1er, 2ème, 3ème siècles

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1er, 2ème, 3ème siècles"

Transcription

1 Parcours 5 CHERCHE ET TROUVE! Document A 7 Cette chronologie est à disposition des animateurs. Le monde juif, berceau du christianisme 1er, 2ème, 3ème siècles Aux premiers temps de l évangélisation, la «Bonne Nouvelle» se diffuse parmi les Juifs. Certains d entre eux se demandent si le christianisme est une secte juive parmi d autres, ou bien quelque chose de neuf. Le jour de la Pentecôte : ce jour-là, les apôtres reçoivent le don de l Esprit et proclament aussitôt, que Jésus, Fils de Dieu, Messie annoncé par les prophètes, est ressuscité. Plus de 3000 personnes sont baptisées : elles forment la première communauté chrétienne. La Pentecôte marque la naissance de l Eglise, à Jérusalem. Au début, les chrétiens sont juifs parmi les autres Juifs car ils respectent la Loi juive. Les disciples de Jésus se considèrent d abord comme des Juifs car ils parlent araméen, fréquentent le Temple et les synagogues. Ils respectent les interdits alimentaires et sont circoncis. Mais progressivement, ils forment une communauté qui se différencie des autres Juifs. On les reconnaît à trois rites particuliers. Les Juifs qui croient en la résurrection de Jésus se réunissent à part. Ils se souviennent des paroles de Jésus et refont ses gestes : - le baptême ; - l imposition des mains qui donne l Esprit ; - la fraction du pain (que nous appelons aujourd hui «eucharistie») qui rappelle le dernier repas de Jésus avec ses disciples. Une Eglise universelle Les Actes des Apôtres racontent : «La multitude des croyants n avait qu un cœur et qu une âme.» Mais cette volonté de fraternité parfaite ne supprime pas les tensions. Un débat divise les apôtres : pour Pierre et Jacques à Jérusalem, les jeunes communautés chrétiennes doivent rester fidèles à la Loi juive. A Antioche, Paul ne veut pas imposer la Loi juive à tous les païens convertis car, pour lui, c est faire obstacle à l annonce de l Evangile. Un premier concile à Jérusalem en 49 décide de supprimer tout ce qui fait obstacle à la conversion des païens. Le concile proclame que seul le Christ est sauveur et affirme que personne n est obligé de devenir juif pour être chrétien (Actes 15). Après le concile de Jérusalem, l Eglise s affirme «universelle» au service des tous les hommes. Pierre accepte les arguments de Paul : «Dieu veut le salut des païens.» Le concile de Jérusalem est un moment décisif pour l avenir de la religion chrétienne. «Il n y a plus ni Juif, ni Grec, ni homme libre, ni esclaves, car tous, vous êtes par la foi, fils de Dieu, en Jésus-Christ.» Epître aux Galates 3, 28 La croissance de l Eglise Le christianisme se développe dans le vaste Empire romain. Les Romains sont très tolérants envers les cultes étrangers à condition qu ils ne remettent pas en question la religion romaine. Au premier siècle le pouvoir romain ne différencie pas les chrétiens des juifs, tous monothéistes. Il se montre tolérant ou indifférent. Il n interdit que ce qui peut troubler l ordre public. La tension s installe progressivement entre le pouvoir romain et les chrétiens car ils refusent le culte impérial à partir du IIème siècle. Ils condamnent les dieux romains comme des faux dieux. De 11

2 plus, les chrétiens convertissent beaucoup de gens, ce qui inquiète les autorités romaines. Les chrétiens perturbent de plus en plus la société romaine car le message du christianisme remet en cause les inégalités de la société romaine. Les chrétiens affirment que tous les hommes, riches ou pauvres, libres ou esclaves, sont égaux devant Dieu. Les persécutions Les persécutions s étendent sur plus de deux siècles (de 64 à 313) mais elles ne sont pas continues. Cependant les chrétiens vivent constamment dans la peur. Ils sont jugés coupables car ils se distinguent des autres, ce qui suffit souvent, pour être passibles de mort. Ils sont accusés de mettre l Empire en danger par leur refus du culte aux dieux romains. Les persécutions résultent souvent de la dénonciation populaire. A Lyon, en 177, la foule crie : «Les chrétiens aux lions!» car elle les juge responsables de tous les malheurs. Au IIIème siècle, les Empereurs organisent des persécutions par proclamation d un édit, pour consolider leur autorité. Les persécutions se généralisent à tout l Empire en , sous le règne de Dèce, et surtout celui de Dioclétien et de Galère en , où elles sont les plus meurtrières. Les martyrs Aux IIème et IIIème siècles, la religion chrétienne est interdite. Il faut du courage et une foi solide pour rester fidèle au Christ et être son témoin. Pourtant les demandes de baptême ne cessent pas. Un martyr est un témoin de sa foi. «Martyr» vient du grec et signifie «témoin». L Eglise réserve le nom de «martyr» à celui dont le témoignage va jusqu à mourir pour défendre sa foi. De 64 à 312, de nombreux chrétiens sont martyrisés dans l Empire romain. Dans l Antiquité, le martyr meurt par jet de pierres, écartèlement, décapitation, crucifixion ou encore brûlé vif. Etre martyr signifie mourir, en union avec le Christ souffrant et ressuscité. Etienne est le premier martyr. Il est d origine juive et de culture grecque. Converti, il devient diacre de la communauté chrétienne de Jérusalem. Il est accusé de blasphème par les chefs de la religion juive et meurt lapidé. De nombreux chrétiens ont été persécutés dans le cirque Néron à Rome. Les Empereurs y donnent des spectacles pour contenter le peuple romain. Il est aussi le lieu de nombreux supplices de chrétiens jetés dans la fosse aux lions. Ignace d Antioche Vers l an 100, après la mort de grands témoins, des pasteurs comme Ignace, évêque d Antioche de Syrie, veillent à l unité des chrétiens. Dans ses lettres, il est le premier à décrire l organisation de l Eglise, autour des évêques, des presbytres et des diacres. Dans ses lettres aux Eglises d Asie Mineure, Ignace est très clair : il faut sauvegarder l unité des communautés autour d un seul chef, l évêque. L évêque est le responsable de la communauté chrétienne d un lieu, le gardien de la foi et le garant de l unité. Il est assisté de diacres. Evêque vient d un mot grec «episkopos» qui veut dire «surveillant». L évêque est entouré du conseil des presbytres de la communauté chrétienne : «le presbyterium». Les presbytes veillent à l enseignement de la Parole et à la vie matérielle de la communauté. On parle d organisation «presbytérale». 12

3 L Empire romain se divise Du IIIème siècle au Vème siècle, le vaste Empire romain connaît une période de crises et de transformations radicales. L Empire connaît une grave crise car les Barbares menacent son unité. L empereur Dioclétien (284 à 293 et coempereur de 293 à 305) met en place des mesures pour sauver l Empire : il organise un système de quatre Empereurs pour affronter les Barbares à l Ouest et à l Est. C est la tétrarchie. Avec Constantin, l économie se redresse mais il entre en désaccord avec les trois autres Empereurs, surtout à propos de la religion. Les Germains attaquent l Empire. Le désordre s installe. La conversion de Constantin Né en 280, à l Est de l Empire, Constantin est le fils de l empereur Constance Chlore et d Hélène. Il est proclamé Empereur en 306, mais il doit s imposer par les armes contre ses rivaux. En 312, il contrôle la partie occidentale de l Empire et sa totalité en 323. Pourquoi Constantin se convertit-il? Il est raconté que Constantin, en guerre contre son rival l empereur d Occident Maxence, aurait vu une croix lumineuse lui montrant le chemin de la victoire. En 312, vainqueur, près de Rome, au pont de Milvius, il promet de se convertir au christianisme. Il est le premier Empereur chrétien. En 313, il proclame un édit autorisant les chrétiens à pratiquer leur religion librement et en paix. Il organise la construction d églises. L Eglise commence à s organiser. En 337, Constantin reçoit le baptême sur son lit de mort. Le triomphe du christianisme 4 ème, 5 ème siècles L édit de Milan de février 313 : par cette loi, Constantin s engage à mettre fin aux persécutions et impose le dimanche férié. Les chrétiens deviennent des citoyens romains comme les autres, libres de pratiquer leur religion. L Empereur construit des basiliques. A Rome, la basilique Saint Pierre et Saint Jean de Latran ; à Jérusalem, le Mont des Oliviers et le Saint Sépulcre ; à Bethléem, l église de la Nativité. Le christianisme s impose de plus en plus dans l Empire car Constantin participe aux décisions de l Eglise. Gouvernement de l Empire et religion chrétienne se mélangent de plus en plus. Responsable de la paix, Constantin se mêle désormais des affaires de l Eglise. En 325, il convoque les évêques de l Empire au concile de Nicée. L édit de Thessalonique en 381 proclame le christianisme religion officielle de l état. L empereur Théodose interdit les sacrifices aux idoles et ferme les temples païens. Le christianisme se développe d abord dans les villes. Les campagnes restent longtemps païennes. Le concile de Nicée Le concile de Nicée en 325 pose les premières règles de la foi. Les évêques rédigent le Credo, fondement écrit de la foi chrétienne. Pourtant de nombreux conflits demeurent à propos de l essentiel de la foi chrétienne. Un deuxième concile se réunit à Constantinople en 381, autour d Athanase, évêque d Alexandrie. Le concile de Constantinople confirme ce qui a été dit au concile de Nicée ; le Père et le Fils (Jésus) sont Dieu. Il complète le Credo, en affirmant que l Esprit saint est aussi Dieu. Dieu est Un en trois personnes : Père, Fils et Esprit ; c est le dogme ou mystère de la Trinité. Un troisième concile à Chalcédoine en 451 complète ce dernier credo. Il a fallu plus de trois siècles pour que les chrétiens réussissent à exprimer clairement un résumé de leur foi. 13

4 Le fossé Orient / Occident En 395, l empereur Théodose décide de partager le vaste Empire entre ses deux fils : Honorius pour l Empire romain d Occident (capitale Ravenne) et Arcadius pour l Empire romain d Orient (capitale Constantinople). Le christianisme est présent en Orient, autour d Antioche et d Alexandrie jusqu en Arménie et en Occident, autour de Carthage en Afrique, de Rome et de Milan. Peu à peu, un fossé se creuse entre l Est et l Ouest de l Empire à cause de la différence de langues., on parle le grec, en Occident le latin. Tous les conciles se déroulent en Orient et c est en grec que «l orthodoxie» ou doctrine «droite» de la foi est rédigée. Constantinople refuse désormais d obéir au pape de Rome, considérant que l Occident est affaibli. En 451, les évêques occidentaux ne peuvent pas se rendre au concile de Chalcédoine, en Orient, à cause de l invasion des Huns. En 476, l Empire romain d Occident disparaît. Seul, l empire d Orient, survit jusqu au XVème siècle, c est l Empire byzantin. L Occident est attaqué par les Barbares qui profitent du partage de l Empire pour déferler en terres chrétiennes. L Eglise va s affirmer à cette occasion comme l héritière des principes fondateurs de la romanité, grâce en particulier à l action des évêques de Rome qui bénéficient toujours d une grande autorité morale et spirituelle., les hérésies se multiplient. Les patriarches (évêques) de Constantinople témoignent déjà de leur volonté de s affranchir de la tutelle romaine, soutenus par les Empereurs qui se veulent quant à eux les seuls héritiers de l Empire romain. 6 ème, 7 ème siècles L Eglise travaille à la conversion des Barbares. Après le baptême du roi mérovingien Clovis en 496 par saint Rémi, évêque de Reims, et la conversion progressive des Francs, c est au tour des Wisigoths en Espagne, des premiers Germains sous l impulsion du moine irlandais saint Colomban, des Anglo-Saxons, puis des Lombards de se convertir au christianisme. L Eglise, qui a sauvé l unité de la foi en éradiquant l hérésie arienne à laquelle étaient acquis la plupart des Barbares (à l exception des Francs), impose son autorité sur la société toute entière. Saint Grégoire le Grand ( ) se veut le «serviteur de Dieu» et affirme la primauté de Rome sur tous les autres évêques. L Eglise est confrontée à la conquête par les Arabes d une grande partie du monde byzantin. Et face à la décadence des Patriarcats d Antioche, de Jérusalem et d Alexandrie, elle voit se renforcer l autorité du patriarche de Constantinople. Elle voit également se renforcer celle de l Empereur qui intervient de plus en plus dans le débat théologique (Césaro-papisme). Cette double autorité l oppose chaque jour davantage aux prétentions de l évêque de Rome. 8 ème, 9 ème siècles L Eglise s allie à la dynastie carolingienne. Pépin le Bref est couronné en 754 par le pape Etienne II à qui est donné en retour l Exarchat de Ravenne (naissance de l Etat pontifical). Charlemagne est sacré Empereur en 800 par le pape Léon III. L évêque de Rome, qui se réservera bientôt le titre de pape, est quant à lui confirmé dans ses prérogatives de garant de l orthodoxie de la foi. L Eglise retrouve alors la vigueur spirituelle et intellectuelle qu elle avait eu tendance à perdre à l époque mérovingienne. Les institutions sont réformées : le clergé séculier par saint Boniface ( ) ; le clergé régulier par saint Benoît d Aniane. A Alcuin ( ) est confiée la réforme intellectuelle marquée par le 14

5 développement des écoles épiscopales et monastiques. L expansion chrétienne se poursuit à l est à la suite des conquêtes de Charlemagne. Mais la restauration carolingienne est éphémère. L Eglise, trop liée au pouvoir politique, est entraînée dans la décadence que subit l Empire après son partage en 843. Les querelles théologiques continuent de déchirer l Eglise. L Eglise d Orient n en participe pas moins à l expansion chrétienne, en particulier sous l impulsion des saints Cyrille et Méthode qui missionnent en Bohême, puis en Moravie. Leur alphabet cyrillique facilitera la conversion à la foi orthodoxe de la Bulgarie, de la Serbie et bientôt de la Russie. 10 ème, 11 ème siècles L Eglise s enfonce dans la nuit de l An Mil mais va renaître à la faveur de la réforme clunisienne. L Eglise est en effet soumise au pouvoir des laïcs depuis l effondrement de l Empire carolingien : les seigneurs s arrogent le droit de pourvoir aux charges ecclésiastiques dont ils tirent les bénéfices ; le mariage des prêtres devient pratique courante ; le clergé s enfonce dans l ignorance. Les papes eux-mêmes sont aux mains des grands féodaux. L Eglise va en fait trouver les moyens de sa renaissance au sein de la communauté monastique. C est Grégoire VII ( ), ancien moine clunisien, qui imposera la réforme du pouvoir spirituel sur le pouvoir temporel. L Eglise bénéficie d une véritable ère de plénitude sous la puissante dynastie macédonienne ( ). Elle signe ses plus belles conquêtes en Bulgarie, et bientôt en Russie après le baptême du prince de Kiev en 988. Les deux communautés chrétiennes d Orient et d Occident se séparent progressivement par des divergences linguistiques et culturelles et des querelles liturgiques. Opposition renforcée par la rivalité continue entre les papes et les patriarches. L excommunication que se lancent alors réciproquement le pape et le patriarche (1054) porte gravement atteinte à l unité de l Eglise chrétienne. 12 ème, 13 ème siècles L Eglise travaille sans relâche à la rénovation du clergé séculier, en s appuyant sur les ordres monastiques (Cisterciens), puis mendiants (Franciscains, Dominicains). Elle entraîne tout l Occident dans une formidable adhésion à la foi chrétienne : c est l époque des croisades initiées par Urbain II en 1095 (appel de Clermont), qui vont permettre la prise de Jérusalem (1099) et bientôt l occupation de la Terre Sainte (Royaume franc) toute entière. C est la reconquête de l Espagne qui limite bientôt au sud du pays la présence musulmane (Royaume de Grenade). C est la grande époque des pèlerinages vers les lieux saints (saint Jacques de Compostelle), rythmés par le jaillissement des cathédrales. C est le début des premières missions, en Chine et en Inde avec les Franciscains. Le succès des universités confirme la grande vitalité de la pensée chrétienne. Rien ne semble pouvoir ébranler l unité de cette chrétienté. 15

6 Au sein de l Empire byzantin l exaspération des chrétiens envers ceux que l on surnomme les Latins atteint son comble. La prise de Constantinople par les croisés (1204) qui mettent la ville à sac et profanent les églises, et l instauration de l Empire latin de Constantinople ( ) condamnent à nouveau les appels de la réconciliation (Concile de Lyon : 1274) lancés par les papes et la majorité des Empereurs. 14 ème, 15 ème siècles L autorité qu exerçait jusqu alors l Eglise sur la société est peu à peu remise en cause face à la naissance d un monde où la foi n a désormais plus la première place. Les penseurs et philosophes sous l impulsion de l humanisme libèrent l intelligence des cadres théologiques, glorifient la raison, l homme et ses œuvres. Les nouvelles découvertes scientifiques (Système de Copernic) remettent en cause la vision chrétienne de l univers. L invention de l imprimerie permet à un public toujours plus large d accéder à la connaissance (Gutenberg : 1440) sans le prisme de l Eglise. L Eglise elle-même participe à l affaiblissement de son autorité en perdant une partie de son indépendance lorsque le pape s installe à Avignon ( ) fuyant les troubles à Rome. Mais c est davantage son autorité morale qui est remise en cause lors du Grand Schisme d Occident ( ), qui voit bientôt jusqu à trois papes se disputer le siège de saint Pierre puis, après le retour de la papauté à Rome, avec l élection sur le siège pontifical de princes italiens plus avides de pouvoir et de richesse que soucieux de leur mission. Malgré cela la foi reste encore très vivante en Occident. La prise de Constantinople (1453) soumet l Eglise orthodoxe grecque au joug des Turcs. Elle est néanmoins libre de rester fidèle à sa foi. Le Patriarche est confirmé dans ses privilèges et est reconnu comme le chef incontesté de la «nation chrétienne» toute entière. Mais l interdiction de tout prosélytisme, l isolement progressif dans lequel la communauté chrétienne est contrainte de vivre, la compromission grandissante du clergé vis à vis du pouvoir ottoman, sont autant de raisons qui entraînent le déclin progressif de l Eglise. Cette dernière ne va pas pourtant mourir : les princes de Moscou, qui se veulent désormais les héritiers des Empereurs de Byzance, vont faire de la Russie la nouvelle terre d élection de l orthodoxie et Moscou se proclame désormais «la Troisième Rome». 16

7 Parcours 5 CHERCHE ET TROUVE! Document A 8 CHERCHEURS DE DIEU de la naissance de l Église à la fin du Moyen-Âge BIBLIOGRAPHIE Témoins de Dieu, collection les chemins de la foi 1, éditions CERF, 2008 Témoins de Dieu, collection les chemins de la foi 2, éditions CERF, 2008 La chrétienté face à l histoire, les chronologies de Maurice Griffe, éditions TSH,

CHAPITRE 1 : Les débuts de l Islam

CHAPITRE 1 : Les débuts de l Islam CHAPITRE 1 : Les débuts de l Islam Sur quelles bases s établit l islam? A quelle civilisation cette religion donne-t-elle naissance? I Le contexte : la conquête et les premiers empires A- L Arabie, premier

Plus en détail

DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014 5 ème dimanche du temps ordinaire (A) PREMIÈRE LECTURE ÉVANGILE. Livre d'isaïe (58, 7-10)

DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014 5 ème dimanche du temps ordinaire (A) PREMIÈRE LECTURE ÉVANGILE. Livre d'isaïe (58, 7-10) DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014 5 ème dimanche du temps ordinaire (A) PREMIÈRE LECTURE Livre d'isaïe (58, 7-10) Partager ton pain avec celui qui a faim, recueille chez toi le malheureux sans abri, couvre celui

Plus en détail

La légende de Romulus et Rémus

La légende de Romulus et Rémus La légende de Romulus et Rémus Selon la légende, la ville de Rome a été fondée le 21 avril 753 av. J.-C. par deux jumeaux, Romulus et Remus. Le dieu Mars et Rhéa Silvia sont leurs parents. Afin d éviter

Plus en détail

Introduction. 1. Les racines du droit français

Introduction. 1. Les racines du droit français Introduction historique au droit (Vème XVème siècle) Introduction 1. Les racines du droit français A. L apport de Rome 1. L Empire Romain, modèle du pouvoir a. Le concept d État : la res publica b. Une

Plus en détail

FONDEMENT THÉOLOGIQUE DE L ÉGLISE X

FONDEMENT THÉOLOGIQUE DE L ÉGLISE X Introduction FONDEMENT THÉOLOGIQUE DE L ÉGLISE X 1. Il n y a qu un seul Dieu vivant le Père, le Fils et le Saint Esprit qui crée, sauve et donne la vie. La création et le salut viennent de la main de Dieu

Plus en détail

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014 17 eme : Dimanche 27 juillet 2014 Au service du Royaume déjà là! Comme un négociant qui recherche des perles fines. Réf. Biblique : 1 ère lecture : Rois (1 R 3,5.7-12) 5 A Gabaon, pendant la nuit, le Seigneur

Plus en détail

Bergeal, Guillot, Martinez. Trois Arcs Romains: 1)Arc de Titus: 2)Arc de Septime Sévère: 3)Arc de Constantin:

Bergeal, Guillot, Martinez. Trois Arcs Romains: 1)Arc de Titus: 2)Arc de Septime Sévère: 3)Arc de Constantin: Bergeal, Guillot, Martinez. Trois Arcs Romains: 1)Arc de Titus: 2)Arc de Septime Sévère: 3)Arc de Constantin: Arc de Triomphe romains: Introduction: Un arc de triomphe est un ouvrage d'art célébrant une

Plus en détail

Avis à l opinion Public

Avis à l opinion Public Avis à l opinion Public La Syrie était le berceau de la civilisation humaine où toutes les civilisations ont né et se sont épanouies. La Syrie a une situation géographique et stratégique très importante

Plus en détail

Procession de la Saint Marc Samedi 26 Avril 2014

Procession de la Saint Marc Samedi 26 Avril 2014 Procession de la Saint Marc Samedi 26 Avril 2014 Les deux Collets Saint Marc sont situés au Sud du village de Plan de Grasse, dont l ancien nom était «La Baisso». Ils sont orientés Nord Sud, sont de même

Plus en détail

Histoire Le Moyen-âge La société féodale

Histoire Le Moyen-âge La société féodale Histoire Le Moyen-âge Objectif(s) : - Connaître les 3 ordres de la société médiévale - Découvrir le cadre et le mode de vie des seigneurs au Moyen Age : Seigneurs / vassaux / chevaliers Histoire racontée

Plus en détail

LA NAISSANCE DE LA FRANCE

LA NAISSANCE DE LA FRANCE (Ne pas inscrire le titre en début de séance) Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Découvrir que la France est un vieil État, né de l Empire de Charlemagne Objectifs Découvrir la

Plus en détail

Commission nationale suisse Justice et Paix Prise de position sur l initiative pour l interdiction d exporter du matériel de guerre

Commission nationale suisse Justice et Paix Prise de position sur l initiative pour l interdiction d exporter du matériel de guerre «Ils briseront leurs épées pour en faire des socs et leurs lances pour en faire des serpes. On ne lèvera plus l'épée nation contre nation, on n'apprendra plus à faire la guerre» Isaïe 2,4 Commission nationale

Plus en détail

Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde Pardonne Partage Aime Jubilé de la Miséricorde Découvre l année de la miséricorde en t amusant C est quoi un Jubilé? Qu est-ce que la miséricorde? 1 A tes crayons! 2 Qu est-ce qu un jubilé? Un jubilé est

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Présentation de l Évangile selon saint Marc

Présentation de l Évangile selon saint Marc Présentation de l Évangile selon saint Marc Chacun des quatre évangiles du Nouveau Testament a son style propre, ses accents et son rythme. Ils constituent comme divers portraits d un unique visage : celui

Plus en détail

Progressez en Christ ensemble. 1 Pierre 2.4-5

Progressez en Christ ensemble. 1 Pierre 2.4-5 Progressez en Christ ensemble 1 Pierre 2.4-5 1 Un homme qui marche un homme qui progresse (sanctification) Il est curieux que l Eglise locale au quelle nous appartenons soit localisée à GIMEL GIMEL correspond

Plus en détail

Chapitre 4 La place de l'eglise au Moyen Age

Chapitre 4 La place de l'eglise au Moyen Age I. Un pèlerinage : Saint-Jacques-de-Compostelle Chapitre 4 Dossier du manuel p.74-75 Chapitre 4 I. Un pèlerinage : Saint-Jacques-de-Compostelle I. Un pèlerinage : Saint-Jacques-de-Compostelle Statue de

Plus en détail

La Responsabilité de Meiji Gakuin dans la Guerre et après la Guerre. Une Confession

La Responsabilité de Meiji Gakuin dans la Guerre et après la Guerre. Une Confession La Responsabilité de Meiji Gakuin dans la Guerre et après la Guerre Une Confession A l occasion du cinquantième anniversaire de la défaite japonaise, je confesse devant vous surtout, Seigneur, le crime

Plus en détail

On aurait pu penser que le

On aurait pu penser que le Chrétiens d Orient Un pape inquiet, un Occident muet Le sort des chrétiens d Orient ne mobilise guère la communauté internationale, tout au moins jusque récemment. C est pourquoi François n a pas attendu

Plus en détail

Jésus-Christ est-il monothéiste ou non dualiste?

Jésus-Christ est-il monothéiste ou non dualiste? By Brother Martin. Jésus-Christ est-il monothéiste ou non dualiste? Ce qui suit n est pas un texte scientifique. C est plutôt une vue personnelle sur le sujet. Judaïsme, Chrétienté et Islam sont généralement

Plus en détail

1. Quelle importance?... 7. 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11. 3. Le canon du Nouveau Testament...

1. Quelle importance?... 7. 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11. 3. Le canon du Nouveau Testament... Table des matières Préface à l édition française... 5 1. Quelle importance?... 7 2. Les documents du Nouveau Testament : dates et attestation... 11 3. Le canon du Nouveau Testament... 23 4. Les Évangiles...

Plus en détail

Le judaïsme, le christianisme et l islam : parentés et dissymétries

Le judaïsme, le christianisme et l islam : parentés et dissymétries Le judaïsme, le christianisme et l islam : parentés et dissymétries Olivier MILLET Parmi les grandes religions mondiales, le judaïsme, le christianisme et l islam se caractérisent par des traits communs

Plus en détail

La Roma antica. Complète le résumé suivant : La Rome Antique : pour chaque monument, note un résumé à retenir. Nom : 2- Le Colisée

La Roma antica. Complète le résumé suivant : La Rome Antique : pour chaque monument, note un résumé à retenir. Nom : 2- Le Colisée La Roma antica Complète le résumé suivant : Etape 1 : Rome est une.de la péninsule italienne. De..à.. des.la dirigent. Etape 2 : Rome conquiert. De.à. les Sénateurs de la R... dirigent. Etape 3 : Rome

Plus en détail

La première croisade. Marie Desmares

La première croisade. Marie Desmares La première croisade Iconographie du template Pierre l ermite menant la croisade populaire / Abreviamen de las Estorias Chevalier croisé / Commanderie de Cressac L appel à la croisade Contre qui le pape

Plus en détail

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52.

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. La météo ou le climat? «Comme ils parlaient ainsi, Jésus fut présent

Plus en détail

Une religion, deux Eglises

Une religion, deux Eglises Une religion, deux Eglises template : www.indezine.com Quelles sont les principales différences entre les pratiques religieuses des chrétiens d Occident et des chrétiens d Orient? Eglises Eglise d Occident

Plus en détail

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A)

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) PREMIÈRE LECTURE Livre d'isaïe (42, 1-4.6-7) Ainsi parle le Seigneur : Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui j'ai mis toute ma joie. J'ai

Plus en détail

La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs

La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs Généralités Horaires Temps de pause Repas Questions et informations diverses 2 A l attention des apprenants: Qu attendez vous de cette formation? 3

Plus en détail

Réflexion-Débats. Le génocide des arméniens. Spécificité et difficulté d un enseignement.

Réflexion-Débats. Le génocide des arméniens. Spécificité et difficulté d un enseignement. Réflexion-Débats Le génocide des arméniens. Spécificité et difficulté d un enseignement. Par Sophie Ferhadjian Présentation du génocide des Arméniens, 1915 L Arménie est un territoire situé entre l Euphrate

Plus en détail

Une religion, deux Eglises

Une religion, deux Eglises Une religion, deux Eglises template : www.indezine.com Belin 2009 L empire byzantin et l empire carolingien sont tous les deux chrétiens. Mais leurs pratiques religieuses sont différentes : quelles sont-elles?

Plus en détail

La guerre de Cent ans Fiche enseignant

La guerre de Cent ans Fiche enseignant La guerre de Cent ans Fiche enseignant 1) Quelles sont les causes de la guerre de cent ans? Liens personnages : Questions : Pourquoi la guerre de Cent ans a-t-elle eu lieu? o Le roi d Angleterre et le

Plus en détail

Eglise Universelle de Dieu. Le Monde à Venir. ÉNONCÉ des CROYANCES

Eglise Universelle de Dieu. Le Monde à Venir. ÉNONCÉ des CROYANCES Eglise Universelle de Dieu Le Monde à Venir ÉNONCÉ des CROYANCES Eglise Universelle de Dieu Le Monde à Venir ÉNONCÉ des CROYANCES énoncé des croyances 5 Universelle de Dieu se compose de la communion

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...5 PRÉSENTATION...7 ABRÉVIATIONS...9 INTRODUCTION...11

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...5 PRÉSENTATION...7 ABRÉVIATIONS...9 INTRODUCTION...11 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...5 PRÉSENTATION...7 ABRÉVIATIONS...9 INTRODUCTION...11 I. La doctrine... 11 II. L Église et la doctrine... 13 III. La Bible, la confession et l actualité... 14 IV. Le caractère

Plus en détail

L ABBAYE SAINT VICTOR ET SES CRYPTES

L ABBAYE SAINT VICTOR ET SES CRYPTES JEU DE PISTE A L ABBAYE SAINT VICTOR DURÉE : 1H30 L ABBAYE SAINT VICTOR ET SES CRYPTES Lirelart sera ton guide! 1 Cette collection comprend 7 jeux de piste : Marseille Antique les collections égyptiennes

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS

UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS INTERNATIONAL ASSOCIATION OF LAWYERS INTERNATIONALE ANWALTS-UNION UNION INTERNACIONAL DE ABOGADOS UNIONE INTERNAZIONALE DEGLI AVVOCATI CHARTE DE TURIN SUR L EXERCICE DE

Plus en détail

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous Le bon berger Comment Dieu prend soin de nous Jésus dit : «Celui qui boit l eau que je lui donnerai n aura plus jamais soif. Au contraire, l eau que je lui donnerai deviendra en lui une source, et cette

Plus en détail

Comprendre la géopolitique contemporaine à travers l exemple de l Irak

Comprendre la géopolitique contemporaine à travers l exemple de l Irak Comprendre la géopolitique contemporaine à travers l exemple de l Irak cadre : l accompagnement personnalisé http://www.education.gouv.fr/cid50471/mene1002847c.html http://eduscol.education.fr/cid60349/modules-pour-laccompagnement-personnalise.html

Plus en détail

L image de Dieu : un chemin de salut. Philippe Fournier Module n 2 de la rencontre Mle+ des 3-5 octobre 2008

L image de Dieu : un chemin de salut. Philippe Fournier Module n 2 de la rencontre Mle+ des 3-5 octobre 2008 L image de Dieu : un chemin de salut Philippe Fournier Module n 2 de la rencontre Mle+ des 3-5 octobre 2008 L image de Dieu : un chemin de salut Introduction : la voix(e) de Dieu 1- Le message créationnel

Plus en détail

Deux pôles asiatiques anciens: l Inde et la Chine

Deux pôles asiatiques anciens: l Inde et la Chine Deux pôles asiatiques anciens: l Inde et la Chine 1. Le «noyau» chinois: quelques repères 2. Deux grands espaces géographiques Barrage des Trois-Gorges sur le fleuve Yangzi 3. La diversité ethnique de

Plus en détail

Avent 3 (B) : 11 décembre 2011. 3 e Dimanche de l Avent (B) : 11 décembre 2011. Titre : Soyons dans la joie!

Avent 3 (B) : 11 décembre 2011. 3 e Dimanche de l Avent (B) : 11 décembre 2011. Titre : Soyons dans la joie! Avent 3 (B) : 11 décembre 2011 3 e Dimanche de l Avent (B) : 11 décembre 2011 Titre : Soyons dans la joie! Référence Biblique : 1 ère lecture : Isaïe (Is 61,1-2a.10-11) 1 L Esprit du Seigneur Dieu est

Plus en détail

JOURNEE MISSIONNAIRE MONDIALE DIMANCHE 19 OCTOBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE. www.mission.catholique.fr

JOURNEE MISSIONNAIRE MONDIALE DIMANCHE 19 OCTOBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE. www.mission.catholique.fr DOSSIER DE PRESSE LA JOIE DE L EVANGILE Les Œuvres Pontificales Missionnaires sont en charge de la Journée Missionnaire Mondiale. Le dimanche 19 octobre 2014, les Œuvres Pontificales Missionnaires proposent

Plus en détail

Pasquale T. Giordano. Introduction

Pasquale T. Giordano. Introduction Pasquale T. Giordano LE CERCLE IGNATIEN Résumé: Quelques conversations sur Notes pour ceux qui donnent les exercices, publié dans le No.94 de cette revue ont mené à ce rapport sur un partenariat particulier.

Plus en détail

Ô ma joie, Christ est ressuscité!

Ô ma joie, Christ est ressuscité! 1/5 Ô ma joie, Christ est ressuscité! I ère Partie : Introduction «Si le Christ n est pas ressuscité, notre foi est vaine!» (I Co. XV, 17) La foi en la résurrection est essentielle, centrale dans notre

Plus en détail

IV. Le fidèle gagnait son salut par des actions exceptionnelles

IV. Le fidèle gagnait son salut par des actions exceptionnelles IV. Le fidèle gagnait son salut par des actions exceptionnelles 1) Le pèlerinage Pèlerins en voyage, Jean de Mandeville, Livre des merveilles, vers 1410-1412 Pèlerins au Saint-Sépulcre, Guillaume de Boldensele,

Plus en détail

L ACCEPTATION DU SALUT

L ACCEPTATION DU SALUT L ACCEPTATION DU SALUT L es leçons précédentes nous ont appris que l homme est perdu à cause du péché qui habite en lui. Mais il peut recevoir, s il le veut, le salut que Dieu lui offre en Jésus- Christ.

Plus en détail

Qui sommes-nous? Le sel de la terre, la lumière du monde!

Qui sommes-nous? Le sel de la terre, la lumière du monde! Qui sommes-nous? Le sel de la terre, la lumière du monde! Lettre pastorale pour le 9 février 2014 + Felix Gmür Evêque de Bâle Lectures du 5e dimanche du temps ordinaire, année A 1 ère lecture : Is 58,7-10

Plus en détail

Les débuts de l islam

Les débuts de l islam Les débuts de l islam PBQ : Comment la religion musulmane, l islam, est-elle elle née et comment a-t-elle donné naissance à une brillante civilisation, l Islam? islam : Ensemble des croyances et des pratiques

Plus en détail

Présentation du Texte national pour l orientation de la catéchèse en France

Présentation du Texte national pour l orientation de la catéchèse en France Présentation du Texte national pour l orientation de la catéchèse en France Une catéchèse pour tous et pour tous les âges de la vie. C est en substance l objectif du Texte national pour l orientation de

Plus en détail

Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange

Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange 5 6 avril 2004 Compte Rendu La conférence s est tenue le 5 et 6 avril 2004 à Doha. Elle a été inaugurée par S.E. Royale Sheikh/ Hamad

Plus en détail

Séquence 1 : Humanisme et Renaissance

Séquence 1 : Humanisme et Renaissance 1 ère année Bac pro 2009-2010 Séquence 1 : Humanisme et Renaissance A la période du moyen Age, marquée par des famines, des épidémies et des guerres, succède une époque de renouveau intellectuel, scientifique

Plus en détail

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine GUIDE PROTÉINÉ SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS Texte de Colossiens à lire Colossiens 1.111 (Lisez ce passage chaque jour de la semaine, c est la meilleure manière de l apprendre par cœur) Sujets de prière

Plus en détail

PROGRAMME AVRIL 2012

PROGRAMME AVRIL 2012 PROGRAMME AVRIL 2012 PROGRAMME THÉMATIQUE LITURGIE La liturgie de l Esprit de Mgr Marc Aillet THÉOLOGIE Marie, au plus près des Écritures de Guy Touton SPIRITUALITÉ Peut-on être catho et écolo? de Mgr

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

Comment l Église catholique élit le pape. Questions fréquemment posées

Comment l Église catholique élit le pape. Questions fréquemment posées Comment l Église catholique élit le pape Et Jésus dit à Simon Pierre: «. j ai prié pour toi afin que ta foi ne sombre pas. Toi donc, quand tu seras revenu, affermis tes frères.» (Luc 22, 32) Le pape, Évêque

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Explication de texte.

Explication de texte. Charlène Lozano TS1 «La science, dans son besoin d'achèvement comme dans son principe, s'oppose absolument à l'opinion. S'il lui arrive, sur un point particulier, de légitimer l'opinion, c'est pour d'autres

Plus en détail

LE PAPE ET LOURDES 1

LE PAPE ET LOURDES 1 LE PAPE ET LOURDES 1 BIOGRAPHIE DU PAPE JEAN-PAUL II Avant le pontificat 18 mai 1920 : naissance de Karol Jôzef Wojtyla à Wadowice (Pologne). Études - 1938: Karol Wojtyla commence des études de philosophie

Plus en détail

Opinion du CEATL sur le projet de rapport de Julia Reda concernant la mise en œuvre de la directive 2001/29/EC sur le droit d auteur

Opinion du CEATL sur le projet de rapport de Julia Reda concernant la mise en œuvre de la directive 2001/29/EC sur le droit d auteur Opinion du CEATL sur le projet de rapport de Julia Reda concernant la mise en œuvre de la directive 2001/29/EC sur le droit d auteur Bruxelles, le 6 mars 2015 Représentant 10 000 traducteurs littéraires

Plus en détail

Milieu du XVIIIème siècle : l'encyclopédie.

Milieu du XVIIIème siècle : l'encyclopédie. Milieu du XVIIIème siècle : l'encyclopédie. Le 18ème siècle est appelé «siècle des Lumières». Les Lumières est un courant de pensée qui remettent en cause des idées établies depuis longtemps. Ces penseurs

Plus en détail

La naissance de l Islam

La naissance de l Islam La naissance de l Islam Au VIIème siècle, l Arabie est peuplée de polythéistes, de juifs et de chrétiens. Vers 610, un marchand nommé Mohammed ou Mahomet prêche une nouvelle religion : l islam. Cette religion

Plus en détail

Saint Jean. Etudiants. pour approfondir sa vie humaine et chrétienne tout en poursuivant ses études

Saint Jean. Etudiants. pour approfondir sa vie humaine et chrétienne tout en poursuivant ses études Saint Jean Etudiants Une année pour approfondir sa vie humaine et chrétienne tout en poursuivant ses études Auprès des frères de la communauté saint Jean à Boulogne - Billancourt Sommaire 3- En Bref 4-

Plus en détail

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814).

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Carolus Magnus (dit Charles «le grand») plus connu sous le nom de Charlemagne. 1. En 768, Charlemagne devient roi des Francs et remplace son

Plus en détail

HISTOIRE CINQUIÈME THÈME IV VERS LA MODERNITÉ THÈME 2 : L ÉMERGENCE DU «ROI ABSOLU»

HISTOIRE CINQUIÈME THÈME IV VERS LA MODERNITÉ THÈME 2 : L ÉMERGENCE DU «ROI ABSOLU» HISTOIRE CINQUIÈME THÈME IV VERS LA MODERNITÉ THÈME 2 : L ÉMERGENCE DU «ROI ABSOLU» PROPOSITION D ENTRÉE DANS CE THÈME L ENTRÉE ROYALE DE LOUIS XIII ÀPARIS EN 1628 (Allégorie de la prise de la Rochelle)

Plus en détail

Bawin Delphine Bertier Justine De Dorlodot Anaïs Dumoulin Océane Roussaux Sarah (5C)

Bawin Delphine Bertier Justine De Dorlodot Anaïs Dumoulin Océane Roussaux Sarah (5C) Bawin Delphine Bertier Justine De Dorlodot Anaïs Dumoulin Océane Roussaux Sarah (5C) Mise en scène : Des hommes occidentaux et turcs parlent de la demande d adhésion de la Turquie à l Union Européenne.

Plus en détail

IV. Conquérants d empires

IV. Conquérants d empires IV. Conquérants d empires Romains, Bouddhistes, Juifs et Chrétiens, du I au IV siècle de notre ère. Tandis que les Romains faisaient la conquête du monde et fondaient leur empire sur les ruines des royaumes

Plus en détail

UN CHRÉTIEN PEUT-IL DIVORCER?

UN CHRÉTIEN PEUT-IL DIVORCER? UN CHRÉTIEN PEUT-IL DIVORCER? Bien-aimé frères et sœurs en Christ, que la paix et la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soient avec chacun d entre vous. Aujourd hui par la grâce de Dieu et avec l aide

Plus en détail

A la recherche du trésor de Louis XIV

A la recherche du trésor de Louis XIV A la recherche du trésor de Louis XIV Matériel : Un plan des bus plastifié. Un plan du vieux Lyon plastifié. Un livret de règle. Une enveloppe avec des aides pour les énigmes (en option). Un ticket liberté

Plus en détail

Liste des quêtes impérées dans le diocèse de Grenoble-Vienne 15 décembre 2015

Liste des quêtes impérées dans le diocèse de Grenoble-Vienne 15 décembre 2015 Liste des quêtes impérées dans le diocèse de Grenoble-Vienne 15 décembre 2015 Dates pour l'année 2016 Argumentaire à destination des équipes liturgiques, des personnes chargées de la communication et de

Plus en détail

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI IIIe dimanche de l'avent «Gaudete», 16 décembre 2012 [Vidéo] Galerie photographique Chers frères

Plus en détail

Comment les Arabes musulmans ont-ils conquis un si grand empire? I- La conquête de la Syrie-Palestine (636-638) et la diffusion de l islam.

Comment les Arabes musulmans ont-ils conquis un si grand empire? I- La conquête de la Syrie-Palestine (636-638) et la diffusion de l islam. LES DÉBUTS DE L ISLAM Qu est-ce que l Islam? A quelle civilisation a-t-il donné naissance? CAPACITÉS : - Présenter un document (le situer dans le temps et dans le contexte) - Relever des informations dans

Plus en détail

Etienne ANHEIM, Clément VI au travail. Lire, écrire, prêcher au XIV e siècle, Publications de la Sorbonne, Paris, 2014, 406 p.

Etienne ANHEIM, Clément VI au travail. Lire, écrire, prêcher au XIV e siècle, Publications de la Sorbonne, Paris, 2014, 406 p. Séminaire d Actualité de la Recherche Historique (21 janvier 2015) - F. Mercier Université Rennes 2 Etienne ANHEIM, Clément VI au travail. Lire, écrire, prêcher au XIV e siècle, Publications de la Sorbonne,

Plus en détail

VI. DOCUMENT PORTANT «PRINCIPES DIRECTEURS DEVANT GUIDER L ENVOI D UNE MISSION D OBSERVATION D ÉLECTIONS» (Marrakech, décembre 1996)

VI. DOCUMENT PORTANT «PRINCIPES DIRECTEURS DEVANT GUIDER L ENVOI D UNE MISSION D OBSERVATION D ÉLECTIONS» (Marrakech, décembre 1996) VI. DOCUMENT PORTANT «PRINCIPES DIRECTEURS DEVANT GUIDER L ENVOI D UNE MISSION D OBSERVATION D ÉLECTIONS» (Marrakech, décembre 1996) Préambule Les chefs d État et de Gouvernement, réunis lors de leur sixième

Plus en détail

H1 Les empires carolingien et byzantin

H1 Les empires carolingien et byzantin H1 Les empires carolingien et byzantin En 395 après J-C, pour pouvoir mieux se défendre face à l arrivée des peuples germains (nom donné aux peuples d Europe du Nord et de l Est), l empire romain est divisé

Plus en détail

Alexandre le Grand. 1-Alexandre et la conquête de son Empire. A-Alexandre le Grand, un stratège militaire

Alexandre le Grand. 1-Alexandre et la conquête de son Empire. A-Alexandre le Grand, un stratège militaire Alexandre le Grand Au IVe siècle avant J.-C., Alexandre succède à son père, le roi Philippe de Macédoine, conquérant de la Grèce. En 334 avant J.-C., Alexandre part à la conquête de l'asie et étend son

Plus en détail

Pour une cohabitation des religions en paix et en liberté

Pour une cohabitation des religions en paix et en liberté Conseil suisse des religions Pour une cohabitation des religions en paix et en liberté Prise de position du Conseil suisse des religions concernant l initiative populaire «Contre la construction de minarets»

Plus en détail

Le Carême : la Parole de Dieu nous conduit vers Pâques

Le Carême : la Parole de Dieu nous conduit vers Pâques Le Carême : la Parole de Dieu nous conduit vers Pâques 2015 Année B MERCREDI DES CENDRES Dans sa tendresse, Dieu attend que je me tourne vers lui Joël 2, 12-18 Dans l Ancien testament, le prophète Joël

Plus en détail

CHRETIEN FACE A L ARGENT

CHRETIEN FACE A L ARGENT Vendredi 17 janvier 2003 Saint-Philippe du Roule CHRETIEN FACE A L ARGENT François VILLEROY de GALHAU Administrateur des Semaines Sociale de France François Villeroy de Galhau 1 a introduit sa conférence

Plus en détail

Les Maronites. Chronologie. -4BC La Lumière du Monde

Les Maronites. Chronologie. -4BC La Lumière du Monde Les Maronites Chronologie -4BC La Lumière du Monde 2010 AD Europe & Moyen Orient Moyen Orient Chronologie 1. La Lumière du Monde (4 av. J.-C. - 30 ap. J.-C.) 2. Antioche (30-350) 3. St. Maron et ses Disciples

Plus en détail

1Co3,16-23 (tout est à vous et vous êtes à Christ et Christ est à Dieu)

1Co3,16-23 (tout est à vous et vous êtes à Christ et Christ est à Dieu) 1 LECTURES 1Co3,16-23 (tout est à vous et vous êtes à Christ et Christ est à Dieu) Mt5,38-48 (Si on te gifle sur la joue droite ) PREDICATION Et bien voilà, nous venons au culte tranquillement par un beau

Plus en détail

CELEBRATION DE NOËL. Thème de cette célébration : Adorer l enfant Jésus et annoncer sa naissance.

CELEBRATION DE NOËL. Thème de cette célébration : Adorer l enfant Jésus et annoncer sa naissance. DDEC 47. Eveil à la foi - Le Caté des P tits Grands. CELEBRATION DE NOËL Thème de cette célébration : Adorer l enfant Jésus et annoncer sa naissance. Au cours de cette célébration, les enfants vont faire

Plus en détail

L E T T R E S D U P. C. A. A U F. L. N. ( j u i l l e t a o û t 1 9 5 6 ) à la Direction du Front de Libération Nationale

L E T T R E S D U P. C. A. A U F. L. N. ( j u i l l e t a o û t 1 9 5 6 ) à la Direction du Front de Libération Nationale L E T T R E S D U P. C. A. A U F. L. N. ( j u i l l e t a o û t 1 9 5 6 ) PARTI COMMUNISTE ALGERIEN COMITE CENTRAL Le 12 juillet 1956 à la Direction du Front de Libération Nationale Chers Frères, Au cours

Plus en détail

Louis et Zélie Martin

Louis et Zélie Martin Louis et Zélie Martin Qu ont-ils fait de si extraordinaire pour être béatifiés le 19 octobre 2015? Sommaire : 1. Les époux Martin, qui sont-ils? 2. Texte à trou / texte à trou réponses 3. Création d un

Plus en détail

ARRÊTÉ N A-2014-01 DU CONSEIL GÉNÉRAL DU 16 JANVIER 2014. relatif au code de déontologie du personnel de la Banque de France

ARRÊTÉ N A-2014-01 DU CONSEIL GÉNÉRAL DU 16 JANVIER 2014. relatif au code de déontologie du personnel de la Banque de France Date de publication : 25 mars 2014 ARRÊTÉ N A-2014-01 DU CONSEIL GÉNÉRAL DU 16 JANVIER 2014 relatif au code de déontologie du personnel de la Banque de France LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA BANQUE DE FRANCE,

Plus en détail

Mesdames, Messieurs,

Mesdames, Messieurs, Fédération de Savoie de a Libre Pensée Maison des Associations N2 73000 Chambéry Chambéry le 5.04.09 A : Mesdames, Messieurs Les Conseillers municipaux Chambéry Mesdames, Messieurs, Vous allez être amenés

Plus en détail

Charlemagne. Il y a eu de nombreuses invasions par les barbares. La vie était alors très dangereuse car il y avait de nombreux combats.

Charlemagne. Il y a eu de nombreuses invasions par les barbares. La vie était alors très dangereuse car il y avait de nombreux combats. Charlemagne Il y a eu de nombreuses invasions par les barbares. La vie était alors très dangereuse car il y avait de nombreux combats. Ensuite, il y a eu Clovis qui est devenu roi des Francs. Quand il

Plus en détail

Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu

Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu Introduction Lecture : Psaume 96 La quête du bonheur caractérise chaque être humain. Du plus petit au plus grand, chaque être humain est motivé par un désir d être

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPÉRIEUR DU XIX e SIÈCLE À 1960 ENVIRON

L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPÉRIEUR DU XIX e SIÈCLE À 1960 ENVIRON 1 L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPÉRIEUR DU XIX e SIÈCLE À 1960 ENVIRON Jean-François CHARLES, adjoint au chef du Service de l enseignement secondaire supérieur, Espace, 1991, n 11-12, pp. 8-11 (Publication

Plus en détail

PORTRAIT RELIGIEUX DU QUÉBEC EN QUELQUES TABLEAUX

PORTRAIT RELIGIEUX DU QUÉBEC EN QUELQUES TABLEAUX Cat. 2. 226.1.3 PORTRAIT RELIGIEUX DU QUÉBEC EN QUELQUES TABLEAUX Nous présentons ici quelques tableaux donnant une bonne idée de la place de la religion d la vie des Québécoises et des Québécois. Les

Plus en détail

Déroulement. Lieu. Date. 10h00-11h00 Entrainement collectif sur les pelouses. 11h00-12h00 Eépétitions de l enchainement sur le podium

Déroulement. Lieu. Date. 10h00-11h00 Entrainement collectif sur les pelouses. 11h00-12h00 Eépétitions de l enchainement sur le podium Objectifs Dans un monde ou les conflits de tout genre, y compris ceux entre les différentes cultures et civilisations, se multiplient et se manifestent chaque jour à nous, nous tenons à présenter les valeurs

Plus en détail

La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15

La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15 N 21 26 mai 2013 La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15 - Qui pourrait prétendre étreindre dans son étroit cerveau les richesses des Connaissances humaines? Je ne sais le tout de rien Je ne sais

Plus en détail

Le microcrédit en Europe et dans le monde

Le microcrédit en Europe et dans le monde Le microcrédit en Europe et dans le monde Le Prix Nobel de la paix, attribué en 2006 au fondateur de la première banque de microcrédit, a récompensé un système qui avait déjà fait des émules un peu partout

Plus en détail

Vienne 1814/1815, la ville et le Congrès Questionnaire pédagogique

Vienne 1814/1815, la ville et le Congrès Questionnaire pédagogique Vienne 1814/1815, la ville et le Congrès Questionnaire pédagogique Quels sont les principaux objectifs du Congrès de Vienne (plusieurs réponses possibles)? établir durablement la paix en Europe en évitant

Plus en détail

LA MORT ET LA VIE. Homélie du Jour de Pâques cathédrale de Strasbourg le 20 avril 2003. Chers Frères et Sœurs dans le Christ, Chers Amis,

LA MORT ET LA VIE. Homélie du Jour de Pâques cathédrale de Strasbourg le 20 avril 2003. Chers Frères et Sœurs dans le Christ, Chers Amis, LA MORT ET LA VIE Homélie du Jour de Pâques cathédrale de Strasbourg le 20 avril 2003 Chers Frères et Sœurs dans le Christ, Chers Amis, «Mors et vita duello conflixere mirando. Dux vitae mortuus regnat

Plus en détail

Livre blanc. sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr. Résumé

Livre blanc. sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr. Résumé Livre blanc 2006 sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr Résumé I. La politique de sécurité de l Allemagne Douze années se sont écoulées depuis la publication du dernier

Plus en détail

Cours 6 ème Partie 2 : La civilisation grecque Thème 1 : au fondement de la Grèce, cités, mythes, panhellénisme

Cours 6 ème Partie 2 : La civilisation grecque Thème 1 : au fondement de la Grèce, cités, mythes, panhellénisme Cours 6 ème Partie 2 : La civilisation grecque Thème 1 : au fondement de la Grèce, cités, mythes, panhellénisme THEME 2 : LA CIVILISATION GRECQUE. CHAPITRE 1 : AU FONDEMENT DE LA GRECE : CITES ET MYTHES

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. D'Echo en Echo A l Abbaye. Supplément aux Echos de Saint-Maurice, 1971, tome 67b, p.

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. D'Echo en Echo A l Abbaye. Supplément aux Echos de Saint-Maurice, 1971, tome 67b, p. LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique D'Echo en Echo A l Abbaye Supplément aux Echos de Saint-Maurice, 1971, tome 67b, p. 1-4 Abbaye de Saint-Maurice 2013 A l'abbaye Il nous est impossible de relater

Plus en détail

Assemblée des délégués des 2 et 3 novembre 2015 à Berne

Assemblée des délégués des 2 et 3 novembre 2015 à Berne 8 Assemblée des délégués des 2 et 3 novembre 2015 à Berne Respect de la Constitution et du droit international, motion de l Eglise évangélique réformée du canton de Bâle-Campagne et de cosignataires :

Plus en détail

Cantique des degrés. Il s agit de cantiques chantés par les pèlerins en route vers Jérusalem pour les fêtes annuelles.

Cantique des degrés. Il s agit de cantiques chantés par les pèlerins en route vers Jérusalem pour les fêtes annuelles. Préparé par Sylvain Bigras www.toisuismoi.ca Décembre 2012 Cantique des degrés. Il s agit de cantiques chantés par les pèlerins en route vers Jérusalem pour les fêtes annuelles. La Bible du Semeur remplace

Plus en détail

Histoire. Chapitre n. La construction européenne jusqu au début des années 2000

Histoire. Chapitre n. La construction européenne jusqu au début des années 2000 Histoire Chapitre n. La construction européenne jusqu au début des années 2000 I) Les caractéristiques de la construction européenne Problématiques : Sur quelles valeurs se fonde la construction européenne?

Plus en détail

Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga. De L ingénieur au maître spirituel

Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga. De L ingénieur au maître spirituel Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga Conférence de Swami Sai Shivananda Colloque FFY 2013 De L ingénieur au maître spirituel Comme vous le savez je suis docteur

Plus en détail