Groupe de la Banque mondiale. Œuvrer pour un Monde sans pauvreté

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Groupe de la Banque mondiale. Œuvrer pour un Monde sans pauvreté"

Transcription

1 Groupe de la Banque mondiale Œuvrer pour un Monde sans pauvreté

2 Les débutsd buts La Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD) a été créé éée e en juillet 1944 à Bretton Woods,, New Hampshire. Sa mission? Reconstruire l Europe l après s la 2ème 2 Guerre mondiale.

3 Les premiers clients de la Banque La France a été le premier emprunteur en 1946 pour la reconstruction d aprd après guerre pour 250 millions de $. Plusieurs pays développés, aujourd hui donneurs, ont emprunté,, comme l Autriche, l Australie, l le Japon, l Italie, l la Grèce ce.

4 Que fait la Banque aujourd'hui? En 2005, elle a prêté 22,3 milliards de $ pour le développement. d Elle travaille dans plus de 100 pays. Elle est focalisée e sur la réduction r de la pauvreté.

5 Le Groupe de la Banque mondiale

6 BIRD Créé éée e en états membres Octroie des prêts de garanties et de services (hors prêt) de conseils et d analyses.

7 IDA Créé éée e en états membres Accorde 7 à 8 millards de dollars de financement trés s concessionnels aux 81 pays les plus pauvres sous forme de prêt t sans intérêt.

8 SFI Créé éée e en états membres Favorise le développement économique par l entremise l du secteur privé

9 MIGA Créé éée e en états membres Encourage l investissement l étranger dans les pays en développement d et garantit les pertes liées à des risques non commerciaux (expropriation, inconverbilité monnaie, guerre, etc )

10 CIRDI Crée e en états membres Encourage l investissement l étranger, offre des services internationaux de réglements par voie de conciliation ou d arbitrage d des différents rents.

11 Où travaille la Banque?

12 Les objectifs de réduction r de la Pauvreté (OMDs): 8 objectifs avec 18 cibles 1. Eradiquer l extrl extrême pauvreté et la faim ; 2. Assurer l él éducation primaire pour tous ; 3. Promouvoir l él égalité des sexes et l autonomisation des femmes ; 4. Réduire la mortalité infantile ; 5. Améliorer la santé maternelle ; 6. Combattre le VIH/SIDA, le paludisme et d autres maladies ; 7. Protéger l environnement l et les ressources naturelles ; et 8. Instaurer un partenariat mondial pour soutenir le développement. d

13 D où vient l argent? l La BIRD lève l des fonds sur les marchés s financiers. Les bailleurs donnent des fonds à l IDA. Les bénéfices b de la BIRD contribuent à l IDA.

14 Comment la Banque est elle elle dirigée? 184 Membres désignent d leur Gouverneur qui se réunissent une fois par an (en MR c est c le MAED qui est Gouverneur de la Bm) Les Gouverneurs délèguent d certaines fonctions aux 24 directeurs exécutifs qui forment le Conseil d Administration Le Président de la banque rend compte au Conseil d Administration Conseil des Gouverneurs Directeurs Exécutifs Bureau du Président Staff Staff

15 Le staff Environ personnes avec au siège et dans les pays. 55 % du personnel provient des PVD.

16 Comment la Banque est-elle elle organisée? Finance et Administration FACs (13): Concessional Finance and Global Partnerships (CFP) ; Strategy, Finance and Risk Mgt (SFR); Treasury (TRE); Legal (LEG); Controllers (CTR); Secrétariat du Board (SEC); Communication (EXT); Human Ressources (HRS); Conflict Resolution System (CRS) Internal Auditing Department (IAD); Department of Institutional Integrity (INT) Information Solutions Group (ISG); General Services (GSD); Regions (6) Gestion des opérations Afrique sub-saharienne Asie de l Est & Pacifique Asie du Sud Moyen Orient Europe & Asie Centrale Amérique latine & Caraibes Networks (6) Gestion de la connaissance/formation Economie Envirt et Devt Rural Secteur privé Infrastructure Finance Développement humain Autres unités opérationnelles (4) Economie du développement Directives opérationnelles (OPCS) Groupe d assurance de la qualité L Institut de la Banque mondiale

17 Comment la Banque accorde-t- elle un prêt t? Stratégie Pays (cslp) Stratégie Banque (CAS): Approuvée par le Conseil C est une réponse aux besoins du Gvt, Le CAS repose sur: Position des autres partenaires Avantages comparatifs BM Stratégie régionale BM Fonds disponibles $ Enveloppe pays dépend de la performance (et de la taille) CPIA: Country Policy & Instit. Assesment Demande financement Pays La demande est-elle compatible avec le CAS? oui La demande est-elle compatible avec l enveloppe? oui non non Non: à revoir Financement Préparation Projet

18 La répartition r des financements de l an l dernier par régionr Asie du Sud $5 milliards 22% Africa $3.9 milliards 17% Moyen Orient & Afrique du Nord $1.3 milliards 6% Asia de l Est & Pacifique $2.9 milliards 13% Amérique du Sud $5.2 milliards 24% Europe et Asie Centrale $4.1 milliards 18%

19 La Banque en Mauritanie

20 La Banque en Mauritanie Bref historique En 1962, 1ère 1 opération de la Banque pour financer MIFERMA dans le domaine minier. En 1964, la Banque a accordé un crédit de 8 millions de $ pour un premier projet routier. En janvier 2006, la Banque a approuvé 70 opérations crédits et dons pour un montant d environ 1 milliard de $. En juin 2006, 12 projets (y compris trois projets régionaux) sont en cours d exd exécution pour une enveloppe globale de 362 millions de $; deux projets seront approuvés s début d juillet et trois projets sont en préparation. paration.

21 Mission résidente r de la Mauritanie

22 La liste des projets et les montants de leur financement Projects IDA Sector Projects on going MR-Com Based Rural Dev (FY04) - (PDRC) 45.0 Agr MR-Irrigated Agr Integr Dev APL 2 (FY05) 39.0 Africa Emergency Locust - Regional (FY05) 10.1 GEF - Watershed 6.0 MR-Edu Sec Dev APL (FY02) - (PNDSE) 49.2 Educ MR-Higher Education (FY05) 15.0 WAP - Felou Hydroelectric - Regional (F06) 8.3 Energy/Mining MR-Mining Sec TA SIL 2 (FY04)- (PRISM 2) 18.0 MR-Petroleum Suppl.(FY07) 5.0 MR-HIV/AIDS MultiSec Cntrl (FY04)-(PMLS) 21.0 Health MR-Health & Nutrition (FY06) 10.0 MR-GDLC (FY02) - (CFED) 3.3 Comm. MR-Public Sector Capacity Building (FY06) 13.0 Adm IDF - Strengthening Public Procurement 0.4 IDF - Support of the accountancy profession 0.3 IDF - Legal reform and private capacity 0.4 MR-Urb Dev Prgm (FY02) 70.0 Urban/Water Senegal lwater R. Dev. - Regional (FY06) 10.2 Total Projects in pipeline MR-Private Sector (FY08) 5.0 Finance MR-Water Supply (FY08) 2.5 Water MR-Transport (FY08) 2.0 Transport 9.5

23 La Banque en Mauritanie Nouvelles perspectives Développement du secteur privé

24 Conclusion dp VP/survey.nsf/YDPUpdate2006fr?Ope nform

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L Aide publique au développement (APD) désigne les dépenses publiques au bénéfice des pays en développement dont le but essentiel est de favoriser le développement économique

Plus en détail

Benin. Numéro du crédit. Montant non décaissé. No du projet. Montant initial en principal. Pays. Intitulé du projet

Benin. Numéro du crédit. Montant non décaissé. No du projet. Montant initial en principal. Pays. Intitulé du projet Pays No du projet Intitulé du projet Numéro du crédit Montant initial en principal Montant non décaissé Bénin P146665 PRSC-10 IDA55970 $20000000.00 $19484814.00 Bénin P143652 BJ Food, Health and Nutrition

Plus en détail

La Banque Mondiale, la pauvreté, et le microcrédit Lucile Daumas Attac Maroc. Séminaire Femmes, dette et microcrédit Ouarzazate 21-24 avril 2014

La Banque Mondiale, la pauvreté, et le microcrédit Lucile Daumas Attac Maroc. Séminaire Femmes, dette et microcrédit Ouarzazate 21-24 avril 2014 La Banque Mondiale, la pauvreté, et le microcrédit Lucile Daumas Attac Maroc Séminaire Femmes, dette et microcrédit Ouarzazate 21-24 avril 2014 Les 1 % les plus riches de la population mondiale possèdent

Plus en détail

JOURNÉE INTERNATIONALE DE L ALPHABÉTISATION 2008 L alphabétisation, le meilleur remède

JOURNÉE INTERNATIONALE DE L ALPHABÉTISATION 2008 L alphabétisation, le meilleur remède JOURNÉE INTERNATIONALE DE L ALPHABÉTISATION 2008 L alphabétisation, le meilleur remède Cette année, la Journée internationale de l alphabétisation mettra l accent sur les liens existant entre l alphabétisation

Plus en détail

UPEC - AEI M2 AMITER Action humanitaire internationale et ONG Soiio-Economie de la mondialisation - D. Glaymann 2011 1

UPEC - AEI M2 AMITER Action humanitaire internationale et ONG Soiio-Economie de la mondialisation - D. Glaymann 2011 1 Les fonctions d un système monétaire international Les crises et la réforme du SMI fondé à Bretton Woods. La nature du système né dans les années 1970 Soiio-Economie de la mondialisation - D. Glaymann

Plus en détail

L égalité des sexes, un atout économique

L égalité des sexes, un atout économique L égalité des sexes, un atout économique Un plan d action du Groupe de la Banque mondiale Banque mondiale l accès aux marchés foncier, du travail, des produits et des capitaux est indispensable pour accroître

Plus en détail

Coup d œil sur le FIDA

Coup d œil sur le FIDA Coup d œil sur le FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les populations rurales pauvres à améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle,

Plus en détail

COUP D ŒIL SUR LE FIDA

COUP D ŒIL SUR LE FIDA Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté COUP D ŒIL SUR LE FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les populations

Plus en détail

Chapitre 7. Contribuer à l effort de solidarité internationale

Chapitre 7. Contribuer à l effort de solidarité internationale Chapitre 7 Contribuer à l effort de solidarité internationale Chapitre 7 Contribuer à l effort de solidarité internationale L a mondialisation offre aux économies développées des défis et des perspectives

Plus en détail

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de L IDA EN ACTION Réponse de la Banque mondiale à la crise alimentaire Flambée des prix alimentaires : tendances, causes et perspectives Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et

Plus en détail

Participation du secteur privé dans les infrastructures hydrauliques au Liban 8-9 Mars 2010 Beyrouth

Participation du secteur privé dans les infrastructures hydrauliques au Liban 8-9 Mars 2010 Beyrouth Participation du secteur privé dans les infrastructures hydrauliques au Liban 8-9 Mars 2010 Beyrouth «Offrir les meilleures garanties aux PPP» Morgan Mozas Chargé de projet développement durable Les Pré-requis

Plus en détail

Cote divoire data on Credits and Grants Based on IDA Statement of Credits and Grants - Latest Available Snapshot

Cote divoire data on Credits and Grants Based on IDA Statement of Credits and Grants - Latest Available Snapshot End of Period Credit Number Region Country Code 07/31/2015 IDA3104A Africa CI 07/31/2015 IDA3100A Africa CI 07/31/2015 IDA3079A Africa CI 07/31/2015 IDA2754A Africa CI 07/31/2015 IDA2893A Africa CI 07/31/2015

Plus en détail

Les Garanties de la Banque Mondiale. Catalyser les investissements privés dans les pays émergents

Les Garanties de la Banque Mondiale. Catalyser les investissements privés dans les pays émergents Les Garanties de la Banque Mondiale Catalyser les investissements privés dans les pays émergents L appétit pour le risque a baissé considérablement depuis le 11/09 Le 11 Septembre, l Argentine, le Brésil,

Plus en détail

OMD 2015 : Comment débloquer le potentiel des collectivités territoriales?

OMD 2015 : Comment débloquer le potentiel des collectivités territoriales? OMD 2015 : Comment débloquer le potentiel des collectivités territoriales? À seulement cinq ans de l échéance de 2015 fixée pour les OMD, de nombreux pays ont réalisé d importants progrès quant à la réalisation

Plus en détail

Rapport Annuel ASSURER LES INVESTISSEMENTS GARANTIR LES OPPORTUNITÉS. Agence multilatérale de garantie des investissements

Rapport Annuel ASSURER LES INVESTISSEMENTS GARANTIR LES OPPORTUNITÉS. Agence multilatérale de garantie des investissements Rapport Annuel ASSURER LES INVESTISSEMENTS GARANTIR LES OPPORTUNITÉS 20 15 Agence multilatérale de garantie des investissements MISSION DE LA MIGA Promouvoir l investissement étranger direct dans les pays

Plus en détail

Le FMI et son rôle en Afrique

Le FMI et son rôle en Afrique Le FMI et son rôle en Afrique M a r k P l a n t, V a l e r i a F i c h e r a, N o r b e r t F u n k e D a k a r, l e 3 n o v e m b r e 2 0 1 0 Sommaire Comment fonctionne le FMI? Comment l Afrique a-t-elle

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.1. VUE D ENSEMBLE Après le vif redressement enregistré

Plus en détail

Soutenir la microf inance. responsable

Soutenir la microf inance. responsable Soutenir la microf inance responsable L ACCÈS AU CRÉDIT POUR TOUS : UN SECTEUR PRIORITAIRE Dans de nombreux pays, la grande majorité de la population est exclue du système bancaire. L accès aux services

Plus en détail

Volet thématique «Enfance, sécurité alimentaire et nutrition»

Volet thématique «Enfance, sécurité alimentaire et nutrition» Volet thématique «Enfance, sécurité alimentaire et nutrition» Résumé des résultats clés et réalisations Problématique Le défi de la sécurité alimentaire et de la malnutrition Ces deux dernières décennies,

Plus en détail

Urban & Disaster Risk Management (UDR) Développement Urbain et Gestion des Risques Naturels. overview. 14 Février, 2013

Urban & Disaster Risk Management (UDR) Développement Urbain et Gestion des Risques Naturels. overview. 14 Février, 2013 Urban & Disaster Risk Management (UDR) Développement Urbain et Gestion des Risques Naturels overview 14 Février, 2013 UDR dans la structure organisationnelle de la Banque Managing, Sri Mulyani Indrawati

Plus en détail

La Banque mondiale et ses interventions. Par Hervé Assah, Représentant Résident de la Banque mondiale au Togo Lomé, 17 février 2011

La Banque mondiale et ses interventions. Par Hervé Assah, Représentant Résident de la Banque mondiale au Togo Lomé, 17 février 2011 La Banque mondiale et ses interventions Par Hervé Assah, Représentant Résident de la Banque mondiale au Togo Lomé, 17 février 2011 Banque mondiale : Généralités Institution financière internationale, ayant

Plus en détail

La Banque européenne d investissement en bref

La Banque européenne d investissement en bref La Banque européenne d investissement en bref En tant que banque de l Union européenne (UE), la Banque européenne d investissement (BEI) apporte ses financements et son savoir-faire à l appui de projets

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES. Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres

L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES. Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres Promotion de l égalité des sexes

Plus en détail

Par Claude d Almeida, mai 2012.

Par Claude d Almeida, mai 2012. 1 er FORUM ÉCONOMIQUE DU PATRONAT IVOIRIEN Thème : «MÉCANISMES INNOVANTS ET ALTERNATIFS DE FINANCEMENT DU SECTEUR PRIVÉ» Par Claude d Almeida, mai 2012. CLAUDE D ALMEIDA, CONSULTANT ANCIEN STATISTICIEN

Plus en détail

LE FMI ET LA BANQUE MONDIALE

LE FMI ET LA BANQUE MONDIALE Université Abdelmalek Essâadi Ecole Nationale de Commerce et de Gestion Tanger National School of Management FINANCE INTERNATIONALE Rapport sous le thème LE FMI ET LA BANQUE MONDIALE Préparé par : KADA

Plus en détail

L IDA en action Santé : promouvoir un changement systémique dans un nouveau contexte mondial. Quelques chiffres

L IDA en action Santé : promouvoir un changement systémique dans un nouveau contexte mondial. Quelques chiffres L IDA en action Santé : promouvoir un changement systémique dans un nouveau contexte mondial L aide au développement en matière de santé a subi un changement radical ces cinq dernières années. De nouvelles

Plus en détail

Le 3 octobre 2007, le Comité pour l efficacité du développement (CODE)

Le 3 octobre 2007, le Comité pour l efficacité du développement (CODE) Rapport de synthèse du Président : Comité pour l efficacité du développement (CODE) Le 3 octobre 2007, le Comité pour l efficacité du développement (CODE) a examiné le rapport intitulé «World Bank Assistance

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DU TRÉSOR ET DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE

DIRECTION GÉNÉRALE DU TRÉSOR ET DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE Ministère auprès du Premier Ministre, Chargé de l Economie et des Finances République de Côte d Ivoire ---------------------------- Union - Discipline - Travail DIRECTION GÉNÉRALE DU TRÉSOR ET DE LA COMPTABILITÉ

Plus en détail

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL En dépit d un léger ralentissement de l activité en rapport principalement avec le renchérissement du pétrole et la survenue de catastrophes naturelles, la croissance

Plus en détail

Document de travail soumis à consultation

Document de travail soumis à consultation BANQUE MONDIALE - STRATÉGIE DE LA FRANCE Document de travail soumis à consultation SEPTEMBRE 2009 2 Sommaire Synthèse Introduction Quel rôle pour la Banque mondiale : la vision de la France Axe 1 : Refonder

Plus en détail

L énergie de cuisson

L énergie de cuisson L énergie de cuisson Ce qui compte réellement pour réduire la pauvreté de moitié d ici à 2015 Quelques faits clé qu il faut connaître 1. sur l énergie de cuisson Dans les pays en développement, l énergie

Plus en détail

L agenda 2030 de développement durable

L agenda 2030 de développement durable L agenda 2030 de développement durable L Agenda 2030 en bref Pourquoi des objectifs mondiaux de développement durable? Le monde est confronté à des défis majeurs, comme l extrême pauvreté, le changement

Plus en détail

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La Banque européenne d investissement en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La banque de l UE La Banque européenne d investissement, la banque

Plus en détail

I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL Au cours de l année 2009, l économie mondiale est entrée dans une profonde récession qui a débuté à la fin de 2008. En effet, le taux de croissance du Produit Intérieur

Plus en détail

Promouvoir et coordonner l expertise technique française à l international

Promouvoir et coordonner l expertise technique française à l international Promouvoir et coordonner l expertise technique française à l international Opérateur du ministère des Affaires étran gères et européennes (MAEE) et du ministre de l Immi gration, de l Intégration, de l

Plus en détail

Micro-assurance. Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009

Micro-assurance. Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009 Micro-assurance Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009 Objectifs de développement du millénaire Réduire la pauvreté extrême et la faim Éducation primaire pour tous Promouvoir l égalité des sexes et l

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

VERS UNE STRATÉGIE DE LA COMMERCE INTERNATIONAL. Washington DC, 25 avril 2010

VERS UNE STRATÉGIE DE LA COMMERCE INTERNATIONAL. Washington DC, 25 avril 2010 VERS UNE STRATÉGIE DE LA BANQUE MONDIALE SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL Washington DC, 25 avril 2010 Sommaire 1 Contexte La Banque Mondiale et le Commerce International Leçons Retenues Approche Proposée

Plus en détail

Gestion financière des ressources. des bailleurs de fonds Financement concessionnel et partenariats mondiaux (CFP) Banque mondiale

Gestion financière des ressources. des bailleurs de fonds Financement concessionnel et partenariats mondiaux (CFP) Banque mondiale Gestion financière des ressources des bailleurs de fonds Financement concessionnel et partenariats mondiaux (CFP) Banque mondiale Table des matières Le rôle de la Banque mondiale dans la gestion financière

Plus en détail

«Résultats et financements» Les opérations de la BEI à l extérieur de l UE

«Résultats et financements» Les opérations de la BEI à l extérieur de l UE «Résultats et financements» Les opérations de la BEI à l extérieur de l UE La Banque européenne d investissement (BEI) est la banque de l Union européenne. Elle appuie les objectifs prioritaires de l UE

Plus en détail

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée Rapport de situation 2013 RÉSUMÉ L UNICEF s est engagé à publier des rapports annuels de situation relatifs à la survie de l enfant en soutien

Plus en détail

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique Gabriel Mougani Economiste financier

Plus en détail

Généralités. La crise financière qui a éclaté en Asie il y a près de deux ans a rendu

Généralités. La crise financière qui a éclaté en Asie il y a près de deux ans a rendu Généralités La crise financière qui a éclaté en Asie il y a près de deux ans a rendu l environnement dans lequel opèrent les pays en développement plus difficile et incertain. Depuis quelques mois, la

Plus en détail

SUJET :BANQUE MONDIALE ET FMI PLAN D ETUDE :

SUJET :BANQUE MONDIALE ET FMI PLAN D ETUDE : SUJET :BANQUE MONDIALE ET FMI PLAN D ETUDE : INTRODUCTION PARTIE I : LES CRITIQUES SUBIES PAR LE FMI ET LA BANQUE MONDIALE (pourquoi reformer) PARTIE II: LES REFORMES PRECONISER POUR UNE MEILLEURE ADEQUATION

Plus en détail

Conférence CID. La collaboration entre les Agences des Nations Unies en Mauritanie

Conférence CID. La collaboration entre les Agences des Nations Unies en Mauritanie Conférence CID La collaboration entre les Agences des Nations Unies en Mauritanie Objectif de la conférence Constat : le grand public a souvent une vision partielle des interventions des NU en Mauritanie.

Plus en détail

PART II - COUNTRY TABLES

PART II - COUNTRY TABLES PART II - COUNTRY TABLES PARTIE II - TABLEAUX PAR PAYS ALGERIA Item ADB / BAD COMPENDIUM OF STATISTICS Amounts in Millions of UA ADF / FAD 1967-2009 1974-2009 Total Approvals - 0.60-5.84 1 892.84 (37)

Plus en détail

LA FINANCE POUR TOUS? POLITIQUES ET ECUEILS DU DEVELOPPEMENT DE

LA FINANCE POUR TOUS? POLITIQUES ET ECUEILS DU DEVELOPPEMENT DE LA FINANCE POUR TOUS? POLITIQUES ET ECUEILS DU DEVELOPPEMENT DE L ACCES AUX FINANCES RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LES POLITIQUES DE DEVELOPPEMENT Résumé Un nouveau rapport de la Banque mondiale sur

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION PRESENTATION DU PROGRAMME DE FORMATION DES ACTEURS MEDICAUX HUMANITAIRES DE LA VIM S CHARGES DES INTERVENTIONS D ASSISTANCES HUMANITAIRE DANS LES SITUATIONS DES URGENCES EPIDEMIOLOGIQUES, DES CATASTROPHES

Plus en détail

CODÉVELOPPEMENT DÉCENTRALISÉ. la Région. www.iledefrance.fr

CODÉVELOPPEMENT DÉCENTRALISÉ. la Région. www.iledefrance.fr CODÉVELOPPEMENT DÉCENTRALISÉ la Région www.iledefrance.fr 1 Le dispositif «codéveloppement décentralisé» : pour qui, pour quoi, comment? Avec ce nouveau dispositif voté en novembre 2010, la Région a souhaité

Plus en détail

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT Mise à jour avec rétroinformation technique de décembre 2012 Chaque jour, près de 800 femmes meurent durant la grossesse ou l accouchement

Plus en détail

Qu est-ce que la Banque européenne d investissement?

Qu est-ce que la Banque européenne d investissement? Qu est-ce que la Banque européenne d investissement? Légende: Dépliant expliquant le rôle de la BEI, ses missions, son activité, son fonctionnement. Source: Banque européenne d investissement, Qu est-ce

Plus en détail

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Juin 2013 Agenda Facteurs de développement du secteur bancaire syrien Le secteur bancaire syrien: performance solide, mais La Syrie

Plus en détail

100-YEAR VISION SCHOLARSHIP PROGRAM 2015

100-YEAR VISION SCHOLARSHIP PROGRAM 2015 100-YEAR VISION SCHOLARSHIP PROGRAM 2015 Aide pour l accès à l éducation pour les étudiants africains ayant perdu un/leurs parent(s) Ashinaga recherche des étudiants doués de 49 pays d Afrique Subsaharienne

Plus en détail

Expérience du Maroc en matière de lutte contre la pauvreté: forces, limites et options. Lahcen Achy. Casablanca, Maroc 16 Septembre 2010

Expérience du Maroc en matière de lutte contre la pauvreté: forces, limites et options. Lahcen Achy. Casablanca, Maroc 16 Septembre 2010 Expérience du Maroc en matière de lutte contre la pauvreté: forces, limites et options stratégiques Lahcen Achy Casablanca, Maroc 16 Septembre 2010 Point de départ Le Maroc a enregistré une baisse significative

Plus en détail

L aide et le secteur privé : une comparaison des méthodes utilisées par les donateurs traditionnels et de l Amérique latine

L aide et le secteur privé : une comparaison des méthodes utilisées par les donateurs traditionnels et de l Amérique latine L aide et le secteur privé : une comparaison des méthodes utilisées par les donateurs traditionnels et de l Amérique latine La communauté du développement international est de plus en plus préoccupée par

Plus en détail

La Gestion axée sur les Résultats. Energie Workshop. Bangui 16 & 17 Avril 2012

La Gestion axée sur les Résultats. Energie Workshop. Bangui 16 & 17 Avril 2012 La Gestion axée sur les Résultats Energie Workshop. Bangui 16 & 17 Avril 2012 1 Approches et concepts de la gestion axée sur les résultats 1. Comprendre les principaux concepts de la gestion axée sur les

Plus en détail

Financements innovants pour l agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition. Synthèse du projet de rapport. (travaux en cours)

Financements innovants pour l agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition. Synthèse du projet de rapport. (travaux en cours) Financements innovants pour l agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition Synthèse du projet de rapport (travaux en cours) Au vu de l urgente nécessité d accroître les investissements dans l agriculture,

Plus en détail

Des système assuranciels en construction Jean-Christophe Debar, FARM

Des système assuranciels en construction Jean-Christophe Debar, FARM Des système assuranciels en construction Jean-Christophe Debar, FARM Colloque «La micro-assurance agricole en Afrique de l Ouest : réalités et perspectives» Paris, 27 février 2014 Source «The emergence

Plus en détail

Stratégie intersectorielle Le partenariat FIDA/FBSA pour la sécurité alimentaire

Stratégie intersectorielle Le partenariat FIDA/FBSA pour la sécurité alimentaire Stratégie intersectorielle Le partenariat FIDA/FBSA pour la sécurité alimentaire Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté Valeur ajoutée d une stratégie intersectorielle

Plus en détail

BOARD ROLLING AGENDA (BRAG) OF MEETINGS - JANUARY 2015 CALENDRIER GLISSANT (BRAG) DES REUNIONS DES CONSEILS - JANVIER 2015

BOARD ROLLING AGENDA (BRAG) OF MEETINGS - JANUARY 2015 CALENDRIER GLISSANT (BRAG) DES REUNIONS DES CONSEILS - JANVIER 2015 BOARD / CONSEIL WEDNESDAY 7 JANUARY 2015, 10:00 am / MERCREDI 7 JANVIER 2015, 10h00 POLICY DOCUMENTS / DOCUMENTS DE POLITIQUE 1.1 Staff Medical Benefits Plan (MBP) - Proposals to Maintain the Financial

Plus en détail

Danielle Morley Secrétaire exécutive Freshwater Action Network

Danielle Morley Secrétaire exécutive Freshwater Action Network Avant-propos Danielle Morley Secrétaire exécutive Freshwater Action Network L'influence politique et les investissements financiers de la Banque mondiale dans le secteur de l eau et l assainissement ne

Plus en détail

PAYS LES PLUS PAUVRES

PAYS LES PLUS PAUVRES LE FONDS DE la Banque mondiale POUR LES PAYS LES PLUS PAUVRES L ASSOCIATION INTERNATIONALE DE DÉVELOPPEMENT Cette publication a été produite par Concessional Finance & Global Partnerships Vice Presidency

Plus en détail

Annex 1: OD Initiative Update

Annex 1: OD Initiative Update Fondements du D Cadre de travail stratégique Stratégie de Stratégie de programmes rédigée et Projet de stratégie de programmes partagée avec la Commission programmes Consultative Statut Commentaires/problèmes/

Plus en détail

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Conférence sur le plan solaire méditerranéen Paris, 22 novembre 2008 Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Etienne VIARD Directeur Département Méditerranée et Moyen Orient AFD,

Plus en détail

HISTOIRE DES SCIENCES, GUERRE ET DÉVELOPPEMENT

HISTOIRE DES SCIENCES, GUERRE ET DÉVELOPPEMENT HISTOIRE DES SCIENCES, GUERRE ET DÉVELOPPEMENT 1 er cours Luc Mampaey PhD Maître de conférence à l'université libre de Bruxelles (ULB) Directeur du Groupe de recherche et d'information sur la paix et la

Plus en détail

Projet : 00061946 Plateformes Solaires Multifonctionnelles pour la lutte contre la pauvreté en Mauritanie : Phase II.

Projet : 00061946 Plateformes Solaires Multifonctionnelles pour la lutte contre la pauvreté en Mauritanie : Phase II. Projet : 00061946 Plateformes Solaires Multifonctionnelles pour la lutte contre la pauvreté en Mauritanie : Phase II. 1. L objectif du projet : Le programme s inscrit dans le programme pays du PNUD, dans

Plus en détail

L éducation pour les populations rurales en Afrique

L éducation pour les populations rurales en Afrique Education pour les populations rurales L éducation pour les populations rurales en Afrique L éducation pour les populations rurales en Afrique Rapport d un séminaire ministériel Addis Abéba, Ethiopie 7-9

Plus en détail

I. LES POSSIBLES CANAUX DE FINANCEMENT

I. LES POSSIBLES CANAUX DE FINANCEMENT F I N A N C E M E N T D U D E V E L O P P E M E N T : Q u e l s t y p e s e t q u e l s c a n a u x d e f i n a n c e m e n t l e s p a y s d o i v e n t - i l s p r é f é r e r? W a s h i n g t o n, 8

Plus en détail

Influences de la Banque mondiale sur les poli3ques éduca3ves en Afrique de l Ouest

Influences de la Banque mondiale sur les poli3ques éduca3ves en Afrique de l Ouest February, 22, 2011 Influences de la Banque mondiale sur les poli3ques éduca3ves en Afrique de l Ouest Thibaut Lauwerier Université de Genève 1 Plan 1. L éduca*on en Afrique de l Ouest 2. La Banque mondiale

Plus en détail

En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures

En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures 1 Introduction I Cette étude considère l urbanisation comme

Plus en détail

LA GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE MONDIALE DEPUIS 1944

LA GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE MONDIALE DEPUIS 1944 RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT Histoire LA GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE MONDIALE DEPUIS 1944 HISTOIRE La gouvernance économique mondiale depuis 1944 LEAGUE OF NATIONS 1919 : création de la Société des

Plus en détail

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 Données actualisées 1 composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 En pourcentage Nature de la dépense 1960 2010 Produits alimentaires et produits non alcoolisés 26,5 13,3 Boissons

Plus en détail

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain.

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain. Brochure D entreprise 2012 1 2 TOUR D HORIZON Nous sommes une institution panafricaine de développement dédiée au financement de l immobilier, en particulier à la promotion de l habitat à prix abordables,

Plus en détail

D r Thomas Chaize Analyse Stratégie Ressources www.dani2989.com. Capitalisation totale des mines d'argent Lettre n 3-20 12 Décembre 2004

D r Thomas Chaize Analyse Stratégie Ressources www.dani2989.com. Capitalisation totale des mines d'argent Lettre n 3-20 12 Décembre 2004 Analyse Stratégie Ressources Capitalisation totale des mines d'argent Lettre n 3-20 12 Décembre 2004 Dr Thomas Chaize Site : Courriel & Mailing gratuit : http:///mailing%20list/mailinglistfr.htm L objectif

Plus en détail

E. AVANCEES VERS LA REALISATION DES OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT RELATIFS A LA SANTE DANSLA REGION DES AMERIQUES

E. AVANCEES VERS LA REALISATION DES OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT RELATIFS A LA SANTE DANSLA REGION DES AMERIQUES - 17 - Annexe E E. AVANCEES VERS LA REALISATION DES OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT RELATIFS A LA SANTE DANSLA REGION DES AMERIQUES Introduction 60. Les objectifs du Millénaire pour le développement

Plus en détail

Benchmarking & Analyse de la Microfinance au Maroc

Benchmarking & Analyse de la Microfinance au Maroc Colloque national : «Contribution de la Microfinance au développement humain au Maroc Bilan & perspectives» Vendredi 2 mars 215 Benchmarking & Analyse de la Microfinance au Maroc Youssef ERRAMI y.errami@cmsms.org.ma

Plus en détail

1.2.2. Les initiatives en faveur de l annulation de la dette des pays pauvres

1.2.2. Les initiatives en faveur de l annulation de la dette des pays pauvres 1.2.2. Les initiatives en faveur de l annulation de la dette des pays pauvres En 1996 (G7 de Lyon), la communauté internationale avait lancé l initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE).

Plus en détail

L aide publique au développement française : analyse des contributions multilatérales, réflexions et propositions pour une plus grande efficacité

L aide publique au développement française : analyse des contributions multilatérales, réflexions et propositions pour une plus grande efficacité L aide publique au développement française : analyse des contributions multilatérales, réflexions et propositions pour une plus grande efficacité Rapport remis au Premier Ministre, M. François FILLON,

Plus en détail

PROGRAMME D ÉLABORATION D UN BUSINESS PLAN POUR DES SYSTÈMES DE SANTÉ PLUS SOLIDES

PROGRAMME D ÉLABORATION D UN BUSINESS PLAN POUR DES SYSTÈMES DE SANTÉ PLUS SOLIDES PROGRAMME D ÉLABORATION D UN BUSINESS PLAN POUR DES SYSTÈMES DE SANTÉ PLUS SOLIDES Des systèmes de santé plus solides. Un meilleur impact sur la santé. EN PARTENARIAT AVEC LES ORGANISATIONS LOCALES Depuis

Plus en détail

Garanties de la Banque Mondiale dans le secteur de l énergie en Afrique: le cas du Projet Banda Gas to Power. 14 octobre 2014 1

Garanties de la Banque Mondiale dans le secteur de l énergie en Afrique: le cas du Projet Banda Gas to Power. 14 octobre 2014 1 Garanties de la Banque Mondiale dans le secteur de l énergie en Afrique: le cas du Projet Banda Gas to Power 14 octobre 2014 1 Outline of the Presentation Partie 1: Garanties de la Banque Mondiale Partie

Plus en détail

Le Fonds Municipal FINANCEMENT DES INFRASTRUCTURES LOCALES ET RÉGIONALES

Le Fonds Municipal FINANCEMENT DES INFRASTRUCTURES LOCALES ET RÉGIONALES Le Fonds Municipal FINANCEMENT DES INFRASTRUCTURES LOCALES ET RÉGIONALES Le Fonds Municipal Le Fonds Municipal, une initiative du Groupe de la Banque Mondiale, permet aux collectivités locales et à leurs

Plus en détail

Le HCR est pleinement conscient. Le budget du HCR pour l exercice 2013. Le processus de planification

Le HCR est pleinement conscient. Le budget du HCR pour l exercice 2013. Le processus de planification Identification des be Le HCR est pleinement conscient de la nécessité de travailler en étroit partenariat avec ses principaux bailleurs de fonds pour rassembler les ressources dont il doit disposer pour

Plus en détail

Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale ****

Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale **** Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale **** 1 «DONNER AUX FEMMES LES MOYENS DE VIVRE EN MEILLEURE SANTE» 2 Introduction 1. Etat des lieux de la santé des femmes au Bénin 2.Causes essentielles

Plus en détail

L utilisation des revenus des ressources non-renouvelables pour le développement d durable local : défis et opportunités s pour les pays en développement d Réunion d un d Groupe d Experts des Nations Unies

Plus en détail

Hervé Bonaventure M. GBENAHOU Doctorant en Sociologie du développement

Hervé Bonaventure M. GBENAHOU Doctorant en Sociologie du développement Les objectifs stratégiques du développement au Bénin : secteurs et politiques prioritaires, utilisation des ressources publiques, les progrès réalisés et les défis rencontrés. Hervé Bonaventure M. GBENAHOU

Plus en détail

CONCESSION D ELECTRIFICATION RURALE AU SENEGAL

CONCESSION D ELECTRIFICATION RURALE AU SENEGAL The Africa Electrification Initiative (AEI) Workshop Maputo, Mozambique 9-12 Juin 2009 CONCESSION D ELECTRIFICATION RURALE AU SENEGAL «L Électricité Partout et pour Tous, pour un développement rural durable»

Plus en détail

Modalités et conditions de prêt du FIDA conditions durcies

Modalités et conditions de prêt du FIDA conditions durcies Cote du document: EB 2010/100/R.10 Point de l ordre du jour: 11 Date: 11 août 2010 Distribution: Publique Original: Anglais F Modalités et conditions de prêt du conditions durcies Note pour les représentants

Plus en détail

MANDAT DU GROUPE D ACTION FINANCIÈRE (2012-2020)

MANDAT DU GROUPE D ACTION FINANCIÈRE (2012-2020) MANDAT DU GROUPE D ACTION FINANCIÈRE (2012-2020) 20 avril 2012 Washington, DC MANDAT DU GROUPE D ACTION FINANCIÈRE (2012-2020) I. OBJECTIFS, FONCTIONS ET MISSIONS OBJECTIFS DU GROUPE D ACTION FINANCIÈRE

Plus en détail

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE [ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE NOUVELLES DONNÉES SOULIGNENT LES DÉFIS PERSISTANTS Cette fiche d information présente de nouvelles données relatives à l année scolaire qui s est achevée en sur le nombre d

Plus en détail

Les principaux programmes de l Union Européenne

Les principaux programmes de l Union Européenne Université Sidi Mohammed Ben Abdellah Les principaux programmes de l Union Européenne Pr. MERZOUKI Mohammed Point focal de la Cellule Technique d Appui à la Recherche Faculté des Sciences Dhar El Mahraz-Fès

Plus en détail

OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT

OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT ÉVALUER LE COÛT D ATTEINTE DE LA CIBLE 10 SUR L EAU ET L ASSAINISSEMENT Les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et la Cible 10 sur l eau et l assainissement A l occasion du Sommet du Millénaire

Plus en détail

Directives de programme pilot pour la soumission de projet en ligne

Directives de programme pilot pour la soumission de projet en ligne Directives de programme pilot pour la soumission de projet en ligne NED lance un programme pilot nous permettant de recevoir un certain nombre de projet en ligne, c est un processus que nous espérons simplifiera

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Appel à manifestation d intérêt --------------------------- Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Plus en détail

Les objectifs, les orientations et les actions de la FAO

Les objectifs, les orientations et les actions de la FAO Les objectifs, les orientations et les actions de la FAO Assemblée générale Ensemble Contre la Faim et la Malnutrition 6 mai 2015, Paris Cristina Petracchi Chargée du renforcement des capacités (E-Learning)

Plus en détail

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique»

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Justine BERTHEAU Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Intervenants : - Yann Gauthier, directeur du Centre International du

Plus en détail

60 ans du Réseau des Ecoles associées de l UNESCO (réseau)

60 ans du Réseau des Ecoles associées de l UNESCO (réseau) Rencontre annuelle Berne, 10 décembre 2013 60 ans du Réseau des Ecoles associées de l UNESCO (réseau) Livia Saldari Coordination internationale du réseau, UNESCO La création des Ecoles associées En 1952,

Plus en détail

Avant propos. Cependant, il a été fait la remarque que les calculs effectués ne sont pas exempts de critiques. Le Bénin est un

Avant propos. Cependant, il a été fait la remarque que les calculs effectués ne sont pas exempts de critiques. Le Bénin est un Résumé Les pays en développement (PED) ont bénéficié, au cours de ces trente dernières années, de prêts considérables qui devraient permettre leur décollage rapide. Pour nombre d entre eux dont le Bénin,

Plus en détail