Synthèse d'images I. Venceslas BIRI IGM Université de Marne La

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Synthèse d'images I. Venceslas BIRI IGM Université de Marne La"

Transcription

1 Synthèse d'images I Venceslas BIRI IGM Université de Marne La

2 La synthèse d'images II. Rendu & Affichage 1. Introduction Venceslas BIRI IGM Université de Marne La

3 Introduction Objectif Réaliser une image Nécessité de choix d un point de vue Caméra d un environnement virtuel Nécessité de modéliser le monde virtuel Objets éclairé (réaliste) Nécessité de concevoir de l éclairage Lumières 3

4 Introduction Rendu A l aide d une caméra, d objets et de lumière, dessiner une image des objets visibles éclairé par les lumières. Source lumineuse La projection La perception Interaction lumière matière 4

5 Introduction Le coté caméra Position d une caméra dans l environnement virtuel Association d un écran (virtuel) à la caméra Cet écran est constitué de pixel Appelé «buffer» ou «framebuffer» Souvent en RGB 5

6 Introduction L environnement virtuel / les objets Modélisation géométrique Positionnement dans la scène Modélisation colorimétrique Modélisation physique 6

7 Introduction Les lumières A positionner dans la scène Peuvent être de tout type : Ponctuelle Surfacique voire volumique Directionnelle Isotrope ou anisotrope 7

8 Introduction Cas d étude : Illumination locale : La couleur d un objet ne dépend que des caractéristiques (locales) de celui-ci et des lumières de la scène. Modèle d illumination simple Possibilité d illumination plus complexe Réflexion & réfraction Ombres 8

9 Introduction Deux grandes approches Rasterisation Lancer de rayons 2 philosophies : Rasterisation : polygone par polygone Lancer de rayons : pixel par pixel 9

10 Introduction Rasterisation : On part de la scène, et on envoie sur la caméra Lancer de rayon : On part de la caméra, et on envoie sur la scène virtuelle 10

11 La synthèse d'images II. Rendu & Affichage 2. Anciennes techniques Venceslas BIRI IGM Université de Marne La

12 De vieilles techniques Rendu mode fil de fer (<1960) Approche polygone par polygone Algorithme : Pour chaque polygone Projeter ses points sur l écran Pour chaque couple de point : dessiner la droite Problème : pas de gestion des occlusions Rendu pauvre 12

13 De vieilles techniques (2) Algorithme du peintre (<1970) Philosophie simple : Ordonner les triangles du plus lointain au plus proche Les dessiner dans cet ordre Problème pour certaines intersections entre triangles 13

14 De vieilles techniques (3) Scanline rendering ( ) Proche de la rasterisation Mix entre la rasterisation et le lancer de rayon Approche ligne par ligne Exemple de rendu avec le moteur Scanline Rendering Engine de 3DS max 14

15 De vieilles techniques (3) Scanline rendering Algorithme On ordonne les polygones en Y On initialise la liste des polygones visible de la première ligne On avance ligne par ligne : On calcul les intersections entre la ligne (de vue) et les polygones On actualise la liste en enlevant les polygones non visibles 15

16 De vieilles techniques (3) 16

17 De vieilles techniques (3) Scanline rendering Avantages : Permet de n avoir qu un nombre limité d objet en mémoire à chaque instant (l ensemble des polygones coupant la scanline) Chaque pixel est visité une seule fois Inconvénient : Il faut trier les primitives (objets) Les structures de données à maintenir et qui peuvent dépasser la taille mémoire d un Z-buffer 17

18 De vieilles techniques (4) Hidden line drawing Rendu fil de fer mais en conservant l occlusion En fait, rendu de surface en ne dessinant que les bords 18

19 De vieilles techniques (4) Render cache (1999) : philosophie Source : «Interactive Rendering using the Render Cache» Bruce Walter, George Drettakis, Steven Parker Rendering techniques '99, Volume 10, page Jun

20 De vieilles techniques (4) Aperçu Display process renderer project Render cache depth cull interpolate renderer image sampling 20

21 De vieilles techniques (4) Render cache : résultat après chaque étape Projection Depth cull Interpolation 21

22 De vieilles techniques (4) Render cache : sampling Importance Sampling 22

23 La synthèse d'images II. Rendu & Affichage 3. Rasterisation Venceslas BIRI IGM Université de Marne La

24 Rasterisation Rasterisation ou algorithme du Z-buffer Fondé sur : Algorithme de remplissage des polygones Quels pixels sont concernés par la projection d un triangle (ou autre polygone convexe) sur un écran 2D? Algorithme du Z-buffer En anglais : to rasterize Omniprésent dans les applications temps réel Jeux vidéo Simulateurs & RV 24

25 Rasterisation : principe Idée générale Chaque polygone convexe est projeté sur l écran (image de pixels) Les occlusions sont gérées grâce à une image de profondeur : le Z-buffer Philosophie orienté objet La complexité est dépendante du nombre de primitive 25

26 Rasterisation : algorithme Transformation repère caméra Illumination Projection des primitives Rasterisation Gestion occlusion Insertion dans l image Déterminer les coordonnées des points relativement à la caméra Éventuellement, déterminer la couleur des sommets par rapport aux Projeter lumières les sommets des primitives sur l image 2D. Comprend le culling Déterminer les pixels recouvert par la primitive Utilisation du Z-buffer pour comparer les profondeurs Écriture des couleurs des pixels dans l image finale 26

27 Rasterisation : le Z-buffer Précision sur le Z-buffer Principe simple : on conserve la plus proche profondeur dans le buffer Si on veut insérer un nouveau pixel dans l image finale, on compare sa «profondeur» à celle présente dans le Z-buffer Plus proche, on insére dans l image finale et on stocke la nouvelle profondeur dans le Z-buffer Plus loin, on écarte le pixel Nécessité de transmettre, pour chaque pixel à insérer, sa profondeur vis-à-vis de la caméra 27

28 Rasterisation : pipeline 28

29 La synthèse d'images II. Rendu & Affichage 4. Lancer de rayon Venceslas BIRI IGM Université de Marne La

30 Lancer de rayons Algorithme du «ray casting» ou «ray tracing» «ray tracing» plutot pour des algorithmes évolué Illumination globale Fondé sur Aspect particulaire de la lumière Algorithme d intersection & de géométrie Omniprésent Dans les techniques réalistes non temps réel 30

31 Lancer de rayons Idée générale : Depuis une caméra, lancer un rayon passant par un pixel Suivre le rayon dans la scène A l intersection, calculer la couleur Philosophie orienté image La complexité est dépendante du nombre de pixel de l image 31

32 Lancer de rayons Lancer un rayon Calcul intersection Transformation rayon Illumination Pour chaque pixel de l image, lancer un rayon entre le centre optique et Calcul la 1ère ce de pixel intersection entre le rayon et les objets Le rayon est transformé dans les repères locaux des objets à intersecter Éventuellement calculer la couleur de l objet par rapport aux lumières Écriture des couleurs des pixels dans l image finale Insertion dans l image 32

33 Lancer de rayons Algorithme Image Image lancer_rayon(scene lancer_rayon(scene s) s) {{ pour pour chaque chaque pixel pixel pp {{ Calcul Calcul du du rayon rayon rr passant passant par par la la focale focale caméra caméra et et le le pixel pixel pp last_inter == +infini +infini pour chaque chaque objet objet oo de de la la scène scène ss {{ si si (intersection( (intersection(rr,,oo)) << last_inter) last_inter) {{ calcul calcul illumination illumination cc au au point point d intersection d intersection }} } fixer fixer la la couleur cc au au pixel pixel }} renvoie renvoie image image }} Complexité? 33

34 Lancer de rayons : algorithme Plusieurs étapes : 1. Calcul des rayons r 2. Calcul de l intersection 3. Calcul de l illumination Amélioration de la complexité : Boucle for orange! Augmentation de la complexité : Récursivité sur l instruction en bleue 34

35 Lancer de rayons : rayons Calcul des rayons : rayons centrés Détermination d un coin de la grille Plus un demi pixel en hauteur et en largeur Pour chaque rayon on avance de la taille d un pixel Autres techniques : Détermination d un point de manière stochastique dans le pixel Détermination de n rayons dans un pixel Pixel sampling 35

36 Lancer de rayons : intersections Calcul de l intersection : On utilise des primitives graphiques Sphère, cylindre, plan, carré, triangle, tore, ellipsoïde Chaque primitive définie dans un repère canonique On détermine précisément les conditions d intersection rayon / objet Chaque primitive est placée dans la scène par transformation Les rayons subiront la transformation afin de les ramener dans le repère canonique des primitives 36

37 Lancer de rayons : intersections Stratégie de calcul d intersection Équation paramétrique du rayon Équation cartésienne de l objet Donne une condition sur le paramètre du rayon Exemple d intersections : rayon / plan { x=o x t u x y=o y t u y z=o z t u z Ou, vectoriellement : a x by c z d = 0 a O x b O y c O z d t au x bu y cu z =0 t= a O x b O y c O z d au x bu y cu z equplan O t= n. u 37

38 Lancer de rayons : intersections Exemple d intersection : plan / rayon Avec objet canonique : plan z = 0 Oz t= uz Rapidité de calcul après transformation Exemple d intersection : sphère / rayon Vectoriellement, c est plus simple! 38

39 Lancer de rayons : optimisations Optimisation sur boucle orange Objectif : Se libérer de la dépendance à la scène Utilisation de structure de données (scène) accélératrice : BSP Tree Grille uniforme KDTree Octree Hiérarchie de volume englobant Autres variantes (Hierarchie de grille uniforme ) Algorithme de traversée rapide 39

40 Lancer de rayons : optimisations Algorithme de traversé rapide d un rayon Amanatides & Woo (Eurographics 87) Exemple en 2D Équation du rayon : O t Initialisation : v Trouver le voxel X,Y origine de O Si pas dans la grille : trouver le premier point O Initialiser stepx et stepy à +1 ou -1 suivant le signe des coordonnées de v Calcul de tmaxx et tmaxy, mesure du déplacement (en t) avant de croiser la prochaine cellule sur l axe des x et des y Calcul de tdeltax, tdeltay, déplacement (en t) pour se décaler d un pixel en largeur et hauteur 40

41 Lancer de rayons : optimisations Algorithme de traversé rapide d un rayon loop loop {{ }} if(tmaxx if(tmaxx < tmaxy) { tmaxx= tmaxx= tmaxx + tdeltax; X= X= X X ++ stepx; stepx; }} else else { tmaxy= tmaxy= tmaxy + tdeltay; Y= Y= Y Y ++ stepy; stepy; }} NextVoxel(X,Y); NextVoxel(X,Y); Comportement identique en 3D 41

42 Lancer de rayons : optimisations Problème de la traversée rapide : A B Solution : vérifier la valeur d intersection de t par rapport au tmax autorisée pour la cellule donnée Optimisation supplémentaire : Chaque objet stocke l identifiant du dernier rayon à l avoir intersecté. Ainsi on ne calcule jamais deux fois la même intersection objet / rayon 42

43 Lancer de rayons : optimisations Traversée rapide et structure hierarchique Pour BSP Tree / Octree / Hiérarchie de volume englobant / KDTree Tous ont des structures d arbre Méthode d intersection récursive Parcours de l arbre : Test sur le nœud Détermination de l ordre de test sur les fils Récursivité dans cet ordre sur les fils Explications détaillées (octree) dans Geometric Data Structures for Computer Graphics Gabriel Zachmann & Elmar Langetepe Course notes 43

44 Lancer de rayons Illumination : possibilités Couleur constante Modèle d éclairement pour chaque source blinn-phong Tir de rayon d ombre vers les sources Suivi du rayon : Dans la direction de réflexion spéculaire pure Dans la direction de transmission Algorithme récursif 44

45 La synthèse d'images II. Rendu & Affichage 5. Comparaison des 2 approches Venceslas BIRI IGM Université de Marne La

46 Comparaison Dernières technologies en lancer de rayons OpenRT VIDEO! Nvidia : OptiX Lancer de rayon sur GPU VIDEO! 46

47 Comparaison Rasterisation Toujours à la pointe Nombre de processeur augmentant Ambiant Occlusion Alléger la dépendance à la scène : Deferred Shading (Rendu différé) 47

48 Comparaison Avantages Lancer de rayons : Peut être indépendant du nombre de primitive de la scène avec structure de données Souplesse de calcul Représente la physique sous jacente Rasterisation Peut travailler dans l espace image (deferred shading) Adapté à la parallélisation 48

49 Comparaison Inconvénient Lancer de rayons Stockage de la scène problématique pour parallèlisation Complexité peut exploser Dépendance à la résolution Rasterisation Dépendance à la scène Z-test final : beaucoup de travail pour rien Limitation sur les effets représentables 49

Visibilité polygone à polygone :

Visibilité polygone à polygone : Introduction Visibilité polygone à polygone : calcul, représentation, applications Frédéric Mora Université de Poitiers - Laboratoire SIC 10 juillet 2006 1 La visibilité Introduction Contexte L espace

Plus en détail

LO12. Chap 1 1. 1. Introduction UTC A2006. 1.1 Présentation de l'uv. Bases de l infographie et Images de synthèse. Objectifs

LO12. Chap 1 1. 1. Introduction UTC A2006. 1.1 Présentation de l'uv. Bases de l infographie et Images de synthèse. Objectifs UTC A2006 1. Introduction 1.1 Présentation de l'uv Objectifs Bases de l infographie et Images de synthèse savoir se repérer dans l espace, comprendre les principaux algorithmes d infographie (leur puissance

Plus en détail

RIE LE RENDU THEO. 2 e trim ÉTAPE DE FINITION BOÎTE DE DIALOGUE. remarques

RIE LE RENDU THEO. 2 e trim ÉTAPE DE FINITION BOÎTE DE DIALOGUE. remarques THEO RIE LE RENDU 2 e trim JANVIER 2008 remarques ÉTAPE DE FINITION Le rendu est la partie finale de notre création, à ce moment on décide que notre 3D est finie et l on en réalise une image 2D Cette image

Plus en détail

Gestion de scène pour les moteurs 3D

Gestion de scène pour les moteurs 3D Gestion de scène pour les moteurs 3D Mémoire de recherche Nicolas Baillard Promotion : M2IRT 2009 Option : Ingiénerie des jeux vidéo (IJV) juillet 2009 ITIN 10, avenue de l Entreprise Parc Saint-Christophe

Plus en détail

V. Visualisation d une scène

V. Visualisation d une scène V. Visualisation d une scène 1. Cadrage Il ne faut pas confondre la fenêtre d affichage (définie par le système de fenêtrage qui est indépendant d OpenGL) et le cadre (partie de fenêtre) dans lequel on

Plus en détail

Etude comparative de différents motifs utilisés pour le lancé de rayon

Etude comparative de différents motifs utilisés pour le lancé de rayon Etude comparative de différents motifs utilisés pour le lancé de rayon Alexandre Bonhomme Université de Montréal 1 Introduction Au cours des dernières années les processeurs ont vu leurs capacités de calcul

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11959-3

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11959-3 Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11959-3 annexe B Piano Corner, (c) 2005 par Zsolt Stefan : http://deeppixel.uw.hu/gallery.html YafRay, le moteur de rendu photoréaliste Dès sa création, par une équipe

Plus en détail

8TRD147: Animation et images par ordinateur

8TRD147: Animation et images par ordinateur 8TRD147: Animation et images par ordinateur Simulation de fourrure Y. Chiricota Département d informatique et de mathématique Université du Québec à Chicoutimi / Certaines des illustrations de ce document

Plus en détail

ALGORITHMES POUR LA VISUALISATION SCIENTIFIQUE

ALGORITHMES POUR LA VISUALISATION SCIENTIFIQUE BAZEILLE Stéphane MOUGEL Baptiste IUP3 ALGORITHMES POUR LA VISUALISATION SCIENTIFIQUE EN Année 2003/2004 1 TABLE DES MATIERES Home... 3 Introduction.... 3 Marching Square... 4 Algorithme....4 Programmation...4

Plus en détail

6.4. Les Ombres Raytracées (Raytraced Shadows) Shading Lamp Shadow and Spot Hemi Spot Sun Sun Scene F10 Shadow Render Ray Ray Shadow Shadow and Spot

6.4. Les Ombres Raytracées (Raytraced Shadows) Shading Lamp Shadow and Spot Hemi Spot Sun Sun Scene F10 Shadow Render Ray Ray Shadow Shadow and Spot 6.4. Les Ombres Raytracées (Raytraced Shadows) Mode : tous les modes Panneau : contexte Shading / sous-contexte Lamp > Shadow and Spot Raccourci : F5. Les ombres raytracées produisent des ombres très précises

Plus en détail

Les algorithmes de base du graphisme

Les algorithmes de base du graphisme Les algorithmes de base du graphisme Table des matières 1 Traçage 2 1.1 Segments de droites......................... 2 1.1.1 Algorithmes simples.................... 3 1.1.2 Algorithmes de Bresenham (1965).............

Plus en détail

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Master ère année Analyse spatiale, analyse géographique, spatialité des sociétés Master

Plus en détail

Rendu temps réel de mer et de nuages

Rendu temps réel de mer et de nuages Rendu temps réel de mer et de nuages Linares Antonin, Boyer Julien 17 décembre 2008 1 Résumé Nous allons traiter dans ce document les différentes méthodes explorées afin de parvenir à un rendu en temps

Plus en détail

Introduction au maillage pour le calcul scientifique

Introduction au maillage pour le calcul scientifique Introduction au maillage pour le calcul scientifique CEA DAM Île-de-France, Bruyères-le-Châtel franck.ledoux@cea.fr Présentation adaptée du tutorial de Steve Owen, Sandia National Laboratories, Albuquerque,

Plus en détail

Développement mobile MIDP 2.0 Mobile 3D Graphics API (M3G) JSR 184. Frédéric BERTIN fbertin@neotilus.com

Développement mobile MIDP 2.0 Mobile 3D Graphics API (M3G) JSR 184. Frédéric BERTIN fbertin@neotilus.com Développement mobile MIDP 2.0 Mobile 3D Graphics API (M3G) JSR 184 Frédéric BERTIN fbertin@neotilus.com Présentaion : Mobile 3D Graphics API JSR 184 M3G :présentation Package optionnel de l api J2ME. Prend

Plus en détail

Simulation 3D en image de synthèse (SIM)

Simulation 3D en image de synthèse (SIM) ASIMCO école www.asimco.ch 2014-2015 page 39 Simulation 3D en image de synthèse (SIM) Cours : 3D Studio MAX & Photoshop Modélisation, rendu et photomontage - NIVEAU 1 PUBLIC CIBLE Architectes en bâtiment

Plus en détail

Visualisation d objets 3D

Visualisation d objets 3D TP d APOO, 1ère partie Visualisation d objets 3D Cette première partie du TP porte sur la représentation et la visualisation d objets 3D. La première section explique le processus de génération de l image

Plus en détail

VPython : visualisation 3D pour le commun des mortels

VPython : visualisation 3D pour le commun des mortels : visualisation 3D pour le commun des mortels INRIA-Lorraine LORIA Rencontres Mondiales du Logiciel Libre 2005 Plan 1 Présentation de 2 La scène Les objets 3 Contrôle de l animation Les évènements Interfaces

Plus en détail

Géométrie en trois dimensions

Géométrie en trois dimensions 1 Géométrie en trois dimensions Il s agit de visualiser des objets en trois dimensions sur un plan, pour nous l écran de l ordinateur. Pour ce faire, nous allons simplifier les choses au maximum. Nous

Plus en détail

IFT3355: Infographie Sujet 6: shading 7 (illumination globale 4)

IFT3355: Infographie Sujet 6: shading 7 (illumination globale 4) IFT3355: Infographie Sujet 6: shading 7 (illumination globale 4) Derek Nowrouzezahrai Département d informatique et de recherche opérationelle Université de Montréal Ambient Occlusion expériment numérique

Plus en détail

ANALYSE CATIA V5. 14/02/2011 Daniel Geffroy IUT GMP Le Mans

ANALYSE CATIA V5. 14/02/2011 Daniel Geffroy IUT GMP Le Mans ANALYSE CATIA V5 1 GSA Generative Structural Analysis 2 Modèle géométrique volumique Post traitement Pré traitement Maillage Conditions aux limites 3 Ouverture du module Choix du type d analyse 4 Calcul

Plus en détail

"! ( # $ Partie II: Fondements de l imagerie 3D "! " ! " Partie II: Fondements de l imagerie 3D. Partie II: Fondements de l imagerie 3D

! ( # $ Partie II: Fondements de l imagerie 3D !  !  Partie II: Fondements de l imagerie 3D. Partie II: Fondements de l imagerie 3D ) * ) # % +, -. * # ) 0) 1 # 1 % # % + ) *3 *3 5, # # 5 6. 78 : : : 8 ; # 9 : % # * - ;., + 3 3 8 ; 8 ; La vitesse de calcul d une image dépend du style graphique utilisé et de la complexité géométrique

Plus en détail

Programmation linéaire

Programmation linéaire 1 Programmation linéaire 1. Le problème, un exemple. 2. Le cas b = 0 3. Théorème de dualité 4. L algorithme du simplexe 5. Problèmes équivalents 6. Complexité de l Algorithme 2 Position du problème Soit

Plus en détail

M2-Images. Rendu Temps Réel - OpenGL 4 et compute shaders. J.C. Iehl. December 18, 2013

M2-Images. Rendu Temps Réel - OpenGL 4 et compute shaders. J.C. Iehl. December 18, 2013 Rendu Temps Réel - OpenGL 4 et compute shaders December 18, 2013 résumé des épisodes précédents... création des objets opengl, organisation des données, configuration du pipeline, draw,... opengl 4.3 :

Plus en détail

Structures de données non linéaires

Structures de données non linéaires Structures de données non linéaires I. Graphes Définition Un graphe (simple) orienté G est un couple (S, A), où : S est un ensemble dont les éléments sont appelés les sommets. A est un ensemble de couples

Plus en détail

Notice du logiciel Dialux evo

Notice du logiciel Dialux evo Notice du logiciel Dialux evo Version janvier 2014 Notice Dialux Evo 2.0 et 3.0 Page 1 Sommaire I. Démarrage et configuration du logiciel :... 3 I.1 Lancement du logicel :... 3 I.2 Paramétrage du logiciel

Plus en détail

Au programme. Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie. Formation de l image. Introduction

Au programme. Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie. Formation de l image. Introduction Au programme Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie Sébastien Roy Jean-Philippe Tardif Marc-Antoine Drouin Département d Informatique et de recherche opérationnelle Université de Montréal

Plus en détail

Introduction à la Synthèse d Images 3D

Introduction à la Synthèse d Images 3D Introduction à la Synthèse d Images 3D Option IMA 1 ère année Master Informatique Thierry Duval IFSIC / IRISA Siames thierry.duval@irisa.fr Plan 1. Introduction 2. Modélisation d univers 3. Animation 4.

Plus en détail

Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables

Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables PC*2 2 septembre 2009 Avant-propos À part le théorème de Fubini qui sera démontré dans le cours sur les intégrales à paramètres et qui ne semble pas explicitement

Plus en détail

La visio-conférence holographique : Pourquoi? Comment?

La visio-conférence holographique : Pourquoi? Comment? La visio-conférence holographique : Pourquoi? Comment? Francis Felix Labo LSIS / Arts & Métiers Paritech (ENSAM) 2 Cours des Arts et Métiers 13100 Aix-en-Provence Thierry Henocque AIP-Primeca Dauphiné

Plus en détail

Algorithmes évolutionnaires sur. et GPU. Introduction : GPU et puissance calculatoire Principe du GPU : le pipeline

Algorithmes évolutionnaires sur. et GPU. Introduction : GPU et puissance calculatoire Principe du GPU : le pipeline Algorithmes évolutionnaires et GPU Introduction : GPU et puissance calculatoire Principe du GPU : le pipeline graphique Introduction au parallélisme de données Exemple de simulation Les langages de haut-niveau

Plus en détail

Application Eclaté Rendu Animation

Application Eclaté Rendu Animation Application Eclaté Rendu Animation Numéro de publication spse01541 Application Eclaté Rendu Animation Numéro de publication spse01541 Avertissement sur les droits de propriété et les droits réservés Ce

Plus en détail

Utilisation du logiciel Cabri 3D de géométrie dans l espace (*)

Utilisation du logiciel Cabri 3D de géométrie dans l espace (*) Dans nos classes 645 Utilisation du logiciel Cabri 3D de géométrie dans l espace (*) Jean-Jacques Dahan(**) Historiquement, la géométrie dynamique plane trouve ses racines chez les grands géomètres de

Plus en détail

Initiation au HPC - Généralités

Initiation au HPC - Généralités Initiation au HPC - Généralités Éric Ramat et Julien Dehos Université du Littoral Côte d Opale M2 Informatique 2 septembre 2015 Éric Ramat et Julien Dehos Initiation au HPC - Généralités 1/49 Plan du cours

Plus en détail

Visualisation de terrain

Visualisation de terrain Rapport de projet IN55 Béatrice Frey et Cyril Crassin Printemps 2005 Projet IN55 Visualisation de terrain Université de Technologie de Belfort-Montbéliard GI04 Sommaire Béatrice Frey et Cyril Crassin Rapport

Plus en détail

TDs Architecture des ordinateurs DUT Informatique - M4104c SUJETS. R. Raffin Aix-Marseille Université romain.raffin-at-univ-amu.fr

TDs Architecture des ordinateurs DUT Informatique - M4104c SUJETS. R. Raffin Aix-Marseille Université romain.raffin-at-univ-amu.fr TDs Architecture des ordinateurs DUT Informatique - M4104c SUJETS R. Raffin Aix-Marseille Université romain.raffin-at-univ-amu.fr 2015 Table des matières 1 TD1 : les bonnes résolutions 2 1.1 Premières

Plus en détail

Simulation d'un examen anthropomorphique en imagerie TEMP à l iode 131 par simulation Monte Carlo GATE

Simulation d'un examen anthropomorphique en imagerie TEMP à l iode 131 par simulation Monte Carlo GATE Simulation d'un examen anthropomorphique en imagerie TEMP à l iode 131 par simulation Monte Carlo GATE LAURENT Rémy laurent@clermont.in2p3.fr http://clrpcsv.in2p3.fr Journées des LARD Septembre 2007 M2R

Plus en détail

Jean-Pierre Couwenbergh. guide de référence. AutoCAD 3D. et Autodesk VIZ. Éditions OEM (Groupe Eyrolles), 2003 ISBN : 2-7464-0450-8

Jean-Pierre Couwenbergh. guide de référence. AutoCAD 3D. et Autodesk VIZ. Éditions OEM (Groupe Eyrolles), 2003 ISBN : 2-7464-0450-8 Jean-Pierre Couwenbergh guide de référence AutoCAD 3D et Autodesk VIZ ISBN : 2-7464-0450-8 Table des matières Introduction : L univers 3D d AutoCAD........................................................

Plus en détail

Utilisation d informations visuelles dynamiques en asservissement visuel Armel Crétual IRISA, projet TEMIS puis VISTA L asservissement visuel géométrique Principe : Réalisation d une tâche robotique par

Plus en détail

Dossier 03 Périphériques d acquisition

Dossier 03 Périphériques d acquisition Dossier 03 Périphériques d acquisition I. PERIPHERIQUES D ACQUISITION... 1 II. CARACTERISTIQUES GENERALES... 2 A. CLAVIER... 2 B. SOURIS... 3 C. LECTEUR DE CODES A BARRES (OU CODE-BARRES)... 3 D. SCANNER...

Plus en détail

COMPTE-RENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre?

COMPTE-RENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre? Claire FORGACZ Marion GALLART Hasnia GOUDJILI COMPTERENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre? Si l on se pose la question de savoir comment on peut faire

Plus en détail

GL BE FLYER. Chef de projet de l équipe : SCIONICO Pierre

GL BE FLYER. Chef de projet de l équipe : SCIONICO Pierre GL BE FLYER Chef de projet de l équipe : SCIONICO Pierre Membres de l équipe : BRESSON Adrien THIERY Kévin SCIONICO Pierre ALBERTINI Rémi ROBERT Cédric Tuteur du projet : GESQUIERE Gilles IUT de l'université

Plus en détail

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 4 heures

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 4 heures DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Approche d'un projecteur de diapositives...2 I.Questions préliminaires...2 A.Lentille divergente...2 B.Lentille convergente et

Plus en détail

Modules Multimédia PAO (Adobe)

Modules Multimédia PAO (Adobe) Modules Multimédia PAO (Adobe) Pré-requis : Bonne maîtrise de la manipulation d'un PC (environnement Windows ou Mac) et de la navigation Internet. Disposition pour le graphisme recommandée. Mémoire visuelle,

Plus en détail

Des interfaces textuelles aux interfaces graphiques

Des interfaces textuelles aux interfaces graphiques Informatique Graphique Cours 1 - Introduction Introduction L'informatique graphique (ou infographie) est presque aussi vieille que l'informatique (elle date des premiers écrans cathodiques). Elle concerne

Plus en détail

Simulation et visualisation d un fluide 3D. Michael Ash Septembre 2005

Simulation et visualisation d un fluide 3D. Michael Ash Septembre 2005 Simulation et visualisation d un fluide 3D Michael Ash Septembre 2005 1 Remerciements Je remercie mon maître de stage, Sophie Robert, et toute l équipe de Réalité Virtuelle au LIFO. Je remercie aussi Jonathan

Plus en détail

Synthèse d images Edmond Boyer

Synthèse d images Edmond Boyer Synthèse d images Edmond Boyer Edmond.Boyer@imag.fr UFRIMA 1 Une introduction aux techniques de l image Techniques de l image : utiliser l ordinateur pour interpréter ou générer des imag es. Motivations

Plus en détail

Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D. Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros

Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D. Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros PRESENTS : - KISS Jocelyne et VENCESLAS Biri de l institut

Plus en détail

Projet individuel d algorithmique-programmation AP1 : groupe 1.1 - complément bibliothèque graphique

Projet individuel d algorithmique-programmation AP1 : groupe 1.1 - complément bibliothèque graphique Projet individuel d algorithmique-programmation AP1 : groupe 1.1 - complément bibliothèque graphique octobre 2010 1 Affichage graphique statique Il en existe trois bibliothèques graphiques en Ocaml : la

Plus en détail

VISUALISATION DE NUAGES DE POINTS

VISUALISATION DE NUAGES DE POINTS ARNAUD BLETTERER MULTI-RÉSOLUTION 1/16 VISUALISATION DE NUAGES DE POINTS MULTI-RÉSOLUTION AU TRAVERS DE CARTES DE PROFONDEUR Arnaud Bletterer Université de Nice Sophia Antipolis Laboratoire I3S - Cintoo

Plus en détail

Projet de traitement d'image - SI 381 reconstitution 3D d'intérieur à partir de photographies

Projet de traitement d'image - SI 381 reconstitution 3D d'intérieur à partir de photographies Projet de traitement d'image - SI 381 reconstitution 3D d'intérieur à partir de photographies Régis Boulet Charlie Demené Alexis Guyot Balthazar Neveu Guillaume Tartavel Sommaire Sommaire... 1 Structure

Plus en détail

Codage MPEG-4 de dessins animés

Codage MPEG-4 de dessins animés Codage MPEG-4 de dessins animés Jean-Claude Moissinac Cyril Concolato Jean-Claude Dufourd Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications 46 rue Barrault 75013 Paris cyril.concolato@enst.fr, dufourd@enst.fr,

Plus en détail

Rhino CivilEngineering v.1.0

Rhino CivilEngineering v.1.0 Rhino CivilEngineering v.1.0 Rhino Civil Engineering à était développé par RhinoForYou et validé au sein d une grande société d ingénierie. Cette première version est adressée aux utilisateurs de Grasshopper,

Plus en détail

CYCLE 3D. Certification RNCP "Lead Infographiste 2D/3D" Niveau II - Bac +3

CYCLE 3D. Certification RNCP Lead Infographiste 2D/3D Niveau II - Bac +3 CYCLE 3D Certification RNCP "Lead Infographiste 2D/3D" Niveau II - Bac +3 Objectif : Acquérir des compétences et se former aux métiers créatifs et dans le domaine de l'infographie 3D avec une nouvelle

Plus en détail

point On obtient ainsi le ou les points d inter- entre deux objets».

point On obtient ainsi le ou les points d inter- entre deux objets». Déplacer un objet Cliquer sur le bouton «Déplacer». On peut ainsi rendre la figure dynamique. Attraper l objet à déplacer avec la souris. Ici, on veut déplacer le point A du triangle point ABC. A du triangle

Plus en détail

05/09/2015. M Ponctualité : CM TD TP & Projet Æ En cas d absence : récupérer!!! 3 05/09/2015

05/09/2015. M Ponctualité : CM TD TP & Projet Æ En cas d absence : récupérer!!! 3 05/09/2015 Synthèse d images L3 Présentation du module Sandrine LANQUETIN Bureau G08 sandrine.lanquetin@u-bourgogne.fr Qui? Quand? Mode d emploi M Intervenants : Æ S. Lanquetin sandrine.lanquetin@u-bourgogne.fr M

Plus en détail

Ce dont nous avons besoin pour suivre ce tutorial :

Ce dont nous avons besoin pour suivre ce tutorial : Ce dont nous avons besoin pour suivre ce tutorial : -3ds max Version d essai disponible ICI -S2 CMX Viewer A télécharger ICI -Brazil r/s A télécharger ICI -CMX importer A télécharger ICI. Il suffit de

Plus en détail

Imagerie Numérique Synthèse d images. DUT Informatique 2012-2013. Sébastien THON

Imagerie Numérique Synthèse d images. DUT Informatique 2012-2013. Sébastien THON Imagerie Numérique Synthèse d images 4. Animation DUT Informatique 2012-2013 Sébastien THON IUT de l Université de Provence, site d Arles Département Informatique Introduction Animation = succession d

Plus en détail

SUPPORT DE COURS ZWCAD+ 2014 NIVEAU 3D

SUPPORT DE COURS ZWCAD+ 2014 NIVEAU 3D ZWCAD+ NIVEAU 3D Copyright 2013 Tous droits réservés ZW France Page 1 SOMMAIRE 1. L INTERFACE RUBAN... 3 2. VISUALISER EN 3D... 4 3. VOIR et SE POSITIONNER EN 3D... 5 4. CREER LES OBJETS 3D DE BASE...

Plus en détail

Intégration de la plateforme de simulation SOFA dans un simulateur de chirurgie laparoscopique

Intégration de la plateforme de simulation SOFA dans un simulateur de chirurgie laparoscopique Intégration de la plateforme de simulation SOFA dans un simulateur de chirurgie laparoscopique Darina Dimitrova Laboratoire Recherche et Développement de l IRCAD (Institut National de Recherche contre

Plus en détail

Analyse de la vidéo. Chapitre 4.1 - La modélisation pour le suivi d objet. 10 mars 2015. Chapitre 4.1 - La modélisation d objet 1 / 57

Analyse de la vidéo. Chapitre 4.1 - La modélisation pour le suivi d objet. 10 mars 2015. Chapitre 4.1 - La modélisation d objet 1 / 57 Analyse de la vidéo Chapitre 4.1 - La modélisation pour le suivi d objet 10 mars 2015 Chapitre 4.1 - La modélisation d objet 1 / 57 La représentation d objets Plan de la présentation 1 La représentation

Plus en détail

Analyse d images. Edmond.Boyer@imag.fr. Edmond Boyer UFRIMA 1

Analyse d images. Edmond.Boyer@imag.fr. Edmond Boyer UFRIMA 1 Analyse d images Edmond.Boyer@imag.fr Edmond Boyer UFRIMA 1 1 Généralités Analyse d images (Image Analysis) : utiliser un ordinateur pour interpréter le monde extérieur au travers d images. Images Objets

Plus en détail

Immersion - Vision 3D dans la RV.

Immersion - Vision 3D dans la RV. Cours RVS Master II IVA Immersion - Vision 3D dans la RV. Cours de Réalité Virtuelle et Simulation Master II - IVA A. Mebarki - Maître de Conférences Département d'informatique Faculté des Mathématiques

Plus en détail

Thème Système de visualisation 3D AVEC OpenGL pour la navigation dans un environnement fermé ( cas d'un labyrinthe)

Thème Système de visualisation 3D AVEC OpenGL pour la navigation dans un environnement fermé ( cas d'un labyrinthe) République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen Faculté des Sciences Département d Informatique Mémoire de fin d études pour l obtention du diplôme de Licence en Informatique

Plus en détail

Object Removal by Exemplar-Based Inpainting

Object Removal by Exemplar-Based Inpainting Object Removal by Exemplar-Based Inpainting Kévin Polisano A partir d un article de A. Criminisi, P. Pérez & H. K. Toyama 14/02/2013 Kévin Polisano Object Removal by Exemplar-Based Inpainting 14/02/2013

Plus en détail

Les structures de données. Rajae El Ouazzani

Les structures de données. Rajae El Ouazzani Les structures de données Rajae El Ouazzani Les arbres 2 1- Définition de l arborescence Une arborescence est une collection de nœuds reliés entre eux par des arcs. La collection peut être vide, cad l

Plus en détail

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE Un microscope confocal est un système pour lequel l'illumination et la détection sont limités à un même volume de taille réduite (1). L'image confocale (ou coupe optique)

Plus en détail

Visualisation interactive 3D pour un ensemble de données géographiques de très grande taille

Visualisation interactive 3D pour un ensemble de données géographiques de très grande taille Visualisation interactive 3D pour un ensemble de données géographiques de très grande taille Le Thanh Vu Université de Pau et des Pays de l Adour 12 Juillet 2011 1/27 Le Thanh Vu Visualisation interactive

Plus en détail

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Mémento Ouvrir TI-Nspire CAS. Voici la barre d outils : L insertion d une page, d une activité, d une page où l application est choisie, pourra

Plus en détail

Office - Le menu Dessin La barre d'outil Dessin

Office - Le menu Dessin La barre d'outil Dessin Office - Le menu Dessin La barre d'outil Dessin Le module de dessin d'office est un logiciel de dessin vectoriel*. Il crée des figures géométriques en les transformant en équation dites courbes de Béziers*

Plus en détail

Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses. Guillaume Martinez 17 décembre 2007

Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses. Guillaume Martinez 17 décembre 2007 Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses Guillaume Martinez 17 décembre 2007 1 Table des matières 1 Le projet 3 1.1 Objectif................................ 3 1.2 Les choix techniques.........................

Plus en détail

Sélection de l espace de travail ad hoc... 2 Fenêtres... 3 SCU SCG... 3 Réticule... 4 La grille en 3D... 6 La visualisation en 3D...

Sélection de l espace de travail ad hoc... 2 Fenêtres... 3 SCU SCG... 3 Réticule... 4 La grille en 3D... 6 La visualisation en 3D... Sélection de l espace de travail ad hoc... 2 Fenêtres... 3 SCU SCG... 3 Réticule... 4 La grille en 3D... 6 La visualisation en 3D... 7 Le meilleur moyen de faire tourner un objet... 7 Coordonnées... 7

Plus en détail

Manuel de validation Fascicule v4.25 : Thermique transitoire des structures volumiques

Manuel de validation Fascicule v4.25 : Thermique transitoire des structures volumiques Titre : TTLV100 - Choc thermique dans un tuyau avec condit[...] Date : 02/03/2010 Page : 1/10 Manuel de Validation Fascicule V4.25 : Thermique transitoire des structures volumiques Document : V4.25.100

Plus en détail

Infolettre #18 : Les graphiques avec Excel 2010

Infolettre #18 : Les graphiques avec Excel 2010 Infolettre #18 : Les graphiques avec Excel 2010 Table des matières Introduction... 1 Hourra! Le retour du double-clic... 1 Modifier le graphique... 4 Onglet Création... 4 L onglet Disposition... 7 Onglet

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

CONCEPTION NUMÉRIQUE 3D

CONCEPTION NUMÉRIQUE 3D INGÉNIEUR EN CONCEPTION NUMÉRIQUE 3D - PAR LA VOIE DE L APPRENTISSAGE - INFORMATIQUE & RÉALITÉ VIRTUELLE MAQUETTE NUMÉRIQUE INGÉNIERIE CONCOURANTE SIMULATION Édition du 20/01/10 Le profil du candidat en

Plus en détail

Modélisation des échanges radiatifs dans un système d éclairage automobile par la méthode de Monte- Carlo.

Modélisation des échanges radiatifs dans un système d éclairage automobile par la méthode de Monte- Carlo. Modélisation des échanges radiatifs dans un système d éclairage automobile par la méthode de Monte- Carlo. Myriam DAUPHIN 1,2,*, Stéphane ALBIN 1,Christine ROUCOULES 1,Yannick Le Maoult 2, Fabrice Schmidt²,

Plus en détail

Comment sélectionner des sommets, des arêtes et des faces avec Blender?

Comment sélectionner des sommets, des arêtes et des faces avec Blender? Comment sélectionner des sommets, des arêtes et des faces avec Blender? VVPix v 1.00 Table des matières 1 Introduction 1 2 Préparation d une scène test 2 2.1 Ajout d objets dans la scène.........................................

Plus en détail

INF601 : Algorithme et Structure de données

INF601 : Algorithme et Structure de données Cours 2 : TDA Liste B. Jacob IC2/LIUM 15 février 2010 Plan 1 Définition du TDA Liste 2 Réalisation du TDA Liste 3 Type de stockage des éléments 4 Recherche d un élément Dans une liste non triée Dans une

Plus en détail

LE DESSIN ANIME ASSISTE PAR ORDINATEUR EN MILIEU SCOLAIRE

LE DESSIN ANIME ASSISTE PAR ORDINATEUR EN MILIEU SCOLAIRE 179 LE DESSIN ANIMÉ ASSISTÉ PAR ORDINATEUR EN MILIEU SCOLAIRE La pratique du dessin animé en établissement scolaire pose à la fois des problèmes techniques et des difficultés d'organisation : - Relation

Plus en détail

III Caractérisation d'image binaire

III Caractérisation d'image binaire III Caractérisation d'image binaire 1. Généralités Les images binaires codent l'information sur deux valeurs. Rarement le résultat direct d'un capteur, mais facilement obtenues par seuillage dans certains

Plus en détail

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version 1 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Opérateur de prises de vue vidéo Cadreur Pointeur vidéo DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure

Plus en détail

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende Que faire en algorithmique en classe de seconde? BEGIN Que dit le programme? Algorithmique (objectifs pour le lycée) La démarche algorithmique est, depuis les origines, une composante essentielle de l

Plus en détail

Innovation Intelligence. Formation solidthinking Evolve & Inspire Quentin Broussard Ingénieur Apprenti < qbroussard@altair.com >

Innovation Intelligence. Formation solidthinking Evolve & Inspire Quentin Broussard Ingénieur Apprenti < qbroussard@altair.com > Innovation Intelligence Formation solidthinking Evolve & Inspire Quentin Broussard Ingénieur Apprenti < qbroussard@altair.com > solidthinking Evolve & Inspire Deux outils indissociables Altair développe

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Fonctionnalités d un SIG : les 5 A. Les systèmes d information géographique peuvent être constitués pour répondre à différentes demandes.

Plus en détail

Détection des points d intérêt et Segmentation des images RGB-D. Présentée par : Bilal Tawbe. Semaine de la recherche de l UQO

Détection des points d intérêt et Segmentation des images RGB-D. Présentée par : Bilal Tawbe. Semaine de la recherche de l UQO Détection des points d intérêt et Segmentation des images RGB-D Présentée par : Bilal Tawbe Semaine de la recherche de l UQO 25 Mars 2015 1. Introduction Les méthodes de détection de points d intérêt ont

Plus en détail

Programme de mathématiques TSI1

Programme de mathématiques TSI1 Programme de mathématiques TSI1 1. PROGRAMME DE DÉBUT D ANNÉE I. Nombres complexes et géométrie élémentaire 1. Nombres complexes 1 2. Géométrie élémentaire du plan 3 3. Géométrie élémentaire de l espace

Plus en détail

Plud d info ici: h2p://en.wikipedia.org/wiki/ List_of_monochrome_and_RGB_pale2es

Plud d info ici: h2p://en.wikipedia.org/wiki/ List_of_monochrome_and_RGB_pale2es 1 2 3 4 Plud d info ici: h2p://en.wikipedia.org/wiki/ List_of_monochrome_and_RGB_pale2es 5 Plud d info ici: h2p://en.wikipedia.org/wiki/ List_of_monochrome_and_RGB_pale2es 6 Plud d info ici: h2p://en.wikipedia.org/wiki/

Plus en détail

SIMULATION HYBRIDE EN TEMPOREL D UNE CHAMBRE REVERBERANTE

SIMULATION HYBRIDE EN TEMPOREL D UNE CHAMBRE REVERBERANTE SIMULATION HYBRIDE EN TEMPOREL D UNE CHAMBRE REVERBERANTE Sébastien LALLECHERE - Pierre BONNET - Fatou DIOUF - Françoise PALADIAN LASMEA / UMR6602, 24 avenue des landais, 63177 Aubière pierre.bonnet@lasmea.univ-bpclermont.fr

Plus en détail

Proposition d activité utilisant l application. Tripatouille. (http://www.malgouyres.fr/tripatouille/)

Proposition d activité utilisant l application. Tripatouille. (http://www.malgouyres.fr/tripatouille/) IREM Clermont-Ferrand Algorithmique au lycée Malika More malika.more@u-clermont1.fr 28 janvier 2011 Proposition d activité utilisant l application Tripatouille (http://www.malgouyres.fr/tripatouille/)

Plus en détail

Réalisation de cartes vectorielles avec Word

Réalisation de cartes vectorielles avec Word Réalisation de cartes vectorielles avec Word Vectorisation de la carte Après avoir scanné ou avoir récupéré un fond de carte sur Internet, insérez-la dans votre fichier Word : Commencez par rendre visible

Plus en détail

Cours IV Mise en orbite

Cours IV Mise en orbite Introduction au vol spatial Cours IV Mise en orbite If you don t know where you re going, you ll probably end up somewhere else. Yogi Berra, NY Yankees catcher v1.2.8 by-sa Olivier Cleynen Introduction

Plus en détail

Vision par Ordinateur

Vision par Ordinateur Vision par Ordinateur James L. Crowley DEA IVR Premier Bimestre 2005/2006 Séance 6 23 novembre 2005 Détection et Description de Contraste Plan de la Séance : Description de Contraste...2 Le Détecteur de

Plus en détail

Infographie et Image Informatique. Infographie 3D. Gérard-Michel COCHARD cochard@u-picardie.fr Sébastien CHOPLIN sebastien.choplin@upicardie.

Infographie et Image Informatique. Infographie 3D. Gérard-Michel COCHARD cochard@u-picardie.fr Sébastien CHOPLIN sebastien.choplin@upicardie. Infographie et Image Informatique Gérard-Michel COCHARD cochard@u-picardie.fr Sébastien CHOPLIN sebastien.choplin@upicardie.fr Infographie 3D 3. 4. 5. 6. Transformations géométriques 3D Projections Types

Plus en détail

Propositions de Projets

Propositions de Projets Master1 IS 2012_2013 Spécialité Imagerie Numérique Propositions de Projets Voici les intitulés et responsables des projets proposés : Simulation réaliste du comportement d'organes à tissus mous. Sujet

Plus en détail

Cours Algorithmique, 2ème partie AS IUT

Cours Algorithmique, 2ème partie AS IUT Cours Algorithmique, 2ème partie AS IUT Cours 2 : Arbres Binaires Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/coursalgo Plan 1 Représentations arborescentes 2 Définition d un arbre binaire récursive

Plus en détail

Modélisation de l apparence visuelle des matériaux - Rendu Physiquement réaliste

Modélisation de l apparence visuelle des matériaux - Rendu Physiquement réaliste Modélisation de l apparence visuelle des matériaux - Rendu Physiquement réaliste Sylvain Dumazet To cite this version: Sylvain Dumazet. Modélisation de l apparence visuelle des matériaux - Rendu Physiquement

Plus en détail

SERVICE DE PHOTOGRAMMETRIE EN LIGNE

SERVICE DE PHOTOGRAMMETRIE EN LIGNE 1 SERVICE DE PHOTOGRAMMETRIE EN LIGNE Principes et fonctions Introduction p.2 Avantages du service p.3 Le matériel de base p.4 Prise de vue d un planum p.5 Le relevé d un planum p.6 Le relevé de façades

Plus en détail

Travaux dirigés n o 6

Travaux dirigés n o 6 Travaux dirigés n o 6 Lycée Kléber MPSI, Option Info 2014/2015 Exercice 1 (Indexation d un arbre binaire) Ecrire une fonction Caml indexation : ( f, n) arbre_binaire -> (string,string) arbre_binaire qui

Plus en détail