Rendu temps réel de mer et de nuages

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rendu temps réel de mer et de nuages"

Transcription

1 Rendu temps réel de mer et de nuages Linares Antonin, Boyer Julien 17 décembre

2 Résumé Nous allons traiter dans ce document les différentes méthodes explorées afin de parvenir à un rendu en temps réel d une mer et de nuages. Après une rapide introduction de l existant nous verrons dans une première partie la démarche suivie puis les résultats obtenus. Enfin viendront les améliorations qu il serait possible d apporter au projet suivi d une conclusion. 2

3 Table des matières 1 Introduction 4 2 L existant 4 3 Les nuages Modélisation Rendu Modélisation de la mer 8 5 Performances 11 6 Problèmes rencontrés Nuages Mer Améliorations possibles Nuages Mer Skybox Divers 13 9 Conclusion 13 3

4 1 Introduction Le rendu en temps réel de scènes extérieures est une problématique récurrente dans le monde de la 3D. En effet les phénomènes atmosphériques tels que les nuages, la simulation de fluides, de fumée, le rendu de végétaux ou même l absorption de la lumière dans l atmosphère sont des exemples de traitements qui coûtent très cher en terme de calcul et dont les modélisations mathématiques sont complexes. Néanmoins en tirant parti de la puissance des processeurs graphiques par l intermédiaire de shaders et en jouant sur des effets visuels il est possible de réaliser un rendu réaliste se soumettant aux exigences du temps réel à savoir obtenir au moins 25 images par secondes. Nous allons aborder dans un premiers temps les méthodes utilisées pour le rendu des nuages puis nous nous intéresserons au rendu de la mer. 2 L existant L idée de modéliser en 3D temps réel des scènes extérieurs n est pas nouvelle. De nombreux chercheurs se sont déjà penchés sur cette problématique [6] et ont aboutit à des résultats plus ou moins concluants. Concernant les nuages on trouve essentiellement deux méthodes : le billboarding que nous avons décidés d implémenter et la simulation de fluide basée sur des voxels bien plus difficile et lourde en terme de calculs mais qui donne des résultats largement plus convaincants tant au niveau de l apparence globale que de l expérience au sein des nuages.[2]concernant le rendu de la mer les deux tendances sont soit à la déforation de maillage soit à la simulation de fluides. Comme pour les nuages la simulation de fluide donne d excellents résultats mais il est aussi possible comme nous le verrons d obtenir un rendu agréable par une déformation de maillage. 4

5 3 Les nuages 3.1 Mode lisation Une rapide recherche sur le rendu de nuages nous a oriente s vers un article de Niniane Wang[7] alors de veloppeuse chez Microsoft sur le projet Flight Simulator Dans cet article il est fait e tat d une technique de rendu de nuages utilisant des billboards. De plus l atlas rassemblant les 16 textures utilse es e tant fournie nous nous sommes de cide s a utiliser cette me thode de rendu. Fig. 1 Texture des nuages Afin de repre senter un nuage nous commencons lors de sa cre ation par tirer ale atoirement son centre ainsi que ses dimensions (largeur, hauteur,profondeur). Ensuite chaque nuage est remplit par un nombre de partciules dont les centres et les dimensions sont aussi tire s ale atoirement gra ce au bruit de Perlin[5]. Les centres sont au passage ponde re s par une fonction implicite repre sentant une sphe re et prenant en compte plusieurs graines ; les centres de chaque particules sont e videmment contenus dans le volume du nuage. Le nombre de particules contenu dans chaque nuage est en fonction de la re solution de celui-ci c est a dire le pas de parcours de son volume. Chaque particule se voit attribuer une texture en fonction de sa position dans le nuage ; les particules se trouvant vers le bas auront une texture moins dense que celles du haut. Pour re sumer un nuage est constitue de : Un centre Une largeur ; Une hauteur ; Une profondeur ; Des particule place es gra ce au buit de Perlin et une fonction implicite ; 5

6 3.2 Rendu Le rendu des nuages s effectue par la méthode de billboarding.chaque particule constituant un nuage est en fait un quadrilatère. Ce quadrilatère est affiché de façon à être toujours orienté face à la caméra. Pour cela on récupère la matrice de vue actuelle dont on extrait les vecteurs up et right pour orienter chaque particule lors de son affichage. Dans un premier temps le billboarding était géré par le processeur ce qui ne posait pas de problème pour un petit nombre de particules mais lorsqu il était question d afficher plusieurs milliers de nuages le temps de calcul devenait trop important et la contrainte de temps réel n étaitplus respectée. Pour remédier à ce problème nous avons géré le billboarding grâce à un shader. Utiliser le processeur graphique très rapide en terme de calcul brut a permis de décharger le CPU de tout ces calculs. Gradient Une fois les nuages affichés leurs couleurs étaient en fait celle de la texture à savoir un blanc uniforme. Pour simuler l effet d atténuation de la lumière qui traverse le nuage nous avons implémentés un gradient de couleur fonctionnant entre trois valeurs arbitrairement choisies : blanc pour le haut, foncé pour le bas et gris au milieu. Fig. 2 Pas de gradient 6

7 Fig. 3 Gradient Re sultats Ci dessous nous allons voir l aspect des nuages selon leurs parame tres : Fig. 4 1 seed, blend 0.2 7

8 Fig. 5 2 seed, blend 1.0 Fig. 6 4 seed, blend Mode lisation de la mer La mode lisation de la mer est ge re e par un shader et s est faite en plusieurs e tapes : Gerstner Waves [4] Les Gerstner waves sont une technique consistant a utiliser une somme de fonctions sinusoı dales que l on alte re par la suite afin de rapprocher les sommets proches du haut de la vague afin d obtenir un effet de cre te. Chaque vague a ses propres direction, amplitude, vitesse et parame tre de raideur. 8

9 Fig. 7 Illustration des Gerstner waves Réflexion Ce traitement est fait en refléant la texture de la cubemap sur la mer. Couleur [3] Enfin une couleur est affectée à chaque pixel en fonction du résultat du produit scalaire entre la normale au point et la direction de visée au delà caméra. Les pixels directement visés seront donc foncés tandis que les autres de plus en plus clairs. Fig. 8 Depth color, Shallow color Réflexion Ce traitement est fait en refléant la texture de la cubemap sur la mer. 9

10 Fig. 9 Depth color, Shallow color, reflection Bump Mapping [1] [3] En partant d une carte de normales trouve e sur internet on perturbe la normale du maillage apre s re flexion avec la normale stocke e dans la carte de normales. Cela permet de simuler un effet de relief. En multipliant les coordone es des textures de la normal map par le temps e coule on obtient un effet d animation que l on ame liore en moyennant trois normales qui se de placent chacune a trois vitesses diffe rentes. Fig. 10 Depth color, Shallow color, reflection, bump mapping Level of Detail Afin d e viter des traitemets superficiels nous avons de sactive s le calcul des Gerstner waves pour les sommets dont la distance a la came ra est au dela d une valeur seuil arbitraire. 10

11 5 Performances Afin d améliorer les performances de l affichage nous avons utilisé des VBO 1. Ce sont des zones mémoires réservées directement dans la RAM 2 de la carte graphique où sont stockées nos maillages. En utilisant l énorme bande passante d un processeur graphique et en s acquittant du temps de transfert en méoire vidéo lors de chaque affichage le frame rate s est vu grandement amélioré. De plus nous avons restreint l affichage à ce qui est contenu dans le volume de vision (view frustrum culling) ce qui a permis d encore augmenter notre frame rate. On constate les résultats suivants pour les nuages : Description FPS 3 max FPS moyen FPS min particules, no culling, no VBO, no shader particules, no culling, VBO, no shader particules, culling, VBO, shader On peut remarquer que l utilisation des VBO permet une très nette amélioration des performances (rapport de *9). Pour sa part le frustrum culling permet en général de conserver un framerate correct sauf si tous les nuages sont dans le champ de vision. Et pour la mer : Nombre de triangles FPS max FPS moyen FPS min 80000, On observe que l augmentation du nombre de triangles du maillage induit une diminution du frame rate qui reste néanmoins raisonnable ; en effet c est surtout le fragment shader qui est le plus coûteux. Scène totale : Mer triangles particules + heightmap de faces : FPS max 305, FPS moyen 55, FPS min 28 Avec triangles dans la scène on atteint un frame rate minimal de 28 ce qui est en accord avec la contrainte de temps réel. Il faut noter qu en divisant le nombre de particules par 6 le résultat est le même visuellement mais le frame rate moyen passe à 60. Les tests ont étés réalisés sur un ordinateur portable équipé d une carte graphique GeForce 8600M GT et un processeur core 2 duo T7500 cadencé à 2.2 GHZ. 6 Problèmes rencontrés Au cours du projet nous avons rencontrés plusieurs problèmes. Certans ont pu être résolus, d autres persistent encore. 1 Vertex Buffer Objects 2 Random Acces Memory 11

12 6.1 Nuages Les particules sont affichés comme des billboards. Lorsqu on tourne autour d un nuage celles-ci pivotent donc pour rester orientées face à la caméra et finissent par se chevaucher. Pour remédier au problème nous nous sommes résignés à désactiver le test de profondeur lors de l affichage des nuages. Les particules n étant pas triées au sein d un même nuage il en résulte un artefact d affichage. 6.2 Mer Concernant la mer nous avons essayés d implémenter la réfraction et la réflexion de Fresnel. Le problème était pour la réfraction que nous n avons pas de fond approprié et pour la réflexion la totalité de la texture était considérée comme de la luière et donc bien trop prononcée. 7 Améliorations possibles Outre le fait de solutionner les problèmes persistants que nous avons vu précédemment il serait très intéressant d apporter les améliorations qui suivent. 7.1 Nuages Pour l illumination des particules le gradient n est qu une solution basique. Une méthode qui donnerait un rendu beaucoup plus réaliste serait l utilisation de la méthode de scattering qui consiste à calculer pour chaque pixel du nuage l illumination reçue de la source en plus ce que les autres éléments déjà traversés lui renvoient. Ensuite il aurait été intéressant d implémenter des impostors afin de permettre une meilleure immersiondans la scène. L impostor fonctionne sur le même principe que le billboard sauf qu il s agit cette fois de ceinturer la position de la caméra par des quadrilatères texturés par les nuages qui sont trop loins de la caméra. L impostor n est mit,à jour qu à partir d un certain déplacement et de plus cela permet de faire un LOD. 4 De plus afin de garantir une meilleure expérience au sein des nuages il serait judicieux de bloquer l angle maximal d orientation du billboard ce qui éviterait lorsqu on est proche d eux qu un ptit mouvement de caméra n entraîne une grande rotation du sprite. Une autre amélioration possible serait de gérer le déplacement des nuages au grès du vent ainsi que l apparition et la disparition de nuages. Enfin pour éviter une redondance dans les textures utilisées appliquer une rotation aux particules serait un plus. 7.2 Mer La mer a aussi son lot d améliorations possibles comme par exemple appliquer une texture d écume sur le sommet des vagues. 4 Level Of Detail 12

13 Ensuite faire des réflexions dynamiques c est à dire rendre la scène dans une texture qui sera utilisée pour le calcul de la réflexion. 7.3 Skybox La skybox offre un meilleur visuel mais en prenant de l altitude on observe des défauts de jonction au niveau de l horizon qu il serait bien de corriger. 8 Divers Dans le but d avoir une idée de l échelle nous avons affichés une carte de hauteur carrée dont chaque côté a une longueur de Ensuite nous avons ajoutés une cubemap utilisée lors de l affichage pour améliorer l effet de réalisme en ajoutant un décor de fond qui entre aussi en compte dans la réflexion sur l eau. Enfin nous avons implémentés un brouillard afin de masquer les éléments trop loin de la caméra ainsi que l aliasage de la mer. En calculant le brouillard dans le fragment shader nous avons pu accéder à la valeur alpha des pixels ce qui permet de fondre les objets lointains dans la couleur de la skybox. 9 Conclusion Le projet a été mené à terme. Nous avons implémenté le rendu d une scène comprenant des nuages et une mer avec succès. Ce projet nous a permis de découvrir des extensions d OpenGL telles que les VBO et les cubemap mais à aussi été un excellent exercice d application à la programmation GPU. In fine la totalité de notre affichage est calculé au sein de la carte graphique. Outre l apprentissage de techniques avancées d opengl ce projet a été un excellent exemple de ce que peut représenter la contrainte de programmation en temps réel ; en effet avoir comme contrainte la limite basse de 25 frames par seconde nécessaires à un affichage fluide est compliqué. Enfin ce sujet nous a permis de faire de la programmation de terrain extérieur ce qui est une compétence plus qu appréciable car souvent utilisé dans le monde professionnel. 13

14 Références [1] Jérôme Guinot. Bump mapping avec le glsl. pages 1 4, [2] Mark Harris. Real time cloud rendering. [3] Jacob Munkberg. Advanced shading and rendering - water effects [4] Nvidia. GPU Gems I. [5] Ken Perlin. noise machine. [6] vterrain. vterrain.org. [7] Niniane Wang. Realistic and fast cloud rendering in computer games. pages 1 1, Table des figures 1 Texture des nuages Pas de gradient Gradient seed, blend seed, blend seed, blend Illustration des Gerstner waves Depth color, Shallow color Depth color, Shallow color, reflection Depth color, Shallow color, reflection, bump mapping

Plan de cours. Approfondir les connaissances de l étudiante ou de l étudiant en infographie;

Plan de cours. Approfondir les connaissances de l étudiante ou de l étudiant en infographie; Faculté des sciences Centre de formation en technologies de l information Plan de cours Diplôme de développement du jeu vidéo (2 ième cycle) Cours : INF 776 Synthèse d images et animation 3D Trimestre

Plus en détail

Rapport de Stage. Habillage procédural et rendu en temps réel de vastes terrains texturés par GPU-quadtrees. (15 janvier - 15juillet 2006

Rapport de Stage. Habillage procédural et rendu en temps réel de vastes terrains texturés par GPU-quadtrees. (15 janvier - 15juillet 2006 Rapport de Stage Habillage procédural et rendu en temps réel de vastes terrains texturés par GPU-quadtrees (15 janvier - 15juillet 2006 15 avril - 15 juillet 2007) Effectué au sein du laboratoire MAP-ARIA

Plus en détail

Introduction à la notion Pipeline Graphique (initiation)

Introduction à la notion Pipeline Graphique (initiation) DENNE Introduction à la notion Pipeline Graphique (initiation) Année universitaire 2004-2005 Pascal Mignot Pascal.Mignot@univ-reims.fr DENNE Objectifs préparation au cours: d OpenGL (initiation) de DirectX

Plus en détail

Synthèse d'images I. Venceslas BIRI IGM Université de Marne La

Synthèse d'images I. Venceslas BIRI IGM Université de Marne La Synthèse d'images I Venceslas BIRI IGM Université de Marne La La synthèse d'images II. Rendu & Affichage 1. Introduction Venceslas BIRI IGM Université de Marne La Introduction Objectif Réaliser une image

Plus en détail

Aujourd hui. Synthèse d Images. De la réalité à l ordinateur. De la réalité à l ordinateur. Triangle Mesh: Possibilités: Cours plus tard

Aujourd hui. Synthèse d Images. De la réalité à l ordinateur. De la réalité à l ordinateur. Triangle Mesh: Possibilités: Cours plus tard Aujourd hui Comment créer un modèle sur l ordi? Synthèse d Images Elmar Eisemann Elmar.Eisemann@inrialpes.fr Basé sur les cours de E. Boyer, H. Briceno, N. Holzschuch Qu est-ce l éclairage? Comment simuler

Plus en détail

Visualisation des lignes de crêtes apparentes de modèles 3D

Visualisation des lignes de crêtes apparentes de modèles 3D Visualisation des lignes de crêtes apparentes de modèles 3D HAEHNEL Jonathan Université de Strasbourg 17 mai 2013 Haehnel Jonathan Visualisation des lignes de crêtes apparentes de modèles 3D 17 mai 2013

Plus en détail

Visualisation interactive 3D pour un ensemble de données géographiques de très grande taille

Visualisation interactive 3D pour un ensemble de données géographiques de très grande taille Visualisation interactive 3D pour un ensemble de données géographiques de très grande taille Le Thanh Vu Université de Pau et des Pays de l Adour 12 Juillet 2011 1/27 Le Thanh Vu Visualisation interactive

Plus en détail

8TRD147: Animation et images par ordinateur

8TRD147: Animation et images par ordinateur 8TRD147: Animation et images par ordinateur Simulation de fourrure Y. Chiricota Département d informatique et de mathématique Université du Québec à Chicoutimi / Certaines des illustrations de ce document

Plus en détail

TP Synthèse d images: Simulation physique -Animation detissus- CPE

TP Synthèse d images: Simulation physique -Animation detissus- CPE TP Synthèse d images: Simulation physique -Animation detissus- CPE durée-4h 2011-2012 FIGURE 1 Resultats possibles de la simulation de tissus. 1 Butdu TP Le but de ce TP est d implémenter le calcul et

Plus en détail

RIE LE RENDU THEO. 2 e trim ÉTAPE DE FINITION BOÎTE DE DIALOGUE. remarques

RIE LE RENDU THEO. 2 e trim ÉTAPE DE FINITION BOÎTE DE DIALOGUE. remarques THEO RIE LE RENDU 2 e trim JANVIER 2008 remarques ÉTAPE DE FINITION Le rendu est la partie finale de notre création, à ce moment on décide que notre 3D est finie et l on en réalise une image 2D Cette image

Plus en détail

Chapitre 1 Introduction

Chapitre 1 Introduction Chapitre 1 Introduction La réalité augmentée assistée par ordinateur est un domaine émergeant, qui progresse rapidement. Son principe est de mélanger le monde réel et le monde virtuel. De nombreuses applications

Plus en détail

SLAM Visuel Embarqué sur un Robot Quadrupède

SLAM Visuel Embarqué sur un Robot Quadrupède Résumé du mémoire de soutenance pour le Diplôme d Ingénieur INSA de Strasbourg - Spécialité Mécatronique - Et le Master des sciences de l université de Strasbourg - Mention Imagerie, Robotique et Ingénierie

Plus en détail

. Conception des jeux 3D. Moteurs graphiques. Christian Nguyen

. Conception des jeux 3D. Moteurs graphiques. Christian Nguyen .. Moteurs graphiques Département d informatique Université de Toulon . Moteur de jeu (game engine) Ensemble de composants logiciels permettant le développement jeu sur PC, consoles et mobiles et comprenant

Plus en détail

Master Professionnel d'informatique, Université Paris 11 Cours de Rendu Graphique Avancé

Master Professionnel d'informatique, Université Paris 11 Cours de Rendu Graphique Avancé Environnement Master Professionnel d'informatique, Université Paris 11 Cours de Rendu Graphique Avancé Christian Jacquemin (Université Paris 11 et LIMSI-CNRS) ENVIRONNEMENT: INTRODUCTION http://www.limsi.fr/individu/jacquemi/

Plus en détail

M2-Images. Rendu Temps Réel - OpenGL 4 et compute shaders. J.C. Iehl. December 18, 2013

M2-Images. Rendu Temps Réel - OpenGL 4 et compute shaders. J.C. Iehl. December 18, 2013 Rendu Temps Réel - OpenGL 4 et compute shaders December 18, 2013 résumé des épisodes précédents... création des objets opengl, organisation des données, configuration du pipeline, draw,... opengl 4.3 :

Plus en détail

Pipeline. G.Gilet. Informatique Graphique Moteurs 3D temps réels. Pipeline OpenGL. Guillaume Gilet Guillaume.Gilet@unilim.

Pipeline. G.Gilet. Informatique Graphique Moteurs 3D temps réels. Pipeline OpenGL. Guillaume Gilet Guillaume.Gilet@unilim. Informatique Graphique Moteurs 3D temps réels OpenGL Guillaume Gilet Guillaume.Gilet@unilim.fr 2012-2013 Résumé des épisodes précédents Rasterisation Projection des sommets dans le plan image Rasterisation

Plus en détail

Bien choisir votre PC Si vous envisagez d acheter un ordinateur ou de renouveler votre outil informatique existant par du matériel plus récent et

Bien choisir votre PC Si vous envisagez d acheter un ordinateur ou de renouveler votre outil informatique existant par du matériel plus récent et 1 Bien choisir votre PC Si vous envisagez d acheter un ordinateur ou de renouveler votre outil informatique existant par du matériel plus récent et équipé du dernier système d exploitation de Microsoft,

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11959-3

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11959-3 Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11959-3 annexe B Piano Corner, (c) 2005 par Zsolt Stefan : http://deeppixel.uw.hu/gallery.html YafRay, le moteur de rendu photoréaliste Dès sa création, par une équipe

Plus en détail

Chapitre VIII : Vertex et Fragment Shaders

Chapitre VIII : Vertex et Fragment Shaders Chapitre VIII : Vertex et Fragment Shaders Programmation 3D Fabrice Aubert fabrice.aubert@lifl.fr Licence/Master USTL - IEEA 2008-2009 F. Aubert (LS6/MS2) P3D/ VIII Shaders 2008-2009 1 / 28 Introduction

Plus en détail

TPs Architecture des ordinateurs DUT Informatique - M4104c SUJETS. R. Raffin Aix-Marseille Université romain.raffin-at-univ-amu.fr

TPs Architecture des ordinateurs DUT Informatique - M4104c SUJETS. R. Raffin Aix-Marseille Université romain.raffin-at-univ-amu.fr TPs Architecture des ordinateurs DUT Informatique - M4104c SUJETS R. Raffin Aix-Marseille Université romain.raffin-at-univ-amu.fr 2015 Table des matières 1 TP 1 : prise en main 2 1.1 Introduction.......................................................

Plus en détail

Pipeline Graphique. Transforma)ons de modélisa)on. Illumina)on (Shading) Transforma)ons d affichage. Clipping. Transforma)on écran (Projec)on)

Pipeline Graphique. Transforma)ons de modélisa)on. Illumina)on (Shading) Transforma)ons d affichage. Clipping. Transforma)on écran (Projec)on) Pipeline Graphique Pipeline Graphique de Modèle de la scène Image 3D Transformations de modélisation de Application des transformations de composition de scène : Passage du système de coordonnées local

Plus en détail

Troma. Rapport de soutenance 1 12 mars 2014

Troma. Rapport de soutenance 1 12 mars 2014 Rapport de soutenance 1 12 mars 2014 Thibault Dethi Deutsch (deutsc_t) Rémy Shadows Bernier (bernie_r ) Marc Leshlague Fresne (fresne_m) Anthony AnthonySG Belthier (belthi_a) Table des matières I. Modélisation..................................

Plus en détail

8TRD147: Animation et images par ordinateur

8TRD147: Animation et images par ordinateur 8TRD147: Animation et images par ordinateur Rappels d OpenGL. Y. Chiricota Département d informatique et de mathématique Université du Québec à Chicoutimi / Certaines des illustrations de ce document proviennent

Plus en détail

IMN459 - Fondements de la vision par ordinateur

IMN459 - Fondements de la vision par ordinateur IMN459 - Fondements de la vision par ordinateur Chapitre 1 Introduction 1. Acquisition IMN117 2. Traitement IMN259 Scène 3D Caméra optique Une ou plusieurs images 2D Caractéristiques bas niveaux (contours,

Plus en détail

PROJET DE MODELISATION CASERNE SERGEANT BLANDAN

PROJET DE MODELISATION CASERNE SERGEANT BLANDAN Boris BRUGEVIN Sylvain GIORIA PROJET DE MODELISATION CASERNE SERGEANT BLANDAN Master 2 Programmation et Développement Université Lumière LYON 2 - GAMAGORA 2007-2008 II.. PRESENTATIION DU PROJET Ce projet

Plus en détail

ELECTRONIQUE INDUSTRIELLE (243.06) OPTION ÉLECTRODYNAMIQUE Principe des micro-ordinateur (243-834-92) Présenté par Steve Dionne.

ELECTRONIQUE INDUSTRIELLE (243.06) OPTION ÉLECTRODYNAMIQUE Principe des micro-ordinateur (243-834-92) Présenté par Steve Dionne. ELECTRONIQUE INDUSTRIELLE (243.06) OPTION ÉLECTRODYNAMIQUE Principe des micro-ordinateur (243-834-92) Présenté par Steve Dionne À Mario Michaud Remis le 10 septembre automne 2002 Table des matière : Description

Plus en détail

Analyse de la vidéo. Chapitre 4.1 - La modélisation pour le suivi d objet. 10 mars 2015. Chapitre 4.1 - La modélisation d objet 1 / 57

Analyse de la vidéo. Chapitre 4.1 - La modélisation pour le suivi d objet. 10 mars 2015. Chapitre 4.1 - La modélisation d objet 1 / 57 Analyse de la vidéo Chapitre 4.1 - La modélisation pour le suivi d objet 10 mars 2015 Chapitre 4.1 - La modélisation d objet 1 / 57 La représentation d objets Plan de la présentation 1 La représentation

Plus en détail

TDs Architecture des ordinateurs DUT Informatique - M4104c SUJETS. R. Raffin Aix-Marseille Université romain.raffin-at-univ-amu.fr

TDs Architecture des ordinateurs DUT Informatique - M4104c SUJETS. R. Raffin Aix-Marseille Université romain.raffin-at-univ-amu.fr TDs Architecture des ordinateurs DUT Informatique - M4104c SUJETS R. Raffin Aix-Marseille Université romain.raffin-at-univ-amu.fr 2015 Table des matières 1 TD1 : les bonnes résolutions 2 1.1 Premières

Plus en détail

Infographie 3D. Venceslas BIRI LIGM Université Paris-Est Marne-La-Vallée

Infographie 3D. Venceslas BIRI LIGM Université Paris-Est Marne-La-Vallée Infographie 3D Venceslas BIRI LIGM Université Paris-Est Marne-La-Vallée Concept du cours Ce que vous apprendrez TD machine Modélisation d'objet Modélisation et visualisation de scène Création d'ihm et

Plus en détail

Mini-projets infographie 50h de travail

Mini-projets infographie 50h de travail Mini-projets infographie 50h de travail Note importante : Aucun de ces projets WebGL ne peut utiliser de bibliothèques externes de haut niveau telles que three.js ; toutes les sources doivent être libres

Plus en détail

Photogrammétrie, modélisation et drones.

Photogrammétrie, modélisation et drones. U.E. - C2 Technologies numériques Lundi 1 juin 2015 Olivier Bouet Photogrammétrie, modélisation et drones. Dépôt des résumés sur http://numerique.tech.fr La photogrammétrie Définitions La photogrammétrie

Plus en détail

Application Eclaté Rendu Animation

Application Eclaté Rendu Animation Application Eclaté Rendu Animation Numéro de publication spse01541 Application Eclaté Rendu Animation Numéro de publication spse01541 Avertissement sur les droits de propriété et les droits réservés Ce

Plus en détail

Introduction à la modélisation et à l animation 3D

Introduction à la modélisation et à l animation 3D Introduction à la modélisation et à l animation 3D Frank Singhoff Bureau C-203 Université de Brest, France LISyC/EA 3883 singhoff@univ-brest.fr UE multimédias et animation, Université de Brest Page 1/16

Plus en détail

LES CARTES GRAPHIQUES

LES CARTES GRAPHIQUES LES CARTES GRAPHIQUES Mewtow 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 Evolution dans le temps 7 2.1 Les cartes d affichage................................ 7 2.1.1 Mode texte..................................

Plus en détail

WEBCAM HAUTE DEFINITION Réf. HDCM

WEBCAM HAUTE DEFINITION Réf. HDCM : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : info@sordalab.com WEBCAM HAUTE DEFINITION Réf. HDCM Webcam haute définition Réf. HDCM Page 1 sur 8 I. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Capteur

Plus en détail

Cahier. des charges. T.E.R. : Modélisation architecturale basée photo/vidéo. reconstruction intérieure basée profondeur

Cahier. des charges. T.E.R. : Modélisation architecturale basée photo/vidéo. reconstruction intérieure basée profondeur Cahier T.E.R. : Modélisation architecturale basée photo/vidéo reconstruction intérieure basée profondeur des charges Renaud Jean-Christophe Naville Vincent Explicitation du contexte Dans le cadre de notre

Plus en détail

Comment configurer FSX

Comment configurer FSX Comment configurer FSX Synthèse des différentes informations glanées sur le WEB Source principale : http://www.francesim.info:80/forumfs/default.aspx?g=posts&t=122 Tests effectués avec un PC Packard Bell

Plus en détail

Styles de Rendus. Tour d 'horizon

Styles de Rendus. Tour d 'horizon Styles de Rendus Tour d 'horizon 1 Catégorisation des méthodes de rendu «Photo-réalistes» But : obtenir des images les plus crédibles possibles Notions : Ombres dures / Ombres douces Catégorisation des

Plus en détail

Rendu re aliste de nuages en temps re el

Rendu re aliste de nuages en temps re el Rendu re aliste de nuages en temps re el Antoine Bouthors Me moire de DEA et de fin d e tudes 9 septembre 2004 IMAG-INRIA Laboratoire GRAVIR Projet EVASION ESIEE Paris Majeure Informatique Universite de

Plus en détail

8TRD147: Animation et images par ordinateur

8TRD147: Animation et images par ordinateur 8TRD147: Animation et images par ordinateur SSAO Y. Chiricota Département d informatique et de mathématique Université du Québec à Chicoutimi / Certaines des illustrations de ce document proviennent du

Plus en détail

Métiers de la 3D et du multimédia

Métiers de la 3D et du multimédia K2 Formation Métiers de la 3D et du multimédia 201 CINEMA-4D-Semaine-1 CINEMA 4D - Semaine 1 Cette formation se déroulera sur 2 semaines voir contenu semaine 1 et 2, elle a pour objectif de vous faire

Plus en détail

Infographie IMN428. À l ordre du jour. Été 2015. Introduction Par Pierre-Marc Jodoin et Olivier Godin

Infographie IMN428. À l ordre du jour. Été 2015. Introduction Par Pierre-Marc Jodoin et Olivier Godin Été 2015 Infographie IMN428 Introduction Par Pierre-Marc Jodoin et Olivier Godin À l ordre du jour Introduction à l infographie Espace couleur Primitives graphiques Caméra Pipeline graphique 2 1 Rappel

Plus en détail

Freestyle : Sculpting Meshes with Self-Adaptive Topology

Freestyle : Sculpting Meshes with Self-Adaptive Topology Freestyle : Sculpting Meshes with Self-Adaptive Topology Rapport Recette Étudiants : Charles Garibal, Maxime Robinot, Mathieu Dachy Tuteur : Loïc Barthe 20/02/2015 1 I) Introduction Rappel : Objectif du

Plus en détail

INFOGRAPHISTE 3D. Effectif : Minimum 8 personnes / Maximum 15 personnes. Public concernés : Tout public

INFOGRAPHISTE 3D. Effectif : Minimum 8 personnes / Maximum 15 personnes. Public concernés : Tout public INFOGRAPHISTE 3D Pré-requis : - Maîtriser la manipulation d'un PC. Avoir des notions de graphisme. - Avoir un certain sens artistique. Être ordonné, soigneux, précis. Objectifs : - Maîtriser les différentes

Plus en détail

CRÉATION D UN OBJET DE JEU VIDÉO

CRÉATION D UN OBJET DE JEU VIDÉO CRÉATION D UN OBJET DE JEU VIDÉO Stranger, Niavok 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 La 3D pour le jeu vidéo 7 3 Concept et modélisation 9 4 Le normal mapping, le détail à moindres

Plus en détail

Vision par ordinateur : Un tour d horizon. Adrien Bartoli LASMEA CNRS/UBP Clermont-Ferrand

Vision par ordinateur : Un tour d horizon. Adrien Bartoli LASMEA CNRS/UBP Clermont-Ferrand Vision par ordinateur : Un tour d horizon Adrien Bartoli LASMEA CNRS/UBP Clermont-Ferrand Séance II : Panoramas en environnement déformable Panoramas en environnement rigide Représentation minimale d un

Plus en détail

GMIN 330 Nancy Rodriguez

GMIN 330 Nancy Rodriguez Unity TP3 Librement adapté et traduit de http://unity3d.com/learn/tutorials/modules/beginner/physics/assignments/bouncing-ball http://docs.unity3d.com/documentation/manual/instantiatingprefabs.html http://3dfoin.com/index-3.html

Plus en détail

IUT de Provence Site d Arles 2008-2009 Département d Informatique Licence pro SIL IN. IN Synthèse d images - Rendu TP 4

IUT de Provence Site d Arles 2008-2009 Département d Informatique Licence pro SIL IN. IN Synthèse d images - Rendu TP 4 IUT de Provence Site d Arles 2008-2009 Département d Informatique Licence pro SIL IN IN Synthèse d images - Rendu TP 4 Nous allons améliorer la vitesse d affichage d une scène 3D complexe en introduisant

Plus en détail

Algorithmes évolutionnaires sur. et GPU. Introduction : GPU et puissance calculatoire Principe du GPU : le pipeline

Algorithmes évolutionnaires sur. et GPU. Introduction : GPU et puissance calculatoire Principe du GPU : le pipeline Algorithmes évolutionnaires et GPU Introduction : GPU et puissance calculatoire Principe du GPU : le pipeline graphique Introduction au parallélisme de données Exemple de simulation Les langages de haut-niveau

Plus en détail

Simulation d'un examen anthropomorphique en imagerie TEMP à l iode 131 par simulation Monte Carlo GATE

Simulation d'un examen anthropomorphique en imagerie TEMP à l iode 131 par simulation Monte Carlo GATE Simulation d'un examen anthropomorphique en imagerie TEMP à l iode 131 par simulation Monte Carlo GATE LAURENT Rémy laurent@clermont.in2p3.fr http://clrpcsv.in2p3.fr Journées des LARD Septembre 2007 M2R

Plus en détail

Comprendre le CryENGINE 2 et la SandBox 2

Comprendre le CryENGINE 2 et la SandBox 2 Comprendre le CryENGINE 2 et la SandBox 2 Avertissement : Cette traduction n a rien d officielle, elle comporte peut être des imperfections ou des erreurs, mais elle est utile pour se faire une idée générale

Plus en détail

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Ville de Langeais Hôtel de Ville, 2, Place du 14 juillet BP 98 37 130 LANGEAIS : 02.47.96.12.50 : 02.47.96.69.23 Fourniture et installation des matériels informatiques et autres Marché de fournitures et

Plus en détail

Création d un viewer d objets 3D : découverte de la librairie graphique OpenGL.

Création d un viewer d objets 3D : découverte de la librairie graphique OpenGL. TPs L2 Informatique AII3D : découverte de la synthèse d images Création d un viewer d objets 3D : découverte de la librairie graphique OpenGL. Le but de ce TP est de se familiariser avec la librairie et

Plus en détail

Cyril Blazy Emmanuel Roux

Cyril Blazy Emmanuel Roux Cyril Blazy Emmanuel Roux Avec la contribution de Olivier Salvatori Groupe Eyrolles, 2006 ISBN 2-212-11607-1 A v a n t - p r o p o s Avant-propos Cinema 4D a été développé à l origine pour la plate-forme

Plus en détail

Composition de scènes de Réalité Augmentée

Composition de scènes de Réalité Augmentée Composition de scènes de Réalité Augmentée J-Y. Didier 26/04/11 1 Système de RA Monde réel / Espace de travail Application de Réalité Augmentée Dispositifs de restitution Utilisateur Capteurs Modèles /

Plus en détail

GUIDE ET CONSEILS À L ACHAT D UN ORDINATEUR

GUIDE ET CONSEILS À L ACHAT D UN ORDINATEUR Centres d accès communautaire Internet des Îles GUIDE ET CONSEILS À L ACHAT D UN ORDINATEUR Table des matières Introduction 1- Point de départ 1.1 Les chiffres 2?? min. 1.2. Fixe ou portable 3?? min. 1.3.

Plus en détail

Ladibug TM 2.0 Logiciel de présentation visuel d'image Manuel de l utilisateur - Français

Ladibug TM 2.0 Logiciel de présentation visuel d'image Manuel de l utilisateur - Français Ladibug TM 2.0 Logiciel de présentation visuel d'image Manuel de l utilisateur - Français Table des Matières 1. Introduction... 2 2. Spécifications du Système... 2 3. Installer Ladibug... 3 4. Connexion

Plus en détail

Introduction à l infographie

Introduction à l infographie IN ST IT U T SUPERIEUR DES ET U DES T ECHN OLOGIQUES DE DJ ERBA Département Technologies de l Information Introduction à l infographie Nassima Ben Younes Mars 2012 Plan 1 Introduction et définitions 2

Plus en détail

Comparatif Vista / Ubuntu / Fedora

Comparatif Vista / Ubuntu / Fedora Comparatif Vista / Ubuntu / Fedora On entend souvent dire que Linux n est pas fait pour le jeu, alors à Jeuvinux on a voulu en avoir le coeur net! C est pourquoi nous vous proposons un comparatif qui permettra

Plus en détail

Débuter avec PicturetoExe Version actuelle : 7.5

Débuter avec PicturetoExe Version actuelle : 7.5 Débuter avec PicturetoExe Version actuelle : 7.5 1 - SE PROCURER PTE Le logiciel est téléchargeable gratuitement sur le site de WnSoft (www.wnsoft.com) en version d essai limitée à 10 images. Si vous souhaitez

Plus en détail

Rappels, SISD, SIMD. Calculateurs hybrides (GPU-OpenCL) Rappels, MIMD mémoire partagée. Rappels, MIMD mémoire partagée. Rappels... SISD,...

Rappels, SISD, SIMD. Calculateurs hybrides (GPU-OpenCL) Rappels, MIMD mémoire partagée. Rappels, MIMD mémoire partagée. Rappels... SISD,... Rappels, SISD, SIMD Calculateurs hybrides (GPU-OpenCL) Rappels... SISD,... SIMD Formation d Ingénieurs de l Institut Galiléee MACS 3 Philippe d Anfray Philippe.d-Anfray@cea.fr CEA DSM 2013-2014 SISD :

Plus en détail

Lionel Matias Guillaume Mouron Nathaniel Richand Jean-Baptiste Rieu

Lionel Matias Guillaume Mouron Nathaniel Richand Jean-Baptiste Rieu Projet d informatique graphique Plateau du Moulon 3D Lionel Matias Guillaume Mouron Nathaniel Richand Jean-Baptiste Rieu IFIPS 4 Informatique 2005-2006 But du projet Le but du projet est de modéliser une

Plus en détail

PROLONGATION DE LA CONCESSION DU STOCKAGE SOUTERRAIN DE CHÉMERY

PROLONGATION DE LA CONCESSION DU STOCKAGE SOUTERRAIN DE CHÉMERY PROLONGATION DE LA CONCESSION DU STOCKAGE SOUTERRAIN DE CHÉMERY PIÈCE 4.2 : ÉTUDE D IMPACT SOUS-SOL RÉSUMÉ NON TECHNIQUE NOVEMBRE 2014 2 SOMMAIRE SOMMAIRE... 3 I. LE CONTEXTE DE LA NOTICE D IMPACT SOUS-SOL...

Plus en détail

Projets individuels Informatique II

Projets individuels Informatique II Projets individuels Informatique II 1. Faites un programme en C qui effectue la lecture à partir du clavier d un nombre entier N qui détermine la taille d une matrice N x N et qui recherche la valeur minimale

Plus en détail

Visualisation de terrain

Visualisation de terrain Rapport de projet IN55 Béatrice Frey et Cyril Crassin Printemps 2005 Projet IN55 Visualisation de terrain Université de Technologie de Belfort-Montbéliard GI04 Sommaire Béatrice Frey et Cyril Crassin Rapport

Plus en détail

Inclinable. Facilement dettachable du microscope. Rotative sur. Microscopes numériques avec tablett

Inclinable. Facilement dettachable du microscope. Rotative sur. Microscopes numériques avec tablett Les derniers microscopes numériques avec Tablette OPTIKA ouvrent de nouveaux horizons dans le domaine de la microscopie. Nos microscopes combinent optique haut de gamme et technologie numérique innovante

Plus en détail

- TUTORIEL - Introduction

- TUTORIEL - Introduction IE-Tutoriel_ImageModeler Tutoriel sur les bases d ImageModeler dans le cadre du module 3 des filières métiers Auteur(s) Guillaume Lemeunier Version 0.01 Date 13/02/2009 Introduction ImageModeler «Autodesk

Plus en détail

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 Quelle précision attendre des outils de simulation pour l'application aux bureaux à espace décloisonné? I. Schmich 1, N. Hermant 1, N. Noé 1,

Plus en détail

Traitement d images - Rapport de projet

Traitement d images - Rapport de projet Traitement d images - Rapport de projet Félix Abecassis - Julien Marquegnies Résumé: Ce rapport présente le travail effectué dans la cadre du cours de traitement d images dispensé à l EPITA. L objectif

Plus en détail

Communications immersives : Enjeux et perspectives

Communications immersives : Enjeux et perspectives Journée Futur et Ruptures Communications immersives : Enjeux et perspectives Béatrice Pesquet-Popescu Télécom ParisTech, Département TSI 5 mars 2015 Institut Mines-Télécom Tendances actuelles Plus, plus,

Plus en détail

Générateur de Nombres Aléatoires

Générateur de Nombres Aléatoires Générateur de Nombres Aléatoires Les générateurs de nombres aléatoires sont des dispositifs capables de produire une séquence de nombres dont on ne peut pas tirer facilement des propriétés déterministes.

Plus en détail

Gestion de scène pour les moteurs 3D

Gestion de scène pour les moteurs 3D Gestion de scène pour les moteurs 3D Mémoire de recherche Nicolas Baillard Promotion : M2IRT 2009 Option : Ingiénerie des jeux vidéo (IJV) juillet 2009 ITIN 10, avenue de l Entreprise Parc Saint-Christophe

Plus en détail

BURTE Julien/MONTES Olivier/ROGLIANO Théo TER :2015 ETERNITY II. Tuteur : Eric BOURREAU

BURTE Julien/MONTES Olivier/ROGLIANO Théo TER :2015 ETERNITY II. Tuteur : Eric BOURREAU BURTE Julien/MONTES Olivier/ROGLIANO Théo TER :2015 ETERNITY II Tuteur : Eric BOURREAU Eternity II est un puzzle de 256 pièces, où chaque pièce est formée de 4 couleurs et doit être assortie à sa voisine

Plus en détail

Exposé d OpenGL. Sujet : Augmenter la rapidité d affichage en utilisant les extensions d OpenGL

Exposé d OpenGL. Sujet : Augmenter la rapidité d affichage en utilisant les extensions d OpenGL Exposé d OpenGL Sujet : Augmenter la rapidité d affichage en utilisant les extensions d OpenGL Professeur : M. Christophe LOHOU Élève : Boris Brugevin Sommaire I - INTRODUCTION - 2 - II - OPENGL - 3-1

Plus en détail

Visualisation 3D sur un Smartphone

Visualisation 3D sur un Smartphone Visualisation 3D sur un Smartphone Réalisé par: Bouhajja Lamia Daikhi Rahma Encadré par : Madame Ben Azouz Zouhour SOMMAIRE : I. Introduction Générale générale II. Objectif du projet III. Rendu 3D IV.

Plus en détail

PHOTOS PANORAMIQUES suite

PHOTOS PANORAMIQUES suite PHOTOS PANORAMIQUES suite 1 Choix de l appareil et d une focale A priori, n importe quel appareil photo numérique peut faire l affaire, préconisez un reflex pour ses possibilités «manuelles» et un objectif

Plus en détail

Comment coller des images sur un maillage?

Comment coller des images sur un maillage? Comment coller des images sur un maillage? VVPix Version 1.02 Table des matières 1 Introduction 2 2 UV Mapping, exemple 1 2 2.1 Objectif.............................................. 2 2.2 Configuration

Plus en détail

BORDEREAU DE PRESTATION Ville de Langeais. Fourniture et installation du matériels informatiques et autres. Marché de fournitures et services

BORDEREAU DE PRESTATION Ville de Langeais. Fourniture et installation du matériels informatiques et autres. Marché de fournitures et services Ville de Langeais Hôtel de Ville, 2, Place du 14 juillet BP 98 37 130 LANGEAIS : 02.47.96.12.50 : 02.47.96.69.23 Fourniture et installation du matériels informatiques et autres Marché de fournitures et

Plus en détail

High Dynamic Range. Projet de mathématiques pour l informatique imac2

High Dynamic Range. Projet de mathématiques pour l informatique imac2 High Dynamic Range Projet de mathématiques pour l informatique imac2 Abstract Etant donné un appareil photo numérique, la dynamique du capteur correspond à la plage de variation entre le niveau minimal

Plus en détail

Les ondes au service du diagnostic médical

Les ondes au service du diagnostic médical Chapitre 12 Les ondes au service du diagnostic médical A la fin de ce chapitre Notions et contenus SAV APP ANA VAL REA Je maitrise Je ne maitrise pas Signaux périodiques : période, fréquence, tension maximale,

Plus en détail

TP MSO Synthèse d images: Lancé de rayons CPE

TP MSO Synthèse d images: Lancé de rayons CPE TP MSO Synthèse d images: Lancé de rayons CPE durée-4h 2011 FIGURE 1 Étapes de l algorithme de lancé de rayons. De gauche à droite : équation du calcul d intersection; image des intersections; ordonnancement

Plus en détail

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE 0-06 Novembre, 00, Sousse,Tunisie ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE A. Benmansour A. Benzerdjeb Laboratoire de mécanique appliquée,

Plus en détail

Développement mobile MIDP 2.0 Mobile 3D Graphics API (M3G) JSR 184. Frédéric BERTIN fbertin@neotilus.com

Développement mobile MIDP 2.0 Mobile 3D Graphics API (M3G) JSR 184. Frédéric BERTIN fbertin@neotilus.com Développement mobile MIDP 2.0 Mobile 3D Graphics API (M3G) JSR 184 Frédéric BERTIN fbertin@neotilus.com Présentaion : Mobile 3D Graphics API JSR 184 M3G :présentation Package optionnel de l api J2ME. Prend

Plus en détail

Modélisation Géométrique. Synthèse d Images. Évaluation d un modèle (1/2) Spécificité du graphisme. Évaluation d un modèle (2/2)

Modélisation Géométrique. Synthèse d Images. Évaluation d un modèle (1/2) Spécificité du graphisme. Évaluation d un modèle (2/2) Synthèse d Images Elmar Eisemann Elmar.Eisemann@inrialpes.fr Modélisation Géométrique Basées sur le cours de Joëlle Thollot Xavier Décoret DEA IVR 2004 Spécificité du graphisme Deux types d objets à modéliser

Plus en détail

IA54 Compte-rendu «STATIONNEMENT AUTOMATIQUE DE VEHICULE»

IA54 Compte-rendu «STATIONNEMENT AUTOMATIQUE DE VEHICULE» IA54 Compte-rendu «STATIONNEMENT AUTOMATIQUE DE VEHICULE» Henri Payno - Cyril Bailly 1/12/2011 SOMMAIRE 1. Introduction... 3 2. Contraintes... 3 3. Architecture globale... 4 4. Interface... 5 A. Scène

Plus en détail

pour la Réalité Augmentée

pour la Réalité Augmentée Analyse d Image 3D pour la Réalité Augmentée Jean-Marc Vezien vezien@limsi.fr Master Recherche RV&A Janvier 2011 La 3D comment? Les capteurs et les techniques pour l acquisition de la 3D Capteurs actifs

Plus en détail

Pourquoi CUDA? Pourquoi maintenant?

Pourquoi CUDA? Pourquoi maintenant? 1 Pourquoi CUDA? Pourquoi maintenant? Dans un passé qui n est pas si lointain, les traitements parallèles étaient considérés comme une recherche "exotique" et comme un domaine spécifique de l informatique.

Plus en détail

Formation 3DS Exercice 2 : Modélisation d objets simples. Fascicule 3DS Exercice 2 : Modélisation d objets simples

Formation 3DS Exercice 2 : Modélisation d objets simples. Fascicule 3DS Exercice 2 : Modélisation d objets simples Fascicule 3DS Exercice 2 : Formation CIREVE 2007 1 Coordonnées...3 Introduction...4 Création des chemins à partir d une image sous Photoshop ou Illustrator...4 1. Création du profil de la base...5 2. Configuration

Plus en détail

CALCULS PARALLÈLES ET APPLICATIONS LA VISION PAR ORDINATEUR AU CEA LIST, QUELS CHOIX ARCHITECTURAUX?

CALCULS PARALLÈLES ET APPLICATIONS LA VISION PAR ORDINATEUR AU CEA LIST, QUELS CHOIX ARCHITECTURAUX? CALCULS PARALLÈLES ET APPLICATIONS LA VISION PAR ORDINATEUR AU CEA LIST, QUELS CHOIX ARCHITECTURAUX? LABORATOIRE DE VISION ET INGÉNIERIE DES CONTENUS (LVIC) Fusion multimedia : extraction multimodale d

Plus en détail

MATÉRIEL GRAPHIQUE POUR LE CALCUL SCIENTIFIQUE. François Rousselle LISIC Image et Apprentissage OASIS

MATÉRIEL GRAPHIQUE POUR LE CALCUL SCIENTIFIQUE. François Rousselle LISIC Image et Apprentissage OASIS MATÉRIEL GRAPHIQUE POUR LE CALCUL SCIENTIFIQUE François Rousselle LISIC Image et Apprentissage OASIS Cadre BQR 2010 CGR LISIC LMPA : Réalisation d'une plateforme générique de calcul intensif pour cartes

Plus en détail

Apprentissage par méthodes à noyaux en reconnaissance d images

Apprentissage par méthodes à noyaux en reconnaissance d images Apprentissage par méthodes à noyaux en reconnaissance d images Alberto Bietti Table des matières Introduction 2 1 Apprentissage par méthodes à noyaux 2 1.1 Position du problème et motivation..........................

Plus en détail

Master 2 Automatique A. VERRIER. Projet d image

Master 2 Automatique A. VERRIER. Projet d image Université d Orléans Master Automatique A. VERRIER Projet d image 1 LA DISSIMULATION OU STÉGANOGRAPHIE. 1 Ce projet est découpé en parties différentes. L une permettant la dissimulation d une image couleur

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE Calcul parallèle sur GPU

RAPPORT DE STAGE Calcul parallèle sur GPU Université Joseph Fourier Département Licence Sciences & Technologie RAPPORT DE STAGE Calcul parallèle sur GPU D Aguanno Carlotta Laboratoire d accueil : INRIA Directeur du laboratoire : GROS Patrick Responsable

Plus en détail

Mathématiques et Océanographie

Mathématiques et Océanographie Mathématiques et Océanographie Anne-Laure Dalibard Département de mathématiques et applications École normale supérieure 20 avril 2011 Journées Académiques de l IREM de Nantes Plan Présentation rapide

Plus en détail

DYNAMICS. Lilian BUZER Dept. Informatique

DYNAMICS. Lilian BUZER Dept. Informatique DYNAMICS Dans cette fiche, nous allons présenter deux exemples simples autour des fonctions «Dynamics» de Maya. Le premier exercice fondé sur une chute de dominos introduit les capacités de simulation

Plus en détail

SECONDE BAC PROFESSIONNEL Systèmes Electroniques et Numériques. CI3 : Installation et mise en service TP11-DR : Caméra AXIS

SECONDE BAC PROFESSIONNEL Systèmes Electroniques et Numériques. CI3 : Installation et mise en service TP11-DR : Caméra AXIS CI3 : Installation et mise en service TP11-DR : Caméra AXIS Objectif : - Configurer un réseau de deux PC et un switch. - Effectuer l installation matérielle et configurer une caméra IP sur un réseau à

Plus en détail

Images et Animation en 2D

Images et Animation en 2D Images et Animation en 2D Présentation et Auteur: Mail: Stephane.Lavirotte@unice.fr Web: http://stephane.lavirotte.com/ Université de Nice - Sophia Antipolis Images dans les Jeux Vidéo Un peu d Histoire

Plus en détail

TP OpenGL n 1 : Transformations géométriques et projections

TP OpenGL n 1 : Transformations géométriques et projections Université de Liège Département d Aérospatiale et Mécanique TP OpenGL n 1 : Transformations géométriques et projections Exercice 1 : Transformations géométriques (Dossier transf contenu dans l archive

Plus en détail

TP 8 : ONDELETTES 2D, COMPRESSION ET DÉBRUITAGE D IMAGE

TP 8 : ONDELETTES 2D, COMPRESSION ET DÉBRUITAGE D IMAGE Traitement de l information et vision artificielle Ecole des Ponts ParisTech, 2 ème année Guillaume Obozinski guillaume.obozinski@imagine.enpc.fr TP 8 : ONDELETTES 2D, COMPRESSION ET DÉBRUITAGE D IMAGE

Plus en détail

Comment peut-on bloquer les réflexions de la lumière sur la surface de l eau pour mieux voir ce qu il y a sur le fond de la mer?

Comment peut-on bloquer les réflexions de la lumière sur la surface de l eau pour mieux voir ce qu il y a sur le fond de la mer? Comment peut-on bloquer les réflexions de la lumière sur la surface de l eau pour mieux voir ce qu il y a sur le fond de la mer? www.digital-photography-tips.net/stay_focussed-newsletter-march-2013.html

Plus en détail