Fondation. Fondation d entreprise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fondation. Fondation d entreprise"

Transcription

1 Fondation Fondation d entreprise

2 La Fondation NExANS Frédéric Vincent, Président du Conseil d'administration de Nexans Le développement international continu de nexans a logiquement conduit à donner un cadre plus global à son engagement en faveur de causes d intérêt général. La création d une Fondation Nexans est apparue comme une évolution naturelle de l engagement du Groupe permettant de professionnaliser les initiatives internationales en la matière, en les inscrivant dans une perspective commune. La Fondation permet de donner un cadre commun aux actions soutenues, répondant à la stratégie du Groupe et plus particulièrement à ses valeurs. NEXANS S EST LANCÉ DANS DES ACTIONS DE MÉCÉNAT EN 2007, À PEINE 7 ANS APRÈS SA CRÉATION. POUVEZ-VOUS NOUS EN RAPPELER LES PRINCIPALES ÉTAPES? Effectivement, Nexans a souhaité très tôt s engager dans des actions de mécénat mettant son expertise au service de l intérêt général. Cette ambition a toujours témoigné d une volonté collective de contribuer au rayonnement du Groupe tout entier à travers la valorisation de ses compétences et de ses expertises. Nous avons ainsi développé un important mécénat de compétence avec le Château de Versailles reposant sur la rénovation des réseaux d énergie de ce site qui fait partie intégrante du patrimoine mondial. À travers cette démarche, nous avons souhaité proposer notre expertise en matière de câblage et de sécurité des bâtiments, tout en protégeant un site touristique remarquable accueillant des centaines de milliers de visiteurs chaque année. En 2009, le Groupe s est de nouveau engagé dans une action de mécénat majeure en apportant à titre gracieux l ensemble des câbles qui équipent les m 2 de bâtiments et le parc de 22 hectares du nouveau musée du Louvre-Lens situé dans le Nord de la France. Enin, l année 2011 a marqué un nouvel élan dans la politique de mécénat de Nexans qui a décidé de soutenir l action de l Organisation Non Gouvernementale (ONG) Électriciens sans frontières (ESF), permettant à des populations défavorisées, dans le monde entier, d accéder à l énergie. À travers une convention de mécénat, nous apportons à cette association des câbles d énergie basse et moyenne tension pour un montant total de euros répartis sur trois ans, soit 50 % de l ensemble de ses besoins. VOUS AVEZ DÉCIDÉ DE CRÉER UNE FONDATION DANS UNE PÉRIODE ENCORE INCERTAINE, POURQUOI? Parce que justement il s agit d une période où, d une part, les associations sont plus fragiles, et où, d autre part, il faut redonner du sens à la vie économique, fortement malmenée ces dernières années. Je pense par ailleurs qu il est essentiel d établir un nouveau dialogue entre les entreprises et le monde dans lequel elles interviennent. L entreprise fait partie intégrante de la société civile et doit donc contribuer à servir l intérêt général. Elle a un rôle social à remplir, sans bien évidemment se substituer à l action publique. Par ailleurs, une fondation s inscrit dans une logique de durée, c est un véritable engagement pour une entreprise sur le moyen terme. Pour Nexans, la Fondation d entreprise permet également de fédérer les multiples initiatives prises par nos équipes dans les continents et pays où le Groupe est présent, ain de les réunir autour d un objectif commun : l accès à l énergie dans le monde, au bénéice des populations défavorisées ; il s agit donc d un mécénat de solidarité avec des enjeux majeurs. L ÉNERGIE EST AU CŒUR DE L ACTION DE VOTRE FONDATION Oui, car l énergie est le cœur de notre propre métier. Nous connaissons parfaitement bien ce sujet et c est pourquoi nous avons décidé d en faire notre priorité. Aujourd hui, plus 2 Fondation d entreprise Nexans

3 Pour Nexans, la Fondation d entreprise permet de fédérer les multiples initiatives prises par nos équipes dans les continents et pays où le Groupe est présent, afin de les réunir autour d un objectif commun. d un milliard de personnes dans le monde n ont pas accès à l électricité, principalement en Afrique subsaharienne et en Asie. L ONU a déclaré l année 2012 «Année de l énergie durable pour tous», afin de sensibiliser le monde à la pauvreté énergétique et à l importance de développer l accès à l énergie ; nous avons entendu l appel de l ONU et nous tentons donc d y répondre avec la création de cette Fondation. vous avez également décidé de poursuivre votre partenariat avec le château de versailles Le Château de Versailles est devenu au fil des années un véritable partenaire ; il a engagé en 2012 la deuxième phase du schéma directeur pour le «Grand Versailles» qui nécessite l aide de ses mécènes. On constate par ailleurs que le contexte de crise a fortement pesé sur le mécénat culturel ; il nous a donc paru important de poursuivre notre engagement auprès de notre partenaire, tout en réfléchissant à de nouvelles formes d actions avec lui. qu attendez-vous donc de ce Nouveau projet de FoNdatioN? Je souhaite que cette Fondation soit proche du terrain ; j ai donc demandé aux Présidents des zones Nexans les plus concernées par la problématique de l accès à l énergie de rejoindre le Conseil d Administration de la Fondation : l Asie-Pacifique et l Afrique. Nexans est un Groupe international et son rôle doit donc répondre non seulement à des besoins régionaux mais également à des enjeux internationaux. Je souhaite qu elle soit ouverte sur le monde et que les relations de coopération qu elle établira avec ses partenaires créent une véritable valeur partagée. Je souhaite que tous les collaborateurs du Groupe s engagent dans ce nouveau projet, en devenant les ambassadeurs de la Fondation quel que soit leur niveau hiérarchique, qu ils deviennent des citoyens du monde. Je souhaite enfin que cette Fondation soit vraiment active, qu elle fasse preuve d initiatives et d engagements, et j y veillerai personnellement. RetRouvez l interview vidéo de frédéric vincent sur : Les objectifs de La Fondation nexans La Fondation nexans s est fixé 6 objectifs : 1. Aider les populations qui n ont pas de moyens d accès à l énergie, dans le cadre des 8 Objectifs du Millénaire fixés par les Nations Unies, le premier d entre eux étant d éradiquer l extrême pauvreté et la faim dans le monde. 2. Poursuivre son mécénat avec le Château de Versailles et mettre en place des mécénats permettant à des populations défavorisées d accéder à la culture. 3. Développer l engagement du Groupe pour en faire une société responsable, soucieuse de son environnement, quels que soient les pays dans lesquels elle opère. 4. Faire adhérer l ensemble de ses filiales dans le monde. Nexans dispose d une présence industrielle dans 40 pays et d une présence commerciale dans le monde entier. En adhérant aux objectifs de la Fondation, les filiales du Groupe s engagent elles aussi à contribuer aux 8 Objectifs du Millénaire. La Fondation doit fédérer et rendre cohérentes les actions menées par les filiales de Nexans, partout dans le monde. 5. Développer auprès de ses collaborateurs le sentiment de fierté d appartenance au Groupe en les engageant à promouvoir des projets et en soutenant les initiatives développées dans leur pays. 6. Contribuer au rayonnement de Nexans dans le monde à travers le soutien à des actions emblématiques. Fondation d entreprise Nexans 3

4 L ACCèS À L ÉNErGIE pour tous L énergie est le cœur de métier de nexans qui la considère comme un élément essentiel du développement économique et social. Acteur majeur dans ce domaine, le Groupe a donc choisi de s engager à soutenir des projets d intérêt général visant à réduire la précarité et la pauvreté énergétiques dans le monde, et permettre ainsi à des populations défavorisées d accéder à des services indispensables leur assurant un développement individuel, social et économique. Cet engagement s inscrit dans une dynamique internationale et relaye les enjeux soulevés en la matière par les Nations Unies. L accès à l énergie est aujourd hui devenu une nécessité. Mais l énergie ne se limite pas seulement à la lumière et au confort. Dans la plupart des pays qui ont un accès très limité à l énergie, elle permet d améliorer l éducation, l accès au soin, à l enseignement, à l autonomie des femmes, ou encore de participer au développement économique. Il s agit donc de répondre à des besoins essentiels. Venir en aide à la précarité et à la pauvreté énergétiques, c est aussi aider les populations défavorisées à accéder à des moyens de cuisson salubres et participer de ce fait à réduire le nombre de personnes qui meurent prématurément chaque année en raison de la pollution causée par les conditions de combustion de la biomasse. RETROUVEZ L INTERVIEW VIDÉO D HERVÉ GOUYET, PRÉSIDENT D ÉLECTRICIENS SANS FRONTIÈRES SUR : aujourd hui, plus d 1,3 milliard de personnes 1 n ont pas accès à l énergie et au moins 2,7 milliards ne disposent pas de moyens de cuisson salubres. Plus de 95 % d entre eux vivent en Afrique subsaharienne ou dans des pays asiatiques en voie de développement. D après les estimations, 1 milliard de personnes n auront toujours pas d accès à l énergie en 2030 et l accès aux moyens de cuisson salubres n aura connu aucune amélioration, (cf. carte page 5). À la lecture de ces chiffres alarmants, les Nations Unies ont proclamé 2012, Année de l énergie durable 2. «Cette Année internationale de l énergie durable pour tous est l occasion de sensibiliser à l importance d améliorer l accès durable à l énergie, l eficacité énergétique, et l énergie renouvelable au niveau local, régional et international. L absence d accès à une énergie propre, abordable et iable entrave le développement humain, social et économique et constitue un obstacle majeur à 4 Fondation d entreprise Nexans

5 Millions de personnes sans électricité Millions de personnes sans installations de cuisson propres Amérique latine Afrique subsaharienne Inde Chine Autres pays d Asie en voie de développement Source : Agence internationale de l énergie, Energie for all: Financing for the Poor, octobre la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (cf. encadré ci-dessous), écrit l organisation qui demande le soutien de tous les acteurs concernés par le sujet, qu ils soient publics ou privés. Les sources d énergie sont multiples (hydraulique, géothermique, solaire, etc.) mais souvent très largement inexploitées, notamment dans certaines régions d Afrique. Nexans souhaite donc, par le biais de sa Fondation d entreprise, et en tant qu expert mondial, participer à la réduction du déficit d accès à l énergie. Ce sujet n est pas nouveau pour Nexans puisque le Groupe s est déjà engagé dans ce domaine avec l organisation non gouvernementale de solidarité internationale Électriciens sans frontières 3 en 2011 afin de fournir à l organisation plus de la moitié de ses besoins en câbles durant trois ans, pour un montant de euros. Dans le cadre de ce partenariat, Nexans a d ores et déjà soutenu l installation de 90 petites turbines au fil de l eau dans la province de Phongsaly au Laos afin d alimenter par un micro réseau plusieurs centaines de familles dans 24 villages isolés. Nexans participe également à la desserte en électricité d environ 800 familles réparties dans 3 villages à Madagascar. Bien des projets sont encore en cours avec l organisation notamment au Togo, au Niger, à Madagascar, au Pérou, au Bénin, ou encore au Congo. Dans tous les projets, les ressources locales et les technologies respectueuses de l environnement sont privilégiées et Électriciens sans frontières forme au plan local des personnes capables de réaliser, maintenir et entretenir les installations. par le biais de sa Fondation d entreprise, nexans fait ainsi le choix de s engager encore plus avant dans le développement de l électrification à destination des populations défavorisées, partout dans le monde, en privilégiant les associations proches du terrain et les solutions durables. (1) Source, IEA (2) (3) Les objectifs du MiLLénaire en 2000, les nations unies ont adopté 8 objectifs, appelés objectifs du Millénaire, à atteindre à l horizon réduire l extrême pauvreté et la faim 2. Assurer l éducation primaire pour tous 3. Promouvoir l égalité des sexes et l autonomisation des femmes 4. réduire la mortalité infantile 5. Améliorer la santé maternelle 6. Combattre les VIH/Sida, le paludisme et d autres maladies 7. Préserver l environnement 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement Fondation d entreprise Nexans 5

6 L engagement AUPrèS DU CHâTEAU DE VErSAILLES pour sa première convention de Mécénat, signée en 2007, Nexans a choisi de soutenir le patrimoine français, à travers les projets de développement et de restauration de l Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, inscrit au patrimoine mondial de l Unesco. Le Groupe souhaite aujourd hui, poursuivre ce partenariat, à travers les actions de sa Fondation. Lorsque Nexans a signé ce premier mécénat avec l Établissement public, il lui a alors semblé légitime, en tant qu expert mondial de l industrie du câble, de participer au vaste programme de rénovation entrepris par le Château pour moderniser, entre autres, tous les réseaux d énergie de son domaine. Ainsi, depuis le début de son mécénat Nexans a livré au Château de Versailles, 540 km de câbles, essentiellement des câbles d énergie, basse, moyenne et haute tension, dont beaucoup sont des câbles de sécurité. Le Groupe a ainsi contribué, non seulement à la sauvegarde du patrimoine mondial, mais aussi à la mise en sécurité du domaine, que ce soit ses œuvres ou ses 4 millions de visiteurs qui parcourent chaque année les allées du Château. Le rayonnement international du Château de Versailles, inscrit au patrimoine de l Unesco a joué également un rôle important dans l engagement de Nexans, un Groupe implanté dans plus de 40 pays. pour nexans, le Mécénat est avant tout une rencontre qui doit se traduire par une relation de vrai partenariat, ce qui a été le cas pour cette convention initiale. Il symbolise parfaitement la rencontre de deux mondes différents, qui développent un vrai dialogue, s enrichissent mutuellement et créent une véritable synergie autour d un projet. Ce partenariat est ainsi partagé avec l ensemble des collaborateurs du Groupe dans le monde à travers des actions de communication régulières. Le mécénat du Château de Versailles représente pour Nexans un engagement sociétal fort et s inscrit dans une dynamique de long terme. Aujourd hui, l engagement de la Fondation Nexans en faveur des projets du Château de Versailles exprime donc la volonté du Groupe de demeurer idèle à ce partenariat construit au il 6 Fondation d entreprise Nexans

7 En 2011, Nexans a contribué à la réalisation d une toile monumentale réalisée en trompe l œil ain de dissimuler un immense échafaudage, dans le cadre des travaux de restauration des toitures du corps central du Château. Par cette action, le Groupe a aussi participé à la valorisation de la campagne d adoption des arbres, des bancs et des statues du parc de Versailles. des ans ain de contribuer à maintenir vivant ce lieu de création et d excellence artistique qu a toujours été Versailles au cours des siècles. L Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles a entrepris en 2012 la deuxième phase de son schéma directeur pour «le Grand Versailles». Cette nouvelle phase de travaux devrait s achever en 2017 et nécessitera à nouveau un soutien important, à la fois de l État et des entreprises privées. DONNER UNE NOUVELLE DIMENSION AU MÉCÉNAT CONCLU AVEC LE CHÂTEAU DE VERSAILLES Le soutien qu apporte la Fondation Nexans est une nouvelle étape dans ce partenariat puisqu il s agit de compléter le mécénat de compétences développé depuis 2007 avec le don de câbles pour s engager aujourd hui dans de nouvelles actions, inscrivant ainsi ce soutien dans le temps. Cette nouvelle ambition permettra à Nexans de donner à son mécénat une nouvelle dimension et de diversiier son aide. En élargissant ainsi son champ d intervention, Nexans souhaite participer à de nouveaux partenariats, réunissant des acteurs tant de la vie associative que culturelle. De nouveaux projets pourront ainsi voir le jour, comme, par exemple, l accès au Château de Versailles à des populations qui n ont pas la possibilité de le faire aujourd hui. Le Château de Versailles dispose en effet d un «Bureau des publics spéciiques» dont l objectif est de s adresser à des publics fragilisés, de participer à la démocratisation culturelle et à la lutte contre l exclusion ; il propose des actions en direction des éducateurs, des formateurs, des animateurs et responsables d associations intervenant dans le domaine du champ social, de la réinsertion, de l alphabétisation, ain de les aider à établir leur rôle de relais culturel. La Fondation Nexans en plus de son engagement envers le patrimoine et la culture entend donc ajouter une dimension sociale à son action avec le Château de Versailles, en agissant en faveur des populations défavorisées, tout comme elle le fait dans le domaine de l accès à l énergie. RetRouvez l interview vidéo de catherine PéGaRd, PRésidente de l établissement Public du château, du musée et du domaine national de versailles : Fondation d entreprise Nexans 7

8 Fondation Fondation d entreprise Fondation Nexans Janvier 2013 Design et réalisation : Photos : Château de Versailles Christian Tabou Electriciens sans frontières Sébastien Dolidon

Atelier Promotion et diffusion des droits économiques, sociaux et culturels

Atelier Promotion et diffusion des droits économiques, sociaux et culturels Texte de la communication présentée par la secrétaire générale du SIDIIEF à l occasion de la VII e conférence des ONG et OSC, 24 juin 2010, Genève, Suisse Atelier Promotion et diffusion des droits économiques,

Plus en détail

Le programme de médecine mobile

Le programme de médecine mobile Le programme de médecine mobile UN ENGAGEMENT DU CLUB SANTE AFRIQUE AUPRES DU LEGENDAIRE PROGRAMME DES FLYING DOCTORS OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT N 4-5-6 et 8 1 CFAO : membre actif du

Plus en détail

Dossier de recherche. «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement :

Dossier de recherche. «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement : 1 0) Page de couverture Dossier de recherche «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement : Le Programme International pour le Développement de la Communication

Plus en détail

Chapitre 7. Contribuer à l effort de solidarité internationale

Chapitre 7. Contribuer à l effort de solidarité internationale Chapitre 7 Contribuer à l effort de solidarité internationale Chapitre 7 Contribuer à l effort de solidarité internationale L a mondialisation offre aux économies développées des défis et des perspectives

Plus en détail

L énergie de cuisson

L énergie de cuisson L énergie de cuisson Ce qui compte réellement pour réduire la pauvreté de moitié d ici à 2015 Quelques faits clé qu il faut connaître 1. sur l énergie de cuisson Dans les pays en développement, l énergie

Plus en détail

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement 2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 25 février 2015 Messieurs les Ministres, Monsieur le

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

juillet 2012 PARTENARIATS

juillet 2012 PARTENARIATS Newsletter juillet 2012 SOMMAIRE SÉLECTION DE PROJETS Comité d orientation : comment fonctionne-t-il? Quatre nouveaux projets retenus pour 2012. PARTENARIATS Energie Jeunes : première Convention annuelle.

Plus en détail

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik Le

Plus en détail

Partageons. nos. talents

Partageons. nos. talents Partageons nos talents 1 La Sauvegarde du Nord Le mot de... Louis Gallois Depuis 1957, la Sauvegarde du Nord accueille et accompagne des enfants, des adolescents, des jeunes en difficultés psychiques,

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de l égalité femmes-hommes est une priorité de l action

Plus en détail

LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE

LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE NOTES POUR UNE ALLOCUTION DE LA VICE PRÉSIDENTE DE L ASSEMBLÉE NATIONALE

Plus en détail

COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES

COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES 7 IGC CE/13/7.IGC/INF.4 Paris, 15 novembre 2013 Original : anglais COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES Septième session ordinaire Paris,

Plus en détail

CONSERVER LA CULTURE Promouvoir la diversité

CONSERVER LA CULTURE Promouvoir la diversité CONSERVER LA CULTURE Promouvoir la diversité Qu est-ce que l ICCROM? L ICCROM est la seule institution du genre dont le mandat est de promouvoir la conservation du patrimoine culturel sous toutes ses formes

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

Compte-rendu Atelier de la Plateforme des entrepreneurs sociaux

Compte-rendu Atelier de la Plateforme des entrepreneurs sociaux Compte-rendu Atelier de la Plateforme des entrepreneurs sociaux Lundi 26 octobre 2015, Campus Rexel, 09h30-14h30, 33 participants (annexe 1) La Fondation Rexel a rassemblé le 26 octobre dernier les partenaires

Plus en détail

Le Droit d accès à l information : un pilier pour une meilleure gouvernance

Le Droit d accès à l information : un pilier pour une meilleure gouvernance TRANSPARENCY MAROC الجمعية المغربية لمحاربة الرشوة Le Droit d accès à l information : un pilier pour une meilleure gouvernance Rapport de synthèse des travaux du Séminaire sur l accès à l information»

Plus en détail

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations Termes de Référence Recrutement d un volontaire de l OMT pour le projet «Augmenter l impact du développement touristique sur l économie locale dans la région de Jacmel, Haïti» dans le cadre du Programme

Plus en détail

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement L accès et le contrôle des ressources par les femmes : un défi pour la sécurité alimentaire Recommandations Vers

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

Blankenberge Le 2 octobre 2013. Intervention de VO @calypso

Blankenberge Le 2 octobre 2013. Intervention de VO @calypso Blankenberge Le 2 octobre 2013 Intervention de VO @calypso Europe, Calypso, la mythologie se rappellent à nous à la fois dans son ode aux voyages, mais également dans la symbolique qui sépare et unie.

Plus en détail

22. Stop au trafic des mineurs à des fins sexuelles Une campagne sans précédent de l ECPAT et de The Body Shop

22. Stop au trafic des mineurs à des fins sexuelles Une campagne sans précédent de l ECPAT et de The Body Shop 22. Stop au trafic des mineurs à des fins sexuelles Une campagne sans précédent de l ECPAT et de The Body Shop Patchareeboon Sakulpitakphon ECPAT International Bangkok Introduction L ONG ECPAT (End Child

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS Pour notre programme complet des élections fédérales 2015, veuillez consulter la Feuille de route pour

Plus en détail

«L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco.

«L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco. «L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco.org L intégration des questions relatives aux jeunes dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Biokala : une énergie verte pour la Côte d Ivoire

DOSSIER DE PRESSE Biokala : une énergie verte pour la Côte d Ivoire DOSSIER DE PRESSE Biokala : une énergie verte pour la Côte d Ivoire CONTACTS PRESSE : SIFCA Ibrahim OUATTARA : + 225 07 02 80 60 / ouattarai@sifca.ci 35 N Philippe PERDRIX : + 33 (0)6 84 24 62 96 / pp@35nord.com

Plus en détail

Voyage itinérant en Afrique du nord et de l ouest PRÉSENTATION DE PROJET

Voyage itinérant en Afrique du nord et de l ouest PRÉSENTATION DE PROJET Voyage itinérant en Afrique du nord et de l ouest PRÉSENTATION DE PROJET Début février 2011 aura lieu le prochain Forum Social Mondial (FSM) à Dakar, Sénégal. Des militants du monde entier vont se rassembler

Plus en détail

AVEC LES JEUNES POUR UN BRILLANT AVENIR. jeunessecanadamonde.org

AVEC LES JEUNES POUR UN BRILLANT AVENIR. jeunessecanadamonde.org AVEC LES JEUNES POUR UN BRILLANT AVENIR jeunessecanadamonde.org Jeunesse Canada Monde a pour MISSION d accroître la capacité des gens, et plus particulièrement des jeunes, à intervenir de façon dynamique

Plus en détail

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Esther, la solidarité en mouvement histoire d une dynamique partagée Des partenaires au développement de référence D une Initiative française...

Plus en détail

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir les «équipes citoyennes» qui agissent

Plus en détail

Treizième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale

Treizième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale Nations Unies A/CONF.222/16 Treizième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale Doha, 12-19 avril 2015 Distr. générale 10 avril 2015 Français Original: anglais Point 3

Plus en détail

Etude pour une meilleure connaissance de l état de l existant de l éducation à l environnement en vue du développement durable dans la francophonie.

Etude pour une meilleure connaissance de l état de l existant de l éducation à l environnement en vue du développement durable dans la francophonie. Etude pour une meilleure connaissance de l état de l existant de l éducation à l environnement en vue du développement durable dans la francophonie. Cette étude servira à la définition collective d une

Plus en détail

Vers un schéma médico-social unifié

Vers un schéma médico-social unifié Vers un schéma médico-social unifié Quelles synergies rechercher pour valoriser les ressources des personnes et du territoire? La réglementation en vigueur et principalement le code de l action sociale

Plus en détail

Une mission commune au service de la protection sociale universelle

Une mission commune au service de la protection sociale universelle Une mission commune au service de la protection sociale universelle Note conceptuelle En ce début de XXI e siècle, c est avec fierté que nous faisons nôtre le consensus qui s est dégagé: la protection

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

Promouvoir. la Langue française dans. le monde. Direction générale de la mondialisation, du développement et des partenariats

Promouvoir. la Langue française dans. le monde. Direction générale de la mondialisation, du développement et des partenariats 2009 Promouvoir la Langue française dans le monde Direction générale de la mondialisation, du développement et des partenariats Promouvoir la Langue française dans le monde Le français c est d abord une

Plus en détail

AFRIQUE FINANCEMENT TOTAL : 19 188 311 NOMBRE D OPÉRATIONS : 190 POPULATION BÉNÉFICIAIRE : 31 770 000 MALI MAROC NIGER MAURITANIE SÉNÉGAL TCHAD GUINÉE

AFRIQUE FINANCEMENT TOTAL : 19 188 311 NOMBRE D OPÉRATIONS : 190 POPULATION BÉNÉFICIAIRE : 31 770 000 MALI MAROC NIGER MAURITANIE SÉNÉGAL TCHAD GUINÉE AFRIQUE FINANCEMENT TOTAL : 19 188 311 NOMBRE D OPÉRATIONS : 190 POPULATION BÉNÉFICIAIRE : 31 770 000 MALI MAROC MAURITANIE NIGER SÉNÉGAL TCHAD GUINÉE BURKINA FASO RWANDA TOGO BÉNIN CAMEROUN RÉPUBLIQUE

Plus en détail

DECOUVRIR NOTRE DEMARCHE RSE

DECOUVRIR NOTRE DEMARCHE RSE RRI-Révélateur de Richesses Immatérielles est une jeune entreprise de conseil et d accompagnement pour la valorisation et le développement du capital humain. À ce titre, nos engagements RSE se doivent

Plus en détail

Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Une voie à suivre

Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Une voie à suivre Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Institut international de recherche sur les politiques alimentaires www.ifpri.org Actualisé le 27 octobre 2007 Préoccupé

Plus en détail

Notre Projet Associatif

Notre Projet Associatif Notre Projet Associatif Mobil'Emploi 73 a choisi de réviser son projet associatif : le projet de l association, détenu par la mémoire collective des administrateurs historiques, devait être traduit par

Plus en détail

1 MILLIARD D EUROS POUR UNE EAU POTABLE EN AFRIQUE

1 MILLIARD D EUROS POUR UNE EAU POTABLE EN AFRIQUE 1 MILLIARD D EUROS POUR UNE EAU POTABLE EN AFRIQUE AIDEZ 100 MILLIONS D AFRICAINS! PARTICIPEZ À LA 1 ERE CAMPAGNE DE CROWDFUNGING GLOBALE EN AFRIQUE! Un constat inquiétant : «La consommation d eau polluée

Plus en détail

Culture. 1. Présentation de la mission et de ses objectifs

Culture. 1. Présentation de la mission et de ses objectifs MISSION Culture Autorisations d engagement : 2,77 milliards d euros Crédits de paiement : 2,69 milliards d euros 11 542 emplois (équivalents temps plein travaillé) 1. Présentation de la mission et de ses

Plus en détail

ACCORD DE COLLABORATION

ACCORD DE COLLABORATION ACCORD DE COLLABORATION RESEAU INTERNATIONAL DES INSTITUTS PASTEUR ------------------------------------------------------------------------------------- 1 PREAMBULE Face aux défis du 21 ème siècle, le

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 SOMMAIRE LA SEMAINE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE, SI : RÉPONSE AUX ENJEUX MONDIAUX LA SSI, UN COUP DE PROJECTEUR POUR PARLER DE SI DES VALEURS COMMUNES

Plus en détail

COMMUNIQUÉ FINAL DE LA SEPTIÈME TABLE RONDE DES CONJOINTS DES CHEFS D ÉTAT ET DE GOUVERNEMENT DU COMESA

COMMUNIQUÉ FINAL DE LA SEPTIÈME TABLE RONDE DES CONJOINTS DES CHEFS D ÉTAT ET DE GOUVERNEMENT DU COMESA COMMUNIQUÉ FINAL DE LA SEPTIÈME TABLE RONDE DES CONJOINTS DES CHEFS D ÉTAT ET DE GOUVERNEMENT DU COMESA Thème : «Consolidons les échanges intra-comesa en développant les micro, petites et moyennes entreprises»

Plus en détail

Petit déjeuner de presse : Jeudi 21 avril à 9h00 au Jardin du Luxembourg. Contact presse: Michel Aublanc Tel 06.08.719.795 michel.aublanc@orange.

Petit déjeuner de presse : Jeudi 21 avril à 9h00 au Jardin du Luxembourg. Contact presse: Michel Aublanc Tel 06.08.719.795 michel.aublanc@orange. Petit déjeuner de presse : Jeudi 21 avril à 9h00 au Jardin du Luxembourg Contact presse: Michel Aublanc Tel 06.08.719.795 michel.aublanc@orange.fr Un événement pour interpeller et informer Une installation

Plus en détail

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE M. JOSEPH DEISS

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE M. JOSEPH DEISS DISCOURS DU PRESIDENT DE LA SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE M. JOSEPH DEISS A L OCCASION DE LA RECEPTION OFFICIELLE FRIBOURG, OUVERT AU MONDE FRIBOURG 5 OCTOBRE 2010 Seul le discours

Plus en détail

Coopération multilatérale: un instrument indispensable à la coopération suisse au développement

Coopération multilatérale: un instrument indispensable à la coopération suisse au développement Coopération multilatérale: un instrument indispensable à la coopération suisse au développement Qu entend-on par Coopération multilatérale? La coopération multilatérale est, au même titre que la coopération

Plus en détail

Déclaration de Johannesburg sur le développement durable

Déclaration de Johannesburg sur le développement durable Déclaration de Johannesburg sur le développement durable De nos origines au futur 1. Nous, représentants des peuples du monde, réunis à l occasion du Sommet mondial pour le développement durable à Johannesburg

Plus en détail

Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire

Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire 01 février 2016 Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire Afin de soutenir les actions du monde architectural, Vilogia renouvelle son partenariat

Plus en détail

NEXITY, AG2R LA MONDIALE, SODEXO ET SUEZ ENVIRONNEMENT CRÉENT LE PRIX «HAPPY CITY» EN FAVEUR DU BIEN-ÊTRE CITOYEN.

NEXITY, AG2R LA MONDIALE, SODEXO ET SUEZ ENVIRONNEMENT CRÉENT LE PRIX «HAPPY CITY» EN FAVEUR DU BIEN-ÊTRE CITOYEN. NEXITY, AG2R LA MONDIALE, SODEXO ET SUEZ ENVIRONNEMENT CRÉENT LE PRIX «HAPPY CITY» EN FAVEUR DU BIEN-ÊTRE CITOYEN. Paris, le 5 février 2015 Nexity, AG2R LA MONDIALE, Sodexo et Suez Environnement unissent

Plus en détail

Vilogia, nouveau partenaire de la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire.

Vilogia, nouveau partenaire de la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire. Le 17 février 2015 Vilogia, nouveau partenaire de la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire. Afin d intégrer le réseau des professionnels du bâti et soutenir les actions du monde architectural,

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Guillaume Henry Joël Ruet Matthieu Wemaëre Développement durable & propriété intellectuelle L accès aux technologies dans les pays émergents résumé Le développement durable, métaprojet qui vise un développement

Plus en détail

Le tourisme durable dans l espace francophone

Le tourisme durable dans l espace francophone Le tourisme durable dans l espace francophone De la valorisation des patrimoines culturels et naturels vers une économie verte I. Contexte et justification Le tourisme, en plein essor, est reconnu comme

Plus en détail

A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009. Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009

A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009. Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009 A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009 Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 ET PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009 Les appellations employées dans ce document et la présentation des données

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de développement de l industrie touristique, Tourisme Québec,

Plus en détail

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES LIGUE de L ENSEIGNEMENT PROJET EDUCATIF CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES PARTIE I : ELEMENTS DU PROJET EDUCATIF GENERAL DE LA LIGUE DE L ENSEIGNEMENT 1/ Synthèse historique de la Ligue de l Enseignement

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

Déclaration franco-grecque. Partenariat stratégique pour l avenir

Déclaration franco-grecque. Partenariat stratégique pour l avenir Déclaration franco-grecque Partenariat stratégique pour l avenir A l invitation du Président de la République hellénique, le Président de la République française a effectué une visite officielle en Grèce

Plus en détail

BUREAU DE L UNESCO POUR L ALGÉRIE, LA MAURITANIE, LE MAROC ET LA TUNISIE STRATÉGIE OPÉRATIONNELLE

BUREAU DE L UNESCO POUR L ALGÉRIE, LA MAURITANIE, LE MAROC ET LA TUNISIE STRATÉGIE OPÉRATIONNELLE 1 BUREAU DE L UNESCO POUR L ALGÉRIE, LA MAURITANIE, LE MAROC ET LA TUNISIE STRATÉGIE OPÉRATIONNELLE 2014-2017 2 3 L UNESCO SES MISSIONS Organisation des Nations Unies pour l Education, la Science et la

Plus en détail

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 1 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE Sommaire Loi du 4 juillet 2008 sur la jeunesse (telle qu elle a été modifiée)... 3 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 3 Loi du 4 juillet

Plus en détail

POSITION DU CRID : L ACCÈS À L EAU POTABLE ET À L ASSAINISSEMENT. Sommaire. n LISTE DES ORGANISATIONS SIGNATAIRES... 2

POSITION DU CRID : L ACCÈS À L EAU POTABLE ET À L ASSAINISSEMENT. Sommaire. n LISTE DES ORGANISATIONS SIGNATAIRES... 2 POSITION DU CRID : L ACCÈS À L EAU POTABLE ET À L ASSAINISSEMENT Sommaire n LISTE DES ORGANISATIONS SIGNATAIRES....................... 2 n POURQUOI LE CRID PREND-IL POSITION SUR L ACCÈS À L EAU POTABLE

Plus en détail

Etre une force de proposition sur les textes de lois et la réglementation régissant l environnement économique et administratif de la profession

Etre une force de proposition sur les textes de lois et la réglementation régissant l environnement économique et administratif de la profession AMIC Immeuble ASSIST 5eme étage Téléphone : 22 434 00 Email : contact@amic.mg Web : www.amic.mg L AMIC : un acteur au service de l économie et des entreprises L Association Malagasy des Investisseurs en

Plus en détail

Le Comité des Ministres, conformément à l article 15.b du Statut du Conseil de l Europe,

Le Comité des Ministres, conformément à l article 15.b du Statut du Conseil de l Europe, Recommandation CM/Rec(2009)4 du Comité des Ministres aux Etats membres sur l éducation des Roms et des Gens du voyage en Europe (adoptée par le Comité des Ministres le 17 juin 2009, à la 1061e réunion

Plus en détail

Politique Culturelle Nationale

Politique Culturelle Nationale Politique Culturelle Nationale DEFINITION ET PRINCIPES CHAPITRE PREMIER Article premier : - La Culture est l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs caractérisant

Plus en détail

Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant

Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant www.partage.org Faire grandir dignement les enfants du monde Mars 2009 1 Association humanitaire française au service des enfants du monde depuis plus

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2013. LE CONgé SOLIDAIRE. Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement

DOSSIER DE PRESSE 2013. LE CONgé SOLIDAIRE. Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement DOSSIER DE PRESSE 2013 LE CONgé SOLIDAIRE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement 1 Sommaire Qu est ce que planète Urgence? Qu est-ce que Planète Urgence?... 2 - Historique...3-4

Plus en détail

Crédits photo : Jérémie Lusseau. Livret d exposition

Crédits photo : Jérémie Lusseau. Livret d exposition Crédits photo : Jérémie Lusseau Exposition Sources de Vie Livret d exposition Bienvenue à l exposition Sources de Vie Cette exposition photo a été créée afin de mettre en valeur la beauté de la diversité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.fondation-patrimoine.org/fonds-specifiques

DOSSIER DE PRESSE. www.fondation-patrimoine.org/fonds-specifiques Chantier d insertion Fort d Entrecasteaux FdP Plâtrier stuccateur FdP DOSSIER DE PRESSE LA FONDATION DU PATRIMOINE CRÉE DEUX NOUVEAUX FONDS NATIONAUX FONDS EN FAVEUR DE L INSERTION PAR LE PATRIMOINE DES

Plus en détail

Coup d œil sur le FIDA

Coup d œil sur le FIDA Coup d œil sur le FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les femmes et les hommes ruraux pauvres à améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle,

Plus en détail

Communiqué dé préssé

Communiqué dé préssé Communiqué dé préssé Business France est l agence nationale au service de l internationalisation de l économie française. Elle est chargée du développement international des entreprises et de leurs exportations,

Plus en détail

Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa. 12 juillet 2012

Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa. 12 juillet 2012 SIGNATURE D UN ACCORD DE SUBVENTION ENTRE LA CEDEAO ET LE NEPAD, RELATIF A UN INCUBATEUR COMMERCIAL POUR LES FEMMES AFRICAINES CHEFS D ENTREPRISE (BIAWE). Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa 12

Plus en détail

2 0 1 1 > 2 0 1 5 Projet associatif. ARHM : riche. de son passé et tournée vers l avenir

2 0 1 1 > 2 0 1 5 Projet associatif. ARHM : riche. de son passé et tournée vers l avenir 2 0 1 1 > 2 0 1 5 Projet associatif ARHM : riche de son passé et tournée vers l avenir EDITO Montrer le chemin et rassembler Scriptum Née en 1950 de la volonté d un petit nombre de professionnels de la

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 25 septembre 2012 Français Original: anglais ECE/AC.30/2012/3 Commission économique pour l Europe Groupe de travail sur le vieillissement Conférence

Plus en détail

Charte de Paris contre le cancer

Charte de Paris contre le cancer Charte de Paris contre le cancer français french 7 8 Profondément troublés par les répercussions importantes et universelles du cancer sur la vie humaine, la souffrance humaine, et sur la productivité

Plus en détail

Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles

Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles La Conférence sur «Le développement durable du tourisme des îles», organisée par l OMT (Nations-Unies) et le Gouvernement français à Saint-Denis

Plus en détail

Compte-rendu Rencontres des 19 au 22 novembre 2012

Compte-rendu Rencontres des 19 au 22 novembre 2012 Compte-rendu Rencontres des 19 au 22 novembre 2012 Projet de l ICOSI en TUNISIE : «Renforcement de la démocratie sociale, du dialogue social et des pratiques de négociation collective en coopération avec

Plus en détail

Discours de Son Excellence Monsieur Ali BONGO ONDIMBA Président de la République Gabonaise

Discours de Son Excellence Monsieur Ali BONGO ONDIMBA Président de la République Gabonaise Discours de Son Excellence Monsieur Ali BONGO ONDIMBA Président de la République Gabonaise A l Occasion du Forum des Dirigeants 36 e Conférence Générale de l UNESCO Comment l UNESCO contribue t elle à

Plus en détail

Pierrette OYANE NZUE Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité Gabon pioyvean@yahoo.fr

Pierrette OYANE NZUE Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité Gabon pioyvean@yahoo.fr Pierrette OYANE NZUE Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité Gabon pioyvean@yahoo.fr Le Gabon est un pays d Afrique Centrale, peuplé d environ deux millions d habitants. A cause de ses nombreuses

Plus en détail

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 novembre 2009 Les partenaires Rectorat de l Académie de la Guadeloupe Direction de l Agriculture et de la Forêt

Plus en détail

35 projets humanitaires et sociaux

35 projets humanitaires et sociaux PROGRAMME AFRIQUE FONDACIO UN MOUVEMENT AU SERVICE DE l humain L aventure naît à Poitiers en 1974, à l initiative de jeunes adultes qui souhaitaient s engager au service d un monde plus humain. Fondacio

Plus en détail

ROYAUME DU CAMBODGE NATION RELIGION ROI. Ministère de l Éducation, de la Jeunesse et des Sports

ROYAUME DU CAMBODGE NATION RELIGION ROI. Ministère de l Éducation, de la Jeunesse et des Sports ROYAUME DU CAMBODGE NATION RELIGION ROI Ministère de l Éducation, de la Jeunesse et des Sports Politique sur la vision pour 2030 de l enseignement supérieur Mars 2014 Préface L enseignement supérieur joue

Plus en détail

Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la sixième Conférence internationale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI)

Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la sixième Conférence internationale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI) 1 Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la sixième Conférence internationale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI) «Pour une alphabétisation durable : Prévenir et lutter contre l illettrisme»

Plus en détail

Politique institutionnelle relative à l internationalisation

Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique adoptée au conseil administration le 3 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. FINALITÉS... 6 3. OBJECTIFS

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

Présentation inaugurale de la première classe de l'ecole Politique de Tunis. soutenue par le Conseil de l Europe. Tunis, 8 janvier 2013

Présentation inaugurale de la première classe de l'ecole Politique de Tunis. soutenue par le Conseil de l Europe. Tunis, 8 janvier 2013 (French only) Présentation inaugurale de la première classe de l'ecole Politique de Tunis soutenue par le Conseil de l Europe Tunis, 8 janvier 2013 Intervention de Mme Gabriella Battaini-Dragoni, Secrétaire

Plus en détail

30 mars 2007. Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention

30 mars 2007. Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention 30 mars 2007 Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention SOMMAIRE - Qu est ce qu une discrimination?...p 3 - Les enjeux de la prévention

Plus en détail

PARTAGER LA BEAUTÉ AVEC TOUS L ENGAGEMENT DE L ORÉAL EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PARTAGER LA BEAUTÉ AVEC TOUS L ENGAGEMENT DE L ORÉAL EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PARTAGER LA BEAUTÉ AVEC TOUS L ENGAGEMENT DE L ORÉAL EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE NOTRE ENGAGEMENT SHARING BEAUTY WITH ALL NOUS NOUS ENGAGEONS POUR UNE BEAUTÉ DURABLE Nous voulons partager la beauté

Plus en détail

L utilisation des fonds dégagés par les annulations de dette

L utilisation des fonds dégagés par les annulations de dette Note pour le groupe technique «Annulation / Allégements de la dette et développement» de la Commission Coopération Développement L utilisation des fonds dégagés par les annulations de dette Avril 2000

Plus en détail

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique Cahier d acteur de l Assemblée des départements de France Débat national transition énergétique 2013 L Assemblée des départements de France souscrit au débat national transition énergétique voulu par le

Plus en détail

Associations et fonds structurels européens :

Associations et fonds structurels européens : économie Janvier 2015 Associations et fonds structurels européens : ce qui change avec la nouvelle programmation 2014-2020 1 Associations et fonds structurels européens : ce qui change avec la nouvelle

Plus en détail

Prise de position sur les Objectifs globaux de développement durable (ODD)

Prise de position sur les Objectifs globaux de développement durable (ODD) Prise de position sur les Objectifs globaux de développement durable (ODD) En 2015, les Nations Unies vont adopter un programme global de développement durable qui marquera de son empreinte la politique

Plus en détail

ACTION RSE PHONE RÉGIE. Une marque du groupe Armonia

ACTION RSE PHONE RÉGIE. Une marque du groupe Armonia ACTION RSE PHONE RÉGIE Une marque du groupe Armonia SOMMAIRE ÉDITO P. 4 AGENDA 21 PHONE RÉGIE P. 5 GOUVERNANCE P. 6 RESPONSABILITÉ SOCIALE P. 7 BONNES PRATIQUES DES AFFAIRES P. 9 RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE

Plus en détail

14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives»

14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives» De 14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives» Mot liminaire de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

JOURNÉE INTERNATIONALE DE L ALPHABÉTISATION 2008 L alphabétisation, le meilleur remède

JOURNÉE INTERNATIONALE DE L ALPHABÉTISATION 2008 L alphabétisation, le meilleur remède JOURNÉE INTERNATIONALE DE L ALPHABÉTISATION 2008 L alphabétisation, le meilleur remède Cette année, la Journée internationale de l alphabétisation mettra l accent sur les liens existant entre l alphabétisation

Plus en détail