Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel."

Transcription

1 Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation.

2 SOMMAIRE + BAREME RECAPITULATIF Page de garde D.R. 1 / 10 Etudes Questions Documents Etude 1 : Etude 2 Etude 3 Etude 4 Etude 5 Question 1.1 Question Etude 1 : ETUDE DES OUVRAGES D.R. 2 / 10 D.R. 3 / 10 Barème Intermédiaire / 10 / 10 Etude 2 : ETUDE DE L APPROVISIONNEMENT DES MATERIAUX Question 2.1. Question D.R. 4 / 10 D.R. 4 / 10 Barème Total. / 20. / 04. / 06. / 10 Etude 3 : ETUDE CONSTRUCTIVE DE LA CLOISON SEPARATIVE 180 Question 3.1. Question 3.2. D.R. 5 / 10 D.R. 6 / 10 Etude 4 : ETUDE THERMIQUE Question 4.1 :. Question 4.2 :. Question 4.3 :. Question 4.4 :. Question 4.5 :. Question 4.6 :. D.R. 7 / 10 D.R. 7 / 10 D.R. 8 / 10 D.R. 9 / 10 D.R. 9 / 10 D.R. 9 / 10 Etude 5 : ETUDE ACOUSTIQUE Question 5.1. Question 5.2 :. Question 5.3 :. Question 5.4 :. Question 5.5 :. D.R. 10 / 10 D.R. 10 / 10 D.R. 10 / 10 D.R. 10 / 10 D.R. 10 / 10 Note attribuée au candidat pour cette unité U.22 : IMPORTANT :. / 20. / 10. / 06. / 12. / 10. / 04. / 04. / 04. / 8. / 2. / 4. / 3. / 3 / 120 / 20. / 30. / 40. / 20 Dès la distribution du DOSSIER REPONSE, assurez vous que l exemplaire qui vous a été remis est conforme au sommaire + barème récapitulatif ci dessus. Si ce n est pas le cas, demandez un nouvel exemplaire aux surveillants de salle. Baccalauréat Professionnel AMENAGEMENT ET FINITION DU BATIMENT Session 2014 E.2 : Epreuve technologique U.22 : Analyse technique d un ouvrage Durée : 3 Heures Coefficient : 2 A l issue de l épreuve E2 U.22, vous remettrez les documents de ce DOSSIER REPONSE repérés D.R. 1 / 10 à D.R. 10 / 10, aux surveillants de salle, afin qu ils soient agrafés ensemble, dans une copie d examen règlementaire. EPREUVE E22 ANALYSE TECHNIQUE D UN OUVRAGE Durée : 3H00 Coefficient : 2 D.R. 1 / 10

3 Etude 1 : ETUDE DES OUVRAGES Contexte de l étude : Vous avez la responsabilité d identifier et de localiser les différents ouvrages pour les 2 logements. Question 1-1 : / 10 pts On donne : DT 6/9, DT 8/9. Rechercher la localisation, la composition et la surface des ouvrages. La localisation, la composition et la surface des ouvrages est exacte. LOCALISATION OUVRAGE COMPOSITION Plafonds plaques de plâtre CF ½ H Plafonds plaques de plâtre Isolation en plafond 400 mm LDB Plafond démontable 600 x 600 mm Doublage isolant LDB 120 mm Doublage isolant LDB 60 mm SURFACE (m²) EPREUVE E22 ANALYSE TECHNIQUE D UN OUVRAGE Durée : 3H00 Coefficient : 2 D.R. 2 / 10

4 Question 1-2 : vous de la légende ci- dessous pour traiter la zone du 1 er étage / 10 pts On donne : DT 3/9, DT 6/9, DT 7/9, DT 8/9. / 10pts Colorier sur l extrait de la vue en plan du Logement 1 Type 4 du 1 er étage, les différents ouvrages indiqués dans la légende. La localisation des ouvrages est exacte. Les couleurs indiquées dans la légende sont respectées. Cloison de 72 Placo Hydro Cloison de 180 Cloison de 100 Doublage isolant LDB de 120 mm Doublage isolant LDB de 60 mm LEGENDE TOTAL ETUDE 1 : en BLEU en VERT en ROUGE en MARRON en VIOLET en ROSE / 20 Pts EPREUVE E22 ANALYSE TECHNIQUE D UN OUVRAGE Durée : 3H00 Coefficient : 2 D.R. 3 / 10

5 ETUDE 2 : ETUDE DE L APPROVISIONNEMENT DES MATERIAUX Contexte de l étude : Vous avez la responsabilité de gérer l approvisionnement des ouvrages cloisons et doublages. Question 2-1 : On donne : DT 3/9, DT 6/9, DT 7/9. Indiquer l ordre chronologique de pose des différents ouvrages par une numérotation. L ordre chronologique est exact et permet de respecter les dispositions règlementaires. Doublage LDB de 60 mm Doublage LDB de 120 mm Cloison de 100 mm Cloison de 180 mm Question 2-2 : / 04 pts / 06 pts Justifier votre choix de réponse : TOTAL ETUDE 2 : / 10 Pts EPREUVE E22 ANALYSE TECHNIQUE D UN OUVRAGE Durée : 3H00 Coefficient : 2 D.R. 4 / 10

6 ETUDE ETUDE 3 : 3 ETUDE : REALISER CONSTRUCTIVE L ETU DE LA CLOISON SEPARATIVE 180 Contexte de l étude : Vous avez la responsabilité d étudier la liaison de l angle du mur avec la cloison séparative - Repère A, entre la chambre du Logement 2 Type 2 du 1 er étage et le dégagement du Logement 1 Type 4 du 1 er étage, ainsi que la constitution des différentes cloisons. / 20 pts Question 3-1 : LEGENDE Montant simple Cornière Colle M x 35 x 35 Panneau isolant feutre de laine de bois Plaque de plâtre Entière Vis TF 25 TF 35 TF 45 On donne : DT 3/9, DT 4/9, DT 7/9, RS 2/5. / 10pts Dessiner à l échelle 1 : 5, la coupe horizontale (vue de dessus), de l angle du mur avec la cloison séparative Repère A. Positionner les différents éléments : Les montants. Les cornières. La 2 ème face de la cloison. Les joints de plaques de plâtre. Les vis TF 25 mm / 35 mm / 45 mm. L isolant. Les différents éléments constitutifs de la cloison sont correctement positionnés. L échelle est respectée. EPREUVE E22 ANALYSE TECHNIQUE D UN OUVRAGE Durée : 3H00 Coefficient : 2 D.R. 5 / 10

7 Question 3-2 : On donne : DT 3/9, DT 6/9, DT 7/9, DT 8/9. Rechercher les caractéristiques des éléments constitutifs des cloisons de doublage, des cloisons séparatives et des cloisons de distribution. Les caractéristiques des éléments constitutifs des cloisons sont identifiées et exactes. TYPE DE CLOISON DIMENSION DU RAIL DIMENSION DU MONTANT TYPE D ISOLATION TYPE D ISOLANT DOUBLAGE DOUBLAGE CLOISON 60 mm 120 mm 72 mm CLOISON 100 mm PHONIQUE FIBRE DE BOIS 60 mm CLOISON 180 mm / 10 pts TOTAL ETUDE 3 : / 30 Pts EPREUVE E22 ANALYSE TECHNIQUE D UN OUVRAGE Durée : 3H00 Coefficient : 2 D.R. 6 / 10

8 ETUDE 4 : ETUDE THERMIQUE Contexte de l étude : Vous avez la responsabilité de réaliser l étude thermique du mur extérieur du séjour du Logement 2 Type 2 du 1 er étage. Question 4-1 : Question 4-2 : On donne : DT 2/9, DT 3/9, RS 4/5. Rechercher le code postal et la ville du projet. Rechercher la zone climatique où se situe ce projet. Rechercher, d après la RT 2012, la consommation énergétique maximale C MAX relative à cette zone climatique. Le code postal et la ville sont exacts. La zone climatique est exacte. La consommation énergétique maximale C MAX est exacte. / 6 pts.. On donne : DT 3/9, DT 6/9, DT 7/9, DT 8/9, RS 3/5, RS 5/5. Composants de la paroi Rsi Plaque de plâtre Isolant Fibre de Bois Calculer la résistance thermique du mur. Les différentes valeurs sont exactes. (2 chiffres après la virgule) La résistance thermique R du mur est exacte. (2 chiffres après la virgule) L unité de la résistance thermique est précisée et exacte. Epaisseur (m) Mur en pierre 0,50 Rse λ Coefficient de conductivité thermique (W/m.K) R = en. r = e/λ (m².k/w) / 12 pts EPREUVE E22 ANALYSE TECHNIQUE D UN OUVRAGE Durée : 3H00 Coefficient : 2 D.R. 7 / 10

9 Question 4-3 : On donne : La température extérieure 5 C. La température intérieure + 20 C. Le tableau de cumul des résistances ci-contre. A l aide de couleurs (à l exception de la couleur rouge), compléter le diagramme des températures, puis tracer la courbe des températures sur la coupe du mur extérieur. (Echelle : 2 graduations pour 1 C et 1 graduation pour 0,1 m².c/w). N.B. : Considérer les valeurs de cumul des résistances figurant dans le tableau ci-contre. Le diagramme est correctement complété et exploitable. La courbe de température est exacte. Extérieur - 5 Intérieur + 20 C K Tableau du cumul des résistances Composant Cumul des résistances (m².k/w) Extérieur 0 Rse 0,04 Pierre 0,32 Isolant 3,48 Plaque 3,52 Rsi 3,65 / 10 pts R COUPE DU MUR EXTERIEUR EPREUVE E22 ANALYSE TECHNIQUE D UN OUVRAGE Durée : 3H00 Coefficient : 2 D.R. 8 / 10

10 Question 4-4 : Question 4-6 : On donne : Position du point de rosée sur la coupe du D.R. 8/10. Justification de la position du Pare Vapeur : Question 4-5 : On donne : DT 6/9. La température du point de rosée est d environ 14 C. Positionner le point de rosée, dans l épaisseur de la coupe du mur extérieur sur le D.R. 8/10. Justifier de la position du Pare Vapeur de type ISOVER Vario. Le point de rosée est bien positionné dans l épaisseur du mur. La justification est exacte. Une résistance thermique de la paroi R = 3,70 m².k/w. U = 1 / R. Calculer le coefficient de transmission surfacique de ce mur. Le résultat et l unité sont exacts. Calcul de U = Formule Résultat Unité / 4 pts / 4 pts On donne : RS 4/5. Rechercher le coefficient de transmission surfacique maximum admissible. Comparer votre résultat avec la réglementation thermique 2012 en vigueur et justifier votre réponse. Le coefficient de transmission surfacique est exact. La justification est pertinente. U max =. Justificatif : / 4 pts TOTAL ETUDE 4 : / 40 Pts EPREUVE E22 ANALYSE TECHNIQUE D UN OUVRAGE Durée : 3H00 Coefficient : 2 D.R. 9 / 10

11 ETUDE 5 : ETUDE ACOUSTIQUE Contexte de l étude : Vous avez la responsabilité de réaliser l étude acoustique du séjour du Logement 2 Type 2 du 1 er étage, sachant qu une porte a été posée entre le séjour et la cuisine, pour fermer l espace. Question 5-1 : On donne : DT 3/9, DT 4/9, DT 6/9, DT 7/9, DT 8/9, DT 9/9, RS 3/5. Calculer l aire d absorption équivalente aux fréquences de 500 Hz et 1000 Hz. N.B. : Considérer une surface pour le séjour de 27,02 m². PAROIS Question 5-2 : Les aires d absorption sont exactes et les résultats sont indiqués à 0,02 prés. MATERIAUX SURFACE des PAROIS (m²) Plancher 27,02 Mur - Cloison 42,95 Porte Porte plane 5,80 Surface Vitrée Vitrage courant 3,45 Plafond On donne : DT 3/9, DT 4/9. A = ( αw x S) N.B. : Ne pas considérer la profondeur des ouvertures. 500 Hz 1000 Hz αw x αw x αw αw surface surface Calculer le volume du séjour du Logement 2 Type 2 du 1 er étage. Le volume est exact et indiqué à 3 chiffres après la virgule. / 8 pts FORMULE RESULTAT UNITES / 2 pts Question 5-3 : On donne : On considère un volume pour le séjour de 68,00 m 3. Calculer les temps de réverbération aux fréquences de 500 Hz et 1000 Hz. Les temps de réverbération sont exacts et les résultats sont indiqués à 0,01 près. / 4 pts Temps de réverbération (Tr) = 0,16 x (Volume / A) Fréquences Temps de réverbération - Calculs Résultats 500 Hz 1000 Hz Question 5-4 : On donne : RS 3/5. Rechercher la valeur recommandée pour le Tr d un logement. Vérifier le respect des temps de réverbération aux fréquences de 500 Hz et 1000 Hz et justifier. La valeur recommandée est exacte. La vérification et la justification sont conformes. Valeur recommandée de Tr = / 3 pts Justification : Question 5-5 : De proposer des modifications sur la nature des matériaux pour améliorer la correction acoustique. Des propositions cohérentes / 3 pts TOTAL ETUDE 5 : / 20 Pts EPREUVE E22 ANALYSE TECHNIQUE D UN OUVRAGE Durée : 3H00 Coefficient : 2 D.R. D.R / 10 / 10

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

EPREUVE E2 E22. Session BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EPREUVE E2. Option A : ETUDES et ECONOMIE. CONSIGNES au candidat et au surveillant d épreuve:

EPREUVE E2 E22. Session BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EPREUVE E2. Option A : ETUDES et ECONOMIE. CONSIGNES au candidat et au surveillant d épreuve: : Session CONSIGNES au candidat et au surveillant d épreuve: En fin d épreuve, l ensemble des Documents Réponses (DR) est ramassé, regroupé et agrafé par le surveillant, dans une copie d examen modèle

Plus en détail

Tutoriel. Plan de démonstration: Comparaison de trois types de parois en rénovation thermique. Rénovation : ITE (Isolation par l extérieur) :

Tutoriel. Plan de démonstration: Comparaison de trois types de parois en rénovation thermique. Rénovation : ITE (Isolation par l extérieur) : Tutoriel Plan de démonstration: Comparaison de trois types de parois en rénovation thermique Rénovation : ITE (Isolation par l extérieur) : Composition de l existant: Plaque de plâtre BA 13 (1,25 cm) Polystyrène

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ENVELOPPE DU BÂTIMENT FAÇADES - ÉTANCHÉITÉ. Épreuve : U41 Sciences du Bâtiment. Session 2015.

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ENVELOPPE DU BÂTIMENT FAÇADES - ÉTANCHÉITÉ. Épreuve : U41 Sciences du Bâtiment. Session 2015. BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ENVELOPPE DU BÂTIMENT FAÇADES - ÉTANCHÉITÉ Épreuve : U41 Sciences du Bâtiment Session 2015 Durée : 2h40 Coefficient : 2 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de

Plus en détail

La correction acoustique

La correction acoustique Chapitre 9 Sciences Physiques - BTS La correction acoustique 1. Le traitement acoustique. Le traitement acoustique d une salle est l ensemble des opérations qui contribuent à la rendre apte à son utilisation

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET CENTRE DE GESTION DU RHÔNE CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 e CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SESSION 2012 EPREUVE DE RESOLUTION D UN CAS PRATIQUE Durée : 2 heures Coefficient

Plus en détail

Habitat et confort Isolation

Habitat et confort Isolation Isolation Français p 1 Maquette isolation phonique et thermique Version : 9009 Habitat et confort 1 Présentation du concept 1.1 Introduction La maquette isolation phonique et thermique a été conçue par

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Plafond Fiches dapplication

Plafond Fiches dapplication Fiches dapplication Faux s Panneau Perforé Consulter le Dossier Technique Viroc disponible dans www.viroc.pt, dans la langue FR, sur la page Téléchargements. Autres Fichiers de Solutions Recommandées Viroc,

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

3 Les cloisons Metal Stud

3 Les cloisons Metal Stud 3 Les cloisons Cloisons non portantes sur ossature métallique Les cloisons de Gyproc sont des cloisons légères et non portantes qui se montent à même le chantier. Elles sont constituées d une ossature

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 LE PLUS IMPORTANT: RESPECT DE LA RT 2012. Pour les permis déposés à partir du 01/01/2013 1 / Lors du dépôt de permis de construire il faudra fournir une

Plus en détail

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée PB20RT+ à isolation rapportée PONCEBLOC 20RT+ Dimension du bloc standard (L x ép. x h en mm) Résistance mécanique L 30 Nombre de blocs/m² 8 Poids du bloc sec (kg) 12,5 Résistance thermique maçonnerie seule

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les isolants pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex 15 Tél.

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Plan salle de travail CDI 2

Plan salle de travail CDI 2 EFE BPR 1 D Dossier technique Plan salle de travail CDI 2 CAPLP Externe BATIMENT option : Peinture - Revêtements Page19/31 Dossier technique Façade Ouest Coupe A1 CAPLP Externe BATIMENT option : Peinture

Plus en détail

Ventilation naturelle de confort thermique

Ventilation naturelle de confort thermique d habitation Fiche d application : Ventilation naturelle de confort thermique Date Modification Version 04/02/2010 Document de travail pour la réunion de consultation des professionnels du 05/02/10 à St

Plus en détail

ISOLER LES MURS ET LES PLANCHERS CONSEIL. Castorama

ISOLER LES MURS ET LES PLANCHERS CONSEIL. Castorama 90.09 ISOLER LES MURS ET LES PLANCHERS CONSEIL Castorama Memo page 2 L isolation des planchers page 3 L isolation des murs sains pages 4 & 5 L isolation des murs abîmés page 6 page 1/7 MEMO Ce mémo vous

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

PB20RT Bloc thermique à isolation rapportée

PB20RT Bloc thermique à isolation rapportée PB20RT PONCEBLOC 20RT Dimension du bloc standard (L x ép. x h en mm) 500 x 200 x 250 Résistance mécanique L 40 Nombre de blocs/m² 8 Poids du bloc sec (kg) 16 Résistance thermique maçonnerie seule 1,20

Plus en détail

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 MAITRE D OUVRAGE CHB - COOP HABITAT BOURGOGNE 69 Avenue Boucicaut 71100 CHALON SUR SAÔNE Tél : 03 85 46 16 63 - Fax : 03 85 46 55 32 ARCHITECTE NAOS ATELIER D ARCHITECTURE

Plus en détail

Conseils de pose : isolation des murs

Conseils de pose : isolation des murs MISE EN ŒUVRE - FACILE A POSER Conseils de pose : isolation des murs Le produit se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments,

Plus en détail

Bâtiments Collectifs Maisons Individuelles

Bâtiments Collectifs Maisons Individuelles MÉMO THERMIQUE SOMMAIRE 1. Environnements d application 2. Comment s y retrouver? 3. Qu est ce que R =(m²k/w)? 4. Qu est ce que U =(W/m²K)? 5. Qu est ce que RSE & RSI =(m²k/w)? 6. Qu est ce que Ψ =(W/mK)?

Plus en détail

Influence de modifications structurelles sur la consommation d énergie d un bâtiment

Influence de modifications structurelles sur la consommation d énergie d un bâtiment Influence de modifications structurelles sur la consommation d énergie d un bâtiment TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Problématique Quelles modifications peut-on apporter à une maison

Plus en détail

Juin 2007 / code: F3961. La nouvelle plaque acoustique qui divise le bruit par deux

Juin 2007 / code: F3961. La nouvelle plaque acoustique qui divise le bruit par deux Juin 2007 / code: F3961 La nouvelle plaque acoustique qui divise le bruit par deux édito Les effets néfastes du bruit ont connu une forte croissance avec le développement de la technologie au XX ème siècle,

Plus en détail

50% de bruit. en moins. La première plaque de plâtre acoustique pour l habitat. Simple à mettre en œuvre Facile à identifier Pour toute la maison

50% de bruit. en moins. La première plaque de plâtre acoustique pour l habitat. Simple à mettre en œuvre Facile à identifier Pour toute la maison Juillet 2007 / code F3966 50% de bruit en moins La première plaque de plâtre acoustique pour l habitat Simple à mettre en œuvre Facile à identifier Pour toute la maison www.moinsdebruit.com Partageons

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

solutions techniques pour les cloisons en fonction de la distance d installation du poêle à bois par rapport au mur.

solutions techniques pour les cloisons en fonction de la distance d installation du poêle à bois par rapport au mur. règle 1 = Toujours vérifier si il y a une amenée d air extérieure (idéale près du poêle) le diamètre doit être au minimum de 1/4 du diamètre du conduit du poêle soit pour un conduit de Diamètre 200mm au

Plus en détail

FICHE CONTRAT. Heinlex

FICHE CONTRAT. Heinlex Lycée professionnel Heinlex SUPPORT : Multitech FICHE CONTRAT Zone d étude ACTIVITES ET TACHES : A1-T2: Préparer son intervention son dépannage. COMPETENCES VISEES : CP2.1 : Analyser le fonctionnement

Plus en détail

mb rock mb rock + 0,40

mb rock mb rock + 0,40 MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2008 ÉPREUVE : ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS Durée: 4 heures Coefficient : 6 Cric électrique pour véhicule

Plus en détail

DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE

DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE Logements individuels Collectifs Établissement de santé Enseignements Hôteliers Centres commerciaux Neuf Rénovation R, la nouvelle valeur

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques GUIDE PRATIQUE Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques En application des normes NF DTU 25.41 et 25.42 2 e ÉDITION

Plus en détail

DOSSIER SUJET - REPONSES

DOSSIER SUJET - REPONSES BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PILOTAGE DE SYSTEMES DE PRODUCTION AUTOMATISEE SESSION 2011 Epreuve E2 : Epreuve de technologie Sous épreuve A2 Unité U21 : Gestion et contrôle de la production Durée : 2 heures

Plus en détail

SOMMAIRE Avant-propos Les produits isolants Informations - Connaissances générales Épaisseur de l isolant Précautions contre la condensation

SOMMAIRE Avant-propos Les produits isolants Informations - Connaissances générales Épaisseur de l isolant Précautions contre la condensation SOMMAIRE Avant-propos......................................... 5 Domaine d application du guide.............................. 6 Les produits isolants................................... 9 Les laines minérales....................................

Plus en détail

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Les cloisons FERMACELL double peau sont des cloisons distributives non porteuses

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie PARTIE 1 D.Langendries Division Energie et Bâtiment CSTC Isolation thermique des toitures inclinées Les Isnes 18 mars

Plus en détail

Manuel didactique. pour les Rénovations Simples LOGICIEL PEB. Version 3.5

Manuel didactique. pour les Rénovations Simples LOGICIEL PEB. Version 3.5 Manuel didactique pour les Rénovations Simples LOGICIEL PEB Version 3.5 Ce manuel didactique, réalisé par le service Architecte PEB et l IBGE, a pour objectif de se familiariser avec la version 3.5 du

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL. ARTISANAT et MÉTIERS d'art. Option : VÊTEMENT ET ACCESSOIRE DE MODE

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL. ARTISANAT et MÉTIERS d'art. Option : VÊTEMENT ET ACCESSOIRE DE MODE Session : Code : BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ARTISANAT et MÉTIERS d'art Option : VÊTEMENT ET ACCESSOIRE DE MODE E.2 Épreuve de technologie et histoire de l'art et du costume Coefficient : 3 Cette épreuve

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Justification globale

Justification globale Logiciel Lesosai v.5.7 (build 356) Education (exp: 28.8.26) Logiciel appartenant à Cours de Nicolas Morel BFE/ENFK-Zert.-Nr.742 imprimé le: 26.6.28 16:2:26 page 1 de 29 Projet: La Méreune Emplacement du

Plus en détail

La société : Le produit : Fabricant : Le Relais. Adresse : Chemin des Dames 62700 Bruay la Buissière. Distributeur : Le Relais Négoces d éco-matériaux

La société : Le produit : Fabricant : Le Relais. Adresse : Chemin des Dames 62700 Bruay la Buissière. Distributeur : Le Relais Négoces d éco-matériaux En bref : Fabricant : Le Relais Adresse : Chemin des Dames 62700 Bruay la Buissière Distributeur : Le Relais Négoces d éco-matériaux Zone de distribution : France, Belgique, Angleterre Téléphone : 03 21

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Cloisons de distribution PRÉGYMÉTAL Cloisons séparatives PRÉGYMÉTAL Cloisons de très grande hauteur PRÉGYMÉTAL Cloisons de distribution PRÉGYBOIS

Cloisons de distribution PRÉGYMÉTAL Cloisons séparatives PRÉGYMÉTAL Cloisons de très grande hauteur PRÉGYMÉTAL Cloisons de distribution PRÉGYBOIS Cloisons de distribution PRÉGYMÉTAL Cloisons séparatives PRÉGYMÉTAL Cloisons de très grande hauteur PRÉGYMÉTAL Cloisons de distribution PRÉGYBOIS SOMMAIRE CLOISONS DE DISTRIBUTION PRÉGYMÉTAL NOS SYSTÈMES

Plus en détail

NOM :...PRENOM :... LP Alfred SAUVY 66740 VILLELONGUE DELS MONTS

NOM :...PRENOM :... LP Alfred SAUVY 66740 VILLELONGUE DELS MONTS LP Alfred SAUVY 6674 VILLELONGUE DELS MONTS Bac Pro TMA Dossier n 3 : Agencement Angle de sanitaire CCF Mise en œuvre / Épreuve E33 Ce document comporte 9 pages. Assurez vous que cet exemplaire est complet.

Plus en détail

DOUBLAGES DE MURS EN PLAQUES SUR OSSATURE INDEPENDANTE...

DOUBLAGES DE MURS EN PLAQUES SUR OSSATURE INDEPENDANTE... Référence : 11-14-00 PLATRERIE Page 10-1 PLATRERIE PRESCRIPTIONS PARTICULIERES 2 PRESTATIONS GÉNÉRALES À LA CHARGE DE L'ENTREPRISE... 2 ISOLATION... 2 ISOLATION DE PLAFOND PAR LAINE DE VERRE EN ROULEAU...

Plus en détail

LES COUPES VERTICALES

LES COUPES VERTICALES LES COUPES VERTICALES 1- GENERALITES : La coupe verticale est effectuée sur la totalité de la construction. Elle peut être droite ou brisée à plans parallèles. Le repérage de la coupe doit figurer sur

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face deltarock ou MB ROCK DELTAROCK et MB ROCK sont des panneaux de laine de roche mono densité rigide utilisés pour l isolation thermique entre éléments de structure (solives, poutrelles ) avant la pose du

Plus en détail

Ne rien inscrire dans ce cadre

Ne rien inscrire dans ce cadre Ne rien inscrire Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : N du candidat

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

1.- SYSTÈME ENVELOPPE...

1.- SYSTÈME ENVELOPPE... INDEX.- SYSTÈME ENVELOPPE.....- Dallages et planchers sur vide sanitaire......- Dalles.....- Murs de façades......- Partie opaque des parois verticales extérieures......- Baies de façade.....- Couvertures...

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Rapport réalisé par ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Réhabilitation et extension de la maison Bailleul à Toulouse ville, Maison Bailleul

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur ossature bois extension Extension d'un groupe scolaire - WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur ossature bois extension Extension d'un groupe scolaire - WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur ossature bois extension Extension d'un groupe scolaire - WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 1974 : premier choc pétrolier. La France prend conscience de la nécessité d économiser ses ressources énergétiques.

Plus en détail

Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments

Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments C. Guigou-Carter, R. Foret, M. Villot and J.-B. Chéné CSTB - Centre Scientifique et Technique du Bâtiment PAGE 1 Introduction

Plus en détail

Réglementation thermique : son évolution et son extension aux bâtiments existants Quelles conséquences pour les toitures?

Réglementation thermique : son évolution et son extension aux bâtiments existants Quelles conséquences pour les toitures? N 20 - Novembre 2008 www.siplast.fr contact.ealliance@icopal.com Réglementation thermique : son évolution et son extension aux bâtiments existants Quelles conséquences pour les toitures? Les enjeux de

Plus en détail

Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale

Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale 2 ème année Année 2014-2015 Arnaud LE PADELLEC alepadellec@irap.omp.eu page 2 page 3 P r é s e n t a t i o n

Plus en détail

Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530

Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530 A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530 Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

Essais comparatifs d Aluthermo Quattro et de laine de verre en pose dans une simulation de combles

Essais comparatifs d Aluthermo Quattro et de laine de verre en pose dans une simulation de combles Essais comparatifs d Aluthermo Quattro et de laine de verre en pose dans une simulation de combles Contact technique Thibault Boulanger Contact facturation Julien Thiry ELIOSYS sa ELIOSYS sa Boulevard

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation.

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Clermont- Ferrand pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit,

Plus en détail

Groupe de travail «Applicateurs» RT2010-12 Rapport DHUP Calage du coefficient C MAX en résidentiel OFFRE MENUISERIE Version V913b du Moteur du CSTB

Groupe de travail «Applicateurs» RT2010-12 Rapport DHUP Calage du coefficient C MAX en résidentiel OFFRE MENUISERIE Version V913b du Moteur du CSTB SNEP 11 bis, rue de Milan 75009 PARIS A l'attention de M. Eric CHATELAIN Groupe de travail «Applicateurs» RT2010-12 Rapport DHUP Calage du coefficient C MAX en résidentiel OFFRE MENUISERIE Version V913b

Plus en détail

Primes communales «Eco-Logis» Règlement et Conditions d octroi

Primes communales «Eco-Logis» Règlement et Conditions d octroi Administration communale de Flémalle MAISON DE L ENERGIE ET DU LOGEMENT Primes communales «Eco-Logis» Règlement et Conditions d octroi TITRE 1 DISPOSITIONS GENERALES Article 1 On entend par : Demandeur

Plus en détail

Cloisons et contre-cloisons PRÉGYMÉTALTM

Cloisons et contre-cloisons PRÉGYMÉTALTM PRÉGYMÉTAL 70 Fixation des rails au sol, Locaux secs 72 Jonction au sol - Locaux humides 74 Cloison en bord de dalle 76 Fixation des rails sous plancher 77 Fixation des rails sous plafond PRÉGYMÉTAL 78

Plus en détail

Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique!

Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique! Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique! Animation Frédéric LAFAGE Directeur Limoges, le 5 juillet 2012 SARL ORFEA 33 rue de l Ile du Roi 19103 Brive cedex Tél : 05.55.86.34.50 / Fax

Plus en détail

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3 DOSSIER TECHNIQUE CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT2 DT3 RESSOURCES (Cloison sur ossature métallique, acoustique ) DT4 Contexte

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Aménagement d une salle de cours de l'ira Structure et mobilier de l auditorium : CCTP MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur exerçant

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Secteur tertiaire SOUS ÉPREUVE ECONOMIE ET DROIT

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Secteur tertiaire SOUS ÉPREUVE ECONOMIE ET DROIT BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Secteur tertiaire SOUS ÉPREUVE ECONOMIE ET DROIT SUJET zéro PROPOSITION DE CORRECTION Remarque préalable Les propositions qui suivent ne prétendent pas à l exhaustivité ni à

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur primaire Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur primaire Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur primaire Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi Simulée Composition

Plus en détail

Enveloppe du bâtiment Isolation et fenêtres

Enveloppe du bâtiment Isolation et fenêtres Enveloppe du bâtiment Isolation et fenêtres Francine Wegmueller 30 mai 2012 Table des matières Du dossier de mise à l enquête au chantier Exemples Coefficients U Ponts thermiques Pare-vapeur Etanchéité

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

Conception d'un étage de logement à partir d'un plan scanné

Conception d'un étage de logement à partir d'un plan scanné Présentation de l'interface utilisateur Chaque fenêtre Sweet Home 3D permet d'éditer l'aménagement intérieur d'un logement et est divisée en quatre panneaux redimensionnables, avec une barre d'outils en

Plus en détail

Performance énergétique et mise en

Performance énergétique et mise en Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois 5 à 7 de l éco-construction Pierre LERICHE et Stéphane BRUNIERE GUILHERAND GRANGES le 26/02/2015 Présentation de CERIBOIS Présentation

Plus en détail

DOSSIER SUJET - REPONSES

DOSSIER SUJET - REPONSES NE RIEN ÉCRIRE DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms :

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉICULES AUTOMOBILES Options : Voitures particulières - Véhicules industriels - Motocycles SESSION 2015 ÉPREUVE E11 ANALYSE D UN SYSTÈME TECNIQUE Durée : 3 heures

Plus en détail

Présentation du process. Une révolution dans la construction ossature bois

Présentation du process. Une révolution dans la construction ossature bois Présentation du process Une révolution dans la construction ossature bois L origine Objectifs La création du label BBC et l annonce de la RT2012 a déclenché la recherche d une solution appropriée. La manière

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET DE TROISIEME VOIE DE TECHNICIEN TERRITORIAL SESSION 2012 EPREUVE Elaboration d un rapport technique rédigé à l aide

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77340 Pontault-Combault

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL DU B REVET

DIPLÔME NATIONAL DU B REVET REPÈRE 14DNBGENMATMEAG1 DIPLÔME NATIONAL DU B REVET SESSION 2014 Épreuve de : MATHÉMATIQUES SÉRIE GÉNÉRALE Durée de l épreuve : 2 h 00 oefficient : 2 Le candidat répond sur une copie modèle Éducation Nationale.

Plus en détail

L affaiblissement acoustique des cloisons Fermacell en comparaison

L affaiblissement acoustique des cloisons Fermacell en comparaison Institut pour l acoustique Kühn + Blickle 6314 Unterägeri Gewerbestrasse 9b Téléphone 041 750 22 23 Fax 041 750 52 33 L affaiblissement acoustique des cloisons Fermacell en comparaison Traduit de l allemand

Plus en détail