé de ses décisions. Est-ce que mon avis compte aussi? Ton tuteur doit s entendre avec toi quand il prend des décisions importantes te concernant ( 1626, par. 2 du code civil). Il doit en effet prendre ces décisions dans ton intérêt, et pour cela il faut que vous appreniez à vous connaître un peu réciproquement. Les décisions concernant ton avenir sont généralement prises d un commun accord lors d entretiens personnels entre ton tuteur et toi. Vous pouvez cependant également convenir de vous écrire ou de vous téléphoner. Si tu as l impression que ton tuteur ne t associe pas suffisamment à ces décisions, tu peux exiger de lui qu il te fasse participer. Il doit tenir compte de ton sens grandissant des responsabilités et accepter ton besoin d indépendance. Cela veut dire que plus tu grandis en âge, plus ton opinion doit être prise en compte. Au cas où vous ne seriez pas du même avis, le tuteur s efforcerait de trouver un accord avec toi. 3

4 Que se passe-t-il si je n arrive pas à m entendre avec mon tuteur? Même quand les parents agissent dans l intérêt de leur enfant, l enfant n est pas toujours du même avis qu eux. Il en va de même avec ton tuteur que lorsque tu n es pas d accord avec tes parents. Tu peux commencer par t efforcer de le convaincre de ton point de vue et de tes besoins. Si tu as l impression que ton tuteur ne prend pas ton souci suffisamment à cœur, tu peux essayer de trouver quelqu un susceptible de t aider à mettre les choses au point. Cela peut être quelqu un du Jugendamt, de l établissement ou de la famille d accueil ou encore quelqu un du tribunal de tutelle. Si tu ne t entends pas du tout avec ton tuteur et que tu as déjà atteint l âge de 14 ans, tu peux te plaindre auprès du tribunal de tutelle et solliciter qu une autre personne de confiance soit désignée comme ton tuteur. Tu peux alors proposer une personne de ton choix. Pourquoi mon assistant social du Jugendamt n est-il pas mon tuteur? Quand tu vis dans un établissement ou une famille d accueil, tu sais qu il y a au Jugendamt un assistant social qui est compétent pour toi. Ce dernier mène avec toi les entretiens concernant ton éducation ou l établissement d un plan d assistance individuel et décide du soutien et de l encadrement que tu dois recevoir du Jugendamt. Peut-être t arrive-t-il de penser qu il serait plus simple que cet assistant social soit aussi ton tuteur. Seulement voilà, cela n est pas possible. En effet, ton assistant social n est pas seulement responsable de toi, mais il doit aussi s efforcer de coopérer en bons termes avec tes parents, ton foyer ou ta famille d accueil. De plus : quand le directeur du Jugendamt donne un ordre à l assistant social, celui-ci doit s y tenir. Or ne peut devenir tuteur qu une personne qui est entièrement de ton côté et qui peut exiger que tu bénéficies de ce qui t est dû et de ce à quoi tu as droit. Ton tuteur t aide aussi lorsque tu te trouves confronté à de graves problèmes dans ta maison ou ta famille d accueil. Le tuteur est indépendant et est entièrement de ton côté. Comment est-ce que je fais la connaissance de mon tuteur? Lorsque le tribunal a désigné ton tuteur, ce dernier prend normalement immédiatement contact avec toi afin que vous puissiez apprendre à vous connaître personnellement. Il te dit comment le joindre quand tu as besoin de lui. Et, pour le cas où les choses ne se passeraient pas ainsi, dis toi que tu peux sans crainte demander les coordonnées de ton tuteur à ton assistant social du Jugendamt, à ton éducateur du foyer ou à tes parents nourriciers et l appeler afin de lui dire que tu souhaites le rencontrer et faire sa connaissance. C est là ton bon droit! Mon tuteur fait-il parfois quelque chose avec moi? De nombreux tuteurs entreprennent parfois quelque chose avec les enfants ou les adolescents qui leur sont confiés. Peut-être ton tuteur ira-t-il manger une glace avec toi ou te rencontrera-t-il au café ou à une soirée de grillades et vous aurez ainsi l occasion de tranquillement bavarder ensemble. Si les choses ne se passent pas ainsi, n hésite pas à demander à ton tuteur si et quand tu pourrais le rencontrer ailleurs que dans le cadre de son bureau! 4

5 Ce que les parents devraient savoir: Le tuteur m aide-t-il en cas de conflits avec l établissement ou la famille d accueil? Si vous n êtes pas d accord avec la façon dont votre enfant est éduqué ou traité dans son établissement ou dans sa famille d accueil, vous devez prendre contact avec le tuteur et lui faire part de votre désaccord. Celuici se mettra en rapport avec votre enfant et s enquerra de savoir s il se porte bien dans sa maison ou sa famille d accueil. Si le tuteur partage votre avis, il s emploiera à trouver un moyen d améliorer la situation. Si votre enfant se sent très mal à l aise dans son établissement ou sa famille d accueil, le tuteur vérifiera également s il ne vaudrait pas mieux placer votre enfant ailleurs. Rappelez-vous toujours que le tuteur désigné doit veiller à ce que votre enfant puisse s épanouir et grandir sans danger. Il doit en outre défendre les intérêts et les droits de votre enfant vis-à-vis des autorités publiques. Le tuteur a-t-il voix au chapitre en ce qui concerne le droit de visite? Si vous voulez convenir des modalités de votre droit de visite à l enfant, le tuteur a souvent son mot à dire. C est lui qui décide où l enfant doit séjourner et donc également si, quand et où vous pouvez le rencontrer. Il prend généralement cette décision après s être concerté avec vous de même qu avec les éducateurs et animateurs de la maison d accueil ou avec la famille d accueil et votre assistant social au Jugendamt. Le degré auquel votre enfant est associé à cette décision dépend de l âge et de la maturité de votre enfant. Quels sont mes droits d être informé par mon tuteur? Les éducateurs de la maison d accueil ou les parents nourriciers vous tiennent normalement informé de la façon dont se porte votre enfant. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez également vous adresser au tuteur. Ce dernier se mettra alors en rapport avec la maison ou la famille d accueil de l enfant afin de savoir ce que fait l enfant actuellement et comment il se porte. Vous avez en règle générale un droit à être informé ( 1686 du code civil). À qui puis-je m adresser pour me plaindre du tuteur? Quand, en cas de conflits, toute entente entre vous et le tuteur est devenue impossible, vous pouvez vous adresser au tribunal de tutelle ou aux tuteurs officiels ou encore aux responsables compétents au Jugendamt. Ce sont ces derniers qui devront examiner votre plainte. 5

6 Ce que devraient savoir les éducateurs/éducatrices et le personnel d encadrement dans les établissements d accueil: Quel est le rôle du tuteur en ce qui concerne l établissement des plans d assistance individuels? Le tuteur défend également les intérêts vis-à-vis du Jugendamt. En ayant la garde de l enfant ou de l adolescent, il participe aux entretiens d établissement des plans d assistance individuels et il sollicite les prestations dont il pense que celui-ci a besoin. En font notamment partie toutes les prestations courantes et à caractère unique nécessaires pour assurer l entretien de l enfant ou de l adolescent ( 39 du code social, partie VIII). Il exerce également le droit de choix et d élection, c est-à-dire qu il choisit avec l enfant ou l adolescent un établissement ou une famille d accueil. Que se passe-t-il si le tuteur n est pas d accord avec le Jugendamt? Étant donné que le droit de garde lui a été déféré, le tuteur est en droit de solliciter des aides à l éducation de l enfant ou de l adolescent. Si le Jugendamt en tant qu organisme prestataire ne répond pas favorablement à ses demandes et que les arguments avancés pour motiver le rejet ne le convainquent pas, il peut introduire une action en opposition ou saisir le tribunal administratif s il juge que la prestation demandée pour l enfant ou l adolescent est nécessaire. Quelles sont les tâches des services sociaux au Jugendamt? Les assistants sociaux travaillant dans les services sociaux du Jugendamt décident de l octroi de prestations, par exemple une aide à l éducation dans une maison ou une famille d accueil. Ils conseillent et soutiennent la famille d accueil sur toutes les questions ayant trait à l éducation et à l entretien de l enfant ou de l adolescent. Il est de son devoir de s employer à faire en sorte que le personnel d encadrement ou les responsables éducatifs de l établissement et les parents coopèrent dans le souci d assurer le bien-être de l enfant. Ils s enquièrent de savoir s il est possible d améliorer à ce point les conditions d éducation dans la famille d origine de l enfant que celui-ci puisse retourner vivre auprès d elle. Quand cela est le cas, ils soutiennent les parents dans cette tâche ( 37 du code social, partie VIII). 6

L audition de l enfant. C est de toi qu il s agit ton opinion compte. Pour les jeunes dès 13 ans

L audition de l enfant. C est de toi qu il s agit ton opinion compte. Pour les jeunes dès 13 ans L audition de l enfant C est de toi qu il s agit ton opinion compte Pour les jeunes dès 13 ans Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour l enfant, MMI UNICEF Suisse Texte Sabine Brunner, licenciée

Plus en détail

L audition de l enfant

L audition de l enfant L audition de l enfant On t écoute ton opinion compte Pour les enfants dès 5 ans Chère mère, cher père, cette brochure appartient à votre enfant mais vous Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

2. La police peut-elle m arrêter et m interroger sans raison?

2. La police peut-elle m arrêter et m interroger sans raison? Chapitre 2 : La police Partie 1: Contact avec la police 1. Quand puis-je être en contact avec la police? La police pourrait entrer en contact avec toi si elle a des motifs raisonnables de croire que tu

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE)

Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE) Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE) Tu viens d être confié(e) au Conseil général, au service de l Aide Sociale à l Enfance, et tu dois te poser

Plus en détail

LA FAMILLE ET LA PLACE DES GRANDS-PARENTS DANS CETTE FAMILLE

LA FAMILLE ET LA PLACE DES GRANDS-PARENTS DANS CETTE FAMILLE LES ANALYSES DE 2 0 1 1 / 1 3 DE L ACRF LA FAMILLE ET LA PLACE DES GRANDS-PARENTS DANS CETTE FAMILLE Que de questions se posent à nous aujourd hui au sujet de la famille. Quand notre fils se marie et fonde

Plus en détail

InStItutIon PuBlIQue de ProtectIon de la JeuneSSe Je suis Placé en I.P.P.J.!

InStItutIon PuBlIQue de ProtectIon de la JeuneSSe Je suis Placé en I.P.P.J.! aide et protection de la jeunesse InStItutIon PuBlIQue de ProtectIon de la JeuneSSe Je suis Placé en I.P.P.J.! Tu as commis un délit (vol, coups et blessures)? Tu vas ou tu es placé en I.P.P.J.? A partir

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

Le juge est là pour me protéger

Le juge est là pour me protéger Le juge est là pour me protéger Guide à l usage des enfants et adolescents pour se repérer dans une procédure judiciaire Ce guide appartient à : NOM :... Prénom :... Date de naissance : / / Sommaire Est-ce

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Opération Vigilance Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant par crainte de l effrayer ou d affecter sa

Plus en détail

Demander un placement dans une maison de soins de longue durée

Demander un placement dans une maison de soins de longue durée Demander un placement dans une maison de soins de longue durée CASC du Nord-Ouest Présenter une demande de placement dans une maison de soins de longue durée Après avoir décidé de demander un placement

Plus en détail

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE Selon le code civil (art. 1984), le mandat est l acte par lequel une personne, le mandant, donne à une autre, le mandataire, le pouvoir de faire quelque chose en son nom.

Plus en détail

Foire aux questions sur la tutelle pour adulte

Foire aux questions sur la tutelle pour adulte Bureau du tuteur et curateur public Foire aux questions sur la tutelle pour adulte Tutelle pour adulte Guide pratique 1 Bureau du tuteur et curateur public du Yukon Sources d information Whitehorse (Yukon)

Plus en détail

Planification pour une meilleure transition

Planification pour une meilleure transition Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l enfance et à la jeunesse Planification pour une meilleure transition Cadre de planification pour les jeunes ayant une déficience

Plus en détail

Ça peut arriver à tout le monde

Ça peut arriver à tout le monde Page 1 sur 6 Ça peut arriver à tout le monde La perspective de perdre la capacité de décider soi-même n est réjouissante pour personne. Pourtant, nul n'est à l'abri d'un accident grave ou d une maladie

Plus en détail

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles CONGRÈS DE L ACSQ 2014 Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles Manon Deschênes, M.Ps., CRHA Directrice principale Gestion de carrière et psychologie du travail MAI 2014 PLAN

Plus en détail

Les Pensions ALimentAires Les pensions alimentaires, comment Ça marche?

Les Pensions ALimentAires Les pensions alimentaires, comment Ça marche? droits sociaux Les Pensions ALimentAires Les pensions alimentaires, comment Ça marche? Tes parents t ont mis à la porte, doivent-ils quand même t aider? Tes parents sont séparés, doivent-ils encore tous

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Mineurs non accompagnés en Suisse Brochure d accueil et d information

Mineurs non accompagnés en Suisse Brochure d accueil et d information Mineurs non accompagnés en Suisse Brochure d accueil et d information Bienvenue! La vie en Suisse A ton arrivée en Suisse, tout peut te sembler nouveau. Beaucoup de questions se posent: Comment fonctionne

Plus en détail

LA PERSONNE DE CONFIANCE

LA PERSONNE DE CONFIANCE Rapport adopté lors de la session du Conseil national de l Ordre des médecins du 8 octobre 2010 Dr Irène KAHN-BENSAUDE LA PERSONNE DE CONFIANCE Introduction L article 1111-6 du code de la santé publique,

Plus en détail

Conseils aux parents des victimes

Conseils aux parents des victimes Conseils aux parents des victimes Harcèlement : comment en parler à l école, au collège ou au lycée? Si votre enfant subit de façon répétée des violences verbales et/ou morales (surnoms méchants, insultes,

Plus en détail

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE L ENQUETE SOCIALE en neuf pas... Une enquête sociale, qu est-ce que c est? Une enquête sociale, pourquoi? Qui fait l

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

Autobiographie de Rencontres Interculturelles

Autobiographie de Rencontres Interculturelles Autobiographie de Rencontres Interculturelles pour jeunes apprenants Division des politiques linguistiques L Autobiographie de Rencontres Interculturelles est une réponse concrète aux recommandations du

Plus en détail

GUIDE RELATIF À LA GESTION DES DROITS DU PARENT NON-GARDIEN EN MILIEU SCOLAIRE

GUIDE RELATIF À LA GESTION DES DROITS DU PARENT NON-GARDIEN EN MILIEU SCOLAIRE GUIDE RELATIF À LA GESTION DES DROITS DU PARENT NON-GARDIEN EN MILIEU SCOLAIRE à être produit par le comité des secrétaires généraux de la Montérégie et de l Estrie Mario Champagne Francine Julien Daniel

Plus en détail

Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans

Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans Qu est-ce qu une audition d enfant? Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

La procédure concernant une demande d aide

La procédure concernant une demande d aide Version n : 1 Dernière actualisation : 11-12-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Quand est-ce que je peux demander de l aide au CPAS? 3) Comment obtenir une aide du CPAS? Étape n 1 : l introduction de

Plus en détail

Signaler les cas d enfants victimes de mauvais traitements et de négligence : c est votre devoir

Signaler les cas d enfants victimes de mauvais traitements et de négligence : c est votre devoir Pour les commandes par téléphone : 1 800 668-9938 ATS : 1 800 268-7095 Ou visiter www.serviceontario.ca/publications Pour en savoir davantage, rendez-vous sur www.ontario.ca/enfants This document is also

Plus en détail

Comment parrainer un élève du Foyer de Cachan?

Comment parrainer un élève du Foyer de Cachan? Comment parrainer un élève du Foyer de Cachan? I. Pré-parrainage A. Sélection et recrutement : Comment puis-je m inscrire au programme parrainage? Modalités et documents demandés : une lettre de motivation

Plus en détail

Transmettez vos résultats. (infection transmissible sexuellement)

Transmettez vos résultats. (infection transmissible sexuellement) Transmettez vos résultats Et non votre ITS (infection transmissible sexuellement) Une infection transmissible sexuellement (ITS) est une infection qui se transmet d une personne à l autre lors de rapports

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR SI VOUS ÊTES EN PRISON

CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR SI VOUS ÊTES EN PRISON Fiche d information du locataire CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR SI VOUS ÊTES EN PRISON Préparée par le Programme d avocats de service en droit du logement et financée par Aide juridique Ontario La présente

Plus en détail

Façonnez. votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom.

Façonnez. votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Façonnez votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Prêt pour le marché du travail Un apprentissage professionnel vous permet d accéder directement à la vie professionnelle en

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Les mesures d adaptation au travail. Questions fréquemment posées. Travailleurs. Questions fréquemment posées Travailleurs 1

Les mesures d adaptation au travail. Questions fréquemment posées. Travailleurs. Questions fréquemment posées Travailleurs 1 Les mesures d adaptation au travail Questions fréquemment posées Travailleurs Questions fréquemment posées Travailleurs 1 Comment un emploi continu d un travailleur est assuré après un congé autorisé ou

Plus en détail

CONVENTION EUROPÉENNE

CONVENTION EUROPÉENNE CONVENTION EUROPÉENNE sur l exercice des droits des enfants, adoptée à Strasbourg le 25 janvier 1996 3 CONVENTION EUROPÉENNE sur l exercice des droits des enfants PRÉAMBULE Les Etats membres du Conseil

Plus en détail

LA SCIENCE DE LA RICHESSE

LA SCIENCE DE LA RICHESSE LA SCIENCE DE LA RICHESSE Leçon 15 2009 SOPODIVA, Faisant usage des droits de réimpression. 1 Préface Ce programme est composé de 17 leçons qui ont été scindées en 17 ebooks faciles à comprendre et à mettre

Plus en détail

justice dans les affaires impliquant les enfants victimes et témoins Lignes directrices de l Organisation des Nations Unies en matière de

justice dans les affaires impliquant les enfants victimes et témoins Lignes directrices de l Organisation des Nations Unies en matière de Lignes directrices de l Organisation des Nations Unies en matière de justice dans les affaires impliquant les enfants victimes et témoins d actes criminels VERSION POUR ENFANTS Table des matières Commençons

Plus en détail

GRAMMAIRE-NIVEAU 5 (48FE0052) DST mai 2012 Durée : 2 heures - Aucun document autorisé

GRAMMAIRE-NIVEAU 5 (48FE0052) DST mai 2012 Durée : 2 heures - Aucun document autorisé UFR EILA Etudes Interculturelles de Langues Appliquées Adresse postale : Bâtiment Biopark Case courrier 7002 Site PRG 75205 Paris cedex 13 GRAMMAIRE-NIVEAU 5 (48FE0052) DST mai 2012 Durée : 2 heures -

Plus en détail

Liste de vérification en cas de changement de logiciel : guide destiné aux FSS qui envisagent changer de logiciel. Projets d évaluation commune

Liste de vérification en cas de changement de logiciel : guide destiné aux FSS qui envisagent changer de logiciel. Projets d évaluation commune Liste de vérification en cas de changement de logiciel : guide destiné aux FSS qui envisagent changer de logiciel Projets d évaluation commune Avis de non-responsabilité Les présents documents pédagogiques

Plus en détail

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Pascal Nowacki BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

L ouverture d un compte dans une banque suisse. L Association suisse des banquiers répond aux questions les plus fréquemment posées

L ouverture d un compte dans une banque suisse. L Association suisse des banquiers répond aux questions les plus fréquemment posées L ouverture d un compte dans une banque suisse L Association suisse des banquiers répond aux questions les plus fréquemment posées L ouverture d un compte dans une banque suisse L Association suisse des

Plus en détail

Commentaires sur l obligation de formation continue et sur le rapport de formation continue

Commentaires sur l obligation de formation continue et sur le rapport de formation continue Commentaires sur l obligation de formation continue et sur le rapport de formation continue 1. Généralités Pourquoi existent-ils désormais des prescriptions relatives à la formation continue? Selon le

Plus en détail

CONSEIL SUR LA PRATIQUE

CONSEIL SUR LA PRATIQUE CONSEIL SUR LA PRATIQUE TRAVAILLER EFFICACEMENT AVEC LES MANDATAIRES SPÉCIAUX: LOI ET CONSENTEMENT DATE: 2012 Par Alexandra Carling-Rowland, Ph.D., Inscr. OAOO Directrice de pratique professionnelle et

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

TEST D APTITUDE. Section I : Compréhension orale

TEST D APTITUDE. Section I : Compréhension orale Deux tests modèles sont disponibles sur le lien suivant : http://www.usj.edu.lb/testdaptitude/modele.html TEST D APTITUDE Section I : Compréhension orale Questions 1-10 Vous allez entendre une seule fois

Plus en détail

L élargissement des procédures aux risques psychosociaux requiert une modification de votre règlement de travail. Dès lors, nous vous conseillons :

L élargissement des procédures aux risques psychosociaux requiert une modification de votre règlement de travail. Dès lors, nous vous conseillons : http://www.lecap.be/ Octobre 2014 /2 Madame, Monsieur, La loi sur le bien-être du 4 août 1976 consacre un chapitre entier aux mesures que l'employeur doit prendre afin d'éviter que ses collaborateurs ne

Plus en détail

Mandat de protection future

Mandat de protection future N 13592*02 LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE NE PEUT PRENDRE EFFET QUE LORSQU IL EST ETABLI QUE LE MANDANT NE PEUT PLUS POURVOIR SEUL A SES INTERETS Mandat de protection future (Articles 477 à 488 et 492

Plus en détail

Guide. pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique

Guide. pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique Guide pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique Je m appelle Christel Prado. Je suis présidente de l Unapei. L Unapei est une association nationale qui défend, les droits des personnes handicapées

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce?

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce? Pour les enfants dès 9 ans Tes parents divorcent. Quelques informations pour t aider. Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

Douleur, souffrance, démence et fin de vie

Douleur, souffrance, démence et fin de vie Douleur, souffrance, démence et fin de vie Qu est ce que la douleur? Différence entre douleur et souffrance La souffrance serait morale et la douleur physique La douleur serait locale et la souffrance

Plus en détail

La protection de l enfance : Ce que vous devez savoir au sujet du processus d enquête

La protection de l enfance : Ce que vous devez savoir au sujet du processus d enquête La protection de l enfance : Ce que vous devez savoir au sujet du processus d enquête Child Protection: What You Need to Know About Investigation Ministère des Enfants et du Développement de la Famille

Plus en détail

RECOURS CONTRE LES DECISIONS DU CONSEIL DE CLASSE

RECOURS CONTRE LES DECISIONS DU CONSEIL DE CLASSE Droit scolaire Juillet 2015 RECOURS CONTRE LES DECISIONS DU CONSEIL DE CLASSE PEUT-ON CONTESTER UNE DÉCISION D ÉCHEC D UN CONSEIL DE CLASSE? Ton année scolaire se solde par un échec? Tu n es pas d accord

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR INTRODUCTION AU BUREAU DE L AVOCAT PUBLIC FEDERAL COMMIS A LA DEFENSE ET AU SYSTEME JUDICIAIRE FEDERAL

CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR INTRODUCTION AU BUREAU DE L AVOCAT PUBLIC FEDERAL COMMIS A LA DEFENSE ET AU SYSTEME JUDICIAIRE FEDERAL CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR INTRODUCTION AU BUREAU DE L AVOCAT PUBLIC FEDERAL COMMIS A LA DEFENSE ET AU SYSTEME JUDICIAIRE FEDERAL F E D E R A L P U B L I C D E F E N D E R O F F I C E 1 2 6 C O L L E G

Plus en détail

L huissier de justice

L huissier de justice La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique L huissier de justice auxiliaire de justice et partenaire 1. QUI EST L HUISSIER DE JUSTICE? L huissier de justice

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

Carnet de route (Troisième escale) En chemin, le pardon. Initiation au premier Pardon et à l Eucharistie. Cahier des parents

Carnet de route (Troisième escale) En chemin, le pardon. Initiation au premier Pardon et à l Eucharistie. Cahier des parents Carnet de route (Troisième escale) En chemin, le pardon Initiation au premier Pardon et à l Eucharistie Cahier des parents 2 Je te raconte la Bible, Itinéraire : Troisième escale (Parents/enfants à la

Plus en détail

TECHNIQUES DE COMMUNICATION INTERPERSONNELLE

TECHNIQUES DE COMMUNICATION INTERPERSONNELLE Michel JOSIEN TECHNIQUES DE COMMUNICATION INTERPERSONNELLE Analyse transactionnelle École de Palo Alto PNL Troisième tirage 2007 142 Savoir utiliser les techniques de communication interpersonnelle locuteur

Plus en détail

La soirée en famille N 6

La soirée en famille N 6 famillissime 2012-2013 La soirée en famille N 6 Notre famille a rendez-vous Chers amis, une soirée en famille pour parler, jouer et apprendre toujours plus à s aimer "La responsabilité, j'assume grâve!!!"

Plus en détail

Le droit à la santé ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE

Le droit à la santé ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE Le droit à la santé ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE AVANT-PROPOS La possession du meilleur état de santé qu il est capable d atteindre constitue l un des droits fondamentaux de tout être humain. Pourtant,

Plus en détail

FiliatioN et Nom De Famille Qui est mon père? Qui est ma mère?

FiliatioN et Nom De Famille Qui est mon père? Qui est ma mère? droit civil FiliatioN et Nom De Famille Qui est mon père? Qui est ma mère? Tu vas devenir un papa ou une maman. Quel nom portera ton enfant? Qui aura des droits et des devoirs envers lui? Que peux-tu accepter

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL. 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS)

QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL. 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS) QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS) 2. Pourquoi avoir mis un tel centre de répartition en place? Le CRDS de l Ouest a été mis

Plus en détail

Quel est le lien entre un adulte de confiance et la sécurité sur Internet

Quel est le lien entre un adulte de confiance et la sécurité sur Internet Il est important que les adolescents puissent compter sur des adultes de confiance dans leur entourage. Comme adultes, nous tenons pour acquis que les ados savent à qui s adresser en cas de problème. Cependant,

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Toujours d actualités: tâches du curateur en cas de décès du pupille

Toujours d actualités: tâches du curateur en cas de décès du pupille Toujours d actualités: tâches du curateur en cas de décès du pupille Situation de départ Monsieur Z. est décédé. La représentante de l autorité tutélaire se réfère à l art. 444 CC qui s applique bien qu

Plus en détail

Sécurité en ligne Conseils pour les adolescents

Sécurité en ligne Conseils pour les adolescents Le présent document contient des lignes directrices étape par étape pour la présentation du fichier PowerPoint qui y est joint. Avant de présenter l exposé, veuillez imprimer la page des ressources. *Remarque

Plus en détail

N o 6103 6 CHAMBRE DES DEPUTES. Session ordinaire 2011-2012 PROJET DE LOI. portant modification des articles 351, 353 et 353-1 du Code pénal * * *

N o 6103 6 CHAMBRE DES DEPUTES. Session ordinaire 2011-2012 PROJET DE LOI. portant modification des articles 351, 353 et 353-1 du Code pénal * * * 30.7.2012 N o 6103 6 CHAMBRE DES DEPUTES Session ordinaire 2011-2012 PROJET DE LOI portant modification des articles 351, 353 et 353-1 du Code pénal SOMMAIRE: page Amendements adoptés par la Commission

Plus en détail

Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à

Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à la Direction de santé publique Agence de la santé et

Plus en détail

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage?

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? I Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? Le milieu interne de l entreprise est un milieu où la négociation est nécessaire et permanente. On a besoin de convaincre son équipe et ses

Plus en détail

protection contre les risques psychosociaux au travail, notamment le stress, la violence, le harcèlement moral et sexuel au travail

protection contre les risques psychosociaux au travail, notamment le stress, la violence, le harcèlement moral et sexuel au travail ANNEXE AU RÈGLEMENT DE TRAVAIL ; protection contre les risques psychosociaux au travail, notamment le stress, la violence, le harcèlement moral et sexuel au travail Domaine d application L employeur et

Plus en détail

Guide du programme à l intention des maisons d hébergement pour femmes victimes de violence

Guide du programme à l intention des maisons d hébergement pour femmes victimes de violence Guide du programme à l intention des maisons d hébergement pour femmes victimes de violence 1 Qu est-ce que le programme SafePet? Un aperçu du programme SafePet à l intention des maisons d hébergement

Plus en détail

LA NOUVELLE LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE : EN QUOI ÇA NOUS CONCERNE? 1. Processus d intervention en protection de la jeunesse

LA NOUVELLE LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE : EN QUOI ÇA NOUS CONCERNE? 1. Processus d intervention en protection de la jeunesse LA NOUVELLE LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE : EN QUOI ÇA NOUS CONCERNE? Jean Labbé, MD, FRCPC Professeur titulaire Département de pédiatrie Université Laval; Consultant pédiatrique en protection de

Plus en détail

Comment suis-je protégé(e)?

Comment suis-je protégé(e)? Comment suis-je protégé(e)? Comment suis-je protégé(e)? Plusieurs choses nous passent par la tête lorsqu on se demande si l on doit faire une divulgation protégée d un acte répréhensible. Bien souvent,

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

Délibération n 2011-61 du 7 mars 2011

Délibération n 2011-61 du 7 mars 2011 Délibération n 2011-61 du 7 mars 2011 Sexe - Emploi secteur public Recommandation La réclamante, agent de brigade municipale n a pu conserver son poste au sein de la brigade canine au motif de ses faibles

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Sarahta K. BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités

Plus en détail

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu DDD French, S 276 Page 1 Salutations chaleureuses dans le Puissant

Plus en détail

Libérez-vous d une relation toxique au travail!

Libérez-vous d une relation toxique au travail! Libérez-vous d une relation toxique au travail! Permettez-moi de vous poser ces trois questions : Travaillez-vous avec une personne qui vous fait souvent sortir de vos gonds et qui siphonne votre enthousiasme,

Plus en détail

4. Dois-je être informé(e) de ce droit aux services d un avocat?

4. Dois-je être informé(e) de ce droit aux services d un avocat? Chapitre 3 : Avocats Partie 1 : Le droit aux services d un avocat 1. Quand ai-je besoin d un avocat? Tu devrais parler à un avocat dans tous les cas où tu es accusé(e)* d avoir enfreint la loi, tu es arrêté(e)

Plus en détail

Instructions relatives aux «Directives anticipées»

Instructions relatives aux «Directives anticipées» Instructions relatives aux «Directives anticipées» Le texte qui suit est une version abrégée des directives et recommandations médicoéthiques «Directives anticipées». Il ne remplace pas la version intégrale

Plus en détail

LEARNING BY EAR EPISODE

LEARNING BY EAR EPISODE LEARNING BY EAR Filles 10ème épisode Beauté Texte : Zainab Aziz Rédaction : Andrea Schmidt/Christine Harjes/Guy Degen Adaptation : Aude Gensbittel Personnages : Présentateur pour Intro/Outro Bibiy : personnage

Plus en détail

Ma Condamnation Pénale et Ma Procédure au Tribunal pour les Affaires Familiales

Ma Condamnation Pénale et Ma Procédure au Tribunal pour les Affaires Familiales Ma Condamnation Pénale et Ma Procédure au Tribunal pour les Affaires Familiales Hotline: (212) 343-1122 www.liftonline.org Questions Générales Relatives aux Conséquences d une Condamnation Pénale sur une

Plus en détail

CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES

CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES L obtention d un prêt hypothécaire est souvent l engagement financier le plus important qu un Canadien prendra. Les prêts hypothécaires présentent

Plus en détail

TEXTOS AUXQUELS PERSONNE NE RÉSISTE

TEXTOS AUXQUELS PERSONNE NE RÉSISTE 9 TEXTOS AUXQUELS PERSONNE NE RÉSISTE Un complément au livre Prêt pour l amour de David Bernard Très chère lectrice/lecteur, Tu viens de recevoir un cadeau d une valeur inestimable, un cadeau qui te simplifiera

Plus en détail

Anatomie d un sinistre

Anatomie d un sinistre Anatomie d un sinistre Automne 2007 Cette présentation permettra à nos membres de bien comprendre comment des incidents peuvent devenir des sinistres et même donner lieu à des poursuites. Si elles comprennent

Plus en détail

Education-civique. Chapitre n L enfant

Education-civique. Chapitre n L enfant Education-civique Chapitre n L enfant I) L enfant : une personne mineure Problématiques : Comment est définie l identité de l enfant? Qu est-ce que l autorité parentale? A/ L enfant acquiert une identité

Plus en détail

Comment maîtriser sa colère

Comment maîtriser sa colère Comment maîtriser sa colère La résolution de problemès Homewood Solutions Humaines MC, 2011. Ce cahier d exercices accompagne le cours électronique intitulé Comment maîtriser sa colère et est destiné à

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 21

Indications pédagogiques E2 / 21 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 21 E. APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 2 : DONNER UNE SIGNIFICATION AU MESSAGE D AUTRUI Objectif opérationnel

Plus en détail