Synthèse d'images I. Venceslas BIRI IGM Université de Marne La

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Synthèse d'images I. Venceslas BIRI IGM Université de Marne La"

Transcription

1 Synthèse d'images I Venceslas BIRI IGM Université de Marne La

2 La synthèse d'images II. Rendu & Affichage 1. Introduction Venceslas BIRI IGM Université de Marne La

3 Introduction Objectif Réaliser une image Nécessité de choix d un point de vue Caméra d un environnement virtuel Nécessité de modéliser le monde virtuel Objets éclairé (réaliste) Nécessité de concevoir de l éclairage Lumières 3

4 Introduction Rendu A l aide d une caméra, d objets et de lumière, dessiner une image des objets visibles éclairé par les lumières. Source lumineuse La projection La perception Interaction lumière matière 4

5 Introduction Le coté caméra Position d une caméra dans l environnement virtuel Association d un écran (virtuel) à la caméra Cet écran est constitué de pixel Appelé «buffer» ou «framebuffer» Souvent en RGB 5

6 Introduction L environnement virtuel / les objets Modélisation géométrique Positionnement dans la scène Modélisation colorimétrique Modélisation physique 6

7 Introduction Les lumières A positionner dans la scène Peuvent être de tout type : Ponctuelle Surfacique voire volumique Directionnelle Isotrope ou anisotrope 7

8 Introduction Cas d étude : Illumination locale : La couleur d un objet ne dépend que des caractéristiques (locales) de celui-ci et des lumières de la scène. Modèle d illumination simple Possibilité d illumination plus complexe Réflexion & réfraction Ombres 8

9 Introduction Deux grandes approches Rasterisation Lancer de rayons 2 philosophies : Rasterisation : polygone par polygone Lancer de rayons : pixel par pixel 9

10 Introduction Rasterisation : On part de la scène, et on envoie sur la caméra Lancer de rayon : On part de la caméra, et on envoie sur la scène virtuelle 10

11 La synthèse d'images II. Rendu & Affichage 2. Anciennes techniques Venceslas BIRI IGM Université de Marne La

12 De vieilles techniques Rendu mode fil de fer (<1960) Approche polygone par polygone Algorithme : Pour chaque polygone Projeter ses points sur l écran Pour chaque couple de point : dessiner la droite Problème : pas de gestion des occlusions Rendu pauvre 12

13 De vieilles techniques (2) Algorithme du peintre (<1970) Philosophie simple : Ordonner les triangles du plus lointain au plus proche Les dessiner dans cet ordre Problème pour certaines intersections entre triangles 13

14 De vieilles techniques (3) Scanline rendering ( ) Proche de la rasterisation Mix entre la rasterisation et le lancer de rayon Approche ligne par ligne Exemple de rendu avec le moteur Scanline Rendering Engine de 3DS max 14

15 De vieilles techniques (3) Scanline rendering Algorithme On ordonne les polygones en Y On initialise la liste des polygones visible de la première ligne On avance ligne par ligne : On calcul les intersections entre la ligne (de vue) et les polygones On actualise la liste en enlevant les polygones non visibles 15

16 De vieilles techniques (3) 16

17 De vieilles techniques (3) Scanline rendering Avantages : Permet de n avoir qu un nombre limité d objet en mémoire à chaque instant (l ensemble des polygones coupant la scanline) Chaque pixel est visité une seule fois Inconvénient : Il faut trier les primitives (objets) Les structures de données à maintenir et qui peuvent dépasser la taille mémoire d un Z-buffer 17

18 De vieilles techniques (4) Hidden line drawing Rendu fil de fer mais en conservant l occlusion En fait, rendu de surface en ne dessinant que les bords 18

19 De vieilles techniques (4) Render cache (1999) : philosophie Source : «Interactive Rendering using the Render Cache» Bruce Walter, George Drettakis, Steven Parker Rendering techniques '99, Volume 10, page Jun

20 De vieilles techniques (4) Aperçu Display process renderer project Render cache depth cull interpolate renderer image sampling 20

21 De vieilles techniques (4) Render cache : résultat après chaque étape Projection Depth cull Interpolation 21

22 De vieilles techniques (4) Render cache : sampling Importance Sampling 22

23 La synthèse d'images II. Rendu & Affichage 3. Rasterisation Venceslas BIRI IGM Université de Marne La

24 Rasterisation Rasterisation ou algorithme du Z-buffer Fondé sur : Algorithme de remplissage des polygones Quels pixels sont concernés par la projection d un triangle (ou autre polygone convexe) sur un écran 2D? Algorithme du Z-buffer En anglais : to rasterize Omniprésent dans les applications temps réel Jeux vidéo Simulateurs & RV 24

25 Rasterisation : principe Idée générale Chaque polygone convexe est projeté sur l écran (image de pixels) Les occlusions sont gérées grâce à une image de profondeur : le Z-buffer Philosophie orienté objet La complexité est dépendante du nombre de primitive 25

26 Rasterisation : algorithme Transformation repère caméra Illumination Projection des primitives Rasterisation Gestion occlusion Insertion dans l image Déterminer les coordonnées des points relativement à la caméra Éventuellement, déterminer la couleur des sommets par rapport aux Projeter lumières les sommets des primitives sur l image 2D. Comprend le culling Déterminer les pixels recouvert par la primitive Utilisation du Z-buffer pour comparer les profondeurs Écriture des couleurs des pixels dans l image finale 26

27 Rasterisation : le Z-buffer Précision sur le Z-buffer Principe simple : on conserve la plus proche profondeur dans le buffer Si on veut insérer un nouveau pixel dans l image finale, on compare sa «profondeur» à celle présente dans le Z-buffer Plus proche, on insére dans l image finale et on stocke la nouvelle profondeur dans le Z-buffer Plus loin, on écarte le pixel Nécessité de transmettre, pour chaque pixel à insérer, sa profondeur vis-à-vis de la caméra 27

28 Rasterisation : pipeline 28

29 La synthèse d'images II. Rendu & Affichage 4. Lancer de rayon Venceslas BIRI IGM Université de Marne La

30 Lancer de rayons Algorithme du «ray casting» ou «ray tracing» «ray tracing» plutot pour des algorithmes évolué Illumination globale Fondé sur Aspect particulaire de la lumière Algorithme d intersection & de géométrie Omniprésent Dans les techniques réalistes non temps réel 30

31 Lancer de rayons Idée générale : Depuis une caméra, lancer un rayon passant par un pixel Suivre le rayon dans la scène A l intersection, calculer la couleur Philosophie orienté image La complexité est dépendante du nombre de pixel de l image 31

32 Lancer de rayons Lancer un rayon Calcul intersection Transformation rayon Illumination Pour chaque pixel de l image, lancer un rayon entre le centre optique et Calcul la 1ère ce de pixel intersection entre le rayon et les objets Le rayon est transformé dans les repères locaux des objets à intersecter Éventuellement calculer la couleur de l objet par rapport aux lumières Écriture des couleurs des pixels dans l image finale Insertion dans l image 32

33 Lancer de rayons Algorithme Image Image lancer_rayon(scene lancer_rayon(scene s) s) {{ pour pour chaque chaque pixel pixel pp {{ Calcul Calcul du du rayon rayon rr passant passant par par la la focale focale caméra caméra et et le le pixel pixel pp last_inter == +infini +infini pour chaque chaque objet objet oo de de la la scène scène ss {{ si si (intersection( (intersection(rr,,oo)) << last_inter) last_inter) {{ calcul calcul illumination illumination cc au au point point d intersection d intersection }} } fixer fixer la la couleur cc au au pixel pixel }} renvoie renvoie image image }} Complexité? 33

34 Lancer de rayons : algorithme Plusieurs étapes : 1. Calcul des rayons r 2. Calcul de l intersection 3. Calcul de l illumination Amélioration de la complexité : Boucle for orange! Augmentation de la complexité : Récursivité sur l instruction en bleue 34

35 Lancer de rayons : rayons Calcul des rayons : rayons centrés Détermination d un coin de la grille Plus un demi pixel en hauteur et en largeur Pour chaque rayon on avance de la taille d un pixel Autres techniques : Détermination d un point de manière stochastique dans le pixel Détermination de n rayons dans un pixel Pixel sampling 35

36 Lancer de rayons : intersections Calcul de l intersection : On utilise des primitives graphiques Sphère, cylindre, plan, carré, triangle, tore, ellipsoïde Chaque primitive définie dans un repère canonique On détermine précisément les conditions d intersection rayon / objet Chaque primitive est placée dans la scène par transformation Les rayons subiront la transformation afin de les ramener dans le repère canonique des primitives 36

37 Lancer de rayons : intersections Stratégie de calcul d intersection Équation paramétrique du rayon Équation cartésienne de l objet Donne une condition sur le paramètre du rayon Exemple d intersections : rayon / plan { x=o x t u x y=o y t u y z=o z t u z Ou, vectoriellement : a x by c z d = 0 a O x b O y c O z d t au x bu y cu z =0 t= a O x b O y c O z d au x bu y cu z equplan O t= n. u 37

38 Lancer de rayons : intersections Exemple d intersection : plan / rayon Avec objet canonique : plan z = 0 Oz t= uz Rapidité de calcul après transformation Exemple d intersection : sphère / rayon Vectoriellement, c est plus simple! 38

39 Lancer de rayons : optimisations Optimisation sur boucle orange Objectif : Se libérer de la dépendance à la scène Utilisation de structure de données (scène) accélératrice : BSP Tree Grille uniforme KDTree Octree Hiérarchie de volume englobant Autres variantes (Hierarchie de grille uniforme ) Algorithme de traversée rapide 39

40 Lancer de rayons : optimisations Algorithme de traversé rapide d un rayon Amanatides & Woo (Eurographics 87) Exemple en 2D Équation du rayon : O t Initialisation : v Trouver le voxel X,Y origine de O Si pas dans la grille : trouver le premier point O Initialiser stepx et stepy à +1 ou -1 suivant le signe des coordonnées de v Calcul de tmaxx et tmaxy, mesure du déplacement (en t) avant de croiser la prochaine cellule sur l axe des x et des y Calcul de tdeltax, tdeltay, déplacement (en t) pour se décaler d un pixel en largeur et hauteur 40

41 Lancer de rayons : optimisations Algorithme de traversé rapide d un rayon loop loop {{ }} if(tmaxx if(tmaxx < tmaxy) { tmaxx= tmaxx= tmaxx + tdeltax; X= X= X X ++ stepx; stepx; }} else else { tmaxy= tmaxy= tmaxy + tdeltay; Y= Y= Y Y ++ stepy; stepy; }} NextVoxel(X,Y); NextVoxel(X,Y); Comportement identique en 3D 41

42 Lancer de rayons : optimisations Problème de la traversée rapide : A B Solution : vérifier la valeur d intersection de t par rapport au tmax autorisée pour la cellule donnée Optimisation supplémentaire : Chaque objet stocke l identifiant du dernier rayon à l avoir intersecté. Ainsi on ne calcule jamais deux fois la même intersection objet / rayon 42

43 Lancer de rayons : optimisations Traversée rapide et structure hierarchique Pour BSP Tree / Octree / Hiérarchie de volume englobant / KDTree Tous ont des structures d arbre Méthode d intersection récursive Parcours de l arbre : Test sur le nœud Détermination de l ordre de test sur les fils Récursivité dans cet ordre sur les fils Explications détaillées (octree) dans Geometric Data Structures for Computer Graphics Gabriel Zachmann & Elmar Langetepe Course notes 43

44 Lancer de rayons Illumination : possibilités Couleur constante Modèle d éclairement pour chaque source blinn-phong Tir de rayon d ombre vers les sources Suivi du rayon : Dans la direction de réflexion spéculaire pure Dans la direction de transmission Algorithme récursif 44

45 La synthèse d'images II. Rendu & Affichage 5. Comparaison des 2 approches Venceslas BIRI IGM Université de Marne La

46 Comparaison Dernières technologies en lancer de rayons OpenRT VIDEO! Nvidia : OptiX Lancer de rayon sur GPU VIDEO! 46

47 Comparaison Rasterisation Toujours à la pointe Nombre de processeur augmentant Ambiant Occlusion Alléger la dépendance à la scène : Deferred Shading (Rendu différé) 47

48 Comparaison Avantages Lancer de rayons : Peut être indépendant du nombre de primitive de la scène avec structure de données Souplesse de calcul Représente la physique sous jacente Rasterisation Peut travailler dans l espace image (deferred shading) Adapté à la parallélisation 48

49 Comparaison Inconvénient Lancer de rayons Stockage de la scène problématique pour parallèlisation Complexité peut exploser Dépendance à la résolution Rasterisation Dépendance à la scène Z-test final : beaucoup de travail pour rien Limitation sur les effets représentables 49

Visualisation 3D sur un Smartphone

Visualisation 3D sur un Smartphone Visualisation 3D sur un Smartphone Réalisé par: Bouhajja Lamia Daikhi Rahma Encadré par : Madame Ben Azouz Zouhour SOMMAIRE : I. Introduction Générale générale II. Objectif du projet III. Rendu 3D IV.

Plus en détail

Pipeline Graphique. Transforma)ons de modélisa)on. Illumina)on (Shading) Transforma)ons d affichage. Clipping. Transforma)on écran (Projec)on)

Pipeline Graphique. Transforma)ons de modélisa)on. Illumina)on (Shading) Transforma)ons d affichage. Clipping. Transforma)on écran (Projec)on) Pipeline Graphique Pipeline Graphique de Modèle de la scène Image 3D Transformations de modélisation de Application des transformations de composition de scène : Passage du système de coordonnées local

Plus en détail

TP MSO Synthèse d images: Lancé de rayons CPE

TP MSO Synthèse d images: Lancé de rayons CPE TP MSO Synthèse d images: Lancé de rayons CPE durée-4h 2011 FIGURE 1 Étapes de l algorithme de lancé de rayons. De gauche à droite : équation du calcul d intersection; image des intersections; ordonnancement

Plus en détail

Infographie 3D. Venceslas BIRI LIGM Université Paris-Est Marne-La-Vallée

Infographie 3D. Venceslas BIRI LIGM Université Paris-Est Marne-La-Vallée Infographie 3D Venceslas BIRI LIGM Université Paris-Est Marne-La-Vallée Concept du cours Ce que vous apprendrez TD machine Modélisation d'objet Modélisation et visualisation de scène Création d'ihm et

Plus en détail

Introduction à la modélisation et à l animation 3D

Introduction à la modélisation et à l animation 3D Introduction à la modélisation et à l animation 3D Frank Singhoff Bureau C-203 Université de Brest, France LISyC/EA 3883 singhoff@univ-brest.fr UE multimédias et animation, Université de Brest Page 1/16

Plus en détail

Cours 1 - Premiers pas en 3D. Xavier Décoret - INF583 École Polytechnique

Cours 1 - Premiers pas en 3D. Xavier Décoret - INF583 École Polytechnique Cours 1 - Premiers pas en 3D Xavier Décoret - INF583 École Polytechnique Disclaimer Attention, c est le cours le plus difficile le plus important Il y a beaucoup de on verra plus tard C est le canvas sur

Plus en détail

INFOGRAPHIE. Rapport du Projet de dessin 2D et 3D

INFOGRAPHIE. Rapport du Projet de dessin 2D et 3D Institut Galilée INFO 1 : Yohan ROUSSET Stéphane FOURNIER INFOGRAPHIE Rapport du Projet de dessin 2D et 3D Superviseur : R. MALGOUYRES Année 2008-2009 2 Table des matières I. Introduction... 4 II. Dessin

Plus en détail

Introduction à la notion Pipeline Graphique (initiation)

Introduction à la notion Pipeline Graphique (initiation) DENNE Introduction à la notion Pipeline Graphique (initiation) Année universitaire 2004-2005 Pascal Mignot Pascal.Mignot@univ-reims.fr DENNE Objectifs préparation au cours: d OpenGL (initiation) de DirectX

Plus en détail

Imagerie 3D et mathématiques

Imagerie 3D et mathématiques Imagerie 3D et mathématiques Jacques-Olivier Lachaud Laboratoire de Mathématiques CNRS / Université de Savoie Fête de la Science, 13/10/2013 Galerie Eurêka Image et perception Synthèse d image 3D Imagerie

Plus en détail

LO12. Chap 1 1. 1. Introduction UTC A2006. 1.1 Présentation de l'uv. Bases de l infographie et Images de synthèse. Objectifs

LO12. Chap 1 1. 1. Introduction UTC A2006. 1.1 Présentation de l'uv. Bases de l infographie et Images de synthèse. Objectifs UTC A2006 1. Introduction 1.1 Présentation de l'uv Objectifs Bases de l infographie et Images de synthèse savoir se repérer dans l espace, comprendre les principaux algorithmes d infographie (leur puissance

Plus en détail

. Conception des jeux 3D. Moteurs graphiques. Christian Nguyen

. Conception des jeux 3D. Moteurs graphiques. Christian Nguyen .. Moteurs graphiques Département d informatique Université de Toulon . Moteur de jeu (game engine) Ensemble de composants logiciels permettant le développement jeu sur PC, consoles et mobiles et comprenant

Plus en détail

Visibilité polygone à polygone :

Visibilité polygone à polygone : Introduction Visibilité polygone à polygone : calcul, représentation, applications Frédéric Mora Université de Poitiers - Laboratoire SIC 10 juillet 2006 1 La visibilité Introduction Contexte L espace

Plus en détail

Aujourd hui. Synthèse d Images. De la réalité à l ordinateur. De la réalité à l ordinateur. Triangle Mesh: Possibilités: Cours plus tard

Aujourd hui. Synthèse d Images. De la réalité à l ordinateur. De la réalité à l ordinateur. Triangle Mesh: Possibilités: Cours plus tard Aujourd hui Comment créer un modèle sur l ordi? Synthèse d Images Elmar Eisemann Elmar.Eisemann@inrialpes.fr Basé sur les cours de E. Boyer, H. Briceno, N. Holzschuch Qu est-ce l éclairage? Comment simuler

Plus en détail

Shadows. gael.guennebaud@inria.fr

Shadows. gael.guennebaud@inria.fr Shadows gael.guennebaud@inria.fr Simulation de l'éclairage Simule la façon dont un objet reflète la lumière Propriétés de la surface Propriétés des sources lumineuses Propriétés de l'environnement Problématique

Plus en détail

Dessins 2D/3D. Dessin 2D / 3D. Algorithmique Graphique et Modélisation. Séverine Dubuisson. 19 février 2007

Dessins 2D/3D. Dessin 2D / 3D. Algorithmique Graphique et Modélisation. Séverine Dubuisson. 19 février 2007 Algorithmique Graphique et Modélisation 19 février 2007 Plan du cours Dessins 2D/3D 1 Tracés de primitives 2 3 4 Introduction Dessins 2D/3D Les primitives d affichage (ou primitives de traçage) sont implantées

Plus en détail

Localisation s y s - 8 4 4 m o d u l e 7. Méthodes passives. Plan du module. Méthodes passives. Objectifs d un système de vision numérique

Localisation s y s - 8 4 4 m o d u l e 7. Méthodes passives. Plan du module. Méthodes passives. Objectifs d un système de vision numérique Objectifs d un système de vision numérique Localisation s y s - 8 4 4 m o d u l e 7 Identifier Localiser Méthodes passives Plan du module Stéréoscopie Gradient d éclairement Méthodes actives Temps de vol

Plus en détail

INFORMATIQUE GRAPHIQUE

INFORMATIQUE GRAPHIQUE INFORMATIQUE GRAPHIQUE Christian Jacquemin (Université Paris 11 et LIMSI-CNRS) COURBES PARAMÉTRIQUES : PRINCIPES Les courbes paramétriques vues comme des trajectoires http://perso.limsi.fr/jacquemi/ Courbes

Plus en détail

Affichage rapide de scènes 3D

Affichage rapide de scènes 3D ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2010 - Partie D TITRE : Affichage rapide de scènes 3D Temps de préparation :.. 2 h 15 minutes Temps de présentation devant les examinateurs :.10 minutes Entretien avec les examinateurs

Plus en détail

pour la Réalité Augmentée

pour la Réalité Augmentée Analyse d Image 3D pour la Réalité Augmentée Jean-Marc Vezien vezien@limsi.fr Master Recherche RV&A Janvier 2011 La 3D comment? Les capteurs et les techniques pour l acquisition de la 3D Capteurs actifs

Plus en détail

Pipeline. G.Gilet. Informatique Graphique Moteurs 3D temps réels. Pipeline OpenGL. Guillaume Gilet Guillaume.Gilet@unilim.

Pipeline. G.Gilet. Informatique Graphique Moteurs 3D temps réels. Pipeline OpenGL. Guillaume Gilet Guillaume.Gilet@unilim. Informatique Graphique Moteurs 3D temps réels OpenGL Guillaume Gilet Guillaume.Gilet@unilim.fr 2012-2013 Résumé des épisodes précédents Rasterisation Projection des sommets dans le plan image Rasterisation

Plus en détail

Plan de cours. Approfondir les connaissances de l étudiante ou de l étudiant en infographie;

Plan de cours. Approfondir les connaissances de l étudiante ou de l étudiant en infographie; Faculté des sciences Centre de formation en technologies de l information Plan de cours Diplôme de développement du jeu vidéo (2 ième cycle) Cours : INF 776 Synthèse d images et animation 3D Trimestre

Plus en détail

Chapitre 1 Introduction

Chapitre 1 Introduction Chapitre 1 Introduction La réalité augmentée assistée par ordinateur est un domaine émergeant, qui progresse rapidement. Son principe est de mélanger le monde réel et le monde virtuel. De nombreuses applications

Plus en détail

RIE LE RENDU THEO. 2 e trim ÉTAPE DE FINITION BOÎTE DE DIALOGUE. remarques

RIE LE RENDU THEO. 2 e trim ÉTAPE DE FINITION BOÎTE DE DIALOGUE. remarques THEO RIE LE RENDU 2 e trim JANVIER 2008 remarques ÉTAPE DE FINITION Le rendu est la partie finale de notre création, à ce moment on décide que notre 3D est finie et l on en réalise une image 2D Cette image

Plus en détail

V. Visualisation d une scène

V. Visualisation d une scène V. Visualisation d une scène 1. Cadrage Il ne faut pas confondre la fenêtre d affichage (définie par le système de fenêtrage qui est indépendant d OpenGL) et le cadre (partie de fenêtre) dans lequel on

Plus en détail

o Introduction o Modèle versus représentations

o Introduction o Modèle versus représentations Plan de la présentation MGA 802 Programmation des systèmes de CAO pour l aéronautique La modélisation et les représentations géométriques Le cœur des systèmes de CAO o o Modèles versus représentations

Plus en détail

Une cité virtuelle en réalité virtuelle

Une cité virtuelle en réalité virtuelle Une cité virtuelle en réalité virtuelle Optimisation d une base de données géométriques et graphiques Xavier Marsault Chercheur ITPE xavier.marsault@aria.map.archi.fr ARIA - MAP Ecole d Architecture de

Plus en détail

Gestion de scène pour les moteurs 3D

Gestion de scène pour les moteurs 3D Gestion de scène pour les moteurs 3D Mémoire de recherche Nicolas Baillard Promotion : M2IRT 2009 Option : Ingiénerie des jeux vidéo (IJV) juillet 2009 ITIN 10, avenue de l Entreprise Parc Saint-Christophe

Plus en détail

Rapport de Stage. Habillage procédural et rendu en temps réel de vastes terrains texturés par GPU-quadtrees. (15 janvier - 15juillet 2006

Rapport de Stage. Habillage procédural et rendu en temps réel de vastes terrains texturés par GPU-quadtrees. (15 janvier - 15juillet 2006 Rapport de Stage Habillage procédural et rendu en temps réel de vastes terrains texturés par GPU-quadtrees (15 janvier - 15juillet 2006 15 avril - 15 juillet 2007) Effectué au sein du laboratoire MAP-ARIA

Plus en détail

ALGORITHMES POUR LA VISUALISATION SCIENTIFIQUE

ALGORITHMES POUR LA VISUALISATION SCIENTIFIQUE BAZEILLE Stéphane MOUGEL Baptiste IUP3 ALGORITHMES POUR LA VISUALISATION SCIENTIFIQUE EN Année 2003/2004 1 TABLE DES MATIERES Home... 3 Introduction.... 3 Marching Square... 4 Algorithme....4 Programmation...4

Plus en détail

Chapitre IV : Les textures

Chapitre IV : Les textures Chapitre IV : Les textures Programmation 3D Fabrice Aubert fabrice.aubert@lifl.fr Licence/Master USTL - IEEA 2008-2009 F. Aubert (LS6/MS2) P3D/ IV Les textures 2008-2009 1 / 50 1 Introduction F. Aubert

Plus en détail

Comment coder une image en langage binaire? Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes

Comment coder une image en langage binaire? Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes Comment coder une image en langage binaire? Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes Les deux grands types d'images numériques Image matricielle (bitmap) Image vectorielle Image

Plus en détail

Formation AutoCAD 3D Initiation + Approfondissement

Formation AutoCAD 3D Initiation + Approfondissement Contactez notre équipe commerciale au 09.72.37.73.73 Aix en Provence - Bordeaux - Bruxelles - Distance - Geneve - Lille - Luxembourg - Lyon - Montpellier - Nantes - Nice - Paris - Rennes - Strasbourg -

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11959-3

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11959-3 Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11959-3 annexe B Piano Corner, (c) 2005 par Zsolt Stefan : http://deeppixel.uw.hu/gallery.html YafRay, le moteur de rendu photoréaliste Dès sa création, par une équipe

Plus en détail

IMN459 - Fondements de la vision par ordinateur

IMN459 - Fondements de la vision par ordinateur IMN459 - Fondements de la vision par ordinateur Chapitre 1 Introduction 1. Acquisition IMN117 2. Traitement IMN259 Scène 3D Caméra optique Une ou plusieurs images 2D Caractéristiques bas niveaux (contours,

Plus en détail

Composition de scènes de Réalité Augmentée

Composition de scènes de Réalité Augmentée Composition de scènes de Réalité Augmentée J-Y. Didier 26/04/11 1 Système de RA Monde réel / Espace de travail Application de Réalité Augmentée Dispositifs de restitution Utilisateur Capteurs Modèles /

Plus en détail

Infographie IMN428. À l ordre du jour. Été 2015. Introduction Par Pierre-Marc Jodoin et Olivier Godin

Infographie IMN428. À l ordre du jour. Été 2015. Introduction Par Pierre-Marc Jodoin et Olivier Godin Été 2015 Infographie IMN428 Introduction Par Pierre-Marc Jodoin et Olivier Godin À l ordre du jour Introduction à l infographie Espace couleur Primitives graphiques Caméra Pipeline graphique 2 1 Rappel

Plus en détail

Cours S6. Formation d une image

Cours S6. Formation d une image Cours S6 Formation d une image David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 Le miroir plan 1 1.1 Le miroir plan...............................................

Plus en détail

Chapitre 4 : Modélisation 3D

Chapitre 4 : Modélisation 3D Chapitre 4 : Modélisation 3D Modélisation 3D et Synthèse Fabrice Aubert fabrice.aubert@lifl.fr Master Informatique 2014-2015 F. Aubert (MS2) M3DS/ 4 - Modélisation 3D 2014-2015 1 / 44 1 Introduction F.

Plus en détail

Création d un viewer d objets 3D : découverte de la librairie graphique OpenGL.

Création d un viewer d objets 3D : découverte de la librairie graphique OpenGL. TPs L2 Informatique AII3D : découverte de la synthèse d images Création d un viewer d objets 3D : découverte de la librairie graphique OpenGL. Le but de ce TP est de se familiariser avec la librairie et

Plus en détail

INFORMATIQUE GRAPHIQUE

INFORMATIQUE GRAPHIQUE INFORMATIQUE GRAPHIQUE Christian Jacquemin (Université Paris 11 et LIMSI-CNRS) CORRECTION GAMMA 1/4 Deux facettes de l'intensité lumineuse http://perso.limsi.fr/jacquemi/ Couleur CORRECTION GAMMA 2/4 Cours-10-11-12.ps

Plus en détail

TP OpenGL n 1 : Transformations géométriques et projections

TP OpenGL n 1 : Transformations géométriques et projections Université de Liège Département d Aérospatiale et Mécanique TP OpenGL n 1 : Transformations géométriques et projections Exercice 1 : Transformations géométriques (Dossier transf contenu dans l archive

Plus en détail

Etude comparative de différents motifs utilisés pour le lancé de rayon

Etude comparative de différents motifs utilisés pour le lancé de rayon Etude comparative de différents motifs utilisés pour le lancé de rayon Alexandre Bonhomme Université de Montréal 1 Introduction Au cours des dernières années les processeurs ont vu leurs capacités de calcul

Plus en détail

IFT-3051. Infographie

IFT-3051. Infographie IFT-3051 Infographie Rapport de stage sur les Différentiels de rayon par Romain Pacanowski pacanowr@iro.umontreal.ca & pacanows@efrei.fr sous la direction de Pierre Poulin poulin@iro.umontreal.ca Août

Plus en détail

8TRD147: Animation et images par ordinateur

8TRD147: Animation et images par ordinateur 8TRD147: Animation et images par ordinateur Simulation de fourrure Y. Chiricota Département d informatique et de mathématique Université du Québec à Chicoutimi / Certaines des illustrations de ce document

Plus en détail

Lancer de Rayon & Structures de partitionnement

Lancer de Rayon & Structures de partitionnement Lancer de Rayon & Structures de partitionnement «ray-tracing» Gaël Guennebaud 2 Comment synthétiser une image? problématique : quelle est la couleur de chacun des pixels? caméra virtuelle tableau de pixels

Plus en détail

Introduction à l infographie

Introduction à l infographie IN ST IT U T SUPERIEUR DES ET U DES T ECHN OLOGIQUES DE DJ ERBA Département Technologies de l Information Introduction à l infographie Nassima Ben Younes Mars 2012 Plan 1 Introduction et définitions 2

Plus en détail

Algorithmique - Techniques fondamentales de programmation Exemples en Python (nombreux exercices corrigés) - BTS, DUT informatique

Algorithmique - Techniques fondamentales de programmation Exemples en Python (nombreux exercices corrigés) - BTS, DUT informatique Introduction à l'algorithmique 1. Les fondements de l informatique 13 1.1 Architecture de Von Neumann 13 1.2 La machine de Turing 17 1.3 Représentation interne des instructions et des données 19 1.3.1

Plus en détail

IUT de Provence Site d Arles 2008-2009 Département d Informatique Licence pro SIL IN. IN Synthèse d images - Rendu TP 4

IUT de Provence Site d Arles 2008-2009 Département d Informatique Licence pro SIL IN. IN Synthèse d images - Rendu TP 4 IUT de Provence Site d Arles 2008-2009 Département d Informatique Licence pro SIL IN IN Synthèse d images - Rendu TP 4 Nous allons améliorer la vitesse d affichage d une scène 3D complexe en introduisant

Plus en détail

Théorie et Historique du rendu 3D. Faculté d Architecture La Cambre - Horta de l ULB Option AIM du labo AlICe Iris Pissens / 2012

Théorie et Historique du rendu 3D. Faculté d Architecture La Cambre - Horta de l ULB Option AIM du labo AlICe Iris Pissens / 2012 Théorie et Historique du rendu 3D Faculté d Architecture La Cambre - Horta de l ULB Option AIM du labo AlICe Iris Pissens / 2012 Programme Cours 1 Physique de la lumière // La lumière en architecture

Plus en détail

VI. Amélioration du rendu

VI. Amélioration du rendu VI. Amélioration du rendu On parle de rendu réaliste lorsqu'une image contient la plupart des effets de lumière en interaction avec des objets physiques réels. Les travaux de recherche en ce domaine sont

Plus en détail

apprentissage de la dao débuter en 2d

apprentissage de la dao débuter en 2d 3 jours (21 heures) 1110 HT (Inter) 2790 HT (Intra) Créer des plans 2D Utiliser les fonctions de base du logiciel apprentissage de la dao débuter en 2d Généralités L environnement, les fichiers Gestion

Plus en détail

Les algorithmes de base du graphisme

Les algorithmes de base du graphisme Les algorithmes de base du graphisme Table des matières 1 Traçage 2 1.1 Segments de droites......................... 2 1.1.1 Algorithmes simples.................... 3 1.1.2 Algorithmes de Bresenham (1965).............

Plus en détail

Rendu temps réel de mer et de nuages

Rendu temps réel de mer et de nuages Rendu temps réel de mer et de nuages Linares Antonin, Boyer Julien 17 décembre 2008 1 Résumé Nous allons traiter dans ce document les différentes méthodes explorées afin de parvenir à un rendu en temps

Plus en détail

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Master ère année Analyse spatiale, analyse géographique, spatialité des sociétés Master

Plus en détail

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19)

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) THÈME 1 : REPRÉSENTATION VISUELLE Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) Savoir-faire : Reconnaître la nature convergente ou divergente d une lentille. Représenter symboliquement une lentille

Plus en détail

6.4. Les Ombres Raytracées (Raytraced Shadows) Shading Lamp Shadow and Spot Hemi Spot Sun Sun Scene F10 Shadow Render Ray Ray Shadow Shadow and Spot

6.4. Les Ombres Raytracées (Raytraced Shadows) Shading Lamp Shadow and Spot Hemi Spot Sun Sun Scene F10 Shadow Render Ray Ray Shadow Shadow and Spot 6.4. Les Ombres Raytracées (Raytraced Shadows) Mode : tous les modes Panneau : contexte Shading / sous-contexte Lamp > Shadow and Spot Raccourci : F5. Les ombres raytracées produisent des ombres très précises

Plus en détail

Synthèse d image. Didier Arquès Équipe SISAR

Synthèse d image. Didier Arquès Équipe SISAR Synthèse d image Didier Arquès Équipe SISAR Interactions entre les éléments de ce cours Mathématiques pour l image Synthèse d image et animation Partie 2 : Méthodes numériques Partie 4 : Combinatoire non

Plus en détail

Calcul des flux solaires pour le Bâtiment par méthode de Ray-Tracing

Calcul des flux solaires pour le Bâtiment par méthode de Ray-Tracing Calcul des flux solaires pour le Bâtiment par méthode de Ray-Tracing David JOSEPH 1*, Delfin BRAGA 1, Jean-Patrick ROCCIA 1, Édouard GENGEMBRE 2, Antoine THUILLIER 2, Bruno LADEVIE 3, Jean-Jacques BEZIAN

Plus en détail

Exemples d'activités sur les images numériques

Exemples d'activités sur les images numériques Annexe 1 1 Accès aux composantes RVB d un pixel dans GIMP Pour agrandir l image : touche Ctrl maintenue enfoncée tout en tournant la molette de la souris, ou bien menu Affichage > Zoom > 1600 % Dans la

Plus en détail

1. Les fondements de l informatique 13

1. Les fondements de l informatique 13 Introduction à l'algorithmique 1. Les fondements de l informatique 13 1.1 Architecture de Von Neumann 13 1.2 La machine de Turing 17 1.3 Représentation interne des instructions et des données 19 1.3.1

Plus en détail

8TRD147: Animation et images par ordinateur

8TRD147: Animation et images par ordinateur 8TRD147: Animation et images par ordinateur Rappels d OpenGL. Y. Chiricota Département d informatique et de mathématique Université du Québec à Chicoutimi / Certaines des illustrations de ce document proviennent

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SKETCHUP

PROGRAMME DE FORMATION SKETCHUP Organisme de formation professionnelle Formation Informatique Paca & Rhône-Alpes FORMANOSQUE 130 ch. du clos supérieur 04100 Manosque Tél. 04 92 77 10 58 contact@formanosque.fr Google formanosque PROGRAMME

Plus en détail

Figure 6.3: Possibilité d exprimer son talent

Figure 6.3: Possibilité d exprimer son talent SÉANCE 6 Création de schémas 6.1 Présentation du logiciel «Draw» est un logiciel de dessin vectoriel et de PAO (Publication Assistée par Ordinateur). Avec ce logiciel, il vous est possible de créer divers

Plus en détail

Chapitre VIII : Vertex et Fragment Shaders

Chapitre VIII : Vertex et Fragment Shaders Chapitre VIII : Vertex et Fragment Shaders Programmation 3D Fabrice Aubert fabrice.aubert@lifl.fr Licence/Master USTL - IEEA 2008-2009 F. Aubert (LS6/MS2) P3D/ VIII Shaders 2008-2009 1 / 28 Introduction

Plus en détail

Chapitre 5 : Les lentilles et les instruments d optique

Chapitre 5 : Les lentilles et les instruments d optique Exercices Chapitre 5 : Les lentilles et les instruments d optique E. (a) On a 33, 2 0cm et 20 cm. En utilisant l équation 5.2, on obtient 33 0 cm 33 20 cm 858 cm Le chat voit le poisson à 858 cm derrière

Plus en détail

Cahier. des charges. T.E.R. : Modélisation architecturale basée photo/vidéo. reconstruction intérieure basée profondeur

Cahier. des charges. T.E.R. : Modélisation architecturale basée photo/vidéo. reconstruction intérieure basée profondeur Cahier T.E.R. : Modélisation architecturale basée photo/vidéo reconstruction intérieure basée profondeur des charges Renaud Jean-Christophe Naville Vincent Explicitation du contexte Dans le cadre de notre

Plus en détail

Chap.3 Lentilles minces sphériques

Chap.3 Lentilles minces sphériques Chap.3 Lentilles minces sphériques 1. Les différents types de lentilles minces sphériques 1.1. Les différentes formes de lentilles sphériques 1.2. Lentilles minces Centre optique 1.3. Lentille convergente

Plus en détail

Tester les performances en lancer de rayon

Tester les performances en lancer de rayon CHAPITRE V Tester les performances en lancer de rayon Mots clés Lancer de rayon, tests de performance Résumé Ce chapitre a pour objet de donner des bases de réflexion au difficile problème de la comparaison

Plus en détail

Métiers de la 3D et du multimédia

Métiers de la 3D et du multimédia K2 Formation Métiers de la 3D et du multimédia 201 CINEMA-4D-Semaine-1 CINEMA 4D - Semaine 1 Cette formation se déroulera sur 2 semaines voir contenu semaine 1 et 2, elle a pour objectif de vous faire

Plus en détail

Microscope confocal à balayage laser. Microscopie photonique. lumière Laser Objectif. Miroir dichroïque Source de. Filtre confocal.

Microscope confocal à balayage laser. Microscopie photonique. lumière Laser Objectif. Miroir dichroïque Source de. Filtre confocal. Microscope confocal à balayage laser Photo-détecteur Filtre confocal Plan image Image reconstruite point par point par balayage laser Miroir dichroïque Source de lumière Laser Objectif Obtention directe

Plus en détail

Informatique Graphique. Caroline Appert appert@lri.fr [IG CCI 2005/2006]

Informatique Graphique. Caroline Appert appert@lri.fr [IG CCI 2005/2006] Informatique Graphique Caroline Appert appert@lri.fr [IG CCI 2005/2006] Introduction Qu est-ce que l IG? Modélisation structures de données pour la représentations de scènes 2D ou 3D Rendu construction

Plus en détail

Images numériques. Notions et contenus. évaluée

Images numériques. Notions et contenus. évaluée Images numériques Thème Notions et contenus Compétence travaillée ou évaluée Résumé Mots clefs Académie Référence Auteur Transmettre et stocker de l information Caractéristiques d une image numérique :

Plus en détail

TP 02 - Production et repérage d une image (partie 1)

TP 02 - Production et repérage d une image (partie 1) 1 TP 02 - Production et repérage d une image (partie 1) Le but de ce TP est de savoir réaliser une image de bonne qualité et de taille voulue sur un écran, mais aussi de savoir utiliser un viseur pour

Plus en détail

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Questions pour réfléchir chap. 26 Q3. Expliquez pourquoi la distance focale d une lentille dépend en réalité de la couleur de la lumière

Plus en détail

Styles de Rendus. Tour d 'horizon

Styles de Rendus. Tour d 'horizon Styles de Rendus Tour d 'horizon 1 Catégorisation des méthodes de rendu «Photo-réalistes» But : obtenir des images les plus crédibles possibles Notions : Ombres dures / Ombres douces Catégorisation des

Plus en détail

ELECTROMAGNETISM EXEMPLES

ELECTROMAGNETISM EXEMPLES EXEMPLES 1. Représentation globale du champ électrique 2. Graphiques et export CSV sous Microsoft Excel 3. Configuration de Helmholtz 4. Condensateur plan 5. Limaille de fer autour d une bobine 6. Trajectoire

Plus en détail

VPython : visualisation 3D pour le commun des mortels

VPython : visualisation 3D pour le commun des mortels : visualisation 3D pour le commun des mortels INRIA-Lorraine LORIA Rencontres Mondiales du Logiciel Libre 2005 Plan 1 Présentation de 2 La scène Les objets 3 Contrôle de l animation Les évènements Interfaces

Plus en détail

Miroirs sphériques et lentilles minces dans l approximation de Gauss

Miroirs sphériques et lentilles minces dans l approximation de Gauss MP - Optique - Miroirs sphériques et lentilles minces dans l approximation de Gauss page /7 Miroirs sphériques et lentilles minces dans l approximation de Gauss Expériences et simulations permettent de

Plus en détail

O 2 Formation d images par un système optique.

O 2 Formation d images par un système optique. par un système optique. PCS 2015 2016 Définitions Système optique : un système optique est formé par une succession de milieux homogènes, transparents et isotropes (MHT) séparés par des dioptres (et /

Plus en détail

Simulation 3D en image de synthèse (SIM)

Simulation 3D en image de synthèse (SIM) ASIMCO école www.asimco.ch 2014-2015 page 39 Simulation 3D en image de synthèse (SIM) Cours : 3D Studio MAX & Photoshop Modélisation, rendu et photomontage - NIVEAU 1 PUBLIC CIBLE Architectes en bâtiment

Plus en détail

Codage Couleurs. E. Jeandel. Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr. E. Jeandel, Lif CodageCouleurs 1/1

Codage Couleurs. E. Jeandel. Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr. E. Jeandel, Lif CodageCouleurs 1/1 Codage Couleurs E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CodageCouleurs 1/1 La lumière La lumière est une onde. Cette lumière peut se décomposer en plusieurs composantes (son spectre)

Plus en détail

Vision par ordinateur

Vision par ordinateur Vision par ordinateur Introduction au domaine Applications Frédéric Devernay Qu'est-ce que la vision? Le monde a une structure 3D et est composé d'objets L'être humain sait parfaitement décrire et interpréter

Plus en détail

Synthèse d'images (6) Projections 2D & clôturage

Synthèse d'images (6) Projections 2D & clôturage Synthèse d'images (6) Projections 2D & clôturage Plan de l'exposé : 1- Projections planaires 2- Calculs de projection 3- Clôturage (clipping) 4- Digressions La colonne Trajane à Rome Athanase Kircher,

Plus en détail

Enveloppes convexes dans le plan

Enveloppes convexes dans le plan ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLES NORMALES SUPÉRIEURES ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES CONCOURS D ADMISSION FILIÈRE MP HORS SPÉCIALITÉ INFO FILIÈRE PC COMPOSITION D INFORMATIQUE B (XECLR)

Plus en détail

Mise en plan sur CATIA

Mise en plan sur CATIA Mise en plan sur CATIA Nous allons apprendre à créer un plan 2D à partir d un dessin 3D. La leçon qui suit est faisable si vous avez déjà dessiné une pièce et un produit. Nous commençons par le cas du

Plus en détail

Lionel Matias Guillaume Mouron Nathaniel Richand Jean-Baptiste Rieu

Lionel Matias Guillaume Mouron Nathaniel Richand Jean-Baptiste Rieu Projet d informatique graphique Plateau du Moulon 3D Lionel Matias Guillaume Mouron Nathaniel Richand Jean-Baptiste Rieu IFIPS 4 Informatique 2005-2006 But du projet Le but du projet est de modéliser une

Plus en détail

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20 Sources de lumière Sources naturelles Soleil Étoiles Sources artificielles Bougie Ampoule MR, 2007 Optique 1/20 Origine de la lumière Incandescence La lumière provient d un corps chauffé à température

Plus en détail

Applications des nombres complexes à la géométrie

Applications des nombres complexes à la géométrie Chapitre 6 Applications des nombres complexes à la géométrie 6.1 Le plan complexe Le corps C des nombres complexes est un espace vectoriel de dimension 2 sur R. Il est donc muni d une structure naturelle

Plus en détail

MÉMOIRE DIPLÔME D INGÉNIEUR C.N.A.M. INFORMATIQUE. Alexandre TOPOL. VRML : étude, mise en œuvre et applications. soutenu le 6 Juillet 2001.

MÉMOIRE DIPLÔME D INGÉNIEUR C.N.A.M. INFORMATIQUE. Alexandre TOPOL. VRML : étude, mise en œuvre et applications. soutenu le 6 Juillet 2001. CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS PARIS MÉMOIRE présenté en vue d obtenir le DIPLÔME D INGÉNIEUR C.N.A.M. en INFORMATIQUE par Alexandre TOPOL VRML : étude, mise en œuvre et applications soutenu

Plus en détail

Utilisation d informations visuelles dynamiques en asservissement visuel Armel Crétual IRISA, projet TEMIS puis VISTA L asservissement visuel géométrique Principe : Réalisation d une tâche robotique par

Plus en détail

Introduction au maillage pour le calcul scientifique

Introduction au maillage pour le calcul scientifique Introduction au maillage pour le calcul scientifique CEA DAM Île-de-France, Bruyères-le-Châtel franck.ledoux@cea.fr Présentation adaptée du tutorial de Steve Owen, Sandia National Laboratories, Albuquerque,

Plus en détail

MOIS. de l Informatique Graphique. jeudi 07 nov. du 07 nov. au 28 nov. 2013. L eau, l air, le feu... et les jeux vidéo

MOIS. de l Informatique Graphique. jeudi 07 nov. du 07 nov. au 28 nov. 2013. L eau, l air, le feu... et les jeux vidéo le de l Informatique du 07 au 28 2013 Limoges ENTRÉE LIBRE jeudi 07 avec Benoît Crespin (XLIM, Université de Limoges) & Bruno Augier (Superdev) L eau, l air, le feu... et les jeux vidéo lemoisde.xlim.fr

Plus en détail

Modélisation 3D à partir de dessins 2D

Modélisation 3D à partir de dessins 2D Modélisation 3D à partir de dessins 2D Marie-Paule Cani Univ. Grenoble-Alpes, CNRS & Inria Organisation du cours «Façonner l imaginaire» Partie 1 : Création numérique 3D Modélisation géométrique constructive

Plus en détail

Au japon, les SANGAKU étaient des figures géométriques gravées sur des tablettes de bois, figures suggérant des propriétés

Au japon, les SANGAKU étaient des figures géométriques gravées sur des tablettes de bois, figures suggérant des propriétés Juin 2015 : MathC2+ Les SANGAKU : des maths et des dessins IREM Grenoble : M. Althuser, Cité Scolaire Jean Prévost, Villard de Lans C. Kazantsev, B. Lacolle, Université Joseph Fourier et pour la visite

Plus en détail

Personnalisation des systèmes de CAO pour la mécanique MGA810. Modélisation géométrique

Personnalisation des systèmes de CAO pour la mécanique MGA810. Modélisation géométrique Personnalisation des systèmes de CAO pour la mécanique MGA810 Modélisation géométrique Le cœur d un système de CAO Roland Maranzana MGA810 Personnalisation des systèmes de CAO pour la mécanique Copyright

Plus en détail

PLAN DE COURS Automne 2015

PLAN DE COURS Automne 2015 PLAN DE COURS Automne 2015 Infographie (6GEN715) Département des Sciences Appliquées Module d ingénierie Professeur Daniel Audet, ing. Ph.D. Bureau : P4-3010-6 Tél. : (418) 545-5011 poste 5639 Courriel

Plus en détail

Esquisse. Sommaire A01 A04 A08 A05 A09 A12. ERP Georges GUYNEMER - LYON Exercices sur solidworks niveau A1 alain Aparicio 1

Esquisse. Sommaire A01 A04 A08 A05 A09 A12. ERP Georges GUYNEMER - LYON Exercices sur solidworks niveau A1 alain Aparicio 1 Exercices Solidworks Niveau A1 Esquisse Sommaire A01 A02 A03 A04 A05 A06 A07 A08 A09 A10 A11 A12 ERP Georges GUYNEMER - LYON Exercices sur solidworks niveau A1 alain Aparicio 1 Préparation des exercices

Plus en détail

"! ( # $ Partie II: Fondements de l imagerie 3D "! " ! " Partie II: Fondements de l imagerie 3D. Partie II: Fondements de l imagerie 3D

! ( # $ Partie II: Fondements de l imagerie 3D !  !  Partie II: Fondements de l imagerie 3D. Partie II: Fondements de l imagerie 3D ) * ) # % +, -. * # ) 0) 1 # 1 % # % + ) *3 *3 5, # # 5 6. 78 : : : 8 ; # 9 : % # * - ;., + 3 3 8 ; 8 ; La vitesse de calcul d une image dépend du style graphique utilisé et de la complexité géométrique

Plus en détail

Dossier 03 Périphériques d acquisition

Dossier 03 Périphériques d acquisition Dossier 03 Périphériques d acquisition I. PERIPHERIQUES D ACQUISITION... 1 II. CARACTERISTIQUES GENERALES... 2 A. CLAVIER... 2 B. SOURIS... 3 C. LECTEUR DE CODES A BARRES (OU CODE-BARRES)... 3 D. SCANNER...

Plus en détail

Comment configurer FSX

Comment configurer FSX Comment configurer FSX Synthèse des différentes informations glanées sur le WEB Source principale : http://www.francesim.info:80/forumfs/default.aspx?g=posts&t=122 Tests effectués avec un PC Packard Bell

Plus en détail