U.21 : Analyse scientifique et technique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "U.21 : Analyse scientifique et technique"

Transcription

1 U.21 : Analyse scientifique et technique d une installation Baccalauréat Professionnel TECHNICIEN DE MAINTENANCE DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES ET CLIMATIQUES Session 2015 CORRIGÉ «Mise en service et maintenance d un I.T.E.P à Sées (61)» Les situations professionnelles Temps conseillé S1 Prise en main de l installation 55 mn 2 S2 Production de chauffage 45 mn 3 S3 Hydraulique 40 mn 4 S4 Traitement de l air 60 mn 6 S5 Production d E.C.S solaire 40 mn 9 Sous-épreuve E.21 - Unité U.21 Page TECHNICIEN DE MAINTENANCE DES SYSTÈMES Sujet ÉPREUVE U21 15AD16 CODE SESSION 2015 CORRIGÉ DURÉE 4h COEFFICIENT 3 PAGE 1/11

2 1. Prise en main de l installation : nettoyage du réseau de chauffage du bâtiment principal Question 1.1 : PHOTO DÉSIGNATION REPÈRE CARACTÉRISTIQUES 1. Prise en main de l installation : nettoyage du réseau de chauffage du bâtiment principal Question 1.2 : - Puissance de chauffage totale en KW: P = 260 KW. - Puissance de chauffage moyenne en KW : P moyenne = P totale 2/3 = 260 2/3 = 173,33 KW. - Volume du réseau de chauffage en litres : V = 2400 litres. Question 1.3 : Chaudière - Quantité = 1% 2400 = 24 litres. DE DIETRICH C Eco A - Puissance unitaire : 130 KW. - Puissance totale chauffage : 260 KW. Question 1.4 : - Nombre de bidons = 24 / 1 = 24 bidons. Question 1.5 : Il faut introduire dans le circuit de chauffage 24 litres de produit nettoyant et le volume du pot d injection est de 12 litres. Il faut donc effectuer 2 manipulations. Soupape de sureté F - Nombre de soupapes par chaudière : 2 - Valeur du tarage en bar de chaque soupape : 4 Question 1.6 : PHASES VANNES N V.O V.F Vase d expansion E - Capacité en litres : 150 litres. Vanne d équilibrage by-pass circuit plancher chauffant Circulateur double SALMSON SIRIUX circuit plancher chauffant. C D - Débit théorique souhaité en l/h : Nombre de tours (réglage vanne) : 4. - Débit théorique souhaité en m 3 /h : Perte de charge théorique en mce : 4.8. Exemple : Fonctionnement normal Phase N 1 : Remplissage du produit inhibiteur dans le pot d injection Phase N 2 : Introduction du produit dans le circuit Question 1.7 : A B C D E A B C D E A 4 B 5 C 3 D 1 E 2 Gants Lunettes de protection Chaussure de sécurité Casque Combinaison de travail Question 1.8 : Pot d injection B - Capacité en litres : 12 litres. La fiche de sécurité indique qu il faut éviter le rejet dans l environnement : par exemple, vidange sur une pelouse. Cependant, il n est pas interdit d évacuer le produit nettoyant à l égout. CORRIGÉ ÉPREUVE U21 PAGE 2/11

3 2. Production de chauffage : contrôle du débit de gaz absorbé lors de la mise en service de la chaufferie. Question Production de chauffage : contrôle du débit de gaz absorbé lors de la mise en service de la chaufferie Caractéristiques techniques Unité Valeur Minimum 23 Puissance au brûleur (P.C.I) (G20) kw Maximum 123 Minimum 2.4 Débit de gaz aux conditions constructeurs m 3 / h Maximum 13 Qv 2 = Qv 2 = P 1 Q V1 T 2 T 1 P 2 1, ,313 Question 2.2 Conditions constructeur P1 : Pression atmosphérique selon constructeur en mbar. P1 = 1013 mbar. Qv 2 = 10, 20 m 3 / h Le débit de gaz réel aux conditions de la chaufferie en grande allure d un brûleur est de 10,20 m 3 / h. T1 : Température du gaz selon constructeur en Kelvin T1 = K. T en Kelvin = T en degrés Celsius + 273,15 C T1 = K Conditions de la chaufferie Question 2.4 V = Qv absorbé temps Qv absorbé = V temps P2 : Pression atmosphérique à l intérieur de la chaufferie + Pression du gaz au compteur. T2 : Température à l intérieur de la chaufferie T en Kelvin = T en degrés Celsius + 273,15 C Question 2.3 P2 : mbar. P2 : 1313 mbar. T2 : K T2 : K Qv absorbé = Qv absorbé = m3 / s = 20,40 m 3 / h. Le débit de gaz absorbé par les 2 brûleurs en grande allure lors de la mise en service est de 20,40 m3/h. LOI DE MARIOTTE (GAZ PARFAIT) P 1 : Pression atmosphérique selon constructeur. P 1 Q V1 P 2 Q V2 T 1 : Température du gaz en Kelvin selon constructeur. Rappel : 273 K = 0 C. = T 1 T 2 Question 2.5 Qv brûleur 1 et 2 = 10, , 20 = 20,40 m 3 / h Le débit de gaz réel aux conditions de la chaufferie en grande allure des 2 brûleurs est de 20,40 m 3 / h. Qv 1 : Débit volumique du gaz en m3(n) / h selon constructeur. P 2 : Pression atmosphérique aux conditions de la chaufferie. T 2 : Température du gaz en Kelvin aux conditions de la chaufferie. Qv 2 : Débit volumique de gaz en m3 / h aux conditions de la chaufferie CORRIGÉ ÉPREUVE U21 PAGE 3/11

4 3. Hydraulique : paramétrage du circulateur et réglage de la vanne d équilibrage du réseau plancher chauffant. Mise service de la pompe et du plancher chauffant 3. Hydraulique : paramétrage du circulateur et réglage de la vanne d équilibrage du circuit plancher chauffant. Question 3.3 Question 3.1 Qv : Débit volumique théorique en m 3 /h = 1.9 m 3 /h Hmt : Hauteur manométrique théorique totale en mce = 4.8 mce Question 3.2 Moteur de gauche Moteur de droite Paramètres afficheur MA SL MA SL Cocher la bonne réponse X X Mode de fonctionnement + I X X Mode de régulation 4.8 mce Vitesse de rotation en 33,70 30,40 X 27,10 23,90 20, m 3 /h Réglage de la vitesse à entrer en consigne : 3040 tr/min. CORRIGÉ ÉPREUVE U21 PAGE 4/11

5 3. Hydraulique : paramétrage du circulateur et réglage de la vanne d équilibrage du réseau plancher chauffant. Question Hydraulique : paramétrage du circulateur et réglage de la vanne d équilibrage du réseau plancher chauffant. Abaque des vannes d équilibrage T.A Informations techniques du by-pass du circuit plancher chauffant Débit souhaité dans le by-pass 1700 l / h 1.7 m 3 / h Perte de charge à créer dans le by-pass 150 mce 0.15 mce Diamètre nominal de la vanne d équilibrage du by-pass DN 32 Question 3.5 La fonction du by-pass est de mélanger une grande quantité d eau de retour avec l eau de départ venant de la V.3.V afin d obtenir l eau de départ à la température souhaitée ; ce montage permet une action de la V.3.V sur toute sa plage d ouverture, améliore son autorité et protège le circuit des risques de départ au-dessus de 50 C. Question 3.6 Position de la vanne TA DN 32 : 4 Tours CORRIGÉ ÉPREUVE U21 PAGE 5/11

6 4. Traitement de l air : vérification des performances et câblage électrique de la V.M.C double flux. D.R.9 Question Traitement de l air : vérification des performances et câblage électrique de la V.M.C double flux. D.R.10 Question 4.3 Conducteurs installés entre le TGBT et la centrale double flux Désignation A/H07V-K Section Méthode de référence 1,5 mm² B Le circuit électrique de la centrale double flux est : Monophas é Triphasé La tension d alimentation du circuit électrique est de : 230 V 400 V La désignation des conducteurs correspond à la famille : PVC PR La valeur du courant admissible dans les conducteurs installés entre le TGBT et la centrale double flux est de : 15.5 A La valeur de l intensité absorbée de la centrale double flux est de : 4.44 A. 6 La section des conducteurs installés entre le TGBT et la centrale double flux est : Question 4.2 Conforme Non conforme Référence du disjoncteur-moteur installé GV2-ME10 Justifications : Le disjoncteur-moteur GV2-ME10 est conforme pour la protection de la centrale double flux car la plage de réglage du déclenchement thermique est de 4 à 6,3 A. L intensité absorbée par la centrale double flux est de 4,44 A. Question 4.4 Tableau de Relevé des caractéristiques des points mesurés : θ s [ C] h [kj/kg as ] ϕ [%] r [g/kg as ] v [m 3 /kg as ] Justifications : Valeur de la protection thermique à régler 4.44 A Air neuf 27 52, ,864 Soufflage 21 46, ,846 On règle la protection thermique du disjoncteur-moteur à la valeur de l intensité absorbée par la centrale. Calcul de la puissance récupérée par l échangeur rotatif : Q v = Q m x v Qm = Qv / v = 0,58 / 0,864 = 0,672 kg/s. P = Q m x h avec h = h s h an = 46,5 52,5 = -6 kj/kg as P = 0,672 x (-6) = -4,03 Kw. CORRIGÉ ÉPREUVE U21 PAGE 6/11

7 4. Traitement de l air : vérification des performances et câblage électrique de la V.M.C double flux. D.R.11 Question 4.5 = ((t s -t n ) / (t r -t n )) x 100 Avec t s = 21 C t n = 27 C t r = 20 C = ((21-27) / (20-27)) x 100 = 85,7 % Question 4.6 VÉRIFICATIONS DES CIRCUITS ÉLECTRIQUES Section d alimentation de la centrale [mm²] : 1.5. Tension du réseau [V] : 398. Réglage protection thermique [A] : 4.44 A. Raccordement des sondes et de la télécommande conforme Non conforme Sens de rotation des ventilateurs conforme Non conforme MISE EN ROUTE DE L APPAREIL Températures et hygrométries relevées Air neuf : 27 C 45 % Air soufflé : 21 C 65 % Air repris : 20 C 50 % Puissance récupérée par l échangeur rotatif [kw] : 4.03 KW. Efficacité de l échangeur rotatif [%] : 85.7 Documentation constructeur : 77 < E < 88 réelle : Traitement de l air : vérification des performances et câblage électrique de la V.M.C double flux. D.R.12 CORRIGÉ ÉPREUVE U21 PAGE 7/11

8 CORRIGÉ ÉPREUVE U21 PAGE 8/11

9 5. Production d E.C.S solaire : analyse fonctionnelle de la régulation, contrôle des températures E.F, E.C.S et du volume d eau mitigée D.R.13 Question 5.4 Marche Question 5.1 Pompe solaire Marche Pompe solaire Points de surveillance : Température de l eau à différents points de puisage. Température en C : Recommandée par le C.S.T.B Contexte réglementaire Température en C : Relevée sur site d après le schéma de principe S.P.2 T1 : Entrée E.F ballon solaire 25 C MAXIMUM 19 C Arrêt Tc - Tb Arrêt Te - Tb T2 : Départ E.C.S ballon solaire 55 C MINIMUM 60 C T3 : Retour E.C.S ballon solaire : Bouclage 50 C MINIMUM 52 C Question 5.2 Température capteur Tc mini 25 à 40 C Température entrée serpentin solaire Te 95 C Démarrage pompe solaire Blocage pompe solaire Température capteur Tc maxi 100 C Température du bas du ballon Tb 50 à 90 C Question 5.5 Pour chacun des réseaux d eau chaude sanitaire, la température doit être contrôlée mensuellement. Question 5.6 En cas de contamination du réseau par les légionnelles, le point de puisage présentant le risque maximum est la douche. Question 5.7 La légionnelle est une infection provoquée par une bactérie de l eau qui est transmise par la respiration d eau contaminée diffusée sous forme d aérosol ou de microgouttelettes. L incubation d une durée de 2 à 10 jours est semblable à une grippe et peut conduire jusqu à une infection des poumons et la mort pour les personnes malades ou fragiles. Déblocage pompe solaire Température du bas du ballon Tb 45 à 83 C Question 5.3 Lorsque la pompe s arrête, le fluide solaire contenu dans les capteurs redescend par gravité. Ce système permet d éviter une surchauffe du fluide dans les capteurs. Une surchauffe engendre la détérioration du fluide solaire. 5. Production d E.C.S solaire : analyse fonctionnelle de la régulation, contrôle des températures E.F, E.C.S et du volume d eau mitigée. D.R.14 CORRIGÉ ÉPREUVE U21 PAGE 9/11

10 Critères d évaluation Situation 3 Situation 1 Critères d évaluation : 1.1 Les éléments photographiés sont désignés et repérés. Les caractéristiques de ces éléments sont justes. 1.2 L estimation du volume d eau en litres du réseau de chauffage est déterminée. La démarche du fabricant est respectée. 1.3 La quantité en litres de produit nettoyant à injecter est juste. 1.4 Le nombre de bidons à prévoir est trouvé. 1.5 La nécessité d incorporer le produit nettoyant en 2 fois est justifiée. 1.6 La position des vannes permet le remplissage du pot d injection et l introduction du produit nettoyant dans le circuit. Critères d évaluation : 3.1 Les caractéristiques hydrauliques du plancher chauffant sont relevées. 3.2 Le point de fonctionnement théorique est correctement placé. Le réglage de la vitesse du moteur en tr/min est donné. 3.3 Les paramètres de réglages du circulateur sont identifiés. 3.4 Les informations techniques relevées sont justes. 3.5 Les explications démontrent la maîtrise du fonctionnement hydraulique du circuit plancher chauffant. 3.6 Le tracé sur l abaque de la vanne d équilibrage est juste. La position de la vanne T.A est déterminée sans erreur. Situation Les E.P.I nécessaires pour effectuer les opérations précédentes sont identifiés. 1.8 La nécessité ou non de récupérer le produit nettoyant lors de la vidange est justifiée. Situation 4 Critères d évaluation : 4.1 Les affirmations sont cochées et complétées avec les unités correspondantes. Critères d évaluation : 2.1 Les caractéristiques techniques de la chaudière gaz DE DIETRICH C ECO sont relevées et justes. 2.2 Les valeurs de pressions et de température du gaz aux 2 conditions sont collectées et correctes. 2.3 Le débit théorique de gaz réel en grande allure est calculé d après la loi de Mariotte et juste. 2.4 Le débit de gaz absorbé en m 3 /h lors de la mise à feu à pleine puissance est calculé et juste. 2.5 Le débit de gaz absorbé correspond au débit théorique prévu. La réponse est justifiée. 4.2 Le disjoncteur moteur installé au TGBT est adapté à l installation. La plage de la protection thermique à régler est donnée. 4.3 L échangeur rotatif ainsi que les entrées et sorties d air sont repérés sur le synoptique de la centrale double flux. 4.4 L évolution de l air à travers l échangeur rotatif est tracée sur le diagramme de l air humide avec le sens de l évolution. Les caractéristiques physiques de l air sont déterminées, la puissance en kw de l échangeur rotatif est calculée. 4.5 L efficacité thermique en [%] de l échangeur rotatif est calculée. 4.6 L extrait du procès-verbal de mise en service est complété. CORRIGÉ ÉPREUVE U21 PAGE 10/11

11 Situation 5 Critères d évaluation : 5.1 Le tracé du chronogramme de régulation pour analyser le fonctionnement de la pompe solaire est réalisé. 5.2 Le tracé du chronogramme de régulation pour analyser le fonctionnement de sécurité de la pompe solaire est réalisé. 5.3 L intérêt du système auto-vidangeable est correctement expliqué. 5.4 Le tableau de relevé des températures des points de surveillance est correctement rempli. 5.5 La périodicité de contrôle des températures aux points de surveillance est juste. 5.6 Le point de puisage présentant le risque maximum est identifié. 5.7 Les conséquences d une contamination majeure par des légionnelles sont déterminées. CORRIGÉ ÉPREUVE U21 PAGE 11/11

a Déterminer l évolution du fluide frigorigène sur le diagramme enthalpique du R407C à l aide des tables thermodynamiques.

a Déterminer l évolution du fluide frigorigène sur le diagramme enthalpique du R407C à l aide des tables thermodynamiques. 6. ANNEXE B : Corrigé du sujet de l admissibilité A- FROID a) Cycle frigorifique Conditions nominales de fonctionnement : Conditions nominales de fonctionnement des groupes frigorifiques voir conditions

Plus en détail

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS ÉTUDE DES INSTALLATIONS OPTION D

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS ÉTUDE DES INSTALLATIONS OPTION D BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS ÉTUDE DES INSTALLATIONS OPTION D SESSION 2013 Durée : 4 heures Coefficient : 4 Matériel autorisé : Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 CCTP : CONSTRUCTION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Traitement d eau. Fourniture et pose d un traitement d eau destiné à l alimentation d eau froide

Plus en détail

DOSSIER VANNES 3 VOIES

DOSSIER VANNES 3 VOIES DOSSIER VANNES 3 VOIES REGULATION CIRCUIT DE CHAUFFAGE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT TECHNOLOGIES PRINCIPE DE REGULATION MONTAGE EN MELANGE MONTAGE EN REPARTITION MONTAGE EN DECHARGE MONTAGE EN INJECTION

Plus en détail

«Regusol X» Stations avec échangeur de chaleur pour la technique solaire

«Regusol X» Stations avec échangeur de chaleur pour la technique solaire «Regusol X» Stations avec échangeur de chaleur pour la technique solaire Information technique Domaine d application: Les stations de transmission de chaleur Oventrop «Regusol X» assurent une transmission

Plus en détail

Gaz 7000 WT. Chaudière murale gaz basse température. Chauffage avec 3 bouteilles à stratification intégrées.

Gaz 7000 WT. Chaudière murale gaz basse température. Chauffage avec 3 bouteilles à stratification intégrées. Chaudière murale gaz basse température. Chauffage avec 3 bouteilles à stratification intégrées. Gaz 7000 WT WBN 4C O B4 N WBN 4C R B4 N Chauffage + eau chaude sanitaire stratifiée par ballon intégré Les

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

DOSSIER PRODUCTION ECS & CHAUFFAGE

DOSSIER PRODUCTION ECS & CHAUFFAGE DOSSIER PRODUCTION ECS & CHAUFFAGE GENERATEURS MURAUX LES GENERALITES PRODUCTION D ECS INSTANTANE PRODUCTION DU CHAUFFAGE PRODUCTION D ECS ET DU CHAUFFAGE PRODUCTION DU CHAUFFAGE ET D ECS PAR ACCUMULATION

Plus en détail

TOTALECO. Récupérateur à condensation. Documentation technique. Simple et double étage pour chaudière gaz et fioul de 95 kw à 6 470 kw

TOTALECO. Récupérateur à condensation. Documentation technique. Simple et double étage pour chaudière gaz et fioul de 95 kw à 6 470 kw TOTALECO Documentation technique Récupérateur à condensation Simple et double étage pour chaudière gaz et fioul de 95 kw à 6 470 kw SOMMAIRE 3 TOTALECO simple étage 4 Principe de récupération 4 Conception

Plus en détail

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K L HYDRAULIQUE 1) Formules de notions de base Puissance nécessaire pour élever une certaine quantité d eau d un différentiel de température Puissance (W) = 1.163 x Volume (l) x T ( C) Débit nécessaire en

Plus en détail

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré.

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. FBGC 4C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R

Plus en détail

tva 20% pour le neuf tva 5.5% dans le cadre 220 jusqu à 460 Faites le plein d économies avec le chauffage au fioul du 1er avril au 31 juillet 2014

tva 20% pour le neuf tva 5.5% dans le cadre 220 jusqu à 460 Faites le plein d économies avec le chauffage au fioul du 1er avril au 31 juillet 2014 le meilleur degré de confort Faites le plein d économies avec le chauffage au fioul du 1er avril au 31 juillet 2014 Durant l opération «Urgence Rénovation du 1er avril au 31 juillet 2014» avec l Association

Plus en détail

ELEMENTS COMPLEMENTAIRES D UNE CHAUFFERIE

ELEMENTS COMPLEMENTAIRES D UNE CHAUFFERIE ELEMENTS COMPLEMENTAIRES D UNE CHAUFFERIE 1. ALIMENTATION EN EAU Lorsque le circuit de chauffage est alimenté par le réseau d eau potable, l alimentation en eau doit comporter un réservoir de coupure,

Plus en détail

Performances en mode chauffage. Type de pompe à chaleur Niveau exigé (1) PAC air extérieur/eau. PAC eau glycolée/eau ou PAC eau glycolée/eau glycolée

Performances en mode chauffage. Type de pompe à chaleur Niveau exigé (1) PAC air extérieur/eau. PAC eau glycolée/eau ou PAC eau glycolée/eau glycolée LABEL PROMOTELEC PERFORMANCE LES EXIGENCES TECHNIQUES à RESPECTER PAR POSTE CLé DU BÂTiMENT Spécifications des pompes à chaleur à absorption à chauffage direct au gaz Caractéristiques Les matériels destinés

Plus en détail

aurostep Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI) à vidange automatique des capteurs

aurostep Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI) à vidange automatique des capteurs aurostep Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI) à vidange automatique des capteurs Premier pas vers le solaire... aurostep : le solaire en toute confiance! Les Chauffe Eau Solaire Individuel aurostep figurent

Plus en détail

LES CHAUDIÈRES À BÛCHES

LES CHAUDIÈRES À BÛCHES LES CHAUDIÈRES À BÛCHES Descriptif de la technologie Ce sont les appareils qui permettent de tirer le meilleur parti du bois. On trouve aujourd'hui sur le marché différents types de chaudières à bûches

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 Maison de retraite Les Hortensias Générateur d air chaud, type SOMAT puissance estimée 400 kw et équipé d un brûleur fioul SIGMA. Cuve fioul acier de 3000

Plus en détail

BALLON STOCKEUR ECHANGEUR ECO COMBI

BALLON STOCKEUR ECHANGEUR ECO COMBI pages : 1 / 6 L' ECO COMBI 3 sert à accumuler l'eau de chauffage, tout en produisant de manière intégrée de l'eau chaude sanitaire instantanée. Il peut utiliser jusqu'à 3 sources d'énergies thermiques

Plus en détail

58 [ TARIF BULEX 2015/2 ]

58 [ TARIF BULEX 2015/2 ] 58 [ TARIF BULEX 015/ ] Chaudières non-condensation Thema TEK Thema CLASSIC ACCESSOIRES ACCESSOIRES HYDRAULIQUES [ TARIF BULEX 015/ ] 59 Thema TEK C 5 NOUVEAU Caractéristiques générales Garantie ans Chaudière

Plus en détail

DOSSIER SUJET SESSION 2014 UNITÉ U 2 4H COEF. 3

DOSSIER SUJET SESSION 2014 UNITÉ U 2 4H COEF. 3 ÉPREUVE E.2: ANALYSE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE 1406-TMS T Documents à rendre : Les candidats doivent uniquement rendre le dossier réponses. Le dossier réponses - 20 pages - sera agrafé dans une copie anonymée

Plus en détail

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS U.21 FLUIDIQUE ÉNERGÉTIQUE ENVIRONNEMENTS

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS U.21 FLUIDIQUE ÉNERGÉTIQUE ENVIRONNEMENTS BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS U.21 FLUIDIQUE ÉNERGÉTIQUE ENVIRONNEMENTS Session 2014 Durée : 4 heures Coefficient : 4 Matériel autorisé : Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices

Plus en détail

ECO GAZ. MAJ 07/2011 Code Notice : 560860

ECO GAZ. MAJ 07/2011 Code Notice : 560860 ECO GAZ MAJ 07/2011 Code Notice : 560860 Notice technique ECO GAZ MAJ 07/2011 Code Notice : 560860 SOMMAIRE 1) PRESENTATION 4 2) IMPLANTATION - EQUIPEMENT 6 2.1) Instructions d'implantation et de montage

Plus en détail

8-11-14 kw. Manuel d utilisation EHSY-VE5-UTIL1.1

8-11-14 kw. Manuel d utilisation EHSY-VE5-UTIL1.1 8-11-14 kw Manuel d utilisation EHSY-VE5-UTIL1.1 Conformité CE et ROHS Ce produit est conforme aux directives européennes : LVD n 73/23 modifiée 93/68 CEE relative à la basse tension EMC n 89/336 modifiée

Plus en détail

Etude du chauffage du conservatoire de Musique de Bourges

Etude du chauffage du conservatoire de Musique de Bourges Etude du chauffage du conservatoire de Musique de Bourges STI2D Durée : 2 heures Devoir à rendre le 10 / 03 / 2014 Nom et Prénom : A. MISE EN SITUATION Les locaux de l ancien conservatoire de musique de

Plus en détail

Condens 7000 W Chaudière murale gaz à condensation. Chauffage avec ECS micro-accumulée. Chaudière chauffage seul.

Condens 7000 W Chaudière murale gaz à condensation. Chauffage avec ECS micro-accumulée. Chaudière chauffage seul. Chaudière murale gaz à condensation. Chauffage avec ECS micro-accumulée. Chaudière chauffage seul. WBC 30C R N Chauffage avec ECS micro-accumulée WBC 35H R N WBC 4H R N Chauffage seul Les points forts

Plus en détail

NOUVEAU. Chaudagaz DE 40KW À 300KW FONCTIONNEMENT GAZ. Générateur ECS Chaudagaz Écondense

NOUVEAU. Chaudagaz DE 40KW À 300KW FONCTIONNEMENT GAZ. Générateur ECS Chaudagaz Écondense NOUVEAU Chaudagaz DE 40KW À 300KW FONCTIONNEMENT GAZ Générateur ECS Chaudagaz Écondense LES AVANTAGES L ÉCONOMIE D ÉNERGIE Rendement minimum 105 % PCI - l eau étant réchauffée à 65 C. NOTA : les valeurs

Plus en détail

LE GUIDE DE LA MAISON ENVIRONNEMENTALE

LE GUIDE DE LA MAISON ENVIRONNEMENTALE Des procédés durables, écologiques et à faible consommation d énergie Pierre Etoile s engage à respecter l environnement au travers de la construction de ses résidences. Terra Natura s inscrit dans cette

Plus en détail

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS ÉTUDE DES INSTALLATIONS OPTION A

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS ÉTUDE DES INSTALLATIONS OPTION A BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS ÉTUDE DES INSTALLATIONS OPTION A SESSION 2014 Durée : 4 heures Coefficient : 4 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

Départ vers le haut KTC 125 Départ vers le bas KTC 125 réf. 49073131 réf. 49073132

Départ vers le haut KTC 125 Départ vers le bas KTC 125 réf. 49073131 réf. 49073132 Faire l étanchéité de tous les raccords avec de la filasse. Visser le module en insérant les joints fournis : Départ vers le haut KTC 125 Départ vers le bas KTC 125 réf. 49073131 réf. 49073132 Visser la

Plus en détail

MAINTENANCE D UNE CHAÎNE DE BAINS DE TRAITEMENT

MAINTENANCE D UNE CHAÎNE DE BAINS DE TRAITEMENT MAINTENANCE D UNE CHAÎNE DE BAINS DE TRAITEMENT Une entreprise est spécialisée dans le traitement de surface par trempage de pièces métalliques de tailles diverses. Un pont roulant permet de faire progresser

Plus en détail

La chaudière fioul à condensation COB: à vos marques, prêt en route pour l avenir!

La chaudière fioul à condensation COB: à vos marques, prêt en route pour l avenir! La chaudière fioul à condensation COB: à vos marques, prêt en route pour l avenir! Une nouvelle manière de satisfaire les clients. Chaudière fioul à condensation COB ComfortLine de Wolf. La technologie

Plus en détail

RéglementationThermique 2012. Eau Chaude Sanitaire

RéglementationThermique 2012. Eau Chaude Sanitaire RéglementationThermique 2012 & Eau Chaude Sanitaire Sources : AJENA Consommation ep < 50 kwh/m²/an Modulations -Surface -Usage -Source d énergie Exigences de résultat Bbiomax Cmax confort en été 5 usages

Plus en détail

Economie d énergie et respect de l environnement de série Chaudières basse température fioul/gaz CNU / CNK : jusqu à 63 KW CHU / CHK : jusqu à 60 KW

Economie d énergie et respect de l environnement de série Chaudières basse température fioul/gaz CNU / CNK : jusqu à 63 KW CHU / CHK : jusqu à 60 KW Economie d énergie et respect de l environnement de série Chaudières basse température fioul/gaz CNU / CNK : jusqu à 63 KW CHU / CHK : jusqu à 60 KW FNG : jusqu à 57 KW SE : jusqu à 750 Litres 1 Chaudière

Plus en détail

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS E3 ÉTUDE DES INSTALLATIONS - OPTION B

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS E3 ÉTUDE DES INSTALLATIONS - OPTION B BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS E3 ÉTUDE DES INSTALLATIONS - OPTION B SESSION 2014 Durée : 4 heures Coefficient : 4 Matériel autorisé : Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices

Plus en détail

CQPM AGENT DE MAINTENANCE D APPAREILS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (GAZ ET FIOUL) 420 heures

CQPM AGENT DE MAINTENANCE D APPAREILS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (GAZ ET FIOUL) 420 heures CQPM AGENT DE MAINTENANCE D APPAREILS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (GAZ ET FIOUL) 420 heures Objectif : L agent de maintenance assure la mise en service et la maintenance préventive

Plus en détail

Barrette mixte pour plancher chauffant. Notice d'installation et d'emploi. Nectra

Barrette mixte pour plancher chauffant. Notice d'installation et d'emploi. Nectra Barrette mixte pour plancher chauffant Notice d'installation et d'emploi Nectra C Cet équipement est conçu pour fonctionner avec les chaudières suivantes : Nectra 1.xx CF 2.xx CF 3.xx CF 2.xx VMC 3.xx

Plus en détail

L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix - JUIN 2013

L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix - JUIN 2013 L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix de 0,7 à 196 kw Chaudières électriques murales Une chaudière exceptionnelle aux performances exceptionnelles! Remplace facilement tout type de chaudière Silencieuse

Plus en détail

Chauffe-eau solaire collectif : bien surveiller son installation

Chauffe-eau solaire collectif : bien surveiller son installation guide bonnes pratiques 2015 Chauffe-eau solaire collectif : bien surveiller son installation Pourquoi ce guide? Surveiller son installation solaire est primordial pour s assurer de son bon fonctionnement.

Plus en détail

Rencontre technique Eau chaude solaire collective

Rencontre technique Eau chaude solaire collective PLAEFORME DE FORMAION SOLAIRE & BAIMEN Rencontre technique Eau chaude solaire collective guillaume.pradier@ines-solaire.org 17 décembre 2014 1 Programme Présentation INES Dispositif élésuiweb et prestations

Plus en détail

Les Échangeurs multitubulaires - Heat line

Les Échangeurs multitubulaires - Heat line Le chauffage de l eau Les Échangeurs multitubulaires - Heat line www.piscinedunord.fr Echangeurs de chaleur Multitubulaire Application : Chauffage des piscines plein air ou intérieures à partir d un circuit

Plus en détail

* W/(m 2 K 2 ) 3,312 3,312 3,386 Coefficient de déperdition k 2

* W/(m 2 K 2 ) 3,312 3,312 3,386 Coefficient de déperdition k 2 Technique Solaire Capteur solaire haute capacité TopSon F3 / F3-Q Ballon Eau Chaude Sanitaire SEM-1 Ballon double SED-750/280 Ballon tampon SPU-1 Ballon stratifié Type 850 TopLine Capteur solaire haute

Plus en détail

Lire attentivement avant le montage et l entretien SVP! Pompe à chaleur air-eau pour système hybride GB212 6 720 806 598 (2013/01) BE

Lire attentivement avant le montage et l entretien SVP! Pompe à chaleur air-eau pour système hybride GB212 6 720 806 598 (2013/01) BE Pompe à chaleur air-eau pour système hybride 6720646970-00.5Wo 6 720 806 598 (2013/01) BE Journal de montage, d installation et de mise en service avec formulaire de demande de mise en service Logatherm

Plus en détail

«Regudis W-HTF» Stations d appartement avec circuit à haute température

«Regudis W-HTF» Stations d appartement avec circuit à haute température Information technique Descriptif du cahier des charges: Les stations d appartement Oventrop «Regudis W-HTF» avec circuit à haute température s utilisent pour l alimentation d appartements individuels en

Plus en détail

Condens 5000 W Maxx Chaudière murale gaz à condensation. Chaudière chauffage seul.

Condens 5000 W Maxx Chaudière murale gaz à condensation. Chaudière chauffage seul. Chaudière murale gaz à condensation. Chaudière chauffage seul. WBC 6H R N WBC 98H R N Chauffage seul Les points forts 100 kw sur une surface minimum avec une largeur de cm Idéale pour les petits et grands

Plus en détail

HTE. Notice d utilisation régulation LMS 14 - HMI code. Réf. : CH - 1473 - U - FR - 2-2014 / 06

HTE. Notice d utilisation régulation LMS 14 - HMI code. Réf. : CH - 1473 - U - FR - 2-2014 / 06 KLISTA HTE Notice d utilisation régulation LMS 14 - HMI code Réf. : CH - 1473 - U - FR - 2-2014 / 06 1 SOMMAIRE 1 Démarrage de la chaudière 1.1 Description des touches 2 Alarmes 3 Maintenance 4 Informations

Plus en détail

Les clés de la réussite d'un projet solaire thermique

Les clés de la réussite d'un projet solaire thermique PAEFORME DE FORMAION SOAIRE & BAIMEN es 5 à 7 de l écoconstruction es clés de la réussite d'un projet solaire thermique guillaume.pradier@ines-solaire.org 29 janvier 2015 1 Programme Présentation INES

Plus en détail

Economie d énergie et respect de l environnement de série. Chaudières bois. Chaudières à combustion inversée BVG-Lambda / BVG

Economie d énergie et respect de l environnement de série. Chaudières bois. Chaudières à combustion inversée BVG-Lambda / BVG Economie d énergie et respect de l environnement de série Chaudières bois Chaudières à combustion inversée BVG-Lambda / BVG Chaudière bois à combustion inversée BVG-Lambda Chaudière à combustion inversée

Plus en détail

GT/GTU 120/ PREMYS DOMESTIQUE RESIDENTIEL CHAUDIÈRES FIOUL/GAZ EN FONTE/ACIER ADVANCE ADVANCE PLAGES DE PUISSANCES ADVANCE ADVANCE ADVANCE EASYLIFE

GT/GTU 120/ PREMYS DOMESTIQUE RESIDENTIEL CHAUDIÈRES FIOUL/GAZ EN FONTE/ACIER ADVANCE ADVANCE PLAGES DE PUISSANCES ADVANCE ADVANCE ADVANCE EASYLIFE EASYLIFE PROJECT GT/GTU 0/ PREYS Gaz DOESTIQUE RESIDENTIEL GTU 0 GTU 0 FF GTU 00 GTU 00 FF GTU 00/V GTU 00 FF/V GT 0 GT 00 PREYS CA...- EASYLIFE PLAGES DE PUISSANCES GT/GTU 0 : chaudières gaz/fioul en

Plus en détail

Chauffage de piscine Guide d installation et d utilisation

Chauffage de piscine Guide d installation et d utilisation Manuel de la gamme ECOPAC Chauffage de piscine Guide d installation et d utilisation Ecopac52 & Ecopac84 Avant toute chose, il est important de vérifier l état de votre pompe à chaleur dès sa réception,

Plus en détail

INSTALLATION CHAUFFE-EAU SOLAIRE A 2 ECHANGEURS NASH TEC (200 à 1000 litres)

INSTALLATION CHAUFFE-EAU SOLAIRE A 2 ECHANGEURS NASH TEC (200 à 1000 litres) INSTALLATION CHAUFFE-EAU SOLAIRE A 2 ECHANGEURS NASH TEC (200 à 1000 litres) Boîtier de programmation de la chaudière au fioul + chaudière et son brûleur Entrée du fluide caloporteur MPG(en provenance

Plus en détail

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement.

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement. Streamline Chaudière gaz à condensation murale 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash MHG Mieux, tout simplement. Streamline Streamline : technique et rendement au meilleur prix Avec la série Streamline,

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

aurocompact Chaudière murale gaz condensation mixte Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire

aurocompact Chaudière murale gaz condensation mixte Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire Chaudière murale gaz condensation mixte aurocompact Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire aurocompact les avantages d une solution 2 en 1 Compacité

Plus en détail

La production d ECS Solaire Thermique Collective Centralisée Intervenant : Hervé SEBASTIA

La production d ECS Solaire Thermique Collective Centralisée Intervenant : Hervé SEBASTIA La production d ECS Solaire Thermique Collective Centralisée Intervenant : Hervé SEBASTIA 04/04/13 Production d ECS Solaire Thermique Collective Centralisée 1 SCC : principe de fonctionnement Capteurs

Plus en détail

RESEAUX D EAU SANITAIRE

RESEAUX D EAU SANITAIRE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE INSTANTANEE AVEC STOCKAGE PRIMAIRE RESEAUX D EAU SANITAIRE La présente fiche, destinée aux professionnels doit être adaptée suivant chaque application. L utilisation du

Plus en détail

Installation hydraulique

Installation hydraulique Modèles: GX-0...00-D/DEC/S Installation verticale Recyclage - Groupe de sécurité sanitaire - Clapet anti-retour - Pompe de recyclage (en option) - Robinet d'isolement - Purgeur - Vidange Modèles: GX-0...00-D/DEC/S

Plus en détail

Ballon E.C.S. type 120/40

Ballon E.C.S. type 120/40 Notice technique Ballon E.C.S. type 120/40 Ballon E.C.S. type 120/40 Préparateur indépendant d eau chaude sanitaire (E.C.S.) à accumulation de hautes performances et de forte capacité. Ballon E.C.S. type

Plus en détail

Chauffe-eau Thermodynamique Daikin ECH 2. Économies d énergie Performances Confort. Efficacité énergétique SC R É D IT S D I M P ÔT L A XL A

Chauffe-eau Thermodynamique Daikin ECH 2. Économies d énergie Performances Confort. Efficacité énergétique SC R É D IT S D I M P ÔT L A XL A SC R É D IT S D I M P ÔT Chauffe-eau Thermodynamique Daikin ECH 2 Économies d énergie Performances Confort Efficacité énergétique L A XL A - ÉLIGIBLE - Modèle 300 L Modèle 500 L Le groupe Daikin, acteur

Plus en détail

Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973. Tarif chaudières HT au 01 06 2013.01

Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973. Tarif chaudières HT au 01 06 2013.01 Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 973 Tarif chaudières au 0 06 203.0 Tarif HT public au 0 06 203 : fabricant de chaudières en France La société, fabrique de chaudières à bois et à granulés

Plus en détail

DOSSIER CIRCULATEUR ORGANE DU CIRCUIT CHAUFFAGE LE ROLE DU CIRCULATEUR LES CARACTERISTIQUES PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DIMENSIONNER UN CIRCULATEUR

DOSSIER CIRCULATEUR ORGANE DU CIRCUIT CHAUFFAGE LE ROLE DU CIRCULATEUR LES CARACTERISTIQUES PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DIMENSIONNER UN CIRCULATEUR DOSSIER CIRCULATEUR ORGANE DU CIRCUIT CHAUFFAGE LE ROLE DU CIRCULATEUR LES CARACTERISTIQUES RINCIE DE FONCTIONNEMENT DIMENSIONNER UN CIRCULATEUR CHOIX DU CIRCULATEUR RACCORDEMENT HYDRAULIQUE RACCORDEMENT

Plus en détail

Mynute S. Chaudières Murales Traditionnelles. Résidentiel

Mynute S. Chaudières Murales Traditionnelles. Résidentiel Chaudières Murales Traditionnelles Résidentiel La nouvelle Mynute S a été conçue pour une installation particulièrement aisée, surtout en cas de remplacement d autres produits. Echangeur de chaleur principal

Plus en détail

POMPES à CHALEUR. AIR EAU / SOL-EAU 3 à 540 kw. N ART. PV (CHF) Hors Taxes

POMPES à CHALEUR. AIR EAU / SOL-EAU 3 à 540 kw. N ART. PV (CHF) Hors Taxes AERO SPLIT, pompe à chaleur air/eau split inverter (3.5 à 12kW) avec production d eau chaude sanitaire intégrée, DescriptiF et prix N ART. PV (CHF) Hors Taxes Aéro Split est un système «tout en un» pour

Plus en détail

Chaudières sol à cheminée

Chaudières sol à cheminée chaudières sol au gaz APERÇU CHAPITRE atmovit Chaudières sol à cheminée Chauffage uniquement (sans eau chaude sanitaire) atmovit 16 à 6... page 167 chauffage et eau chaude sanitaire atmovit combi VKC 24

Plus en détail

Guide du Service Après - Vente

Guide du Service Après - Vente Guide du Service Après - Vente Les chaudières murales gaz CITY/II./II -.8 -./II 986889 07/07/00 L utilisation de ce guide est réservée aux professionnels qualifiés . PRÉSENTATION - CARACTÉRISTIQUES Sommaire

Plus en détail

SYSTÈMES DE CHAUFFAGES MODERNES DANS L HABITAT COLLECTIF

SYSTÈMES DE CHAUFFAGES MODERNES DANS L HABITAT COLLECTIF 19 novembre 2014, Bruxelles SYSTÈMES DE CHAUFFAGES MODERNES DANS L HABITAT COLLECTIF CIC= Chauffage Individuel Centralisé Entreprise Pompes à chaleur à absorption au gaz Pompes à chaleur au gaz avec moteur

Plus en détail

produit L énergie de l air Pompe à chaleur air/eau split pour le chauffage et le refroidissement Information sur les pompes à chaleur

produit L énergie de l air Pompe à chaleur air/eau split pour le chauffage et le refroidissement Information sur les pompes à chaleur produit Information sur les pompes à chaleur L énergie de l air Pompe à chaleur air/eau split pour le chauffage et le refroidissement Utilisez la chaleur de l air pour le neuf et la rénovation Unité extérieure

Plus en détail

3 noms, 3 logos,... 04/04/13 ECS Solaire Collective - Expansion 1

3 noms, 3 logos,... 04/04/13 ECS Solaire Collective - Expansion 1 3 noms, 3 logos,... 04/04/13 ECS Solaire Collective - Expansion 1 Désormais Pneumatex, TA et Heimeier ne font plus qu un : 04/04/13 ECS Solaire Collective - Expansion 2 Nos 3 expertises : -Pneumatex :

Plus en détail

électrique Gialix offre la solution de chauffage central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation

électrique Gialix offre la solution de chauffage central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation électrique Gialix offre la solution de central ple et la plus souple pour le neuf ou la rénovation Retour Aquastat de sécurité circuit radiateur MODULANTE ET SILENCIEUSE Gialix est la seule chaudière électrique

Plus en détail

SYSTÈME PACEA. la chaleur extérieure le bien-être intérieur. pompe à chaleur EFEX

SYSTÈME PACEA. la chaleur extérieure le bien-être intérieur. pompe à chaleur EFEX SYSTÈME PACEA la chaleur extérieure le bien-être intérieur pompe à chaleur EFEX Système PACEA Le système PACEA se compose d une pompe à chaleur EFEX et d un pilote hydro-électronique MODULOFEX ou RENOFEX

Plus en détail

Le chauffage par la biomasse

Le chauffage par la biomasse ÉLIGIBLE AU CRÉDIT D'IMPÔTS BOIS ET BIOMASSE Le chauffage par la biomasse Descriptif technique : Raccordement hydraulique sur circuit radiateurs ou plancher chauffant ; Clapet sur buse pour accélérer le

Plus en détail

Bien choisir son circulateur

Bien choisir son circulateur AICVF-1 Généralités Construction / Réglementation / Evolution des circulateurs Rappel d hydraulique Pertes de charge / Courbe d un circulateur / Point de fonctionnement / Détermination Débit, Hmt / Zone

Plus en détail

SOLNEO CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION

SOLNEO CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION SOLNEO CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION : de 6 à 3,7 kw pour chauffage et eau chaude sanitaire solaire Chauffage et eau chaude sanitaire solaire Chaudière gaz au sol, à condensation avec préparateur

Plus en détail

CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUE INSTANTANÉ

CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUE INSTANTANÉ CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUE INSTANTANÉ EPME Ce produit ne doit pas être traité comme un déchet ordinaire. L appareil démonté doit être ramené à un point de recyclage approprié pour les déchets électriques et

Plus en détail

Puissance maximale dans un espace minimum

Puissance maximale dans un espace minimum [ Air ] [ Eau ] Chaudière gaz murale à condensation Plage de puissance : de 65 à 100 kw [ Terre ] [ Buderus ] Puissance maximale dans un espace minimum Logamax plus GB162 La chaleur est notre élément F_Logamax

Plus en détail

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS 3 Label Promotelec Habitat Neuf, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS Production d eau chaude sanitaire Réseaux de communication MARQUAGE QUALITÉ EXIGÉ Tous systèmes de production d'eau chaude sanitaire

Plus en détail

Chaudière Sol. MUTINE Évolution. Chaudière fioul/ gaz acier Haut rendement avec ECS De 18 à 32 kw

Chaudière Sol. MUTINE Évolution. Chaudière fioul/ gaz acier Haut rendement avec ECS De 18 à 32 kw Chaudière Sol MUTINE Évolution Chaudière fioul/ gaz acier Haut rendement avec ECS De 18 à 32 kw MUTINE Évolution CHAUDIÈRE ACIER FIOUL/GAZ CHAUFFAGE AVEC EAU CHAUDE SANITAIRE CHEMINÉE OU VENTOUSE - De

Plus en détail

A1 BO. Chaudière fioul au sol à haute efficacité énergétique. 15 ans. Une efficacité maximale pour tous les types de fioul. 30% A + XL A ++ Garantie

A1 BO. Chaudière fioul au sol à haute efficacité énergétique. 15 ans. Une efficacité maximale pour tous les types de fioul. 30% A + XL A ++ Garantie Chaudière fioul au sol à haute efficacité énergétique A1 BO Garantie 15 ans corps de chauffe - ÉLIGIBLE 30% - SC R É D IT S D I M P ÔT Une efficacité maximale pour tous les types de fioul. Efficacité énergétique

Plus en détail

combimix groupe de réglage pour les installations de planchers chauffants

combimix groupe de réglage pour les installations de planchers chauffants combimix groupe de réglage pour les installations de planchers chauffants member of combimix Le groupe combimix a pour fonction de réguler la température du fluide du circuit primaire (la chaudière) à

Plus en détail

Chaudières et chaufferies complètes fioul ou gaz

Chaudières et chaufferies complètes fioul ou gaz TL s et chaufferies complètes fioul ou gaz www.geminox.fr 2 modèles de la chaudière seule à la chaufferie complète fioul ou gaz Puissances fioul : de 20 à 60, kw Puissances gaz : de 19,8 à 1,6 kw Cheminée

Plus en détail

GT 330-430 - 530 / DTG 230-330

GT 330-430 - 530 / DTG 230-330 GT 330-430 - 530 / DTG 230-330 C H A U D I È R E S A U S O L B A S S E T E M P É R A T U R E GT 330 - GT 430 - GT 530 CHAUDIÈRE FIOUL / GAZ EN FONTE DE 55 À 1450 KW DTG 230 - DTG 330 CHAUDIÈRE GAZ EN FONTE

Plus en détail

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU AW Aérothermie LIAISON HYDRAULIQUE Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible 6 C départ max Unités extérieures Unités intérieures NOUVEAU ans * garantie compresseur 6 C Radiateurs

Plus en détail

Manuel d utilisation des chauffe-eau solaires

Manuel d utilisation des chauffe-eau solaires Manuel d utilisation des chauffe-eau solaires 1. Qu'est-ce qu'un chauffe-eau solaire? Le chauffe-eau solaire se substitue aux chauffe-eau électriques et chauffe-eau à gaz pour permettre aux occupants d'un

Plus en détail

GLOBAL SOLAR SOLUTIONS FICHES TECHNIQUES SOLAIRE THERMIQUE

GLOBAL SOLAR SOLUTIONS FICHES TECHNIQUES SOLAIRE THERMIQUE GLOBAL SOLAR SOLUTIONS FICHES TECHNIQUES SOLAIRE THERMIQUE EKLOR, NOTRE OBJECTIF, VOUS DONNER DE L ÉNERGIE VOTRE MEILLEUR PARTENAIRE SOLAIRE Depuis plus de 10 ans, Eklor trouve les meilleures solutions

Plus en détail

Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur

Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur NBN EN 15450:2008 Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction

Plus en détail

dans un minimum d espace Le bien-être grâce à la technique la plus moderne

dans un minimum d espace Le bien-être grâce à la technique la plus moderne Efficacité et confort dans un minimum d espace Le bien-être grâce à la technique la plus moderne Les chaudières gaz à condensation de BRÖTJE sont très performantes et peu exigeantes. Comme par exemple

Plus en détail

TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL SESSION 2010 ETUDE DE CAS

TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL SESSION 2010 ETUDE DE CAS SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL CONCOURS INTERNE ET DE 3 EME OIE et EXAMEN PROFESSIONNEL Question 1 (6 points) : SESSION 2010 ETUDE

Plus en détail

Chaudières traditionnelles

Chaudières traditionnelles Gamme Chaudières Traditionnelles et Récupérateur à condensation TOTALECO Chaudières traditionnelles ATLANTIC GUILLOT offre une large gamme de chaudières acier à équiper de brûleur gaz ou fioul pour une

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL spécialité SPCL Épreuve de physique chimie Proposition de correction Session de juin 2015 Antilles Guyane

Baccalauréat STI2D et STL spécialité SPCL Épreuve de physique chimie Proposition de correction Session de juin 2015 Antilles Guyane Baccalauréat STI2D et STL spécialité SPCL Épreuve de physique chimie Proposition de correction Session de juin 2015 Antilles Guyane 16/10/2015 www.udppc.asso.fr Si vous repérez une erreur, merci d envoyer

Plus en détail

Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation

Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation Simplicité et performance : Tant en nouvelles constructions qu'en remplacement La nouvelle gamme de chaudières gaz à condensation Initia Plus a été spécialement

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation Module ECS instantanée

Manuel d installation et d utilisation Module ECS instantanée Manuel d installation et d utilisation Module ECS instantanée Manuel d installation et d utilisation Module ECS instantanée FWS 30 ECO FR Fixation murale Mars 2015 Sous réserve de modifications en vue

Plus en détail

Schémas Hydrauliques

Schémas Hydrauliques Schémas Hydrauliques Les organes hydraulique de sécurité obligatoire pour chaque appareil distribué par LEB. 1: Chaudière à Pellets LEB performance & Compact 09. 1: Kit de sécurité 2: Kit de vidange 3:

Plus en détail

Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil. *Footnote Source: Source

Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil. *Footnote Source: Source Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil Agenda Description des ballons tampon Applications sur pompe à chaleur Application sur chauffage

Plus en détail

DIVAtop micro Chaudière murale gaz basse température 10 à 32 kw Chauffage et ECS micro-accumulée

DIVAtop micro Chaudière murale gaz basse température 10 à 32 kw Chauffage et ECS micro-accumulée CHAUDIÈRE BASSE température >> DIVAtop micro Chaudière murale gaz basse température 10 à 32 kw Chauffage et ECS micro-accumulée > Performance > Confort > Tranquilité in DIVAtop micro Chaudière murale gaz

Plus en détail

Étude d une pompe à chaleur

Étude d une pompe à chaleur TP N 15 Étude d une pompe à chaleur - page 89 - - T.P. N 14 - ÉTUDE D'UNE POMPE A CHALEUR 1. FONCTIONNEMENT THÉORIQUE Une pompe à chaleur est une machine thermique dans laquelle le fluide qui subit une

Plus en détail

ecoheat Système de chauffage combiné solaire + bois

ecoheat Système de chauffage combiné solaire + bois ecoheat Système de chauffage combiné solaire + bois Instructions de pose Solarfuture SARL El Castell 66320 Joch. France www.solarfuture.org Tel. 09 74 777 957 Solarfuture. MANUAL ECOHEAT Nov. 2013. V.1.

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN. Préconisations d'entretien : confort et sécurité assurés! Toujours à vos côtés

GUIDE D ENTRETIEN. Préconisations d'entretien : confort et sécurité assurés! Toujours à vos côtés GUIDE D ENTRETIEN Toujours à vos côtés - Chauffe eau- Chauffe bain - Pompe à chaleur Préconisations d'entretien : confort et sécurité assurés! L'entretien Pourquoi entretenir vos produits Saunier Duval?

Plus en détail

Varino et Varino Grande

Varino et Varino Grande Varino et Varino Grande Chaudières gaz à condensation modulantes de 8 % à 100 % Très Bas NOx De 65 kw à 600 kw Varino et Varino Grande L excellence en matière de chauffage La VARINO, comme la VARINO GRANDE,

Plus en détail

Chaudières ecocompact. Chaudières sol gaz à condensation, à ballon intégré : 20 et 25 kw

Chaudières ecocompact. Chaudières sol gaz à condensation, à ballon intégré : 20 et 25 kw Chaudières ecocompact Chaudières sol gaz à condensation, à ballon intégré : 20 et 25 kw Deux ecocompact... Vaillant monte en puissance! Les chaudières sol gaz condensation ecocompact existent en puissances

Plus en détail

VIESMANN. VITOCAL Pompes à chaleur air/eau, version Split 3,0 à 11,3 kw. Notice pour l'étude. VITOCAL 222-S type AWT-AC 221.A/AWT- AC 221.

VIESMANN. VITOCAL Pompes à chaleur air/eau, version Split 3,0 à 11,3 kw. Notice pour l'étude. VITOCAL 222-S type AWT-AC 221.A/AWT- AC 221. VIESMANN VITOCAL Pompes à chaleur air/eau, version Split 3,0 à 11,3 kw Notice pour l'étude Pompes à chaleur air/eau à compression électrique de modèle Split avec unité intérieure et unité extérieure Unité

Plus en détail

Chaleur bienveillante

Chaleur bienveillante C 256-01 made in Italy Groupe thermique à condensation combiné avec ballon accumulateur et solaire Chaleur bienveillante FR Groupe thermique à condensation combiné avec ballon accumulateur PERFORMANCES

Plus en détail