En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures"

Transcription

1 En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures

2 1 Introduction I Cette étude considère l urbanisation comme une opportunité mais aussi un défi pour l Afrique et considère que les zones urbaines représentent des ressources sous-utilisées qui concentrent la plus grande partie du capital physique, financier et intellectuel du pays et qui continueront de le faire inévitablement. Il y a longtemps que l on sait que la croissance des villes et le transfert des populations des zones d habitat rural vers les zones urbaines sont des aspects incontournables de tout processus de développement économique à long terme. En revanche, dans les pays de l Afrique subsaharienne (ici dénommée l Afrique ), la contribution réelle du développement urbain à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté ne peut pas être évaluée et mesurée convenablement. Mais surtout, ces contributions sont, en fait, inférieures à ce qu elles pourraient ou devraient être en raison de défaillances des politiques, des institutions et d autres facteurs. La littérature consacrée aux performances décevantes de l économie africaine a été abondante au cours de ces dernières années (Sachs et al ; Commission pour l Afrique 2005 ; Projet du Millénaire 2005a ; Banque mondiale 2005a). Pendant la plus grande partie des deux dernières décennies, la productivité totale des facteurs, la productivité de la main d œuvre et la productivité agricole par travailleur ont été en recul ou ont stagné (Banque mondiale 2002a ; OIT 2004). La croissance réelle du PIB par habitant a été à peine positive (Figure 1.1). Sans bénéficier du dynamisme de la croissance des revenus, la pauvreté est restée profondément implantée et, dans certains cas, elle s est aggravée. Ce portrait normalisé ne rend bien sûr pas compte de la variété des situations, l Afrique est un continent hautement diversifié, et toujours plus contrasté. Il y a quelques exemples récents de succès associant des gains de revenus à un recul de la pauvreté au cours de la dernière décennie, ou sur une période un peu plus longue, (par exemple au Botswana, à Maurice et en Ouganda) et bien d autres situations prometteuses avec une croissance relativement rapide associée à une bonne gouvernance (dont le Bénin, le Burkina Faso, le Ghana, le Sénégal, la Mauritanie, le Mozambique et la Tanzanie). Mais le plus grand nombre des pays (et la majorité de la population africaine) fait du surplace. Presque tous les pays de la Région sont contraints de rechercher des stratégies de croissance plus durables fondées sur une amélioration de la productivité et un partage accru de ses bénéfices. Face à ce défi de développement, il faudra évaluer soigneusement chacun des atouts et chacune des expériences des pays africains pour déterminer comment ils peuvent effectivement contribuer à l amélioration du bien-être et à 1

3 2 LA TRANSITION URBAINE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE FIGURE 1.1. Le revenu réel par habitant a stagné en Afrique subsaharienne PIB par habitant PIB par habitant par région, (PPP constante 1995 USD) Europe & Asie centrale Amérique Latine & Caraïbes Moyen Orient & Afrique du Nord Asie Est & Pacifique Asie du Sud Afrique subsaharienne Année Source : GDF & WDI (Août 2004), SIMA, 2004 l instauration d un avenir plus positif pour les populations. Dans ce contexte, la présente étude s interroge sur ce qui pourrait et devrait, dans les processus de développement urbain (c est à dire de transformation économique et démographique, avec tous les défis qu elle représente en termes de gestion des villes) les rendre bénéfiques pour les pays et quelles seraient les conditions nécessaires pour y parvenir. L Afrique a connu un taux de croissance de la population urbaine qui atteint des records historiques, avec presque un doublement de la population en 15 ans. Cette étude considère l urbanisation comme une opportunité mais aussi un défi pour l Afrique et considère que les zones urbaines représentent des ressources sous-utilisées qui concentrent la plus grande partie du capital physique, financier et intellectuel du pays et qui continueront de le faire Ami Vitale/La Banque Mondiale

4 INTRODUCTION 3 inévitablement. Il est donc fondamental de mieux comprendre comment elles peuvent participer aux objectifs de croissance et de réduction de la pauvreté des pays. Les pays ne peuvent plus se permettre de continuer à négliger leurs villes ; elles doivent, au contraire, identifier des modalités peu coûteuses de les appuyer. La section suivante décrit un certain nombre d éléments caractéristiques du cadre démographique, économique et institutionnel de l Afrique qui ont des répercussions importantes sur le développement urbain. Ici, et dans le courant de ce rapport, les données et analyses comparatives provenant d autres régions sont utilisées quand elles permettent de mieux comprendre les problèmes et circonstances rencontrés en Afrique. Il a été parfois nécessaire de recourir à des informations non vérifiées pour illustrer certains points, en raison de l absence de données ou du manque d exhaustivité des recherches. La Section III reprend en les résumant certaines des conclusions de recherches menées sur l Afrique et sur d autres régions qui indiquent les gains réels et potentiels que peut offrir le développement urbain aux programmes nationaux de croissance économique et de réduction de la pauvreté. La section IV décrit ce qui est nécessaire pour obtenir ces résultats bénéfiques, et la section V énumère quels sont les enjeux pour un pays qui s exposerait à ne pas remplir ces conditions. La Section VI développe les conséquences et options stratégiques et opérationnelles résultant des analyses ci-dessus. Une section finale vient tirer les conclusions résultant de ces diverses considérations. MARK EDWARDS/Still Pictures Abidjan, Cote d Ivoire.

5 Au cours des vingt dernières années, le taux de croissance de la population urbaine africaine a été en moyenne de 5 % par an. Curt Carnemark/La Banque Mondiale

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

Afrique Subsaharienne Étude Sur Les Fonds De Service Universel

Afrique Subsaharienne Étude Sur Les Fonds De Service Universel Afrique Subsaharienne Étude Sur Les Fonds De Service Universel Synthèse Septembre 2014 Réalisée pour le compte de l association GSMA Synthèse Le rapport qui suit examine les fonds de service universel

Plus en détail

Le guide de la microfinance

Le guide de la microfinance Sébastien Boyé, Jérémy Hajdenberg, Christine Poursat Le guide de la microfinance Microcrédit et épargne pour le développement Préface de Maria Nowak, 2006 ISBN : 2-7081-3664-X Sommaire Préface... 11 Quelques

Plus en détail

Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique

Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique Pistes pour améliorer les résultats en matière de santé Résultats Résultats de santé Ménages et communautés Comportements

Plus en détail

Par Claude d Almeida, mai 2012.

Par Claude d Almeida, mai 2012. 1 er FORUM ÉCONOMIQUE DU PATRONAT IVOIRIEN Thème : «MÉCANISMES INNOVANTS ET ALTERNATIFS DE FINANCEMENT DU SECTEUR PRIVÉ» Par Claude d Almeida, mai 2012. CLAUDE D ALMEIDA, CONSULTANT ANCIEN STATISTICIEN

Plus en détail

CNPS, 2015 Côte d Ivoire Caisse Nationale de Prévoyance sociale. Symposium sur la Protection sociale Abidjan, 24-27 Juin 2015

CNPS, 2015 Côte d Ivoire Caisse Nationale de Prévoyance sociale. Symposium sur la Protection sociale Abidjan, 24-27 Juin 2015 CNPS, 2015 Côte d Ivoire Caisse Nationale de Prévoyance sociale Symposium sur la Protection sociale Abidjan, 24-27 Juin 2015 PRESENTATION DE L INTERVENTION LES ENJEUX DE LA PARTICIPATION DES ASSUREURS

Plus en détail

SYMPOSIUM SUR LA PROTECION SOCIALE

SYMPOSIUM SUR LA PROTECION SOCIALE SYMPOSIUM SUR LA PROTECION SOCIALE Abidjan, 24-26 Juin 2015 1 Thème : PLACE DES ASSUREURS PRIVES DANS LE SYSTEME DE PROTECTION SOCIALE : ENJEUX ET PERSPECTIVES Par Saliou BAKAYOKO Directeur Général de

Plus en détail

ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL

ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL AVIS À MANIFESTATION D INTÉRÊT (SERVICES DE CONSULTANT) BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Département

Plus en détail

Conférence régionale sur l économie informelle en Afrique

Conférence régionale sur l économie informelle en Afrique Conférence régionale sur l économie informelle en Afrique Les causes et les origines de l expansion de l économie informelle en Afrique : Propos introductifs Par B. Kouglo LAWSON BODY Centre de Formation

Plus en détail

LA POLITIQUE AGRICOLE DE. un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs

LA POLITIQUE AGRICOLE DE. un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs LA POLITIQUE AGRICOLE DE l UEMOA: un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs Plan de l exposé 1. Un rappel sur l espace UEMOA et sur le Traité 2. L importance

Plus en détail

Africa RiskView. Bulletin Mensuel. Points forts : Introduction. Pluviométrie

Africa RiskView. Bulletin Mensuel. Points forts : Introduction. Pluviométrie Points forts : Pluviométrie : Précipitations médiocres en Afrique de l Ouest Précipitations supérieures à la normale dans certaines régions d Afrique de l Est, notamment à l est du Tchad, au Soudan, au

Plus en détail

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail OFFICE NATIONAL DE LA POPULATION

RÉPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail OFFICE NATIONAL DE LA POPULATION RÉPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail OFFICE NATIONAL DE LA POPULATION DIRECTION GÉNÉRALE -------------- DÉPARTEMENT ÉTUDES, RECHERCHES ET FORMATION -------------- PROCESSSUS D ELABORATION

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Le Groupe BANK OF AFRICA

Le Groupe BANK OF AFRICA Le Groupe BANK OF AFRICA Une vision, une histoire, une stratégie Mars 2010 1 L origine La vision, dès 1982, d une banque panafricaine, accessible à tous, impliquée dans le développement économique, avec

Plus en détail

L emploi des jeunes dans l espace francophone africain Projet de rapport

L emploi des jeunes dans l espace francophone africain Projet de rapport L emploi des jeunes dans l espace francophone africain Projet de rapport Présenté par M. Youssef GHARBI, député (Maroc) Rapporteur Berne (Suisse) ( 8 juillet 2015 Introduction La problématique de l emploi

Plus en détail

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance 5 ème RÉUNION DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES POLITIQUES EN FAVEUR DES PME, DE L ENTREPRENARIAT ET DU CAPITAL HUMAIN ACCOMPAGNER LA CROISSANCE DES MICRO ET PETITES ENTREPRISES : RÉSOUDRE LES OBSTACLES FINANCIERS

Plus en détail

La budgétisation sensible au genre et l expérience de la Banque Mondiale. Atelier sur la Budgétisation sensible au genre Rabat, 21 et 22 octobre 2008

La budgétisation sensible au genre et l expérience de la Banque Mondiale. Atelier sur la Budgétisation sensible au genre Rabat, 21 et 22 octobre 2008 La budgétisation sensible au genre et l expérience de la Banue Mondiale Atelier sur la Budgétisation sensible au genre Rabat, 21 et 22 octobre 2008 Présentation d aujourd hui Objectifs Présenter un bref

Plus en détail

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2013

Situation et perspectives de l économie mondiale 2013 Situation et perspectives de l économie mondiale 2013 Embargo 17 janvier 2013 Rapport des Nations Unies : L économie africaine rebondit en dépit d un ralentissement économique mondial Des liens commerciaux

Plus en détail

Le FMI et son rôle en Afrique

Le FMI et son rôle en Afrique Le FMI et son rôle en Afrique M a r k P l a n t, V a l e r i a F i c h e r a, N o r b e r t F u n k e D a k a r, l e 3 n o v e m b r e 2 0 1 0 Sommaire Comment fonctionne le FMI? Comment l Afrique a-t-elle

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS)

Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS) Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS) Exposé succinct I. Introduction II. Objet de la gestion des données du secteur des transports III. Efforts passés et présents par le SSATP

Plus en détail

ÉTUDE DE FAISABILITÉ POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME D ASSURANCE RÉCOLTE DANS LES PAYS DE L UEMOA

ÉTUDE DE FAISABILITÉ POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME D ASSURANCE RÉCOLTE DANS LES PAYS DE L UEMOA ÉTUDE DE FAISABILITÉ POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME D ASSURANCE RÉCOLTE DANS LES PAYS DE L UEMOA ATELIER DE VALIDATION DES RÉSULTATS DE LA PHASE II 20 ET 21 JUILLET 2011 . Introduction La BOAD a

Plus en détail

1. Hospitalisation : analyse de la répartition des services offerts.

1. Hospitalisation : analyse de la répartition des services offerts. Hospitalisation L information sur l offre en hospitalisation d un pays (nombre de lits par habitant, répartition géographique ou par spécialité médicale) est utile pour déterminer la différence entre l

Plus en détail

Chiffres clés de l'europe

Chiffres clés de l'europe Sommaire 1 L économie et les finances... 1 1.1 Le PIB... 1 1.2 La production économique... 3 1.3 Les dépenses du PIB et les investissements... 5 1.4 La productivité de la main-d œuvre... 6 2 La population

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Urbanisation : des faits et des chiffres

Urbanisation : des faits et des chiffres LE MILLÉNAIREURBAIN N La Session extraordinaire de l Assemblée générale des Nations Unies consacrée à l examen et à l évaluation d ensemble de l application du Programme pour l habitat E W Y O R K, 6 8

Plus en détail

L état de l assainissement en Afrique subsaharienne

L état de l assainissement en Afrique subsaharienne RÉSUMÉ DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 13 DIAGNOSTICS DES INFRASTRUCTURES NATIONALES EN AFRIQUE L état de l assainissement en Afrique subsaharienne Elvira Morella, Vivien Foster, and Sudeshna Ghosh Banerjee Juin

Plus en détail

FITS 2008 Bamako,Mali. Table Ronde Politiques et stratégies nationales d appui au tourisme responsable et solidaire

FITS 2008 Bamako,Mali. Table Ronde Politiques et stratégies nationales d appui au tourisme responsable et solidaire FITS 2008 Bamako,Mali Table Ronde Politiques et stratégies nationales d appui au tourisme responsable et solidaire Problématiques Pourquoi avoir une politique et une stratégie nationale d appui au tourisme

Plus en détail

Abdenour Mouloud Matouk Belattaf

Abdenour Mouloud Matouk Belattaf Abdenour Mouloud Matouk Belattaf Algérie Université A-Mira-Bejaia, Algérie La société de l information dans le monde: Etat des lieux et perspectives Introduction L avènement des nouvelles technologies

Plus en détail

Intégration monétaire et financière Bilan et perspectives. Samuel Guérineau Sylviane Guillaumont

Intégration monétaire et financière Bilan et perspectives. Samuel Guérineau Sylviane Guillaumont Intégration monétaire et financière Bilan et perspectives Samuel Guérineau Sylviane Guillaumont 1 Deux volets : L intégration monétaire L intégration financière 2 L intégration monétaire Une intégration

Plus en détail

Ameth Saloum NDIAYE. Colloque régional UEMOA-CRDI 2009 1

Ameth Saloum NDIAYE. Colloque régional UEMOA-CRDI 2009 1 Ameth Saloum NDIAYE CEPOD, Ministère de l Economie et des Finances, Sénégal Colloque régional UEMOA-CRDI, Ouagadougou, Burkina Faso, 8-10 décembre 2009 1 Problématique et justification Objectifs du papier

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES Avril 2014 TDR pour le renforcement du Service Juridique de la BIDC Page - 1 - I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION La BIDC,

Plus en détail

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte BURKINA FASO Chiffres clés Taux de change : 1$ US Principales villes Population Taux de croissance de la population (2006-2010) Population urbaine (%du total 2010) PNB par habitant Croissance du PIB (réal

Plus en détail

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

Marché en bordure de la voie ferrée, Accra, Ghana. CURT CARNEMARK/La Banque mondiale

Marché en bordure de la voie ferrée, Accra, Ghana. CURT CARNEMARK/La Banque mondiale Marché en bordure de la voie ferrée, Accra, Ghana. CURT CARNEMARK/La Banque mondiale 6 Priorités et choix stratégiques et opérationnels Prendre le meilleur de la transition urbaine La première des conditions

Plus en détail

PLAN DE L ETUDE : I. Le Marché Mondial II. Le Marché zone FANAF : - Marché Vie, - Marché Non Vie EVOLUTION DU MARCHE DE L ASSURANCE EN 2014

PLAN DE L ETUDE : I. Le Marché Mondial II. Le Marché zone FANAF : - Marché Vie, - Marché Non Vie EVOLUTION DU MARCHE DE L ASSURANCE EN 2014 EVOLUTION DU MARCHE DE L ASSURANCE EN 2014 PLAN DE L ETUDE : I. Le Marché Mondial II. Le Marché zone FANAF : - Marché Vie, - Marché Non Vie (situation de l assurance automobile 2010-2014) I. Le Marché

Plus en détail

LA FONDATION POUR LE DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE

LA FONDATION POUR LE DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE Demande de financement B (PME) LA FONDATION POUR LE DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE Eliminer la pauvreté en Afrique en investissant dans les Africains et dans leurs idées. www.usadf.gov FORMULAIRE DE DEMANDE

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières

Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières Février 1996

Plus en détail

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP 17 Septembre 2013, 9h00 Tunis, Tunisie Monsieur le Directeur du Département Assurance

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Appel à manifestation d intérêt --------------------------- Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Plus en détail

Bilan: Les tendances régionales en matière de planification familiale

Bilan: Les tendances régionales en matière de planification familiale Bilan: Les tendances régionales en matière de planification familiale Dr Seipati Mothebesoane-Anoh Conseillère en Santé maternelle OMS/Équipe Inter-Pays/Afrique de l Ouest Conférence Population, Développement

Plus en détail

UEMOA Approche régionale pour la sécurité

UEMOA Approche régionale pour la sécurité CONFERENCE UE - AFRIQUE SUR L AVIATION UEMOA Approche régionale pour la sécurité Présentée par Irène GNASSOU SEKA Directeur des Transports aériens et du Tourisme 1 Plan de l exposé 1. L Union Economique

Plus en détail

GENRE ET FECONDITE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE

GENRE ET FECONDITE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE GENRE ET FECONDITE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE Roger Armand WAKA MODJO Institut d Etudes Démographiques de l Université de Bordeaux IV. Introduction L Afrique subsaharienne reste de nos jours la sous région

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie d intervention dans le secteur

Plus en détail

Les Documents de Travail de l IREDU Working Papers

Les Documents de Travail de l IREDU Working Papers Les Documents de Travail de l IREDU Working Papers Institut de Recherche sur l Education Sociologie et Economie de l Education Institute for Research in the Sociology and Economics of Education ETFP et

Plus en détail

Au cours des vingt dernières années, le taux de croissance de la population urbaine africaine a été en moyenne de 5 % par an.

Au cours des vingt dernières années, le taux de croissance de la population urbaine africaine a été en moyenne de 5 % par an. Au cours des vingt dernières années, le taux de croissance de la population urbaine africaine a été en moyenne de 5 % par an. Curt Carnemark/La Banque Mondiale 2 Contexte du développement urbain en Afrique

Plus en détail

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE NOUS, Chefs d État et de Gouvernement de l Union africaine, réunis à notre treizième session ordinaire à Syrte (Grande Jamahiriya arabe libyenne),

Plus en détail

Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008)

Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008) Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008) Excellences, Chers collègues, Mesdames et Messieurs, Chers amis, Quelles méthodes, quels instruments pour

Plus en détail

Etude sur le Coût de la faim à Madagascar Rapport de la formation initiale Antsirabe (Hôtel Flower Palace), Madagascar Du 27 au 30 juillet 2015

Etude sur le Coût de la faim à Madagascar Rapport de la formation initiale Antsirabe (Hôtel Flower Palace), Madagascar Du 27 au 30 juillet 2015 Etude sur le Coût de la faim à Madagascar Rapport de la formation initiale Antsirabe (Hôtel Flower Palace), Madagascar Du 27 au 30 juillet 2015 Contexte L étude du Coût de la faim en Afrique (COHA) est

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie de mobilisation de ressources

Plus en détail

Rabat, le 20 mars 2014

Rabat, le 20 mars 2014 المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : Rabat, le 20 mars 2014 Durant les dix dernières années, les flux d investissements directs étrangers réalisés en Afrique ont enregistré, selon les données de

Plus en détail

3 ème FORUM AFRIQUE MOCI/CIAN/CCIP IdF2014. Potentiel, Risque et Concurrence en Afrique Une cartographie exclusive TAC.

3 ème FORUM AFRIQUE MOCI/CIAN/CCIP IdF2014. Potentiel, Risque et Concurrence en Afrique Une cartographie exclusive TAC. 3 ème FORUM AFRIQUE MOCI/CIAN/CCIP IdF2014 Potentiel, Risque et Concurrence en Afrique Une cartographie exclusive TAC 31 Janvier 2014 1 Potentiel, risque et concurrence en Afrique: une cartographie exclusive

Plus en détail

ANALYSE DES DETERMINANTS DE L EPARGNE DU RWANDA

ANALYSE DES DETERMINANTS DE L EPARGNE DU RWANDA ANALYSE DES DETERMINANTS DE L EPARGNE DU RWANDA Deuxième Congrès des Economistes Africains Abidjan, Côte d Ivoire Novembre 24-26, 2011 Présentateur: Charles RURANGA Institution: Université Nationale du

Plus en détail

Table des matières. Crédits et remerciements... XV Introduction... 1

Table des matières. Crédits et remerciements... XV Introduction... 1 Crédits et remerciements... XV Introduction... 1 1. Le financement de l investissement local : rappel de quelques fondamentaux... 9 La notion d investissement local... 9 Les différentes façons de financer

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L EMERGENCE DE L AFRIQUE

NOTE DE PRESENTATION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L EMERGENCE DE L AFRIQUE NOTE DE PRESENTATION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L EMERGENCE DE L AFRIQUE (Version de Janvier 2015) ABIDJAN, 18-20 MARS 2015 Union Discipline Travail Version du 220115_09h00 1 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Plus en détail

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN PROCESSUS PREPARATOIRE DE LA TROISIEME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée Rapport de situation 2013 RÉSUMÉ L UNICEF s est engagé à publier des rapports annuels de situation relatifs à la survie de l enfant en soutien

Plus en détail

Mobilisation fiscale et secteur informel : une ambiguïté à lever

Mobilisation fiscale et secteur informel : une ambiguïté à lever Mobilisation fiscale et secteur informel : une ambiguïté à lever Jean-François Brun, Gérard Chambas, Kimm Gnangnon CERDI CNRS Université d Auvergne Conférence CERDI-FERDI-ICTD 24-25 octobre 2011 Introduction

Plus en détail

Centre International de Recherche et de Développement

Centre International de Recherche et de Développement Centre International de Recherche et de Développement Publication UNGANA 751 CIDR Tous droits de reproduction réservés Guide d estimation de la capacité contributive des ménages au financement de l assurance

Plus en détail

L égalité des sexes, un atout économique

L égalité des sexes, un atout économique L égalité des sexes, un atout économique Un plan d action du Groupe de la Banque mondiale Banque mondiale l accès aux marchés foncier, du travail, des produits et des capitaux est indispensable pour accroître

Plus en détail

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES UNITED NATIONS NATIONS UNIES DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES Liens entre l Inventaire de la Gouvernance en Afrique (IGA) et le processus du Mécanisme

Plus en détail

PLAN DE PRESENTATION. Introduction. Etat des lieux du système énergétique en Afrique: Cas de l Afrique de l Ouest

PLAN DE PRESENTATION. Introduction. Etat des lieux du système énergétique en Afrique: Cas de l Afrique de l Ouest Conférence Partager le Savoir à travers la Méditerranée (7) E. HOUNGNINOU Tunis, le 18 Mai 2012 Introduction Etat des lieux du système énergétique en Afrique: Cas de l Afrique de l Ouest PLAN DE PRESENTATION

Plus en détail

Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009

Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 EXPERIENCE SENEGALAISE DE LA MICROASSURANCE: DEFIS ET OPPORTUNITES Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 2 INTRODUCTION Le thème sera abordé en cinq

Plus en détail

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL E NATIONS UNIES CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL Distr.: LIMITEE E/ECA/DISD/CODI.3/24 3 avril 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Troisième réunion du Comité de l'information

Plus en détail

Campagne mondiale sur l extension de la sécurité sociale pour tous

Campagne mondiale sur l extension de la sécurité sociale pour tous Campagne mondiale sur l extension de la sécurité sociale pour tous Luis Frota, Programme STEP Département de la Sécurité Sociale BIT Turin, 26 Novembre 2007 Campagne mondiale sur l extension de la sécurité

Plus en détail

Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014

Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014 Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014 Dr. Moustapha Kamal Gueye, Spécialiste - Programme Emplois Verts, Organisation Internationale du Travail

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Une voie à suivre

Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Une voie à suivre Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Institut international de recherche sur les politiques alimentaires www.ifpri.org Actualisé le 27 octobre 2007 Préoccupé

Plus en détail

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL En dépit d un léger ralentissement de l activité en rapport principalement avec le renchérissement du pétrole et la survenue de catastrophes naturelles, la croissance

Plus en détail

CONFERENCE DES DIRECTEURS DE LA FONCTION PUBLIQUE REUNION DE SUIVI A LA 2 ème CONFERENCE DES MINISTRES DE LA FONCTION PUBLIQUE

CONFERENCE DES DIRECTEURS DE LA FONCTION PUBLIQUE REUNION DE SUIVI A LA 2 ème CONFERENCE DES MINISTRES DE LA FONCTION PUBLIQUE African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES INTRODUCTION

RAPPORT D ACTIVITES INTRODUCTION RAPPORT D ACTIVITES INTRODUCTION Aujourd hui, 28 pays africains appartiennent au groupe des 41 pays les moins avancés. L Afrique sombre à cause des mauvaises gestions et gouvernances de ses intellectuels.

Plus en détail

Réforme du secteur électrique en Afrique Sub- Saharienne : retour vers plus de pragmatisme?

Réforme du secteur électrique en Afrique Sub- Saharienne : retour vers plus de pragmatisme? Réforme du secteur électrique en Afrique Sub- Saharienne : retour vers plus de pragmatisme? Dans les années 90, la recherche d une plus grande efficacité des entreprises du secteur de l énergie alliée

Plus en détail

RÉSUMÉ. Particulièrement adaptée à des institutions opérant en front office. Logiciel utilisé essentiellement en Afrique de l Ouest.

RÉSUMÉ. Particulièrement adaptée à des institutions opérant en front office. Logiciel utilisé essentiellement en Afrique de l Ouest. NOM DU PRODUIT PERFECT v6.1 NOM DU FOURNISSEUR CAGECFI Évaluation 2009* Novembre 2009 Évaluations précédentes Sans objet RÉSUMÉ Impression générale Solution intégrant une couverture fonctionnelle complète

Plus en détail

TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III)

TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III) TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III) DIRECTIVES ET FORMAT POUR LA PRÉPARATION DE RAPPORTS NATIONAUX SUR SIX SUJETS PRINCIPAUX, TRENTE

Plus en détail

L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit. Synthèse détaillée

L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit. Synthèse détaillée OCDE - Paris, 8 avril 2015 L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit Principaux chiffres de l aide en 2014 Synthèse détaillée En 2014,

Plus en détail

INTERPRETER UN RAPPORT ACTUARIEL Sélection des hypothèses actuarielles dans le contexte africain Par Papa Babou NDIAYE, Directeur des Etudes

INTERPRETER UN RAPPORT ACTUARIEL Sélection des hypothèses actuarielles dans le contexte africain Par Papa Babou NDIAYE, Directeur des Etudes INTERPRETER UN RAPPORT ACTUARIEL Sélection des hypothèses actuarielles dans le contexte africain Par Papa Babou NDIAYE, Directeur des Etudes IPRES_SENEGAL Responsabilité d un administrateur Les évaluations

Plus en détail

Les coûts dans le rapport Doing Business cas du Sénégal

Les coûts dans le rapport Doing Business cas du Sénégal REPUBLIQUE DU SENEGAL Ministère du Plan Centre d Etudes de Politiques pour le Développement B u l l e t i n d u C E P O D I S S N 0 8 5 0-1 3 2 7 Deuxième trimestre 2014 http://www.cepodsn.org Les coûts

Plus en détail

Journée Mondiale de la Liberté de Presse: Le soutien du public à leur rôle de «veilleur» conforte les médias africains sous attaque (Afrobaromètre)

Journée Mondiale de la Liberté de Presse: Le soutien du public à leur rôle de «veilleur» conforte les médias africains sous attaque (Afrobaromètre) Round 6 d Afrobaromètre Nouvelles données collectées à travers l Afrique Accra, Ghana 3 mai 2016 Communiqué de presse Journée Mondiale de la Liberté de Presse: Le soutien du public à leur rôle de «veilleur»

Plus en détail

ATELIER ET REUNION DE COORDINATION DES FREQUENCES SUR LA TRANSITION VERS LA TELEVISION NUMERIQUE ET SUR LA DIVIDENDE NUMERIQUE

ATELIER ET REUNION DE COORDINATION DES FREQUENCES SUR LA TRANSITION VERS LA TELEVISION NUMERIQUE ET SUR LA DIVIDENDE NUMERIQUE ATELIER ET REUNION DE COORDINATION DES FREQUENCES SUR LA TRANSITION VERS LA TELEVISION NUMERIQUE ET SUR LA DIVIDENDE NUMERIQUE Bamako, Mali du 12 au 15 mars 2012 1. Introduction Français L atelier et la

Plus en détail

Secteur de la croissance verte à Madagascar

Secteur de la croissance verte à Madagascar Influence- Communication-Publicité Pour l Afrique et Madagascar Secteur de la croissance verte à Madagascar Revue de presse destinée aux investisseurs potentiels 23 août 2014 Croissance verte: une stratégie

Plus en détail

Appel à propositions. La gestion durable des ressources naturelles et changements climatiques. L`élevage avec un focus sur le pastoralisme

Appel à propositions. La gestion durable des ressources naturelles et changements climatiques. L`élevage avec un focus sur le pastoralisme Foire aux savoirs Consolider la Résilience à l insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel / Afrique de l Ouest Ouagadougou, Burkina Faso, 5-7 Novembre 2013 Appel à propositions Venez nous rejoindre

Plus en détail

La finance durable a-elle un avenir durable?

La finance durable a-elle un avenir durable? La finance durable a-elle un avenir durable? La perspective du microcrédit Emmanuelle Javoy 1 L exclusion bancaire Les bénéficiaires Le client type des services de microfinance est une «personne à faibles

Plus en détail

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S REGARD SUR L EPIDEMIE DU VIH D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S Photo: ONUSIDA Levier de la riposte au sida, l ONUSIDA s emploie à bâtir l action politique et à promouvoir les droits de tous les

Plus en détail

Document d information n o 5 sur les pensions

Document d information n o 5 sur les pensions Document d information n o 5 sur les pensions Il vous faudra combien d argent comme pension? Partie 5 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Etat des lieux. Des structures plus ou moins formalisées et diverses ;

Etat des lieux. Des structures plus ou moins formalisées et diverses ; 1 Etat des lieux 2 Qu est-ce que c est? La Microfinance est l offre permanente de services financiers à grande échelle aux populations démunies. La Microfinance est apparue vers les années 1970 en Afrique

Plus en détail

Projet MAE médicaments falsifiés en Afrique de l ouest : Proposition de la CIOPF

Projet MAE médicaments falsifiés en Afrique de l ouest : Proposition de la CIOPF Projet MAE médicaments falsifiés en Afrique de l ouest : Proposition de la CIOPF Olivier ANDRIOLLO Novembre 2012 Le Projet MAE : Lutte contre les Médicaments Falsifiés en Afrique de L ouest A Contexte

Plus en détail

La vision du PDM à la problématique de la décentralisation et des services décentralisés

La vision du PDM à la problématique de la décentralisation et des services décentralisés Forum régional sur la décentralisation en Afrique francophone : Atelier de travail sur le thème : Améliorer la prestation des services décentralisés en quatre pays africain francophones Vers des solutions

Plus en détail

Burkina Faso Profil pays EPT 2014

Burkina Faso Profil pays EPT 2014 Burkina Faso Profil pays EPT 14 Contexte général Situé au cœur de l Afrique occidentale, dans la boucle du Niger, le Burkina Faso est l un pays des pays les plus peuplés de la sous-région Ouest-africaine

Plus en détail

Couloir Africain de l Énergie Propre

Couloir Africain de l Énergie Propre Couloir Africain de l Énergie Propre LE COULOIR AFRICAIN DE L ÉNERGIE PROPRE L Afrique change rapidement. En 2050, elle comptera 2 milliards d habitants, dont trois sur cinq vivront dans des villes. Plus

Plus en détail

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 04/06/2014

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 04/06/2014 République de Côte d Ivoire Union - Discipline - Travail Porte-parolat du Gouvernement COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 04/06/2014 Le mercredi 04 juin 2014, un Conseil des Ministres s est

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE [ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE NOUVELLES DONNÉES SOULIGNENT LES DÉFIS PERSISTANTS Cette fiche d information présente de nouvelles données relatives à l année scolaire qui s est achevée en sur le nombre d

Plus en détail

Les économies de l Afrique de l Ouest : un portrait statistique

Les économies de l Afrique de l Ouest : un portrait statistique Les économies de l Afrique de l Ouest : un portrait statistique Ce bref portrait statistique porte sur l Afrique de l Ouest, région qui regroupe ici les quinze pays membres de la CEDEAO (Communauté Economique

Plus en détail

Contribution présentée par Madame Lise Thériault (Québec)

Contribution présentée par Madame Lise Thériault (Québec) La représentation des femmes dans les postes décisionnels; dans la haute direction des sociétés d État et de la fonction publique, et dans les entreprises privées Contribution présentée par Madame Lise

Plus en détail

PLR 2013 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS

PLR 2013 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS PLR 2013 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS Version du 20/05/2014 à 21:08:58 PROGRAMME 852 : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS POUR CONSOLIDATION DE DETTES ENVERS LA FRANCE MINISTRE

Plus en détail