Le poker, au-delà du hasard. Avertissement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le poker, au-delà du hasard. Avertissement"

Transcription

1 Le poker, au-delà du hasard Specimen Avertissement L ensemble de ce texte, début du livre, est la proprité exclusive de PRAXEO. Il est diffusé à usage consultatif exclusif La diffusion est autorisée à usage privé. Ne pas publier (notamment sur des blogs ou sites web autres que clubpoker.net), sans l accord de l éditeur. Pour tout renseignement, contacter Merci Alexis Beuve

2 2 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction interdite Création Image de couverture : Etienne Carpentier Première édition 2008 PRAXEO Éditions 41, boulevard d Argenson Neuilly-sur-Seine ISBN EAN

3 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction et diffusion interdites 3 Alexis Beuve Le poker au-delà du hasard hold em no limit PRAXEO 2008

4 4 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction interdite Sommaire Petit poker entre amis 6 Ludo rencontre un coach et deux experts : un mathématicien et un financier. Ils s engagent à lui délivrer tout leur savoir. Section 1 (chapitres 2 à 6) POKER 3D 15 Les dimensions du poker : technique, finance, humain. Réconciliation avec le hasard, puis avec les probabilités, l approche financière risque/ profit/volatilité. Montez des produits financiers avec deux As. Apprenez à ne pas perdre d argent avec une paire d As au bouton. Le rôle de l inconscient dans les décisions et le jugement. Section 2 (chapitres 7 à 15) ALEA VERITAS 87 «Cards speak!». Les cartes délivrent des messages qu il faut savoir écouter. Modélisation. Pourquoi la paire de 9 est une main de départ fantastique. Les fondamentaux préflop. Découvrez et utilisez sans tarder tous les barèmes d ouverture, à toutes les positions, pour toutes les mains de départ, selon plusieurs lignes de jeu. Un quizz pour évaluer vos connaissances des ouvertures. Quel est le prix de la transgression? Section 3 (chapitres 16 à 22) L'ÉCOLE DES TUEURS 213 La section répond à la question: «où est l argent?». Tactique, décisions, stratégie, coaching, intoxication, lecture de l adversaire, gestion de la partie dans son ensemble, échanges force-faiblesse.

5 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction et diffusion interdites 5 Section 4 (chapitres 23 à 30) L ART DU COMBAT 339 Ouvertures complexes. Les échanges d argent préflop, où 80% des erreurs sont commises. Attaque et défense des blinds. Cotes financières, la technique dans la prise de décision. Tous les barèmes de relance, limp, squeeze, sur-relance, family pots. Démonstration et corolaires du théorème des cotes. Gap concept, effet sandwich, contraintes et avantages quantifiés de la position. Projection de la donne préflop jusqu à la river. La page 417. Deux quizz d évaluation. Section 5 (chapitres 31 à 39) L ILLUSION DU HASARD 441 La nature du flop, n apprenez pas les probabilités : comprenez-les, exploitez-les ; l argent se perd au flop. La zone de chaos, les tirages, trois zooms sur les connecteurs. Les overcards et les classes d exposition associées. Réalisme et sens de l argent au flop. Les tirages sous toutes les coutures, la dimension temporelle. Raisonnez facilement avec les outs. Étude sur les paires et leurs propriétés étonnantes. Une réponse complète à la question : «comment jouer les petites paires?». Section 6 (chapitres 40 à 43) LE LANGAGE DE L ARGENT 607 Engagement au pot, les outs encore : de nouveaux barèmes pour ne pas payer deux fois le risque (flop + turn) à profit constant (river). Profondeur de tapis, cotes implicites. «Que faire à la river?» : une question à se poser dès le flop. Section 7 (chapitres 44 à 47) LE CARRÉ DES ROIS 677 Quelques outils supplémentaires au service de votre victoire. Éclaircissements sur le rapport à l argent. Oubliez la technique. Le travail sur l homme : un peu de psychologie, tells, maîtrise de soi, narcissisme, manipulation, destruction. Techniques de vente et de communication : la méthode Arc-en-Ciel dérivée au poker. Les trois perroquets. Lexique (ch. 48) 724 Remerciements 735

6 6 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction interdite Petit poker entre amis Chapitre 1 Quatre heures du matin. Mon Dieu! Tout ça pour rien Six heures perdues à la table de cash game. Deux heures de bad beats, quatre heures de remontée pénible. Pourtant, j ai le sentiment d avoir bien joué, mieux que d habitude. Remarque, je ne m en sors pas trop mal. Hormis les trois affreux là-bas, nous ne sommes que deux à avoir joué la partie de bout en bout sans nous faire rincer. On a vu combien de joueurs défiler à cette table ce soir? Vingt, trente? Je sais plus. Bilan : des dizaines de perdants, trois gagnants et deux joueurs à jeu, dont moi. Super, mais je serais aussi riche et un peu moins fatigué si j étais dans mon lit ou avec un livre. Pourquoi j ai abandonné les échecs? C était pas mal, les échecs. Allez, la traversée du couloir. Pourvu que je ne croise pas de connaissance. Faut que personne me parle 1. Je vais aller boire un verre, je l ai bien mérité. Ensuite, je ne touche plus une carte pendant un mois. Tiens, voilà les trois affreux. Ils viennent par ici, qu est-ce qu ils me veulent? Bonsoir, je m appelle Cire. Bonsoir. Bien joué. Merci. Je vous présente Évariste et Jean-Pierre. Vous avez ratissé la table. Ça a été dur pour moi. Je m appelle Ludovic de Batz. C est la première fois que vous venez ici? On ne vous a jamais vu. Je joue au poker depuis longtemps, mais surtout en ligne. Je fais quelques tables réelles depuis peu. Bilan? 1 Réplique de Fabrice Soulier, WSOP (DVD That s poker! Arte 2006).

7 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction et diffusion interdites 7 Ça ne marche pas trop mal, merci. Ce soir, je ne sais pas ce qui s est passé. En fait, c est contre vous trois que j ai laissé des plumes. Un bad beat chacun. On peut dire que vous avez eu de la chance. Jean-Pierre De la quoi? Qu est-ce qu il a dit? Cire C est bon Jean-Pierre, nous en sommes aux présentations. Bien sûr, nous avons eu de la chance. Si ce n était pas le cas, nous aurions perdu. Prends le temps de faire connaissance avec Ludovic. Ludo Appelez-moi Ludo. Cire Entendu Ludo, alors vous disiez? Des bad beats? C est intéressant. Ludo Contre vous, Évariste, ça a été pointure sur pointure. Rois contre dames, kicker contre kicker, suite contre couleur quoique celle-là, je l avais un peu vue venir, elle n a pas coûté trop cher. Je crois que j ai perdu quatre donnes comme ça, en tête à tête. Vous confirmez? Évariste Je confirme. Exactement quatre, toutes en ma faveur. Ludo Mais c est le brelan de 5 contre le brelan de 9 qui m a fait le plus mal. C est quand même pas de bol. Évariste Je démarre avec deux 9 et vous avec deux 5. On monte tous les deux au flop. Ce sont des choses qui arrivent. Mais je ne crois pas que ce soit un bad beat, sauf votre respect. Je me souviens très bien de cette donne. Au petit blind, vous avez suivi ma relance de quatre gros blinds avec vos 5. J avais attaqué depuis le milieu de position. Ludo Et alors? Évariste C est une main un peu faible au petit blind, depuis une attaque de quatre gros blinds en milieu de position. Contre un cut-off, je ne dis pas, à la limite Ludo Quatre, trois et demi, c est pareil. Quant à la position, c est important, mais tout de même pas à une place près Évariste Je vois Veuillez m excuser, je reviens dans une minute. Ludo Contre vous Jean-Pierre, c est la paire d As qui m a fait mal. Jean-Pierre Pourtant, c est vous qui aviez les As servis, je m en souviens. J ai sorti deux paires splittées 8-5 contre vos As embusqués. Après tout, vous vous êtes planté tout seul, si je peux me permettre.

8 8 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction interdite Ludo Je camoufle une paire d As au bouton, vous êtes gros blind, vous défendez avec 8-5, je perds. Bon, c est quand même du bol. Jean-Pierre Veuillez m excuser, j ai un appel. Ludo Je vois. Vous n avez pas l air d accord avec moi. Admettons, c est votre droit. Reconnaissez quand même que contre vous, Cire, on frôle le cocufiage. Vous avez relancé under the gun, avec quoi déjà? Cire 6 5. Ludo C est quoi, ce coup? J ai jamais vu ça. Un limp à la limite, mais une relance avec la pire des positions, c est de la provocation! Cire Pourtant, c est une donne qui vous a coûté cher, non? Ludo Je m attends à une grosse paire splittée ou même deux rois chez vous quand je vois A 8 7 au flop. J ai deux 8 en main. Je me délecte et vous montez la suite. Vous avez eu de la chance sur ce coup-là. Évariste Il faut bien reconnaître que de nous trois, c est à Cire que le hasard sourit le plus souvent. Jean-Pierre Je confirme. Cire Ils sont jaloux. C est souvent comme ça. Je vous explique : les experts du poker, ce sont eux, pas moi. Ludo Pourtant, c est vous qui gagnez le plus ce soir. C est pas de la chance, ça? Vous êtes expert en quoi? Cire J aime la relation humaine. Je suis coach. Ludo Football? Cire Presque : directions d entreprises, analyse stratégique de marchés, gestion de carrières. Ludo Ah! Et ce sont eux les experts? Mon Dieu! Ils sont experts en quoi? Évariste Je suis mathématicien, plutôt spécialisé sur les probabilités. Ludo Et vous Jean-Pierre? Jean-Pierre Je suis financier. Jean-Pierre Morgan, trader, dans une banque d investissement, enchanté. Ludo Mes respects, messieurs. Je m en sors bien. Je suis tombé sur les trois mousquetaires, et je ne suis pas mort. C est déjà un résultat!

9 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction et diffusion interdites 9 Cire Parce que vous êtes vous-même d Artagnan. Vous connaissez l histoire, monsieur de Batz? Ludo Bien sûr. Mais quel est le rapport avec le poker? Cire Alexandre Dumas a choisi quatre personnages. Trois mousquetaires et d Artagnan. Ce dernier, sorti tout droit de sa province rien de péjoratif, monte à la cour du Roi pour conquérir le monde et se retrouve rapidement dans une situation inextricable : il a provoqué en duel chacun des trois mousquetaires à trente minutes d intervalle. Ludo Ma province, c est Internet? C est ce que tu penses? Cire D accord pour le tutoiement. Oui, en quelque sorte. Tu nous as tous les trois provoqué en duel. Évariste en premier : tu te fais piéger par des mathématiques élémentaires, en tout cas de son point de vue. Évariste Une position, c est important, un gros blind d écart sur une enchère, c est important. Il suffit d une variation à cette échelle pour qu un coup rentable se transforme en piège statistique. Ton brelan de 5 qui se casse les dents sur mes 9, ce n est pas un bad beat : c est un intervalle mathématique que j avais identifié tôt dans la donne tu m avais donné suffisamment d informations. Résultat : tu es en bas de l intervalle, je suis en haut. Je n ai rien fait de spécial : tu es tombé tout seul. Les cartes ont parlé en suivant les lois des probabilités, en plein cœur de la gaussienne. JP Morgan Ensuite, tu es venu me provoquer avec ta paire d As sur le terrain du risque et du profit. En freinant l enchère d ouverture, tu as surjoué une recherche de profit sans couvrir tes risques. Ludo J attaque un trader sur la finance. Pas de chance. JP Morgan Tu ne pouvais pas connaître mon métier. En effet, sur ce plan, ce n est pas de chance. Ton coup aurait fonctionné contre bien des adversaires, peut-être même contre Cire. Cire Cela reste à prouver, cher ami. Ludo Tu as été sans pitié. J y ai laissé un tapis. Et le coup de Cire? C est du bluff? Ce n est pas un bad beat non plus? Cire Je vais laisser mes deux acolytes répondre. Évariste Vois-tu Ludo, je peux te montrer un poker mathématique où tu gagneras toujours de l argent, régulièrement mais raisonnablement.

10 10 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction interdite C est un poker technique, rigoureux, indéniablement efficace, parfois rébarbatif, disent certains. JP Morgan À partir des études d Évariste, je peux te montrer un poker financier où tu prendras des risques. Tu ne t ennuieras jamais, tellement ce poker est violent. Tu pourras gagner gros, parfois. Ludo Ça ne répond pas à la question. Quel est le poker de Cire? Évariste On ne se sait pas vraiment, quelque chose de différent. JP Morgan Évariste et moi-même pensions lui avoir tout appris au poker. Mais depuis plusieurs années, il nous bat souvent. Il possède quelque chose de plus, une sorte de talent étayé par une grande solidité comportementale ou psychologique. On ne sait pas bien. Cire En fait, c est pour cela que nous sommes venus te voir. Ces messieurs pensent que j ai des qualités «en plus». Je ne suis pas d accord avec eux. D après moi, j ai seulement tiré de nombreux enseignements de leur spécialité respective, et j en ai fait une synthèse. Le raisonnement technique est très puissant, mais il a des limites financières. Le raisonnement financier est très puissant aussi, mais j y ai trouvé des limites humaines applicables au poker. Prends l exemple de la partie de ce soir. Elle constitue un microcosme social révélateur. Après tes deux premières heures que je qualifierais de catastrophique, comment as-tu réagi? Ludo Vous m avez écœuré tous les trois. Alors, je me suis concentré sur les cinq autres adversaires. Cire Sans parler de collusion, vois-tu, nous t avons laissé faire sans trop t attaquer. Et lorsque les mousquetaires ont affronté, «à quatre», la garde du Cardinal, composée de cinq soldats expérimentés, que s est-il passé? Ludo Quatre défaites cuisantes. Seul l un deux a résisté tant bien que mal. Il jouait vraiment bien d ailleurs. Cire Je ne vois dans ce résultat que des événements tout à fait naturels. Au-delà de la technique et de la finance, la table elle-même véhicule des échanges. La table et le temps sont les vecteurs de rapports de force. Certains joueurs se neutralisent, c est ce qui nous est arrivé à tous les quatre ce n est vraiment pas une collusion, mais plutôt une réaction naturelle, parce que nous savons que la confrontation peut être violente pendant que d autres se trouvent et fusionnent dans un combat normalisé.

11 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction et diffusion interdites 11 Le seul atout dont je peux me targuer, c est de savoir identifier ces instants d échanges et les périodes de transition de phase. Ce n est en rien un talent, seulement de l observation. JP Morgan Cire sait rester modeste. Son observation des phases n est pas contemplative : il les oriente et les utilise à son profit. En théorie, le raisonnement financier n a pas de limite. Pourtant, en inventant des relances improbables à des positions incongrues avec des mains atypiques, Cire parvient parfois à brouiller la donne et à nous emmener sur son terrain. Cire J ai donc défié les spécialistes. Je leur ai parié que s ils prenaient en charge, séparément, la formation de n importe quel joueur à leur théorie un vrai joueur, ce dernier finirait par les battre tous les deux. Ludo Et ce joueur, c est moi? D Artagnan rentre dans la cour des grands, auprès des mousquetaires. Qu est-ce que vous proposez? Évariste Jean-Pierre et moi-même nous engageons à te transmettre tout notre savoir, théorique et pratique. JP Morgan Nous te demandons deux choses. D abord, joue, mets la théorie en pratique. Ensuite, fais-nous part de tes résultats. Ludo Comment? JP Morgan Tu nous enverras tes impressions, tes retours, tu nous feras part de tes progrès, succès et problèmes. Ludo Votre proposition est tentante. J ai vu de quoi vous êtes capables autour d une table. Vous m offrez un savoir manifestement immense, gratuitement, sans contrepartie. Évariste Tu acceptes? Ludo Il est tard mais je ne suis pas dupe. Évariste et Jean-Pierre : votre objectif est que j échoue, pour prouver à Cire que vous avez raison : il aurait donc «quelque chose en plus». Cire Je vous avais dit que c était le bon candidat Ludo Pour nous retrouver tous en situation de succès, je dois vous battre tous les trois, pas seulement les deux experts, mais le coach aussi. JP Morgan Ce n est plus un pari, c est une fuite en avant, une action kamikaze!

12 12 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction interdite Ludo J ai conscience que c est impossible aujourd hui. Je vais donc accepter vos deux propositions, mais auxquelles j en ajoute une troisième, non négociable. Évariste Laquelle? Ludo Je veux être coaché par Cire, régulièrement, après avoir vu les deux spécialistes. En échange, je prouverai que Cire avait raison, je vous battrai tous les deux, ensuite, je battrai Cire. Évariste Mumm JP Morgan Trop impatient, trop de colère en lui, je vois 2. Il n est pas prêt. Cire Il sera prêt. J approuve la démarche de Ludo. Si je souhaite prouver que j avais raison, je dois perdre contre lui. C est insupportable, mais j accepte. Il nous a piégés. LES TROIS AXIOMES DU HOLD EM NO LIMIT L axiome technique Évariste Nous démarrerons ensemble dès demain si tu veux, nous parlerons de l approche matricielle des mains de poker. Ludo Pourquoi? Évariste J ai bâti une théorie, mais elle repose sur un axiome : toutes les mains sont liées. Pour connaître la force de A-K à une position donnée, tu dois appréhender toutes les autres mains, à toutes les positions. La force d une main s évalue à une position donnée. Toutes les mains et toutes les positions sont liées. 2 Est-il vraiment nécessaire de préciser la source de cette réplique de Maître Yoda?

13 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction et diffusion interdites 13 L axiome financier JP Morgan Ensuite, je te montrerai comment monter des produits financiers avec des paires d As : profit, risque, volatilité : le sens de l argent. Ludo Pourquoi? JP Morgan Parce que je ne suis pas pleinement satisfait par le théorème des cotes, communément admis. Son champ d application mérite quelques éclaircissements : par exemple, il est totalement faux au flop en cash-game, et partout en tournoi. Par conséquent, je centrerai mes propos sur le profit et les deux types de risque : le risque de marché (la force réelle ou potentielle de la main) et le risque de crédit (l élimination d un tournoi, les cotes implicites, les profondeurs de tapis). Les cotes, c est important, mais parfois insuffisant ou faux. Il faut retrouver le sens de l argent par le risque et le profit. L axiome du coach Cire Je commencerai le coaching par un cours de philosophie : le rapport tumultueux que l homme entretient avec le hasard. Ludo Pourquoi? Cire Parce que si le but du jeu est l argent, la quête n est pas naturelle. Chaque semaine, on voit un champion talentueux quitter un tournoi prématurément, pendant qu un outsider remporte un titre mirifique. Qu en penses-tu? Ludo N est-ce pas l outsider qui devient champion? Cire Eh bien non. Vois-tu, il n y a rien d anormal, l événement respecte les lois du hasard, même à l échelle de dizaines de donnes. Le premier a gagné de nombreux titres, le second doit maintenant faire ses preuves. On l observe, on l encourage. Je ne le juge pas, je ne juge pas le champion éliminé. Le hasard fait partie de nos vies, il n y a rien de plus normal à leur courte échelle. Voilà le premier thème. Ludo Qu y a-t-il à enseigner alors, puisque tout est possible?

14 14 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction interdite Cire Voici maintenant ma conviction, non sur le hasard, mais sur le poker : sans aucune technique, la défaite est assurée, mais la technique ne suffit pas pour gagner. D après mon expérience, les plus gros gains proviennent des erreurs adverses, pas de nos bons coups. Une infime imprécision d ouverture adverse te rapportera souvent plus que ta plus belle embuscade. Ludo Et le bluff? Cire Oublie ça. Pourquoi bluffer? Pour chasser un joueur et remporter le pot tel qu il était avant de bluffer? Tu mises beaucoup d argent lorsque tu bluffes, tu en récoltes inévitablement beaucoup moins. Ludo Qu est-ce que tu proposes en échange? Cire Pendant que les experts te proposeront leur arsenal de «bons coups», je te monterai comment exploiter les faiblesses de ton adversaire. La technique a pour principal dessein de ne pas gaspiller d argent. Le poker est un jeu difficile ; alors tu recevras cet enseignement. Et lorsque tu sauras tout, il restera l essentiel : comment faire en sorte que l adversaire te donne son argent, sans que tu perdes le tien? J ai une réponse, la mienne. Toi aussi, tu devras trouver celle qui te correspond. Tu trouveras. Les gains proviennent en majorité des erreurs adverses qu il faut identifier, exploiter, puis provoquer. Ludo Vous n avez pas l impression de démarrer un peu fort? Évariste Non, c est seulement après que cela se complique. JP Morgan Monter des produits financiers avec des As, c est plus facile qu avec des 2. Tu veux commencer avec les 2? Cire Tu as dénoncé trois bad beats qui n en étaient pas. Je pense que tu as des rapports conflictuels avec le hasard. Il est impératif de les éradiquer avant d espérer tout progrès. Je maintiens ma leçon de philo. Ludo J ai tout à gagner, c est gratuit. Cire Il faudra travailler, bien sûr. Nous comptons sur toi.

15 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction et diffusion interdites 15 Section 1 Poker 3D Technique, Finance, Humain Les trois dimensions du poker «Désormais, ces faits demeurés rebelles à l expérience, ne peuvent plus échapper à l empire de la raison.» Blaise Pascal ( ).

16 16 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction interdite Au-delà du hasard Chapitre 2 LE HASARD, UNE DÉMARCHE PHILOSOPHIQUE Depuis longtemps, j ai pris pour acquis que la première démarche d un joueur de poker passe par une phase de familiarisation avec le hasard. «Apprivoiser» serait prétentieux, irréaliste. «Prendre conscience» est plus juste, sinon rigoureusement exact. Le hasard est une composante essentielle de la vie : on lui attribue aujourd hui la création, l évolution des espèces, les mutations 3. Dans le cadre de la théorie de l évolution néo-darwinienne, les preuves sont établies, étayées scientifiquement. L Église s insurge, c est normal. La morale temporise, normal également. Un problème persiste pour le joueur de poker : la conscience rejette l idée. Le hasard continue à générer des angoisses, il reste un vide, philosophique et psychanalytique : l humain conscient refuse naturellement de confier son avenir, son présent et son passé au hasard. On le comprend. Pourtant, bon nombre de penseurs sont déjà réconciliés : «Le hasard nous ressemble», déclarait Georges Bernanos. Voici venu le tour du joueur de poker, pour qui une phase de familiarisation sans condition s avère indispensable. 3 Jacques Monod, Le hasard et la nécessité (1970). Jacob-Monod-Lwoff, prix nobel de médecine 1975, montrent que l ADN est le point de départ des réactions biochimiques qui, par l intermédiaire de l ARN, produisent les protéines nécessaires à la vie des cellules donc à la vie elle-même. Il identifie le rôle prépondérent du hasard dans le phénomène de la vie et des mutations génétiques.

17 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction et diffusion interdites 17 Le hasard est ordonné Le poker est un jeu simple. Il ne requiert qu un peu d ordre dans le hasard, c est l apport des probabilités. Rien de chaotique, très peu de phénomènes quantiques (il y en quelques uns, sur le thème de la défense au petit blind, c est fascinant). Le poker demande un peu de courage, il faut affronter le hasard : c est pourquoi on doit miser ou sur-relancer avec deux malheureuses cartes en main sans connaître ni l avenir (le flop), ni la réaction adverse, pourtant naturellement hostile. Nous prouverons que c est souvent bien joué. Attente évidente du lecteur : nous dresserons surtout la liste exhaustive des circonstances dans lesquelles c est effectivement bien joué. Le hasard, un phénomène étranger et salvateur? Posons la question suivante, très simple, à un débutant, ou même à un non-joueur : «Au poker, à quel moment faut-il avoir un jeu fort?». Naturellement, tout néophyte répond «à la river», c est-à-dire à la fin, après les tirages. Une main de sept cartes est plus forte qu une main de deux cartes, même si les cinq dernières sont tirées au hasard, non? Hasard : Finalité? Peut-être. Finalisme? Certainement pas. Le hasard existerait donc pour nous sauver! La conscience, individuelle ou collective, voit d abord une main de départ quelconque, peu importe sa valeur, puis une vague de chance qui renforce cette main de départ, pour aboutir en main gagnante à la fin. Voilà pourquoi cette philosophie (de la vie ) amène à considérer le poker comme un jeu de hasard, sousentendu «c est celui qui a le plus de chance qui gagne». Je ne réagis plus depuis longtemps à cette assertion. Ce n est pas à moi de prouver que le poker n est pas un jeu de hasard. C est à notre néophyte de faire l effort d avancer, de méditer, d accepter le rôle du hasard, bien présent dans sa vie, comme un guide, ni étranger et encore moins salvateur. Le hasard n est ni bon, ni juste, ni moral, ni démocratique. Pour gagner, il faut d abord bien jouer, avec combativité. Le sens de l argent et du combat sont des prérequis. Ensuite, un peu de chance ne fait pas de mal. C est tout.

18 18 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction interdite Hasard : de bonnes fondations sont toujours appréciables Un joueur confirmé connaît la réponse : c est à la distribution que l orientation de la donne se décide. C est à ce stade qu il faut être fort, dans ses cartes et ses enchères, puis au flop. Avec l évolution, on ne peut pas affirmer que toutes les espèces faibles disparaissent et que les espèces fortes subsistent. Les espèces supposées fortes, soumises au hasard des mutations, ont toutefois plus de chances de perdurer. Au poker, les mains de départ sont les espèces, les tirages sont les mutations. Certaines mains faibles rencontrent un flop favorable et subsistent, pendant que d autres, pourtant fortes en apparence mais mal adaptées, le ratent et disparaissent. Il faut démarrer la donne dans de bonnes conditions, avec le maximum de chances de survie malgré les mutations des tirages. Personnellement, je prendrais une tortue marine ou un scorpion, bien solides, de type paire de 10. Au-delà d une discrétion et d une lenteur peu engageantes, ils présentent un très haut potentiel de survie. Celui qui souhaite m affronter avec un dinosaure (comme A 5 ) est le bienvenu. C est simple. Les mutants L évolution et le poker offrent quelques singularités apparentes, représentées par leurs «monstres» : pourquoi l ornithorynque subsiste-t-il? Pourquoi les connecteurs assortis de type 6 5 affichent-ils de bonnes performances contre les grosses paires? Je fournirai la réponse complète pour les connecteurs (mais pas pour l ornithorynque). Nous avons de toute façon la bonne réponse à la question initiale : c est à la distribution qu il faut être fort. On participe avec un jeu fort, on passe avec une main faible. Hormis aux blinds, c est entièrement gratuit. Alors pourquoi s engager avec des mains médiocres? Pourquoi aussi relancer avec A-10 en milieu de position? C est absurde, inopportun et surtout optionnel : aucune contrainte vitale hormis aux blinds n influe sur la décision préflop : c est une phase qu il faut maîtriser. Ensuite, pour tous les protagonistes qui ont établi des bases solides, avec des mains solides, il est acquis et finalement peu angoissant de s en remettre au hasard des tirages. Il n y a qu un seul hasard, qui applique les mêmes lois pour tout le monde. Son rôle n est pas salvateur, il serait même plutôt défavorable. 6 5

19 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction et diffusion interdites 19 Heureusement, il l est pour tous : la plupart des mains ratent la plupart des flops. Ceux qui ont engagé les meilleures mains bénéficieront en général des meilleurs leviers. Il y aura des nuances, mais pas de miracle. Les leviers du hasard : la finance Au poker, les leviers du hasard constituent la dimension financière. Deuxième volet de l étude. Je ne parle pas d un parallèle culturel entre le hasard et un survol prosaïque de la spéculation boursière, mais bel et bien de raisonner intégralement en trader à chaque étape de la donne et de la partie. Les principes financiers se déclinent en une méthode de profit parfaitement efficace au poker. L information est un vrai problème, le hasard est un détail La main finale peut être gagnante, ou pas : peu importe. Le hasard n est pas confiné aux tirages. Il reste d autres inconnues, notamment l information largement incomplète que les adversaires daignent fournir. Les surenchères, les bluffs, les checks faussement timides ne font qu ajouter des incertitudes dans la donne, comme si le hasard ne suffisait pas. Le poker devient alors un jeu difficile. Heureusement, nous aussi, nous pouvons gêner l adversaire jusqu à lui savonner la planche. Le joueur de poker n est pas une victime, il est acteur. Obtenir de l information : voilà une démarche saine. J irai plus loin. Payer une carte supplémentaire est souvent malsain. Payer pour obtenir une information est parfois très sain. Le hasard : règles universelles, inégalités et injustices Évidemment, le hasard est injuste, absolument pas démocratique! Les mathématiques prouvent que tel coup est rentable sur le long terme et que tel autre ne l est pas, c est-à-dire en jouant une infinité de donnes. Malheureusement, nous ne jouerons jamais une infinité de donnes! C est l une des nos rares certitudes.

20 20 SPECIMEN PRAXEO 2008 reproduction interdite Voilà tout le problème de la condition humaine face au hasard : nous ne sommes pas immortels. Tant que l homme mourra, il refusera l idée du hasard et il ira le défier en jouant au poker! Le hasard n interdit absolument pas de rater tous les tirages de couleurs d une soirée ou d un tournoi. Il ne fournit de toute façon aucune garantie à l échelle humaine. Les cartes n ont aucune mémoire. Si vous jouez cent mille donnes dans votre vie, voici l idée qu il faut accepter : vos tirages de couleurs au flop réussiront «environ» une fois sur trois. On peut prévoir l avenir avec une fiabilité connue (l écart-type) sur un grand nombre d échantillons. Mais personne ne peut prévoir l avenir du prochain tirage, échantillon unique, ni même celui des trois prochains : vous pouvez en réussir deux, pourquoi pas trois, mais il ne faut pas exclure zéro. C est ainsi. Tout est possible, il faut le prévoir, ou plutôt le savoir. Heureusement, c est à nouveau la finance qui apporte la solution : si nous ne sommes pas capables de connaître la valeur des deux prochaines cartes, nous pourrons pourtant évaluer quantitativement notre risque, notre profit et même la volatilité qui conditionne la violence et les écarts probables de telle ou telle ligne de conduite. Le hasard est-il un marécage? Après la technique et la finance, le troisième travail est humain : il faut se placer, avancer, s affirmer et s imposer dans ce marécage d inconnues et d hostilités. Le gagnant est celui à qui il manque une inconnue de moins que son adversaire 4. 4 Proverbe échiquéen : «Le gagnant est celui qui commet l avant-dernière erreur».

Voilà en effet le genre de situations classiques et très inconfortables dans lequel le joueur de poker se retrouve bien souvent.

Voilà en effet le genre de situations classiques et très inconfortables dans lequel le joueur de poker se retrouve bien souvent. Les 50 meilleurs mains du Texas Hold'em Ce guide vous est offert par Bet-poker.info et Live Poker Magazine Vous avez intégré les règles du Texas Hold em exposés dans notre premier numéro, parfait. Passons

Plus en détail

LES PARTIES DE CASH GAME

LES PARTIES DE CASH GAME LES PARTIES DE CASH GAME Chapitre 13 - LES PARTIES DE CASH GAME Après tous ces discours sur les tournois, c est presque un soulagement de revenir vers ces bonnes vieilles (vous arrivez quand vous voulez,

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Canevas théoriques du projet sur le poker Partie A

Canevas théoriques du projet sur le poker Partie A Partie A Dans une partie de poker, particulièrement au Texas Hold em Limit, il est possible d effectuer certains calculs permettant de prendre la meilleure décision. Quelques-uns de ces calculs sont basés

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Que faire avec deuxième paire au flop?

Que faire avec deuxième paire au flop? LP56p70-74_Technique-Sharp:LP3 AR pas si simple 18/04/12 18:30 Page70 PAR SHARP COACH SUR POKER-ACAEMIE.COM IN THE MILE Que faire avec deuxième paire au flop? étenir top paire, ou même overpair, ne suffit

Plus en détail

YANN ROUDAUT - Professeur de l Ecole Française de Poker - roudaut@ecolefrancaisedepoker.fr - 06 28 76 48 93

YANN ROUDAUT - Professeur de l Ecole Française de Poker - roudaut@ecolefrancaisedepoker.fr - 06 28 76 48 93 MODULE LES MATHEMATIQUES DU POKER Probabilités et Notions de Cotes - Partie 1 YANN ROUDAUT - Professeur de l Ecole Française de Poker - roudaut@ecolefrancaisedepoker.fr - 06 28 76 48 93 A/ POKER ET MATHEMATIQUES

Plus en détail

Mon boss ne délègue pas

Mon boss ne délègue pas Situation 3 Mon boss ne délègue pas L importance d une rhétorique soignée Les situations de pur rapport de force Autonomie et contrôle La délégation Explication/justification La situation Pierre, notre

Plus en détail

Hold'em. -- Règles du jeu-- Table des matières

Hold'em. -- Règles du jeu-- Table des matières Toufflers Hold'em Poker -- Règles du jeu-- Table des matières Règles du jeu 1. Le placement...2 2. La donne...2 3. Les jetons et les cartes...3 4. Retard et absence...3 5. Les cartes flashées ou vues...4

Plus en détail

Cours numéro 5. Poker» cours de poker» côtes et probabilités

Cours numéro 5. Poker» cours de poker» côtes et probabilités Poker» cours de poker» côtes et probabilités Cours numéro 5 Les cotes sont essentielles au poker. Elles permettent de savoir s'il est rentable de rentrer dans un "coup" ou non. Il faut savoir manier les

Plus en détail

Introduction CHAPITRE 1

Introduction CHAPITRE 1 CHAPITRE 1 Introduction Il existe des douzaines de livres de poker sur le marché qui sont dédiés à l apprentissage des aspects techniques du jeu. Ils traitent des mains à jouer, de la façon de les jouer,

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

Collection «Poker Expert» Sous la direction de François Montmirel. Parution le 10 février 2011. Poker Cash 3 Online

Collection «Poker Expert» Sous la direction de François Montmirel. Parution le 10 février 2011. Poker Cash 3 Online Collection «Poker Expert» Sous la direction de François Montmirel Parution le 10 février 2011 Poker Cash 3 Online Texas hold em no-limit en ligne, shorthanded (2 à 6 joueurs) par Dan Harrington et Bill

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

ACDSBELGIUM.ORG! PAGE 1

ACDSBELGIUM.ORG! PAGE 1 Poker & Protection Personnelle: Même combat? A moins d avoir passé ces quelques dernières années au fond d une grotte, il est difficile de ne pas avoir entendu parler du Poker et principalement de sa variante

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

ASTUCES POUR DEBUTER ET MIEUX JOUER L ATTAQUE

ASTUCES POUR DEBUTER ET MIEUX JOUER L ATTAQUE STUCES POUR DEBUTER ET MIEUX JOUER L TTQUE L ECRT Garder sa couleur la plus longue. Il est vivement recommandé de ne pas enlever des cartes de cette couleur qui serviront à faire couper les défenseurs.

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

REGLES POKER TEXAS HOLD EM NO LIMIT "CASH-GAME"

REGLES POKER TEXAS HOLD EM NO LIMIT CASH-GAME REGLES POKER TEXAS HOLD EM NO LIMIT "CASH-GAME" Casino Grand Cercle - Aix-les-Bains Objectifs Lister les différentes règles et conventions du Poker dans le cadre des activités de Croupier et de Floor Manager.

Plus en détail

Le Seven Card Stud. Club Poker 78

Le Seven Card Stud. Club Poker 78 Club Poker 78 Juin 2013 Introduction Le Seven Card Stud est une variante de poker née aux USA, au milieu du XIXe siècle. À partir des années 1930, ce jeu devient la variante la plus populaire dans les

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

Collection «Poker Expert» Sous la direction de François Montmirel. Parution le 25 février 2009. Poker Cash 1

Collection «Poker Expert» Sous la direction de François Montmirel. Parution le 25 février 2009. Poker Cash 1 Collection «Poker Expert» Sous la direction de François Montmirel Parution le 25 février 2009 Poker Cash 1 Titre original : Harrington on Cash games, vol. 1 Triompher dans les cash games de poker hold

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

L homme versus machine

L homme versus machine L homme versus machine 15. Juin 2015, Cedres réflexions Espaces des Terreaux Défense de l homme, par Wulfram Gerstner (EPFL) Je pense donc je suis! Cela me plait de commencer ma défense de l homme avec

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Session : 2005 Code : Page : 1/4 CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Epreuve de Français SESSION 2005 SUJET Ce sujet comporte 4 pages : de la page 1/4 à la page 4/4. Assurez-vous que cet exemplaire est complet. Si

Plus en détail

Collection «Poker Expert» Sous la direction de François Montmirel. Parution le 3 avril 2009. Poker Cash 2

Collection «Poker Expert» Sous la direction de François Montmirel. Parution le 3 avril 2009. Poker Cash 2 Collection «Poker Expert» Sous la direction de François Montmirel Parution le 3 avril 2009 Poker Cash 2 Triompher dans les cash games de poker hold em no-limit par Dan Harrington et Bill Robertie Titre

Plus en détail

APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF

APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF Règles de jeu du handball Salut les amis du handball! C est super que vous vouliez en savoir plus sur les Règles de jeu du handball! Dans ce livret,

Plus en détail

Discipline de trading

Discipline de trading Discipline de trading Module 6 Discipline de trading Le dernier module de notre programme souligne qu il est fondamental de vous imposer une discipline de trading rigoureuse et vous donne des conseils

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

L ECOLE DE L ARNAQUE

L ECOLE DE L ARNAQUE L ECOLE DE L ARNAQUE Vous avez tous eu des projets de rénovation ou des projets d améliorations de votre habitation! Voici toutes les techniques de vente, les secrets des commerciaux, les pièges à éviter

Plus en détail

All in Lorsqu un joueur n est plus en mesure de miser l entier du montant exigé, il est qualifié de «All in».

All in Lorsqu un joueur n est plus en mesure de miser l entier du montant exigé, il est qualifié de «All in». LEXIQUE DU POKER All in Lorsqu un joueur n est plus en mesure de miser l entier du montant exigé, il est qualifié de «All in». Ante Mise initiale obligatoire dont tous les joueurs doivent s acquitter avant

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

http://je-serai-trader-pro.fr/ Page 1

http://je-serai-trader-pro.fr/ Page 1 Introduction... 4 Par où commencer?... 4 Qui suis-je pour t apprendre le trading?... 4 Pourquoi ce guide?... 5 Trader avec l analyse technique... 5 Savoir lire un graphique... 6 Déterminer la tendance

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS?

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS? Né dans un milieu où on lisait peu, ne goûtant guère cette activité et n ayant de toute manière pas le temps de m y consacrer, je me suis fréquemment retrouvé, suite à ces concours de circonstances dont

Plus en détail

Guide Confiance en soi

Guide Confiance en soi Guide Confiance en soi Phase Être en relation avec soi Guide.Confiance-juillet 2014.doc 27-07-14 Ce document, créé par ÉCOUTE TON CORPS, est destiné pour votre usage personnel seulement. Seuls nos diplômés

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

RACHETER OU REMBOURSER UN CREDIT

RACHETER OU REMBOURSER UN CREDIT RACHETER OU REMBOURSER UN CREDIT Faites le bon choix et appréciez le bonheur d une vie sans dette C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute

Plus en détail

Calcul élémentaire des probabilités

Calcul élémentaire des probabilités Myriam Maumy-Bertrand 1 et Thomas Delzant 1 1 IRMA, Université Louis Pasteur Strasbourg, France Licence 1ère Année 16-02-2006 Sommaire Variables aléatoires. Exemple 1. (Jeu d argent) Exemple 2. Loi de

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Bâtissez-vous un avenir certain

Bâtissez-vous un avenir certain 1 1 Etape 1 Etape 2 Bâtissez-vous un avenir certain AUTEUR LEADER SYDNEY Adresse email imygpc@gmail.com Contact téléphonique +225 41 52 92 06 2 Bâtissez-vous un avenir certain Vous en avez rêvé, créer

Plus en détail

Ne tombez pas dans les pièges tendus par

Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ce que vous devez savoir avant de dépenser votre 1 er sur Adwords Guide gratuit offert par le site www.ledroitdereussir.com Introduction Dans un instant vous allez

Plus en détail

F a c e à l a p o l i c e

F a c e à l a p o l i c e Face à la police Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 4 : «Permis de conduire»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 4 : «Permis de conduire» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 4 : «Permis de conduire» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel Personnages

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce]

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce] LBE Informatique et Internet - Episode 4 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Sandrine Blanchard Personnages: Beatrice (adolescente), John (adolescent), ordinateur (voix d ordinateur), expert (voix

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

VOTRE GESTIONNAIRE DE PATRIMOINE, TENEZ LE A L OEIL!

VOTRE GESTIONNAIRE DE PATRIMOINE, TENEZ LE A L OEIL! VOTRE GESTIONNAIRE DE PATRIMOINE, TENEZ LE A L OEIL! Que vous réserve la Bourse? Stremersch, Van Broekhoven & Partners (SVBP) ne disposent pas d une boule de cristal, mais ils ont développé Portefeuille

Plus en détail

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom :

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom : 3. Projet de lecture Médias : Fait ou fiction? Français 30-2 Cahier de l élève Nom : Fait ou fiction? DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire un texte qui traite de la validité de l information en ligne pour

Plus en détail

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres,

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Prières de confession et assurance du pardon Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Pour toutes les fois où nous étions trop fatigués pour nous préoccuper de nos

Plus en détail

Comment parier jute sur les sites de paris sportifs

Comment parier jute sur les sites de paris sportifs Comment parier jute sur les sites de paris sportifs Ne pariez pas sur Internet avant d avoir lu en totalité cet ebook, vous risqueriez de perdre votre argent bêtement. Si vous voulez mettre de l argent

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte»

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» - Fichier «Gestion main de fer» Cet outil, à utiliser chaque semaine, permet de réaliser une synthèse de l

Plus en détail

La pratique des décisions dans les affaires

La pratique des décisions dans les affaires Association Française Edwards Deming Une philosophie de l action pour le XXIème siècle Conférence annuelle, Paris, 8 juin 1999 Jean-Marie Gogue, Président de l AFED La pratique des décisions dans les affaires

Plus en détail

Jeux mathématiques en maternelle. Activités clés. Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF)

Jeux mathématiques en maternelle. Activités clés. Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF) Activités clés NIVEAU : PS/MS Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF) Compétences Construire les premiers nombres dans leur aspect cardinal Construire des collections équipotentes Situation

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion.

L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion. www.julienrio.com Introduction: L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion. Cet article s est inspiré de l ouvrage

Plus en détail

LES BASES DU COACHING SPORTIF

LES BASES DU COACHING SPORTIF LES BASES DU COACHING SPORTIF Module N 1 Motivation, concentration, confiance, communication Module N 2 L apprentissage : «Apprendre à apprendre» LES BASES DU COACHING SPORTIF APPRENTISSAGE PLAISIR PERFORMANCE

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

Rencontre avec Mylène, le 10.03.15

Rencontre avec Mylène, le 10.03.15 Rencontre avec Mylène, le 10.03.15 Mylène : Bonjour, j ai 24 ans. Je suis Asperger. Je l ai découvert il y a deux ans ; le cours «acquisition et dysfonctionnement» m a aidée à en savoir plus. J ai rencontré

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ STOP aux idées fausses sur la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ As-tu déjà entendu dire : «On est chômeur parce qu on ne veut pas travailler»? C est une

Plus en détail

Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture

Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture Ou Comment j ai appris par hasard que ma voiture avait été revendue 32 FOIS PLUS CHER que le montant de ma reprise! AVERTISSEMENT Cette fiche pratique n a qu

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : ----------------------------------------------------------------------------- L ATELIER du COQUELICOT 1 «Spectacle marionnettes», juillet 2015 TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) Personnages : - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 Cette documentation est réservée à l usage du personnel et des médecins du Centre de santé et de services sociaux de Port-Cartier. Les autres lecteurs doivent évaluer

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 Introduction : Questions/réponses : Qu est-ce que pour vous un bon recrutement? Cela dépend de quoi? Qu est-ce qui est sous votre contrôle?

Plus en détail

En cas de partage avec des «side pots», chaque pot est traité séparément en commençant par les extérieurs.

En cas de partage avec des «side pots», chaque pot est traité séparément en commençant par les extérieurs. Règlement du poker par la Fédération Belge de Poker Règlement officiel pour la Belgique des tournois nationaux et internationaux. Ce règlement est basé dans la majorité des points sur le règlement officiel

Plus en détail

Sauvée De mon mari, ma chère, sauvée! Délivrée! libre! libre! libre! Comment libre? En quoi? En quoi! Le divorce! Oui, le divorce!

Sauvée De mon mari, ma chère, sauvée! Délivrée! libre! libre! libre! Comment libre? En quoi? En quoi! Le divorce! Oui, le divorce! SAUVÉE I Elle entra comme une balle qui crève une vitre, la petite marquise de Rennedon, et elle se mit à rire avant de parler, à rire aux larmes comme elle avait fait un mois plus tôt, en annonçant à

Plus en détail

TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES QUI SUIS-JE? INTRODUCTION LES INDICATEURS DE LA STRATEGIE REGLES D ENTREE EN POSITION

TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES QUI SUIS-JE? INTRODUCTION LES INDICATEURS DE LA STRATEGIE REGLES D ENTREE EN POSITION TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES QUI SUIS-JE? INTRODUCTION LES INDICATEURS DE LA STRATEGIE REGLES D ENTREE EN POSITION STOP LOSS & TAKE PROFIT MONEY MANAGEMENT VARIANTES CONCLUSION MENTIONS LEGALES

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

LA LETTRE D UN COACH

LA LETTRE D UN COACH LA LETTRE D UN COACH COACH DIDIER GAGNANT KALIPE N 18 du Dimanche 04 Mai 2014 «Il fallait commencer un peu plutôt ; c'est-à-dire maintenant et résolument.» Un Coach vous enseigne la Méthode qui permet

Plus en détail

Les règles de base du poker :

Les règles de base du poker : Les règles de base du poker : LES RÈGLES DE BASE DU POKER :... 1 A propos du poker...2 Comment jouer?...3 Essayez le poker dés maintenant... 5 Le classement des cartes au poker...6 Classement des Cartes...

Plus en détail

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM 20 Erreurs les plus classiques en Bourse TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM De ne jours, la Bourse est à la portée de tous, le volume d échange et le nombre

Plus en détail

Truf le chien. Truf est un chien. Truf n est pas un jouet, c est un animal. Et moi, comment vais-je faire pour lui parler?

Truf le chien. Truf est un chien. Truf n est pas un jouet, c est un animal. Et moi, comment vais-je faire pour lui parler? Truf viens Truf le chien Truf est un chien Truf peut être de bonne ou de mauvaise humeur. Truf peut avoir mal, il peut être malade. Truf n a pas de mains : il va prendre les choses avec ses dents ou les

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

Toi seul peux répondre à cette question.

Toi seul peux répondre à cette question. Suis-je dépendant ou dépendante? Traduction de littérature approuvée par la fraternité de NA. Copyright 1991 by Narcotics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés. Toi seul peux répondre à cette

Plus en détail

Le système d évaluation par contrat de confiance (EPCC) *

Le système d évaluation par contrat de confiance (EPCC) * André ANTIBI Le système d évaluation par contrat de confiance (EPCC) * * extrait du livre «LES NOTES : LA FIN DU CAUCHEMAR» ou «Comment supprimer la constante macabre» 1 Nous proposons un système d évaluation

Plus en détail

Super HUD- Guide Utilisateur

Super HUD- Guide Utilisateur - Guide Utilisateur De Poker Pro Labs Version - 2 Table des Matières 1. Introduction à Super HUD... 1 2. Installer Super HUD... 2 3. Pour Commencer... 7 3.1 Vous n avez pas de Compte... 8 3.2 Adhésion(s)

Plus en détail