Avis Technique 2/ PITERAK

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avis Technique 2/14-1658 PITERAK"

Transcription

1 Avis Technique 2/ Annule et remplace l Avis Technique 2/ Eléments de terre cuite Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung PITERAK Titulaire : Société Terreal 15 rue Pagès FR Suresnes Cedex Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CERTIFIE CSTB CERTIFIED, dont la liste à jour est consultable sur Internet à l adresse : rubrique : Produits de la Construction Certification Usine : Distributeur : Tél. : Fax : Internet : Société Terreal FR Revel Société Terreal 37, avenue Normandie Niémen, Immeuble Antipolis, Bât B, BP 13 FR Blagnac Tél. : + 33(0) Fax : + 33(0) Commission chargée de formuler des Avis Techniques (arrêté du 21 mars 2012) Groupe Spécialisé n 2 Constructions, cloisons et façades légères Vu pour enregistrement le 14 avril 2015 Secrétariat de la commission des Avis Techniques CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, FR Marne la Vallée Cedex 2 Tél. : Fax : Internet : Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site internet du CSTB ( CSTB 2015

2 Le Groupe Spécialisé N 2 «Constructions, façades et cloisons légères» de la Commission chargée de formuler des Avis Techniques a examiné le 9 décembre 2014, le procédé de bardage rapporté PITERAK, présenté par la Société TERREAL. Il a formulé le présent Avis ci-après, qui annule et remplace l Avis Technique 2/ L Avis Technique formulé n est valable que si la certification CERTIFIE CSTB CERTIFIED, visée dans le Dossier Technique, basée sur un suivi annuel et un contrôle extérieur, est effective. Cet Avis a été formulé pour les utilisations en France européenne. 1. Définition succincte 1.1 Description succincte Procédé de bardage rapporté à base d'éléments en terre cuite à double paroi, posés avec recouvrement à l'aide de pattes-agrafes non apparentes sur une ossature bois ou métallique solidarisée au gros-œuvre. Caractéristiques générales Dimensions des bardeaux : - "PITERAK": Hauteur 21,7 cm à 31,7 cm de longueur maximale 1520 mm pour bardeau courant en 4cm d'épaisseur - "PITERAK RDC Q4": Hauteur 20, 25 et 30cm de longueur maximale 1520 mm pour bardeau RDC en 4cm d'épaisseur Masse surfacique : - de 56 à 58 kg/m² (pose courante) Pose en disposition horizontale des bardeaux avec joints ouverts et filants verticalement. Coloris : rouge-orangé, rose, champagne, gris perle, brun chocolat et ébène, rouge, violine, gris foncé, beige Sahara Finition : lisse, sablée, rainurée, émaillée. 1.2 Identification Les bardeaux PITERAK bénéficiant d'un certificat CERTIFIE CSTB CERTIFIED sont identifiables par un marquage conforme au 6.3 du chapitre 1 des «Exigences particulières de la Certification CERTIFIE CSTB CERTIFIED (EP11) des bardages rapportés, vêtures et vêtages, et des habillages de sous-toiture». Le marquage est conforme au 6 du Dossier Technique. 2. AVIS 2.1 Domaine d emploi accepté Mise en œuvre du bardage rapporté sur parois planes et verticales, neuves ou préexistantes, en maçonnerie d'éléments enduits (conforme au NF DTU 20.1) ou en béton (conforme au NF DTU 23.1), situées en étage et rez-de-chaussée. Pose possible sur Constructions à Ossature Bois (COB) conformes au NF DTU 31.2, est limitée à : - hauteur de 9 m maximum (+ pointe de pignon) en situations a, b et c, - hauteur 6 m maximum (+ pointe de pignon) en situation d, en respectant les prescriptions du 10 du Dossier Technique. Les situations a, b, c et d sont définies dans le NF DTU 20.1 P3. Dans les configurations dissymétriques (angle, arrêt latéral, etc ), la valeur admissible maximale sous vent normal est de 1485 Pa (élément PITERAK de dimensions H x L : 267 x 1520 mm) et 1249 Pa (élément PITERAK de dimensions H x L : 317 x 1520 mm). 2.2 Appréciation sur le procédé 2.21 Satisfaction aux lois et règlements en vigueur et autres qualités d aptitude à l emploi Stabilité Le bardage rapporté ne participe pas aux fonctions de transmission des charges, de contreventement et de résistance aux chocs de sécurité. Elles incombent à l'ouvrage qui le supporte. La stabilité du bardage rapporté sur cet ouvrage est convenablement assurée dans le domaine d'emploi proposé. Sécurité en cas d incendie Le procédé ne fait pas obstacle au respect des prescriptions réglementaires. Les vérifications à effectuer (notamment quant à la règle dite du "C + D", y compris pour les bâtiments en service) doivent prendre en compte les caractéristiques suivantes : Classement conventionnel de réaction au feu : des bardeaux seuls est M0. Prévention des accidents lors de la mise en œuvre Elle peut être normalement assurée. Pose en zones sismiques Sur ossature métallique sur étrier Le procédé de bardage rapporté PITERAK sur étrier de 100mm peut être mis en œuvre en zones et bâtiments suivant le tableau ci-dessous (selon l'arrêté du 22 octobre 2010 et ses modificatifs) : X X Zones de sismicité Classes de catégories d importance des bâtiments I II III IV 1 X X X X 2 X X X X 3 X X X 4 X X Pose autorisée sur parois planes et verticales en béton, selon les dispositions décrites dans cette Annexe. Pose autorisée sans disposition particulière selon le domaine d emploi accepté. Pose autorisée sans disposition particulière selon le domaine d emploi accepté pour les établissements scolaires à un seul niveau (appartenant à la catégorie d importance III) remplissant les conditions du paragraphe des Règles de Construction Parasismiques PS-MI 89 révisées 92 (NF P06-014), Pose autorisée sans disposition particulière selon le domaine d emploi accepté pour les bâtiments de catégorie d importance II remplissant les conditions du paragraphe des Règles de Construction Parasismiques PS-MI 89 révisées 92 (NF P06-014). Pose non autorisée 1 Le paragraphe 1.1 de la norme NF P décrit son domaine d application 2 2/

3 Sur ossature métallique sur pattes-équerres Le procédé de bardage rapporté PITERAK pattes-équerres de 200mm posées dos à dos, peut être mis en œuvre en zones et bâtiments suivant le tableau ci-dessous (selon l'arrêté du 22 octobre 2010 et ses modificatifs) : X X Zones de sismicité Classes de catégories d importance des bâtiments I II III IV 1 X X X X 2 X X X X 3 X X X X 4 X X X X Pose autorisée sur parois planes et verticales en béton, selon les dispositions décrites dans l Annexe B. Pose autorisée sans disposition particulière selon le domaine d emploi accepté. Pose autorisée sans disposition particulière selon le domaine d emploi accepté pour les établissements scolaires à un seul niveau (appartenant à la catégorie d importance III) remplissant les conditions du paragraphe des Règles de Construction Parasismiques PS-MI 89 révisées 92 (NF P06-014), Pose autorisée sans disposition particulière selon le domaine d emploi accepté pour les bâtiments de catégorie d importance II remplissant les conditions du paragraphe des Règles de Construction Parasismiques PS-MI 89 révisées 92 (NF P06-014). Sur ossature bois En l absence de justification, le procédé de bardage rapporté PITERAK peut être mis en œuvre sans disposition particulière, selon le domaine d emploi accepté, en zones de sismicité et bâtiments de catégories d importance suivants (selon l arrêté du 22 octobre 2010 et ses modificatifs) : X Zones de sismicité Classes de catégories d importance des bâtiments I II III IV 1 X X X X 2 X X 3 X 4 X Pose autorisée sans disposition particulière selon le domaine d emploi accepté Pose autorisée sans disposition particulière selon le domaine d emploi accepté pour les établissements scolaires à un seul niveau (appartenant à la catégorie d importance III) remplissant les conditions du paragraphe des Règles de Construction Parasismiques PS-MI 89 révisées 92 (NF P06-014), Pose autorisée sans disposition particulière selon le domaine d emploi accepté pour les bâtiments de catégorie d importance II remplissant les conditions du paragraphe des Règles de Construction Parasismiques PS-MI 89 révisées 92 (NF P06-014). Pose non autorisée Isolation thermique Le respect de la Règlementation Thermique 2012 est à vérifier au cas par cas selon le bâtiment visé. Eléments de calcul thermique Le coefficient de transmission thermique surfacique U p d une paroi intégrant un système d isolation par l extérieur à base de bardage ventilé se calcule d après la formule suivante : U p U c i n j E i i Avec : U c est le coefficient de transmission thermique surfacique en partie courante, en W/(m 2.K). i est le coefficient de transmission thermique linéique du pont thermique intégré i, en W/(m.K), (ossatures). E i est l entraxe du pont thermique linéique i, en m. n est le nombre de ponts thermiques ponctuels par m² de paroi. j est le coefficient de transmission thermique ponctuel du pont thermique intégré j, en W/K (pattes-équerres). Les coefficients et doivent être déterminés par simulation numérique conformément à la méthode donnée dans les règles Th-Bât, fascicule 5. En absence de valeurs calculées numériquement, les valeurs par défaut données au III du Fascicule 4/5 des Règles Th-U peuvent être utilisées. Au droit des points singuliers, il convient de tenir compte, en outre, des déperditions par les profilés d habillage. Etanchéité A l'air : elle incombe à la paroi support, A l'eau : elle est assurée de façon satisfaisante en partie courante par le recouvrement des joints horizontaux entre bardeaux adjacents, ainsi que par la nécessaire verticalité de l'ouvrage et la présence de la lame d'air ; et en points singuliers, par les profilés d'habillage. Sur les supports béton ou maçonnés : Au sens du document «Conditions Générales d'emploi des systèmes d'isolation thermique par l'extérieur faisant l'objet d'un Avis Technique» (Cahier du CSTB 1833 de mars 1983), le système permet de réaliser des murs de type XIII avec joints verticaux alignés ou décalés. Les parois supports devant être étanches à l'air. Sur supports COB : L étanchéité est assurée de façon satisfaisante dans le cadre du domaine d emploi accepté. Données environnementales Il existe une Déclaration Environnementale (DE) pour ce procédé mentionnée au paragraphe C1 du Dossier Technique Etabli par le Demandeur. Il est rappelé que cette DE n entre pas dans le champ d examen d aptitude à l emploi du procédé. Aspects sanitaires Le présent avis est formulé au regard de l engagement écrit du titulaire de respecter la réglementation, et notamment l ensemble des obligations réglementaires relatives aux substances dangereuses, pour leur fabrication, leur intégration dans les ouvrages du domaine d emploi accepté et l exploitation de ceux-ci. Le contrôle des informations et déclarations délivrées en application des réglementations en vigueur n entre pas dans le champ du présent avis. Le titulaire du présent avis conserve l entière responsabilité de ces informations et déclarations. Prévention des accidents et maitrise des accidents et maitrise des risques lors de la mise en œuvre et de l entretien Le procédé dispose d une Fiche de Données de Sécurité (FDS). L objet de la FDS est d informer l utilisateur de ce procédé sur les dangers liés à son utilisation et sur les mesures préventives à adopter pour les éviter, notamment par le port d équipements de protection individuelle (EPI). Informations utiles complémentaires Les performances aux chocs extérieurs du procédé PITERAK sont présentées au tableau 1 en fin de dossier technique, selon les Cahiers du CSTB 3546-V2 et 3534, et correspondent à la classe d exposition Q4 ou Q3 en paroi facilement remplaçable. Une remplaçabilité considérée comme facile requiert cependant que des éléments de remplacement soient approvisionnés lors du chantier. Le remplacement d'un bardeau accidenté indépendamment des bardeaux adjacents est possible à partir d'un élément standard Durabilité - Entretien La durabilité propre des constituants du système et leur compatibilité permettent d'estimer que ce bardage rapporté présentera une durabilité satisfaisante équivalente à celles des bardages traditionnels en éléments terre cuite. La durabilité du gros-œuvre est améliorée par la mise en œuvre de ce bardage rapporté, notamment en cas d'isolation thermique associée. 2 Le paragraphe 1.1 de la norme NF P décrit son domaine d application 2/

4 2.23 Fabrication et contrôle La fabrication des éléments PITERAK fait l objet d un autocontrôle systématique régulièrement surveillé par le CSTB, permettant d assurer une constance convenable de la qualité. Le fabricant se prévalant du présent Avis Technique doit être en mesure de produire un certificat CERTIFIE CSTB CERTIFIED délivré par le CSTB, attestant que le produit est conforme à des caractéristiques décrites dans le référentiel de certification après évaluation selon les modalités de contrôle définies dans ce référentiel. Les produits bénéficiant d un certificat valide sont identifiables par la présence sur les éléments du logo CERTIFIE CSTB CERTIFIED, suivi du numéro identifiant l usine et d un numéro identifiant le produit Fourniture Les éléments fournis par la Société TERREAL comprennent les bardeaux et éléments d angle avec leurs agrafes de fixation et les profilés en aluminium. Tous les autres éléments sont directement approvisionnés par l entreprise de pose en conformité avec la description qui en est donnée dans le Dossier Technique Mise en œuvre Ce bardage rapporté se pose sans difficulté particulière moyennant une reconnaissance préalable du support, un calepinage des éléments et profilés complémentaires et le respect des conditions de pose. La Société TERREAL apporte, sur demande de l entreprise de pose, son assistance technique. 2.3 Cahier des Prescriptions Techniques 2.31 Conditions de conception Fixations Les fixations à la structure porteuse doivent être choisies compte tenu des conditions d'exposition au vent et de leur valeur de résistance de calcul à l'arrachement dans le support considéré. Dans le cas de supports en béton plein de granulats courants ou maçonneries, la résistance à l état limite ultime des chevilles sera calculée selon l ATE ou ETE. Dans le cas de supports dont les caractéristiques sont inconnues, la résistance à l état limite ultime des chevilles sera vérifiée par une reconnaissance préalable, conformément au document «Détermination sur chantier de la résistance à l état limite ultime d une fixation mécanique de bardage rapporté» (Cahier du CSTB 1661-V2). Ossature bois La conception et la mise en œuvre de l ossature bois seront conformes aux prescriptions du document «Règles générales de conception et de mise en œuvre de l'ossature bois et de l'isolation thermique des bardages rapportés faisant l'objet d'un Avis Technique» (Cahier du CSTB 3316-V2), renforcées par celles ci-après : La coplanéité des chevrons devra être vérifiée entre chevrons adjacents avec un écart admissible maximal de 2 mm. Chevrons en bois ayant une résistance mécanique correspondant au moins à la classe C18 selon la norme NF EN 338, de durabilité naturelle ou conférée de classe d emploi 2 avec bande de protection ou 3b selon le FD P Au moment de leur mise en œuvre, les chevrons et les liteaux en bois devront avoir une humidité cible maximale de 18%, avec un écart entre deux éléments au maximum de 4 %. Le taux d humidité des éléments doit être déterminé selon la méthode décrite par la norme NF EN (avec un humidimètre à pointe). Les équerres de fixations devront avoir fait l objet d essais en tenant compte d une déformation sous charge verticale d au plus de 1 mm. Dans les configurations dissymétriques (angle, arrêt latéral, etc ), la valeur admissible maximale sous vent normal est de 1485 Pa (élément PITERAK de dimensions H x L : 267 x 1520 mm) et 1249 Pa (élément PITERAK de dimensions H x L : 317 x 1520 mm). Cas particulier de l utilisation de profilés en T : afin d éviter la stagnation d eau et masquer les extrémités des bardeaux, l âme du T, support des bardeaux, doit se trouver en saillie par rapport au nu extérieur des bardeaux d une valeur comprise entre 5 et 10 mm, Dans les configurations dissymétriques (angle, arrêt latéral, etc ), la valeur admissible maximale sous vent normal est de 1485 Pa (élément PITERAK de dimensions H x L : 267 x 1520 mm) et 1249 Pa (élément PITERAK de dimensions H x L : 317 x 1520 mm).. L ossature devra faire l objet, pour chaque chantier, d une note de calcul établie par l entreprise de pose assistée, si nécessaire, par le titulaire la Société TERREAL Conditions de mise en œuvre Calepinage Le pontage des jonctions entre montants successifs non éclissés de manière rigide, par les bardeaux TERREAL est exclu. Pose directe sur le support Les chevrons ou montants métalliques étant fixés directement sur le support, les défauts de planéité de ce support (désafleurements, balèvres, bosses et irrégularités diverses) ne doivent pas être supérieurs à 5 mm sous la règle de 20 cm, et à 10 mm sous la règle de 2 m. Cette planéité doit être prise en compte dans les Documents Particuliers du Marché (DPM). Pose sur Constructions à Ossature Bois (COB) La pose sur COB conformes au NF DTU 31.2 est limitée à : hauteur de 9 m maximum (+ pointe de pignon) en situations a, b et c, hauteur 6 m maximum (+ pointe de pignon) en situation d. La longueur maximale du bardeau est de 1290 mm. On se conformera aux prescriptions du NF DTU 31.2, au 10 du Dossier Technique et aux figures 22 à 25. Le pare-pluie sera recoupé tous les 6 m pour l évacuation des eaux de ruissellement vers l extérieur. L ossature sera recoupée tous les niveaux. Le pontage des jonctions entre montants successifs par les bardeaux est exclu. La situation est définie dans les DPM. Les chevrons seront posés au droit des montants d ossature de la COB. Pose en zones sismiques Pour les zones de sismicité et bâtiments de catégories d importance nécessitant une justification, selon l arrêté du 22 octobre 2010 et ses modificatifs, les dispositions particulières de mise en œuvre sont décrites en Annexe A en fin de dossier. L ossature est fractionnée au droit de chaque plancher. Conclusions Appréciation globale Pour les fabrications des PITERAK bénéficiant d un Certificat CERTIFIE CSTB CERTIFIED délivré par le CSTB, l'utilisation du procédé dans le domaine d'emploi accepté est appréciée favorablement. Validité Jusqu au 31 décembre Pour le Groupe Spécialisé n 2 Le Vice-Président F. VALEM Ossature métallique L ossature sera de conception bridée, conforme aux prescriptions du document «Règles générales de conception et de mise en œuvre de l'ossature métallique et de l'isolation thermique des bardages rapportés faisant l'objet d'un Avis Technique» (Cahiers du CSTB 3194 et son modificatif 3586-V2), renforcées par celles ci-après : La coplanéïté des montants devra être vérifiée entre montants adjacents avec un écart admissible maximal de 2 mm. La résistance admissible des pattes-équerres aux charges verticales à prendre en compte doit être celle correspondant à une déformation sous charge égale à 1 mm. 4 2/

5 3. Remarques complémentaires du Groupe Spécialisé Cette 4 ème révision intègre les modifications suivantes : Pose sur COB jusqu'à 9 m. Equerre sismique de 200mm. Elément PITERAK en 40mm d'épaisseur classé Q4 selon P remplace l élément PITERAK Q4 en 70mm. Finition émaillée. Découpe longitudinale. Une attention particulière doit être apportée vis-à-vis du dimensionnement de l'ossature support des bardeaux, notamment pour les pattes-équerres et les chevilles de fixation au gros-œuvre, compte tenu de la masse surfacique importante de ce bardage ( 60 kg/m²), et surtout en cas de forte épaisseur d'isolant thermique associé. Concernant la tenue au vent, les valeurs admissibles sous vent normal annoncées vis-à-vis des effets de la dépression tiennent compte d un coefficient de sécurité pris égal à 3,5 sur la valeur de ruine, laquelle s est traduite en essai par l échappement d un élément. Les chevilles utilisées doivent faire l objet d un ATE ou ETE. Cet Avis Technique est assujetti à une certification de produits CERTIFIE CSTB CERTIFIED portant sur les éléments PITERAK. Le Rapporteur Bardage rapporté du Groupe Spécialisé n 2 S. GILLIOT 2/

6 Dossier Technique établi par le demandeur A. Description 1. Principe Le PITERAK est un système de bardage rapporté à base de bardeaux de terre cuite alvéolés de grandes dimensions, disposés horizontalement et maintenus en leur extrémité par des pattes-agrafes en acier inoxydable fixées sur des chevrons ou profilés métalliques supports solidarisés au gros-œuvre. Une isolation complémentaire est, le plus souvent, disposée entre le gros-œuvre et le bardage rapporté. Une lame d air est ménagée entre l isolant et l arrière des bardeaux. 2. Domaine d emploi Mise en œuvre sur parois planes et verticales, neuves ou préexistantes en maçonnerie d éléments enduits ou en béton situées en étage et en rez-de-chaussée de classe d exposition aux chocs et performances de charge sous vent normal selon NV65 modifiées suivantes : Hauteur élément (mm) 200 à 240 pour PITERAK courant 200 à 240 pour PITERAK RDC* 250 à 290 pour PITERAK courant 250 à 290 POUR PIETRAK RDC* 300 pour PITERAK courant 300 pour PITERAK RDC* Classe d exposition aux chocs extérieurs selon P08 302, en parois facilement remplaçable Charge admissible sous vent normal (Pa) Q Q Q Q Q Q * Sur trois appuis (cf. 9.8) Pose possible sur Constructions à Ossature Bois (COB) conforme au NF DTU 31.2 en respectant les prescriptions du paragraphe 10 du Dossier Technique, Dans les configurations dissymétriques (angle, arrêt latéral, etc ), la valeur admissible maximale sous vent normal, selon les Règles NV65 modifiées, est de 1485 Pa (élément PITERAK de dimensions H x L : 267 x 1520 mm) et 1249 Pa (élément PITERAK de dimensions H x L : 317 x 1520 mm). Le système de bardage rapporté PITERAK sur ossature métallique peut être mis en œuvre en zones sismiques selon les dispositions particulières décrites dans l Annexe A en fin de Dossier Technique. 3. Eléments Le procédé PITERAK est un système complet de bardage comprenant : Terre cuite pour la fabrication des bardeaux des éléments de façade rapportée. Pattes-agrafes en acier inoxydable nuance X5 Cr Ni (1.4301) selon la norme EN Profilés support extrudé en alliage d aluminium EN AW 6060 état T5 selon la norme NF EN 755. Vis en acier inoxydable nuance A2 à sous tête plate. Profilés d habillage métallique. Isolant certifié ACERMI conforme aux Cahiers du CSTB 3316_V2 et 3586-V Eléments de bardage Caractéristiques dimensionnelles Les bardeaux répondent aux spécifications des normes NF EN ISO , NF EN 771-1/CN et NF EN Caractéristiques mécaniques Résistance à la flexion après gel/dégel suivant norme EN Méthode C (méthode alternative vide 500mm Hg 50 cycles) > 250 dan. Résistance au gel (EN ou méthode alternative du référentiel de certification NF603). Autres caractéristiques Pas d efflorescences persistantes (NF EN 771-1/CN), Absorption d eau comprise entre 7 et 13 %, (NF EN ), Dilatation à l humidité < 1,6 mm/m, (NF EN ), Pas d éclatement de grains > 10 mm (NF EN 771-1/CN), Pas de fissures en face parement, Pas d épaufrures > 1 cm² en face parement. 3.2 PITERAK courant, RDC et d'angle (cf. fig. 1 à 3a) Les éléments PITERAK courant sont des bardeaux d épaisseur 4 cm et de longueur maximale 152 cm et de longueur de mise en œuvre minimale 30 cm. Ils sont proposés en hauteurs de 21,7 cm à 31,7 cm (cf. fig. 1a), Pour une utilisation exposée aux chocs ou le classement Q4 est requis, des accessoires terre cuite de 4 cm d épaisseur sont disponibles dans les différentes hauteurs (cf. fig. 2). Des PITERAK d angle (droit et gauche) sont fabriqués par sciage à 45 dans le sens de la hauteur des extrémités (cf. fig. 3a). La masse surfacique de ces éléments est d'environ 57 1 kg/m². Les principales couleurs teintées dans la masse sont le rouge-orangé, rouge, rose dune, violine, brun chocolat, champagne, ton pierre, gris argile, gris orage, gris foncé, beige sahara, ébène, gris perle. Les finitions lisses, sablées, rainurées et émaillées sont également possibles. 3.3 Pattes-agrafes (cf. fig. 4a à 4b) Dénommées simplement agrafes dans la suite du texte, elles sont de 3 types, l une pour la partie courante (cf. fig. 4a), l autre en arrêt haut ou pour la procédure de remplacement (cf. fig. 4b). Ces agrafes, commercialisées par la Société TERREAL, sont réalisées en acier inoxydable, nuance X5CrNi 18-10, et ont une épaisseur de 15/10 ème mm. Les agrafes sont réalisées par pliage d une feuille en inox, préalablement embouties par un outillage spécifique. Agrafe courante L agrafe courante (cf. fig. 4a), de hauteur 65 mm et de largeur 75 mm, est constituée : En partie haute, d une platine de dimensions 15 x 75 mm munie de 4 trous de diamètre 5,5 mm permettant la fixation de l agrafe sur les montants verticaux à la fois pour la fixation de la partie droite et de la partie gauche du bardeau PITERAK. En partie intermédiaire, d un élément saillant recourbé vers le haut de dimension 15 x 52 mm et de forme prévue pour s emboîter dans la gorge en forme de V de la partie femelle inférieure du bardeau PITERAK. En partie inférieure, d une languette repliée vers le bas de dimension 15 x 19 mm qui permet l accrochage et la tenue du bardeau PITERAK par emboîtement de sa partie mâle supérieure dans l espace de 11,2 mm de large entre cette languette et le corps de l agrafe. Agrafe haute et de remplacement L agrafe haute (cf. fig. 4b), de hauteur 36,5 mm et de largeur 75 mm, est constituée : En partie haute, d une platine de dimension 16,5 x 75 mm munie de 4 trous de diamètre 5,5 mm permettant la fixation de l agrafe sur les montants verticaux à la fois en partie droite et en partie gauche du bardeau PITERAK. En partie inférieure, d une languette repliée vers le bas de dimension 16 x 16 mm qui permet l accrochage et la tenue du bardeau PITERAK par emboîtement de sa partie supérieure dans l espace de 11 mm de large entre cette languette et le corps de l agrafe. 6 2/

7 L agrafe haute est également utilisée pour les produits accessoires exposés aux chocs Q4 (cf. fig. 10a et 10b) et pour le remplacement des éléments (cf et fig. 19). 3.4 Fixations Fixation des agrafes supports de bardeaux : Sur ossature bois : vis à sous-tête plate en acier inoxydable A2 5 x 55 mm dont la résistance caractéristique P K à l arrachement, déterminée conformément à la norme NF P est au moins égale à 1500 N, pour une profondeur d enfoncement de 50 mm. Sur ossature métallique (alu ou acier) : vis à sous-tête plate en acier inoxydable A2 autoperceuses 5,5 x 22 mm dont la résistance caractéristique P K à l arrachement, déterminée conformément à la norme NF P est au moins égale à 1500 N, pour un support en acier galvanisé d épaisseur 20/10 ème mm ou en aluminium d épaisseur 25/10 ème mm. 3.5 Ossatures (cf. fig. 5a à 7) 3.51 Ossature bois (cf. fig. 6) Elle doit être conforme au Cahier du CSTB 3316_V2. La largeur vue (L) des chevrons dépend de la largeur (X) choisie à la base du "V" de l'épine couvre-joint telle que L mini = X + 57 mm Ces valeurs tiennent compte : D'une garde verticale minimale de vissage aux bords du chevron de 3 x 5,5 = 16,5 mm D'une tolérance de positionnement de + 2 mm entre les axes de symétrie verticaux respectifs du chevron et de l'épine couvre-joint 3.52 Ossature métallique (cf. fig. 7) L'ossature métallique de conception bridée doit être conforme aux prescriptions du document (Cahier du CSTB 3194 et son modificatif 3586-V2). Les composants de l ossature métallique peuvent être en acier galvanisé ou en alliage d aluminium de type oméga (largeur vue minimale 120 mm et la largeur des ailes d appui de fixation doit être 40 mm au minimum). Il existe plusieurs profilés permettant soit une utilisation en pose directe sur le gros-œuvre ou sur ossature permettant une isolation. Pose directe sur le gros-œuvre Profilé oméga en acier galvanisé au moins Z350, d'épaisseur minimale 20/10 ème mm. En l absence d épine couvre-joint, ce profilé doit être considéré comme étant en atmosphère extérieure directe. Profilé extrudé en alliage d'aluminium EN AW 6060 T5. Il est prévu des profilés pour les parties courantes et des profilés permettant les arrêts latéraux (cf. fig. 5c). Pose avec isolation Profilé de section rectangulaire, T, L ou U en acier galvanisé au moins Z350, d épaisseur minimale de 20/10 ème mm. En l absence d épine couvre-joint, ce profilé doit être considéré comme étant en atmosphère extérieure directe (cf. fig. 7). Profilé extrudé en alliage d'aluminium EN AW 6060 T5. Les profilés sont de deux types, le profilé courant (cf. fig. 5a) pour la pose des PITERAK courant et PITERAK Q4, et le profilé d'angle (cf. fig. 5b). Ils constituent les supports intermédiaires sur lesquels sont agrafés les PITERAK et permettent, par leur forme drainante, l évacuation de l eau. Ces profilés, commercialisés par la Société TERREAL en hauteur 3 m et épaisseur 3 mm, sont réalisés en aluminium brut nuance EN AW 6060 état T5 selon la norme NF EN Ils peuvent être gradués tous les 10 mm pour faciliter le réglage des niveaux à la pose et la mise en œuvre des PITERAK. Ils présentent une barrette sur toute la hauteur permettant un calage parfait des agrafes. Le profilé courant a une section en forme de U de dimension 146 x 46 mm. Le profilé d angle a une section en forme de carré de dimensions 69 x 69 mm. D autres types de profilés commercialisés par la Société TERREAL existent (cf. fig. 5c). Ces profilés extrudés sont en alliage d aluminium nuance EN AW 6060 état T5 selon la norme NF EN de caractéristiques mécaniques égales ou supérieures. 4.1 Fabrication des PITERAK 4.11 Matières premières Les argiles de base proviennent de ou sont élaborées à la carrière de ST PAPOUL, à une dizaine de kilomètres au nord de Castelnaudary. Suivant les coloris, des argiles provenant d autres gisements sont utilisées Processus de fabrication Broyage afin de restituer des argiles de bases sèches les plus fines possibles : - ajout de dégraissant à granulométrie contrôlée, - ajout d adjuvant et de colorants naturels, - mélange des matériaux réalisés par pesée électronique. Mouillage du mélange, Moulage et extrusion par filage de la pâte argileuse (contrôle de la pression de filage et de l humidité), Les produits sont séchés puis cuits dans des fours, les produits sont convoyés vers une aire de stockage où ils seront sciés et conditionnés. 4.2 Fabrication des agrafes Les agrafes sont fabriquées par des sous-traitants suivant le cahier des charges et le plan de contrôle établis par TERREAL à partir d acier d épaisseur 15/10 ème mm (acier austénitique au chrome nickel nuance : X5 Cr Ni (n 14301). 4.3 Fabrication des profilés Les profilés d ossature sont fabriqués par des sous-traitants suivant le Cahier des charges et le plan de contrôle établis par TERREAL à partir d aluminium EN AW 6060 T5. 5. Contrôles de fabrication Les contrôles sont définis au tableau 2 en fin de dossier. 6. Identification Le bardage rapporté PITERAK bénéficiant d'un certificat CERTIFIE CSTB CERTIFIED sont identifiables par un marquage conforme au 6.3 du chapitre 1 des «Exigences particulières de la Certification CERTIFIE CSTB CERTIFIED des bardages rapportés, vêtures et vêtages, et des habillages de sous-toiture» et comprenant notamment : Sur le produit Le logo CERTIFIE CSTB CERTIFIED, Le numéro d usine et le numéro de produit, Le repère d identification du lot de la fabrication Sur les palettes Le nom du fabricant, une identification de l usine de production, L appellation commerciale du système et l appellation commerciale du produit, Le numéro de l Avis Technique pour lequel le produit certifié est approprié. 7. Fournitures Assistance Technique Les éléments fournis par la Société TERREAL comprennent les PITERAK (courant, Q4 et d angle), les agrafes et les profilés supports en aluminium. Tous les autres éléments, à savoir les fixations, les plaques d isolants et les profilés d habillage en tôle pliée sont directement approvisionnés par le poseur, en conformité avec la description qui en est donnée dans le présent document. La Société TERREAL ne pose pas elle-même. Elle dispose toutefois d un service technique qui peut apporter, à la demande de l entreprise de pose, une assistance technique, tant au niveau de l étude d un projet, qu au stade du démarrage de son exécution. 4. Fabrication La fabrication des PITERAK courant, Q4 et d'angle est réalisée à l usine de Revel (31250 REVEL) par la Société TERREAL. 2/

8 8. Mise en œuvre de l isolation thermique et de l ossature 8.1 Isolation thermique L isolant est mis en œuvre conformément aux prescriptions des documents : Pour la pose sur ossature bois : «Règles générales de conception et de mise en œuvre de l'ossature bois et de l'isolation thermique des bardages rapportés faisant l'objet d'un Avis Technique» (Cahier du CSTB 3316-V2). Pour la pose sur ossature métallique : «Règles générales de conception et de mise en œuvre de l'ossature métallique et de l'isolation thermique des bardages rapportés faisant l'objet d'un Avis Technique» (Cahier du CSTB 3194 et son modificatif 3586-V2). 8.2 Ossature bois La mise en œuvre de l ossature bois sera conforme aux prescriptions du Cahier du CSTB 3316-V2, renforcées par celles ci-après : La coplanéïté des montants devra être vérifiée entre montants adjacents avec un écart admissible maximal de 2 mm. Chevrons en bois ayant une résistance mécanique correspondant au moins à la classe C18 selon la norme NF EN 338, de durabilité naturelle ou conférée de classe d emploi 2 avec bande de protection ou 3b selon le FD P Au moment de leur mise en œuvre, les chevrons et les liteaux en bois devront avoir une humidité cible maximale de 18%, avec un écart entre deux éléments au maximum de 4 %. Le taux d humidité des éléments doit être déterminé selon la méthode décrite par la norme NF EN (avec un humidimètre à pointe). La résistance admissible de la patte aux charges verticales à prendre en compte doit être celle correspondant à une déformation sous charge égale à 3 mm ou 1 mm. La protection à l eau n étant pas convenablement assurée par l épine couvre-joint (cf. fig. 6), le chevron bois sera de durabilité naturelle ou conférée de classe d emploi 3b selon la norme NF EN 335 ou de classe 2 et recouvert en face vue d une bande EPDM ou PVC souple de largeur supérieure à celle de la face vue du chevron. 8.3 Ossature métallique La mise en œuvre de l ossature métallique sera conforme aux prescriptions des Cahiers du CSTB 3194 et son modificatif 3586-V2, renforcées par celle ci-après : La coplanéïté des montants doit être vérifiée entre montants adjacents avec un écart admissible maximal de 2 mm, La résistance admissible de la patte aux charges verticales à prendre en compte doit être celle correspondant à une déformation sous charge égale à 1 mm. 9. Mise en œuvre 9.1 Principes généraux de pose 9.11 Calepinage L établissement préalable d un calepinage est préconisé afin de localiser les points singuliers et d identifier les zones de découpes. La trame de calepinage dépend de la valeur du joint vertical libre (entre 2 PITERAK) retenu par les bureaux d études et les architectes, variable de 10 à 20 mm. La valeur du joint horizontal entre PITERAK est comprise entre 10 et 14 mm, réglée par le calepinage suivant : 20 cm pour le PITERAK de 21,7 cm, 25 cm pour le PITERAK de 26,7 cm, 30 cm pour le PITERAK de 31,7 cm, 9.12 Découpe des PITERAK L entreprise devra être munie d une table de sciage à eau et être équipée d un disque de sciage pour matériau céramique. Suivant le calepinage, les PITERAK courant, Q4 et d'angle peuvent être sciés perpendiculairement à la longueur et dans le sens de la longueur pour traiter des points singuliers (il faut s assurer de reconstituer le recouvrement (cf. fig. 3b). Seuls les produits d hauteur de trame 30 et 25 cm peuvent être découpés longitudinalement et sans être plus petits que 20 cm de haut. Si l on se trouve dans le cas d une découpe d alvéole dans sa longueur il faut s assurer que cette dernière soit protégée par un habillage. 9.2 Montants supports Les montants supports recevant les PITERAK munis de leurs agrafes peuvent être de différentes natures et géométries (cf. fig. 5a à 5b). Les sections de ces montants supports sont à définir en fonction des différentes charges spécifiques à chaque chantier. 9.3 Fixation des profilés supports à la paroi Il est impératif que l entreprise de pose prévoie le mode de fixation des profilés supports en fonction du type de mur ou d ossature (élément creux, plein, neuf, ancien ), de façon à déterminer avec le fabricant de fixation retenu : Le type de fixation adaptée. L entraxe de fixation des profilés supports en tenant compte du poids du système PITERAK, des effets de vent du site, de la résistance admissible à l arrachement des fixations. Lors de la pose directe au support, les défauts de planéité du support (désafleurements, balèvres, bosses et irrégularités diverses) ne doivent pas être supérieurs à 5 mm sous la règle de 20 cm, et 1 cm sous la règle de 2 m. Pour les supports qui n y satisfont pas d origine, cette condition doit être réalisée par une préparation adaptée (ponçage, piquage, ragréage ). 9.4 Traitement des joints L'épaisseur du joint horizontal est comprise entre 10 et 14mm (cf. fig. 9b), l espacement entre deux PITERAK est de 10 à 20 mm (cf. fig. 9a). 9.5 Ventilation de la lame d air Une lame d'air ventilée sera toujours ménagée en face arrière des bardeaux, les sections des entrées et des sorties d air sont conformes aux prescriptions des Cahiers du CSTB 3316-V2 et 3194 et son modificatif 3586-V Pose de PITERAK en partie courante (cf. fig. 8 à 9) 9.61 Utilisation des profilés aluminium striés Les PITERAK sont fixés aux profilés supports à l aide d agrafes. Les PITERAK sont mis en place en emboîtant l agrafe, préalablement fixée au profilé, dans la gorge de la partie inférieure femelle du PITERAK. Afin de prendre toute précaution de sécurité, cette opération doit être réalisée à 2 personnes. Deux agrafes sont insérées de part et d autre du PITERAK dans sa partie supérieure mâle. Les deux agrafes sont ensuite fixées aux profilés supports à l aide de vis autoperceuses Ø 5,5 x 22 mm à sous-tête plate (2 vis par agrafe). La graduation tous les 10 mm des profilés supports permet d avoir un guide de fixation de ces agrafes et évite le tracé horizontal correspondant à l implantation des agrafes (espacement entre chaque agrafe de 20 cm pour le PITERAK de 21,7 cm, de 25 cm pour le PITERAK de 26,7 cm et de 30 cm pour le PITERAK de 31,7 cm). Il est également possible d utiliser une cale de mise en œuvre d épaisseur variant de 2 à 6 mm lors de la fixation de l agrafe afin d éviter tout contact entre l agrafe et le PITERAK. La cale est retirée après fixation de l agrafe. Comme précisé précédemment, un joint vertical libre de 10 à 20 mm doit être ménagé entre les extrémités latérales des PITERAK pour permettre, d une part, une libre dilatation des différents matériaux et, d autre part, le remplacement de PITERAK si celui-ci s avérait nécessaire dans le cadre de la maintenance de l ouvrage Utilisation de chevrons ou profilés non striés Pour la pose sur les chevrons ou profilés non striés, le principe de pose est le suivant : Positionner les agrafes basses puis à l aide d une pige de 20, 25 ou 30 suivant le produit posé faire un traçage pour indiquer la position des agrafes supérieures. Une fois le marquage effectué on procède à la pose du produit bas. Puis on vient fixer l agrafe supérieure en la positionnant sur le marquage. 9.7 Traitement des points singuliers Les figures 11 à 21 constituent un catalogue de solution de traitement des points singuliers. Les dispositions des figures 11 et 12 assurent le compartimentage de la lame d'air Angles sortants (cf. fig. 11) Angle sortant à l aide de PITERAK d angle Le traitement des angles sortants s effectue à l aide des pièces suivantes : PITERAK d angle droit ou gauche, Profilés supports d angle, Agrafes courantes. 8 2/

9 Le profilé d angle est fixé à l angle de la paroi à l aide de patteséquerres comme décrit en figure 12. Les PITERAK d angle droit et gauche sont ensuite fixés au profilé d angle de la même façon que les PITERAK courants. Le profilé d angle est également gradué tous les 10 mm pour faciliter l implantation des agrafes. Un joint de 3 à 5 mm doit être respecté au niveau de l angle entre les deux PITERAK d angle. Le traitement des angles sortants peut également être réalisé par utilisation d un profilé métallique fixé sur le profilé support d angle Angles rentrants (cf. fig. 12) Le traitement des angles rentrants s effectue à l aide des pièces suivantes : PITERAK courants, Profilés supports courants, Agrafes courantes. La réalisation des angles rentrants s effectue par la mise en butée de 2 profilés supports fixés à la paroi comme décris en figure 12. Il faut ménager un joint vertical libre de 2 à 5 mm entre les deux PITERAK Détail en partie basse : départ (cf. fig. 13a et 13b) En partie basse, il est nécessaire de démarrer avec un profilé métallique en forme d équerre fixé à la paroi verticale ayant pour effet la protection des différents éléments qui constituent le bardage et permettant l évacuation de l eau grâce à une pente de la partie inférieure de minimum 3 %. L agrafage des PITERAK du premier rang se fait à l aide des agrafes courantes Détail en partie haute : arrivée (cf. fig. 14) En partie haute, le PITERAK doit être protégé par une bavette étanche venant en recouvrement conformément au schéma de la figure 14. L agrafage du dernier rang de PITERAK est réalisé à l aide d agrafe haute. La mise en œuvre des agrafes hautes et leur fixation au profilé est identique à celle des agrafes courantes Traitement des ouvertures (cf. fig. 15 à 17) En règle générale, le traitement des jonctions PITERAK / menuiseries est assuré par des encadrements métalliques, fixés sur les profilés supports des PITERAK, venant en recouvrement ou en affleurement du nu des PITERAK. Cependant, il est possible d adapter des finitions plus traditionnelles : En linteau, les PITERAK démarrent de façon identique au «traitement de pose des PITERAK en partie basse» (cf. fig. 15). En appui, le traitement s effectue à l aide de bavette métallique de mise en œuvre conforme au DTU 37.1 et au «traitement de pose des PITERAK en partie haute» (cf. fig. 16). En tableau, les retours sont traités à l aide de profilés métalliques (cornières, etc.) (cf. fig. 15). Dans le cas d une utilisation de précadres métalliques, la finition est assurée par le précadre lui-même (il faudra donc dimensionner le précadre en fonction de la réservation laissée par le bardage). Les précadres et menuiseries doivent être mis en œuvre selon les DTU ou Avis Techniques correspondants Autres points singuliers Fractionnement lame d air et fractionnement de l ossature métallique (cf. fig. 20 et 21), Joint de dilatation, l espacement entre deux PITERAK est de 20 mm (cf. fig. 18). 9.8 Pose des PITERAK Q4 en zones exposées (cf. fig. 10a, 10b et 10c) La pose du PITERAK rez-de-chaussée (si un classement Q4 est requis) suivant la configuration de pose ne se fait que sur 1 ou 2 niveaux et à l aide d agrafes hautes (cf. fig. 4b). L ajout d un profilé intermédiaire disposé à mi-portée est nécessaire (cf. fig. 10a). La pose des profilés supérieurs permet un jeu entre 2 profilés d au moins 4 mm (± 2 mm) absorbant les dilatations thermiques (cf. fig. 10c). La jonction entre les produits accessoires du rez-de-chaussée Q4 et les produits courants est décrit à la figure 10c. Les agrafes hautes (P9901) utilisées à la jonction des éléments courants et accessoires seront découpées par l entreprise de pose. 10. Pose sur Constructions à Ossature Bois (COB) (cf. fig. 22 à 25) La paroi de COB est conforme au DTU Un pare-pluie conforme au DTU 31.2 sera mis en œuvre sur la paroi extérieure de la COB. Le pare-pluie sera recoupé tous les 6 m pour l évacuation des eaux de ruissellement vers l extérieur. Le calepinage tiendra compte de l entraxe des montants de la COB. Les bardeaux auront pour longueur maximale 1290 mm. Une lame d air ventilée d'épaisseur 20 mm minium doit être ménagée. Les profilés métalliques sont fixés au droit des montants de la COB à l aide de tirefonds TH13 d Etanco de dimensions minimales 7x50 mm. La résistance caractéristique à l arrachement P K est de 598 dan pour un ancrage de 50 mm dans un support bois. Chaque agrafe est fixée au droit des profilés à l aide de 2 vis autoperceuses 5,5 x 22 mm définies au paragraphe 3.3. L ossature sera recoupée tous les niveaux. En situations a, b et c, les panneaux de contreventement de la COB peuvent être positionnés coté intérieur ou coté extérieur de la paroi. En situation d, les panneaux de contreventement de la COB sont obligatoirement positionnés coté extérieur de la paroi. Des dispositions particulières de mise en œuvre sont à prévoir : à partir de 9 m de hauteur (+ pointe de pignon) en situations a, b et c, à partir de 6 m de hauteur (+ pointe de pignon) en situation d. Ces dispositions particulières concernent en particulier le traitement au niveau des baies. 11. Entretien et réparation 11.1 Nettoyage Aucun traitement préventif n est à appliquer sur les PITERAK sans l accord du fabricant Remplacement d un PITERAK accidenté (cf. fig. 19) En cas de casse accidentelle d un produit, tout PITERAK peut être remplacé facilement. Le remplacement se fait selon les étapes suivantes : Retirer le PITERAK cassé, Retirer les agrafes en partie basse, Mettre en place l agrafe de remplacement (agrafe haute cf. fig. 4b), Préparer le PITERAK de remplacement : - tracer la zone de découpe (zone dans laquelle l agrafe en partie haute vient s emboîter), - découper à la disqueuse sur une hauteur de 4 mm, Mettre en place le PITERAK de remplacement en encastrant, dans un premier temps la partie haute du PITERAK, puis la partie basse. B. Résultats expérimentaux Essais réalisés au CSTB : Résistance aux effets du vent pour le PITERAK de 21.7 x 4 x 152 : RE n CL du 15 Avril 2004 Résistance aux effets du vent pour le PITERAK de 26.7 x 4 x 152 : RE n CL du 15 avril 2004 Résistance aux effets du vent pour le PITERAK de 31.7 x 4 x 152 : RE n CL du 27 février 2006 Résistance aux effets du vent pour PITERAK 26,7 x 4 x 152 : RE n CL B 06 juillet 2006 Résistance à la charge due au vent sur élément PITERAK de remplacement et profilés support d angle : RE n CL Résistance aux chocs : RE n CL Résistance aux chocs pour le PITERAK de 31,7 x 4 x 152 : RE n CL /2 Résistance mécanique en flexion : RE n CL Résistance mécanique de pattes d agrafes : RE n CL Rapport n CLC du 27 février 2008 : essais de résistance à la charge due au vent avec bardeau de remplacement 40X1520X320mm Rapport n CLC du 23 janvier 2008 : essais de résistance à la charge due au vent sur bardeaux de remplacement 40X1520X265mm Résistance aux chocs et vent PITERAK Q4 : CLC et CLC /

10 Rapport TERREAL : Résistance au gel : n 141G1011 du 11/10/2010 Résistance en flexion après gel/dégel : n 141B1011 du 11/10/2010. C. Références C1. Données Environnementales 3 Le procédé PITERAK fait l objet d une Déclaration Environnementale (DE) Cette DE a été établie le 15/06/2005 par TERREAL. Elle n'a pas fait l objet d une vérification par une tierce partie selon le programme de déclarations environnementales et sanitaires INIES et est déposée sur le site C2. Autres Références Depuis 2002, plus de m² ont été réalisés avec le système PITERAK dont m² depuis Non examiné par le Groupe Spécialisé dans le cadre de cet Avis 10 2/

11 Tableaux et figures du Dossier Technique Tableau 1 Classe d exposition aux chocs extérieurs Type de bardeau Dimensions (e x h x L en mm) Entraxe des montants sur béton et maçonnerie (mm) Entraxes des montants sur COB (mm) Classe d exposition selon P PITERAK PITERAK RDC Q4 40 x (217 à 257) x (2 appuis) 1290 Q3 40 x (267 à 307) x (2 appuis) (2 appuis) Q3 40 x 317 x x217x (2 appuis) 765 (3 appuis) 765 (3 appuis) 645 (3 appuis) x267x (3 appuis) Q4 (3 appuis) 40x317x (3 appuis) Q4 Q3 Q3 Q4 Remarque : le remplacement ( 11.2 du Dossier Technique) est considéré comme aisé. Tableau 2 Contrôle de fabrication 1- Matières Premières Nomenclature des contrôles Fréquence des contrôles 1.1 Contrôle des matières premières Pour chaque livraison 1.3 Contrôle des rails et agrafes Pour chaque livraison 2 - Paramètres de fabrication : préparation du mélange et de la pâte contrôles en cours de fabrication 2.1 Paramètres de préparation du mélange Automatique (process) 2.2 Contrôles paramètres de préparation du mélange une fois par lot de fabrication 5 - Contrôles sur produits finis 5.1 Contrôles aspect et dimensionnels Aspect parement et défaut éventuel Longueur et Hauteur une fois par palette Planéité et Equerrage Fonctionnalité de montage 5.2 Contrôles caractéristiques physiques et mécaniques Absorption d eau (NF EN ISO ) une fois par lot de fabrication Résistance à la flexion (NF EN ISO ) une fois par lot de fabrication Pour les produits de 4 cm : Valeur certifiée : 160 dan pour Piterak 20 Valeur certifiée : 200 dan pour Piterak 25 Valeur certifiée : 250 dan pour Piterak 30 Résistance au gel (NF EN méthode E 150 cycles ou alternative méthode C vide 500 mm Hg 50 cycles) et résistance à la flexion après une fois par produit/teinte/semestre gel Résistance à l arrachement des alvéoles (système VCLIP) suivant méthode interne une fois par lot de fabrication (pour utilisation VCLIP) Remarque : Les tolérances indiquées sur les figures 1a à 3c sont applicables pour toutes les dimensions d éléments PITERAK 2/

12 Sommaire des figures Figure 1a PITERAK 21,7 cm Figure 1b PITERAK 26,7 cm Figure 1c PITERAK 31, Figure 2 PITERAK Q4 20, 25, 30 RDC Figure 3a PITERAK d angle Figure 3b PITERAK découpe longitudinale Figure 4a Patte-agrafe courante Figure 4b Patte-agrafe haute et de remplacement Figure 5a Profilés support courant gradué Figure 5b Profilé support d angle gradué Figure 5c Autres profilés Figure 6 Pose sur ossature bois avec isolation rapportée (coupe horizontale) Figure 7 Pose sur ossature acier avec isolation rapportée (coupe horizontale) Figure 8a Pose en partie courante sans isolation (coupe horizontale) Figure 8b Pose en partie courante sans isolation (coupe verticale) Figure 8c Pose en partie courante sans isolation (coupe verticale) Figure 9a Pose en partie courante avec isolation Figure 9b Pose en partie courante avec isolation (coupe verticale) Figure 10a Pose PITERAK Q4 RDC vue de dessus Figure 10b Pose PITERAK Q4 RDC vue de coté Figure 10c Décalage PITERAK et PITERAK RDC Figure 11 Traitement d angle sortant Figure 12 Traitement d angle rentrant Figure 13a Principe de pose en partie basse sur ossature métallique Figure 13b Pose sur ossature bois avec isolation rapportée Détail départ en partie basse (coupe verticale) Figure 14 Principe de pose en partie haute Figure 15 Traitement en tableau Figure 16 Traitement des ouvertures appuis Figure 17 Traitement en linteau Figure 18 Traitement des joints de dilatations Figure 19 Procédure de remplacement Figure 20 Fractionnement lame d air Figure 21 Fractionnement d ossature Pose sur COB Figure 22 - COB vue de dessus sans ITE Figure 23 - Départ sur COB Figure 24 - Fractionnement de l ossature avec bavette et recoupent du pare-pluie sur COB Figure 25- Fractionnement de l ossature sans bavette sur COB /

13 Figures de l'annexe A - Pose en zones sismiques Figure A1 Principe Figure A1bis Principe de pose ossature primaire et secondaire Figure A2 Fractionnement de l ossature métallique à chaque plancher Figure A2bis Fractionnement au droit du plancher Figure A3 Etriers Figure A3bis Equerres Figure A4 Arrêt latéral au droit du profilé par étriers Figure A4bis Arrêt latéral au droit du profilé par pattes-équerres Figure A5 Arrêt latéral au droit du mur support par étriers Figure A5bis - Arrêt latéral au droit du mur support par pattes-équerres Figure A6 Angle sortant (Etriers) Figure A7 Traitement d angle rentrant Solution n 1(Etriers) Figure A7bis Traitement d angle rentrant- Solution 1(Equerres) Figure A8 Traitement d angle rentrant Solution n 2 (Etriers) Figure A8bis Traitement d angle rentrant Solution n 2 (Equerres) Figure A9a Traitement en joint de dilatation Figure A9b Traitement en joint de dilatation (Etriers) Figure A9c Traitement en joint de dilatation (Equerres) Figure A10 Traitement en tableau /

14 V W S T M U C A F J N E H G N D K F I B Figure 1a PITERAK 21,7 cm 14 2/

15 S M A U H E D F J N K N G F I Figure 1b PITERAK 26,7 cm 2/

16 S U F F N N Figure 1c PITERAK 31,7 16 2/

17 Figure 2 PITERAK Q4 20, 25, 30 RDC 2/

18 Figure 3a PITERAK d angle 18 2/

19 Figure 3b PITERAK découpe longitudinale 2/

20 Figure 4a Patte-agrafe courante 20 2/

Avis Technique 2/10-1434*02 Add

Avis Technique 2/10-1434*02 Add Avis Technique 2/10-1434*02 Add Additif à l Avis Technique 2/10-1434 et 2/10-1434*01 Add Avant d utiliser ce système, il est indispensable de prendre connaissance de l Avis Technique 2/10-1434 en tenant

Plus en détail

Avis Technique 2/13-1557. Trespa Meteon Système Invisible TS 200

Avis Technique 2/13-1557. Trespa Meteon Système Invisible TS 200 Avis Technique 2/13-1557 Annule et remplace Avis Technique 2/07-1245 Stratifié Bardage rapporté Built-up Cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

Avis Technique 2/11-1483*02 Add

Avis Technique 2/11-1483*02 Add Avis Technique /-48*0 Add Avant d utiliser ce système, il est indispensable de prendre connaissance de l Avis Technique /-48*V en tenant compte de l additif indiqué dans ce document Compound polyester

Plus en détail

NOTICE DE POSE 1/14-701R

NOTICE DE POSE 1/14-701R NOTICE DE POSE 1/14-701R Panneaux de bois reconstitué Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Naturetech Ne peut se prévaloir de l Avis Technique CSTB c e r t i

Plus en détail

Avis Technique 2/11-1455*V1

Avis Technique 2/11-1455*V1 Avis Technique 2/11-1455*V1 Version consolidée de l Avis Technique 2/11-1455 Annule et remplace l Avis Technique 2/08-1297 Plaques en fibres-ciment Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete

Plus en détail

Avis Technique 2/12-1533

Avis Technique 2/12-1533 Avis Technique 2/12-1533 Annule et remplace l Avis Technique 2/08-1329*V1 Clins en fibres-ciment Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Ne peuvent se prévaloir

Plus en détail

Avis Technique 2/14-1623. Système ME03 FR Clins Max Exterior/ Max Universal

Avis Technique 2/14-1623. Système ME03 FR Clins Max Exterior/ Max Universal Avis Technique 2/14-1623 Annule et remplace l Avis Technique 2/10-1427 Clins stratifiés HPL Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Ne peuvent se prévaloir du présent

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Avis Technique 2/08-1329*V1 Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CERTIFIE

Plus en détail

Avis Technique 2/13-1585

Avis Technique 2/13-1585 vis Technique 2/13-1585 Fibres-ciment Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung COPNEL Ossature Bois et Métal Ne peuvent se prévaloir du présent vis Technique que

Plus en détail

ZÉPHIR ÉVOLUTION UNE INNOVATION TERREAL FACADE BARDAGE ÉCONOMIQUE DE GRANDE LONGUEUR

ZÉPHIR ÉVOLUTION UNE INNOVATION TERREAL FACADE BARDAGE ÉCONOMIQUE DE GRANDE LONGUEUR ZÉPHIR ÉVOLUTION BARDAGE ÉCONOMIQUE DE GRANDE LONGUEUR UNE INNOVATION TERREAL FACADE zéphir évolution bardage économique de grande longueur Fort de 25 ans d expérience, Terreal enrichit ses solutions de

Plus en détail

Avis Technique 2/12-1504*V1

Avis Technique 2/12-1504*V1 Avis Technique 2/12-1504*V1 Annule et remplace l Avis Technique 2/12-1504 Panneaux stratifiés Bardage rapporté/vêtage Built-up cladding Vorgehängte hinterlüflete Fassadenbeckleidung Ne peuvent se prévaloir

Plus en détail

HARDIE LINEA bardage à clins

HARDIE LINEA bardage à clins Dossier technique HARDIE LINEA bardage à clins Merci de noter que ce document est sujet à modifications en raison de l évolution possible des techniques d installation et des règles de montage. Pour cette

Plus en détail

Avis Technique 2/11-1480 VEPMA

Avis Technique 2/11-1480 VEPMA Avis Technique 2/11-1480 Annule et remplace l Avis Technique 2/07-1277 Ouvrage en verre Glass structure Glasbauteile VEPMA Titulaire : Verre & Métal 88 avenue Jean Jaurès FR-94203 IVRY-SUR-SEINE Cedex

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

Système de bardage sur ossature rapportée Profil à emboîtement. Système de bardage sur ossature rapportée - Profil à emboîtement 1

Système de bardage sur ossature rapportée Profil à emboîtement. Système de bardage sur ossature rapportée - Profil à emboîtement 1 Système de bardage sur ossature rapportée Profil à emboîtement Système de bardage sur ossature rapportée - Profil à emboîtement 1 Index Présentation Domaine d usage Les éléments du système Les profils

Plus en détail

BARDAGE BOIS RECONSTITUE COULEUR Manuel technique

BARDAGE BOIS RECONSTITUE COULEUR Manuel technique BARDAGE BOIS RECONSTITUE COULEUR Manuel technique DOSSIER TECHNIQUE A. Description 1. Principe 1.1 Généralité Le bardage extérieur OTAWA est un clin extérieur constitué de lames à base de panneaux de fibres

Plus en détail

Avis Technique 5/08-2030. Bande de Solin type LSN 80

Avis Technique 5/08-2030. Bande de Solin type LSN 80 Avis Technique 5/08-2030 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1594 avec modificatifs *01 Mod *02 Mod Bandes de solin métallique pour protection en tête des relevés d'étanchéité Accessoires de toitures

Plus en détail

Avis Technique 2/12-1505

Avis Technique 2/12-1505 Avis Technique 2/12-1505 Annule et remplace l Avis Technique 2/07-1265 Panneaux stratifiés Bardage rapporté/vêtage Built-up cladding Vorgehängte hinterlüflete Fassadenbeckleidung Ne peuvent se prévaloir

Plus en détail

Document Technique d Application. Tuile Galleane 10

Document Technique d Application. Tuile Galleane 10 Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/08-1996 Tuile de terre cuite pour l'emploi en faible pente Couverture en petits éléments Discontinuous roofing Dachdeckungen Tuile Galleane 10

Plus en détail

Document Technique d Application. Panel PIR AK

Document Technique d Application. Panel PIR AK Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/10-2103*01 Add Additif au Document Technique d Application 5/10-2103 Isolant thermique non porteur support d étanchéité Non-loadbearing insulation

Plus en détail

Mise en œuvre des bardages bois. 6 juillet 2012

Mise en œuvre des bardages bois. 6 juillet 2012 Maelenn JOSSET bois 6 juillet 2012 DTU 41.2 : Aide à la conception des bardages bois (attention, actuellement en cours de révision) prescriptions applicables aux matériaux conditions de mise en œuvre règles

Plus en détail

Avis Technique 2/12-1534

Avis Technique 2/12-1534 Avis Technique 2/12-1534 Annule et remplace l Avis Technique 2/06-1223 et son additif 2/06-1223*01 Add Panneaux composites Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung

Plus en détail

Constructions à ossature métallique et plaques Megaplac 25

Constructions à ossature métallique et plaques Megaplac 25 01 Constructions à ossature H01 002 Constructions à ossature métallique et plaques Megaplac 25 Description Les plaques de plâtre Megaplac 25 permettent la réalisation d ouvrages à très hautes performances

Plus en détail

Avis Technique 2/10-1434

Avis Technique 2/10-1434 Avis Technique 2/10-1434 Annule et remplace l Avis Technique 2/07-1233, 2/07-1233*01 Add et 2/08-1311 Mortier de résine polyester Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung

Plus en détail

Avis Technique 9/15-1024. LUTECE Contact Plus

Avis Technique 9/15-1024. LUTECE Contact Plus Avis Technique 9/15-1024 Annule et remplace l Avis Technique 9/09-888 Produit d accrochage pour enduit intérieur à base de plâtre Product of fixing for interior coating containing plaster Befestigprodukt

Plus en détail

Avis Technique 2/14-1634

Avis Technique 2/14-1634 Avis Technique 2/14-1634 Annule et remplace l Avis Technique 2/07-1246 Vêture-Vêtage / Bardage rapporté Veture-Vetage / Cladding system Fassadenbekleidung mit Wärmedämmung Panneaux M32 M62 Titulaire :

Plus en détail

Façades Fiches d Application

Façades Fiches d Application Fiches d Application Ventilées - Système de Ventilées - Viroclin Ventilées - Virocnail Ventilées - Système Mixte Consulter le Dossier Technique Viroc disponible dans www.viroc.pt, dans la langue FR, sur

Plus en détail

COGETHERM. COGEBLOC SARL Route du Môle 2 Freyssinet 6 Bâtiment VI-1 Port Est F 59140 DUNKERQUE Tél. : 03 28 59 60 02 Fax : 03 28 59 18 54

COGETHERM. COGEBLOC SARL Route du Môle 2 Freyssinet 6 Bâtiment VI-1 Port Est F 59140 DUNKERQUE Tél. : 03 28 59 60 02 Fax : 03 28 59 18 54 Avis Technique 16/05-482 Procédé de mur en maçonnerie de blocs isolants Masonry wall made of insulating blocks Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat,

Plus en détail

Fundermax GmbH IZ NÖ SÜD AT-2355 Wiener-Neudorf. Distributeurs : Max Compact France 3 cours Albert Thomas F-69003 Lyon

Fundermax GmbH IZ NÖ SÜD AT-2355 Wiener-Neudorf. Distributeurs : Max Compact France 3 cours Albert Thomas F-69003 Lyon Avis Technique 2/07-1267 Stratifié Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüflete Fassadenbeckleidung Clins Max Exterior Titulaire : Fundermax GmbH Klagenfunterstrasse 87-89 AT-9300 St Veit

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU SYSTEME DE BARDAGE RAPPORTE VARIOPLAN

CAHIER DES CHARGES DU SYSTEME DE BARDAGE RAPPORTE VARIOPLAN CAHIER DES CHARGES DU SYSTEME DE BARDAGE RAPPORTE VARIOPLAN Édition Septembre 2011 Comprenant en annexe des extraits des rapports d'essais Bureau Veritas : n 2355583/1A n 2355583/1B n 2468821/1A Comat

Plus en détail

Instructions de pose - FRANCE

Instructions de pose - FRANCE Instructions de pose - FRANCE Bardage fibre de bois Ce manuel est un guide de pose simplifié destiné aux poseurs. Pour plus de précisions, se référer à l Avis Technique CSTB en vigueur téléchargeable sur

Plus en détail

Extraits de CCPT ISOPRE 2.0 Solution ISOPRE 2.0

Extraits de CCPT ISOPRE 2.0 Solution ISOPRE 2.0 Page 2 Pour faciliter la rédaction de vos CCTP, Spurgin met à votre disposition des extraits de CCTP liés spécifiquement aux solutions de l ISOPRE 2.0. Au-delà du gain de temps, ces éléments facilitent

Plus en détail

ROCKCIEL DIPLÔMES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT. www.rockwool.fr ISOLER LES COMBLES PAR L EXTÉRIEUR

ROCKCIEL DIPLÔMES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT. www.rockwool.fr ISOLER LES COMBLES PAR L EXTÉRIEUR ROCKCIEL Panneau rigide double densité quadrillé sur la face surdensifiée. double densité le + produit : excellente diffusivité calculée selon règles Th-U : 12 cm 2 /h. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Performances

Plus en détail

Communiqué de presse / 4 Mars 2015

Communiqué de presse / 4 Mars 2015 Communiqué de presse / 4 Mars 2015 Maison à Ossature Bois (MOB) l avis technique du SNBVI est requis Missionné par le CSTB, le SNBVI réalise des textes et figures spécifiques Missionné par le Groupe Spécialisé

Plus en détail

Avis Technique 5/05-1812 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1593. Nattes TROBA RO, TROBA+8 et TROBA+12

Avis Technique 5/05-1812 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1593. Nattes TROBA RO, TROBA+8 et TROBA+12 Avis Technique 5/05-1812 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1593 Natte de désolidarisation drainante sur revêtement d étanchéité Accessoire d étanchéité Roofing Dachdeckung Nattes TROBA RO, TROBA+8

Plus en détail

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Les cloisons FERMACELL double peau sont des cloisons distributives non porteuses

Plus en détail

GUIDE DE POSE tuiles à emboîtement

GUIDE DE POSE tuiles à emboîtement POSE I GAMME BARDAGE IMERYS Toiture GUIDE DE POSE tuiles à emboîtement Huguenot, coloris Flammé Rustique Le bardage rapporté traditionnel est constitué : d un support 1 d une ossature en bois 2 et de tuiles

Plus en détail

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques ROCKMUR KRAFT Panneau semi-rigide, revêtu d un pare-vapeur kraft polyéthylène. Le + produit : Large gamme d'épaisseurs, disponibles de 45 à 225 mm. Caractéristiques techniques DIPLÔMES acermi KEYMARK 02/015/025

Plus en détail

mb rock mb rock + 0,40

mb rock mb rock + 0,40 MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

Avis Technique 2/10-1414

Avis Technique 2/10-1414 Avis Technique 2/10-1414 Panneaux de fibres-ciment Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions

Plus en détail

CHAPITRE I : GENERALITES

CHAPITRE I : GENERALITES CHAPITRE I : GENERALITES 1.01 ETENDUE DES TRAVAUX : 1.01.1 Prestations prévues au présent lot Le présent CCTP a pour objet de définir l'exécution des travaux de charpente bois. - Création de charpente

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises 'O MAITRE D'OUVRAGE : VILLE DE CAUDEBEC EN CAUX PROJET DE CREATION D UNE AGENCE POSTALE ET DE LA FERMETURE DES HALLETTES Localisation : Place d Armes à Caudebec-en-Caux Dossier de Consultation des Entreprises

Plus en détail

Ebauche d appel d offres. Réalisation de façade ventilée avec des panneaux composites en aluminium Reynobond Architecture. Dedicated to your Success

Ebauche d appel d offres. Réalisation de façade ventilée avec des panneaux composites en aluminium Reynobond Architecture. Dedicated to your Success Ebauche d appel d offres Réalisation de façade ventilée avec des panneaux composites en aluminium Reynobond Architecture. Dedicated to your Success Standard Cahier des charges Exécution - Systèmes Systèmes

Plus en détail

Cahier de prescription de pose : habillage de parties verticales en ardoises fibres-ciment Vertigo

Cahier de prescription de pose : habillage de parties verticales en ardoises fibres-ciment Vertigo Cahier de prescription de pose : habillage de parties verticales en ardoises fibres-ciment Vertigo ardoises de bardage ARDOISES FIBRES-CIMENT ETERNIT Sommaire 1. L habillage des parois verticales en ardoise

Plus en détail

Fiche Technique produit

Fiche Technique produit RENOLIT ONDEX 57 Avenue de Tavaux 21800 Chevigny-Saint Sauveur - France Tél +33 (0)3 8046 8000 - Fax + 33 (0)3 8046 8002 commercial.ondex@renolit.com - www.renolit.com - www.ondex.com Fiche Technique produit

Plus en détail

Eterclin NT. Manuel de pose

Eterclin NT. Manuel de pose Eterclin NT Manuel de pose Sommaire Caractéristiques des produits Présentation.............................................................................................................. 4 Caractéristiques......................................................................................................

Plus en détail

DESCRIPTIF QUANTITATIF Communauté de Communes de la Montagne Bourbonnaise mercredi 7 janvier 2015

DESCRIPTIF QUANTITATIF Communauté de Communes de la Montagne Bourbonnaise mercredi 7 janvier 2015 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

Avis Technique 5/11-2165 SBR 14

Avis Technique 5/11-2165 SBR 14 Avis Technique 5/11-2165 Annule et remplace l Avis Technique 5/07-1973 Système de fixation par clouage de tôles d acier nervurées support d étanchéité Système de fixation Fixing device Festlegungsystem

Plus en détail

Avis Technique 2/13-1543. Vinytherm

Avis Technique 2/13-1543. Vinytherm Avis Technique 2/13-1543 Annule et remplace l Avis Technique 2/06-1214 Clins PVC Bardage rapporté/vêtage Built-up cladding Vorgchängte hinterlüftete Fassadenbehludung Ne peuvent se prévaloir du présent

Plus en détail

Avis Technique 2/09-1371

Avis Technique 2/09-1371 Avis Technique 2/09-1371 Annule et remplace l Avis Technique 2/02-917 Panneaux composites Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Alucobond Système Cassettes Ne

Plus en détail

épaisseur (mm) 85 105 145 160 180 190 200 220 240 260 Résistance thermique R (m 2.K/W) Up W/m 2.K 0,23 0,20

épaisseur (mm) 85 105 145 160 180 190 200 220 240 260 Résistance thermique R (m 2.K/W) Up W/m 2.K 0,23 0,20 ROCKCIEL ROCKCIEL est un panneau de laine de roche double densité à poser sur un platelage bois continu. Il recevra un support de couverture fixé sur les chevrons avec des tire-fonds à double filet. performances

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 20/15-356 Annule et remplace le Document Technique d Application 20/12-266 Procédé d isolation thermique pour comble perdu ou aménagé Thermal insulation

Plus en détail

Avis de résistance au feu pour un Avis Technique AVIS N CO

Avis de résistance au feu pour un Avis Technique AVIS N CO Avis de résistance au feu pour un Avis Technique AVIS N CO AVIS DE CHANTIER N CO. 2/39 Avis de Résistance au Feu pour un Avis Technique AVIS n CO4-1218 Entreprise KNAUF Avis de Résistance au feu : Procédé

Plus en détail

Instructions de pose

Instructions de pose Instructions de pose Bardage en Panneaux Ce manuel est un guide de pose simplifié destiné aux poseurs. Avis Technique CSTB 2/13-1554 Pour toutes questions, n hésitez pas à nous contacter : contact@scbsas.com

Plus en détail

Avis Technique 2/10-1413. Cembrit Metro Edge True Fusion Ossature Bois

Avis Technique 2/10-1413. Cembrit Metro Edge True Fusion Ossature Bois Avis Technique 2/10-1413 Panneaux de fibres-ciment Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions

Plus en détail

Conseils de pose : isolation des murs

Conseils de pose : isolation des murs MISE EN ŒUVRE - FACILE A POSER Conseils de pose : isolation des murs Le produit se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments,

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application référence Avis Technique 7/04-1383 Système d isolation thermique extérieure de façade External Thermal Insulation Composite System Wärmedämm-Verbundsystem von Fassaden

Plus en détail

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp)

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp) Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 14 Installations de Génie Climatique et Installations Sanitaires Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression

Plus en détail

Guide technique spécialisé pour la constitution d un dossier de demande d Avis Technique : systèmes d étanchéité à l air des parois de bâtiment

Guide technique spécialisé pour la constitution d un dossier de demande d Avis Technique : systèmes d étanchéité à l air des parois de bâtiment Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 20 Produits et procédés spéciaux d isolation Guide technique spécialisé pour la constitution d un dossier de demande d Avis Technique

Plus en détail

PANNEAUX SANDWICH BARDAGE EDITION

PANNEAUX SANDWICH BARDAGE EDITION F A Ç A D E PANNEAUX SANDWICH BARDAGE EDITION 1 PANNEAUX SANDWICH BARDAGE SOMMAIRE MOUSSE POLYURETHANE Page ONDATHERM 1040 B 4 PROMISOL 1003 B ou HB PROMISOL 1003 BA ou HBA acoustique G AMME ALLIANCE 6

Plus en détail

Esthétique des panneaux 7 aspects de surface, joints alignés ou décalés, esthétique pérenne

Esthétique des panneaux 7 aspects de surface, joints alignés ou décalés, esthétique pérenne façade VMZ Clin Système de bardage composé de panneaux à clin horizontaux fixés sur ossature rapportée en bois ou en métal. Guide de prescription et de pose Les Jardins de Wellington, Braine-L Alleud (Belgique)

Plus en détail

Descriptifs types ANNEXES. Cassette H0. Cassette H0 Silvametal. Cassette H2. Cassette H8

Descriptifs types ANNEXES. Cassette H0. Cassette H0 Silvametal. Cassette H2. Cassette H8 ANNEXES Descriptifs types Cassette H0 Le plafond suspendu sera réalisé avec des dalles métalliques H0 de chez PLAFOMETAL 600 x 600 mm ou 1200 x 600 mm en acier prélaqué blanc ou gris 9006 de 5/10 ème d

Plus en détail

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 SPECIMEN

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 SPECIMEN Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 PROCES-VERBAL PROCES-VERBAL DE CLASSEMENT n 13 A - 1044 - Révision 1 Résistance au feu des éléments de construction

Plus en détail

Performance énergétique et mise en

Performance énergétique et mise en Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois 5 à 7 de l éco-construction Pierre LERICHE et Stéphane BRUNIERE GUILHERAND GRANGES le 26/02/2015 Présentation de CERIBOIS Présentation

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Annulé Avis Technique 6/09-1834*02 Add Fenêtre pour toit en pente Roof window Dachfenster Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat, dont la liste

Plus en détail

Pour la qualité des maçonneries en béton

Pour la qualité des maçonneries en béton Pour la qualité des maçonneries en béton www.cerib.com www.marque-nf.com www.fib.org www.capeb.fr www.umgo.ffbatiment.fr www.uncmi.org Ce document, destiné aux prescripteurs et aux entrepreneurs, a été

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/11-2164*V1 Édition qui remplace celle de l Avis Technique 5/11-2164 et se substituant à l édition précédente Système d isolation composée (EPB

Plus en détail

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a 02 Doublages isolants Doublages isolants Description Les plaques techniques pouvant être utilisées en parement des complexes sont : Placomarine, PlacoPremium, Placomarine Premium, Placo Phonique et Placo

Plus en détail

Avis Technique 2/11-1484

Avis Technique 2/11-1484 Avis Technique 2/11-1484 Annule et remplace l Avis Technique 2/04-1113 et ses additifs 2/04-1113*01 Add et 2/04-113*02 Add et son modificatif 2/04-1113*03 Mod Compound polyester Vêture/Vêtage Veture cladding

Plus en détail

Construction à Ossature Bois. Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE

Construction à Ossature Bois. Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE Construction à Ossature Bois Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE Développer et produire en France, c est défendre nos valeurs... moins de GFD, UN EXPERT AU SERVICE DE LA CONSTRUCTION

Plus en détail

La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ. Qualité des produits

La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ. Qualité des produits La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ Qualité des produits Choisir la sérénité Ce document, destiné aux prescripteurs et aux entrepreneurs, a été conçu pour leur apporter

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1860*V1. MultiFit Flex

Avis Technique 14/13-1860*V1. MultiFit Flex Avis Technique 14/13-1860*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1860 Tubes multicouche en PERT/Al/PEHD Système de canalisations multicouche Multilayer piping system Verbundrohresystem Ne peuvent

Plus en détail

Fiche produit ROCKPANEL Brilliant

Fiche produit ROCKPANEL Brilliant Fiche produit ROCKPANEL Brilliant Durable - Xtreme - FS-Xtra Suisse 1 Description du produit Les panneaux ROCKPANEL sont des panneaux préfabriqués en laine minérale comprimée et amalgamée par des agents

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/14-2411 Édition qui remplace celle de l Avis Technique 5/11-2164*V1 et se substituant à l édition précédente Système d isolation composée (EPB

Plus en détail

Parements terre cuite pour la façade

Parements terre cuite pour la façade Parements terre cuite pour la façade Architecte : L3H (Amsterdam Hollande) Ville : Haarlem (Hollande) bouyer leroux terre cuite Précibric 110 90 13 20 Parement à longueur variable 32 Fabriqué et recoupé

Plus en détail

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc),

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc), MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER ) ISOLATION DES TOITURES Le produit Isonat se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 25-41 : ouvrages en plaques de parement en plâtre, DTU

Plus en détail

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS PANNEAUX DE TOITURE 1 PRODUIT = 3 FONCTIONS Février 2015 Fabrication Française Caissons chevronnés Panneaux sandwichs Caisson chevronné 3 en 1 pour tous types de couvertures Le panneau est constitué de

Plus en détail

ARDOISES FIBRES-CIMENT ETERNIT ARDOISES FIBRES-CIMENT ETERNIT

ARDOISES FIBRES-CIMENT ETERNIT ARDOISES FIBRES-CIMENT ETERNIT Habillages de parties verticales en ardoises en fibres-ciment Eternit CAHIER DE PRESCRIPTION DE POSE 1 14/02/2012 Habillages de parties verticales en ardoises en fibres-ciment Eternit Les habillages en

Plus en détail

Avis Technique 20/14-308

Avis Technique 20/14-308 Avis Technique 20/14-308 Produit d isolation thermique de mur Thermal insulation product for wall Wärmedämmstoffe von Gebäudewänden Produit d isolation thermique par l intérieur de mur Métisse RT - Coton

Plus en détail

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1 ONDUTISS Ecrans souples de sous-toiture CE Norme NF EN 13859-1 Imperméables souples et légers www.onduline.com ONDUTISS Ondutiss : les écrans souples de sous-toiture pour une meilleure protection de l

Plus en détail

Isolant pour les murs. 100% polyuréthane

Isolant pour les murs. 100% polyuréthane Isolant pour les murs 100% polyuréthane uthermwall DOMAINE D EMPLOI Applications UTHERM Wall est utilisable pour les bâtiments d habitation de 1 ère et 2 ème familles (constructions individuelles isolées

Plus en détail

Plafonds en plaques Gyplat à enduire

Plafonds en plaques Gyplat à enduire A04 Plafonds à enduire au plâtre Plafonds en plaques Gyplat à enduire Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement

Plus en détail

FERMACELL. Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux)

FERMACELL. Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux) FERMACELL Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux) Table des matières. Généralités.................... Conditions, système de crépi... Composition du système...... Fixation sur

Plus en détail

Support Z lg. 250 Pot.28x28 Réf. MLFLR19/17 2.4kg. Lisse lg 1,65m Ref. MLFLR17/01 2,44Kg. Plinthe acier lg. 3m Ht.15cm Ref.MLFSGAC07/07 7,96 kg

Support Z lg. 250 Pot.28x28 Réf. MLFLR19/17 2.4kg. Lisse lg 1,65m Ref. MLFLR17/01 2,44Kg. Plinthe acier lg. 3m Ht.15cm Ref.MLFSGAC07/07 7,96 kg NOTICE D UTILISATION PROTECTION PERIPHERIQUE TEMPORAIRE POUR TRAVAUX D ETANCHEITE NORME NF P93-355 Notice de montage FR Réf. Notice : ZZNO/038 - Version 28/04/2014 La protection périphérique temporaire

Plus en détail

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en fait de sécurité incendie

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en fait de sécurité incendie FERMACELL Firepanel A1 La nouvelle dimension en fait de sécurité incendie Firepanel A1 La nouvelle plaque pare-feu de FERMACELL Partout en Europe, le choix exigé pour la finition sèche des bâtiments publics

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Avis Technique 2/99-752 Garde-corps Railing Geländer BALUSTRA Titulaire : Société GLAVERBEL France Tour Pascal A 6 place des Degrés F-92045 Paris La Défense Cedex Tél. : 01 55 91 30 00 Fax : 01 55 91 32

Plus en détail

RESIDENCE LES BRUYERES

RESIDENCE LES BRUYERES MAITRE D'OUVRAGE : SOLLAR (Groupe Logement français) 28 Rue Garibaldi BP 6064 69 412 LYON cedex Tel : 04 72 82 39 41 Fax : 04 78 93 83 13 Construction de 14 logements cœur de village RESIDENCE LES BRUYERES

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP : Prescriptions particulières PLANCHERS BAS Allotissement SE 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Aménagement d une salle de cours de l'ira Structure et mobilier de l auditorium : CCTP MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur exerçant

Plus en détail

Cédral. Opéral. M a n u e l d e p o s e. Technic A Mr J.L. Patriarche

Cédral. Opéral. M a n u e l d e p o s e. Technic A Mr J.L. Patriarche Cédral Opéral Technic A Mr J.L. Patriarche M a n u e l d e p o s e Sommaire Caractéristiques des produits Cédral Présentation..........................................................................................

Plus en détail

Document Technique d'application. Dinak GE

Document Technique d'application. Dinak GE Document Technique d'application Référence Avis Technique 14/11-1713 Annule et remplace le Document Technique d'application 14/06-1093 Système d'évacuation des produits de combustion Chimney Abgasanlagen

Plus en détail

Document Technique d Application. Bloc Américain PREFABLOC

Document Technique d Application. Bloc Américain PREFABLOC Document Technique d Application Référence Avis Technique 16/09-590 Annule et remplace l Avis Technique 16/05-500 Mur en blocs en béton Bloc Américain PREFABLOC Relevant de la norme NF EN 771-3 Titulaire

Plus en détail

C CONSEILS DE CHOIX LES BARDAGES

C CONSEILS DE CHOIX LES BARDAGES C CONSEILS DE CHOIX Les dimensions, couleurs et poids de certains matériaux soumis à des variations inhérentes à leur nature ou à leur fabrication, bénéficient de tolérances d usage. Particulièrement les

Plus en détail

Avis Technique 20/14-315

Avis Technique 20/14-315 Avis Technique 20/14-315 Annule et remplace l Avis Technique 20/10-185 Produit d isolation thermique par l intérieur de mur Produit d isolation thermique de mur Thermal insulation product for wall Wärmedämmstoffe

Plus en détail

Union Minière France Les Mercuriales 40 rue Jean-Jaurès F-93176 Bagnolet Cedex Usine : Bray et Lu (95) Viviez (12)

Union Minière France Les Mercuriales 40 rue Jean-Jaurès F-93176 Bagnolet Cedex Usine : Bray et Lu (95) Viviez (12) Avis Technique 5/05-1820 Annule et remplace l Avis Technique 5/00-1478 Couverture en zinc avec interposition d une nappe à excroissances Couverture Système Delta VM Zinc Titulaire : Union Minière France

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 2 Bardage Isolation par l extérieur

Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 2 Bardage Isolation par l extérieur Ville de GUIPAVAS Réfection de la toiture et du bardage des salles omnisports KERANNA et CHARCOT Cahier des Clauses Techniques Particulières Maître d ouvrage Ville de GUIPAVAS Place Saint Eloi 29490 GUIPAVAS

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 30/06/2013 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97 Fax. 33.(0)1.64.68.83.45

Plus en détail

Powerline, le panneau haute performance d isolation thermique des bâtiments agricoles.

Powerline, le panneau haute performance d isolation thermique des bâtiments agricoles. Powerline, le panneau haute performance d isolation thermique des bâtiments agricoles. La référence pour l isolation durable à haute valeur isolante des bâtiments agricoles et agro-alimentaires (stockage).

Plus en détail

BARDAGE-ISOLATION PAR L EXTERIEUR

BARDAGE-ISOLATION PAR L EXTERIEUR 62 Grenay - Place Daniel Breton 1.10 Lot N 4 BARDAGE-ISOLATION PAR L EXTERIEUR 62 Grenay - Place Daniel Breton 2.10 1 PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 Documents de reference contractuels DTU 33.1 Façades rideaux

Plus en détail

SOMMAIRE ÉTAPE 1 ÉTAPE 2 ÉTAPE I 5 PRÉALABLES À LA MISE EN ŒUVRE DIMENSIONNER. Avant-propos...3

SOMMAIRE ÉTAPE 1 ÉTAPE 2 ÉTAPE I 5 PRÉALABLES À LA MISE EN ŒUVRE DIMENSIONNER. Avant-propos...3 SOMMAIRE Avant-propos...3 ÉTAPE 1 OPÉRATIONS ÉTAPE 2 DIMENSIONNER ÉTAPE 3 CONCEPTION PRÉALABLES À LA MISE EN ŒUVRE 1 Mesurer la largeur de la baie... 11 2 Mesurer la hauteur de la baie... 12 3 Mesurer

Plus en détail