Fondation. Fondation d entreprise

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fondation. Fondation d entreprise"

Transcription

1 Fondation Fondation d entreprise

2 La Fondation NExANS Frédéric Vincent, Président du Conseil d'administration de Nexans Le développement international continu de nexans a logiquement conduit à donner un cadre plus global à son engagement en faveur de causes d intérêt général. La création d une Fondation Nexans est apparue comme une évolution naturelle de l engagement du Groupe permettant de professionnaliser les initiatives internationales en la matière, en les inscrivant dans une perspective commune. La Fondation permet de donner un cadre commun aux actions soutenues, répondant à la stratégie du Groupe et plus particulièrement à ses valeurs. NEXANS S EST LANCÉ DANS DES ACTIONS DE MÉCÉNAT EN 2007, À PEINE 7 ANS APRÈS SA CRÉATION. POUVEZ-VOUS NOUS EN RAPPELER LES PRINCIPALES ÉTAPES? Effectivement, Nexans a souhaité très tôt s engager dans des actions de mécénat mettant son expertise au service de l intérêt général. Cette ambition a toujours témoigné d une volonté collective de contribuer au rayonnement du Groupe tout entier à travers la valorisation de ses compétences et de ses expertises. Nous avons ainsi développé un important mécénat de compétence avec le Château de Versailles reposant sur la rénovation des réseaux d énergie de ce site qui fait partie intégrante du patrimoine mondial. À travers cette démarche, nous avons souhaité proposer notre expertise en matière de câblage et de sécurité des bâtiments, tout en protégeant un site touristique remarquable accueillant des centaines de milliers de visiteurs chaque année. En 2009, le Groupe s est de nouveau engagé dans une action de mécénat majeure en apportant à titre gracieux l ensemble des câbles qui équipent les m 2 de bâtiments et le parc de 22 hectares du nouveau musée du Louvre-Lens situé dans le Nord de la France. Enin, l année 2011 a marqué un nouvel élan dans la politique de mécénat de Nexans qui a décidé de soutenir l action de l Organisation Non Gouvernementale (ONG) Électriciens sans frontières (ESF), permettant à des populations défavorisées, dans le monde entier, d accéder à l énergie. À travers une convention de mécénat, nous apportons à cette association des câbles d énergie basse et moyenne tension pour un montant total de euros répartis sur trois ans, soit 50 % de l ensemble de ses besoins. VOUS AVEZ DÉCIDÉ DE CRÉER UNE FONDATION DANS UNE PÉRIODE ENCORE INCERTAINE, POURQUOI? Parce que justement il s agit d une période où, d une part, les associations sont plus fragiles, et où, d autre part, il faut redonner du sens à la vie économique, fortement malmenée ces dernières années. Je pense par ailleurs qu il est essentiel d établir un nouveau dialogue entre les entreprises et le monde dans lequel elles interviennent. L entreprise fait partie intégrante de la société civile et doit donc contribuer à servir l intérêt général. Elle a un rôle social à remplir, sans bien évidemment se substituer à l action publique. Par ailleurs, une fondation s inscrit dans une logique de durée, c est un véritable engagement pour une entreprise sur le moyen terme. Pour Nexans, la Fondation d entreprise permet également de fédérer les multiples initiatives prises par nos équipes dans les continents et pays où le Groupe est présent, ain de les réunir autour d un objectif commun : l accès à l énergie dans le monde, au bénéice des populations défavorisées ; il s agit donc d un mécénat de solidarité avec des enjeux majeurs. L ÉNERGIE EST AU CŒUR DE L ACTION DE VOTRE FONDATION Oui, car l énergie est le cœur de notre propre métier. Nous connaissons parfaitement bien ce sujet et c est pourquoi nous avons décidé d en faire notre priorité. Aujourd hui, plus 2 Fondation d entreprise Nexans

3 Pour Nexans, la Fondation d entreprise permet de fédérer les multiples initiatives prises par nos équipes dans les continents et pays où le Groupe est présent, afin de les réunir autour d un objectif commun. d un milliard de personnes dans le monde n ont pas accès à l électricité, principalement en Afrique subsaharienne et en Asie. L ONU a déclaré l année 2012 «Année de l énergie durable pour tous», afin de sensibiliser le monde à la pauvreté énergétique et à l importance de développer l accès à l énergie ; nous avons entendu l appel de l ONU et nous tentons donc d y répondre avec la création de cette Fondation. vous avez également décidé de poursuivre votre partenariat avec le château de versailles Le Château de Versailles est devenu au fil des années un véritable partenaire ; il a engagé en 2012 la deuxième phase du schéma directeur pour le «Grand Versailles» qui nécessite l aide de ses mécènes. On constate par ailleurs que le contexte de crise a fortement pesé sur le mécénat culturel ; il nous a donc paru important de poursuivre notre engagement auprès de notre partenaire, tout en réfléchissant à de nouvelles formes d actions avec lui. qu attendez-vous donc de ce Nouveau projet de FoNdatioN? Je souhaite que cette Fondation soit proche du terrain ; j ai donc demandé aux Présidents des zones Nexans les plus concernées par la problématique de l accès à l énergie de rejoindre le Conseil d Administration de la Fondation : l Asie-Pacifique et l Afrique. Nexans est un Groupe international et son rôle doit donc répondre non seulement à des besoins régionaux mais également à des enjeux internationaux. Je souhaite qu elle soit ouverte sur le monde et que les relations de coopération qu elle établira avec ses partenaires créent une véritable valeur partagée. Je souhaite que tous les collaborateurs du Groupe s engagent dans ce nouveau projet, en devenant les ambassadeurs de la Fondation quel que soit leur niveau hiérarchique, qu ils deviennent des citoyens du monde. Je souhaite enfin que cette Fondation soit vraiment active, qu elle fasse preuve d initiatives et d engagements, et j y veillerai personnellement. RetRouvez l interview vidéo de frédéric vincent sur : Les objectifs de La Fondation nexans La Fondation nexans s est fixé 6 objectifs : 1. Aider les populations qui n ont pas de moyens d accès à l énergie, dans le cadre des 8 Objectifs du Millénaire fixés par les Nations Unies, le premier d entre eux étant d éradiquer l extrême pauvreté et la faim dans le monde. 2. Poursuivre son mécénat avec le Château de Versailles et mettre en place des mécénats permettant à des populations défavorisées d accéder à la culture. 3. Développer l engagement du Groupe pour en faire une société responsable, soucieuse de son environnement, quels que soient les pays dans lesquels elle opère. 4. Faire adhérer l ensemble de ses filiales dans le monde. Nexans dispose d une présence industrielle dans 40 pays et d une présence commerciale dans le monde entier. En adhérant aux objectifs de la Fondation, les filiales du Groupe s engagent elles aussi à contribuer aux 8 Objectifs du Millénaire. La Fondation doit fédérer et rendre cohérentes les actions menées par les filiales de Nexans, partout dans le monde. 5. Développer auprès de ses collaborateurs le sentiment de fierté d appartenance au Groupe en les engageant à promouvoir des projets et en soutenant les initiatives développées dans leur pays. 6. Contribuer au rayonnement de Nexans dans le monde à travers le soutien à des actions emblématiques. Fondation d entreprise Nexans 3

4 L ACCèS À L ÉNErGIE pour tous L énergie est le cœur de métier de nexans qui la considère comme un élément essentiel du développement économique et social. Acteur majeur dans ce domaine, le Groupe a donc choisi de s engager à soutenir des projets d intérêt général visant à réduire la précarité et la pauvreté énergétiques dans le monde, et permettre ainsi à des populations défavorisées d accéder à des services indispensables leur assurant un développement individuel, social et économique. Cet engagement s inscrit dans une dynamique internationale et relaye les enjeux soulevés en la matière par les Nations Unies. L accès à l énergie est aujourd hui devenu une nécessité. Mais l énergie ne se limite pas seulement à la lumière et au confort. Dans la plupart des pays qui ont un accès très limité à l énergie, elle permet d améliorer l éducation, l accès au soin, à l enseignement, à l autonomie des femmes, ou encore de participer au développement économique. Il s agit donc de répondre à des besoins essentiels. Venir en aide à la précarité et à la pauvreté énergétiques, c est aussi aider les populations défavorisées à accéder à des moyens de cuisson salubres et participer de ce fait à réduire le nombre de personnes qui meurent prématurément chaque année en raison de la pollution causée par les conditions de combustion de la biomasse. RETROUVEZ L INTERVIEW VIDÉO D HERVÉ GOUYET, PRÉSIDENT D ÉLECTRICIENS SANS FRONTIÈRES SUR : aujourd hui, plus d 1,3 milliard de personnes 1 n ont pas accès à l énergie et au moins 2,7 milliards ne disposent pas de moyens de cuisson salubres. Plus de 95 % d entre eux vivent en Afrique subsaharienne ou dans des pays asiatiques en voie de développement. D après les estimations, 1 milliard de personnes n auront toujours pas d accès à l énergie en 2030 et l accès aux moyens de cuisson salubres n aura connu aucune amélioration, (cf. carte page 5). À la lecture de ces chiffres alarmants, les Nations Unies ont proclamé 2012, Année de l énergie durable 2. «Cette Année internationale de l énergie durable pour tous est l occasion de sensibiliser à l importance d améliorer l accès durable à l énergie, l eficacité énergétique, et l énergie renouvelable au niveau local, régional et international. L absence d accès à une énergie propre, abordable et iable entrave le développement humain, social et économique et constitue un obstacle majeur à 4 Fondation d entreprise Nexans

5 Millions de personnes sans électricité Millions de personnes sans installations de cuisson propres Amérique latine Afrique subsaharienne Inde Chine Autres pays d Asie en voie de développement Source : Agence internationale de l énergie, Energie for all: Financing for the Poor, octobre la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (cf. encadré ci-dessous), écrit l organisation qui demande le soutien de tous les acteurs concernés par le sujet, qu ils soient publics ou privés. Les sources d énergie sont multiples (hydraulique, géothermique, solaire, etc.) mais souvent très largement inexploitées, notamment dans certaines régions d Afrique. Nexans souhaite donc, par le biais de sa Fondation d entreprise, et en tant qu expert mondial, participer à la réduction du déficit d accès à l énergie. Ce sujet n est pas nouveau pour Nexans puisque le Groupe s est déjà engagé dans ce domaine avec l organisation non gouvernementale de solidarité internationale Électriciens sans frontières 3 en 2011 afin de fournir à l organisation plus de la moitié de ses besoins en câbles durant trois ans, pour un montant de euros. Dans le cadre de ce partenariat, Nexans a d ores et déjà soutenu l installation de 90 petites turbines au fil de l eau dans la province de Phongsaly au Laos afin d alimenter par un micro réseau plusieurs centaines de familles dans 24 villages isolés. Nexans participe également à la desserte en électricité d environ 800 familles réparties dans 3 villages à Madagascar. Bien des projets sont encore en cours avec l organisation notamment au Togo, au Niger, à Madagascar, au Pérou, au Bénin, ou encore au Congo. Dans tous les projets, les ressources locales et les technologies respectueuses de l environnement sont privilégiées et Électriciens sans frontières forme au plan local des personnes capables de réaliser, maintenir et entretenir les installations. par le biais de sa Fondation d entreprise, nexans fait ainsi le choix de s engager encore plus avant dans le développement de l électrification à destination des populations défavorisées, partout dans le monde, en privilégiant les associations proches du terrain et les solutions durables. (1) Source, IEA (2) (3) Les objectifs du MiLLénaire en 2000, les nations unies ont adopté 8 objectifs, appelés objectifs du Millénaire, à atteindre à l horizon réduire l extrême pauvreté et la faim 2. Assurer l éducation primaire pour tous 3. Promouvoir l égalité des sexes et l autonomisation des femmes 4. réduire la mortalité infantile 5. Améliorer la santé maternelle 6. Combattre les VIH/Sida, le paludisme et d autres maladies 7. Préserver l environnement 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement Fondation d entreprise Nexans 5

6 L engagement AUPrèS DU CHâTEAU DE VErSAILLES pour sa première convention de Mécénat, signée en 2007, Nexans a choisi de soutenir le patrimoine français, à travers les projets de développement et de restauration de l Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, inscrit au patrimoine mondial de l Unesco. Le Groupe souhaite aujourd hui, poursuivre ce partenariat, à travers les actions de sa Fondation. Lorsque Nexans a signé ce premier mécénat avec l Établissement public, il lui a alors semblé légitime, en tant qu expert mondial de l industrie du câble, de participer au vaste programme de rénovation entrepris par le Château pour moderniser, entre autres, tous les réseaux d énergie de son domaine. Ainsi, depuis le début de son mécénat Nexans a livré au Château de Versailles, 540 km de câbles, essentiellement des câbles d énergie, basse, moyenne et haute tension, dont beaucoup sont des câbles de sécurité. Le Groupe a ainsi contribué, non seulement à la sauvegarde du patrimoine mondial, mais aussi à la mise en sécurité du domaine, que ce soit ses œuvres ou ses 4 millions de visiteurs qui parcourent chaque année les allées du Château. Le rayonnement international du Château de Versailles, inscrit au patrimoine de l Unesco a joué également un rôle important dans l engagement de Nexans, un Groupe implanté dans plus de 40 pays. pour nexans, le Mécénat est avant tout une rencontre qui doit se traduire par une relation de vrai partenariat, ce qui a été le cas pour cette convention initiale. Il symbolise parfaitement la rencontre de deux mondes différents, qui développent un vrai dialogue, s enrichissent mutuellement et créent une véritable synergie autour d un projet. Ce partenariat est ainsi partagé avec l ensemble des collaborateurs du Groupe dans le monde à travers des actions de communication régulières. Le mécénat du Château de Versailles représente pour Nexans un engagement sociétal fort et s inscrit dans une dynamique de long terme. Aujourd hui, l engagement de la Fondation Nexans en faveur des projets du Château de Versailles exprime donc la volonté du Groupe de demeurer idèle à ce partenariat construit au il 6 Fondation d entreprise Nexans

7 En 2011, Nexans a contribué à la réalisation d une toile monumentale réalisée en trompe l œil ain de dissimuler un immense échafaudage, dans le cadre des travaux de restauration des toitures du corps central du Château. Par cette action, le Groupe a aussi participé à la valorisation de la campagne d adoption des arbres, des bancs et des statues du parc de Versailles. des ans ain de contribuer à maintenir vivant ce lieu de création et d excellence artistique qu a toujours été Versailles au cours des siècles. L Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles a entrepris en 2012 la deuxième phase de son schéma directeur pour «le Grand Versailles». Cette nouvelle phase de travaux devrait s achever en 2017 et nécessitera à nouveau un soutien important, à la fois de l État et des entreprises privées. DONNER UNE NOUVELLE DIMENSION AU MÉCÉNAT CONCLU AVEC LE CHÂTEAU DE VERSAILLES Le soutien qu apporte la Fondation Nexans est une nouvelle étape dans ce partenariat puisqu il s agit de compléter le mécénat de compétences développé depuis 2007 avec le don de câbles pour s engager aujourd hui dans de nouvelles actions, inscrivant ainsi ce soutien dans le temps. Cette nouvelle ambition permettra à Nexans de donner à son mécénat une nouvelle dimension et de diversiier son aide. En élargissant ainsi son champ d intervention, Nexans souhaite participer à de nouveaux partenariats, réunissant des acteurs tant de la vie associative que culturelle. De nouveaux projets pourront ainsi voir le jour, comme, par exemple, l accès au Château de Versailles à des populations qui n ont pas la possibilité de le faire aujourd hui. Le Château de Versailles dispose en effet d un «Bureau des publics spéciiques» dont l objectif est de s adresser à des publics fragilisés, de participer à la démocratisation culturelle et à la lutte contre l exclusion ; il propose des actions en direction des éducateurs, des formateurs, des animateurs et responsables d associations intervenant dans le domaine du champ social, de la réinsertion, de l alphabétisation, ain de les aider à établir leur rôle de relais culturel. La Fondation Nexans en plus de son engagement envers le patrimoine et la culture entend donc ajouter une dimension sociale à son action avec le Château de Versailles, en agissant en faveur des populations défavorisées, tout comme elle le fait dans le domaine de l accès à l énergie. RetRouvez l interview vidéo de catherine PéGaRd, PRésidente de l établissement Public du château, du musée et du domaine national de versailles : Fondation d entreprise Nexans 7

8 Fondation Fondation d entreprise Fondation Nexans Janvier 2013 Design et réalisation : Photos : Château de Versailles Christian Tabou Electriciens sans frontières Sébastien Dolidon

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L Aide publique au développement (APD) désigne les dépenses publiques au bénéfice des pays en développement dont le but essentiel est de favoriser le développement économique

Plus en détail

Dossier de presse. AGIRabcd. Association Générale des Intervenants Retraités. actions de bénévoles pour la coopération et le développement

Dossier de presse. AGIRabcd. Association Générale des Intervenants Retraités. actions de bénévoles pour la coopération et le développement Dossier de presse AGIRabcd Association Générale des Intervenants Retraités actions de bénévoles pour la coopération et le développement Des seniors offrent leur savoir-faire en France et dans le monde

Plus en détail

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche Le RBA du PNUD et l UNITAR - soutenir les priorités stratégiques de développement de l Afrique Alors que nous nous approchons de la nouvelle année, il est important de méditer ce qui a été accompli. Tout

Plus en détail

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION Distr.: GÉNÉRALE E/ECA/CM.38/6 6 avril 2005 NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE Vingt-quatrième réunion du Comité d experts de la

Plus en détail

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1 LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES CONSACRÉE À L EXAMEN ET À L ÉVALUATION D ENSEMBLE DE L APPLICATION DU PROGRAMME POUR L HABITAT LE MILLÉNAIRE Chacun a droit URBAIN...

Plus en détail

LUTTE CONTRE LA MORTALITÉ MATERNELLE ET NÉONATALE DANS LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT

LUTTE CONTRE LA MORTALITÉ MATERNELLE ET NÉONATALE DANS LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT DOSSIER DE PRESSE Février 2014 LUTTE CONTRE LA MORTALITÉ MATERNELLE ET NÉONATALE DANS LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT WIVES ID M G IN T C E CONN SOMMAIRE 02 Chiffres clés 03 Lancement de la plateforme internationale

Plus en détail

des logotypes. Rexel Energy in Motion Français

des logotypes. Rexel Energy in Motion Français rotection igoureusement. Celle-ci se définie essous. Aucun visuel ou texte ne doit des logotypes. Rexel Energy in Motion Français Rexel, Building the future together Notre mission La mission de Rexel est

Plus en détail

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT Mise à jour avec rétroinformation technique de décembre 2012 Chaque jour, près de 800 femmes meurent durant la grossesse ou l accouchement

Plus en détail

Allocution de M. Masahiko Koumura, Ministre des Affaires étrangères du Japon

Allocution de M. Masahiko Koumura, Ministre des Affaires étrangères du Japon Translation Allocution de M. Masahiko Koumura, Ministre des Affaires étrangères du Japon "L Education pour tous: le Développement des ressources humaines pour une indépendance et une croissance économique

Plus en détail

Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015

Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015 Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015 Les parlementaires africains Reconnaissant que les parlements

Plus en détail

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group «Comment Vignal Lighting Group intègre les problématiques de développement durable dans son activité» Page 1 Mot du Président Le Développement

Plus en détail

Responsabilité d entreprise

Responsabilité d entreprise Responsabilité d entreprise Par le biais de nos activités, nous apportons une contribution importante à la société : nous découvrons et développons des produits de santé innovants qui ciblent des besoins

Plus en détail

Notre candidature. Les Pays-Bas, un candidat. engagé pour le Conseil. des droits de l homme

Notre candidature. Les Pays-Bas, un candidat. engagé pour le Conseil. des droits de l homme Les Pays-Bas, un candidat engagé pour le Conseil des droits de l homme Notre candidature Les Pays-Bas ont chaleureusement accueilli la création du Conseil des droits de l homme. Membre actuel du Conseil

Plus en détail

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée Rapport de situation 2013 RÉSUMÉ L UNICEF s est engagé à publier des rapports annuels de situation relatifs à la survie de l enfant en soutien

Plus en détail

Plan d action national en faveur du commerce équitable

Plan d action national en faveur du commerce équitable préparé sous la coordination des MINISTRE DELEGUE CHARGE DU DEVELOPPEMENT MINISTRE DELEGUE CHARGE DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET DE LA CONSOMMATION Plan d action national en faveur du commerce équitable

Plus en détail

CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012

CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012 CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012 Hôtel Serena Kigali, Rwanda 30 octobre-2 novembre 2012 Promouvoir le développement inclusif et durable en Afrique dans une période d incertitude pour l économie mondiale

Plus en détail

La Banque Mondiale, la pauvreté, et le microcrédit Lucile Daumas Attac Maroc. Séminaire Femmes, dette et microcrédit Ouarzazate 21-24 avril 2014

La Banque Mondiale, la pauvreté, et le microcrédit Lucile Daumas Attac Maroc. Séminaire Femmes, dette et microcrédit Ouarzazate 21-24 avril 2014 La Banque Mondiale, la pauvreté, et le microcrédit Lucile Daumas Attac Maroc Séminaire Femmes, dette et microcrédit Ouarzazate 21-24 avril 2014 Les 1 % les plus riches de la population mondiale possèdent

Plus en détail

Actualisation du mandat du Comité Directeur du patrimoine culturel (CDPAT) Observations du Secrétariat

Actualisation du mandat du Comité Directeur du patrimoine culturel (CDPAT) Observations du Secrétariat Délégués des Ministres / Groupes de rapporteurs GR-C Groupe de rapporteurs sur l'education, la Culture, le Sport, la Jeunesse et l Environnement GR-C(2007) 2007 1 Actualisation du mandat du Comité Directeur

Plus en détail

METTRE FIN À LA PAUVRETÉ PARTOUT DANS LE MONDE

METTRE FIN À LA PAUVRETÉ PARTOUT DANS LE MONDE by Du global au local : 2015-2030 - 2050 1 METTRE FIN À LA PAUVRETÉ PARTOUT DANS LE MONDE 1 1 L élimination de la pauvreté dans le monde est le premier des Objectifs du Millénaire pour le Développement

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Module de formation. L assainissement en milieu rural

Module de formation. L assainissement en milieu rural Module de formation L assainissement en milieu rural Sur la base des retours d expérience de programmes d assainissement réalisés dans quatre pays du Sahel (Burkina Faso, Mali, Niger, Sénégal), Eau Vive

Plus en détail

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Le scénario de référence L'étude WETO (World energy, technology and climate policy outlook) présente

Plus en détail

Année internationale de la jeunesse. 12 août 2010-11 août 2011. asdf. Dialogue et compréhension mutuelle. Nations Unies

Année internationale de la jeunesse. 12 août 2010-11 août 2011. asdf. Dialogue et compréhension mutuelle. Nations Unies Année internationale de la jeunesse 12 août 2010-11 août 2011 Dialogue et compréhension mutuelle asdf Nations Unies «Nous devons nous engager sans réserve pour que les jeunes aient accès à l éducation,

Plus en détail

«La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.»

«La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.» 39 e Congrès de la Mutualité Française Résolution générale «La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.» La crise financière, économique, sociale et écologique frappe durement notre pays,

Plus en détail

Swiss Working Paper sur la santé dans l agenda post-2015

Swiss Working Paper sur la santé dans l agenda post-2015 Document de travail 20.02.2014 Swiss Working Paper sur la santé dans l agenda post-2015 20.02.2014 Les questions liées à la santé sont des éléments clés dans le cadre des objectifs actuels du Millénaire

Plus en détail

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain.

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain. Brochure D entreprise 2012 1 2 TOUR D HORIZON Nous sommes une institution panafricaine de développement dédiée au financement de l immobilier, en particulier à la promotion de l habitat à prix abordables,

Plus en détail

LA DÉMOCRATIE AU XXI e SIÈCLE : HÉRITAGE ET/OU PROJET. Jean-Louis Roy

LA DÉMOCRATIE AU XXI e SIÈCLE : HÉRITAGE ET/OU PROJET. Jean-Louis Roy LA DÉMOCRATIE AU XXI e SIÈCLE : HÉRITAGE ET/OU PROJET Jean-Louis Roy La gouvernance politique de l humanité est une entreprise considérable qui sollicite le concours de millions de personnes quotidiennement.

Plus en détail

PRÉ-CONFÉRENCE DES FEMMES ÉLUES LOCALES RECOMMANDATIONS Palais des Congrès, Yaoundé, Cameroun 26-27 mai 2008

PRÉ-CONFÉRENCE DES FEMMES ÉLUES LOCALES RECOMMANDATIONS Palais des Congrès, Yaoundé, Cameroun 26-27 mai 2008 PRÉ-CONFÉRENCE DES FEMMES ÉLUES LOCALES RECOMMANDATIONS Palais des Congrès, Yaoundé, Cameroun 26-27 mai 2008 Le séminaire pré-conférence à l intention des femmes leaders élues dans les collectivités locales

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011

APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011 APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011 Dans le cadre de cet appel à projets 2011, la Fondation GlaxoSmithKline soutiendra des programmes en direction d équipes soignantes

Plus en détail

UNITED NATIONS NATIONS UNIES

UNITED NATIONS NATIONS UNIES Programme : 16 Duration : 7 42 Producer : Lisa Andracke UNITED NATIONS NATIONS UNIES 21 st Century GHANA: L EDUCATION EN PLEINE REVOLUTION Partout dans le monde, le nombre d enfants inscrits à l école

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DEVELOPPEMENT LOCAL INCLUSIF?

QU EST-CE QUE LE DEVELOPPEMENT LOCAL INCLUSIF? 4. QU EST-CE QUE LE DEVELOPPEMENT LOCAL INCLUSIF? Un cadre pour une politique de développement local inclusif Le fait de rendre le développement local inclusif pour tous est essentiel pour garantir l égalité

Plus en détail

Musées et paysages culturels

Musées et paysages culturels La Charte de Sienne Musées et paysages culturels Proposée par l ICOM Italie le 7 juillet 2014 à la Conférence internationale de Sienne 1. Le paysage italien Le paysage italien est le pays que nous habitons,

Plus en détail

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement le partenariat continu pour apporter un

Plus en détail

Cahier 1. Acheter équitable ou socialement responsable

Cahier 1. Acheter équitable ou socialement responsable Cahier 1. Acheter équitable ou socialement responsable 1.1. Commerce équitable Oxfam Magasins du monde 1.2. Achats socialement responsables de vêtements de travail achact Action Consommateurs Travailleurs

Plus en détail

THEME : LUTTE CONTRE LA PAUVRETE DES JEUNES.

THEME : LUTTE CONTRE LA PAUVRETE DES JEUNES. PROJET DE COMMUNICATION DE MONSIEUR Kodjo AKUTSE DIRECTEUR EXECUTIF DE L ONG JEUNES DU MONDE VIVONS ENSEMBLE "JMVE" (TOGO) AU SOMMET MONDIAL SUR LA SOCIETE DE L INFORMATION QUI SE DEROULERA A GENEVE EN

Plus en détail

Rejoignez le plus vaste réseau mondial de protection de l environnement

Rejoignez le plus vaste réseau mondial de protection de l environnement Rejoignez le plus vaste réseau mondial de protection de l environnement Les avantages de l adhésion à l UICN UNION INTERNATIONALE POUR LA CONSERVATION DE LA NATURE Michael DeYoung/CORBIS Pourquoi rejoindre

Plus en détail

Notice de sélection pour Consultant Individuel IC-UPS/021/2013

Notice de sélection pour Consultant Individuel IC-UPS/021/2013 Notice de sélection pour Consultant Individuel IC-UPS/021/2013 Date: 15 Février 2013 Pays Intitulé de la mission : République Démocratique du Congo RDC Sélection d un consultant Chef d équipe pour l élaboration

Plus en détail

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE CULTURELLE Adoptée par la 31 e session de la Conférence Générale de l UNESCO PARIS, 2 NOVEMBRE

Plus en détail

Site web: http : // www.usenghor-francophonie.org/senghoriens/association/aidus.htm STATUTS PREAMBULE

Site web: http : // www.usenghor-francophonie.org/senghoriens/association/aidus.htm STATUTS PREAMBULE 1 Site web: http : // www.usenghor-francophonie.org/senghoriens/association/aidus.htm STATUTS PREAMBULE 2 1. Fidèles aux principes de fraternité et de solidarité entre les peuples, tel que stipulés dans

Plus en détail

Asie centrale. Environnement opérationnel. Kazakhstan. Kirghizistan. Ouzbékistan. Tadjikistan. Turkménistan

Asie centrale. Environnement opérationnel. Kazakhstan. Kirghizistan. Ouzbékistan. Tadjikistan. Turkménistan Environnement opérationnel Kazakhstan Kirghizistan Ouzbékistan Tadjikistan Turkménistan Les abondantes réserves de pétrole et de gaz de l Asie centrale expliquent en partie l importance géopolitique que

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

Micro-assurance. Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009

Micro-assurance. Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009 Micro-assurance Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009 Objectifs de développement du millénaire Réduire la pauvreté extrême et la faim Éducation primaire pour tous Promouvoir l égalité des sexes et l

Plus en détail

Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission

Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission pg 1/5 1 Fact sheet (français) Contexte de l évaluation Objectifs du mandat Durée du projet Type évaluation Budget planifié Budget estimatif de réalisation

Plus en détail

ÉQUIPE SPÉCIALE INTERNATIONALE SUR LES ENSEIGNANTS POUR L EPT CONCLUSIONS DU FORUM EN LIGNE

ÉQUIPE SPÉCIALE INTERNATIONALE SUR LES ENSEIGNANTS POUR L EPT CONCLUSIONS DU FORUM EN LIGNE ÉQUIPE SPÉCIALE INTERNATIONALE SUR LES ENSEIGNANTS POUR L EPT CONCLUSIONS DU FORUM EN LIGNE À L OCCASION DU 20 ÈME ANNIVERSAIRE DE LA JOURNÉE MONDIALE DES ENSEIGNANT(E)S SIÈGE DE L UNESCO 06 OCTOBRE 2014

Plus en détail

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction Introduction La nature, pour être commandée, doit être obéie.» Francis Bacon, peintre anglo-irlandais. En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, soit un quart de la population

Plus en détail

La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire

La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire DOSSIER DE PRÉSENTATION S o m m ai r e SolidaireVille, plateforme innovante de micro-dons. Une première!...3 Des projets au service du développement

Plus en détail

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 17 septembre 2012 Français Original: anglais A/HRC/FMI/2012/2 Conseil des droits de l homme Forum sur les questions relatives aux minorités Cinquième session

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

SIGNATURE DU COMPACT NATIONAL APPROPRIATION, ALIGNEMENT, HARMONISATION, GESTION AXEE SUR LES RESULTATS ET RESPONSABILITE MUTUELLE POUR UN IMPACT REEL

SIGNATURE DU COMPACT NATIONAL APPROPRIATION, ALIGNEMENT, HARMONISATION, GESTION AXEE SUR LES RESULTATS ET RESPONSABILITE MUTUELLE POUR UN IMPACT REEL N 20 le 09 mai 2012 SIGNATURE DU COMPACT NATIONAL APPROPRIATION, ALIGNEMENT, HARMONISATION, GESTION AXEE SUR LES RESULTATS ET RESPONSABILITE MUTUELLE POUR UN IMPACT REEL L e Ministre de la Santé SEM Ba

Plus en détail

Blue rint. de leadership pour le développement durable des entreprises

Blue rint. de leadership pour le développement durable des entreprises Blue rint de leadership pour le développement durable des entreprises Copyright 2010 Le contenu de la présente publication est protégé par des droits d auteur. Le Pacte mondial des Nations Unies encourage

Plus en détail

Plan de commandite. Vue d ensemble. une maison à bilan énergétique neutre HISTORIQUE OBJECTIF COMPÉTITION STATISTIQUES

Plan de commandite. Vue d ensemble. une maison à bilan énergétique neutre HISTORIQUE OBJECTIF COMPÉTITION STATISTIQUES 1 Vue d ensemble netmtl HISTORIQUE Fondé en 2002 par le Département américain de l énergie, le Décathlon Solaire s est depuis transformé en une véritable plateforme internationale se tenant à tous les

Plus en détail

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 novembre 2009 Les partenaires Rectorat de l Académie de la Guadeloupe Direction de l Agriculture et de la Forêt

Plus en détail

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE FOURNIR UNE ÉNERGIE ABORDABLE, FIABLE ET DURABLE ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS Vision de l Initiative «Énergie durable pour tous» Quelque 590 millions de personnes en Afrique subsaharienne

Plus en détail

2006-2015 INITIATIVE POUR LA FORMATION DES ENSEIGNANTS EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE

2006-2015 INITIATIVE POUR LA FORMATION DES ENSEIGNANTS EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE INITIATIVE POUR LA FORMATION DES ENSEIGNANTS EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE 2006-2015 Augmenter les effectifs et améliorer la qualité du corps enseignant en Afrique subsaharienne Les besoins La pénurie aiguë

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

ACTED. Bien que les guerres soient officiellement terminées, il persiste des conflits localisés à l Est du territoire.

ACTED. Bien que les guerres soient officiellement terminées, il persiste des conflits localisés à l Est du territoire. Chargé de Logistique RDC Closing date: 04 Sep 2015 I. ACTED ACTED ACTED est une association de solidarité internationale française qui a pour vocation de soutenir les populations vulnérables de par le

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

www.iavs-energie.org

www.iavs-energie.org Notes de recherche de l IAVS www.iavs-energie.org ---------------- administration@iavs-energie.org iavsmail@gmail.com ---------------- Cadre de référence indicatif pour la promotion de l efficacité énergétique

Plus en détail

Création de contenus pédagogiques sur le thème des droits de l enfant pour tableaux blancs interactifs 25/01/2010

Création de contenus pédagogiques sur le thème des droits de l enfant pour tableaux blancs interactifs 25/01/2010 Création de contenus pédagogiques sur le thème des droits de l enfant pour tableaux blancs interactifs 25/01/2010 Juin 2010 L Unicef France et Promethean proposent conjointement des contenus pédagogiques

Plus en détail

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES POPULATION REFERENCE BUREAU AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES SCÉNARIO DE LA PRÉSENTATION UNE PRÉSENTATION > La présentation commencera par

Plus en détail

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE COMMUNIQUE DE PRESSE PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE A l occasion de l année internationale du microcrédit, Primagaz déploie une nouvelle action dans le contexte

Plus en détail

Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction

Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction Bureau de la coopération suisse au Bénin Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction Selon l Organisation Mondiale de la Santé «la santé est un état complet

Plus en détail

Vancouver Art Gallery Proposition prébudgétaire

Vancouver Art Gallery Proposition prébudgétaire Vancouver Art Gallery Proposition prébudgétaire Soumise au : Comité permanent des finances de la Chambre des communes 6 août 2014 À propos de la Vancouver Art Gallery Fondée en 1931, la Vancouver Art Gallery

Plus en détail

Valoriser les déchets organiques en énergie et engrais dans les pays en développement

Valoriser les déchets organiques en énergie et engrais dans les pays en développement Association loi 1901 Valoriser les déchets organiques en énergie et engrais dans les pays en développement Sensibilisation des élèves du 93 Développement durable Aide au développement économique Conseil,

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

DONNÉES DE VIETTEL. Au Vietnam : Nom de l'enseigne : Viettel

DONNÉES DE VIETTEL. Au Vietnam : Nom de l'enseigne : Viettel PROFIL VIETTEL Viettel est le premier groupe vietnamien dans le secteur des télécommunications et de l'informatique, le pionnier dans la généralisation des services de télécommunications dans les zones

Plus en détail

Les Principes fondamentaux

Les Principes fondamentaux Les Principes fondamentaux DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Christoph von Toggenburg/CICR Les Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du

Plus en détail

L Initiative de l UNESCO pour la formation des enseignants en Afrique subsaharienne (TTISSA)

L Initiative de l UNESCO pour la formation des enseignants en Afrique subsaharienne (TTISSA) PRESENTATION TTISSA Gabrielle BONNET, Ramya VIVEKANANDAN Expertes associées, Section pour la formation des enseignants, Division de l enseignement supérieur, UNESCO L Initiative de l UNESCO pour la formation

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP La Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio +20) a

Plus en détail

IL EST TEMPS D ÉRADIQUER LA PAUVRETÉ ET L INÉGALITÉ EN AFRIQUE

IL EST TEMPS D ÉRADIQUER LA PAUVRETÉ ET L INÉGALITÉ EN AFRIQUE AFRICAN DEVELOPMENT BANK GROUP IL EST TEMPS D ÉRADIQUER LA PAUVRETÉ ET L INÉGALITÉ EN AFRIQUE Steve Kayizzi-Mugerwa, économiste en chef et vice-président, Groupe de la Banque africaine de développement

Plus en détail

PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS

PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS Version du 06/10/2015 à 11:27:48 PROGRAMME 852 : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS POUR CONSOLIDATION DE DETTES ENVERS LA FRANCE

Plus en détail

Débat structuré sur le financement des résultats du Plan stratégique de l UNICEF, 2014-2017

Débat structuré sur le financement des résultats du Plan stratégique de l UNICEF, 2014-2017 27 juillet 2015 Original : anglais À titre d information Fonds des Nations Unies pour l enfance Conseil d administration Deuxième session ordinaire de 2015 8-10 septembre 2015 Point 5 de l ordre du jour

Plus en détail

Circulaire n 5051 du 04/11/2014

Circulaire n 5051 du 04/11/2014 Circulaire n 5051 du 04/11/2014 Collaboration entre les Centres psycho-médico-sociaux, le Service de médiation scolaire et le Service des équipes mobiles missions et rôles Réseaux et niveaux concernés

Plus en détail

UN SUR CINQ : UNE CAMPAGNE DU CONSEIL DE L'EUROPE CONTRE LA VIOLENCE SEXUELLE A L EGARD DES ENFANTS PRINCIPES DIRECTEURS DE LA CAMPAGNE

UN SUR CINQ : UNE CAMPAGNE DU CONSEIL DE L'EUROPE CONTRE LA VIOLENCE SEXUELLE A L EGARD DES ENFANTS PRINCIPES DIRECTEURS DE LA CAMPAGNE UN SUR CINQ : UNE CAMPAGNE DU CONSEIL DE L'EUROPE CONTRE LA VIOLENCE SEXUELLE A L EGARD DES ENFANTS PRINCIPES DIRECTEURS DE LA CAMPAGNE OBJECTIFS DE LA CAMPAGNE La Campagne UN sur CINQ a été lancée à Rome

Plus en détail

PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS

PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS FR PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS Déclarons 2012 Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations The European Older People s Platform La Plate-forme européenne

Plus en détail

Plan d orientations stratégiques 2012-2016

Plan d orientations stratégiques 2012-2016 Plan d orientations stratégiques 2012-2016 Agence Française de Développement Établissement public, l Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour combattre la pauvreté et favoriser

Plus en détail

traitement et de prise en charge des toxicomanes

traitement et de prise en charge des toxicomanes UNODC-OMS: Programme commun de traitement et de prise en charge des toxicomanes Le projet Un traitement efficace et respectueux de la dignité humaine pour toutes les personnes souffrant de troubles liés

Plus en détail

Par Maitre Innocent NTAKOBANJIRA BISIMWA. Consultant en Droits des Autochtones Pygmées

Par Maitre Innocent NTAKOBANJIRA BISIMWA. Consultant en Droits des Autochtones Pygmées Garantir un accès aux soins de santé des Peuples Autochtones Pygmées expulsés dans le PNKB dans la province du Sud Kivu : Capitalisation du thème de la journée internationale des Peuples Autochtones 2015

Plus en détail

Le contexte : l'agenda post-2015 sur le développement global

Le contexte : l'agenda post-2015 sur le développement global Les Nations Unies et leurs partenaires se sont associés pour rédiger et diffuser un sondage innovant et global, sous le nom de MY WORLD, pour que les citoyens puissent participer au processus d'après -2015,

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

Etre societaire, pour vivre la banque autrement.

Etre societaire, pour vivre la banque autrement. PREAMBULE Se fondant tout particulièrement sur la notion de valeurs, les coopératives ont montré qu elles constituaient un modèle commercial, robuste et viable, susceptible de prospérer même pendant les

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Atelier Communication Managériale Entreprises

Plus en détail

Donnez de la valeur à votre ISF! Agissons ensemble pour un monde plus fraternel et solidaire.

Donnez de la valeur à votre ISF! Agissons ensemble pour un monde plus fraternel et solidaire. Donnez de la valeur à votre ISF! Agissons ensemble pour un monde plus fraternel et solidaire. Fondacio, un mouvement au service de l humain. Cette aventure œcuménique naît à Poitiers en 1974, à l initiative

Plus en détail

Des technopoles et des hommes

Des technopoles et des hommes LETTRE CONVERGENCE Des technopoles et des hommes Les villes, catalyseurs du développement des pays émergents N 30 To get there. Together. A PROPOS DE BEARINGPOINT BearingPoint est un cabinet de conseil

Plus en détail

Dossier de Presse SAFETY FIRST

Dossier de Presse SAFETY FIRST Dossier de Presse SAFETY FIRST 10 Février 2015 Pour vous médias, votre rôle primordial est de nous accompagner tout au long de cette campagne. Votre pierre à l édifice se traduirait par votre rôle de relais

Plus en détail

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat Projet de parc éolien en mer de Fécamp Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat ************************* OUVERTURE DE LA REUNION Plus d une vingtaine de personnes étaient réunies le samedi

Plus en détail

LES OMD EN CHIFFRES. Par Raulin Lincifort CADET INTRODUCTION

LES OMD EN CHIFFRES. Par Raulin Lincifort CADET INTRODUCTION 1 LES OMD EN CHIFFRES Par Raulin Lincifort CADET INTRODUCTION Faisant suite à la Déclaration du Millénaire, le bureau du PNUD en Haïti s est attelé à faire la promotion des Objectifs du Millénaire pour

Plus en détail

Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019

Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019 Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019 Janvier 2015 Table des matières Contexte... 3 Méthodologie... 3 États des lieux... 4 Hier : de grandes réalisations...

Plus en détail

Coordination internationale pour la Décennie Rapport Mi-Parcours

Coordination internationale pour la Décennie Rapport Mi-Parcours Coordination internationale pour la Décennie Rapport Mi-Parcours Nom de l organisation : Coordination Internationale pour la Décennie de la Promotion d une Culture de Paix et de Non-Violence au profit

Plus en détail

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil:

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil: 1. L E C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N E T S E S F O N C T I O N S 1er janvier 1996, suite à l adoption de résolutions parallèles par l Assemblée générale des Nations Unies et la Conférence

Plus en détail

3 The Millennium Development Goals: Report 2010. Objectifs du Millénaire pour le développement Rapport 2014. asdf NATIONS UNIES

3 The Millennium Development Goals: Report 2010. Objectifs du Millénaire pour le développement Rapport 2014. asdf NATIONS UNIES 3 The Millennium Development Goals: Report 2010 Objectifs du Millénaire pour le développement Rapport 2014 asdf NATIONS UNIES Le présent rapport est fondé sur un ensemble de données compilées par le Groupe

Plus en détail

ECE/AC.21/SC/2013/4 EUDCE1206040/1.9/SC11/4

ECE/AC.21/SC/2013/4 EUDCE1206040/1.9/SC11/4 Nations Unies Conseil économique et social ECE/AC.21/SC/2013/4 Distr. générale 18 novembre 2013 Français Original: anglais, français et russe Commission économique pour l Europe Réunion de haut niveau

Plus en détail

Rappelle dans ce contexte que l exécution des arrêts de la Cour peut nécessiter l implication du pouvoir judiciaire et des parlements ;

Rappelle dans ce contexte que l exécution des arrêts de la Cour peut nécessiter l implication du pouvoir judiciaire et des parlements ; Conférence de haut niveau sur la mise en œuvre de la Convention européenne des droits de l homme, une responsabilité partagée Déclaration de Bruxelles 27 mars 2015 La Conférence de haut niveau, réunie

Plus en détail

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A ONUSIDA/CCP (34)/14.14 Date de publication: 27 juin 2014 TRENTE-QUATRIEME REUNION Date: 1 er -3 juillet 2014 Lieu: Salle du Conseil exécutif, OMS,

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Urbanisation : des faits et des chiffres

Urbanisation : des faits et des chiffres LE MILLÉNAIREURBAIN N La Session extraordinaire de l Assemblée générale des Nations Unies consacrée à l examen et à l évaluation d ensemble de l application du Programme pour l habitat E W Y O R K, 6 8

Plus en détail