ilogiciels&services N Mercredi 20 mars 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ilogiciels&services N 317 - Mercredi 20 mars 2013"

Transcription

1 ilogiciels&services N Mercredi 20 mars 2013 Rédacteur-en-chef : Roger BUI Hebdomadaire LA NEWSLETTER ÉCONOMIQUE DES SSII ET ÉDITEURS BULLETIN D'ABONNEMENT ÉDITORIAL BIG (BIS) Big is beautiful, du moins s agissant de Big Data. Cela explique pourquoi nous en remettons une couche cette semaine. En effet, le Big Data a dépassé le stade du buzzword pour entrer de plain pied dans le business, pour ne pas dire le Big Business. Tous les participants à la table ronde du CPI B2B (Club de la Presse Informatique B2B), étaient d accord pour reconnaître que cela devient sérieux et ne pas avoir d offre serait une faute. Le Big Data, c est du ROI immédiat. C est la démonstration qui a été faite par Valérie Perhirin, responsable France de l offre Big Data chez Capgemini, qui déclarait que l administration britannique a récupéré environ 6 milliards de provenant de fraudes fiscales, grâce au projet Big Data développé et piloté par Capgemini, lequel a coûté beaucoup moins cher qu il a rapporté. La fraude fiscale en France est évaluée à 50 milliards! Dommage pour Jérôme Cahuzac. Michel Bruley de Teradata, Sébastien Verger d EMC France, Mouloud Dey de SAS France, Fabien Esdourubail d Intel et Jean-Paul Alibert d HP France, nous ont rassuré quant à la capacité des serveurs à absorber les téra ou péta octets des bases de données structurées ou non, ce, pour un coût raisonnable. En fait le hard ne pose plus de problème depuis que l on peut payer à l usage, ce qui, entre autre, laisse la porte ouverte aux PME. Seul sujet passé sous silence, volontairement ou non (?) : les libertés individuelles. RB. AU SOMMAIRE P1456 : Edito; Bull P1457 : Econocom; Eolen; Overlap P1458 : Gfi; OVH.COM P1459 : Cegedim; vision P1460 : Cegid; EasyVista P1461 : BiX Software P1462 : Le Tableau IT40. BULL VOIT LA LUMIÈRE Paris, le 14 février 2013 Malgré une légère baisse de son chiffre d affaires de 1,2% à 1285,2 M, Bull tire son épingle du jeu pour l exercice D une part, les prises de commandes sont en hausse de +7,7%, dont +20% pour le seul quatrième trimestre. L Ebit progresse de +16,2%, à 50,7 M et le résultat net part du groupe s établit à 26,6 M, contre une perte nette de 16,5 M en Bull compte 9300 collaborateurs répartis dans plus de 50 pays dont 700 personnes dédiées à la R&D. Philippe Vannier, PDG a déclaré : «Je me réjouis des bons résultats du Groupe pour 2012 qui confortent nos choix stratégiques présentés fin 2010 dans le cadre du plan BullWay Avec un an d avance, Bull atteint le niveau de rentabilité que nous nous étions fixés. L Ebit a ainsi progressé de 84% par rapport à 2009 et ceci dans un contexte économique tendu et incertain. Le Groupe a renforcé sa présence dans le cloud computing, dans les supercalculateurs et dans la sécurité et maitrise également les technologies qui feront la différence dans les prochaines années, ce qui nous permet de préparer l avenir avec confiance. Notre ambition est de poursuivre notre croissance de résultat et la conquête de parts de marché.» Pour comprendre Bull examinons d une part la répartition géographique de son chiffre d affaires et d autre part la répartition sectorielle. Ainsi sur les 1285 M, 54% proviennent de la France, 29% de l Europe hors France, 6% des Amériques et 10% du reste du monde. Au plan des activités, rappelons que Bull était et reste un constructeur d ordinateurs. Au fil des mutations des usages et des ruptures technologiques, elle a regroupé ses activités selon trois grandes familles : - Innovative Products & Computing Solutions : Innovative Products porte le développement pour le groupe des supercalculateurs HPC et des serveurs haut de gamme. Computing Solutions conçoit, construit et gère des infrastructures IT critiques, dont des data centers, des infrastructures HPC et des solutions de cloud computing. Elle a renforcé son offre «le cloud by Bull» en participant à la création de Numergy, à hauteur de 20% du capital, et complète ainsi son offre existante de cloud privé avec une position stratégique dans le cloud public. Les prises de commandes à 920,9 M, sont en progression de +8,1% par rapport à 2011 et amènent le book to bill en forte hausse à 1,10 sur l année Les commandes concernant les services de gestion d infrastructure IT, de data center et de cloud, sont en hausse de près de +30%. Dans le domaine des supercalculateurs (HPC) des contrats très significatifs ont été signés au quatrième trimestre 2012, cependant ces projets n ont pas eu de contribution au chiffre d affaires de l année. Parmi ces contrats, Bull a notamment remporté avec le contrat Météo France une référence importante dans le marché très prometteur de la simulation numérique pour les prévisions météorologiques. Le chiffre d affaires sur l année s affiche à 839,7 M (65,3% du CA consolidé), en baisse de 29,2 M par rapport à l année précédente. Cette baisse s explique par la baisse du chiffre d affaires dans le domaine des supercalculateurs, qui s établit en 2012 à 176,8 M, contrats de service & maintenance inclus, contre 196,5 M pour l année 2011 qui avait enregistré la réalisation de deux grands projets de supercalculateurs. En 2012, malgré la moindre activité dans le HPC, la marge brute a légèrement progressé notamment grâce à l augmentation du poids des services de maintenance dans l activité. - Business Integration Solutions assure le conseil, l intégration et la maintenance d applications métiers critiques, notamment pour le secteur public, les télécom, la finance, la sécurité intérieure, l énergie, les transports et la santé. Autrement dit, c est le volet SSII de Bull. Les prises de commandes sont en progression de +5,3%, tirées par une forte activité commerciale en France et s établissent à 354,7 M. Le chiffre d affaires atteint 322,8 M (25,1% du CA consolidé), en progression de +2,3%. Les activités en France et à l international participent de manière équilibrée à cette croissance. Le ratio book to bill ressort en hausse à 1,10 pour la période. Les activités de maintenance applicative (TMA) N Mercredi 20 mars Page 1456

2 BULL (SUITE) STRATÉGIE ECONOCOM 2012 : BONS RÉSULTATS continuent à se développer de manière soutenue. La meilleure efficacité dans l exécution des contrats et une évolution du modèle de delivery permettent en 2012 une amélioration de la marge brute. La Business Line continue le déploiement d une organisation basée sur des centres de services, principalement en on shore et near shore. La marge contributive progresse de +36,3%, et de 0,9 point en taux, à 11,9 M. - Security Solutions est l industriel de la sécurité et des systèmes critiques. Cette BU assure la conception, le conseil et l intégration de solutions de sécurité de bout en bout. Les prises de commandes de Security Solutions progressent fortement pour atteindre 137,6 M, en hausse de +11,4% par rapport à Le chiffre d affaires pour 2012 est de 122,7 M (9,5% du CA consolidé), ce qui représente une hausse de +5,6% par rapport à Cette dynamique positive dans la Business Line Security Solutions est principalement tirée par les activités de solutions pour les systèmes critiques et pour le secteur Défense et Télécom. Le chiffre d affaires a également bénéficié de succès significatifs remportés dans la sécurisation des accès réseaux notamment dans le secteur bancaire. La marge contributive en 2012 a plus que doublé en valeur par rapport à 2011 pour atteindre 5,3 M, ce qui représente une amélioration de plus de 2 points en pourcentage du chiffre d affaires. Avant la prise en compte de la charge d amortissement des intangibles liés à l acquisition d Amesys, la marge contributive atteint 6,2% du chiffre d affaires en EOLEN : NOUVEAU DG Malakoff, le 4 mars 2013 Eolen vient de nommer Jean- Marc Boussidan directeur général. Membre du Comité exécutif du groupe, il est rattaché à Pascal Leblanc, PDG. Jean-Marc Boussidan a débuté sa carrière comme ingénieur d affaires chez Rank Xerox avant de rejoindre France Telecom en tant que responsable grands comptes stratégiques. Plus récemment, entre 1997 et 2011, il était directeur des opérations du groupe Alten. 43 ans, il est diplômé de l Institut Supérieur de Commerce de Paris et titulaire d un Master Finance de Paris Dauphine. Paris le 28 février 2013 Econocom a réalisé un exercice 2012 avec des résultats en forte hausse, malgré une baisse du chiffre d affaires de 3%, à 1538,3 M. L exercice a été marqué par : des investissements soutenus pour lancer de nouvelles solutions dans le domaine du Cloud (vicube, vispace, etc.) ; l intégration d acquisitions ciblées afin de compléter ses expertises (virtualisation, cloud, mobilité et sécurité) et sa couverture internationale (Espagne et Mexique) et une politique volontariste de retour aux actionnaires (rachats et annulation d actions, dividendes). Fin 2012, le groupe employait 3700 personnes dans 18 pays. Encore fortement ancrée en France et en Europe, Econocom réalise 48% de son CA dans l Hexagone, 19% dans les pays de l Europe du Sud, 19% en Europe du Nord et de l Est et 14% au Benelux. Compte tenu de la date d intégration des sociétés acquises au cours de l exercice, leur contribution au chiffre d affaires consolidé 2012 du groupe est marginale (12 M ). La progression des performances en Services IT et Telecom, la bonne maîtrise des coûts et l effet continu des synergies nées de l intégration d ECS, permettent au groupe d afficher un résultat opérationnel courant de 74,1 M en progression de 11% sur un an. Le résultat net, part du groupe, s élève à 47,4 M et a plus que doublé par rapport aux 21,5 M réalisés en Outre l amélioration des performances opérationnelles, le groupe bénéfice de la forte diminution des coûts non récurrents. Le bénéfice net par action s élève à 0,51, en progression de plus de 120% sur un an. L année 2012 consacre la fin du plan stratégique Horizon 2012 qui s est traduit par un doublement du chiffre d affaires et un triplement du résultat opérationnel courant en 5 ans. L activité commerciale du groupe au cours des derniers mois, les efforts continus de productivité et de recentrage sur les activités stratégiques, et les opportunités de croissance externe en cours de négociation permettent de prévoir une croissance, tant organique que par croissance externe, du chiffre d affaires et du résultat opérationnel courant en L année 2013 sera également consacrée au lancement du nouveau plan stratégique à 5 ans qui doit inscrire Econocom dans un nouveau cycle de croissance mixte et rentable. Après deux années de forte progression du dividende (plus de 33% en 2 ans), le Conseil d Administration proposera à l Assemblée Générale Annuelle de maintenir le dividende à 0,10 brut par action. Le groupe privilégie d utiliser sa trésorerie pour réaliser les investissements stratégiques dans le cadre de son nouveau plan à 5 ans et poursuivre sa politique de rachat d actions propres. A propos des nouvelles activités dans le cloud computing dont les résultats ne sont pas encore visibles du fait du lancement récent, nous vous renvoyons à l entretien que nous avions eu avec Luc de Clerck paru dans i-l&s 310, du 16 janvier Sur cette année 2013, le groupe devrait lancer des chantiers de mutation, notamment vers les directions métiers, poursuivre les acquisitions, accompagner les smarts objects ou objets intelligents, tout en améliorant les résultats. Vaste programme. OVERLAP : REMBOURSEMENT ANTICIPÉ Courbevoie, le 13 mars 2013 Overlap, acteur français de l intégration et de la gestion d infrastructures informatiques haut de gamme, a décidé de procéder au remboursement anticipé de la totalité des obligations TV 2013 OBSAAR (Obligations à Bons de Souscription et/ou Achat d Actions Remboursables), échéance 30 décembre 2013, émises le 30 décembre 2008 (code ISIN : FR ). Conformément aux dispositions de l article de la note d opération ayant reçu le visa n de l Autorité des marchés financiers en date du 1er décembre 2008, Overlap entend procéder au remboursement par anticipation des 9600 obligations restant en circulation. Le remboursement serait effectué le 15 avril 2013 au pair, à 500 par obligation, soit un montant total de 4,8 M. N Mercredi 20 mars Page 1457

3 STRATÉGIE GFI INFORMATIQUE : UNE STRATEGIE PAYANTE Saint-Ouen, le 4 mars 2013 Gfi Informatique a réalisé sur son exercice 2012 un chiffre d affaires de 667,3 M, en croissance de +8%, dont +2,6% en organique. Son résultat opérationnel courant (c.a.d. avant éléments non récurrents, dont les dépréciations des écarts d acquisition et les amortissements des actifs incorporels affectés) progresse de +16%, à 39,8 M, soit 6% du CA, contre 5,6% en Depuis la mise en oeuvre du nouveau plan stratégique en septembre 2009, le taux de marge opérationnelle a progressé de +1,9 point. Au 31 décembre 2012, l effectif du groupe est de personnes contre 8700 au 31 décembre Hors croissance externe, la France a un solde net positif de près de 250 personnes. «2012 est un très bon exercice pour Gfi Informatique. La croissance organique a été soutenue, nous avons élargi nos compétences dans des activités à plus forte valeur ajoutée grâce à une politique active de croissance externe et nous avons sensiblement amélioré notre profitabilité. Cet exercice confirme la pertinence de notre stratégie de montée en gamme et notre capacité à la mettre en oeuvre. Gfi Informatique est aujourd hui parfaitement positionné sur ses marchés comme l acteur de proximité de référence pour accompagner la mutation de ses clients dans un contexte économique très challenging. C est ce qu illustre le partenariat que nous venons de signer avec Orange Business Services pour accompagner les entreprises dans leurs démarches d externalisation de leurs systèmes d information et d adoption du cloud». commente Vincent Rouaix, PDG. Gfi Informatique vise une croissance de son activité et une amélioration de sa profitabilité en La France, représente 82% de l activité du groupe. Le chiffre d affaires dans l Hexagone s est élevé à 546,5 M, en progression de 10% par rapport à l exercice précédent, dont 3,5% en organique. La croissance organique a été soutenue sur l ensemble de l exercice grâce à des gains de part de marché et à des services rendus à plus forte valeur ajoutée comme en témoigne la progression du TJM de +30 sur l exercice. Gfi Informatique a été très actif en 2012 en termes de croissance externe avec la finalisation de quatre opérations à compter du 30 juin 2012 : Géosphère et Adix dans le logiciel, Thales Bus et Cognitis dans les services informatiques. Ces acquisitions, dont l intégration se déroule conformément aux attentes, donnent une nouvelle dimension au groupe avec des ventes proforma en France estimées à près de 650 M en 2012 (soit une croissance de près de 35% en proforma non audité). Par ailleurs, ces opérations contribuent à un meilleur équilibre des activités du groupe sur le plan sectoriel et à une progression significative dans la chaîne de valeur de ses offres au niveau logiciel, PLM, Testing et QSI. Ce bon exercice se traduit par une progression de la marge opérationnelle de la France, à 6,3% du chiffre d affaires (34,7 M ) contre 5,8% en L activité internationale résiste bien malgré un contexte économique difficile dans la péninsule ibérique, qui a réalisé un chiffre d affaires de 88,9 M, contre 91,7 M l an dernier. Ce chiffre est marqué d une part par une très bonne tenue en Espagne et d autre part par un recul lié à la conjoncture au Portugal et à la baisse de l activité vente de terminaux. La marge opérationnelle est en baisse à 4,0%, contre 4,7% l an dernier, l exercice 2011 ayant bénéficié de produits d exploitation non récurrents. Avec 25,9 M, contre 24,3 M en 2011 réalisés au Belux et en Suisse, la croissance de l Europe du Nord s est élevée à 4,6% en organique. La marge opérationnelle à 3,7% est globalement stable par rapport à 2011 (3,6%). Enfin, le Maroc a connu une croissance de 10,3% de son chiffre d affaires, tandis que sa profitabilité à 9,1% progresse de +0,3 point. Le résultat opérationnel du Groupe à 23,3 M progresse de +19%, en dépit des coûts d acquisition et de restructuration liés aux opérations de croissance externe réalisé en Le résultat net, avant résultat des activités canadiennes cédées, s élève à 8,7 M contre 6,6 M, en progression de 32,1% par rapport à l exercice précédent. La situation financière de Gfi Informatique s est sensiblement renforcée en 2012 grâce au produit de la cession des activités canadiennes (encaissement de 46 M ) et à la très forte amélioration des flux de trésorerie générés par l activité, qui passent de 20,6 M à 27,8 M, soit une progression de +35%. Ces deux éléments ont permis de financer les acquisitions de l exercice, qui ont représenté 23 M de Capex, tout en désendettant le groupe de 31,7 M. Gfi a signé, début 2013, un partenariat stratégique avec OBS (Orange Business Services). Ce partenariat combine les ressources des deux groupes pour accompagner les entreprises dans leurs démarches d externalisation de leurs systèmes d information et d adoption du cloud. Il offre aux entreprises une solution globale. Managée de bout en bout, elle intègre, sur demande, les solutions métiers et la gestion des applications, des plates-formes IT et du réseau. OVH.COM LÈVE 140 M! Roubaix, le 11 mars OVH.com, hébergement Internet en France et en Europe, annonce la clôture d un tour de financement de 140 M auprès d un pool bancaire de 10 établissements. Cette levée de dette, qui constitue le premier crédit syndiqué du groupe, lui permettra de financer ses investissements de croissance en Europe et en Amérique du Nord, zone où OVH.com est déjà établie et vise à accélérer son développement. Les Bookrunners étaient constitués des banques BNP Paribas, Crédit Agricole (Crédit Agricole Corporate and Investment Bank et Caisse Régionale du Crédit Agricole Mutuel Nord de France) et HSBC. Ils étaient conseillés par De Pardieu Brocas Maffei (conseil juridique). Dans le cadre de cette opération de référence dans le secteur des Technologies en Europe, OVH.com a été conseillé par KPMG Corporate Finance (conseil financier) et Nabarro & Hinge (conseil juridique). Fondée en 1999 par Octave Klaba, l entreprise connaît une croissance exponentielle et compte plus de serveurs hébergés dans ses onze centres de données. N Mercredi 20 mars Page 1458

4 PERSPECTIVES CEGEDIM 2012 : LUEUR D OPTIMISME Paris, le 5 mars 2013 Cegedim, pépite française dans le domaine des technologies et de services spécialisée dans la santé et son environnement, affiche une lueur d optimisme au vu des résultats Elle a maintenu ses positions en terme de chiffre d affaires et progresse en profitabilité. L important réside dans le fait que le marché mondial de la santé a changé très rapidement au cours des dernières années et que pour résister il faut évoluer avec, voire précéder ces mutations. Sur l exercice 2012, Cegedim a enregistré un chiffre d affaires consolidé de 921,8 M, en progression de 1,1% en données publiées et en recul de 1,0% en données organiques par rapport à Le ROC (résultat opérationnel courant) de 90,1 M est en croissance de 7,4%. Cette progression résulte principalement de l amélioration du résultat opérationnel courant des secteurs Professionnels de santé et Assurances et services modérée par une très légère baisse du secteur CRM et données stratégiques. La marge s établit à 9,8% contre 9,2% un an plus tôt. Cegedim compte 8100 collaborateurs dans plus de 80 pays. L impact net des acquisitions et des cessions est neutre et les effets de change contribuent positivement à hauteur de 2,1%. Le second semestre a été plus favorable avec une croissance du chiffre d affaires de 3,4% en publié et une progression du résultat opérationnel courant de 23,6% par rapport au second semestre L évolution défavorable de l activité au 1 er semestre dans le secteur CRM et données stratégiques a conduit Cegedim à constater, à fin juin 2012, une perte de valeur de 115 M. Ainsi le résultat opérationnel de l année s établit en perte à 34,8 M sur l année. Le coût de l endettement financier progresse de 37,7 à 44,1 M, soit 17.1%, principalement dû à des éléments sans impact sur la trésorerie. Le résultat net consolidé part du groupe s établit en perte de 85,4 M et le bénéfice courant par action à 2,7 contre 2,8 un an plus tôt. Ainsi sur l année le secteur CRM & données stratégiques (53% du CA à 488,1 M, en recul de 6,4% en organique) stabilise sa marge malgré une baisse de chiffre d affaires alors que celle du secteur Professionnels de santé (31% du CA à 282,6 M, en hausse de 5,2% en organique) progresse et que la marge du secteur Assurances et services (16% du CA à 151 M, en hausse de 7,1%) recule très légèrement. En terme de présence géographique, la France reste majoritaire avec une participation de 55% au chiffre d affaires, la région Emea hors France génère 26% du CA, l Amérique 14% et l Asie Pacifique et la Chine 5%. Selon Jean-Claude Labrune, PDG-fondateur, «la poursuite de la dynamique commerciale, des efforts de R&D, le lancement de nouveaux produits innovants et les effets du Plan d Amélioration de la Performance impacteront positivement le chiffre d affaires et le résultat opérationnel LES DERNIÈRES ANNONCES Paris, le 8 mars Cegedim a lancé un emprunt obligataire de 300 M à échéance en Elle projette d utiliser le produit net de l offre : pour financer le rachat des obligations 7,0% à échéance 2015 émises le 27 juillet 2010 ; pour rembourser par anticipation le prêt à terme ; et le reliquat, le cas échéant, pour les besoins généraux, y compris le remboursement des tirages sur son crédit revolving et de facilités bancaires, dans cet ordre de priorité. Le 14 mars 2013 Cegedim a annoncé le résultat de son offre de rachat en numéraire aux obligataires éligibles de tout ou partie des obligations de l emprunt obligataire à 7% arrivant à échéance en courant du groupe en 2013.» La dette financière nette s établit à 475,6 M, contre 453,3 M à la fin Cette hausse de 22,3 M s explique en partie par les acquisitions et les compléments de prix sur acquisition passée versés en Avant coût de l endettement financier net et impôts, la capacité d autofinancement atteint 141 M soit à un niveau comparable à celui de fin 2011 de 140,1 M. Le niveau du gearing progresse de 0,9 à fin 2011 à 1,1 à fin Le groupe respecte l ensemble de ses covenants bancaires à fin Parmi les faits marquants de 2012, Cegedim a cédé le 30 avril 2012 Pharmapost, un des plus significatifs imprimeurs français de notices pharmaceutiques, au groupe Chesapeake. Pharmapost a contribué au chiffre d affaires consolidé du Groupe en 2011 à hauteur de 5,9 M et n a quasiment pas contribué à l Ebitda consolidé. Par ailleurs, Cegedim a réalisé l acquisition, le 3 juillet 2012, de ASP Line, 4ème éditeur de logiciels pharmaciens en France. Financées par fonds propres, les activités acquises représentent un chiffre d affaires annuel d environ 9 M en année pleine et contribuent au périmètre de consolidation depuis le 1er juillet Pour 2013, en l absence de modifications significatives de l évolution de ses marchés, le groupe anticipe une légère croissance de son chiffre d affaires combinée à une hausse de 50 points de base de sa marge opérationnelle courante. NICK HAYS PASSE LA MAIN À BRAD WILSON PARIS, 25 février vision vient de nommer Brad Wilson au poste de PDG, avec prise de fonction immédiate. Brad Wilson succède à Nick Heys, le fondateur de la société. «Je suis fier, après 13 années à la tête d vision, d avoir créé l une des sociétés les plus grandes et florissantes au monde spécialisée dans la fourniture de solutions Cloud», commente Nick Heys. «L équipe d vision a réalisé un travail remarquable. D ailleurs, les produits Cloud de la marque sont aujourd hui leaders sur le marché», se réjouit Brad Wilson. «Cette réussite, la société la doit notamment à la culture de l excellence et de la satisfaction client instaurée par Nick Heys. Nous poursuivrons donc dans cette voie, pour étendre davantage encore notre présence à l international.» Auparavant DG monde de Microsoft Dynamics CRM pendant 7 ans. Avant d intégrer Microsoft, Brad Wilson a assuré la vice-présidence du marketing mondial des solutions CRM de Peoplesoft, ainsi que des produits d Epiphany. N Mercredi 20 mars Page 1459

5 CEGID : LE NOUVEAU MODÈLE EN MARCHE STRATÉGIE Paris, le 6 mars 2013 Cegid aura 30 ans cette année. Créée en 1983, en pleine explosion des micros et des ordinateurs de bureau, la société a su prendre le virage de l édition de logiciels de gestion, avec au cœur de son business la Profession Comptable. Après avoir vécu et surmonté toutes les ruptures technologiques depuis ces 30 dernières années, elle a entamé depuis plus de 5 ans, probablement la plus importante de ses mutations : le changement de modèle économique. Cela se traduit cette année par le passage de la barre des 50% pour ses revenus récurrents et une position de leader français sur le SaaS et le OnDemand. Cegid a réalisé en 2012 un chiffre d affaires de 258,1 M, en recul de 2,2% par rapport à 2011 qui avait publié un chiffre d affaires de 263,8 M. Le ROC (Résultat Opérationnel Courant) s établit à 22,7 M, contre 29,8 M en 2011, soit une décroissance de 21,8%. A noter qu il a été négativement impacté par des charges calculées pour un montant de 4,9 M. L évolution du chiffre d affaires du groupe Cegid reflète celle de son business model orienté vers une activité de plus en plus récurrente liée au SaaS/OnDemand. Ainsi le chiffre d affaires récurrent de 138,5 M, qui inclut les contrats de maintenance logiciels et matériels et de SaaS, est en augmentation de 5,3 % à près de 7 M et représente 54 % du chiffre d affaires total, en progression de plus de 4 points. L activité SaaS/OnDemand, qui représente 26,9 M de chiffre d affaires, s est accélérée au cours de l exercice principalement sur la Profession Comptable et ses clients TPE/ PE, avec une forte croissance de 35,1 % (+ 22,3 % au titre de l exercice 2011). Cette évolution favorable se traduit par un stock de contrats SaaS, facturable jusqu en 2018, d une valeur estimée au 1er janvier 2013 de près de 50 M (respectivement 32 M au 1er janvier 2012 et 21 M au 1er janvier 2011), soit une croissance de 56 % par rapport au 1er janvier Le chiffre d affaires licences de 32,9 M, est en retrait de 15,6 % par rapport au 31 décembre Le chiffre d affaires des activités stratégiques édition totalisant l activité SaaS/OnDemand pour 26,9 M, licences pour 32,9 M et maintenance pour 101,0 M atteint 166,2 M, soit 64 % du total du chiffre d affaires. Cette enveloppe progresse légèrement de 0,6 % par rapport au 31 décembre 2011 (stable à périmètre constant) malgré l impact de l évolution défavorable de l activité sur le secteur public et le manufacturing. Les ventes édition et services associés pour 226,4 M comprennent outre l enveloppe édition précédente, les services associés pour 60,2 M, sont en retrait de 2,5 % (- 3,1 % à périmètre constant) avec un chiffre d affaires services en diminution de 10,2 % par rapport à l exercice précédent, du fait notamment d éléments d activité particulièrement contributive en 2011 (N4DS) et des choix opérés d externalisation de services d intégration à des partenaires (principalement sur les offres Ressources Humaines). Le chiffre d affaires des activités non stratégiques de distribution et divers (31,7 M, soit 12 % du total du chiffre d affaires), est comparable à celui de l exercice 2011 (31,6 M ). L international constitue pour Cegid l autre challenge. Pour ce faire, le groupe mise essentiellement sur le secteur du retail avec une progression de ses ventes (hors contrats récurrents) de 23 %. Le chiffre d affaires du retail s élève à 45 M dont 15 M sur l international, soit environ 6% du chiffre d affaires total. Le Conseil d Administration a décidé de proposer à l Assemblée Générale le versement d un dividende par action de 1,05 au titre de 2012 (1,05 au titre de 2011), soit un montant total distribué de l ordre de 9,2 M sur la base du nombre d actions en circulation au 1er mars 2013, déduction faite du nombre d actions auto détenues. La stratégie développée au cours de ces dernières années, qui s est traduite par des investissements à forte valeur ajoutée et un chiffre d affaires édition à plus forte récurrence, permet à Cegid de mieux s adapter à un environnement économique très défavorable et de profiter d un retour à une meilleure conjoncture grâce à : une approche spécialisée par métiers ; un positionnement d éditeur de référence pour les solutions SaaS/ OnDemand dans un contexte de marché en forte croissance sur ces offres ; une présence accrue dans le Cloud computing avec des partenariats stratégiques tels que IBM France avec qui Cegid a conclu un accord de mise à disposition d une Infrastructure as a Service (IaaS) pour la création d un Cloud privé Cegid, Orange Business Services (Yourcegid OnDemand) et Microsoft ; une présence à l international dans le secteur du Retail, qui est progressivement étendue à des pays à fort potentiel (Brésil, Emirat Arabes Unis et Russie) et au domaine du Manufacturing ; une base installée de plus de clients, dont TPE connectées, qui procure à Cegid un niveau élevé de revenus récurrents ; la mise en oeuvre de plans d actions visant à accompagner le processus de transformation orienté autour de la mutualisation des compétences et de la rationalisation des gammes de produits et services. Ce dernier point constitue le prochain grand défi pour Cegid, à propos de la rationalisation de ses gammes de produits. Il semblerait qu une solution de convergence soit privilégiée. EASYVISTA : DE NOUVEAUX ACTIONNAIRES Noisy-le-Grand, le 28 janvier 2013 EasyVista (anciennement Staff&Line), acteur de l IT Management en Europe, a annoncé aujourd hui une évolution importante de son actionnariat. Après 14 ans d accompagnement, la société de capital investissement Sofinnova a souhaité procéder à la cession de sa participation de 25% du capital d EasyVista dans le cadre de la fermeture d un de ses fonds. La cession de cette participation a permis l entrée de 3 investisseurs privés et le renforcement d un actionnaire historique dans le cadre d une opération amicale visant à appuyer la stratégie de croissance à long terme du management. La société «remercie Sofinnova de la confiance témoignée au cours de ces 14 dernières années et se félicite de l entrée au capital d actionnaires individuels forts d une solide connaissance des entreprises innovantes.» N Mercredi 20 mars Page 1460

6 BiX SOFTWARE RENCONTRE Paris le 21 février 2013 Cette semaine, nous vous proposons une rencontre avec un éditeur français, modeste PME qui réalise tout de même 25% de son chiffre d affaires hors de France et qui vient d ouvrir un bureau en Californie afin de développer ses ventes à l international. Depuis le 9 janvier dernier, BristolDecision, éditeur français de solutions de BI (Business Intelligence), est devenue BiX Software et s installe dans la Silicon Valley pour conquérir le marché américain. Frédéric Koukerdjinian, directeur des opérations, nous fait partager son expérience et rêve secrètement de mettre ses pas dans ceux de son illustre prédécesseur BO. BiX Software est un éditeur de logiciels de BI (Business Intelligence). Depuis 1996, la société innove et développe une suite logicielle destinée à rendre plus autonome l utilisateur final dans la création et la diffusion de ses rapports et tableaux de bord. La solution BiX rend le reporting facile et efficace grâce aux publications immédiates dans les formats Excel, PDF, HTML et tablettes ou smartphones, entre autres. En permettant la connexion aux principaux moteurs Olap du marché (Microsoft Analysis Services, Oracle Essbase, Oracle Olap, IBM/TM1, SAS Olap Server, SAP/BW, iccube et Pentaho Mondrian) à partir d Excel ou d un navigateur Internet (Internet Explorer, Google Chrome et Firefox), BiX Software apporte une interface conviviale pour les utilisateurs de première ligne. La suite logicielle BiX Software comporte 3 produits : BiXAnalytics, BiXWeb et BiXPublisher. BiX Software est membre de l Afdel. Elle a exposé sur le stand France au récent CeBit à Hanovre (Allemagne) en tant que membre de l Afdel. ROGER BUI : COMMENT DEVIENT-ON ÉDITEUR, DANS UN DOMAINE AUSSI LARGEMENT DOMINÉ PAR LES SOLUTIONS D OUTRE-ATLANTIQUE? FRÉDÉRIC KOUKERDJINIAN : La société existe depuis En 2009, lorsque je suis arrivé, il y avait 4 personnes et la société réalisait un chiffre d affaires de 500 k, environ. Aujourd hui, une vingtaine de personnes travaillent autour de la solution et nous avons clôturé le dernier exercice avec un chiffre d affaires de 850 k. Nous avons un exercice décalé du 1 er juillet au 30 juin et le chiffre d affaires précédent est au 30 juin Fin juin 2013, nous devrions atteindre le million d euros de manière assez sereine. Le produit est sorti de la tête d une personne, mais nous avons la prétention de dire que nous sommes en constante innovation. Cette innovation, nous la tirons d une écoute très attentive de nos clients. D une part, nous sommes très attentifs aux remontées terrain, à savoir ce que nous disent nos clients. D autre part, nous avons prouvé que nous savons être très réactifs par rapport aux demandes clients. Ce sont nos clients qui nous le disent. Nous avons une agilité par rapport aux développements qui nous permet d apporter une réponse à une demande client en deux, voire trois semaines. RB : POURQUOI CHANGER DE NOM ET OUVRIR UN BUREAU AUX ÉTATS-UNIS MAINTENANT? FRÉDÉRIC KOUKERDJINIAN : En 2009, il a fallu reprendre l existant et solidifier le stock de clients qui nous ont fait et qui continuent à nous faire confiance, comme L Oreal depuis 1996, Carrefour, La Société Générale, McDonald, Google, etc. Il a, bien sûr fallu en trouver de nouveaux. Nous avons 25% de nos revenus qui proviennent de l international, mais ce n est uniquement que par le biais de clients avec qui nous avons signé en France et qui déploient sur l international. Aujourd hui, si vous allez à Tokyo, à Hong-Kong, à Shanghai, à Benghalor, à New-York, à Londres, à Montréal, etc., vous trouvez du BiX. Le fait qu il existe un coefficient fois 10 entre le marché français et le marché US de la BI, explique nous volontarisme. En toute logique, il est important, à un moment donné de prendre un essor à l international, mais non plus uniquement lié à l expansion de nos clients, mais à notre propre initiative. BristolDecision a apporté beaucoup d innovations dans l analyse de données réalisées dans Excel. Il était juste que le nom et le logo changent à leur tour. Le nom BiX est à l image de nos solutions : simple et accrocheur. BiX permet aux utilisateurs des analyses simples ou avancées directement dans Excel. Avec les calculs effectués au niveau du serveur de base de données, les utilisateurs bénéficient de la rapidité et de la puissance de traitement des moteurs Olap (OnLine Analytical Processing). Les KPI (Key Performance Indicators) se créent et se partagent de façon précise et sécurisée dans les solutions de BiX Software, sans maintenance laborieuse des calculs au niveau des cellules Excel. Nos solutions reçoivent une forte adhésion de la part des utilisateurs et nos logiciels délivrent avec efficacité et exactitude et de manière systématique les rapports que les utilisateurs attendent. Nous sommes très fiers de ce nouveau tournant pour l entreprise. Avec notre forte implantation en Europe, nul doute que c est une nouvelle page de l histoire de nos solutions que nous sommes en train d écrire. Parmi ses clients, BiX Software compte de nombreuses entreprises du CAC 40 telles que L Oréal, BNP Paribas, Société Générale, Carrefour, Capgemini, Crédit Agricole, ou appartenant aux Fortune 500 comme McDonald s, Google, Pfizer, tous secteurs confondus. RB : COMMENT EST NÉE CETTE SOLUTION ET QUEL EST SON POSITIONNEMENT PAR RAPPORT À ORACLE, QLIKTECH OU MICROSTRATEGY? FRÉDÉRIC KOUKERDJINIAN : C est toujours difficile de répondre à ce genre de question. Si on parle d un point de vue purement financier, c est David contre Goliath. Ce n est plus le cas s il s agit du positionnement fonctionnel du produit. Je reprends souvent les mots d un DSI client qui dit : «Vous avez une chance inouïe, car il n y a pas un autre produit sur le mar- N Mercredi 20 mars Page 1461

7 BiX SOFTWARE (SUITE) RENCONTRE ché qui sache faire ce que vous faites.» La particularité de notre outil réside dans le fait qu il s appuie sur la surcouche multi-dimensionnelle des architectures décisionnelles de nos clients. Nous n attaquons pas le relationnel en direct, il y a de très bons requêteur relationnels sur le marché. Nous sommes un requêteur multi-dimentionnel et aujourd hui nous requêtons sur les principaux moteurs Olap du marché. Historiquement, la première version du produit attaquait Express, puis une deuxième version n attaquait que le moteur Olap Microsoft. Nous en sommes à la v6 et il y aura une v7 du produit Excel en juin de cette année et une v7 du produit Web en décembre de cette année et plus tard pour BiXPublisher. Nous produit phare reste BiXAnalytics sous Excel, sachant que toute de même dans notre stratégie de développement, nous mettons fortement l accent sur le produit Web. L avenir n est plus dans Office mais dans le Web. Nous avons un partenaire technologique en Angleterre qui a une solution qui vise à améliorer la lecture et le reporting sur les données de l ERP de Microsoft. Toute leur solution est construite autour de la nôtre. C est un choix. En fait ils vendent notre produit encapsulé dans leur sur-couche métier par rapport à l ERP de Microsoft. Cela nous permet de toucher des clients que n avons pas vocation à rencontrer. INDICE IT 40 : 731 (+1%, entre le 5/03 et le 19/03/2013) SOCIETE CA 6 MOIS S1 CHIFFRE D'AFFAIRES SUR 12 MOIS VALO VALO Valo/CA Valo/CA Vn Valo S12012 S12011 CA2011 CA2010 ROC2011 ROC /3/13 5/3/13 19/3/13 5/3/13 DASSAULT SYSTEMES 965,30 838, , ,80 427,90 322, , ,19 3,5% 628,0% 606,5% CAPGEMINI 5150, , , ,00 713,00 587, , ,62-0,1% 62,7% 62,7% ATOS 4366, , , ,00 422,40 337, , ,71-2,9% 71,4% 73,5% ALTEN 598,70 530, ,70 916,60 108,30 93, , ,45 4,2% 98,1% 94,2% ALTRAN TECHNOLOGIES 732,60 712, , ,40 113,10 72,60 824,20 834,34-1,2% 58,1% 58,8% SOPRA GROUP 589,60 529, ,30 964,40 92,50 85,70 682,10 733,60-7,0% 64,9% 69,8% ECONOCOM GROUP 736,90 763, , ,40 64,60 47,00 589,82 567,58 3,9% 37,2% 35,8% BULL 616,70 612, , ,10 43,70 35,50 399,80 390,14 2,5% 30,7% 30,0% GROUPE STERIA 926,60 865, , ,70 129,90 120,40 379,82 417,49-9,0% 21,7% 23,9% CEGEDIM 452,50 458,60 911,00 926,67 83,90 108,00 370,65 293,66 26,2% 40,7% 32,2% ASSYSTEM 427,10 374,30 760,60 636,50 58,70 44,30 344,19 343,77 0,1% 45,3% 45,2% AXWAY SOFTWARE 98,40 100,00 217,20 208,40 33,30 29,10 314,98 338,35-6,9% 145,0% 155,8% AKKA TECHNOLOGIES 374,00 225,10 474,00 400,30 43,00 32,10 297,42 290,36 2,4% 62,7% 61,3% NEURONES 155,40 140,10 283,30 239,60 27,10 25,40 222,08 215,19 3,2% 78,4% 76,0% TESSI 127,20 124,80 235,20 235,20 47,00 41,00 221,53 215,97 2,6% 94,2% 91,8% GFI INFORMATIQUE 320,90 309,30 683,80 657,90 34,30 29,20 187,85 176,42 6,5% 27,5% 25,8% CEGID 125,30 126,00 263,80 249,60 29,10 27,00 145,70 143,57 1,5% 55,2% 54,4% LINEDATA SERVICES 70,30 94,00 137,80 136,20 32,00 29,20 127,00 123,48 2,9% 92,2% 89,6% OSIA TIS 145,60 137,00 280,10 243,60 20,60 16,70 103,13 105,62-2,4% 36,8% 37,7% DEVOTEAM 262,30 268,50 528,10 495,00 28,90 29,60 101,82 104,85-2,9% 19,3% 19,9% AUSY 159,10 139,30 293,80 197,70 19,00 16,40 92,65 90,64 2,2% 31,5% 30,9% SII (31/03) 142,40 121,00 222,10 190,20 14,60 7,90 84,00 80,00 5,0% 37,8% 36,0% SOLUCOM (31/03) 61,10 54,10 108,00 103,40 12,60 10,10 77,98 83,38-6,5% 72,2% 77,2% INFOTEL 68,80 60,00 123,50 107,60 11,00 9,60 69,43 69,49-0,1% 56,2% 56,3% AUBA Y 97,00 90,90 185,50 164,60 15,28 12,69 68,16 70,93-3,9% 36,7% 38,2% GROUPE OPEN 123,50 131,80 255,40 260,40 12,60 8,70 51,70 53,21-2,8% 20,2% 20,8% PRODWARE 67,70 47,30 105,20 83,50 17,00 10,10 45,26 47,45-4,6% 43,0% 45,1% SIDETRADE 6,88 6,57 12,60 11,02 2,41 1,82 33,02 32,08 2,9% 262,1% 254,6% SQLI 81,30 85,10 164,70 170,10 8,30 2,60 31,57 31,36 0,7% 19,2% 19,0% AVANQUEST (30/06) 48,20 41,70 109,80 88,10 2,20 4,50 31,04 32,53-4,6% 28,3% 29,6% SODIFRANCE 37,13 32,86 68,22 63,05 3,04 2,03 25,34 27,58-8,1% 37,1% 40,4% VISION IT (Bruxelles) 57,90 59,40 117,30 106,40 5,10 8,10 25,24 24,66 2,4% 21,5% 21,0% BUSINESS & DECISION 115,20 125,30 249,00 237,10 12,20 13,80 25,15 25,46-1,2% 10,1% 10,2% MICROPOLE 61,30 58,10 120,80 102,50 6,60 6,30 23,36 23,62-1,1% 19,3% 19,6% GENERIX (31/03) 31,42 33,15 66,20 68,60-0,10 1,60 23,20 21,91 5,9% 35,0% 33,1% KEYRUS 76,30 66,20 138,00 119,70 4,30 4,60 18,66 19,01-1,8% 13,5% 13,8% UMA NIS 44,23 42,08 81,14 54,65 6,64 3,81 12,53 13,39-6,4% 15,4% 16,5% COHERIS (30/09) 8,39 9,72 20,55 21,43 1,71 1,97 9,77 9,88-1,1% 47,5% 48,1% AEDIAN (30/06) 19,60 21,00 40,40 40,40 1,60 1,00 5,70 5,70 0,0% 14,1% 14,1% OVERLAP GROUPE (31/03) 69,09 89,72 190,10 179,40 0,70-2,80 4,36 4,32 0,9% 10,0% 2,3% MOYENNES ,0% 65,0% 64,3% Copyright I-Presse.Net i-l&s, lettre hebdomadaire, comporte 40 numéros par an. La rédaction ne garantit pas l exactitude absolue, ni le caractère exhaustif des informations publiées. Directeur de la Publication : Roger BUI. Toute reproduction est strictement interdite RCS CRETEIL. Dépôt légal 1 e trimestre Envoyez vos communiqués par uniquement Editeur : i-presse.net, 59 avenue Jean-Jaurès, Gentilly. Cliquez : Bulletin d'abonnement Web : N Mercredi 20 mars Page 1462

ilogiciels&services N 290 - Mercredi 6 juin 2012

ilogiciels&services N 290 - Mercredi 6 juin 2012 ilogiciels&services N 290 - Mercredi 6 juin 2012 Rédacteur-en-chef : Roger BUI Hebdomadaire LA NEWSLETTER ÉCONOMIQUE DES SSII ET ÉDITEURS Cliquez : BULLETIN D'ABONNEMENT ÉDITORIAL CONSOLIDATIONS Au fil

Plus en détail

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014 Contacts Relations Investisseurs : Patrick Gouffran +33 (0)1 40 67 29 26 pgouffran@axway.com Relations Presse : Sylvie Podetti +33 (0)1 47 17 22 40 spodetti@axway.com Communiqué de Presse Axway : croissance

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION

RÉUNION D INFORMATION RÉUNION D INFORMATION 1 Film CEGID A 30 ANS 2 CEGID A 30 ANS NAISSANCE D UNE START-UP LOGICIELS POUR LES EXPERTS COMPTABLES INTRODUCTION EN BOURSE NOUVEAUX LOGICIELS POUR LES ENTREPRISES ERP CROISSANCE

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI + Président du Conseil d administration DIDIER FAUQUE + Directeur Général NICOLAS REBOURS + Directeur Général Délégué ORDRE DU JOUR FAITS MARQUANTS ET RÉSULTATS DU 1 ER SEMESTRE

Plus en détail

Information financière trimestrielle au 30 septembre 2012

Information financière trimestrielle au 30 septembre 2012 Information financière trimestrielle au 30 septembre 2012 Chiffre d affaires : En dépit d un contexte économique incertain, le groupe Capgemini a réalisé au 3 ème trimestre 2012 un chiffre d affaires consolidé

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 28 août 203 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES er SEMESTRE 203 BONNE PERFORMANCE COMMERCIALE DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION LES PLANS D ADAPTATION DÉLIVRENT LES RÉSULTATS ATTENDUS AMÉLIORATION DE LA

Plus en détail

Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**)

Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**) Paris, 17 juin 2015 Résultats annuels consolidés 2014-15 (avril 2014 mars 2015) Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**) Au 31 mars 2015, Rémy Cointreau

Plus en détail

Sopra Group Objectifs 2007 atteints

Sopra Group Objectifs 2007 atteints Communiqué de Presse Paris, le 14 février 2008 Sopra Group Objectifs atteints Chiffre d affaires : 1 milliard d euros Croissance totale : + 11,6% Croissance organique : +9,4% Marge opérationnelle courante

Plus en détail

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen Résultats 2010 Stratégie & Perspectives RÉUNION D INFORMATION - 17 mars 2011 INTERVENANTS Jean-Louis Bouchard Fait marquant 2010 ECONOCOM aujourd hui Président Jean-Philippe Roesch Directeur Général Résultats

Plus en détail

Résultats semestriels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data»

Résultats semestriels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data» Résultats semestriels 2014 & perspectives «Du mobile au Big Data» Sommaire 1. Profil du Groupe Du mobile au Big Data 2. Résultats semestriels 2014 Croissance et rentabilité 3. Environnement & perspectives

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Ivry, le 27 février 2014 La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Progression du résultat opérationnel courant à 72 m (+13,3%) Résultat net positif

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015

Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015 Relations presse : Christel Lerouge Tél. : 01 47 54 50 71 Relations Investisseurs : Vincent Biraud Tél. : 01 47 54 50 87 Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015 Chiffre d

Plus en détail

Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow

Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow Ivry, le 30 juillet 2014 Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow Stabilisation du chiffre d affaires du Groupe au 2 nd trimestre : -0,3% à magasins comparables,

Plus en détail

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 25 Juin 2014 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2013 RESULTATS ANNUELS 2013 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 Intervenants Jean Louis Bouchard Président Bruno Lemaistre Directeur Général Jean Philippe Roesch Directeur Général P. 1 Sommaire 1 2 3 4 5 6 Le

Plus en détail

Résultats du 1er trimestre 2014 de Numericable Group

Résultats du 1er trimestre 2014 de Numericable Group Communiqué de presse 13 mai 2014 Résultats du 1er trimestre 2014 de Numericable Group Progression de la base totale d abonnés de 4,3% et de l ARPU à 42,1 5,4 millions de foyers déjà équipés en fibre optique

Plus en détail

Présentation des Résultats 2006

Présentation des Résultats 2006 Présentation des Résultats 2006 Réunion SFAF du 28 mars 2007 Une année 2006 brillante en terme de résultats Aubay a encore sur performé son marché sur tous les indicateurs : Un CA de 120,8 M en croissance

Plus en détail

FAITS MARQUANTS RÉSULTATS STRATÉGIE ET PERSPECTIVES

FAITS MARQUANTS RÉSULTATS STRATÉGIE ET PERSPECTIVES 1 Le groupe a progressé dans une année contrastée CA Cegid Group 264 M +5,7 % UN PREMIER SEMESTRE AVEC DES PERSPECTIVES FAVORABLES UN SECOND SEMESTRE MARQUÉ PAR UNE NOUVELLE CRISE 2 Les principales tendances

Plus en détail

6 MARS 2013 RÉUNION D INFORMATION. Réunion d informati on 6 mars 2013

6 MARS 2013 RÉUNION D INFORMATION. Réunion d informati on 6 mars 2013 6 MARS 2013 RÉUNION D INFORMATION 1 Réunion d informati on 6 mars 2013 CONTEXTE 2012 PIB 0,0 % CROISSANCE IT +0,7 % SAAS +30 % SOURCE INSEE 2012 +2,7% 0,0% 2012 2012 2010 2011 2012 +3,8% +1,6% +7,0% +2,0%

Plus en détail

/// COMMUNIQUÉ DE PRESSE

/// COMMUNIQUÉ DE PRESSE 24 mars 2015 /// www.id-logistics.com /// COMMUNIQUÉ DE PRESSE En 2014, a franchi une nouvelle étape dans son développement Forte croissance du chiffre d affaires : +19% à 874,5M (+11,4% en organique)

Plus en détail

Ingenico T1 2011 : Très bon démarrage de l année Objectifs 2011 de croissance relevés

Ingenico T1 2011 : Très bon démarrage de l année Objectifs 2011 de croissance relevés COMMUNIQUE DE PRESSE Ingenico T1 2011 : Très bon démarrage de l année Objectifs 2011 de croissance relevés - Chiffre d affaires T1 11 : 204,9 millions d euros o +18,3% en données publiées o +9,2% 1 en

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

Croissance organique : 2,4 %

Croissance organique : 2,4 % Communiqué de Presse Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2015 : 872,0 M Croissance organique : 2,4 % Paris, 28 avril 2015 Sopra Steria Group annonce un chiffre d affaires de 872,0 M au 1 er trimestre

Plus en détail

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Ivry, le 17 février 2016 Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Stabilité du chiffre d affaires consolidé en 2015 Poursuite de la croissance

Plus en détail

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007 Résultats Semestriels 2007 Réunion d information du 3 octobre 2007 1 S o m m a i r e efront, expert en solutions logicielles pour la finance Stratégie de développement Activité du 1 er semestre 2007 Perspectives

Plus en détail

Réunion d information

Réunion d information Réunion d information 24 JUILLET 2014 Tendances Résultats semestriels Stratégie CONTEXTE ÉCONOMIQUE TENDANCES ÉCONOMIE L investissement des entreprises françaises PIB +0,7 % Les prévisions de croissance

Plus en détail

HOLOSFIND (ALHOL): Présentation de la stratégie 2015 et 2016 lors de l AGE du 30 septembre 2015.

HOLOSFIND (ALHOL): Présentation de la stratégie 2015 et 2016 lors de l AGE du 30 septembre 2015. Communiqué de presse Paris, le 29 Septembre 2015 HOLOSFIND (ALHOL): Présentation de la stratégie 2015 et 2016 lors de l AGE du 30 septembre 2015. Holosfind annonce qu elle va présenter sa stratégie lors

Plus en détail

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Communiqué de presse 4 mai 2012 Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Entre le 1 er avril 2011 et le 31 mars 2012, Alstom a enregistré

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2011-12. 9 octobre 2012

RESULTATS ANNUELS 2011-12. 9 octobre 2012 RESULTATS ANNUELS 2011-12 9 octobre 2012 SOMMAIRE ACTIVITE & RESULTATS 1. Avanquest Software franchit le cap des 100 M 2.Une mutation de l activité qui s accélère 3.L impact attendu de la baisse du offline

Plus en détail

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 mardi 3 avril 2007 Présentation et positionnement du Groupe Sqli Faits marquants et résultats

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

Résultats annuels 2012/13

Résultats annuels 2012/13 29 mai 2013 Résultats annuels 2012/13 Réunion SFAF 22 Solucom en bref Cabinet de conseil en management et système d information 20 ans d existence Près de 1 200 collaborateurs Des clients dans le top 200

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 STRATÉGIE & PERSPECTIVES 21 CONCLUSION 28 1 RAPPEL DU POSITIONNEMENT

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Informations financières Performance solide et objectifs 2014 atteints Chiffre d affaires T4 en hausse de +13% et croissance organique à +2,5% Chiffre d affaires annuel en hausse de +6,6%, croissance organique

Plus en détail

Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011

Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011 Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011 Le pôle ingénierie a constaté une activité commerciale au 1 er semestre 2011 en deçà de ses prévisions en raison du décalage entre la montée en puissance de la

Plus en détail

Frédéric SEBAG Président Directeur Général. Guy MAMOU-MANI Directeur Général Laurent SADOUN Directeur Général. Paris, le 14/04/04

Frédéric SEBAG Président Directeur Général. Guy MAMOU-MANI Directeur Général Laurent SADOUN Directeur Général. Paris, le 14/04/04 Réunion SFAF : Résultats annuels 2003 FRANCE Bordeaux Lille Lyon Marseille Nancy Nantes Paris Tours INTERNATIONAL Amsterdam Bruxelles Casablanca Madrid Varsovie Frédéric SEBAG Président Directeur Général

Plus en détail

C O M M U N I Q U É. Résultats du 1 er trimestre conformes au plan de marche du groupe Objectifs 2013 confirmés. Réalisations du premier trimestre :

C O M M U N I Q U É. Résultats du 1 er trimestre conformes au plan de marche du groupe Objectifs 2013 confirmés. Réalisations du premier trimestre : Limoges, le 7 mai 2013 Résultats du 1 er trimestre conformes au plan de marche du groupe Objectifs 2013 confirmés Réalisations du premier trimestre : - Croissance totale des ventes hors effets de change

Plus en détail

Résultats annuels 2014 supérieurs aux objectifs

Résultats annuels 2014 supérieurs aux objectifs Paris, le 3 mars 2015 Résultats annuels supérieurs aux objectifs Chiffre d affaires en croissance organique de 2,5% à 442,8 millions d euros et de 6,0% sur le quatrième trimestre de l exercice Marge d

Plus en détail

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE 2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE Pôle B to B : - Croissance continue du chiffre d affaires - Runrate signé de 2 Mds pour Be2bill Pôle B to C : - EBIT conforme aux attentes Bruxelles, le 17 février 2015,

Plus en détail

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action Paris, le 29 février 2012 En millions d euros (1) 31.12.2011 31.12.2010 variation Chiffre

Plus en détail

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Ivry, le 27 février 2015 La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Accélération de la dynamique des ventes en 2014 Chiffre d affaires consolidé en croissance de +0,9% au

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1)

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1) Société anonyme au capital de 2 362 883 330 Siège social : 36-38, avenue Kléber 75116 Paris 403 210 032 RCS PARIS INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS (1) (NON AUDITE) A - MARCHE DES AFFAIRES

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2007

Présentation des résultats semestriels 2007 Présentation des résultats semestriels 2007 Faits marquants du premier semestre 2007 Henri de CASTRIES Président du Directoire Les résultats d AXA du 1 er semestre 2007 sont parfaitement en ligne avec

Plus en détail

Rapport Financier Annuel Simplifié 2014

Rapport Financier Annuel Simplifié 2014 Rapport Financier Annuel Simplifié 2014 SOMMAIRE 1. Rapport d activité 2014 2. Etat de la situation financière consolidée 3. Compte de résultat consolidé 4. Etat du résultat global 5. Variation des capitaux

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 3 novembre 03 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE ET DES NEUF PREMIERS MOIS 03 POURSUITE AU TROISIÈME TRIMESTRE DES TENDANCES CONSTATÉES AU DEUXIÈME TRIMESTRE - BONNE

Plus en détail

Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer.

Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer. Communiqué de presse Croix, le 31 août 2015 Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer. Hausse du chiffre d affaires HT consolidé : 26,9 milliards d euros, +3,4

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2012 1

Résultats du premier trimestre 2012 1 Résultats du premier trimestre 1 Luxembourg, 9 mai Faits marquants Taux de fréquence 2 en matière de santé et sécurité de 1,0 au 1 er trimestre contre 0,3 au 4 ème trimestre Expéditions de 433 milliers

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE. 15 mai 2008

ASSEMBLEE GENERALE. 15 mai 2008 ASSEMBLEE GENERALE 15 mai 2008 FAITS & CHIFFRES 2007 10ème rang des SSII cotées sur Euronext Paris* Croissance interne de 13,1% CA : 165,6 M Marge opérationnelle courante de 9,5 % 2.194 Ingénieurs et Consultants

Plus en détail

ELEMENTS CLES DE L ANNEE 2011

ELEMENTS CLES DE L ANNEE 2011 RESULTATS ANNUELS 2011 Paris, le 8 mars 2012 Free : des recrutements record avec une part de marché de 35% en 2011 Accélération de la croissance du Groupe grâce au succès de la Freebox Révolution : un

Plus en détail

Résultats annuels 2010

Résultats annuels 2010 Résultats annuels 2010 Une année charnière marquée par le succès de l offre bancaire * Plus value de dilution et dépréciation de goodwill 2009 / 2010 Croissance du produit net bancaire (PNB) : +2,0 % à

Plus en détail

Sopra Group Carte de visite

Sopra Group Carte de visite Sopra Group Carte de visite La mise à jour des chiffres clés se fait après chaque publication Groupe Version à utiliser avec Office 2003 Laurent COUSSONNET Directeur T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons

Plus en détail

SQLI, N 1 des SSII spécialisées sur l e-business en France

SQLI, N 1 des SSII spécialisées sur l e-business en France SQLI, N 1 des SSII spécialisées sur l e-business en France Résultats annuels 2005 30 mars 2006 Sommaire Présentation du Groupe SQLI Faits marquants et résultats 2005 Stratégie et plan de développement

Plus en détail

L expérience des Hommes

L expérience des Hommes L expérience des Hommes audia est un cabinet d expertise comptable et de commissariat aux comptes, fort d une équipe qualifiée et experte installée au Maroc à Casablanca. Notre cabinet vous apportera l

Plus en détail

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. - Maintien du taux de marge brute à un niveau élevé : 57,5% - Amélioration sensible du résultat opérationnel

Plus en détail

DASSAULT SYSTEMES Newswire Conférence Téléphonique 2013 Résultats du Deuxième Trimestre Jeudi 25 juillet 2013

DASSAULT SYSTEMES Newswire Conférence Téléphonique 2013 Résultats du Deuxième Trimestre Jeudi 25 juillet 2013 DASSAULT SYSTEMES Newswire Conférence Téléphonique 2013 Résultats du Deuxième Trimestre Jeudi 25 juillet 2013 Thibault de Tersant Directeur Général Adjoint, Affaires Financières Bonjour à tous et merci

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE. a) Présentation de la situation et de l activité du groupe SQLI en 2011

EXPOSE SOMMAIRE. a) Présentation de la situation et de l activité du groupe SQLI en 2011 SQLI Société anonyme Au capital de 1.822.927,45 uros Siège social : 268, avenue du Président Wilson 93210 La Plaine Saint-Denis RCS Bobigny 353 861 909 SIRET : 353 861 909 00094 EXPOSE SOMMAIRE a) Présentation

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 22 octobre 2015

Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 22 octobre 2015 Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 22 octobre Amélioration des performances opérationnelles publiées au 3 ème trimestre portée par les performances d Antalis et les premiers impacts positifs

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 Grenoble, France et Durham, Caroline du Nord, 26 mars 2010 MEMSCAP (NYSE Euronext:

Plus en détail

-1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004

-1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004 -1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004 Septembre 2004 -2 - Sommaire Présentation de SQLI Faits marquants et résultats semestriels Perspectives -3 - SQLI : les éléments clés Dates

Plus en détail

Réunion SFAF 01/04/10

Réunion SFAF 01/04/10 Réunion SFAF 01/04/10 Résultats 2009 Stratégie & perspectives SQLI en bref Un acteur de premier plan du marché français des SI 155 M de chiffre d affaires (Top 15) 2 000 collaborateurs Un fournisseur de

Plus en détail

«L année 2013 a été marquée par le lancement du FALCON 5X, qui enrichit la gamme FALCON, et par la consolidation du socle France du RAFALE.

«L année 2013 a été marquée par le lancement du FALCON 5X, qui enrichit la gamme FALCON, et par la consolidation du socle France du RAFALE. Prises de commandes 64 FALCON contre 58 en 2012 Livraisons 77 FALCON et 11 RAFALE contre 66 FALCON et 11 RAFALE en 2012 Chiffre d'affaires 4 593 millions d'euros, en hausse de 17% Résultat Net ajusté(*)

Plus en détail

Confirmation de l amélioration de tendance du chiffre d affaires au 1 er trimestre

Confirmation de l amélioration de tendance du chiffre d affaires au 1 er trimestre Ivry, le 24 avril 2014 Confirmation de l amélioration de tendance du chiffre d affaires au 1 er trimestre Bonne résistance du chiffre d affaires au 1 er trimestre : -1,5% (à taux de change constants et

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 27 août COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES 1 er SEMESTRE BONS RÉSULTATS COMMERCIAUX ET AMÉLIORATION DES RÉSULTATS FINANCIERS DE BOUYGUES TELECOM DYNAMISME DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION À L INTERNATIONAL

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007

Résultats semestriels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 lundi 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 Stratégie et modèle économique

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2012 Résultat opérationnel : +21,1% Résultat net des activités poursuivies : +56,3%

RESULTATS ANNUELS 2012 Résultat opérationnel : +21,1% Résultat net des activités poursuivies : +56,3% COMMUNIQUÉ DE PRESSE Information réglementée Lasne, le 25 mars 2013 RESULTATS ANNUELS 2012 Résultat opérationnel : +21,1% Résultat net des activités poursuivies : +56,3% Vision IT Group, Groupe européen

Plus en détail

RÉSULTATS 2011. Présentation analystes. ERIC COHEN Président -Directeur Général. DIDIER TAUPIN Directeur Général Délégué

RÉSULTATS 2011. Présentation analystes. ERIC COHEN Président -Directeur Général. DIDIER TAUPIN Directeur Général Délégué RÉSULTATS 2011 Présentation analystes ERIC COHEN Président -Directeur Général DIDIER TAUPIN Directeur Général Délégué PASCAL LEVY Directeur Financier RÉSULTATS 2011 AGENDA Synthèse Résultats financiers

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2015 Croissance totale du chiffre d affaires : +7,4% Progression du résultat opérationnel ajusté : +3,1%

Résultats du premier trimestre 2015 Croissance totale du chiffre d affaires : +7,4% Progression du résultat opérationnel ajusté : +3,1% Limoges, le 7 mai 2015 Résultats du premier trimestre 2015 Croissance totale du chiffre d affaires : +7,4% Progression du résultat opérationnel ajusté : +3,1% Objectifs 2015 confirmés Gilles Schnepp, Président-directeur

Plus en détail

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires : 286,6 millions d euros, croissance organique de +4,0% Flux de trésorerie disponible : 31,9 millions d euros, en progression de +10,4% Croissance

Plus en détail

MARCHÉ DES LOGICIELS & SERVICES : QUELLE PERSPECTIVE POUR 2009?

MARCHÉ DES LOGICIELS & SERVICES : QUELLE PERSPECTIVE POUR 2009? ! Rédacteur-en-chef : Roger BUI i-l&s N 186 - Mercredi 9 septembre 2009!Au Sommaire : P887-892 : Dossier Spécial Marché 2009 des Logiciels & Services.! LA LETTRE DES STRATEGIES LOGICIELS & SERVICES Cliquez

Plus en détail

Etude de cas Atos Secteur des services informatique

Etude de cas Atos Secteur des services informatique EPT203 Stratégies et marchés Etude de cas Atos Secteur des services informatique Réalisé par Mohamed Amine EL AFRIT Encadré par Miriam ZOUARI www.mohamedelafrit.com/ept203 Février 2015 Sommaire 1. Présentation

Plus en détail

Résultats annuels 2012

Résultats annuels 2012 www.gfi.fr Résultats annuels 2012 1 Disclaimer Disclaimer Cette présentation peut contenir des informations de nature prospective relatives à la situation financière, aux résultats, aux métiers, à la stratégie

Plus en détail

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le 25 février 2015 - INFORMATION - PRESSE Résultats du premier semestre 2014-2015 Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le chiffre d affaires du

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Mercredi 2 mars 2016 Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Chiffre d affaires consolidé de 798,0 M, en progression de 4,1 % en publié et 4,6 % en

Plus en détail

Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes?

Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? KPMG ENTREPRISES - ÉTUDE 2008-1ères conclusions de l étude PME et croissance Conférence de presse Mardi 16 septembre 2008 Sommaire

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE RESULTATS SEMESTRIELS SECTORIELS AU 30 JUIN 2009

RAPPORT D ACTIVITE RESULTATS SEMESTRIELS SECTORIELS AU 30 JUIN 2009 Société anonyme au capital de 1.437.099 Siège Social à LYON (69009) - 51 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON RAPPORT D ACTIVITE RESULTATS SEMESTRIELS SECTORIELS AU 30 JUIN 2009 1 Principe comptable 1.1

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

Chiffre d affaires en hausse de près de 19% à plus de 3,7 milliards d euros. Hausse de 31% de l Ebitda à plus de 1,2 milliard d euros

Chiffre d affaires en hausse de près de 19% à plus de 3,7 milliards d euros. Hausse de 31% de l Ebitda à plus de 1,2 milliard d euros CHIFFRE D AFFAIRES DU 1ER TRIMESTRE 2010 RESULTATS ANNUELS 2013 Paris, le 10 mars 2014 13,7 millions d abonnés (fixes et mobiles) Chiffre d affaires en hausse de près de 19% à plus de 3,7 milliards d euros

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE CHIFFRES CLES. Paris, le 8 mars 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE CHIFFRES CLES. Paris, le 8 mars 2012 DIRECTION DE LA COMMUNICATION SERVICE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 8 mars 2012 RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE L EXERCICE 2011 CONFIRME LA ROBUSTESSE DE LA STRATEGIE ET DU MODELE MULTIMETIER

Plus en détail

Présentation CA T3 2012

Présentation CA T3 2012 www.gfi.fr Présentation CA T3 2012 25/10/2012 Titre de la présentation 1 Sommaire i. Chiffres d affaires du T3 et perspectives 2012 ii. iii. iv. Point sur la stratégie M&A Focus sur les dernières acquisitions

Plus en détail

En ligne avec votre gestion financière

En ligne avec votre gestion financière En ligne avec votre gestion financière Finance active Leader des services technologiques et financiers Une présence internationale Une croissance régulière et un leadership reconnu Une entreprise au service

Plus en détail

Réunion actionnaires à Annecy

Réunion actionnaires à Annecy Réunion actionnaires à Annecy Elisa PASCAL, Responsable relations actionnaires 24 juin 2015 Sommaire 1. Profil d Edenred 2. Nos solutions 3. Chiffres clés et génération de trésorerie 4. Conclusion Profil

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail