REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880"

Transcription

1 REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880 «La grande idée, la notion fondamentale de l Etat laïque, c est-àdire la délimitation profonde entre le temporel et le spirituel, est entrée dans nos mœurs de manière à ne plus en sortir.» Ferdinand Buisson, Dictionnaire de pédagogie et d instruction publique, 1887

2 Les programmes de première bac pro 2 ans et 3 ans

3 Programme bac pro 3 ans Bulletin officiel spécial n 2 du 19 février 2009 HISTOIRE - État et société en France de 1830 à nos jours Les mutations de l Europe au XIXe siècle qu elles soient économiques, sociales ou politiques ouvrent une phase nouvelle dans l histoire de l humanité. On étudie ces mutations à travers l histoire de la France, de 1830 à nos jours. 3. La République et le fait religieux depuis Les lois laïques des années Briand et la loi de séparation des Églises et de l État - La construction d un lieu de culte après 1905 On montre l évolution des rapports entre la République et les Églises en s appuyant sur les lois scolaires de Jules Ferry et la loi de La laïcité, longtemps instrument de combat, est devenue le garant de la liberté de conscience et du libre exercice des cultes.

4 Les pré requis des élèves L articulation avec le programme de seconde Bac Pro en histoire et éducation civique Le fait religieux dans les programmes de 4ème.

5 I L approche chronologique: un axe structurant de la séquence

6 - Le premier seuil de laïcisation de la société (J Baubérot) - Le concordat - Les lois Guizot et Falloux

7 II Dans quels domaines va s exercer la laïcisation de la société entre 1880 et 1914? 1) L école: champ de bataille pour la laïcité a- la lecture comparée des lettres de Guizot et de Ferry aux instituteurs:la mise en évidence de «l école gratuite, laïque et obligatoire»

8

9 b- les «hussards noirs de la République» et la leçon de morale: extrait de La Gloire de mon Père de M. PAGNOL (chapitre 2, p 21 à 23 presses Pocket 1974) et photographie de la classe Source: Musée de l enseignement

10 c- Les réactions Dessin de Risly, 17 février 1912 Source: Michel DIXMIER, Jacqueline LALOUETTE, Didier PASAMONIK : La République et l église Images d une querelle, La Martinière 2005

11 Comment retrouver les acteurs de la laïcisation de l école et de la République? Quelle trace visible ont laissé les acteurs de la laïcisation de l école et de la République? Travail de recherche sur le nom des personnages ayant donné leur nom aux écoles primaires clermontoises (TICE)

12

13 2) La loi du 9 décembre 1905: la séparation des églises et de l Etat a- les acteurs: Combe ou Briand? Source: TDC n 903 1novembre 2005 p 9 et 48

14 b- 3 grands principes de la loi La liberté de conscience et de culte (art 1) L indépendance réciproque des églises et de l Etat (art 2) La liberté de culte dans le respect de l ordre public et des personnes (titre 5) Le deuxième seuil de laïcisation défini par Jean Baubérot

15 Laïcisation de l école 2ème seuil de laïcité (J.Baubérot)

16 c- les causes de la séparation La «laïcité de combat» des années 1880 Un climat anticlérical Illustration de la rupture du concordat en 1904 Coll. Kharbine-Tapabor in TDC n 903

17 L affaire Dreyfus La loi de 1901 relative aux associations

18 d- Les conséquences Un refus des inventaires La mise en défaut de l article 9 de la loi par le Vatican Source: TDC n 903, novembre 2005

19 III République et fait religieux depuis ) La permanence du principe de laïcité dans la constitution Au lendemain de la victoire remportée par les peuples libres sur les régimes qui ont tenté d asservir et de dégrader la personne humaine, le peuple français proclame à nouveau que tout être humain, sans distinction de race, de religion ni de croyance possède des droits inaliénables et sacrés. Il réaffirme solennellement les droits et libertés de l homme et du citoyen consacrés par la Déclaration des droits de 1789 et les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République. 3. La loi garantit à la femme, dans tous les domaines des droits égaux à ceux de l homme. 5. Chacun a le devoir de travailler et le droit d obtenir un emploi. Nul ne peut être lésé,dans son travail ou son emploi, en raison de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances. 13. La nation garantit l égal accès de l enfant et de l adulte à l instruction, à la formation professionnelle et à la culture. L organisation de l enseignement public, gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l Etat. Art.1 La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Constitution de 1958 Préambule de la constitution de 1946

20

21 2) l école: un enjeu de lutte pour la laïcité a- les luttes école libre/école publique des années 1984 à 1994 Manifestations contre le service public unifié de l éducation nationale (SPULEN) en 1984 Manifestation en faveur de l école publique en 1994 D après les photos du manuel Nathan technique, seconde, première p 134

22 b) L affaire du foulard islamique Cf règlement intérieur des lycées: La notion de «signes religieux ostensibles»

23 c- Un lieu de culte aujourd hui: l exemple de la mosquée de Marseille Vue d architecte de la future mosquée de Marseille Analyse d un article de presse extrait du journal Le Parisien du 6 novembre 2009

Charte de la laïcité à l École Charte commentée

Charte de la laïcité à l École Charte commentée Charte de la laïcité à l École Charte commentée Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales

Plus en détail

CODE DE LA LAICITE. Chapitre III : Laïcité et enseignement

CODE DE LA LAICITE. Chapitre III : Laïcité et enseignement CODE DE LA LAICITE Chapitre III : Laïcité et enseignement L éducation dispensée par l école, son rôle, son statut, sont et restent les éléments centraux du débat engagé en faveur d une laïcisation de la

Plus en détail

N 3216 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 3216 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 3216 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 28 juin 2006. PROPOSITION DE LOI visant à intégrer le culte musulman

Plus en détail

LA FÉDÉRATION GÉNÉRALE DES PEP. Faire vivre des parcours civiques et citoyens

LA FÉDÉRATION GÉNÉRALE DES PEP. Faire vivre des parcours civiques et citoyens LA FÉDÉRATION GÉNÉRALE DES PEP Faire vivre des parcours civiques et citoyens La Fédération Générale des PEP met depuis son origine au cœur de son projet associatif et de son action sociétale trois grandes

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

yens de et Yourcenar Beuvry

yens de et Yourcenar Beuvry Séminaire des Doy yens Valeurs de la République et laïcité Lycée Marguerite Yourcenar Beuvry Séminaire des doyens des groupes de l inspection générale de l éducation nationale Lycée hôtelier de Beuvry

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

HISTORIQUE ET EVOLUTION DU METIER D ENSEIGNANT

HISTORIQUE ET EVOLUTION DU METIER D ENSEIGNANT INTRODUCTION L école primaire est le lieu les professeurs des écoles exercent leur métier. L école primaire comporte l école maternelle et l école élémentaire. Elle est le lieu des premiers apprentissages,

Plus en détail

Table des matières. Table des sigles et des principales abréviations 9. Partie I. Les épreuves du concours externe

Table des matières. Table des sigles et des principales abréviations 9. Partie I. Les épreuves du concours externe Table des matières Remerciements 5 Préface 7 Table des sigles et des principales abréviations 9 Programme du concours externe 13 Partie I. Les épreuves du concours externe Chapitre 1 Maîtrise des savoirs

Plus en détail

Le Livret du Citoyen

Le Livret du Citoyen Le Livret du Citoyen Bienvenue à l âge de la majorité! Vous venez d avoir 18 ans et à l occasion de la remise de votre carte d électeur, l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes

Plus en détail

Formation des directeurs. L argent à l école

Formation des directeurs. L argent à l école Formation des directeurs L argent à l école Objectif de formation Clarifier et expliciter les modes de gestion De l argent institutionnel (les crédits scolaires) Des autres fonds (venant principalement,

Plus en détail

le Concordat et le statut local Alsace-Moselle.

le Concordat et le statut local Alsace-Moselle. le Concordat et le statut local Alsace-Moselle. L actualité rend nécessaire de débattre aujourd hui plus qu hier du sujet de la laïcité en Moselle et en Alsace. Dressons d abord un rapide état des lieux

Plus en détail

ABCDAIRE THEMATIQUE DOSSIER LAICITE

ABCDAIRE THEMATIQUE DOSSIER LAICITE ABCDAIRE THEMATIQUE DOSSIER LAICITE A Alsace-Moselle Jusqu en 1870, les départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle étaient soumis au même régime cultuel que le reste du pays : celui du Concordat,

Plus en détail

Correction brevet blanc n 2 Avril 2013

Correction brevet blanc n 2 Avril 2013 Correction brevet blanc n 2 Avril 2013 Première partie histoire 13 points 1.Questions 1. Quand et où sont apparues les premières civilisations? 1 point Les premières civilisation sont apparues : - En Mésopotamie

Plus en détail

25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE

25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE 25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE Fidèle aux exigences de Liberté, d Égalité et de Fraternité qui le fondent, le Grand Orient de France a pour principe essentiel la liberté absolue

Plus en détail

Vu la requête, enregistrée le 11 décembre 2012, présentée par la fédération de Vendée de la libre pensée ;

Vu la requête, enregistrée le 11 décembre 2012, présentée par la fédération de Vendée de la libre pensée ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NANTES N 1211647 FEDERATION DE VENDEE DE LA LIBRE PENSEE M. Echasserieau Rapporteur Mme Michel Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif

Plus en détail

6 Les missions de l enseignement scolaire

6 Les missions de l enseignement scolaire Les dossiers de l enseignement scolaire 2009 L enseignement scolaire en France Sommaire 4 Les grands principes 5 L organisation de la scolarité 6 Les domaines de compétence 6 Les missions de l enseignement

Plus en détail

Formation des enseignants ELCO Avril 2013

Formation des enseignants ELCO Avril 2013 Formation des enseignants ELCO Avril 2013 Catherine ADUAYOM Muriel DECHANT Inspectrices de l Education Nationale Académie de Lyon Département du Rhône. ELCO Enseignement de Langue et Culture d Origine

Plus en détail

FONDEMENTS DU DROIT DE LA SANTÉ

FONDEMENTS DU DROIT DE LA SANTÉ FONDEMENTS DU DROIT DE LA SANTÉ I) Les textes qui fondent le droit de la santé 1. La constitution Française. C est le texte le plus haut dans la hiérarchie des lois. C est la norme qui organise l état

Plus en détail

Chronologie Parlementaire de la Laïcité

Chronologie Parlementaire de la Laïcité Chronologie Parlementaire de la Laïcité Site de Assemblée Nationale www.assemblée-nationale.fr Les jalons historiques 1516 : Signature du Concordat de Bologne entre François I er et le pape Léon X ; cet

Plus en détail

Le droit local. Définition du droit local. Un peu d histoire...

Le droit local. Définition du droit local. Un peu d histoire... 1 Des jours fériés que nous envient d autres régions de France, un régime de Sécurité sociale plus intéressant qu ailleurs, des cours de religion assurés à l École, des ministres du Culte - prêtres, pasteurs,

Plus en détail

TEXTES ALLEMANDS OFFICIELLEMENT TRADUITS EN FRANÇAIS DONC APPLICABLES SELON LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL.

TEXTES ALLEMANDS OFFICIELLEMENT TRADUITS EN FRANÇAIS DONC APPLICABLES SELON LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL. la maison des associations 1A, place des orphelins 67000 Strasbourg laicite.daccord@laposte.net TEXTES ALLEMANDS OFFICIELLEMENT TRADUITS EN FRANÇAIS DONC APPLICABLES SELON LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL. II

Plus en détail

Séquence 10 : «Un port, des industries et des hommes : Marseille au XIX ème siècle»

Séquence 10 : «Un port, des industries et des hommes : Marseille au XIX ème siècle» Plan-relief de Marseille, dit Plan Lavastre, 1848 1850, musée d'histoire de Marseille photo W. Govaert Séquence 10 : «Un port, des industries et des hommes : Marseille au XIX ème siècle» Les lendemains

Plus en détail

les valeurs républicaines à l école dans des disciplines privilégiées

les valeurs républicaines à l école dans des disciplines privilégiées IUFM de BOURGOGNE Concours de professeur des écoles les valeurs républicaines à l école dans des disciplines privilégiées SAINT-SULPICE Arnaud N 04 STA 00414 Année scolaire 2004-2005 Directeur de mémoire

Plus en détail

La Convention Internationale des Droits de l'enfant - CIDE

La Convention Internationale des Droits de l'enfant - CIDE Les droits des jeunes La Convention Internationale des Droits de l'enfant - CIDE ONU -1989 Les droits de l'enfant Genèse de la Convention Internationale -CIDE Evolution du statut d'enfant Premiers textes

Plus en détail

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE CULTURELLE Adoptée par la 31 e session de la Conférence Générale de l UNESCO PARIS, 2 NOVEMBRE

Plus en détail

Propositions relatives à un enseignement de la laïcité à l école

Propositions relatives à un enseignement de la laïcité à l école Propositions relatives à un enseignement de la laïcité à l école Le Conseil de l Ordre 1 - Rappel L école de la République a pour mission : De transmettre les connaissances nécessaires à une vie maîtrisée..

Plus en détail

CORRIGES GROUPE 1 APPLICATION DES LOIS DEMOCRATISANT L ENSEIGNEMENT DANS LES H.-P.

CORRIGES GROUPE 1 APPLICATION DES LOIS DEMOCRATISANT L ENSEIGNEMENT DANS LES H.-P. CORRIGES GROUPE 1 APPLICATION DES LOIS DEMOCRATISANT L ENSEIGNEMENT DANS LES H.-P. - 2 VERS UNE EGALITE HOMME / FEMME DANS L ENSEIGNEMENT - a Quand l Ecole Normale des Hautes-Pyrénées a-t-elle ouvert ses

Plus en détail

Séquence 1 : «L union de Gyptis et de Prôtis, le mythe de la fondation de Marseille»

Séquence 1 : «L union de Gyptis et de Prôtis, le mythe de la fondation de Marseille» Vestiges de JV9 : Musée d'histoire de Marseille, photo W. Govaert Séquence 1 : «L union de Gyptis et de Prôtis, le mythe de la fondation de Marseille» Vers 600 avant J-C, des Grecs d Asie Mineure, actuellement

Plus en détail

Le droit à l éducation.

Le droit à l éducation. Education Civique. Séances : Objectif(s) : Compétence(s) : 1 2 3 - Avoir compris et retenu que les enfants ont des droits en matière d éducation. - Avoir compris et retenu quelles sont les valeurs universelles

Plus en détail

Qu est-ce que la laïcité à la française? par Pierre Bréchon

Qu est-ce que la laïcité à la française? par Pierre Bréchon Laïcité française et rôle des religions dans l espace public par Pierre Bréchon Professeur de science politique, Institut d études politiques de Grenoble, Centre d informatisation des données socio-politiques

Plus en détail

PRESENTATION DE LA LECON DU CHAPITRE I (PARTIE I) : LES VALEURS, PRINCIPES ET SYMBOLES DE LA REPUBLIQUE

PRESENTATION DE LA LECON DU CHAPITRE I (PARTIE I) : LES VALEURS, PRINCIPES ET SYMBOLES DE LA REPUBLIQUE PRESENTATION DE LA LECON DU CHAPITRE I (PARTIE I) : LES VALEURS, PRINCIPES ET SYMBOLES DE LA REPUBLIQUE Depuis la fin du XIXe siècle, la France vit sous le régime républicain (sauf pendant la Seconde Guerre

Plus en détail

ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE. S. COUSTIER CPAIEN Oullins Décembre 2015

ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE. S. COUSTIER CPAIEN Oullins Décembre 2015 ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE S. COUSTIER CPAIEN Oullins Décembre 2015 RESSOURCES PEDAGOGIQUES SITE EDUSCOL dont sont extraits les documents du dossier mis à disposition GESTES PROFESSIONNELS GLOSSAIRE

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2005)5 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux droits des enfants vivant en institution (adoptée par le Comité des Ministres le

Plus en détail

LA CHARTE AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES

LA CHARTE AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES LA CHARTE AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES Article premier : Les États membres de l'organisation de l'unité africaine, parties à la présente Charte, reconnaissent les droits, devoirs et libertés

Plus en détail

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE CORRECTION DST 17 OCT. 2013 ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE L épreuve sera notée sur 40 points. La maîtrise de la langue est notée sur 2 points. Hist-géo : E.C. : ML :

Plus en détail

Avis rendus par l'assemblée générale du Conseil d'etat. N 346.893 - Mme LAROQUE, rapporteur (section de l'intérieur) séance du 27 novembre 1989

Avis rendus par l'assemblée générale du Conseil d'etat. N 346.893 - Mme LAROQUE, rapporteur (section de l'intérieur) séance du 27 novembre 1989 CULTES Aumônerie militaires. Création Port par les élèves de signes d appartenance à une communauté religieuse.- Principe de laïcité.- Organisation et fonctionnement de l école publique.- Sanctions DROITS

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE (ONGLET 37) Processus de consultation Comité de la politique linguistique 16 mars 2010 Comité de consultatif de gestion 23 mars 2011 Comité de parents 28 mars 2011 Comité de participation

Plus en détail

CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE)

CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE) 1 CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE) Préambule Les établissements scolaires membres du réseau de l enseignement français à l étranger dispensent un enseignement à programme français ouvert

Plus en détail

Discours de : Premier Ministre de la République Togolaise A LA. CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 64 ème JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE L HOMME ET DE

Discours de : Premier Ministre de la République Togolaise A LA. CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 64 ème JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE L HOMME ET DE République Togolaise Travail-Liberté-Patrie Discours de : Son Excellence Monsieur Kwesi Séléagodji AHOOMEY-ZUNU Premier Ministre de la République Togolaise A LA CEREMONIE D OUVERTURE DE LA 64 ème JOURNEE

Plus en détail

Liberté Egalité Laïcité

Liberté Egalité Laïcité Liberté Egalité Laïcité «Si je voulais faire rire il y a 30 ans je parlais de religion, si je voulais intéresser je parlais de politique ; c'est l'inverse aujourd'hui» Michel Serres César et Dieu. Nombre

Plus en détail

Leçon n 2 : «Nationalité, citoyenneté française et citoyenneté européenne»

Leçon n 2 : «Nationalité, citoyenneté française et citoyenneté européenne» Leçon n 2 : «Nationalité, citoyenneté française et citoyenneté européenne» Introduction : La nation est une communauté d hommes et de femmes qui partagent une même culture et affirment leur volonté de

Plus en détail

DECLARATION UNIVERSELLE DE L'UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE

DECLARATION UNIVERSELLE DE L'UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE Adoptée par la 31 e session de la Conférence Générale de l UNESCO Paris, 2 novembre 2001 DECLARATION UNIVERSELLE DE L'UNESCO SUR LA DIVERSITE

Plus en détail

ENSEIGNER LA LAÏCITE EN ALSACE

ENSEIGNER LA LAÏCITE EN ALSACE ENSEIGNER LA LAÏCITE EN ALSACE Problématique : Qu est-ce qui caractérise la spécificité alsacienne en matière de laïcité? D où vient-elle? Induit-elle des approches particulières dans la manière d aborder

Plus en détail

Bibliographie Laïcité Ouvrages présents dans les CRD de l ESPE CVL

Bibliographie Laïcité Ouvrages présents dans les CRD de l ESPE CVL Bibliographie Laïcité Ouvrages présents dans les CRD de l ESPE CVL Abd-Rabi S. Laïcité : chronique d une loi. Marly-le-Roi : INJEP, 2004. (Le point sur, 7) Airiau P. 100 ans de laïcité française, 1905-2005.

Plus en détail

Conception : F. Deglave, conseiller pédagogique, pour Mobiclic n 137

Conception : F. Deglave, conseiller pédagogique, pour Mobiclic n 137 N 137 NOVEMBRE 2011 LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE HISTOIRE ET TUIC SÉANCES D APPRENTISSAGE nombre de séances 5 durée de l activité 4h30 Séance 1 : le départ des soldats à la guerre en 1914 (durée : 1 heure)

Plus en détail

ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018

ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018 ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018 PREAMBULE Le projet associatif constitue avec les statuts, les fondements de toute association. Il est l expression collective des personnes qui décident

Plus en détail

Milieu du XVIIIème siècle : l'encyclopédie.

Milieu du XVIIIème siècle : l'encyclopédie. Milieu du XVIIIème siècle : l'encyclopédie. Le 18ème siècle est appelé «siècle des Lumières». Les Lumières est un courant de pensée qui remettent en cause des idées établies depuis longtemps. Ces penseurs

Plus en détail

Présentation du programme Éthique et culture religieuse. Par Diane Leblanc et Estelle Mercier Conseillères pédagogiques

Présentation du programme Éthique et culture religieuse. Par Diane Leblanc et Estelle Mercier Conseillères pédagogiques Présentation du programme Éthique et culture religieuse Par Diane Leblanc et Estelle Mercier Conseillères pédagogiques Repères historiques 1964 1995 1996 1998 1999 1999 2000 2005 Création du ministère

Plus en détail

La Nation confie à l École la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République. Livret laicité. I Octobre 2015 I

La Nation confie à l École la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République. Livret laicité. I Octobre 2015 I La Nation confie à l École la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République. Livret laicité I Octobre 2015 I La Nation confie à l École la mission de faire partager aux élèves les valeurs

Plus en détail

Master de l Enseignement, de l'éducation et de la Formation MASTER CULTURES LAÏCITE RELIGIONS. Présentation

Master de l Enseignement, de l'éducation et de la Formation MASTER CULTURES LAÏCITE RELIGIONS. Présentation MASTER CULTURES LAÏCITE RELIGIONS Présentation Dans la société française actuelle, on assiste simultanément à un «retour au religieux» et à une méconnaissance «du religieux» qui imposent une prise en compte

Plus en détail

MUSÉE des BEAUX-ARTS de CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE. Atelier. «À la découverte. de la nouvelle galerie de peinture» Dossier didactique et pédagogique

MUSÉE des BEAUX-ARTS de CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE. Atelier. «À la découverte. de la nouvelle galerie de peinture» Dossier didactique et pédagogique MUSÉE des BEAUX-ARTS de CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE Atelier «À la découverte de la nouvelle galerie de peinture» Dossier didactique et pédagogique Photo Christophe Lucas PUBLIC : Cycle 3 et collège DURÉE : 1

Plus en détail

Laïcité et neutralité

Laïcité et neutralité Laïcité et neutralité au sein des services publics de la Ville de Paris Guide pratique à l usage des encadrant-e-s La laïcité est l un des piliers de notre République : «La France est une République indivisible,

Plus en détail

Règlement du concours de lutte contre les discriminations. «Discriminant Discriminé : et toi tu es quoi?»

Règlement du concours de lutte contre les discriminations. «Discriminant Discriminé : et toi tu es quoi?» Règlement du concours de lutte contre les discriminations «Discriminant Discriminé : et toi tu es quoi?» La Préfecture de région, le Rectorat de l Académie de Besançon et le Conseil Régional de Franche-

Plus en détail

La Constitution et l exercice des pouvoirs

La Constitution et l exercice des pouvoirs Thème La Constitution et l exercice des pouvoirs Instituée par le général de Gaulle en 958, et toujours en vigueur aujourd hui grâce à la souplesse des institutions qui ont su s adapter au fil du temps,

Plus en détail

utilisés en faveur d un relativisme culturel, allant à l encontre de l universalité des droits de l homme,

utilisés en faveur d un relativisme culturel, allant à l encontre de l universalité des droits de l homme, Documents de synthèse DS 2 20.12.09 IIEDH Observatoire de la diversité et des droits culturels Situation des droits culturels Argumentaire politique www.droitsculturels.org 1. Définition des droits culturels

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

HISTOIRE SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

HISTOIRE SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 HISTOIRE RUBRIQUE la Renaissance DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, histoire des arts et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant le recours aux TUIC (recherche

Plus en détail

POINT D ÉTAPE. sur les travaux de. l Observatoire de la laïcité

POINT D ÉTAPE. sur les travaux de. l Observatoire de la laïcité PREMIER MINISTRE POINT D ÉTAPE sur les travaux de l Observatoire de la laïcité Introduction Par M. Jean-Louis Bianco, Président de l observatoire de la laïcité Les missions de l observatoire de la laïcité

Plus en détail

Une actualité lourde Comment parler d'un drame de l'actualité aux élèves?

Une actualité lourde Comment parler d'un drame de l'actualité aux élèves? IA-IPR Une actualité lourde Comment parler d'un drame de l'actualité aux élèves? Une page sur le site Eduscol Liberté de conscience et d expression : outils pour débattre et accompagner les élèves. Quelques

Plus en détail

FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON

FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE III (HISTOIRE) : ROME CHAP II : L EMPIRE ROMAIN FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON Comment les empereurs ont-ils assuré-ils la stabilité et la paix de l Empire romain? Comment le modèle romain s

Plus en détail

Evaluation de la maîtrise du socle commun de connaissances et de compétences Expérimentation de mars 2009

Evaluation de la maîtrise du socle commun de connaissances et de compétences Expérimentation de mars 2009 CONNAITRE LES PRINCIPES ET FONDEMENTS DE LA VIE CIVIQUE ET SOCIALE Questionnaires Thème 1 : Connaître les principaux droits de l homme et du citoyen 1. Pour être citoyen de la République Française, il

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE École secondaire Jean-Paul II POLITIQUE LINGUISTIQUE Adoptée par le conseil d administration le 29 janvier 2013 Résolution 2013/01/20/3 TABLE DES MATIÈRES Introduction Définition... 5 Objet du document...

Plus en détail

Préparer la classe outils méthodologiques

Préparer la classe outils méthodologiques Préparer la classe outils méthodologiques Formation du 19 novembre 2008 Dijon CRDP Enseigner. Concevoir. Anticiper. Planifier. Ce qui implique : Des choix philosophiques Des obligations institutionnelles

Plus en détail

Table des matières Chapitre 2 Présentation du système éducatif espagnol 31

Table des matières Chapitre 2 Présentation du système éducatif espagnol 31 Table des matières Chapitre 1 Informations générales 13 1.1. Structures politiques et administratives 13 1.1.1. La nation espagnole 13 1.1.6. Décentralisation en matière d éducation 14 1.1.7. Décentralisation

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION

PROGRAMME DE LA FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION UC A1 - L'Europe, unicité des valeurs, diversité culturelle 1 Histoire et civilisation - L Europe jusqu en 1945 - L Europe actuelle Naissance de l'unité européenne Naissance des

Plus en détail

PASSEPORT pour tes droits Conseil de l Europe. pour tes droits

PASSEPORT pour tes droits Conseil de l Europe. pour tes droits Conseil de l Europe PA S S E P O R T pour tes droits 1 Conseil de l Europe PA S S E P O R T pour tes droits 2 3 Bienvenue à bord On t a certainement déjà dit qu il y a des choses que tu n as pas le droit

Plus en détail

Déclaration universelle des droits de l'homme

Déclaration universelle des droits de l'homme Déclaration universelle des droits de l'homme Préambule Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue

Plus en détail

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun Miroslav Marcelli Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun «Aujourd hui, le partage évolue vers un nouveau concept le partage citoyen. Audelà des clivages politiques, idéologiques ou religieux,

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE ET MODALITÉS D INSCRIPTION

PRÉSENTATION GÉNÉRALE ET MODALITÉS D INSCRIPTION 1, avenue de Saint Jérôme 13388 MARSEILLE cedex 13 tél. 04.91.66.22.75 fax 04.91.66.62.46 lycee.sevigne13@wanadoo.fr college.sevigne13@wanadoo.fr ecole.sevigne13@wanadoo.fr Site: www.sevigne db13.com SÉVIGNÉ

Plus en détail

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME ONU - 10 Décembre 1948. Texte intégral

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME ONU - 10 Décembre 1948. Texte intégral DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME ONU - 10 Décembre 1948 Texte intégral Préambule : Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de

Plus en détail

EFFET DIRECT DE LA CONVENTION INTERNATIONALE RELATIVE AUX DROITS DE L ENFANT DANS L ORDRE JURIDIQUE FRANÇAIS

EFFET DIRECT DE LA CONVENTION INTERNATIONALE RELATIVE AUX DROITS DE L ENFANT DANS L ORDRE JURIDIQUE FRANÇAIS DE LA CONVENTION INTERNATIONALE RELATIVE AU DROITS DE L ENFANT DANS L ORDRE JURIDIQUE FRANÇAIS Conseil d Etat Cour de cassation ARTICLE Préambule CE, 26 fév. 2003, n 248471 Article 1 : Au sens de la présente

Plus en détail

SESSION BUDGETAIRE DES 5 ET 6 FEVRIER 2015 Mobilisation régionale pour la laïcité et le vivre-ensemble

SESSION BUDGETAIRE DES 5 ET 6 FEVRIER 2015 Mobilisation régionale pour la laïcité et le vivre-ensemble SESSION BUDGETAIRE DES 5 ET 6 FEVRIER 2015 Mobilisation régionale pour la laïcité et le vivre-ensemble Je vais vous donner lecture d'une déclaration commune de l'ensemble des groupes politiques de notre

Plus en détail

DECLARATION AMERICAINE DES DROITS ET DEVOIRS DE L'HOMME. (Adopté à la Neuvième Conférence Internationale Américaine, Bogota, Colombia 1948)

DECLARATION AMERICAINE DES DROITS ET DEVOIRS DE L'HOMME. (Adopté à la Neuvième Conférence Internationale Américaine, Bogota, Colombia 1948) DECLARATION AMERICAINE DES DROITS ET DEVOIRS DE L'HOMME (Adopté à la Neuvième Conférence Internationale Américaine, Bogota, Colombia 1948) La IXème Conférence Internationale Américaine, CONSIDERANT: Que

Plus en détail

EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE Projets et actions

EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE Projets et actions EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE Les textes de l ONU (RIO 1992) et du MEN depuis 2004 Développement durable Pilier Environnement (Ecologie) Pilier participation populaire / culturel/ social Pilier économique

Plus en détail

JOURNEE DE FORMATION DES DELEGUES JEUDI 28 Novembre 2013 13h50 à 17h25 Livret du Délégué au lycée

JOURNEE DE FORMATION DES DELEGUES JEUDI 28 Novembre 2013 13h50 à 17h25 Livret du Délégué au lycée JOURNEE DE FORMATION DES DELEGUES JEUDI 28 Novembre 2013 13h50 à 17h25 Livret du Délégué au lycée NOM : PRENOM : CLASSE : Titulaire Suppléant RM Ledoux /CPE Formation du Délégué 28 Novembre 2013 1 PROGRAMME

Plus en détail

La réduction des inégalités. Impot : participation financière obligatoire aux dépenses de l Etat, d une région, d un département ou d une commune.

La réduction des inégalités. Impot : participation financière obligatoire aux dépenses de l Etat, d une région, d un département ou d une commune. La réduction des inégalités I Comment réduire les inégalités par l impôt? Impot : participation financière obligatoire aux dépenses de l Etat, d une région, d un département ou d une commune. A) Comment

Plus en détail

Aux origines : rigueur morale, simplicité, nature. Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1

Aux origines : rigueur morale, simplicité, nature. Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1 Aux origines : rigueur morale, Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1 simplicité, nature. Dessins de Marius Berliet, v.1880 Marius Berliet en 1889 «Famille d origine terrienne :

Plus en détail

La pensée historique : Fiches de l élève

La pensée historique : Fiches de l élève La pensée historique : Fiches de l élève Histoire du Canada - 11 e année 341 Écrire une dissertation historique FEUILLE DE ROUTE POUR LA RÉDACTION D UNE DISSERTATION HISTORIQUE Rédiger une dissertation

Plus en détail

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830.

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830. Quels progrès techniques voit-on apparaitre au XIXème siècle? Une première phase de la Révolution Industrielle. 1769 : James Watt invente la machine à vapeur. La machine à vapeur est l une des plus importantes

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION Chantier jeunes

DOSSIER D INSCRIPTION Chantier jeunes DOSSIER D INSCRIPTION Chantier jeunes Du 22 au 26 décembre 2014 En partenariat avec la Ville de Narbonne MODE D EMPLOI A. Comment remplir le dossier Toutes les cases doivent être remplies ou cochées si

Plus en détail

Les nouveaux programmes de l él. école primaire. Projet soumis à consultation

Les nouveaux programmes de l él. école primaire. Projet soumis à consultation Les nouveaux programmes de l él primaire Projet soumis à consultation primaire Les nouveaux programmes sont plus courts : environ 36 pages format BO contre 104. Ils sont écrits dans un langage clair sans

Plus en détail

Discours de Najat VALLAUD-BELKACEM. (seul le prononcé fait foi)

Discours de Najat VALLAUD-BELKACEM. (seul le prononcé fait foi) Discours de Najat VALLAUD-BELKACEM Anniversaire de la loi du 9 décembre 1905, portant séparation des Églises et de l'état (seul le prononcé fait foi) Monsieur le président de l Observatoire de la Laïcité,

Plus en détail

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION N 2009-03-0030

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION N 2009-03-0030 ANNEXE 1 A LA DELIBERATION N 2009-03-0030 Le texte ci-après a été rédigé collectivement par le groupe de réflexion «lecture publique et nouvelles technologies», constitué de bibliothécaires essonniennes

Plus en détail

Par$e III : Rome. Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION. Pourquoi l Empire romain a- t- il duré aussi longtemps?

Par$e III : Rome. Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION. Pourquoi l Empire romain a- t- il duré aussi longtemps? Par$e III : Rome Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION Pourquoi l Empire romain a- t- il duré aussi longtemps? 1 Thème 2 L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION CAPACITÉS Connaître

Plus en détail

Un cours de culture religieuse à l école.

Un cours de culture religieuse à l école. Un cours de culture religieuse à l école. Démarche de l Union des Eglises protestantes d Alsace et de Lorraine Jean-Marc Meyer 1 Un cours d enseignement religieux est dispensé dans les écoles de la plupart

Plus en détail

Etude du passé éloigné «Au temps des premiers chemins de fer» (séquence de découverte du monde)

Etude du passé éloigné «Au temps des premiers chemins de fer» (séquence de découverte du monde) Etude du passé éloigné «Au temps des premiers chemins de fer» (séquence de découverte du monde) 1. Place dans le programme de découverte du monde du cycle 2 : CE1 : Les élèves prennent conscience de l

Plus en détail

Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle

Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle Repères revendicatifs Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle La CGT propose Un droit à l éducation permanente pour une formation émancipatrice tout au long de la vie. Ce droit

Plus en détail

Nous voulons que notre projet donne à rêver de l'époque andalouse qui fût un espace privilégié du dialogue et de la rencontre.

Nous voulons que notre projet donne à rêver de l'époque andalouse qui fût un espace privilégié du dialogue et de la rencontre. Le Jardin Andalou à la tête d'or : un espace pour le dialogue des religions et des cultures ouvert aux femmes, aux hommes, aux citoyennes et aux citoyens amoureux de la paix! Aujourd hui en inaugurant

Plus en détail

Cycle 2. Cned - Académie en ligne

Cycle 2. Cned - Académie en ligne Cycle 2 Cycle 2 Manuel Auteur Emmanuelle Rodriguez Professeure des écoles Coordonnateur de l équipe rédactionnelle Pascal Lalanne Inspecteur de l éducation nationale Expert Martine Safra Inspectrice générale

Plus en détail

SERVICE ETUDE Formation biblique pour une foi en action

SERVICE ETUDE Formation biblique pour une foi en action SERVICE ETUDE Formation biblique pour une foi en action Étudier et servir à Marseille Une formation solide avec l école biblique IFIM Participation aux activités de l église Terre des Nations Emploi du

Plus en détail

La jurisprudence constitutionnelle en matière de liberté confessionnelle et le régime juridique des cultes et de la liberté confessionnelle en France

La jurisprudence constitutionnelle en matière de liberté confessionnelle et le régime juridique des cultes et de la liberté confessionnelle en France XI ème Conférence des Cours constitutionnelles européennes La jurisprudence constitutionnelle en matière de liberté confessionnelle et le régime juridique des cultes et de la liberté confessionnelle en

Plus en détail

Comprendre les attentats du 13 novembre 2015

Comprendre les attentats du 13 novembre 2015 Comprendre les attentats du 13 novembre 2015 Les faits, les enjeux des lieux visés, le contexte international, la réponse de l Etat français, le rôle des médias. Que s est-il passé? (Les faits) Le bilan

Plus en détail

Expression des élèves: Quels droits? Quel cadre? Quels moyens?

Expression des élèves: Quels droits? Quel cadre? Quels moyens? Expression des élèves: Quels droits? Quel cadre? Quels moyens? Laurence Janin CLEMI Toulouse mars 2015 Pourquoi communiquer? S exprimer Utiliser son droit d'expression Défendre des idées DIRE POUR Informer

Plus en détail

Chacun peut-il penser ce qu il veut? - Chacun : concerne l individu, pas la collectivité - Peut-il : a) a-t-il la capacité? b) a-t-il le droit?

Chacun peut-il penser ce qu il veut? - Chacun : concerne l individu, pas la collectivité - Peut-il : a) a-t-il la capacité? b) a-t-il le droit? Chacun peut-il penser ce qu il veut? - Chacun : concerne l individu, pas la collectivité - Peut-il : a) a-t-il la capacité? b) a-t-il le droit? - Penser : a) avoir des idées, des opinions b) raisonner,

Plus en détail

CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT

CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT CONVENTION...... DES DROITS... DE L ENFANT 3 LA CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT Les articles de cette Convention ont été rédigés plus simplement pour les enfants par le Cofrade (Conseil français des

Plus en détail

Pédagogie de la laïcité

Pédagogie de la laïcité HAUT CONSEIL À L INTÉGRATION MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE pour une Pédagogie de la laïcité à l école Abdennour Bidar Mission Pédagogie de la laïcité Préface Vincent Peillon Ministre de l Éducation

Plus en détail

Les «nouveaux droits» des églises dans l Union Européenne

Les «nouveaux droits» des églises dans l Union Européenne Les «nouveaux droits» des églises dans l Union Européenne Il y a une cinquantaine d années le pape Jean Paul II décide de reconquérir une Europe toujours plus sécularisée, donc «en perte de valeurs morales».

Plus en détail

Connaître La Grande Loge de France

Connaître La Grande Loge de France Connaître La Grande Loge de France La Grande Loge de France, héritière de trois siècles d histoire et de culture, est la plus ancienne obédience française. La démarche initiatique exceptionnelle qu elle

Plus en détail