Plan de l exposé L assurance maladie obligatoire pour tous: Cas particulier de la république du Rwanda

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan de l exposé L assurance maladie obligatoire pour tous: Cas particulier de la république du Rwanda"

Transcription

1 Plan de l exposé L assurance maladie obligatoire pour tous: Cas particulier de la république du Rwanda!"#$%&'()*"#+," &-).!!/&01&23425,)&6778 Données générales du pays Contexte historique des mutuelles de santé au Rwanda Structuration et organisation des mutuelles de santé au Rwanda Niveau mutuelle de santé (district) Niveau section des mutuelles de santé (secteur) Niveau National Couverture des soins et financement des mutuelles de santé Analyse de la situation Rwandaise Conclusion 6 I. Données générales du pays Pays d Afrique centrale enclavé entre la Tanzanie, le Burundi, la République démocratique du Congo, l Ouganda Population totale : habitants* Superficie : km! Nombre d habitants par Km! : habitants* 83,4% de la population vit en milieu rural* 42,8% de la population est âgée de moins de 20 ans* 57% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté (0,45$usd/jour)* 37% de la population vit en dessous du seuil de l extrême pauvreté (0,31$usd/jour)* En 1999, création de trois mutuelles de santé dans 3 districts pilotes En décembre 2004, élaboration du document stratégique «Politique de développement des Mutuelles de santé au Rwanda» Début 2005, élaboration d une loi sur les mutuelles de santé publiée le 20 mars 2008 (Loi N 62/2007 du 30/15/07 portant création, organisation, fonctionnement et gestion des mutuelles de santé) Suite au document de la «Politique de développement des Mutuelles de Santé», le développement des Mutuelles de santé a été lancé en 2005 au niveau des 30 districts du pays (décentralisation administrative) Données EICV2, 2006/2005, Enquête Intégrale des Conditions de Vie des habitants 9 (suite) Avril 2006, 3 Instructions Ministérielles du ministère de la Santé ont été signée pour renforcer l implémentation: N 20/14 du 04/04/2006 portant sur la création du Fonds de Solidarité pour la santé des districts (Pooling risk) N 20/15 du 04/04/2006 portant attribution des Instances Administratives des Mutuelles de Santé au Rwanda N 20/17 du 24/04/2006 relative à la gestion des fonds octroyés par le projet Assuring Access to Quality Care/GF pour la mutuelle de santé des personnes vulnérables Au cours de l année 2006, l adhésion familiale obligatoire a été retenue mais le montant des cotisations n a pas été imposé par le ministère. Celles-ci ont été déterminées aléatoirement par les districts 1 (suite) Depuis janvier 2007, l adhésion à une assurance santé est obligatoire pour tous résidants sur le territoire rwandais (RAMA-assurance de l état pour les fonctionnaires et les entreprises privées, MMI-assurance pour les militaires, assurance commerciale(sorar, CORAR), assurance socialemutuelles de santé) Cette obligation est confirmé par l article 33 de la LOI N 62/2007 Pour l année 2007, le montant des cotisations a été fixé par le gouvernement à 1,8 $usd/personne/an (exception des nouveaux nés) à payer avant le 31 janvier pour toute la famille Depuis 2007, un copaiement est demandé lors de chaque contact médical. Celui-ci est payé par les bénéficiaires et il s élève à 200 Frw pour les soins primaires (CS) et 10% du montant total de la facture pour les soins secondaires et tertiaires (hôpitaux de districts et de référence) :

2 III. Structuration et organisation des mutuelles de santé au Rwanda Cellule technique d appui aux mutuelles de santé Ministère de la santé Une mutuelle de santé par district (30 mutuelles de santé) gérée par un directeur et son personnel d appui Chaque mutuelle est composée de section de mutuelle au niveau de chaque centre de santé (2008 = 403 sections de mutuelles) District 1 Fonds de Mutuelle de santé 1 Direction de la mutuelle: Directeur Et son personnel Fond National de garantie des mutuelles de santé Personnel propre Comité d audit et de supervision Conseil d administration (7): -1 représentant district -2 représentants section mutuelle -1 représentant des associations œuvrant dans le district -1 représentant des confessions religieuse - 1 représentant des prestataires -1 représentant des secteurs District 2 Fonds de Mutuelle de santé 2 Au niveau national il existe une «Cellule Technique d Appui aux Mutuelles de Santé» (CTAMS) Section 1 de mutuelle au niveau des Centres de Santé 1 Gestionnaire section mutuelle et son personnel d appui Section 2 de mutuelle au niveau des Centres de Santé 2 Comité de gestion administrative et financière de la section (5): -Président -Vice président - Secrétaire - 2 Conseillers issu de chaque secteur ; Comité de mobilisation au niveau secteur (5) Comité de mobilisation au niveau cellule (5) Comité de mobilisation au niveau Umudugudu (5) Ces comités sont composés de: - 1 président - 1 vice président - 1 secrétaire - 2 conseillers III. 1. Organisation administrative et financière des mutuelles de santé (district) Le rôle du directeur de la mutuelle est principalement d assurer la gestion quotidienne du Fonds de mutuelles de santé D appuyer techniquement des sections De faire la vérification des factures de l hôpital de district avant la validation de celle-ci Réunions mensuelles avec le conseil d administration pour la validation et le paiement des factures des hôpitaux La mutuelle à un statut juridique et devrait couvrir 90% de la population des districts voir 98% en milieu rural (population des districts de à personnes) III. 2. Organisation administrative et financière des sections de mutuelles de santé (secteur) Un gestionnaire par section de mutuelle de santé engagé et payé par la section La section couvre la population cible du centre de santé (entre (milieu rural) et (milieu urbain)personnes) Il existe un comité de gestion élu parmi et par la population adhérente Réunions mensuelles avec le comité de gestion pour la vérification et la validation des factures des centres de santé Il existe une convention signée entre la section de la mutuelle de santé et le centre de santé Chaque section de mutuelle est mandataire d un compte bancaire < 07 III. 3. Organisation et rôle de la CTAMS (National) Cellule Technique d Appui aux Mutuelles de Santé qui dépend directement du Ministère de la Santé Le rôle principal est d apporter un appui au développement des mutuelles de santé en contribuant à l élaboration des stratégies, la formulation de politique, le suivi et l évaluation des mutuelles de santé. La CTAMS est aussi responsable de l appui technique (formation, diffusion des outils de gestion) au niveau des districts IV. La couverture des soins et le financement des mutuelles de santé IV.1 La couverture des soins Comprend tous les services et médicaments «essentiels» offerts au niveau des centres de santé (Paquet Minimum d Activité) et tous les services et les actes au niveau des hôpitaux (Paquet Complémentaire d Activité) excepté la chirurgie esthétique (hors accident) et les prothèses* La CTAMS est composée de 6 personnes au niveau national La CTAMS s occupe de la vérification et du paiement des factures de soins du niveau de référence 00 * Les soins pris en charges sont détaillés dans la loi N 62/

3 IV.2 Le financement des mutuelles de santé Le calcul de la prime de cotisation = politique de développement des mutuelles en décembre 2004 La prime de cotisation = 1,8 $usd par personne/an La prime de cotisation pour le PCA = 1,8$usd par personne/an Prime totale de 3,6 $usd par personne/ an Création un fond de solidarité (pooling risk) au niveau district et au niveau national (2006) La création de ces fonds permet au gouvernement de supporter la prime de cotisation relatif aux PCA c est-à-dire de 1,8 $usd/personne/an afin de demander à la population uniquement la prime relative au PMA c est-à-dire 1,8 $usd/personne/an. 0= IV. Couvertures des soins et le financement des mutuelles IV.2.1. La répartition des financements La cotisation correspondant au PMA (1,8 $usd/personne/an) est versée par les bénéficiaires aux niveau des sections de mutuelles de santé: * 90% de ce montant est utilisé au niveau des centres de santé, des frais de fonctionnement de la section de la mutuelle de santé, des salaires.. * 10% de ce montant est envoyé au niveau de pooling risk du district pour le paiement du PCA 09 IV Le Fonds de Mutuelle au niveau district Selon la loi N 62/2007: Constitué par : les cotisations des sections de mutuelle de santé ; les subventions du District déterminées par le Conseil de District; les subventions de l Etat ; les subventions du Fonds National de Garantie des mutuelles de santé ; les aides des donateurs ; les intérêts sur ses dépôts en banque ; les dons et legs Tout autre patrimoine pouvant être approuvé par le conseil d administration Utilisé pour principalement: Recouvrir tous les soins de santé, couverts par la mutuelle de santé dispensés aux bénéficiaires par les hôpitaux de district Assurer les salaires Assurer les jetons de présence des membres du conseil d administration (7 personnes) lors des réunions 01 IV Le Fonds National de Garantie des Mutuelles de santé Selon la Loi N 62/2007 : Constitué par : les subventions de la Rwandaise d Assurance Maladie (RAMA) équivalentes à un pour cent (1%) du volume des fonds collectés chaque mois; les subventions de l Assurance Maladie des Militaires (MMI) équivalentes à un pour cent (1%) du volume des fonds collectés chaque mois; les fonds équivalents à treize pour cent (13%) prélevés sur le budget ordinaire annuel du Ministère de la Santé ; les subventions de chaque établissement d assurance maladie opérant dans le pays équivalentes à un pour cent (1%) du volume des fonds collectés chaque mois; les aides des donateurs ; Utilisé principalement pour : Recouvrir tous les soins de santé, couverts par la mutuelle de santé dispensés aux bénéficiaires par les hôpitaux de référence Venir en aide aux mutuelles de santé Assurer les jetons de présence des membres du comité d audit lors des réunions 0: IV.2.2. Subvention des personnes vulnérables et des indigents Certaines initiatives locales des districts et des ONG utilisent les mutuelles de santé pour véhiculer des subsides publiques et/ou les subventions des bailleurs afin d aider les groupes les plus vulnérables et les indigents à adhérer aux mutuelles de santé Ceux-ci prennent en charge la prime de cotisation PMA et PCA c est-à-dire un total de 3,6 $usd/personne/an Depuis janvier 2006, le Rwanda bénéficie du projet Assuring Access to Quality Care du Global fund pour le financement de la cotisation d une partie des personnes vulnérables (cfr dia suivante) Actuellement une estimation de 27% de la population rwandaise est prise en charge par les subventions (gouvernement et bailleurs extérieurs) 0; Nombre de très pauvre (indigents) (3,65$/person ne/an) Nombre de pauvres uniquement la cotisation pour le PCA (1,82$/person ne/an) Nombre d'orphelin Nombre de PVV* Nombre PHASE I PHASE II Nombre TOTAL %&,-./0&0)&12%-!0&0)&3445&*0/&,0-/#))0/&6(")7-%$"0/&,%-&"0&89&-0,-7/0):0&;<&34=&*0&"%&,#,("%:.#)& 08

4 Analyse Basée : V. Analyse de la situation Rwandaise! Selon les données de «l enquête intégrale des conditions de vie des habitants» EICV2 2005/2006! Selon le «country s national health account» 2007 en accord avec l OMS Le total des dépenses de la santé en 2006 = million $usd Les dépenses sont estimées de la façon suivante (en 2003):! 53% du montant total provient des dépenses externes (bailleurs)! 28% du montant total provient des dépenses privées! 19% du montant total provient des dépenses publiques! En se basant sur ces données nous pouvons faire l analyse suivante: Population adhérente de 85% du total de la population *85% = personnes adhérentes Chaque personne doit payer 1,8$ usd = $ usd Par rapport au budget total de la santé:! ( / )= 4,7% 0< 67! 1 er constat: Le système ne peut être viable sans subvention extérieure! 2 ème constat: La participation de la population dans le financement de la santé est très faible au Rwanda (< à 10% du budget total)! Points forts du système: Depuis la mise en œuvre des Mutuelles de santé au Rwanda, l accessibilité au soins de santé à fortement augmenté. Selon les dernières estimations, 85% de la population serait adhérente à une assurance maladie (dont 27% subventionnées) Le taux de fréquentation des formations sanitaire est passé de 33% en 2001 à plus de 70% en ! Points forts du système: La volonté politique de la mise en œuvre du système mutualiste a permis une augmentation rapide du taux d adhésion de la population et, la mise en place d un fond de solidarité pour le paquet complémentaire d activité Les mutuelles commencent à contribuer à l amélioration de la qualité des soins de santé En 2008, atelier d évaluation du système des mutuelles de santé au Rwanda pour assurer la pérennité du système 6=! Points faibles du système: Les modalités de paiement des cotisations des bénéficiaires n est pas adaptée au contexte du pays (période de soudure, cotisation annuelle ) Faible capacité de gestion au sein du système mutualiste Les modalités d application du ticket modérateur au niveau des hôpitaux restent une barrière financière pour la majeure partie de la population 69

5 ! Points faibles du système: Les tarifs appliqués au niveau des formations sanitaires visà-vis des mutuelles de santé ne correspondent pas au coûts réels des dépenses Malgré les subventions actuelles, celles-ci ne couvrent pas la totalité de la population extrêmement pauvre (mauvaise identification) Dû à l augmentation de fréquentation, un GAP de +-30% est à observer au niveau du personnel des formations sanitaires pour répondre à la demande (ce taux varie en fonction des spécialités) 61 CONCLUSION! La volonté politique du Rwanda est : De diminuer un maximum les barrières financières pour permettre à un maximum de la population rwandaise (à termes 100 % de la population) d accéder aux soins de santé D améliorer la qualité des soins de santé via les mécanismes d assurance santé (privée ou publique)! Sans subvention le système mis en place au Rwanda ne peut être viable Actuellement le système subventionne en majeur partie l offre (via la réduction des tarifs, le paiement des salaires.) Afin d améliorer le système les subventions pourraient être orientées via l offre et/ou la demande de manière plus équitables afin d améliorer la qualité des soins 6: CONCLUSION (suite)! Le système d assurance obligatoire pourrait être un exemple pour d autres pays mais en augmentant les subventions Celles-ci pourraient être redistribuées par classes d individus (subventions totales, partielles.) Pour augmenter la contribution de la population il pourrait y avoir des «packages» complémentaire de confort! Le système mis en place au Rwanda est un système innovant encore jeune mais celui-ci démontre qu il est possible dans un pays en voix de développement de diminuer les barrières financières aux soins de santé à une majorité de la population. 6;

Note sur l extension de la couverture d assurance maladie au Rwanda

Note sur l extension de la couverture d assurance maladie au Rwanda Note sur l extension de la couverture d assurance maladie au Rwanda Alexandra Panis, BIT / STEP. Kigali, Janvier 2008 1) Contexte historique des mutuelles de santé au Rwanda En 1999, le gouvernement rwandais

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE EN SANTE Etudes de cas et leçons à tirer

PROTECTION SOCIALE EN SANTE Etudes de cas et leçons à tirer PROTECTION SOCIALE EN SANTE Etudes de cas et leçons à tirer SYMPOSIUM SUR LA PROTECTION SOCIALE EN AFRIQUE Abidjan, 24-26 juin 2015 Adam Dramane BATCHABI Collaborateur extérieur du BIT Au nom du Bureau

Plus en détail

La situation du Rwanda

La situation du Rwanda L ASSURANCE - MALADIE OBLIGATOIRE La situation du Rwanda Par : Dr Innocent GAKWAYA : RAMA Mme Gisèle GATARIKI : Ministère des Finances et de la Planification Economique Mr Hertilan INYARUBUGA : Ministère

Plus en détail

ATELIER 3 Analyse des différents systèmes de protection sociale en santé en Afrique

ATELIER 3 Analyse des différents systèmes de protection sociale en santé en Afrique FORMATION SUR LE DEVELOPPEMENT DE L ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE www.coopami.org ATELIER 3 Analyse des différents systèmes de protection sociale en santé en Afrique NIAMEY 12 et 13 juillet 2012 Cellule

Plus en détail

République du Burundi

République du Burundi République du Burundi Ministère: Santé Publique et lutte contre le SIDA Agence nationale d exécution : Cellule Technique Nationale FBP Accès financier aux soins de santé pour la couverture universelle

Plus en détail

Swiss Centre for International Health Les mutuelles de santé dans les districts de Karongi et de Rutsiro au Rwanda

Swiss Centre for International Health Les mutuelles de santé dans les districts de Karongi et de Rutsiro au Rwanda Swiss Centre for International Health Les mutuelles de santé dans les districts de Karongi et de Rutsiro au Rwanda Capitalisation des expériences du Programme de Renforcement de la Santé Publique de la

Plus en détail

ASSURANCE MALADIE ET STRATEGIES DE PROTECTION SOCIALE EN AFRIQUE FRANCOPHONE (Cas du RWANDA) Kigali novembre décembre 2005

ASSURANCE MALADIE ET STRATEGIES DE PROTECTION SOCIALE EN AFRIQUE FRANCOPHONE (Cas du RWANDA) Kigali novembre décembre 2005 ASSURANCE MALADIE ET STRATEGIES DE PROTECTION SOCIALE EN AFRIQUE FRANCOPHONE (Cas du RWANDA) Kigali novembre décembre 2005 1 Travail réalisé par : 1. Dr Innocent GAKWAYA : RAMA 2. Dr Charles RUDAKUBANA

Plus en détail

ASSOCIATION DES DISTRICTS ET VILLE POUR L AMELIORATION DE LA SANTE

ASSOCIATION DES DISTRICTS ET VILLE POUR L AMELIORATION DE LA SANTE REPUBLIQUE DU RWANDA ASSOCIATION DES DISTRICTS ET VILLE POUR L AMELIORATION DE LA SANTE PROVINCE DE CYANGUGU ADVAS/ CYANGUGU BILAN D UNE ANNEE DE FONCTIONNEMENT DES QUATRE MUTUELLES DU DISTRICT DE SANTE

Plus en détail

ATELIER. www.coopami.org. FINANCEMENT et GESTION des systèmes d assurance maladie MODULE 1. THIES 7 mai 2012. Cellule Expertise&COOPAMI

ATELIER. www.coopami.org. FINANCEMENT et GESTION des systèmes d assurance maladie MODULE 1. THIES 7 mai 2012. Cellule Expertise&COOPAMI www.coopami.org FINANCEMENT et ESTION des systèmes d assurance maladie MODULE 1 ATELIE Formation pour les acteurs travaillant sur le financement de la santé et la sécurité sociale au Sénégal THIES 7 mai

Plus en détail

Politique de Développement des Mutuelles de Santé au Rwanda

Politique de Développement des Mutuelles de Santé au Rwanda REPUBLIQUE DU RWANDA MINISTERE DE LA SANTE B.P. 84 KIGALI Politique de Développement des Mutuelles de Santé au Rwanda TABLE DES MATIERES PREFACE...3 1. INTRODUCTION...4 2. ETAT DES LIEUX DES MUTUELLES

Plus en détail

Formation pour les acteurs travaillant sur le financement de la santé et la sécurité sociale au Sénégal

Formation pour les acteurs travaillant sur le financement de la santé et la sécurité sociale au Sénégal Formation pour les acteurs travaillant sur le financement de la santé et la sécurité sociale au Sénégal www.coopami.org FINANCEMENT et GESTION des systèmes d assurance maladie MODULE 1 THIES 12 mai 2012

Plus en détail

«L AMELIORATION DE L ACCES AUX SERVICES DE SANTE AU RWANDA LE ROLE DE L ASSURANCE»

«L AMELIORATION DE L ACCES AUX SERVICES DE SANTE AU RWANDA LE ROLE DE L ASSURANCE» «L AMELIORATION DE L ACCES AUX SERVICES DE SANTE AU RWANDA LE ROLE DE L ASSURANCE» Introduction Le Rwanda est ce pays, poétiquement appelé «Le Pays des Mille Collines, situé en la partie de l Afrique Centrale

Plus en détail

TRANSFERT SOCIAL ET SOLIDARITE ENTRE

TRANSFERT SOCIAL ET SOLIDARITE ENTRE TRANSFERT SOCIAL ET SOLIDARITE ENTRE TRAVAILLEURS DE L ECONOMIE INFORMELLE ET DES PME POUR RENDRE ACCESSIBLE UN PRODUIT DE MICRO ASSURANCE SANTE : Cas de la Mutuelle de Sécurité Sociale du Bénin (MSSB)

Plus en détail

UNION DES COMORES Unité solidarité - développement

UNION DES COMORES Unité solidarité - développement UNION DES COMORES Unité solidarité - développement PROJET DE CREATION D UNE ASSURANCE MALADIE OBLIGATOIRE POUR LES FONCTIONNAIRES EN UNION DES COMORES - Ministère de la Santé Publique et de la Solidarité

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINEE. COLLOQUE SUR LA COUVERTURE DU RISQUE MALADIE EN AFRIQUE FRANCOPHONE Paris 26 30 avril 2004

REPUBLIQUE DE GUINEE. COLLOQUE SUR LA COUVERTURE DU RISQUE MALADIE EN AFRIQUE FRANCOPHONE Paris 26 30 avril 2004 REPUBLIQUE DE GUINEE MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE WBI - IMA COLLOQUE SUR LA COUVERTURE DU RISQUE MALADIE EN AFRIQUE FRANCOPHONE Paris 26 30 avril 2004 EQUIPE GUINEE Dr Boubacar SALL Dr Sah Dimio SANDOUNO

Plus en détail

Le financement communautaire de la santé. Alain Letourmy CNRS 3 novembre 2003

Le financement communautaire de la santé. Alain Letourmy CNRS 3 novembre 2003 Le financement communautaire de la santé Alain Letourmy CNRS 3 novembre 2003 1 Introduction : le risque maladie Le caractère aléatoire de la maladie Les conséquences : perte de revenu, coût des soins Coût

Plus en détail

COOPAMI? Rôle des mutuelles sociales dans les processus de mise en place de Couverture Maladie Universelle (CMU).

COOPAMI? Rôle des mutuelles sociales dans les processus de mise en place de Couverture Maladie Universelle (CMU). www.coopami.org COOPAMI? Rôle des mutuelles sociales dans les processus de mise en place de Couverture Maladie Universelle (CMU). Abidjan 15 juillet 2014 Michel Vigneul Cellule Expertise&COOPAMI Mutuelle

Plus en détail

Séminaire régional FBP-Bujumbura- Burundi-février 2011-RM.

Séminaire régional FBP-Bujumbura- Burundi-février 2011-RM. Une mutuelle nationale de santé peut-elle devenir une stratégie globale de financement du système de santé, intégrant d autres stratégies comme le FBP??? Séminaire régional FBP-Bujumbura- Burundi-février

Plus en détail

Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des lieux et Perspectives

Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des lieux et Perspectives REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ----------------------------------------------------------------------------------------- Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des

Plus en détail

AMELIORATION DU FONCTIONNEMENT DU SYSTEME DES MUTUELLES DE SANTE AU RWANDA: ASPECT INFORMATISATION ET FINANCEMENT ALTERNATIF

AMELIORATION DU FONCTIONNEMENT DU SYSTEME DES MUTUELLES DE SANTE AU RWANDA: ASPECT INFORMATISATION ET FINANCEMENT ALTERNATIF AMELIORATION DU FONCTIONNEMENT DU SYSTEME DES MUTUELLES DE SANTE AU RWANDA: ASPECT INFORMATISATION ET FINANCEMENT ALTERNATIF Bruxelles octobre 2014 1 SOMMAIRE 1. Sigles et abréviations 2. Description 3.

Plus en détail

Le financement communautaire de la santé. Alain Letourmy WB session 1er juillet 2003

Le financement communautaire de la santé. Alain Letourmy WB session 1er juillet 2003 Le financement communautaire de la santé Alain Letourmy WB session 1er juillet 2003 Introduction : le risque maladie Le caractère aléatoire de la maladie Les conséquences : perte de revenu, coût des soins

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU DE BORD DE SUIVI DES MUTUELLES DE SANTE AU CAMEROUN

GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU DE BORD DE SUIVI DES MUTUELLES DE SANTE AU CAMEROUN PROGRAMME GERMANO CAMEROUNAIS DE SANTE / SIDA (PGCSS) VOLET MICRO ASSURANCE ET MUTUELLES DE SANTE (MAMS) B.P. 7814 / YAOUNDE / CAMEROUN / TEL. ( 00237 ) 2221 18 17 / 221 91 18 / FAX ( 00237 ) 2221 91 18

Plus en détail

LES SYSTEMES DE PROTECTION SOCIALE A BASE COMMUNAUTAIRE. Christian Jacquier Coordinateur Programme BIT/STEP Turin, décembre 2007

LES SYSTEMES DE PROTECTION SOCIALE A BASE COMMUNAUTAIRE. Christian Jacquier Coordinateur Programme BIT/STEP Turin, décembre 2007 LES SYSTEMES DE PROTECTION SOCIALE A BASE COMMUNAUTAIRE Christian Jacquier Coordinateur Programme BIT/STEP Turin, décembre 2007 systèmes de PSBC 1. Un phénomène mondial 2. Origine et causes du phénomène

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Publication UNGANA 760 CIDR Tous droits de reproduction réservés Centre International de Développement et de Recherche Conception d un produit d assurance maladie Bruno Galland Juin 2009 Thème 2-2 La conception

Plus en détail

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Principales caractéristiques du système de santé en Belgique Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Sécurité sociale Introduction: De quoi vais je parler? Exposé: Seulement sur la sécurité sociale au sens strict!

Plus en détail

Promotion de Mutuelles de Santé dans les départements du Sud Borgou des Collines au Bénin

Promotion de Mutuelles de Santé dans les départements du Sud Borgou des Collines au Bénin Promotion de Mutuelles de Santé dans les départements du Sud Borgou des Collines au Bénin Programme initié et réalisé par le Centre International de Développement et de Recherche Financement : DDC Suisse

Plus en détail

MUTUALITE ET ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE AU BURKINA FASO : Enjeux et Défis

MUTUALITE ET ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE AU BURKINA FASO : Enjeux et Défis MUTUALITE ET ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE AU BURKINA FASO : Enjeux et Défis JUIN 2012 2 SOMMAIRE PREAMBULE L ONG ASMADE œuvre pour promouvoir l accès aux services sociaux de base (Education, Santé, Alimentation)

Plus en détail

la Stratégie nationale d extension de la couverture maladie du Mali Comment le Rwanda a informé Health Economics and Policy Association (AfHEA)

la Stratégie nationale d extension de la couverture maladie du Mali Comment le Rwanda a informé Health Economics and Policy Association (AfHEA) 2 nd Conference of the African Health Economics and Policy Association (AfHEA) 2 eme Conférence de l Association Africaine d Economie et de Politique de la Santé (AfHEA) Comment le Rwanda a informé la

Plus en détail

Le système de protection sociale en santé en RDC

Le système de protection sociale en santé en RDC REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA PREVOYANCE SOCIALE Le système de protection sociale en santé en RDC 13/09/2013 1 I. Contexte national Plan II. Mesures de protection

Plus en détail

LES MUTUELLES DE SANTE DISTRICT SANITAIRE DE GAKOMA. Le 15/5/2003.

LES MUTUELLES DE SANTE DISTRICT SANITAIRE DE GAKOMA. Le 15/5/2003. 0 LES MUTUELLES DE SANTE DU DISTRICT SANITAIRE DE GAKOMA. Le 15/5/2003. 1 PRESENTATION DU DOCUMENT SUR LES MUTUELLES DE SANTE I. Introduction II. Historique des mutuelles III. Paramètres fondamentaux 1.

Plus en détail

Formation pour les acteurs travaillant sur le financement de la santé et la sécurité sociale au Sénégal MODULE 1. THIES 7 mai 2012

Formation pour les acteurs travaillant sur le financement de la santé et la sécurité sociale au Sénégal MODULE 1. THIES 7 mai 2012 Formation pour les acteurs travaillant sur le financement de la santé et la sécurité sociale au Sénégal www.coopami.org FINANCEMENT et GESTION des systèmes d assurance maladie MODULE 1 THIES 7 mai 2012

Plus en détail

[LA PLUS-VALUE DES MUTUELLES DANS LE CADRE DE LA CMU] Abidjan, le 02 Février 2015. MUGEFCI - TOURE Laciné. MUTREPCI - SERY Jean-Pierre

[LA PLUS-VALUE DES MUTUELLES DANS LE CADRE DE LA CMU] Abidjan, le 02 Février 2015. MUGEFCI - TOURE Laciné. MUTREPCI - SERY Jean-Pierre Abidjan, le 02 Février 2015 MUGEFCI - TOURE Laciné MUTREPCI - SERY Jean-Pierre PASS - HUCHET Jean-Philippe [LA PLUS-VALUE DES MUTUELLES DANS LE CADRE DE LA CMU] 1 Des mutuelles pour participer à la réussite

Plus en détail

Le point sur la couverture du risque maladie au Niger

Le point sur la couverture du risque maladie au Niger REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA LUTTE CONTRE LES ENDEMIES Le point sur la couverture du risque maladie au Niger I PLACE ACTUELLE DE L ASSURANCE MALADIE 1. Recensement des dispositions

Plus en détail

Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives

Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives République du Sénégal Un Peuple- Un But- Une Foi Ministère de la Santé et de l Action Sociale Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives Symposium sur la Protection

Plus en détail

L assurance maladie communautaire comme voie vers la couverture maladie universelle: les leçons de l Éthiopie

L assurance maladie communautaire comme voie vers la couverture maladie universelle: les leçons de l Éthiopie L assurance maladie communautaire comme voie vers la couverture maladie universelle: les leçons de l Éthiopie Hailu Zelelew 28 avril 2015 Port-au-Prince Abt Associates Inc. In collaboration with: Broad

Plus en détail

MODULE 1 : INTRODUCTION A LA GESTION D UNE MUTUELLE DE SANTE

MODULE 1 : INTRODUCTION A LA GESTION D UNE MUTUELLE DE SANTE MODULE 1 : INTRODUCTION A LA GESTION D UNE MUTUELLE DE SANTE 1. L IMPORTANCE DE SYSTEME DE GESTION D UNE MUTUELLE DE SANTE Une mutuelle de santé est une organisation et de solidarité ; elle constitue un

Plus en détail

Note Simplifiée. UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ---------------- La Commission ------------

Note Simplifiée. UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ---------------- La Commission ------------ UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ---------------- La Commission ------------ PROJET D APPUI A L EXTENSION DE LA COUVERTURE DU RISQUE MALADIE DANS LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA Note Simplifiée

Plus en détail

Stratégies pour la mise en place des tarifs dans les Fosas - Rwanda

Stratégies pour la mise en place des tarifs dans les Fosas - Rwanda H* D* P* asbl HEALTH, DEVELOPMENT & PERFORMANCE Stratégies pour la mise en place des tarifs dans les Fosas - Rwanda Habineza Christian HDP 14/02/2011 Plan Historique : PBF au Rwanda Organisation des fosas

Plus en détail

PBF et Mutuelles de Santé

PBF et Mutuelles de Santé PBF et Mutuelles de Santé Par Dr NIMPAGARITSE Manassé MD,MPH HNTPO Introduction De nombreux pays Africains sont en train d adopter le FBP pour redynamiser leurs secteurs de santé Au Burundi, cette stratégie

Plus en détail

Le rôle de la société civile

Le rôle de la société civile Le rôle de la société civile Bruxelles 15 décembre 2011 Les mutuelles de santé au Burkina Faso Inégalité d accès aux soins de santé au Burkina Faso La majorité de la population vit en dessous du seuil

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO

Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO REPUBLIQUE DU RWANDA Districts de Karongi et Rutsiro Province de l Ouest/Rwanda PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO Présentation synthétique du document de Programme de renforcement de la

Plus en détail

PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique

PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique EuropeAid/120804/C/G/Multi Rapport de formation du personnel sanitaire des formations ayant signé une convention avec la mutuelle de santé communautaire

Plus en détail

QUESTIONNAIRE adressé aux élus locaux (Maires et Conseillers municipaux) A remplir par l enquêteur. Nom de l enquêteur.

QUESTIONNAIRE adressé aux élus locaux (Maires et Conseillers municipaux) A remplir par l enquêteur. Nom de l enquêteur. MUTUELLE de SANTE COMMUNALE QUESTIONNAIRE adressé aux élus locaux (Maires et Conseillers municipaux) (s entretenir avec les conseillers chacun dans son village d origine) A remplir par l enquêteur Identifiant

Plus en détail

Etude de cas des mutuelles d assurance maladie du Sud Borgou et du Nord Zou au Bénin

Etude de cas des mutuelles d assurance maladie du Sud Borgou et du Nord Zou au Bénin 1-20 Etude de cas des mutuelles d assurance maladie du Sud Borgou et du Nord Zou au Bénin Programme appuyé par le CIDR, Centre International de développement et de Recherche BP1 : 60350 Autrêches Tel :

Plus en détail

INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE RWANDA

INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE RWANDA INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE RWANDA Population 11.2 millions; taux de croissance 2.6% (recensement 2012) Superficie: 26,338 Km 2 44.9% de la population vit sous le seuil de la pauvreté (EICV 2011) 83%

Plus en détail

The Results for Development Institute, Inc. 1875 Connecticut Avenue, NW, Suite 1210 Washington, DC 20009 www.resultsfordevelopment.

The Results for Development Institute, Inc. 1875 Connecticut Avenue, NW, Suite 1210 Washington, DC 20009 www.resultsfordevelopment. The Results for Development Institute, Inc. 1875 Connecticut Avenue, NW, Suite 1210 Washington, DC 20009 www.resultsfordevelopment.org Mars 2013 ii fiom rwanda AVANT-PROPOS Cette étude sur la satisfaction

Plus en détail

PROJET DE MISE EN PLACE DE MUTUELLE DE SANTE & AMELIORATION DE LA QUALITE DES SOINS DANS LA ZONE SANITAIRE DE MAKISO KISANGANI (Octobre 2013)

PROJET DE MISE EN PLACE DE MUTUELLE DE SANTE & AMELIORATION DE LA QUALITE DES SOINS DANS LA ZONE SANITAIRE DE MAKISO KISANGANI (Octobre 2013) PROJET DE MISE EN PLACE DE MUTUELLE DE SANTE & AMELIORATION DE LA QUALITE DES SOINS DANS LA ZONE SANITAIRE DE MAKISO KISANGANI (Octobre 2013) Dr Aimé- EYANE KENGETOLOMBO, MD, MPH,SP-QSGSS Médecin Chef

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE MUTUELLE SOCIALE?

QU EST-CE QU UNE MUTUELLE SOCIALE? MINISTÈRE DE LA FAMILLE, DE LA FEMME ET DES AFFAIRES SOCIALES RÉPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION -DISCIPLINE -TRAVAIL DIRECTION DE LA SECURITE SOCIALE ET DE LA MUTUALITE QU EST-CE QU UNE MUTUELLE SOCIALE?

Plus en détail

Encourager le cofinancement entre travailleurs et employeurs pour. qualité: Le cas de la Mutuelle sociale Transvie

Encourager le cofinancement entre travailleurs et employeurs pour. qualité: Le cas de la Mutuelle sociale Transvie Encourager le cofinancement entre travailleurs et employeurs pour permettre un accès à des soins de qualité: Le cas de la Mutuelle sociale Transvie Abdou Diagne, DG mutuelle sociale TransVie 5 ème Conférence

Plus en détail

LE SYSTÈME DE PROTECTION SOCIALE EN SANTÉ DU SÉNÉGAL

LE SYSTÈME DE PROTECTION SOCIALE EN SANTÉ DU SÉNÉGAL République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi Ministère de la Santé et de l Action Sociale Cellule d Appui à la Couverture maladie Universelle LE SYSTÈME DE PROTECTION SOCIALE EN SANTÉ DU SÉNÉGAL Par:

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL D ASSURANCE MALADIE (INAM) DU TOGO. Genèse - Défis - Perspectives

INSTITUT NATIONAL D ASSURANCE MALADIE (INAM) DU TOGO. Genèse - Défis - Perspectives INSTITUT NATIONAL D ASSURANCE MALADIE (INAM) DU TOGO Genèse - Défis - Perspectives 1 PLAN INTRODUCTION 1. GENÈSE 2. PROCESSUS DE MISE EN PLACE 3. BILAN DES PRESTATIONS: POINTS FORTS ET DIFFICULTÉS (POINTS

Plus en détail

Les Mutuelles de Santé au Rwanda

Les Mutuelles de Santé au Rwanda Les Mutuelles de Santé au Rwanda A retenir Il existe 426 mutuelles de santé dans les 30 districts sanitaires du Rwanda. La collaboration entre le gouvernement rwandais, des ONGs locaux et internationaux,

Plus en détail

Journal d apprentissage. Union Technique du Mali

Journal d apprentissage. Union Technique du Mali Journal d apprentissage Union Technique du Mali Projet Kénéya Sabatili «Assurer la santé» Contentus Le Projet... 1 Que quoi le projet traite t-il?... 1 Résumé du projet... 2 Faits Marquants... 3 Quelques

Plus en détail

De la mutualisation du risque maladie à l assurance maladie universelle. Expérience du Rwanda DISCUSSION PAPER NUMERO 1-2009

De la mutualisation du risque maladie à l assurance maladie universelle. Expérience du Rwanda DISCUSSION PAPER NUMERO 1-2009 HSS/HSF/DP.F.09.1 De la mutualisation du risque maladie à l assurance maladie universelle Expérience du Rwanda DISCUSSION PAPER NUMERO 1-2009 Department Health Systems Financing (HSF) Cluster Health Systems

Plus en détail

Dans le contexte de dépenses

Dans le contexte de dépenses Partenaires pour la réforme du secteur de la santé Septembre 2004 21 Questions sur le FCS : Les Mutuelles de Santé Un aperçu du financement communautaire de la santé Dans le contexte de dépenses publiques

Plus en détail

Projet Médias et société civile pour le renforcement du débat démocratique au Rwanda (MERCIDD)

Projet Médias et société civile pour le renforcement du débat démocratique au Rwanda (MERCIDD) Projet Médias et société civile pour le renforcement du débat démocratique au Rwanda (MERCIDD) ''URUBUGA RW'ITANGAZAMAKURU'' - Synthèse de l émission du 23 Mars 2014 Ce 23 mars 2014, l émission «Club de

Plus en détail

Association de Solidatité Euro-Maroc

Association de Solidatité Euro-Maroc STATUT I. DENOMINATION & SIEGE SOCIAL L Association de solidarité Euro-Marocaine est constituée le 18 octobre 1987 conformément aux dispositions de la loi 1901. Le siège social est fixé à EVREUX 36 rue

Plus en détail

La place de la micro-assurance santé dans les dispositifs de couverture universelle en santé des PVD

La place de la micro-assurance santé dans les dispositifs de couverture universelle en santé des PVD La place de la micro-assurance santé dans les dispositifs de couverture universelle en santé des PVD SANOFI / AFD 29 Octobre 2015 www.cidr.org RETOUR DE 20 ANS D EXPÉRIENCES DU CIDR DANS 14 PAYS D AFRIQUE

Plus en détail

MUTUELLE DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE GARANTIES SANTÉ ET PRÉVOYANCE MMJ-OUVERTURE. Vivez bien protégés avec la MMJ

MUTUELLE DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE GARANTIES SANTÉ ET PRÉVOYANCE MMJ-OUVERTURE. Vivez bien protégés avec la MMJ MUTUELLE DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE GARANTIES ET PRÉVOYANCE MMJ-OUVERTURE Vivez bien protégés avec la MMJ 1 CHOISIR VOTRE PROTECTION EN TOUTE LIBERTÉ POURQUOI ADHÉRER? La MMJ s engage à faire vivre des

Plus en détail

Statuts de la Mutuelle Des Inspecteurs Et Officiers Des Douanes Du Cameroun TITRE I DISPOSITIONS GENERALES CHAPITRE I

Statuts de la Mutuelle Des Inspecteurs Et Officiers Des Douanes Du Cameroun TITRE I DISPOSITIONS GENERALES CHAPITRE I Statuts de la Mutuelle Des Inspecteurs Et Officiers Des Douanes Du Cameroun 1 TITRE I DISPOSITIONS GENERALES CHAPITRE I DE LA DENOMINATION ET DU SIEGE Article 1 : La Mutuelle créé entre les Inspecteurs

Plus en détail

L expérience de la Mutuelle de santé régionale de Sikasso

L expérience de la Mutuelle de santé régionale de Sikasso L expérience de la p Mutuelle de santé régionale de Sikasso La MUSARS La MUSARS (Mutuelle de santé régionale de Sikasso) offre des produits d assurance maladie: basés sur un mécanisme d entraide, de solidarité

Plus en détail

La mutuelle de santé, une alternative crédible de couverture du secteur informel?

La mutuelle de santé, une alternative crédible de couverture du secteur informel? Rencontre d échanges d expériences entre acteurs sociopolitiques sur les défis et la portée de la protection sociale dans un contexte de grande pauvreté : cas des pays en développement Bamako, 17 & 18/11/2011

Plus en détail

AGENCE FRANCAISE DE DEVELOPPEMENT. Commission de l UEMOA

AGENCE FRANCAISE DE DEVELOPPEMENT. Commission de l UEMOA NCO NOTE DE COMMUNICATION PUBLIQUE D OPERATION AGENCE FRANCAISE DE DEVELOPPEMENT Commission de l UEMOA Projet d appui à l extension de la couverture du risque maladie dans les États membres de l UEMOA

Plus en détail

Planification familiale et. Cheickna TOURE Directeur Général Adjoint Union Technique de la Mutualité Malienne UTM

Planification familiale et. Cheickna TOURE Directeur Général Adjoint Union Technique de la Mutualité Malienne UTM Planification familiale et assurance santé Cheickna TOURE Directeur Général Adjoint Union Technique de la Mutualité Malienne UTM - Situation sanitaire Plan de présentation -Description des régimes d assurance

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO PROVINCE DU MINISTERE DE LA SANTE PROGRAMME SOLIDARITE SANTE

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO PROVINCE DU MINISTERE DE LA SANTE PROGRAMME SOLIDARITE SANTE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO PROVINCE DU 0 SUD-KIVU MINISTERE DE LA SANTE PROGRAMME SOLIDARITE SANTE TERMES DE REFERENCE DE L ETUDE SUR «LA VIABILITE TECHNIQUE ET FINANCIERE DES MUTUELLES DE SANTE

Plus en détail

Le système national d assurance maladie au Ghana (NHIS)

Le système national d assurance maladie au Ghana (NHIS) Le système national d assurance maladie au Ghana (NHIS) A retenir: L implication du gouvernement est essentielle pour mettre en place un système de protection sociale cohérent et qui aide les plus démunis

Plus en détail

1er SEMINAIRE TECHNIQUE AISS

1er SEMINAIRE TECHNIQUE AISS 1er SEMINAIRE TECHNIQUE AISS Séminaire technique sur l extension de la couverture de la sécurité sociale en Afrique centrale : Défis, Solutions, et Perspectives. PRESENTATION DE LA CAISSE NATIONALE DE

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

INTEGRATION DES SOINS DE SANTE BUCCO-DENTAIRES PRIMAIRES DANS LES ACTIVITES DES CENTRES DE SANTE ET DE PROMOTION SOCIALE (C.S.P.S.

INTEGRATION DES SOINS DE SANTE BUCCO-DENTAIRES PRIMAIRES DANS LES ACTIVITES DES CENTRES DE SANTE ET DE PROMOTION SOCIALE (C.S.P.S. REGION DES HAUTS-BASSINS BURKINA FASO ----------------------- ---------------- DIRECTION REGIONALE DE LA SANTE Unité - Progrès - Justice ----------------------- Cellule de Santé Bucco-dentaire INTEGRATION

Plus en détail

Ministère de la Fonction publique, du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles

Ministère de la Fonction publique, du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles REPUBLIQUE DU SENEGAL Un peuple Un but Une foi ----------- Ministère de la Fonction publique, du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles SOMMAIRE I- PRESENTATION DES IPM 1. LE

Plus en détail

ATELIER TECHNIQUE ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE (AMU)

ATELIER TECHNIQUE ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE (AMU) ATELIER TECHNIQUE ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE (AMU) Groupe 2 : modalités financement l AMU 1. Sources financement: L Assurance Maladie Universelle sera financée par : - Les ressources l Etat (Fonds propres,

Plus en détail

1. Pourquoi a-t-on lancé les mutuelles de santé des caféiculteurs

1. Pourquoi a-t-on lancé les mutuelles de santé des caféiculteurs LES MUTUELLES DE SANTE CONNECTEES AUX COOPERATIVES MULTIFILIERES 1. Pourquoi a-t-on lancé les mutuelles de santé des caféiculteurs Au Burundi, seuls les travailleurs du secteur formel public sont couverts

Plus en détail

RÈGLEMENT FINANCIER ANNUEL 2014-2015 CONTRIBUTION DES FAMILLES

RÈGLEMENT FINANCIER ANNUEL 2014-2015 CONTRIBUTION DES FAMILLES SJH - Règlement financier 2014-2015 nl Page 1 sur 5 RÈGLEMENT FINANCIER ANNUEL 2014-2015 CONTRIBUTION DES FAMILLES Les établissements de Saint Jean Hulst sont associés par contrat avec l État. Le budget

Plus en détail

Appui aux mutuelles de santé en Afrique: un partenariat entre Solidarité Socialiste et les mutualités socialistes

Appui aux mutuelles de santé en Afrique: un partenariat entre Solidarité Socialiste et les mutualités socialistes Appui aux mutuelles de santé en Afrique: un partenariat entre Solidarité Socialiste et les mutualités socialistes 1 Solidarité Socialiste Formation, Coopération & Développement rue Coenraets, 68 1060 Bruxelles

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE

CIRCULAIRE CDG90 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE CIRCULAIRE CDG90 07-13 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, article 22 bis. Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions

Plus en détail

MEMORANDUM POSITIONNEMENT DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE SENEGALAISE SUR LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE

MEMORANDUM POSITIONNEMENT DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE SENEGALAISE SUR LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE MEMORANDUM MEMORANDUM POSITIONNEMENT DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE SENEGALAISE SUR LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE Novembre 2013 1. CONTEXTE DU MEMORANDUM Le Sénégal, à l image des pays de la

Plus en détail

LE SYSTEME DES SOINS DE SANTE EN BELGIQUE. Jo De Cock Administrateur général Institut national d assurance maladie-invalidité

LE SYSTEME DES SOINS DE SANTE EN BELGIQUE. Jo De Cock Administrateur général Institut national d assurance maladie-invalidité LE SYSTEME DES SOINS DE SANTE EN BELGIQUE Jo De Cock Administrateur général Institut national d assurance maladie-invalidité 09 juin 2011 2 SOMMAIRE I. Introduction II. III. IV. Système de santé: objectifs

Plus en détail

Au service exclusif des Personnels de l Enseignement Privé depuis 1945 GAMME INDIVIDUELLE

Au service exclusif des Personnels de l Enseignement Privé depuis 1945 GAMME INDIVIDUELLE 1 GAMME INDIVIDUELLE Au service exclusif des Personnels de l Enseignement Privé depuis 1945 2 NOTRE EXPERIENCE A VOTRE SERVICE Plus de 65 ans d expérience dans la protection sociale de l enseignement privé.

Plus en détail

Evaluation des performances sociales

Evaluation des performances sociales Evaluation des performances sociales Evaluation SPI 3.0/CERISE pour Taanadi (Août 2008) Historique de l institution La coopérative de services Taanadi a été créée en Avril 2003 à la suite de l institutionnalisation

Plus en détail

REGLE^^ENT INTERIEUR

REGLE^^ENT INTERIEUR REPUBLIQUE DU BENIN n MINISTERE DU TRAVAIL ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Q DIRECTION GENERALE DU TRAVAIL n MUTUELLE DE SECURITE SOCIALE DU BENIN REGLE^^ENT INTERIEUR ^-^ ^ - T ^ r^rr^^^^^^r^^^^^r^ ^ -idresm':

Plus en détail

Agence Nationale de l Assurance Maladie

Agence Nationale de l Assurance Maladie Agence Nationale de l Assurance Maladie La Couverture Médicale de Base, 7 ans après 2 ème Conférence Nationale sur la Santé *** Chakib TAZI DG ANAM Marrakech, le 1 er juillet 2013 1 SOMMAIRE 1. Contexte

Plus en détail

Titre : La Mutuelle Communautaire de Santé de Yaoundé : Un mécanisme solidaire de financement collectif d accès aux soins de santé de qualité.

Titre : La Mutuelle Communautaire de Santé de Yaoundé : Un mécanisme solidaire de financement collectif d accès aux soins de santé de qualité. Titre : La Mutuelle Communautaire de Santé de Yaoundé : Un mécanisme solidaire de financement collectif d accès aux soins de santé de qualité. Sous titre: Projet d appui aux mutuelles de santé et incidence

Plus en détail

ATELIER Les mutuelles de santé comme acteur et partenaire de la couverture santé universelle

ATELIER Les mutuelles de santé comme acteur et partenaire de la couverture santé universelle FORMATION SUR LE DEVELOPPEMENT DE L ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE www.coopami.org ATELIER Les mutuelles de santé comme acteur et partenaire de la couverture santé universelle Projet d Appui Institutionnel

Plus en détail

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION TERMES DE REFERENCE DES EVALUATIONS DU PROJET D APPUI INSTITUTIONNEL AU CGAT DANS LE PROCESSUS DE STRUCTURATION DES MOUVEMENTS MUTUALISTES EN RESEAU DANS LES PROVINCES DE KINSHASA, DE L EQUATEUR ET DU

Plus en détail

Protection sociale en France : l assurance maladie. Évelyne DIAS

Protection sociale en France : l assurance maladie. Évelyne DIAS Protection sociale en France : l assurance maladie Évelyne DIAS La protection sociale désigne tous les mécanismes existant pour aider les individus à faire face aux risques sociaux. Cela correspond à un

Plus en détail

LE SYSTÈME DE SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE À MADAGASCAR: QUELS SONT LES DÉFIS À RÉALISER?

LE SYSTÈME DE SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE À MADAGASCAR: QUELS SONT LES DÉFIS À RÉALISER? LE SYSTÈME DE SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE À MADAGASCAR: QUELS SONT LES DÉFIS À RÉALISER? Amaïde Arsan Miriarison TSIKOMIA * Université de Toliara, Madagascar Résumé La politique nationale du système

Plus en détail

LES MUTUELLES DE SANTÉ À MADAGASCAR

LES MUTUELLES DE SANTÉ À MADAGASCAR LES MUTUELLES DE SANTÉ À MADAGASCAR Agathe SIMONIN, Inter Aide Séminaire Handicap International Tananarive, Madagascar 26-29 Octobre 2015 POURQUOI LES MUTUELLES DE SANTÉ? Contexte sanitaire La protection

Plus en détail

Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009

Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 EXPERIENCE SENEGALAISE DE LA MICROASSURANCE: DEFIS ET OPPORTUNITES Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 2 INTRODUCTION Le thème sera abordé en cinq

Plus en détail

Partage des coûts vs gratuité

Partage des coûts vs gratuité Assurance maladie et gratuité des soins en Afrique subsaharienne : quelles bases pour une couverture universelle? Alain Letourmy (CNRS et animateur du réseau RAMUS (Réseau d appui aux mutuelles de santé))

Plus en détail

Contrat de prestation de soins et services de santé

Contrat de prestation de soins et services de santé MUTUELLE DE SANTE DITE DAMA DE TCHAOUDJO S/C ONG ADESCO BP 322 Sokodé- Togo Tél : 550 09 90 Contrat de prestation de soins et services de santé Entre La mutuelle de santé DITE-DAMA de Tchaoudjo Et L USP

Plus en détail

REGLEMENT DES GARANTIES - LA SOLI. Options Individuelles BRONZE ARGENT OR NICKEL PLATINE ALLIAGE PREMIUM

REGLEMENT DES GARANTIES - LA SOLI. Options Individuelles BRONZE ARGENT OR NICKEL PLATINE ALLIAGE PREMIUM REGLEMENT DES GARANTIES - LA SOLI Options Individuelles BRONZE ARGENT OR NICKEL PLATINE ALLIAGE PREMIUM Options Labellisées pour les agents territoriaux : ALPHA DELTA GAMMA OPTIMUM Options Spécifiques

Plus en détail

CONVENTION de COLLABORATION. La Mutuelle de Santé de KPAOLE, La communauté du District de KPAOLE, L hôpital préfectoral de YOMOU et

CONVENTION de COLLABORATION. La Mutuelle de Santé de KPAOLE, La communauté du District de KPAOLE, L hôpital préfectoral de YOMOU et CONVENTION de COLLABORATION entre La Mutuelle de Santé de KPAOLE, La communauté du District de KPAOLE, L hôpital préfectoral de YOMOU et Le Poste de Santé de KPAOLE La Mutuelle de Santé, et la communauté

Plus en détail

Centre International de Recherche et de Développement

Centre International de Recherche et de Développement Centre International de Recherche et de Développement Publication UNGANA 691 CIDR Tous droits de reproduction réservés Contrat entre une mutuelle et un groupe scolaire - Mutuelle de santé - Bénin CIDR/SFD

Plus en détail

AFAFI «Protégeons la santé de la famille»

AFAFI «Protégeons la santé de la famille» Inter-Aide AFAFI «Protégeons la santé de la famille» Programme de Mutuelle de Santé pour les familles des bas quartier de la ville d Antananarivo - MADAGASCAR Objectifs du programme Faciliter l accès aux

Plus en détail

EXTRAIT DU : CAHIER SPÉCIAL DES CHARGES BTC/CTB CTB/SEN/2012/33 DU 09/03/2012

EXTRAIT DU : CAHIER SPÉCIAL DES CHARGES BTC/CTB CTB/SEN/2012/33 DU 09/03/2012 EXTRAIT DU : CAHIER SPÉCIAL DES CHARGES BTC/CTB CTB/SEN/2012/33 DU 09/03/2012 MARCHÉ DE SERVICES POUR LE PROGRAMME DES BOURSES HORS PROJET CRÉATION ET MISE EN ŒUVRE DE DEUX MODULES D UNE FORMATION POUR

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Le Projet Santé Dar Naïm : Une expérience de protection sociale en santé à Nouakchott, R. I. Mauritanie Bâ Abdoulaye Samba Informations générales Zone d intervention La Commune de Dar Naïm est nouvelle

Plus en détail

ESPAGNE. 1. Principes généraux.

ESPAGNE. 1. Principes généraux. ESPAGNE Les dépenses de protection sociale en Espagne représentent 21,6%PIB. Le système espagnol est devenu récemment plus beveridgien. Ce système est relativement récent, le service national de santé

Plus en détail