Consolidation de fondamentaux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Consolidation de fondamentaux"

Transcription

1 Consolidation de fondamentaux Point de vue communicationnel sur le réel Consolidation - Stéphanie MARTY /2010 1

2 Question Que signifie «avoir un point de vue communicationnel sur le réel»? Avoir une certaine représentation du monde (façon de le voir et de se le représenter), qui repose sur certains postulats philosophiques/épistémologiques, qui s expérimente avec des méthodes adaptées, et qui implique une réflexion éthique. Avoir un point de vue, et le défendre avec différents moyens de communication (paroles, outils de communication )

3 Réponse Que signifie «avoir un point de vue communicationnel sur le réel»? Avoir une certaine représentation du monde (façon de le voir et de se le représenter), qui repose sur certains postulats philosophiques/épistémologiques, qui s expérimente avec des méthodes adaptées, et qui implique une réflexion éthique.

4 méthodologique éthique Explications Philosophique & Epistémologique Soutenir une théorie, sa/ses méthode/s, son éthique Point de vue communicationnel sur le réel Avoir un point de vue communicationnel REEL sur le réel

5 Question En communication, qu est-ce que la dimension philosophique et épistémologique d un point de vue communicationnel? La façon dont les philosophes voient la communication. Les postulats (philosophiques et épistémologiques) sur lesquels s appuie un point de vue (communicationnel) sur le réel.

6 Réponse En communication, qu est-ce que la dimension philosophique et épistémologique d un point de vue communicationnel? Les postulats (philosophiques et épistémologiques) sur lesquels s appuie un point de vue (communicationnel) sur le réel.

7 méthodologique éthique Explications Philosophique & Epistémologique / «La communication construit le réel», «Tout objet est un construit social» Point de vue communicationnel sur le réel Avoir un point de vue CONSTRUCTIVISTE REEL sur le réel

8 Question En communication, que représente la dimension méthodologique d un point de vue communicationnel? La dimension méthodologique est l ensemble des règles à suivre pour tout individu qui veut «faire de la communication» ; être méthodique, procéder méthodiquement, La dimension méthodologique regroupe toutes les méthodes à utiliser pour expérimenter sur le terrain un point de vue communicationnel sur le réel (et les postulats philosophiques et épistémologiques qu il soutient).

9 Réponse En communication, que représente la dimension méthodologique d un point de vue communicationnel? La dimension méthodologique regroupe toutes les méthodes à utiliser pour expérimenter sur le terrain un point de vue communicationnel sur le réel (et les postulats philosophiques et épistémologiques qu il soutient).

10 méthodologique éthique Explications Philosophique & Epistémologique / Méthodes : Analyse systémique, Anthropologie de la communication, Point de vue communicationnel sur le réel Avoir un point de vue CONSTRUCTIVISTE REEL sur le réel

11 Question En communication, que représente la dimension éthique d un point de vue communicationnel? La dimension éthique consiste à réfléchir sur les conséquences pratiques que l on peut tirer des dimensions philosophique et méthodologique : elle incite à se demander au quotidien comment agir de la façon la plus intègre, probe, convenable. La dimension éthique amène à réfléchir sur les points positifs et les points négatifs de la communication, ses avantages et ses inconvénients.

12 Réponse En communication, que représente la dimension éthique d un point de vue communicationnel? La dimension éthique consiste à réfléchir sur les conséquences pratiques que l on peut tirer des dimensions philosophique et méthodologique : elle incite à se demander au quotidien comment agir de la façon la plus intègre, probe, convenable.

13 méthodologique éthique Explications Philosophique & Epistémologique / Réflexion éthique : Chercher à limiter les techniques de manipulation, à communiquer de façon éthique Point de vue communicationnel sur le réel Avoir un point de vue CONSTRUCTIVISTE REEL sur le réel

14 Question Parmi les schémas suivants, lequel illustre correctement la façon dont s élabore un «point de vue communicationnel sur le réel»?

15 Réponse Parmi les schémas suivants, lequel illustre correctement la façon dont s élabore un «point de vue communicationnel sur le réel»?

16 Explications Un certain point de vue communicationnel méthodologique éthique Philosophique & Epistémologique / s appuie sur certains postulats, certaines hypothèses qui induisent l utilisation de certaines méthodes qui impliquent une certaine réflexion éthique

17 Question Combien compte-t-on de point de vue de communicationnel sur le réel? Il existe une multitude de points de vue communicationnels sur le réel. Il existe un seul point de vue communicationnel sur le réel.

18 Réponse Combien compte-t-on de point de vue de communicationnel sur le réel? Il existe une multitude de points de vue communicationnels sur le réel.

19 Point de vue X Explications Autre point de vue Réel Point de vue Y Autre point de vue Point de vue Z Autre point de vue

Consolidation de fondamentaux

Consolidation de fondamentaux Consolidation de fondamentaux Introduction aux Sciences de l Information et de la Communication Consolidation - Stéphanie MARTY - 2009/2010 1 Consolidation de fondamentaux Démarche en sciences humaines

Plus en détail

Evaluer les compétences d un futur enseignant. Éléments méthodologiques et vigilances. Xavier ROEGIERS Condorcet, mars 2012

Evaluer les compétences d un futur enseignant. Éléments méthodologiques et vigilances. Xavier ROEGIERS Condorcet, mars 2012 Evaluer les compétences d un futur enseignant Éléments méthodologiques et vigilances Xavier ROEGIERS Condorcet, mars 2012 www.bief.be Place des Peintres, 5 B-1348 Louvain-la-Neuve +32 10 45 28 46 Structure

Plus en détail

- Consolidation des fondamentaux - QCM Introduction à l Information et à la Communication

- Consolidation des fondamentaux - QCM Introduction à l Information et à la Communication - Consolidation des fondamentaux - QCM Introduction à l Information et à la Communication Démarche en sciences humaines 1. Quelle est la démarche de l enseignement «Sciences de l information et de la communication»

Plus en détail

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Nouveauté Méthodes quantitatives et qualitatives Prix : 81,95 $ Auteurs : Marie-Fabienne Fortin, Johanne Gagnon ISBN13 : 9782765050063 Nombre

Plus en détail

RAPPORT DE DÉFINITION DE PROJET. Cette évaluation compte pour 5 points

RAPPORT DE DÉFINITION DE PROJET. Cette évaluation compte pour 5 points RAPPORT DE DÉFINITION DE PROJET Cette évaluation compte pour 5 points 1. Mise en contexte du projet et énoncé de la problématique Aspects techniques et non techniques (environnement, santé sécurité, éthique,

Plus en détail

Baccalauréat technologique sciences et technologies de la santé et du social ST2S

Baccalauréat technologique sciences et technologies de la santé et du social ST2S Baccalauréat technologique sciences et technologies de la santé et du social ST2S Cadre de la réforme ST2S Une finalité exclusive depuis 2007 : Conduire tous les élèves à la poursuite d études dans l enseignement

Plus en détail

Cours de français en formation de base commune

Cours de français en formation de base commune Cours de français en formation de base commune Cours de français au présecondaire FRAB121-4 Découverte du monde de l écrit Ce cours initie l adulte à la lecture et à l écriture dans la vie quotidienne.

Plus en détail

Dossier 6 : Manager la performance dans l organisation. Management des organisations et stratégies

Dossier 6 : Manager la performance dans l organisation. Management des organisations et stratégies Ce dossier pourrait se situer en conclusion des différents thèmes de ce cours. En effet, on peut considérer que la performance est le résultat d une bonne pratique du management sous toutes ses déclinaisons.

Plus en détail

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE Saadna Mohamed Abdenour Sétif CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif 2 e Forum Paramédical International 08 et 09 Décembre 2010 LE CADRE PARAMEDICAL «LE MANAGER» Mr S. ARIF Service de CCI CHU Sétif Deuxièmes

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

Sommaire «Préparation aux entretiens de qualification»

Sommaire «Préparation aux entretiens de qualification» Page: 1 de 14 Sommaire «Préparation aux entretiens» Apprenti:... NPA / Lieu:... Entreprise:... NPA / Lieu:... Partie 1 Préparation à l'entretien 1 ère année Pages 2-3 2 e année Pages 4-5 3 e année Pages

Plus en détail

TNS Behaviour Change. Accompagner les changements de comportement TNS 2014 TNS

TNS Behaviour Change. Accompagner les changements de comportement TNS 2014 TNS Accompagner les changements de comportement TNS 2014 Comprendre et accompagner les changements de comportement Inciter et accompagner les changements de comportements des individus est un enjeu fondamental

Plus en détail

Projet Tempus. Présentation de la psychologie économique. 28-30 juin 2010

Projet Tempus. Présentation de la psychologie économique. 28-30 juin 2010 Projet Tempus Présentation de la psychologie économique 28-30 juin 2010 Introduction Qu est est-ce que la psychologie économique? Etude du comportement du consommateur recouvre l ensemble des décisions

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?»

Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?» VOLUME 11, NO 1 AUTOMNE 2012 Cégep de Rimouski Développement pédagogique Annexe 2 du Pédagotrucs no 40 Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?» Voici un guide qui t aidera

Plus en détail

Objectifs de la formation et référentiel de compétences relatifs à la formation des enseignantes et enseignants du secondaire I et II1

Objectifs de la formation et référentiel de compétences relatifs à la formation des enseignantes et enseignants du secondaire I et II1 Objectifs de la formation et référentiel de compétences relatifs à la formation des enseignantes et enseignants du secondaire I et II1 Ce document, présenté comme un tout, se décline en réalité selon deux

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Le e-commerce

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Le e-commerce ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Le e-commerce Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain, Christian

Plus en détail

ETABLIR UN DEVIS Fiche professeur

ETABLIR UN DEVIS Fiche professeur Fiche professeur NIVEAU Classe de 6 ème MODALITES DE GESTION POSSIBLES Travail individuel ou en binôme 1 ère étape : distribution, lecture et compréhension du sujet 2 ème étape : temps de recherche des

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES 300.A0

SCIENCES HUMAINES 300.A0 300.A0 SCIENCES HUMAINES 300.32 : Profil économie et administration, avec mathématiques 300.33 : Profil individu et relations humaines 300.34 : Profil actualités et société contemporaine 300.35 : Profil

Plus en détail

DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques

DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques 2328 DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques I ENJEU SOCIAL : UN DEBAT DANS LE CHAMP PROFESSIONNEL Il existe un débat récurrent

Plus en détail

ANALYSER LA PUBLICITÉ

ANALYSER LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans ANALYSER LA PUBLICITÉ NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ L élève apprend à reconnaître une publicité et à

Plus en détail

Master européen en analyse et innovation en pratiques sociales et éducatives

Master européen en analyse et innovation en pratiques sociales et éducatives Centre d Enseignement Supérieur pour Adultes Rue de Courcelles, 10 à 6044 ROUX Tél : 071/45.11.08 Fax : 071/45.53.63 mail : cesa@cesa.be Matricule : 5.355.007 Master européen en analyse et innovation en

Plus en détail

Comment déployer le «Lean Healthcare»?

Comment déployer le «Lean Healthcare»? ISO 9001:2000 Colloque L'urgence et le réseau : une synergie...ou deux solitudes? 20 février 2009 Chantal Friset, inf., MBA Line Provencher, MBA Engagement Excellence Loyauté Complicité Respect et confiance

Plus en détail

ATELIER ANTICIP LR La communication interne : un levier de management

ATELIER ANTICIP LR La communication interne : un levier de management ATELIER ANTICIP LR La communication interne : un levier de management Vendredi 9 octobre 2015 Présentation du dispositif ANTICIP LR Dispositif régional piloté par la Région Languedoc Roussillon en collaboration

Plus en détail

Internautes sous surveillance. Retours de la réalité pour un web meilleur

Internautes sous surveillance. Retours de la réalité pour un web meilleur Internautes sous surveillance Retours de la réalité pour un web meilleur Amélie Boucher Jeudi 14 Octobre 2010 Retours de tests utilisateurs Des détails qui n en sont pas Conseils méthodologiques pourquoi

Plus en détail

Construire un projet culturel

Construire un projet culturel Construire un projet culturel Lequel, pour et avec qui, pourquoi, comment? Ce dossier pédagogique s adresse aux travailleurs sociaux et culturels qui mettent en place des projets culturels au sein de leur

Plus en détail

L approche par compétences : entre séduction et méfiance

L approche par compétences : entre séduction et méfiance Stéphane BRAU-ANTONY URCA/ESPE L approche par compétences : entre séduction et méfiance Facbook URCA 17 Juin 2014 Objectif de l intervention! Questionner l approche par compétences (APC) et son usage dans

Plus en détail

Synergie Qualité. Une approche multidimensionnelle définissant les champs de la qualité dans les ONG :

Synergie Qualité. Une approche multidimensionnelle définissant les champs de la qualité dans les ONG : Synergie Qualité Une approche multidimensionnelle définissant les champs de la qualité dans les ONG :. L éthique humanitaire. La gouvernance associative. La gestion des ressources humaines. Le cycle de

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 3 PFP 4 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

La dynamique du pouvoir ou Comment influencer les autres acteurs pour atteindre ses objectifs politiques? Pierre Lainey HEC Montréal

La dynamique du pouvoir ou Comment influencer les autres acteurs pour atteindre ses objectifs politiques? Pierre Lainey HEC Montréal La dynamique du pouvoir ou Comment influencer les autres acteurs pour atteindre ses objectifs politiques? Pierre Lainey HEC Montréal OBJECTIFS Au terme de la conférence : vous serez en mesure d influencer

Plus en détail

En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus

En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus CHAPITRE UN EXEMPLES DE FORMATIONS EN LIGNE En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus pratique que les autres méthodes, l apprentissage en ligne est aujourd hui en train de transformer

Plus en détail

Là où vos talents et les besoins du monde se rencontrent, là se trouve votre vocation. - Aristote COACHING ARISTOTE

Là où vos talents et les besoins du monde se rencontrent, là se trouve votre vocation. - Aristote COACHING ARISTOTE Là où vos talents et les besoins du monde se rencontrent, là se trouve votre vocation. - Aristote COACHING ARISTOTE Se donner une représentation claire de la combinaison unique et spécifique de ses talents.

Plus en détail

Conseil et formation

Conseil et formation Conseil et formation Pour répondre efficacement aux sollicitations de nos clients, nous avons bâti une relation «cousue-main» avec une équipe de consultants expérimentés indépendants dont la richesse se

Plus en détail

«Les incontournables»

«Les incontournables» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Les incontournables» JOURNEE 1 LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 LA «GRC» ET LE MARKETING DIRECT JOURNEE 3 UN SITE

Plus en détail

L évaluation au CRDI. Version de juillet 2013. Division de la stratégie générale et de l évaluation

L évaluation au CRDI. Version de juillet 2013. Division de la stratégie générale et de l évaluation L évaluation au CRDI Version de juillet 2013 Division de la stratégie générale et de l évaluation La démarche du CRDI en matière d évaluation Le CRDI appuie le recours à la recherche, par les pays en développement,

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

TIREZ LE MAXIMUM DE VOS DONS DE SANG.

TIREZ LE MAXIMUM DE VOS DONS DE SANG. TIREZ LE MAXIMUM DE VOS DONS DE SANG. FAITES UN DON PAR APHÉRÈSE. Date d entrée en vigueur : Juillet 2009 RDS-SPE-507, version 1 ( version PDF ) QU EST-CE QUE LE DON PAR APHÉRÈSE? L aphérèse est un procédé

Plus en détail

Fiche de préparation

Fiche de préparation Fiche de préparation Auteurs : Fatiha, Bruna DISCIPLINE Sciences expérimentales et technologie CYCLE NIVEAU CM2 Connaissances -la Lune tourne autour de la Terre, elle est son satellite ; -la Lune est éclairée

Plus en détail

MODALITES DES FORMATIONS ET DES EXAMENS DES OFFICIELS F.F.S.A.

MODALITES DES FORMATIONS ET DES EXAMENS DES OFFICIELS F.F.S.A. DES FORMATIONS ET DES EXAMENS DES OFFICIELS F.F.S.A. 2 2005B22072005 1 FORMATION COMMISSAIRES STAGIAIRES Stage de formation obligatoire avant l obtention de la licence de commissaire stagiaire. Formation

Plus en détail

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES 1 Décider d embaucher? 2,5 jours 1,5 jour PACK 2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT 6 jours 3 Attirer, motiver, fidéliser ses salariés 2 jours 4 Choisir son mode de management 2 jours 1 jour PACK 5 Mobiliser

Plus en détail

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance Appel à projets 2011 Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire En partenariat avec le ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Avec

Plus en détail

Démarche expérimentale et trace écrite : les fonctions de nutrition.

Démarche expérimentale et trace écrite : les fonctions de nutrition. Animation pédagogique 13 mars 2013. Morlaix. A. Cuvier: maître-formateur Démarche expérimentale et trace écrite : les fonctions de nutrition. PLAN D ANIMATION. Le temps institutionnel: les programmes,

Plus en détail

DE L INTÉRÊT DES SCIENCES HUMAINES DANS L INTERVENTION HUMANITAIRE

DE L INTÉRÊT DES SCIENCES HUMAINES DANS L INTERVENTION HUMANITAIRE DE L INTÉRÊT DES SCIENCES HUMAINES DANS L INTERVENTION HUMANITAIRE Département de management et technologie École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal Chronique éditoriale DE L INTÉRÊT

Plus en détail

Tableau de Bord des membres du réseau lorrain d'éducation à l'environnement vers un Développement Durable

Tableau de Bord des membres du réseau lorrain d'éducation à l'environnement vers un Développement Durable Tableau de Bord des membres du réseau lorrain d'éducation à l'environnement vers un Développement Durable Un projet construit dans le cadre de notre échelle nationale I. L importance des réseaux d EEDD

Plus en détail

CONSEIL & FORMATION EN MANGEMENT ET RESSOURCES HUMAINES. Du sens pour progresser et réussir ensemble. Coaching individuel

CONSEIL & FORMATION EN MANGEMENT ET RESSOURCES HUMAINES. Du sens pour progresser et réussir ensemble. Coaching individuel Coaching individuel 1 LE COACHING : une démarche, un processus et une méthodologie UNE DEMARCHE : D accompagnement des personnes dans un contexte professionnel visant à favoriser l efficacité et la meilleure

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Notre centre de formation

Notre centre de formation Notre centre de formation Cours à la carte. Dates et lieu de la formation à la convenance des participants. Informations et inscriptions. sec-ne.ch/formation Dynamique pédagogique. Formations courtes et

Plus en détail

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom :

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom : 3. Projet de lecture Médias : Fait ou fiction? Français 30-2 Cahier de l élève Nom : Fait ou fiction? DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire un texte qui traite de la validité de l information en ligne pour

Plus en détail

FICHE Nº 1. Temps d intervention: minimum 3 minutes maximum 4 minutes. Sujet : SANTÉ L importance de l esthétique dans la société.

FICHE Nº 1. Temps d intervention: minimum 3 minutes maximum 4 minutes. Sujet : SANTÉ L importance de l esthétique dans la société. FICHE Nº 1 TÂCHE 1: EXPOSÉ Temps de préparation : maximum 10 minutes Temps d intervention: minimum 3 minutes maximum 4 minutes Sujet : SANTÉ L importance de l esthétique dans la société. Faites une présentation

Plus en détail

Université de Bordeaux 4 Master 1 TEI Examen final, 1ère session 2000-2001 Economie publique Durée : 1 heure

Université de Bordeaux 4 Master 1 TEI Examen final, 1ère session 2000-2001 Economie publique Durée : 1 heure 2000-2001 1) La réglementation des monopoles naturels. (12 points) 2) Au choix : (8 points) a) Soient les préférences des individus a, b, c et d sur les options x, y, z et t : Individu a : x > y > t >

Plus en détail

Présentation du CoDES 13

Présentation du CoDES 13 Présentation du CoDES 13 Le réseau des Comités d EpS!L INPES!La FNES!Le CRES PACA!Le CoDES 13 Missions du Comité! Accueil et documentation du public! Conseil en méthodologie et aide à l élaboration de

Plus en détail

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT FICHE D INTENTION MARS 2013 Propriété intellectuelle Les résultats des travaux de recherche réalisés par les chercheurs du projet demeureront la propriété

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de Marie Haps Bachelier - Assistant en psychologie Dimension sociale en psychologie P1060 Cycle 1 Bloc 1 Quadrimestre 2 Pondération 120 Nombre

Plus en détail

Superbus : À la chaîne

Superbus : À la chaîne Superbus : À la chaîne Paroles et musique : Jennifer Ayache, Patrice Focone Polydor Universal Thèmes Le monde virtuel, la dépendance. Objectifs Objectifs communicatifs : Interpréter des images. Faire des

Plus en détail

L infirmière Clinicienne

L infirmière Clinicienne DIRECTIVES AUX AUTEURS L Infirmière clinicienne est une revue scientifique en ligne. Elle diffuse principalement les travaux des infirmières, qu elles soient étudiantes, cliniciennes ou professeures. L

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux

Plus en détail

Master de l Enseignement, de l'éducation et de la Formation MASTER CULTURES LAÏCITE RELIGIONS. Présentation

Master de l Enseignement, de l'éducation et de la Formation MASTER CULTURES LAÏCITE RELIGIONS. Présentation MASTER CULTURES LAÏCITE RELIGIONS Présentation Dans la société française actuelle, on assiste simultanément à un «retour au religieux» et à une méconnaissance «du religieux» qui imposent une prise en compte

Plus en détail

Être prêt pour l école. Mise sur pied du Chantier Parents

Être prêt pour l école. Mise sur pied du Chantier Parents Être prêt pour l école Paroles de parents Présentation des travaux du Chantier Parents 13 e Journées annuelles de santé publique Agir collectivement pour débuter l école du bon pied! Mario Régis et Louana

Plus en détail

Le fait religieux au Luxembourg en 2013 état de l opinion publique

Le fait religieux au Luxembourg en 2013 état de l opinion publique Le fait religieux au Luxembourg en 2013 état de l opinion publique Sondage auprès de la population résidente du Luxembourg du 21 au 27 novembre conférence de presse du 5 décembre 2013 Enquête auprès de

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG 1 Calendrier de réalisation de l étude Phases de travail Axes de travail Dates limites Travail à effectuer Collecter des informations sur Phase 1 : les organisations

Plus en détail

Guide Enseignant - Comment préparer une intervention d'un professionnel dans une classe de collège

Guide Enseignant - Comment préparer une intervention d'un professionnel dans une classe de collège Guide Enseignant - Comment préparer une intervention d'un professionnel dans une classe de collège Le professionnel qui va témoigner dans votre classe peut aussi bien être un chef d entreprise, un mécanicien,

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 3 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 3 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 5 PFP 6 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Table Ronde. piratages, des postes nomades. Animatrice : Marie-Claude QUIDOZ. Mercredi 13 octobre 2004. Journée «réseau sans fil» 1

Table Ronde. piratages, des postes nomades. Animatrice : Marie-Claude QUIDOZ. Mercredi 13 octobre 2004. Journée «réseau sans fil» 1 Table Ronde Protection contre les «instabilités» : virus, piratages, des postes nomades Mercredi 13 octobre 2004 Animatrice : Marie-Claude QUIDOZ Journée «réseau sans fil» 1 Une architecture à base de

Plus en détail

Le système didactique

Le système didactique Le système didactique Introduction à la didactique Karine Robinault Master Didactiques et Interactions Octobre 2006 «didactique» En tant qu adjectif, désigne ce qui a rapport à l enseignement, ou qui vise

Plus en détail

ARFGA. 7. Dossier de formation. Association Romande pour la Formation des Gardiens d'animaux

ARFGA. 7. Dossier de formation. Association Romande pour la Formation des Gardiens d'animaux 7. Le dossier de formation collecte les rapports d apprentissage et doit être complété régulièrement. Il est très important pour deux raisons : d une part, et selon l'opan, la personne en formation est

Plus en détail

STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion L ETUDE. Groupe de réflexion académique économie-gestion

STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion L ETUDE. Groupe de réflexion académique économie-gestion STMG 1 Sciences et Technologies du Management et de la Gestion L ETUDE L ETUDE 2 Quelques rappels du BO N 21 du 24 mai 2012 3 L étude : support de l épreuve BO N 21 du 24 mai 2012 «Etude d un aspect d

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

Propositions pour l'accès au corps de Conseiller Principal d'éducation (CPE) de l enseignement agricole Projet pouvant être encore modifié

Propositions pour l'accès au corps de Conseiller Principal d'éducation (CPE) de l enseignement agricole Projet pouvant être encore modifié Déprécarisation des agents contractuels (loi du 12 mars 2012) Propositions pour l'accès au corps de Conseiller Principal d'éducation (CPE) de l enseignement agricole Projet pouvant être encore modifié

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie?

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Nom : Groupe : Date : Verdict Chapitre 11 1 La communication graphique Pages 336 et 337 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Les dessins de fabrication. Les schémas.

Plus en détail

Conduite de projet Méthodes et outils

Conduite de projet Méthodes et outils Conduite de projet Méthodes et outils 19/05/03 Conduite de projet: méthodes et outils 1 Plan de l intervention Le contexte : pourquoi? pour qui? A quoi sert la conduite de projet? Khéops, méthode testée

Plus en détail

LA BATTERIE DU PORTABLE

LA BATTERIE DU PORTABLE LA BATTERIE DU PORTABLE Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 4 Narration de séance et productions d élèves... 5 1 Fiche professeur LA BATTERIE DU PORTABLE Niveaux et objectifs pédagogiques

Plus en détail

Programme d animation L Energie au Bout des Doigts

Programme d animation L Energie au Bout des Doigts Programme d animation L Energie au Bout des Doigts Maîtrise de l énergie Développement des énergies renouvelables Développement durable Association agréée au titre des activités de jeunesse et d éducation

Plus en détail

Business Model Generation

Business Model Generation Business Model Generation L innovation par le modèle économique Prof Nathalie Nyffeler Unité Innovation, Institut Gestion & Entrepreneuriat Nyffeler / Mars 2013 15 minutes Dans un monde de plus en plus

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

Initiative «Q- Walk» Roselyn McKenna, RNBN Conseillère en qualité, région de Saint John Réseau de santé Horizon

Initiative «Q- Walk» Roselyn McKenna, RNBN Conseillère en qualité, région de Saint John Réseau de santé Horizon Initiative «Q- Walk» Roselyn McKenna, RNBN Conseillère en qualité, région de Saint John Réseau de santé Horizon Justification du projet Les domaines communs d'amélioration ont été notés sur nos sondages

Plus en détail

Les données géographiques 3D pour simuler l impact de la réglementation urbaine sur la morphologie du bâti. Mickaël Brasebin

Les données géographiques 3D pour simuler l impact de la réglementation urbaine sur la morphologie du bâti. Mickaël Brasebin Les données géographiques 3D pour simuler l impact de la réglementation urbaine sur la morphologie du bâti. Mickaël Brasebin Encadrement : Julien Perret, Sébastien Mustière (COGIT) Christiane Weber (LIVE)

Plus en détail

Définir et consolider son projet associatif

Définir et consolider son projet associatif FICHE PRATI QUE Définir et consolider son projet associatif L association se place sous le signe de la liberté : celle de se regrouper pour prendre collectivement une initiative. De l idée à la conception,

Plus en détail

INVESTISSEMENT RESPONSABLE : QUESTIONS AUX GESTIONNAIRES DE FONDS Guide pour les fondations

INVESTISSEMENT RESPONSABLE : QUESTIONS AUX GESTIONNAIRES DE FONDS Guide pour les fondations Objet du guide INVESTISSEMENT RESPONSABLE : QUESTIONS AUX GESTIONNAIRES DE FONDS Guide pour les fondations Ce guide vise à : 1) Suggérer aux fondations des questions à poser à leur gestionnaire de fonds

Plus en détail

HANDICAP ET COMMUNICATION

HANDICAP ET COMMUNICATION HANDICAP ET COMMUNICATION COMMUNICATION La communication est l action d établir une relation avec autrui, de transmettre quelque chose à quelqu un. La communication est le moyen pour une organisation d

Plus en détail

Session. L élaboration de la vision, de la mission. et du plan d action. Guide du participant. La Fédération provinciale des

Session. L élaboration de la vision, de la mission. et du plan d action. Guide du participant. La Fédération provinciale des Session L élaboration de la vision, de la mission et du plan d action Guide du participant Préparé par La Fédération provinciale des comités de parents du Manitoba Saint-Boniface Septembre 1996 Avant propos

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

Défi Science 2012/2013. Cycle 3

Défi Science 2012/2013. Cycle 3 Défi Science 2012/2013 Cycle 3 Le véhicule Trappe à Souris Le véhicule doit être construit uniquement avec du matériel de récupération (pas de roues de jouets) (sauf pour la trappe) Le véhicule doit être

Plus en détail

Les principes de bientraitance : déclinaison d une charte. Réseau Bas-Normand / REQUA

Les principes de bientraitance : déclinaison d une charte. Réseau Bas-Normand / REQUA Les principes de bientraitance : déclinaison d une charte Réseau Bas-Normand / REQUA Octobre 2012 Haute Autorité de Santé 2012 Place de la charte dans le déploiement de la bientraitance La charte de bientraitance

Plus en détail

Sciences humaines et sociales

Sciences humaines et sociales Licence Sciences humaines et sociales Anthropologie sociale - Ethnologie Carte d identité de la formation Diplôme Licence Mention Anthropologie sociale - Ethnologie Conditions d accès Niveau bac + 2, Validation

Plus en détail

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Appel à projets Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Date limite : mercredi 25 février 2015 à 12h 1. Contexte La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

L économie un jeu d enfant! 2, 3 et 4 décembre 2011à Rennes

L économie un jeu d enfant! 2, 3 et 4 décembre 2011à Rennes L économie un jeu d enfant! 2, 3 et 4 décembre 2011à Rennes Alors que l économie occupe une place centrale dans les médias, la politique et la vie quotidienne des citoyens, elle est largement absente de

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

www.cadredesanté.com «En quoi les espaces de réflexion permettent-ils aux soignants de dispenser des soins de qualité?».

www.cadredesanté.com «En quoi les espaces de réflexion permettent-ils aux soignants de dispenser des soins de qualité?». Une pratique réflexive pour des soins de qualité Descriptif : Une recherche clinique, réalisée auprès d infirmières et de puéricultrices, illustre l enrichissement des pratiques de soins par la création

Plus en détail

2 nde - SPC Eléments de correction Evaluation n 4

2 nde - SPC Eléments de correction Evaluation n 4 2 nde - SPC Eléments de correction Evaluation n 4 Nom Prénom : Note : / 20 Cours / 5 Exercices d application / 9 Résolution de problème ou analyse de documents / 6 Partie A : Questions de cours 5 points

Plus en détail

MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE

MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales

Plus en détail

L anglais intensif : pistes de réflexion et modèles proposés.

L anglais intensif : pistes de réflexion et modèles proposés. L anglais intensif : pistes de réflexion et modèles proposés. Introduction «Le développement et l expérimentation de l enseignement de l anglais intensif de l anglais, langue seconde, au Québec se poursuivent

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 5 e : introduction ou utilisation

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

COACHING. Coaching/Développement Personnel. Coaching/Vie Familiale/Vie affective. Coaching/ Vie Professionnelle. Accélérateur de changement

COACHING. Coaching/Développement Personnel. Coaching/Vie Familiale/Vie affective. Coaching/ Vie Professionnelle. Accélérateur de changement COACHING Coaching/Développement Personnel Coaching/Vie Familiale/Vie affective Coaching/ Vie Professionnelle Accélérateur de changement Pourquoi le Coaching de Vie? Être Acteur de sa vie Le coaching personnel

Plus en détail

LA DICTÉE À L ADULTE. Circonscription Limoges 6 1

LA DICTÉE À L ADULTE. Circonscription Limoges 6 1 LA PRODUCTION D ÉCRIT POUR ENTRER DANS L ÉCRIT 20 avril 2015 - Claudine Comte, Patrice Rousseau LA DICTÉE À L ADULTE Circonscription Limoges 6 1 LA PRODUCTION D ÉCRIT POUR ENTRER DANS L ÉCRIT Les enfants

Plus en détail

et d observation Nom :... Groupe :.. École :..

et d observation Nom :... Groupe :.. École :.. arnet C MON d activités d information et d observation et d observation Nom :... Groupe :.. École :.. Après mon 1 activité d expérimentation Introduction Dans ce carnet, tu pourras inscrire toutes tes

Plus en détail

INTRO : 1- Place du chapitre dans l organisation du cours PREMIERE PARTIE: LES ACTEURS DE LA NEGOCIATION

INTRO : 1- Place du chapitre dans l organisation du cours PREMIERE PARTIE: LES ACTEURS DE LA NEGOCIATION BTS NRC 1 - RC - Chap 2 - Cours CHAPITRE 2 - COMMUNIQUER DANS UN CONTEXTE INTRO : 1- Place du chapitre dans l organisation du cours COURS INTRO: SAVOIR PRENDRE DES NOTRE EN BTS PREMIERE PARTIE: LES ACTEURS

Plus en détail