Conception et exploitation des processeurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conception et exploitation des processeurs"

Transcription

1 Chargé de cours : Frédéric Pétrot Équipe pédagogique : Alban Bourge, Stéphane Mancini, Claire Maiza, Luc Michel, Olivier Muller (resp.), Sebastien Viardot Année universitaire

2 Structure du cours C1 Présentation du projet CEP et rappels de VHDL C2 Chaîne de compilation et assembleur MIPS C3 Conventions pour les appels de fonctions C4 Gestion des interruptions 2 / 24

3 Introduction Plan 1 Introduction 2 Chaîne de compilation, exécutable 3 Assembleur MIPS 4 Traduction systématique des structures de contrôle 5 Modes d adressage 3 / 24

4 Introduction Introduction Étude du langage d assemblage du processeur MIPS MIPS32 ISA symbolique RISC : Reduced Instruction Set Computer Constructeur MIPS a, 1988 Importante part de marché dans l embarqué (networking en particulier), mais nettement moins que ARM b, favori des smartphones et autres tablettes. a. racheté par Imagination en 2013 b. 4 / 24

5 Chaîne de compilation, exécutable Plan 1 Introduction 2 Chaîne de compilation, exécutable 3 Assembleur MIPS 4 Traduction systématique des structures de contrôle 5 Modes d adressage 5 / 24

6 Chaîne de compilation, exécutable Rappel sur la chaîne de compilation Cible MIPS sur hôte x86_64 : développement croisé Compilation mips-elf-gcc -g -S pwet.c produit pwet.s mips-elf-gcc -g -S ctru.c produit ctru.s Assemblage mips-elf-as -o pwet.o pwet.s produit pwet.o mips-elf-as -o ctru.o ctru.s produit ctru.o Édition de liens mips-elf-ld -T cep.ld -o gonk pwet.o ctru.o produit l exécutable gonk En pratique on appelle toujours mips-elf-gcc! 6 / 24

7 Chaîne de compilation, exécutable Exécutable en mémoire Exécutable constitué de 4 parties majeures Code Directive.text En lecture seulement Commence «en bas» de la mémoire Données connues statiquement Directive.data Variables globales initialisées au lancement En lecture/écriture Directive.comm Variables globales non explicitement initialisées, initialisées à zéro au lancement En lecture/écriture 7 / 24

8 Chaîne de compilation, exécutable Exécutable en mémoire Données connues statiquement Directive.rodata (sur certains systèmes) Constantes initialisées au lancement En lecture seulement Placées à la suite du code Données allouées dynamiquement Pile Variables globales dont les adresses sont définies à l exécution : tas ou heap Placées à la suite des données initialisées Gérée par le matériel et/ou le logiciel lors des appels de fonctions Commence «à la fin» de la mémoire, «va» dans le sens des adresses décroissantes 8 / 24

9 Chaîne de compilation, exécutable Résumé 0xFFFFFFFF 0x.. 0x... pile.. tas.bss 0x...data 0x.. données.rodata 0x.. 0x.. code.text 0x.. 0x x x.. 0x.. code.text 0x...rodata 0x.. données.data.bss tas.. 0x.. 0x.. pile 0x.. 0xFFFFFFFF. 9 / 24

10 Chaîne de compilation, exécutable Rappel sur les types de données Types entiers de tailles fixes Types C99 (stdint.h) Taille en octets int64_t, uint64_t 8 int32_t, uint32_t 4 int16_t, uint16_t 2 int8_t, uint8_t 1 Cas des pointeurs (adresses) Forcément dépendant de l ISA : MIPS R3000 = 4 octets indépendant type donnée pointée (ex. : char *, int64_t *, )! Attention! Ne pas utiliser les types standards du C (int, long, ) dont la taille peut varier selon l ISA! 10 / 24

11 Assembleur MIPS Plan 1 Introduction 2 Chaîne de compilation, exécutable 3 Assembleur MIPS 4 Traduction systématique des structures de contrôle 5 Modes d adressage 11 / 24

12 Assembleur MIPS ABI MIPS Convention d usage des registres Registre Nom Usage $0 $zero toujours 0 $1 $at réservé à l assembleur $2-$3 $v0-$v1 valeur(s) de retour (caller saved) $4-$7 $a0-$a3 4 premiers arguments (caller saved) $8-$15,$24,$25 $t0-$t9 temporaires (caller saved) $16-$23,$30 $s0-$s8 à sauver (callee saved) $26-$27 $k0-$k1 réservés au noyau (ne pas toucher) $28 $gp pointeur global (ne pas toucher) $29 $sp pointeur de pile (callee saved) $31 $ra adresse de retour (caller saved) clarification caller/callee saved cours n 3 utilisation des registres $v, $a, $t, $s dans un premier temps 12 / 24

13 Assembleur MIPS Macro-instructions Macros Pseudo-instructions facilitant l écriture Expansées en une ou deux instructions par l assembleur Branchements blt, bgt, ble, bge blt $t0, $t1, label => slt $at, $t0, $t1 bne $at, $zero, label bgt $t0, $t1, label => slt $at, $t1, $t0 bnez $at, label ble $t0, $t1, label => slt $at, $t1, $t0 beqz $at, label bge $t0, $t1, label => slt $at, $t0, $t1 beqz $at, label 13 / 24

14 Assembleur MIPS Macro-instructions Chargements move $t1, $v0 => addu $t1, $v0, $zero li $t0, 0xdeadbeef => lui $at, 0xdead ori $t0, $at, Oxbeef la $t0, label => lui $at, %hi(label) ori $t0, $at, %lo(label) Notations : %hi(label) => (label >> 16) & 0xffff %lo(label) => label & 0xffff Autres not $t1 => nor $t0, $t0, $zero neg $t4 => sub $t4, $zero, $t4 14 / 24

15 Traduction systématique des structures de contrôle Plan 1 Introduction 2 Chaîne de compilation, exécutable 3 Assembleur MIPS 4 Traduction systématique des structures de contrôle 5 Modes d adressage 15 / 24

16 Traduction systématique des structures de contrôle if Conditions Condition assembleur complémentaire de celle exprimée au départ if if (x == 0) { x = 12; } if: bnez $s1, endif li $s1, 12 endif: if else if (x == 0) { x = 12; } else { x = 24; } if: bnez $s1, else li $s1, 12 j endif else: li $s1, 24 endif: 16 / 24

17 Traduction systématique des structures de contrôle if else if else if else if (x == 0) { x = 12; } else if (x > y) { x = 24; } else { x = 36; } if: bnez $s1, elseif li $s1, 12 j endif elseif: ble $s1, $s2, else li $s1, 24 j endif else: li $s1, 36 endif: Condition compliquée évaluation paresseuse utilisation de branchements successifs if ((a > 0 && b < 0xdead) c == d) { } if : blez $v1, L0 slti $a1,$a1,0xdead bnez $a1, L1 L0 : bne $v0,$a3, endif L1 : endif: 17 / 24

18 Traduction systématique des structures de contrôle while/for while while (i > 0) { i--; } loop : blez $v0, endloop addiu $v0, $v0, -1 j loop endloop :. for, autre manière d écrire un while en C for (i = 0; i < n; i++) { } li $v0, 0 loop : bge $v1, $v0, endloop addiu $v0, $v0, 1 j loop endloop :. 18 / 24

19 Traduction systématique des structures de contrôle case Case Après la section suivante! 19 / 24

20 Modes d'adressage Plan 1 Introduction 2 Chaîne de compilation, exécutable 3 Assembleur MIPS 4 Traduction systématique des structures de contrôle 5 Modes d adressage 20 / 24

21 Modes d'adressage Modes d adressage Ou comment accéder aux données en mémoire Constantes : placées dans l instruction elle-même C : MIPS : int32_t mcdo = 0x8badf00d; li $at, 0x8badf00d Variables scalaires : cases mémoire Identifiées par leur adresse C : int32_t dice = 420; void pwet(void) { dice++; } MIPS : relatif + dép..data dice:.word 420.text pwet: la $s0, dice lw $t0, ($s0) addiu $t0,$t0,1 sw $t0, ($s0) 21 / 24

22 Modes d'adressage Modes d adressage Horreur! Variable identifiée par adresse = pointeur! Variables de tous types : case mémoire Si connue statiquement (constante dans le code) : (en supposant qu'on laisse les variables automatiques one, five et nine dans des registres) C : int32_t p[] = { 1, 3, 0, 7, 9, 11, 13, 17}; void pwet(void) { int32_t one = p[0]; int32_t nine = p[4]; int32_t *five = &p[2]; *five = 5; } MIPS : relatif + dép..data p:.word 1, 3, 0, 7, 9, 11, 13, 17.text pwet: la $at, p lw $v0, 0*4($at) # $v0 est one lw $s1, 4*4($at) # $s1 est nine li $t0, 5 # $t0 est 5 sur 32 bits addiu $v1, $at, 2*4 # $v1 est five sw $a0, ($v1) # maj de p[2] 22 / 24

23 Modes d'adressage Modes d adressage Variables : case mémoire Accès indicé : (en supposant qu'on laisse les variables i et s dans des registres) MIPS : relatif + dép. C : int32_t p[] = { 1, 3, 5, 7, 9, 11, 13, 17 }; void pwet(void) { int32_t i, s = 0; } for (i = 7; i >= 0; i--) s += p[i]; p:.word 1, 3, 0, 7, 9, 11, 13, 17.text pwet: li $at, 7 # i la $v0, p # &p[0] li $a0, 0 # s for: bltz $at, endfor sll $t0, $at, 2 # i*4 addiu $t0, $v0, $t0 # p+i*4 lw $t1, ($t0) # accès addiu $a0, $a0, $t1 # ajout addiu $at, $at, -1 j for endfor: 23 / 24

24 Modes d'adressage Case, le retour Case void pwet(void) { switch (y) { case 0: x += 11; break; case 1: x += 13; break; case 2: x += 17; break; case 3: x += 19; break; default: x += 23; } }.rdata table :.word $L0, $L1, $L2, $L3.text pwet: sltu $s0, $s0, 4 beq $s0, $zero, def la $at, table sll $a1, $s0, 2 # y*4 dans $a1 addu $at, $at, $a1 # lw $t0, 0($at) # charge jr $t0 # saute $L0: addiu $a0, $a0, 11 j esw # break $L1: addiu $a0, $a0, 13 j esw # break $L2: addiu $a0, $a0, 17 j esw # break $L3: addiu $a0, $a0, 19 j esw # break def: addiu $a0, $a0, 23 esw : 24 / 24

Rappels d architecture

Rappels d architecture Assembleur Rappels d architecture Un ordinateur se compose principalement d un processeur, de mémoire. On y attache ensuite des périphériques, mais ils sont optionnels. données : disque dur, etc entrée

Plus en détail

Compilation (INF 564)

Compilation (INF 564) Présentation du cours Le processeur MIPS Programmation du MIPS 1 Compilation (INF 564) Introduction & architecture MIPS François Pottier 10 décembre 2014 Présentation du cours Le processeur MIPS Programmation

Plus en détail

Conception et exploitation des processeurs

Conception et exploitation des processeurs Chargé de cours : Frédéric Pétrot Équipe pédagogique : Stéphane Mancini, Luc Michel, Olivier Muller, Christophe Rippert, Sebastien Viardot Année universitaire 2012-2013 Structure du cours C1 C2 C3 C4 aux

Plus en détail

Introduction. Les performances d une machine sont liées au: 1. nombre d instructions. 2. temps de cycle horloge

Introduction. Les performances d une machine sont liées au: 1. nombre d instructions. 2. temps de cycle horloge Introduction Les performances d une machine sont liées au: 1. nombre d instructions 2. temps de cycle horloge 3. nombre de cycle horloge par instructions. C est: le compilateur et l architecture du jeu

Plus en détail

Assembleur MIPS. Chapitre 2. 2.1 Présentation de l architecture de la machine MIPS R2000. Sommaire. 2.1.1 Généralités sur les processeurs

Assembleur MIPS. Chapitre 2. 2.1 Présentation de l architecture de la machine MIPS R2000. Sommaire. 2.1.1 Généralités sur les processeurs Chapitre 2 Assembleur MIPS Sommaire 2.1 Présentation de l architecture de la machine MIPS R2000.............. 1 2.1.1 Généralités sur les processeurs.......................... 1 2.1.2 Le MIPS R2000...................................

Plus en détail

CM2 L architecture MIPS32

CM2 L architecture MIPS32 CM2 L architecture MIPS32 Olivier Marchetti (CM-TD-TP) Alexandre Brière (TD-TP) Laboratoire d informatique de Paris 6 Pôle SoC UPMC Année 2014-2015 Instructions MIPS Contrôle Données en MIPS E/S en MIPS

Plus en détail

Jeu d instructions NIOS II

Jeu d instructions NIOS II Jeu d instructions NIOS II 1 Formats d instructions Le processeur NIOS II a un jeu d instructions de type RISC. Il possède 32 registres de 32 bits, notés r0 à r31, avec r0 0. Les instructions sont de longueur

Plus en détail

Compilation. Cours n 3: Architecture du compilateur Sélection d instructions: de PP à UPP. Sandrine Blazy (d après le cours de François Pottier)

Compilation. Cours n 3: Architecture du compilateur Sélection d instructions: de PP à UPP. Sandrine Blazy (d après le cours de François Pottier) Compilation Cours n 3: Architecture du compilateur Sélection d instructions: de PP à UPP Sandrine Blazy (d après le cours de François Pottier) - 2 e année 10 novembre 2008 S.Blazy (ENSIIE) Compilation

Plus en détail

Notions de langage machine

Notions de langage machine Notions de langage machine 18 décembre 2009 Rappels et introduction Architecture de Van Neumann : Processeur = UC + UAL Mémoire interne au processeur = les registres (soit seulement l accumulateur, soit

Plus en détail

Instructions assembleur

Instructions assembleur Instructions assembleur 0001011011110110 0001011101101101 10001001 Instruction vue par le programmeur assembleur ou instruction élémentaire cible d'un compilateur Réalise une modification de l'état interne

Plus en détail

Assembleur x86. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr

Assembleur x86. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr Assembleur x86 Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Niveaux de programmation Du plus bas niveau (1) au plus abstrait (6) 1) Impulsions

Plus en détail

DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D ANGELIS CIRCUITS CONFIGURABLES NOTION DE PROGRAMMATION

DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D ANGELIS CIRCUITS CONFIGURABLES NOTION DE PROGRAMMATION 145 NOTION DE PROGRAMMATION 1/ Complétons notre microprocesseur Nous avons, dans les leçons précédentes décrit un microprocesseur théorique, cependant il s inspire du 6800, premier microprocesseur conçu

Plus en détail

Principes de la programmation impérative

Principes de la programmation impérative Séquence d instructions Variables et types Types élaborés Procédures, arguments Gestion de la mémoire Langage compilé, interprété Principes de la programmation impérative Séquence d instructions Variables

Plus en détail

ARCHITECTURE DES ORDINATEURS Corrigé Examen Décembre 2011 3H Tous documents autorisés Les questions sont indépendantes

ARCHITECTURE DES ORDINATEURS Corrigé Examen Décembre 2011 3H Tous documents autorisés Les questions sont indépendantes On utilise le jeu d instructions ARM. ARCHITECTURE DES ORDINATEURS Corrigé Examen Décembre 2011 3H Tous documents autorisés Les questions sont indépendantes PROGRAMMATION ASSEMBLEUR PREMIERE PARTIE Soit

Plus en détail

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Frédéric Pétrot Année universitaire 2014-2015 Structure du cours C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 Codage des nombres en base 2, logique

Plus en détail

Logiciel de base. Première année ENSIMAG

Logiciel de base. Première année ENSIMAG Logiciel de base Première année ENSIMAG 1 Procédures, paramètres, pile En assembleur une fonction est une étiquette, c'est l'adresse de sa première instruction Lors de l'appel d'une fonction, la pile sert

Plus en détail

Processus de compilation Préprocesseur Compilation Assemblage Edition de liens. ASR Période 2. Sylvain Jubertie. Département Informatique IUT Orléans

Processus de compilation Préprocesseur Compilation Assemblage Edition de liens. ASR Période 2. Sylvain Jubertie. Département Informatique IUT Orléans ASR Période 2 Sylvain Jubertie Département Informatique IUT Orléans 1 Processus de compilation 2 Préprocesseur 3 Compilation 4 Assemblage 5 Edition de liens Prérequis Prérequis langage C langage assembleur

Plus en détail

ASSEMBLAGE ET ÉDITION DES LIENS

ASSEMBLAGE ET ÉDITION DES LIENS ASSEMBLAGE ET ÉDITION DES LIENS Mewtow 11 novembre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 La chaine d assemblage 7 2.1 Résolution des symboles.............................. 7 2.2 Relocation.....................................

Plus en détail

Département Informatique L3 Mention Informatique Jean-Michel Richer Architecture des Ordinateurs jean-michel.richer@univ-angers.

Département Informatique L3 Mention Informatique Jean-Michel Richer Architecture des Ordinateurs jean-michel.richer@univ-angers. Département Informatique L3 Mention Informatique Jean-Michel Richer Architecture des Ordinateurs jean-michel.richer@univ-angers.fr 2015/2016 Travaux Dirigés 1 Représentation de l information En informatique,

Plus en détail

Eléments de syntaxe du langage Java

Eléments de syntaxe du langage Java c jan. 2014, v3.0 Java Eléments de syntaxe du langage Java Sébastien Jean Le but de ce document est de présenter es éléments de syntaxe du langage Java : les types primitifs, les opérateurs arithmétiques

Plus en détail

Projet 1 ENS Lyon L3IF

Projet 1 ENS Lyon L3IF Projet 1 ENS Lyon L3IF Génération de code Sébastien Briais 8 janvier 2008 Dans cette partie, vous allez devoir implémenter le générateur de code pour l émulateur DLX risc-emu. À rendre pour le 18 janvier

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Architecture des ordinateurs (2 ème partie : assembleur 80x86) Vincent Vidal IUT Lens Architecture des ordinateurs p. 1 Organisation Durée : 8 semaines. Cours 1h, TP 3h Intervenants TP : Coste, Loukil,

Plus en détail

Gestion mémoire et Représentation intermédiaire

Gestion mémoire et Représentation intermédiaire Gestion mémoire et Représentation intermédiaire Pablo de Oliveira March 23, 2015 I Gestion Memoire Variables locales Les variables locales sont stockées: Soit dans un registre,

Plus en détail

Les outils de développement en langage C++

Les outils de développement en langage C++ Les outils de développement en langage C++ Sommaire Les étapes de réalisation d'un exécutable Le pré processeur La création d'un exécutable Les étapes de réalisation d'un exécutable Traitement des fichiers

Plus en détail

Cours de compilation

Cours de compilation Cours de compilation 1 Introduction Un compilateur est un logiciel de traduction d un langage source vers un langage cible. D ordinaire le langage source est un langage de programmation évolué, comme C++

Plus en détail

1 Notions de base 1.1 Structure d'un programme

1 Notions de base 1.1 Structure d'un programme 1 Notions de base 1.1 Structure d'un programme Le langage C++ contient le langage C : tout programme écrit en C à la norme ANSI doit pouvoir être compilé par un compilateur C++. C++ fait la diérence entre

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TP 3

Architecture des ordinateurs TP 3 Architecture des ordinateurs ESIPE - IR1 TP 3 Objectif de cette séance L objectif de cette séance est d apprendre à utiliser la pile et à écrire des fonctions en assembleur En particulier, nous verrons

Plus en détail

Thème 0 : Compilation

Thème 0 : Compilation Compilation : théorie, techniques et outils Thème 0 : Compilation HABIB ABDULRAB (INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES DE ROUEN) CLAUDE MOULIN (UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE COMPIÈGNE) SID TOUATI (UNIVERSITÉ

Plus en détail

Systèmes Informatiques TD 3: langage C opérations élémentaires

Systèmes Informatiques TD 3: langage C opérations élémentaires Systèmes Informatiques TD 3: langage C opérations élémentaires P. Bakowski bako@ieee.org Opérateurs logiques/arithmétiques Le langage C offre une liste importante d opérateurs logiques et arithmétiques.

Plus en détail

Génération de code : langages objets Gestion mémoire 2 novembre 2011

Génération de code : langages objets Gestion mémoire 2 novembre 2011 Génération de code : langages objets Gestion mémoire 2 novembre 2011 1 Compilation d un langage objet Représentation des classes et des objets Héritage multiple Appartenance à une classe 2 Environnement

Plus en détail

Types et performances des processeurs

Types et performances des processeurs Types et performances des processeurs Laboratoire de Systèmes Logiques Structure d un ordinateur contrôle processeur traitement séquenceur registres mémoire entrées/sorties micromémoire opérateurs bus

Plus en détail

LES INSTRUCTIONS DU 8051

LES INSTRUCTIONS DU 8051 LES INSTRUCTIONS DU 8051 Comme les microprocesseurs plus classiques le 8051 possède des instructions que l'on peut classer en: - Instructions de transfert de données - arithmétiques et logiques - de saut

Plus en détail

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Cours n 5 Le langage assembleur (2): Pile, Procédures. Les Interruptions 3ème année L assembleur 8086 : la pile = structure de «rangement» de données

Plus en détail

Assembleur. Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre

Assembleur. Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre Assembleur Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre INTRODUCTION Logiciel utilisé Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre MEMOIRE Mémoire Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre Mémoire

Plus en détail

Architecture des Ordinateurs IFIP - Cycle Apprentissage. Cécile Germain-Renaud

Architecture des Ordinateurs IFIP - Cycle Apprentissage. Cécile Germain-Renaud Architecture des Ordinateurs IFIP - Cycle Apprentissage Cécile Germain-Renaud 2 Chapitre 1 Introduction 1.1 Le modèle de Von Neumann L ordinateur est une machine électronique, qui traite l information

Plus en détail

Introduction au langage C

Introduction au langage C Introduction au langage C Cours 1: Opérations de base et premier programme Alexis Lechervy Alexis Lechervy (UNICAEN) Introduction au langage C 1 / 23 Les premiers pas Sommaire 1 Les premiers pas 2 Les

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Architecture des ordinateurs Cours 4 5 novembre 2012 Archi 1/22 Micro-architecture Archi 2/22 Intro Comment assembler les différents circuits vus dans les cours précédents pour fabriquer un processeur?

Plus en détail

Chap. I : Architecture de base d un ordinateur

Chap. I : Architecture de base d un ordinateur UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Dans cette partie, nous décrivons rapidement l architecture de base d un ordinateur et les principes de son fonctionnement.

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP COURS PROGRAMMATION INITIATION AU LANGAGE C SUR MICROCONTROLEUR PIC page 1 / 7 INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP I. Historique du langage C 1972 : naissance du C dans les laboratoires BELL par

Plus en détail

Cours de C. Manipulation de bits. Sébastien Paumier

Cours de C. Manipulation de bits. Sébastien Paumier Cours de C Manipulation de bits Sébastien Paumier paumier@univ-mlv.fr Illustrations provenant du site http://tux.crystalxp.net/ 1 Le binaire représentation en base 2 128 64 32 16 8 4 2 1 2 7 2 6 2 5 2

Plus en détail

Une introduction à l'assembleur

Une introduction à l'assembleur Une introduction à l'assembleur 1. Introduction générale L'assembleur permet de contrôler directement la CPU. Cela permet d'avoir une total maîtrise du système et surtout permet de faire des programmes

Plus en détail

Tableau à une dimension. Exemple. Utilisation de constantes en assembleur

Tableau à une dimension. Exemple. Utilisation de constantes en assembleur Les tableaux en langage d assemblage Introduction Nous avons vu comment sont gérés les variables possédant des types élémentaires : entier signés ou non, caractères Un tableau!en langage de haut niveau:

Plus en détail

Introduction à Java. Matthieu Herrb CNRS-LAAS. Mars 2014. http://homepages.laas.fr/matthieu/cours/java/java.pdf

Introduction à Java. Matthieu Herrb CNRS-LAAS. Mars 2014. http://homepages.laas.fr/matthieu/cours/java/java.pdf Introduction à Java Matthieu Herrb CNRS-LAAS http://homepages.laas.fr/matthieu/cours/java/java.pdf Mars 2014 Plan 1 Concepts 2 Éléments du langage 3 Classes et objets 4 Packages 2/28 Histoire et motivations

Plus en détail

Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10

Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10 Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10 Cours 4 : Programmation structurée (c) http://www.loria.fr/~tabbone/cours.html 1 Principe - Les méthodes sont structurées en blocs par les structures de la programmation

Plus en détail

Cours d Algorithmique-Programmation 2 e partie (IAP2): programmation 24 octobre 2007impérative 1 / 44 et. structures de données simples

Cours d Algorithmique-Programmation 2 e partie (IAP2): programmation 24 octobre 2007impérative 1 / 44 et. structures de données simples Cours d Algorithmique-Programmation 2 e partie (IAP2): programmation impérative et structures de données simples Introduction au langage C Sandrine Blazy - 1ère année 24 octobre 2007 Cours d Algorithmique-Programmation

Plus en détail

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Frédéric Pétrot Année universitaire 2014-2015 Structure du cours C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 Codage des nombres en base 2, logique

Plus en détail

DUT Informatique Architecture des ordinateurs Année 2012/2013. - Aucun document autorisé - Calculatrices interdites - Durée : 2 heures -

DUT Informatique Architecture des ordinateurs Année 2012/2013. - Aucun document autorisé - Calculatrices interdites - Durée : 2 heures - DUT Informatique Architecture des ordinateurs Année 2012/2013 - Aucun document autorisé - Calculatrices interdites - Durée : 2 heures - NOM, prénom : Dans tous les exercices, vous pouvez utiliser les fonctions

Plus en détail

1. Structure d un programme C. 2. Commentaire: /*..texte */ On utilise aussi le commentaire du C++ qui est valable pour C: 3.

1. Structure d un programme C. 2. Commentaire: /*..texte */ On utilise aussi le commentaire du C++ qui est valable pour C: 3. 1. Structure d un programme C Un programme est un ensemble de fonctions. La fonction "main" constitue le point d entrée pour l exécution. Un exemple simple : #include int main() { printf ( this

Plus en détail

Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe

Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe Cours1 Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe POO 1 Programmation Orientée Objet Un ensemble d objet qui communiquent Pourquoi POO Conception abstraction sur les types

Plus en détail

L assembleur avec GCC

L assembleur avec GCC L assembleur avec GCC informaticienzero 27/09/2014 Connaissez-vous les fonctions inline? On les utilise pour optimiser un code, puisque l appel de la fonction est remplacé par le corps de la fonction elle-même.

Plus en détail

Conduite du Projet Système

Conduite du Projet Système Conduite du Projet Système Département Télécom 2ème Année Enseignants : Yves Denneulin, Jacques Mossière, Grégory Mounié, Simon Nieuviarts, Franck Rousseau, Sébastien Viardot Résumé Ce document est complémentaire

Plus en détail

Algorithmique et Programmation I

Algorithmique et Programmation I Algorithmique et Programmation I Séance 1 Notions Générales Année universitaire 2006/2007 Semestre 1 1 Bienvenue Séances: o Cours: Notions théoriques o Travaux Dirigés (TD): Exercices o Travaux Pratiques

Plus en détail

Structure d un programme

Structure d un programme Architecture des ordinateurs Cours 6 Structure d un programme 3 décembre 2012 Archi 1/30 Programme en Assembleur Archi 2/30 Sections de données programme en assembleur = fichier texte (extension.asm) organisé

Plus en détail

Le langage Java - Syntaxe

Le langage Java - Syntaxe Le langage Java - Syntaxe LES BASES: litéraux, types, expressions, instructions LE LANGAGE JAVA - SYNTAXE LES COMMENTAIRES LES IDENTIFICATEURS LISTES DES MOTS RÉSERVÉS: LES LITÉRAUX BOOLÉENS LA DÉCLARATION

Plus en détail

Les sémaphores et leur implémentation

Les sémaphores et leur implémentation Rappel :Le concept de sémaphore Un sémaphore est une variable entière partagée. Sa valeur est positive ou nulle et elle est uniquement manipulable à l aide de deux opérations wait(s) et signal(s), où s

Plus en détail

Chap. I : Architecture de base d un ordinateur

Chap. I : Architecture de base d un ordinateur UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Dans cette partie, nous décrivons rapidement l architecture de base d un ordinateur et les principes de son fonctionnement.

Plus en détail

Programmation assembleur : aperçu

Programmation assembleur : aperçu Assembleur : Younès EL AMRANI. 1 Programmation assembleur : aperçu Programmation en assembleur : NASM Module M14 Semestre 4 Printemps 2010 Equipe pédagogique : Younès El Amrani, Abdelhakim El Imrani, Faissal

Plus en détail

Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java

Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java BARABZAN Jean-René OUAHAB Karim TUCITO David 2A IMA Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java µ Page 1 Introduction Le but de ce projet est d écrire en JAVA un compilateur Micro-Java générant

Plus en détail

Tableaux (introduction) et types de base

Tableaux (introduction) et types de base Tableaux (introduction) et types de base A. Motivation..................................................... 4 B. Les tableaux.................................................... 5 C. Construction des tableaux.......................................

Plus en détail

INTRODUCTION A JAVA. Fichier en langage machine Exécutable

INTRODUCTION A JAVA. Fichier en langage machine Exécutable INTRODUCTION A JAVA JAVA est un langage orienté-objet pur. Il ressemble beaucoup à C++ au niveau de la syntaxe. En revanche, ces deux langages sont très différents dans leur structure (organisation du

Plus en détail

Conventions d écriture et outils de mise au point

Conventions d écriture et outils de mise au point Logiciel de base Première année par alternance Responsable : Christophe Rippert Christophe.Rippert@Grenoble-INP.fr Introduction Conventions d écriture et outils de mise au point On va utiliser dans cette

Plus en détail

Les processeurs. Les entrées-sorties

Les processeurs. Les entrées-sorties Les entrées-sorties La problématique des entrées sorties est la suivante : - Le processeur va vite, plus vite que des éléments mécaniques tel que l on trouve dans une imprimante, une souris, un clavier.

Plus en détail

Licence Fondamentale SMI (semestre 3)

Licence Fondamentale SMI (semestre 3) Cours Programmation I (chapitres 1&2) Licence Fondamentale SMI (semestre 3) Pr. Mouad BEN MAMOUN ben_mamoun@fsr.ac.ma Année universitaire 2014/2015 2014/2015 Pr. Ben Mamoun 1 Plan du cours (1) 1. Introduction

Plus en détail

Implantation d une machine virtuelle en C

Implantation d une machine virtuelle en C Implantation d une machine virtuelle en C Cours de Compilation Avancée (MI190) Benjamin Canou Université Pierre et Maire Curie Année 2012/2013 Semaine 3 Interprète de bytecode Interprète de bytecode :

Plus en détail

CHAPITRE 6 : Tableaux. Définition. Tableaux à une dimension (Vecteurs)

CHAPITRE 6 : Tableaux. Définition. Tableaux à une dimension (Vecteurs) Année Universitaire 2006/2007 CHAPITRE 6 : Tableaux Définition Tableaux à une dimension (Vecteurs) Déclaration ; Mémorisation M ; Tableaux à plusieurs dimensions Déclaration Tableaux à deux dimensions

Plus en détail

Cours de Programmation Impérative: Zones de mémoires et pointeurs

Cours de Programmation Impérative: Zones de mémoires et pointeurs Cours de Programmation Impérative: Zones de mémoires et pointeurs Julien David A101 - david@lipn.univ-paris13.fr Julien David (A101 - david@lipn.univ-paris13.fr) 1 / 1 Z`o n`e s `d`e m`é m`o i r`e Julien

Plus en détail

C Facile. Le langage C. louen@via.ecp.fr. Mardi 15 décembre 2009. Centrale Réseaux. C Facile. Valentin Roussellet (p2010) - louen@via.ecp.

C Facile. Le langage C. louen@via.ecp.fr. Mardi 15 décembre 2009. Centrale Réseaux. C Facile. Valentin Roussellet (p2010) - louen@via.ecp. Le langage C Centrale Réseaux Mardi 15 décembre 2009 Sommaire C quoi? Le C est un langage de programmation créé en 1974, pour écrire le système d exploitation UNIX. Depuis,il est devenu (avec ses variantes),

Plus en détail

ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits

ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits {Â Ö Ñ º ØÖ Ý,È ØÖ ºÄÓ Ù,Æ ÓÐ ºÎ ÝÖ Ø¹ ÖÚ ÐÐÓÒ} Ò ¹ÐÝÓÒº Ö ØØÔ»»Ô Ö Óº Ò ¹ÐÝÓÒº Ö» Ö Ñ º ØÖ Ý»¼ Ö½» ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits 13, 20 et 27 novembre 2006 Présentation générale On choisit

Plus en détail

Code Intermédiaire. Linéarisation Canonisation.

Code Intermédiaire. Linéarisation Canonisation. 2 2 2 s 2 2 s Code Intermédiaire Génération de Code Linéarisation Canonisation. Didier Rémy Octobre 2000 http://cristal.inria.fr/ remy/poly/compil/3/ http://w3.edu.polytechnique.fr/profs/informatique/didier.remy/compil/3/

Plus en détail

Analyse de sécurité de logiciels système par typage statique

Analyse de sécurité de logiciels système par typage statique Contexte Modélisation Expérimentation Conclusion Analyse de sécurité de logiciels système par typage statique Application au noyau Linux Étienne Millon UPMC/LIP6 Airbus Group Innovations Sous la direction

Plus en détail

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE QCM Remarque : - A une question correspond au moins 1 réponse juste - Cocher la ou les bonnes réponses Barème : - Une bonne réponse = +1 - Pas de réponse = 0

Plus en détail

ARDUINO DOSSIER RESSOURCE POUR LA CLASSE

ARDUINO DOSSIER RESSOURCE POUR LA CLASSE ARDUINO DOSSIER RESSOURCE POUR LA CLASSE Sommaire 1. Présentation 2. Exemple d apprentissage 3. Lexique de termes anglais 4. Reconnaître les composants 5. Rendre Arduino autonome 6. Les signaux d entrée

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Architecture des ordinateurs Cours 7 17 décembre 2012 Archi 1/1 Fonctions, suite et fin Archi 2/1 Rappel Forme générale d un sous-programme (fonction) : etiquette sousprogramme: push ebp ; empile la valeur

Plus en détail

Introduction au langage C

Introduction au langage C Organisation du cours Introduction au langage C Premier cours Notions générales Aurélien Max aurelien.max@limsi.fr 12 séances de cours de 1h: mercredi 16-17h, salle A203 12 séances de TD de 1h: mercredi

Plus en détail

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR 3.1 Introduction à la programmation en assembleur Pour programmer un ordinateur on utilise généralement des langages dits évolués ou de haut niveau : C, C++, Java, Basic,

Plus en détail

Cours de Compilation 2008/2009. M1 informatique Université Paris Diderot

Cours de Compilation 2008/2009. M1 informatique Université Paris Diderot Cours de Compilation 2008/2009 M1 informatique Université Paris Diderot 2 Chapitre 1 Introduction 1.1 Détails pratiques Emploi du temps cours : mercredi de 12h30 à 14h30 en Amphi 4C (normalement) TD/TP

Plus en détail

Brefs rappels sur la pile et le tas (Stack. / Heap) et les pointeurs

Brefs rappels sur la pile et le tas (Stack. / Heap) et les pointeurs Brefs rappels sur la pile et le tas (Stack / Heap) et les pointeurs (exemples en C) v1.11 - Olivier Carles 1 Pile et Tas Mémoire allouée de manière statique Mémoire Allouée Dynamiquement variables locales

Plus en détail

Optimisation de code

Optimisation de code Optimisation de code Brique ASC Samuel Tardieu sam@rfc1149.net École Nationale Supérieure des Télécommunications Samuel Tardieu (ENST) Optimisation de code 1 / 77 But L optimisation cherche à améliorer

Plus en détail

Résumé Génération de code Le code intermédiaire

Résumé Génération de code Le code intermédiaire Résumé Analyse INFO0004 Structure des langages de programmation Génération de code ; liaison et exécution Justus H. Piater Programmation Analyse Compilation Liaison fichier texte Analyse lexicale flux

Plus en détail

Design, améliorations, et implémentations

Design, améliorations, et implémentations CPU et Mémoire Design, améliorations, et implémentations Techniques et caractéristiques modernes qui permettent de donner aux ordinateurs actuels toute leur puissance 1 Architectures CPU Design de l architecture

Plus en détail

DSP ORIENTÉ APPLICATIONS INDUSTRIELLES

DSP ORIENTÉ APPLICATIONS INDUSTRIELLES DSP et temps réel Chapitre 4_8 DSP ORIENTÉ APPLICATIONS INDUSTRIELLES 4. Set d instructions 5. Directives assembleur 6. Architecture mémoire 7. Editeur de lien 8. Création d un fichier de commande M. Correvon

Plus en détail

Contrôle Architecture des microprocesseurs Durée 2 heures

Contrôle Architecture des microprocesseurs Durée 2 heures Contrôle Architecture des microprocesseurs Durée 2 heures Tous les documents personnels (cours, TD, TP) sont autorisés. La machine à calculer est autorisée. La qualité de la présentation sera prise en

Plus en détail

intro aux SE et mise en œuvre sous UNIX

intro aux SE et mise en œuvre sous UNIX TP: Programmer sous GNU/LINUX Ce premier TP introductif à la programmation en C va vous familiariser avec : la syntaxe du langage ; la mise en oeuvre du compilateur ; le préprocesseur cpp ; l'utilisation

Plus en détail

Les Microprocesseurs partie2

Les Microprocesseurs partie2 Université Constantine 2 Abdelhamid Mehri Faculté des NTIC Département MI Electronique des Composants & Systèmes Les Microprocesseurs partie2 Cours de L1 - TRONC COMMUN DOMAINE MATHEMATIQUES INFORMATIQUE

Plus en détail

Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe

Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe Cours1 +Cours 2 Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe POO 1 Programmation Orientée Objet Un ensemble d objet qui communiquent Pourquoi POO Conception abstraction

Plus en détail

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information.

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. L information est traitée par un ordinateur sous forme numérique : ce sont des valeurs discrètes. Cela signifie que,

Plus en détail

Télécom 2A, Examen d'architecture Cours de F. Pétrot, 3 heures, tout documents autorisés.

Télécom 2A, Examen d'architecture Cours de F. Pétrot, 3 heures, tout documents autorisés. Télécom, Examen d'architecture Cours de F. Pétrot, 3 heures, tout documents autorisés. 1 Exercice 1 : Multiprocesseur (2pts) Soit un système constitué de 2 processeurs avec des caches de données sans gestion

Plus en détail

INITIATION A LA PROGRAMMATION EN C

INITIATION A LA PROGRAMMATION EN C INITIATION A LA PROGRAMMATION EN C OBJECTIF : ETRE CAPABLE DE CRÉER OU MODIFIER DE PETITS OUTILS DE TRAITEMENT D IMAGE Denis MARIANO-GOULART Service de médecine nucléaire. CHRU Lapeyronie. Montpellier.

Plus en détail

Plan du cours. Historique du langage http://www.oracle.com/technetwork/java/index.html. Nouveautés de Java 7

Plan du cours. Historique du langage http://www.oracle.com/technetwork/java/index.html. Nouveautés de Java 7 Université Lumière Lyon 2 Faculté de Sciences Economiques et Gestion KHARKIV National University of Economic Introduction au Langage Java Master Informatique 1 ère année Julien Velcin http://mediamining.univ-lyon2.fr/velcin

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Architecture des ordinateurs GTR 1999-2000 Emmanuel Viennet IUT de Villetaneuse Département GTR viennet@lipn.univ-paris13.fr Licence Copyright c 1995-2001 par Emmanuel Viennet. Ce document peut être librement

Plus en détail

Les systèmes embarqués

Les systèmes embarqués Unité IFS (Interface) Les systèmes embarqués Architecture des systèmes à processeur Etienne Messerli Le 17 février 2015 p 1 Ordinateur Système UNIVERSEL de traitement de l'information "binaire" Utilisé

Plus en détail

3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon

3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon 3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon 2014-2015 (1ere session) durée 3h Tous documents et calculatrices autorisés. Répondez aux questions sur une copie séparée Le sujet comporte 8 pages

Plus en détail

INF6500 : Structures des ordinateurs. Sylvain Martel - INF6500 1

INF6500 : Structures des ordinateurs. Sylvain Martel - INF6500 1 INF6500 : Structures des ordinateurs Sylvain Martel - INF6500 1 Cours 1 : Processeur et unité centrale de traitement Sylvain Martel - INF6500 2 Instructions Pipeline Type d instructions RISC CISC (Hybride)

Plus en détail

Le langage Java - Syntaxe

Le langage Java - Syntaxe Le langage Java - Syntaxe LES STRUCTURES DE CONTRÔLES LE BLOC D INSTRUCTIONS EXÉCUTION CONDITIONELLE SI... ALORS... SINON CASCADER LES CONDITIONS AU CAS OÙ... TANT QUE... FAIRE... FAIRE... TANT QUE...

Plus en détail

Licence ST Université Claude Bernard Lyon I LIF1 : Algorithmique et Programmation C Bases du langage C 1 Conclusion de la dernière fois Introduction de l algorithmique générale pour permettre de traiter

Plus en détail

Versions d un vrai programmeur

Versions d un vrai programmeur Versions d un vrai programmeur pos = 0; for p = [numel(v):-1:1] if (v(p) == 0) pos = p; break endif endfor pos = 0; p = numel(v); while (p >= 1) if (v(p) == 0) pos = p; break endif p = p - 1; endwhile

Plus en détail

Nouvelle technique d'injection de code

Nouvelle technique d'injection de code Nouvelle technique d'injection de code Damien CAUQUIL L'injection de code dans un processus est une technique connue depuis plusieurs années, et largement utilisée par de nombreux

Plus en détail

Architecture matérielle et logicielle

Architecture matérielle et logicielle Architecture matérielle et logicielle Contents I Le Cours 2 1 Généralités 2 2 Micro-processeur 2 3 Mémoire 2 4 Performances 3 II TPs 3 1 Création d un exécutable : 3 2 Les bibliothèques 3 3 Codage de l

Plus en détail

Programmer en JAVA. par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr)

Programmer en JAVA. par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr) Programmer en JAVA par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr) Plan 1. Présentation de Java 2. Les bases du langage 3. Concepts avancés 4. Documentation 5. Index des mots-clés 6. Les erreurs fréquentes

Plus en détail

Cycle de vie d un programme

Cycle de vie d un programme Cycle de vie d un programme Ensimag 1A - Préparation au Projet C Année scolaire 2009 2010 Les objectifs de cette séance sont : de comprendre les différentes étapes de la chaîne de compilation d un programme

Plus en détail