Thème : intégration d'un outil logiciel

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thème : intégration d'un outil logiciel"

Transcription

1 Thème : intégration d'un outil logiciel Présentation du thème Introduit dés l'école élémentaire (par exemple avec l'utilisation de la calculatrice) De plus en plus important au cours de la scolarité (grâce à des outils logiciels de plus en plus diversifiés) Aucun chapitre dédié dans les programmes, mais mentionné dans : L'introduction commune du collège et préambule pour le collège pour les mathématiques L'introduction des programme des classes du lycée En lien avec toutes les parties des programmes grâce aux nombreux supports et logiciels disponibles (calculatrice, tableur, logiciels de géométrie dynamique, langages de programmation...) A deux but principaux, l'aide à la démonstration (par exemple en émettant une conjecture grâce à un logiciel de géométrie dynamique) et accélérer les phases calculatoires (par exemple en utilisant un algorithme itératif dans le cas de suites récurrentes) Présentation de sujet Propose de comparer deux méthodes pour démontrer une même propriété (ce qui à pour originalité d'être proche du métier de professeur qui impose de faire des choix d'exercices en fonction des compétences à mobiliser )

2 Présentation de l'exercice Niveau Terminale S La première partie de l'exercice permet de démontrer grâce à l'utilisation d'un logiciel de calcul formel une propriété La seconde partie permet de démontrer la même propriété grâce à de la géométrie dans l'espace QUESTION 1 Méthode 1(utilisation d'un logiciel de calcul formel) Compétences mobilisés Être capable de réinvestir des résultats partiels Manipuler une inéquation algébrique. Inconvénients Peu d'initiative laisser aux élèves (l'utilisation du logiciel de calcul formel est trop guidée, trop inattendue) Méthode 2(utilisation de la géométrie dans l'espace) Compétences mobilisés Connaître des résultats de résultats de géométrie dans l'espace (où savoir les retrouver) et être capable de les réinvestir (notamment les distance plan / point et point / point) Être capable de surmonter la difficulté de travailler dans l'espace (notamment se la difficulté de représentation de la situation) Inconvénients Pas d'utilisation de logiciel alors qu'un logiciel de géométrie dynamique permettrai de mieux représenter la situation et ainsi de laisser plus d'initiative aux élèves en supprimant des questions

3 QUESTION 2 au tableau et fichier geospace 2)a)Bien que non explicitement au programme, nous allons utiliser une propriété classiquement démontrée lors d'exercices qui donne la distance d'un point à un plan. Nous avons alors directement d OP = 1 3 = 1 3 2)b) Considérons le point que le point R appartient au plan P, c'est à dire x+y+z=1, et donc d 0R d OP (par propriété de la distance d'un point à un plan) d'où les distances étant positives d 2 2 0R d OP, c'est à dire x 2 + y 2 + z On a bien x+ y+ z=1 x 2 + y 2 + z )Pour montrer que la propriété n'est pas une équivalence il nous suffit d'exhiber un contre exemple, comme le point S(1;1;1). De plus nous pouvons préciser que l'ensemble des points tels que x 2 + y 2 + z est l'ensemble des points extérieurs à la boule de centre O et de rayons 1/3, alors que l'ensemble des points tels que x+y+z=1 est un plan. Dire que la propriété est une équivalence reviendrai donc à dire que l'ensemble des points extérieur à une boule appartiennent à un même plan, ce qui est évidemment faux

4 QUESTION 3 : proposition de 3 exercices Exercice 1 (niveau 6 ème ) Dans un entrepôt, on doit placer 8 boites sur 2 étagères qui peuvent chacune supporter 2000kg. Sachant que l'on ne peut pas placer plus de 4 boites par étagères et que les boites numérotées de 1 à 8 pèsent: B1:405kg, B2: 152kg, B3: 822kg, B4:503kg, B5:505kg, B6: 373kg, B7: 304kg, B8:712kg Comment doit-on placer les boites sur les 2 étagères? Intérêt de l exercice Montrer que l'on peut résoudre efficacement un problème concret en utilisant de manière pertinente un outil, ici une calculatrice. Exercice 2 (niveau 2nd) Parmi les rectangles de périmètre 100, y en a-t-il un dont l'aire soit maximale? Dans un premier temps, l'utilisation du logiciel geogebra pourra permettre d émettre une conjecture. Intérêts de l exercice La modélisation du problème est laissée entièrement à l'initiative des élèves Il s'agit d'un problème optimisation qui à une place importante en seconde en lien direct avec les fonctions polynôme de second degré. Même si certains élèves ne peuvent résoudre le problème il pourront cependant quand même conjecturer le résultat

5 Exercice 3 (niveau TS) Une entreprise du secteur B.T.P. (Bâtiments et Travaux Publics) doit réduire la quantité de déchets qu elle rejette pour respecter une nouvelle norme environnementale. Elle s engage, à terme, à rejeter moins de tonnes de déchets par an. En 2005, cette entreprise rejetait tonnes de déchets par an. Depuis cette date, chaque année : l entreprise réduit la quantité de déchets qu elle rejette de 5 % l entreprise produit 200 tonnes de déchets supplémentaires en raison du développement de nouvelles activités. Pour tout entier naturel n, on note Un la quantité, en tonnes, de déchets rejetés pour l année ( n), on a donc U 0 = Justifier que pour tout entier naturel n on a U n+1 = 0,95 U n On fournit l algorithme suivant, réalisé avec le logiciel Algobox : a) Supposons que l on fournisse la valeur n = 4 en entrée Quelle est la valeur de U affichée en sortie d algorithme? Arrondir le résultat, si nécessaire, à l unité près. b) Soit n un entier naturel quelconque, fourni en entrée dans cet algorithme. Quel est le rôle de cet algorithme? 3. Etude d une suite auxiliaire : la suite Vn définie pour tout entier naturel n, par Vn = Un a) Montrer que la suite Vn est géométrique ; préciser sa raison et son premier terme. b) Exprimer Vn en fonction de n.

6 c) En déduire que pour tout entier naturel n, on a Un = 36000x 0,95 n d) Calculer une estimation, arrondie à l unité près, de la quantité de déchets rejetée en tonnes par cette entreprise en e) Préciser la limite de la suite Vn, en justifiant. En déduire la limite de la suite Un Interpréter le résultat obtenu. 4. Déterminer l année à partir de laquelle l entreprise réalisera son objectif, à savoir, rejeter moins de de déchets par an. Intérêts de l exercice Travailler sur une suite arithmético-géométrique en utilisant deux méthodes différentes, d'abord un outil logiciel puis l'introduction d'une suite auxiliaire

Les résultats seront donnés sous forme décimale ( B) 2. Représenter la situation à l aide d un arbre pondéré.

Les résultats seront donnés sous forme décimale ( B) 2. Représenter la situation à l aide d un arbre pondéré. Polynésie Septembre 2011 Série ES Exercice Dans une ville, une enquête portant sur les habitudes des ménages en matière d écologie a donné les résultats suivants : 70% des ménages pratiquent le tri sélectif.

Plus en détail

Luc PONSONNET Lycée Bonaparte 83000 Toulon Académie de Nice TRAAM 2013-2014 Page 1

Luc PONSONNET Lycée Bonaparte 83000 Toulon Académie de Nice TRAAM 2013-2014 Page 1 Luc PONSONNET - Académie de Nice - TraAM 2013-2014 " L ENORME SAUT DE THIERRY NEUVILLE AU RALLYE DE FINLANDE" Niveau de la classe : première scientifique Testée avec une classe de première scientifique

Plus en détail

Le tricercle de Mohr

Le tricercle de Mohr Sujet 1 Épreuve pratique de mathématiques en troisième Fiche élève Le tricercle de Mohr On considère un segment [AB] tel que AB = 10 cm et un point C quelconque du segment [AB]. Soit 1 le demi-cercle de

Plus en détail

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e Descriptif de l action : Semaine nationale des mathématiques 2015 Action académique liaison CM2-6 e Il s agit de proposer aux élèves d une classe de CM2 et d une classe de sixième associées de résoudre

Plus en détail

Ordinateur, programme et langage

Ordinateur, programme et langage 1 Ordinateur, programme et langage Ce chapitre expose tout d abord les notions de programme et de traitement de l information. Nous examinerons ensuite le rôle de l ordinateur et ses différents constituants.

Plus en détail

Couper en deux, encore et encore : la dichotomie

Couper en deux, encore et encore : la dichotomie Couper en deux, encore et encore : la dichotomie I : Jeu du nombre inconnu Un élève volontaire choisit un nombre entier compris entre 0 et 56. Un autre élève cherche à deviner ce nombre, en adoptant la

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012 UN TRAIN A PRENDRE. (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012 UN TRAIN A PRENDRE. (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc) UN TRAIN A PRENDRE (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 Narration de séance et productions d élèves... 6 1 Fiche professeur UN TRAIN

Plus en détail

Lettre TIC'Édu n 14. Utiliser un ENT (espace numérique de travail) en mathématiques

Lettre TIC'Édu n 14. Utiliser un ENT (espace numérique de travail) en mathématiques 1 sur 5 Si vous ne visualisez pas correctement cette Lettre, consultez-la en ligne Lettre TIC'Édu n 14 Janvier 2012 Utiliser un ENT (espace numérique de travail) en mathématiques Les ENT (Espaces Numériques

Plus en détail

Mathématiques et Philosophie en classe de seconde

Mathématiques et Philosophie en classe de seconde Mathématiques et Philosophie en classe de seconde Intervention du Professeur de mathématiques. Effectif de la classe : 34 élèves. Intervention : quinze heures en alternance avec le cours de Philosophie.

Plus en détail

Compte-rendu d expérimentation

Compte-rendu d expérimentation SFODEM Partage de pizzas Sommaire Fiche d identification Fiche professeur Fiche élève Scénario d'usage Compte-rendu d expérimentation CV FICHE D'IDENTIFICATION Type : Exercice d'application, du type "vrai

Plus en détail

Mathice 2 2008/2009. On veut étudier l existence d un minimum pour la longueur du pli créé, comme pour l aire de la partie repliée.

Mathice 2 2008/2009. On veut étudier l existence d un minimum pour la longueur du pli créé, comme pour l aire de la partie repliée. Expérimenter, conjecturer, démontrer Un devoir qui ne fait pas un pli! Fiche professeur I.Présentation de l activité Problème ouvert : On plie une feuille de format A4 en ramenant le coin inférieur droit

Plus en détail

Chapitre 2. Valeur acquise par un capital

Chapitre 2. Valeur acquise par un capital MATHEMATIQUES FINANCIERES Le temps, c'est de l'argent Si un capital est placé pendant "un temps assez long", on utilise les intérêts composés. En règle générale, à moins d'être complètement étranger aux

Plus en détail

Définir les objectifs de formation

Définir les objectifs de formation Définir les objectifs de formation La définition des objectifs de formation est une étape préalable à l'évaluation des formations, qui doit avoir lieu avant de définir le contenu de la formation. Pourtant,

Plus en détail

Création d'un logiciel de comptabilité générale

Création d'un logiciel de comptabilité générale Création d'un logiciel de comptabilité générale Description du thème Propriétés Intitulé long Date de publication Présentation Description Développement d'un logiciel de comptabilité générale avec Access

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ES/L Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) ES : ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques

Plus en détail

Arithmétique binaire. (Université Bordeaux 1) Architecture de l Ordinateur 2007-2008 1 / 10

Arithmétique binaire. (Université Bordeaux 1) Architecture de l Ordinateur 2007-2008 1 / 10 Entiers naturels Arithmétique binaire Représentation en base 10: 2034 = 2 10 3 + 0 10 2 + 3 10 1 + 4 10 0 Représentation en base 2: 11010 = 1 2 4 + 1 2 3 + 0 2 2 + 1 2 1 + 0 2 0 (Université Bordeaux 1)

Plus en détail

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.»

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.» Recherche d un problème ouvert en classe de seconde Le produit maximum Stéphane Millet Lycée d Andrézieu-Bouthéon «Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE. Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*)

MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE. Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*) MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*) Ces deux ateliers avaient pour objectif d amener les participants à une réflexion sur l utilisation, dans

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ES/L Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) ES : ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques

Plus en détail

Initiation à la Programmation avec Java Semestre 1-2008/2009. Compte rendu final du Projet

Initiation à la Programmation avec Java Semestre 1-2008/2009. Compte rendu final du Projet Initiation à la Programmation avec Java Semestre 1-2008/2009 Compte rendu final du Projet Jean-Baptiste Leprêtre Groupe Y1 Chargé de TD : Fabienne Thomarat 1 SOMMAIRE : I) Cahier des Charges II) Analyse

Plus en détail

Streaming SOMMAIRE. 1. Tableau récapitulatif

Streaming SOMMAIRE. 1. Tableau récapitulatif Streaming SOMMAIRE 1. Tableau récapitulatif... 1 2. Enoncé et consigne données aux élèves... 2 3. Objectifs et analyse a priori... 2 4. Scénario de mise en œuvre... 3 5. Evaluation, productions d élèves...

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail

La recherche documentaire au Cycle 3. Comment initier les élèves à la recherche documentaire en utilisant les ressources disponibles sur internet?

La recherche documentaire au Cycle 3. Comment initier les élèves à la recherche documentaire en utilisant les ressources disponibles sur internet? La recherche documentaire au Cycle 3 Comment initier les élèves à la recherche documentaire en utilisant les ressources disponibles sur internet? Les programmes - Histoire : «consulter une encyclopédie

Plus en détail

Commentaires Présentation

Commentaires Présentation Commentaires Présentation Gilles Aldon 17 novembre 2007 1 Introduction Dans un souci d'animation du stage, il nous a paru important de commencer la journée de présentation par une séance plénière ; cette

Plus en détail

Chapitre 1 Second degré. Table des matières. Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1

Chapitre 1 Second degré. Table des matières. Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 1 Second degré Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

Niveau. Situations étudiées. Type d activité. Durée. Objectifs

Niveau. Situations étudiées. Type d activité. Durée. Objectifs Fourchettes, non réponses, fausses réponses et redressements... : la cuisine mathématique des sondages Niveau Exercice 1 : 3 ème 2 nde. Exercice 2 : 3 ème 2 nde. Exercice 3 : Seconde ou première. Exercice

Plus en détail

IUT Nice-Côte d Azur Informatique appliquée 2005 2006. TP N o 4. Tableur : affichage et impression

IUT Nice-Côte d Azur Informatique appliquée 2005 2006. TP N o 4. Tableur : affichage et impression 1 IUT Nice-Côte d Azur TC-Nice 1 re année Informatique appliquée 2005 2006 TP N o 4 Tableur : affichage et impression I Options d affichage Les options concernant l affichage dans les feuilles de calcul

Plus en détail

Concevoir et analyser des tâches mathématiques dans un environnement logiciel : Quels objectifs d apprentissage? Quels choix de conception?

Concevoir et analyser des tâches mathématiques dans un environnement logiciel : Quels objectifs d apprentissage? Quels choix de conception? Concevoir et analyser des tâches mathématiques dans un environnement logiciel : Quels objectifs d apprentissage? Quels choix de conception? Semaine 2, auteurs Maha Abboud-Blanchard (ESPE de Versailles,

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ES/L Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) ES : ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques

Plus en détail

Mathématiques Fonctions réelles et équations

Mathématiques Fonctions réelles et équations Définition du domaine d'examen MAT-5106-1 Mathématiques Fonctions réelles et équations Mise à jour novembre 2004 Définition du domaine d'examen MAT-5106-1 Mathématiques Fonctions réelles et équations Mise

Plus en détail

Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets

Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets Thème : probabilités 1) On lance deux dés équilibrés à 6 faces et on note la somme des deux faces obtenues. 1.a) Donner un univers associé cette expérience.

Plus en détail

Support de séance d information en classe de Seconde générale et technologique avec le logiciel GPO Lycée

Support de séance d information en classe de Seconde générale et technologique avec le logiciel GPO Lycée Support de séance d information en classe de Seconde générale et technologique avec le logiciel GPO Lycée La séance est conçue pour des demidivisions (12 à 15 élèves). Chaque élève doit avoir un accès

Plus en détail

Mesure d'une concentration en dioxygène à l'aide d'une carte Arduino reliée à une sonde de Clark

Mesure d'une concentration en dioxygène à l'aide d'une carte Arduino reliée à une sonde de Clark Mesure d'une concentration en dioxygène à l'aide d'une carte Arduino reliée à une sonde de Clark DOMENJOD Quentin GAMIN Cécile TS1 Projet ISN 2014/2015 Lycée Antoine Roussin SOMMAIRE Présentation......p3

Plus en détail

Algorithmique et Structures de Données

Algorithmique et Structures de Données 1.1 Algorithmique et Structures de Données Jean-Charles Régin Licence Informatique 2ème année 1.2 Itérations Jean-Charles Régin Licence Informatique 2ème année Itération : définition 3 En informatique,

Plus en détail

Question 1 : Nous allons proposer une résolution de l'exercice par deux méthodes :

Question 1 : Nous allons proposer une résolution de l'exercice par deux méthodes : Introduction : Le problème présente plusieurs résolutions possibles et amène les élèves à prendre l'initiative de résoudre cet exercice avec la méthode de leur choix. Le but est d'optimiser une fonction.

Plus en détail

Baccalauréat STMG Polynésie 12 septembre 2014 Correction

Baccalauréat STMG Polynésie 12 septembre 2014 Correction Baccalauréat STMG Polynésie 1 septembre 014 Correction Durée : 3 heures EXERCICE 1 6 points Pour une nouvelle mine de plomb, les experts d une entreprise modélisent le chiffre d affaires (en milliers d

Plus en détail

Maîtriser le binaire et les conversions réciproques binaire-décimal.

Maîtriser le binaire et les conversions réciproques binaire-décimal. Support Réseau des Accès Utilisateurs SI 2 BTS Services Informatiques aux Organisations 1 ère année Support Réseau des Accès Utilisateurs Objectifs : Chapitre 1 : Codage de l'information Le système binaire

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES SUJET C12

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES SUJET C12 Sujet C12 Page 1 sur 7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES SUJET C12 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche concernant les logiciels

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous Rallyes et défis maths expérimenter pour permettre d apprendre à tous 1 - L activité mathématique dans un rallye - Une démarche d apprentissage avant tout - Expérimenter en maths - Modalités de mise en

Plus en détail

Analyse de deux séquences d apprentissage 1

Analyse de deux séquences d apprentissage 1 hs.c om Ce fichier, corrigé du fichier D22, aborde le vaste domaine du traitement de l information, de la gestion de données et des représentations couramment utilisées. Nous vous proposons deux séquences

Plus en détail

Identification Dispositif d aide personnalisée en classe de sixième. Tel 04 94 58 55 21. 0830836h@ac-nice.fr www.ac-nice.fr/college-joliotcurie/

Identification Dispositif d aide personnalisée en classe de sixième. Tel 04 94 58 55 21. 0830836h@ac-nice.fr www.ac-nice.fr/college-joliotcurie/ 8 Identification Dispositif d aide personnalisée en classe de sixième Etablissement Nom Collège Joliot-Curie Chef d établissement Adresse Tel 04 94 58 55 21 Email Site web Académie Avenue du collège, 83320

Plus en détail

Introduction à MATLAB / OCTAVE

Introduction à MATLAB / OCTAVE CH I - DECOUVERTE DE MATLAB / OCTAVE 1 Introduction à MATLAB / OCTAVE Source: http://enacit1.epfl.ch/cours_matlab/base.html MATLAB est un logiciel de calcul numérique, de visualisation et de programmation

Plus en détail

Les savoir-faire : I. Taux d évolution : Rappels

Les savoir-faire : I. Taux d évolution : Rappels Les savoir-faire : Calculer une évolution exprimée en pourcentage. Exprimer en pourcentage une évolution. Connaissant deux taux d évolution successifs, déterminer le taux d évolution global. Connaissant

Plus en détail

VII- Enumérations dans l ordre alphabétique

VII- Enumérations dans l ordre alphabétique VII- Enumérations dans l ordre alphabétique Prenons un dictionnaire. Comment savoir si un mot se trouve avant ou après un autre? On commence par comparer la première lettre de ces deux mots. Si elles sont

Plus en détail

Une énigme par jour Cycle 3 Semaine des maths 2012

Une énigme par jour Cycle 3 Semaine des maths 2012 Ces «énigmes» permettent d initier une démarche fondée sur l initiative des élèves pour utiliser les connaissances acquises et montrer leur capacité à les utiliser dans des situations où elles ne sont

Plus en détail

Math pour bras motorisé 5 servomoteurs ( 3 segments mobiles + base rotative + pince)

Math pour bras motorisé 5 servomoteurs ( 3 segments mobiles + base rotative + pince) Math pour bras motorisé 5 servomoteurs ( 3 segments mobiles + base rotative + pince) Par X. HINAULT Juillet -Aout 2011 Tous droits réservés www.mon-club-elec.fr L'objectif ici est de trouver comment calculer

Plus en détail

Exemples d activités sur le thème : Fonctions permettant une acquisition progressive des compétences de calcul :

Exemples d activités sur le thème : Fonctions permettant une acquisition progressive des compétences de calcul : Exemples d activités sur le thème : Fonctions permettant une acquisition progressive des compétences de calcul : Sous-thèmes Compétences de calcul travaillées Notion de Fonctions : Introduction du vocabulaire

Plus en détail

Travaux pratiques en classe de Seconde

Travaux pratiques en classe de Seconde ANNÉE SCOLAIRE 2010-2011 Travaux pratiques en classe de Seconde DIDIER PIHOUÉ Table des matières TP n 1 : Conjecture et preuve..................................... 2 TP n 2 : Équations de droites.....................................

Plus en détail

Si la fiche de fabrication est l'écrit plébiscité en classe, il en existe bien d'autres...exemples...

Si la fiche de fabrication est l'écrit plébiscité en classe, il en existe bien d'autres...exemples... Si la fiche de fabrication est l'écrit plébiscité en classe, il en existe bien d'autres...exemples... NB. : Ces cadres ne sont pas aux bonnes dimensions pour un usage direct en classe. Recherche documentaire

Plus en détail

Le classement PISA est-il fiable? Qu est ce que PISA?

Le classement PISA est-il fiable? Qu est ce que PISA? » L'histoire de l école française a été de nombreuse fois perturbée comme par exemple le dernier mouvement en date, mai 68. À la suite de ce mouvement, l'université est réformée, menant entre autres à

Plus en détail

Le Dobble. Cellya Sirot en Tale S ; Jean-Baptiste Fraisse en Tale S et Jammy Mariotton en Tale S

Le Dobble. Cellya Sirot en Tale S ; Jean-Baptiste Fraisse en Tale S et Jammy Mariotton en Tale S Cet article est rédigé par des élèves. Il peut comporter des oublis et imperfections, autant que possible signalés par nos relecteurs dans les notes d'édition. Année 2014-2015 Le Dobble Cellya Sirot en

Plus en détail

Un modèle général et des résultats de complexité pour le partage de biens indivisibles

Un modèle général et des résultats de complexité pour le partage de biens indivisibles Un modèle général et des résultats de complexité pour le partage de biens indivisibles Sylvain Bouveret, Hélène Fargier, Jérôme Lang et Michel Lemaître ONERA / IRIT / CNES / SUPAERO le 27 mai 2005 Partage

Plus en détail

Rapport IN52. Sujet : Résolution d un puzzle

Rapport IN52. Sujet : Résolution d un puzzle CARRE Julien PIERNOT Jérôme Rapport IN52 Sujet : Résolution d un puzzle Responsable : M. Ruicheck Y. Automne 2007 1 SOMMAIRE INTRODUCTION...3 I. Description et approche du sujet...4 1. Description 2. Outils

Plus en détail

linguiste. De cette façon nous pourrons définir un aspect fondamental de la Linguistique Appliquée.

linguiste. De cette façon nous pourrons définir un aspect fondamental de la Linguistique Appliquée. RÉSUMÉ EN FRANÇAIS Cette thèse a deux objectifs principaux qui, compte tenu de leur complémentarité, nous pouvons les combiner dans un seul but qui est le suivant: l'étude de la formation à la communication

Plus en détail

Correction Bac blanc mai 2013

Correction Bac blanc mai 2013 Correction Bac blanc mai 2013 Exercice 1 Commun à tous les candidats. 4 points (1 point par bonne réponse) 1. La fonction F définie sur R par F (x) = e x2 est une primitive de la fonction f définie par

Plus en détail

ETUDE DE LA CARACTERISTIQUE DU DIPÔLE OHMIQUE : LOI D OHM UTILISATION D UN TABLEUR

ETUDE DE LA CARACTERISTIQUE DU DIPÔLE OHMIQUE : LOI D OHM UTILISATION D UN TABLEUR Nom : Prénom : Classe : Date : Fiche élève 1/ 6 Physique Chimie ETUDE DE LA CARACTERISTIQUE DU DIPÔLE OHMIQUE : LOI D OHM UTILISATION D UN TABLEUR Objectifs : - Établir la loi d Ohm à l aide d un tableur-grapheur

Plus en détail

T ES/L DEVOIR SURVEILLE 3 16 JANVIER 2015

T ES/L DEVOIR SURVEILLE 3 16 JANVIER 2015 T ES/L DEVOIR SURVEILLE 3 16 JANVIER 2015 Durée : 3h NOM : Prénom : Calculatrice autorisée «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse,

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES CONDUISANT AU BTS

QUESTIONNAIRE SUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES CONDUISANT AU BTS QUESTIONNAIRE SUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES CONDUISANT AU BTS Ce questionnaire est proposé aux professeurs de mathématiques intervenant en sections de technicien supérieur : les réponses, individuelles

Plus en détail

Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire

Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire 1. Tableau récapitulatif... 2 2. Enoncé et consigne données aux... 3 3. Objectifs et analyse a priori... 3 4. Scénario

Plus en détail

CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ-1 MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES

CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ-1 MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ- MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES DES SYSTÈMES SÉQUENTIELS DÉCRIRE PUIS RÉALISER UN SYSTÈME À PARTIR D UN BESOIN DE MÉMORISATION PROBLÉMATIQUE : Afin de déterminer

Plus en détail

Linéarité proportionnalité Discipline

Linéarité proportionnalité Discipline Cours 3a-1 Linéarité proportionnalité Discipline Sommaire 1 Fonctions affines et linéaires........................................... 2 1.1 Représentation graphique 2 1.2 Linéarité et proportionnalité

Plus en détail

LE MIKADO POUR DECOUVRIR LA MULTIPLICATION AU CE1. Classe de Laurence FABRE Ecole Barbou, Carbon Blanc

LE MIKADO POUR DECOUVRIR LA MULTIPLICATION AU CE1. Classe de Laurence FABRE Ecole Barbou, Carbon Blanc LE MIKADO POUR DECOUVRIR LA MULTIPLICATION AU CE1 Classe de Laurence FABRE Ecole Barbou, Carbon Blanc LE PRINCIPE DU JEU DE MIKADO LE CONTENU DU JEU Le moins cher 1,50 REGLE DU JEU But du jeu : récupérer

Plus en détail

OLYMPIADES DE MATHÉMATIQUES Académie d AIX-MARSEILLE Session 2012. Série S

OLYMPIADES DE MATHÉMATIQUES Académie d AIX-MARSEILLE Session 2012. Série S CLASSES DE PREMIERES GÉNÉRALES ET TECHNOLOGIQUES OLYMPIADES DE MATHÉMATIQUES Académie d AIX-MARSEILLE Session 01 Durée : 4 heures Série S Les calculatrices sont autorisées. Ce sujet comporte 4 exercices

Plus en détail

ChN8 FONCTIONS AFFINES progression. séance 0 test d'entrée

ChN8 FONCTIONS AFFINES progression. séance 0 test d'entrée ChN8 FONCTIONS AFFINES progression séance 0 test d'entrée séance 1 exercice complémentaire 1 activité 1 (intro fonctions affines) cours : I. Définition séance 2 exercice complémentaire 2 fiche ex. 1 ex

Plus en détail

Cet article a pour but de répondre à ces deux questions.

Cet article a pour but de répondre à ces deux questions. Chercheuse : Parreau Anne. Professeurs : Mme Avinzac et Mme Lecureux du lycée Ozenne ainsi que M. Ronchini du lycée st Sernin. Elèves : Nogues Alexandre (en première à Ozenne) ainsi que Nouhen Hubert et

Plus en détail

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC Dénombrement et probabilités Version du juillet 05 Enoncés Exercice - YouTube Sur YouTube, les vidéos sont identifiées à l aide d une chaîne

Plus en détail

Programmation orientée objet

Programmation orientée objet Programmation orientée objet Les 3 fondamentaux de la POO La Programmation Orientée Objet est dirigée par 3 fondamentaux qu'il convient de toujours garder à l'esprit : encapsulation, héritage et polymorphisme.

Plus en détail

Sujet Métropole 2013 EXERCICE 1. [4 pts] Probabilités

Sujet Métropole 2013 EXERCICE 1. [4 pts] Probabilités Sujet Métropole 01 EXERIE 1. [4 pts] Probabilités Une jardinerie vend de jeunes plants d arbres qui proviennent de trois horticulteurs : 5% des plants proviennent de l horticulteur H 1, 5% de l horticulteur

Plus en détail

L e s m a t h é m a t i q u e s a u c o l l è g e Page 1. BREVET BLANC 21 avril 2013. Exercice 1 :

L e s m a t h é m a t i q u e s a u c o l l è g e Page 1. BREVET BLANC 21 avril 2013. Exercice 1 : Exercice 1 : 8 questions indépendantes Les huit questions suivantes sont indépendantes. 1. Écrire la fraction sous forme irréductible en détaillant tous les calculs. 1 ière étape : On cherche le P.G.C.D.

Plus en détail

Utiliser DYNAMIC pour étudier des enregistrements vidéo de mouvements. 1 Relativité du mouvement en classe de Seconde :

Utiliser DYNAMIC pour étudier des enregistrements vidéo de mouvements. 1 Relativité du mouvement en classe de Seconde : Utiliser DYNAMIC pour étudier des enregistrements vidéo de mouvements 1 Relativité du mouvement en classe de Seconde : 1.1 Programme : Exemples d activités Contenus Connaissances et savoir-faire exigibles

Plus en détail

Proportion. Évolution

Proportion. Évolution 1 Proportion. Évolution PROPORTION On considère un ensemble E contenant n éléments et A une partie de E contenant y éléments. La proportion p A des éléments de A par rapport à E est égale à : résumés de

Plus en détail

Proposition de corrigé

Proposition de corrigé Externat Notre Dame Devoir Survéillé n 2 (1 ere ES/L) Samedi 14 décembre Durée : 3 h calculatrice autorisée - pas d échange de calculatrice ou de matériel Proposition de corrigé Dans tout ce devoir, la

Plus en détail

Initiation EXCEL 2000

Initiation EXCEL 2000 Initiation EXCEL 2000 Introduction Créé par Microsoft : En février 1985 sur Macintosh En Septembre 1987 sur P.C. (Version 2.1) Actuellement : Excel 2000 se subdivise en 4 modules principaux : - Le tableur

Plus en détail

Architecture d'application multithread Projet d'application web d'entreprise. Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Architecture d'application multithread Projet d'application web d'entreprise. Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de Intitulé Code Institut Paul Lambin Bachelier en informatique de gestion Design d'applications d'entreprises I2090 Cycle 1 Bloc 2 Quadrimestre

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Direction de l éducation des adultes et de l action communautaire Service de l évaluation des apprentissages DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Programme d études Informatique de la formation de base commune

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE MATHÉMATIQUES. Spécialité : BIOTECHNOLOGIES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE MATHÉMATIQUES. Spécialité : BIOTECHNOLOGIES BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Session 2015 Jeudi 18 juin 2015 MATHÉMATIQUES Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : BIOTECHNOLOGIES Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 4 Calculatrice

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

TD : Découverte des globes virtuels

TD : Découverte des globes virtuels http://www.sigea.educagri.fr http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/ TD : Découverte des globes virtuels Temps de réalisation : 1 heure. Pré-requis : Environnement bureautique informatique

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

Proportionnalité. Organisation et gestion de données. Problèmes

Proportionnalité. Organisation et gestion de données. Problèmes Proportionnalité et Organisation et gestion de données Problèmes Montreuil Mercredi 23 janvier 2013 Proportionnalité Consigne: Pour chacun des exercices qui suivent, le proposeriez-vous à chercher à vos

Plus en détail

Enseignement à l'initiative de l'établissement. Classe de BTS DATR 1 -----------------------------------------------------------------------

Enseignement à l'initiative de l'établissement. Classe de BTS DATR 1 ----------------------------------------------------------------------- Enseignement à l'initiative de l'établissement Classe de BTS DATR 1 ----------------------------------------------------------------------- Pluridisciplinarité: Diagnostic ciblé de territoire & analyse

Plus en détail

Défi mathématique : école maternelle et CP. Le défi ambitionne de donner l envie de «chercher». Il repose sur des situations problèmes.

Défi mathématique : école maternelle et CP. Le défi ambitionne de donner l envie de «chercher». Il repose sur des situations problèmes. Défi mathématique : école maternelle et CP. Présentation : Le défi ambitionne de donner l envie de «chercher». Il repose sur des situations problèmes. Les situations proposées visent d abord à favoriser

Plus en détail

Mathématiques pour. l informatique

Mathématiques pour. l informatique Xavier Chanet Patrick Vert Mathématiques pour l informatique Pour le BTS SIO Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Illustration de couverture

Plus en détail

Formation etwinning : INSCRIPTION ET RECHERCHE DE PARTENAIRES. Préambule à l'inscription : pourquoi s'inscrire? Qu'est-ce qu'etwinning?

Formation etwinning : INSCRIPTION ET RECHERCHE DE PARTENAIRES. Préambule à l'inscription : pourquoi s'inscrire? Qu'est-ce qu'etwinning? Formation etwinning : INSCRIPTION ET RECHERCHE DE PARTENAIRES Préambule à l'inscription : pourquoi s'inscrire? Qu'est-ce qu'etwinning? etwinning est tout d'abord à considérer comme un réseau social européen

Plus en détail

Relations d ordre et relations d équivalence

Relations d ordre et relations d équivalence CHAPITRE 1 Relations d ordre et relations d équivalence 1.1 Définition Une relation sur un ensemble E est un sous-ensemble R de l ensemble E E, produit cartésien de E par lui-même. Par exemple, si E =

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2011 LA PHOTOCOPIEUSE. Fiche professeur... 2. Fiche élève... 4

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2011 LA PHOTOCOPIEUSE. Fiche professeur... 2. Fiche élève... 4 LA PHOTOCOPIEUSE Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 4 Narration de séance et productions d élèves... 5 1 Fiche professeur LA PHOTOCOPIEUSE Niveaux et objectifs pédagogiques 3 e : introduction

Plus en détail

Un collectionneur achète un tableau 5000. Il le revend 6000. Il le rachète plus tard 7000 pour le revendre finalement 8000.

Un collectionneur achète un tableau 5000. Il le revend 6000. Il le rachète plus tard 7000 pour le revendre finalement 8000. Un collectionneur achète un tableau 5000. Il le revend 6000. Il le rachète plus tard 7000 pour le revendre finalement 8000. A-t-il gagné ou perdu de l argent? Combien? Animation pédagogique Mathématiques

Plus en détail

Initiation aux probabilités.

Initiation aux probabilités. Initiation aux probabilités. On place dans une boite trois boules identiques à l exception de leur couleur : une boule est noire, une est blanche, la troisième est grise. On tire une des boules sans regarder,

Plus en détail

Ou comment surveiller sa réputation et celles des autres.

Ou comment surveiller sa réputation et celles des autres. Ou comment surveiller sa réputation et celles des autres. LA VEILLE ET LA GESTION DES AVIS SUR INTERNET La veille et la gestion des avis sur internet Les différents types de veille Les outils gratuits

Plus en détail

B3/B7 Réseau (SQL/Citrix)

B3/B7 Réseau (SQL/Citrix) B3/B7 Réseau (SQL/Citrix) Introduction Pour que plusieurs utilisateurs puissent travailler en même temps sur les mêmes données (clients, dossiers, ) il faut disposer d un réseau Plusieurs architectures

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SEN Session 2014. Situation d évaluation de Sciences Physiques et Chimiques SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SEN Session 2014. Situation d évaluation de Sciences Physiques et Chimiques SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT LOGO Académie BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SEN Session 2014 Contrôle en cours de formation Situation d évaluation de Sciences Physiques et Chimiques Séquence Durée :./. 45 min SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT Établissement

Plus en détail

Schéma de passation des épreuves de qualification. Secteur : SERVICES AUX PERSONNES. Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ

Schéma de passation des épreuves de qualification. Secteur : SERVICES AUX PERSONNES. Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ Schéma de passation des épreuves de qualification Secteur : SERVICES AUX PERSONNES Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ 1. Le Décret CQ6/CQ7 et CESS/CE6P Depuis septembre 2010, le Décret qualification est

Plus en détail

Série 9: Intérêt des fonctions, portée des variables, variables statiques Buts

Série 9: Intérêt des fonctions, portée des variables, variables statiques Buts Série 9: Intérêt des fonctions, portée des variables, variables statiques Buts - La notion de fonction est fondamentale car elle permet d'atteindre deux objectifs: principe d'abstraction: offrir une vue

Plus en détail

Les énergies mises en œuvre

Les énergies mises en œuvre Les énergies mises en œuvre Centre d'intérêt 4 : Quelle est la nature de l'énergie utilisée et comment est-elle convertie? Question 1 : Comment alimenter en énergie un site isolé? Pour répondre aux besoins

Plus en détail

ANNEXE II. b. Définition des épreuves

ANNEXE II. b. Définition des épreuves ANNEXE II. b Définition des épreuves Définitions des épreuves ÉPREUVE EP1 Activités de logistique et de transport (coefficient 8 + 1 pour PSE) Objectif de l épreuve Cette épreuve vise à apprécier l aptitude

Plus en détail

ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3

ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3 1 ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3 A- PROGRESSION CLASSIQUE Allumage d'une ampoule 3,5 V avec la pile plate. Allumage «loin de la pile» (avec des fils) dans le but ultérieur de réaliser un

Plus en détail

Compétences du B2i collège et activités documentaires

Compétences du B2i collège et activités documentaires Compétences du B2i collège et activités documentaires Aujourd hui, les activités de recherche documentaire intègrent nécessairement l utilisation de l informatique, du multimédia et de l Internet. Lors

Plus en détail

Mathématiques et Motricité

Mathématiques et Motricité Mathématiques et Motricité Céline Gineste CPC EPS Montauban Sud et Montauban ASH Novembre 2013 Faire des mathématiques à l école maternelle? Il ne s agit pas de construire un apprentissage mathématiques

Plus en détail