ilogiciels&services N Jeudi 16 janvier 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ilogiciels&services N 344 - Jeudi 16 janvier 2014"

Transcription

1 ilogiciels&services N Jeudi 16 janvier 2014 LA NEWSLETTER ÉCONOMIQUE DES ESN ET ÉDITEURS ÉDITORIAL ABSENT Qui, en 2014, ose parler d économie, de relance, de mesure pour dynamiser l offre, sans parler de numérique? Le numérique et particulièrement l informatique, sous-tend la performance des entreprises. Quelle entreprise, de la plus grande du CAC 40, à l entrepreneur individuel, peut prétendre travailler et progresser sans informatique et plus largement sans le numérique? Son bon fonctionnement interne repose sur l efficacité de sa comptabilité, de son système de gestion des ressources humaines, de son ERP qui lui fournit les tableaux de bords et veille à la fluidité des flux. Son dynamisme externe repose sur les nouvelles technologies dont la BI, le CRM, la mobilité, le digital et le Big Data dans une infrastructure de plus en plus légère pour l utilisateur, le Cloud. L agilité est le maître mot de la réussite, face aux marchés constamment en mouvement et à une concurrence de plus en plus réactive. Tout cela pour dire que le numérique n est pas et n a jamais été une fin en soi. Sa réussite est conditionnée par la réussite de ses clients, soit tout simplement 100% des entreprises et des travailleurs individuels. «Sur les 150 minutes de la conférence de presse de notre Président, à aucun moment le mot numérique n'a été prononcé,» a regretté Guy Mamou-Mani, Président de Syntec Numérique. RB. AU SOMMAIRE P1585 : Edito; Bertrand Diard conseille les entrepreneurs. P1586 : Infor; Solucom; Carl Software. P1587 : Jusqu'au bout... avec Christophe Fabre, CEO d"axway Software. P1590 : Le Tableau IT40. N Jeudi 16 janvier Page 1585 Rédacteur-en-chef : Roger BUI Hebdomadaire BULLETIN D'ABONNEMENT ENTREPRENEURS DU NUMÉRIQUE : PENSEZ GLOBAL DÈS LE DÉPART Paris, décembre 2013 Bertrand Diard, co-fondateur de Talend, partage son expérience d entrepreneur et particulièrement d éditeur de logiciels. Voir grand dès le départ ne coûte pas plus cher et permet même de faire des économies par la suite. Tel est le paradoxe. Par ailleurs, il casse une idée largement répandue : «N hésitez pas à conserver votre siège social en France où le système, malgré de nombreuses idées reçues, est beaucoup plus avantageux qu aux États-Unis (CIR, JEI, etc.). Tirez parti du meilleur des deux mondes!» Lors de la création d une entreprise dans certains secteurs du numérique, dont le logiciel est emblématique, il est essentiel d intégrer la notion de développement à l international dès les premières réflexions concernant le business model. Pour certains, ce conseil relève de l évidence. Pourtant, on constate qu en France, la majorité des créateurs d entreprise ne le suivent pas. Alors qu audelà de la taille du marché (si l on se cantonne à l Europe, on ne cible au fond qu environ 30% du marché mondial, et encore moins en se limitant à la France), penser global dès le début aide à structurer l entreprise dans son ensemble. Cibler le monde entier permet d élargir les premières réflexions autour de l investissement : Quels leviers? Quels besoins? Quels modèles de distribution? La globalisation anticipée permet de ne pas omettre des foyers d investissements qui seront nécessaires avec le temps. Imaginons une entreprise cherchant à se développer dans un premier temps en Europe. Elle va élaborer une politique de développement et de marketing répondant aux contraintes du marché européen par exemple aux normes, qui sont différentes selon les régions. Mais dès que le développement des activités européennes sera assuré, la direction cherchera sans nul doute à conquérir d autres territoires, l Amérique ou l Asie, et tout le travail sera à refaire, et de plus, avec moins de moyens. Des moyens qui, s ils avaient été inclus dans le plan initial, auraient pu être mutualisés. La réflexion sur les modèles de distribution est également essentielle. Ouvrir des bureaux dans un pays étranger nécessite un investissement important : beaucoup d énergie doit être consacrée au recrutement et la mise en place d une nouvelle équipe génère énormément de déplacements. Cet investissement est-il justifié? D autres canaux (partenariats, par exemple) ne seraient-ils pas mieux adaptés? Sinon, quel pays choisir? L une des principales difficultés à laquelle se heurtera l entrepreneur consiste à créer au sein de l entreprise une culture tournée vers l international. En France, il reste encore difficile de trouver des ressources parlant couramment anglais, même si avec le temps, ce problème a tendance à s atténuer. Mais l adaptabilité de l équipe et sa capacité d écoute sont également essentielles. Au début des activités de Talend, nous n avions pas lancé de version française de nos outils d intégration de données, partant du principe que les professionnels français étaient habitués à utiliser l anglais au quotidien. Mais lorsque nous avons commencé à collaborer avec de plus en plus d entreprises du secteur public, nous avons créé cette version française afin de répondre aux demandes de nos clients. En résumé, penser global dès le début d une création d entreprise a un impact sur l organisation, les produits, le marketing et le reporting. Il est essentiel de concevoir le produit en anglais, tout en tenant compte des problématiques de réglementations internationales et des différences culturelles entre les différents pays (par exemple, aux États-Unis, les notions de «progiciel» et de protection de la propriété intellectuelle ne sont pas les mêmes qu en Europe). En termes de finances, certains choix s imposent. Dès la deuxième d année d existence de Talend, nous avons basculé l ensemble de la fonction financière vers les normes GAAP, alors que nous avions démarré avec un modèle IFRS. Pourquoi? Les clients, les analystes et les investisseurs du monde entier réclament ce format. Le cas de Talend est assez emblématique de ce type de démarche. Nous avons choisi de déployer un modèle open source justement pour bénéficier de ca- (Suite à la dernière page)

2 RH ET SCIENCES DU COMPORTEMENT Garches, le 15 janvier Infor, vient de réaliser l acquisition de PeopleAnswers, un spécialiste de l analyse prédictive des talents. Cette acquisition lui permettra de proposer une solution de gestion du capital humain en mode Cloud, s appuyant sur les technologies du Big Data. Les termes financiers de l accord ne sont pas divulgués. «Evaluer les talents est l une des décisions les plus importantes que doit prendre un manager, mais les évaluations et les décisions qui en découlent sont souvent perverties par l incertitude et une absence de données fiables. PeopleAnswers est un véritable pionnier en matière de Big Data appliqué à l univers du HCM et de science du comportement. PeopleAnswers a mis au point un produit breveté en mode Cloud, disponible en 16 langues, qui représente aujourd hui un standard incontournable en termes de bonnes pratiques de recrutement», déclare Charles Phillips, CEO d Infor. La plateforme scientifique de gestion des talents de PeopleAnswers en mode Cloud apporte de la rigueur analytique à la gestion du capital humain. Développée par une équipe de docteurs en sciences du comportement, ce service Cloud unique peut analyser jusqu à 39 traits de comportements de candidats à un poste, puis les classer de manière précise. Des entreprises telles qu Audi, Foot Locker, Gold s Gym, Hertz, Neiman Marcus ou The Cheesecake Factory ont ainsi pu réduire leur taux de «turnover» de façon significative, améliorer leur service aux clients et optimiser leurs revenus en ayant une approche plus qualitative et analytique de chaque candidat. Selon les résultats d une étude, 46 % des recrutements se révèlent négatifs et 89 % d entre eux se concluent pas des échecs pour des motifs liés au comportement. Les compétences ne laissent donc en rien présager de la réussite d un nouveau recrutement. Les scientifiques de PeopleAnswers ont investi dans les technologies du Big Data depuis plus de 10 ans et ont ainsi identifié 39 attributs qui permettent de prédire très précisément les performances d un nouvel employé. N Jeudi 16 janvier Page 1586 FUSACS SOLUCOM ACQUIERT TREND CONSULTANTS Paris, le 13 janvier Solucom et Trend Consultants ont officialisé leur rapprochement avec l ambition de prendre une position de 1 er plan dans le secteur de la banque de détail. Solucom acquiert 100% du capital de Trend Consultants auprès de ses dirigeants qui poursuivront le développement de la société au sein du cabinet. L opération sera entièrement financée en numéraire. Trend Consultants sera consolidé dans les comptes de Solucom à compter du 1er janvier Trend Consultants a développé une forte expertise dans le secteur financier, particulièrement reconnue dans les activités de banque de détail avec des clients tels que Crédit Agricole, BPCE, Société Générale, ou encore La Banque Postale. Trend Consultants intervient au cœur des enjeux commerciaux et opérationnels de ses clients avec des savoir-faire de 1er plan notamment en matière d évolution de la relation client, d efficacité opérationnelle et de performance des processus. Grâce à sa longue expérience du secteur bancaire, Trend Consultants a développé des outils de benchmark pointus pour apporter des réponses adaptées aux enjeux de performance et de rentabilité de ses clients. Sur son dernier exercice clos, au 31 décembre 2012, Trend Consultants a réalisé un chiffre d affaires de 2,2 M et une marge opérationnelle légèrement positive. «Ce rapprochement ouvre une nouvelle phase de développement pour Trend Consultants», déclarent Olivier Schmitt et Loïc Carpentier, respectivement fondateur et directeur associé de Trend Consultants. «Le positionnement de Solucom va nous permettre d adresser de nouveaux clients et donneurs d ordre. C est également pour nos consultants une formidable opportunité d accéder à des perspectives plus larges». «Cette opération s inscrit dans la droite ligne de notre plan stratégique Solucom 2015, visant à développer les savoir-faire métiers de Solucom afin de mieux accompagner les transformations de nos clients», indique Pascal Imbert, président du Directoire de Solucom. «Trend Consultants est une référence dans le domaine bancaire. Ensemble nous avons l ambition de prendre une position clé dans ce secteur appelé à connaître des transformations majeures». CARL SOFTWARE REPREND EASYCAM Limonest, le 15 janvier Carl Software, éditeur de solutions de GMAO et d Asset Management, vient de faire l acquisition de l activité d EasyCam, logiciel historique de GMAO né dans les années Pour Eric Bonnet, PDG de Carl Software, cette reprise s inscrit dans la stratégie de croissance de son groupe : «Notre savoir-faire sur les projets d Asset Management d envergure n est plus à démontrer. Mais nos succès sur ces grands projets ont parfois éclipsé un autre aspect essentiel de notre métier : nous accordons également beaucoup d importance aux projets GMAO très simples, visant un retour sur investissement rapide et de courts délais de mise en oeuvre. Notre offre, segmentée en gammes bien distinctes, intègre notamment «Carl Smart» qui permet, dès 3800, d acquérir une GMAO complète et «fullweb». Avec un parc d une centaine de clients, la reprise d Easy Cam conforte notre positionnement et notre notoriété sur ce segment du marché. Pour Carl Software, il est également important de garantir la pérennité d Easy Cam vis-à-vis des nombreuses sociétés qui ont été séduites par ce logiciel depuis sa création il y a près de 30 ans.» Easy Cam est aujourd hui exploité par de nombreuses sociétés comme Madrange, Hexcel Composites, Rexam, Husqvarna (Belgique), Ecologistique Laurent Rollinger, qui dirigeait la société Proxim Solutions, ex-éditeur d EasyCam, confirme : «Lors de la reprise d un logiciel, on pense surtout au devenir des clients qui nous ont fait confiance et avec qui des relations se sont établies. J ai personnellement fait le choix de rejoindre l équipe Carl Software afin de maintenir cette relation de confiance avec nos clients. Aujourd hui, je suis heureux que l héritage EasyCam, produit historique et fruit de nombreuses années de travail, puisse être pérennisé dans de bonnes conditions».

3 ... CHRISTOPHE FABRE, CEO D'AXWAY SOFTWARE Puteaux, le 19 décembre 2013 Axway Software est une des pépites françaises dans le domaine de l édition de logiciels dédiés à la gouvernance des flux. Elle a réalisé en 2012 un chiffre d affaires de 224,3 M, pour un ROC (Résultat Opérationnel Courant) de 31,7 M et un effectif en fin d année de 1774 personnes. Née dans le giron de Sopra Group, elle a pris son autonomie depuis son introduction en bourse en juin Nous avons rencontré Christophe Fabre, son CEO, qui nous livre sa vision de l entreprise et son objectif de passage de la barre des 500 M$ en 2015 ou En tant que directeur général et membre du Conseil d administration d Axway, Christophe Fabre est notamment en charge du développement mondial de la société. Il intervient en qualité de dirigeant mandataire social et de principal décideur de l entreprise. Depuis sa nomination en 2005 à la tête d Axway et au Comité Exécutif de Sopra Group, la société a triplé son chiffre d affaires. Elle a réussi son spin-off de Sopra Group et a été introduite en Bourse sur NYSE Euronext (AXW) en Christophe a notamment conduit les acquisitions par Axway de Cyclone Commerce (B2B), de Tumbleweed Communications Corporation (Managed File Transfer et sécurité) et de Vordel (API). A ce jour, Axway compte plus de clients dans 100 Pays. ROGER BUI : DEPUIS QUE VOUS AVEZ COUPÉ LE CORDON OMBILICAL AVEC SOPRA, COMMENT CELA SE PASSE-T-IL? Christophe Fabre : Cela se passe très bien. En fait sur le plan opérationnel, le cordon était coupé depuis longtemps. En revanche, vis-à-vis de l actionnaire de référence, il n a pas été coupé. Depuis 2001, la stratégie d Axway était déjà différente de celle Sopra. Nous avons un développement mondial. Nous avons une stratégie d éditeur et nous sommes de plus en plus implanté aux États- Unis qui est aujourd hui notre premier marché, le second étant la France. Nous sommes un peu moins français et un peu plus américain. C est tout cela qui a amené le spinoff, dernier maillon du détachement. Pierre Pasquier est aujourd hui toujours engagé dans Axway en tant qu actionnaire. En 2012, nous avons réalisé un chiffre d affaires de 224,3 M. Nous sommes le 2 ème éditeur horizontal français. Dans le monde du logiciel, il y a 3 types d éditeurs : d infrastructure avec les réseaux, les bases de données, etc. ; d applications avec les ERP, le CRM, etc., et de middleware, catégorie dans laquelle nous nous trouvons. Les solutions sont utilisées par le métier, mais sans que la technologie ne soit dédiée à un vertical. Parmi nos principaux compétiteurs, nous avions Sterling Commerce qui a été rachetée par IBM il y a deux ans, et qui pèse environ 600 à 700 M$. Christophe Fabre est diplômé de l Institut d Informatique et Mathématiques Appliquées de Grenoble où il a obtenu un DESS en Génie Informatique en En 1995, il rejoint Sopra Group au sein du pôle qui allait devenir Axway en Pendant cette période, il a dirigé plusieurs projets de recherche et développement pour développer des composants middleware de nouvelle génération. Nommé Chief Technology Officer en 2003, il a piloté le regroupement de tous les produits existants de la société au sein d une plate-forme logicielle unique. Dans le monde historique du management software, vous avez Ipswitch qui se situe dans les 500 M$ de chiffre d affaires. Ensuite, foisonnent de nombreux acteurs dans le monde du B2B et de celui des technologies nouvelles comme le cloud. RB : QUELS SONT LES ENJEUX FACE AU CLOUD, BIG DATA ET LES NOUVEAUX USAGES? Christophe Fabre : Dans ces domaines nous ne sommes pas différents des autres éditeurs. Le business traditionnel d Axway reposait sur la gestion des flux de données par le transfert de fichiers et concernait surtout les flux comptables. Aujourd hui, les flux viennent des applications mobiles, des applications cloud comme salesforces.com, worldpay, mais aussi du «end-toend» ou «machine-to-machine». Cela représente un enjeu majeur pour nous. Tout ce que nous avions fait auparavant n est pas mort, mais les clients en veulent plus : la capacité à connecter le cloud, le mobile, l Internet of Things. C est pour cela que nous avons fait l acquisition de Vordel. Nous nous positionnons sur ces nouveaux types de flux. Tout le monde a besoin, à la frontière de son système d information, de sécuriser ses flux, de les «monitorer», d avoir de nouveaux partenaires. Il y a beaucoup de niveaux de services à valeur ajoutée qui permettent à un spécialiste comme Axway de faire des offres à valeur ajoutée. RB : LE BIG DATA VA-T-IL FAIRE EXPLOSER LES TUYAUX? Christophe Fabre : Effectivement. Un projet de big data communique avec des entrepôts de données où il va falloir récupérer tout ce qui est N Jeudi 16 janvier Page 1587

4 CHRISTOPHE FABRE (SUITE) possible et imaginable, en relation avec les clients. Pour archiver ces données, il faut avoir une stratégie de flux notamment pour ramener les informations des mobiles, et ensuite les analyser avec le big data. Big data est un driver de nos projets. Ainsi nous travaillons avec BMW sur la technologie ConnectedDrive. Toutes les BMW connectées remontent des informations et donnent des services à valeur ajoutée au conducteur. Ces flux pénètrent le système d information du constructeur à partir de serveurs d API d Axway. Cela correspond à une véritable application big data. Nous dépassons le big data, nous sommes sur le «big flow data». Dans le cas de BMW, ce sont des flux énormes qui requièrent des serveurs spécialisés. Souvent ce n est pas très compliqués mais cela nécessite de la sécurisation, de la capacité à traiter les gros volumes. Nous nous adressons uniquement aux grands comptes. Dans le domaine de l assurance, pour le traitement des sinistres, les professionnels du secteur pourront remonter les photos du sinistre depuis les mobiles. Les assureurs se demandent comment ils vont pouvoir maîtriser ces flux, et analyser la masse d informations. Nous avons un client qui gère des compteurs intelligents qui remontent l information jusqu au SI de l entreprise. Aux États- Unis, les acteurs de la chaîne de santé peuvent récupérer les dernières analyses des laboratoires. Les fabricants de médicaments remontent des informations réglementaires. Tous les secteurs sont touchés par cette mutation pour diverses raisons. Tous ces flux passent par des API. RB : VOS OPÉRATIONS DE CROISSANCE EXTERNE VONT- ELLES SE POURSUIVRE AFIN D ATTEINDRE VOTRE OBJECTIF DE 500 M$? Christophe Fabre : Effectivement, mon objectif prioritaire est de transformer et de développer Axway, pour atteindre le seuil des 500 M$ de chiffre d affaires. Au fil des ans, je me suis entouré d un groupe de managers et de spécialistes talentueux qui ont contribué à faire de cette entreprise ce qu elle est aujourd hui et qui lui ont apporté des expériences personnelles similaires. Chaque membre de l équipe de direction amène des compétences spécifiques qui contribuent au succès d Axway, à sa stabilité et à sa différentiation dans un contexte d innovation permanente. La politique de croissance externe devrait continuer sur les prochains exercices. Nous avons passé deux ans à travailler sur notre positionnement et sur nos offres, notamment pour les nouveaux cas d usages et les technologies émergentes. Pour le succès de cette offre et pour le déploiement d Axway, il faut continuer à travailler sur le déploiement du réseau commercial, l implantation, les bases installées, la couverture géographique. Pour atteindre notre objectif, il faudra que nous complétions notre chiffre d affaires par de la croissance externe, à hauteur de 60 à 80 M$. Dernièrement nous avons racheté notre revendeur brésilien pour avoir un positionnement dans un marché émergent. Au départ l objectif était fixé à échéance de Nous avons accumulé du retard pour des raisons conjoncturelles et structurelles. Les raisons conjoncturelles, nous les connaissons : en venant d Europe ce n est pas facile! Les raisons structurelles viennent de ce rafraîchisse- UNE HISTOIRE REMARQUABLE Historiquement, l origine de Règle du Jeu fait suite à la réforme du plan comptable opérée en 1978, obligeant les entreprises à refaire toute leur comptabilité, ce qui leur a coûté une fortune. L idée est venue de repenser un système d information différent, en isolant leur schéma comptable, de façon qu à la prochaine réforme il n y ait qu à changer les schémas et non l application. En 1981, Sopra réalise une première version de Règle du Jeu pour la Banque Laydernier, filiale du Crédit Lyonnais basée à Annecy. En 1985, la Société Générale demande ce même système, mais adapté à une grande banque, avec un système convivial de mise à jour. Sous contrat avec cette banque, Sopra modifie Règle du Jeu, permettant d adresser n importe quel sous-système en sortie, le dotant d un langage d interrogation proche du langage naturel et d un système de mise à jour, sur Vax. Crée fin 1989, cette division comptait 17 personnes réalisant un chiffre d affaires de 14 MFF. Fin 1992, elle est dissoute pour constituer DT2I (Division Transfert et Traduction Inter-applications). Cette dernière rassemble à la fois l activité Règle du Jeu et celle découlant de Netsys, rachetée à Axime en juillet 92. Netsys édite les progiciels Inter-Pel et Inter-Set. Le regroupement de ces progiciels a donné naissance à la gestion de flux. Le transport et le routage sont assurés par le progiciel Inter-Pel, tandis que la transformation de l information est assurée par Règle du Jeu. À partir de 2001, le groupe décide par le biais de sa filiale Axway de se développer sur le marché de l EAI (Enterprise Application Integration). Cette filiale est créée en 2001 (400 collaborateurs pour un CA de 50 M ) à partir du spin-off de la DT2I. En 2002, Axway acquiert les activités d intégration de Viewlocity Inc., en Europe dans un premier temps, puis en Asie et aux États-Unis. La filiale de Sopra Group procède au début de l année 2006 à l acquisition de Cyclone Commerce aux États-Unis et l année suivante, début 2007, à l acquisition des activités de logiciels B2B d Atos Origin en Allemagne puis à l acquisition en septembre 2008 de Tumbleweed Communications Corp. Le 26 novembre 2012, Axway finalise l acquisition de Vordel, fondée en 1999 à Dublin (Irlande), dont les technologies logicielles permettent aux entreprises de proposer des interfaces (API) aux applications cloud et mobiles. Axway Software se sépare de Sopra Group en juin 2011 lors de son introduction en Bourse. N Jeudi 16 janvier Page 1588

5 CHRISTOPHE FABRE (SUITE) ment des technologies qui a fait que les DSI ont revu leurs budgets d investissement. Compte tenu de ces arguments nous tablons sur une échéance à 2015 ou Nous avons une équipe de direction mixte, composée de français et d américains. L arrivée récente de personnalités connues ayant une grande expérience, nous a rassurés sur notre crédibilité. RB : COMMENT AVEZ-VOUS ORGANISÉ VOTRE R&D, NOTAMMENT SUITE AUX ACQUISITIONS SUCCESSIVES? Christophe Fabre : Historiquement nous avions une R&D en France et elle est toujours là. Au fil des acquisitions nous avons développé des forces aux États-Unis. Comme nos collègues éditeurs, nous avons développé un centre offshore, «from scratch», en Roumanie. Lorsque nous avions racheté Tumbleweed nous avions récupéré un centre en Bulgarie que nous avons conservé. Nous avons également des ressources en Inde que nous partageons avec Sopra. Sur chaque thématique nous avons un centre leader. Axway compte à ce jour plus de 1700 personnes dont environ 600 dans la R&D. Aujourd hui Axway est présente une vingtaine de pays en direct. Nous avons une culture globale depuis longtemps et ce n est pas un choc culturel que d avoir à intégrer une nouvelle entité quelque part dans le monde. Toutefois, au niveau de la R&D et des talents, nous faisons très attention à choisir des sociétés qui soient culturellement compatibles : des sociétés d entrepreneurs, des sociétés de spécialistes de grandes compétences en technologies. RB : QUELS SONT VOS AXES DE DÉVELOPPEMENT MAJEURS EN 2014? Christophe Fabre : Axway 5, c est le mariage du produit acquis chez Vordel et nos produits historiques. Nous avons ouvert la plate-forme aux API. Dans ce monde des API, cela a permis aux clients d utiliser des outils de gouvernance qui TROIS POIDS LOURDS RENFORCENT L EQUIPE DIRIGEANTE D AXWAY Paris, le 9 décembre 2013 Axway accueille dans son équipe dirigeante et son comité exécutif, trois nouveaux collaborateurs pas tout à fait ordinaires. Nick Ferrante (ex-ibm) rejoint Axway en tant que Executive Vice President, Global Sales ; Paul Shortell (ex-oracle) devient Senior Vice President, Professional Services, North America ; enfin, Laurent Bride (ex-sap) occupe le poste d Executive Vice President, Research & Development. - Auparavant Directeur des Ventes Mondiales pour IBM Business Solutions, Nick Ferrante a dirigé pendant plus de 30 ans des équipes de ventes mondiales Avant de rejoindre Axway. Avant de travailler chez IBM, Nick a occupé des postes de direction des ventes dans différentes entreprises telles que Sterling Commerce, Yahoo! et Amdahl/Fujitsu en s impliquant fortement dans la stratégie mondiale des ventes, marketing et opérations. Dans son nouveau rôle, il aura pour mission de superviser les organisations commerciales mondiales d Axway. Son objectif principal sera d accroître le chiffre d affaires au niveau mondial et l adoption d Axway 5 suite, conformément à la mission de l entreprise qui consiste à aider les organisations à gouverner leurs flux de données. - Anciennement Vice-Président Sénior de la division nord-américaine de conseil dédiée aux applications d Oracle, Paul Shortell bénéficie de plus de 30 ans d expérience en gestion de l organisation des services. Ayant travaillé pendant 25 ans chez Oracle, Paul s est illustré dans différents domaines : interactions client, vente de solutions et prestation de services favorisant la réussite des clients grâce à l optimisation des investissements dans les solutions produit intégrées. Dans le cadre de ses nouvelles attributions, il sera responsable de l organisation des services professionnels nord-américains d Axway, afin de garantir qu Axway continue à offrir la meilleure expérience possible à ses clients de plus en plus nombreux. Il s impliquera également dans le service client mondial, en soutenant la croissance d Axway 5 Suite. - Laurent Bride rejoint Axway avec plus de 17 ans d expérience dans l informatique et dans la R&D logicielle. Précédemment Vice-Président Sénior du développement chez SAP, Laurent apporte un réel savoir-faire dans le développement et la distribution de logiciel d entreprise et la conduite d intégration de technologies issues de fusions et acquisitions. En outre, il a également travaillé pendant 10 ans chez Business Objects où il a acquis une expertise approfondie dans le développement de logiciels d entreprise complexes avec une forte spécialisation en innovation technologique. Dans ses nouvelles fonctions, il sera responsable du développement des produits et de la suite logicielle d Axway en supervisant l équipe R&D répartie entre les États- Unis, l Asie et l Europe. étaient en portefeuille chez nous. Axway 5 constitue l une des évolutions majeures de la ligne en offrant à tous nos clients des fonctionnalités d API, avec des outils de gouvernance avancés. Axway 5 apporte aussi de nouveaux niveaux de service dans la gouvernance. Une plate-forme est un ensemble de composants qui sont liés entre eux. Une suite se compose de produits qui interopèrent et interagissent pour donner un service particulier. Dans notre cas, il s agit d une suite car nous n obligeons pas les clients à prendre tout Axway 5. Il est possible consommer Axway 5 par module. Nous avons deux offres qui sont maintenant disponibles sur le cloud : l offre B2B et l offre API. C est Axway 5 pour le B2B et Axway 5 pour les API, dans le cloud. N Jeudi 16 janvier Page 1589

6 PENSEZ GLOBAL DÈS LE DÉPART (Suite de la première page) naux de distribution nativement internationaux. Parallèlement, le marché à l époque était principalement anglosaxon et la plupart de nos futurs concurrents évoluaient à l extérieur de la France. Nous avons vite compris, à la lecture de nos rapports de téléchargements, que la plupart (30 à 40%) émanaient des États-Unis. Nous avons donc décidé naturellement d installer un bureau dans la Silicon Valley afin de nous immerger dans la culture américaine. Ceci est un point essentiel : si la présence de Talend aux États-Unis n est pas directement liée à la présence d investisseurs (Talend avait réalisé deux levées de fonds avant de s installer aux États-Unis), cibler le marché américain nécessite impérativement d y vivre afin de gagner la confiance des clients et de séduire de nouveaux investisseurs. Si vous décidez de conquérir le marché américain depuis la France, vous allez non seulement accumuler les déplacements, mais surtout vous ne pourrez pas saisir toutes les subtilités culturelles locales. Par exemple, aux États-Unis, les analystes ont un poids très important dans les décisions d achat des entreprises. Un dialogue spécifique et permanent avec ces influenceurs devient donc un levier de développement crucial. Ce sont ce type de détails qui vous échappent lorsque vous ne vivez pas dans le pays. Bertrand Diard, co-fondateur de Talend INDICE IT 40 : 855 (+0,6%, entre le 7/01 et le 14/11/2014) SOCIETE CA 6 MOIS A JUIN MOIS VALO VALO Valo/CA Valo/CA Vn Valo S S Delta CA ROC2013 ROC2012 Delta ROC CA /1/14 7/1/14 14/1/14 7/1/14 DASSAULT SYSTEMES 1 007,30 965,30 4,4% 223,70 232,60-3,8% 2028, , ,24-3,2% 539,2% 556,9% CAPGEMINI 5 033, ,00-2,3% 367,00 350,00 4,9% 10264, , ,27 3,4% 79,8% 77,2% ATOS 4 290, ,00-0,6% 279,00 243,00 14,8% 8844, , ,85 3,4% 73,4% 71,0% ALTRAN TECHNOLOGIES 809,20 732,60 10,5% 50,10 55,70-10,1% 1455, , ,89 1,0% 78,3% 77,5% ALTEN 613,80 598,70 2,5% 53,80 58,80-8,5% 1198, , ,06-1,3% 92,4% 93,6% SOPRA GROUP 661,00 589,60 12,1% 37,50 45,20-17,0% 1216,70 899,04 884,88 1,6% 73,9% 72,7% ECONOCOM GROUP 792,30 736,90 7,5% 23,40 26,00-10,0% 1538,30 829,77 869,18-4,5% 53,9% 56,5% AXWAY SOFTWARE 106,40 98,40 8,1% 4,60 3,90 17,9% 224,30 520,22 452,96 14,8% 231,9% 201,9% GROUPE STERIA 873,80 926,60-5,7% 45,70 47,00-2,8% 1827,20 489,06 490,72-0,3% 26,8% 26,9% BULL 606,10 616,70-1,7% 10,10 18,80-46,3% 1285,20 419,01 417,80 0,3% 32,6% 32,5% ASSYSTEM 436,00 427,10 2,1% 26,30 28,20-6,7% 855,60 383,40 382,44 0,3% 44,8% 44,7% AKKA TECHNOLOGIES 435,70 374,00 16,5% 23,70 27,50-13,8% 827,30 366,70 344,49 6,4% 44,3% 41,6% NEURONES 168,50 155,40 8,4% 15,40 13,40 14,9% 315,40 328,11 318,53 3,0% 104,0% 101,0% CEGEDIM 437,20 453,30-3,6% 25,90 37,60-31,1% 921,80 324,59 323,47 0,3% 35,2% 35,1% TESSI 121,00 127,20-4,9% 19,20 19,30-0,5% 246,50 268,93 261,92 2,7% 109,1% 106,3% GFI INFORMATIQUE 368,60 320,90 14,9% 17,00 15,90 6,9% 667,30 263,00 261,36 0,6% 39,4% 39,2% CEGID 128,70 125,30 2,7% 12,60 6,00 110,0% 258,10 208,48 230,83-9,7% 80,8% 89,4% OSIATIS 178,00 145,60 22,3% 13,30 10,40 27,9% 309,30 181,47 181,47 0,0% 58,7% 58,7% LINEDATA SERVICES 77,80 70,30 10,7% 13,30 8,80 51,1% 144,00 168,71 176,06-4,2% 117,2% 122,3% SII (31/03) 280,00 162,00 166,60-2,8% 57,9% 59,5% SOLUCOM (31/03) 108,10 160,18 148,51 7,9% 148,2% 137,4% ESI GROUP (31/01) 44,3 44,7-0,9% -4,5-1,1-309,1% 109,00 146,54 143,26 2,3% 134,4% 131,4% DEVOTEAM 237,30 262,30-9,5% 7,20 6,30 14,3% 515,10 130,63 129,09 1,2% 25,4% 25,1% AUSY 163,90 159,10 3,0% 8,90 9,40-5,3% 321,40 111,76 110,41 1,2% 34,8% 34,4% AUBAY 97,20 97,00 0,2% 6,10 6,50-6,2% 190,40 106,47 100,75 5,7% 55,9% 52,9% INFOTEL 71,70 68,70 4,4% 6,40 4,50 42,2% 134,30 97,19 93,53 3,9% 72,4% 69,6% VALTECH 71,80 65,50 9,6% 0,70-1,70 41,2% 133,70 96,15 100,60-4,4% 71,9% 75,2% PRODWARE 94,30 67,70 39,3% 8,40 13,70-38,7% 142,20 83,95 73,32 14,5% 59,0% 51,6% GROUPE OPEN 125,60 123,50 1,7% 3,40 5,70-40,4% 242,20 70,00 64,85 7,9% 28,9% 26,8% SQLI 79,00 81,30-2,8% 3,40 3,30 3,0% 158,10 63,30 65,53-3,4% 40,0% 41,4% GENERIX (31/03) 64,00 39,18 38,93 0,6% 61,2% 60,8% SIDETRADE 6,60 6,90-4,3% 1,40 1,50-6,7% 13,00 39,13 39,13 0,0% 301,0% 301,0% BUSINESS & DECISION 101,90 115,30-11,6% 4,60 3,20 43,8% 221,90 37,64 37,21 1,2% 17,0% 16,8% EASYVISTA 6,62 5,73 15,5% -1,00-0,40-150,0% 12,00 30,59 29,92 2,2% 254,9% 249,3% AVANQUEST (30/06) 101,30 30,07 28,42 5,8% 29,7% 28,1% SODIFRANCE 36,10 37,10-2,7% 1,00 1,20-16,7% 73,14 26,17 26,94-2,9% 35,8% 36,8% MICROPOLE 59,50 61,30-2,9% 1,20 2,20-45,5% 120,40 22,33 22,84-2,2% 18,5% 19,0% VISION IT (Bruxelles) 51,00 53,70-5,0% 1,90 2,40-20,8% 105,30 21,09 20,11 4,9% 20,0% 19,1% KEYRUS 79,90 76,30 4,7% 1,90 1,80 5,6% 153,30 20,73 19,87 4,3% 13,5% 13,0% UMA NIS 50,80 44,00 15,5% 1,90 2,50-24,0% 87,99 15,06 15,06 0,0% 17,1% 17,1% COHERIS 7,80 8,30-6,0% -1,03-1,04-1,0% 17,09 9,99 9,49 5,3% 58,5% 55,5% MOYENNES ,2% ,6% 84,7% 83,6% i-l&s, lettre hebdomadaire, comporte 40 numéros par an. La rédaction ne garantit pas l exactitude absolue, ni le caractère exhaustif des informations publiées. Directeur de la Publication : Roger BUI. Toute reproduction est strictement interdite RCS CRETEIL. Dépôt légal 4 e trimestre Envoyez vos communiqués par uniquement Editeur : i-presse.net, 59 avenue Jean-Jaurès, Gentilly. Cliquez : Bulletin d'abonnement Web : Copyright I-Presse.Net N Jeudi 16 janvier Page 1590

ilogiciels&services N 332 - Mercredi 9 octobre 2013

ilogiciels&services N 332 - Mercredi 9 octobre 2013 ilogiciels&services N 332 - Mercredi 9 octobre 2013 Rédacteur-en-chef : Roger BUI Hebdomadaire LA NEWSLETTER ÉCONOMIQUE DES ESN ET ÉDITEURS BULLETIN D'ABONNEMENT ÉDITORIAL 30% Un marché en croissance de

Plus en détail

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI + Président du Conseil d administration DIDIER FAUQUE + Directeur Général NICOLAS REBOURS + Directeur Général Délégué ORDRE DU JOUR FAITS MARQUANTS ET RÉSULTATS DU 1 ER SEMESTRE

Plus en détail

MARCHÉ DES LOGICIELS & SERVICES : QUELLE PERSPECTIVE POUR 2009?

MARCHÉ DES LOGICIELS & SERVICES : QUELLE PERSPECTIVE POUR 2009? ! Rédacteur-en-chef : Roger BUI i-l&s N 186 - Mercredi 9 septembre 2009!Au Sommaire : P887-892 : Dossier Spécial Marché 2009 des Logiciels & Services.! LA LETTRE DES STRATEGIES LOGICIELS & SERVICES Cliquez

Plus en détail

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014 Contacts Relations Investisseurs : Patrick Gouffran +33 (0)1 40 67 29 26 pgouffran@axway.com Relations Presse : Sylvie Podetti +33 (0)1 47 17 22 40 spodetti@axway.com Communiqué de Presse Axway : croissance

Plus en détail

06 juin 2012. Réunion SFAF. Présentation des résultats annuels 2011/12. clos le 31 mars 2012

06 juin 2012. Réunion SFAF. Présentation des résultats annuels 2011/12. clos le 31 mars 2012 Réunion SFAF Présentation des résultats annuels 2011/12 clos le 31 mars 2012 Agenda 1. Fiche d'identité de Solucom 2. Marché et activité de l'exercice 2011/12 3. Résultats financiers 2011/12 4. Alturia

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

TRADE. Yourcegid Trade Y2

TRADE. Yourcegid Trade Y2 TRADE Yourcegid Trade Y2 1800 Clients négociants plus de + de 10 langues + de 40 pays plus de 200 DE collaborateurs et experts Un réseau performant : 200 PRès de Distributeurs certifiés Parce que votre

Plus en détail

Projet de rapprochement amical de Sopra et de Steria pour créer un leader européen de la transformation numérique

Projet de rapprochement amical de Sopra et de Steria pour créer un leader européen de la transformation numérique Projet de rapprochement amical de Sopra et de Steria pour créer un leader européen de la transformation numérique Un chiffre d affaires combiné de 3,1 Mds et un groupe de plus de 35 000 collaborateurs

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

SQLI, N 1 des SSII spécialisées sur l e-business en France

SQLI, N 1 des SSII spécialisées sur l e-business en France SQLI, N 1 des SSII spécialisées sur l e-business en France Résultats annuels 2005 30 mars 2006 Sommaire Présentation du Groupe SQLI Faits marquants et résultats 2005 Stratégie et plan de développement

Plus en détail

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing anufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING manufacturing i-club Un club utilisateur de plus de 100 adhérents qui participent activement à la vie de nos produits plus de 2000 Clients industriels

Plus en détail

IBM Global Technology Services Service Management

IBM Global Technology Services Service Management IBM Global Technology Services La voie vers la transformation de l informatique L INFORMATIQUE, UN SOUTIEN AUX MÉTIERS DE L ENTREPRISE Les dirigeants considèrent aujourd hui l informatique comme un levier

Plus en détail

24 novembre 2010. Présentation des résultats semestriels au 30/09/10

24 novembre 2010. Présentation des résultats semestriels au 30/09/10 Présentation des résultats semestriels au 30/09/10 Agenda 1. Fiche d'identité de Solucom 2. Marché et activité du 1 er semestre 2010/11 3. Résultats semestriels 2010/11 4. Les ressources humaines, un enjeu

Plus en détail

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 STRATÉGIE & PERSPECTIVES 21 CONCLUSION 28 1 RAPPEL DU POSITIONNEMENT

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 Intervenants Jean Louis Bouchard Président Bruno Lemaistre Directeur Général Jean Philippe Roesch Directeur Général P. 1 Sommaire 1 2 3 4 5 6 Le

Plus en détail

2015Dossier de presse

2015Dossier de presse 015 Dossier de presse Notre ADN Loyalty Company est un groupe indépendant, 100% intégré, qui propose une palette d expertises au service du développement de la valeur client et de la performance commerciale.

Plus en détail

Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE

Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE 4 novembre 2015 Les Echos Business - 04/11/2015 http://business.lesechos.fr/directions-numeriques/digital/transformation-digitale/021450570757-s-adapter-ou-se-transformer-les-hesitations-des-entreprises-pre-numeriques-204380.php

Plus en détail

ilogiciels&services N 316 - Mercredi 6 mars 2013

ilogiciels&services N 316 - Mercredi 6 mars 2013 ilogiciels&services N 316 - Mercredi 6 mars 2013 LA NEWSLETTER ÉCONOMIQUE DES SSII ET ÉDITEURS ÉDITORIAL BIG On a beaucoup parlé de Big Data ces derniers jours, notamment dans le cadre du projet Big Data

Plus en détail

3 ème. 280 000 salariés gérés. collaborateurs. de bulletins produits par mois. partenaires. en france. acteur de. distributeurs

3 ème. 280 000 salariés gérés. collaborateurs. de bulletins produits par mois. partenaires. en france. acteur de. distributeurs Intelligence RH 1 Yourcegid Ressources Humaines Spécialiste des logiciels de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, Cegid répond aux exigences de l entreprise d aujourd hui, quel que soit le secteur

Plus en détail

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2012

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2012 RÉSULTATS SEMESTRIELS 2012 SOMMAIRE PARTIE 1 : SQLI AUJOURD HUI, UN ACTEUR MAJEUR DU E-BUSINESS PARTIE 2 : FAITS MARQUANTS & CHIFFRES CLÉS DU 1 ER SEMESTRE 2012 PARTIE 3 : RÉSULTATS & SITUATION FINANCIÈRE

Plus en détail

Réunion Ambassadeurs Résultats annuels 2014/15 & Plan stratégique Up 2020

Réunion Ambassadeurs Résultats annuels 2014/15 & Plan stratégique Up 2020 Réunion Ambassadeurs Résultats annuels 2014/15 & Plan stratégique Up 2020 A la découverte de Solucom Réunion investisseurs - 3 juin 2015 Intervenants Pascal IMBERT Président du Directoire Patrick HIRIGOYEN

Plus en détail

onsolidation Expert Yourcegid Solutions de gestion PROFESSION COMPTABLE Consolidation Expert

onsolidation Expert Yourcegid Solutions de gestion PROFESSION COMPTABLE Consolidation Expert onsolidation Expert Yourcegid Solutions de gestion PROFESSION COMPTABLE Consolidation Expert 1 Parce que votre organisation est unique, Parce que vos besoins sont propres à votre métier et à votre environnement,

Plus en détail

Notre nouveau programme d Entreprise

Notre nouveau programme d Entreprise > Notre nouveau programme d Entreprise Londres, 13 janvier 2005 Présentation à la communauté financière 1 Notre nouveau programme d entreprise Présentation à la communauté financière 2 > notre Vision Présentation

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 25 Juin 2014 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2013 RESULTATS ANNUELS 2013 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

Visez l excellence digitale

Visez l excellence digitale Visez l excellence digitale Repensez vos possibilités applicatives grâce à la redéfinition des modes de travail d Avanade. Applications : le nouvel eldorado de la compétitivité La consumérisation de l

Plus en détail

Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES

Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES Parce que votre entreprise est unique, parce que vos besoins sont propres à votre

Plus en détail

EXL GROUP FILIÈRE ERP - QUI SOMMES NOUS?

EXL GROUP FILIÈRE ERP - QUI SOMMES NOUS? EXL GROUP FILIÈRE ERP - QUI SOMMES NOUS? 94 Rue de Provence - 75009 Paris - Tél : +33 (0)1 53 32 21 40 - Fax : +33 (0)1 53 16 35 85 - www.exl Group.com EXL GROUP - Tous droits réservés SOMMAIRE 1. Présentation

Plus en détail

SOPRA STERIA. Projet de rapprochement Naissance d un leader européen de la transformation numérique

SOPRA STERIA. Projet de rapprochement Naissance d un leader européen de la transformation numérique SOPRA STERIA Projet de rapprochement Naissance d un leader européen de la transformation numérique AVERTISSEMENT Cette présentation peut comprendre des déclarations prospectives concernant Sopra et Groupe

Plus en détail

SERVICES MANAGÉS. Consacrez votre temps et vos ressources à votre business. Éditeur - Intégrateur de solutions sectorielles et métiers

SERVICES MANAGÉS. Consacrez votre temps et vos ressources à votre business. Éditeur - Intégrateur de solutions sectorielles et métiers SERVICES MANAGÉS Consacrez votre temps et vos ressources à votre business Éditeur - Intégrateur de solutions sectorielles et métiers Prodware Créé en 1989, Prodware est éditeur - intégrateur de solutions

Plus en détail

Mondialisation. Nouvelles technologies. «Nous parlons le même langage que nos clients, Directeurs de la. Course à la performance

Mondialisation. Nouvelles technologies. «Nous parlons le même langage que nos clients, Directeurs de la. Course à la performance Et si on rapprochait l Homme de l Entreprise! Mondialisation Nouvelles technologies Guerre des talents Course à la performance Cadre réglementaire Génération Y Nathalie LELONG Directrice du cabinet CO

Plus en détail

CHIFFRES CLES 1- CLIENTS. Typologie des Entreprises Clientes 1. Grands Groupes Internationaux 58% 2. Fonds d Investissements 38% 3.

CHIFFRES CLES 1- CLIENTS. Typologie des Entreprises Clientes 1. Grands Groupes Internationaux 58% 2. Fonds d Investissements 38% 3. CHIFFRES CLES 1- CLIENTS Typologie des Entreprises Clientes 1. Grands Groupes Internationaux 58% 2. Fonds d Investissements 38% 3. PME / PMI 04% Taille des Entreprises ou des Business Units 1. CA < 30

Plus en détail

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos annonce le projet d acquisition de l activité d externalisation informatique de Xerox Atos et Xerox vont établir une coopération

Plus en détail

Sopra Group Carte de visite

Sopra Group Carte de visite Sopra Group Carte de visite La mise à jour des chiffres clés se fait après chaque publication Groupe Version à utiliser avec Office 2003 Laurent COUSSONNET Directeur T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons

Plus en détail

Aligner les nouveaux modèles de croissance des ESN

Aligner les nouveaux modèles de croissance des ESN Offre de Conseil DUE DILIGENCE STRATEGIQUE Une tendance de rationalisation chez les donneurs d ordre donnant lieu à une massification des achats, une fermeture des référencements et une contraction des

Plus en détail

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution.

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution. LA LETTRE AUX ACTIONNAIRES ÉTÉ 2009 N 2 MESSAGE DU PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE Madame, Monsieur, Cher actionnaire, J ai le plaisir de vous présenter le deuxième numéro de notre lettre aux actionnaires. Dans

Plus en détail

Conseil Formation Assistance aux Opérations

Conseil Formation Assistance aux Opérations Conseil Formation Assistance aux Opérations l Ambition pragmatique d Hommes de Métier pour le Pilotage et la Transformation des Entreprises et Collectivités VPS Finance - Tél : +33 (0)6 22 04 22 43 - E

Plus en détail

BCBS 239 Repenser la gestion des données Risques

BCBS 239 Repenser la gestion des données Risques 1 BCBS 239 Repenser la gestion des données Risques Etude Ailancy du 19 janvier 2015 2 1. Quelques mots sur Ailancy 2. Présentation de BCBS 239 et de ses impacts pour les Banques QUELQUES MOTS SUR AILANCY

Plus en détail

«Logiciels Success Stories ; Les 7 Ingrédients de la réussite»

«Logiciels Success Stories ; Les 7 Ingrédients de la réussite» Une réflexion de fond a accompagné la préparation de la Conférence de l IE-Club : «Logiciels Success Stories ; Les 7 Ingrédients de la réussite» L IE-Club et les partenaires et participants à cet évènement

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2012/13

Présentation des résultats semestriels 2012/13 28 novembre 2012 Réunion SFAF Présentation des résultats semestriels 2012/13 clos le 30 septembre 2012 Agenda 1. Fiche d'identité de Solucom 2. Marché et activité du 1 er semestre 2012/13 3. Résultats

Plus en détail

Une spécialisation accrue, investir pour croître, tirer parti de notre présence mondiale

Une spécialisation accrue, investir pour croître, tirer parti de notre présence mondiale Communiqué de presse Une spécialisation accrue, investir pour croître, tirer parti de notre présence mondiale Se spécialiser et investir dans quatre franchises répondant aux besoins du marché Se spécialiser

Plus en détail

ACQUISITION, SERVICES AUX COMMERCANTS : UNE OFFRE DE PLUS EN PLUS DIVERSIFIEE DANS UN MARCHE EN PLEINE MUTATION. Mars 2011

ACQUISITION, SERVICES AUX COMMERCANTS : UNE OFFRE DE PLUS EN PLUS DIVERSIFIEE DANS UN MARCHE EN PLEINE MUTATION. Mars 2011 ETUDE ACQUISITION, SERVICES AUX COMMERCANTS : UNE OFFRE DE PLUS EN PLUS DIVERSIFIEE DANS UN MARCHE EN PLEINE MUTATION Mars 2011 Contexte & enjeux Avec l accélération des évolutions concurrentielles, technologiques

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise LE PAAS EST-IL VRAIMENT L APANAGE DU CLOUD PUBLIC?

Transformation IT de l entreprise LE PAAS EST-IL VRAIMENT L APANAGE DU CLOUD PUBLIC? Transformation IT de l entreprise LE PAAS EST-IL VRAIMENT L APANAGE DU CLOUD PUBLIC? D on Boulia, Vice Président chargé de la stratégie IBM WebSphere et privé, explique comment le concept ne doit pas être

Plus en détail

IBM Software Business Analytics. IBM Cognos FSR Automatisation du processus de reporting interne

IBM Software Business Analytics. IBM Cognos FSR Automatisation du processus de reporting interne IBM Software Business Analytics IBM Cognos FSR Automatisation du processus de reporting interne 2 IBM Cognos - FSR Automatisation des processus de reporting interne IBM Cognos Financial Statement Reporting

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

Chapitre 4. Analyse stratégique du nouvel ensemble Sopra- Steria. Positionnement stratégique du nouveau Groupe. Focus sur la France

Chapitre 4. Analyse stratégique du nouvel ensemble Sopra- Steria. Positionnement stratégique du nouveau Groupe. Focus sur la France Chapitre 4 Analyse stratégique du nouvel ensemble Sopra- Steria A B Positionnement stratégique du nouveau Groupe Focus sur la France 1 Cette opération présente l avantage pour Sopra de récupérer à un prix

Plus en détail

ONSOLIDATION. Yourcegid Solutions de gestion FINANCE. Consolidation

ONSOLIDATION. Yourcegid Solutions de gestion FINANCE. Consolidation ONSOLIDATION Yourcegid Solutions de gestion FINANCE Consolidation 1 Parce que votre organisation est unique, Parce que vos besoins sont propres à votre métier et à votre environnement, Cegid crée Yourcegid,

Plus en détail

Optimisez votre SIRH. HR Access Services Une nouvelle dimension de services. Business Consulting Services. Copyright IBM Corporation 2001

Optimisez votre SIRH. HR Access Services Une nouvelle dimension de services. Business Consulting Services. Copyright IBM Corporation 2001 Business Consulting Services Copyright IBM Corporation 2001 Compagnie IBM France Tour Descartes 2, avenue Gambetta La Défense 5 92066 Paris-La Défense cedex services/fr IBM, le logo IBM et le logo e-business

Plus en détail

Entreprises Nationales - Internationales - Assurances - Prestataires de services BPO

Entreprises Nationales - Internationales - Assurances - Prestataires de services BPO Entreprises Nationales - Internationales - Assurances - Prestataires de services BPO Connectez toutes vos applications Pilotez vos processus métiers POUR UNE CIRCULATION COHERENTE,CONTINUE ET COLLABORATIVE

Plus en détail

ilogiciels&services N 378 - Jeudi 15 janvier 2015

ilogiciels&services N 378 - Jeudi 15 janvier 2015 ilogiciels&services N 378 - Jeudi 15 janvier 2015 LA NEWSLETTER ÉCONOMIQUE DES ESN ET ÉDITEURS ÉDITORIAL CHARLIE Nous ne pouvons pas ne pas reparler de Charlie. Les attentats nous ont tous profondément

Plus en détail

ilogiciels&services N 311 - Mercredi 30 janvier 2013

ilogiciels&services N 311 - Mercredi 30 janvier 2013 ilogiciels&services N 311 - Mercredi 30 janvier 2013 Rédacteur-en-chef : Roger BUI Hebdomadaire LA NEWSLETTER ÉCONOMIQUE DES SSII ET ÉDITEURS BULLETIN D'ABONNEMENT ÉDITORIAL INTEL INSIDE Mieux que Big

Plus en détail

Alphonse Carlier, Intelligence Économique et Knowledge Management, AFNOR Éditions, 2012.

Alphonse Carlier, Intelligence Économique et Knowledge Management, AFNOR Éditions, 2012. 1 Du même auteur chez le même éditeur Alphonse Carlier, Intelligence Économique et Knowledge Management, AFNOR Éditions, 2012. AFNOR 2013 Couverture : création AFNOR Éditions Crédit photo 2011 Fotolia

Plus en détail

Réunion Ambassadeurs Résultats semestriels 2014/15

Réunion Ambassadeurs Résultats semestriels 2014/15 Réunion Ambassadeurs Résultats semestriels 2014/15 A la découverte de Solucom Réunion SFAF - 26 novembre 2014 Intervenants Pascal IMBERT Président du Directoire Patrick HIRIGOYEN DGA - Membre du Directoire

Plus en détail

EH Intelligence by Sidetrade. Maîtriser le risque sur le bout des doigts

EH Intelligence by Sidetrade. Maîtriser le risque sur le bout des doigts EH Intelligence Maîtriser le risque sur le bout des doigts «Avec EH Intelligence, nous bénéficions d une visibilité en temps réel des indicateurs de suivi du poste client, ce qui améliore considérablement

Plus en détail

Résultats annuels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 31 mars 2008

Résultats annuels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 31 mars 2008 Résultats annuels 2007 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 31 mars 2008 Résultats annuels 2007 lundi 31 mars 2008 Présentation du groupe SQLI Faits marquants et résultats annuels 2007

Plus en détail

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M créer de nouveaux usages industriels, logistiques, urbains, domestiques,

Plus en détail

les nouveaux enjeux du retail et leurs impacts sur la gestion des rh

les nouveaux enjeux du retail et leurs impacts sur la gestion des rh VUE EXPERT les nouveaux enjeux du retail et leurs impacts sur la gestion des rh Introduction A l ère du web et de l e-commerce, le rôle du vendeur en magasin devient plus que jamais stratégique. Paradoxe?

Plus en détail

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace 1 Table of Contents 3 Manque de centralisation 4 Manque de données en temps réel 6 Implémentations fastidieuses et manquant de souplesse 7

Plus en détail

xperthis, la nouvelle société spécialisée en ICT pour le secteur des soins, se positionne dès sa création comme le leader du marché belge

xperthis, la nouvelle société spécialisée en ICT pour le secteur des soins, se positionne dès sa création comme le leader du marché belge Communiqué de presse xperthis, la nouvelle société spécialisée en ICT pour le secteur des soins, se positionne dès sa création comme le leader du marché belge Bruxelles, le 29 septembre 2011 xperthis,

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Le Jeudi 14 Mars 9h à 18h Hôtel Ramada Encore Genève

Le Jeudi 14 Mars 9h à 18h Hôtel Ramada Encore Genève Le Jeudi 14 Mars 9h à 18h Hôtel Ramada Encore Genève DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Félix Mollard / Jeff Chevasson felix.mollard@smile-suisse.com / jeff.chevasson@smilesuisse.com +41 22 732 69 30 Suivez

Plus en détail

Les Retraites en France

Les Retraites en France Les Retraites en France Pour une Réforme Durable Strategie I Conseil I Digital I Technologie I Operations Une réforme en profondeur Alors que la réforme des retraites fait à nouveau l actualité, il apparaît

Plus en détail

Stella-Jones pilier du secteur grâce à IBM Business Analytics

Stella-Jones pilier du secteur grâce à IBM Business Analytics Stella-Jones pilier du secteur grâce à IBM Accélération et précision des rapports, budgets et prévisions au service d une entreprise en plein essor En bref Les besoins À la suite de plusieurs acquisitions

Plus en détail

En ligne avec votre gestion financière

En ligne avec votre gestion financière En ligne avec votre gestion financière Finance active Leader des services technologiques et financiers Une présence internationale Une croissance régulière et un leadership reconnu Une entreprise au service

Plus en détail

Sage 30. La solution de gestion avancée dédiée aux petites entreprises

Sage 30. La solution de gestion avancée dédiée aux petites entreprises Sage 30 La solution de gestion avancée dédiée aux petites entreprises Entrez dans le monde de Sage Avec plus de 300 000 utilisateurs, 20 millions de bulletins de paie édités chaque année, plus de 50 000

Plus en détail

LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY

LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY A EURATECHNOLOGIES, 165 AVENUE DE BRETAGNE, 59000 LILLE JEUDI 18 SEPTEMBRE 2014 Le Big Data envahit brutalement

Plus en détail

Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015

Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015 Relations presse : Christel Lerouge Tél. : 01 47 54 50 71 Relations Investisseurs : Vincent Biraud Tél. : 01 47 54 50 87 Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015 Chiffre d

Plus en détail

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse FRONTeO Plateforme digitale pour les banques Dossier de presse 2015 Sommaire Page 3 Editorial «La banque se digitalise, l informatique évolue, MAINSYS anticipe...» Page 4 Une gamme complète de solutions

Plus en détail

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Optimind Winter respecte les meilleurs standards européens sur l ensemble des expertises associées à la chaîne des risques des organismes assureurs,

Plus en détail

PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL

PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL La solution simple et efficace aux 3 défis majeurs de la direction informatique. Des bénéfices concrets,

Plus en détail

Les logicels de gestion en mode cloud computing

Les logicels de gestion en mode cloud computing Les logicels de gestion en mode cloud computing 2 Le groupe Divalto solutions de gestion pour toutes les entreprises Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à toutes les

Plus en détail

L essentiel de la gestion pour PME-PMI

L essentiel de la gestion pour PME-PMI L essentiel de la gestion pour PME-PMI Le groupe Divalto, solutions de gestion pour toutes les entreprises 30% du CA en R&D Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à

Plus en détail

ilogiciels&services N 317 - Mercredi 20 mars 2013

ilogiciels&services N 317 - Mercredi 20 mars 2013 ilogiciels&services N 317 - Mercredi 20 mars 2013 Rédacteur-en-chef : Roger BUI Hebdomadaire LA NEWSLETTER ÉCONOMIQUE DES SSII ET ÉDITEURS BULLETIN D'ABONNEMENT ÉDITORIAL BIG (BIS) Big is beautiful, du

Plus en détail

Meilleurs SQL PGI BI PMI PME RD RH MGE vœux

Meilleurs SQL PGI BI PMI PME RD RH MGE vœux Meilleurs vœux Place à 014 Plus que jamais, dans ce monde en perpétuel mouvement, voire en ébullition, les entreprises de demain sont les entreprises mobiles, agiles, collaboratives, plaçant la satisfaction

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014/15

Chiffre d affaires 2014/15 Chiffre d affaires 2014/15 Conférence téléphonique 29 avril 2015 Croissance 2014/15 dynamique : +15% Chiffre d affaires Données non auditées (M ) 2014/15 2013/14 Variation à périmètre comparable (1) Variation

Plus en détail

LA TRANSFORMATION DIGITALE. La transformation métier à l ère digitale : Enjeux et Opportunités du DSI

LA TRANSFORMATION DIGITALE. La transformation métier à l ère digitale : Enjeux et Opportunités du DSI LA TRANSFORMATION DIGITALE La transformation métier à l ère digitale : Enjeux et Opportunités du DSI VOUS AIDER À PILOTER LA TRANSFORMATION DIGITALE Les nouvelles technologies comme le cloud computing,

Plus en détail

Regard sur hybridation et infogérance de production

Regard sur hybridation et infogérance de production Regard sur hybridation et infogérance de production Février 2014 édito «comment transformer l hybridation des infrastructures en levier de performances?» Les solutions d infrastructure connaissent depuis

Plus en détail

Les grandes entreprises françaises conscientes du chemin qu il reste à parcourir

Les grandes entreprises françaises conscientes du chemin qu il reste à parcourir Le Baromètre des pratiques digitales 2015 Sia Partners - Econocom - Ifop révèle des pratiques très différenciées et des priorités contrastées au sein des grandes entreprises françaises Paris, le 29 septembre

Plus en détail

Huttepain Aliments et Prios Groupe : une relation de confiance dans la durée

Huttepain Aliments et Prios Groupe : une relation de confiance dans la durée Huttepain Aliments et Prios Groupe : une relation de confiance dans la durée En optant pour le progiciel Déclic de Prios Groupe, Huttepain Aliments s est doté d une solution métier taillée sur-mesure,

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT MODELLIS & DATAVALUE CONSULTING

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT MODELLIS & DATAVALUE CONSULTING COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT MODELLIS & DATAVALUE CONSULTING 12/01/15 La Direction Financière du Groupe Chèque Déjeuner innove en optant pour une solution Cloud d élaboration budgétaire, gage d agilité

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

Sopra Group communique sur l'incidence comptable de la distribution exceptionnelle en numéraire et de la distribution des actions Axway Software

Sopra Group communique sur l'incidence comptable de la distribution exceptionnelle en numéraire et de la distribution des actions Axway Software Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen Résultats 2010 Stratégie & Perspectives RÉUNION D INFORMATION - 17 mars 2011 INTERVENANTS Jean-Louis Bouchard Fait marquant 2010 ECONOCOM aujourd hui Président Jean-Philippe Roesch Directeur Général Résultats

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE Leading Digital Together 2 3 Capgemini Consulting, le leader français de la transformation digitale Une force de frappe de 900 consultants en France et de

Plus en détail

Une année réussie. Résultats Annuels Réunion 26 mars 2004

Une année réussie. Résultats Annuels Réunion 26 mars 2004 Une année réussie Sommaire 1. Les Faits Marquants 2. Forte Progression des Résultats 3. Une Structure Financière Solide 4. CEGID et la Bourse 5. Des Perspectives Favorables 6. Calendrier Relations Investisseurs

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Agenda 2015 PAC France Multi-Client Studies (MCS), PAC Radar, PAC Cloudindex, Ateliers & évènements

Agenda 2015 PAC France Multi-Client Studies (MCS), PAC Radar, PAC Cloudindex, Ateliers & évènements Agenda 2015 PAC France Multi-Client Studies (MCS), PAC Radar, PAC Cloudindex, Ateliers & évènements Le nouveau groupe CXP Notre VISION : le développement du Cloud entraine un rapprochement entre les éditeurs

Plus en détail

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats.

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. LE SRM : SOCLE D UN SI ACHATS PERFORMANT Le référentiel fournisseurs ou

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013 RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013 Paris le 31 Octobre 2013 - LeadMedia Group (FR0011053636, ALLMG) - groupe de marketing digital spécialisé dans le data marketing - annonce aujourd hui ses résultats consolidés

Plus en détail

Donnez une impulsion à votre carrière

Donnez une impulsion à votre carrière Donnez une impulsion à votre carrière Devenir le 1 er cabinet de conseil indépendant en France Un métier de conseil en management & IT Solucom, un cabinet coté sur NYSE Euronext environ 1 200 collaborateurs

Plus en détail

MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE

MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE EDITO «Quand le cabinet de recrutement Robert Walters a lancé l activité Management de Transition en France il y a 10 ans, beaucoup d entreprises et de candidats étaient

Plus en détail

ENT. C est ce qui fait de l AFDEL un «incubateur numérique»! LE DÉFI PERMANENT D UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE MODERNE!

ENT. C est ce qui fait de l AFDEL un «incubateur numérique»! LE DÉFI PERMANENT D UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE MODERNE! RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDITO DU PRÉSID ENT LE DÉFI PERMANENT D UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE MODERNE! C est ce qui fait de l AFDEL un «incubateur numérique»! Jamal Labed, UNE INDUSTRIE, CRÉATRICE DE

Plus en détail