Centres informatiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centres informatiques"

Transcription

1 Centres informatiques Architecture des microprocesseurs GIF-3000 Professeur : Christian Gagné Semaine 15 : 11 décembre 2012 GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 1 / 44

2 Partie I Présentation des centres informatiques GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 2 / 44

3 Centres informatiques Sujet de la présentation : Warehouse-Scale Computers (WSC) Terme difficile de traduire précisément en français Terme proposé : «centres informatiques» À strictement parler, ce terme est plus général que WSC, car inclus centres de données (datacentres) et centres de collocation WSC sont les fondations des services sur Internet Moteurs de recherche, réseaux sociaux, services de courriels, cartographie en ligne, partages de vidéos, achats en ligne, etc. Avec grande popularité de ces services, centres informatiques doivent répondre à des demandes grandissantes Malgré les apparences, WSC sont différents des centres de données Un WSC se comporte comme un seul ordinateur géant Coûts de l ordre de 150 M$ Inclut bâtiment, refroidissement, alimentation électrique, serveurs et réseautique Comprend typiquement à serveurs Croissance rapide de l infonuagique (cloud computing) permet l accès à ces ordinateurs uniquement à l aide d une carte de crédit GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 3 / 44

4 Caractéristiques communes à la conception de centres informatiques et de serveurs Rapport coût-performance Réduire les coûts d un centre informatique de 10 % peut permettre de sauver 15 M$ Efficacité énergétique Grande consommation énergétique implique une capacité à distribuer cette énergie Il faut aussi être en mesure de retirer chaleur correspondant à énergie consommée Gestion responsable des ressources environnementales Influence coût de l équipement électrique et mécanique (refroidissement), en plus du coût de l énergie GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 4 / 44

5 Caractéristiques communes à la conception de centres informatiques et de serveurs (suite) Fiabilité et redondance Disponibilité globale escomptée de centres informatiques de 99,99 % (1 h/an en panne max.) Redondance est la clé, effectuée par le logiciel Utilise un grand nombre de serveurs coût-efficaces et une réseautique abordable Connectivité externe Services généralement offerts sur Internet, requièrent donc une bonne connectivité Permet aussi synchronisation entre plusieurs centres informatiques Charges de traitement interactives et par lots Traitements interactifs : recherches par mots clé, réseaux sociaux Traitements par lots : calculs de métadonnées, indexations des pages Web GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 5 / 44

6 Caractéristiques spécifiques aux centres informatiques Amplement de parallélisme Parallélisme de données : grande quantité de jeux de données indépendants Parallélisme de requêtes : millions d utilisateurs simultanés de services Internet Coûts d opération sont significatifs Bâtiments et infrastructure électrique et de refroidissement sont amortis sur 10 ans Coûts de l énergie peuvent représenter plus de 30 % des coûts Difficultés et opportunités de l échelle des WSC Économies d échelle Rabais substantiels à prévoir pour une commande de serveurs Nombre de pannes élevé Avec serveurs et MTTF de 25 ans, il faut prévoir 5 pannes de serveurs par jour! GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 6 / 44

7 Grappes de calcul Grappes de calcul Stations de travail de type PC Réseautique abordable Linux + librairies open source Proposé en 1994 par des ingénieurs de la NASA (Beowulf project) Composantes «grand public» commençaient alors à offrir rapport performance/prix intéressant pour calcul haute performance (CHP) Requiert des problèmes bien découplés, avec peu de communication WSC : évolution logique des grappes de calculs Passage de centaines de serveurs à des dizaines de milliers WSC ne sont pas conçus pour le CHP CHP implique des calculs couplés et de longue durée Supercalculateurs modernes utilisent de meilleurs serveurs et une réseautique haute performance WSC sont utilisés à moins de 50 % de leur capacité GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 7 / 44

8 Centres de données Centre de données Vise généralement consolidation de plusieurs serveurs de services distincts dans un même emplacement Utilisation de plus en plus importante de machines virtuelles Grande variété de matériels et logiciels pour servir différentes composantes de l organisation Coût principal est le personnel de maintenance Différences avec WSC WSC vise à ce que le centre soit vu comme un seul ordinateur Utilise du matériel homogène Spécialiser logiciels tiers et développer logiciel maison Coût principal est le matériel GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 8 / 44

9 Partie II Traitements sur les WSC GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 9 / 44

10 Traitements sur les WSC Principaux traitements sur WSC Répondre aux requêtes des utilisateurs de services Internet Recherche, réseaux sociaux, lecture de courriels, etc. Traitements en lots Indexer pages Web Convertir vidéos en différents formats Framework pour traitements en lots : MapReduce Inspiré par les fonctions map et reduce, courantes en programmation fonctionnelle (Lisp) Popularisé par Google, maintenant utilisé dans plusieurs autres centres (Yahoo!, Facebook) Caractérisé par une grande simplicité d utilisation Implémentations open source disponibles (Hadoop) Fonction map : traitement parallèle sur chaque élément d un lot Retourne valeurs intermédiaires dans dictionnaire de clés-valeurs Fonction reduce : collige valeurs intermédiaires et génère résultat final GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 10 / 44

11 Exemple MapReduce function map(string key, String[] document): // key: a word to count // document: document tokens / words c = 0 for each word in document: if word == key : c++ emit(key, c) function reduce(string key, Int[] counts): // key: a word // counts: a list of partial counts c = 0 for each count in counts: c += count emit(key, c) Fonction map : compte le nombre d occurrences du mot recherché dans le document Fonction reduce : somme les comptes partiels des différents documents function main(document[] documents): for each document in documents: submit(document) GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 11 / 44

12 Considérations sur MapReduce Peut être considéré comme une généralisation d opérations SIMD Traitements effectués par une fonction appliquée aux données (map), suivi d une fonction faisant une réduction des résultats (reduce) Réduction est une opération courante dans architectures SIMD Implantation de MapReduce implique mécanisme de robustesse Variabilité des temps d exécution courante dans les WSC Contraste avec les centres de données, où une tâche plus lente signifie souvent un bris de matériel Ordonnaceur de MapReduce assigne les tâches selon l historique de performance des nœuds de traitement Tâche lente peut bloquer l ensemble de l exécution En fin d exécution, ordonnanceur va relancer l exécution des tâches plus lentes sur d autres nœuds Premier résultat de chaque tâche sera utilisé Gains en performance observés de 30 % pour certaines tâches GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 12 / 44

13 Autres composantes logicielles de WSC Système de fichier distribué Google File System (GFS) MapReduce utilise GFS pour assurer la distribution des fichiers traités Bases de données haute performance (NoSQL) Dynamo d Amazon BigTable de Google Ces services permettent de voir WSC comme machine unique Fiabilité et performance élevées du stockage par copies multiples des données Contraintes de cohérences relaxées relativement à bases de données standards Données seront éventuellement cohérentes dans le WSC Robustesse via logiciel permet d utiliser serveurs d entrée de gamme Différence d un facteur 20 du prix-performance avec équipement haut de gamme Google utilise du logiciel open source (Linux) et maison (BigTable, MapReduce) Aucun coût de licence GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 13 / 44

14 Histogramme d utilisation des serveurs chez Google Fraction of time CPU utilization Utilisation du WSC varie dans le temps et est rarement à 100 % Affecte la consommation énergétique GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 14 / 44

15 Consommation énergétique selon utilisation GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 15 / 44

16 Partie III Infrastructure physique des WSC GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 16 / 44

17 Organisation d un WSC Réseau d un WSC relie des dizaines de milliers de serveurs Utilisation d une hiérarchie de réseaux Baie (rack) comporte 48 unités Au mieux, un serveur par unité Un commutateur de 48 ports par baie Coût de 30 $ par port de 1 Gb/s en 2011 Bande passante élevée et uniforme à l intérieur d une baie Deux à huit liens en amont par commutateur Bande passante réduite d un facteur 6 à 24 comparativement à l intérieur d une baie Désigné comme étant du dépassement de souscription (oversubscription) Impacts sur performances lors de communications entre serveurs de baies différentes Baies organisées en matrices (array) Typiquement 30 baies par matrice GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 17 / 44

18 Organisation d un WSC Array switch Rack switch 1U Server Rack GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 18 / 44

19 Stockage et réseautique Deux stratégies possibles pour le stockage 1 Distribuer le stockage dans les serveurs Chaque serveur à un ou plusieurs disques durs 2 Consolider le stockage dans serveurs spécialisés en réseau Permet des stratégies sophistiquées de redondance (ex. RAID) Plus dispendieux par téraoctets Première stratégie généralement suivie dans WSC Priorité à la réduction des coûts Infrastructure logicielle permet redondance et fiabilité Redondance logicielle permet robustesse aux pannes de baies et même de centres Répliques dans d autres baies et d autres centres Commutateur de matrice est dispendieux Coût commutateur croit quadratiquement selon le nombre de ports Requiert matériel spécialisé, à fortes marges de profit GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 19 / 44

20 Hiérarchie de mémoire d un WSC Configuration typique d un WSC Chaque serveur comporte deux processeurs, 16 Go de mémoire, deux disques de 2 To et un port Ethernet 1 Gb/s Un commutateur pour chaque paire de baies Un commutateur de matrice de 30 baies GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 20 / 44

21 Performance d un WSC Disk capacity (GB) Disk bandwidth (MB/sec) Disk bandwidth (MB/sec) Disk latency (µsec) DRAM capacity (GB) DRAM latency (µsec) 10 1 DRAM bandwidth (MB/sec) 0 Local Rack Array GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 21 / 44

22 Organisation d un WSC Internet CR Internet CR Datacenter Layer 3 AR AR AR AR... Layer 2 S A LB A S S A A A.... S S LB S A... Key: CR = L3 core router AR = L3 access router S = Array switch LB = Load balancer A = Rack of 80 servers with rack switch GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 22 / 44

23 Localisation d un WSC Localisation d un WSC est un facteur important Accès internet adéquat Coût faible de l électricité Faible risque de catastrophes naturelles Près des utilisateurs (réduction de la latence) Climat favorable (refroidissement) Conditions fiscales Distribution de l électricité Nombreuses conversions entre haut voltage (115 kv) et les serveurs (208 V) Efficacité d environ 89 % GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 23 / 44

24 Distributions de l électricité et son efficacité High-voltage utility distribution Generators IT Load (servers, storage, net, ) UPS & Gen often on 480 v 115 kv 13.2 kv 208 V ~1% loss in switch gear & conductors Substation UPS: Rotary or Battery Transformers Transformers 13.2 kv 13.2 kv 480 V 0.3% loss 99.7% efficient 6% loss 94% efficient, ~97% available 2% loss 98% efficient 2% loss 98% efficient GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 24 / 44

25 Refroidissement de WSC Chaleur dissipée par WSC est élevée Énergie consommée par dispositifs électroniques et mécaniques transformée en chaleur Refroidissement des salles de serveurs Air chaud des serveurs passe dans serpentins d eau froide, qui s évapore (basse pression) Vapeur chaude transformée en eau froide dans condensateur externe pour libérer chaleur Conserve la température des salles entre 18 C et 22 C. Refroidisseurs consomment équivalent de 30 % à 50 % des serveurs Systèmes de ventillation consomment équivalent de 10 % à 20 % Optimisations possibles du système de refroidissement Conserver la température au-dessus de 22 C S assurer qu il n y a pas de hot spots dans la salle Refroidir à l aide d air ou d eau froide de l externe Idéal dans des climats tempérés Récupérer la chaleur C est ce qui est fait avec Colosse sur le campus GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 25 / 44

26 Système de refroidissement Blow down & evaporative loss at 8 MW facility: ~200,000 gal/day Cooling tower CWS pump Server fans 6 to 9 W each Leakage Heat exchanger (Water-side economizer) A/C condenser A/C compressor Diluted hot/cold mix Primary pump A/C evaporator Cold Fans Hot Computer room air handler Air impeller Cold GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 26 / 44

27 Efficacité énergétique de WSC Mesure d efficacité énergétique d un centre informatique : PUE (Power Usage Effectiveness) PUE = Puissance totale consommée Puissance équipements de TI Power usage effectiveness (PUE) IT AC Other GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 27 / 44

28 Latence et bande passante de WSC Bande passante affecte significativement la performance Favoriser échanges entre serveurs d une même baie Latence est également cruciale pour l utilisateur Productivité des utilisateurs est inversement proportionnelle à la latence Expériences démontrent qu augmenter temps de réponse de 30 % rallonge les temps d interactions de 70 % Retards dans le temps de réponse font perdre le fil de pensée des utilisateurs GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 28 / 44

29 Estimation du coût d un WSC Coût d exploitation d un WSC Exemple pour un serveur de serveurs, puissance maximale de 8 MW Amortissement sur 10 ans de l infrastructure physique, sur 4 ans de la réseautique et sur 3 ans des serveurs Coût total par watt consommés coût mensuel infrastructure + coût mensuel puissance 12 = puissance disponible 765 k$ k$ 12 = 1,86 $/W 8 MW Donc, limiter à moins de 2 $/W par année d opération le coût des améliorations énergétiques GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 29 / 44

30 Partie IV Infonuagique GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 30 / 44

31 Infonuagique et WSC WSC offrent une économie d échelle substantielle Centres avec à serveurs Comparaison avec centres de données traditionnels Réduction coûts de stockage d un facteur 5,7 Réduction coûts administratifs d un facteur 7,1 Réduction coûts de réseautique d un facteur 7,3 Échelle permet de faire des optimisations Engager ingénieurs mécanique et en puissance pour optimiser l infrastructure Optimiser utilisation des WSC en offrant des accès externes Serveurs dans centres de données utilisés à 10 % à 20 % Donner accès non corrélés à utilisateurs externes permet d augmenter utilisation à 50 % Infonuagique (cloud computing) Retour de l informatique comme un service public Similaire aux services d aqueduc, d électricité, de téléphonie, etc. Le logiciel comme un service (SaaS, Software as a Service) GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 31 / 44

32 Amazon Web Services Caractéristiques des services Web d Amazon (Amazon S3 et EC2) à son lancement Machines virtuelles Isoler les utilisateurs Facilite distribution du code sur l ensemble du WSC Contrôle aisé de l utilisation des ressources Masquer ancien matériel Possibilité d assigner plusieurs utilisateurs aux mêmes serveurs Très faibles coûts 0,10 $/h pour une unité EC2 ( AMD Opteron 1,0 à 1,2 GHz) Utilisation de logiciels open source Élimine les problèmes de licences et de coûts Maintenant possible d utiliser des logiciels commerciaux à prix plus élevé Aucune garantie de service À l origine, Amazon promet qu un meilleur effort (best effort) Maintenant, disponibilité de 99,95 % Aucun contrat Requiert uniquement l utilisation d une carte de crédit GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 32 / 44

33 Coûts d Amazon EC2 sur demande GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 33 / 44

34 Utilisation à la demande Attrait majeur de l infonuagique : utilisation à la demande Fournisseur de services prend les risques Recherché par les compagnies en démarrage Si grand succès, ressources doivent être disponibles rapidement Investir trop tôt dans les serveurs peut épuiser les ressources «Coûts associatifs» : 1 h sur 1000 serveurs coûte même prix que 1000 h sur 1 serveur Exemple 1 : jeu FarmVille de Zynga 1M d utilisateurs après 4 jours, 10M après 60 jours, 28M quotidiennement après 270 jours! Utilisation des services Web d Amazon a permis de suivre la demande Exemple 2 : Netflix Diffusion en flux connaît un grand succès depuis quelques années, compte pour 24,7 % du trafic sur Internet au É.-U. en 2011! Arrêt du développement de ses centres de données, passage aux services Web d Amazon Y effectue entre autre la conversion des films en différents formats pour visualisation sur plateformes mobiles GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 34 / 44

35 Partie V Exemple : WSC de Google GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 35 / 44

36 Ordinateurs dans des conteneurs Google et Microsoft fabriquent leurs WSC à partir de conteneurs de fret Permet une conception modulaire Modules indépendants, requiert uniquement alimentation électrique, lien réseau et échanges d eau froide et chaude WSC de Google étudié comporte 40 conteneurs de 40 pieds de long Correspond au WSC construit à The Dalles, Oregon, ouvert en 2006 Ressources hydroélectriques abordables, connexion au réseau par fibre optique et climat tempéré Deux rangées de 29 baies avec 20 serveurs chacune Puissance électrique consommée et efficacité énergétique Puissance maximale consommée de centre de 10 MW, avec PUE de 1,23 (2007) 85 % des pertes associées au refroidissement, 15 % associées à la puissance Chaque conteneur peut consommer jusqu à 250 kw, conteneur étudié consomme 222 kw en moyenne GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 36 / 44

37 Conteneurs de Google GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 37 / 44

38 Refroidissement du WSC Air froid provient du sol au centre du conteneur Air chaud sort à l arrière des baies Température maintenue à 27 C Possible par bon cloisonnement entre les régions froides et chaudes Pas de refroidissement si température eau froide inférieure à 21 C Avantage de The Dalles : température varie entre -9 C et 19 C (moyenne de 5 C) GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 38 / 44

39 Variation du PUE des WSC de Google A B C D E F G H I J Q3 07 Q4 07 Q1 08 Q2 08 Q3 08 Q4 08 Q1 09 Q2 09 Q3 09 Q4 09 Q1 10 Q2 10 Q3 10 Q4 10 GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 39 / 44

40 Alimentation de serveurs Serveur alimenté directement par 12 V Pas d autres voltages fournis, alimentation similaire à ordinateurs portables Permet une amélioration de l efficacité Utilisation de piles 12 V standard comme alimentation sans interruption (UPS) Permet meilleure efficacité (99,99 %) Évite achat équipements coûteux Permet un déploiement incrémental Pas d ajustement dynamique de la fréquence et du voltage Demande une boucle de contrôle complexe tout en offrant des gains minimes GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 40 / 44

41 Configuration des serveurs Configuration des serveurs du WSC de Google Deux processeurs AMD de deux cœurs chacun à 2,2 GHz 8 Go de RAM DDR2 avec bus mémoire fonctionnant à 533 MHz Réduction de la consommation appréciable relativement à bus fonctionnant à 666 Mhz Un lien Ethernet 1 Gb/s Un disque dur SATA Consommation maximale de 160 W et de 85 W au repos Nœuds de stockage Ajout d un deuxième plateau de 10 disques SATA Ajout d un deuxième disque sur le serveur (total de 12 disques) Deuxième lien Ethernet 1 Gb/s Consommation maximale de 300 W et de 198 W au repos Deux nœuds de base pour chaque nœud de stockage dans le centre Moyenne de presque 5 disques par serveur GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 41 / 44

42 Serveurs du WSC de Google GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 42 / 44

43 Réseautique Chaque commutateur de matrice comporte 480 ports 1 Gb/s et quelques dizaines de ports 10 Gb/s Ports 1 Gb/s utilisés pour se connecter aux commutateurs de baies Ports 10 Gb/s utilisés pour se connecter aux deux routeurs du centre Deux routeurs principaux dans le centre Lien vers l internet Redondance pour éviter qu une panne de routeur déconnecte complètement le centre 2 à 8 ports comme liens ascendants dans commutateurs de baies Dépassement de souscription variant d un facteur 20 : 1 à 5 : 1 GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 43 / 44

44 Surveillance et réparations Un opérateur humain responsable de 1000 serveurs Exige du logiciel de surveillance Routines automatisées pour régler problèmes courants Machines en défaillance plus importante sont dans une file de réparations Réparations faites en lot par les techniciens, pour amortir les coûts Logiciels de diagnostic identifient les réparations les plus courantes Seules machines sans diagnostic, ou diagnostic peu fiables sont examinées manuellement Objectif de 1 % des nœuds dans file des réparations manuelles à tout moment MTTR d une semaine GIF-3000 (U. Laval) Centres informatiques C. Gagné 44 / 44

MapReduce. Malo Jaffré, Pablo Rauzy. 16 avril 2010 ENS. Malo Jaffré, Pablo Rauzy (ENS) MapReduce 16 avril 2010 1 / 15

MapReduce. Malo Jaffré, Pablo Rauzy. 16 avril 2010 ENS. Malo Jaffré, Pablo Rauzy (ENS) MapReduce 16 avril 2010 1 / 15 MapReduce Malo Jaffré, Pablo Rauzy ENS 16 avril 2010 Malo Jaffré, Pablo Rauzy (ENS) MapReduce 16 avril 2010 1 / 15 Qu est ce que c est? Conceptuellement Données MapReduce est un framework de calcul distribué

Plus en détail

Qu est ce que le Cloud Computing?

Qu est ce que le Cloud Computing? Qu est ce que le Cloud Computing? Makhlouf Hadji Ingénieur de Recherche Qu est ce que le Cloud Computing? Agenda: Virtualisation des Ressources Introduction au Cloud Computing Caractéristiques du Cloud

Plus en détail

Enseignant: Lamouchi Bassem Cours : Système à large échelle et Cloud Computing

Enseignant: Lamouchi Bassem Cours : Système à large échelle et Cloud Computing Enseignant: Lamouchi Bassem Cours : Système à large échelle et Cloud Computing Les Clusters Les Mainframes Les Terminal Services Server La virtualisation De point de vue naturelle, c est le fait de regrouper

Plus en détail

Une gestion plus rapide des données grâce aux disques SSD

Une gestion plus rapide des données grâce aux disques SSD W H I T E P A P E R Une gestion plus rapide des données grâce aux disques SSD Pendant des années, les progrès réalisés au niveau des performances des disques durs n ont pas pu suivre les demandes des applications

Plus en détail

en version SAN ou NAS

en version SAN ou NAS tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de l'entreprise. Parmi

Plus en détail

SYNTHÈSE PPE SAMY AHNECH HARRY SANCHEZ - AMINE OUARHOU MORGAN FRANTZ SOMMAIRE :

SYNTHÈSE PPE SAMY AHNECH HARRY SANCHEZ - AMINE OUARHOU MORGAN FRANTZ SOMMAIRE : SYNTHÈSE PPE SAMY AHNECH HARRY SANCHEZ - AMINE OUARHOU MORGAN FRANTZ SOMMAIRE : I Etude de systèmes de stockage et détermination d une solution adaptée pour la M2L II Détermination du coût de la solution

Plus en détail

Outil d aide au choix Serveurs Lot 4 Marché Groupement de Recherche

Outil d aide au choix Serveurs Lot 4 Marché Groupement de Recherche Outil d aide au choix Serveurs Lot 4 Marché Groupement de Recherche Serveurs DELL PowerEdge Tour Rack standard R310 T110II Rack de calcul Lames R815 M610 R410 R910 M620 R415 R510 T620 R620 R720/R720xd

Plus en détail

Système de stockage d entrée de gamme professionnel MAXDATA PLATINUM 600 IR

Système de stockage d entrée de gamme professionnel MAXDATA PLATINUM 600 IR Système de stockage d entrée de gamme professionnel MAXDATA PLATINUM 600 IR MAXDATA PLATINUM 600 IR : Système de stockage d entrée de gamme professionnel Caractéristiques du produit NAS (Network Attached

Plus en détail

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Cloud et scalabilité Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers prénom.nom@cnam.fr Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

IBM Tivoli Storage Manager

IBM Tivoli Storage Manager Maintenir la continuité des affaires grâce à une gestion efficace et performante du stockage IBM Tivoli Storage Manager POINTS FORTS Accroît la continuité des affaires en réduisant les temps de sauvegarde

Plus en détail

Plan. Pourquoi Hadoop? Présentation et Architecture. Démo. Usages

Plan. Pourquoi Hadoop? Présentation et Architecture. Démo. Usages 1 Mehdi LOUIZI Plan Pourquoi Hadoop? Présentation et Architecture Démo Usages 2 Pourquoi Hadoop? Limites du Big Data Les entreprises n analysent que 12% des données qu elles possèdent (Enquête Forrester

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

EHDC. Système de refroidissement pour Data Center et armoires de serveur.

EHDC. Système de refroidissement pour Data Center et armoires de serveur. EHDC Système de refroidissement pour Data Center et armoires de serveur. EHDC PEN LP EHDC L est un module de refroidissement à haute densité pour les configurations en boucle ouverte. Il peut être utilisé

Plus en détail

Sommaire. 3. Les grands principes de GFS L architecture L accès de fichier en lecture L accès de fichier en écriture Bilan

Sommaire. 3. Les grands principes de GFS L architecture L accès de fichier en lecture L accès de fichier en écriture Bilan 1 Sommaire 1. Google en chiffres 2. Les raisons d être de GFS 3. Les grands principes de GFS L architecture L accès de fichier en lecture L accès de fichier en écriture Bilan 4. Les Evolutions et Alternatives

Plus en détail

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger Cours 13 RAID et SAN Plan Mise en contexte Storage Area Networks Architecture Fibre Channel Network Attached Storage Exemple d un serveur NAS EMC2 Celerra Conclusion Démonstration Questions - Réponses

Plus en détail

Approche générale. Vocabulaire élémentaire. Partition. Volume. Systèmes de fichiers avancés. Texte. Volumes, Partitions, RAID. Partition.

Approche générale. Vocabulaire élémentaire. Partition. Volume. Systèmes de fichiers avancés. Texte. Volumes, Partitions, RAID. Partition. Texte Approche générale Systèmes de fichiers avancés Volumes, Partitions, RAID 1 2 Vocabulaire élémentaire Partition Disque dur : élément physique destiné au stockage Partition : division d un disque dur

Plus en détail

CA ARCserve D2D. Une récupération après sinistre ultra-rapide vous permet d'éviter une interruption de service. DOSSIER SOLUTION : CA ARCserve D2D r16

CA ARCserve D2D. Une récupération après sinistre ultra-rapide vous permet d'éviter une interruption de service. DOSSIER SOLUTION : CA ARCserve D2D r16 CA ARCserve D2D CA ARCserve D2D est un produit de récupération sur disque conçu pour offrir la combinaison idéale de protection et de récupération rapides, simples et fiables de vos données professionnelles.

Plus en détail

Complexe de calcul du CEA Optimisation et suivi énergétique Jean-Marc DUCOS (jean-marc.ducos@cea.fr)

Complexe de calcul du CEA Optimisation et suivi énergétique Jean-Marc DUCOS (jean-marc.ducos@cea.fr) Complexe de calcul du CEA Optimisation et suivi énergétique Jean-Marc DUCOS (jean-marc.ducos@cea.fr) CEA TER@TEC Juin 2012 PAGE 1 SOMMAIRE Présentation du complexe de calcul du CEA Infrastructures techniques

Plus en détail

L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i n f r a m e, un b e s o i n c r u c i a l

L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i n f r a m e, un b e s o i n c r u c i a l Siège social : 5 Speen Street Framingham, MA 01701, É.-U. T.508.872.8200 F.508.935.4015 www.idc.com L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i

Plus en détail

GEL 1001 Design I (méthodologie)

GEL 1001 Design I (méthodologie) GEL 1001 Design I (méthodologie) Technique 2 Systèmes embarqués et fiabilité Hiver 2013 Département de génie électrique et de génie informatique Plan Système embarqué Ordinateur et architecture Von Neumann

Plus en détail

«Scale-to-fit» Storage

«Scale-to-fit» Storage LIVRE BLANC «Scale-to-fit» Storage Faites évoluer votre stockage de façon totalement transparente grâce au «Scale-to-Fit» de Nimble Storage. Ce livre blanc explique comment les solutions Nimble Storage

Plus en détail

ENVIRONNEMENTS ORACLE CRITIQUES AVEC VMAX 3

ENVIRONNEMENTS ORACLE CRITIQUES AVEC VMAX 3 ENVIRONNEMENTS ORACLE CRITIQUES AVEC VMAX 3 AVANTAGES CLES CRITIQUES Puissance Stockage hybride avec des niveaux de service performants optimisés pour le Flash à grande échelle, pour les charges applicatives

Plus en détail

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures Le stockage 1. Architecture de stockage disponible a. Stockage local ou centralisé L architecture de stockage à mettre en place est déterminante pour l évolutivité et la performance de la solution. Cet

Plus en détail

vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS

vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de

Plus en détail

LENOVO THINKSERVER GUIDE DES PRODUITS. Haute évolutivité et flexibilité conjointes au développement de l entreprise

LENOVO THINKSERVER GUIDE DES PRODUITS. Haute évolutivité et flexibilité conjointes au développement de l entreprise GUIDE DES PRODUITS LENOVO THINKSERVER Haute évolutivité et flexibilité conjointes au développement de l entreprise Augmentez le rendement, maximisez l efficacité et garantissez la continuité des activités

Plus en détail

Évaluation Projet MILLE Xterm à la Commission scolaire de Laval. Michael Wybo HEC Montréal

Évaluation Projet MILLE Xterm à la Commission scolaire de Laval. Michael Wybo HEC Montréal Évaluation Projet MILLE Xterm à la Commission scolaire de Laval Michael Wybo HEC Montréal Introduction Ce rapport examine l implantation du projet MILLE Xterm à la Commission scolaire de Laval de la perspective

Plus en détail

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters AVANTAGES

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters AVANTAGES FAMILLE EMC VPLEX Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters DISPONIBLITÉ CONTINUE ET MOBILITÉ DES DONNÉES DES APPLICATIONS CRITIQUES L infrastructure de stockage évolue

Plus en détail

Meilleures pratiques pour la gestion et la maintenance d un système de test

Meilleures pratiques pour la gestion et la maintenance d un système de test Meilleures pratiques pour la gestion et la maintenance d un système de test N avez-vous jamais dit? Mon système ne doit pas tomber en panne Je ne peux me permettre aucun temps mort dans la production Est-ce

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES HOPITAL DE PEDIATRIE ET DE REEDUCATION DE BULLION Route de Longchêne 78 830 BULLION 01.34.85.43.00. MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES FOURNITURE DE SERVEURS ET DE STOCKAGE INFORMATIQUE N de Marché

Plus en détail

Une présentation de HP et de MicroAge. 21 septembre 2010

Une présentation de HP et de MicroAge. 21 septembre 2010 Une présentation de HP et de MicroAge 21 septembre 2010 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge Virtualisation et stockage optimisé à prix abordable

Plus en détail

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters FAMILLE EMC VPLEX Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters DISPONIBILITE CONTINUE ET MOBILITE DES DONNEES DES APPLICATIONS CRITIQUES L infrastructure de stockage évolue

Plus en détail

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique Fiche Technique Cisco Secure Access Control Server Solution Engine Cisco Secure Access Control Server (ACS) est une solution réseau d identification complète qui offre à l utilisateur une expérience sécurisée

Plus en détail

La surveillance réseau des Clouds privés

La surveillance réseau des Clouds privés La surveillance réseau des Clouds privés Livre blanc Auteurs : Dirk Paessler, CEO de Paessler AG Gerald Schoch, Rédactrice technique de Paessler AG Publication : Mai 2011 Mise à jour : Février 2015 PAGE

Plus en détail

Protection des données avec les solutions de stockage NETGEAR

Protection des données avec les solutions de stockage NETGEAR Protection des données avec les solutions de stockage NETGEAR Solutions intelligentes pour les sauvegardes de NAS à NAS, la reprise après sinistre pour les PME-PMI et les environnements multi-sites La

Plus en détail

PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS

PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS SOMMAIRE QU EST-CE QUE LA VIRTUALISATION? POURQUOI VIRTUALISER? LES AVANTAGES DE LA VIRTUALISATION NOTION DE CONSOLIDATION, RATIONALISATION ET CONCENTRATION

Plus en détail

CNAM 2010-2011. Déploiement d une application avec EC2 ( Cloud Amazon ) Auteur : Thierry Kauffmann Paris, Décembre 2010

CNAM 2010-2011. Déploiement d une application avec EC2 ( Cloud Amazon ) Auteur : Thierry Kauffmann Paris, Décembre 2010 CNAM 2010-2011 Déploiement d une application avec EC2 ( Cloud Amazon ) Auteur : Thierry Kauffmann Paris, Décembre 2010 Déploiement d une application dans le cloud. 1. Cloud Computing en 2010 2. Offre EC2

Plus en détail

Programme. Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge. Hugo Boutet Président igovirtual. Présentation de MicroAge

Programme. Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge. Hugo Boutet Président igovirtual. Présentation de MicroAge Une présentation de et 19 octobre 2010 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge Les PME et le «cloud computing» Hugo Boutet Président igovirtual

Plus en détail

Fin de support de windows server 2003 êtes-vous PRêts? Bénéficiez des toutes dernières technologies avec Lenovo Windows Server

Fin de support de windows server 2003 êtes-vous PRêts? Bénéficiez des toutes dernières technologies avec Lenovo Windows Server Fin de support de windows server 2003 êtes-vous PRêts? Bénéficiez des toutes dernières technologies avec Lenovo Windows Server modernisez votre équipement, vous y gagnerez! www.lenovo.com/fr raisons pour

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Contexte... 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4

Plus en détail

Fiche produit FUJITSU ETERNUS DX200F Baie de stockage Flash

Fiche produit FUJITSU ETERNUS DX200F Baie de stockage Flash Fiche produit FUJITSU ETERNUS DX200F Baie de stockage Flash Fiche produit FUJITSU ETERNUS DX200F Baie de stockage Flash Des performances haut de gamme à un prix avantageux ETERNUS DX : le stockage centré

Plus en détail

DATA CENTER. Règles d'ingénierie du Data Center DATA CENTER

DATA CENTER. Règles d'ingénierie du Data Center DATA CENTER Règles d'ingénierie du Data Center SOMMAIRE La problématique La climatisation Les planchers techniques L énergie L urbanisation L industrialisation Conclusion LA PROBLEMATIQUE Rappel sur les Tiers Chaque

Plus en détail

Réplication indépendante de la plate-forme pour garantir la mobilité des données d entreprise et des migrations sans interruption de service

Réplication indépendante de la plate-forme pour garantir la mobilité des données d entreprise et des migrations sans interruption de service EMC Open Replicator for Symmetrix Réplication indépendante de la plate-forme pour garantir la mobilité des données d entreprise et des migrations sans interruption de service Avantages clés Hautes performances

Plus en détail

Logiciel d analyse du monde des objets connectés intelligents

Logiciel d analyse du monde des objets connectés intelligents Logiciel d analyse du monde des objets connectés intelligents Le défi : Transformer les données en intelligence décisionnelle Le logiciel SkySpark analyse automatiquement les données issues des équipements

Plus en détail

EMC SYMMETRIX VMAX 10K

EMC SYMMETRIX VMAX 10K EMC SYMMETRIX VMAX 10K La solution EMC Symmetrix VMAX 10K avec l environnement d exploitation Enginuity est dotée d une architecture scale-out multicontrôleur pour une consolidation et une efficacité accrues

Plus en détail

Présentation Infrastructure DATACENTRE

Présentation Infrastructure DATACENTRE Présentation Infrastructure DATACENTRE Innovatec de Gemsol : l activité ISP & le Datacentre 1500 hébergements h et services associés s de clients situés s en France & en Espagne Datacentre d un haut niveau

Plus en détail

SQL Server 2008 solutions de sauvegarde et de continuité

SQL Server 2008 solutions de sauvegarde et de continuité SQL Server 2008 solutions de sauvegarde et de continuité Portrait d entreprise Protection des données (NetApp SnapManager) Continuité de service (NetApp SnapMirror) Sauvegarde et Reprise des activités

Plus en détail

Data Center Rittal: standard ou sur mesure? Rittal Yverdon IT 2014 1

Data Center Rittal: standard ou sur mesure? Rittal Yverdon IT 2014 1 Data Center Rittal: standard ou sur mesure? Rittal Yverdon IT 2014 1 Rittal Une entreprise du Friedhelm Loh Group Des faits et chiffres qui parlent d eux même: Fondé en 1961 Plus de 10 000 collaborateurs

Plus en détail

Hébergement MMI SEMESTRE 4

Hébergement MMI SEMESTRE 4 Hébergement MMI SEMESTRE 4 24/03/2015 Hébergement pour le Web Serveurs Mutualités Serveurs Dédiés Serveurs VPS Auto-Hébergement Cloud Serveurs Mutualités Chaque Serveur héberge plusieurs sites Les ressources

Plus en détail

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI de 1 à 300 millions de ligne de log par jour Dans ce document, nous allons étudier les différentes architectures à mettre en place pour Click&DECiDE NSI.

Plus en détail

Entrez dans l ère du Numérique Très Haut Débit

Entrez dans l ère du Numérique Très Haut Débit MIPE Juin 2012 - Nantes http://www.network-th.fr - 0811 560 947 1. Le Très Haut Débit sur Fibre Optique au prix d une SDSL : Mythe ou Réalité? 2. Sauvegarder, Sécuriser, Protéger, Superviser : Délégueznous

Plus en détail

Performance et usage. La différence NETGEAR - R7000. Streaming HD illimitée

Performance et usage. La différence NETGEAR - R7000. Streaming HD illimitée Performance et usage Wi-Fi AC1900 - Vitesse 600Mbps (2.4GHz) + 1300 Mbps (5GHz) Processeur Dual Core 1GHz Fonctionnalités avancées pour le jeu en ligne sans latence Bande passante prioritaire pour les

Plus en détail

Programmation parallèle et distribuée

Programmation parallèle et distribuée Programmation parallèle et distribuée (GIF-4104/7104) 5a - (hiver 2014) Marc Parizeau, Département de génie électrique et de génie informatique Plan Mégadonnées («big data») Architecture Hadoop distribution

Plus en détail

Cartographie des solutions BigData

Cartographie des solutions BigData Cartographie des solutions BigData Panorama du marché et prospective 1 1 Solutions BigData Défi(s) pour les fournisseurs Quel marché Architectures Acteurs commerciaux Solutions alternatives 2 2 Quels Défis?

Plus en détail

CA Server Automation. Vue d ensemble. Avantages. agility made possible

CA Server Automation. Vue d ensemble. Avantages. agility made possible FICHE PRODUIT : CA Server Automation CA Server Automation agility made possible La solution intégrée CA Server Automation permet d automatiser le provisioning, la correction et la configuration des composants

Plus en détail

Chapitre 4: Introduction au Cloud computing

Chapitre 4: Introduction au Cloud computing Virtualisation et Cloud Computing Chapitre 4: Introduction au Cloud computing L'évolution d'internet Virt. & Cloud 12/13 2 Définition Le cloud computing est une technologie permettant de délocaliser les

Plus en détail

EMC VMAX 40K CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MAXIMALES DU MOTEUR VMAX 40K CARACTERISTIQUES SYSTEME MAXIMALES DU VMAX 40K INTERCONNEXION VMAX 40K

EMC VMAX 40K CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MAXIMALES DU MOTEUR VMAX 40K CARACTERISTIQUES SYSTEME MAXIMALES DU VMAX 40K INTERCONNEXION VMAX 40K EMC VMAX 40K Le système de stockage EMC VMAX 40K assure à l entreprise une haute disponibilité et une évolutivité remarquables tout en proposant des fonctionnalités performantes visant à accélérer votre

Plus en détail

Square-IT-Consulting. Présentation

Square-IT-Consulting. Présentation Square-IT-Consulting Présentation Janvier 2013 Square-IT-Consulting Groupe Square-IT-Services Square IT Services est une société de services en ingénierie informatique à forte valeur ajoutée, créée en

Plus en détail

Swisscom centre de calcul Wankdorf

Swisscom centre de calcul Wankdorf Swisscom SA Centre de calcul Wankdorf Stauffacherstrasse 59 3015 Berne www.swisscom.ch Swisscom centre de calcul Wankdorf L avenir sous le signe de la réussite Le centre de calcul de Swisscom au Wankdorf

Plus en détail

Présentation SERVEUR EN CLUSTER. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13

Présentation SERVEUR EN CLUSTER. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13 Présentation SERVEUR D APPLICATIONS EN CLUSTER Description Un cluster est un ensemble d instances de serveurs d applications combinant haute disponibilité et forte évolutivité. Contrairement à un système

Plus en détail

Fiche produit Fujitsu ETERNUS JX40 Baie de stockage JBOD

Fiche produit Fujitsu ETERNUS JX40 Baie de stockage JBOD Fiche produit Fujitsu ETERNUS JX40 Baie de stockage JBOD Fiche produit Fujitsu ETERNUS JX40 Baie de stockage JBOD Baie de stockage passive à connexion directe au serveur Baie de stockage JBOD ETERNUS JX

Plus en détail

VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS

VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS Virtualisation Définition Marché & Approche Microsoft Virtualisation en PME Quel(s) besoin(s) Quelle(s) approche(s) Témoignage Client Mr Rocher, DSI CESML Questions /

Plus en détail

White Paper - Livre Blanc

White Paper - Livre Blanc White Paper - Livre Blanc Développement d applications de supervision des systèmes d information Avec LoriotPro Vous disposez d un environnement informatique hétérogène et vous souhaitez à partir d une

Plus en détail

IBM System Storage. Van-Bac VU Disk Brand Manager. IBM Systems. 2007 IBM Corporation

IBM System Storage. Van-Bac VU Disk Brand Manager. IBM Systems. 2007 IBM Corporation IBM System Storage Van-Bac VU Disk Brand Manager IBM Systems Les préoccupations Comment mieux gérer le stockage de données Comment protéger efficacement les données Comment maitriser le coût de l infrastructure

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

arcserve r16.5 Protection des données hybride

arcserve r16.5 Protection des données hybride arcserve r16.5 Protection des données hybride Que ce soit pour la protection du data center, des bureaux distants ou des ressources de postes de travail, vous avez besoin d une solution vous permettant

Plus en détail

Technologie de déduplication de Barracuda Backup. Livre blanc

Technologie de déduplication de Barracuda Backup. Livre blanc Technologie de déduplication de Barracuda Backup Livre blanc Résumé Les technologies de protection des données jouent un rôle essentiel au sein des entreprises et ce, quelle que soit leur taille. Toutefois,

Plus en détail

EMC DATA DOMAIN OPERATING SYSTEM

EMC DATA DOMAIN OPERATING SYSTEM EMC DATA DOMAIN OPERATING SYSTEM Au service du stockage de protection EMC AVANTAGES CLÉS Déduplication évolutive ultrarapide Jusqu à 31 To/h de débit Réduction des besoins en stockage de sauvegarde de

Plus en détail

Groupe de Discussion Big Data Aperçu des technologies et applications. Stéphane MOUTON stephane.mouton@cetic.be

Groupe de Discussion Big Data Aperçu des technologies et applications. Stéphane MOUTON stephane.mouton@cetic.be Groupe de Discussion Big Data Aperçu des technologies et applications Stéphane MOUTON stephane.mouton@cetic.be Recherche appliquée et transfert technologique q Agréé «Centre Collectif de Recherche» par

Plus en détail

Boîtier de serveur multimédia NAS à 2 baies (1 x 1 TB) TN-200T1 (v1.0r)

Boîtier de serveur multimédia NAS à 2 baies (1 x 1 TB) TN-200T1 (v1.0r) Boîtier de serveur multimédia NAS à 2 baies (1 x 1 TB) (v1.0r) Le Boîtier de serveur multimédia NAS à 2 baies de TRENDnet (1 x 1 TB), modèle, est le centre de stockage et de divertissement d un réseau

Plus en détail

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration.

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration. Windows 2000: Introduction W2K: Architecture Système d'exploitation multitâche multithread 32 bits à architecture SMP. Multiplateforme: intel x86, Compaq Alpha Jusqu'à 64 Go de mémoire vive Système d'exploitation

Plus en détail

Stockage avec déduplication pour une sauvegarde et une restauration nouvelle génération

Stockage avec déduplication pour une sauvegarde et une restauration nouvelle génération EMC DATA DOMAIN - Présentation générale Stockage avec déduplication pour une sauvegarde et une restauration nouvelle génération Avantages clés Stockage avec déduplication évolutif Déduplication «à la volée»

Plus en détail

Architectures informatiques dans les nuages

Architectures informatiques dans les nuages Architectures informatiques dans les nuages Cloud Computing : ressources informatiques «as a service» François Goldgewicht Consultant, directeur technique CCT CNES 18 mars 2010 Avant-propos Le Cloud Computing,

Plus en détail

Aujourd hui, les entreprises

Aujourd hui, les entreprises COÛT TOTAL DE POSSESSION DE PANDA CLOUD OFFICE PROTECTION Page 2 I. Synthèse Aujourd hui, les entreprises dépendent fortement de leur système d information pour mener leur activité au quotidien et, par

Plus en détail

Livre. blanc. Solution Hadoop d entreprise d EMC. Stockage NAS scale-out Isilon et Greenplum HD. Février 2012

Livre. blanc. Solution Hadoop d entreprise d EMC. Stockage NAS scale-out Isilon et Greenplum HD. Février 2012 Livre blanc Solution Hadoop d entreprise d EMC Stockage NAS scale-out Isilon et Greenplum HD Par Julie Lockner et Terri McClure, Analystes seniors Février 2012 Ce livre blanc d ESG, qui a été commandé

Plus en détail

agile Datacenter vert Le monde naissant des datacenters de nouvelle génération ICAR-2013 Gérald.Dulac@eolas.fr Ibrahim.Safieddine@eolas.

agile Datacenter vert Le monde naissant des datacenters de nouvelle génération ICAR-2013 Gérald.Dulac@eolas.fr Ibrahim.Safieddine@eolas. Le monde naissant des datacenters de nouvelle génération ICAR-2013 Datacenter vert agile Grenoble Lyon Paris Gérald.Dulac@eolas.fr Ibrahim.Safieddine@eolas.fr Datacenter de nouvelle génération vert agile?

Plus en détail

Fiche produit Fujitsu ETERNUS CS800 S5

Fiche produit Fujitsu ETERNUS CS800 S5 Fiche produit Fujitsu ETERNUS CS800 S5 Fiche produit Fujitsu ETERNUS CS800 S5 Appliance de protection des données : sauvegarde sur disque avec déduplication Appliance de sauvegarde ETERNUS CS La gamme

Plus en détail

Faulconnier Bastien SIO2. Cahier des charges. Choix et mise en œuvre d'un datacenter pour Infrastructure Cloud. Pour la société :

Faulconnier Bastien SIO2. Cahier des charges. Choix et mise en œuvre d'un datacenter pour Infrastructure Cloud. Pour la société : Cahier des charges Choix et mise en œuvre d'un datacenter pour Infrastructure Cloud Pour la société : Galaxy-Swiss Bourdin Infrastructure choisie : Metalo Datacenter Préparé par le cabinet de conseil ACF

Plus en détail

BORDEREAU DE PRESTATION Ville de Langeais. Fourniture et installation du matériels informatiques et autres. Marché de fournitures et services

BORDEREAU DE PRESTATION Ville de Langeais. Fourniture et installation du matériels informatiques et autres. Marché de fournitures et services Ville de Langeais Hôtel de Ville, 2, Place du 14 juillet BP 98 37 130 LANGEAIS : 02.47.96.12.50 : 02.47.96.69.23 Fourniture et installation du matériels informatiques et autres Marché de fournitures et

Plus en détail

Évaluation du système de stockage

Évaluation du système de stockage Évaluation du système de stockage Rapport préparé sous contrat avec EMC Corporation Introduction EMC Corporation a chargé Demartek de procéder à une évaluation pratique du nouveau système de stockage d

Plus en détail

«clustering» et «load balancing» avec Zope et ZEO

«clustering» et «load balancing» avec Zope et ZEO IN53 Printemps 2003 «clustering» et «load balancing» avec Zope et ZEO Professeur : M. Mignot Etudiants : Boureliou Sylvain et Meyer Pierre Sommaire Introduction...3 1. Présentation générale de ZEO...4

Plus en détail

Unitt www.unitt.com. Zero Data Loss Service (ZDLS) La meilleure arme contre la perte de données

Unitt www.unitt.com. Zero Data Loss Service (ZDLS) La meilleure arme contre la perte de données Zero Data Loss Service (ZDLS) La meilleure arme contre la perte de données La meilleure protection pour les données vitales de votre entreprise Autrefois, protéger ses données de manière optimale coûtait

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

BI dans les nuages. Olivier Bendavid, UM2 Prof. A. April, ÉTS

BI dans les nuages. Olivier Bendavid, UM2 Prof. A. April, ÉTS BI dans les nuages Olivier Bendavid, UM2 Prof. A. April, ÉTS Table des matières Introduction Description du problème Les solutions Le projet Conclusions Questions? Introduction Quelles sont les défis actuels

Plus en détail

Programmation parallèle et distribuée

Programmation parallèle et distribuée Programmation parallèle et distribuée (GIF-4104/7104) 5a - (hiver 2015) Marc Parizeau, Département de génie électrique et de génie informatique Plan Données massives («big data») Architecture Hadoop distribution

Plus en détail

Cloud Computing Concepts de base Année académique 2014/15

Cloud Computing Concepts de base Année académique 2014/15 Concepts de base Année académique 2014/15 Qu'est que le? online 2 Qu'est que le? Cela s'est-il produit auparavant? Innovation Produit Service 3 Qu'est que le? Considérons-le comme-ça... Crée ta propre

Plus en détail

Les activités de recherche sont associées à des voies technologiques et à des opportunités concrètes sur le court, moyen et long terme.

Les activités de recherche sont associées à des voies technologiques et à des opportunités concrètes sur le court, moyen et long terme. Mémoires 2010-2011 www.euranova.eu EURANOVA R&D Euranova est une société Belge constituée depuis le 1er Septembre 2008. Sa vision est simple : «Être un incubateur technologique focalisé sur l utilisation

Plus en détail

Présentation de Citrix XenServer

Présentation de Citrix XenServer Présentation de Citrix XenServer Indexes Introduction... 2 Les prérequis et support de Xenserver 6 :... 2 Les exigences du système XenCenter... 3 Avantages de l'utilisation XenServer... 4 Administration

Plus en détail

Fiche produit Fujitsu ETERNUS DX100 S3 Système de stockage sur disque

Fiche produit Fujitsu ETERNUS DX100 S3 Système de stockage sur disque Fiche produit Fujitsu ETERNUS DX100 S3 Système de stockage sur disque Le système de stockage tout-en-un pour les petites et moyennes entreprises ou les filiales ETERNUS DX : le stockage centré sur l entreprise

Plus en détail

HÉBERGEMENT INFORMATIQUE

HÉBERGEMENT INFORMATIQUE HÉBERGEMENT INFORMATIQUE Environnement dédié et sécurisé sur mesure Pour les clients exigeants Prix selon consommation Service sur mesure Environnement dédié Introduction L intérêt et l'utilisation du

Plus en détail

Serveurs dédiés. Trafic et performances

Serveurs dédiés. Trafic et performances Serveurs dédiés Trafic et performances Nos services sont destinés aux entreprises et particuliers exigeants en terme de fiabilité, de sécurité et de disponibilité. Nous sommes également à même de fournir

Plus en détail

Techniques et astuces pour l enregistrement haute vitesse

Techniques et astuces pour l enregistrement haute vitesse Techniques et astuces pour l enregistrement haute vitesse David SANCHEZ Ingénieur d Application NI France stream ing [stree-ming] verbe 1. Fait de transférer des données depuis ou vers un instrument à

Plus en détail

10 choses à savoir sur le 10 Gigabit Ethernet

10 choses à savoir sur le 10 Gigabit Ethernet Livre blanc 10 choses à savoir sur le 10 Gigabit Ethernet Sommaire Introduction... 3 Le 10 Gigabit Ethernet et Les serveurs : une meilleure efficacité... 3 SAN contre Fibre Channel : plus simple et plus

Plus en détail

Marché à procédure adaptée (en application de l article 28 du code des Marchés Publics)

Marché à procédure adaptée (en application de l article 28 du code des Marchés Publics) ETABLISSEMENT PUBLIC DE SANTE MENTALE «Morbihan» 22, Rue de l Hôpital - B. P. 10 56896 SAINT-AVE Cédex Marché à procédure adaptée (en application de l article 28 du code des Marchés Publics) CAHIER DES

Plus en détail

Introduction : Caractéristiques du RAID : La redondance et la parité : Les différents types de systèmes RAID :

Introduction : Caractéristiques du RAID : La redondance et la parité : Les différents types de systèmes RAID : Introduction : La technologie RAID (regroupement redondant de disques indépendants) permet de constituer une unité de stockage à partir de plusieurs disques durs. Cette unitée,appelée grappe, a une tolérance

Plus en détail

L offre Oracle Complete Hardware + Software

L offre Oracle Complete Hardware + Software L offre Oracle Complete Hardware + Software Interview de Jean-Yves Migeon du 13 mars 2012 Postée sur http://itplace.tv Jean-Yves Migeon, Business Development Manager, BU Hardware Stephan Schreiber, Journaliste

Plus en détail

Liste de vérification des exigences Flexfone

Liste de vérification des exigences Flexfone Liste de vérification des exigences Flexfone Introduction Avant de déployer un service de voix par le protocole de l Internet (VoIP) ou un PBX hébergé dans votre entreprise, vous devriez prendre certaines

Plus en détail

Case Study. EOS Digital Services

Case Study. EOS Digital Services Case Study EOS Digital Services Un fournisseur de services de sécurité et d automatisation propose un système de stockage haute capacité pour la vidéosurveillance des aéroports d affaires situés en périphérie

Plus en détail