GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE."

Transcription

1 GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE. Nous tenons à exprimer nos plus vifs remerciements à Irène Mainguy, Pierre Mollier et Georges Odo pour leur aide précieuse, et pour nous avoir autorisé à publier en ligne les articles de Luquet. Ce travail n aurait pu être accompli sans leur secours, et sans le patient effort des loges de recherche du Grand Orient de France. Pour faciliter la lecture des profanes, qui pourraient se lasser d abréviations ou d acronymes qu ils jugeraient abscons, voire vainement hermétiques, nous avons retenu de ces opuscules de Luquet ce qui peut intéresser et concerner tout honnête homme, à savoir les textes de philosophie sociale ou morale et l histoire de la franc-maçonnerie. Un lecteur plus averti et plus patient pourra consulter la version intégrale et originale de ces textes sous un autre format. Nous avons corrigé maintes coquilles de l édition originale et modernisé ponctuellement la typographie, parfois confuse, souvent sans unité entre les divers textes. Les intertitres, dans une police de caractères et une couleur différentes, sont de notre fait pour clarifier et aérer le texte. De même nous avons ajouté des notes en de rares endroits pour éclaircir certaines allusions de Luquet ou relier ses travaux maçonniques au reste de son œuvre. Christophe Genin

2 Archives du Grand Orient de France (G.O.D.F.). Bibliothèque Classement chronologique : - «Définitions de quelques termes philosophiques fréquemment employés». Brochure. Paris, Grand Orient de France, 1932, 16 p. (Grand Collège des Rites, Sublime Aréopage L Avenir, Vall de Paris). BR «Établir une déclaration des Droits de l Homme et du Citoyen». Rapport. Bulletin des Ateliers Supérieurs, n 12, 1934, pp ; n 13, 1934, pp «Les grands principes qui inspirent l enseignement d une morale altruiste ou solidariste et esquisse un plan pour l application de ces principes à l individu et aux diverses collectivités auxquelles il appartient». Rapport. Supérieurs, n 12, 1934, pp «Comment une démocratie fondée sur l égalité peut-elle admettre une hiérarchie sociale, c est-à-dire une inégalité de Droits et de Devoirs entre les citoyens?». Rapport. Supérieurs, n 14, 1935, pp «Etude des conflits qui peuvent se produire entre les devoirs envers la famille et les devoirs envers la société». Rapport. Supérieurs, n 15, 1936, pp «Quel sens donnez-vous au Devoir ou Obligation comme principe de la morale?». Rapport. Supérieurs, n 19, 1937, pp «Sur le rapprochement entre les diverses puissances maçonniques du monde». La chaîne d union, , pp «Hauts grades et maçonnerie bleue». La chaîne d union, , pp «Historique et rôle du grade de Chevalier Kadosch (30 )». Rapport. Bulletin des Ateliers Supérieurs, n 22,1939, pp «Le serment du secret maçonnique. Comment le concevez-vous?». Rapport. Bulletin des Ateliers Supérieurs, n 22, 1939, pp «L éducation civique de la femme». Supérieurs, n 26, 1947, pp «En quoi consiste la démocratie?». Rapport. Supérieurs, n 30, 1948, pp «Relations entre les Grands Loges de France et d Angleterre au XVIIIè siècle». Troisième conférence du cycle, GODF, Bulletin du Foyer Philosophique, «Quelques précisions d histoire maçonnique», in Le symbolisme, n 2, décembre 1950-janvier 1951, pp «Rose-Croix et francs-maçons», in Le symbolisme, n 5, juin-août 1951, pp «Athirsata». documentaire. Supérieurs, n 35, 1951, pp «La Grande Loge d Angleterre et le Grand Orient De France». documentaire. Grand Collège des Rites, supplément au Supérieurs, n 37, 1952, pp BR «La franc-maçonnerie et l église en France au XVIIIe siècle». Supérieurs, n 43, 1955, pp

3 - «Grade de maître et légende d Hiram». Le symbolisme, n 5/321, 1955, pp , n 324, pp «Gérard de Nerval et la franc-maçonnerie», in Mercure de France, 1-V, 1955, pp Brochure non datée, 29 p., BR «Les principes maçonniques permettent-ils de dégager une philosophie pouvant servir de guide au monde moderne?». Rapport. Supérieurs, n 51, 1959, pp La franc-maçonnerie et l Etat en France au XVIIIe siècle, préface de Francis Viaud, Paris, éditions Jean Vitiano, 1963, 347p. Réf Dieu, testament philosophique d un vieux sage, introduction de Jean Vitiano, Paris, éditions Jean Vitiano, 1966, 67p. Réf SPI LUQ - «Demandez lui si ses maîtres sont contents de lui», un rituel inédit du Compagnon au milieu du XVIII è siècle, avec annotation manuscrite de G.-H. Luquet. Présenté par Jean Khebian, Humanisme, n 99, janvier 1974, pp Tenue funèbre du 5 novembre 1966, organisée par le Conseil de l Ordre du GODF et le Grand Collège des Rites à la mémoire des FF Eloge funèbre prononcé par Robert Tougne à la mémoire de G.H. Luquet. Brochure, Paris, Grand Orient de France, 1966, 27p. - «Sur les débuts de la franc-maçonnerie». Bulletin du Centre de documentation du Grand Orient De France, n 1, pp < non daté > En collaboration avec Jean Corneloup : - «Des Droits du Grand Orient De France et du Grand Collège des Rites sur le Rite Ecossais Ancien et Accepté». Bulletin des ateliers supérieurs, n 49, 1958, pp.31- bibliographie. - «Des Droits du GDF et du Grand Collège des Rites sur le Rite Ecossais Ancien et Accepté». Bulletin du Centre de Documentation du Grand Orient de France, n 16-17, 1959, pp Archives russes G.O.D.F. Archives russes 1 (Archives de la réserve) Fonds inventaire N 415 : Frère G.Luquet, Chapitre l Avenir de Paris, «Etude des possibilités de rapprochement des puissances maçonniques» : rapport sur la question D. Mars Ce qu on appelle «archives russes» comprend les archives des loges du G.O.D.F emportées par les Allemands lors de la Seconde Guerre mondiale, puis récupérées par les Russes lors de leur invasion de l Est de l Allemagne, enfin restituées dernièrement à la France. Elles sont déposées aux Archives nationales.

4 Documents en ligne Date Type d écrit Titre Références Cote G.O mars Rapport «Etablir une déclaration des Droits de l Homme et du Citoyen» Rapport «Les grands principes qui inspirent l enseignement d une morale altruiste ou solidariste et esquisse un plan pour l application de ces principes à l individu et aux diverses collectivités auxquelles il appartient». Supérieurs, n 12, 1934, pp ; n 13, 1934, pp Supérieurs, n 12, 1934, pp Rapport «Recherche des grands principes qui peuvent inspirer l enseignement d une morale altruiste ou solidariste» 1935 Rapport «Comment une démocratie fondée sur l égalité peut-elle admettre une hiérarchie sociale, c est-à-dire une inégalité de Droits et de Devoirs entre les citoyens?» Rapport «Etude des conflits qui peuvent se produire entre les devoirs envers la famille et les devoirs envers la société» Rapport «Y a-t-il des civilisations supérieures et des civilisations inférieures? N'y en aurait-il pas d'équivalentes suivant les peuples et suivant les temps? Pourquoi et comment?» 1937 Rapport «Quel sens donnez-vous au Devoir ou Obligation comme principe de la morale?». Supérieurs n 13 Supérieurs, n 14, 1935, pp Supérieurs, n 15, 1936, pp Supérieurs, n 17 Supérieurs, n 19, 1937, pp Discours Discours de clôture Supérieurs, n 18, Rapport «Histoire et rôle du Chevalier

5 Kadosch» 1939 Rapport «Historique et rôle du grade de Chevalier Kadosch (30 )» Rapport «Le serment du secret maçonnique. Comment le concevez-vous?» supérieurs, n 21, 1938 Supérieurs, n 22,1939, pp Supérieurs, n 22, 1939, pp Rapport Rapport administratif Supérieurs n 23 (n 1 de la Reprise) 1947 avril Rapport L éducation civique de la femme Supérieurs, n 26 (n 3 de la Reprise), 1947, pp Rapport En quoi consiste la démocratie? Supérieurs, n 30 (n 7 de la Reprise), 1948, pp janvier 1951 mai article «Quelques précisions d histoire maçonnique» documentaire Athirsata Le symbolisme, n 2,décembre janvier 1951, pp Supérieurs, n 35 (n 12 de la Reprise), 1951, pp août 1952 mai article documentaire 1955 article littéraire 1955 juin historique «Rose-Croix et francsmaçons» Grande Loge d'angleterre et Grand Orient de France «Gérard de Nerval et la francmaçonnerie» «La franc-maçonnerie et l église en France au XVIIIè siècle». Le symbolisme, n 5, juin-août 1951, pp Supplément au Supérieurs, n 37, 1952, pp Mercure de France, 1-V, 1955, pp.77-96, in brochure non datée, 29 p. Supérieurs, n 43, 1955, pp BR 584. BR juin historique «Des Droits du Grand Orient De France et du Grand Collège des Rites sur le Rite Ecossais Ancien et Accepté». Bulletin des ateliers supérieurs, n 49, 1958, pp.31- bibliographie.

6 1959 juin Rapport «Les principes maçonniques permettent-ils de dégager une philosophie pouvant servir de guide au monde moderne?» Rapport «Des Droits du GDF et du Grand Collège des Rites sur le Rite Ecossais Ancien et Accepté». Ecrit avec Jean Corneloup 1963 Livre La franc-maçonnerie et l Etat en France au XVIIIè siècle, 1966 livre Dieu, testament philosophique d un vieux sage novembre Plaquette d hommage Tenue funèbre du 5 novembre 1966, organisée par le Conseil de l Ordre du GODF et le Grand Collège des Rites à la mémoire des FF Eloge funèbre prononcé par Robert Tougne à la mémoire de G.H. Luquet. Supérieurs, n 51, 1959, pp. Bulletin du Centre de Documentation du Grand Orient de France, n 16-17, 1959, pp Préface de Francis Viaud, Paris, éditions Jean Vitiano, 1963, 347p. Introduction de Jean Vitiano, Paris, éditions Jean Vitiano, 1966, 67p. Brochure, Paris, Grand Orient de France, 1966, 27p. Réf Réf SPI LUQ BR34

La franc-maçonnerie. Troisième tirage 2011

La franc-maçonnerie. Troisième tirage 2011 Alain Quéruel La franc-maçonnerie Troisième tirage 2011 2008, pour le texte de la présente édition. 2011, pour la nouvelle présentation. ISBN : 978-2-212-54866-2 Table des matières Sommaire......................................................

Plus en détail

L AUTEUR. Docteur en sciences humaines et enseignante, Judith Charles s intéresse depuis son plus jeune âge à la cartomancie.

L AUTEUR. Docteur en sciences humaines et enseignante, Judith Charles s intéresse depuis son plus jeune âge à la cartomancie. L AUTEUR Docteur en sciences humaines et enseignante, Judith Charles s intéresse depuis son plus jeune âge à la cartomancie. À 39 ans, elle publie son premier livre sur le tarot de Marseille. Elle souhaite

Plus en détail

ARCHIVES MUNICIPALES SAINT-PAUL-TROIS-CHATEAUX MEMOIRE VIVANTE DE VOTRE VILLE

ARCHIVES MUNICIPALES SAINT-PAUL-TROIS-CHATEAUX MEMOIRE VIVANTE DE VOTRE VILLE ARCHIVES MUNICIPALES DE SAINT-PAUL-TROIS-CHATEAUX MEMOIRE VIVANTE DE VOTRE VILLE DEFINITION DES ARCHIVES Code du patrimoine Partie législative o LIVRE II : ARCHIVES TITRE Ier : RÉGIME GÉNÉRAL DES ARCHIVES

Plus en détail

Guide du lecteur. Guide du lecteur. Centre de documentation et de recherche de la Fondation Charles de Gaulle

Guide du lecteur. Guide du lecteur. Centre de documentation et de recherche de la Fondation Charles de Gaulle Centre de documentation et de recherche de la Fondation Charles de Gaulle Guide du lecteur Guide du lecteur Fondation Charles de Gaulle 5 rue de Solférino 75007 Paris Soyez les bienvenus. La bibliothèque

Plus en détail

Première partie : Le monde du livre à Toulouse

Première partie : Le monde du livre à Toulouse TABLE DES MATIÈRES Introduction... 9 Première partie : Le monde du livre à Toulouse CHAPITRE PREMIER. LA LÉGISLATION ROYALE ET SES ACTEURS... 21 I- La réglementation de l'impression... 23 1- Les permissions

Plus en détail

Prix littéraire Prince Alexandre de Belgique 2012

Prix littéraire Prince Alexandre de Belgique 2012 Prix littéraire Prince Alexandre de Belgique 2012 1. Présentation du prix S.A.R. la princesse Léa de Belgique a souhaité rendre hommage à son mari le prince Alexandre en créant annuellement un Prix littéraire,

Plus en détail

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL. FONDS ROBERT SERRURIER, Militant du Mouvement de libération ouvrière, puis Culture et Liberté

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL. FONDS ROBERT SERRURIER, Militant du Mouvement de libération ouvrière, puis Culture et Liberté CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL FONDS ROBERT SERRURIER, Militant du Mouvement de libération ouvrière, puis Culture et Liberté 2000 054 Introduction Activités militant, éducation populaire, politique,

Plus en détail

Les Francs-maçons et leur religion Publibook

Les Francs-maçons et leur religion Publibook Jacques Duchenne Les Francs-maçons et leur religion Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

Connaître La Grande Loge de France

Connaître La Grande Loge de France Connaître La Grande Loge de France La Grande Loge de France, héritière de trois siècles d histoire et de culture, est la plus ancienne obédience française. La démarche initiatique exceptionnelle qu elle

Plus en détail

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie Les Cahiers de la Franc-maçonnerie N O 25 : QU EST-CE QU UNE «PLANCHE», À QUOI SERT-ELLE, QU EXIGE-T-ELLE DE CELUI QUI LA PRÉSENTE? Par le «Collectif des cahiers» «La planche» : l angoisse! Un ami, brillant

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT POUR LES VISITES SCOLAIRES

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT POUR LES VISITES SCOLAIRES LIVRET D ACCOMPAGNEMENT POUR LES VISITES SCOLAIRES NIVEAU COLLèGE-LYCéE LES GRANDES ACCélératiOns pendant la seconde guerre mondiale Ce livret d accompagnement a été réalisé en 0 dans le cadre d un projet

Plus en détail

POUR ÉVITER LE PLAGIAT Quelques principes et règles pour éviter le plagiat :

POUR ÉVITER LE PLAGIAT Quelques principes et règles pour éviter le plagiat : QU EST-CE QUE LE PLAGIAT? Le plagiat est l action de «Piller les œuvres d autrui en donnant pour siennes les parties copiées» Le Petit Larousse 2013. C est une faute morale, civile, commerciale et/ou pénale

Plus en détail

12.2.5. La Banque de données santé publique (BDSP)

12.2.5. La Banque de données santé publique (BDSP) 12. Approfondir ses connaissances autour d un sujet droit ou qu un accord avec l éditeur autorise les gestionnaires de la base à pointer vers le document original. Les bases de données bibliographiques

Plus en détail

LE FONDS PATRIMONIAL. Edition 2015

LE FONDS PATRIMONIAL. Edition 2015 LE FONDS PATRIMONIAL Edition 2015 1 «Dictionnaire historique et critique» par Pierre Bayle. - 1740. 4 vol. 2 Le FONDS PATRIMONIAL de la Médiathèque de Saint-Cloud Qu est-ce qu un fonds patrimonial? L expression

Plus en détail

Ateliers pédagogiques

Ateliers pédagogiques HISTOIRE LOCALE Ateliers pédagogiques Primaire (selon thème choisi) et Collège Visite commentée de 2 expositions au choix aux Archives Municipales Mise à disposition de questionnaire (30 minutes de recherche

Plus en détail

Rudyard Kipling Lodge

Rudyard Kipling Lodge Rudyard Kipling Lodge Aperçu sur les Side Degrees de la Maçonnerie Anglo-Saxonne 13 février 2013 La Garenne Colombes Version 1.2 Rudyard Kipling Lodge Philippe Martin - février 2013 1 Croix Rouge de Constantin

Plus en détail

RÉPERTOIRE NUMÉRIQUE FONDS ÉDOUARD-MONTPETIT (P8)

RÉPERTOIRE NUMÉRIQUE FONDS ÉDOUARD-MONTPETIT (P8) PUBLICATIONS DU SERVICE DES ARCHIVES, No.14 RÉPERTOIRE NUMÉRIQUE DU FONDS ÉDOUARD-MONTPETIT (P8) par Jacques DUCHARME, responsable Section des archives historiques et Augustine PRÉVOST, s.s.a., stagiaire

Plus en détail

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents Corrigé du Brevet blanc janvier 2008 Partie histoire : La Shoah Etude de documents Doc.1 : P.V de la conférence de Wannsee, tenue à Berlin en 1942, et réunissant secrètement la haute hiérarchie nazie.

Plus en détail

Discours d ouverture du 2ème Forum international. des Travailleurs Sociaux de Rue. 26 octobre 2010

Discours d ouverture du 2ème Forum international. des Travailleurs Sociaux de Rue. 26 octobre 2010 Discours d ouverture du 2ème Forum international des Travailleurs Sociaux de Rue 26 octobre 2010 Jan Jařab, Représentant régional de la Haut-Commissaire de l ONU pour les Droits de l Homme Mesdames et

Plus en détail

La comptabilité de gestion : Fiche pourquoi?

La comptabilité de gestion : Fiche pourquoi? La comptabilité de gestion : Fiche pourquoi? 1 Définition Selon le plan comptable général, la comptabilité de gestion fait apparaître deux aspects : Connaître les coûts et les résultats par produit. Agir

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Fonds Robert Dufourg Banque de France et Assurances Générales de France

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Fonds Robert Dufourg Banque de France et Assurances Générales de France ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL Fonds Robert Dufourg Banque de France et Assurances Générales de France 2012 041 INTRODUCTION Activités Assurances Présentation de l entrée Ce fonds est entré aux

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE I - IDENTIFICATION II - CONTEXTE III - CONTENU IV - CONDITIONS D ACCES ET D UTILISATION V - RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES

FICHE DESCRIPTIVE I - IDENTIFICATION II - CONTEXTE III - CONTENU IV - CONDITIONS D ACCES ET D UTILISATION V - RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES REGISTRES D ETAT CIVIL D AUBERVILLIERS NAISSANCES ET MARIAGES (1792-1885) - DECES (1792-1905) TABLES DECENNALES (1792-1902) FICHE DESCRIPTIVE I - IDENTIFICATION II - CONTEXTE III - CONTENU IV - CONDITIONS

Plus en détail

Le Monde Global Le Monde métissé?

Le Monde Global Le Monde métissé? Clément Fodouop Le Monde Global Le Monde métissé? Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

Les objectifs du colloque

Les objectifs du colloque Les objectifs du colloque Avec la création de la charge de secrétaire d État à la marine, en 1669, «la marine se fit plus bureaucratique 1», nous dit Michel Vergé-Franceschi. Sous l impulsion des premiers

Plus en détail

INVENTAIRE FONDS SYLVAIN HALFF AP 45

INVENTAIRE FONDS SYLVAIN HALFF AP 45 INVENTAIRE FONDS SYLVAIN HALFF AP 45 Boite A Boite classée par Jeanine Harburger née HALFF lettres personnelles 1914 Août 1914 Novembre 1914 Décembre 1914 Janvier Février Mars 1915 Juillet à Décembre 1915

Plus en détail

Avertissement... 7. Introduction... 9. Première partie À la recherche des clefs sous L Ancien Régime

Avertissement... 7. Introduction... 9. Première partie À la recherche des clefs sous L Ancien Régime Table des matières Avertissement... 7 Introduction... 9 Première partie À la recherche des clefs sous L Ancien Régime Définition et constitution d un objet D étude Qqu est-ce qu une clef? Étude du signifiant....

Plus en détail

MEMOIRE DE RECHERCHE

MEMOIRE DE RECHERCHE MEMOIRE DE RECHERCHE «Les réseaux sociaux et l évolution des usages» Mémoire rédigé, présenté et soutenu par Yann AVOGNIKO et Sébastien DRI, Etudiants Master 2 Sous la direction du Dr. Hélène Rodriguez

Plus en détail

CODE DE DÉONTOLOGIE DES OSTÉOPATHES DE FRANCE

CODE DE DÉONTOLOGIE DES OSTÉOPATHES DE FRANCE CODE DE DÉONTOLOGIE DES OSTÉOPATHES DE FRANCE Version août 2008 Union Fédérale des OSTÉOPATHES DE FRANCE (UFOF) L Union Fédérale des Ostéopathes de France (UFOF) Organisation socioprofessionnelle existante

Plus en détail

Groupe hospitalier Broca - Cochin - Hôtel Dieu

Groupe hospitalier Broca - Cochin - Hôtel Dieu Groupe hospitalier Broca - Cochin - Hôtel Dieu Rapport d activité 2013 Le rapport d activité 2013 se compose de trois parties : - Partie 1 : le bilan 2013 - Partie 2 : les perspectives 2014 - Partie 3

Plus en détail

SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ. Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690. Dernière édition : octobre 2011

SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ. Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690. Dernière édition : octobre 2011 SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690 Dernière édition : octobre 2011 Texte mis à jour le 29 janvier 2014 MM. DAUTHIER dauthier@univ-tln.fr 1 Notes

Plus en détail

II- L'environnement matériel des séances d histoire

II- L'environnement matériel des séances d histoire Magali Chapelet-Guirriec - Pierrick Friquet Circonscription de Brest - Nord - Novembre 2012 Enseigner l'histoire en cycle 3 «Si nous voulons être les acteurs responsables de notre propre avenir, nous avons

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

Rédacteur territorial Rédacteur principal

Rédacteur territorial Rédacteur principal Concours Rédacteur territorial Rédacteur principal Annales corrigées Concours externe, interne, 3 e voie et examens professionnels Bruno Rapatout Formateur au centre national de la fonction publique territoriale

Plus en détail

Concours de Twittérature «Moi, les arts et la culture»

Concours de Twittérature «Moi, les arts et la culture» Concours de Twittérature «Moi, les arts et la culture» Ce concours est inspiré et adapté du concours de twittérature du REFER (refer-edu.org). Chers enseignants et intervenants jeunesse, L organisme Culture

Plus en détail

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand OFFRES D OPTIONS DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand Option DP3 Qu est-ce que la DP3? La DP3 est une option de Découverte

Plus en détail

Au chevet des archives

Au chevet des archives Au chevet des archives Présentation Accompagnez Tiléo et Tilina dans la démarche de conservation des archives. Objectifs Sensibiliser à la conservation des documents et aux métiers des archives (le rôle

Plus en détail

Les ressources généalogiques du Service historique de la Défense et les inventaires disponibles en ligne : l exemple des contrôles de troupes

Les ressources généalogiques du Service historique de la Défense et les inventaires disponibles en ligne : l exemple des contrôles de troupes Les ressources généalogiques du Service historique de la Défense et les inventaires disponibles en ligne : l exemple des contrôles de troupes Géné@2012 Sandrine HEISER, lieutenant B. LAGARDE Service historique

Plus en détail

DOSSIER STAGE EN ENTREPRISE CLASSE DE TROISIEME Année scolaire 2012 / 2013

DOSSIER STAGE EN ENTREPRISE CLASSE DE TROISIEME Année scolaire 2012 / 2013 DOSSIER STAGE EN ENTREPRISE CLASSE DE TROISIEME Année scolaire 2012 / 2013 1. Consignes relatives au bon déroulement de votre stage en entreprise : Vous devez adhérer au fonctionnement de l'entreprise

Plus en détail

ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES VOSGES 281 J FONDS DE LA SOCIETE DE SECOURS MUTUEL DE MIRECOURT (1897-1978) Répertoire numérique détaillé établi par

ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES VOSGES 281 J FONDS DE LA SOCIETE DE SECOURS MUTUEL DE MIRECOURT (1897-1978) Répertoire numérique détaillé établi par ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES VOSGES 281 J FONDS DE LA SOCIETE DE SECOURS MUTUEL DE MIRECOURT (1897-1978) Répertoire numérique détaillé établi par Marie-Eugénie MOUGEL, Stagiaire licence 3 «Histoire», université

Plus en détail

Découverte professionnelle en classe de 3 ème :

Découverte professionnelle en classe de 3 ème : Sources de l illustration : Le Technoblog du LAC Disponible sur : http://lac-conakry.blogspot.com/2010/10/3eme-stage-en-entreprise.html Découverte professionnelle en classe de 3 ème : Réaliser son rapport

Plus en détail

Politique de publication du journal municipal

Politique de publication du journal municipal Politique de publication du journal municipal Municipalité d Upton Adoptée le 2 juin 2015 Résolution numéro 202-06-2015 POLITIQUE DE PUBLICATION DU JOURNAL MUNICIPAL DE LA MUNICIPALITÉ D UPTON 1) OBJECTIF

Plus en détail

Charlas sobre educación-pedagogía infantil, Editorial Losada, S.L., Madrid, 2002

Charlas sobre educación-pedagogía infantil, Editorial Losada, S.L., Madrid, 2002 CURSOS FUNDACIÓ FITA 2008-2010 Curs EL FLÂNEUR ASSEGUT / J. JUBERT i JMa UYÀ --------------------------------------------------------------------------------------------------- PART TERCERA Sessió 22 octubre

Plus en détail

Première Guerre mondiale 2014. Évaluation préalable d un panel de visiteurs

Première Guerre mondiale 2014. Évaluation préalable d un panel de visiteurs Première Guerre mondiale 2014 Évaluation préalable d un panel de visiteurs 1. Principe et déroulement de l enquête Une évaluation préalable Font-End evaluation Un instrument au service de la conception

Plus en détail

Gestion technique de l immobilier d entreprise

Gestion technique de l immobilier d entreprise Gestion technique de l immobilier d entreprise Pascal Hendrickx Jean Perret Groupe Eyrolles 2003 ISBN 2-212-11251-3 Introduction Le patrimoine bâti n est pas un produit éphémère et périssable. C est un

Plus en détail

VILLEBRUMIER SEPTEMBRE 2000 1

VILLEBRUMIER SEPTEMBRE 2000 1 VILLEBRUMIER SEPTEMBRE 2000 1 Le Mot du Maire, (discours prononcé lors de l'inauguration de la fontaine) "Tout d'abord, permettez-moi de vous adresser au nom de la municipalité, mes meilleurs vœux pour

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Table des matières. Table des sigles et des principales abréviations 9. Partie I. Les épreuves du concours externe

Table des matières. Table des sigles et des principales abréviations 9. Partie I. Les épreuves du concours externe Table des matières Remerciements 5 Préface 7 Table des sigles et des principales abréviations 9 Programme du concours externe 13 Partie I. Les épreuves du concours externe Chapitre 1 Maîtrise des savoirs

Plus en détail

FONDS ALFRED POCHON (78 POC 1-243) : DESCRIPTION. par Vanessa Bilvin (HEG - Stage 2009)

FONDS ALFRED POCHON (78 POC 1-243) : DESCRIPTION. par Vanessa Bilvin (HEG - Stage 2009) FONDS ALFRED POCHON (78 POC 1-243) : DESCRIPTION par Vanessa Bilvin (HEG - Stage 2009) LE FONDS Note d Alfred Pochon (78 POC 10) Ce fonds, conservé par la Bibliothèque du Conservatoire, est constitué de

Plus en détail

Mémoire de recherche (M2 italien)

Mémoire de recherche (M2 italien) Université Nice-Sophia Antipolis Département d italien Mémoire de recherche (M2 italien) Le mémoire de recherche représente le terme d une formation spécialisée et, en même temps, le premier stade d une

Plus en détail

Monument historique industriel Un comité scientifique constitué pour la sauvegarde de la mémoire du lavoir des Chavannes

Monument historique industriel Un comité scientifique constitué pour la sauvegarde de la mémoire du lavoir des Chavannes Monument historique industriel Un comité scientifique constitué pour la sauvegarde de la mémoire du lavoir des Chavannes Ce jeudi après-midi, l Hôtel de Ville de Montceau a accueilli une réunion de mise

Plus en détail

Procédure d utilisation de Wordpress pour les membres du RBDsanté

Procédure d utilisation de Wordpress pour les membres du RBDsanté Procédure d utilisation de Wordpress pour les membres du RBDsanté Adresse du site : www.rbdsante.be 1. Consultation des articles publics : immédiat, aucune restriction 2. Consultation des pages / articles

Plus en détail

UNE AUTRE HISTOIRE DE L ÉGYPTE ANCIENNE

UNE AUTRE HISTOIRE DE L ÉGYPTE ANCIENNE INTRODUCTION UNE AUTRE HISTOIRE DE L ÉGYPTE ANCIENNE Depuis le déchiffrement des hiéroglyphes par Champollion, en 1822, les chercheurs ont eu accès à un immense trésor : les textes égyptiens gravés dans

Plus en détail

Sommaire. Qu est ce qu un blog? Blog / site : quelle différence? Les plateformes de blog

Sommaire. Qu est ce qu un blog? Blog / site : quelle différence? Les plateformes de blog Sommaire Qu est ce qu un blog? Blog / site : quelle différence? Les plateformes de blog Premiers pas sur Wordpress Créer un compte utilisateur Créer un blog Tableau de bord et administration Interface

Plus en détail

Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle

Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle Le modèle entité-association 1. Les concepts de base 1.1 Introduction Avant que la base de données ne prenne une forme utilisable par le SGBD il

Plus en détail

Hiver 2011 Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation.

Hiver 2011 Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation. Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation. 1 Disposition générale La pagination Compter toutes les pages du texte, de la

Plus en détail

Déroulement. Lieu. Date. 10h00-11h00 Entrainement collectif sur les pelouses. 11h00-12h00 Eépétitions de l enchainement sur le podium

Déroulement. Lieu. Date. 10h00-11h00 Entrainement collectif sur les pelouses. 11h00-12h00 Eépétitions de l enchainement sur le podium Objectifs Dans un monde ou les conflits de tout genre, y compris ceux entre les différentes cultures et civilisations, se multiplient et se manifestent chaque jour à nous, nous tenons à présenter les valeurs

Plus en détail

le front populaire des photographes Henri Cartier-Bresson I Robert Capa I Sam Lévin I André Kertész I François Kollar I Willy Ronis I David Seymour...

le front populaire des photographes Henri Cartier-Bresson I Robert Capa I Sam Lévin I André Kertész I François Kollar I Willy Ronis I David Seymour... le front populaire des Henri Cartier-Bresson I Robert Capa I Sam Lévin I André Kertész I François Kollar I Willy Ronis I David Seymour... photographes Les faits Un grand moment photographique Chim (David

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

Chacun peut-il penser ce qu il veut? - Chacun : concerne l individu, pas la collectivité - Peut-il : a) a-t-il la capacité? b) a-t-il le droit?

Chacun peut-il penser ce qu il veut? - Chacun : concerne l individu, pas la collectivité - Peut-il : a) a-t-il la capacité? b) a-t-il le droit? Chacun peut-il penser ce qu il veut? - Chacun : concerne l individu, pas la collectivité - Peut-il : a) a-t-il la capacité? b) a-t-il le droit? - Penser : a) avoir des idées, des opinions b) raisonner,

Plus en détail

Création d une coopérative scolaire

Création d une coopérative scolaire Pour créer une coopérative scolaire : Fiche modalités d adhésion Fiche d adhésion Création d une coopérative scolaire Règlement-type d une Coopérative scolaire (à conserver obligatoirement dans les archives

Plus en détail

SAGE Systèmes aquatiques et gestion de l eau

SAGE Systèmes aquatiques et gestion de l eau Sciences et Génie de l Environnement SAGE Systèmes aquatiques et gestion de l eau PARCOURS RECHERCHE JUIN 2011 MEMOIRE DE STAGE DE MASTER Orianne Deodi HOUECANDE Quelles possibilités pour la réutilisation

Plus en détail

La propagande pendant la 1 ère guerre mondiale à travers la carte postale

La propagande pendant la 1 ère guerre mondiale à travers la carte postale La propagande pendant la 1 ère guerre mondiale à travers la carte postale Niveaux Nombre d élèves Collège 4 e et 3 e Classe entière 1) Objectifs : - Expliquer pourquoi, comment et dans quel contexte la

Plus en détail

LA SOCIETE POLITIQUE

LA SOCIETE POLITIQUE LA SOCIETE POLITIQUE PLAN : I) L Homme est un Animal social II) Définition de la société politique par les 4 causes III) Le but et la fin de la société politique I) L Homme est un Animal social L expérience

Plus en détail

14 Le langage Java : concepts et pratique

14 Le langage Java : concepts et pratique Avant-propos Le langage Java, né en janvier 1995 chez Sun, est un langage à objets qui permet d écrire de façon simple et claire des programmes portables sur la majorité des plateformes. Lié à l essor

Plus en détail

Réf. : Normes : ST.10/C page : 3.10.3.1 NORME ST.10/C PRÉSENTATION DES ÉLÉMENTS DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUES. Note du Bureau international

Réf. : Normes : ST.10/C page : 3.10.3.1 NORME ST.10/C PRÉSENTATION DES ÉLÉMENTS DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUES. Note du Bureau international Réf. : Normes : ST.10/C page : 3.10.3.1 NORME ST.10/C PRÉSENTATION DES ÉLÉMENTS DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUES Note du Bureau international Le Comité des normes de l OMPI (CWS) a adopté les nouveaux textes

Plus en détail

LA FRANC-MACONNERIE EXPLIQUÉE PAR L IMAGE

LA FRANC-MACONNERIE EXPLIQUÉE PAR L IMAGE Percy John Harvey LA FRANC-MACONNERIE EXPLIQUÉE PAR L IMAGE Échantillon des illustrations Presentation_FMEI.indd 1 20/09/13 14:54:55 La cérémonie d initiation n est pas une opération magique qui transformerait

Plus en détail

La civilisation du livre

La civilisation du livre Niveau : TCL Année scolaire : 2009/2010 Composition de Français : 2ème Trimestre Durée : 03H00 Texte : La civilisation du livre L homme du XX e siècle hésite rarement entre le livre et la radio. La radio

Plus en détail

mocratie Objectif Infos pratiques Page 1 démocratie. 1958. éléments, décisions I. La démocratie 30 à 45 minutes Type Individuel ou en groupe

mocratie Objectif Infos pratiques Page 1 démocratie. 1958. éléments, décisions I. La démocratie 30 à 45 minutes Type Individuel ou en groupe ACTIVITE PEDAGOGIQU UE La dé mocratie Objectif Découvrir et comprendre la démocratie Infos pratiques Durée 30 à 45 minutes Type Individuel ou en groupe Tranche d âge 6-12 ans et 13 ans + I. La démocratie

Plus en détail

Cahiers d éducation permanente de Fraternité et/ou amitié : deux «reliances» à relier Dossier n 2007 09 017

Cahiers d éducation permanente de Fraternité et/ou amitié : deux «reliances» à relier Dossier n 2007 09 017 Toiles @ penser Cahiers d éducation permanente de La Pensée et les Hommes Fraternité et/ou amitié : deux «reliances» à relier Dossier n 2007 09 017 Toiles@penser 2007-09-017 Connaissez-vous nos publications?

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

«Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l une ni l autre et finit par perdre les deux» Benjamin Franklin

«Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l une ni l autre et finit par perdre les deux» Benjamin Franklin Journal de la Médecine Légale Droit Médical 2016 Appel à contributions «Utilisation des big data dans le domaine de la santé». «Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite

Plus en détail

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2 Supports Documentaire Le cahier de Susi, de Guillaume Ribot, en intégralité à l exception du prologue, et les documents d archives intégrés au DVD. Fac-similé du Cahier de Susi et présentation de Guillaume

Plus en détail

FONDEMENT THÉOLOGIQUE DE L ÉGLISE X

FONDEMENT THÉOLOGIQUE DE L ÉGLISE X Introduction FONDEMENT THÉOLOGIQUE DE L ÉGLISE X 1. Il n y a qu un seul Dieu vivant le Père, le Fils et le Saint Esprit qui crée, sauve et donne la vie. La création et le salut viennent de la main de Dieu

Plus en détail

Les droits de l homme 10 décembre, Journée internationale des droits de l homme

Les droits de l homme 10 décembre, Journée internationale des droits de l homme Les droits de l homme 10 décembre, Journée internationale des droits de l homme «Tous les habitants de la planète partagent le désir de vivre à l abri des horreurs de la violence, de la famine, de la maladie,

Plus en détail

Rapport De Projet de Fin d'etudes. Présenté en vue de l'obtention du Diplôme de Licence Appliquée en. Par: Nom 2. Sujet: Titre de votre sujet

Rapport De Projet de Fin d'etudes. Présenté en vue de l'obtention du Diplôme de Licence Appliquée en. Par: Nom 2. Sujet: Titre de votre sujet Réf:... AU:. / Soutenu à la session de: A REMPLIR PAR MAI OU JUIN... Université de la Manouba ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE ELECTRONIQUE Rapport De Projet de Fin d'etudes Présenté en vue de l'obtention

Plus en détail

1 Qui, quand, pourquoi? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez. Qui fait un discours?

1 Qui, quand, pourquoi? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez. Qui fait un discours? Fait du jour : Bonne entente entre Washington et Paris Exercices 1 Qui, quand, pourquoi? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous Qui fait un discours? Qui reçoit-il? François Hollande François

Plus en détail

Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré

Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré Étudier et valoriser le patrimoine Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré «ENQUETE D ARCHIVES» L édification du monument aux morts Le niveau concerné Cycle 3 L intérêt

Plus en détail

Loi n 2006-19 du 30 juin 2006 relative aux archives et aux documents administratifs 1 EXPOSE DES MOTIFS

Loi n 2006-19 du 30 juin 2006 relative aux archives et aux documents administratifs 1 EXPOSE DES MOTIFS Loi n 2006-19 du 30 juin 2006 relative aux archives et aux documents administratifs 1 EXPOSE DES MOTIFS La loi n 81-02 du 2 février 1981 relative aux archives constituait une avancée significative au moment

Plus en détail

Oeuvres charitables et institutions diverses d'aide sociale (1835-1945)

Oeuvres charitables et institutions diverses d'aide sociale (1835-1945) Oeuvres charitables et institutions diverses d'aide sociale (1835-1945) 2 Q Stéphanie Ysard, Archiviste assistante Ville de Remiremont / Archives municipales Introduction Zone d'identification RÉFÉRENCE

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE DE REFERENCE

BIBLIOGRAPHIE DE REFERENCE Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche CAPES EXTERNE DE LETTRES MODERNES BIBLIOGRAPHIE DE REFERENCE EPREUVE DE FRANÇAIS MODERNE Gérard Petit 2006 Bibliographie

Plus en détail

L Education civique au collège classe de sixième

L Education civique au collège classe de sixième Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 L Education civique au collège classe de sixième Anne-Marie HAZARD-TOURILLON, IA-IPR d histoire-géographie Sommaire I. L éducation civique au collège 1. la

Plus en détail

Nous vous remercions de votre collaboration et nous vous demandons de nous renvoyer ce questionnaire le plus rapidement possible.

Nous vous remercions de votre collaboration et nous vous demandons de nous renvoyer ce questionnaire le plus rapidement possible. QuickTime et un décompresseur Photo - JPEG sont requis pour visualiser cette image. ASSOCIATION EUROPÉENNE DES ENSEIGNANTS SECTION FRANçAISE - RÉGIONALE DES PAYS DE LA LOIRE Enquête sur la pratique professionnelle

Plus en détail

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES Les épreuves écrites et orales des concours externe et interne pour l accès à l emploi de secrétaire des affaires étrangères

Plus en détail

Répertoire numérique

Répertoire numérique Archives municipales Fonds des Archives municipales de Saint-Jean de Maurienne Répertoire numérique Cote : FR.AC073. Série H Affaires militaires 2010 Alban LEVET Archiviste communal Espace culturel et

Plus en détail

Chambon-sur-Lignon. Transmettre le message des Justes Pour une éducation citoyenne. Appel à Projets

Chambon-sur-Lignon. Transmettre le message des Justes Pour une éducation citoyenne. Appel à Projets Chambon-sur-Lignon Transmettre le message des Justes Pour une éducation citoyenne Appel à Projets 2013-2014 Un pays d humanité «Le Chambon-sur-Lignon, paradis des enfants» Depuis la fin du XIXe siècle,

Plus en détail

L'obligation implicite

L'obligation implicite L'obligation implicite Gérard LYON-CAEN Professeur émérite à l Université Panthéon-Sorbonne (Paris I) RÉSUMÉ. Se fondant sur l'article 1134-3 c. civ., les juges découvrent de nouvelles obligations qu'ils

Plus en détail

Politique mémorielle : un DVD-Rom rend hommage à «La Résistance des Alsaciens»

Politique mémorielle : un DVD-Rom rend hommage à «La Résistance des Alsaciens» Politique mémorielle : un DVD-Rom rend hommage à «La Résistance des Alsaciens» Eric Straumann, Président du Conseil Départemental du Haut-Rhin, Frédéric Bierry, Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin,

Plus en détail

Comment présenter une candidature pour devenir membre de la Fédération? Contenu

Comment présenter une candidature pour devenir membre de la Fédération? Contenu Comment présenter une candidature pour devenir membre de la Fédération? Contenu Extraits des Statuts relatifs à la présentation d une candidature....p.2 Formulaire de Présentation d une candidature p.3

Plus en détail

LES NOTES EN BAS DE PAGE

LES NOTES EN BAS DE PAGE LES NOTES EN BAS DE PAGE 2 Les notes en bas de page Les notes en bas de page, références de citations, constituent le casse-tête des étudiant-e-s. Par souci d uniformisation et de simplification, il convient

Plus en détail

GÉOPOLITIQUE DE LA DIASPORA AFRIQUE AMÉRIQUE BRÉSIL XV - XVI - XVII - XVIII - XIX SIÈCLES

GÉOPOLITIQUE DE LA DIASPORA AFRIQUE AMÉRIQUE BRÉSIL XV - XVI - XVII - XVIII - XIX SIÈCLES GÉOPOLITIQUE DE LA DIASPORA AFRIQUE AMÉRIQUE BRÉSIL XV - XVI - XVII - XVIII - XIX SIÈCLES CARTOGRAPHIE POUR L ÉDUCATION L ÉDUCATION AFRO-BRÉSILIENNE ET LA CARTOGRAPHIE DE LA DIASPORA AFRICAINE Établir

Plus en détail

CONVICTIONS. Association régie par la Loi du 1er Juillet 1901. Siège social : 21 Rue des Malmaisons - 75013 PARIS STATUTS

CONVICTIONS. Association régie par la Loi du 1er Juillet 1901. Siège social : 21 Rue des Malmaisons - 75013 PARIS STATUTS page 1/5 CONVICTIONS Association régie par la Loi du 1er Juillet 1901 Siège social : 21 Rue des Malmaisons - 75013 PARIS STATUTS ARTICLE 1 - TITRE Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

CORRIGES GROUPE 1 APPLICATION DES LOIS DEMOCRATISANT L ENSEIGNEMENT DANS LES H.-P.

CORRIGES GROUPE 1 APPLICATION DES LOIS DEMOCRATISANT L ENSEIGNEMENT DANS LES H.-P. CORRIGES GROUPE 1 APPLICATION DES LOIS DEMOCRATISANT L ENSEIGNEMENT DANS LES H.-P. - 2 VERS UNE EGALITE HOMME / FEMME DANS L ENSEIGNEMENT - a Quand l Ecole Normale des Hautes-Pyrénées a-t-elle ouvert ses

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Grande Loge Féminine de France

Grande Loge Féminine de France ... La transformation du monde commence par la construction de soi... Grande Loge Féminine de France DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 33(0)1 71 04 58 14 courriel : communication@glff.org Site : www.glff.org

Plus en détail

LE NOUVEAU SITE DES ARCHIVES DE YOUGOSLAVIE À LA RENCONTRE DES USAGERS DES DOCUMENTS D ARCHIVES

LE NOUVEAU SITE DES ARCHIVES DE YOUGOSLAVIE À LA RENCONTRE DES USAGERS DES DOCUMENTS D ARCHIVES LE NOUVEAU SITE DES ARCHIVES DE YOUGOSLAVIE À LA RENCONTRE DES USAGERS DES DOCUMENTS D ARCHIVES Par Olivera Porubovic Vidovic Chef du service des nouvelles technologies Archives de Yougoslavie 1 INTRODUCTION

Plus en détail

Quel est le cadre légal et réglementaire du remplacement d un infirmier libéral par un autre infirmier? Quelles sont les procédures à suivre?

Quel est le cadre légal et réglementaire du remplacement d un infirmier libéral par un autre infirmier? Quelles sont les procédures à suivre? Quel est le cadre légal et réglementaire du remplacement d un infirmier libéral par un autre infirmier? Quelles sont les procédures à suivre? En droit, on considère qu il y a remplacement lorsqu un infirmier

Plus en détail

Les principales ressources jésuites en France

Les principales ressources jésuites en France octobre 2010 Les principales ressources jésuites en France A l image de la Compagnie de Jésus, les ressources documentaires la concernant ont beaucoup voyagé. Il peut donc être difficile de se repérer

Plus en détail

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402 RUBRIQUE TobDOC : Bienvenue à Versailles! (P. 8 à 13) DOMAINES D ACTIVITÉ Lecture Découverte du monde : structuration du temps Langue orale Compréhension Vocabulaire Pratiques artistiques et histoire des

Plus en détail