REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE LA VIE SOCIALE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE LA VIE SOCIALE"

Transcription

1 REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE LA VIE SOCIALE IME ET SESSAD DE L ELORN 21/01/2009

2 Pour répondre aux dispositions du Décret n du 25 mars 2004 pris en application de l Article du Code de l action sociale et des familles lui-même institué par la Loi n du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale et médico-sociale, une structure de participation des usagers, appelée Conseil de la vie sociale, est mise en place. En conséquence, entre les établissements ci-après désignés : - I.M.E de l Elorn (regroupant sections du Relecq et celle de Kergaradec) - S.E.S.S.A.D. de l Elorn Il est institué une instance collégiale consultative, dénommée : «CONSEIL DE LA VIE SOCIALE». Le Conseil de la vie sociale est créé pour une durée indéterminée et exercera ses compétences au bénéfice partagé des établissements fondateurs listés ci-dessus. La décision d instituer un Conseil de la vie sociale commun à ces établissements a été prise par le Conseil d Administration de l Association Les Papillons Blancs du Finistère ; une copie de cette décision est jointe en annexe du présent règlement intérieur. I COMPETENCES ET FONCTIONS DU CVS 1.1 Champ de compétences du CVS Le CVS donne son avis et fait des propositions sur toute question intéressant le fonctionnement de l établissement ou du service et notamment sur : - l'organisation intérieure et la vie quotidienne, - les activités, - l'animation socioculturelle et les services thérapeutiques, - les projets de travaux et d'équipements, - la nature et le prix des services rendus, - l'affectation des locaux collectifs, l'entretien des locaux, - les relogements prévus en cas de travaux ou de fermeture, - l'animation de la vie institutionnelle et les mesures prises pour favoriser les relations entre ces participants, - les modifications substantielles touchant aux conditions de prises en charge Il donne également un avis sur le règlement de fonctionnement de l établissement ou du service et sur le projet d établissement. Les avis et propositions du CVS sont transmis, après adoption par ses membres, au Conseil d Administration de l Association gestionnaire de l établissement ou du service. Le CVS doit être informé de la suite donnée aux avis et propositions qu il a émis. 2

3 1.2 Mission d assistance du conseil de la vie sociale Tout usager, membre du CVS, peut se faire accompagner ou assister d une tierce personne ou d un organisme aidant à la traduction afin de permettre la compréhension de ses interventions. 1.3 Secret des échanges à caractère nominatif et devoir de réserve Les membres du CVS sont tenus au secret quant à toutes informations à caractère confidentiel relative aux personnes qu ils pourraient connaître dans le cadre de leur fonction. II FONCTIONNEMENT DU CVS 2.1 Elections au sein du CVS Composition du CVS Le CVS comprend 17 membres repartis dans 4 collèges comme suit : - 4 représentants des personnes accueillies ; - 8 représentants des familles et/ou des représentants légaux; - 3 représentant les personnels ; - 2 représentants de l association gestionnaire Modalités de désignation Les membres délibérants du Conseil de la vie sociale sont désignés comme suit : Collège des personnes accueillies Les représentants des personnes accueillies au sein de l IME de l Elorn sont élus par un vote à bulletin secret à la majorité simple des votants, par et parmi l ensemble des personnes accueillies. Dans l hypothèse de l obtention d un nombre égal de voix par plusieurs candidats, celui qui sera civilement le plus âgé sera élu. Collège des familles et des représentants légaux Les représentants des familles ou des représentants légaux sont élus par vote à bulletin secret à la majorité simple des votants, par et parmi l ensemble des familles ou des représentants légaux des adultes accueillis au sein de l IME de l Elorn et au prorata du nombre de sièges affectés. Il est décidé d affecter 3 sièges pour le site du Releck, 3pour celui de Kergaradec et 2 représentants le SESSAD. Les représentants légaux sont les tuteurs et non les curateurs des majeurs, qu il s agisse de personnes physiques ou d organismes tutélaires. 3

4 Dans l hypothèse de l obtention d un nombre égal de voix par plusieurs candidats, celui qui sera civilement le plus âgé sera élu. Collège du personnel Les représentants du personnel sont élus selon les modalités suivantes : Il est procédé par la Direction de l IME de l Elorn un appel à candidature dans les établissements. Tout salarié bénéficiant d un contrat de travail à durée indéterminée affecté à l IME et le SESSAD de l Elorn peut se porter candidat comme représentant du collège du personnel. La liste des candidats est ensuite établie et transmise à la Direction générale de l Association qui la présentera pour approbation à la plus proche réunion du Comité d entreprise. L élection des titulaires, au prorata du nombre de sièges affectés, est effectuée par et parmi les candidats retenus par le Comité d entreprise. Dans l hypothèse de l obtention d un nombre égal de voix par plusieurs candidats, le candidat ayant le plus d ancienneté dans l établissement sera élu. Collège de l organisme gestionnaire Les représentants de l organisme gestionnaire L Association Les Papillons Blancs du Finistère sont désignés par le Conseil d Administration Elections La procédure des élections sera lancée dès la rentrée scolaire dans la mesure du possible. Les élections ont lieu dans l établissement ou le service. En cas de vote par correspondance, le secret de l anonymat sera respecté par l insertion d une enveloppe dans l enveloppe à retourner. Chacun des parents sera électeur. Les électeurs ne disposent que d 1 voix lors des élections. L appel à candidature a lieu 30 jours avant les élections par voix d affichage pour le collège des personnels réunions pour les jeunes accueillis à l IME courriers pour les familles ou représentants légaux Les candidats doivent se manifester avant les15 jours précédant les élections. 4

5 Les électeurs reçoivent 10 jours avant les élections la liste des candidats. Le Directeur ou son représentant siège de plein droit avec voix consultative Carence L absence de désignation ou l absence de candidats titulaires et suppléants pour l un des collèges ne fait pas obstacle à la mise en place du CVS. Un constat de carence est dressé par le directeur. Dans ce cas, la majorité évoquée au Paragraphe continue de s imposer. Si le seul collège des usagers ou le seul collège des familles et/ou représentants légaux est constitué, cette règle de majorité s applique sur ce collège uniquement Présidence du CVS S agissant du Président, celui-ci est élu par et parmi les représentants des familles et/ou les représentants légaux. Dans l hypothèse de l obtention d un nombre égal de voix par plusieurs candidats, un deuxième tour est organisé. Si une nouvelle égalité est constatée, le candidat le plus âgé est déclaré élu. Le Président suppléant est élu selon les mêmes modalités parmi les membres représentants soit les usagers, soit les familles et/ou les représentants légaux. Le rôle du Président est de faire vivre le CVS, d en animer les réunions et de veiller à l expression de chacun. Une attention plus particulière devra être consacrée aux usagers et l ordre du jour pourra être modifié en fonction de leurs besoins. 2.3 Modalités de réunion Lieu et Périodicité des réunions Le CVS se réunit au minimum 3 fois par an, sur convocation du Président. Ces convocations devront être adressées aux membres du CVS, au moins 8 jours à l avance, accompagnées de l ordre du jour (fixé par le Président, aidé le cas échéant par une tierce personne) et des informations nécessaires. Un avis de convocation devra, dans les mêmes délais, être affiché sur le panneau prévu à cet effet. Le CVS peut, en outre, se réunir à toute occasion sur demande des deux tiers de ses membres ou de la personne gestionnaire. Le CVS peut appeler toute personne à participer à ses réunions à titre consultatif, en fonction de l ordre du jour. 5

6 2.3.2 Quorum Les avis ou propositions ne sont valablement émis que si le nombre de représentants des usagers et des familles ou représentants légaux est supérieur à la moitié des membres. Dans le cas contraire, le CVS est convoqué sur le même ordre du jour à une nouvelle réunion, qui doit se tenir dans un délai minimal de 8 jours et maximal de 21 jours. Il délibère valablement à la majorité des membres présents et quels que soient les membres présents Principe démocratique Le CVS est une instance collégiale et doit donc fonctionner démocratiquement. Les avis ou propositions qu il pourrait adopter doivent être votés à la majorité relative des membres à voix délibérative. En cas d égalité des voix, la voix du Président est prépondérante et en son absence, celle du Président suppléant. 2.4 Secrétariat du CVS Le compte rendu de chaque séance est établi par le secrétaire de séance, désigné par et parmi les représentants des familles ou des représentants légaux. Le secrétaire est assisté en tant que de besoin par l administration de l établissement ou du service. Il est signé par le Président. Lors de l envoi de l ordre du jour de la séance suivante, un compte rendu provisoire est adressé aux membres du CVS pour adoption en vue de la transmission au conseil d administration de l association gestionnaire. Le relevé de conclusion est approuvé par les membres titulaires ayant voix délibératives et soumis, pour avis et information, aux personnes présentes lors de la réunion du conseil. Le compte rendu de séance devra être affiché dans un délai de 15 jours sur le panneau réservé à cet effet et envoyé à chaque famille (tous les parents, celui qui a la garde??) 2.5 Les mandats : durée - gratuité heures de délégation Les membres du CVS sont élus pour une durée de 3 ans au plus, renouvelable 1 fois Les membres du CVS sont élus pour une durée de 2 ans au plus, renouvelable 2 fois Lorsque qu un jeune n est plus pris en charge par l établissement, son mandat ou celui représentant des familles ou représentant légal cesse, (en fin année scolaire). Il est remplacé par son suppléant ou une autre personne élue dans les mêmes formes qui devient titulaire du mandat. Un autre suppléant est élu pour la durée restante du mandat. 6

7 Le temps de présence des salariés représentants les personnels est considéré de plein droit comme temps de travail. 3) Diffusion des informations aux tiers Le présent règlement est adressé à chaque usager, à chaque famille et représentant légal d un usager, accompagné de la liste des membres du CVS et de leurs coordonnées. Toute modification du règlement ou de la composition du CVS fera l objet d une semblable information. Le compte rendu des réunions du conseil peut être consulté par tous au secrétariat de l établissement (les mentions nominatives ayant été supprimées). Une réunion d information quant aux rôles et missions du CVS peut être organisée une fois par an afin d informer l ensemble des personnels, usagers, familles et représentants légaux. Adopté au Relecq Kérhuon, le 7

Modèle de règlement intérieur d un Conseil de la vie sociale A adapter par chaque structure

Modèle de règlement intérieur d un Conseil de la vie sociale A adapter par chaque structure Proposition APF -Association des paralysés de France- (Groupe de travail Mars 2009) Modèle de règlement intérieur d un Conseil de la vie sociale A adapter par chaque structure Article 1 Fondement Le Conseil

Plus en détail

Mieux appréhender le fonctionnement, les pouvoirs et missions du CVS

Mieux appréhender le fonctionnement, les pouvoirs et missions du CVS Projet soutenu par l ARS dans le cadre de la démocratie sanitaire Mieux appréhender le fonctionnement, les pouvoirs et missions du CVS Mercredi 25 juin 2014 Sommaire : 1. Le cadre légal et réglementaire

Plus en détail

Mieux appréhender le fonctionnement, les pouvoirs et missions du CVS

Mieux appréhender le fonctionnement, les pouvoirs et missions du CVS Projet soutenu par l ARS dans le cadre de la démocratie sanitaire Mieux appréhender le fonctionnement, les pouvoirs et missions du CVS Mercredi 25 juin 2014 C est quoi un CVS? OBJECTIF DE LA LOI : promouvoir

Plus en détail

STATUTS UFR MEDECINE LYON EST

STATUTS UFR MEDECINE LYON EST STATUTS UFR MEDECINE LYON EST Faculté de Médecine Lyon Est TITRE I - CADRE INSTITUTIONNEL MISSIONS MOYENS - Vu le code de la Santé Publique - Vu le Code de l Education - Vu le décret 63-592 du 24 juin

Plus en détail

Règlement intérieur du comité technique national de La Poste

Règlement intérieur du comité technique national de La Poste DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Direction des Relations Sociales, des Règles RH et du Logement Social Destinataires Tous services Contact : Charlotte de Léobardy Tél : 01 55 44 23 92 Fax : E-mail : charlotte.de-leobardy@laposte.fr

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Service émetteur : DT83

REGLEMENT INTERIEUR. Service émetteur : DT83 CONFERENCE DE TERRITOIRE DU VAR Service émetteur : DT83 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE : La conférence de territoire constituée par le directeur général de l agence régional de santé PACA dans le département

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015 Conformément à l article 51 du décret 82-453 du 28 mai 1982 modifié relatif à l hygiène et la sécurité au travail ainsi qu à la prévention médicale de la fonction publique, le CHSCT de l Université d Aix

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE. Principes généraux inspirant le règlement de l'adapei 35 Les papillons blancs d Ille-et- Vilaine (1)

REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE. Principes généraux inspirant le règlement de l'adapei 35 Les papillons blancs d Ille-et- Vilaine (1) REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE Principes généraux inspirant le règlement de l'adapei 35 Les papillons blancs d Ille-et- Vilaine (1) a) Confiance mutuelle : Les membres de l'adapei 35 étant personnellement

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA MUTUELLE EPARGNE RETRAITE

REGLEMENT INTERIEUR DE LA MUTUELLE EPARGNE RETRAITE REGLEMENT INTERIEUR DE LA MUTUELLE EPARGNE RETRAITE (RATIFIE PAR ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 15 MAI 2008) SECTION 1 - ELECTION DES MEMBRES DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Article 1 - Organisation du scrutin

Plus en détail

Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau

Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau Les règles de fonctionnement suivantes précisent les dispositions de mise en oeuvre de la CLE en application des articles L.212-4 et R212-29 à

Plus en détail

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE Adoptés par l assemblée générale extraordinaire du 9 novembre 2012 TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE Article 1 Constitution, dénomination A l initiative des professionnels

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL Article 1 er - Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer, dans le cadre des lois et règlements en vigueur, les

Plus en détail

TOTAL S.A. REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TOTAL S.A. REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le Conseil d Administration du 29 juillet 2014 TOTAL S.A. REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le Conseil d administration de TOTAL S.A. 1, a arrêté le présent Règlement intérieur.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DU CENTRE EUROPEEN POUR LES PREVISIONS METEOROLOGIQUES A MOYEN-TERME

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DU CENTRE EUROPEEN POUR LES PREVISIONS METEOROLOGIQUES A MOYEN-TERME REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DU CENTRE EUROPEEN POUR LES PREVISIONS METEOROLOGIQUES A MOYEN-TERME Adopté par le Conseil lors de sa 2 e session en mai 1976 Modifié par le Conseil lors de sa 66 e session

Plus en détail

SCHEMA D'AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU LOIR

SCHEMA D'AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU LOIR SCHEMA D'AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU LOIR REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMISSION LOCALE DE L'EAU Le présent règlement intérieur précise les dispositions de mise en œuvre de la CLE en application

Plus en détail

Commission Locale de l Eau

Commission Locale de l Eau Commission Locale de l Eau REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par la Commission Locale de l Eau (C.L.E.) du 30 novembre 2007 1. LES MISSIONS DE LA COMMISSION LOCALE DE L EAU Article 1 : L élaboration du Schéma

Plus en détail

Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) Règlement intérieur

Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) Règlement intérieur Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) Règlement intérieur Adopté par le Conseil d Administration de l ARPP en date du 9 octobre 2008, modifié le 11 décembre 2009 et le 26 septembre 2011. SOMMAIRE A. OBJET

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs de l Insee

Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs de l Insee REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL DE CENTRALE, DE PROXIMITE ET SPECIAUX DES MINISTERES ECONOMIQUE ET FINANCIER Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs

Plus en détail

Service de Santé au Travail du Bâtiment. 19 rue de l Apprentissage 42000 Saint-Etienne STATUTS

Service de Santé au Travail du Bâtiment. 19 rue de l Apprentissage 42000 Saint-Etienne STATUTS Service de Santé au Travail du Bâtiment Et des Travaux Publics de la Loire 19 rue de l Apprentissage 42000 Saint-Etienne La Santé au Travail 42 LOIRE STATUTS TITRE I - CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE Article

Plus en détail

Approuvé par le Comité Directeur d AIDA France du 7 septembre 2011 Approuvé par l Assemblée Générale AIDA France de Novembre 2011

Approuvé par le Comité Directeur d AIDA France du 7 septembre 2011 Approuvé par l Assemblée Générale AIDA France de Novembre 2011 P ris en application du décret n 2004-22 du 7 janvier 2004 en application de l article RÈGLEMENT INTÉRIEUR Approuvé par le Comité Directeur d AIDA France du 7 septembre 2011 Approuvé par l Assemblée Générale

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Décret n o 2006-501 du 3 mai 2006 relatif au fonds pour l insertion des personnes handicapées dans la fonction publique NOR

Plus en détail

Vu le Traité instituant la Communauté Economique et Monétaire de l Afrique Centrale,

Vu le Traité instituant la Communauté Economique et Monétaire de l Afrique Centrale, REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA BEAC Le Conseil d Administration de la Banque des Etats de l Afrique Centrale (BEAC), Vu le Traité instituant la Communauté Economique et Monétaire

Plus en détail

COMITE CONSULTATIF DE LA CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES A L EGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISE DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL (T-PD)

COMITE CONSULTATIF DE LA CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES A L EGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISE DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL (T-PD) T-PD(2014)regl Strasbourg, 1 er septembre 2014 COMITE CONSULTATIF DE LA CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES A L EGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISE DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL (T-PD) RÈGLEMENT

Plus en détail

Règlements généraux du Club Aquatique de Sainte-Agathe

Règlements généraux du Club Aquatique de Sainte-Agathe Règlements généraux du Club Aquatique de Sainte-Agathe SECTION 1: DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1-1 : NOM OFFICIEL DE LA CORPORATION Club Aquatique Sainte-Agathe (ci-après CASA). Article 1-2 : SIÈGE SOCIAL

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT et de GESTION des EAUX (SAGE) de la NAPPE de BEAUCE et ses MILIEUX AQUATIQUES ASSOCIES

SCHEMA D AMENAGEMENT et de GESTION des EAUX (SAGE) de la NAPPE de BEAUCE et ses MILIEUX AQUATIQUES ASSOCIES SCHEMA D AMENAGEMENT et de GESTION des EAUX (SAGE) de la NAPPE de BEAUCE et ses MILIEUX AQUATIQUES ASSOCIES REGLEMENT INTERIEUR de la COMMISSION LOCALE de l EAU adopté en séance le 1 er décembre 2000,

Plus en détail

STATUTS DE BREST ARTS MARTIAUX HISTORIQUES EUROPEENS

STATUTS DE BREST ARTS MARTIAUX HISTORIQUES EUROPEENS STATUTS DE BREST ARTS MARTIAUX HISTORIQUES EUROPEENS OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 : constitution, dénomination, objet Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association

Plus en détail

STATUTS TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE. Article 1 - Constitution, dénomination

STATUTS TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE. Article 1 - Constitution, dénomination Services médicaux interentreprises Bâtiment Travaux Publics et activités annexes de l Oise STATUTS TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE Article 1 - Constitution, dénomination A l initiative des professionnels

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE DE SPECTACLE VIVANT (*) TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE DE SPECTACLE VIVANT (*) TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE DE SPECTACLE VIVANT (*) TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er - Création Il est créé entre : - la (les)

Plus en détail

Union Professionnelle des Loueurs de Matériel de Chemin de Fer, en abrégé LOMATFER.

Union Professionnelle des Loueurs de Matériel de Chemin de Fer, en abrégé LOMATFER. Union Professionnelle des Loueurs de Matériel de Chemin de Fer, en abrégé LOMATFER. NOUVEAUX STATUTS Dénomination et siège Article 1 Il est constitué une association professionnelle régie par la loi du

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.)

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) Communauté de communes Brie-Comte-Robert Chevry-Cossigny Servon Département de Seine-et-Marne MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) Objet du marché : Gestion de l aire

Plus en détail

rotocole Electoral 1 1CIPAV-CAVEC- AVOM-IRCEC Protocole Électoral

rotocole Electoral 1 1CIPAV-CAVEC- AVOM-IRCEC Protocole Électoral rotocole Electoral 1 1CIPAV-CAVEC- AVOM-IRCEC Protocole Électoral Élections du Conseil d administration 2013 Protocole Electoral 2 Table des matières Table des matières 2 1. Objet du Protocole 3 2. Composition

Plus en détail

Règlement intérieur de l École normale supérieure de Cachan. Approuvé par le conseil d administration du 11 décembre 2015

Règlement intérieur de l École normale supérieure de Cachan. Approuvé par le conseil d administration du 11 décembre 2015 Règlement intérieur de l École normale supérieure de Cachan Approuvé par le conseil d administration du 11 décembre 2015 modifié par le conseil d administration du 25 mars 2016 SOMMAIRE PREAMBULE... 5

Plus en détail

Règlement Intérieur de fonctionnement

Règlement Intérieur de fonctionnement ENVOL ISERE AUTISME - Reconnue d intérêt général - Association Affiliée Autisme France - B.P. N 60241 Tél :06 60 72 07 58 38305 BOURGOIN-JALLIEU Cedex Correspondant Grenoble/Grésivaudan/Sud Isère 06 70

Plus en détail

MODELE DE REGLEMENT INTERIEUR DE LIGUE

MODELE DE REGLEMENT INTERIEUR DE LIGUE FEDERATION FRANCAISE DE KARATE ET DISCIPLINES ASSOCIEES Porte d Orléans - 39 rue Barbès 92120 MONTROUGE MODELE DE REGLEMENT INTERIEUR DE LIGUE TITRE I ORGANES CENTRAUX DE LA LIGUE CHAPITRE I L ASSEMBLEE

Plus en détail

Modification des Statuts de la Société Française d Immunologie

Modification des Statuts de la Société Française d Immunologie Novembre 2010 N 122 Société Française d Immunologie Modification des Statuts de la Société Française d Immunologie La modification des statuts de la Société Française d Immunologie a eu pour origine le

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Chapitre I er - FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE. Chapitre 2 - CONDITIONS D ADHESION, DE DEMISSION, DE RADIATION ET D EXCLUSION.

REGLEMENT INTERIEUR. Chapitre I er - FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE. Chapitre 2 - CONDITIONS D ADHESION, DE DEMISSION, DE RADIATION ET D EXCLUSION. 13 TITRE 1 ER - FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE. Chapitre I er - FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE. Article 1à4-Les articles 1 à 4 des statuts s appliquent Article 5 - Objet du Règlement

Plus en détail

STATUTS DE L IEP DE LILLE

STATUTS DE L IEP DE LILLE STATUTS DE L IEP DE LILLE Mis à jour le 24 mai 2013 TITRE I: DISPOSITIONS GENERALES Article 1 L'Institut d'etudes Politiques de Lille, créé par le Décret n 91-562 du 13 juin 1991, publié au Journal Officiel

Plus en détail

COMMISSION D ATTRIBUTION DES LOGEMENTS DE VOSGELIS REGLEMENT INTERIEUR DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 17 MAI 2011

COMMISSION D ATTRIBUTION DES LOGEMENTS DE VOSGELIS REGLEMENT INTERIEUR DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 17 MAI 2011 COMMISSION D ATTRIBUTION DES LOGEMENTS DE VOSGELIS REGLEMENT INTERIEUR DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 17 MAI 2011 1/ OBJET Le présent règlement a pour objet de préciser les règles d organisation

Plus en détail

Règlement médical de l UFOLEP. REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep

Règlement médical de l UFOLEP. REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep Règlement médical de l UFOLEP REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep Adopté par le comité directeur national de l Ufolep le 11 avril 2008 1 PREAMBULE L article L. 231-5

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L AFPS

REGLEMENT INTERIEUR DE L AFPS REGLEMENT INTERIEUR DE L AFPS Révision 4, approuvée par le Conseil lors de sa réunion du 16 avril 2008 Objet de la révision : voir in fine Ce REGLEMENT INTERIEUR complète et précise certains points des

Plus en détail

STATUTS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

STATUTS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Immeuble Axe Etoile 103-105 rue des Trois Fontanot 92000 Nanterre association déclarée régie par la loi du 1 er juillet 1901 GERP enregistré à l ACP sous le n 477 654 743 / GP1 STATUTS TITRE I DISPOSITIONS

Plus en détail

La cartographie des acteurs de la prévention les compétences du CHSCT

La cartographie des acteurs de la prévention les compétences du CHSCT Formation des personnes ressources chargées d accompagner les membres des comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Secrétariat général DGRH C1 La cartographie des acteurs de

Plus en détail

ORGANISATION ET PREPARATION DES ELECTIONS

ORGANISATION ET PREPARATION DES ELECTIONS LES ELECTIONS DES REPRESENTANTS DES PARENTS D ELEVES AU CONSEIL D ECOLE ORGANISATION ET PREPARATION DES ELECTIONS Constitution du bureau des élections A la fin de l année scolaire précédente ou au début

Plus en détail

DÉLIBÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE LA ROCHELLE

DÉLIBÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE LA ROCHELLE DÉLIBÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE LA ROCHELLE LE CONSEIL D ADMINISTRATION Délibération n 2010-07-05-4 : Statuts de la fondation universitaire de l université de La Rochelle Séance

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL relatif aux élections des membres de la Délégation Unique du Personnel de la société MEDIA PRESSE

PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL relatif aux élections des membres de la Délégation Unique du Personnel de la société MEDIA PRESSE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL relatif aux élections des membres de la Délégation Unique du Personnel de la société MEDIA PRESSE Entre : La Société MEDIA PRESSE, sus 6é, rue Berthie Albrecht 94400 VITRY-SUR-SEINE,

Plus en détail

STATUTS DE L UFR D INGÉNIERIE DE L UNIVERSITÉ PIERRE ET MARIE CURIE

STATUTS DE L UFR D INGÉNIERIE DE L UNIVERSITÉ PIERRE ET MARIE CURIE STATUTS DE L UFR D INGÉNIERIE DE L UNIVERSITÉ PIERRE ET MARIE CURIE Vu le code de l éducation et notamment ses articles L 711-7, L 713-1 à L 713-3 Vu l arrêté du 5 juin 2007 portant création de l UFR d

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE

SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE TEL QUE DÛMENT ADOPTÉ LE 25 MARS 2015 PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION Page 1 sur 17 S.D.C. DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU T-PD

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU T-PD T-PD (2011) 01 Fin COMITE CONSULTATIF DE LA CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES A L EGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISE DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL (T-PD) RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU T-PD Document

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION RÉSEAU CITÉ DES MÉTIERS

STATUTS ASSOCIATION RÉSEAU CITÉ DES MÉTIERS STATUTS ASSOCIATION RÉSEAU CITÉ DES MÉTIERS ARTICLE 1 OBJETS ET BUTS Il est créé, entre les membres qui adhèrent aux présents statuts, une association dénommée : «Réseau des Cités des Métiers», en référence

Plus en détail

SANTE AU TRAVAIL STATUTS. Association Interentreprises de Santé au Travail du Grand Lyon (Association déclarée J.O. du 21 janvier 1980)

SANTE AU TRAVAIL STATUTS. Association Interentreprises de Santé au Travail du Grand Lyon (Association déclarée J.O. du 21 janvier 1980) SANTE AU TRAVAIL STATUTS Association Interentreprises de Santé au Travail du Grand Lyon (Association déclarée J.O. du 21 janvier 1980) Service Interentreprises de Santé au Travail 100 rue du 4 août 1789

Plus en détail

ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE L UNION GUIDE ÉLECTORAL

ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE L UNION GUIDE ÉLECTORAL CONGRÈS EXTRAORDINAIRE 2014 ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE L UNION GUIDE ÉLECTORAL 29 août 2014 INTRODUCTION La Haute Autorité de l Union a été élue à l occasion du Bureau politique du 22 janvier 2014 dont le

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Règlement intérieur adopté par le CA du 5/05/2008 modifié par le CA du 10/02/2012 CENTRE COMMUNAL D'ACTION SOCIALE DE LA VILLE DE GRENOBLE REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION L'article R.123-19

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CHSCT DE COORDINATION D'AÉROPORTS DE PARIS APPROUVÉ EN SEANCE DU 04/07/2006

REGLEMENT INTERIEUR DU CHSCT DE COORDINATION D'AÉROPORTS DE PARIS APPROUVÉ EN SEANCE DU 04/07/2006 REGLEMENT INTERIEUR DU CHSCT DE COORDINATION D'AÉROPORTS DE PARIS APPROUVÉ EN SEANCE DU 04/07/2006 Texte de référence : o Loi 82-1097 du 23 décembre 1982 (L.236-6) o Circulaire n 93/15 du 25 mars 1993

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE EN FORMATION COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE EN FORMATION COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE EN FORMATION COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL CDG34/PREV/CT/CHSCT/REGLEMENT INTERIEUR 10.04.2015 1/11 SOMMAIRE 1. COMPOSITION DU COMITE

Plus en détail

SECTION 1 : ADMINISTRATION

SECTION 1 : ADMINISTRATION Un règlement traitant de manière générale de l exécution et de la gestion des affaires du Council of Atlantic University Libraries - Conseil des bibliothèques universitaires de l Atlantique (la «société»)

Plus en détail

Charte des moyens accordés aux représentants des personnels pour l exercice du droit syndical et des mandats électifs

Charte des moyens accordés aux représentants des personnels pour l exercice du droit syndical et des mandats électifs Charte des moyens accordés aux représentants des personnels pour l exercice du droit syndical et des mandats électifs Préambule : Cette charte est proposée pour une durée d une année à compter de sa date

Plus en détail

CONSEIL DE SURVEILLANCE REGLEMENT INTERIEUR

CONSEIL DE SURVEILLANCE REGLEMENT INTERIEUR CONSEIL DE SURVEILLANCE REGLEMENT INTERIEUR Version approuvée par le Conseil de surveillance du 10 mai 2012 1 CONSEIL DE SURVEILLANCE REGLEMENT INTERIEUR Suite aux modifications apportées par le décret

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Mis à jour le 4 mars 2015 PREAMBULE Le conseil d administration d ARKEMA (la «Société») a arrêté le présent règlement intérieur contenant le recueil des

Plus en détail

La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs

La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs Généralités Horaires Temps de pause Repas Questions et informations diverses 2 A l attention des apprenants: Qu attendez vous de cette formation? 3

Plus en détail

la représentation des personnels

la représentation des personnels Le point sur... la représentation des personnels Nous poursuivons ici notre série d articles entamée dans le N précédent (FP N 190) et consacrée aux organismes de représentation des personnels après les

Plus en détail

MOUVEMENT D ÉDUCATION

MOUVEMENT D ÉDUCATION MOUVEMENT D ÉDUCATION ET DE DÉFENSE DES ACTIONNAIRES RÈGLEMENT INTERNE Approuvé lors de l assemblée annuelle et extraordinaire des membres le 29 mai 2005 Modifié lors de l assemblée annuelle et extraordinaire

Plus en détail

PREAMBULE TITRE 1 : DE L OBJET AUX BUTS POURSUIVIS PAR L ASSOCIATION. 1) Promouvoir l entente et la solidarité des mitsamiouliens de France ;

PREAMBULE TITRE 1 : DE L OBJET AUX BUTS POURSUIVIS PAR L ASSOCIATION. 1) Promouvoir l entente et la solidarité des mitsamiouliens de France ; PREAMBULE Les mitsamiouliens, mus par un grand élan de solidarité et d unité, ont décidé solennellement de créer «RASMI» ou «Rassemblement des mitsamiouliens» anciennement appelé «Association pour la Solidarité

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Association déclarée régie par la loi du 1 er juillet 1901, N 9048. Décision d agrément du 23 novembre 2009

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Association déclarée régie par la loi du 1 er juillet 1901, N 9048. Décision d agrément du 23 novembre 2009 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Centre de Gestion Agréé Régional de Haute-Normandie Association déclarée régie par la loi du 1 er juillet 1901, N 9048 Décision d agrément du 23 novembre 2009 Immeuble «Le Bretagne»

Plus en détail

STATUTS PROVISOIRES DE L ECOLE D INGENIEUR DE L UNIVERSITE PARIS DIDEROT - PARIS 7

STATUTS PROVISOIRES DE L ECOLE D INGENIEUR DE L UNIVERSITE PARIS DIDEROT - PARIS 7 STATUTS PROVISOIRES DE L ECOLE D INGENIEUR DE L UNIVERSITE PARIS DIDEROT - PARIS 7 Vu le code de l'éducation, et notamment les articles L 713-1-2 et L 713-9, Vu le décret N 85-28 du 07 janvier 1985 modifié

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE CLUB MEDITERRANEE SA

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE CLUB MEDITERRANEE SA REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE CLUB MEDITERRANEE SA Le Conseil d Administration (le «Conseil d Administration» ou le «Conseil») de la société Club Méditerranée SA (la «Société») a décidé

Plus en détail

L Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports

L Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports L Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports Règlement intérieur du conseil de l Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports Titre premier : Dispositions

Plus en détail

L EPU est administrée par un Conseil et dirigée par un Directeur. Elle comporte en outre une commission de choix des enseignants.

L EPU est administrée par un Conseil et dirigée par un Directeur. Elle comporte en outre une commission de choix des enseignants. STATUTS de l Ecole Polytechnique de l Université de Tours TITRE PREMIER : MISSIONS - STRUCTURES. Article premier : Missions. L École Polytechnique de l Université (EPU) de Tours est une école interne de

Plus en détail

Règlement intérieur. Approuvé par l Assemblée générale annuelle d EUROCITIES réunie à Lyon le 22 novembre 2005

Règlement intérieur. Approuvé par l Assemblée générale annuelle d EUROCITIES réunie à Lyon le 22 novembre 2005 Règlement intérieur Approuvé par l Assemblée générale annuelle d EUROCITIES réunie à Lyon le 22 novembre 2005 1. CONDITIONS D ADHÉSION 1.1. Membres effectifs et membres associés Les conditions d adhésion

Plus en détail

UNION FLEURS. International Flower Trade Association / Association internationale du commerce des fleurs. Statuts

UNION FLEURS. International Flower Trade Association / Association internationale du commerce des fleurs. Statuts UNION FLEURS International Flower Trade Association / Association internationale du commerce des fleurs Statuts I. Dénomination, siège social, objet Article 1 - Nom Il est constitué par la présente une

Plus en détail

AMERICAN CONCRETE INSTITUTE

AMERICAN CONCRETE INSTITUTE AMERICAN CONCRETE INSTITUTE Les dispositions qui suivent constituent les règlements généraux (contrat d association) de l association non personnifiée «American Concrete Institute (ACI) Section du Québec

Plus en détail

Statuts de l UFR Arts, Lettres et Langues Metz

Statuts de l UFR Arts, Lettres et Langues Metz Statuts de l UFR Arts, Lettres et Langues Metz Approuvés à l unanimité par le conseil de l UFR Lettres et Langues du 9 décembre 2013 Avis du comité technique du 30 janvier 2014 Approuvés par le Conseil

Plus en détail

Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Le Comité de gouvernance du conseil d administration («le comité») a les obligations et responsabilités décrites

Plus en détail

UNIVERSITE DE NICE-SOPHIA ANTIPOLIS

UNIVERSITE DE NICE-SOPHIA ANTIPOLIS UNIVERSITE DE NICE-SOPHIA ANTIPOLIS STATUTS DE L UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE EN SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES adoptés par le conseil d administration de l Université

Plus en détail

STATUTS Approuvés par l arrêté du 17 décembre 1998 (journal officiel du 29 décembre 1998)

STATUTS Approuvés par l arrêté du 17 décembre 1998 (journal officiel du 29 décembre 1998) SOCIETE DES ANCIENS ELEVES DE L ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARTS ET METIERS Fondée en 1846 Reconnue d utilité publique par décret du 4 avril 1860 et d intérêt général le 31 mai 1961 STATUTS Approuvés

Plus en détail

1- Dénomination. 2- Objet

1- Dénomination. 2- Objet Association déclarée en préfecture du Nord le 4 décembre 1987- Parue au JO du 30 décembre 1987. Statuts validés en assemblée générale extraordinaire le 19 mai 2015. La Maison Des Associations a été créée

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX COPORATION DE DÉVELOPPEMENT DU PARC INDUSTRIEL DE LANORAIE

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX COPORATION DE DÉVELOPPEMENT DU PARC INDUSTRIEL DE LANORAIE RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX COPORATION DE DÉVELOPPEMENT DU PARC INDUSTRIEL DE LANORAIE TABLE DES MATIÈRES DISPOSITIONS GÉNÉRALES Dénomination sociale page 4 Nature page 4 Mission page 4 Objets page 4 Investissements

Plus en détail

CERCLE DES ADMINISTRATEURS DE SOCIÉTÉS CERTIFIÉS RÈGLEMENT INTERNE

CERCLE DES ADMINISTRATEURS DE SOCIÉTÉS CERTIFIÉS RÈGLEMENT INTERNE CERCLE DES ADMINISTRATEURS DE SOCIÉTÉS CERTIFIÉS RÈGLEMENT INTERNE DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1. Statut légal Le Cercle des administrateurs de sociétés certifiés (ASC) est constitué en vertu de la troisième

Plus en détail

SCHÉMA D AMÉNAGEMENT ET DE GESTION DE L EAU DU BASSIN VERSANT OISE-ARONDE. REGLES de FONCTIONNEMENT de la COMMISSION LOCALE de l EAU

SCHÉMA D AMÉNAGEMENT ET DE GESTION DE L EAU DU BASSIN VERSANT OISE-ARONDE. REGLES de FONCTIONNEMENT de la COMMISSION LOCALE de l EAU SCHÉMA D AMÉNAGEMENT ET DE GESTION DE L EAU DU BASSIN VERSANT OISE-ARONDE REGLES de FONCTIONNEMENT de la COMMISSION LOCALE de l EAU Version approuvée du 10 décembre 2014 Page 1 SOMMAIRE ARTICLE 1er. MISSIONS...

Plus en détail

Le Comité d Hygiène et de Sécurité et des Conditions de Travail. 12 décembre 2013

Le Comité d Hygiène et de Sécurité et des Conditions de Travail. 12 décembre 2013 Le Comité d Hygiène et de Sécurité et des Conditions de Travail 12 décembre 2013 Sommaire Focus réglementaire, Rappel sur la prévention des risques professionnels, Création d un CHSCT, Composition d un

Plus en détail

conseils d administration : échéancier

conseils d administration : échéancier conseils d administration : échéancier Ce tableau présente les échéances incontournables d une année scolaire. Il n est bien entendu pas exhaustif. Les dates de CA sont données à titre indicatif ; c est

Plus en détail

PRINCIPAUX THEMES POUR LA REDACTION D UN REGLEMENT INTERIEUR DU CHSCT

PRINCIPAUX THEMES POUR LA REDACTION D UN REGLEMENT INTERIEUR DU CHSCT PRINCIPAUX THEMES POUR LA REDACTION D UN REGLEMENT INTERIEUR DU CHSCT Rappel La loi n 2015 994 du 17 août 2015, dite loi Rebsamen, entrée en vigueur le 19 août 2015 rend obligatoire l établissement d un

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2006-6 du 4 janvier 2006 relatif à l hébergement de données de santé à caractère personnel et modifiant

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 18 juin 2012 relative aux modalités de fonctionnement de la commission pluridisciplinaire unique NOR : JUSK1140048C La garde des sceaux, ministre de la justice, Pour attribution Mesdames

Plus en détail

Le comité d entreprise

Le comité d entreprise Le comité d entreprise En bref Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus du personnel

Plus en détail

Représentation du personnel

Représentation du personnel Représentation du personnel Lorsqu ils sont salariés ou mis à la disposition d une entreprise, les pluriactifs et les saisonniers font partie du personnel, dont la représentation est assurée par trois

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION SPORTIVE RAID AVENTURE BELLONE

STATUTS DE L ASSOCIATION SPORTIVE RAID AVENTURE BELLONE 1 STATUTS DE L ASSOCIATION SPORTIVE RAID AVENTURE BELLONE OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 : constitution, dénomination, objet Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une

Plus en détail

«Organisation des élections des Chambres Disciplinaires»

«Organisation des élections des Chambres Disciplinaires» «Organisation des élections des Chambres Disciplinaires» MODE ELECTION CHAMBRE INTERNE CHAMBRE EXTERNE VOTE SUR PLACE 4/03/2010 24/06/2010 A METTRE EN PLACE DES RECEPTION DE LA LETTRE D INFORMATION Marie-Pierre

Plus en détail

RÈGLEMENT INTERNE DES CONSEILS DE QUARTIER

RÈGLEMENT INTERNE DES CONSEILS DE QUARTIER RÈGLEMENT INTERNE DES CONSEILS DE QUARTIER - PRÉAMBULE - Pour permettre le fonctionnement de chaque Conseil de quartier, un règlement interne a été adopté en Conseil Municipal du 19 décembre 2008, fruit

Plus en détail

Approuvé lors de l Assemblée générale du 13 juin 2003

Approuvé lors de l Assemblée générale du 13 juin 2003 Agréé par l Agence Régionale de l Hospitalisation le 29 juin 998 Association Réseau ONCOLOR Loi du er juillet 90 Mardi 2 janvier 2003 Salle de conférences Hôpital-Clinique Claude BERNARD METZ Président

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES PARENTS D ELEVES DU LYCEE FRANÇAIS ALBERT CAMUS DE CONAKRY

STATUTS DE L ASSOCIATION DES PARENTS D ELEVES DU LYCEE FRANÇAIS ALBERT CAMUS DE CONAKRY STATUTS DE L ASSOCIATION DES PARENTS D ELEVES DU LYCEE FRANÇAIS ALBERT CAMUS DE CONAKRY Article 1 : exposé Il est crée une association dénommée «association des parents d élèves du lycée français Albert

Plus en détail

SOCIÉTÉ D HISTOIRE D AHUNTSIC-CARTIERVILLE RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX

SOCIÉTÉ D HISTOIRE D AHUNTSIC-CARTIERVILLE RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX SOCIÉTÉ D HISTOIRE D AHUNTSIC-CARTIERVILLE RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX Article 1 Dispositions générales 1.1. Dénomination sociale Société d histoire d Ahuntsic-Cartierville (SHAC) 1.2. Siège social Le siège social

Plus en détail

ELECTIONS DU CONSEIL D ADMINISTRATION D UN CENTRE DE GESTION

ELECTIONS DU CONSEIL D ADMINISTRATION D UN CENTRE DE GESTION le 17 mars 2014 Administration générale L.D. ELECTIONS DU CONSEIL D ADMINISTRATION D UN CENTRE DE GESTION Textes : Décret n 85-643 du 26 juin 1985 modifié relatif aux centres de gestion Arrêté du 15 avril

Plus en détail

AIDE ODONTOLOGIQUE INTERNATIONALE STATUTS PREMIERE PARTIE : CONSTITUTION

AIDE ODONTOLOGIQUE INTERNATIONALE STATUTS PREMIERE PARTIE : CONSTITUTION AIDE ODONTOLOGIQUE INTERNATIONALE STATUTS PREMIERE PARTIE : CONSTITUTION ARTICLE 1 TITRE DE L ASSOCIATION : Il a été constitué par l UNION DES JEUNES CHIRURGIENS-DENTISTES, membre fondateur et entre les

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE «THEATRE DE BOURG-EN-BRESSE» STATUTS

ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE «THEATRE DE BOURG-EN-BRESSE» STATUTS ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE «THEATRE DE BOURG-EN-BRESSE» STATUTS EXPOSE DES MOTIFS Le Théâtre de Bourg-en-Bresse constitue aujourd hui un équipement culturel notoire en matière de spectacle

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR CONSEIL D ADMINISTRATION DE L AGENCE DE L EAU RHIN-MEUSE. Article 1. Composition du Conseil d administration...

RÈGLEMENT INTÉRIEUR CONSEIL D ADMINISTRATION DE L AGENCE DE L EAU RHIN-MEUSE. Article 1. Composition du Conseil d administration... RÈGLEMENT INTÉRIEUR CONSEIL D ADMINISTRATION DE L AGENCE DE L EAU RHIN-MEUSE Article 1. Composition du Conseil d administration...2 Article 2. Présidence et vice-présidence du Conseil d administration...2

Plus en détail

STATUTS ET RÈGLEMENTS

STATUTS ET RÈGLEMENTS STATUTS ET RÈGLEMENTS Adoptés le 30 mai 1997 Révisés le 31 mars 2008 Dernière révision le 18 mai 2013 Table des matières Article 1 : Nom 3 Article 2 : Siège social. 3 Article 3 : Année financière 3 Article

Plus en détail

STATUTS COMITE D ORGANISATION EVENEMENT DISCIPLINE - DATE LIEU - DEPARTEMENT

STATUTS COMITE D ORGANISATION EVENEMENT DISCIPLINE - DATE LIEU - DEPARTEMENT STATUTS COMITE D ORGANISATION EVENEMENT DISCIPLINE - DATE LIEU - DEPARTEMENT STATUT TYPE C.O. M.I.O. - version initiale Page 1 de 15 SOMMAIRE ARTICLE 1 : FORME... 3 ARTICLE 2 : DENOMINATION... 3 ARTICLE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 22 octobre 2005 relatif au diplôme professionnel d aide-soignant NOR : SANP0523995A Le ministre de la santé

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX LEZ-MOSSON-ETANGS PALVASIENS

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX LEZ-MOSSON-ETANGS PALVASIENS SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX LEZ-MOSSON-ETANGS PALVASIENS Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau du SAGE Lez-Mosson-Etangs Palavasiens Sommaire Chapitre I : Les missions

Plus en détail

Règlement intérieur du Groupement Philatélique Régional d Alsace et de Belfort

Règlement intérieur du Groupement Philatélique Régional d Alsace et de Belfort Règlement intérieur du Groupement Philatélique Régional d Alsace et de Belfort Région fédérée n VI Abréviations utilisées : FEDERATION = la Fédération Française des Associations Philatéliques GPRAB = Groupement

Plus en détail