Avis Technique 2/ Iso-Cel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avis Technique 2/11-1476. Iso-Cel"

Transcription

1 Avis Technique 2/ Annule et remplace l Avis Technique 2/ Clins PVC Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CERTIFIE CSTB CERTIFIED, dont la liste à jour est consultable sur Internet à l adresse : rubrique : Produits de la Construction Certification Iso-Cel Titulaire : Usine : Distributeur : Société Omniplast 2bis Chemin de la Prairie FR Neuilly Plaisance Tél. : Internet : Société Omniplast ZI rue de l Industrie FR Albert Zumaplast ZI Henry Potez II FR Albert Commission chargée de formuler des Avis Techniques (arrêté du 2 décembre 1969) Groupe Spécialisé n 2 Constructions, cloisons et façades légères Vu pour enregistrement le 1 er février 2012 Secrétariat de la commission des Avis Techniques CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, FR Marne la Vallée Cedex 2 Tél. : Fax : Internet : Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site internet du CSTB (http://www.cstb.fr) CSTB 2012

2 Le Groupe Spécialisé N 2 «Constructions, façades et cloisons légères» de la Commission chargée de formuler des Avis Techniques a examiné le 20 septembre 2011, le procédé de bardage rapporté ISO-CEL, présenté par la Société OMNIPLAST. Il a formulé le présent Avis ci-après, qui annule et remplace l Avis Technique 2/ L Avis Technique formulé n est valable que si la certification CERTIFIE CSTB CERTIFIED, visée dans le Dossier Technique, basée sur un suivi annuel et un contrôle extérieur, est effective. Cet Avis a été formulé pour les utilisations en France européenne. 1. Définition succincte Bardage rapporté à base de clins en PVC coextrudé (ISO-CEL) s'emboîtant sur rive et se posant par clouage sur une ossature de chevrons bois solidarisée au gros-œuvre. Pose en disposition horizontale et verticale. 1.1 Caractéristiques générales Largeur des clins ISO-CEL : 154 et 166 mm, Longueur standard : 6000 mm, Epaisseur du clin : 18,5 mm, Epaisseur de la paroi : 6,5 mm, Aspect : lisse, veiné bois ou crépi, Coloris : blanc, ambre et gris, Poids : 3,90 à 4,09 kg/m². 1.2 Identification Les clins ISO-CEL bénéficiant d'un certificat CERTIFIE CSTB CERTIFIED sont identifiables par un marquage conforme au 6.3 du chapitre 1 des «Exigences particulières de la Certification CERTIFIE CSTB CERTIFIED (EP11) des bardages rapportés, vêtures et vêtages, et des habillages de soustoiture». Le marquage est conforme au 6 du Dossier Technique. 2. AVIS 2.1 Domaine d emploi accepté Mise en œuvre du bardage rapporté sur parois planes et verticales, neuves ou préexistantes, en maçonnerie d'éléments ou en béton, situées en étage et rez-de-chaussée. Pose possible sur Maisons et bâtiments à Ossature Bois (MOB) conformes au DTU 31.2 est : - Non limité en pose horizontale et verticale avec chevrons verticaux, - Limité à R+1 (6 m maxi + pointe de pignon) de haut en pose sur chevrons horizontaux fixés directement sur MOB (cf. fig. 12). en respectant les prescriptions du 11 du Dossier Technique. Exposition au vent conformément au tableau 1 du Dossier Technique. 2.2 Appréciation sur le procédé 2.21 Satisfaction aux lois et règlements en vigueur et autres qualités d aptitude à l emploi Stabilité Le bardage rapporté ne participe pas aux fonctions de transmission des charges, de contreventement et de résistance aux chocs de sécurité. Elles incombent à l'ouvrage qui le supporte. La stabilité du bardage rapporté sur cet ouvrage est convenablement assurée dans le domaine d'emploi proposé. Sécurité en cas d incendie Le procédé ne fait pas obstacle au respect des prescriptions réglementaires. Les vérifications à effectuer (notamment quant à la règle dite du "C + D", y compris pour les bâtiments en service) doivent prendre en compte les caractéristiques suivantes : Classement au feu : M1 dans le cadre du rapport d essai SME n (cf. B) Masse combustible (MJ/m²) : - Lames ISO-CEL : 90 MJ/m² - Laine minérale : négligeable vis-à-vis des exigences. - Isolant P.S.E. (MJ/m²) : masse en kg/m² x Ossature Bois (MJ/m²) : masse en kg/m² x 17. Prévention des accidents lors de la mise en œuvre Elle peut être normalement assurée. Isolation thermique Le système permet de satisfaire aux exigences minimales de la réglementation thermique en vigueur, applicable aux constructions neuves. La satisfaction aux exigences est à vérifier au cas par cas. Stabilité en zones sismiques Ossature en pose directe sur le support Le système de bardage rapporté ISO-CEL peut être mis en œuvre en zones de sismicité 1 à 4 sur des parois en béton ou de MOB conformes au DTU 31.2, planes et verticales, de bâtiments de catégories d importance I à IV, selon l arrêté du 22 octobre 2010 et 19 juillet Les dispositions à respecter dans la zone de sismicité 2 pour les bâtiments de catégories d importance III et IV et dans les zones de sismicité 3 et 4 pour les bâtiments de toutes catégories d importance sont données en Annexe A du Dossier Technique. Système sur pattes-équerres Le domaine d emploi du bardage rapporté ISO-CEL est limité aux zones et bâtiments suivants selon les arrêtés du 22 octobre 2010 et 19 juillet 2011 : zone de sismicité 1 pour les bâtiments de catégories d importance I à IV, en zone de sismicité 2 : - pour les bâtiments de catégories d importance I et II, - pour les établissements scolaires (appartenant à la catégorie d importance III) remplissant les conditions du paragraphe des Règles de Construction Parasismiques PS-MI 89 révisées 92 (NF P06-014), en zones de sismicité 3 et 4 : - pour les bâtiments de catégorie d importance I, - pour les bâtiments de catégorie d importance II remplissant les conditions du paragraphe 1.1 des Règles de Construction Parasismiques PS-MI 89 révisées 92 (NF P06-014). Eléments de calcul thermique Le coefficient de transmission thermique surfacique U p d une paroi intégrant un système d isolation par l extérieur à base de bardage ventilé se calcule d après la formule suivante : i U p U c n i j E i Avec : U c est le coefficient de transmission thermique surfacique en partie courante, en W/(m 2.K). i est le coefficient de transmission thermique linéique du pont thermique intégré i, en W/(m.K). E i est l entraxe du pont thermique linéique i, en m. n est le nombre de ponts thermiques ponctuels par m² de paroi. j est le coefficient de transmission thermique ponctuel du pont thermique intégré j, en W/K. En absence de valeurs calculées numériquement, les valeurs et par défaut, données au III du Fascicule 4/5 des Règles Th-U peuvent être utilisées. Au droit des points singuliers, il convient de tenir compte, en outre, des déperditions par les profilés d habillage. 1 Le paragraphe 1.1 de la norme NF P décrit son domaine d application. 2 2/

3 Etanchéité A l'air : elle incombe à la paroi support, A l'eau : Sur béton et maçonnerie : Elle est assurée de façon satisfaisante en partie courante par la géométrie de l emboitement horizontal. Dans le cas des bardages en disposition verticale, le même emboîtement est complété par l évacuation des eaux d infiltration dans le vide de décompression que constitue la rive femelle des lames. Dans les deux cas, l étanchéité est conservée au niveau des points singuliers par l emploi de profilés d habillage. L étanchéité à l air, résultant des dispositions précédentes, ne permettant pas la ventilation naturelle de la lame d air sous-jacente, il convient donc de prévoir en partie haute et basse du bardage des entrées/sorties d air de section suffisante. Le système permet la réalisation de murs de type XIV au sens des «Conditions Générales d'emploi des systèmes d'isolation thermique par l'extérieur faisant l'objet d'un Avis Technique» (Cahier du CSTB 1833 de Mars 1983). Sur MOB : L étanchéité à l eau est assurée de façon satisfaisante pour le domaine d emploi accepté. Données environnementales et sanitaires Il existe une FDES mentionnée au paragraphe C1 du Dossier Technique. Il est rappelé que cette FDES n entre pas dans le champ d examen d aptitude à l emploi du procédé. Informations utiles complémentaires De par sa souplesse, le bardage résiste convenablement aux chocs de corps durs. Bien que cette résistance soit amoindrie d'une part au droit des appuis, d'autre part à basse température, elle reste cependant au moins égale au seuil en façade située à rez-de-chaussée protégé des risques de chocs, ce qui en permet l'emploi en classe Q2 selon la norme P En application des règles d attribution définies dans le document «Classement revetir des systèmes d isolation thermique des façades par l extérieur», le système est classé : r 2 e 3 V 1 à 2 E 4 T 1+ I 3 R 4 Le remplacement d'une lame-clin accidentée est possible indépendamment des lames-clins adjacentes Durabilité - Entretien L'expérience acquise en ce qui concerne le comportement réel des PVC en général, et plus particulièrement des formulations retenues pour l'extrusion des clins considérés d'une part, les caractéristiques physicochimiques des lames qui, d'autre part indiquent que les profilés sont convenablement extrudés et que la matière première utilisée présente un degré de stabilisation élevé, conduisent à considérer que la durabilité du bardage sera, et cela sans nécessiter d'entretien, du même ordre de grandeur que celle d'un bardage traditionnel en clins de bois normalement entretenus. Le seul entretien normalement prévu est un éventuel lavage. La durabilité du gros-œuvre support est améliorée par la présence de ce bardage rapporté Fabrication et contrôle La fabrication des clins ISO-CEL fait l objet d un autocontrôle systématique régulièrement surveillé par le CSTB, permettant d assurer une constance convenable de la qualité. Le fabricant se prévalant du présent Avis Technique doit être en mesure de produire un certificat CERTIFIE CSTB CERTIFIED délivré par le CSTB, attestant que le produit est conforme à des caractéristiques décrites dans le référentiel de certification après évaluation selon les modalités de contrôle définies dans ce référentiel. Les produits bénéficiant d un certificat valide sont identifiables par la présence sur les éléments du logo CERTIFIE CSTB CERTIFIED, suivi du numéro identifiant l usine et d un numéro identifiant le produit Fourniture Les éléments fournis par la Société OMNIPLAST comprennent essentiellement les clins, les différentes fixations des clins sur chevrons bois ainsi que les profilés complémentaires d habillage extrudés en PVC (cf. 3.31). Les autres éléments (chevrons, équerres de fixation, isolant, chevilles, tôle d habillage ) sont directement approvisionnés par le poseur en conformité avec la description qui en est faite au Dossier Technique Mise en œuvre Ce bardage rapporté se pose sans difficultés particulières moyennant une reconnaissance préalable du support, un calepinage des éléments et profilés complémentaires et le respect des conditions de pose. La Société OMNIPLAST apporte, sur demande de l entreprise de pose, son assistance technique. 2.3 Cahier des Prescriptions Techniques 2.31 Conditions de conception Fixations Les fixations à la structure porteuse doivent être choisies compte tenu des conditions d'exposition au vent et de leur valeur de résistance de calcul à l'arrachement dans le support considéré. Dans le cas de supports en béton plein de granulats courants ou maçonneries, la résistance à l état limite ultime des chevilles sera calculée selon l ATE (ou éventuellement dans l Avis Technique dans le cas de certains scellements chimiques sur maçonneries). Dans le cas de supports dont les caractéristiques sont inconnues, la résistance à l état limite ultime des chevilles sera vérifiée par une reconnaissance préalable, conformément au document «Détermination sur chantier de la résistance à l état limite ultime d une fixation mécanique de bardage rapporté» (Cahier du CSTB 1661-V2). Pose directe sur le support Les chevrons étant fixés directement sur le support, les défauts de planéité de ce support (désafleurements, balèvres, bosses et irrégularités diverses) ne doivent pas être supérieurs à 5 mm sous la règle de 20 cm, et à 10 mm sous la règle de 2 m. Cette planéité doit être prise en compte dans les Documents Particuliers du Marché (DPM). Ossature bois La conception et la mise en œuvre de l ossature bois seront conformes aux prescriptions du document «Règles générales de conception et de mise en œuvre de l'ossature bois et de l'isolation thermique des bardages rapportés faisant l'objet d'un Avis Technique» (Cahier du CSTB 3316-V2), renforcées par celles ci-après : La coplanéïté des chevrons devra être vérifiée entre chevrons adjacents avec un écart admissible maximal de 2 mm. Au moment de leur mise en œuvre, les chevrons et les liteaux en bois devront avoir une humidité cible maximale de 18%, avec un écart entre deux éléments au maximum de 4 %. Le taux d humidité des éléments doit être déterminé selon la méthode décrite par la norme NF EN (avec un humidimètre à pointe). Les équerres de fixations devront avoir fait l objet d essais en tenant compte d une déformation sous charge verticale d au plus 3 mm. L entraxe des montants devra être de 600 mm au maximum (645 mm sur MOB) Conditions de mise en œuvre Calepinage Le pontage des jonctions entre montants successifs non éclissés de manière rigide, par les clins ISO-CEL est exclu. Pose sur Maisons et bâtiments à Ossature Bois (MOB) La pose sur MOB conformes au DTU 31.2 est : Non limitée en pose horizontale et verticale avec chevrons verticaux, Limitée à R+1 (6 m maxi + pointe de pignon) en pose sur chevrons horizontaux fixés directement sur MOB (cf. fig. 12). On se conformera aux prescriptions du DTU 31.2 et au 11 du Dossier Technique. L ossature sera recoupée tous les niveaux. Les chevrons seront posés au droit des montants d ossature de la MOB. Pose en zones sismiques La pose en zones sismiques est décrite en Annexe A en fin de dossier. L ossature est fractionnée au droit de chaque plancher. 2/

4 Conclusions Appréciation globale Pour les fabrications des clins ISO-CEL bénéficiant d un Certificat CERTIFIE CSTB CERTIFIED délivré par le CSTB, l'utilisation du procédé dans le domaine d'emploi accepté est appréciée favorablement. Validité Jusqu au 30 septembre Pour le Groupe Spécialisé n 2 Le Président M. KRIMM 3. Remarques complémentaires du Groupe Spécialisé Cette 2 ème révision intègre les modifications suivantes : Abandon des lames clins BARDEX par rapport à l Avis Technique n 2/ Modification des compounds PVC : Cœur : Compound PVC VE 5005 WE 999 Dryblend expansé Peau : VW 8012 WE 584 pour le blanc, VW 8012 CR 428 pour Ambre clair, VW 8012 GY 280 pour le Gris pour la coextrusion des lames ou Cœur : CEL 001 et CEL 002 expansé OmniPlast Peau : BLA 902 pour le blanc, BEI 901 pour Ambre clair et GRI 901 pour le gris pour la coextrusion des lames. Les coloris retenus, à savoir blanc, ambre clair et gris, ont un faible facteur d'absorption à la lumière; évitant un échauffement élevé des lames de bardage en exposition solaire et conduisant à un vieillissement satisfaisant. Etant donné que le bardage rapporté ISO-CEL permet de réaliser des murs de type XIV, le Groupe Spécialisé n 2 n a pas estimé nécessaire de limiter la hauteur des ouvrages à ossature bois conforme au DTU 31.2 excepté dans le cas de la pose verticale avec chevrons horizontaux fixés directement (cf. fig. 12). En cas de séisme, les clins situés au droit des planchers peuvent se déboiter. Concernant la tenue au vent, les valeurs admissibles sous vent normal annoncées vis-à-vis des effets de la dépression tiennent compte d un coefficient de sécurité pris égal à 3,5 sur la valeur de ruine, laquelle s est traduite en essai par l échappement d un élément. Cet Avis Technique est assujetti à une certification de produits CERTIFIE CSTB CERTIFIED portant sur les panneaux clins ISO-CEL. Le Rapporteur Bardage rapporté du Groupe Spécialisé n 2 Madeleine SOULÉ 4 2/

5 Dossier Technique établi par le demandeur A. Description 1. Principe Le système ISO CEL est un procédé de bardage rapporté, à base de lames coextrudées en PVC expansé recouvert de PVC rigide, selon un profil de largeur utile 154 mm ou 166 mm de finition lisse, veinée bois ou crépie. Ces lames venant s emboîter sur rive sont posées sur une ossature en chevrons bois : soit en disposition horizontale, soit en disposition verticale. 2. Matériaux 2.1 Utilisés pour l extrusion des lames et profilés complémentaires Lame ISO CEL Cœur : Compound PVC VE 5005 WE 999 Dryblend expansé Peau : VW 8012 WE 584 pour le blanc, VW 8012 CR 428 pour Ambre clair, VW 8012 GY 280 pour le Gris pour la coextrusion des lames ou Cœur : CEL 001 et CEL 002 expansé OP Peau : BLA 902 pour le blanc, BEI 901 pour Ambre clair et GRI 901 pour le gris pour la coextrusion des lames. Pour les profilés complémentaires Compositions vinyliques PVC rigide de formulation OMNIPLAST de références BLA 083 et BAL 172 pour le Blanc, BEI 002 pour l'ambre clair et GRI 063 pour le gris. Compositions vinyliques PVC, fournies par la société COUSIN- TESSIER, spécifique au procédé d injection des pièces, de couleur blanche, référencée VR GR 300 IP. 2.2 Utilisés pour la mise en œuvre Acier inoxydable AISI 316 L pour les clous de fixation des lames et accessoires. Acier galvanisé au moins Z 275 pour les pattes de fixation des chevrons. Panneaux de laine minérale et plaques d'isolant rigide ignifugé pour l'isolation complémentaire, conformes au Cahier du CSTB 3316-V2. Chevrons en bois ayant une résistance mécanique correspondant au moins à la classe C18 selon la norme NF EN 338, de durabilité naturelle ou conférée correspondant à la classe d emploi 2, suivant la norme NF EN et livrés sur chantier avec un taux d'humidité au plus égal à 18 % en poids. Chevilles nylon avec vis ou clou-vis traités contre la corrosion. Mastic-colle SIKAFLEX PRO 11 FC de la Société SIKA. 3. Eléments Le procédé comporte : les lames ISO CEL coextrudées en PVC expansé, recouvertes de PVC rigide, divers profilés complémentaires de pose, également extrudés en PVC rigide, A ces éléments qui sont fournis par la Société OMNIPLAST, viennent s'ajouter : les chevrons-bois de l'ossature, les panneaux ou plaques d'isolant et leurs fixations, les encadrements de baie en tôle métallique pré-peinte, qui sont directement approvisionnés par le poseur. 3.1 Elément de bardage 3.11 Lame ISO CEL (cf. fig. 1) Profilés pleins, obtenus par coextrusion de PVC expansé d épaisseur 6,0 mm et PVC rigide d épaisseur 0,5 mm. Les lames sont réalisées en largeur utile de 154 mm ou 166 mm (pour une pose avec grain d orge ou joint creux), livrées en longueur standard de 6 m. Aspect : clins avec décor lisse, veiné bois ou crépi. Masse surfacique : - ISO CEL grain d orge : 4,09 kg/m² - ISO CEL joint creux : 3,90 kg/m² Caractéristiques : selon tableau 3 en fin de Dossier Technique Ces profilés comportent : en rive basse face cachée, un emboîtement femelle formant un talon d appui, en rive haute, face vue, un petit rainurage en V constituant une ligne de clouage (recouvert par la lame suivante) et un emboîtement mâle, face cachée, un talon d appui traversé par les clous. L aspect varie selon la disposition des clins (pose horizontale ou verticale), le motif de jonction des lames (grain d orge ou joint creux) et suivant les différentes finitions réalisées dans la masse (lisse, veinée bois ou crépie). Les largeurs utiles 154 mm ou 166 mm proviennent de la même lame par un délignage en rive basse de la partie arrière (face cachée) d une partie du talon d appui à l endroit ou il est marqué par un rainurage en V. Les lames ISO-CEL existe en coloris : blanc, ambre clair et gris. Ces teintes sont suivies par le CSTB sur la base du système de contrôle interne de fabrication. D autres teintes et aspects validés en usine peuvent être proposés dans le cadre de l élargissement de la gamme actuelle sur la base de suivi interne de fabrication et de suivi externe du CSTB Profilé complémentaire en PVC cellulaire Profilé réf. ISO TAS (cf. fig. 3.2) Tasseau en PVC cellulaire d épaisseur 10 mm permettant le calage des lames devant être délignées (souvent en fin d ouvrage, partie haute ou en bout de mur) Profilés complémentaires en PVC rigide Ces profilés utilisés pour la réalisation des points singuliers se partagent en : Profilé réf. ISO-DH (cf. fig. 3.1) Profilé de départ bas pour une pose horizontale des lames. Profilé réf. ISO-PV (cf. fig. 3.2) Profilé de départ bas ventilé pour une pose verticale des lames permettant le recouvrement du chevron en partie basse. Profilé réf. ISO-BBS (cf. fig.3.1) Profilé de départ bas ventilé pour une pose verticale des lames. Profilé réf. ISO-EF (cf. fig. 3.1) Profilé de base commun à divers couvercles avec trous oblongs pour fixation. Profilé réf. ISO RV (cf. fig. 3.2) Profilé en H perforé permettant le raccordement de lame en pose verticale, ses perforations permettent l évacuation de l eau (cf. fig. 11). Profilé réf. BRF (cf. fig. 3.1) Couvercle du profil de base utilisé pour finir un ouvrage. Profilé réf. BRL (cf. fig. 3.1) Profilé cornière permettant le raccordement de face bardée (avec isolation de forte épaisseur) et de face non bardée. 2/

6 Profilé réf. BRC (cf. fig. 3.1) Profilé cornière permettant le raccordement de face bardée (avec isolation d épaisseur 50 mm) et de face non bardée. Profilé réf. BRA (cf. fig. 3.1) Couvercle d'angle permettant le raccordement de faces bardées ou d'une face bardée et d'une face non bardée. Profilé réf. BRP (cf. fig. 3.1) Couvercle plat permettant le raccordement de lame, dans le cas où l'ouvrage à réaliser est plus long que les clins utilisés (pose horizontale des lames). Des stries longitudinales sur les couvercles immobilisent les mastics d'étanchéité lors de la dilatation ou du retrait des lames dus aux variations de température. Les profilés complémentaires permettent de traiter la plupart des points singuliers habituellement rencontrés, ils sont utilisés soit indépendamment, soit par deux, tous les couvercles sont à associer au profilé ISO EF. Pièce réf. jointure ISO CEL (cf. fig. 3.2 et 9) Permet l aboutage de deux lames ISO-CEL en pose horizontale, elle possède la même finition que la lame (lisse, veinée bois ou crépie). Les jointures sont obtenues par moulage injection en PVC rigide (cf. fig. 3.2 et 9). Tous les profilés complémentaires présentent en aile d'appui sur le support, des trous ovalisés (1,5 x 10 mm) pré-percés tous les 100 mm pour une fixation par clouage. Longueur standard : 4 m (0 / + 10 mm) Epaisseur : 1,20 à 1,50 mm (± 0,20 mm) 3.2 Fixations (cf. fig. 2) Les lames sont fixées sur les chevrons bois à chaque intersection (entraxe maxi de 600 mm) à l'aide de clous en acier inoxydable fournis par la société Norfix réf ci-dessous: Pointe TLg Bombée Inox A4 annelée 30 x 3,0 (P k = 140 N) Pointe : TLg Bombée Inox A4 Annelée 45 x 3,0 (P k = 401 N) (Déclaration de conformité du fabricant NORFIX EN ) 3.3 Ossature bois L ossature bois doit est conforme aux prescriptions du document «Règles générales de conception et de mise en œuvre de l'ossature bois et de l'isolant thermique des bardages rapportés faisant l'objet d'un Avis Technique» Cahiers du CSTB 3316-V2, renforcées par celles ci-après : Largeur vue minimale : 40 mm Epaisseur minimale : 35 mm 3.4 Accessoires associés Profilés d'habillage en tôle prélaquée, usuellement utilisés pour la réalisation des encadrements de baies dans les bardages traditionnels (cf. fig. 13). 4. Fabrication Le lame ISO-CEL ainsi que les profilés complémentaires sont extrudés par la Société OMNIPLAST en son usine de ALBERT (80). L extrusion des lames ISO-CEL est réalisée sur extrudeuse classique double-vis possédant en sortie de filière une unité de calibrage spécifique permettant l expansion du PVC sous l action des agents porophores contenus dans la composition vinylique. L'extrusion de tous les autres profilés s'effectue sur extrudeuse IDE WEBER - BATTENFELD et CINCINNATI. Les pièces complémentaires jointure ISO CEL sont réalisées en moulage injection par la société NEWPLAST JOINT BARTHELEMY en son usine de SAINT LEGER SOUS CHOLET (49). 5. Organisation des contrôles 5.1 Contrôles des matières premières Chaque lot de compound PVC est réceptionné avec un certificat de conformité au Cahier des Charges comprenant notamment : Contrôle de la masse volumique selon ISO 1183, Contrôle du taux de cendres selon ISO Contrôle des compositions vinyliques prêtes à l'extrusion Poids spécifique apparent par tassement, Contrôle granulométrique. 5.2 Contrôles sur profilés extrudés Les principaux contrôles concernent : Aspect et coloris (tous les clins), Poids au mètre linéaire (1 fois/2 heures), Dimensions (1 fois/2 heures), Vérification de l assemblage (1 fois/campagne), Retrait à 115 C (1 fois/48 heures), Choc à l'obus à -10 C (1 fois/48 heures). Valeurs certifiées CERTIFIE CSTB CERTIFIED : Résistance à la flexion selon ISO 178 (1 fois/semaine) : 14 MPa, Module d élasticité : 700 MPa. 6. Identification Les clins bénéficiant d un certificat CERTIFIE CSTB CERTIFIED sont identifiables par un marquage conforme à l annexe 3 du Règlement particulier de la Certification CERTIFIE CSTB CERTIFIED rattaché à l Avis Technique des produits de bardages rapportés, vêtures, vêtages et des Habillages de sous-toiture» et comprenant notamment : Sur le produit Le logo CERTIFIE CSTB CERTIFIED, Le numéro d usine et le numéro de produit, Le repère d identification du lot de la fabrication Sur les palettes Le logo CERTIFIE CSTB CERTIFIED, Le numéro d usine et le numéro de produit, Le nom du fabricant, une identification de l usine de production, L appellation commerciale du système et l appellation commerciale du produit, Le numéro de l Avis Technique pour lequel le produit certifié est approprié. Outre la conformité au règlement, le marquage comporte : En rive mâle des clins, imprimés à chaud, deux numéros rappellent l'un la date d'extrusion, l'autre le sigle de la Société. Toutes les informations nécessaires (marque, destinataire, référence et composition du colis) sont précisées sur l'étiquette agrafée à chaque colis sous gaine. La marque commerciale, La référence des lames clins, La teinte, Les dimensions, Les quantités. 7. Fourniture et Assistance technique Les éléments fournis par la Société OMNIPLAST comprennent les lames-clins ISO-CEL, l'ensemble des profilés complémentaires en PVC, les clous inox et les pièces de jointure ISO CEL. Les autres éléments sont directement approvisionnés par le poseur à partir du marché diffus en conformité avec les prescriptions du Dossier Technique. La Société OMNIPLAST ne pose pas elle-même. La mise en œuvre est effectuée par des entreprises de pose auxquelles OMNIPLAST apporte, à leur demande son assistance technique pour l'étude sur plan, le calepinage et la mise en œuvre du bardage. 8. Domaine d emploi Le procédé ISO-CEL est un procédé de bardage rapporté : De pointe de pignon de maisons individuelles légères, par pose sur l'ossature primaire de l'ouvrage, De murs plans et verticaux, en béton ou en maçonnerie, neuf ou déjà en service, aveugles ou comportant des baies, situés en étage ou à rez-de-chaussée protégé des risques de chocs, par pose sur une ossature secondaire rapportée, réalisée en chevrons bois, de largeur vue égale à 40 mm et d'épaisseur minimale 35 mm, De MOB conformes au DTU 31.2 selon Mise en œuvre de l isolation thermique et de l ossature 9.1 Isolation thermique L isolant est mis en œuvre conformément aux prescriptions des documents : «Règles générales de conception et de mise en œuvre de 6 2/

7 l'ossature bois et de l'isolation thermique des bardages rapportés faisant l'objet d'un Avis Technique» (Cahier du CSTB 3316-V2). 9.2 Ossature bois Pose sur pattes-équerres La mise en œuvre de l ossature bois sera conforme aux prescriptions du Cahier du CSTB 3316-V2, renforcées par celles ci-après : La coplanéïté des montants devra être vérifiée entre montants adjacents avec un écart admissible maximal de 2 mm. La résistance admissible de la patte aux charges verticales à prendre en compte doit être celle correspondant à une déformation sous charge égale à 3 mm. Les chevrons sont de durabilité naturelle ou conférée correspondante à la classe d emploi 2 selon la norme NF EN Entraxe maximum 600 mm, porté à 645 mm pour la MOB. L'entraxe des chevrons peut être réduit en tant que de besoin (disposition de renforcement au vent en rive de bâtiment ou aux chocs en soubassement). Pose directe sur support A la règle précédente il convient d ajouter que les chevrons sont solidarisés au gros œuvre par fixations traversantes. Un calepinage préalable évitera de noyer la plupart des têtes de ces fixations, en faisant coïncider leur position avec la partie creuse entre appuis des lames. Enfin, dans le cas d une pose verticale avec chevrons horizontaux, la pose est limitée aux bâtiments R+1 (6 m maximum + pointe de pignon), afin d assurer une ventilation efficace de la lame d air, le bardage étant de type XIV (cf. fig. 12). 10. Mise en œuvre des éléments de bardage 10.1 Principe généraux de pose Stockage des lames Les lames sont livrées sur chantier en colis sous gaine polyéthylène. Ces colis doivent être stockés sur une aire plane et horizontale, reposant sur des sabots de largeur minimale 10 cm et au plus distants de 80 cm. Les colis ne doivent pas être empilés sur une hauteur supérieure à 1 m. Par temps chaud, il est conseillé d'ouvrir les gaines aux deux extrémités pour permettre une ventilation Travail et outillage La coupe des profilés bois s'effectue à la scie égoïne. La coupe des profilés PVC s'effectue à l'aide d'une scie à denture fine et à faible voie. Le clippage des profilés complémentaires en PVC s'effectue au poing ou au marteau en caoutchouc Principes généraux de pose Lame ISO CEL Les lames sont fixées par clouage et leur emboîtement s effectue au poing ou au maillet en caoutchouc. Afin d éviter les risques de déformation ultérieure, il faudra s assurer que la pose des lames ne s effectue pas lors de températures extrêmes (c'est-à-dire inférieure à 5 ou supérieure à 25 ). Dans le cas de pose sans isolation thermique, l ossature support se réduit au réseau de liteaux. La pose en disposition verticale des lames, tient compte du sens des vents de pluie dominants. Le raccordement bout à bout des lames (à savoir sur un même alignement, indépendamment des lames adjacentes) n'étant pas prévu par le système, la réalisation d'un ouvrage de dimension supérieure à la longueur maximale de fourniture (13 m), impose la juxtaposition d'ouvrages partiels effectués à l'aide de la pièce jointure ISO CEL (cf. fig. 9) ou des profilés BRB et BRP dans le cas de la pose horizontale des lames et du profilé ISO-RV dans le cas de la pose verticale des lames (cf. fig et 10.2). Le système dispose d'un jeu de profilés complémentaires pour la réalisation des points singuliers. Sur toute leur longueur, ces profilés prennent assise sur un liteau bois sur lequel ils sont cloués tous les 300 mm au travers de trous ovalisés pré-percés en usine sur leur aile d'appui Pose sur ossature bois Disposition horizontale des clins Le montage s effectue à l avancement de bas en haut. On fixe le profilé de départ horizontal ISO DH en bas d ouvrage tous les 300 mm. Il sera donc nécessaire de réaliser le plus souvent une fixation intermédiaire entre chevrons sur une cale de l épaisseur de ces derniers. L utilisation d un chevron horizontal continu est possible si l on peut satisfaire aux exigences de ventilation de la lame d air conformément au Cahier du CSTB 3316-V2. Le premier clin est emboîté sur le profilé de départ et fixé en rive supérieure au droit de chaque chevron au moyen des clous annelés inoxydable A4. Le très faible coefficient de dilatation du PVC cellulaire permet de clouer directement au travers du clin sans préperçage ni trous oblongs. Afin d éviter tous risque de gauchissement du clin, celui-ci sera cloué progressivement du milieu vers les extrémités pour permettre la libre dilatation. Les clins suivants sont mis en place en s assurant du bon emboîtement rainure languette masquant les têtes de fixation. Le raccordement bout à bout des clins selon un joint vertical filant est réalisé à l aide des profilés ISO EF et BRP ou de la pièce jointure ISO CEL (cf. fig. 9). En arrêt horizontal du bardage, si l éventuelle recoupe longitudinale du dernier clin entraîne la perte de son talon d appui, les tasseaux de calage ISO TAS en PVC cellulaire seront disposés en dos du clin au droit de chacun de ses points de fixation (cf. fig. 5) Disposition verticale des clins Les clins sont fixés sur un réseau horizontal de tasseau. Dans le cas de pose directe sur le support (limité à 6 m), il faut effectuer des découpes de 100 mm en quinconce dans le lattage horizontal tous les mètres pour permettre la circulation de l air. Une autre solution pour assurer la ventilation consiste à réaliser un contre-lattage vertical. L avancement s effectue latéralement et normalement à partir d un angle de façade, la rive femelle du premier clin étant en butée contre le profilé femelle ISO EF (fixé verticalement sur l angle) et la tranche du clin en bas d ouvrage étant emboîté dans un profilé de départ BBS perforé ou ISO PV (cf. fig. 10.1). Afin d éviter tous risque de gauchissement du clin, celui-ci sera cloué progressivement du milieu vers les extrémités pour permettre la libre dilatation. Le raccordement bout à bout des clins selon un joint horizontal filant est réalisé à l aide des profilés ISO RV (cf. fig. 11). En arrêt vertical du bardage, si l éventuelle recoupe longitudinale du dernier clin entraîne la perte de son talon d appui, les tasseaux de calage ISO TAS en PVC cellulaire seront disposés en dos du clin au droit de chacun de ses points de fixation Points singuliers En ce qui concerne l encadrement de baie, traité à l aide des profilés PVC, la pièce d appui rapportée doit présenter en extrémité un relevé d étanchéité. Celui-ci peut être réalisé à l aide d un profilé cornière collé à la colle-mastic (SIKAFLEX) préalablement à l habillage des retours de baie. En horizontal : afin d éviter tout risque de gauchissement du clin celuici sera cloué progressivement du milieu vers les extrémités. Un jeu de 5 mm sera ménagé à chacune des extrémités pour permettre la libre dilatation. En vertical : Le profilé ISO RV est conçu pour le raccord des lames, néanmoins, il faut ménager un jeu minimal de 10 mm entre l extrémité de la lame et le fond du profilé de finition permettant la libre dilatation et une lame d air sur l extérieur. Les figures 7 à 15 constituent un catalogue d'exemples de solution pour le traitement des points singuliers. En cas d'éventuelles bouches d'aération à conserver, celles-ci sont en communication avec l'extérieur par un conduit en tôle galvanisée pliée. En ce qui concerne la libre dilatation des lames, celles-ci ne doivent pas, en leur extrémité libre, être posées en butée en fond de profil complémentaire. 11. Pose sur MOB (cf. fig à 17.3) La paroi externe sera constituée de panneaux conformes au DTU Un film pare-pluie conforme au DTU 31.2 sera mis en œuvre sur les panneaux de contreventement de la MOB. Il sera maintenu par des tasseaux bois, fixés sur les montants verticaux de la MOB. La fixation du tasseau dans les montants de la MOB doit être vérifiée (en tenant compte des entraxes). 2/

8 12. Entretien et réparation 12.1 Entretien La composition vinylique utilisée pour la fabrication du cœur des profilés apparaît comme bien stabilisée contre les effets thermiques du rayonnement solaire qui sont les principaux agents de dégradation du PVC. Le mode de coextrusion nécessaire à l obtention de profilés allégés revêtus d une peau de PVC rigide en face vue ne semble pas, dans les limites de température qui peuvent être obtenues dans l utilisation présente, devoir entraîner de libération de contraintes internes susceptibles de nuire au bon comportement de l ouvrage. Les traces de plâtre ou de ciment (lesquelles n'adhèrent pas sur le PVC) ainsi que les salissures ordinaires peuvent être nettoyées à l'éponge humide, éventuellement imbibée de détergent (type Teepol). Les taches indélébiles à l'eau peuvent être enlevées avec un chiffon blanc imbibé de solvants adaptés. Les solvants cétoniques (acétone) et aromatiques qui attaquent le PVC sont à proscrire. L'acétate d'éthyle est conseillé pour les taches tenaces Réparation (cf. fig. 16) Le remplacement d un clin nécessite la dépose des clins situés en aval. On peut cependant effectuer un remplacement avec fixations apparentes en procédant comme suit : Découpe longitudinale du clin endommagé à l aide d une scie, et enlèvement de la partie inférieure (rive non clouée), A l aide d un pied de biche engagé entre le tasseau support et le dos de la rive endommagé, écarter simultanément, le clin coupé, les clous et le bas du clin supérieur jusqu à extraction des clous, Dégager la partie supérieure du clin coupé, Repérer sur la rive basse du clin supérieur l axe des tasseaux support, Préparer le clin de remplacement en arasant le tenon de l emboîtement mâle, Mettre le clin ainsi préparé en engageant la rive haute usinée sous la rive du clin supérieur et remboîter en rive basse sur le clin inférieur, Repousser les deux clins pour retrouver appui sur les tasseaux et fixer avec les vis inox à emboîtement plastique (9966) de longueur 40 mm le long d un axe tracé entre 10 et 15 mm de l arrête inférieure. B. Résultats expérimentaux Dans le cadre de l'instruction, de nombreux essais ont été réalisés tant sur les profilés que sur le bardage en œuvre dont notamment : Essais sur profilés PVC Tenue à l'acétone - retrait à chaud Evolution des caractéristiques de compound PVC : - Résistance à la flexion, - Taux de cendre, - Masse volumique à 23 C, - Retrait à chaud, - Chocs à température négative et à 23 C, - Colorimétrie. Essais sur maquette Comportement à la dépression Comportement aux chocs. Classement de réaction au feu ISO CEL : rapport d essais SME n C. Références C1. Données Environnementales et Sanitaires 2 Le procédé ISO-CEL fait l objet d une Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES) conforme à la norme NF P Le demandeur déclare que cette fiche est présentée selon le modèle de Fiche de Déclaration environnementale et Sanitaire validé par l AIMCC (FDES Version 2005). Cette FDES a été établie en décembre 2005 par la SNEP (Syndicat National de l Extrusion Plastique). Elle est disponible sur le site Les données issues des FDES ont pour objet de servir au calcul des impacts environnementaux des ouvrages dans lesquels les produits (ou procédés) visés sont susceptibles d être intégrés. Les données issues des FDES ont pour objet de servir au calcul des impacts environnementaux des ouvrages dans lesquels les produits (ou procédés) visés sont susceptibles d être intégrés. C2. Autres références Depuis sa création en 2008, les quantités de clins ISO-CEL fabriqués par la Société OMNIPLAST sont de m². Le changement de matière a été réalisé en mars 2011 et à ce jour 5000 m² de façade ont été produit. 2 Non examiné par le Groupe Spécialisé dans le cadre de cet Avis 8 2/

9 Tableaux et figures du Dossier Technique Tableau 1 Résistance admissible normale en pressions et dépression sous vent normal selon NV 65 modifiées Entraxe des chevrons (cm) Nombre de fixation/m² 16,2 13,0 10,8 ISO-CEL Dépression en Pa Dans le cas d utilisation de clous torsadés de 35 mm au lieu de 50 mm, les valeurs de tableau seront réduites par application d un coefficient de 0, Tableau 2 Caractéristiques des compounds PVC utilisés pour les lames ISO-CEL Caractéristiques* INEOS Formulation OP Cœur Peau Cœur Peau Expansé Blanc Ambre clair Gris Expansé VE5005 Blanc Ambre clair VW 8012 VW 8012 VW 8012 CEL001 X80018 BLA 902 BEI 901 WE584 CR428 GY280 CEL002 WE999 Gris GRI 901 Résistance à la flexion ISO 480 * Résistance en flexion (MPa) * Module de flexion (MPa) > 12 MPa > 600 MPa > 12 MPa > 600 MPa Taux de cendres (%) ISO Masse volumique à 23 C (kg/m 3 ) ISO % ± 1 8% ± 1 0,5 ± 0,1 0,5 ± 0,1 DHC Ti (min) 75 ± ± ± ± ± ± 15 Retrait à chaud 75 C EN Chocs à 10 C (10J) EN 477 Chocs à 23 C (10J) EN casse sur 10 1 casse sur 10 1 casse sur 10 1 casse sur 10 Colorimétrie L ,588 88,295 79, a + 0,5-0,341 2,071-1, b + 0,8 4,308 11,913 1, * Eprouvettes découpées dans des profilés extrudés d'épaisseur comprises entre 1,5 et 4 mm. Les valeurs obtenues avec des éprouvettes ISO 1/2 découpées dans des profilés d'épaisseur < 1,5 mm peuvent être différentes. Tableau 3 Dimensions et poids Longueur standard (m) Longueur maximale (m) ISO CEL Grain d orge ISO-CEL Joint creux Largeur utile (mm) / /-1.50 Epaisseur lame (mm) 18,50 + e 18,50 + e Tolérances sur les dimensions (mm) e = +0.5/-1.5 mm e = +0.5/-1.5 mm Epaisseur de la paroi (mm) 6,50 +0/-1 6,50 +0/-1 Poids au mètre linéaire (g) / / /

10 Sommaire des figures Figure 1 Lame ISO-CEL Figure 2 pointes et vis de fixation des lames ISO-CEL Figure 3.1 Profilés PVC complémentaires ISO-CEL Figure 3.2 Profilés PVC complémentaires ISO-CEL Pose sur ossature bois Figure 4 Principe Pose horizontale des lames ISO-CEL Figure 5 Arrêt bas Pose horizontale des lames ISO-CEL Figure 6 Arrêt haut Pose horizontale des lames ISO-CEL Figure 7 Arrêt latéral Pose horizontale des lames ISO-CEL Figure 8.1 Angle sortant Pose horizontale des lames ISO-CEL Figure 8.2 Angle intérieure Pose horizontale des lames ISO-CEL Figure 9 Aboutage des lames Pose horizontale des lames ISO-CEL Figure 10.1 Pose verticale des lames ISO-CEL Figure 10.2 Pose acrotère ISO-CEL Figure 11 Aboutage des lames Pose verticale des lames ISO-CEL Figure 12 Ossature bois horizontale (hauteur maximale de 6 m) Figure 13 Habillage de baie Figure 14.1 Coupe verticale sur baie - Appui et linteau Figure 14.2 Coupe horizontale sur baie 2 solutions sur tableaux Figure 15.1 Fractionnement de l ossature bois (chevron 5,40 m) Figure 15.2 Fractionnement de l ossature bois (chevron 5,40 à 11 m) Figure 16 Remplacement d une lame ISO-CEL Pose sur MOB Figure 17.1 Pose sur MOB coupe horizontale Figure 17.2 Pose sur MOB coupe verticale Figure 17.3 Pose sur MOB Coupe horizontale sur baie Pose en zones sismiques Figure A1 Aboutage des lames - Pose verticale Figure A2 - Aboutage des lames Pose horizontale /

11 Figure 1 Lame ISO-CEL 2/

12 Figure 2 pointes et vis de fixation des lames ISO-CEL 12 2/

13 Figure 3.1 Profilés PVC complémentaires ISO-CEL 2/

14 Figure 3.2 Profilés PVC complémentaires ISO-CEL 14 2/

15 Pose sur ossature bois Figure 4 Principe Pose horizontale des lames ISO-CEL 2/

16 Figure 5 Arrêt bas Pose horizontale des lames ISO-CEL 16 2/

17 Figure 6 Arrêt haut Pose horizontale des lames ISO-CEL 2/

18 Figure 7 Arrêt latéral Pose horizontale des lames ISO-CEL 18 2/

19 Figure 8.1 Angle sortant Pose horizontale des lames ISO-CEL 2/

20 Figure 8.2 Angle intérieure Pose horizontale des lames ISO-CEL 20 2/

Avis Technique 2/13-1541

Avis Technique 2/13-1541 Avis Technique 2/13-1541 Habillage de sous toiture Fascia Soffit and Barge Board Verkleidung des Unterdach Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CERTIFIE

Plus en détail

Avis Technique 2/13-1558

Avis Technique 2/13-1558 Avis Technique 2/13-1558 Annule et remplace l Avis Technique 2/09-1349 Plaques en fibres-ciment Bardage rapporté/vêtage Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Natura Pictura Textura

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB Avis Technique 14/13-1922*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1922 Tubes en PE-Xc Système de canalisations en PEX PEX piping system PEX Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

des combles aménageables

des combles aménageables MA.10 MATÉRIAUX J isole des combles aménageables AVEC LES CONSEILS 1 Le choix d un isolant En avant-projet, il est recommandé de prendre en considération plusieurs critères, afin de choisir la solution

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

FERMACELL Montage en doublage sur ossature

FERMACELL Montage en doublage sur ossature sur ossature Domaines d application Le système de doublage sur ossature FERMACELL consiste en une demi-cloison permettant de doubler un ouvrage maçonné existant de façon à en améliorer les performances

Plus en détail

Avis Technique 2/12-1493

Avis Technique 2/12-1493 Avis Technique 2/12-1493 Panneaux verre collé sur plaque en mortier de granulats de verre Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Ne peuvent se prévaloir du présent

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP: Prescriptions particulières MURS PORTEURS INTERIEURS Allotissement S 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré

Plus en détail

Plafonds Placostil sur montants Montage standard

Plafonds Placostil sur montants Montage standard A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds Placostil sur montants Montage standard Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

Avis Technique 2/10-1427. Clins Max Exterior

Avis Technique 2/10-1427. Clins Max Exterior Avis Technique 2/10-1427 Annule et remplace l Avis Technique 2/07-1267 Clins stratifiés HPL Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Ne peuvent se prévaloir du présent

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 01/09/2014 Cahier Technique F Profil d usage ISOLE ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris

Plus en détail

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable Echelle de pignon Chevêtre Ferme comble habitable (A entrait porteur (AEP)) Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme pignon Ferme comble perdu (W : avec débord entrait long) Pénétration

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat, dont la liste à jour est

Plus en détail

avec ou sans isolation Relookez et isolez votre maison bardage pvc

avec ou sans isolation Relookez et isolez votre maison bardage pvc avec ou sans isolation Relookez et isolez votre maison F IC H E PRODUIT bardage pvc L utilisation du revêtement avec ou sans isolant proposé par Plein jour vous permet de rajeunir et embellir l aspect

Plus en détail

Aide à la mise en œuvre. Isolation des murs. par l extérieur

Aide à la mise en œuvre. Isolation des murs. par l extérieur Aide à la mise en œuvre Isolation des murs par l extérieur Protecteur Sain Ecologique 3 lettres synonymes de bien-être Telle pourrait être la définition du sigle PSE, mais ses atouts sont loin de se limiter

Plus en détail

Avis Technique 2/12-1506

Avis Technique 2/12-1506 Avis Technique 2/12-1506 Annule et remplace l Avis Technique 2/08-1298 Plaques en fibres-ciment Bardage rapporté Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Natura, Pictura, Textura

Plus en détail

Avis Technique 2/10-1396

Avis Technique 2/10-1396 Avis Technique 2/10-1396 Annule et remplace l Avis Technique 2/03-1013 Version corrigée du 22 octobre 2010 Panneaux en fibres de bois Bardage rapport/vêtage Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1924 SYSTEM O

Avis Technique 14/13-1924 SYSTEM O Avis Technique 14/13-1924 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1316 Tubes et raccords en PVC-C Canalisations en PVC-C CPVC piping system CPVC Rohr Systeme Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

Créer ou rénover un plafond

Créer ou rénover un plafond Plafonds Novembre 2004 Code : F3820 Photo : Nomades. Créer ou rénover un plafond Plafonds suspendus Placostil, Plafonds enduits au plâtre Perfoplaque Vous voulez : remettre à neuf un plafond abîmé, réduire

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone Avis Technique 14/14-2041 Annule et remplace l Avis Technique 14/09-1511*V1 Flexibles comportant un tuyau en matériau thermoplastique revêtu d une tresse Flexibles de raccordement Flexible hoses Flexibel

Plus en détail

La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! -10% Multifit 035 -10% (épaisseurs : de 160 à 260 mm) Primes

La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! -10% Multifit 035 -10% (épaisseurs : de 160 à 260 mm) Primes La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! 09/2013 Multifit 032-15% Déduction fiscale de 30% (épaisseurs : 120, 140 et 160 mm) Pare-vapeur LDS et accessoires -10% Multifit 035-10%

Plus en détail

Isolation en façade FICHE TECHNIQUE

Isolation en façade FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Isolation en façade 2 4 6 7 CONNAÎTRE > Les techniques d isolation > Les différents systèmes REGARDER > L emploi de l isolation > La pose de l isolation > Le traitement des points singuliers

Plus en détail

Matériaux d'isolation

Matériaux d'isolation Produits d'étanchéité et d'isolation Matériaux d'isolation Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certifications Acquis environnementaux Définition :

Plus en détail

La toiture traditionnelle... en acier! SUR MESURE. facile à poser COUVERTURE PANNEAUX-TUILES ET SES ACCESSOIRES

La toiture traditionnelle... en acier! SUR MESURE. facile à poser COUVERTURE PANNEAUX-TUILES ET SES ACCESSOIRES COUVERTURE PANNEAUX-TUILES ET SES ACCESSOIRES SUR MESURE facile à poser aspect comparable à une toiture en tuiles 1,1 m La toiture traditionnelle... en acier! Facile à poser! Suivez le guide... BATITUILE

Plus en détail

façade VMZ Profil à clin Guide de pose de profils standards en zinc de VMZINC pour façade aérée

façade VMZ Profil à clin Guide de pose de profils standards en zinc de VMZINC pour façade aérée façade Guide de pose de profils standards en zinc de VMZINC pour façade aérée profondeurs et teintes Le a été développé avec pour objectif de faciliter sa mise en œuvre mais aussi d offrir un large éventail

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

Avis Technique 2/12-1513

Avis Technique 2/12-1513 Avis Technique 2/12-1513 Annule et remplace l Avis Technique 2/09-1380 Stratifié HPL Bardage rapporté / Vêtage Built-up cladding Vorgehängte hinterlüftete Fassadenbekleidung Max Exterior fixations invisibles

Plus en détail

L isolation extérieure dès le gros œuvre

L isolation extérieure dès le gros œuvre L isolation extérieure dès le gros œuvre L ISOLATION PAR L EXTERIEUR : SA SUPERIORITE SUR L ISOLATION PAR L INTERIEUR RTh est un nouveau procédé de maçonnerie spécialement conçu pour l isolation par l

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Les solutions support d enduit mince avec isolation

Les solutions support d enduit mince avec isolation Les solutions support d enduit avec isolation Th38 SE Th38 SE FM+ Dimensions : Th38 SE : 1200 x 600 x épaisseurs 20 à 300 mm Th38 SE FM+ : 500 x 500 x épaisseurs 60 à 120 mm (autres dimensions sur consultation)

Plus en détail

L utilisation du chanvre dans l habitat n est pas systématiquement synonyme de béton de chanvre (fiches 1 à 4).

L utilisation du chanvre dans l habitat n est pas systématiquement synonyme de béton de chanvre (fiches 1 à 4). F5 FICHE TECHNIQUE MISE EN ŒUVRE DU CHANVRE EN VRAC PAR VOIE SECHE (sans liant) Groupement des producteurs de chanvre en Luberon L utilisation du chanvre dans l habitat n est pas systématiquement synonyme

Plus en détail

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette easyrock Rouleau revêtu d un pare-vapeur kraft polyéthylène utilisé en rénovation. Echelle de densité + le + produit : la performance et la simplicité, avec un R = 5,10 m 2.K/W en 200 mm mono couche. le

Plus en détail

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie,

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris La laine de roche Les couleurs Les couleurs standard disponibles sont les suivantes : RAL 1015 ivoire claire RAL 7015 gris ardoise RAL 5008 bleu gris RAL 7022 gris terre d ombre RAL 7032 gris silex RAL

Plus en détail

8.5 Les murs coupe-feu en béton

8.5 Les murs coupe-feu en béton 8.5 Les murs coupe-feu en béton bâtiments d activité de commerce et de stockage Entrepôt de stockage de matières plastiques dans l Ain. Un mur séparatif coupe-feu aurait permis d arrêt de la propagation

Plus en détail

Réussir l'isolation des combles non aménagés

Réussir l'isolation des combles non aménagés Réussir l'isolation des combles non aménagés DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Le choix d un isolant En avant-projet, il est recommandé de prendre en considération plusieurs critères, afin de choisir

Plus en détail

sarking Écran d isolation thermique pour toitures inclinées ISOLER EFFICACEMENT www.enertherm.eu

sarking Écran d isolation thermique pour toitures inclinées ISOLER EFFICACEMENT www.enertherm.eu sarking Écran d isolation thermique pour toitures inclinées ISOLER EFFICACEMENT www.enertherm.eu (Post)isolation de toitures inclinées Une toiture mal isolée peut représenter jusqu à 30% de la déperdition

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 09 : PLATRERIE ISOLATION Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 MODIFICATION JUILLET 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Plâtrerie - Isolation - 1 / 12 9 LOT 09 PLATRERIE ISOLATION 9.1

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs Revêtements de sols intérieurs en carreaux céramiques de grand format et de format oblong collés au moyen de mortiers-colles dans les locaux P3 au plus en travaux neufs Cahier des Prescriptions Techniques

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE*

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* BIEN CHOISIR SON PRODUIT : 1 ) Composition d un bloc-porte : Un bloc-porte est composé d une porte (1) associée à une huisserie (ou dormant ou cadre (2)). 2 )

Plus en détail

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Après Avant Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Plus en détail

Panneau de bardage polyuréthanne FP

Panneau de bardage polyuréthanne FP 15 Panneau de bardage polyuréthanne ondulé type FP-W PROFIL 7 50 50 PROFIL 6 BRUCHAPaneel PROFIL 5 PROFIL 4 PROFIL 3 PROFIL PROFIL 1 Panneau de bardage polyuréthanne FP FIXATION CACHEE panneau de bardage

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry 70 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Laine minérale et laine de verre FEUTRE BARDAGE 72 PANOLENE BARDAGE 72 SYSTEME CLADISOL 74 FEUTRAL 76 PARVACOUSTIC

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements Conseils de pose Conseils de pose Vous avez des idées Cloison de séparation Aménagements de cuisine Habillage de baignoire et aménagements de

Plus en détail

FIBROSTELL & RENOSTELL

FIBROSTELL & RENOSTELL SYSTÈME DE RENOVATION ET ISOLATION DE TOITURE EN UNE OPERATION!! FIBROSTELL & RENOSTELL FASTOTECHNIQUE S.A. - Z.I. Aux Condémines D - rte de Cossonay 24-1040 Echallens Tél. +41 21 634 45 46 - fax +41 21

Plus en détail

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles Les Briques de structure Briques C Savoir-faire et innovation Savoir-faire de la brique Les briques en terre cuite sont, par excellence,

Plus en détail

ECRANS ACOUSTIQUES DURABLES

ECRANS ACOUSTIQUES DURABLES FICHE TECHNIQUE : CASSETTE ACOUSTIQUE ABSORBANTE P9507 A3/B3 (DLα 8 db/dl R 33 db) CODES P9507 : L = 0.00 3.00m P9371 : L = 3.01 4.00m (avec renforcement interne) P9372 : L = 4.01 5.00m (avec renforcement

Plus en détail

Etanchéité. Edition 10/2012. Rivnet. Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium

Etanchéité. Edition 10/2012. Rivnet. Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium Etanchéité Rivnet Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium Edition 10/2012 La philosophie de notre entreprise s exprime par la formule : idées + aluminium = dani alu idées : Recherche

Plus en détail

PROFIL : 3.45.1000. PROFIL MÉTALLIQUE POUR COUVERTURE SÈCHE Longueur standard : de 1500 à 12000 mm Nuance de l acier : S320 GD selon norme NF EN 10147

PROFIL : 3.45.1000. PROFIL MÉTALLIQUE POUR COUVERTURE SÈCHE Longueur standard : de 1500 à 12000 mm Nuance de l acier : S320 GD selon norme NF EN 10147 Édition n 1 PROFIL : 3.45.1000 PROFIL MÉTALLIQUE POUR COUVERTURE SÈCHE Longueur standard : de 1500 à 12000 mm Nuance de l acier : S320 GD selon norme NF EN 10147 Revêtement Épaisseur (mm) Galvanisé Z275

Plus en détail

Le système de construction YTONG

Le système de construction YTONG Crédit photo : Maisons 4807 Edi on 2013 Le système de construction YTONG Le système de construction YTONG Xella Thermopierre S.A. - Le Pré Châtelain - Saint-Savin - 38307 BOURGOIN JALLIEU Téléphone :

Plus en détail

LABELROCK DIPLÔMES LA GAMME CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ISOLER LES PAROIS VERTICALES EN COMPLEXE DE DOUBLAGE COLLÉ

LABELROCK DIPLÔMES LA GAMME CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ISOLER LES PAROIS VERTICALES EN COMPLEXE DE DOUBLAGE COLLÉ Complexe isolant composé d un panneau rigide de laine de roche mono ou double densité, collé à une plaque de plâtre standard ou hydrofugé à bords amincis. double densité DIPLÔMES ACERMI 02/015/035 et 02/015/055

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

Avis Technique 20/10-195 COMBLISSIMO - FLOCOLENE

Avis Technique 20/10-195 COMBLISSIMO - FLOCOLENE Avis Technique 20/10-195 Annule et remplace l Avis Technique 20/07-118 et l extension 20/07-118*01 Ext Procédé d isolation thermique par soufflage sur planchers de combles. Isolation thermique Thermal

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 03 : CHARPENTE OSSATURE BOIS Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Charpente ossature bois - 1 / 11 - 3 LOT 03 CHARPENTE OSSATURE BOIS 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX

Plus en détail

Document Technique d'application

Document Technique d'application Document Technique d'application Référence Avis Technique 20/13-304 Annule et remplace l Avis Technique 20/08-127*V1 Edition corrigée du 11 décembre 2014 Procédé d isolation thermique par soufflage sur

Plus en détail

WILLCO Aventi - Directives d application

WILLCO Aventi - Directives d application WILLCO Aventi - Directives d application Plaque d appui pour crépi 1 Généralités Les présentes directives d application sont spécifiquement destinées à la fixation dlaques de construction Aventi WILLCO

Plus en détail

Avis Technique 6/13-2147. Eclipse Les Zelles

Avis Technique 6/13-2147. Eclipse Les Zelles Avis Technique 6/13-2147 Annule et remplace l Avis Technique 6/10-1925 Coffre PVC Coffre de volet roulant Roller shutter box Rolladenkasten Eclipse Les Zelles Titulaire : Société Les Zelles BP 7 ZI Les

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE

LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE - page 1/5 LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE IMPORTANT LOT 00 : Les entrepreneurs doivent impérativement prendre connaissance des prescriptions communes (lot 00) ainsi que

Plus en détail

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK Guide de mise en œuvre Liant ProKalK Applications Confort Caractéristiques du produit Caractéristiques physiques Dosage et conseil d utilisation Isolation du sol en béton de chanvre ProKalK Isolation pour

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests Notice Produit Edition 09.2012 Identification no4794 Version no. 2012-208 Sarnavap 5000E SA Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA est un pare-vapeur auto-adhésif pour système en adhérence

Plus en détail

T A C O NOTICE DE MONTAGE. Kit de pose sur toiture et châssis pour 1,2 ou 3 capteurs verticaux. Cette notice concerne 4 types d installations :

T A C O NOTICE DE MONTAGE. Kit de pose sur toiture et châssis pour 1,2 ou 3 capteurs verticaux. Cette notice concerne 4 types d installations : NOTICE DE MONTAGE Kit de pose sur toiture et châssis pour 1,2 ou 3 capteurs verticaux 15-60 27% - 173% Cette notice concerne 4 types d installations : T A C O TUILES ARDOISES TUILES PLATES CHASSIS TOITS

Plus en détail

Tableau récapitulatif des degrés de résistance au feu des clapets coupe-feu ISONE+

Tableau récapitulatif des degrés de résistance au feu des clapets coupe-feu ISONE+ La gamme ISONE Tableau récapitulatif des degrés de résistance au feu des clapets coupe-feu ISONE+ Type de clapets coupe-feu ISONE+/Ap circulaire ISONE+/Ap rectangulaire Type de clapets coupe-feu Cloison

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Décembre 2010 Lot n 4 Cloisons

Plus en détail

Tortuire-Terrasse Pont et parking. Dilat 40/60. Edition 3/2010. ... Système de joint de dilatation mécanique pour parking

Tortuire-Terrasse Pont et parking. Dilat 40/60. Edition 3/2010. ... Système de joint de dilatation mécanique pour parking Tortuire-Terrasse Pont et parking Dilat 40/60... Système de joint de dilatation mécanique pour parking Edition 3/2010 Toutes les nouveautés, les catalogues à jour consultables et téléchargeables sur www.danialu.com

Plus en détail

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et Valoriser les combles perdus s Un bâtiment perd de la chaleur par le haut, car la chaleur monte. L isolation de la toiture est donc la priorité. 30

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

LOT N 2 CHARPENTE 02.00 SPECIFICATION TECHNIQUE CHARPENTE BOIS...2

LOT N 2 CHARPENTE 02.00 SPECIFICATION TECHNIQUE CHARPENTE BOIS...2 LOT N 2 CHARPENTE 02.00 SPECIFICATION TECHNIQUE CHARPENTE BOIS...2 02.01 PRESCRIPTIONS...2 02.01.01 Prescriptions réglementaires...2 02.01.02 Qualité des bois...2 02.02 NOTE DE CALCULS ET PLANS...2 02.03

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Panneau Sandwich Métallique Metal faced sandwich panel Sandwich-Element mit Metalldeckschichten Avis Technique 2/09-1341 Bardage Annule et remplace l Avis Technique 2/04-1121 Isoparete 1000 Isoparete Piano

Plus en détail

ISOLEZ ET EMBELLISSEZ VOS FAÇADES

ISOLEZ ET EMBELLISSEZ VOS FAÇADES FAITES D UNE PIERRE DEUX COUPS, ISOLEZ ET EMBELLISSEZ VOS FAÇADES Wall Base / E-Board Zero Isoler et embellir sa façade en opération Face aux exigences croissantes en termes d isolation et face aux nouvelles

Plus en détail

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR POUJOULAT POUR PLUS DE PERFORMANCE POUR L AVENIR > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 3 MENUISERIES BOIS Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 Ce document est susceptible d être révisé ou retiré de la circulation en tout temps. L état du document devra être vérifié par l utilisateur

Plus en détail

Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment

Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment Réglementations Thermique Acoustique Aération Fiche d application Acoustique Départements d Outre-Mer Version 1.1 Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS Ministère

Plus en détail

Mégaplac 25. Répondre à la sécurité incendie? La nouvelle solution pour bâtiments de stockage

Mégaplac 25. Répondre à la sécurité incendie? La nouvelle solution pour bâtiments de stockage Janv. 2007 code : F 3943 Répondre à la sécurité incendie? RÉPOND AUX EXIGENCES DE L ARRÊTÉ 1510 Mégaplac 25 La nouvelle solution pour bâtiments de stockage Solution Placoplatre pour murs extérieurs et

Plus en détail

Commission chargée de formuler des Avis Techniques

Commission chargée de formuler des Avis Techniques Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 20 Produits et procédés spéciaux d isolation thermique Isolation thermique de murs par l intérieur : procédés d isolation par insufflation

Plus en détail

Solutions durables et innovantes pour maisons bois

Solutions durables et innovantes pour maisons bois Concept Solutions durables et innovantes pour maisons bois Des solutions techniques et performantes pour l univers de la construction Construire plus naturellement, c est concevoir des maisons saines et

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

MONTAGNE «PANNEAUX DE TOITURE POUR CLIMAT DE MONTAGNE"

MONTAGNE «PANNEAUX DE TOITURE POUR CLIMAT DE MONTAGNE MONTAGNE «PANNEAUX DE TOITURE POUR CLIMAT DE MONTAGNE" NOTA : Document a titre informel, non contractuelle, pouvant être susceptible de modifications ou évolutions 10/14 LE PANNEAU DE TOITURE POUR LA MONTAGNE

Plus en détail

PDS (Plaque de Distance de Sécurité)

PDS (Plaque de Distance de Sécurité) PDS (Plaque de Distance de Sécurité) La plaque de distance de sécurité est prévue pour respecter la distance règlementaire entre le conduit et son environnement direct. Elle peut être utilisée pour toutes

Plus en détail

Édition Janvier 2013. Edition Janvier 2013. Écran de sous-toiture Multivap 900M+ Cahier des Charges Écran de sous-toiture Multivap 900M+

Édition Janvier 2013. Edition Janvier 2013. Écran de sous-toiture Multivap 900M+ Cahier des Charges Écran de sous-toiture Multivap 900M+ Édition Janvier 2013 Edition Janvier 2013 Écran de sous-toiture Multivap 900M+ Cahier des Charges Écran de sous-toiture Multivap 900M+ Enquête de Technique Nouvelle SOCOTEC - n EAD9202/1 Validité : 31/01/2016

Plus en détail

LOT N 5 - MENUISERIE METALLIQUE - SERRURERIE

LOT N 5 - MENUISERIE METALLIQUE - SERRURERIE CROS SERGE Architecte DPLG 12 Rue Gabriel FAURE 09100 PAMIERS Tél. : 05.61.67.01.84 Fax.: 05.61.67.52.29 Dossier n 2012VERN CANTINE VERNIOLLE Extension du restaurant scolaire LOT N 5 - MENUISERIE METALLIQUE

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

PREFECTURE DU VAR PAGE 1 SECURISATION DE ZONES ACCESSIBLES ET CREATION D UNE PASSERELLE METALLIQUE MARCHE DE TRAVAUX

PREFECTURE DU VAR PAGE 1 SECURISATION DE ZONES ACCESSIBLES ET CREATION D UNE PASSERELLE METALLIQUE MARCHE DE TRAVAUX PREFECTURE DU VAR PAGE 1 PREFECTURE DU VAR MINISTERE DE L INTERIEUR BD DU 112EME REGIMENT D INFANTERIE BP 1209 83 070 TOULON TEL : 04 94 18 83 83 FAX : 04.94.18.85.88 Mise en sécurité des accès du public

Plus en détail