LES NOTES EN BAS DE PAGE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES NOTES EN BAS DE PAGE"

Transcription

1 LES NOTES EN BAS DE PAGE

2 2 Les notes en bas de page Les notes en bas de page, références de citations, constituent le casse-tête des étudiant-e-s. Par souci d uniformisation et de simplification, il convient de suivre les règles typographiques édictées pour la collection Res Socialis chez Academic Press Fribourg et basées sur le code typographique des maisons d éditions de langue française. Elles permettent ainsi d obtenir un minimum de cohérence entre les différents travaux d étudiant-e-s. Par ailleurs le respect des règles de présentation appartient à la posture scientifique. Vous trouverez ci-après quelques exemples avec leur transcription écrite dans le second tableau : Le recours dans une même page de texte à des citations consécutives d'un même ouvrage et d'un même auteur : exemples 1 & 2 ou 8 & 9. Le recours sur des pages différentes du texte à des citations consécutives d'un même ouvrage et d'un même auteur : exemples 1 & 3. Le recours à des citations consécutives d'un même auteur mais issues d'ouvrages différents : exemples 10 & 11 Le recours à des citations non consécutives d'un seul ouvrage et d'un même auteur : exemples 4 & 13 Le recours à des citations non consécutives d'un même auteur et dans des ouvrages différents : exemples 4 & 6. Il est utile de se reporter pour les autres règles (plusieurs auteur-e-s, articles ) à la section bibliographie du document intitulé Les conventions académiques. Dans ce document, nous utilisons comme repères des exemples (fictifs). Cette présentation est faite sur deux pages : une page pour les citations dans l'ordre d'apparition dans le texte fictif et une page pour les notes en bas de page correspondantes. Une page supplémentaire évoque quelques difficultés rencontrées (document électronique, document des Nations unies ).

3 3 Les notes en bas de page Les citations dans l'ordre d'apparition dans le texte : p une phrase de Jürgen Habermas dans La Technique et la science comme "idéologie" p une phrase de Jürgen Habermas dans La Technique et la science comme "idéologie" p une phrase de Jürgen Habermas dans La Technique et la science comme "idéologie" p une phrase de Hannah Arendt dans Essai sur la révolution 5. une phrase de Jürgen Habermas dans La Technique et la science comme "idéologie" 6. le livre intitulé Condition de l'homme moderne de Hannah Arendt 7. une phrase de Emmanuel Kant du texte "Réponse à la question : Qu'est-ce que "les Lumières"?" p une phrase de Jürgen Habermas de Morale et communication p une phrase de Jürgen Habermas de Morale et communication p une phrase de Jürgen Habermas dans La Technique et la science comme "idéologie" p une phrase de Jürgen Habermas dans Théorie de l'agir communicationnel, Tome une phrase de Jürgen Habermas dans Droit et démocratie. Entre faits et normes. 13. une phrase de Hannah Arendt dans Essai sur la révolution 14. une phrase de Georg Herbert Mead citée par Claude Dubar 15. une phrase de Emmanuel Kant du texte "Réponse à la question : Qu'est-ce que "les Lumières"?" 16. un article de Michael Walser dans la revue Esprit 17. une phrase de l'article de Paul Dumouchel dans le même numéro de la revue Esprit 18. une phrase de l'article de Michael Walser dans la revue Esprit 19. un ouvrage de Michael Walser 20. une phrase de l'article déjà cité de Michael Walser dans la revue Esprit 21. une phrase du même ouvrage de Michael Walser que la note 19

4 4 Les notes en bas de page Les notes s'écrivent : 1. HABERMAS J., La Technique et la science comme "idéologie", Paris, Bibliothèque Médiations Denoël, 1984, p Ibid., p HABERMAS J., op. cit., p ARENDT H., Essai sur la révolution, Paris, Éditions Gallimard, 1985, p HABERMAS J., op. cit., p ARENDT H., Condition de l'homme moderne, Paris, Éditions Calmann-Lévy, KANT E., "Réponse à la question : Qu'est-ce que les Lumières?" in KANT E., La Philosophie de l'histoire, Paris, Bibliothèque Médiations Denoël, 1985, p HABERMAS J., Morale et communication, Paris, Éditions du Cerf, 1986, p Ibid., p HABERMAS J., La Technique et la science comme "idéologie", op. cit., p HABERMAS J., Théorie de l'agir communicationnel, Tome 1, Rationalité de l'agir et rationalisation de la société, Paris, Éditions Fayard, 1987, p HABERMAS J., Droit et démocratie. Entre faits et normes, Paris, Éditions Gallimard, 1997, p ARENDT H., Essai sur la révolution, op. cit., p MEAD G.H., L'Esprit, le soi et la société, Paris, Presses universitaires de France, 1963, p. 122 cité par DUBAR Cl., La Socialisation. Construction des identités sociales et professionnelles, Paris, Éditions Armand Colin, p KANT E., loc. cit., p WALSER M., "Comment valoriser le pluralisme" in Esprit, n 8-9, Août - septembre 1996, pp DUMOUCHEL P., "La tolérance n'est pas le pluralisme" in Esprit, op. cit., p WALSER M., loc. cit., p WALSER M., Sphères de justice. Une défense du pluralisme et de l'égalité, Paris, Éditions du Seuil, WALSER M., loc. cit., p WALSER M., op. cit., p.433.

5 5 Les notes en bas de page Quelques difficultés : Une citation d un entretien paru dans un quotidien ou un magazine : Propos de Jean-Emmanuel Ray, cité par LEMAITRE F., "Les juges définissent un nouveau droit au travail" in Le Monde, 23 mai Une référence dans le texte au titre d un hebdomadaire : Quand la loi tue l emploi, Le Point, 16 novembre Une référence dans le texte à un colloque (actes non publiés mais documents de travail ronéotés distribués lors du colloque) : Colloque Agir en situation de vulnérabilité. Faire face et s en sortir organisé par la Chaire francophone du Département travail social et politiques sociales, Université de Fribourg (CH), septembre 2001, Document ronéoté. Une citation issue d un document d un rapporteur spécial des Nations unies : DESPOUY L., Réalisation des droits économiques, sociaux et culturels. Rapport final sur les droits de l homme et l extrême pauvreté, E/CN.4/Sub.2/1996/13, Commission des droits de l homme, Conseil économique et social, Nations unies, 1996, p. 14. Une citation issue d un document sur support électronique : RICŒUR P., "Éthique" in Encyclopædia Universalis, CD Rom, Une citation issue d un forum de discussion électronique (a chat) : NOM P., "Titre du forum" in Adresse du forum, date de mise en ligne, consulté le (date de consultation). Une information prise sur un site internet : NOM P., "Titre de l article" in Nom du site, date de mise en ligne, consulté le (date de consultation).

Hiver 2011 Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation.

Hiver 2011 Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation. Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation. 1 Disposition générale La pagination Compter toutes les pages du texte, de la

Plus en détail

Formation Doctorale. Fiche Technique

Formation Doctorale. Fiche Technique Formation Doctorale Fiche Technique Intitulé : «Philosophie Appliquée et Problèmes de l Homme» Responsable de la Formation : Pr. Abdessalam BEN MAISSA, Université Mohammed V-Agdal, Département de Philosophie,

Plus en détail

UFR Lettres et Sciences Humaines Accréditation 2015-2020 Filière : Sciences de la Société, mention Information Communication Niveau L3

UFR Lettres et Sciences Humaines Accréditation 2015-2020 Filière : Sciences de la Société, mention Information Communication Niveau L3 Intitulé UE 5.2 : Communication et organisation Ects : 5 Coeff. : Volume horaire : CM : 26 h TD : 10 h Pré-requis : Initiation aux notions sur les fondamentaux de la discipline SIC Le cours propose d apporter

Plus en détail

LES DROITS CULTURELS. Déclaration de Fribourg

LES DROITS CULTURELS. Déclaration de Fribourg LES DROITS CULTURELS Déclaration de Fribourg Les droits culturels, Déclaration de Fribourg, page 2 considérants 1 principes fondamentaux 2 définitions justifications principes et définitions 3 identité

Plus en détail

La culture L épreuve du Bac

La culture L épreuve du Bac L épreuve du Bac Synthèse des concepts rencontrés dans les textes... 80 Sujets de dissertation... 81 Méthode d analyse d un sujet de dissertation... 82 Sujet 1 Méthode d analyse d un texte : texte de Freud...

Plus en détail

TRAITÉ SUR L'UNION EUROPÉENNE (VERSION CONSOLIDÉE)

TRAITÉ SUR L'UNION EUROPÉENNE (VERSION CONSOLIDÉE) TRAITÉ SUR L'UNION EUROPÉENNE (VERSION CONSOLIDÉE) Article 2 L'Union est fondée sur les valeurs de respect de la dignité humaine, de liberté, de démocratie, d'égalité, de l'état de droit, ainsi que de

Plus en détail

Reconnaissance et pacification

Reconnaissance et pacification E-Séminaire de Philosophie www.domuni.eu 12 octobre 7 décembre 2015 Reconnaissance et pacification de Axel HONNETH à P. RICOEUR Présentation La théorie de la reconnaissance mutuelle, exposée par Axel Honneth,

Plus en détail

L autorité dans l entreprise et les fictions managériales

L autorité dans l entreprise et les fictions managériales Collège des Bernardins, Séminaire sur l autorité Département Sociétés humaines et responsabilités éducatives Séance du 15 Mai 2012 Intervenant et compte rendu : Malik Bozzo-Rey L autorité dans l entreprise

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE SCIENCE POLITIQUE AUTOMNE 2013 UNIVERSITÉ LAVAL. POL 2504 Idées politiques XX e XXI e siècles

DÉPARTEMENT DE SCIENCE POLITIQUE AUTOMNE 2013 UNIVERSITÉ LAVAL. POL 2504 Idées politiques XX e XXI e siècles DÉPARTEMENT DE SCIENCE POLITIQUE AUTOMNE 2013 UNIVERSITÉ LAVAL POL 2504 Idées politiques XX e XXI e siècles Professeure : Diane Lamoureux Bureau : DKN 4413 Téléphone : 656-2131 poste 5082 Télécopieur :

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 UE 1 Médiation et communication dans les organisations 40h CM, 20h TD - 6 ECTS, coefficient 2 Session

Plus en détail

SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ. Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690. Dernière édition : octobre 2011

SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ. Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690. Dernière édition : octobre 2011 SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690 Dernière édition : octobre 2011 Texte mis à jour le 29 janvier 2014 MM. DAUTHIER dauthier@univ-tln.fr 1 Notes

Plus en détail

Union Régionale des Francas Pays de La Loire

Union Régionale des Francas Pays de La Loire «La famille d aujourd hui n est ni plus ni moins parfaite que celle de jadis: elle est autre, parce que les milieux où elle vit sont plus complexes, voilà tout.» E. Durkheim 1888 Accompagnement à la fonction

Plus en détail

TABLE DES MATIERES 521

TABLE DES MATIERES 521 TABLE DES MATIERES 521 Claude GAUTIER Sandra LAUGIER... Présentation...5 I - LES LIEUX DU SENS COMMUN...25 Vincent DESCOMBES... Réflexions sur la pluralité des sens communs...27 Comment définir le sens

Plus en détail

Les formes de l hégémonie européenne

Les formes de l hégémonie européenne LE CENTRE CANIEN D ÉTUDES ALLEMANDES ET EUROPÉENNES Université de Montréal, 3744, rue Jean Brillant, bureau 525, H3T 1P1 EAE 1000 Introduction aux études européennes Mardi, 13 à 16 heures, Salle Lothar

Plus en détail

LES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES guide à l usage des étudiants. sources : éléments :

LES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES guide à l usage des étudiants. sources : éléments : LES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES guide à l usage des étudiants sources : Les deux sources d information pour l élaboration d une liste de références bibliographiques sont : - le document lui-même (les informations

Plus en détail

Cette liste n est pas exhaustive

Cette liste n est pas exhaustive IDENTIFICATION Intitulé de l Unité de formation : Bibliothécaire - Formation Niveau d études : B technique et professionnelle Intitulé du cours : Laboratoire d informatique documentaire Nombre de crédits

Plus en détail

DIPLOMES UNIVERSITAIRES

DIPLOMES UNIVERSITAIRES ALEXANDRE DESRAMEAUX MAÎTRE DE CONFERENCES EN DROIT PUBLIC (depuis 2009) Titulaire du Certificat d Aptitude à la Profession d Avocat (CAPA) DIPLOMES UNIVERSITAIRES 2006 Doctorat en droit de l Université

Plus en détail

Master en Travail social. Nouveau programme avec deux options!

Master en Travail social. Nouveau programme avec deux options! Master en Travail social 2015 Nouveau programme avec deux options! HES-SO Fabrice Nobs HES-SO Thierry Parel 2 Le travail social vise à prévenir et à combattre les problèmes sociaux tels que l exclusion,

Plus en détail

2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA)

2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA) 2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA) ACCOMPAGNEMENT DE PUBLICS A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS PAR UNE PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE ADAPTEE Responsable : CANAT Sylvie MASTER 2 SPECIALITE

Plus en détail

Monographies : --------------------------------------------- Ambroise-Rendu, Anne-Claude, et Christian Delporte, dir. L'indignation : Histoire d une

Monographies : --------------------------------------------- Ambroise-Rendu, Anne-Claude, et Christian Delporte, dir. L'indignation : Histoire d une Monographies : Ambroise-Rendu, Anne-Claude, et Christian Delporte, dir. L'indignation : Histoire d une émotion politique et morale XIXe-XXe siècles. Paris, éditions du Nouveau monde, 2008, 254 p. (Coll.

Plus en détail

utilisés en faveur d un relativisme culturel, allant à l encontre de l universalité des droits de l homme,

utilisés en faveur d un relativisme culturel, allant à l encontre de l universalité des droits de l homme, Documents de synthèse DS 2 20.12.09 IIEDH Observatoire de la diversité et des droits culturels Situation des droits culturels Argumentaire politique www.droitsculturels.org 1. Définition des droits culturels

Plus en détail

MASTERS IUFM SECOND DEGRE LE MEMOIRE PROFESSIONNEL (S4) CAHIER DES CHARGES

MASTERS IUFM SECOND DEGRE LE MEMOIRE PROFESSIONNEL (S4) CAHIER DES CHARGES 2012 Année universitaire 2011 MASTERS IUFM SECOND DEGRE LE MEMOIRE PROFESSIONNEL (S4) CAHIER DES CHARGES 1 - DEFINITION ET ENJEUX Cet UE prolonge l initiation à la recherche, commencée en M1 à travers

Plus en détail

Justice et guerre sont-elles compatibles?

Justice et guerre sont-elles compatibles? Justice et guerre sont-elles compatibles? Il est un élément commun à chacune des époques de l histoire et à l ensemble des sociétés humaines connues jusqu à aujourd hui : la guerre. Selon Sigmund Freud,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un master à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

Le Pacte international relative aux droits économiques, sociaux et culturels, 1966

Le Pacte international relative aux droits économiques, sociaux et culturels, 1966 Janvier 2014 INSTRUMENTS INTERNATIONAUX La liberté académique Le Pacte International relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, 1966 (Article 13; Observation générale No.13 paras 38-40) Le Pacte

Plus en détail

Accord Cosmopolite sur la Guerre et la Paix

Accord Cosmopolite sur la Guerre et la Paix Concours Philosopher Accord Cosmopolite sur la Guerre et la Paix Par Deppy04 2000 mots «Je suis vautré sur le canapé à regarder sur la chaîne câblée une émission de mode. [ ] Une fois de plus j entends

Plus en détail

PRÉSENTATION DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL

PRÉSENTATION DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL Validation de la scolarité des professeurs et CPE stagiaires des premier et second degrés Année 2007-2008 PRÉSENTATION DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL I. SUPPORT Chaque stagiaire devra rendre son mémoire sur

Plus en détail

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ INSTITUT DE MANAGEMENT PUBLIC ET GOUVERNANCE TERRITORIALE 21 RUE GASTON DE SAPORTA 13100 AIX EN PROVENCE DIPLOME UNIVERSITAIRE (DU) ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ OBJECTIFS Faire comprendre

Plus en détail

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents?

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Renato Scariati et Cristina Del Biaggio Département de géographie Université de Genève Version : 02 février 2010 Normes de rédaction 1 Table

Plus en détail

Consolidation de fondamentaux

Consolidation de fondamentaux Consolidation de fondamentaux Introduction aux Sciences de l Information et de la Communication Consolidation - Stéphanie MARTY - 2009/2010 1 Consolidation de fondamentaux Démarche en sciences humaines

Plus en détail

Charte de la laïcité à l École Charte commentée

Charte de la laïcité à l École Charte commentée Charte de la laïcité à l École Charte commentée Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales

Plus en détail

L audit des Petites Entreprises

L audit des Petites Entreprises 1 L audit des Petites Entreprises Présentation de la norme PE et du Pack PE Introduction Dans la petite entreprise le commissaire aux comptes doit disposer d une norme spécifique l autorisant à mener son

Plus en détail

CONVERSATIONS ÉTHIQUE, SCIENCES ET SOCIÉTÉ 2015 ANTICIPATION(S) : PENSER ET AGIR AVEC LE FUTUR

CONVERSATIONS ÉTHIQUE, SCIENCES ET SOCIÉTÉ 2015 ANTICIPATION(S) : PENSER ET AGIR AVEC LE FUTUR RÉGION ILE-DE-FRANCE ESPACE-ETHIQUE.ORG CONVERSATIONS ÉTHIQUE, SCIENCES ET SOCIÉTÉ 2015 ANTICIPATION(S) : PENSER ET AGIR AVEC LE FUTUR Rencontre internationale 9 & 10 juin 2015 Biopark Auditorium 4è étage

Plus en détail

Bénéfices secondaires du crime

Bénéfices secondaires du crime Karl MARX (1818-1883) (1905-1910) Bénéfices secondaires du crime Un document produit en version numérique par Jean-Marie Tremblay, bénévole, professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi Courriel: jean-marie_tremblay@uqac.ca

Plus en détail

REDACTION DES RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES EN LICENCE ET MASTER INFORMATION-COMMUNICATION

REDACTION DES RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES EN LICENCE ET MASTER INFORMATION-COMMUNICATION REDACTION DES RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES EN LICENCE ET MASTER INFORMATION-COMMUNICATION Dans tous vos travaux universitaires en Licence et Master Information et Communication, vous devez vous référer

Plus en détail

Guide de rédaction des. références bibliographiques et citations. Médiathèque EM Normandie

Guide de rédaction des. références bibliographiques et citations. Médiathèque EM Normandie Guide de rédaction des références bibliographiques et citations Médiathèque EM Normandie Le Havre 2010/2011 Sommaire Introduction... 3 1. Les références bibliographiques... 3 2. Livre et un chapitre de

Plus en détail

Directives pour le travail de fin d études août 2009. b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES. (Mémoire)

Directives pour le travail de fin d études août 2009. b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES. (Mémoire) b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES (Mémoire) 17 I Définition L art 8.1 du Règlement d études (ci-après RE) précise que le travail de fin d études est composé du mémoire et de sa soutenance.

Plus en détail

Instructions pour effectuer des recherches sur la base de données de la bibliothèque (WHOLIS)... 2

Instructions pour effectuer des recherches sur la base de données de la bibliothèque (WHOLIS)... 2 Table of Contents Instructions pour effectuer des recherches sur la base de données de la bibliothèque (WHOLIS)... 2 Contenu de la base de données de la bibliothèque (WHOLIS)... 2 Autres sources d'information...

Plus en détail

GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE.

GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE. GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE. Nous tenons à exprimer nos plus vifs remerciements à Irène Mainguy, Pierre Mollier et Georges Odo pour leur aide précieuse, et pour nous avoir autorisé à publier

Plus en détail

BELGIQUE. Septième session de la Conférence des Etats Parties à la Convention relative aux Droits des Personnes handicapées

BELGIQUE. Septième session de la Conférence des Etats Parties à la Convention relative aux Droits des Personnes handicapées BELGIQUE Septième session de la Conférence des Etats Parties à la Convention relative aux Droits des Personnes handicapées Ouverture de la Conférence DECLARATION DE S.E. Mme BENEDICTE FRANKINET AMBASSADEUR

Plus en détail

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes Débat et argumentation Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes à travers le partage d expériences «La question se pose de savoir si le lien social ne se constitue que dans la lutte pour la

Plus en détail

Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans

Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans cyril.hedoin@univreims.fr www.rationalitelimitee. wordpress.com Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans Tel : 03 26 91 87 20 Port : 06 26 96 75 28 Maître de conférences en sciences économiques

Plus en détail

Ceci constitue la seule assurance de validité scientifique.

Ceci constitue la seule assurance de validité scientifique. Les références Règle : Tout document utilisé, cité ou mentionné doit être évoqué, dès sa première apparition et à chaque fois ensuite, selon un système de référence bien précis. Celui-ci doit permettre

Plus en détail

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE 209 DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE Pierre Caspard Service d Histoire de l Éducation, France. En février 2013, Antoine Prost a reçu des mains du ministre de l Éducation nationale français,

Plus en détail

LES INDIGENES DE L EMPIRE DANS L EXPOSITION

LES INDIGENES DE L EMPIRE DANS L EXPOSITION Bibliothèque nationale de France direction des collections département Philosophie, histoire, sciences de l homme Mai 2008 LES INDIGENES DE L EMPIRE DANS L EXPOSITION COLONIALE DE 1931 Bibliographie sélective

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

Dossier d information. Dossier de campagne media CASDEN 2 ème semestre 2011. Noisiel, le 10 octobre 2011

Dossier d information. Dossier de campagne media CASDEN 2 ème semestre 2011. Noisiel, le 10 octobre 2011 Dossier d information Noisiel, le 10 octobre 2011 Dossier de campagne media CASDEN 2 ème semestre 2011 Après quatre campagnes média successives depuis 2009, la CASDEN ajuste le positionnement de sa communication.

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique Un peu d histoire Cette formation qui existe depuis une quinzaine d années est devenue un master

Plus en détail

Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial

Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial Note conceptuelle Forum Social Mondial 2015 - Tables rondes Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial

Plus en détail

Faculté des sciences de l administration Automne 2005

Faculté des sciences de l administration Automne 2005 Faculté des sciences de l administration Automne 2005 Département de finance et assurance Programmes de 1er cycle Université Laval ASR-15742 GESTION DES RISQUES ET ASSURANCE Professeur: M. Gilles Bernier,

Plus en détail

N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse. 1. Problématique

N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse. 1. Problématique N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse CONSTRUCTION IDENTITAIRE DES ENSEIGNANTS EN FORMATION INTIALE : ENTRE REPRESENTATIONS PARTAGEES ET ELEMENTS DE DIFFERENCIATION DANS LE RAPPORT AU METIER 1. Problématique L étude

Plus en détail

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 28 mai 2010 (OR. en) 9633/10 Dossier interinstitutionnel: 2010/0096 (NLE)

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 28 mai 2010 (OR. en) 9633/10 Dossier interinstitutionnel: 2010/0096 (NLE) CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 28 mai 2010 (OR. en) 9633/10 Dossier interinstitutionnel: 2010/0096 (NLE) ACP 140 COAFR 181 PESC 619 RELEX 415 ACTES LÉGISLATIFS ET AUTRES INSTRUMENTS Objet:

Plus en détail

Directives relatives au travail de maturité

Directives relatives au travail de maturité Directives relatives au travail de maturité Afin de permettre une meilleure lecture, seule la forme masculine est utilisée ci-après. 1. Dispositions légales Les textes suivants constituent la base légale

Plus en détail

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Communiqué de presse L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Objectif : Aider les managers à gérer la diversité religieuse au quotidien Alors que la question de l expression religieuse

Plus en détail

CENTRE D AIDE À LA RÉUSSITE - UQAR. Formation EndNote X2. Par Michel Bouchard

CENTRE D AIDE À LA RÉUSSITE - UQAR. Formation EndNote X2. Par Michel Bouchard CENTRE D AIDE À LA RÉUSSITE - UQAR Formation EndNote X2 Par Michel Bouchard Formation du 2 mars 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. POUR SE PROCURER ET INSTALLER ENDNOTE... 3 1.1. TÉLÉCHARGER LE LOGICIEL (POUR

Plus en détail

PROGRAMME DES EXAMENS PREMIER SEMESTRESTRE SUITE ET FIN ET SECOND SEMESTRE 2015

PROGRAMME DES EXAMENS PREMIER SEMESTRESTRE SUITE ET FIN ET SECOND SEMESTRE 2015 PROGRAMME DES EXAMENS PREMIER SEMESTRESTRE SUITE ET FIN ET SECOND SEMESTRE 2015 Master 2 développement Licence, master 1 et master 2 droit Licence, master 1 logistique Licence, master 1 et master 2 sciences

Plus en détail

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun Miroslav Marcelli Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun «Aujourd hui, le partage évolue vers un nouveau concept le partage citoyen. Audelà des clivages politiques, idéologiques ou religieux,

Plus en détail

«Banalité du mal et sens du devoir chez les administrateurs de l extermination»

«Banalité du mal et sens du devoir chez les administrateurs de l extermination» Article «Banalité du mal et sens du devoir chez les administrateurs de l extermination» Jean-Ernest Joos Philosophiques, vol. 19, n 1, 1992, p. 61-74. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante

Plus en détail

Master Etudes françaises et francophones

Master Etudes françaises et francophones Master Etudes françaises et francophones 1. modèle scientifique et profilage des contenus de la filière / Présentation et spécificités de la filière Les études romanes à Leipzig sont considérées comme

Plus en détail

Code à l intention des partenaires commerciaux

Code à l intention des partenaires commerciaux Code à l intention des partenaires commerciaux Groupe Axpo Code à l intention des partenaires commerciaux 02 03 Table des matières Introduction... 05 I. Éthique commerciale et intégrité... 07 II. Respect

Plus en détail

POL 1100 (Méthodes de recherche en politique) Hiver 2012 Local B-0305 Lundi de 13h00-14h30

POL 1100 (Méthodes de recherche en politique) Hiver 2012 Local B-0305 Lundi de 13h00-14h30 Faculté des arts et des sciences Département de science politique POL 1100 (Méthodes de recherche en politique) Hiver 2012 Local B-0305 Lundi de 13h00-14h30 Professeur : Erick Lachapelle Bureau : C-3124

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

Projet de cours complémentaire en Sciences politique

Projet de cours complémentaire en Sciences politique Références:2002-D-353 Orig.: FR Version: FR Projet de cours complémentaire en Sciences politique APPROUVE PAR LE CONSEIL D'INSPECTION SECONDAIRE Réunion du 13 mars 2002 Entrera en application le 1 er septembre

Plus en détail

APPROCHE SÉMIOPRAGMATIQUE : UNE ANALYSE QUALITATIVE DES CONTENUS DES SITES MÉDIA

APPROCHE SÉMIOPRAGMATIQUE : UNE ANALYSE QUALITATIVE DES CONTENUS DES SITES MÉDIA Atelier méthodologique Archivage du web audiovisuel séance 1. LA APPROCHE SÉMIOPRAGMATIQUE : UNE ANALYSE QUALITATIVE DES CONTENUS DES SITES MÉDIA. CÉLINE FERJOUX. Centre d'analyse et de Recherche Interdisciplinaires

Plus en détail

Compte-rendu. Partenaires : Réalisé par : Nejjar Kawtar Etudiante 3 année Cycle Informatiste Ecole des sciences de l information de Rabat- Maroc.

Compte-rendu. Partenaires : Réalisé par : Nejjar Kawtar Etudiante 3 année Cycle Informatiste Ecole des sciences de l information de Rabat- Maroc. Compte-rendu Colloque organisé à l EBSI de Montréal sous le thème : «Marketing et médiation numérique en Bibliothèques» 2-11 Juillet 2014 Réalisé par : Nejjar Kawtar Etudiante 3 année Cycle Informatiste

Plus en détail

VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI. Année universitaire 2013-2014

VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI. Année universitaire 2013-2014 VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI Année universitaire 2013-2014 DATE LIMITE DE RETOUR : 19 décembre 2014 Nom :... Prénoms :... E-mail :... Laboratoire de recherche :... La présente fiche

Plus en détail

Vers la naissance de bureaux de patients en France Le projet de Pôle Universitaire Patient Partenaire (PU2P)

Vers la naissance de bureaux de patients en France Le projet de Pôle Universitaire Patient Partenaire (PU2P) Vers la naissance de bureaux de patients en France Le projet de Pôle Universitaire Patient Partenaire (PU2P) Plan de la présentation I. Contexte français II. Contexte international III. Le processus IV.

Plus en détail

Ordre du jour provisoire annoté et projet d organisation des travaux

Ordre du jour provisoire annoté et projet d organisation des travaux Nations Unies A/AC.260/1 Assemblée générale Distr.: Générale 25 juin 2001 Français Original: Anglais Réunion du Groupe intergouvernemental d experts à composition non limitée chargé d élaborer un projet

Plus en détail

*Ce Master peut donner accès au Doctorat en Études Internationales pour la Paix, les Confits, et le Développement. Il a été honoré de la mention de

*Ce Master peut donner accès au Doctorat en Études Internationales pour la Paix, les Confits, et le Développement. Il a été honoré de la mention de *Ce Master peut donner accès au Doctorat en Études Internationales pour la Paix, les Confits, et le Développement. Il a été honoré de la mention de qualité et d excellence Par le Ministère de l Éducation

Plus en détail

Division Espace et Programmes Interarméeses. État tat-major des armées

Division Espace et Programmes Interarméeses. État tat-major des armées Division Espace et Programmes Interarméeses LE MINDEF en quelques mots 295 000 personnes, militaires et civils. 7000 personnes engagées en opérations extérieures, 80% au sein d une coalition internationale

Plus en détail

MASTER. juillet 11 IN BUSINESS COMMUNICATION. sciences économiqu UNIVER SITÉ DE FRIBOURG FACULTÉ DES SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES

MASTER. juillet 11 IN BUSINESS COMMUNICATION. sciences économiqu UNIVER SITÉ DE FRIBOURG FACULTÉ DES SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES juillet 11 MASTER IN BUSINESS COMMUNICATION sciences économiqu UNIVER SITÉ DE FRIBOURG FACULTÉ DES SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES DESCRIPTION DU PROGRAMME Avec les technologies de l information et de

Plus en détail

OLIVIER BOBINEAU : L APPROCHE SOCIOLOGIQUE DES RELIGIONS

OLIVIER BOBINEAU : L APPROCHE SOCIOLOGIQUE DES RELIGIONS OLIVIERBOBINEAU:L APPROCHESOCIOLOGIQUEDESRELIGIONS Nousestimerionsquenosrecherchesneméritentpasune heuredepeinesiellesnedevaientavoirqu unintérêt spéculatif Durkheim,LaDivisionduTravailSocial,Introduction(1895).

Plus en détail

Comment rédiger une bibliographie. Bibliothèque Collège François-Xavier-Garneau 2009. Tiré à part du Guide de l étudiant

Comment rédiger une bibliographie. Bibliothèque Collège François-Xavier-Garneau 2009. Tiré à part du Guide de l étudiant Comment rédiger une bibliographie Bibliothèque Collège François-Xavier-Garneau 2009 Tiré à part du Guide de l étudiant 2 Table des matières Notice bibliographique pour un ouvrage de référence (dictionnaire

Plus en détail

L AUDIT DE L ETHIQUE DES AFFAIRES,

L AUDIT DE L ETHIQUE DES AFFAIRES, L AUDIT DE L ETHIQUE DES AFFAIRES, CROISEMENT DE L AUDIT SOCIAL ET DU CONTROLE INTERNE Michel JORAS CIRCEE Centre de recherche de l esce Enseignant chercheur à l Ecole Supérieure du Commerce Extérieur

Plus en détail

Acteur majeur de la lutte contre le sida Antenne genevoise de l Aide Suisse contre le Sida Membre de la Coalition internationale PLUS

Acteur majeur de la lutte contre le sida Antenne genevoise de l Aide Suisse contre le Sida Membre de la Coalition internationale PLUS Acteur majeur de la lutte contre le sida Antenne genevoise de l Aide Suisse contre le Sida Membre de la Coalition internationale PLUS Groupe sida Genève 9, rue du Grand-Pré CH-1202 Genève info@groupesida.ch

Plus en détail

«Documentation» : un mot, une histoire, une actualité autour d un métier

«Documentation» : un mot, une histoire, une actualité autour d un métier «Documentation» : un mot, une histoire, une actualité autour d un métier Jean-Philippe Accart Bibliothèque nationale suisse Service de recherches SwissInfoDesk La documentation a désormais son histoire

Plus en détail

Comprendre l'économie sociale

Comprendre l'économie sociale Comprendre l'économie sociale Fondements et enjeux Jean-François Draperi DUNOD Table des matières Introduction. Comprendre et entreprendre PREMIÈRE PARTIE POURQUOI L'ÉCONOMIE SOCIALE? 1. L'économie sociale

Plus en détail

Bruno ASDOURIAN Lecteur en Sciences de la Communication et des Médias Université de Fribourg Suisse

Bruno ASDOURIAN Lecteur en Sciences de la Communication et des Médias Université de Fribourg Suisse Bruno ASDOURIAN Lecteur en Sciences de la Communication et des Médias Université de Fribourg Suisse Chercheur en Sciences de l Information et de la Communication Laboratoire IRSIC EA 4262 France Grand-Places

Plus en détail

SOMMAIRE VII. Remerciements

SOMMAIRE VII. Remerciements SOMMAIRE VII S o m m a i r e Remerciements Préface XIII XVII Introduction 1 Changer les comportements, c est possible 1 mais la règle, c est l échec! 3 Les humains ne décident pas comme des homo economicus

Plus en détail

REFORME DU SYSTEME D ENSEIGNEMENT DE LA CHAIRE UNESCO POUR LA CULTURE DE LA PAIX

REFORME DU SYSTEME D ENSEIGNEMENT DE LA CHAIRE UNESCO POUR LA CULTURE DE LA PAIX REFORME DU SYSTEME D ENSEIGNEMENT DE LA CHAIRE UNESCO POUR LA CULTURE DE LA PAIX 1 HISTORIQ : La Chaire UNESCO pour la culture de la Paix dont la cérémonie inaugurale s'est déroulée à l'amphi de l'ensea,

Plus en détail

Déclaration universelle des droits de l'homme

Déclaration universelle des droits de l'homme Déclaration universelle des droits de l'homme Préambule Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue

Plus en détail

Consolidation de fondamentaux

Consolidation de fondamentaux Consolidation de fondamentaux Point de vue communicationnel sur le réel Consolidation - Stéphanie MARTY - 2009/2010 1 Question 31 31. Que signifie «avoir un point de vue communicationnel sur le réel»?

Plus en détail

Méthode universitaire du commentaire de texte

Méthode universitaire du commentaire de texte Méthode universitaire du commentaire de texte Baptiste Mélès Novembre 2014 L objectif du commentaire de texte est de décrire la structure argumentative et de mettre au jour les concepts qui permettent

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de première générale Série littéraire (L) Travaux Personnels Encadrés Thème spécifique Représentations et réalités Ces

Plus en détail

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME ONU - 10 Décembre 1948. Texte intégral

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME ONU - 10 Décembre 1948. Texte intégral DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME ONU - 10 Décembre 1948 Texte intégral Préambule : Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de

Plus en détail

CENTRE DE TRADUCTION ET DE TERMINOLOGIE JURIDIQUES (CTTJ) Faculté de droit Université de Moncton, campus de Moncton

CENTRE DE TRADUCTION ET DE TERMINOLOGIE JURIDIQUES (CTTJ) Faculté de droit Université de Moncton, campus de Moncton CENTRE DE TRADUCTION ET DE TERMINOLOGIE JURIDIQUES (CTTJ) Faculté de droit Université de Moncton, campus de Moncton RAPPORT ANNUEL au 30 avril 2006 PRÉSENTÉ AU SÉNAT ACADÉMIQUE Téléphone : (506) 858-4145

Plus en détail

Après la crise et si le meilleur était à venir?

Après la crise et si le meilleur était à venir? Colloque AGRICA mercredi 24 juin 2009 Après la crise et si le meilleur était à venir? VOS NOTES ANIMATION DES DEBATS Nathalie LEVY Journaliste-présentatrice, Nathalie Lévy présente en direct «Info 360»

Plus en détail

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT KINSHASA, DU 06 08 NOVEMBRE 2012 DISCOURS DE MR. ADAMA COULIBALY DIRECTEUR

Plus en détail

BIO 818 - Communication scientifique

BIO 818 - Communication scientifique BIO 818 - Communication scientifique Sébastien Dugravot Bât. 25, 4ème étage sebastien.dugravot@univ-rennes1.fr http://perso.univ-rennes1.fr/sebastien.dugravot/ But de l UE : apprendre à faire une communication

Plus en détail

Peut-on enseigner la responsabilité?

Peut-on enseigner la responsabilité? Peut-on enseigner la responsabilité? Les hommes, selon Kant, sont responsables de leurs actes dans la mesure où ils sont sujets d une volonté autonome, qui leur permet d agir moralement, et, éventuellement,

Plus en détail

L éditorial du 28 décembre de Serge Truffaut du quotidien Le Devoir. Un bon exemple du parti pris idéologique et de l ignorance de l Ukraine.

L éditorial du 28 décembre de Serge Truffaut du quotidien Le Devoir. Un bon exemple du parti pris idéologique et de l ignorance de l Ukraine. David MANDEL (1947 - ) Professeur titulaire, département de sciences politique, UQÀM (2005) L éditorial du 28 décembre de Serge Truffaut du quotidien Le Devoir. Un bon exemple du parti pris idéologique

Plus en détail

CYCLE D'ETUDES 2012-2013

CYCLE D'ETUDES 2012-2013 Le Campus Francophone d Israël CYCLE D'ETUDES 2012-2013 12 clefs pour le 21ème siècle "DERIVES ET REPERES" Parce que les Délivrances des Tyrannies que promettait réjouissantes la Modernité, se sont transformées

Plus en détail

QUESTIONS D ORGANISATION. Ordre du jour provisoire annoté INTRODUCTION

QUESTIONS D ORGANISATION. Ordre du jour provisoire annoté INTRODUCTION CBD Distr. GÉNÉRALE UNEP/CBD/WG-ABS/7/1/Add.1/Rev.1 25 mars 2009 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS GROUPE DE TRAVAIL SPÉCIAL À COMPOSITION NON LIMITÉE SUR L'ACCÈS ET LE PARTAGE DES AVANTAGES Septième réunion

Plus en détail

MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN

MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Arts, Lettres, Langues Présentation La spécialité se décline en trois entrées : * la particularité

Plus en détail

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD! Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!) 1. Réaliser la note sur l auteur (bien lire le document, utiliser Internet)

Plus en détail

ANNOTATIONS À L ORDRE DU JOUR PROVISOIRE

ANNOTATIONS À L ORDRE DU JOUR PROVISOIRE Distr. LIMITÉE LC/L.3659(CRM.12/2) 7 août 2013 FRANÇAIS ORIGINAL: ESPAGNOL Douzième Conférence régionale sur les femmes de l Amérique latine et des Caraïbes Saint-Domingue, 15-18 octobre 2013 ANNOTATIONS

Plus en détail

SYLLABUS. COM 1001 groupe 21: Introduction aux théories de la communication médiatique. Hiver 2006 : mardi de 14h à 17h.

SYLLABUS. COM 1001 groupe 21: Introduction aux théories de la communication médiatique. Hiver 2006 : mardi de 14h à 17h. SYLLABUS COM 1001 groupe 21: Introduction aux théories de la communication médiatique. Hiver 2006 : mardi de 14h à 17h. Enseignant : Christian Edem K. Agbobli Consultation : local J-3190. Tél : 270 8678

Plus en détail

ENJEUX SOCIO-POLITIQUES DU NUMÉRIQUE

ENJEUX SOCIO-POLITIQUES DU NUMÉRIQUE ENJEUX SOCIO-POLITIQUES DU NUMÉRIQUE Professeur : Dominique Boullier Année universitaire 2015/2016 : Formation Commune des Masters - Semestre d automne DESCRIPTIF DU COURS Notre environnement quotidien

Plus en détail