A. Réglementation. Dans un circuit d'aérodrome contrôlé, l'évitement des aéronefs incombe: R- au commandant de bord.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A. Réglementation. Dans un circuit d'aérodrome contrôlé, l'évitement des aéronefs incombe: R- au commandant de bord."

Transcription

1 A. Réglementation Aérodrome Aérodrome contrôlé Un aérodrome contrôlé n'est accessible qu'aux aéronefs: R : pouvant établir une liaison radio avec la tour de contrôle Vous êtes en final sur un aérodrome contrôlé lorsque vous apercevez au dessus de la tour de contrôle un artifice à feu rouge. Cela signifie: R : quelles que soient les instructions antérieures, vous n'atterrissez pas pour le moment. Dans un circuit d'aérodrome contrôlé, l'évitement des aéronefs incombe: R- au commandant de bord. Sur un aérodrome contrôlé, il est nécessaire d'obtenir une clairance avant: R - de pénétrer et de se déplacer sur l'aire de manoeuvre. - de pénétrer sur la piste. - de décoller. - de s'intégrer dans la circulation d'aérodrome. - d'atterrissage Sur un aérodrome contrôlé, la circulation au sol des aéronefs est soumise à une autorisation délivrée par: R : le contrôleur d'aérodrome A destination d'un aérodrome muni d'un organisme AFIS en dehors des horaires de fonctionnement de cet organisme; vous effectuez vos échanges radio sur: R : la fréquence AFIS Afin d'intégrer le circuit d'un aérodrome doté d'un organisme AFIS, en dehors des horaires de fonctionnement de cet organisme, vous: R : vous reportez vertical terrain à une hauteur supérieure à celle du tour de piste puis vous rejoignez le début de la branche vent arrière Dans un espace aérien contrôlé, la visibilité minimale en vol est: R : 5 km Aérodrome non contrôlé L'utilisation par un ULM d'un aérodrome non contrôlé sur lequel est prévue une procédure avion de vol aux instruments: R : doit faire l'objet d'un accord préalable auprès des services de la circulation aérienne Aire à signaux Un panneau carré rouge à une seule diagonale jaune, disposé sur l'air des signaux signifie: R : précautions spéciales à prendre au cours de l'approche et de l'atterrissage. Une croix jaune dans un carré rouge placé dans l'air des signaux signifie: R : atterrissages interdits Un panneau carré rouge à diagonales jaunes, disposé sur l'aire à signaux signifie: R : atterrissage interdit

2 La présence d'une flèche rouge dans l'aire à signaux indique que: R : le circuit d'aérodrome s'effectue par la droite par rapport à l'axe de la piste en service Une croix blanche disposée sur la piste: R : signal une partie de la piste inutilisable Sur la manche à air une bande de tissus représente sensiblement: R : 5 kt Le "T" d'atterrissage indique: R : le sens de décollage et d'atterrissage Piste Une piste est orientée au 298 magnétique. R : Son numéro est: 30 A bord d'un ULM 3 axes, pendant le roulage en ligne droite avec un vent traversier, le manche doit être: R : braqué contre la direction d'où vient le vent, pour aider à tenir le cap Sauf autorisation ou instruction contraire, un aéronef à l'atterrissage et en approche finale peut franchir le seuil de la piste utilisée dès que: R - l'aéronef au départ et qui le précède a franchi l'extrémité de la piste ou amorcé un virage. - tous les aéronefs à l'arrivée qui le précèdent ont dégagé la piste. Le QFU (orientation de la piste) s'exprime par rapport au: R : Nord magnétique Documents Le document qui vous permet de savoir si il y a des travaux en cours sur votre terrain de destination est: R : le NOTAM La présence d'une grue à proximité du seuil de piste: R : fera l'objet d'un NOTAM Divers En l'absence de dispositions différentes décrites sur la carte d'aérodrome, le circuit d'aérodrome doit être parcouru en effectuant les virages dans un sens défini, et le vent arrière doit être considéré à une hauteur définie par rapport à l'aérodrome, soit respectivement: R : par la gauche et 1000 ft A partir du décollage, le circuit d'aérodrome est parcouru dans l'ordre suivant: R : montée initiale - vent traversier - vent arrière - base - dernier virage - finale A l'atterrissage, la priorité revient à: R : un aéronef en situation d'urgence. La tour de contrôle rend en général les services: R : du contrôle, d'information et d'alerte

3 Radio Messages Le signal radiotéléphonique d'urgence est: R : PANNE prononcé 3 fois Un ULM en détresse doit envoyer le signal radiophonique suivant: R : mayday, mayday, mayday La fréquence utilisée pour la première transmission d'un message d'urgence est: R : la fréquence en service La tour de contrôle vous transmet l'instruction: "F-JMBC autorisé décollage 05, vent dans l'axe 10 noeuds". Vous collationnez: R : "F-JMBC, je décolle 05" Un ULM vole au cap nord-est à 2500 pieds d'altitude. La tour lui demande de transmettre son cap et son altitude. La réponse correcte est: R : Cap 045 à 2500 pieds Le terme "autorisé" est utilisé: R : par le contrôleur AFIS L'organisme AFIS assure les services: R : d'information de vol et d'alerte. En écoutant une fréquence ATIS, vous obtenez: R : des renseignements météorologiques et la piste en service sur le terrain concerné Fréquences Vous arrivez aux abords d'un aérodrome AFIS en dehors des heures d'ouverture de cet organisme de la circulation aérienne. La fréquence de l'organisme AFSI est 119,8 MHz. Vous affichez sur le poste de radiocommunication: R : 119,8 MHz La fréquence de séparation entre deux fréquences consécutives en VHF est de: R : 25 khz La bande de fréquence contenant les fréquences des Services Mobiles Aéronautiques est: R : MHz Vous arrivez aux abords d'un aérodrome non contrôlé où il n'y a pas de fréquence publiée. Vous affichez sur le poste de radiocommunication la fréquence: R : 123,500 MHz Divers La validité du certificat d'exploitation d'installation radioélectrique de bord (CEIRB) est fixée à: R : 6 ans

4 Vous évoluez dans un espace aérien de classe D. Votre équipement de radiocommunication tombe en panne: R : vous devez atterrir sur l'aérodrome approprié le plus proche en suivant les consignes particulières publiées si elles existent Si l'on vous demande de signaler votre hauteur, vous vous référez au code Q suivant: R : QFE Sur l'échelle de lisibilité (procédures radio), une "lisibilité de 3" signifie: R : lisible mais difficilement En vol Circulation Un avion vient sur votre droite, au même niveau que vous, avec une route convergente: R : vous devez lui céder la priorité En vol, un planeur converge sur votre gauche R : Vous lui cédez le passage car il est prioritaire Le vol VFR de nuit en ULM est: R : interdit Vous voulez dépasser un autre ULM moins rapide: R : l'autre ULM est prioritaire Vous êtes au point d'arrêt d'un aérodrome non contrôlé, un ULM est en final: R : vous attendez que l'ulm soit posé, car il est prioritaire Le dépassement d'un aéronef en vol s'effectue: R : par la droite En vol, pour éviter un aéronef se rapprochant de face, vous devez: R : infléchir votre trajectoire vers la droite Distances Votre passager désire effectuer des photographies d'un plan d'eau. Vous apercevez aux abords de celui-ci une personne. Vous pouvez descendre jusqu'à une hauteur minimale de: R : 500 pieds La hauteur minimale de survol d'un rassemblement supérieur à personnes est fixée à: R : 3300 pieds La hauteur minimale de survol d'un rassemblement supérieur à personnes est fixée à: R : 5000 pieds (2000 m) Pour entrer dans une voie aérienne (AWY), l'espacement vertical minimum à respecter vis à vis des nuages est: R : 300 m La hauteur minimale de survol d'une ville dont la largeur moyenne est supérieure à 3600 mètres est fixée à: R : 5000 pieds

5 La hauteur minimale de survol d'une ville dont la largeur moyenne est inférieure à 1200 mètres est fixée à: R : 1600 ft En dehors des besoins du décollage ou de l'atterrissage, la hauteur minimale de survol d'une usine isolée en vol VFR est fixée à: R : 1000 pieds La distance à maintenir vis à vis de tout obstacle artificiel est: R : 150 m (500 ft) Au cours d'un vol de navigation par mauvaise visibilité, vous décidez de cheminer le long d'une autoroute. Vous devez survoler cette autoroute à une hauteur minimale de: R : 1000 ft Vous survolez un rassemblement de personnes en plein air (plage par exemple) à une hauteur minimale de: R : 1000 ft au-dessus de tout obstacle situé dans un rayon de 600 mètres autours de l'appareil Vous êtes en vol à une hauteur de 200 mètres. Le ciel est couvert et la base de la couche nuageuse est à une hauteur d'environ 300 mètres. Sur votre trajectoire, une antenne culmine à une hauteur de 200 mètres. Pour l'éviter: R : vous restez en palier mais vous modifiez votre trajectoire pour passer à une distance horizontale d'au moins 150 mètres par rapport à l'antenne La distance minimale à maintenir vis-à-vis de tout obstacle artificiel est: R : 150 m (500 ft) Votre navigation vous amène à travers un espace aérien de classe D. Les conditions météorologiques ne sont pas très bonnes. Vous devez veiller, au moment où vous entrez dans cet espace, à ce que les conditions suivantes soient remplies: R : la visibilité est d'au moins 5 km - la distance horizontale par rapport aux nuages est d'au moins 1500 m - la distance verticale par rapport aux nuages est d'au moins 1000 ft FL La réglementation définit une altitude - pression limite pour les aéronefs non équipés d'oxygène (ni pressurisés). R : Cette altitude - pression est : FL 125 (3800 m) Volant à 3300 pieds au QNH de 1025 hpa, vous êtes: R : au-dessous du FL 35 Le niveau de vol FL35 correspond à: R : l'indication 3500 pieds sur un altimètre calé à 1013 hpa. La nuit En France métropolitaine, la "nuit aéronautique" survient: R : 30 minutes après le coucher du soleil. Vous êtes en vol de navigation et il est 19H12. Le coucher du soleil est intervenu à 19H02. Vous êtes équipé d'une radio permettant le contact avec un organisme au sol. Puisque le coucher du soleil est passé depuis 10 minutes: R : Vous devez avoir rejoint votre destination avant 19H32, le VFR de nuit étant interdit aux ULM.

6 Divers Au sens de la réglementation, une "activité particulière" désigne: R : une activité soumise au dépôt auprès des autorités d'un manuel spécifique à la pratique de cette activité Le calage 1013 hpa: R : est utilisé pour voler en niveau de vol lorsque vous évoluez au-dessus de la surface S Au cours d'une journée par ciel clair, la température maximale est considérée atteinte: R : 2 heures après le passage du soleil au zénith Zones Zone D Vous souhaitez entreprendre un vol de navigation qui vous fait traverser une zone dangereuse, notée D52. Le transit dans cette zone: R : ne requiert aucune autorisation, mais présente un danger pour les aéronefs Votre route traverse un espace aérien de classe "D", vous devez: R : obtenir une clairance pour pouvoir pénétrer à l'intérieur de cet espace. Pour voler dans l'espace de classe "D": R : il faut obtenir une nouvelle clairance avant chaque manoeuvre (virage, montée, descente). En dehors des horaires de fonctionnement, un espace aérien de classe D: R : devient un espace aérien de classe G Au cours d'un vol, vous traversez un espace aérien de classe D. Comme tout vol VFR dans un tel espace, votre vol est contrôlé. Cela veut dire que, dans cet espace: R : votre transit est soumis à une autorisation du contrôle et vous bénéficiez de l'information de trafic Le vol VFR est nécessairement contrôlé dans les espaces de classe: R : D Votre navigation vous amène à travers un espace aérien de classe D. Les conditions météorologiques ne sont pas très bonnes. Vous devez veiller, au moment où vous entrez dans cet espace, à ce que les conditions suivantes soient remplies: R : la visibilité est d'au moins 5 km - la distance horizontale par rapport aux nuages est d'au moins 1500 m - la distance verticale par rapport aux nuages est d'au moins 1000 ft Vous évoluez dans un espace aérien de classe D. Votre équipement de radiocommunication tombe en panne: R : vous devez atterrir sur l'aérodrome approprié le plus proche en suivant les consignes particulières publiées si elles existent Zone E Pour voler dans un espace aérien de classe E:

7 R : il faut respecter des conditions météorologiques de vol minimales Zone G Dans un espace aérien de classe "G", en dehors de la circulation d'aérodrome, vous pouvez bénéficier: R : des services de contrôle et d'alerte uniquement Zone P Certaines zones de l'espace aérien français sont interdites à la circulation des aéronefs. L'abréviation utilisée pour désigner ces zones est la lettre: R : P Divers Les zones dites "à statut particulier" sont: R : les zones dangereuses, les zones interdites et les zones réglementées Pour connaître les heures d'activité de la zone LF R46C, vous consultez: R : le complément aux cartes aéronautiques de vol à vue Les voies aériennes (AWY) sont des portions d'espace aérien contrôlé. Elles ont la forme d'un couloir généralement de: R : 10 NM de large et pour plafond le FL195 Au sens de la réglementation, une "activité particulière" désigne: R : une activité soumise au dépôt auprès des autorités d'un manuel spécifique à la pratique de cette activité Hormis le cas particulier du VFR spécial, les organismes de la circulation aérienne assurent l'espacement entre les vols IFR et les vols VFR dans les espaces de classe: R : B, C et D La surface "S" est définie par le plus élevé des 2 niveaux suivants: (Rappel: AMSL = au-dessus du niveau moyen de la mer et AGL = au-dessus du sol). R : 3000 ft AMSL et 1000 ft AGL L'appellation "zone réglementée" correspond à un espace aérien: R : dont la pénétration est soumise à des règles particulières Les conditions VMC requises à l'intérieur d'une zone à statut particulier sont celles: R : l'espace dans lequel se trouvent ces zones Documents et Validité Pour obtenir la licence de pilote d'ulm, il faut R : - détenir le certificat d'aptitude théorique commun - Avoir satisfait à une épreuve au sol spécifique à la classe concernée - Avoir satisfait à une épreuve au vol spécifique à la classe concernée Vous faites un vol de navigation entre deux aérodromes différents avec un de vos amis que vous emmenez en qualité de passager. Les documents qui devront obligatoirement se trouver à bord sont: (vous disposez d'une radio

8 mais pas d'équipement radio électrique de bord): R : - votre licence de pilote ULM - la carte d'identification de votre ULM - la licence de station d'aéronef La durée de validité du visa de la carte d'identification est de: R : 2 ans Pour effectuer un vol d'entraînement seul à bord lorsque les terrains de départ et de destination sont différents, un élève pilote d'ulm doit emporter les documents suivants: R : - une autorisation d'entraînement seul à bord écrite par l'instructeur. - la carte d'identification de l'ulm. - la licence de station d'aéronef, les références et approbations d'installation de l'équipement radioélectrique de bord si l'aéronef en est équipée. Le détenteur d'un brevet et d'une licence de pilote d'ulm de classe "multi-axes" pourra exercer ses privilèges sur un ULM "pendulaire" après: R : un contrôle en vol et la délivrance de la qualification de classe correspondante Pour obtenir le brevet de pilote ULM il faut: R : - être âgé de 15 ans révolus. - avoir satisfait à un examen au sol et avoir ensuite reçu une autorisation de vol seul à bord par un instructeur habilité. Règlements Divers Plusieurs unités peuvent être utilisées pour mesurer la vitesse du vent. Celle qui est utilisée dans les messages d'observation à l'usage de l'aéronautique délivrés par les services de météorologie est: R : le noeud (kt) L'espace aérien français est divisé en plusieurs régions d'information de vol, dites "FIR" (Flight Information Region). Ces régions sont au nombre de: R : 5 Le temps de vol est le temps total: R : à partir du moment où l'aéronef commence à se déplacer par ses propres moyens en vue de gagner l'aire de décollage jusqu'au moment où il s'immobilise à la fin du vol.

C- Navigation. Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie

C- Navigation. Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie Carte C- Navigation Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie Sur une carte dont l'échelle est de 1/250.000, 4 centimètres représentent

Plus en détail

QCM n 15. 3 - Le niveau de vol maximal pour un ULM sans réserves d'oxygène est le : A : FL125. B : FL175. C : FL145. D : FL195.

QCM n 15. 3 - Le niveau de vol maximal pour un ULM sans réserves d'oxygène est le : A : FL125. B : FL175. C : FL145. D : FL195. QCM n 15 1 - Accompagné d'un passager, vous faites une navigation entre deux aérodromes sur un ULM équipé d'une radio. Les documents qui doivent obligatoirement se trouver à bord sont: 1 - votre licence

Plus en détail

LES REGLES DE L AIRL

LES REGLES DE L AIRL LES REGLES DE L AIRL LES RÈGLES DE L AIR Responsabilités du commandant de bord Règles de survol des obstacles Règles de prévention des abordages UTILISATION DES ULM Documents obligatoires Survol de l eau

Plus en détail

Navigation ST CYR BERNAY

Navigation ST CYR BERNAY Navigation ST CYR BERNAY (vers. 3) But : - Navigation : à vue, cap et montre (estime) contrôlée par repères sol - Intégration : sur terrain non contrôlé Matériel nécessaire : - Carte OACI IGN 1/500 000

Plus en détail

STRUCTURE DE L'ESPACE AERIEN FRANÇAIS

STRUCTURE DE L'ESPACE AERIEN FRANÇAIS STRUCTURE DE L'ESPACE AERIEN FRANÇAIS A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION : L'espace aérien est

Plus en détail

74 questions relatives à la reglementation

74 questions relatives à la reglementation 74 questions relatives à la reglementation Question 1 : En France métropolitaine, la "nuit aéronautique" survient: a- 30 minutes après le coucher du soleil. b- 30 minutes avant le coucher du soleil. c-

Plus en détail

Quest-ce qui caractérise un ULM

Quest-ce qui caractérise un ULM Multiaxe Pendulaire Qu est-ce qui caractérise un ULM? Faut-il un brevet pour piloter un ULM? Quelle est la durée de la formation jusqu à l obtention du brevet? Un pilote ULM peut-il voler où il veut? Un

Plus en détail

QUEL CONTROLEUR CONTACTER

QUEL CONTROLEUR CONTACTER QUEL CONTROLEUR CONTACTER A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION : Cet article est créé au vue de la problématique des pilotes débutant sur IVAO à savoir quel contrôleur

Plus en détail

IR CA 010 1 er Devoir v.1

IR CA 010 1 er Devoir v.1 Chapitre à étudier : Annexes OACI : chapitre 01 (Annexe 1 : licences du personnel) Circulation aérienne : partie 2 (Annexe 2 : Règles de l air) * * * QUESTION 1 Le passage d'un régime de vol aux instruments

Plus en détail

D- Aérodynamique. Si vous augmentez la charge alaire de votre ULM, votre vitesse de décrochage: R : augmente

D- Aérodynamique. Si vous augmentez la charge alaire de votre ULM, votre vitesse de décrochage: R : augmente Brin de laine D- Aérodynamique Un vol dissymétrique se reconnaît par: la non coïncidence du brin de laine avec l'axe longitudinal de l'ulm Un brin de laine placé en vue du pilote dans une zone d'écoulement

Plus en détail

Définition Circulation Aérienne

Définition Circulation Aérienne Définition Circulation Aérienne Analogie avec la circulation routière C est l ensemble des mouvements des aéronefs Dès qu un aéronef se met en mouvement par ses propres moyens (à l aide de sa motorisation),

Plus en détail

LE TOUR DE PISTE. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LE TOUR DE PISTE. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LE TOUR DE PISTE A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. DEFINITION: Le tour de piste ou appelé également circuit

Plus en détail

Décision du Ministre du Transport et de l équipement N 050 du 24 Mai 2011 Fixant les méthodes et minimums de séparations des aéronefs aux procédures.

Décision du Ministre du Transport et de l équipement N 050 du 24 Mai 2011 Fixant les méthodes et minimums de séparations des aéronefs aux procédures. République Tunisienne ***** Ministère du Transport et de l Equipement Décision du Ministre du Transport et de l équipement N 050 du 24 Mai 2011 Fixant les méthodes et minimums de séparations des aéronefs

Plus en détail

ACIPA 1 LE BRUIT. 1.1 La trajectoire. (Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le Projet d Aéroport)

ACIPA 1 LE BRUIT. 1.1 La trajectoire. (Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le Projet d Aéroport) ACIPA (Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le Projet d Aéroport) Entretien avec un représentant du SNPL (Syndicat National des Pilotes de Ligne) le 19/03/01. Participants

Plus en détail

CHAMBERY PERIODE CHARTER NEIGE

CHAMBERY PERIODE CHARTER NEIGE CHAMBERY PERIODE CHARTER NEIGE 1- Période CHARTER NEIGE. 2- Particularités liées à la mise en route et au roulage. 3- La Turbulence de Sillage (au départ/en route/à l arrivée). 4- Les Espaces Aériens (CTR/TMA)

Plus en détail

RAPPORT INCIDENT GRAVE

RAPPORT INCIDENT GRAVE www.bea.aero RAPPORT INCIDENT GRAVE Atterrissage sur une piste désaffectée (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en heure locale. Aéronef Avion Cessna 510 Citation

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION POUR PILOTE DE DRONE AMATEUR ET PROFESSIONNEL

GUIDE D UTILISATION POUR PILOTE DE DRONE AMATEUR ET PROFESSIONNEL GUIDE D UTILISATION POUR PILOTE DE DRONE AMATEUR ET PROFESSIONNEL INTRODUCTION Vous venez de vous procurer un drone et faites maintenant parti du cercle privilégié des dronistes. Ce guide s adresse aux

Plus en détail

LES REGLES DE VOL VFR

LES REGLES DE VOL VFR LES REGLES DE VOL VFR 1. DEFINITION : Un pilote effectue un vol selon les règles de vol à vue ou VFR (Visual Flight Rules), lorsqu'il maintient son avion dans une configuration propre au vol (attitude,

Plus en détail

Manuel de sécurité pour les chantiers routiers.

Manuel de sécurité pour les chantiers routiers. Manuel de sécurité pour les chantiers routiers. René Steveny Conseiller en prévention. 1 Table des matières. 1. Prescriptions légales ou réglementaires en matière de signalisation des chantiers et des

Plus en détail

Navigation version 1.1

Navigation version 1.1 Lycée Jean Dupuy - Tarbes 2nde SIA Navigation version 1.1 Le pilote doit être capable de se rendre d un aérodrome à un autre en sachant se diriger et se localiser afin d éviter des zones ou de contacter

Plus en détail

Le présent Arrêté a pour objet de fixer les attributions et le mécanisme de fonctionnement des Organismes AFIS aux aérodromes de Madagascar.

Le présent Arrêté a pour objet de fixer les attributions et le mécanisme de fonctionnement des Organismes AFIS aux aérodromes de Madagascar. ************** MINISTERE DES TRANSPORTS ************* ARRETE N 23129 /2011 fixant les attributions et le mécanisme de fonctionnement des Organismes AFIS aux aérodromes de Madagascar LE MINISTRE DES TRANSPORTS,

Plus en détail

Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle. Pour une exploitation en Transport public

Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle. Pour une exploitation en Transport public Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle NOTE D INFORMATION A L ATTENTION DES OPERATEURS D APPAREILS DE MTOW INFERIEURE A 5.7t Pour une exploitation en Transport public Page 2 Consignes

Plus en détail

Check-list Du. Rans Coyote II-S-6ES-Rotax 912 UL P F J V K S - 72 Q A

Check-list Du. Rans Coyote II-S-6ES-Rotax 912 UL P F J V K S - 72 Q A Check-list Du Rans Coyote II-S-6ES-Rotax 912 UL P F J V K S - 72 Q A Mise à jour du 06/10/2015 2 PRE-VOL Contrôle visuel général de l apparence devant l appareil. Contacts magnétos sur «OFF» ou vers le

Plus en détail

AÉROCLUB DES TROIS FRONTIÈRES

AÉROCLUB DES TROIS FRONTIÈRES AÉROCLUB DES TROIS FRONTIÈRES REGLEMENT INTÉRIEUR 1. Préambule : définition, buts du règlement intérieur 1.1 Le présent règlement intérieur est adopté par l'assemblée Générale de l'aéroclub des Trois Frontières

Plus en détail

RAPPORT INCIDENT GRAVE

RAPPORT INCIDENT GRAVE www.bea.aero RAPPORT INCIDENT GRAVE Approche au-dessus du plan de descente, interception d un signal ILS secondaire, augmentation de l assiette commandée par le pilote automatique (1) Sauf précision contraire,

Plus en détail

Itinéraire Un programme est composé de différents itinéraires (parcours partiels). Chaque itinéraire dispose de ses propres paramètres :

Itinéraire Un programme est composé de différents itinéraires (parcours partiels). Chaque itinéraire dispose de ses propres paramètres : Entraînement Avec le bouton de fonction Entraînement, vous pouvez créer et modifier des itinéraires et des courses d'entraînement divers : Catalyst, Vidéo, Courses GPS et Virtual Reality. Nouvel entraînement

Plus en détail

PHRASEOLOGIE. Les contrôleurs sont là pour assurer un service public (contrôle, alerte, fluidité du trafic) ; ils sont là pour vous aider.

PHRASEOLOGIE. Les contrôleurs sont là pour assurer un service public (contrôle, alerte, fluidité du trafic) ; ils sont là pour vous aider. PHRASEOLOGIE A- Généralités Composition générale d un message radio : Qui j appelle (Avignon Tour) Qui je suis (F-NY) D où je viens (en provenance de Carpentras) Où je vais (à destination d Avignon) Où

Plus en détail

Règles de circulation à Vélo

Règles de circulation à Vélo Règles de circulation à Vélo circulation sur les trottoirs : les véhicules doivent, sauf en cas de nécessité absolue, circuler sur la chaussée ; toutefois, ils peuvent franchir un trottoir, à partir de

Plus en détail

FORMATIONS AERONAUTIQUES

FORMATIONS AERONAUTIQUES FORMATIONS AERONAUTIQUES QUALIFICATION+INSTRUCTEUR+ULM+ PROCEDURES+ET+PROGRAMME+ HORN+ULM,+centre+de+formation+pilote+et+instructeur+ULM.+ Organisme+prestataire+de+formation+professionnel,+enregistré+auprès+

Plus en détail

BIA NSR n 1 LE GLOBE TERRESTRE

BIA NSR n 1 LE GLOBE TERRESTRE n 1 LE GLOBE TERRESTRE Définitions Grand cercle : intersection de la terre avec un plan passant par le centre de la terre. Petit cercle : intersection de la terre avec un plan quelconque ne passant pas

Plus en détail

L'aérodrome ou l'aéroport... Un atelier de Patrick Hiroux (FAVPH) et Jean-Pierre Rabine (FAVJPR).

L'aérodrome ou l'aéroport... Un atelier de Patrick Hiroux (FAVPH) et Jean-Pierre Rabine (FAVJPR). L'aérodrome ou l'aéroport... Un atelier de Patrick Hiroux (FAVPH) et Jean-Pierre Rabine (FAVJPR). On parle d'aérodrome, d'aérogare et d'aéroport... Quelle est la différence? Un aérodrome possède une infrastructure

Plus en détail

ANNEXE A : CONDITIONS D'HOMOLOGATION ET PROCÉDURES D'EXPLOITATION DES AÉRODROMES

ANNEXE A : CONDITIONS D'HOMOLOGATION ET PROCÉDURES D'EXPLOITATION DES AÉRODROMES CHEA A-III-1 ANNEXE A : CONDITIONS D'HOMOLOGATION ET PROCÉDURES D'EXPLOITATION DES AÉRODROMES ****** III. PISTE UTILISEE POUR LES APPROCHES CLASSIQUES CHEA A-III-2 (page intentionnellement vide) CHEA A-III-3

Plus en détail

Rôle des instruments de bord : Les familles d instruments :

Rôle des instruments de bord : Les familles d instruments : Rôle des instruments de bord : Renseigner l équipage sur les valeurs des paramètres indispensables au pilotage et à la sécurité des vols. Principaux paramètres : Cap. Vitesse. Altitude. Les familles d

Plus en détail

APPLICATION AU VOYAGE

APPLICATION AU VOYAGE LEÇON 33 APPLICATION AU VOYAGE Lectures avant vol : Manuel ou E-Learning Circulation aérienne et NOTAM Dossier Météo Plan de vol Règle emport carburant Préparation et gestion Nav OBJECTIF Préparer et actualiser

Plus en détail

Drones (aéronefs télépilotés)

Drones (aéronefs télépilotés) Drones (aéronefs télépilotés) Effectuer des activités particulières et des expérimentations avec un drone 10 mars 2014 (mis à jour le 5 novembre 2014) L arrêté du 11 avril 2012 relatif à «la conception

Plus en détail

Cours Réglementation. Durée:1h30. Bienvenue à bord du cours de réglementation

Cours Réglementation. Durée:1h30. Bienvenue à bord du cours de réglementation Cours Réglementation Durée:1h30 Bienvenue à bord du cours de réglementation Objectifs Comprendre les fondements de la réglementation Aéronautique Française aux travers du monde et de l Europe Découvrir

Plus en détail

QCM Règlementation correction. QCM Reglementation/Ivan TORREADRADO

QCM Règlementation correction. QCM Reglementation/Ivan TORREADRADO QCM Règlementation correction QCM Reglementation/Ivan TORREADRADO 1/ Dans un espace aérien de classe D, les services rendus à un aéronef en VFR sont (choisir la combinaison exacte la plus complète) : 1

Plus en détail

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Le but de cette phase est l intégration de l élève dans le milieu aéronautique et lui permettre d'acquérir les connaissances nécessaires à son premier vol.

Plus en détail

CHAMPIONNAT DE FRANCE SAISON 2012 ANNEXE PENDULAIRES MULTIAXES AUTOGIRES

CHAMPIONNAT DE FRANCE SAISON 2012 ANNEXE PENDULAIRES MULTIAXES AUTOGIRES CHAMPIONNAT DE FRANCE SAISON 2012 ANNEXE PENDULAIRES MULTIAXES AUTOGIRES Porte-avions Les terrains officiels de départ et d'arrivée sont des rectangles de 100 m x 20 m, des "porte-avions" délimités par

Plus en détail

CAP Vol à Voile Association Royale Mosane RÈGLEMENT DE PISTE 1. ORGANISATION:

CAP Vol à Voile Association Royale Mosane RÈGLEMENT DE PISTE 1. ORGANISATION: CAP Vol à Voile Association Royale Mosane 1. ORGANISATION: RÈGLEMENT DE PISTE L organisation du travail en piste et la discipline de vol autour du terrain sont placées sous l autorité du chef - pilote

Plus en détail

Manuel IVAO Skill Tracker

Manuel IVAO Skill Tracker Manuel IVAO Skill Tracker Version Française Documentation: version 3.03 Division France Note: Les versions de programme indiquées dans les figures de ce document peuvent ne pas correspondre à la dernière

Plus en détail

Ordonnance sur les aéronefs de catégories spéciales

Ordonnance sur les aéronefs de catégories spéciales Ordonnance sur les aéronefs de catégories spéciales (OACS) 748.941 du 24 novembre 1994 (Etat le 22 mai 2001) Le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l énergie et de la communication

Plus en détail

Le vol IFR. Un vol IFR, c est quoi? Structure du vol. Schéma d un vol IFR type

Le vol IFR. Un vol IFR, c est quoi? Structure du vol. Schéma d un vol IFR type Le vol IFR Le vol sous régime IFR (Instrument Flight Rules) est très encadré, faisant appel à de nombreuses règles. Malgré tout rassurez vous, c est à la portée de n importe quel pilote, pourvu que vous

Plus en détail

1.4 Un examen partiel non-réussi peut être répété au plus tôt l'année suivante.

1.4 Un examen partiel non-réussi peut être répété au plus tôt l'année suivante. Directives concernant l'examen d'aptitude «Instructeur de vol libre, cat. Delta», vers. 16/91, 27.11.91, pg 1 DIRECTIVES CONCERNANT L'EXAMEN D'APTITUDE INSTRUCTEUR DE VOL LIBRE CATEGORIE DELTA 1. Généralités

Plus en détail

CONDITIONS TECHNIQUES COMPLEMENTAIRES SPECIFIQUES A L'APTITUDE AU REMORQUAGE DE PLANEUR ou DE BANDEROLE

CONDITIONS TECHNIQUES COMPLEMENTAIRES SPECIFIQUES A L'APTITUDE AU REMORQUAGE DE PLANEUR ou DE BANDEROLE SECRETARIAT D'ETAT AUX TRANSPORTS SECRETARIAT GENERAL A L'AVIATION CIVILE DIRECTION DES TRANSPORTS AERIENS SOUS-DIRECTION TECHNIQUE Bureau : Réglementation Paris, le 12 septembre 1975 N/Réf. : 5381 DTA/SDT/R

Plus en détail

4 Déplacements et grandeurs vectorielles.

4 Déplacements et grandeurs vectorielles. 4 Déplacements et grandeurs vectorielles. Tu dois devenir capable de : Savoir citer les caractéristiques des grandeurs vectorielles ; citer des grandeurs vectorielles en physique et expliquer pourquoi

Plus en détail

B.A -BA. Ministère de l écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr

B.A -BA. Ministère de l écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr B.A -BA Copyright illustrations : René Deymonaz - Conception & réalisation : DGAC / Bureau web / Cre@tion - Avril 2011 du RTBA Direction Générale de L Aviation Civile Direction du Transport Aérien Mission

Plus en détail

JORF n 0042 du 18 février 2012. Texte n 11

JORF n 0042 du 18 février 2012. Texte n 11 Le 21 février 2012 JORF n 0042 du 18 février 2012 Texte n 11 ARRETE Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 24 juillet 1991 relatif aux conditions d utilisation des aéronefs civils en aviation générale

Plus en détail

Guide d étude et de référence

Guide d étude et de référence TP 11919F 04/2008 Guide d étude et de référence Réglementation aérienne pour le permis d élève-pilote ou pour les postulants étrangers et militaires à la licence de pilote privé Sixième édition Septembre

Plus en détail

Direction générale de l Aviation civile. Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie

Direction générale de l Aviation civile. Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie Observation et Gestion des milieux aquatiques, du nouvel usage des drones Yves GARRIGUES Directeur de la Sécurité de l Aviation Civile Ouest Réglementation applicable aux aéronefs télépilotés Table des

Plus en détail

ANNEXE A CONDITIONS D HOMOLOGATION ET PROCÉDURES D EXPLOITATION DES AÉRODROMES

ANNEXE A CONDITIONS D HOMOLOGATION ET PROCÉDURES D EXPLOITATION DES AÉRODROMES CHEA A-III-1 ANNEXE A CONDITIONS D HOMOLOGATION ET PROCÉDURES D EXPLOITATION DES AÉRODROMES ******* III - PISTE UTILISÉE POUR LES APPROCHES CLASSIQUES CHEA A-III-2 CHEA A-III-3 III - PISTE UTILISEE POUR

Plus en détail

L'avion REIMS /CESSNA F 172 N a été certifié au règlement AIR 2052 A

L'avion REIMS /CESSNA F 172 N a été certifié au règlement AIR 2052 A REIMS/CESSNA F 172 N Révision 4 - M a i 1979 SECTION 2 LIMITATIONS BASES DE CERTIFICATION L'avion REIMS /CESSNA F 172 N a été certifié au règlement AIR 2052 A avec amendements à la date du 16/09/66 Catégorie

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 10 mai 2012 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 9 sur 308 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté

Plus en détail

AERONEF TELEPILOTE HELICOPTERES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier. Scénario(ii) envisagé(s) : S2 S3 S4 (voir V)

AERONEF TELEPILOTE HELICOPTERES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier. Scénario(ii) envisagé(s) : S2 S3 S4 (voir V) AERONEF TELEPILOTE HELICOPTERES MULTIROTORS DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier Note : joindre au présent dossier les manuels d utilisation et d entretien de l aéronef. Constructeur

Plus en détail

54 questions sur la navigation

54 questions sur la navigation 54 questions sur la navigation Question 1 : Vous entendez: "le vent est du 040". Cela signifie que: a- la couche d'inversion du vent est au niveau de vol 40 (FL40) b- l'angle entre le Nord et la direction

Plus en détail

Livret de progression Ecole de Pilotage Club ULM Evasion

Livret de progression Ecole de Pilotage Club ULM Evasion Livret de progression Ecole de Pilotage Club ULM Evasion Ce livret appartient à : www.clubulmevasion.fr 1 Fiche de renseignements Nom :.. Prénom :... Date et lieux de naissance :../ /.. Adresse :. Tel

Plus en détail

La réglementation aérienne applicable au Vol Libre

La réglementation aérienne applicable au Vol Libre La réglementation aérienne applicable au Vol Libre Auteur du document d origine : Philippe FLAMENT Mise en page et mise en forme : Bettina HAMARD Actualisations effectuées par : Gérard DELACOTE - au 1

Plus en détail

AERONEF TELEPILOTE VOILURE FIXE DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier

AERONEF TELEPILOTE VOILURE FIXE DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier AERONEF TELEPILOTE VOILURE FIXE DOSSIER TECHNIQUE N donnez une référence à votre dossier Note : joindre au présent dossier les manuels d utilisation et d entretien de l aéronef. Constructeur : indiquez

Plus en détail

CONDITIONS TECHNIQUES COMPLEMENTAIRES SPECIFIQUES A L'APTITUDE AU REMORQUAGE DE PLANEUR OU DE BANDEROLE

CONDITIONS TECHNIQUES COMPLEMENTAIRES SPECIFIQUES A L'APTITUDE AU REMORQUAGE DE PLANEUR OU DE BANDEROLE SECRETARIAT D'ETAT AUX TRANSPORTS SECRETARIAT GENERAL A L'AVIATION CIVILE DIRECTION DES TRANSPORTS AERIENS SOUS-DIRECTION TECHNIQUE Bureau : Réglementation Tél : 233.44.65 Paris, le 12 septembre 1975 N/Ref.

Plus en détail

RISQUE INCENDIE. Du débroussaillement à l emploi du feu. pour qu il ne soit pas trop tard, Les bonnes pratiques. ensemble agissons!... www.gard.

RISQUE INCENDIE. Du débroussaillement à l emploi du feu. pour qu il ne soit pas trop tard, Les bonnes pratiques. ensemble agissons!... www.gard. RISQUE INCENDIE pour qu il ne soit pas trop tard, ensemble agissons!... Du débroussaillement à l emploi du feu Les bonnes pratiques www.gard.fr Ce document vous rappelle l essentiel des règles à respecter

Plus en détail

Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle. avec un avion de type XXXXXXX

Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle. avec un avion de type XXXXXXX Saint Tropez-La Môle avec un avion de type XXXXXXX Pour une exploitation en Transport public / Transport prive * * Préciser le type d exploitation Page 2 Consignes d'utilisation de l'aérodrome de XXXXXXXXXXXXXXXX

Plus en détail

LES PROCEDURES DE DEPART IFR

LES PROCEDURES DE DEPART IFR LES PROCEDURES DE DEPART IFR A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION : Les aéronefs IFR doivent se

Plus en détail

MCBB La Chouette Règlement d ordre intérieur (ROI)

MCBB La Chouette Règlement d ordre intérieur (ROI) MCBB La Chouette Règlement d ordre intérieur (ROI) Notre club est reconnu par la DGTA (direction générale des transports aériens), sous la forme juridique d une ASBL (association sans but lucratif), et

Plus en détail

LES REGLES DE L'AIR. Cours 18

LES REGLES DE L'AIR. Cours 18 LES REGLES DE L'AIR Cours 18 1 LES REGLES DE L'AIR 1. Les règles de l'air 1.1 Règles de vol 1.2 Responsabilité du commandant de bord 1.3 Règles de survol des obstacles 1.4 Règles de prévention des abordages

Plus en détail

GARANTIES HYGIENE ET SECURITE PARACHUTISME ET CHUTE LIBRE

GARANTIES HYGIENE ET SECURITE PARACHUTISME ET CHUTE LIBRE GARANTIES HYGIENE ET SECURITE PARACHUTISME ET CHUTE LIBRE Établissements organisant la pratique du parachutisme Paragraphe 1 Généralités (article 1 de l'arrêté du 9 décembre 1998 relatif aux garanties

Plus en détail

Dossier en ligne. Guide destiné au responsable de la gestion des accès

Dossier en ligne. Guide destiné au responsable de la gestion des accès Dossier en ligne Guide destiné au responsable de la gestion des accès Table des matières 1. GÉNÉRALITÉS... 3 1.1 Rôle du responsable de la gestion des accès... 3 1.2 Besoin d un code d utilisateur pour

Plus en détail

Exemples de Procédures Radio

Exemples de Procédures Radio Exemples de Procédures Radio Procédure radio en tour de piste à ALES (LFMS) 1. Au départ du parking. «Ales, de F JTLK, bonjour, un ULM de type autogire, deux personnes à bord, au départ du parking et au

Plus en détail

Navigation. Guide rapide de demarrage X-302MH. Français. Rev 1.0

Navigation. Guide rapide de demarrage X-302MH. Français. Rev 1.0 Navigation Guide rapide de demarrage X-302MH Français Rev 1.0 Prise en main Lorsque vous utilisez le logiciel de navigation pour la première fois, un processus de configuration initiale commence automatiquement.

Plus en détail

Calcul mental à l'usage du pilote d avion en VFR

Calcul mental à l'usage du pilote d avion en VFR Calcul mental à l'usage du pilote d avion en VFR 1. Conversions d unités 2. Opérations élémentaires 3. Corrections instrumentales et des performances 4. Calculs relatifs à la trajectoire dans le plan vertical

Plus en détail

11.2.3 - HOMOLOGATION RE-HOMOLOGATION DES PISTES ALPINES DE COMPETITIONS FFS et FIS

11.2.3 - HOMOLOGATION RE-HOMOLOGATION DES PISTES ALPINES DE COMPETITIONS FFS et FIS 11.2.3 - HOMOLOGATION RE-HOMOLOGATION DES PISTES ALPINES DE COMPETITIONS FFS et FIS L'homologation des pistes nationales et internationales est assurée par le responsable national ou sous sa responsabilité.

Plus en détail

Utilisation des voies aériennes

Utilisation des voies aériennes Utilisation des voies aériennes Ce document est écris grâce au document du PRC écrit par Lluís del Cerro. Les copies d écran proviennent des cartes officielles du S.I.A., sont sous copyright et ne peuvent

Plus en détail

Licences Européennes.

Licences Européennes. Licences Européennes. Suite à la consultation de 2008 sur le projet des licences de pilotes européennes, un certain nombre de commentaires et demandes de modifications ont été effectués par les différents

Plus en détail

NAVIGATION, METEOROLOGIE, SECURITE DES VOLS

NAVIGATION, METEOROLOGIE, SECURITE DES VOLS NAVIGATION, METEOROLOGIE, SECURITE DES VOLS B.I.A. 1996 1) La fréquence internationale de détresse est: a - 121,50 MHZ b - 122,1 0 MHZ c - 122,60 MHZ d - 123,50 MHZ 2) Sur quelle catégorie d'aéronefs un

Plus en détail

Rechercher une formation éligible. Titulaire

Rechercher une formation éligible. Titulaire éligible Titulaire éligible Afin de pouvoir effectuer une formation, vous devez en choisir une dans une liste de formations éligible au compte personnel de formation. Une fois choisie, vous pourrez créer

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 QUESTIONS RÉPONSES OBSERVATIONS

TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 QUESTIONS RÉPONSES OBSERVATIONS TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 Y a til une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension? Le temps de passage du courant électrique dans le

Plus en détail

Identification de personnes Système Mains-libres Lecteur RFID UHF STid GAT

Identification de personnes Système Mains-libres Lecteur RFID UHF STid GAT Identification de personnes Système Mains-libres Lecteur RFID UHF STid GAT NOTE D APPLICATION Introduction Le lecteur GAT permet l identification «mains libres» de personnes en mouvement. Ce document a

Plus en détail

OBTENIR LE PERMIS DE CONDUIRE LES ÉTAPES POUR UNE RÉUSSITE

OBTENIR LE PERMIS DE CONDUIRE LES ÉTAPES POUR UNE RÉUSSITE OBTENIR LE PERMIS DE CONDUIRE LES ÉTAPES POUR UNE RÉUSSITE - L ÉPREUVE THÉORIQUE GÉNÉRALE (E.T.G.) - L ÉPREUVE PRATIQUE DU PERMIS DE CONDUIRE - LES 4 ÉTAPES DU LIVRET D APPRENTISSAGE - LES OBJECTIFS -

Plus en détail

MANUEL FORMATION. MANUEL FORMATION Page 1 PROGRAMME FORMATION CPL (A) FTO n F-CE 043 PROGRAMME FORMATION CPL(A) Pratique

MANUEL FORMATION. MANUEL FORMATION Page 1 PROGRAMME FORMATION CPL (A) FTO n F-CE 043 PROGRAMME FORMATION CPL(A) Pratique MANUEL FORMATION Page 1 MANUEL FORMATION PROGRAMME FORMATION CPL (A) Pratique MANUEL FORMATION Page 2 I L OBJET DE LA FORMATION : La formation s adresse aux personnes possédant une Licence de Pilote Privé

Plus en détail

Manuel d'utilisation Maps. Édition 1

Manuel d'utilisation Maps. Édition 1 Manuel d'utilisation Maps Édition 1 2 Sommaire Sommaire 1. Introduction 3 À propos des méthodes de positionnement 3 Récepteur GPS 3 Paramètres généraux 11 Paramètres réseau 11 Paramètres de l'itinéraire

Plus en détail

PROCEDURE RADIO AVEC A.F.I.S. POUR UN VOL LOCAL PROCEDURE RADIO AVEC A.F.I.S. EN TOUR DE PISTE

PROCEDURE RADIO AVEC A.F.I.S. POUR UN VOL LOCAL PROCEDURE RADIO AVEC A.F.I.S. EN TOUR DE PISTE PROCEDURE RADIO AVEC A.F.I.S. POUR UN VOL LOCAL Dans cet exemple, pendant l ouverture des horaires A.F.I.S., nous considérons le Jodel D 113 F PMEZ pour un vol local. Lorsque vous utilisez la piste en

Plus en détail

Mode d'emploi pour télescope 1000-114 Seben Star Sheriff www.seben.com

Mode d'emploi pour télescope 1000-114 Seben Star Sheriff www.seben.com Mode d'emploi pour télescope 1000-114 Seben Star Sheriff www.seben.com ATTENTION! L'OBSERVATEUR NE DOIT EN AUCUN CAS REGARDER DIRECTEMENT DANS LE SOLEIL. NI À TRAVERS LA LUNETTE CHERCHEUSE NI À TRAVERS

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS Les missions de l agent AFIS s articulent autour de trois objets L exécution de fonctions opérationnelles La tenue de documents L exercice de relations avec la

Plus en détail

LES PROCEDURES EN ROUTE

LES PROCEDURES EN ROUTE LES PROCEDURES EN ROUTE A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION : Cette phase de vol est aussi appelée

Plus en détail

JUGE de PARCOURS. Veiller : 1. A la sécurité de toutes les équipes sur le parcours

JUGE de PARCOURS. Veiller : 1. A la sécurité de toutes les équipes sur le parcours JUGE de PARCOURS Mission Veiller : 1. A la sécurité de toutes les équipes sur le parcours 2. au bon déroulement de l épreuve Assurer l égalité des chances pour toutes les équipes 1. Course en ligne : -

Plus en détail

Réglages de base en photo numérique

Réglages de base en photo numérique Réglages de base en photo numérique Régler la Sensibilité ISO (du film) Appareil photo En photo numérique, vous pouvez choisir une sensibilité ISO automatique ou faire ce réglage manuellement. Plus vous

Plus en détail

LES REGLES DE L AIR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LES REGLES DE L AIR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LES REGLES DE L AIR A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. REGLES A APPLIQUER : En vol comme sur l aire de mouvement

Plus en détail

1- Généralités 1- GÉNÉRALITÉS... 2 2- CONSIGNES OPÉRATIONNELLES... 5 3- COORDONNEES DES CONTRACTANTS... 6

1- Généralités 1- GÉNÉRALITÉS... 2 2- CONSIGNES OPÉRATIONNELLES... 5 3- COORDONNEES DES CONTRACTANTS... 6 Ministère de l écologie, du développement durable, et de l énergie Erreur! Nom de propriété de document inconnu. Direction Générale de l'aviation Civile Direction des Services de la Navigation Aérienne

Plus en détail

35) Une zone à statut particulier identifiée par la lettre «P» est : a) réglementée b) interdite c) restreinte d) dangereuse.

35) Une zone à statut particulier identifiée par la lettre «P» est : a) réglementée b) interdite c) restreinte d) dangereuse. Questionnaire Réglementation 1) En vol, lorsque deux aéronefs arrivent face à face : a/ chaque aéronef doit virer à droite b/ ils doivent faire demi-tour. c/ le plus manoeuvrant dégage d/ le moins rapide

Plus en détail

BAILLARGUES AEROMODELISME CLUB

BAILLARGUES AEROMODELISME CLUB BAILLARGUES AEROMODELISME CLUB REGLEMENT INTERIEUR Amis modélistes, soyez les bienvenus au BAC! Nous vous souhaitons de pratiquer l aéromodélisme, sous toutes ses formes, dans les meilleures conditions

Plus en détail

GUIDE D'UTILISATION. Table des matières

GUIDE D'UTILISATION. Table des matières Table des matières 1 Téléchargement...3 2 Authentification et déblocage...3 3 Mise en garde...3 4 Présentation...4 4.1 Sur votre smartphone Android...4 4.2 Sur votre tablette Android...6 5 Configuration...7

Plus en détail

RECEPTEUR METEO HF-3 W. compatible VISTA B.L.U. METEO-FAX RADIO-TELEX NAVTEX

RECEPTEUR METEO HF-3 W. compatible VISTA B.L.U. METEO-FAX RADIO-TELEX NAVTEX RECEPTEUR METEO HF-3 W compatible VISTA B.L.U. METEO-FAX RADIO-TELEX NAVTEX 1 On/off et bouton de volume 2 Réglage de la réception 3 Sélecteur du Mode : USB- AM- LSB 4 Fréquences sélectionnée 5 Touches

Plus en détail

INSTRUCTION Préparation de navigation aérienne. Table des matières. Date : 29/08/13

INSTRUCTION Préparation de navigation aérienne. Table des matières. Date : 29/08/13 Table des matières 1. Préambule... 2 2. Notions élémentaires et formules de base... 3 a. Nord géographique et nord magnétique... 3 b. Route et Cap... 3 c. La déclinaison magnétique... 4 d. La déviation...

Plus en détail

PROCESSUS D INSCRIPTION POUR LA CRÉATION D UN COMPTE AUPRÈS DES SELSC

PROCESSUS D INSCRIPTION POUR LA CRÉATION D UN COMPTE AUPRÈS DES SELSC SERVICES EN LIGNE DES SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS (SELSC) PROCESSUS D INSCRIPTION POUR LA CRÉATION D UN COMPTE AUPRÈS DES SELSC GUIDE DE L UTILISATEUR FÉVRIER 2016 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 2

Plus en détail

ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL

ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION: En aviation il y a plusieurs

Plus en détail

PRESENTATION ET UTILISATION COURANTE

PRESENTATION ET UTILISATION COURANTE PRESENTATION ET UTILISATION COURANTE 1- PRESENTATION Remplaçant Sertifal depuis le 1 er février 2007, Sertifup 1 est composé de deux modules principaux : - Un site web( www.sertifup.fr ) dont l accès est

Plus en détail

Accidents et incidents en France et à l étranger. Recommandations et messages de sécurité. Emmanuel DELBARRE Enquêteur BEA

Accidents et incidents en France et à l étranger. Recommandations et messages de sécurité. Emmanuel DELBARRE Enquêteur BEA Accidents et incidents en France et à l étranger Recommandations et messages de sécurité Emmanuel DELBARRE Enquêteur BEA Plan Bilan des accidents et incidents depuis 2004 en France Facteurs de cause Accidents

Plus en détail

Guide de clôtures de piscine

Guide de clôtures de piscine Guide de clôtures de piscine ottawa.ca/enceintesdepiscine Le présent guide vous aidera à obtenir un permis pour l enceinte qui entoure votre piscine (voir la définition plus bas). En vertu du Règlement

Plus en détail

Dysfonctionnements des systèmes de sécurité équipant les engins moteurs des trains

Dysfonctionnements des systèmes de sécurité équipant les engins moteurs des trains Référentiels EPSF Recommandation Dysfonctionnements des systèmes de sécurité équipant les engins moteurs des trains Sécurité des circulations RC A-B 7a n 7 Applicable sur : RFN Version n 1 du 30 octobre

Plus en détail

CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE. Publié par : Le Directeur général Date de révision : mai 1998 Original : anglais EQUIPEMENTS SOUS PRESSION

CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE. Publié par : Le Directeur général Date de révision : mai 1998 Original : anglais EQUIPEMENTS SOUS PRESSION CERN CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE EDMS 335727 D 2 Rev.2 Publié par : Le Directeur général Date de révision : mai 1998 Original : anglais EQUIPEMENTS SOUS PRESSION 1 BASE JURIDIQUE Le présent Code est publié

Plus en détail